Les cadres de certifications

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les cadres de certifications"

Transcription

1

2 Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Les cadres de certifications Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité dans le domaine de la reconnaissance» 1 er 2 décembre 2014

3 Sommaire Le Cadre européen des certifications (CEC) Le processus de référencement Le CEC et le Processus de Bologne Les cadres nationaux et le CEC Le cadre français et le CEC Cadres de pays hors UE

4 Le cadre européen des certifications Proposition lancée en 2006 par la CE La recommandation indique un méta-cadre pour faciliter la comparaison Pour promouvoir la mobilité géographique et professionnelle ainsi que la formation tout au long de la vie Adopté par le Parlement européen (décembre 2007) Processus volontaire en 2 phases lancé en 2008 : 1. Référencement aux cadres nationaux pour Introduction du niveau CEC dans toutes les certifications pour 2012

5 Qu est-ce que le CEC? Méta-cadre => cadre pour les cadres et les systèmes Outil de transparence et de comparaison pour rendre plus lisible les certifications nationales en Europe Promotion de la mobilité des étudiants et des travailleurs et facilite leur apprentissage tout au long de la vie Le CEC a pour objectif de mettre en relation les différents systèmes nationaux de l UE par le biais d un méta-cadre

6 Le CEC 8 niveaux 3 colonnes : savoir, savoir-faire et compétences S applique à tous les niveaux et types d éducation (académique, professionnel, etc.) Descripteurs des niveaux du CEC

7 Le CEC

8 Le processus de référencement - Processus volontaire de référencement - Dix critères, parmi lesquels l expertise d experts internationaux - 18 pays ont référencé leurs cadres - Rapports publiés sur le site de la CE - CEC moteur pour les pays n ayant pas de cadre pour le développement d un cadre

9 Le CEC et le processus de Bologne Processus de Bologne1999 Cadre de l Espace européen de l enseignement supérieur (cadre Bergen ) Descripteurs de Dublin 2005 Similarités des deux méta-cadres Créés pour améliorer la transparence et la lisibilité des diplômes en Europe Lien très fort avec l assurance qualité Différences Harmonisation pour le cadre Bologne Mise en relation des systèmes pour le CEC Niveaux 5 à 8 compatibles avec Bologne

10 Les cadres nationaux et le CEC En pratique: Outils de transparence et lisibilité, mais pas de reconnaissance automatique Base pour comparer les diplômes en termes des acquis de la formation (learning outcomes) Les particuliers et les employeurs seront en mesure d : utiliser les cadres nationaux pour mieux comprendre les niveaux des certifications utiliser le CEC pour mieux comprendre et comparer les niveaux des certifications de différents pays et différents systèmes d éducation et de formation Comparaison des niveaux par le CEC

11 Comment les utiliser Texte subsidiaire de la Convention de Lisbonne : Recommandation sur l utilisation des cadres des qualifications dans la reconnaissance des qualifications étrangères Cadres = outils de transparence et de mobilité dans le processus de reconnaissance Facilite l accès au marché du travail Aide pour établir une comparaison entre deux diplômes de deux systèmes différents L absence de cadre dans un système ne doit pas être un obstacle à la reconnaissance La même chose vaut pour les vieux diplômes

12 Comment les utiliser Le manuel EAR (www.eurorecognition.eu/manual) donne des recommandations concrètes sur l utilisation des cadres:

13 Le cadre français et le CEC CEC = 8 niveaux Nomenclature française des niveaux de formation 5 niveaux I le plus élevé, V le plus bas

14 Cadres de pays hors UE Exemple australien Australian qualifications framework AQF Pourquoi un cadre? - Pour assurer la reconnaissance et la cohérence au niveau du système national - Pour une compréhension commune de ce que chaque certification représente

15 Conclusion Cadres => importants outils de mobilité Cadres nationaux => classification au niveau national CEC => méta-cadre, outil de comparaison Pas de reconnaissance automatique, mais : Aide à la compréhension des diplômes étrangers Et à la compréhension mutuelle, donc à la mobilité

16 Merci Claudia Gelleni Responsable Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Pour plus d informations: Nous contacter: 1, avenue Léon-Journault, Sèvres - France

La mobilité professionnelle en Europe Directive 2005/36/CE

La mobilité professionnelle en Europe Directive 2005/36/CE Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 deuxième partie La mobilité professionnelle en Europe Directive 2005/36/CE Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie.

