Bien assurer. ses biens immobiliers PRO. PORTRAIT Paul Jorion, un homme de tête au sein d un groupe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bien assurer. ses biens immobiliers PRO. PORTRAIT Paul Jorion, un homme de tête au sein d un groupe"

Transcription

1 63 PRO Hebdo gratuit et indépendant de l assurance MARCHÉ IMMOBILER Bien assurer ses biens immobiliers Quid actum sit in caelo ante diem III idus Octobris anno nouo, initio saeculi felicissimi, uolo memoriae tradere nihil nec offensae nec gratiae dabitur. P.2 Imprimé sur du papier recyclé, ne jetez pas ce journal sur la voie publique : donnez-le. Merci! P.5 PORTRAIT Paul Jorion, un homme de tête au sein d un groupe P.6 FINANCES Iam Phoebus breuiore uia contraxerat arcum «lucis et obscuri JUSTICE Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat «lucis et obscuri» P.9

2 10 BRÈVES Février à Toulouse Puto magis intellegi si dixero: mensis Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat 18augebat Cynthia Hiems gratos Puto magis intellegi si dixero: mensis Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat 25augebat Cynthia Vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat EDUCATION Stabilité tarifaire attendue Sit in caelo ante diem III idus Oc - tobris anno nouo, initio saeculi fe - licissimi, uolo memoriae tnsae nec gratiae dabitur. Ah oui, c est vrai, les marchés financiers font le yo-yo depuis quelques jours, histoire d affoler encore les compteurs dans un contexte de récession et apeurer les épargnants. Autant dire que les assu - reurs font grise mine alors qu ils auraient dû rentrer de villégiature le teint hâlé, les cheveux coupés et un cartable tout neuf pour aborder le mois de septembre plein d ambition et de motivation. Raté... Atmosphère électrique à la veille d une rentrée des classes qui s annonce char - gée. Outre l oeil vissé sur les marchés, les compagnies vont devoir plancher de nouveau sur Solvabilité II, le tout tartiné de dépendance, sans compter une tonne de nouveaux devoirs à faire (entendez des nouveaux produits à vendre) : ça risque de castagner dans les cours d école JURIDIQUE Octobris anno nouo, initio saeculi felicissimi, uolo memoriae tnsae nec gratiae dabitur. Victoire, c est vrai, les marchés finan - ciers font le yo-yo depuis quelques jours, histoire d affoler encore les comp - teurs dans un contexte de récession et apeurer les épargnants. Autant dire que les assureurs font grise mine alors qu ils auraient dû rentrer de villégiature le teint hâlé, les cheveux coupés et un cartable tout neuf pour aborder le mois de septembre plein d ambition et de motivation. Outre l oeil vissé sur les marchés, les compagnies vont devoir plancher de nouveau sur Solvabilité II, le tout tartiné de dépendance, sans compter une tonne de nouveaux devoirs à faire (entendez des nouveaux produits à vendre) : ça risque de castagner dans les cours d école pour la distribution de pour la distribution de bons poin(g)ts! Atmosphère électrique à la veille d une rentrée des classes qui s annonce char - gée. Outre l oeil vissé sur les marchés, les compagnies vont devoir plancher de nouveau sur Solvabilité II, le tout tartiné de dépendance, sans compter une tonne de nouveaux devoirs à faire (entendez des nouveaux produits à vendre) : ça risque de castagner dans les cours d école pour la distribution de bons poin(g)ts! Vivement les prochaines vacances tient! Autant dire que les assureurs font grise mine alors qu ils auraient dû rentrer de villégiature assureurs raient dû rentrer. Quid actum sit in caelo ante diem III idus Octobris anno nouo, initio saeculi felicissimi, uolo memoriae tradere. que les assureurs font grise mine alors qu ils auraient dû rentrer de villégiature. Quid actum sit in caelo ante diem III idus Octo - bris anno nouo, initio saeculi felicissimi. Clémence Lerondo Journaliste La TSCA ne sera pas baissée un projet de loi qui assure bons poin(g)ts! Atmosphère électrique à la veille d une rentrée des classes qui s annonce chargée. Outre l oeil vissé sur les marchés, les compagnies vont de - voir plancher de nouveau sur Solvabilité II, le tout tartiné de dépendance, sans compter une tonne de nouveaux devoirs à faire (entendez des nouveaux produits à vendre) : ça risque de castagner dans les cours d école pour la distribution de bons poin(g)ts! Vivement les prochaines vacances tient! Autant dire que les assureurs font grise mine alors qu ils auraient dû rentrer de villégiature assureurs raient dû rentrer. Quid actum sit in caelo ante diem III idus Octobris anno nouo, initio saeculi felicissimi, uolo memoriae tradere. que les assureurs font grise mine alors qu ils auraient dû rentrer de villégiature. Clémence Lerondo Journaliste LA CHRONIQUE L Assurance Vie, une miraculée en sursis? Le seul durcissement en vue est limité, puisqu il s agirait de relever de 20 à 25 % le taux d imposition en cas de décès sur les capitaux transmis, et encore seulement sur la fraction excédant euros (montant qui correspond au passage à l impo - sition à 30 % pour les droits de succession ordinaires). Ce relèvement pourrait rapporter 40M d euros à l État selon Les Echos, soit bien loin du milliard qu il voulait récupérer sur l assurancevie après la refonte de l ISF. Les assureurs, qui ont craint l imposition sur l augmentation de la plus value envisagée à l origine (une usine à gaz délirante, d après tous les pro - fessionnel), acceptent l échange le cœur léger... plusieurs députés avaient mani - festé leur volonté de réformer sa fiscalité lors de la discussion de la loi de Finances pour 2011, à l automne dernier. L allongement de 8 à 10 ou 12 ans de la durée minimale pour obtenir l imposition favorable sur les revenus et l octroi de l avantage fiscal à des contrats investis en partie en actions sont ainsi passés à la trappe. Finalement, seuls les prélèvements sociaux effec - tués au fil de l eau sur les fonds en euros des multisupports sont venus «durcir» le régime. Pas sûr, car plusieurs députés ont montré leur agacement devant ces reculs successifs. Reste qu à l heure où la collecte est en berne et où les États ont besoin d investisseurs pour par Magali Vogel Ce sont ces mêmes contrats d assurance contre le défaut de paiement qui avaient entrainé la chute d AIG avec Leman s Brothers en Gage de protection ou moyen de contour ner les règles prudentielles, les CDS sont des outils qui ap pellent à une règlementation pour Paul Jorion, ancien trader aux Etats-Unis aujourd hui chroniqueur pour Le Monde. acheter leurs dettes à bon compte, il serait de mauvais ton de s attaquer à l un des principaux financeurs des déficits publics. Ou l assurance-vie miraculée de la realpolitik au moins pour quelque temps. plusieurs députés avaient manifesté leur volonté de réformer sa fiscalité lors de la discussion de la loi de Finalement, seuls les prélèvements sociaux effectués au fil de l eau sur les fonds en euros des multisupports sont venus «durcir» le régime. plusieurs députés avaient manifesté «Puto magis intellegi si dixero, N imis rustice erratum nominat!» leur volonté de réformer sa fiscalité lors de la discussion de la loi de Finances pour 2011, à l automne dernier. L allongement de 8 à 10 ou 12 ans de la durée minimale pour obtenir l imposition favorable sur les revenus et l octroi de l avantage fiscal à des contrats investis en partie en actions sont ainsi passés à la trappe. Finalement, seuls les prélèvements sociaux effectués au fil de l eau sur les fonds en euros des multisupports sont venus «durcir» le régime. ainsi à un durcissement. BRÈVES Février à Toulouse Puto magis intellegi si dixero: mensis Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel ut laoreet dolore magna aliquam erat 18augebat Cynthia Hiems gratos Puto magis intellegi si dixero: mensis Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel ut laoreet dolore magna aliquam erat 25augebat Cynthia Vulputate velit esse molestie consequat, vel ut laoreet dolore magna aliquam erat

