PLATEFORME DE CONNAISSANCES SUR L'URBANISATION Agenda LA BANQUE MONDIALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLATEFORME DE CONNAISSANCES SUR L'URBANISATION Agenda 2012-2013 LA BANQUE MONDIALE"

Transcription

1 PLATEFORME DE CONNAISSANCES SUR L'URBANISATION Agenda LA BANQUE MONDIALE

2 Motivation Historique En 2011, la Plateforme de Connaissances sur l Urbanisation a été sélectionnée, de façon concurrentielle, pour figurer parmi les premières plateformes de connaissances de la Banque Mondiale à l'échelle internationale et une composante clé de son programme de Libre Accès aux Connaissances (Open Knowledge). Une plateforme de connaissances n'est pas (tout juste) un site web. Pour la Banque Mondiale, cela constitue le moyen d entrer en partenariat avec des parties prenantes externes dans le but d'améliorer le flux de connaissances et de faciliter la collaboration, à l'échelle globale, sur des thèmes transformatifs en matière de développement international. ENONCE DE LA MISSION La Plateforme de Connaissances sur l Urbanisation (UKP) se propose de mettre à disposition des maires des villes, un ensemble de connaissances, de données et d innovations en vue de les aider à faire face une urbanisation rapide, et ce pour un développement inclusif et durable. APPROCHE L'UKP se propose de rassembler et de mettre en relation des maires de villes, des décideurs politiques nationaux, des académiciens, des acteurs du secteur privé, des agences de développement, venus des quatre coins du monde, dans le but de co-créer et de personnaliser de nouvelles perspectives portant sur l'un des plus grands défis auxquels les villes doivent faire face, ainsi que les opportunités qui peuvent s offrir à elles. OBJECTIFS Les deux principaux objectifs de cette plateforme sont : 1. Réunir et mettre en relation les acteurs urbains pour un apprentissage partagé. 2.Co-créer et personnaliser une base de données et un ensemble d outils pour des prises de décisions plus éclairées en matière d'urbanisation.

3 Récapitulatif des Activités de la Phase 1 RASSEMBLER ET METTRE EN RELATION La Plateforme de Connaissances sur l'urbanisation a commencé son activité en rassemblant plus de 20 consultations politiques et échanges de connaissances de haut niveau, en provenance de 14 pays des 5 régions où la Banque est active, et ce dans le but de jeter les bases de partenariats futurs et d identifier et d explorer les défis les plus pressants auxquels les villes font face et les opportunités qui peuvent s offrir à elles. Les échanges se sont articulés autour de problématiques telles que : la croissance économique et la création d'emplois, des villes intelligentes et durables pour tous, l'exploitation intégrée des terres et la gestion de l'espace, la conservation de l'héritage culturel, l'inclusion économique et sociale. A L'ECOUTE DES MAIRES DES VILLES Ensemble, ces évènements ont permis de consulter plus de 800 maires et autres parties prenantes. Les données collectées provenant des maires, lors des échanges de la plateforme, ont jeté les bases du 6 ème Symposium de la Banque Mondiale Sur la Recherche Urbaine et donné lieu à des publications de référence sur comment Repenser les Villes. Le feed-back collecté a permis de pourvoir de l information au cadre politique de la Banque Mondiale en matière d Urbanisation Durable. Ces informations sont récapitulées dans un rapport phare intitulé : Planification, mise en relation et financement des villes - Actuellement : Priorités des Maires des Villes. PLATEFORME DE PARTAGE DE L'APPRENTISSAGE En soutenant des échanges sud-sud plus élargis, l'ukp se propose de jeter les bases d un apprentissage partagé, d une région à l autre et à l intérieur d une même région, et ce en réunissant les villes, agences de développement et autres parties prenantes pour développer des solutions communes en réponse à des défis communs. Les mises en relation et partenariats qui en ont résulté ont constitué l'épine dorsale pour une co-création de connaissances plus ciblées et des initiatives de collaboration pour la Phase II, en vue de répondre aux défis identifiés par les maires des villes.

4 PROGRAMME 2013 Les activités, en bref PHASE 2 : TRADUIRE LES IDEES ET PARTENARIATS EN ACTIONS Dans sa phase 2, la Plateforme de Connaissances sur l Urbanisation va mettre l'accent sur la traduction des idées et partenariats en actions, et ce par la cocréation d'initiatives collaboratives orientées par la demande, visant à remédier aux lacunes en connaissances et à promouvoir l apprentissage partagé entre les villes. Ces efforts tendent à construire, de manière collaborative, une base de données, combien nécessaire aux maires des villes, pour qu ils puissent prendre des décisions plus pertinentes et mieux éclairées de manière à pouvoir améliorer l'urbanisation, et ce pour un développement inclusif et durable. Les initiatives à lancer cette année se proposent de : CO-CRÉER & PERSONNALISER LES DONNEES & OUTILS POUR DES PRISES DE DECISIONS URBAINES PLUS ECLAIR2ES Un volume ''Repenser les Villes', comporant des conseils et documents d'orientation, adressé aux maires des villes, co-cré avec les plus grands experts en matière de développement urbain. Une collaboration mondiale en matière de recherche sur l aménagement spatial des villes, visant à inciter les décideurs nationaux à agir, et ce en partenariat avec l'université d'oxford et l'université de Brown. Le libre accès aux données sur les villes et le ''Tableau de Bord du Maire', afin de permettre des prises de décisions plus éclairées et une référenciation mondiale. RASSEMBLER ET METTRE EN RELATION DIFFERENTS ACTEURS URBAINS POUR UN APPRENTISSAGE PARTAGE Le 6 ème Symposium de Recherche Urbaine sur comment Repenser les Villes : Esquisser le Futur'', a réuni théoriciens urbanistes. Un laboratoire global sur la planification stratégique métropolitaine qui rassemble des planificateurs et des décideurs venus de plusieurs méga-villes du monde pour un apprentissage pratique par les pairs. Le programme d'apprentissage partagé en matière de planification, de mise en relation et de financement des villes, mettant en relation les villes et leurs partenaires, afin d échanger les enseignements tirés et d identifier les meilleures pratiques émergentes.

5 REPENSER LES VILLES Série de Documents d'orientation En réponse aux besoins exprimés par plus de 700 maires de villes lors des consultations sur la plateforme, l'ukp a lancé un programme de recherche baptisé ''repenser les villes', en partenariat avec les meilleurs théoriciens en la matière, afin de tenter de combler les principales lacunes en matière de connaissances et d apporter des conseils pratiques aux maires, pour remédier à leurs problématiques les plus pressantes. Les maires des villes consultés lors des échanges de la Phase 1 ont souhaité en savoir plus sur les approches innovantes pour résoudre leurs problèmes les plus pressants. Ils nous ont demandé : Que faut-il faire pour créer des emplois? Que faut-il faire pour améliorer les conditions de vie dans les bidons-villes et les zones à risque? Que faut-il faire pour combler les disparités sociales? Et que faut-il faire pour étendre la couverture et la qualité des services de l'infrastructure de base? Il n'existe pas de réponses évidentes à ces toutes questions et les données relatives à ces thématiques sont encore en évolution. Pour commencer à combler cette lacune, la plateforme a chargé des chercheurs en urbanisme pour tenter de traduire les résultats des recherches académiques en documents d'orientation et en actions pratiques, à mettre à disposition des maires des villes. CONNAISSANCES EN ACCES LIBRE Les conférenciers participants sont : Ed Glaeser de l'université de Harvard, Paul Collier et Tony Venables de l'université d'oxford, Paul Romer de l'université de New York, Saskia Sassen de l'université de Columbia, Esteban Rossi-Hansberg de l'université de Princeton, ainsi que des chercheurs de l'institut McKinsey.

6 AMENAGEMENT SPATIAL DES VILLES Programme conjoint de recherche L'objectif de ce programme de recherche, d une durée de trois ans, consiste à rassembler de nouvelles données afin de mettre à disposition de la communauté de développement les connaissances nécessaires pour propulser l aménagement spatial et la politique du logement vers des niveaux décisionnels plus élevés, à l échelle nationale. L'objectif consiste à promouvoir la coordination entre agences et juridictions et de créer les bases de données nécessaires pour convaincre les gouvernements nationaux et régionaux et les pousser à agir. Le logement joue un rôle essentiel dans le développement. Il contribue largement à améliorer la qualité de vie et constitue l'actif le plus important que plusieurs ménages possèdent. C est également le principal moteur de création d emplois non qualifiés. Le logement et les politiques d aménagement spatial dans la plupart des pays en développement ont échoué à répondre aux besoins des ménages ordinaires. La persistance des zones d'habitation informelles résulte plus de l échec politique et de coordination que des tendances économiques et démographiques. Afin de venir à bout de ces problématiques, ce programme de recherche vise à informer les responsables nationaux et à les amener à agir, données probantes à l appui, via une approche holistique qui transcende les contraintes sectorielles. Le programme de recherche se propose de réunir la Banque Mondiale et les Centres d'excellence de l'université d'oxford sous la direction de Paul Collier et de Tony Venables et avec l'université de Brown, sous la direction de Vernon Henderson. Le programme se propose également de contribuer à un nombre de rapports phares portant sur l'urbanisation, dans diverses régions où la Banque Mondiale est présente. CONNAISSANCES EN ACCES LIBRE

7 DONNEES SUR LA VILLE EN ACCES LIBRE Plateforme & Tableau de Bord du Maire L'objectif de cette initiative consiste à rassembler, pour la première fois et de façon systématique, des données sur les villes et de leur ''donner du sens', dans le but de promouvoir une référenciation à l'échelle mondiale, en accès lilbre et de donner lieu à des décisions basées sur les données. Le ''Tableau de Bord du Maire'' ici proposé sera codéveloppé avec nos partenaires afin d'aider les maires des villes à visualiser et à assimiler les indicateurs de performance les plus pertinents et les tendances de leurs villes. Une des composantes clés de cet effort consiste à travailler avec les villes et les partenaires afin d'harmoniser, standardiser, consolider les données sur les villes, en libre accès. Les villes disposent de plus de données qu'auparavant. La numérisation a permis de déverrouiller plusieurs dossiers administratifs, les technologies des ''villes intelligentes'' procurent des données en temps réel sur la performance de l'infrastructure, les images satellites offrent de nouveaux éclairages sur le développement des zones urbaines et les réseaux des capteurs ubiquitaires, caméras, citoyens connectés permettent de fournir aux maires une meilleure conscience situationnelle sur l'état et la performance de leurs villes. Combinés à un certain état d'esprit et à un ensemble d outils d'analyse capables de 'faire parler'' les données, une opportunité inouïe se présente à la communauté urbaine pour mettre en pratique des méthodes rigoureuses, scientifiques et fondées sur des données, dans le but d'aider à évaluer et optimiser la performance de nos villes. Pourtant, les données provenant des villes restent encore largement fragmentées, parce qu'elles sont collectées, traitées et éditées au moyen de méthodologies, d indicateurs, de formats et de mécanismes d'édition de rapports disparates. Afin de mieux faire face à ces défis et répondre à la demande pressante des participants aux consultations de l'ukp, nous nous proposons d'explorer, de manière collaborative, les nouvelles innovations en matière des gestion des villes, basées sur les données et la performance. La plateforme se propose de consolider son partenariat avec le MIT Senseable City Lab, l'institut McKinsey, Microsoft, Siemens, Cisco, le City Protocol society et bien d'autres partenaires afin d'aider les maires, de manière collaborative, à ''donner du sens'' aux données, et ce pour une gestion plus intelligente des villes et l'élaboration de politiques fondées sur des données probantes.

8 SYMPOSIUM DE RECHERCHE URBAINE Repenser les Villes: Esquisser le Futur Du 8 au 10 Octobre 2012, la Banque Mondiale a convié parties prenantes pour se réunir à Barcelone à l'occasion du 6ème Symposium sur la Recherche Urbaine, sous le thème ''Repenser les Villes : Esquisser le Futur''. Une occasion pour explorer la question la plus importante à poser aujourd'hui en matière de développement : comment serions-nous en mesure de renforcer les capacités des maires des villes afin qu ils puissent maîtriser la vague d'urbanisation sans précédent qui est en train de monter dans le monde en développement, et ce pour une croissance inclusive et verte? Le département urbanisme de la Banque Mondiale a optimisé la Plateforme de Connaissances sur l'urbanisme afin de ''faire dévier'' le Symposium de la Banque Mondiale sur la Recherche Urbaine vers deux changements fondamentaux : 1.Les thèmes et problématiques essentielles du Symposium n ont pas été sélectionnés par des académiciens mais en référence aux besoins et difficultés identifiés par plus de 800 maires de villes, consultés par l'ukp lors de manifestations et échanges, et ce à travers plus d'une douzaine de pays dans toutes les régions où la Banque est présente. 2.Le symposium ne s est pas contenté d examiner les dernières tendances en recherches académiques. Il a plutôt réuni académiciens et décideurs politiques, praticiens, acteurs de la société civile, opérateurs privés, afin de traduire conjointement les connaissances en solutions pratiques et orientations concrètes, à mettre à disposition des maires des villes. Le Symposium a été organisé en partenariat avec la ville hôte : Barcelone. Virtuellement, tous les partenaires de la Plateforme de Connaissances sur l Urbanisation ont participé à cet évènement en tant que conférenciers, panélistes et intervenants.

9 LABORATOIRE MONDIAL DE PLANIFICATION METROPOLITAINE Apprentissage Ville-à-Ville L'UKP a mis en place un laboratoire d'apprentissage portant sur le Plan Stratégique Métropolitain, en vue de promouvoir l'apprentissage entre pairs parmi les planificateurs et décideurs des plus grandes villes du monde et accélérer l'adoption d'innovations réussies en matière de développement et de mise en œuvre de plans stratégiques métropolitains. Les premiers échanges du laboratoire seront érigés autour du lancement du 4ème Plan Régional de New York, qui propose des opportunités d'apprentissage pratique et de renforcement de capacités aux méga-villes des pays en développement, dans des domaines d'activité tels que la planification stratégique métropolitaine et la durabilité environnementale. L'urbanisation rapide a provoque l expansion de centres urbains audelà des frontières des villes et à travers des gouvernements locaux qui peinent souvent à coordonner leurs actions, ce qui entrave l'adoption d'une approche plus stratégique en vue de gérer la croissance urbaine. Afin d aider les villes à faire face à ce défi, le Laboratoire met à disposition des villes participantes une plateforme afin de les aider à développer et à organiser leurs propres plans stratégiques régionaux. L'UKP est entré en partenariat avec le leader mondial, la Regional Plan Association de New York (RPA). La communauté des villes participantes comprend plus d'une douzaine de villes, toutes clientes de la Banque Mondiale. Elles ont été mises en contact avec d'autres villes de pays développés, comme New York ou Séoul.

10 L'APPRENTISSAGE PARTAGE en matière de planification, de mise en relation et de financement des villes Cette initiative se propose de faire usage pratique des connaissances, échanges, ateliers, présence sur le web et partenariats institutionnels de l'ukp afin de promouvoir l'apprentissage partagé entre les villes et leurs partenaires en matière de planification, de mises en relation et de financement des villes. Ces échanges de connaissances dérivent du cadre politique de la Banque Mondiale et de la base de données pour l'urbanisation durable, et les enrichissent, en retour. Pour que les connaissances aient un meilleur impact, elles doivent être traduites en solutions pratiques et personnalisées en fonction des contextes locaux. Pour ce, les connaissances doivent être canalisées là où elles sont le plus nécessaires. Pourtant, souvent les connaissances en matière d'urbanisation restent cantonnées dans des cadres institutionnels, disciplinaires et géographiques. L'UKP permet d'améliorer le partage des connaissances au sein même et en dehors des frontières organisationnelles et d'adopter une nouvelle approche pour élargir le cadre de la Banque Mondiale et la base de données sur l'urbanisation Durable. Cette initiative travaillera en partenariat avec nos partenaires régionaux afin d'aider à adapter les connaissances acquises à l'échelle globale aux contextes locaux, de façon appropriée. Elle se propose également de réunir les unités internes de la Banque Mondiale avec des sources externes de connaissances en matière d'urbanisation, afin d'améliorer les flux de connaissances, d exploiter à bon escient les meilleures pratiques émergentes et de tirer les enseignements nécessaires.

11 URBANKNOWLEDGE.ORG LA BANQUE MONDIALE

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen?

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? Jacques Teller! Urbanisme et d aménagement du territoire! Université de Liège, LEMA!! Colloque SMART Village et territoire RURAL Quelques éléments

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

L assurance qualité N 4. Décembre 2014

L assurance qualité N 4. Décembre 2014 N 4 L assurance qualité Décembre 2014 L es investissements dans les systèmes et services d orientation tout au long de la vie (OTLV) doivent démontrer le bénéfice pour les individus, les communautés et

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

pas de santé sans ressources humaines

pas de santé sans ressources humaines Résumé Une vérité universelle : pas de santé sans ressources humaines + alliance mondiale pour les personnels de santé Résumé Objectif Le présent rapport est destiné à éclairer les débats du troisième

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE POUR L EFFICACITÉ DE LA JUSTICE (CEPEJ)

COMMISSION EUROPÉENNE POUR L EFFICACITÉ DE LA JUSTICE (CEPEJ) Strasbourg, le 7 décembre 2007 CEPEJ(2007)15 COMMISSION EUROPÉENNE POUR L EFFICACITÉ DE LA JUSTICE (CEPEJ) LIGNES DIRECTRICES VISANT A AMELIORER LA MISE EN ŒUVRE DE LA RECOMMANDATION SUR LES MODES ALTERNATIFS

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

La relation IE-ERP est-elle possible?

La relation IE-ERP est-elle possible? La relation IE-ERP est-elle possible? Maîtriser l information et opérer des choix éclairés Ce n est pas si simple!... Francis MOATY Hassane MIMOUN IEMA.04 La décision Environnement incertain, risqué, changeant,

Plus en détail

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS PARIS 2015 1 2 3 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS Sous le haut patronnage de : Monsieur le ministre des affaires étrangères Laurent FABIUS Madame la secrétaire d'état au numérique Axelle LEMAIRE the

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data

Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Gestion du capital humain : savoir exploiter les big data Enquête ADP 2015 auprès des responsables de la gestion du capital humain d entreprises internationales TABLE DES MATIÈRES Synthèse... 3 Introduction

Plus en détail

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG)

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Mine United Nations Electronic/Mobile Government Knowledge Repository (emgkr) United Nations Project Office on Governance United Nations Department

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2014/3 Distr. générale 10 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports,

Plus en détail

Action pour des "centres d'excellence" de dimension européenne

Action pour des centres d'excellence de dimension européenne Action pour des "centres d'excellence" de dimension européenne I - Qu'entend-on par centres d'excellence en RDT? Il s'agit d'une notion intuitive difficile à définir... Dans quasiment tous les domaines

Plus en détail

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco

Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Service de planification et de conception de réseau sans fil unifié Cisco Augmentez la précision, la vitesse et l'efficacité du déploiement d'une solution de réseau sans fil unifié Cisco. Adoptez une approche

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Atelier Cognisud Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Ces notes sont une contribution à la réflexion dans le cadre de PIRSTEC, faite par le réseau Cognisud suite à un atelier organisé le Jeudi

Plus en détail

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE European University Association Association Européenne de l'université Copyright 2008 par l Association Européenne de l Université

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Novembre 2010. Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie

Livre Blanc Oracle Novembre 2010. Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie Livre Blanc Oracle Novembre 2010 Le Bureau des Projets (PMO) : un levier stratégique de création de valeur pour l industrie Présentation générale Les entreprises industrielles sont confrontées à un environnement

Plus en détail

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta PROJET FORMATION DE LEADERS POUR LA DEMOCRATISATION ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL DANS LA MUNICIPALITE DE SAN JOSE DE CUCUTA COLOMBIE. 1. CADRE D'INSERTION DU PROJET Les conditions de vie de la population,

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» 1- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS :

Plus en détail

Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 68,661

Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 68,661 Initulé de poste et classe : Avis de vacance de poste n : Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 5027FE-RE Date limite de dépôt des candidatures : 10.06.2015 Unité administrative

Plus en détail

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a Avril 2014 Mark Schrutt, directeur des services et applications

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

L EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

L EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC L EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC Remerciements : Je tiens, tout d abord, à remercier l Université de Barcelone et tous les Organisateurs et les Organisatrices de cette Conférence LINKING-MED-GULF de

Plus en détail

Feuille de route du Caire "Les TIC et la durabilité de l'environnement"

Feuille de route du Caire Les TIC et la durabilité de l'environnement Ministère d'etat pour les affaires environnementales Ministère des communications et des technologies de l'information Cinquième colloque de l'uit "Les TIC, l'environnement et les changements climatiques"

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CECI/2015/4 Conseil économique et social Distr. générale 30 juin 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration économiques

Plus en détail

Quels progrès dans le développement des composants icargo?

Quels progrès dans le développement des composants icargo? News letter n 5 Juin 2013 Editorial Erick Cornelisse icargo est un projet de l'union européenne du septième programme-cadre qui vise à faire progresser et à étendre l'utilisation des TIC pour soutenir

Plus en détail

Symposium AFAI Paris, 3 juin 2008

Symposium AFAI Paris, 3 juin 2008 Enjeux de la cartographie des systèmes d'information pour le développement de l administration en ligne : le cas de l'etat de Genève Christine Aïdonidis, Responsable de l'urbanisation des SI Michel Warynski,

Plus en détail

Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse

Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse Paris La Défense, 2 décembre 2014 Une rencontre pour créer une spirale d innovation vertueuse Co-produit par Edito par Eric Seulliet CEO de Creative Cluster, Président de La Fabrique du Futur Et s il suffisait

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

La gestion du changement : vers l entreprise numérique

La gestion du changement : vers l entreprise numérique La gestion du changement : vers l entreprise numérique Les technologies de l information transforment nos habitudes de travail quotidiennes. Elles les automatisent en partie, réduisent généralement le

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ----------------------

BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L'AFRIQUE DE L'OUEST ---------------------- DEPARTEMENT DES ETUDES ECONOMIQUES ET DE LA MONNAIE ---------------------- Direction de la Recherche et de la Statistique APPUIS

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Méthodologie de mesure d impact de la co-création

Méthodologie de mesure d impact de la co-création Méthodologie de mesure d impact de la co-création Avec le soutien en mécénat de compétences d Accenture Document de synthèse de l étude (version abrégée) Accenture Accenture est une entreprise internationale

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Turin, Italie Contexte Le Centre international de formation de l Organisation internationale du Travail (CIF-OIT)

Plus en détail

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes.

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes. Directives de mise en candidature Association des universités de l Atlantique Prix d enseignement distingué et de leadership en éducation, 2015 Objectif Le but de ce programme de prix est d encourager

Plus en détail

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie Les communes sur la scène européenne Après vous avoir présenté le programme citoyen "L Europe pour les citoyens" dans le Mouvement communal de mai 2007, nous vous présentons, ci-dessous, l ensemble des

Plus en détail

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise»

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» 1 Contexte - Objectif 1.1 Le développement des pratiques collaboratives dans les entreprises, un levier de compétitivité, Les outils web d

Plus en détail

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT Remarque : Tous les cours sont en français, sauf contre-indication. Pour des traductions anglaises des titres, des descriptifs, et plus de renseignements, consultez l intégralité du Programme des enseignements

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

«TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE

«TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE «TRANSITIONS» PRENDRE LE TEMPS D ANTICIPER ENSEMBLE UN CYCLE CONTINU DE PROSPECTIVE CRÉATIVE «Questions Numériques» c est aujourd hui : Un rendez-vous majeur du début d année : le lancement du Cahier d

Plus en détail

Open Data et services de données à ERDF

Open Data et services de données à ERDF Open Data et services de données à ERDF F. Blanc / V. Corru (ERDF/Dir. Du Développement) B.Grossin (EDF/R&D) Printemps de la recherche 28 septembre 2012 ERDF, vers l opérateur de données du système électrique

Plus en détail

Dossier de presse. 2. Cisco, engagé pour l émergence de collectivités intelligentes et connectées, via le programme Smart+Connected Communities ;

Dossier de presse. 2. Cisco, engagé pour l émergence de collectivités intelligentes et connectées, via le programme Smart+Connected Communities ; Dossier de presse Nice Côte d Azur signe une convention avec le leader technologique Cisco pour repenser le territoire et développer la Métropole intelligente et durable. 1. Communiqué de presse - La Métropole

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Zoom sur le contexte des ressources humaines Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Au travers de leur management stratégique, les entreprises voient les ressources humaines comme le moyen

Plus en détail

Fiche entreprise : E12

Fiche entreprise : E12 Fiche entreprise : E12 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée a une formation en génie mécanique et agit à titre de directrice de la production, ce qui inclut la responsabilité

Plus en détail

Prise de position de l'iia LES TROIS LIGNES DE MAÎTRISE POUR UNE GESTION DES RISQUES ET UN CONTRÔLE EFFICACES

Prise de position de l'iia LES TROIS LIGNES DE MAÎTRISE POUR UNE GESTION DES RISQUES ET UN CONTRÔLE EFFICACES Prise de position de l'iia LES TROIS LIGNES DE MAÎTRISE POUR UNE GESTION DES RISQUES ET UN CONTRÔLE EFFICACES JANVIER 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 La surveillance du système de gestion des

Plus en détail

MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI

MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI MASTER RECHERCHE GEOGRAPHIE, SCIENCE DE L'ESPACE&DU TERRITOI Mention : Géographie, science de l'espace et du territoire Spécialité : Géographie skin.:program_main_bloc_presentation_label Le choix d'interaction

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation.

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation. COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation Manuel Gestion du Cycle de Projet Programmation Evaluation Identification Mise en œuvre Instruction Financement Mars

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

5ème P L A T E F ORME REGIONALE AFRICAINE ET C A T A S T R OPHE

5ème P L A T E F ORME REGIONALE AFRICAINE ET C A T A S T R OPHE 5ème P L A T E F ORME REGIONALE AFRICAINE ET 3 è m e REUNION MINISTERIELLE P OUR LA R E D U C T I ON DES RISQUES DE CATASTROPHE DU 13 AU 16 MAI 2014 ABUJA (NIGERIA) DECLARATION SOMMAIRE C ONTRIBUTION AFRICAINE

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS)

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Exposé succinct I. Introduction II. Objet de la gestion des données du secteur des transports III. Efforts passés et présents par le SSATP

Plus en détail

UN REGROUPEMENT D EXPERTISES

UN REGROUPEMENT D EXPERTISES UN REGROUPEMENT D EXPERTISES Vers des Communautés «intelligentes» OFFRE DE SERVICES CONJOINTE Proposée par : L Institut de gouvernance numérique L Institut Technologies de l information et Sociétés Le

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N 6 LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE Le 15 novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Pratiques prudentes

Plus en détail

LES CONSORTIUMS D EXPORTATION

LES CONSORTIUMS D EXPORTATION LES CONSORTIUMS D EXPORTATION Un outil pour la promotion des exportations des PME ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL Qu est-ce qu un consortium d exportation? Les petites et

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face La professionnalisation des gestionnaires de chaîne logistique de santé publique pour de meilleurs résultats en matière de santé Livre blanc n 1 Coalition pour les Produits de Santé de la Procréation Défis

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL LIVRET DE LA CONCERTATION L EPA PLAINE DU VAR ENGAGE UNE NOUVELLE CONCERTATION SUR L AVENIR DE L ÉCO-VALLÉE, DE JUIN À DÉCEMBRE 2014.

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS AVANT-PROPOS 1. Le Programme des cadres dirigeants (PCD) est un programme de séminaire en résidence de quatre jours et demi à l intention des officiers

Plus en détail

L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE

L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE N 198 PETREIN Olivier L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE Introduction L'emploi des Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN VERS WINDOWS 7

LE MEILLEUR CHEMIN VERS WINDOWS 7 LE MEILLEUR CHEMIN VERS WINDOWS 7 Migrez en toute confiance Protection assurée dès le premier jour Sauvegardez ce qui est le plus important Virtualisez vos applications pour une plus grande efficacité

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Proposition d'un accord de fonds supplémentaires avec la Fondation MasterCard

Proposition d'un accord de fonds supplémentaires avec la Fondation MasterCard Cote du document: EB 2014/111/R.20 Point de l ordre du: jour: 12 c) Date: 20 mars 2014 Distribution: Publique Original: Anglais F Proposition d'un accord de fonds supplémentaires avec la Fondation MasterCard

Plus en détail

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale

Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Lignes directrices pour l'élaboration d'une Proposition de projet initiale Instructions aux Candidats Les présentes Lignes directrices sont fournies à titre indicatif pour l'élaboration et la soumission

Plus en détail

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions ISO 26000 Kezako che cosa è C est quoi donc Qué es Was ist das Hablas ISO 26 000 Do you speak ISO 26000 26000 L ISO en 10 questions 7 Bonnes questions centrales Environnement pratiques des affaires SOMMAIRE

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce La partie informative du présent concept comprend une vue d ensemble des exigences de qualité

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage La contribution apportée par les Jeunes Européens-France se base : - D une part

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS APPEL A COMMUNICATIONS Colloque régional UEMOA-CRDI sur Intégration régionale et stratégies régionales de réduction de la pauvreté 8-10 décembre 2009, Ouagadougou, Burkina Faso Délai de soumission de résumé

Plus en détail

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Programme Ministériel 2015 de la GSMA : compte-rendu de session Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Lundi 2 mars 2015 Session animée par

Plus en détail

RAPPORT D'EXPERTISE : SYNERGIE GLOBALE DU PROJET POUR LA FRANCE

RAPPORT D'EXPERTISE : SYNERGIE GLOBALE DU PROJET POUR LA FRANCE RAPPORT D'EXPERTISE : SYNERGIE GLOBALE DU PROJET POUR LA FRANCE par Olivier Mauco, docteur en science politique, consultant et game designer de serious games 1 Sommaire 1. Analyse de chaque items / working

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

VIREMENT DE CRÉDITS DE TITRE À TITRE N V/AB-08/T/15

VIREMENT DE CRÉDITS DE TITRE À TITRE N V/AB-08/T/15 BUDGET GÉNÉRAL - EXERCICE 2015 SECTION V - COUR DES COMPTES Luxembourg, le 04/09/2015 VIREMENT DE CRÉDITS DE TITRE À TITRE N V/AB-08/T/15 En vertu de l'article 25, paragraphe 1, du règlement financier,

Plus en détail