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Eléments de réflexion pour répondre à la consultation de la Commission européenne 1. Remarque préliminaire

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence internationale sur «l internationalisation de l enseignement supérieur : mobilité et employabilité» 28 mai 2015, CIEP

Compte-rendu de la conférence internationale sur «l internationalisation de l enseignement supérieur : mobilité et employabilité» 28 mai 2015, CIEP Département reconnaissance des diplômes - Centre ENIC-NARIC France Compte-rendu de la conférence internationale sur «l internationalisation de l enseignement supérieur : mobilité et employabilité» 28 mai

Plus en détail

Référencement du RNCP au Cadre européen de certification Perspectives pour une nouvelle grille de niveaux nationale.

Référencement du RNCP au Cadre européen de certification Perspectives pour une nouvelle grille de niveaux nationale. Référencement du RNCP au Cadre européen de certification Perspectives pour une nouvelle grille de niveaux nationale Cnis 31 03 2010 Contexte: 2 objectifs Mettre en correspondance le cadre national des

Plus en détail

Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF

Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF EUROMED Migration III: Réinsertion sociale et professionnelle des migrants

Plus en détail

Présidence française du Conseil de l Union européenne

Présidence française du Conseil de l Union européenne Présidence française du Conseil de l Union européenne Réunion informelle des ministres européens en charge de l enseignement et de la formation professionnels (EFP) et des ministres de l enseignement supérieur

Plus en détail

Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé

Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé Contribution de la normalisation à l amélioration de la qualité en santé Enjeux et risques d une normalisation en santé aujourd hui «Rencontre des métiers de la Santé : management de la qualité et gestion

Plus en détail

Projet EQF Network Testing. Point d étape sur le référencement des niveaux de certifications du cadre national français vers le cadre européen

Projet EQF Network Testing. Point d étape sur le référencement des niveaux de certifications du cadre national français vers le cadre européen Projet EQF Network Testing Point d étape sur le référencement des niveaux de certifications du cadre national français vers le cadre européen Auteur: Groupe de travail français du projet Novembre 2008

Plus en détail

ACCORD EUROPEEN SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN AGRICULTURE

ACCORD EUROPEEN SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN AGRICULTURE ACCORD EUROPEEN SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE EA(02)212X1 EN AGRICULTURE PREAMBULE L objectif stratégique de l Union européenne, fixé par le sommet de Lisbonne de mars 2000, est de devenir, d ici 2010,

Plus en détail

L Europe et la certification professionnelle

L Europe et la certification professionnelle L Europe et la certification professionnelle Orsay 24 mars 2009 Anne-Marie Charraud, CNCP Construction d un espace communautaire permettant la mobilité des personnes Les travailleurs DG Marché intérieur

Plus en détail

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr Colloque 2013 Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013 www.cti-commission.fr Participants Invités : - Brigitte BOUQUET, Rapporteure Générale CNCP - Jean-Louis ALLARD,

Plus en détail

PLAN D ACTIONS RELATIF A LA DISPONIBILITE DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES. 1. Introduction

PLAN D ACTIONS RELATIF A LA DISPONIBILITE DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES. 1. Introduction PLAN D ACTIONS RELATIF A LA DISPONIBILITE DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES 1. Introduction Plusieurs dispositions ont été adoptées pour conforter l'engagement des 200 000 sapeurs - pompiers volontaires.

