Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech"

Transcription

1 Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014

2 Les minéraux d intérêt économique Minéraux énergétiques pétrole, gaz, charbon, uranium Minerais métalliques fer, alu, cuivre, nickel, platine, argent, Minerais non métalliques Matériau x de construction sable, graviers, calcaires et argiles pour ciment, pierres de taille, Minéraux industriels sel, potasse, soufre, kaolin, sable siliceux, bentonite, carbonates, Electricité, chauffage, transports, chimie organique et matières plastiques, Industrie manufacturière, construction, industries électrique et électronique, monnaie, bijouterie, Ciments et bétons, empierrement routier, plâtre, briques, Industrie manufacturière, électrique et électronique, Bijouterie, 1/21

3 Industrie extractive : un regain d intérêt /21 Dépenses en exploration minière Dépenses en exploration pétrolière G$

4 Une réelle croissance de la demande 3/21 Evolution de la consommation chinoise : métaux de base Chine : + de 40% de la demande mondiale 43% du nickel 43% de l aluminium 42% du Zinc 40% du cuivre 22% du maïs 17% du blés

5 Matières minérales: quelques caractéristiques Epuisables (Ag/15 ans, Au/20 ans, Pb-Zn/25 ans, U/40 ans, Charbon/100 ans) Inégalement réparties sur la planète De qualité très inégale (Cu : %, U: %, Au: 1-60g/t) Recyclables et substituables (Pb/80%, Fe/52%, Al-Zn/44%, Cu/43%) 14 Teneurs moyennes d'exploitation de l'or Moyenne Canada + USA + RSA + Australie g/tonne Moyenne mondiale Répartition des réserves de terres rares ( Magazine Carto) Teneur moyenne d exploitation de l or (source BRGM) 4/21

6 La dépendance des importations (Source BRGM) En France : Création en 2011 du Comité pour les Métaux Stratégiques (COMES) Objectif : sécuriser l accès de l industrie française aux métaux «stratégiques» Enjeux : o Identification, évaluation des besoins de l industrie française o Les ressources disponibles en France o le développement des économies de matières premières o La problématique du recyclage o Les relations internationales liées aux ressources minérales 5/21

7 Deux grands sujets se dégagent en France Recyclage o Economie du recyclage (chaire IMT-MINES-ParisTech : «Mines urbaines») o Métallogénie du recyclage Relancer l industrie minière o Quelles ressources? ressources profondes (cartographie du sous-sol) ressources marines o Développer la mine «invisible» 6/21

8 Enjeux pour l industrie minière Besoins en géosciences? 7/21 Prospection/caractérisation des gisements o Amélioration des techniques et des coûts d exploration géophysiques (in situ et aéroportées, profondeur d investigation) interprétation des mesures et modélisation réduction des coûts de sondages o Compréhension des gisements et de leur contexte pour la découverte de nouveaux gisements pour une meilleure récupération des gisements Exploitation o Poursuite de l amélioration de la productivité Nouveaux équipements pour les exploitations à ciel ouvert En souterrain : développement des méthodes d exploitation en masse Maîtrise, contrôle, et automatisation intégrale des exploitations o Vers la mine non conventionnelle : nouvelles technologies Hydrométallurgie et «hydrométallurgie» in situ Exploitation à distance

9 Géosciences - Exploitations non conventionnelles Mine conventionnelle : Exploitation en MCO Exploitation en MS Recherche o Méthodes d exploitation o Méthodes d abattage o Stabilité des ouvrages o Planification Mine non conventionnelle : Valoriser d avantage les faibles teneurs : Lixiviation et biolixiviation (métaux de valeur) Valoriser les petits gisements : Forage/Abattage au jet d eau HP «Bore Hole Mining» 8/21

10 Géosciences - Lixiviation/biolixiviation in situ Récupération in situ : Lixiviation Simulation du transport réactif Couplage : Chimie : solubilité, cinétique, Processus hydrodynamiques Processus hydrogéologiques 9/21

11 profondeur Géosciences Abattage au jet d eau HP Jet d eau de très forte puissance (1 MW) (Uranium, kaolins,., sables bitumineux, ressources marines! ) petits gisements : BHM BHM tonnage mine à ciel ouvert mine souterraine non économique 10/21

12 Géosciences Abattage au jet d eau HP Essais au laboratoire Bloc de roche abattu par jet d eau tournant à l intérieur d un caisson métallique de 7 m Essais sur site cavité creusée au Jet d eau (Kaolin) Modélisation de l interaction Jet-Roche (Jet mixte Eau-Air) Prévision des diamètres /stabilité des cavités Optimisation des paramètres Jet d air Jet d eau

13 Géosciences - Extraction des ressources marines Les technologies envisageables? (Source : Nautilus minerals, 2012) Rabots pour fonds marins Fraise à pics 12/21

14 Hydrocarbures : Situation Evolution de la production gaz Chute de 2,5%/an Pétrole conventionnel Pétrole brut OPEP OCDE Production 40 % 30 % Réserves 65 % 10 % 13/21

15 Extension, Renouvellement des ressources Accroître la Récupération Nouvelles découvertes 50 %? 35 % Ressources conventionnelles Champs matures Offshore très profond Ressources frontières Huiles lourdes Réservoirs très enfouis Réservoirs roches mères 14/21

16 Géosciences Hydrocarbures Projets actuels du centre de Géosciences 1. Simulation génétique et stochastique, réservoirs fluviatiles méandriformes ou de réservoirs turbiditiques 2. Inversion sismique et imagerie du sous-sol 3. Caractérisation des milieux très faiblement perméables 4. Caractérisation des milieux fracturés et des processus d écoulements/transport 5. Forages complexes (conception, pilotage, surveillance, ) 15/21

17 Géosciences Hydrocarbures Forages Complexes : les nouveaux domaines explorés Température du réservoir ( C) Nigeria/Indonesia/Brunei/North-sea exploration domain Joseph TVD 25130ft WD 33ft Elgin / Franklin TVD 17000ft WD 300ft Abang-2 TVD(14200 ft) Kristin Dry Tree Koronama-3 (target not reached MJL106 North Deep (final TD not reached) Sequoia TVD 27000ft WD 4000ft Shark TVD 25756ft WD 118ft GOM exploration domain Subsea Conger Thunder Horse Chinook TVD 24500ft WD 8831ft Pression initiale du réservoir (bar) Source TOTAL 2000

18 Coût du forage Géosciences Forages Complexes Les contraintes des forages très profonds La contrainte de la «Forabilité des roches» vitesse de forage =f(résistance, nature des roches profondes) La contrainte des Pressions Au delà de 6000 m : P > 100 MPa o Fenêtre étroite de densité! o Architecture des puits et des têtes de puits!! La contrainte des Températures Au delà de 6000 m : T > 200 C o Boues de forage et ciments o Equipements de forage et de mesures Inutilisables Les défis du Développement Vitesse de forage, Trajectoires, sécurité (coût environné d un bateau de forage : 1M$/jour) Temps de forage 17/21

19 Géosciences Forages Complexes Méthodologie, innovations 1 Modélisation du comportement directionnel de l outil de forage: Interaction Outil-Roche taillant-roche outil-roche 2 Modélisation du comportement mécanique de la structure de forage dans un puits à trajectoire complexe 3 - Couplage 1) et 2) : Prédiction des performances (avancement, trajectoire, stabilité, intégrité mécanique) Simulation des trajectoires complexes Comportement directionnel Test sur chantier outil auto-pénétrant (brevet Géosciences) Simulation Intégrité mécanique Comportement mécanique d une structure de forage (code ABIS) 18/21

20 Géosciences Forages Complexes Le projet Modélisation du processus dynamique du forage o Compréhension des processus THMC en fond de trou o Simulation du processus dynamique du forage o Optimisation du système de forage o Prédiction de ses comportements : pilotabilité, vibrations,. Imagerie 3D du puits et suivi du forage o Détection des dysfonctionnements o Détection des surpressions o Détection d objets (collision de puits) o Monitoring de la stabilité du puits Nos touts o Connaissances : comportement des roches, phénomènes couplés THMC, processus de coupe des roches, géophysique, o Moyens expérimentaux : caractérisation, essais de forage dans des conditions réalistes 19/21

21 Géosciences Géothermie Géothermie Profonde Innovante - Stimulation Hydraulique Evènements micro-sismiques (localisation, interprétation) Modélisation de réservoirs fracturés discrets à géométrie contrainte par la micro-sismicité observée Simulation d injections hydrauliques forcées 20/21

22 Géosciences Ressources primaires Le projet Ressources non conventionnelles Hydrocarbures Ressources minérales Géothermies innovantes Développer des approches spécifiques : Identification/caractérisation Mise en valeur des ressources Post-exploitation et sécurité 21/21

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie

Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie D. Bonijoly, C. Rigollet, O. Serrano Établissement public de recherche

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS

MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : GEOSCIENCES Spécialité : GEOLOGIE DES RESERVOIRS

Plus en détail

PRODUIT DESCRIPTION RÉFÉRENCE. Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers.

PRODUIT DESCRIPTION RÉFÉRENCE. Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers. MATEX PRODUIT RÉFÉRENCE Contrôle de viscosité DD-1200 DD-2000 DD-955 Ultravis Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers. Améliorant d indice

Plus en détail

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE Géosciences Aux débuts de la prospection en Pennsylvanie en 1860, les méthodes étaient "hautement scientifiques". (À l ombre des derricks, Morris, éditions Dupuis, 1997) Depuis, la consommation de pétrole

Plus en détail

Prospection géophysique

Prospection géophysique Prospection géophysique Projet Géothermie 2020 François Martin Michel Meyer Mobile: +41 76 569 17 07 Mobile : +41 76 532 26 28 www.geo2x.com www.sig-ge.ch www.geothermie2020.ch - 1 - Qu est-ce que la géothermie?

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1

LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1 LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1 Déclaration de National Association of State Boards Of Geology National Association of State Boards Of Geology (ASBOG) est une organisation à but non lucratif regroupant

Plus en détail

UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES

UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES Formaterre 2013 : "La Terre : un système global" vendredi 15 novembre 2013 UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES François Baudin (francois.baudin@upmc.fr) CYCLE DU C ORGANIQUE 10 12 t

Plus en détail

Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels. Collectif 07

Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels. Collectif 07 Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels 1 Au commencement, il y a 2 La roche-mère La roche-mère désigne la roche où se forment des hydrocarbures.

Plus en détail

Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel

Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel Etapes Préparation du site Aménagement du site Estimation de la quantité de biomasse végétale humide retirée Géomembrane

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

«Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière Bécancour et outils géochimiques»

«Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière Bécancour et outils géochimiques» Colloque «les eaux Souterraines du Québec» UQAC, Chicoutimi, 14 Octobre 2010. Groupe de Recherche Interuniversité sur les Eaux Souterraines. «Vulnérabilité de l'eau souterraine du bassin de la rivière

Plus en détail

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris S. Lopez, V. Hamm le BRGM > le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est le service géologique national

Plus en détail

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE

CMI MECANIQUE, GENIE CIVIL, ENERGIE - SPECIALITE : FLUIDES ET ENERGIE Université de LORRAINE 1/2 FLUIDES ET ENERGIE L1 S1 Mathématiques (1) 6 L1 S1 Physique (1) 6 L1 S1 Chimie 6 L1 S1 Méthodes expérimentales 3 L1 S1 Introduction aux géosciences 3 L1 S1 Introduction à l ingénierie

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité

Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS 17-18 Septembre 2013 Sheraton, Alger Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation

Plus en détail

Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques?

Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques? Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques? Alain Rorive, Nicolas Dupont Université de Mons Faculté Polytechnique - Service de Géologie Fondamentale et Appliquée 1 Quels risques de pollution

Plus en détail

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 Particularités du sel Abondance géologique Faible porosité (étanche) = 1%, K=10-21 m 2 Grande solubilité (lessivage)

Plus en détail

Union Régionale Vie et Nature

Union Régionale Vie et Nature LES GAZ DE SCHISTES Note succincte d information MESSAGES CLES Les gaz de schistes représentent une source d énergie fossile non conventionnelle, diffuse, à de fortes profondeurs et difficile à extraire.

Plus en détail

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Dimensionnement, mise en œuvre et retour d expérience 30/11/12 Présentation du site Industriel situé

Plus en détail

Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine

Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine Lerôledel énergie danslaréindustrialisationaméricaine Le rôle de l énergie dans la réindustrialisation américaine Depuis que les Etats Unis ont décidé d exploiter massivement les gaz et pétrole de schiste

Plus en détail

Présentation par le collectif local Non au Gaz de Schiste - Le mercredi 25 avril 2012

Présentation par le collectif local Non au Gaz de Schiste - Le mercredi 25 avril 2012 Présentation par le collectif local Non au Gaz de Schiste - Le mercredi 25 avril 2012 1 I. Ordre du jour I. Point sur le gaz de schiste dans le monde II. Les hydrocarbures en France III. Les Hydrocarbures

Plus en détail

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement Qu est-ce que la géothermie? Définition La géothermie est l exploitation de l énergie thermique du sous-sol. Le gradient de la Terre est de 3

Plus en détail

Les Forages de Puits d Eau

Les Forages de Puits d Eau 1 8 Journée de l APRONA Les Forages de Puits d Eau Intervenant : M Claude Maurutto 2 Les Forages de puits d eau De la réalisation à la réception de l ouvrage Un Forage : Pourquoi? Un peu d Histoire Les

Plus en détail

Le recyclage des Véhicules Hors d Usage Rôle dans l économie circulaire et défis pour l ingénieur

Le recyclage des Véhicules Hors d Usage Rôle dans l économie circulaire et défis pour l ingénieur Le recyclage des Véhicules Hors d Usage Rôle dans l économie circulaire et défis pour l ingénieur Pierre-François BAREEL Dr. Ir. Civil des Mines 23 Avril 2015 Introduction RUDOLOGIE [RydɔlɔƷi] : n.f. 1985

Plus en détail

Développement Durable

Développement Durable Développement Durable Estelle Iacona Professeur École Centrale Paris Énergie NASA Les 7 enjeux du Développement Durable Économie Pascal da Costa (École Centrale Paris) Démographie Gilles Pison (INED) Énergie

Plus en détail

ETUDE DE L ALEA D AFFAISSEMENT ET D EFFONDREMENT DU VIEUX VILLAGE DE BREIL SUR ROYA

ETUDE DE L ALEA D AFFAISSEMENT ET D EFFONDREMENT DU VIEUX VILLAGE DE BREIL SUR ROYA SOMMAIRE 1 Origine et définition de l étude 2 - Phénomènes naturels étudiés - Phénomène d affaissement - Phénomène d effondrement 3 Contexte géologique du village - Alluvions -Gypse 4 Eléments étudiés

Plus en détail

Sinistres liés aux sondes géothermiques investigations géologiques

Sinistres liés aux sondes géothermiques investigations géologiques Journée CFGI «La géothermie de minime importance» Sinistres liés aux sondes géothermiques investigations géologiques Par Anne-Valérie Barras Au commencement.staufen, en Allemagne Sur la base des informations

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS PROGRAMME PEDAGOGIQUE DU PARCOURS ENERGIES FOSSILES (cliquer sur le nom de l activité

Plus en détail

,, L industrie minérale...

,, L industrie minérale... ,, L industrie minérale... facteur essentiel de notre cadre de vie,, Un souci permanent de l environnement... Réhabilitations des sites après la fin de l exploitation Réaménagement de la mine à ciel ouvert

Plus en détail

Séance technique du CFGI

Séance technique du CFGI Séance technique du CFGI La géothermie de minime importance du 21 mai 2015 Xavier du CHAYLA Directeur de GEOTHER 2/20 rue Salvador Allende 92 000 Nanterre Tel : 01 55 17 16 10 Document protégés par Copyright.

Plus en détail

Flash info Projet. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Jérémy Berros : jeremy.berros@ingenica.fr. Water

Flash info Projet. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Jérémy Berros : jeremy.berros@ingenica.fr. Water INGENICA dépose un brevet concernant un procédé innovant de génération de vapeur d eau pour des applications de récupération de pétrole lourd insitu par drainage gravitaire assisté par injection de vapeur

Plus en détail

Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses

Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Conférence de presse du 10 juin 2014 Conférence de presse du 10

Plus en détail

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU USINE DE FABRICATION D EMULSION A SAULGE (86) CONTEXTE Origine des travaux : Enjeux Le site a accueilli une société de fabrication d émulsion bitume. Une pollution des sols et des eaux souterraines au

Plus en détail

VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS

VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS www.geothermie2020.ch LES ENJEUX POUR GENÈVE LES SOURCES D ÉNERGIE À GENÈVE Energies fossiles Energies renouvelables Phase 1 Prospection préliminaire Phase

Plus en détail

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante)

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) EnSciTerre, Cycles de conférences de l OSUC Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) E. Bourdon Sommaire - Qu est-ce qu un réservoir géothermal

Plus en détail

Systèmes de soutènement

Systèmes de soutènement FrankiFoundations Belgium Systèmes de soutènement Synthèse des techniques approche b Ir M.Bottiau FrankiFoundations Belgium DeputyGeneral M ABEF President Systèmes de soutènement Dimensionnement: en cours

Plus en détail

510.624. Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) Dispositions générales. du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013)

510.624. Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) Dispositions générales. du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013) Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) 510.624 du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 5, 6, 9, al. 2, 12, al. 2, 15, al. 3, 19, al. 1, 26 et 27, al. 3,

Plus en détail

ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI.

ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI. ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI. Réalisation de sondages stratigraphiques Pétrolia a procédé à la réalisation de trois sondages stratigraphiques sur l île d Anticosti à l automne

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan général du cours Introduction Les sources d énergie Les vecteurs d énergie Les consommateurs Les systèmes de tension 1 transmission réserve Source : Microsoft 2 1 Source Vecteur d énergie Consommateur

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section B Division 09

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section B Division 09 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section B Division 09 09 SERVICES DE SOUTIEN AUX INDUSTRIES EXTRACTIVES Cette division comprend les services spécialisés

Plus en détail

Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau

Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau Etude expérimentale et numérique de la Sédimentation/Consolidation de sols à très forte teneur en eau Gilbert LE BRAS (IUT de st nazaire, Dépt. Génie Civil) Alain ALEXIS (GeM) 1/42 Introduction Domaine

Plus en détail

Quel est le lien entre toutes ces énergies????

Quel est le lien entre toutes ces énergies???? Quel est le lien entre toutes ces énergies???? Comment l Homme utilise l énergie lumineuse? A. Une inégale répartition de l énergie solaire en fonction de la latitude Manuel Nathan seconde Répartition

Plus en détail

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

Commune de La Ville Aux Clercs. Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes

Commune de La Ville Aux Clercs. Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes Demande de permis exclusif d exploitation géothermique (PEX) Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes au titre de la Géothermie Basse Température

Plus en détail

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Symposium on Innovation and Technology in The Phosphate Industry - SYMPHOS May 6-10, 2013 Agadir, Marocco La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Méthodes et Technologies

Plus en détail

Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés )

Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés ) Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés ) Keith F. Evans et Benoît Valley Géologie de l ingénieur/institut de géologie, Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, ETH Hönggerberg,

Plus en détail

COMITE FRANCAIS DE MECANIQUE DES ROCHES

COMITE FRANCAIS DE MECANIQUE DES ROCHES COMITE FRANCAIS http://www.geotechnique.org e-mail: cfmr@brgm.fr Orléans, le 27 février 2006 Le secrétaire général S. GENTIER BRGM/CDG/ENE Avenue Claude Guillemin B.P. 6009, 45060 Orléans Cedex 2, France

Plus en détail

L exploration des schistes gazéifères des Basses-Terres du Saint-Laurent

L exploration des schistes gazéifères des Basses-Terres du Saint-Laurent L exploration des schistes gazéifères des Basses-Terres du Saint-Laurent M. Jean-Yves Laliberté Coordonnateur de l exploration pétrolière et gazière Ministère des Ressources naturelles et de la Faune Bienvenue

Plus en détail

Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités

Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités Faouzi Hadj-Hassen Centre de Géosciences MINES ParisTech 27/11/2014 Institut Mines-Télécom Sommaire Contexte général du stockage de l'énergie

Plus en détail

Point de Contact National. Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles

Point de Contact National. Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles Point de Contact National Assurer l approvisionnement en matières premières non énergétiques et non agricoles Répartition du sujet selon les thématiques 1 Calls Waste Water Inno. Low carbon, ressource

Plus en détail

Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel. Jacques GRAPPE, GEOSTOCK

Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel. Jacques GRAPPE, GEOSTOCK Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel Jacques GRAPPE, GEOSTOCK Ingénierie du stockage souterrain de gaz naturel: aujourd hui et demain 1. Généralités 2. Les principales composantes d un stockage

Plus en détail

Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température

Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température Philippe Pasquier Département des génies civil, géologique et des mines 7 mars 2012 7 mars 2012 Conférence du GRIES page 1 Plan

Plus en détail

Catalogue PRODUITS. motralec

Catalogue PRODUITS. motralec Catalogue PRODUITS motralec 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 95223 HERBLAY CEDEX Tel. : 01.39.97.65.10 / Fax. : 01.39.97.68.48 Demande de prix / e-mail : service-commercial@motralec.com www.motralec.com

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l énergie et des Mines Direction des systèmes d information, des analyses économiques et de la documentation Résultat du Secteur de l Energie

Plus en détail

Le stockage géologique du CO 2

Le stockage géologique du CO 2 Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Le stockage géologique du CO 2 Les solutions IFP Energies nouvelles pour un déploiement

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie.

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. ² Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. La production mondiale d énergie exprimée en équivalent tonnes de pétrole (TEP) est de plus

Plus en détail

ENERGIE OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT

ENERGIE OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT 1 sur 8 ENERGIE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT Sites utilisés pour cette recherche: Panorama des différentes sources d'énergie Répartition

Plus en détail

Le Référentiel Géologique DE LA FRANCE

Le Référentiel Géologique DE LA FRANCE Le Référentiel Géologique DE LA FRANCE Présentation du programme principes, objectifs et gouvernance La carte géologique de la France avec la BSS constituent le socle de la connaissance du sous-sol national

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? Communauté de communes du Val d Ornois Le Jeudi 11/04/2013 1 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Nicolas CUENOT & Albert GENTER GEIE Exploitation Minière de la Chaleur cuenot@soultz.net Sobriété et efficacité énergétiques 28 novembre

Plus en détail

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE Thibaut Laparra Conférence scientifique et technique Jeudi 13 septembre www.gep-aftp.com 1 Répondre à la polémique sur les hydrocarbures

Plus en détail

Faculty of Engineering

Faculty of Engineering Faculty of Engineering La place des énergies non conventionnelles dans une stratégie énergétique globale, Palais des Congrès de Namur, 25 mars 2013 Aspects géologiques des ressources non-conventionnelles

Plus en détail

Explorons pour l avenir

Explorons pour l avenir Explorons pour l avenir SERVICES A L EXPLORATION MINERALE Espace Vaucanson 82 rue Anatole France F 38100 Grenoble T : +336 95 52 13 66 contact@gexplore.fr www.gexplore.fr Ce que nous sommes GexplOre est

Plus en détail

Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux

Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux Aperçu 26 mai 2015 < RIGHT CLICK PHOTO TO CHANGE PICTURE Sables bitumineux au Canada Le Canada possède les troisièmes plus vastes réserves

Plus en détail

Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé. Plan de la présentation

Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé. Plan de la présentation 22 mai 214, présentation du rapport final à la Ville de Gaspé Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé Mélanie Raynauld 1, Morgan Peel 1, René Lefebvre 1, Heather Crow 2, John Molson

Plus en détail

projet National TUBA Battage des pieux

projet National TUBA Battage des pieux objectifs Port du Havre - ASCO TP/Daniel VANDROS le projet national TUBa, lancé en Juin 1993, a résulté des réflexions des principaux intervenants dans le domaine des travaux à la mer se retrouvant, depuis

Plus en détail

Caractérisation hydrogéochimique des eaux souterraines en Outaouais : résultats préliminaires

Caractérisation hydrogéochimique des eaux souterraines en Outaouais : résultats préliminaires Caractérisation hydrogéochimique des eaux souterraines en Outaouais : résultats préliminaires N. Montcoudiol, G. Comeau, J. Molson et J.-M. Lemieux 80ème congrès de l ACFAS 7 mai 2012 INTRODUCTION Zone

Plus en détail

GEO / EAU La Fosse Dionne, Tonnerre, 200 l/s >

GEO / EAU La Fosse Dionne, Tonnerre, 200 l/s > La Fosse Dionne, Tonnerre, 200 l/s > 1 Les aquifères en France Etat des lieux Christophe RIGOLLET, GEO Jean-François VERNOUX, EAU INTRODUCTION La connaissance géologique et hydrogéologique des AQUIFERES

Plus en détail

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur SECTEURS DE CROISSANCE Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur Des ressources abondantes et largement répandues ENJEUX Gaz de charbon, gaz de schiste, tight gas : les gaz non conventionnels

Plus en détail

Le pétrole et ses transformations

Le pétrole et ses transformations Le pétrole et ses transformations 3 Objectifs Connaître les produits dérivés du pétrole. Connaître la chaîne de transformation : du puits de pétrole à la pompe à essence. Prendre conscience des nombreuses

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS COMMISSION GÉNÉRALE DE TERMINOLOGIE ET DE NÉOLOGIE Vocabulaire du pétrole et du gaz (liste de termes, expressions et définitions adoptés) NOR : CTNX0906374K I. Termes

Plus en détail

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques.

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Parole d experts Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Panel d experts autour de Prof. Eric PIRARD, ULg - GeMMe Avec le soutien de : Les déchets

Plus en détail

Orientations stratégiques en matière de développement minier

Orientations stratégiques en matière de développement minier Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, 23-25 novembre 2005 1 Plan de l exposé Place de l

Plus en détail

GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR)

GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR) GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR) 1 RENSEIGNEMENTS SUR LE COMMANDITAIRE DE L ETUDE - Raison sociale du demandeur et statut juridique,

Plus en détail

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PIÈCE 4.2 : ÉTUDE D IMPACT SOUS-SOL RÉSUMÉ NON TECHNIQUE NOVEMBRE 2014 2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 3 I. LE CONTEXTE DE LA NOTICE D IMPACT SOUS-SOL...

Plus en détail

Union Française des Géologues. Géologue : acteur-clef de la planète. Enjeux et métiers

Union Française des Géologues. Géologue : acteur-clef de la planète. Enjeux et métiers Union Française des Géologues Géologue : acteur-clef de la planète Enjeux et métiers Sommaire Pages Géologue : acteur-clef de la planète 3 Enjeux et métiers 1. Énergie 4 2. Matières minérales 6 3. Eau

Plus en détail

«Le sous-sol parisien: carrières, métros et projets du Grand-Paris» Paris 4 avril 2013

«Le sous-sol parisien: carrières, métros et projets du Grand-Paris» Paris 4 avril 2013 «Le sous-sol parisien: carrières, métros et projets du Grand-Paris» Paris 4 avril 2013 «.des épopées métropolitaines à la conquêtes du sous sol parisien.» LE RÉSEAU EXPRESS RÉGIONAL D'ÎLE-DE- FRANCE Alain

Plus en détail

Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne

Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne Anne-Marie Prunier Leparmentier Inspection générale des Carrières 4 avril 2013 CFGI SGF - CNAM 1/45 Sommaire I. Des incidents à la création

Plus en détail

Série FX Série F6-F9 Série XP

Série FX Série F6-F9 Série XP Marteaux hydrauliques Furukawa Série FX Série F6-F9 Série XP Fiabilité et durabilité améliorées Puissance de frappe incomparable Amélioration sensible de l insonorisation Marteaux hydrauliques série compacte

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION Société de Participation CarnaudMetalbox Ancien Etablissement Chouvel à Toulouse GRS Valtech PLAN DE LA PRESENTATION Introduction Contexte du site Objectif des travaux de réhabilitation Approche retenue

Plus en détail

Prospection Géophysique : Méthode Electromagnétique

Prospection Géophysique : Méthode Electromagnétique Prospection Géophysique : Méthode Electromagnétique Romain Brossier romain.brossier@ujf-grenoble.fr ISTerre, Université Joseph Fourier Grenoble L3P PPRS 2013-2014 R. Brossier (ISTerre, UJF) Méthode EM

Plus en détail

Comment augmenter le taux de récupération du pétrole dans les gisements?

Comment augmenter le taux de récupération du pétrole dans les gisements? Mai 2005 Comment augmenter le taux de récupération du pétrole dans les gisements? Les réserves récupérables de pétrole dit «conventionnel» sont estimées à environ 1000 milliards de barils. Ce chiffre est

Plus en détail

BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS

BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS Environnement Région de l Ontario Direction générale Canada de la protection de l environnement BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS Programme des sites contaminés - Sites Fédéraux Ce bulletin fait partie d'une

Plus en détail

Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner nos clients

Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner nos clients PROFIL DU GROUPE UNE MAJOR PÉTROLIÈRE AVEC UN MODÈLE INTÉGRÉ Production de pétrole et de gaz Gaz Pétrochimie Pétrole Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner

Plus en détail

Point sur les travaux en cours en France en matière de structuration de la filière BRGM Orléans, 21 mai 2013

Point sur les travaux en cours en France en matière de structuration de la filière BRGM Orléans, 21 mai 2013 La géothermie, une énergie adaptée aux besoins des bâtiments Point sur les travaux en cours en France en matière de structuration de la filière BRGM Orléans, 21 mai 2013 Des approches interdépendantes

Plus en détail

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Séminaire mi parcours Stock-e 2010 CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Iyad Balloul Renault Trucks - iyad.balloul@volvo.com Eric Bideaux INSA Lyon - eric.bideaux@insa-lyon.fr Marc Michard LMFA - Marc.Michard@ec-lyon.fr

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Cours de géologie de l environnement Prof. A. Parriaux La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Table des matières - Bases géologiques de la géothermie - Principaux

Plus en détail

Brochure 67-03 F. Le procédé de jet grouting Soilcrete

Brochure 67-03 F. Le procédé de jet grouting Soilcrete Brochure 67-03 F Le procédé de jet grouting Soilcrete Sommaire Histoire...3 Le procédé Soilcrete... 4 Les différents procédés... 6 Les formes géométriques... 7 Séquences de construction... 8 Soilcrete

Plus en détail

Comité Local de Suivi des injections dans C 4000

Comité Local de Suivi des injections dans C 4000 Marc Roussel / Total Comité Local de Suivi des injections dans C 4000 12 Février 2014 ORDRE DU JOUR RAPPEL HISTORIQUE EVOLUTION CADRE REGLEMENTAIRE SUIVI DES EFFLUENTS INJECTES OPERATION SUR LES PUITS

Plus en détail

La gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie. Options

La gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie. Options La gestion à des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie Options Options possibles pour la gestion à 2 Option zéro ou statu quo : maintien de la situation actuelle Mise en forages profonds

Plus en détail