PLATEFORME DE CONNAISSANCES SUR L'URBANISATION Agenda LA BANQUE MONDIALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLATEFORME DE CONNAISSANCES SUR L'URBANISATION Agenda 2012-2013 LA BANQUE MONDIALE"

Transcription

1 PLATEFORME DE CONNAISSANCES SUR L'URBANISATION Agenda LA BANQUE MONDIALE

2 Motivation Historique En 2011, la Plateforme de Connaissances sur l Urbanisation a été sélectionnée, de façon concurrentielle, pour figurer parmi les premières plateformes de connaissances de la Banque Mondiale à l'échelle internationale et une composante clé de son programme de Libre Accès aux Connaissances (Open Knowledge). Une plateforme de connaissances n'est pas (tout juste) un site web. Pour la Banque Mondiale, cela constitue le moyen d entrer en partenariat avec des parties prenantes externes dans le but d'améliorer le flux de connaissances et de faciliter la collaboration, à l'échelle globale, sur des thèmes transformatifs en matière de développement international. ENONCE DE LA MISSION La Plateforme de Connaissances sur l Urbanisation (UKP) se propose de mettre à disposition des maires des villes, un ensemble de connaissances, de données et d innovations en vue de les aider à faire face une urbanisation rapide, et ce pour un développement inclusif et durable. APPROCHE L'UKP se propose de rassembler et de mettre en relation des maires de villes, des décideurs politiques nationaux, des académiciens, des acteurs du secteur privé, des agences de développement, venus des quatre coins du monde, dans le but de co-créer et de personnaliser de nouvelles perspectives portant sur l'un des plus grands défis auxquels les villes doivent faire face, ainsi que les opportunités qui peuvent s offrir à elles. OBJECTIFS Les deux principaux objectifs de cette plateforme sont : 1. Réunir et mettre en relation les acteurs urbains pour un apprentissage partagé. 2.Co-créer et personnaliser une base de données et un ensemble d outils pour des prises de décisions plus éclairées en matière d'urbanisation.

3 Récapitulatif des Activités de la Phase 1 RASSEMBLER ET METTRE EN RELATION La Plateforme de Connaissances sur l'urbanisation a commencé son activité en rassemblant plus de 20 consultations politiques et échanges de connaissances de haut niveau, en provenance de 14 pays des 5 régions où la Banque est active, et ce dans le but de jeter les bases de partenariats futurs et d identifier et d explorer les défis les plus pressants auxquels les villes font face et les opportunités qui peuvent s offrir à elles. Les échanges se sont articulés autour de problématiques telles que : la croissance économique et la création d'emplois, des villes intelligentes et durables pour tous, l'exploitation intégrée des terres et la gestion de l'espace, la conservation de l'héritage culturel, l'inclusion économique et sociale. A L'ECOUTE DES MAIRES DES VILLES Ensemble, ces évènements ont permis de consulter plus de 800 maires et autres parties prenantes. Les données collectées provenant des maires, lors des échanges de la plateforme, ont jeté les bases du 6 ème Symposium de la Banque Mondiale Sur la Recherche Urbaine et donné lieu à des publications de référence sur comment Repenser les Villes. Le feed-back collecté a permis de pourvoir de l information au cadre politique de la Banque Mondiale en matière d Urbanisation Durable. Ces informations sont récapitulées dans un rapport phare intitulé : Planification, mise en relation et financement des villes - Actuellement : Priorités des Maires des Villes. PLATEFORME DE PARTAGE DE L'APPRENTISSAGE En soutenant des échanges sud-sud plus élargis, l'ukp se propose de jeter les bases d un apprentissage partagé, d une région à l autre et à l intérieur d une même région, et ce en réunissant les villes, agences de développement et autres parties prenantes pour développer des solutions communes en réponse à des défis communs. Les mises en relation et partenariats qui en ont résulté ont constitué l'épine dorsale pour une co-création de connaissances plus ciblées et des initiatives de collaboration pour la Phase II, en vue de répondre aux défis identifiés par les maires des villes.

4 PROGRAMME 2013 Les activités, en bref PHASE 2 : TRADUIRE LES IDEES ET PARTENARIATS EN ACTIONS Dans sa phase 2, la Plateforme de Connaissances sur l Urbanisation va mettre l'accent sur la traduction des idées et partenariats en actions, et ce par la cocréation d'initiatives collaboratives orientées par la demande, visant à remédier aux lacunes en connaissances et à promouvoir l apprentissage partagé entre les villes. Ces efforts tendent à construire, de manière collaborative, une base de données, combien nécessaire aux maires des villes, pour qu ils puissent prendre des décisions plus pertinentes et mieux éclairées de manière à pouvoir améliorer l'urbanisation, et ce pour un développement inclusif et durable. Les initiatives à lancer cette année se proposent de : CO-CRÉER & PERSONNALISER LES DONNEES & OUTILS POUR DES PRISES DE DECISIONS URBAINES PLUS ECLAIR2ES Un volume ''Repenser les Villes', comporant des conseils et documents d'orientation, adressé aux maires des villes, co-cré avec les plus grands experts en matière de développement urbain. Une collaboration mondiale en matière de recherche sur l aménagement spatial des villes, visant à inciter les décideurs nationaux à agir, et ce en partenariat avec l'université d'oxford et l'université de Brown. Le libre accès aux données sur les villes et le ''Tableau de Bord du Maire', afin de permettre des prises de décisions plus éclairées et une référenciation mondiale. RASSEMBLER ET METTRE EN RELATION DIFFERENTS ACTEURS URBAINS POUR UN APPRENTISSAGE PARTAGE Le 6 ème Symposium de Recherche Urbaine sur comment Repenser les Villes : Esquisser le Futur'', a réuni théoriciens urbanistes. Un laboratoire global sur la planification stratégique métropolitaine qui rassemble des planificateurs et des décideurs venus de plusieurs méga-villes du monde pour un apprentissage pratique par les pairs. Le programme d'apprentissage partagé en matière de planification, de mise en relation et de financement des villes, mettant en relation les villes et leurs partenaires, afin d échanger les enseignements tirés et d identifier les meilleures pratiques émergentes.

5 REPENSER LES VILLES Série de Documents d'orientation En réponse aux besoins exprimés par plus de 700 maires de villes lors des consultations sur la plateforme, l'ukp a lancé un programme de recherche baptisé ''repenser les villes', en partenariat avec les meilleurs théoriciens en la matière, afin de tenter de combler les principales lacunes en matière de connaissances et d apporter des conseils pratiques aux maires, pour remédier à leurs problématiques les plus pressantes. Les maires des villes consultés lors des échanges de la Phase 1 ont souhaité en savoir plus sur les approches innovantes pour résoudre leurs problèmes les plus pressants. Ils nous ont demandé : Que faut-il faire pour créer des emplois? Que faut-il faire pour améliorer les conditions de vie dans les bidons-villes et les zones à risque? Que faut-il faire pour combler les disparités sociales? Et que faut-il faire pour étendre la couverture et la qualité des services de l'infrastructure de base? Il n'existe pas de réponses évidentes à ces toutes questions et les données relatives à ces thématiques sont encore en évolution. Pour commencer à combler cette lacune, la plateforme a chargé des chercheurs en urbanisme pour tenter de traduire les résultats des recherches académiques en documents d'orientation et en actions pratiques, à mettre à disposition des maires des villes. CONNAISSANCES EN ACCES LIBRE Les conférenciers participants sont : Ed Glaeser de l'université de Harvard, Paul Collier et Tony Venables de l'université d'oxford, Paul Romer de l'université de New York, Saskia Sassen de l'université de Columbia, Esteban Rossi-Hansberg de l'université de Princeton, ainsi que des chercheurs de l'institut McKinsey.

6 AMENAGEMENT SPATIAL DES VILLES Programme conjoint de recherche L'objectif de ce programme de recherche, d une durée de trois ans, consiste à rassembler de nouvelles données afin de mettre à disposition de la communauté de développement les connaissances nécessaires pour propulser l aménagement spatial et la politique du logement vers des niveaux décisionnels plus élevés, à l échelle nationale. L'objectif consiste à promouvoir la coordination entre agences et juridictions et de créer les bases de données nécessaires pour convaincre les gouvernements nationaux et régionaux et les pousser à agir. Le logement joue un rôle essentiel dans le développement. Il contribue largement à améliorer la qualité de vie et constitue l'actif le plus important que plusieurs ménages possèdent. C est également le principal moteur de création d emplois non qualifiés. Le logement et les politiques d aménagement spatial dans la plupart des pays en développement ont échoué à répondre aux besoins des ménages ordinaires. La persistance des zones d'habitation informelles résulte plus de l échec politique et de coordination que des tendances économiques et démographiques. Afin de venir à bout de ces problématiques, ce programme de recherche vise à informer les responsables nationaux et à les amener à agir, données probantes à l appui, via une approche holistique qui transcende les contraintes sectorielles. Le programme de recherche se propose de réunir la Banque Mondiale et les Centres d'excellence de l'université d'oxford sous la direction de Paul Collier et de Tony Venables et avec l'université de Brown, sous la direction de Vernon Henderson. Le programme se propose également de contribuer à un nombre de rapports phares portant sur l'urbanisation, dans diverses régions où la Banque Mondiale est présente. CONNAISSANCES EN ACCES LIBRE

7 DONNEES SUR LA VILLE EN ACCES LIBRE Plateforme & Tableau de Bord du Maire L'objectif de cette initiative consiste à rassembler, pour la première fois et de façon systématique, des données sur les villes et de leur ''donner du sens', dans le but de promouvoir une référenciation à l'échelle mondiale, en accès lilbre et de donner lieu à des décisions basées sur les données. Le ''Tableau de Bord du Maire'' ici proposé sera codéveloppé avec nos partenaires afin d'aider les maires des villes à visualiser et à assimiler les indicateurs de performance les plus pertinents et les tendances de leurs villes. Une des composantes clés de cet effort consiste à travailler avec les villes et les partenaires afin d'harmoniser, standardiser, consolider les données sur les villes, en libre accès. Les villes disposent de plus de données qu'auparavant. La numérisation a permis de déverrouiller plusieurs dossiers administratifs, les technologies des ''villes intelligentes'' procurent des données en temps réel sur la performance de l'infrastructure, les images satellites offrent de nouveaux éclairages sur le développement des zones urbaines et les réseaux des capteurs ubiquitaires, caméras, citoyens connectés permettent de fournir aux maires une meilleure conscience situationnelle sur l'état et la performance de leurs villes. Combinés à un certain état d'esprit et à un ensemble d outils d'analyse capables de 'faire parler'' les données, une opportunité inouïe se présente à la communauté urbaine pour mettre en pratique des méthodes rigoureuses, scientifiques et fondées sur des données, dans le but d'aider à évaluer et optimiser la performance de nos villes. Pourtant, les données provenant des villes restent encore largement fragmentées, parce qu'elles sont collectées, traitées et éditées au moyen de méthodologies, d indicateurs, de formats et de mécanismes d'édition de rapports disparates. Afin de mieux faire face à ces défis et répondre à la demande pressante des participants aux consultations de l'ukp, nous nous proposons d'explorer, de manière collaborative, les nouvelles innovations en matière des gestion des villes, basées sur les données et la performance. La plateforme se propose de consolider son partenariat avec le MIT Senseable City Lab, l'institut McKinsey, Microsoft, Siemens, Cisco, le City Protocol society et bien d'autres partenaires afin d'aider les maires, de manière collaborative, à ''donner du sens'' aux données, et ce pour une gestion plus intelligente des villes et l'élaboration de politiques fondées sur des données probantes.

8 SYMPOSIUM DE RECHERCHE URBAINE Repenser les Villes: Esquisser le Futur Du 8 au 10 Octobre 2012, la Banque Mondiale a convié parties prenantes pour se réunir à Barcelone à l'occasion du 6ème Symposium sur la Recherche Urbaine, sous le thème ''Repenser les Villes : Esquisser le Futur''. Une occasion pour explorer la question la plus importante à poser aujourd'hui en matière de développement : comment serions-nous en mesure de renforcer les capacités des maires des villes afin qu ils puissent maîtriser la vague d'urbanisation sans précédent qui est en train de monter dans le monde en développement, et ce pour une croissance inclusive et verte? Le département urbanisme de la Banque Mondiale a optimisé la Plateforme de Connaissances sur l'urbanisme afin de ''faire dévier'' le Symposium de la Banque Mondiale sur la Recherche Urbaine vers deux changements fondamentaux : 1.Les thèmes et problématiques essentielles du Symposium n ont pas été sélectionnés par des académiciens mais en référence aux besoins et difficultés identifiés par plus de 800 maires de villes, consultés par l'ukp lors de manifestations et échanges, et ce à travers plus d'une douzaine de pays dans toutes les régions où la Banque est présente. 2.Le symposium ne s est pas contenté d examiner les dernières tendances en recherches académiques. Il a plutôt réuni académiciens et décideurs politiques, praticiens, acteurs de la société civile, opérateurs privés, afin de traduire conjointement les connaissances en solutions pratiques et orientations concrètes, à mettre à disposition des maires des villes. Le Symposium a été organisé en partenariat avec la ville hôte : Barcelone. Virtuellement, tous les partenaires de la Plateforme de Connaissances sur l Urbanisation ont participé à cet évènement en tant que conférenciers, panélistes et intervenants.

9 LABORATOIRE MONDIAL DE PLANIFICATION METROPOLITAINE Apprentissage Ville-à-Ville L'UKP a mis en place un laboratoire d'apprentissage portant sur le Plan Stratégique Métropolitain, en vue de promouvoir l'apprentissage entre pairs parmi les planificateurs et décideurs des plus grandes villes du monde et accélérer l'adoption d'innovations réussies en matière de développement et de mise en œuvre de plans stratégiques métropolitains. Les premiers échanges du laboratoire seront érigés autour du lancement du 4ème Plan Régional de New York, qui propose des opportunités d'apprentissage pratique et de renforcement de capacités aux méga-villes des pays en développement, dans des domaines d'activité tels que la planification stratégique métropolitaine et la durabilité environnementale. L'urbanisation rapide a provoque l expansion de centres urbains audelà des frontières des villes et à travers des gouvernements locaux qui peinent souvent à coordonner leurs actions, ce qui entrave l'adoption d'une approche plus stratégique en vue de gérer la croissance urbaine. Afin d aider les villes à faire face à ce défi, le Laboratoire met à disposition des villes participantes une plateforme afin de les aider à développer et à organiser leurs propres plans stratégiques régionaux. L'UKP est entré en partenariat avec le leader mondial, la Regional Plan Association de New York (RPA). La communauté des villes participantes comprend plus d'une douzaine de villes, toutes clientes de la Banque Mondiale. Elles ont été mises en contact avec d'autres villes de pays développés, comme New York ou Séoul.

10 L'APPRENTISSAGE PARTAGE en matière de planification, de mise en relation et de financement des villes Cette initiative se propose de faire usage pratique des connaissances, échanges, ateliers, présence sur le web et partenariats institutionnels de l'ukp afin de promouvoir l'apprentissage partagé entre les villes et leurs partenaires en matière de planification, de mises en relation et de financement des villes. Ces échanges de connaissances dérivent du cadre politique de la Banque Mondiale et de la base de données pour l'urbanisation durable, et les enrichissent, en retour. Pour que les connaissances aient un meilleur impact, elles doivent être traduites en solutions pratiques et personnalisées en fonction des contextes locaux. Pour ce, les connaissances doivent être canalisées là où elles sont le plus nécessaires. Pourtant, souvent les connaissances en matière d'urbanisation restent cantonnées dans des cadres institutionnels, disciplinaires et géographiques. L'UKP permet d'améliorer le partage des connaissances au sein même et en dehors des frontières organisationnelles et d'adopter une nouvelle approche pour élargir le cadre de la Banque Mondiale et la base de données sur l'urbanisation Durable. Cette initiative travaillera en partenariat avec nos partenaires régionaux afin d'aider à adapter les connaissances acquises à l'échelle globale aux contextes locaux, de façon appropriée. Elle se propose également de réunir les unités internes de la Banque Mondiale avec des sources externes de connaissances en matière d'urbanisation, afin d'améliorer les flux de connaissances, d exploiter à bon escient les meilleures pratiques émergentes et de tirer les enseignements nécessaires.

11 URBANKNOWLEDGE.ORG LA BANQUE MONDIALE

2. Enjeux et opportunités de l intégration régionale en Afrique

2. Enjeux et opportunités de l intégration régionale en Afrique NOTE DE SYNTHÈSE POUR LA CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE AFRICAINE 2013 L INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE 28-30 octobre 2013 JOHANNESBOURG, AFRIQUE DU SUD Groupe de la Banque africaine de développement Commission

Plus en détail

Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement. Préambule

Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement. Préambule Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement Préambule Le Plan d'action africain pour l'efficacité du développement avec des priorités clés pour

Plus en détail

L assurance qualité N 4. Décembre 2014

L assurance qualité N 4. Décembre 2014 N 4 L assurance qualité Décembre 2014 L es investissements dans les systèmes et services d orientation tout au long de la vie (OTLV) doivent démontrer le bénéfice pour les individus, les communautés et

Plus en détail

La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique

La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique KONGOSSA WEB SERIES La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique solidaire. Dans un élan de compréhension

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

LES QUATRE PRIORITÉS DE LA STRATÉGIE DE LISBONNE DE L'UE

LES QUATRE PRIORITÉS DE LA STRATÉGIE DE LISBONNE DE L'UE EUROPEAN COUNCIL, 13-14 MARCH 2008 EU COUNCIL SECRETARIAT ~FACTSHEET N 3~ LES QUATRE PRIORITÉS DE LA STRATÉGIE DE LISBONNE DE L'UE I. Connaissance et innovation Innover pour garantir compétitivité et prospérité

Plus en détail

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS PARIS 2015 1 2 3 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS Sous le haut patronnage de : Monsieur le ministre des affaires étrangères Laurent FABIUS Madame la secrétaire d'état au numérique Axelle LEMAIRE the

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen?

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? Jacques Teller! Urbanisme et d aménagement du territoire! Université de Liège, LEMA!! Colloque SMART Village et territoire RURAL Quelques éléments

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

PROGRAMME VILLES VERTES

PROGRAMME VILLES VERTES PROGRAMME VILLES VERTES FINALITÉ DU PROGRAMME L OCDE a lancé un programme intitulé Villes vertes afin d évaluer dans quelle mesure les politiques de croissance verte au sein des villes et de développement

Plus en détail

CONSEIL SESSION SPÉCIALE DE SIMULATION

CONSEIL SESSION SPÉCIALE DE SIMULATION Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL C-WP/Simulation du Conseil 5/12/14 CONSEIL SESSION SPÉCIALE DE SIMULATION PROPOSITION DE MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME DES JEUNES PROFESSIONNELS

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES RENSEIGNEMENTS?

COMMENT OBTENIR DES RENSEIGNEMENTS? Université Lyon 2 Institut d Urbanisme de Lyon MASTER mention URBANISME, AMENAGEMENT M1 PREMIERE ANNEE 2011-2012 Responsable : Roelof VERHAGE Mention du domaine «SCIENCES DES SOCIETES ET DE LEUR ENVIRONNEMENT»

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Novembre 2010. Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie

Livre Blanc Oracle Novembre 2010. Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie Livre Blanc Oracle Novembre 2010 Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie Présentation générale Les entreprises industrielles sont confrontées à un environnement

Plus en détail

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG)

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Mine United Nations Electronic/Mobile Government Knowledge Repository (emgkr) United Nations Project Office on Governance United Nations Department

Plus en détail

Congres : Pratiques et formations dans les éducations à. Hammamet, 14-15-16-Mai 2015

Congres : Pratiques et formations dans les éducations à. Hammamet, 14-15-16-Mai 2015 Congres : Pratiques et formations dans les éducations à Hammamet, 14-15-16-Mai 2015 Introduction L'évidence aujourd'hui est que nous ne sommes pas certains de ce que deviendra le monde pour les générations

Plus en détail

Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20

Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20 Retour sur le pari de Rio 1992 : État des lieux et perspectives pour Rio +20 Conférence introductive InEE CNRS Paris, 4 avril 2012 Laurence Tubiana Institut du Développement Durable et des Relations Internationales

Plus en détail

Visez l excellence digitale

Visez l excellence digitale Visez l excellence digitale Repensez vos possibilités applicatives grâce à la redéfinition des modes de travail d Avanade. Applications : le nouvel eldorado de la compétitivité La consumérisation de l

Plus en détail

L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE

L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE L EVALUATION DU CENTRE DE RECHERCHE INNOCENTI RESUME ANALYTIQUE Contexte et historique L évaluation du Centre de recherche Innocenti (IRC) a été effectuée d octobre 2004 à janvier 2005 à la demande du

Plus en détail

Créativité, Innovation et Rhin Supérieur Emmanuel Muller

Créativité, Innovation et Rhin Supérieur Emmanuel Muller Créativité, Innovation et Rhin Supérieur Emmanuel Muller Bureau d'économie Théorique et Appliquée (BETA Université de Strasbourg) (Fraunhofer-Institut für System- und Innovationsforschung (ISI), Karlsruhe)

Plus en détail

PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019 Document de séance 10.4.2015 B8-0000/2015 PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION déposé à la suite de la question avec demande de réponse orale B8-0000/2015 conformément à l'article

Plus en détail

Abidjan, Côte d'ivoire, 24-26 février 2014. Compte rendu

Abidjan, Côte d'ivoire, 24-26 février 2014. Compte rendu Consultation Africaine Multipartite de Préparation pour la Première Réunion de haut Niveau du Partenariat Mondial de Coopération Efficace au Service du Développement 1. Introduction et objectifs de la

Plus en détail

Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée

Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée Communication relative au premier forum euro-méditerranéen de l enseignement technique et de la formation professionnelle Marseille, 18 décembre 2008

Plus en détail

Quels progrès dans le développement des composants icargo?

Quels progrès dans le développement des composants icargo? News letter n 5 Juin 2013 Editorial Erick Cornelisse icargo est un projet de l'union européenne du septième programme-cadre qui vise à faire progresser et à étendre l'utilisation des TIC pour soutenir

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Programme Ministériel 2015 de la GSMA : compte-rendu de session Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Lundi 2 mars 2015 Session animée par

Plus en détail

La place des Sciences humaines et sociales (SHS) dans «Horizon 2020»

La place des Sciences humaines et sociales (SHS) dans «Horizon 2020» La place des Sciences humaines et sociales (SHS) dans «Horizon 2020» Isabella Eiselt, Chargée de mission secteur SHS, Service Stratégie de la Recherche et de l'innovation, DGRI, MENESR Ministère de la

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/19 1 er novembre 2015 Original anglais Point 4.5 de l ordre du jour provisoire CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES Du 26 au 28 octobre 2015, environ 500 jeunes femmes et

Plus en détail

Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable

Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable B R U X E L L E S, l e 2 2 s e p t e m b r e 2014 Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable La banque coopérative Crelan soutient l'innovation dans

Plus en détail

L Evolution du Social Learning

L Evolution du Social Learning Dossier de recherche L Evolution du Social Learning Les challenges de la collaboration et de la technologie Par: David Wentworth, Analyste principal Brandon Hall Group 2013 2013 Brandon Hall Group. Licensed

Plus en détail

PLATEFORME DE DIALOGUE POLITIQUE DE HAUT NIVEAU UE-AFRIQUE SUR LA SCIENCE, LA TECHNOLOGIE ET INNOVATION NOTE DE CONCEPT

PLATEFORME DE DIALOGUE POLITIQUE DE HAUT NIVEAU UE-AFRIQUE SUR LA SCIENCE, LA TECHNOLOGIE ET INNOVATION NOTE DE CONCEPT PLATEFORME DE DIALOGUE POLITIQUE DE HAUT NIVEAU UE-AFRIQUE SUR LA SCIENCE, LA TECHNOLOGIE ET INNOVATION NOTE DE CONCEPT Juillet 2011 1 CONTEXTE 1. Une étape très importante a été franchie à Lisbonne, au

Plus en détail

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable Forum sur la Coopération pour le Développement 2012 Symposium préparatoire de haut niveau «Construire un avenir durable Partenaires dans la Coopération au Développement» Brisbane, Australie, 14-15 Mai

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

La business intelligence pour une meilleure visibilité sur l activité et des décisions plus avisées

La business intelligence pour une meilleure visibilité sur l activité et des décisions plus avisées La business intelligence pour une meilleure visibilité sur l activité et des décisions plus avisées 3 Sommaire Introduction 3 Introduction 5 Défi à relever : le surplus de données 6 Quatre aspects essentiels

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 4ème journée Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique Thème de la journée contributive : Junior ESSEC 04/02/2015

Plus en détail

Défi n 2 Un territoire ouvert, accueillant, accessible et relié OBJECTIF N 6 : «FAIRE EVOLUER LE PAYS EN TERRITOIRE NUMERIQUE»

Défi n 2 Un territoire ouvert, accueillant, accessible et relié OBJECTIF N 6 : «FAIRE EVOLUER LE PAYS EN TERRITOIRE NUMERIQUE» Défi n 2 Un territoire ouvert, accueillant, accessible et relié OBJECTIF N 6 : «FAIRE EVOLUER LE PAYS EN TERRITOIRE NUMERIQUE» Défi 2 Un territoire ouvert, accueillant, accessible et relié 1/12 DEFI N

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015

MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015 MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015 En France, l activité du secteur MICE sera le reflet de la situation économique du pays Paris, le 18 novembre 2014 Selon

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

SANTÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des plans d action pour les Villes-Santé de l OMS. Plan Santé Municipal. Population SECTEUR ÉCONOMIQUE ENVIRONNEMENT

SANTÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des plans d action pour les Villes-Santé de l OMS. Plan Santé Municipal. Population SECTEUR ÉCONOMIQUE ENVIRONNEMENT SANTÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Des plans d action pour les Villes-Santé de l OMS Plan Santé Municipal Population ENTREPRISES TRANSPORTS SECTEUR ÉCONOMIQUE SECTEUR SANTÉ ET SOCIAL ENVIRONNEMENT INDUSTRIE

Plus en détail

Livre blanc destiné aux Directeurs des Systèmes d Information (DSI)

Livre blanc destiné aux Directeurs des Systèmes d Information (DSI) Livre blanc destiné aux Directeurs des Systèmes d Information (DSI) Promouvoir le Web 2.0 dans l entreprise : comment le Directeur des Systèmes d Information (DSI) peut stimuler la croissance et obtenir

Plus en détail

COURS DE SPECIALISATION SECTORIELLE SUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN AFRIQUE

COURS DE SPECIALISATION SECTORIELLE SUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN AFRIQUE COURS DE SPECIALISATION SECTORIELLE SUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN AFRIQUE OBJECTIFS Au cours des dernières années, l'idep a offert un cours de spécialisation similaire destiné aux fonctionnaires de

Plus en détail

Préparé par Alessandro Candeloro, PNUE / PAM

Préparé par Alessandro Candeloro, PNUE / PAM Rapport de la mission d appui technique dans le cadre du projet ENPI-SEIS à l Observatoire National pour l Environnement et le Développement Durable (ONEDD), Alger, 11-13 Novembre 2014 (version préliminaire)

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION. Sciences économiques. Territoires Environnement Energie. 286 h 119 h h h 300 h 705 h

DROIT ECONOMIE GESTION. Sciences économiques. Territoires Environnement Energie. 286 h 119 h h h 300 h 705 h Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION Sciences économiques M1 Parcours : Volume horaire étudiant : Territoires Environnement Energie 60 ES 286 h 119 h h h 300 h 705 h cours magistraux

Plus en détail

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise?

Convergence, Communication Unifiée, Nouvelle ère logicielle Microsoft 2007: quelles perspectives d adoption pour l entreprise? Dossier Spécial Technologies Microsoft 2007 GROUPE PERMIS INFORMATIQUE Livre Blanc par Thierry Choserot, Responsable des Partenariats D I S C E R N E R L I N T E R E T D E S T E C H N O L O G I E S 2 0

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

La relation IE-ERP est-elle possible?

La relation IE-ERP est-elle possible? La relation IE-ERP est-elle possible? Maîtriser l information et opérer des choix éclairés Ce n est pas si simple!... Francis MOATY Hassane MIMOUN IEMA.04 La décision Environnement incertain, risqué, changeant,

Plus en détail

Une nouvelle ère de collaboration

Une nouvelle ère de collaboration Une nouvelle ère de collaboration La nature du travail évolue rapidement. Diverses tendances contribuent à transformer considérablement les modes d'interaction et de collaboration professionnelles. Analysons

Plus en détail

Processus de planification et de gestion : la coopération sectorielle et territoriale

Processus de planification et de gestion : la coopération sectorielle et territoriale Processus de planification et de gestion : la coopération sectorielle et territoriale University of Newcastle Department of Marine Sciences and Coastal Management mars 1999 Contrat No: ERDF 98.00.27.060

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

VISION 2020. Webinaire des parties prenantes: Mise à jour et apport. 11 mai 2015. Vision 2020 Webinar for stakeholder update and input

VISION 2020. Webinaire des parties prenantes: Mise à jour et apport. 11 mai 2015. Vision 2020 Webinar for stakeholder update and input VISION 2020 Webinaire des parties prenantes: Mise à jour et apport 11 mai 2015 Vision 2020: Webinaire des parties prenantes - Mise à jour et apport Objectifs du webinaire 1. Échanger l'information sur

Plus en détail

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE European University Association Association Européenne de l'université Copyright 2008 par l Association Européenne de l Université

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 9.4.2015

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 9.4.2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 9.4.2015 C(2015) 2259 final DÉCISION DE LA COMMISSION du 9.4.2015 portant création d'un groupe d'experts sur des solutions numériques pour les services de transport

Plus en détail

#GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique

#GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique #GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique #GEN2 le 2ème rendez vous des professionnels du numérique en Grande Région. Organisé par l association Grand Est Numérique, l'événement se déroulera sur une

Plus en détail

INVESTIR POUR L AVENIR

INVESTIR POUR L AVENIR Employers in Education THE EUROPEAN FEDERATION OF EDUCATION EMPLOYERS INVESTIR POUR L AVENIR Déclaration conjointe sur l éducation, la formation et la recherche La présente déclaration conjointe a pour

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011 Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement 1. La présente note d orientation a pour objet d exposer l approche plus vaste

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

COMMENT OBTENIR DES RENSEIGNEMENTS?

COMMENT OBTENIR DES RENSEIGNEMENTS? Université Lyon 2 Institut d Urbanisme de Lyon MASTER mention URBANISME, AMENAGEMENT M1 PREMIERE ANNEE 2014-2015 Responsable : Roelof Verhage Mention du domaine «SCIENCES DES SOCIETES ET DE LEUR ENVIRONNEMENT»

Plus en détail

Compte-rendu Congrès mondial de l IFLA Le Cap 2015 Julien Sempéré boursier CFIBD

Compte-rendu Congrès mondial de l IFLA Le Cap 2015 Julien Sempéré boursier CFIBD Compte-rendu Congrès mondial de l IFLA Le Cap 2015 Julien Sempéré boursier CFIBD Le contexte du congrès Ce congrès post Lyon était à plus d un titre particulier pour la délégation française et francophone.

Plus en détail

Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~

Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~ Lignes directives de la JICA pour l évaluation des projets ~ Méthode pratique d évaluation des projets ~ Septembre 2004 Bureau des évaluations, Département de la planification et de la coordination Agence

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

pas de santé sans ressources humaines

pas de santé sans ressources humaines Résumé Une vérité universelle : pas de santé sans ressources humaines + alliance mondiale pour les personnels de santé Résumé Objectif Le présent rapport est destiné à éclairer les débats du troisième

Plus en détail

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE 1 Cadre de référence LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE août 2014 1 Le comité interministériel de la jeunesse du 21 février 2013 conçoit la jeunesse comme une priorité transversale de l action gouvernementale.

Plus en détail

Soutenir la renaissance de l'espace européen: orientations et défis futurs. Session du Conseil Compétitivité. Bruxelles, le 5 décembre 2014

Soutenir la renaissance de l'espace européen: orientations et défis futurs. Session du Conseil Compétitivité. Bruxelles, le 5 décembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 5 décembre 2014 Soutenir la renaissance de l'espace européen: orientations et défis futurs Session du Conseil Compétitivité

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data

Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data Institut Mines-Télécom Recherche & Innovation Francis Jutand Directeur Scientifique Institut Mines-Télécom 2 Modèle de présentation

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face La professionnalisation des gestionnaires de chaîne logistique de santé publique pour de meilleurs résultats en matière de santé Livre blanc n 1 Coalition pour les Produits de Santé de la Procréation Défis

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'éducation et la formation à l'esprit d'entreprise

Conclusions du Conseil sur l'éducation et la formation à l'esprit d'entreprise Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 12 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur l'éducation et la formation à l'esprit d'entreprise Conseil EDUCATION, JEUNESSE,

Plus en détail

Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris

Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris Déclaration commune Les ministres allemand et français de l économie sont convenus de mettre

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

COMMUNIQUE SUR LES PRINCIPES APPLICABLES A LA POLITIQUE DE L INTERNET REUNION A HAUT NIVEAU DE L OCDE SUR L ECONOMIE INTERNET, 28-29 JUIN 2011

COMMUNIQUE SUR LES PRINCIPES APPLICABLES A LA POLITIQUE DE L INTERNET REUNION A HAUT NIVEAU DE L OCDE SUR L ECONOMIE INTERNET, 28-29 JUIN 2011 COMMUNIQUE SUR LES PRINCIPES APPLICABLES A LA POLITIQUE DE L INTERNET REUNION A HAUT NIVEAU DE L OCDE SUR L ECONOMIE INTERNET, 28-29 JUIN 2011 La Déclaration de Séoul sur le futur de l économie Internet

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

Investir dans notre avenir

Investir dans notre avenir Investir dans notre avenir Consultations sur le budget fédéral 2013-14 Analyse et recommandations Association canadienne du transport urbain 1 er novembre 2012 1 Investir dans notre avenir Au cours de

Plus en détail

CENTRE OCDE LEED À TRENTE POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL

CENTRE OCDE LEED À TRENTE POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL CENTRE OCDE LEED À TRENTE POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL BROCHURE D INFORMATION 2003-2015 L Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) est une organisation intergouvernementale pluridisciplinaire

Plus en détail

A10 AU CAS OÙ : LE RISK MANAGER, ACTEUR INCONTOURNABLE

A10 AU CAS OÙ : LE RISK MANAGER, ACTEUR INCONTOURNABLE A10 AU CAS OÙ : LE RISK MANAGER, ACTEUR INCONTOURNABLE Organisateur SIDS ALPES-MARITIMES Coordinateur Frédéric TOURNAY, responsable du pôle de compétences sapeurs-pompiers et risques majeurs, CNFPT Animateur

Plus en détail

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais 29 mars 2012 Français Original : anglais Commission de la condition de la femme Cinquante-sixième session 27 février-9 mars 2012 Point 3 a) ii) de l ordre du jour Suivi de la Quatrième Conférence mondiale

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT DES CLASSES BILINGUES DANS LES ECOLES PUBLIQUES DE NEW YORK

LE DEVELOPPEMENT DES CLASSES BILINGUES DANS LES ECOLES PUBLIQUES DE NEW YORK LE DEVELOPPEMENT DES CLASSES BILINGUES DANS LES ECOLES PUBLIQUES DE NEW YORK Marie BOUTEILLON - Fabrice JAUMONT La qualité des programmes «dual language» de New York est maintenant reconnue par tous. La

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

Gouvernance de l environnement. Programme des Nations Unies pour l environnement

Gouvernance de l environnement. Programme des Nations Unies pour l environnement Gouvernance de l environnement Programme des Nations Unies pour l environnement Aperçu Gérer la richesse et la diversité des ressources naturelles de notre planète est un défi dont la complexité va croissant.

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/57/598

Assemblée générale. Nations Unies A/57/598 Nations Unies A/57/598 Assemblée générale Distr. générale 12 novembre 2002 Français Original: anglais Assemblée générale Cinquante-septième session Points 31, 32, 79, 84 c), 87, 88 et 89 de l ordre du

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

Observatoire Statistique de l Arc Jurassien (OSTAJ)

Observatoire Statistique de l Arc Jurassien (OSTAJ) Observatoire Statistique de l Arc Jurassien (OSTAJ) CNIS Commission Territoires 7 octobre 2015 Patrick Pétour Insee Franche-Comté, directeur régional Gilles Imhof Statistique Vaud, directeur 1 2 HISTORIQUE

Plus en détail

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes Guillaume Uster Ifsttar- PRES Nord de France et Quentin Valcke i-trans Résumé Pour répondre aux problématiques d une mobilité plus durable,

Plus en détail

C'est une conclusion d'une étude (juillet 96) menée par l'union Européenne dans le cadre de la task force "Logiciels éducatifs et multimédia":

C'est une conclusion d'une étude (juillet 96) menée par l'union Européenne dans le cadre de la task force Logiciels éducatifs et multimédia: Introduction Les nouveaux outils n'apporteront un plus à l'enseignement que dans le cadre de nouvelles pratiques pédagogiques, plus centrées sur la personne de l'étudiant, sur le développement de ses compétences

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique

Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique Auteurs Anne-Marie André & Nathalie Crutzen Smart City Institute HEC-Ecole de Gestion de l Université de Liège

Plus en détail

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile. Position du problème Un axe très important dans les transports individuels est celui des nouveaux usages

Plus en détail