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Les doubles diplômes et les diplômes conjoints

Les doubles diplômes et les diplômes conjoints Centre de Russie 23-24 novembre 2009 Jean Pierre Gesson Président de la CORIE (Commission des Relations Internationales et Européennes) 1997: convention de Lisbonne sur la reconnaissance des qualifications

Plus en détail

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Description: La communauté internationale a progressivement mis l'accent

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance ARTICLE I. OBJECTIFS GENERAUX Le présent accord-cadre poursuit les objectifs généraux suivants : 1. Accroître quantitativement et qualitativement

Plus en détail

CONSEIL FEDERAL DE THIES LE SYSTEME LMD

CONSEIL FEDERAL DE THIES LE SYSTEME LMD CONSEIL FEDERAL DE THIES LE SYSTEME LMD 27 Décembre 2008 Dame SECK LES RAISONS Le dernier Congrès de Tambacounda avait voté une notion nous inscrivant dans l innovation pédagogique. Nous devons donc pour

Plus en détail

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 Source : http://www.carim.org/public/polsoctexts/po3sou1316_1125.pdf Relevé

Plus en détail

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1.1. Formation professionnelle dans le cadre des politiques

Plus en détail

Mobilité Internationale

Mobilité Internationale Mobilité Internationale 1 Sommaire LES ETUDES A L ETRANGER SEJOUR SIMPLE... 3 CONDITIONS DE CANDIDATURE :... 3 COMMENT POSTULER?... 3 ETAPES PENDANT VOTRE SEJOUR :... 6 ETAPES APRES VOTRE SEJOUR :... 6

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR RELATIF AU PROGRAMME CONTINUING PROFESSIONAL DEVELOPMENT (CPD)

REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR RELATIF AU PROGRAMME CONTINUING PROFESSIONAL DEVELOPMENT (CPD) REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR RELATIF AU PROGRAMME CONTINUING PROFESSIONAL DEVELOPMENT (CPD) ARTICLE 1 : INTRODUCTION Conformément aux articles 13 et 16 des statuts, chaque membre de l Institut souhaitant

Plus en détail

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1 Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche Thème n 1 La réussite de tous les étudiants La réussite de tous les étudiants sera la première priorité, avec une attention spécifique portée au premier

Plus en détail

L APPROCHE QUALITÉ DÉVELOPPÉE PAR LA COMMISSION EUROPÉENNE POUR L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET SUPÉRIEUR

L APPROCHE QUALITÉ DÉVELOPPÉE PAR LA COMMISSION EUROPÉENNE POUR L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET SUPÉRIEUR Document de synthèse L APPROCHE QUALITÉ DÉVELOPPÉE PAR LA COMMISSION EUROPÉENNE POUR L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET SUPÉRIEUR JUIN 2015 Cette synthèse a été réalisée à partir de nombreuses lectures des textes

Plus en détail

TEMPUS IV INTRODUCTION AU PROGRAMME LE PROGRAMME ACTIVITÉS PARTICIPATION PROCÉDURE DE SÉLECTION

TEMPUS IV INTRODUCTION AU PROGRAMME LE PROGRAMME ACTIVITÉS PARTICIPATION PROCÉDURE DE SÉLECTION INTRODUCTION AU PROGRAMME TEMPUS IV 2007 2013 LE PROGRAMME ACTIVITÉS PARTICIPATION PROCÉDURE DE SÉLECTION INTRODUCTION AU PROGRAMME TEMPUS IV 2007 2013 A l attention des futurs candidats et bénéficiaires

Plus en détail

PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle

PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle 24-26 juin 2015 PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle Philippe LALLE Vice-président Formation et vie universitaire Lyon 1 Contexte: -très peu de flux L2 => LPro -critiques réitérées

Plus en détail

Première Conférence Euro-Arabe sur l Enseignement supérieur

Première Conférence Euro-Arabe sur l Enseignement supérieur Page 1 Première Conférence Euro-Arabe sur l Enseignement supérieur Session 3 : Comparabilité et Equivalence des Systèmes d Education Supérieure, Bologne comme exemple Pr Houdaifa AMEZIANE, Président de

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Rapport d'évaluation des licences de l'université de Poitiers

Section des Formations et des diplômes. Rapport d'évaluation des licences de l'université de Poitiers Section des Formations et des diplômes Rapport d'évaluation des licences de l'université de Poitiers juin 2008 Section des Formations et des diplômes Rapport d'évaluation des licences de l'université de

Plus en détail

Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages. Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées.

Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages. Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées. Nouveau programme Coopération IFSI - Terrains de Stages Nécessaires évolutions pour répondre aux besoins des personnes soignées. Un nouveau programme de formation Quand? Pourquoi? Comment? Quels impacts?

Plus en détail

L ENREGISTREMENT D UNE CERTIFICATION AU RNCP

L ENREGISTREMENT D UNE CERTIFICATION AU RNCP L ENREGISTREMENT D UNE CERTIFICATION AU RNCP Evelyne LAVIE - Direccte Aquitaine - Correspondante CNCP en Aquitaine Bernadette LOUSTALOT - Aquitaine Cap métiers - Chargée de mission VAE 17 novembre 2015

Plus en détail

La Commission des titres d ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des titres d ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2015/09-07 relatif à l admission par l État du diplôme de master en sciences de l ingénieur délivré par l Ecole royale militaire (ERM) Belgique Objet Dossier G (Renouvellement) : Renouvellement,

Plus en détail

Qualité dans un laboratoire

Qualité dans un laboratoire Qualité dans un laboratoire Journée sur «Qualité et Sécurité dans l acte de bâtir» Agadir, le 29/02/2012 Mme HALIMA JABBAR Responsable de la Division d Accréditation DQSM/MCINT AVANTAGE DE L ACCREDITATION

Plus en détail

Le Cadre Européen des Certifications: les principaux défis. Manuela Bonacci Roma, le 9 juin 2010

Le Cadre Européen des Certifications: les principaux défis. Manuela Bonacci Roma, le 9 juin 2010 Le Cadre Européen des Certifications: les principaux défis Manuela Bonacci Roma, le 9 juin 2010 1 Intégrations Europass ECTS ECVET CEC (EQF) Validation Système des crédits Cadre National des Certifications

Plus en détail

Mise en valeur des ressources humaines et formation

Mise en valeur des ressources humaines et formation Conférence internationale du Travail 92 e session 2004 Rapport IV (1) Mise en valeur des ressources humaines et formation Quatrième question à l ordre du jour Bureau international du Travail Genève ISBN

Plus en détail

PARTIE 5 INTERVENANTS

PARTIE 5 INTERVENANTS REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF STOCKAGE PETROLIER RESERVOIRS EN MATIERES PLASTIQUES PARTIE 5 INTERVENANTS SOMMAIRE 5.1. AFNOR Certification 5.2. Organisme mandaté 5.3. Organismes d'audits 5.4. Organismes

Plus en détail

Cadre des certifications de l Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie Bruxelles : prochaines étapes décrétales

Cadre des certifications de l Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie Bruxelles : prochaines étapes décrétales Cadre des certifications de l Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie Bruxelles : prochaines étapes décrétales Salvatore ANZALONE Conseiller auprès du cabinet du Ministre de l Enseignement Supérieur

Plus en détail

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire Vous trouverez ci-dessous la grille d évaluation sur la base de laquelle votre sera évalué (modèle commenté

Plus en détail

RAPPORT NARRATIF FINAL

RAPPORT NARRATIF FINAL RAPPORT NARRATIF FINAL PROJET DE MISE EN LIGNE D UN MODULE DE FORMATION EN SANTÉ ET SÉCURITÉ Le cégep du Vieux Montréal travaille depuis plusieurs mois avec La Cité Collégiale et le Collège communautaire

Plus en détail

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention 30 mars 2007 Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention SOMMAIRE - Qu est ce qu une discrimination?...p 3 - Les enjeux de la prévention

Plus en détail

DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL 1. LA FORMATION A l E.S.S.S.E., les formations sociales post BAC s inscrivent, à partir de la rentrée 2013, dans le système de formation européen