3 10 Réactions d Henri de Castries sur les bons résultats 2012 Cette vidéo vous est proposé par : Pour le directeur général de Klésia, il a beaucoup été question d aplanir les différences et les possibles tensions avec les autres familles de l assurance lors du petit déjeuner de La Lettre de l Assurance, ce qu il répète devant le micro de News Assurances Pro. exclusif Le marché de la complémentaire santé est un marché en croissance mais très concurrentiel. Les assureurs segmentent de plus en plus leur clientèle et pilotent leurs risques. Dans ce contexte, nous avons cherché à savoir s il... Interview exclusive Interview Pour le directeur général de Klésia, il a beaucoup été question d aplanir les différences et les possibles tensions avec les autres familles de l assurance lors du petit déjeuner de La Lettre de l Assurance, ce qu il répète devant le micro de News Assurances Pro. JT de l assurance JT 8 octobre : PLFFS 2013, la bancassurance vue par Fitch Dans votre JT cette semaine, nous revenons sur la présentation du PLFSS 2013, Fitch Ratings parle de la place et de l avenir de la bancassurance sur les secteurs vie et non-vie et nous tirons un bilan des derniers Trophées de l Assurance. # 4 # 4 DOSSIER Sortie de la Grèce de la zone euro, une voie envisageable pour l avenir Hier tabou, la sortie de la Grèce de la zone euro est désormais considérée comme une voie envisageable à défaut d être souhaitable. Depuis trois ans, de plan en plan, l Europe tente de sauver le soldat grec sans pour autant trouver une solution de long terme. Face au déficit chronique de la balance commerciale et au dé - ficit public, les Etats membres de la zone euro ont décidé de conditionner leurs prêts et leurs aides à un retour à l équilibre ce qui signifie bien une réduction du PIB. En effet, en l absence de gains de productivité et dans l incapacité de dégager des excédents commerciaux, le retour à l équilibre suppose une réduction de la demande intérieure. Spécialisés les services Il est naturel que cette perspective provoque l hostilité de la population grecque. Mais, l idée de financer la consommation grecque via un transfert en provenance de l Europe du Nord ne peut qu entraîner l opposition de la population des Etats en excédents. Certes, dans un jeu de poker, le joueur avec une main faible a moins à perdre que celui qui dispose du meilleur jeu. La sortie de la Grèce aboutirait imman - quablement à la banqueroute de l Etat et à l abandon total des créances publiques et privées qui ont déjà été effacées à 70 % à la fin de l année Le coût serait de 50 milliards d euros pour la France et d environ 100 milliards d euros pour l Alle - magne. La Grèce serait incapable de financer les dépenses publiques courantes et en particulier les traite - ments des fonctionnaires ainsi que les prestations sociales. Le pays devrait être placé sous le contrôle du FMI. Jouer sur la valeur La sortie de la Grèce de la zone euro permettrait de jouer sur la valeur de la monnaie. La nouvelle monnaie grecque subirait une dépréciation par rapport à l euro d au moins 50 % voire plus avec la banqueroute. L ensemble des actifs Sed quoniam placet aliquos peregrinos in semen relinqui serait de ce fait déprécié. La tendance actuelle des Grecs à sortir l argent des banques s amplifierait avec l annonce d une éventuelle sortie de l euro avec conséquence une faillite du système financier. «Les grecques n ont pas les moyens d être gérées en déficitlorum eratum» La sortie de la Grèce créerait un pré - cédent extrêmement dangereux. Elle prouverait l incapacité des Etats de la zone euro à régler le problème de la divergence de compétitivités. La zone euro ne se pense pas comme une zone fédérale à la différence des Etats-Unis. Il n y a pas de balance commerciale entre le Nebraska et la Californie, entre le Texas et le Wyoming. Or, aujourd hui, malgré la monnaie unique, l Europe continue de vivre au rythme des échanges commerciaux. Par ailleurs, il n y a pas, au sein de la zone euro, de mécanismes pour régler les crises localisées dans un ou plusieurs Etats. Il y a donc une montée aux extrêmes des crises éco - nomiques. Zoom sur les solutions L instauration de la monnaie unique a accéléré la spécialisation au sein de la zone. Les Etats à tradition industrielle ont renforcé leurs positions quand les Etats du Sud se sont spécialisés dans les services. Par définition, une telle spécialisation ne peut que générer des déficits. La productivité dans les services et dans le bâtiment progresse moins vite que dans celle de l industrie. Dix ans de spécialisation active que la Grande récession a rendus encore plus nette a abouti sur une impasse économique et financière. Magali Vogel news-assurances.com/mv

