3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. 1. f Formation mixte technico-juridique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique"

Transcription

1 3. Droit économiqu 3.1 Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, clauss ssntills 3.2 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial 3.3 L optimisation du rcouvrmnt, la gstion du risqu clint 3.4 La protction d l imag t d la réputation d son ntrpris 3.5 Publicité, droit d la consommation : bonns pratiqus t gstion ds risqus DGCCRF 3.6 L droit d la facturation, du paimnt t du rcouvrmnt 3.7 La pratiqu du référé t ds procédurs d urgnc 3.8 Ls vois d xécution au srvic d votr ntrpris 3.9 Ls mods d règlmnt ds litigs : action n justic, médiation, conciliation, arbitrag f Lttr rcommandé élctroniqu f Signatur élctroniqu : facturation élctroniqu f Commrc élctroniqu : vndr ss produits ou ss srvics sur intrnt f Commrc élctroniqu : dématérialisation ds contrats 3.12 Ls clauss abusivs 3.13 L démarchag : un pratiqu commrcial réglmnté 3.14 Promouvoir ss vnts n tout sécurité 3.15 Statut ds commrciaux : agnt, VRP, apportur d affairs : miux idntifir pour miux distribur f Formation mixt tchnico-juridiqu 1 1

2 Calndrir 2014 Paris Lyon Marsill Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, /09 17/11 28/01 clauss ssntills Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial /01 26/09 27/11 L optimisation du rcouvrmnt, la gstion du risqu clint /10 15/12/14 07/02 La protction d l imag t d la réputation d son ntrpris /02 22/10 04/12 Publicité, doit d la consommation : bonns pratiqus t gstion ds /11 10/01 07/04 risqus DGCCRF L droit d la facturation, du paimnt t du rcouvrmnt /01 18/03 21/11 La pratiqu du référé t ds procédurs d urgnc /12 19/02 04/04 Ls vois d xécution au srvic d votr ntrpris /12 05/02 28/03 Ls mods d règlmnt ds litigs : action n justic, médiation, conciliation, /03 29/01 22/05 arbitrag f Lttr rcommandé élctroniqu / / /04 f Signatur élctroniqu : facturation élctroniqu /01 08/04 24/01 f Commrc élctroniqu : vndr ss produits ou ss srvics sur intrnt /02 16/04 11/06 f Commrc élctroniqu : dématérialisation ds contrats /05 28/01 18/02 Ls clauss abusivs /04 13/04 04/06 L démarchag : un pratiqu commrcial règlmnté /05 09/07 11/03 Promouvoir ss vnts n tout sécurité /05 26/03 04/07 Statut ds commrciaux : agnt, VRP, apportur d affairs : miux idntifir /04 20/06 04/09 pour miux distribur f Formation mixt tchnico-juridiqu

3 Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, clauss ssntills 3.1 Contnu d la formation 1. La négociation du contrat, un phas à n pas négligr Aptitud juridiqu ds acturs Prévnir tout risqu d divulgation ( accord d confidntialité) Crnr ss objctifs : dvoir d consil t obligation d rnsignmnt A partir d qul momnt st-on lié? ( pourparlrs, offr, promss ) 2. Prévnir ls risqus juridiqus par un rédaction fficac du contrat La duré du contrat Ls modalités d xécution (xclusivité, confidntialité tc.) Ls clauss tndant à assurr l xécution du contrat ( clauss pénals, astrints, clauss résolutoirs) La protction ds intérêts du cocontractant (clauss limitativs d rsponsabilité, clauss xclusivs d rsponsabilité L adaptation du contrat dans l tmps ( imprévision, indxation, adaptation ou rnégociation du contrat) L organisation du règlmnt ds conflits ntr ls partis contractants (règlmnt amiabl, arbitrag, claus attributiv d compétnc) Objctifs Optimisr ls phass pré-contractulls t contractulls n : Négociant n tout sécurité ds contrats adaptés aux objctifs d l ntrpris Prévoyant ds clauss fficacs prmttant d prévnir un contntiux t d l maîtrisr Public concrné Dirigant Jurist Rsponsabl commrcial Intrvnant(s) M Ann-Sophi Uccllo-Jamms, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Thibaud L Cont ds Floris, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Présntation intractiv par l biais d un PowrPoint t d supports dstinés aux participants Exmpls pratiqus Qustions / Réponss pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 12/09/2014 Lyon 17/11/2014 Marsill 28/01/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 3

4 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial 3.2 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial, prssions du partnair : commnt prévnir ls risqus t gérr ls situations d cris? Contnu d la formation 1. Quls sont ls moyns pour mttr fin aux rlations commrcials avc son partnair économiqu? L inxécution d un ou plusiurs obligations contractulls La modification ds conditions économiqus La réduction d activité L évènmnt d forc majur 2. Commnt mttr fin à un «rlation commrcial établi»? La notion d «rlation commrcial établi» L rspct d un délai d préavis proportionné 3. Ls sanctions du caractèr abusif ds rupturs d rlations commrcials établis Mis n caus d la rsponsabilité civil délictull d l autur d la ruptur abusiv Loi applicabl t juridiction compétnt Objctifs Appréhndr ls princips juridiqus applicabls Maîtrisr ls risqus juridiqus liés à la ruptur d rlations commrcials établis Êtr n msur d adoptr ls bonns pratiqus pour mttr fin à un rlation commrcial n tout sécurité Public concrné Jurist Rsponsabl achat/distribution Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 4 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 24/01/2014 Lyon 26/09/2014 Marsill 27/11/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