Plus en détail

L évaluation des politiques et des actions en santé publique

L évaluation des politiques et des actions en santé publique L évaluation des politiques et des actions en santé publique IFSI - Sciences humaines sociales et droit UE 1.2.S3 Santé publique et économie de la santé Dr Nicolas Cocagne et Dr Christophe Segouin Service

Plus en détail

Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH)

Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH) Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH) Historique de son élaboration et état de mise en œuvre Présentation mise à jour conformément à la sixième édition

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche (17 mai 2011). AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche (17 mai 2011). AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 9 août 2011. Objet: Projet de loi n 6283 - modifiant la loi du 12 août 2003 portant création de l Université du Luxembourg ; - modifiant le Code de la Sécurité Sociale ; - modifiant la loi

Plus en détail

CONTRIBUTION AU SUIVI MEDICAL PREVENTIF DES TRAVAILLEURS EXPOSES AU BRUIT

CONTRIBUTION AU SUIVI MEDICAL PREVENTIF DES TRAVAILLEURS EXPOSES AU BRUIT CONTRIBUTION AU SUIVI MEDICAL PREVENTIF DES TRAVAILLEURS EXPOSES AU BRUIT Association Francophone des Infirmiers de santé au travail en Belgique Octobre 2011 1. INTRODUCTION SERVICE EXTERNE DE PREVENTION

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante Annexe I Les instructions et les notes sont disponibles à la fin du document. CONTRAT D ETUDES L étudiant Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA 20 ème JAPRP AVRIL 2016

FICHE TECHNIQUE DE LA 20 ème JAPRP AVRIL 2016 FICHE TECHNIQUE DE LA 20 ème JAPRP AVRIL 2016 Thème central : «JAP, 20 ans au service de la promotion de la SST : Bilans et perspectives Quelles orientations pour l Emergence des pays francophones d Afrique»

Plus en détail

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 1 PROGRAMME Valérie RAVEZ AFNOR - Action régionale Comment intégrer

Plus en détail

LES POUYONS de D Jibloux d abord. Journée réseau Les enfants d abord 1ier décembre 2015

LES POUYONS de D Jibloux d abord. Journée réseau Les enfants d abord 1ier décembre 2015 LES POUYONS de D Jibloux d abord Journée réseau Les enfants d abord 1ier décembre 2015 INTRODUCTION Ce que cette présentation ne sera pas Un cours/rappel théorique sur le secret professionnel Un rappel

Plus en détail

ARFTLV 4 octobre 2012

ARFTLV 4 octobre 2012 Développer une offre de formation certifiante : repères et opportunités ARFTLV 4 octobre 2012 1 Qu est-ce qu une certification professionnelle? Définition : Opération ou document qui authentifie les compétences

Plus en détail

ACCORD. entre le Gouvernement de la République française. et le Gouvernement de la Roumanie. sur la reconnaissance académique

ACCORD. entre le Gouvernement de la République française. et le Gouvernement de la Roumanie. sur la reconnaissance académique ACCORD entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la Roumanie sur la reconnaissance académique des diplômes et des périodes d études de l enseignement supérieur, signé à Bucarest

Plus en détail

Une réponse par l Ingénierie de formation, les référentiels métiers et les dispositifs de valorisation professionnelle

Une réponse par l Ingénierie de formation, les référentiels métiers et les dispositifs de valorisation professionnelle TRAJECTOIRES DE FORMATION DANS LA FILIERE LOGISTIQUE Une réponse par l Ingénierie de p p g formation, les référentiels métiers et les dispositifs de valorisation professionnelle Une approche par : - les

Plus en détail

Document de politique d ENQA sur les outils de transparence

Document de politique d ENQA sur les outils de transparence Document de politique d ENQA sur les outils de transparence (Adopté le 4 mars 2011) Synthèse Les établissements d enseignement supérieur (EES) observent un intérêt croissant de la part des étudiants, de

Plus en détail

L Entretien professionnel

L Entretien professionnel L Entretien professionnel L Accord National Interprofessionnel du 14 décembre 2013 signé par la CFDT et repris par la loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie sociale,

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 1 SEPTEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/06.552 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Université Saint-Joseph. Manuel de pédagogie universitaire. www.mpu.usj.edu.lb. avec le soutien de

Université Saint-Joseph. Manuel de pédagogie universitaire. www.mpu.usj.edu.lb. avec le soutien de Université Saint-Joseph Manuel de pédagogie universitaire www.mpu.usj.edu.lb avec le soutien de B-5 - jeu de rôle / Simulation* 1- Qu est-ce que le jeu de rôle / la simulation? Ce sont des techniques qui

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3031 Convention collective nationale IDCC : 897. SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

Toutefois, certains articles du projet de règlement méritent d être clarifiés ou précisés. G.O. II, 13 novembre 2002, 134 e année, n o 4 6, page 7739.

Toutefois, certains articles du projet de règlement méritent d être clarifiés ou précisés. G.O. II, 13 novembre 2002, 134 e année, n o 4 6, page 7739. Commentaires de l OTPQ concernant le projet de Règlement modifiant le Règlement d application de la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d œuvre Le 13

Plus en détail

Règlement Intérieur de la Formation Continue à l UAE

Règlement Intérieur de la Formation Continue à l UAE Règlement Intérieur de la Formation Continue à l UAE Chapitre I : DISPOSITIONS GENERALES I-1 : Le cadre juridique de la formation continue universitaire : Conformément aux orientations de la charte nationale

Plus en détail

Conseil de l Education et de la Formation

Conseil de l Education et de la Formation Conseil de l Education et de la Formation Propositions relatives à l organisation de la consultation en Communauté française Wallonie-Bruxelles à propos du cadre européen des qualifications pour l apprentissage

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE

PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE 20/11/2008 vf PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE Texte n intégrant pas à ce stade les thèmes faisant l

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 005/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/ENERGY/GE.7/2015/3 Conseil économique et social Distr. générale 28 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

Siréas asbl Service International de Recherche, d Education et d Action Sociale

Siréas asbl Service International de Recherche, d Education et d Action Sociale Siréas asbl Service International de Recherche, d Education et d Action Sociale Année 2006 DOCUMENT n 19 Analyses et études LA VALIDATION DES COMPÉTENCES ACQUISES EN DEHORS DU SYSTÈME SCOLAIRE Rue de la

Plus en détail

Ton premier emploi EURES

Ton premier emploi EURES Ton premier emploi EURES Pour qu il soit plus facile de circuler et travailler de recruter des jeunes en Europe 2012-2013 Guide Jeunesse en mouvement Une initiative de l Union européenne Table des matières

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3104 Convention collective nationale IDCC : 176. INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE (10 e édition. Septembre 2004)

Plus en détail

Directives sur l évaluation des équivalences dans le domaine «management»

Directives sur l évaluation des équivalences dans le domaine «management» Examen professionnel fédéral de spécialiste de la conduite d un groupe SVF-ASFC 1 er juin 2010 Directives sur l évaluation des équivalences dans le domaine «management» A 1 Contenu et but Selon le Règlement

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

Fiche de proposition de projet

Fiche de proposition de projet Fiche de proposition de projet Renseignements administratifs : Société : Idées-3Com SAS (www.idees-3com.com). Responsable de projet : Aubin Canoën (acanoen@idees-3com.com). Description de l entreprise

Plus en détail

L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle.

L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle. L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle. 1. De l affirmation du droit à la qualification à son «effectivité». L accès à la

Plus en détail

Présentation du Master en psychologie de l UNIL (nouveau plan d études 2012) Assemblée générale de l AVP. Juin 2012

Présentation du Master en psychologie de l UNIL (nouveau plan d études 2012) Assemblée générale de l AVP. Juin 2012 Présentation du Master en psychologie de l UNIL (nouveau plan d études 2012) Assemblée générale de l AVP Le Master en psychologie de l Unil Entrée en vigueur en septembre 2012 d un nouveau plan d études

Plus en détail

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE INSTRUCTIONS L objectif du contrat d études est de permettre une préparation transparente et efficace de la période de mobilité et de garantir que les composantes pédagogiques complètement validées par

Plus en détail

BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT

BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT BANQUE ISLAMIQUE DE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES BOURSES DE MERITE CRITERE D ELIGIBILITE (Pour des études de Doctorat de 3 ans ) Nom Nationalité Domaine d études Prière vous assurer que vous répondiez à

Plus en détail

QUESTIONNAIRE du Plan d action international de Madrid sur le vieillissement 31 juillet 2015

QUESTIONNAIRE du Plan d action international de Madrid sur le vieillissement 31 juillet 2015 QUESTIONNAIRE La résolution 24/20 du Conseil des droits de l homme a prié l Experte Indépendante chargée de promouvoir l exercice par les personnes âgées de tous les droits de l homme d analyser les incidences

Plus en détail

Journée Resonord 09.10.2014 : atelier 1

Journée Resonord 09.10.2014 : atelier 1 Journée Resonord 09.10.2014 : atelier 1 Présentation de l Agence du Bénévolat (AB) par Madame Caroline Milbert-Bové, chargée de direction. L AB dépend de l Association du Bénévolat Luxembourg a.s.b.l.

Plus en détail

Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac

Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac Dossier de presse vendredi 10 janvier 2014 ADMISSION POST BAC enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr #APostBac DOSSIER DE PRESSE - 10 JANVIER 2014 SOMMAIRE APB EN UNE INFOGRAPHIE...... 5 QU EST

Plus en détail

Comment devient on ingénieur en A-F-L aujourd hui et demain? FEDERATION DES ASSOCIATIONS D INGENIEURS FÖDERATION DER INGENIEURVERBÄNDE SAAR-LOR-LUX

Comment devient on ingénieur en A-F-L aujourd hui et demain? FEDERATION DES ASSOCIATIONS D INGENIEURS FÖDERATION DER INGENIEURVERBÄNDE SAAR-LOR-LUX Comment devient on ingénieur en A-F-L aujourd hui et demain? FEDERATION DES ASSOCIATIONS D INGENIEURS FÖDERATION DER INGENIEURVERBÄNDE SAAR-LOR-LUX La formation en Allemagne Le titre professionnel Ingenieur

Plus en détail

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD)

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Filière MSP 5400h Définition Le travail de diplôme (TD) est une épreuve certificative qui se déroule durant le deuxième cycle. Par celle-ci, l étudiant

Plus en détail

Développement personnel : acquisition d une plus grande ouverture d esprit, d ouverture aux autres, de plus d autonomie!

Développement personnel : acquisition d une plus grande ouverture d esprit, d ouverture aux autres, de plus d autonomie! 1 L université ne sélectionne pas les étudiants à l entrée, elle est obligée de pratiquer une sélection tardive, pour conserver des conditions d apprentissage pour les étudiants mais aussi pour limiter

Plus en détail

Réingénierie de la formation des cadres de santé. Perspective 2014/2015

Réingénierie de la formation des cadres de santé. Perspective 2014/2015 Réingénierie de la formation des cadres de santé Perspective 2014/2015 L AsCISM dans ce groupe L association est représentée sur le groupe de réflexion depuis mai 2012. Cette réflexion au ministère de

Plus en détail

PILOTER LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS

PILOTER LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS PILOTER LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS CCI Montpellier 1+1 = 3 Véronique BOUSQUET Augustin VALERO Marc BINAGWAHO 06-11- 2015 SOMMAIRE 1. Échanges sur vos attentes aujourd hui 2. Rappel du contexte légal

Plus en détail

Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A.

Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A. Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A. État actuel Suite au projet AUF-CECA réalisé par une équipe du Kazakhstan

Plus en détail

Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce

Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce $11(;( Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce 1. Les partenaires sociaux européens du commerce, EuroCommerce et Uni- Europa Commerce, s engagent à développer un cadre européen pour la

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

SERVICE DE LA TECHNIQUE STRATEGIE ET PROGRAMME DE TRAVAIL

SERVICE DE LA TECHNIQUE STRATEGIE ET PROGRAMME DE TRAVAIL ORGANISATION INTERGOUVERNEMENTALE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX FERROVIAIRES ZWISCHENSTAATLICHE ORGANISATION FÜR DEN INTERNATIONALEN EISENBAHNVERKEHR INTERGOVERNMENTAL ORGANISATION FOR INTERNATIONAL

Plus en détail

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES Projet «Appui et conseil aux Administrations Publiques Africaines responsables des initiatives sur la Migration et le Développement dans la route migratoire de l Afrique de l Ouest» ATELIER DE PLAIDOYER

Plus en détail

Session II: «Fonctionnaires» ou professionnels des administrations de l émergence.

Session II: «Fonctionnaires» ou professionnels des administrations de l émergence. MARDI 08 OCTOBRE 2013 Présentation : 11:15 11:45 Session II: «Fonctionnaires» ou professionnels des administrations de l émergence. Les personnels des administrations, un capital et une ressource cruciale

Plus en détail

c o m m i s s i o n e u r o p É e n n e

c o m m i s s i o n e u r o p É e n n e Co m m i s s i o n europ éenne m a s Action 1 Masters et doctorats communs, comprenant un système de bourses d'études Des programmes communs sanctionnant un enseignement de très haute qualité sont élaborés

Plus en détail

GESTION DES ALERTES PAR UNE PROFESSION. Le cas de l ANIA

GESTION DES ALERTES PAR UNE PROFESSION. Le cas de l ANIA GESTION DES ALERTES PAR UNE PROFESSION Le cas de l ANIA 22 Novembre 2012 1 Sommaire Présentation de l ANIA Procédures de gestion des alertes Cas pratique 2 Présentation de l ANIA 3 L ANIA Les IAA en France

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

La validation des compétences

La validation des compétences La validation des compétences Présentation par : Pascale KEMPINAIRE, expert métholodogique Décembre 2010 Projection du film Validation des compétences Acquis issus du processus d enseignement Opérateurs

Plus en détail

MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE

MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE MASTÈRE PROFESSIONNEL EN INGÉNIERIE FINANCIÈRE OBJECTIFS DE LA FORMATION (COMPÉTENCES, SAVOIR-FAIRE, CONNAISSANCES) Le Diplôme de mastère professionnel en Finance vise à former des cadres et des praticiens

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME

La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME realisée par : Contexte Le REME se veut un réseau environnemental performant et régional

Plus en détail

De la formation continue à la formation tout au long de la vie

De la formation continue à la formation tout au long de la vie De la formation continue à la formation tout au long de la vie Enjeux et débats pour les universités en Europe Michel Feutrie Président de EUCEN Une grande confusion dans les termes utilisés Sous le terme

Plus en détail

L article ci-dessous est un appel destiné aux CPP. C est aussi une réflexion sur la fonction de psychologue scolaire et donc, à lire par tous.

L article ci-dessous est un appel destiné aux CPP. C est aussi une réflexion sur la fonction de psychologue scolaire et donc, à lire par tous. Décembre 2009 ARTICLE - BROCHURE L article ci-dessous est un appel destiné aux CPP. C est aussi une réflexion sur la fonction de psychologue scolaire et donc, à lire par tous. Le N.E.P.E.S. (), Directeur

Plus en détail

Les membres d ENQA adhèrent aux principes qui suivent et invitent tous les participants au Processus de Bologne à les prendre en considération.

Les membres d ENQA adhèrent aux principes qui suivent et invitent tous les participants au Processus de Bologne à les prendre en considération. Document de politique d ENQA sur la garantie de la qualité dans l espace européen de l enseignement supérieur à l occasion de la conférence des ministres responsables de l enseignement supérieur à Leuven

Plus en détail

Catalogue de formations Droits des étrangers

Catalogue de formations Droits des étrangers 2016 Catalogue de formations Droits des étrangers 90, avenue de Flandre 75019 Paris Info est un service d'ism Interprétariat. L association ISM Interprétariat est enregistrée comme prestataire de formation

Plus en détail