4 10 Réactions d Henri de Castries sur les bons résultats 2012 Cette vidéo vous est proposé par : exclusif Le marché de la complémentaire santé est un marché en croissance mais très concurrentiel. Les assureurs segmentent de plus en plus leur clientèle et pilotent leurs risques. Dans ce contexte, nous avons cherché à savoir s il... Interview exclusive Pour le directeur général de Klésia, il a beaucoup été question d aplanir les différences et les possibles tensions avec les autres familles de l assurance lors du petit déjeuner de La Lettre de l Assurance, ce qu il répète devant le micro de News Assurances Pro. Interview Pour le directeur général de Klésia, il a beaucoup été question d aplanir les différences et les possibles tensions avec les autres familles de l assurance lors du petit déjeuner de La Lettre de l Assurance, ce qu il répète devant le micro de News Assurances Pro. DOSSIER Sortie de la Grèce de la zone euro, une voie envisageable pour l avenir Hier tabou, la sortie de la Grèce de la zone euro est désormais considérée comme une voie envisageable à défaut d être souhaitable. Depuis trois ans, de plan en plan, l Europe tente de sauver le soldat grec sans pour autant trouver une solution de long terme. Face au déficit chronique de la balance commerciale et au dé - ficit public, les Etats membres de la zone euro ont décidé de conditionner leurs prêts et leurs aides à un retour à l équilibre ce qui signifie bien une réduction du PIB. En effet, en l absence de gains de productivité et dans l incapacité de dégager des excédents commerciaux, le retour à l équilibre suppose une réduction de la demande intérieure. Spécialisés les services Il est naturel que cette perspective provoque l hostilité de la population grecque. Mais, l idée de financer la consommation grecque via un transfert en provenance de l Europe du Nord ne peut qu entraîner l opposition de la population des Etats en excédents. Certes, dans un jeu de poker, le joueur avec une main faible a moins à perdre que celui qui dispose du meilleur jeu. La sortie de la Grèce aboutirait imman - quablement à la banqueroute de l Etat et à l abandon total des créances publiques et privées qui ont déjà été effacées à 70 % à la fin de l année Le coût serait de 50 milliards d euros pour la France et d environ 100 milliards d euros pour l Alle - magne. La Grèce serait incapable de financer les dépenses publiques courantes et en particulier les traite - ments des fonctionnaires ainsi que les prestations sociales. Le pays devrait être placé sous le contrôle du FMI. Jouer sur la valeur La sortie de la Grèce de la zone euro permettrait de jouer sur la valeur de la monnaie. La nouvelle monnaie grecque subirait une dépréciation par rapport à l euro d au moins 50 % voire plus avec la banqueroute. L ensemble des actifs Sed quoniam placet aliquos peregrinos in semen relinqui serait de ce fait déprécié. La tendance actuelle des Grecs à sortir l argent des banques s amplifierait avec l annonce d une éventuelle sortie de l euro avec conséquence une faillite du système financier. «Les grecques n ont pas les moyens d être gérées en déficitlorum eratum» La sortie de la Grèce créerait un pré - cédent extrêmement dangereux. Elle prouverait l incapacité des Etats de la zone euro à régler le problème de la divergence de compétitivités. La zone euro ne se pense pas comme une zone fédérale à la différence des Etats-Unis. Il n y a pas de balance commerciale entre le Nebraska et la Californie, entre le Texas et le Wyoming. Or, aujourd hui, malgré la monnaie unique, l Europe continue de vivre au rythme des échanges commerciaux. Par ailleurs, il n y a pas, au sein de la zone euro, de mécanismes pour régler les crises localisées dans un ou plusieurs Etats. Il y a donc une montée aux extrêmes des crises éco - nomiques. Zoom sur les solutions L instauration de la monnaie unique a accéléré la spécialisation au sein de la zone. Les Etats à tradition industrielle ont renforcé leurs positions quand les Etats du Sud se sont spécialisés dans les services. Par définition, une telle spécialisation ne peut que générer des déficits. La productivité dans les services et dans le bâtiment progresse moins vite que dans celle de l industrie. Dix ans de spécialisation active que la Grande récession a rendus encore plus nette a abouti sur une impasse économique et financière. Magali Vogel news-assurances.com/mv

5 63 PRO Hebdo gratuit et indépendant de l assurance MARCHÉ IMMOBILER Bien assurer ses biens immobiliers Imprimé sur du papier recyclé, ne jetez pas ce journal sur la voie publique : donnez-le. Merci! Quid actum sit in caelo ante diem III idus Octobris anno nouo, initio saeculi felicissimi, uolo memoriae tradere nihil nec offensae nec gratiae dabitur. P.2 JUSTICE P.9 Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat FINANCES P.6 Iam Phoebus breuiore uia contraxerat arcum «lucis et obscuri PORTRAIT P.5 Paul Jorion, un homme de tête au sein d un groupe

KOMPOZER CRÉER UNE PAGE WEB AVEC KOMPOZER. Qu est ce que le langage HTML? Qu est ce que Kompozer?

KOMPOZER CRÉER UNE PAGE WEB AVEC KOMPOZER. Qu est ce que le langage HTML? Qu est ce que Kompozer? KOMPOZER Qu est ce que le langage HTML? Qu est ce que Kompozer? Les écrans de Kompozer Créer une page Le corps Insérer du texte Insérer de l image Insérer des liens Insérer des ancres Insérer des tableaux

Plus en détail

Identité visuelle des groupes de maintenance cardio-vasculaire Manuel de l utilisateur

Identité visuelle des groupes de maintenance cardio-vasculaire Manuel de l utilisateur Identité visuelle des groupes de maintenance Manuel de l utilisateur Ce manuel de l utilisateur contient des informations et des directives pour la mise en évidence de l identité visuelle des groupes de

Plus en détail

Brochures. Brochures Pour toute autre quantité, consultez-nous. Devis gratuit. Brochures A4 OUVERT avec ou sans couverture

Brochures. Brochures Pour toute autre quantité, consultez-nous. Devis gratuit. Brochures A4 OUVERT avec ou sans couverture Brochures Brochures A4 OUVERT avec ou sans couverture Brochures A5 OUVERT avec ou sans couverture Brochures Pour toute autre quantité, consultez-nous. Devis gratuit LIVRAISON INCLUSE (1 point France M

Plus en détail

Guide des normes d identification visuelle UN OUTIL POUR FAIRE NOTRE MARQUE

Guide des normes d identification visuelle UN OUTIL POUR FAIRE NOTRE MARQUE Guide des normes d identification visuelle UN OUTIL POUR FAIRE NOTRE MARQUE Le logo d Agropur a fait l objet d un rajeunissement en 2004 pour souligner les 65 ans d existence de la Coopérative. Les composantes

Plus en détail

Cahier B. Guide des normes. Bureau des communications et des relations publiques. Imprimés

Cahier B. Guide des normes. Bureau des communications et des relations publiques. Imprimés Bureau des communications et des relations publiques Guide des normes Cahier B Imprimés Papeterie 2 Institution, facultés et services 3-4 Unités de recherche 5 Communiqués, télécopies, pages couvertures,

Plus en détail

Guide des normes graphiques de l identité visuelle

Guide des normes graphiques de l identité visuelle Guide des normes graphiques de l identité visuelle Septembre 2013 Introduction Le mandat de ce guide de normes graphiques consiste à établir certaines règles afin d assurer le bon usage de l identité visuelle

Plus en détail

CAHIER DE NORMES GRAPHIQUES. Décembre 2010

CAHIER DE NORMES GRAPHIQUES. Décembre 2010 CAHIER DE NORMES GRAPHIQUES Décembre 2010 Table des matières 1. MISE EN SITUATION 1.1 Présentation de la MCA - Sénégal 1.2 Pourquoi un cahier de normes 1.3 Lexique 2. PRÉSENTATION DU LOGO 2.1 Signification

Plus en détail

Déléguez votre gestion de documents Quelles sont vos attentes? 2 Comment optimiser l organisation de mon entreprise et accroître la productivité de mes collaborateurs? Pierre, Directeur Général 3 Stéphanie,

Plus en détail

Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique

Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique Le Retraitement des Dispositifs Médicaux à Usage unique Dr Ralf BERSCHEID, Chief Operating Officer, VANGUARD 30 Mars 2012 1 Le Groupe Vanguard >1.000 clients dans 15 pays Création en 1998 Croissance rapide

Plus en détail

1.1 Système d identification visuelle 1.2 Grands principes d utilisation. Image de marque du gouvernement du Québec

1.1 Système d identification visuelle 1.2 Grands principes d utilisation. Image de marque du gouvernement du Québec 1.1 Système d identification visuelle 1.2 Grands principes d utilisation Image de marque du gouvernement du Québec A. Remarques générales Thème Chaque page de ce guide comporte un certain nombre d'indications

Plus en détail

PLATEFORME GRAPHIQUE INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

PLATEFORME GRAPHIQUE INSTITUT DU NOUVEAU MONDE PLATEFORME GRAPHIQUE INTRODUCTION 01 Ce guide de normes a pour but d assurer à l Institut du nouveau monde une image uniforme et puissante, de communiquer la cohérence des gestes, des services et des politiques

Plus en détail

Cartes commerciales 8,5x5,4 cm Cartes publicitaires Cartes postales Cartes de correspondance Cartes prestige vernis sélectif Cartes PVC 500 microns

Cartes commerciales 8,5x5,4 cm Cartes publicitaires Cartes postales Cartes de correspondance Cartes prestige vernis sélectif Cartes PVC 500 microns SOMMAIRE Cartes commerciales 8,5x5,4 cm 4 Cartes publicitaires 6 Cartes postales 8 Cartes de correspondance 10 Cartes prestige vernis sélectif 12 Cartes PVC 500 microns 14 Cartes texturées papiers de création

Plus en détail

Normes graphiques. Identification visuelle. Normes graphiques Collège Ahuntsic 2014/01

Normes graphiques. Identification visuelle. Normes graphiques Collège Ahuntsic 2014/01 Normes graphiques * Identification visuelle 1 01. L identification visuelle... 3 02. Le logo... 4 03. Le slogan... 5 04. Les signatures des services et des départements... 6 05. La zone de dégagement...

Plus en détail

JetScan ifx. Scanner de devises i100. Traitement plus rapide, coûts d exploitation moindres

JetScan ifx. Scanner de devises i100. Traitement plus rapide, coûts d exploitation moindres JetScan ifx Scanner de devises i100 Traitement plus rapide, coûts d exploitation moindres La JetScan de la prochaine génération Un nouvel élan pour la productivité : 20 % plus vite avec moins de rejets

Plus en détail

CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE

CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE CHARTE D IDENTITÉ VISUELLE SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... Page 3 2. LE LOGO... Page 4 2.1 Logo République et canton de Genève... Page 4 2.2 Couleurs du logo... Page 5 2.3 Taille du logo... Page 6 2.4 Déclinaison

Plus en détail

GUIDE D IDENTITÉ VISUELLE GUIDE D IDENTITÉ VISUELLE

GUIDE D IDENTITÉ VISUELLE GUIDE D IDENTITÉ VISUELLE GUIDE D IDENTITÉ VISUELLE LE BUT DE CE Le Réseau de développement économique et d employabilité s est doté d une nouvelle identité visuelle en mars 2013. C est sous le thème du renouveau que celle-ci fut

Plus en détail

Programme d identification visuelle du gouvernement du Québec

Programme d identification visuelle du gouvernement du Québec Programme d identification visuelle du gouvernement du Québec Le 20 juin 2001, le Conseil des ministres adoptait par décret le contenu du présent guide, qui expose les règles graphiques concernant le Programme

Plus en détail

MANUCURE LA REVOLUTION COLOREDTM. www.colored.fr P A R I S. Colored Paris contact@colored.fr. Contact Presse presse@colored.fr 06.35.55.71.

MANUCURE LA REVOLUTION COLOREDTM. www.colored.fr P A R I S. Colored Paris contact@colored.fr. Contact Presse presse@colored.fr 06.35.55.71. Colored Paris contact@colored.fr Contact Presse presse@colored.fr 06.35.55.71.50 Contact Profetionnel pro@colored.fr www.colored.fr LA REVOLUTION MANUCURE 2013 COLOREDTM P A R I S LA REVOLUTION EST EN

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009

CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009 CHARTE GRAPHIQUE Septembre 2009 1 1_1 2 UN CHANGEMENT D IDENTITÉ POUR PLUS DE VISIBILITÉ. MIEUX COMMUNIQUER POUR FÉDÉRER. Aujourd hui en pleine expansion, le réseau Polytech a choisi de changer d identité

Plus en détail

Communication administrative

Communication administrative 5 Communication administrative Programme d identification visuelle Dernière mise à jour : 18 juillet 2005 5.1 Papeterie officielle de la Ville de Québec 5.2 Papeterie officielle des arrondissements 5.

Plus en détail

Programme d identité visuelle de la CNESST

Programme d identité visuelle de la CNESST Programme d identité visuelle de la CNESST 1 re ÉDITION Mai 2016 Commission des normes, de l équité, de la santé et de la sécurité du travail cnesst.gouv.qc.ca Table des matières 1 Présentation de l identité

Plus en détail

1. Ajoutez vos titres, adresse et texte à l aide des espaces prévus à cet effet

1. Ajoutez vos titres, adresse et texte à l aide des espaces prévus à cet effet Vous avez besoin : Papier ou carte au format A4 de bonne qualité Instructions : 1. Ajoutez vos titres, adresse et texte à l aide des espaces prévus à cet effet Si vous utilisez une carte au format A4,

Plus en détail

Identité Action Logement Charte graphique mode d emploi

Identité Action Logement Charte graphique mode d emploi Identité Action Logement Charte graphique mode d emploi Un système graphique performant et élégant est nécessaire pour garantir une communication efficace et maîtrisée. De nombreuses informations sont

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE INTERMARCHÉ CONTACT

CHARTE GRAPHIQUE INTERMARCHÉ CONTACT CHARTE GRAPHIQUE INTERMARCHÉ CONTACT V. MAI 00 SOMMAIRE GÉNÉ CHARTE GRAPHIQUE INTERMARCHÉ CONTACT Note technique Les fichiers d exécution mis à disposition en ligne avec cette charte sont signalés par

Plus en détail

LIVRE BLANC RÉDIGER POUR LE WEB

LIVRE BLANC RÉDIGER POUR LE WEB 86, rue de la Ville en Pierre - 44000 NANTES Tél.: 02 40 37 01 77 - Fax : 02 40 37 01 84 info@creasit.fr - www.creasit.fr LIVRE BLANC RÉDIGER POUR LE WEB Ce document est la propriété exclusive de Creasit

Plus en détail

Charte identité visuelle octobre 2013

Charte identité visuelle octobre 2013 Charte identité visuelle octobre 2013 Fichiers disponibles Charte Graphique GDF Suez - 1 INTRODUCTION En 2008, nous avons décidé d adopter une identité visuelle fédératrice et une charte graphique qui

Plus en détail

Cahier de normes graphiques La papeterie des services corporatifs et des arrondissements Papiers à en-tête, enveloppes, cartes professionnelles,

Cahier de normes graphiques La papeterie des services corporatifs et des arrondissements Papiers à en-tête, enveloppes, cartes professionnelles, Cahier de normes graphiques La papeterie des services corporatifs et des arrondissements Papiers à en-tête, enveloppes, cartes professionnelles, pochettes de presse, notes internes, bordereaux de transmission

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE DE LA MARQUE

CHARTE GRAPHIQUE DE LA MARQUE CETI F 1341.4 03/2015 CHATE GAPHIQUE DE LA MAQUE À L USAGE DES OGANISMES CETIFICATEUS MANDATÉS ET DE LEUS CLIENTS TITULAIES 11 rue Francis de Pressensé - 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex - France - T.

Plus en détail

UNITED NATIONS EDUCATIONAL, SCIENTIFIC AND CULTURAL ORGANIZATION CONVENTION CONCERNING THE PROTECTION OF THE WORLD CULTURAL AND NATURAL HERITAGE

UNITED NATIONS EDUCATIONAL, SCIENTIFIC AND CULTURAL ORGANIZATION CONVENTION CONCERNING THE PROTECTION OF THE WORLD CULTURAL AND NATURAL HERITAGE World Heritage Distribution limited 26 BUR WHC-02/CONF.201/INF.4 Paris, 25 February 2002 Original : English/French UNITED NATIONS EDUCATIONAL, SCIENTIFIC AND CULTURAL ORGANIZATION CONVENTION CONCERNING

Plus en détail

Éco-Communication. E c. Pistes et outils d améliorations environnementales pour la conception et la réalisation de publications et de manifestations.

Éco-Communication. E c. Pistes et outils d améliorations environnementales pour la conception et la réalisation de publications et de manifestations. Éco-Communication Vers une communication plus ÉCO-RESPONSABLE E c o Pistes et outils d améliorations environnementales pour la conception et la réalisation de publications et de manifestations. Cet ouvrage

Plus en détail

LA RÉGION DE PARIS-NORD. Le client au cœur de notre quotidien

LA RÉGION DE PARIS-NORD. Le client au cœur de notre quotidien LA RÉGION DE PARIS-NORD Le client au cœur de notre quotidien KUNDEN IN DEN MITTELPUNKT UNSERER TÄGLICHEN CUSTOMERS FIRST KLANTEN IN HET HART VAN ONS AGELIJKS LE CLIENT AU CŒUR DE NOTRE QUOTIDIEN CUSTOMERS

Plus en détail

Caractères typographiques

Caractères typographiques Caractères typographiques La police de caractères TheSans dessinée par Luc(as) de Groot en 1994 fait partie de la famille de caractères dite linéale ou bâton. Elle allie élégance, dynamisme et modernité.

Plus en détail

02/2011. charte graphique d arte pour le print

02/2011. charte graphique d arte pour le print 02/2011 charte graphique d arte pour le print C o r p o r at e d e s i g n P r i n t 5 C H A R T E G R A P H I Q U E 50 PA P E T E R I E D E N T R E P R I S E 78 E X E M P L E S D A P P L I C AT I O N

Plus en détail

Tables des matières. Normes régissant l utilisation du logo 3. Composition du logo 4. Zone de dégagement 5. Taille et proportions 6

Tables des matières. Normes régissant l utilisation du logo 3. Composition du logo 4. Zone de dégagement 5. Taille et proportions 6 1 Tables des matières Normes régissant l utilisation du logo 3 Composition du logo 4 Zone de dégagement 5 Taille et proportions 6 Couleurs et formats de fichiers 7 Application sur une image 8 À ne pas

Plus en détail

Sondage d'évaluation d'une maison de retraite

Sondage d'évaluation d'une maison de retraite 11-01-2016 10:23:00 Informations générales Titre du sondage Sondage d'évaluation d'une maison de retraite Auteur Richard Žižka Langue du questionnaire Français L'adresse URL du sondage http://www.survio.com/survey/d/n4d7t1e9v4p3g3d9y

Plus en détail

IDC. Vie. Charte Graphique

IDC. Vie. Charte Graphique IDC Charte Graphique Les p r i n c i p e s d e b a s e 4 Le logo IDC-VIE 5 Les couleurs IDC-VIE 6 Le logo IDC-PIERRE 7 Les couleurs IDC-PIERRE 8 Les 2 niveaux de la marque 9 Signature métier 10 Les typographies

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE DE L UNIVERSITÉ DE STRASBOURG CHARTE GRAPHIQUE_UNIVERSITÉ DE STRASBOURG_ GRAFITI_DÉCEMBRE 2009

CHARTE GRAPHIQUE DE L UNIVERSITÉ DE STRASBOURG CHARTE GRAPHIQUE_UNIVERSITÉ DE STRASBOURG_ GRAFITI_DÉCEMBRE 2009 CHARTE GRAPHIQUE DE L UNIVERSITÉ DE STRASBOURG La charte graphique de l Université de Strasbourg a pour objectif d établir les règles d utilisation à respecter afin de garantir une identité visuelle homogène

Plus en détail

12/2010 CHARTE GRAPHIQUE PRINT

12/2010 CHARTE GRAPHIQUE PRINT 12/2010 PRINT CORPORATE DESIGN PRINT LOGO ET LIGNES VARIANTES DE LA PRÉSENTATION POSITIF POUR LES IMPRESSIONS/SUPPORTS EN COULEUR, LE LOGO D ARTE EST RE- PRODUIT SEULEMENT EN POSITIF (ORANGE ARTE) ET EN

Plus en détail

Guide de mise en page

Guide de mise en page Guide de mise en page Guide à l usage des maquettistes débutants, de tous ceux qui veulent décortiquer la mise en page de leurs ouvrages favoris, et plus spécifiquement aux rôlistes. Ce document comporte

Plus en détail

Charte graphique SystemX

Charte graphique SystemX Charte graphique SystemX Usage interne et externe. Tous les fichiers de logotypes sont inclus dans ce fichier pdf dans le dossier Trombone Version 1.0-6 décembre 2012 SOMMAIRE p.01. Logotype présentation

Plus en détail

COMPÉTITIONS TROPHÉE ORANGE LE MARDI 23 JUIN 21 C DECOUVRIR LE PARCOURS INFORMATIONS LUNDI 11 JUIN ACCÈS PRO ACCUEIL LE GOLF LE RESTAURANT

COMPÉTITIONS TROPHÉE ORANGE LE MARDI 23 JUIN 21 C DECOUVRIR LE PARCOURS INFORMATIONS LUNDI 11 JUIN ACCÈS PRO ACCUEIL LE GOLF LE RESTAURANT ACCÈS PRO ECOLE DE GOLF ECOLE DE GOLF PRO SHOP CARTE SCORE ECOLE DE GOLF PRO SHOP Suspendisse potenti. Aliquam ut felis enim, eget auctor nulla. Proin scelerisque massa ac quam malesuada fermentum. Cras

Plus en détail

ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT IDENTITÉ VISUELLE IST@INRA LA CHARTE

ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT IDENTITÉ VISUELLE IST@INRA LA CHARTE ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT IDENTITÉ VISUELLE IST@INRA LA CHARTE INTRODUCTION La charte identitaire de l IST est fondée sur celle de l Inra : elle en reprend les principes graphiques fondamentaux

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques NOTE SUR LES DESEQUILIBRES DES FINANCES PUBLIQUES 1. Les facteurs d aggravation de la dette La dette publique en France s est fortement

Plus en détail

CORPORATE IDENTITY MANUAL

CORPORATE IDENTITY MANUAL CORPORATE IDENTITY MANUAL 01 INTRODUCTION INTRODUCTION Le logotype Fountain est porteur des valeurs fondamentales de notre entreprise. Il assure sa pérennité et sa reconnaissance auprès de ses publics

Plus en détail

charte graphique:charte graphique 16/03/07 16:37 Page 1 AUDIO ENGINEERING

charte graphique:charte graphique 16/03/07 16:37 Page 1 AUDIO ENGINEERING SOMMAIRE P2 Sommaire P3 Introduction et présentation du logo P4 P5 Construction du logo normal Construction du logo partenaire Les constituants de l identité Vous trouverez sur le CD-ROM joint les éléments

Plus en détail

À l image de l Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM)

À l image de l Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) À l image de l Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) Symbole La mission L'Institut universitaire de gériatrie de Montréal est un centre hospitalier pour les personnes âgées. L'Institut

Plus en détail

Charte graphique Guild Wars 2. Guild Wars 2 Brand Bible. v v

Charte graphique Guild Wars 2. Guild Wars 2 Brand Bible. v v Guild Wars 2 Brand Bible v 2010.06 Charte graphique 1 TABLE DES MATIERES Usage du logo 3 Polices et casse 6 Eléments graphiques 8 EQUIPE COMMUNAUTAIRE ARENANET EMAIL: community@arena.net Charte graphique:

Plus en détail

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES

ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES ASSURANCE-VIE 2012, UNE ANNEE PAS COMME LES AUTRES L assurance serait-elle entrée dans une nouvelle ère en 2012 avec une décollecte de 3,4 milliards. S il ne s agit pas de véritable rupture, il s agit

Plus en détail

Normes d utilisation des identificateurs visuels

Normes d utilisation des identificateurs visuels August 2007 Natation Canada est fière de vous présenter le Manuel d utilisation des identificateurs visuels de Natation Canada. Nous encourageons chacune de nos associations provinciales et nombreux clubs

Plus en détail

Un test de mon thème Beamer

Un test de mon thème Beamer Parce que L A TEX c est mieux que tout fedora-fr 22 octobre 2008 1/8 Plan 1 2 3 4 2/8 En veux-tu, en voilà Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Vestibulum dolor. Aenean quis est eu

Plus en détail

Notre identité visuelle. Guide des normes graphiques. Dernière mise à jour : 2015-09

Notre identité visuelle. Guide des normes graphiques. Dernière mise à jour : 2015-09 Notre identité visuelle Guide des normes graphiques Dernière mise à jour : 2015-09 Introduction Le mandat de ce guide de normes graphiques consiste à établir les règles afin d assurer le bon usage de l

Plus en détail

Etat du Valais - Charte graphique

Etat du Valais - Charte graphique Etat du Valais - Charte graphique Principes et méthodologie LE LOGOTYPE LES IMPRIMÉS ADMINISTRATIFS LES PRÉSENTATIONS ÉLECTRONIQUES (POWERPOINT) LES PUBLICATIONS DE L ETAT LA SIGNALÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

guide de la marque Conseil Régional de Picardie

guide de la marque Conseil Régional de Picardie guide de la marque Conseil Régional de Picardie logotype Logotype Conseil Régional de Picardie Logotype La Région Picardie Logotype Picardie Sur fond, le logotype épouse la couleur, ainsi le carré disparait

Plus en détail

Bienvenue au 15e Moot Scout Mondial 2017 en Islande

Bienvenue au 15e Moot Scout Mondial 2017 en Islande n 1 juillet 2015 Le 15e Moot Scout Mondial 2017 Bienvenue au 15e Moot Scout Mondial 2017 en Islande Les elfes et trolls font partie de l héritage de la mythologie islandaise. Les trolls islandais ont l

Plus en détail

V du 25.03.04. Charte d identité visuelle Fidal

V du 25.03.04. Charte d identité visuelle Fidal 01 Contacts : Direction de la communication Valérie Climent, responsable de la communication, tél : 01 47 38 54 71 Solange de Cormis, chargée de communication, tél : 01 47 38 54 72 02 1 Éléments de base

Plus en détail

Programme d identification visuelle de la banque laurentienne

Programme d identification visuelle de la banque laurentienne Programme d identification visuelle de la banque laurentienne Table des matières 1 Introduction 2 Lexique 2 3 6 Papeterie officielle 6.1 Papier en-tête 6.2 Papier en-tête personnalisé 11 12 12 6.3 Papier

Plus en détail

Manuel d aide à l utilisation de la charte graphique Inserm

Manuel d aide à l utilisation de la charte graphique Inserm Manuel d aide à l utilisation de la charte graphique Inserm 1 Une charte pour quoi? La charte graphique de l Inserm est un outil qui invite chacun, en l adoptant, à mieux faire connaître et valoriser l

Plus en détail

Charte graphique Avril 2015

Charte graphique Avril 2015 Charte graphique Avril 2015 Introduction AFFIRMER L IDENTITÉ DE CHÂTEAUROUX MÉTROPOLE Depuis le 1 er janvier 2015, la Ville et l Agglomération de Châteauroux ont mutualisés leurs services et partagent

Plus en détail

bclogo notezik@gmail.com Contributeurs Patrick FRADIN Maxime CHUPIN Email Extension L A TEX pour la réalisation de boîtes colorées avec logos

bclogo notezik@gmail.com Contributeurs Patrick FRADIN Maxime CHUPIN Email Extension L A TEX pour la réalisation de boîtes colorées avec logos bclogo Extension L A TEX pour la réalisation de boîtes colorées avec logos Contributeurs Patrick FRADIN Maxime CHUPIN Email notezik@gmail.com Version 3.1 du 10 janvier 2016 http://melusine.eu.org/syracuse/g/bclogo/

Plus en détail

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 Pascale Micoleau-Marcel Déléguée Générale de l IEFP La finance pour tous Sommaire 1/ De quoi parle-t-on? 2/ Pourquoi

Plus en détail

Mémoire de psychologie (cours PSYC4900) Manuel du cours. École de psychologie Université de Moncton

Mémoire de psychologie (cours PSYC4900) Manuel du cours. École de psychologie Université de Moncton Mémoire de psychologie (cours PSYC4900) Manuel du cours École de psychologie Université de Moncton Septembre 2013 Avant-propos Ce Manuel s adresse aux personnes, étudiantes, étudiants, directrices et directeurs

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE Mémorial ACTe : centre caribéen d expressions et de mémoire de la traite et de l esclavage 2. Préambule

CHARTE GRAPHIQUE Mémorial ACTe : centre caribéen d expressions et de mémoire de la traite et de l esclavage 2. Préambule Charte graphique Mémorial ACTe : centre caribéen d expressions et de mémoire de la traite et de l esclavage 2 Préambule Le projet du Memorial ACTe, depuis son origine, a été véhiculé par une identité visuelle

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

La crise économique. Paul Makdissi. Départment de science économique, Université d Ottawa. Automne 2010

La crise économique. Paul Makdissi. Départment de science économique, Université d Ottawa. Automne 2010 La crise économique Paul Makdissi Départment de science économique, Université d Ottawa Automne 2010 Paul Makdissi (Université d Ottawa) La crise économique ECO 2542 1 / 11 La crise financière aux États-Unis

Plus en détail

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 1) Qu est ce qu une dette souveraine? A) A l origine de la dette: les déficits publics B) Quelle dette prendre en compte: la dette brute ou

Plus en détail

Le book. www.coupdouest.nc

Le book. www.coupdouest.nc Le book www.coupdouest.nc 3, rue Émile Zola - Baie de l Orphelinat - 98800 Nouméa - Nouvelle-Calédonie Tél. (+687) 28 14 20 - contact@coupdouest.nc Ridet: 891440.001 - A.P.E.: 744B Le book www.coupdouest.nc

Plus en détail

Charte graphique ÉDITION DÉCEMBRE 2014

Charte graphique ÉDITION DÉCEMBRE 2014 Charte graphique ÉDITION DÉCEMBRE 2014 4.0.0 AFFICHES VITRINE 4.0.1 AFFICHES VITRINE Mentions légales obligatoires ANNONCES DE VENTE Honoraires d agence à la charge du vendeur : Affichage du prix de vente

Plus en détail

Un livre en L A TEX. Hector

Un livre en L A TEX. Hector Un livre en L A TEX Hector 16 septembre 2009 2 Table des matières 1 Histoires de sections 7 1.1 Une section.............................. 7 1.1.1 Une première sous-section.................. 7 1.1.2 Une

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU LOGOTYPE

GUIDE D UTILISATION DU LOGOTYPE GUIDE D UTILISATION DU LOGOTYPE Pour réussir dans un environnement concurrentiel, il est impératif de présenter une approche cohérente, précise et représentative de l image de marque. Pour Karaté Canada,

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

INFO. Nouvelles. Réforme des polices N 210. Le ministre de l'intérieur lève le voile lors d'une conférence de presse!

INFO. Nouvelles. Réforme des polices N 210. Le ministre de l'intérieur lève le voile lors d'une conférence de presse! Numéro 1344 17 mai 2001 N 210 Réforme des polices INFO Nouvelles NOUVELLE TENUE, CARTE DE LÉGITIMATION, STRIPING VÉHICULE ET STYLE MAISON: Le ministre de l'intérieur lève le voile lors d'une conférence

Plus en détail

LIVRE DES NORMES - 2

LIVRE DES NORMES - 2 LIVRE DES NORMES 2013 LIVRE DES NORMES - 2 SOMMAIRE 03 - Construction du logotype 04 - Zone de respiration & Taille minimale 05 - Références couleurs 06 - Références typographiques 07 - Interdits LIVRE

Plus en détail

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Nous pouvons nous permettre le Grand bond par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Les gens seront nombreux à lire le manifeste Un grand bond vers l avant et à trouver ses objectifs valables et motivants.

Plus en détail

Forum de l investissement Ateliers d Experts. 15 Octobre 2011. Les Dangers de l Assurance Vie

Forum de l investissement Ateliers d Experts. 15 Octobre 2011. Les Dangers de l Assurance Vie Forum de l investissement Ateliers d Experts 15 Octobre 2011 Les Dangers de l Assurance Vie L assurance vie c est quoi? Le placement préféré des français Environ 1 500 milliards d euros épargnés par les

Plus en détail

Dans les JARDINS. Texte Françoise Phiquepal d Arusmont Photos Eric Sander

Dans les JARDINS. Texte Françoise Phiquepal d Arusmont Photos Eric Sander Dans les JARDINS du périgord Texte Françoise Phiquepal d Arusmont Photos Eric Sander Les Jardins du Château de Losse Accords parfaits entre l architecture, les jardins et la rivière. Comme suspendues au-dessus

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

Guide d utilisation. Version 0514. URL : http://atpa.creaprime.fr URL admin : http://atpa.creaprime.fr/master-atpa Login: atpa Mot de passe : atpa

Guide d utilisation. Version 0514. URL : http://atpa.creaprime.fr URL admin : http://atpa.creaprime.fr/master-atpa Login: atpa Mot de passe : atpa Guide d utilisation Version 0514 URL : http://atpa.creaprime.fr URL admin : http://atpa.creaprime.fr/master-atpa Login: atpa Mot de passe : atpa SOMMAIRE PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS Résumé... p. 3 ACTUALITÉS

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Introduction à la Macroéconomie Cours donné par Federica Sbergami 2011-2012 Travail Pratique No 4 Correction: Vendredi 26 avril 2013 12h15-14h A. Inflation Exercice 1 En se basant sur l hypothèse des prix

Plus en détail

Les Jeudis du Patrimoine 10 Mai 2012

Les Jeudis du Patrimoine 10 Mai 2012 Les Jeudis du Patrimoine 10 Mai 2012 Comment orienter votre patrimoine dans le nouvel environnement économique et fiscal? Nous débuterons la conférence à 19H L épargne se construit progressivement et de

Plus en détail

30 avril 2010 N. 204

30 avril 2010 N. 204 avril 1 N. Conséquences probables de la crise des dettes souveraines dans la zone euro : ni un défaut, ni une restructuration, ni la sortie de l euro, ni l inflation, mais le retour en récession de la

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar?

Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar? Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar? LETTRE DE PROSPECTIVE MAI 2009 - NUMERO 15 L ors du récent sommet du G20, les autorités chinoises ont

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

REACH et le Maghreb. Introduction dans le règlement européen et le contexte maghrébin. concernés AssIstAnce MAghreb

REACH et le Maghreb. Introduction dans le règlement européen et le contexte maghrébin. concernés AssIstAnce MAghreb concernés AssIstAnce MAghreb Das Ziel Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat. Ut wisi enim ad minim

Plus en détail

B.E.G. Ingénierie Charte graphique. V5 du 06 juin 2012

B.E.G. Ingénierie Charte graphique. V5 du 06 juin 2012 B.E.G. Ingénierie Charte graphique V5 du 06 juin 2012 B.E.G. Ingénierie Charte graphique Sommaire PARTIE I : Avant-propos B.E.G. Ingénierie a une nouvelle identité visuelle p. 4 Une charte graphique pour

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013 PLAN Loi de Finances rectificative du 14 mars 2012 (1 ère LFR) Loi de Finances rectificative du 16 août 2012 (2 ème LFR) Loi de Finances rectificative de décembre 2012 (3 ème LFR) Doctrine et jurisprudence

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Situation en France :

[ les éco_fiches ] Situation en France : Des fiches pour mieux comprendre l'actualité éco- nomique et les enjeux pour les PME Sortie de crise? Depuis le 2ème trimestre la France est «techniquement» sortie de crise. Cependant, celle-ci a été d

Plus en détail

Comité Directeur Confédéral Intervention économique. 16 mars 2011

Comité Directeur Confédéral Intervention économique. 16 mars 2011 Comité Directeur Confédéral Intervention économique 16 mars 2011 En 2010, le déficit budgétaire s est élevé à 148,8 milliards d euros Déficit public en 2010 s est élevé à 7,7 % du PIB Dette publique en

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

CONSTRUIRE L IMAGE DE SON ASSOCIATION

CONSTRUIRE L IMAGE DE SON ASSOCIATION N 20 - JUIN 2012 GROS PLAN VIE PRATIQUE Evaluer ses actions CONSTRUIRE L IMAGE DE SON ASSOCIATION édito Le 20 ème numéro de B Rêves d Assos Après cinq ans d aventure, nous fêtons la sortie de notre 20

Plus en détail

GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN

GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN FONDEMENTS DE LA FUTURE PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES ET STRATÉGIE DE TRAVAIL COLLABORATIF DU GEIPAN MICHAEL VAILLANT SYSTÈME DE GESTION DES CONNAISSANCES?

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

finance argent au quotidien home page

finance argent au quotidien home page home page p. réf = 05ARG_00hp actu bourse cotations portefeuilles argent au quotidien impôts vie titre de page titre mise en avant finance perso sur 1 ou 2 lignes maxi consectetuer adipiscing en savoir

Plus en détail

Charte graphique ÉDITION DÉCEMBRE 2014

Charte graphique ÉDITION DÉCEMBRE 2014 Charte graphique ÉDITION DÉCEMBRE 2014 2.0.0 PAPETERIE 2.0.1 PAPETERIE Mentions légales obligatoires DOCUMENTS COMMERCIAUX DE L AGENCE Nom ou raison sociale et adresse du siège social, Numéro SIREN suivi

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

La place financière luxembourgeoise : mythes et réalités

La place financière luxembourgeoise : mythes et réalités La place financière luxembourgeoise : mythes et réalités Jean-Jacques Picard Secrétaire Général, Luxembourg for Finance jean-jacques.picard@lff.lu +352 27 20 21-1 Luxembourg for Finance Agence pour de

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail