Les produits verriers et l'énergie : économiser, conserver et produire. AGC Glass Europe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les produits verriers et l'énergie : économiser, conserver et produire. AGC Glass Europe"

Transcription

1 Les produits verriers et l'énergie : économiser, conserver et produire

2 Secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment représente environ 40% des émissions totales des gaz à effet de serre Le conditionnement d air, et plus généralement le contrôle thermique, représentent environ 70% des coûts énergétiques d un bâtiment mais également des émissions de CO 2. Transport 32% Building 40% Industry 28% Cost Effective Climate Protection in the EU Building Stock Eurima - Energy for heating, hot water, air conditioning and lighting

3 Les produits verriers: trois manières d assurer une grande efficacité énergétique L isolation thermique Les constructions passives Le contrôle solaire Les solutions solaires (photovoltaïques et thermiques)

4 Les produits verriers: trois manières d assurer une grande efficacité énergétique L isolation thermique Les constructions passives Le contrôle solaire Les solutions solaires (photovoltaïques et thermiques)

5 5% énergie 50% énergie 45% énergie Economiser, conserver et produire Intensité W/m².nm 1.5 Lumière visible Longueur d onde µ

6 L isolation thermique Energie solaire directe Réflexion lumineuse Energie réémise vers l extérieur Transmission directe d énergie Energie réémise vers l intérieur Facteur solaire (FS) Absorption d énergie

7 L isolation thermique Extérieur Intérieur Couche à faible émissivité Objectif: U << 1 W/m²K Isolation thermique d un mur, mais avec gain solaire

8 Transmission Economiser, conserver et produire L isolation thermique: les verres à couches Couches low-e: basse émissivité faible absorption et haute réflexion des infra-rouges lointains g mirroir vis-à-vis des infra-rouges lointains 100 Float clair Extérieur Intérieur 50 Top N+ ~5% ~95% 0 Longueur d onde 5 à 50μ Couche à faible émissivité

9 L isolation thermique: les verres à couches Couches low-e: basse émissivité 17, ,8 5,6 0 Extérieur Simple 4 mm U =5,8 DV mm U = 2,9 DV + Low-E mm U = 1,1 Intérieur

10 L isolation thermique Double vitrage structurel à haute performance énergétique Innovation g Ar filling + warm edge spacer Grâce à la connaissance du comportement des matériaux à une sélection optimale des composants au design du joint périphérique Gas filling : Argon Spacer : Warm-edge First building: ILOT 65/Brussels Sealant : silicone Gains énergétiques annuels 21 kwh/m² g l pétrole

11 L isolation thermique Vacuum Insultating Glazing VIG target : very high thermal isolation: Ug = 0.3W/m²K

12 L isolation thermique: les verres à couches PVD Couches low-e: basse émissivité (U 1.1) Emission totale en CO 2 des bâtiments Remplacement des tous vitrages existant par des vitrages Low-E 765 million tonnes Gain de 140 millions de tonnes CO 2, soit 20% UE 25

13 L isolation thermique: les verres à couches Couches low-e: basse émissivité la production d un m 2 d un double-vitrage Low-E émission de 25 kg CO 2 le remplacement d un m 2 de vitrage simple par un m 2 de double-vitrage Low-E: gain de 91kg CO 2 g "pay-back énergétique" de ~3,5 mois Actuellement, dans le secteur résidentiel 35% des maisons ont des vitrages simples 55% des maisons sont équipées de double-vitrages 10% des maisons sont équipées de vitrages Low-E Low-E représente environ 70% des vitrages livrés

14 L isolation thermique: les constructions passives importance des apports "passifs" énergétiques plus de besoin de système de chauffage conventionnel une maison passive à haute performance ("super isolée") pourrait réduire de 90% ses émissions de CO 2 à titre indicatif, le coût énergétique pourrait alors correspondre au prix d'une tasse de café: ~0,5 par jour un triple vitrage performant a une valeur U de 0,6 W/m²K aussi efficace qu'un mur en briques mais avec une contribution positive grâce au rayonnement solaire transmis

15 Les produits verriers: trois manières d assurer une grande efficacité énergétique L isolation thermique Les constructions passives Le contrôle solaire Les solutions solaires (photovoltaïques et thermiques)

16 Transmission Economiser, conserver et produire Le contrôle solaire: les verres à couches Couches sélectives (hautes performances: ~2) 100 Float clair 50 Top N+ 0 Stopray Longueur d onde Sélectivité = Transmission lumineuse/ Facteur solaire

17 Le contrôle solaire: les verres à couches Couches sélectives (hautes performances: ~2) Extérieur Intérieur ~33% ~66% Couche sélective

18 Les produits verriers: trois manières d assurer une grande efficacité énergétique L isolation thermique Les constructions passives Le contrôle solaire Les solutions solaires (photovoltaïques et thermiques)

19 Les solutions solaires

20 Les solutions solaires Solaire thermique Solaire photovoltaïque Opaque ou intégré dans l enveloppe du bâtiment BIPV

21 Les solutions solaires: BIPV Produire de l électricité à partir de l énergie solaire Augmenter la superficie productrice d électricité A partir de trois étages, le toit ne suffit plus pour produire toute l énergie du bâtiment. La façade devient donc une surface intéressante pour la production d énergie

22 Les solutions solaires: BIPV Même semi-transparentes, les fenêtres produiront de l électricité

23 Grande efficacité énergétique: les efforts R&D 70% du portefeuille de projets en cours portent sur une amélioration énergétique globale des produits d'agc dans les processus de production / d'élaboration chez AGC dans leur utilisation finale

24 Conclusions L'industrie verrière dispose déjà de produits adéquats des vitrages pour bâtiments à hautes performances énergétiques existent déjà au travers d'une gamme étendue pour le secteur résidentiel dans le secteur des immeubles de bureaux Néanmoins, nos efforts sont actuellement considérablement renforcés afin d'atteindre d'encore meilleures performances.

Le triple vitrage. Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris. Bruno Carrel

Le triple vitrage. Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris. Bruno Carrel Le triple vitrage Le salon du bâtiment passif 9 & 10 décembre, Paris Bruno Carrel 1. Rappels 2. Parois vitrées et parois opaques 3. Vitrer plus large 4. SGG PLANITHERM LUX 5. Conclusion Le rayonnement

Plus en détail

Verre et contrôle solaire

Verre et contrôle solaire Verre et contrôle solaire 2004 1 INTRODUCTION... 2 2 LE RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE... 3 2.1 LES DIFFÉRENTS TYPES DE RAYONNEMENTS... 3 2.2 LE SPECTRE SOLAIRE... 4 3 FACTEURS ÉNERGÉTIQUES ET LUMINEUX...

Plus en détail

One for. One for. One for THERMOBEL TRI GLASS UNLIMITED

One for. One for. One for THERMOBEL TRI GLASS UNLIMITED One for light One for energy One for the planet THERMOBEL TRI passive glass for active living GLASS UNLIMITED Préparer la maison 1. Transmission lumineuse élevée 2. Utilisation optimale de l énergie solaire

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

D/V Super isolant TR SUPER NEUTRAL 06-03. www.glas-fandel.de

D/V Super isolant TR SUPER NEUTRAL 06-03. www.glas-fandel.de D/V Super isolant TR 06-03 ne exploitation gratuite Ude l énergie solaire Vitrage Super -K- Neutral Le vitrage Glas Fandel favorisant le gain d énergie, conforme à l environnement et aux constructions

Plus en détail

AGC Glass Europe. PVB: Polyvinylbutyral

AGC Glass Europe. PVB: Polyvinylbutyral Stratobel 22.x VERRE FEUILLETÉ extra-mince GLASS UNLIMITED AGC Glass Europe un leader en verre plat AGC Glass Europe produit et transforme le verre plat à destination du secteur de la construction (vitrages

Plus en détail

Verre et isolation thermique

Verre et isolation thermique Verre et isolation thermique 2010 Isolation Thermique Isolation Acoustique Contrôle Solaire Sécurité Esthétique et décoration Verre et isolation thermique Introduction Convection, conduction et rayonnement

Plus en détail

Films Pour Vitrages Solar Gard

Films Pour Vitrages Solar Gard W INDOW FILM S PHOTOVOLTAICS CUSTOM COATINGS Films Pour Vitrages Solar Gard Solar Gard Saint-Gobain : les films de protection solaire et sécurité Le rôle des films : Améliorer les performances du verre

Plus en détail

Choisir le bon vitrage en tenant compte de son recyclage. De juiste beglazing kiezen, rekening houdend met de recyclagemogelijkheden.

Choisir le bon vitrage en tenant compte de son recyclage. De juiste beglazing kiezen, rekening houdend met de recyclagemogelijkheden. Choisir le bon vitrage en tenant compte de son recyclage. De juiste beglazing kiezen, rekening houdend met de recyclagemogelijkheden. FIV-VGI 19 mei/mai Bruxelles environnement, Leefmilieu Brussel, Gulledelle

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LA RT2012 Dans la performance thermique et lumineuse des parois vitrées, les fermetures et les stores jouent le rôle de régulateur des entrées et sorties

Plus en détail

LE LEXIQUE THERMIQUE. Vitrage à basse émissivité? Gaz Argon? Label CEKAL? ITR - VIR - FEA? Espace entre les verres 16-18 ou 20 mm? Triple vitrage?

LE LEXIQUE THERMIQUE. Vitrage à basse émissivité? Gaz Argon? Label CEKAL? ITR - VIR - FEA? Espace entre les verres 16-18 ou 20 mm? Triple vitrage? Fiche réalisée en Janvier 2009 LE LEXIQUE THERMIQUE Vitrage à basse émissivité? L émissivité est la caractéristique que représente la capacité d un matériau à restituer de l énergie. Une couche faiblement

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Les critères de performance énergétique des fenêtres aluminium Impact des fenêtres sur la consommation d un bâtiment d

Plus en détail

G L A S S U N L I M I T E D

G L A S S U N L I M I T E D THERMOBEL HOME SWEET HOME G L A S S U N L I M I T E D T h e r m o b e l H O M E S W E E T H O M E C h o i s i s s e z v o t r e v i t r a g e e n t o u t e t r a n s p a r e n c e Voilà plus de cinquante

Plus en détail

Verre et isolation thermique

Verre et isolation thermique Verre et isolation thermique 2004 1 INTRODUCTION...2 2 LES DIFFÉRENTS TYPES DE RAYONNEMENT...3 3 TRANSMISSION DE CHALEUR À TRAVERS UN VITRAGE...3 3.1 INTRODUCTION...3 3.2 TRANSMISION AU TRAVERS D'UN VITRAGE...4

Plus en détail

Heat-Mirror. Le double vitrage le plus isolant au monde. www.heat-mirror.com. Luminosité. Economie d énergie. Protection aux UV. Confort & simplicité

Heat-Mirror. Le double vitrage le plus isolant au monde. www.heat-mirror.com. Luminosité. Economie d énergie. Protection aux UV. Confort & simplicité Tapez pour saisir le texte Heat-Mirror Le double vitrage le plus isolant au monde Economie d énergie Luminosité Confort & simplicité Protection aux UV Contrôle solaire Confort acoustique Isolation thermique

Plus en détail

Vitrages isolants hautes performances

Vitrages isolants hautes performances RIOU Glass Infos Vitrages isolants hautes performances Les vitrages isolants fonctionnels peuvent être 2 à 3 fois plus performants que des vitrages isolants standards, en termes d isolation thermique ou

Plus en détail

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Communiqué de Presse juin 2011 MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Signé par Ion Enescu du Cabinet A115 pour Bouygues Immobilier, Green

Plus en détail

SGGPLANITHERM ULTRA N Verre à couche à faible émissivité

SGGPLANITHERM ULTRA N Verre à couche à faible émissivité SGGPLANITHERM ULTRA N Verre à couche à faible émissivité SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT Isolation Thermique Renforcée SGGPLANITHERM ULTRA N L isolation thermique atteint les sommets.

Plus en détail

Choix et pose des menuiseries et vitrages performants

Choix et pose des menuiseries et vitrages performants Choix et pose des menuiseries et vitraes performants CSTC Laboratoire Eléments de toiture et de façade Benoît Michaux- 02/655 77 11 La rélementation PEB Exiences indirectes sur les menuiseries extérieures

Plus en détail

Vitrages et protections solaires

Vitrages et protections solaires Vitrages et protections solaires Verre et effet de serre Transmission spectrale Double verre: modes de transmission de chaleur Verre isolant triple, avec film Verre antisolaire Verre anti-reflet Verre

Plus en détail

La solution verre pour vos façades. 13 Novembre 2014

La solution verre pour vos façades. 13 Novembre 2014 . La solution verre pour vos façades. 13 Novembre 2014 SOMMAIRE 1 PRESENTATION AGC 2 LA FABRICATION DU VERRE 3 ISOLATION THERMIQUE 4 CONTRÔLE SOLAIRE 5 ACOUSTIQUE 6 LES VITRAGES DE SECURITE 7 APPROCHE

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

les vitrages d h Les multiples capacités de calibration des performances Synergia Concept International synergia@lucjoubert.com

les vitrages d h Les multiples capacités de calibration des performances Synergia Concept International synergia@lucjoubert.com Comment tbien utiliser les vitrages d aujourd hui d h Les multiples capacités de calibration des performances LucJoubert consultant SeniorenVitrages Luc Joubert, consultant Senior en Vitrages, Synergia

Plus en détail

La consommation énergétique des bâtiments

La consommation énergétique des bâtiments La consommation énergétique des bâtiments Introduction Depuis la mise en place d une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Crédit d impôt P E R S O N N THERMIQUE I T E R É D U I T É À M O B I L. Portes et Fenêtres Coulissantes. Haute performance thermique

Crédit d impôt P E R S O N N THERMIQUE I T E R É D U I T É À M O B I L. Portes et Fenêtres Coulissantes. Haute performance thermique HAUTE PERFORMANCE THERMIQUE Crédit d impôt P E R S O N N E P E R S O N N À PMR M O B I L I T E R É D U I T É Portes et Fenêtres Coulissantes Haute performance thermique Design et luminosité maximale Gamme

Plus en détail

Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc

Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc Rachida IDCHABANI 1 *, Mohamed ELGANAOUI 2, Mohamed GAROUM 1 1 Laboratoire d Energie, Matériaux et Environnement,

Plus en détail

Situation du marché Ir. Luc Dumont

Situation du marché Ir. Luc Dumont FÉDÉRATION DE L INDUSTRIE DU VERRE VERBOND VAN DE GLASINDUSTRIE Situation du marché Ir. Luc Dumont CSTC 7 mai 2012 Workshop Rénovation des fenêtres existantes La Fédération de l'industrie du Verre représente

Plus en détail

De l étude de faisabilité en passant par le pose de fenêtre, PORTECH s investit dans

De l étude de faisabilité en passant par le pose de fenêtre, PORTECH s investit dans Zone d'activité du Bel Air, Rd 97, 91640 Fontenay les Briis, FRANCE, Tel. + 33 1 64 91 53 22, Fax. + 33 1 64 96 83 73 N SIRET 447 961 707 RCS EVRY www.portech.fr, E-mail: portech91@gmail.com 1PORTECH Un

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS)

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Les économies d énergie dans le bâtiment sont aujourd hui une priorité : comme nous l avons vu, les secteurs résidentiel et tertiaire représentent 44% de la consommation

Plus en détail

Fédération de l Industrie du Verre asbl Boulevard de la Plaine, 5-1050 Bruxelles Tél. : +32/(0)2/542-61-22 Fax : +32/(0)2/542-61-21 www.vgi-fiv.

Fédération de l Industrie du Verre asbl Boulevard de la Plaine, 5-1050 Bruxelles Tél. : +32/(0)2/542-61-22 Fax : +32/(0)2/542-61-21 www.vgi-fiv. La Fédération de l Industrie du Verre Constituée en 1947, la Fédération de l Industrie du Verre (FIV) regroupe la presque totalité des entreprises belges qui ont, à l échelle industrielle, une activité

Plus en détail

FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE?

FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE? FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE? Le fait d intégrer un triple vitrage dans une fenêtre est de plus en plus souvent présenté comme la seule amélioration possible de sa

Plus en détail

Juin 2008. Document d information UFME

Juin 2008. Document d information UFME Juin 2008 Document d information UFME Un constat Le Bâtiment est responsable de 21 % des émissions de CO 2 et de 43 % de la consommation d énergie finale. En France de nos jours, le nombre de logements

Plus en détail

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Réaliser une économie de 60 à 90% sur votre facture d

Plus en détail

FENETRES ET PORTES FENETRES

FENETRES ET PORTES FENETRES FENETRES ET PORTES FENETRES Savoir choisir sa fenêtre Le remplacement des fenêtres, portes et volets assure bien-être et confort. C est un investissement à long terme à ne pas négliger. La majorité des

Plus en détail

Etiquette énergétique des fenêtres. Pourquoi? Objectif

Etiquette énergétique des fenêtres. Pourquoi? Objectif Pourquoi? La directive européenne 2010 / 30 / EU du 19 mai 2010 étend l'affichage énergétique à tous les composants d'un bâtiment qui influent sur les consommations énergétiques. Au même titre que les

Plus en détail

entre la fenêtre alu...

entre la fenêtre alu... 02 les fenêtres les fenêtres faites choix! votre entre la fenêtre alu... L aluminium pour le design, la pérennité et le respect de l environnement Vos nouvelles fenêtres méritent ce matériau haut de gamme,

Plus en détail

AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE

AU MONDE. NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE NOUS SOUHAITONS VOUS PRESENTER ICI LA MEILLEURE IDEE QUE NOUS N AYONS JAMAIS EUE. CAR N EST-CE PAS LA CHOSE LA PLUS SIMPLE ET LA PLUS NATURELLE QUE DE VOULOIR AVOIR BIEN CHAUD? ON A BESOIN POUR CELA D

Plus en détail

L efficacité énergétique : un moteur de croissance

L efficacité énergétique : un moteur de croissance L efficacité énergétique : un moteur de croissance Journée Investisseurs Claude Imauven 15 novembre 2010 L efficacité énergétique : un moteur de croissance 1. Contexte : un besoin accru d efficacité énergétique

Plus en détail

Pourquoi les bâtiments devraient être thermiquement protégés

Pourquoi les bâtiments devraient être thermiquement protégés Pourquoi les bâtiments devraient être thermiquement protégés La protection thermique des bâtiments est un défi complexe qui nécessite une analyse approfondie des aspects suivants: la physique du bâtiment,

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Expertise thermique et environnementale. Bâtiment en rénovation passive

Expertise thermique et environnementale. Bâtiment en rénovation passive Dominique LOIR-MONGAZON Consultant en thermique et environnement : 06.20.41.45.31 : contact@kephir-environnement.com Expertise thermique et environnementale 1 Bâtiment en rénovation passive Date de réalisation

Plus en détail

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX Les fenêtres sont caractérisées par trois caractéristiques de base : U w : le coefficient de transmission thermique traduisant la capacité

Plus en détail

Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture

Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture Préparer le bâtiment à l horizon 2010 Journées Thématiques 2004 Enveloppe du Bâtiment 1 Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture Hélène DESMALES Yves JAUTARD 11 mars 2004 Du site isolé

Plus en détail

Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations

Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations Les objectifs d'apprentissage : Pour construire une maison éconergétique, il faut choisir de bons matériaux de construction et bien

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

Votre maison est-elle respectueuse de l environnement?

Votre maison est-elle respectueuse de l environnement? Votre maison est-elle respectueuse de l environnement? La maison passive avec Les Solutions Pour Construire de Dow La maison passive isolée avec Les Solutions Pour Construire de Dow Un résultat extraordinaire

Plus en détail

LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies?

LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies? LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies? Conférences 13h45 Thierry DUFORESTEL, ingénieur-chercheur, EDF R&D «L enveloppe des bâtiments très performants». L enveloppe des bâtiments

Plus en détail

Schüco Fenêtre AWS 60 BD

Schüco Fenêtre AWS 60 BD Schüco Fenêtre AWS 60 BD L innovation esthétique et technologique pour répondre aux nouveaux défis énergétiques Bâtiment Basse BBC Consom m ation ELIGIBLE AU CREDIT D IMPOTS Technologie Verte pour la Planète

Plus en détail

Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas

Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas Chaudière à gaz haute efficacité CompactGas Responsabilité énergétique et environnementale AluFer breveté pour un haut degré d'efficacité et des niveaux d'émission extrêmement bas. 1 CompactGas (1000-2800)

Plus en détail

01. Efficacité. Aplast vise les valeurs d efficacité énergétique les plus élevées depuis le processus de fabrication jusqu au produit fini.

01. Efficacité. Aplast vise les valeurs d efficacité énergétique les plus élevées depuis le processus de fabrication jusqu au produit fini. 01. Efficacité Aplast vise les valeurs d efficacité énergétique les plus élevées depuis le processus de fabrication jusqu au produit fini. 02. Innovation L innovation nous offre la capacité de dessiner

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

SILVERSTAR Ligne E. Verre isolant triple pour une isolation thermique efficace

SILVERSTAR Ligne E. Verre isolant triple pour une isolation thermique efficace SILVERSTAR Ligne E Verre isolant triple pour une isolation thermique efficace Une isolation thermique efficace qui utilise en même temps la chaleur du soleil. Les caractéristiques du SILVERSTAR Ligne E

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne

SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne SOFIA 2 juillet 2008 Le bâti ancien face au défi énergétique Analyse de la performance thermique des bâtiments du centre historique de Bayonne Le bâtiment : un secteur énergivore Energie consommée (Mtep)

Plus en détail

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

WIN SYSTEM, la fenêtre performante

WIN SYSTEM, la fenêtre performante WIN SYSTEM, la fenêtre performante Win System, un fabricant attentionné et performant Depuis plus de 35 ans, Win System fabrique des fenêtres PVC et ALU de grande qualité. Pionnier dans la recherche de

Plus en détail

Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres?

Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres? Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres? Dans le cadre d'une rénovation, le vitrage est un point important à ne pas négliger pour améliorer l'isolation thermique d'une maison ou d'un appartement.

Plus en détail

G L A S S U N L I M I T E D

G L A S S U N L I M I T E D G L A S S U N L I M I T E D ARTLITE A R T L I T E Depuis plusieurs années déjà, le vitrage occupe une place privilégiée en architecture. Il est choisi en fonction de ses performances, recherché pour la

Plus en détail

L essentiel de la RT 2012

L essentiel de la RT 2012 La newsletter des Experts Tertiaire Somfy N 5 I AVRIL 2012 édition spéciale L essentiel de la RT 2012 POLE SOLERE, Cité de l Environnement (69) Bâtiment BEPOS. Gestion des Brises Soleil Orientables et

Plus en détail

aluminium Votre maison vous ressemble aluminium

aluminium Votre maison vous ressemble aluminium aluminium Votre maison vous ressemble aluminium L A T E C H N I Q U E Vous aimez votre chez vous et vous lui consacrez pour l acheter, le construire ou le rénover des efforts importants. Ne négligez pas

Plus en détail

THEME. Solaire passif en construction neuve

THEME. Solaire passif en construction neuve THEME Solaire passif en construction neuve THEME Solaire passif CATEGORIES constructions neuves O. Sidler La quantité d'énergie reçue sur Terre par le rayonnement solaire toutes les 45 minutes suffit à

Plus en détail

Isolation dynamique des combles: DuPont Energain offre des températures agréables durant les chaudes journées d'été.

Isolation dynamique des combles: DuPont Energain offre des températures agréables durant les chaudes journées d'été. Isolation dynamique des combles: DuPont Energain offre des températures agréables durant les chaudes journées d'été. Auteurs : Jacques Gilbert et Ulrike Koster, DuPont Building Innovations DuPont de Nemours

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005

RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005 RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005 > Evolutions par rapport à la RT 2000 concernant les fenêtres : - renforcement de l isolation thermique des menuiseries (coefficient Uw), - prise en compte des apports

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS

COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS COMPÉTITIVITÉ ÉCOLOGIQUE DU MUR EN MADRIERS Repose sur l étude : «Calcul des impacts environnementaux d un au moyen de l analyse du cycle de vie» Oulu, le 11 février 29 Matti Alasaarela Cabinet d architectes

Plus en détail

Le Projet Sémiramis à Fribourg

Le Projet Sémiramis à Fribourg Le Projet Sémiramis à Fribourg Dominique Chuard Architecte EPFZ, Sorane SA, Lausanne Situation initiale Cette note présente le processus d'optimisation énergétique menée lors du développement du projet

Plus en détail

VOTRE FENÊTRE PVC DESIGN CRÉATIVE EXCLUSIVE

VOTRE FENÊTRE PVC DESIGN CRÉATIVE EXCLUSIVE VOTRE FENÊTRE PVC DESIGN CRÉATIVE EXCLUSIVE DESIGN CRÉATIVE EXCLUSIVE DESIGN ET PERFORMANCE À LA CARTE POUR DES MENUISERIES PVC PERSONNALISÉES Parfaite pour les travaux de construction neuve ou de rénovation,

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

ISOLATION BELGE POUR DEMAIN

ISOLATION BELGE POUR DEMAIN ISOLATION BELGE POUR DEMAIN ININTERROMPUE - IGNIFUGE - UNIVERSELLE - FIABLE BÉNÉFICES CUMULÉS Qu est-ce qui est important pour vous lorsque vous choisissez un matériau d isolation? De bonnes valeurs d

Plus en détail

Audit énergétique maison individuelle

Audit énergétique maison individuelle Exemple d'audit réalisé Maison individuelle NANTES Etude structurelle puis détaillée du bâti. Examen des équipements. Contexte Logement de 1971 nécessite une rénovation globale Shab : 245 m2 / 2 niveaux

Plus en détail

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive 20 Terre CuiTe et ConsTruCTion La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive Habitation à Gand Architecte: Kristof Cauchie - Bureau d études: 3DB Alors que, jusqu il

Plus en détail

P M R. Crédit PERSON N E À M OBI LI TÉ RÉDUI TE THERMIQUE. d impôt. Portes et Fenêtres à frappe Design & Confort thermique haute performance

P M R. Crédit PERSON N E À M OBI LI TÉ RÉDUI TE THERMIQUE. d impôt. Portes et Fenêtres à frappe Design & Confort thermique haute performance HAUTE PERFORMANCE THERMIQUE Crédit d impôt P M R PERSON N E À M OBI LI TÉ RÉDUI TE Portes et Fenêtres à frappe Design & Confort thermique haute performance R Tous les atouts de la Performance Thermique

Plus en détail

THERMOBEL HOME SWEET HOME

THERMOBEL HOME SWEET HOME THERMOBEL HOME SWEET HOME 3 Infos utiles 4 Comment choisir votre vitrage? 7 Produits 8 Isolation thermique 9 Isolation thermique renforcée 10 Isolation thermique et contrôle solaire 11 Sécurité et protection

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade.

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. 2 ISOVER Exigences maximales pour l enveloppe du bâtiment. La technique du bâtiment «moderne» confronte les architectes, les planificateurs

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Fiche d opération Armapa -2011 cd2e- Page 1 Introduction L évolution du prix de l énergie encourage nos concitoyens à changer d exigences

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

Unbeatable energy efficient glass curtain wall system

Unbeatable energy efficient glass curtain wall system Unbeatable energy efficient glass curtain wall system SOMMAIRE Introduction 1 Système 2 Ingénierie de pointe 4 Sélection des unités 5 Efficacité énergétique et confort 10 Maximised Installation Efficiency

Plus en détail

Associé à cette conception architecturale la nature des vitrages et des revêtements intérieur est déterminante.

Associé à cette conception architecturale la nature des vitrages et des revêtements intérieur est déterminante. Eclairement naturel Eclairement naturel CATEGORIE constructions neuves L éclairement naturel permet d utiliser la lumière du jour pour réduire voir s affranchir totalement d éclairage artificiel. Pour

Plus en détail

énergie pour le bâtiment

énergie pour le bâtiment Paris Val de Seine 1 ère année/2012-2013 AMBIANCES.D.D.DECOUVERTE b Enseignante Ljubica Mudri POUR UNE ARCHITECTURE DURABLE AMBIANCE THERMIQUE Notions de base & étude des déperditions des parois POUR UNE

Plus en détail

Fenêtres. Enjeux : Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Fenêtres. Enjeux : Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Fenêtres Enjeux : Les fenêtres étant des éléments couramment utilisés et «visibles» dans un bâtiment, les occupants ont souvent pris l habitude de les remplacer par des fenêtres plus performantes. De nombreuses

Plus en détail

architecte de la lumière Fabricant de menuiseries PVC & ALUMINIUM

architecte de la lumière Fabricant de menuiseries PVC & ALUMINIUM architecte de la lumière Fabricant de menuiseries PVC & ALUMINIUM Valorisation de vos façades Nous vous offrons une large gamme de décors, pour vos portes, porte de garage, portail de clôture... Leurs

Plus en détail

Que nous enseigne la base de données PAE?

Que nous enseigne la base de données PAE? Que nous enseigne la base de données PAE? Séminaire auditeurs PAE 8 juin 2009 Nicolas Heijmans, ir Division Energie et Climat CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 00/00/2006 Contenu

Plus en détail

Photovoltaïque. La façade qui fournit du courant Modules esthétiques qui accumule la lumière Utiliser le potentiel de votre façade

Photovoltaïque. La façade qui fournit du courant Modules esthétiques qui accumule la lumière Utiliser le potentiel de votre façade La façade qui fournit du courant Modules esthétiques qui accumule la lumière Utiliser le potentiel de votre façade inspiration security confidence Longévité La façade qui fournit du courant Fabriquer du

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Bruxelles Environnement PRODUCTION DE CHALEUR: CARACTERISTIQUES DE SYSTEMES INNOVANTS Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments C. Guigou-Carter, R. Foret, M. Villot and J.-B. Chéné CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment PAGE 1 Introduction

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

NOS PRODUITS FOLDER POUR MAISONS PASSIVES. www.fakro. be

NOS PRODUITS FOLDER POUR MAISONS PASSIVES. www.fakro. be F NOS PRODUITS POUR MAISONS PASSIVES FOLDER 2009 2014 www.fakro. be 1 LA FENETRE LA PLUS ISOLANTE SUR LE MARCHE FENETRES PIVOTANTES POUR TOITS INCLINES FTT U6 ET FTT U8 La conception innovante de la fenêtre

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne

BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne Une Réglementation et des outils non adaptés à l existant + ARRETE 3 MAI 2007 Art

Plus en détail

La Maison Passive. Sarl Bois et Paille Charpente Eddy Fruchard Code APE/NAF 4391A

La Maison Passive. Sarl Bois et Paille Charpente Eddy Fruchard Code APE/NAF 4391A La Maison Passive La Maison Passive, souvent appelée «maison sans chauffage», repose sur un concept de construction très basse consommation, basé sur l utilisation de la chaleur passive du soleil, sur

Plus en détail

Conclusion. Enjeux et perspectives. Agir en Auvergne

Conclusion. Enjeux et perspectives. Agir en Auvergne Conclusion Enjeux et perspectives Agir en Auvergne Enjeux et perspectives Le bâtiment : un secteur en 1 ère ligne / transition énergétique Emissions de GES Consommation d énergie Transports : 28 % Bâtiment

Plus en détail

WIS 3.0: LOGICIEL EUROPEEN GRATUIT POUR LE CALCUL DES PROPRIETES THERMIQUES ET OPTIQUES DES FENETRES

WIS 3.0: LOGICIEL EUROPEEN GRATUIT POUR LE CALCUL DES PROPRIETES THERMIQUES ET OPTIQUES DES FENETRES WIS 3.0: LOGICIEL EUROPEEN GRATUIT POUR LE CALCUL DES PROPRIETES THERMIQUES ET OPTIQUES DES FENETRES INTRODUCTION WIS 3.0 constitue un logiciel avancé, basé sur des normes européennes et conçu pour assister

Plus en détail