5 L optimisation du rcouvrmnt, la gstion du risqu clint 3.3 Tchniqus d rcouvrmnt amiabl t judiciair : amélioration du cadr contractul, choix ds procédurs d rcouvrmnt. Contnu d la formation 1. Prévnir n amont ls risqus d impayés Ajustr son cadr contractul (claus pénal, claus résolutoir, claus d compétnc, signatur ds CGV par l clint, garanti d xécution, tc.) Connaîtr la situation administrativ t financièr d ss clints (survillanc infogrff, alrts dès 1rs rtards d paimnt, procédur collctiv, tc) 2. Réagir fficacmnt n intrn fac aux impayés Phas amiabl / constitution dossir / vérification prscription tc. 1 èr étap : courrir d mis n dmur : délai, mntions indispnsabls, tc. S nquérir d la situation financièr du clint t d sa solvabilité Mis n balanc ds coûts, spéranc d rcouvrmnt, risqu, rntabilité d l action tc. évntullmnt, pris d garantis pour sécurisr l paimnt (qull(s) msur(s) consrvatoir(s) choisir?) 3. Différnts vois d rcouvrmnt judiciair : choisir la procédur adapté Choix stratégiqu / comptabl d l ntrpris ; critèrs à prndr à compt (coût, duré, montant créanc, tc.) L injonction d payr, l référé provision, l assignation au fond : étud d chaqu procédé d rcouvrmnt judiciair, avantags t inconvénints d chaqu procédur Procédr à l xécution forcé : conditions, msurs t procédur à suivr 4. Commnt réagir fac aux procédurs collctivs d ss clints? Survillanc préalabl Déclaration d créanc Quid d la poursuit ds contrats n cours, tc. Objctifs Rndr plus fficac l rcouvrmnt n intrn, amiabl ou judiciair ds créancs d l ntrpris Adaptr l mod d rcouvrmnt suivant l coût du rcouvrmnt t l spéranc d récupération, l montant t l ancinnté d la créanc Optimisr ss connaissancs t maîtrisr l bon déroulmnt d un procédur Public concrné Salarié t chf d ntrpris (jurist, DAF, tc.) Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 02/10/2014 Lyon 15/12/2014 Marsill 07/02/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 5

6 La protction d l imag t d la réputation d son ntrpris La protction d l imag t d la réputation d son ntrpris : dénigrmnt, diffamation, boycott ; commnt réagir? Contnu d la formation 1. Typologi Ls différnts forms qu put rvêtir l attint à l imag t à la réputation d l ntrpris Appl au boycott Diffamation Mis n caus ds dirigants Détournmnts d noms t d signs distinctifs Injur Etc. 2. Ls différnts mods d protction d l imag d l ntrpris En amont : vill sur la réputation d l ntrpris (Intrnt, Prss, tc.), protction ds marqus, sécurisation, tc. Réagir contr ls nuisancs constatés (stratégi, idntification ds auturs, dialogu, support, procédé, tc.) L cas particulir ds attints à l'-réputation d l ntrpris : commnt réagir? 3. Ls principaux rcours t fondmnts juridiqus Droit d répons Action n diffamation t/ou injurs Mis n œuvr d la rsponsabilité ds éditurs t hébrgurs d sit Action n contrfaçon, attint à la marqu Action n concurrnc déloyal, dénigrmnt, parasitism Pratiqus commrcials trompuss 4. Distingur l infraction pénal d l infraction civil 5. Commnt supprimr l'attint à l'-réputation d l'ntrpris n dhors ds vois judiciairs? Minimisr l'impact ds détracturs Idntifir ls partisans t ls rlais d'informations positifs Améliorr son SEO (Sarch Engin Optimization) t son SMO (Social Mdia Optimization) Dévloppr ls rlations avc la communauté Objctifs Anticipr t contrôlr ls attints à la réputation d son ntrpris Connaîtr la stratégi à adoptr n intrn fac à l attint à l imag d l ntrpris, à l'-réputation Connaîtr ls différnts rcours amiabls t judiciairs Public concrné Jurist, DRH, DAF, tc. Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats M. Jan-Baptist Clyron, Dirctur associé, Agnc Ouba-buzz méthod pédagogiqu Altrnanc d apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Miss n situation pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 12/02/2014 Lyon 22/10/2014 Marsill 04/12/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

7 Publicité, droit d la consommation : bonns pratiqus t gstion ds risqus DGCCRF 3.5 Contnu d la formation 1. Maîtrisr l cadr légal d la publicité L obligation d mploi d la langu français Ls limits à la librté d création publicitair --La déontologi d l ARPP --Ls droits d la prsonnalité --Ls droits d propriété intllctull 2. La nécssité d assurr la loyauté du mssag publicitair L intrdiction ds pratiqus commrcials trompuss La publicité trompus La publicité comparativ 3. Appréhndr ls règlmntations particulièrs Ls produits t srvics règlmntés Ls activités commrcials règlmntés Ls supports publicitairs 4. L parrainag t l mécénat 5. Sécurisr ls rlations avc ls prstatairs L achat d spac publicitair L contrat d prstation d intrmédiation n publicité L contrat d concption d un campagn ou d un mssag publicitair Objctifs Maîtrisr l cadr légal d la publicité Idntifir t prévnir ls risqus pour sécurisr sa communication publicitair Sécurisr ls rlations avc ls intrvnants du sctur Public concrné Jurist Rsponsabl markting t commrcial Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 05/11/2014 Lyon 10/01/2014 Marsill 07/04/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 7

8 L droit d la facturation, du paimnt t du rcouvrmnt 3.6 Contnu d la formation 1. Facturation t paimnt Règls d facturation Ls instrumnts t mod d paimnt Ls mods d financmnt 2. Garanti d paimnt Droit d rétntion Droit ds sûrtés La fiduci L sort ds garantis n cas d procédurs collctivs L assuranc crédit 3. Règls d rcouvrmnt ds impayés La prscription La mis n dmur L action n justic La médiation Ls msurs consrvatoirs Objctifs Maîtris ds règls d facturation t d sécurisation juridiqu du paimnt Fair fac aux impayés Maîtris ds outils juridiqus d optimisation du rcouvrmnt Public concrné Chf d ntrpris Jurist DAF, comptabl Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 8 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 17/01/2014 Lyon 18/03/2014 Marsill 21/11/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

9 La pratiqu du référé t ds procédurs d urgnc 3.7 Contnu d la formation 1 r modul Distingur ls différnts procédurs d urgnc pour ls utilisr à bon scint : --L référé (urgnc t / ou absnc d contstation sérius) --La procédur à jour fix / à brf délai (procédur au fond mais sans mis n état) --Ls procédurs non contradictoirs sur rquêt --L injonction d payr Pourquoi utilisr cs procédurs d urgncs plutôt qu un procédur classiqu au fond? 2 è modul : l référé Ls principals caractéristiqus --Dans qul(s) cas utilisr l référé? --Qulls sont ls conditions pour l utilisation ds procédurs d référé? --Quls sont ls délais? --Quls sont ls avantags? (rapidité, pas d jugmnt sur l fond, intrruption d la prscription, tc.) Étud ds chfs d saisin du jug ds référés / ls différnts référés --Distingur ls référés «classiqus» t ls référés spéciaux --La fonction du jug ds référés (fonctions préparatoir t consrvatoir, fonction d anticipation) --La valur d l ordonnanc d référé (absnc d autorité d la chos jugé) --Dvant qulls(s) juridiction(s) l action n référé st-ll possibl? 3 è modul : Ls procédurs à brf délai / à jour fix L formalism chronologiqu à suivr : rquêt, ordonnanc, assignation Ls conditions d fond (urgnc, affair n état d êtr plaidé t jugé à court trm) Ls conditions d form (rquêt signé, xposé ds motifs t élémnts qui caractérisnt l urgnc, conclusions du dmandur t piècs justificativs, copi d la rquêt t ds piècs pour l présidnt d la juridiction) L intérêt par rapport à un procédur classiqu : ds délais d jugmnt raccourcis Objctifs Distingur ls différnts procédurs d urgnc t ls utilisr à bon scint Savoir réagir fficacmnt Connaîtr ls conditions t règls d procédurs proprs à chaqu procédur Public concrné Jurist Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Travail sur ds cas pratiqus Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 10/12/2014 Lyon 19/02/2014 Marsill 04/04/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 9

10 Ls vois d xécution au srvic d votr ntrpris Contnu d la formation 1. Ls critèrs d choix ntr msurs consrvatoirs t msur d xécution forcé La distinction ntr msurs consrvatoirs t msurs d xécution forcé (Loi n du 9 juillt 1991 sur ls vois d xécution) Ls msurs consrvatoirs avc ou sans autorisation, l princip d proportionnalité Ls conditions d convrsion d un saisi-consrvatoir n saisiattribution 2. Nécssité d un titr xécutoir Quls sont-ils? Définir la form qu doit rvêtir l titr xécutoir 3. Idntifir sur quls bins du débitur puvnt êtr pratiqués ls saisis consrvatoirs Bins mobilirs, créancs, mubls corporls ou incorporls t la possibilité d ls fair suivr d un saisi-vnt / saisi-attribution 4. Comprndr l rôl du jug d l xécution t maîtrisr la procédur dvant ctt juridiction 5. La pris d sûrté judiciair Sur quls typ d bins : immubls, fonds d commrc, actions, parts socials t valurs mobilièrs Qul typ d sûrté l nantissmnt t l hypothèqu L formalism : d abord publicité provisoir puis publicité définitiv 6. Maîtrisr ls différnts mods d saisi t lurs conséquncs La saisi-attribution (articls 42 t suivants d la loi): conditions d mis n œuvr, conditions dans lsqulls on put suspndr un saisi attribution, cas particulir d la saisi ds rémunérations La saisi mobilièr : conditions d mis n œuvr t conditions d suspnsion La saisi immobilièr : conditions, déroulmnt, ls bins saisissabls, ls contstations, la tnu d l adjudication, ls incidnts pouvant intrférr dans son déroulmnt La saisi d compts bancairs : précautions à prndr, rsponsabilité du tirs saisi, tc. La saisi-vnt : conditions, procédur à rspctr (commandmnt préalabl), conséquncs pratiqus t réalisation ds bins saisis Objctifs Rnforcr ls chancs d paimnt ds créancs d l ntrpris par un maîtris ds différnts procédurs civils d xécution Fair un choix opportun ntr msurs consrvatoirs t msurs xécutoirs Mttr n œuvr fficacmnt ss titrs xécutoirs Public concrné Salarié t chf d ntrpris Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Travail sur ds cas pratiqus Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 08/12/2014 Lyon 05/02/2014 Marsill 28/03/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

11 Ls mods d règlmnt ds litigs : action n justic, médiation, conciliation, arbitrag 3.9 L règlmnt ds différnds s fait bin souvnt d manièr judiciair au moyn d un action n justic. Cpndant, ls mods altrnatifs d règlmnt ds litigs tndnt à s répandr comm un solution plus rapid t moins onérus d règlmnt ds différnds. Contnu d la formation 1. L action n justic Ls mods d introduction d l action : assignation ou rquêt L déroulmnt d la procédur : ds audincs d mis n état à l audinc ds plaidoiris L issu d l action : l délibéré t l xécution d la décision L opportunité d y rcourir : volonté contntius ou échc ds procédurs altrnativs 2. La conciliation L rcours à un tirs conciliatur d justic : désignation t saisin du conciliatur Déroulmnt d la conciliation : princips à rspctr, duré d la mission, conciliation judiciair ou convntionnll, rôl actif du conciliatur L opportunité d y rcourir : mod d règlmnt gratuit 3. La médiation L rcours à un médiatur : désignation t saisin du médiatur Déroulmnt d la médiation : princips à rspctr, duré d la mission, rôl plus passif du médiatur (fair émrgr un solution commun plutôt qu proposr un solution) L opportunité d y rcourir t la différnc avc la conciliation 4. L arbitrag Fondmnts d l arbitrag : articl 1442 t suiv. du Cod civil, la claus compromissoir Déroulmnt d l arbitrag : l tribunal arbitral, l amiabl compositur, princips à rspctr (impartialité t indépndanc) La sntnc arbitral : autorité attaché, xécution via l xquatur Opportunité d y rcourir : facilité d xécution dans un contxt intrnational, confidntialité, tchnicité ds arbitrs, rapidité Objctifs Distingur chaqu mod d règlmnt ds litigs t comprndr commnt ls utilisr Savoir choisir ntr un procédur judiciair t un procédur xtrajudiciair Comprndr ls avantags t inconvénints d chaqu mod Public concrné Jurist Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Altrnanc d apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Miss n situation Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 19/03/2014 Lyon 29/01/2014 Marsill 22/05/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 11

12 f Lttr rcommandé élctroniqu Lttr rcommandé élctroniqu : l droit d la pruv à l hur du numériqu. Contnu d la formation 1. Maîtrisr l cadr juridiqu du droit d la pruv À qui incomb la charg d la pruv? Commnt apportr la pruv d un act juridiqu? d un fait juridiqu? Ls cas où la pruv st libr 2. L princip d l équivalnc d l écrit élctroniqu à l écrit papir Ls princips juridiqus Ls survivancs d l écrit papir 3. La dématérialisation ds acts juridiqus t la signatur élctroniqu La signatur élctroniqu --Signatur simpl / signatur bénéficiant d la présomption d fiabilité --Dispositif d signatur élctroniqu Ls étaps d la conclusion d un contrat par voi élctroniqu 4. Ls conditions d communication d documnts par voi élctroniqu Ls princips d droit commun Ls txts spécifiqus --Ls facturs élctroniqus --La ltt rcommandé élctroniqu 5. La consrvation d la pruv : l archivag élctroniqu L archivag élctroniqu d un documnt nativmnt élctroniqu L archivag élctroniqu d un documnt nativmnt papir Points d vigilanc --Duré d consrvation --Nivau d sécurité t d confidntialité d l archivag Mods d consrvation --En intrn : ls charts ou politiqus d archivag --En xtrn : l tirs archivur t l contrat d srvic d archivag 6. Commnt pallir l risqu d non admission d la pruv sous form élctroniqu? La production d un copi fidèl t durabl L commncmnt d pruv par écrit L xistnc d un convntion d pruv f Formation mixt tchnico-juridiqu Objctifs Appréhndr ls princips t rcommandations juridiqus à prndr n compt lors d la mis n œuvr d procssus d dématérialisation Idntifir ls risqus juridiqus pour êtr n msur d y pallir d manièr fficac Public concrné, Jurist Rsponsabl informatiqu, chf d projt t tout prsonn chargé d mttr n œuvr un procssus d dématérialisation Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats Société ClarBus, opératur postal numériqu méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 1/2-2 journés H.T. / auditur (déj. inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 15 t 16/05/2014 Lyon 14 t 15/01/2014 Marsill 14 t 15/04/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

13 f Signatur élctroniqu : facturation élctroniqu Contnu d la formation 1. Maîtrisr l cadr juridiqu du droit d la pruv À qui incomb la charg d la pruv? Commnt apportr la pruv d un act juridiqu? d un fait juridiqu? Ls cas où la pruv st libr 2. L princip d l équivalnc d l écrit élctroniqu à l écrit papir Ls princips juridiqus Ls survivancs d l écrit papir 3. S approprir ls règls rlativs aux facturs transmiss élctroniqumnt t sécurisés au moyn d un signatur élctroniqu 4. Connaîtr la procédur d contrôl ds facturs élctroniqus par l administration fiscal t prévnir ls risqus 5. La dématérialisation ds acts juridiqus t la signatur élctroniqu La signatur élctroniqu --Signatur simpl / signatur bénéficiant d la présomption d fiabilité --Dispositif d signatur élctroniqu Ls étaps d la conclusion d un contrat par voi élctroniqu Objctifs Appréhndr ls princips t rcommandations juridiqus à prndr n compt lors d la mis n œuvr d procssus d dématérialisation Idntifir ls risqus juridiqus pour êtr n msur d y pallir d manièr fficac Public concrné DSI, comptabl, jurist Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats Société Blink, opératur n solutions d dématérialisation méthod pédagogiqu Altrnanc d apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Miss n situation Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus t comptabls f Formation mixt tchnico-juridiqu 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 21/01/2014 Lyon 08/04/2014 Marsill 24/01/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 13

14 Commrc élctroniqu : vndr ss produits ou ss srvics sur intrnt f Contnu d la formation 1. Connaîtr ls principaux txts applicabls à la conclusion d contrats par voi élctroniqu La Loi pour la Confianc dans l Économi Numériqu (LCEN) L Cod d la consommation Ls txts spécifiqus applicabls à crtains bins ou srvics 2. Idntifir l -commrçant L idntification obligatoir d tout éditur d un sit Intrnt L idntification obligatoir d l -commrçant 3. Présntr l offr fait par voi élctroniqu Qulls mntions doit contnir l offr? --Ls conditions contractulls --Ls informations d natur tchniqu Qulls sont ls modalités d communication d cs informations? Quls sont ls njux liés au contnu d l offr publié n lign? 4. Appréhndr ls grands étaps d la formation du contrat n lign La command t son récapitulatif La signatur L accusé d récption d la command 5. Gérr l droit d rétractation du consommatur L champ d application du droit d rétractation La duré du délai d rétractation t son point d départ Ls conditions d xrcic du droit d rétractation Ls conséquncs d l xrcic du droit d rétractation 6. Assurr l archivag du contrat conclu par voi élctroniqu Objctifs Connaîtr t comprndr ls princips juridiqus ncadrant un opération d vnt n lign Mttr n œuvr un procssus d souscription n lign Sécurisr juridiqumnt vos procssus d souscription n lign xistants Public concrné, jurist Informaticin Chf d projt Rsponsabl commrcial Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats Société Blink, opératur n solutions d dématérialisation méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 14 f Formation mixt tchnico-juridiqu 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 12/02/2014 Lyon 16/04/2014 Marsill 11/06/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

15 Commrc élctroniqu : dématérialisation ds contrats f Contnu d la formation 1. Connaîtr ls principaux txts applicabls à la conclusion ds contrats par voi élctroniqu 2. Périmètr contractul à dématérialisr 3. Idntification ds risqus 4. Appréhndr ls grands étaps d la formation du contrat n lign 5. Assurr l archivag du contrat conclu par voi élctroniqu 6. Ls srvics t mods d dématérialisation à disposition ds ntrpriss Objctifs Appréhndr ls princips t rcommandations juridiqus à prndr n compt lors d la mis n œuvr d procssus d dématérialisation Idntifir ls risqus juridiqus pour êtr n msur d y pallir d manièr fficac Public concrné Jurist Rsponsabl commrcial Chf d ntrpris Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats Société Blink, opératur n solutions d dématérialisation méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Miss n situation Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus, commrc f Formation mixt tchnico-juridiqu 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 21/05/2014 Lyon 28/01/2014 Marsill 18/02/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 15

16 Ls clauss abusivs Contnu d la formation 1. L domain d application d la réglmntation sur ls clauss abusivs Un réglmntation applicabl aux rlations contractulls ntr profssionnls t consommaturs ou non profssionnls Un réglmntation applicabl à tous ls contrats 2. Qu st-c qu un claus abusiv? Ls critèrs d qualification L absnc d énumération limitativ Ls critèrs légaux 3. La chass aux clauss abusivs Ls décrts pris n Consil d Etat --Ls clauss présumés abusivs : ls clauss «griss» --Ls clauss intrdits : ls clauss «noirs» Ls rcommandations d la Commission ds clauss abusivs L appréciation du caractèr abusif d un claus par l jug 4. La mis n œuvr d la réglmntation Ls typs d clauss règlmntés --Clauss rlativs à la phas d formation du contrat --Clauss rlativs à la phas d xécution du contrat --Clauss rlativs à la résolution / résiliation du contrat --Clauss rlativs aux rcours Qulqus xmpls d clauss jugés abusivs 5. Autrs obligations incombant aux profssionnls lors d la conclusion d contrats avc ds consommaturs ou ds non profssionnls Un présntation clair t compréhnsibl ds contrats proposés L obligation d rmttr un xmplair ds convntions habitullmnt proposés La consrvation t la rmis ds contrats conclus par voi élctroniqu La résiliation ds contrats à tacit rconduction Objctifs Maîtrisr ls princips d la réglmntation sur ls clauss abusivs Êtr n msur d rédigr ls contrats dstinés à ds consommaturs ou à ds non profssionnls n tout sécurité juridiqu Public concrné Jurist Rédactur d contrats Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 10/04/2014 Lyon 13/02/2014 Marsill 04/06/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

17 L démarchag : un pratiqu commrcial réglmnté 3.13 Commnt démarchr ss clints n tout sécurité juridiqu? Contnu d la formation 1. L champ d application d la réglmntation sur l démarchag Ls prsonns visés Ls opérations visés 2. Ls moyns d protction du consommatur L xignc d établissmnt d un écrit La faculté d rnonciation accordé au consommatur L intrdiction d tout paimnt ou d tout commncmnt d xécution d un prstation d srvic avant l xpiration du délai légal d réflxion 3. L régim spécifiqu du démarchag à distanc L démarchag par téléphon L démarchag par automat d appl / télécopi / courrir élctroniqu 4. La réprssion ds infractions Ls sanctions civils Ls sanctions pénals L délit d abus d faiblss Objctifs Appréhndr l cadr juridiqu du démarchag Êtr n msur d adoptr ls bonns pratiqus pour démarchr ss clints n tout sécurité juridiqu Public concrné Jurist Commrcial Rsponsabl distribution Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 27/05/2014 Lyon 09/07/2014 Marsill 11/03/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 17

18 Promouvoir ss vnts n tout sécurité 3.14 Contnu d la formation 1. Sécurisr ss opérations publicitairs t promotionnlls Rspctr ls règls d la publicité ( publicité comparativ, mnsongèr ; pratiqus déloyals ; documnts publicitairs ; spécificité d la publicité sur intrnt) Concvoir t sécurisr ss opérations promotionnlls t jux concours (prims, cadaux, solds, vnts jumlés, vnts liés ) 2. D la prospction à l acquisition d nouvaux clints Mttr n œuvr ls bonns pratiqus d prospction (maîtrisr ss dvoirs lors du démarchag à domicil ou par intrnt, bin appréhndr ls droits du consommatur démarché, fichirs clints t obligations légals) Documnts commrciaux d l ntrpris t ngagmnt du consommatur (CGV, bon d command, mntions légals, obligation d information, délai d réflxion, faculté d rétractation, tc.) Objctifs Maîtrisr ss obligations n trm d promotion ds vnts t d publicité Optimisr ss opérations commrcials Intégrr ls xigncs du droit commrcial t du droit d la consommation dans sa pratiqu contractull Public concrné Dirigant Jurist Rsponsabl commrcial Intrvnant(s) M Hubrt d Boiss, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Présntation intractiv par l biais d un PowrPoint t d supports dstinés aux participants Exmpls pratiqus Qustions / Réponss pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 28/05/2014 Lyon 26/03/2014 Marsill 04/07/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

19 Statut ds commrciaux : agnt, VRP, apportur d affairs : miux idntifir pour miux distribur 3.15 Contnu d la formation 1. Idntifir qul statut choisir pour ss commrciaux. Présntation succinct ds différnts statuts d commrcial : --L agnt commrcial --L commissionnair --L courtir --L VRP --L apportur d affairs 2. Présntation d chaqu statut L statut d agnt commrcial : un statut réglmnté par ls articls L134-1 t suivants du cod d commrc (présntation général) La distinction du statut d agnt commrcial avc cux d courtir ou d commissionnair (articls L132-1 t L132-2 du cod d commrc) : un implication plus ou moins fort dans la conclusion ds opérations d commrc L statut d apportur d affairs : un statut soumis à la librté contractull, proch d clui d courtir (présntation général), mais réglmnté dans crtains scturs d activités. L statut d VRP : un statut particulir soumis au droit du travail (présntation général) 3. Bin maîtrisr l régim juridiqu t l fonctionnmnt d chaqu statut pour sauvgardr ss intérêts Étud comparé ds différncs notabls ntr chaqu statut (agnt commrcial, apportur d affairs t VRP) Choisir l mod d rémunération adapté (fix, forfait, commissions, pourcntag, tc.) Ls modalités d ruptur n fonction du statut choisi Ls juridictions compétnts n cas d litig Objctifs Connaîtr ls différnts statuts xistants t choisir l plus adapté Connaîtr l régim juridiqu d chaqu statut Connaîtr ls mntions indispnsabls ds contrats d commrciaux Public concrné Jurist, RH t chf d ntrpris Intrvnant(s) M Ann-Sophi Ucllo-Jamms, Avocat associé, LxCas Société d avocats M Julitt Clary, Avocat à la cour, LxCas Société d avocats méthod pédagogiqu Altrnanc d apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 29/04/2014 Lyon 20/06/2014 Marsill 04/09/2013 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 19

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

11. droit de la santé

11. droit de la santé 1 droit d la santé 11 La pharmacovigilanc, la qualité t la RC Produit 12 La publicité n droit d la santé 13 La RC Produit 14 L point sur la réform ds produits d santé 15 Ls allégations nutritionnlls t

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

4. Droit pénal des affaires

4. Droit pénal des affaires 4. Droit pénal ds affairs Calndrir 2014 4.1 La dénonciation calomnius : quls moyns d action? 4.2 La gard à vu : commnt y fair fac 4.3 La victim : fair valoir ss droits t obtnir réparation 4.4 Ls principals

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

ré g s e u n e e D e é 1 [Mai 2011]

ré g s e u n e e D e é 1 [Mai 2011] go gi qu D R ocu és m r vé nt à SO un D us EX ag O pé da ré g é t n s I t u n q i agchmn n a T M s é d n us SystèDmon Tchniq s Donné 1 Mai 2011 1. Présntation d Sodxo go gi qu 2. Ls procssus Sodxo D R

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.iftourism.com 3 Vous ouvrir ls ports ds mtirs du tourism... Caractérisé par son implantation multi-campus, l IEFT Group IDRAC contribu activmnt au dévloppmnt ds métirs

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Manuel d Approche systémique

Manuel d Approche systémique www.cclt.ca www.ccsa.ca Manul d Approch systémiqu Collaboration Avril 2014 À qui s adrss l présnt dossir? Ls dirigants t ls décidurs ds domains d la toxicomani t ds domains connxs, notammnt ls dircturs

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep. RENTRÉE 2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS Ls LICENCES PROFESSIONNELLES académi d Nants www.onisp.fr/lalibrairi ministèr d l Éducation national d l Ensignmnt supériur t d la Rchrch CAP

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS et TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS et TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS t TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS SOMMAIRE GÉNÉRAL action DE FORMATION 2016 L CEFPF n qulqus mots pags 2-3

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

ADELE 126 : Charte graphique et ergonomique des téléprocédures publiques

ADELE 126 : Charte graphique et ergonomique des téléprocédures publiques ADELE 126 : Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus Vrsion 1 janvir 2006 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 2/47 Chart graphiqu t rgonomiqu

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ AlgoTl 2003 (dpt-info.labri.fr/algotl03) Banyuls-sur-mr, 12-14 mai 2003 Exposé invité, mardi 13 mai, 9h-10h Évaluation d prformanc t optimisation d résaux IP/MPLS/DiffSrv par Fabric CHAUVET Jan-Mari GARCIA

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS JUIN-JUILLET 2010 GUIDE À L USAGE DES ÉLUS LOCAUX L logmnt social t ls politiqus locals d l habitat Dans l cadr ds compétncs qui lur sont conférés par l Etat, lls puvnt jour un

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

appel à tous les artistes en herbe!

appel à tous les artistes en herbe! 04 N E AZIN G A LE MA DCPP CE DE L E FRAN ILE D E N Z F D J U I N 2 0 0 9 Êtr un agnt à la DCPP Il d Franc : appl à tous ls artists n hrb! IDF Zin lanc un concours d dssin sur l thèm Êtr un agnt à la DCPP

Plus en détail

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s

Vente à distance et e-commerce. n e. m de s Vnt à distanc t -commrc t a h c a d s t n m t r Ls compo in A l d s g a n é m d s Edition 2011 rc t d Indu Chambr d Comm stri d l Ain Obsrvat oir du Commrc Vnt à distanc t -commrc énags d l Ain, m s d

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Bureau de décision et de révision

Bureau de décision et de révision 2 Burau d décision t d révision 21 Rôl d'audincs 22 Décisions 30 janvir 2014 - Vol 11, n 4 8 21 RÔLES D AUDENCES RÔLE DES AUDENCES N 1 PARTES D Autorité ds marchés financirs (Girard t al) Danil Pharand

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

J adopte le geste naturel

J adopte le geste naturel J adopt l t naturl Franchi Crédit Conil d Franc Mod opératoir naturl t l J adopt Préambul Rjoindr Crédit Conil d Franc, c t rjoindr un cntain d homm t d fmm qui partant lur xpérinc dpui plu d 10 an ; un

Plus en détail

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de.

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de. Bas d donnés bibliographiqu alpau.org Typ d Autur Titr d Titr du Editur Anné Vol. N Dat d Paginatio résumé mots clfs mots documnt l'ouvrag/titr d périodiqu n clfs fix l'articl Jnni Robrt Qul puplmnt pour

Plus en détail

L école de l Accompagnement

L école de l Accompagnement L'Écol : un vocation Après douz annés d'xistnc, l'écol affirm sa vocation : êtr un liu d profssionnalisation pour ls acturs ds métirs d l'accompagnmnt. Ls praticins confirmés trouvnt dans l'écol d l'accompagnmnt

Plus en détail

la lettre de la Caf des PO

la lettre de la Caf des PO n 36-1r trimstr écho Caf lttr Caf s PO www.caf.fr Enquêt satisfaction La Caf valu satisfaction ss partnairs sur ls rtions ntr Caf t ss partnairs La Caf à votr écout D puis 1997, Caiss d allocations familials

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Dirction ds Affairs Juridiqus Mis à jour 21 octobr 2011 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 A - Objt d la consultation t d l

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Conditions Générales de Vente des supports sans contact et des titres de transport délivrés par le réseau Transco

Conditions Générales de Vente des supports sans contact et des titres de transport délivrés par le réseau Transco o c s n a r Avc T iico! z t n o m ttiq u, i b v sa nou, pus sûr. c n a o c s n a Tr pus rapid, u q i t a r p pus Con éras d ditions gén vnt Conditions Généras d Vnt ds supports sans contact t ds titrs

Plus en détail

Marketing. Sommaire. Histoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marketing. Sommaire. Histoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Markting - Wikipédia http://fr.wikipdia.org/wiki/markting 1 sur 9 18/06/2007 14 18 Markting Un articl d Wikipédia, l'ncyclopédi libr. L markting (on utilis aussi parfois dans 7% ds cas, d'après ls chiffrs

Plus en détail

PARTIE 1 : La gestion administrative des relations avec les fournisseurs

PARTIE 1 : La gestion administrative des relations avec les fournisseurs Sommair GESTION ADMINISTRATIVE DES RELATIONS EXTERNES Bac Pro Gstion Administration Préparation à la crtification intrmédiair PARTIE 1 : La gstion administrativ ds rlations avc ls fournissurs 5 Situation

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque.

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque. Chif Economist Complx Départmnt régional cntr - ORCE Edition n 1 Mars 2013 QUE RETENIR? - La promotion d l invstissmnt privé structurant doit occupr un plac prépondérant dans ls politiqus publiqus - La

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet

Projet Tuteuré. Création d'un site Internet Projt Tuturé Création d'un sit Intrnt par : Joly Damin (group Eb) Chihaoua Rayan (groupea) Lhomm Clémnt (groupea) Daquin Paul (groupea) Tutur : Virgini Dégardin Anné Scolair 008/009 IUT 'A' départmnt GEII

Plus en détail

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés

Demande de prêt PRET ACCESSION AUTRES. Nature du projet. Situation familiale. Action Logement - Les entreprises s engagent avec les salariés Dmand d prêt PRET ACCESSION AUTRES Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Natur du projt Dat d dépôt du dossir Achat Trrain Construction ou Achat logmnt nuf Acquisition sans travaux Autrs

Plus en détail

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans Loisirs t Cultur Sssion printmps-été 201 DANS CE NUMÉRO 1 ds activités printmps-été 201 4 Camp d jour stival Modalités d inscription t soccr 6 Ds nouvlls d votr bibliothèqu Multisports Horairs : 6 à 8

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

Les allocations aux personnes handicapées

Les allocations aux personnes handicapées Ls allocations aux prsonns handicapés Dans quls scturs d la sécurité social ls prsonns bénéficiant d un allocation aux prsonns handicapés ont-lls aussi un dossir? Donnés du Datawarhous Marché du travail

Plus en détail

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton!

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton! INDUSTRIE 114 Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair INDUSTRIE grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

Quand les voyages forment bien plus que la jeunesse

Quand les voyages forment bien plus que la jeunesse Quand ls voyags formnt bin plus qu la junss Carnt d voyag d un organism communautair junss O u t il d ré fl x io n à l in t n t io n d s in t rv n ants com m u naut a ir s j u n s s d la ré g io n d la

Plus en détail

ATOUT RISK MANAGER PORTRAIT DOSSIERS. Jean-François Marchand. La quantification des risques Les risques psychosociaux

ATOUT RISK MANAGER PORTRAIT DOSSIERS. Jean-François Marchand. La quantification des risques Les risques psychosociaux ATOUT RISK MANAGER LA REVUE DES PROFESSIONNELS DU RISQUE ET DE L ASSURANCE N 5 TRIMESTRIEL JUIN 2015 20 TTC DOSSIERS La quantification s risqus Ls risqus psychosociaux MÉTIER RISK MANAGER L cybr risk Formation

Plus en détail

Date de publication : Juillet 2014

Date de publication : Juillet 2014 : n o i s s Prof n è c s n r u t t m u d c r u o s r t s â r é h T r u i d ss l o a d n Un natio tr n C 4 1 0 2 t l l i u J 2 Profssion : mttur n scèn Mttr n scèn, st-c un métir? On rconnaît l mttur n

Plus en détail

REsponsabilité. Dossier Les recommandations de la HAS, outil incontournable d amélioration des pratiques. La faute inexcusable de l employeur

REsponsabilité. Dossier Les recommandations de la HAS, outil incontournable d amélioration des pratiques. La faute inexcusable de l employeur juin 2014 / N o 54 / volum 14 REsponsabilité Rvu d formation sur l risqu médical Dossir Ls rcommandations d la HAS, outil incontournabl d amélioration ds pratiqus 19 24 29 VIE PROFESSIONNELLE La faut inxcusabl

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

Surveiller et entretenir un barrage

Surveiller et entretenir un barrage OCTOBRE RAPPORTS Srvic xxxx 2013 Sous-srvic xxx Survillr t ntrtnir un barrag Documnt d'information à l'attntion ds rsponsabls d barrags soumis à autorisation ou à déclaration (rlvant d la rubriqu 3.2.5.0)

Plus en détail

ASSISTANT de production cinéma et AUDIOVISUEL

ASSISTANT de production cinéma et AUDIOVISUEL ASSISTANT d production cinéma t AUDIOVISUEL assistant d réalisation (FORMATIONs crtifiants - HOMOLOGUÉEs PAR LA CNCP) FORMATIONS 2016 cntr uropén d formation à la production d films SOMMAIRE GÉNÉRAL Rconvrsion

Plus en détail

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion?

Comment remplir votre Bulletin d Adhésion? Commnt rmplir votr Bulltin d Adhésion? BESOIN D AIDE? Applz Boursorama Banqu au 0 800 09 20 09 N Vrt APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE À rtournr à : Boursorama Banqu - Srvic ouvrtur d compt Libr répons

Plus en détail

H11, H52, I28, O38, R58, K11, Q1

H11, H52, I28, O38, R58, K11, Q1 Environnmnt institutionnl t dévloppmnt durabl: Éclairag ds concpts Et Etud comparativ ntr trois pays d l Union du Maghrb Arab (Tunisi - Maroc - Algéri) Rana Dallali 1 Résumé : L dévloppmnt durabl st un

Plus en détail

Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis 2012/2013. Agrément : 01/2008 GUIDE DES MASTERS

Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis 2012/2013. Agrément : 01/2008 GUIDE DES MASTERS aculté Méditrranénn Privé ds Scincs Informatiqus, Economiqus t D Gstion d unis 0/03 Agrémnt : 0/008 GUIDE DES MASERS . List ds mastrs : Mastrs Rchrchs :. inanc, Assuranc t Gstion ds risqus. Gstion ds organisations

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Commission des services juridiques

Commission des services juridiques Commission ds srvics juridiqus 38 Rapport annul d gstion 2009-2010 L aid juridiqu, un résau au srvic ds gns 38 Rapport annul d gstion 2009-2010 L aid juridiqu, un résau au srvic ds gns Commission ds srvics

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail