Au printemps 2012, la Bibliothèque de l Université Laval lançait sa nouvelle plateforme de

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Au printemps 2012, la Bibliothèque de l Université Laval lançait sa nouvelle plateforme de"

Transcription

1 Bibliothèque de l Université Laval Géoindex+ : plateforme de découverte de données géospatiales Projet déposé dans le cadre du prix Innovation des services documentaires du Québec Au printemps 2012, la Bibliothèque de l Université Laval lançait sa nouvelle plateforme de découverte, de consultation et d extraction de données géospatiales : Géoindex+ 1. Combinant la recherche textuelle et spatiale à l aide de technologies de pointe utilisant essentiellement des logiciels libres, cette plateforme unique au Québec se révèle un outil puissant et novateur pour la gestion et le repérage de données géospatiales. Connaissant un vif succès auprès de ses utilisateurs ainsi qu auprès des bibliothèques universitaires québécoises et canadiennes, Géoindex+ se révèle un candidat de choix pour le Prix Innovation 2012 des services documentaires du Québec. La Bibliothèque de l Université Laval Pour répondre aux multiples besoins documentaires inhérents à toutes les disciplines enseignées à l'université Laval, la Bibliothèque donne accès à près de six millions de documents. On y trouve livres, périodiques, thèses, films, musique, cartes, atlas, statistiques et des milliers de ressources électroniques accessibles par son site Web, dont les données géospatiales. Elle dessert une clientèle de quelque étudiants dont plus de sont inscrits aux cycles supérieurs ainsi que plus de 2500 professeurs et chargés de cours. La gestion des données géospatiales : mise en contexte Les données géospatiales sont maintenant au cœur de notre société et de nos activités. Alors qu elles étaient réservées auparavant à une clientèle experte, l apparition du GPS, de la 1 Site Web de Géoindex+ : 1

2 cartographie de masse (ex : Google Maps ou Bing Maps), ainsi que la présence des appareils mobiles intelligents, sont venus changer complètement cette situation en ouvrant l accès aux données géospatiales à une grande diversité d utilisateurs. Cette démocratisation se fait également sentir en milieu universitaire, où l utilisation de l information géographique est de plus en plus multidisciplinaire. Cumulant des collections de plus en plus importantes de données géospatiales, plusieurs défis se posent dans les bibliothèques universitaires afin de faciliter leur découverte et leurs accès pour l enseignement et la recherche, notamment en raison de leur complexité intrinsèque, de leur restriction d accès, de leur quantité sans cesse croissante, ainsi que de l espace disque volumineux qu elles requièrent. À la Bibliothèque de l Université Laval, c est au Centre d information géographique et statistique (Centre GéoStat) 2 que se fait la gestion des données géospatiales (cartes numériques, images satellites, orthophotographies, etc.). Le Centre gère près de jeux de données géospatiales représentant plus de 10 Terra octets d espace disque. Qu est-ce que les données géospatiales? Les données géospatiales sont des événements ou des objets qui sont localisés sur la surface terrestre, et qui sont organisés sous forme de couche d information géographique. En d autres mots, ce sont des cartes géographiques numériques séparées en couches où chacune d elles représente des objets ou des événements de même nature, comme la couche des clients, des routes, des parcelles, etc. Il existe deux grands types de données : les données vectorielles et les données matricielles [Figure 1]. 2 Site Web du Centre GéoStat : 2

3 Figure 1. Les données géospatiales. Chaque couche d information géographique vectorielle 3 est associée à une table ou une base de données où chaque objet représenté possède un enregistrement avec un ou plusieurs attributs qui le qualifie. Comme son nom l indique, les données matricielles 4 sont quant à elles représentées par une matrice de pixels organisés en lignes et en colonnes. Ces données sont traitées et analysées à l aide de logiciels spécialisés tels qu ArcGIS, Autocad, MapInfo et Quatum GIS par les étudiants et chercheurs. Ils produiront des cartes thématiques et/ou des analyses spatiales [Figure 2]. Les professeurs s en servent également à des fins pédagogiques. Figure 2. Nombre d habitants par aire de diffusion Recensement de Par exemple, les rivières, les courbes de niveau, les bâtiments et les routes, représentés sur une carte topographique numérique constituent de l information géographique vectorielle. 4 Les données matricielles correspondent souvent à des images (photographies aériennes numériques, images satellites, etc.). 3

4 Longtemps associée à des domaines d expertises exclusifs, tels que la géographie, l ingénierie ou l arpentage, l utilisation des données géospatiales s est démocratisée au cours de la dernière décennie comme le démontrent les statistiques de téléchargement colligées par le Centre GéoStat [Figure 3]. Figure 3. Téléchargements selon le domaine d étude de l usager, Ainsi, de la cartographie des poches de pauvreté par quartier (service social) aux représentations géographiques de la concentration des industries (économique) en passant par la distribution territoriale des effectifs scolaires (science de l éducation), l usage des données géospatiales s avère un outil puissant de visualisation pour comprendre l évolution de certains phénomènes. Problématique liée à la gestion des données géospatiales Les années 2000 marquent le début de nouvelles responsabilités pour les bibliothèques universitaires eu égard à la gestion et diffusion des données géospatiales. Ces responsabilités reviennent tout naturellement aux cartothèques déjà responsables du document cartographique en format papier. De 2000 à 2005, à la Bibliothèque de l Université Laval comme dans les autres bibliothèques, la diffusion des fichiers de données s effectue à la pièce, on grave les données sur un CD chaque fois qu un usager en fait la demande. En 2005, l équipe du Centre GéoStat met en place 4

5 la première plateforme cartographique Web: GéoIndex 5. À partir d une carte interactive, un usager peut dès lors naviguer, sélectionner et télécharger des cartes numériques (ou données géospatiales) permettant ainsi une automatisation et une première démocratisation des accès à ce type de données. Depuis 2005, une croissance continue de la production de données est observée, ainsi qu une augmentation du nombre de formats dans lesquels elles sont produites, par exemple le format KML de Google Earth. On observe également une démocratisation des usages (de plus en plus de disciplines utilisent les données géospatiales). On assiste aussi à l élaboration de différentes normes et profils (autres que les Règles anglo-américaines de catalogage (RCAA2)) afin de décrire de manière plus appropriée ce type de données. Ces nouvelles réalités entrainent des défis considérables pour le bibliothécaire attitré à la gestion des données géospatiales, et amènent à revoir le système GéoIndex mis en place en Les limites de la plateforme GéoIndex développées en 2005 Bien que la mise en ligne de GéoIndex ait déjà contribué à la démocratisation des données géospatiales en 2005, des limites justifiant son remplacement se sont manifestées depuis. Ces principales limites sont : 1) L absence de moteur de recherche textuelle et de notices descriptives. L abondance des jeux de données rend incontournable la conception d un tel outil de repérage. La conception de ce moteur de recherche exige à son tour de décrire les données géospatiales en conformité avec des normes de description mieux adaptées pour ce type de données et ainsi maximiser leur repérage. 5 Site Web de l ancien GéoIndex: 5

6 2) Un téléchargement à la pièce «calqué» sur les méthodes de diffusion des cartes en format papier (par tuile/feuillet). Les usagers veulent télécharger des données géospatiales correspondant à des étendues qui touchent plusieurs tuiles et plusieurs couches d information en même temps et éviter d effectuer de multiples téléchargements qui ne permettent souvent pas l adéquation avec la zone voulue. 3) L absence de visualisation des données. Les usagers veulent être en mesure de consulter et d observer les données sans nécessairement les télécharger. 4) Le nombre restreint de formats disponibles pour le téléchargement (deux formats seulement). En raison des usages de plus en plus en plus multidisciplinaires, les données se doivent d être diffusées sous plusieurs formats, comme Autocad et Google Earth. La réponse aux limites de GéoIndex : Géoindex+ Soucieuse des limites du système mis en place en 2005, et consciente de l importance de la bonne gestion et de la diffusion des données géospatiales au profit de l enseignement et de la recherche, la Bibliothèque de l Université Laval a donc développé Géoindex+ 6. Géoindex+ est une plateforme de découverte, de consultation et d extraction de données géospatiales. Lancée officiellement au printemps 2012, cette nouvelle plateforme combine la recherche spatiale et textuelle en utilisant des technologies récentes, principalement des logiciels libres tels JQuery, GeoNetwork, Apache SOLR, OpenLayers, MapServer, et PostgreSQL/PostGIS. Découverte des données Géoindex+ offre une interface cartographique dynamique, conviviale et unique [Figure 4] où se côtoient un fond cartographique (carte de base) et les résultats 7 de la recherche. 6 Site Web de Géoindex+ : 6

7 Figure 4. Géoindex+ : plateforme de découverte, de consultation et d extraction de données géospatiales. Grâce à son puissant moteur de recherche combinant à la fois la recherche textuelle et spatiale, l usager peut aisément découvrir les couches de données géospatiales qui répondent à ses besoins. La saisie d un terme dans la boîte de recherche permet tout à la fois à l usager de se localiser sur la carte et/ou d effectuer Figure 5. Recherche de données ou d un lieu. une recherche dans la fiche descriptive (métadonnées) d une couche de données [Figure 5]. Effectivement, le moteur cherche à la fois dans les métadonnées ( ) de Géonindex+ et dans l interface de programmation de Google Maps ( ). 7 La couche géographique dans GéoIndex+ est considérée comme l unité de base bibliographique, au même titre qu un document l est dans un catalogue traditionnel. 7

8 La pleine efficacité d un moteur de recherche repose sur la richesse et la qualité des métadonnées qu il interroge. Le Centre GéoStat a développé un profil 8 de la norme ISO permettant ainsi de décrire de manière standardisée ses différents inventaires de données et assurant par le fait même la possibilité d un repérage plus performant pour Géoindex+ et d une interopérabilité accrue avec d autres moteurs. Le profil développé contient un champ mot-clé pour la description des couches de données. La norme ISO offre la possibilité de choisir son propre thésaurus pour la sélection d un mot-clé, pourvu que ce thésaurus soit l objet d une reconnaissance officielle. Le Répertoire de vedettes-matière (RVM), reconnu comme norme nationale d'indexation en français depuis 1974, répondait exactement aux besoins d indexation du nouveau système, en raison principalement de sa nature encyclopédique (multidisciplinarité). Conçu et alimenté à la Bibliothèque de l Université Laval, il contient plus de entrées avec un riche réseau sémantique (terme spécifique, terme associé, terme rejeté et équivalent anglais). Le développement d un service Web interrogeant le RVM et son réseau sémantique a permis de mettre en place une fonction de recherche originale : l autocomplétion sémantique maximisant ainsi la découverte de données. Par exemple, Géoindex+ suggérera le terme Cours d eau à l usager inscrivant River dans la boîte de recherche comme illustré à la figure 5. En s inspirant des nouveaux moteurs de recherche documentaire que l on retrouve dans les bibliothèques, le concept des facettes a été repris afin de permettre aux utilisateurs de filtrer facilement les résultats de recherche selon certains champs propres aux données géospatiales, tel que le type de données (matriciel, vectoriel), le type de géométrie (point, ligne, polygone), le système de projection, etc. 8 Un profil de métadonnées est un sous-ensemble de champs sélectionnés. 8

9 En plus d un moteur de recherche textuelle performant, Géoindex+ filtre les résultats en fonction de la région géographique (étendue spatiale) de la carte de base. Cette recherche spatiale permet à l usager qui se déplace sur la carte de découvrir les données géospatiales disponibles selon la région géographique, affichée au fur et à mesure de son déplacement. Chaque déplacement entraine une nouvelle requête spatiale. L usager pourra ensuite, au besoin, filtrer ces résultats à l aide des facettes et/ou d une recherche textuelle. Consultation des données L utilisation de technologies récentes et standardisées permet à l usager de visualiser les différentes couches de données géospatiales associées aux résultats sa recherche. D un simple clic sur l icône réservé à cet effet, il peut afficher et superposer différentes couches [Figure 6] au-dessus de la carte de base. Un gradient de transparence ajuste l opacité de la couche en consultation, facilitant ainsi la comparaison entre la ou les couches affichées et la carte de base. Figure 6. Superposition de la couche Bâtiment de la Ville de Québec (2012) sur la couche d orthophotographies aériennes de 1948, Campus de l Université Laval En cliquant sur le nom de la couche dans la zone des résultats, l usager accède à la fiche descriptive ou de métadonnées (notice bibliographique), et peut consulter les informations relatives à cette dernière. 9

10 Grâce à l utilisation du protocole de communication standard WMS (Web Map Service) 9, les données géospatiales repérables par Géoindex+ peuvent être visualisées à distance par les usagers directement dans leur propre environnement de travail, et ce, sans téléchargement. En copiant simplement l adresse du service WMS dans le logiciel de cartographie utilisé par l usager, ce dernier peut consulter rapidement plusieurs couches de données. Il importe de souligner que le fait de pouvoir consulter les données sans les télécharger représente un gain de temps pour l usager et évite une duplication inutile des données sur le parc informatique du campus et l encombrement de la bande passante du réseau de l Université. Extraction des données Au besoin, l usager peut facilement sélectionner par rectangle une zone d intérêt géographique et procéder à l extraction des couches de données géospatiales préalablement sélectionnées. Contrairement à l ancien GéoIndex, dont le mode de téléchargement était «calqué» sur les limites d une carte en format papier (feuillet), et qui forçait par conséquent l usager à effectuer plusieurs téléchargements d un même jeu de données pour couvrir l étendue géographique choisie, Géoindex+ offre la possibilité de télécharger en une seule transaction toutes les données dont il a besoin pour couvrir l étendue géographique de sa zone d intérêt. Géoindex+ permet également de télécharger des couches de données provenant de producteurs différents en même temps. En plus de la sélection par rectangle, Géoindex+ offre en outre la possibilité d effectuer une extraction selon une limite personnalisée [Figure 7]. 9 Web Map Service (WMS) est un standard de service Web de l Open Geospatial Consortium (OGC) qui permet de produire dynamiquement des cartes à partir de données géoréférencées. 10

11 Figure 7. Délimitation personnalisée en vue de l extraction de données couvrant uniquement l Île d Orléans Sa sélection faite, l usager peut ensuite choisir la projection géographique avec laquelle il souhaite travailler, ainsi que le format de sortie des fichiers, avant de procéder au téléchargement comme tel. Géoindex+ propose un vaste choix quant au format de sortie des fichiers, dont KML (Google Earth), TAB (MapInfo), DWG/DXF (Autocad), PDF, ESRI Shape (ArcGIS), etc. Pour finaliser avec succès sa transaction, l usager doit enfin s authentifier et prendre connaissance du contenu de la licence associée à la couche de données géospatiales qu il souhaite télécharger. Chaque transaction est colligée pour connaître les profils des usagers et, ultimement, faciliter la gestion des données par les responsables du Centre GéoStat. Retombées Indubitablement, Géoindex+ place la Bibliothèque de l Université Laval à l avant-garde quant aux méthodes de diffusion et de gestion des données géospatiales au sein des bibliothèques universitaires canadiennes, voire nord-américaines. 11

12 Qualité de la réalisation, originalité et innovation Le projet a été réalisé en prenant en compte toutes les facettes liées au monde des données géospatiales, et répond à des standards, des pratiques ou à des choix qui témoignent d un haut niveau de qualité. Ainsi, la solution technologique retenue supporte les protocoles standardisés Web Map Services (WMS) et Catalog Service for the Web (CSW) 10 élaborés par l Open Geospatial Consortium 11. Pour optimiser le repérage des données et favoriser l interopérabilité avec d autres moteurs de recherche, les responsables du projet ont développé un profil de la norme ISO-19115, associé au répertoire des vedettes-matière (RVM) développé à l Université Laval pour faciliter l indexation des jeux de données en utilisant un champ «mot-clé». Outre le caractère interactif et convivial de son interface Web cartographique (déjà originale en soi), Géoindex+ est présentement la seule plateforme d accès aux données géospatiales en Amérique du Nord combinant à la fois un puissant moteur de recherche textuelle sémantique à un moteur de recherche spatiale performant. Il se distingue également d un projet semblable développé en Ontario, le Scholar Geoportal, par son architecture construite avec des technologies utilisant des logiciels libres. En plus des économies importantes engendrées pour le projet, l utilisation des logiciels libres pour la conception de Géoindex+ lui confère beaucoup de flexibilité, et facilite grandement sa transférabilité. 10 Le service CSW permet d interagir avec un ou plusieurs catalogues de données géospatiales, de manière distante via le Web. Il permet la recherche de données cartographiques, l accès à la fiche descriptive et le moissonnage du catalogue par d autres moteurs. 11 L Open Geospatial Consortium (OGC) est un consortium international pour développer et promouvoir des standards ouverts, afin de garantir l'interopérabilité des contenus, des services et des échanges dans les domaines de la géomatique et de l'information géographique. 12

13 Amélioration des services En plus de contribuer fortement à la démocratisation des données géospatiales, GéoIndex+ automatise de façon performante l extraction des données et ce, selon des critères de recherche voulus par les usagers : Repérage simple et optimisé par la recherche textuelle et spatiale Visualisation (démarche exploratoire avant de télécharger) Choix d un grand nombre de formats de sortie Vaste choix de systèmes de projection géographique Extraction personnalisée (par zone d intérêt) Accès à de grands ensembles de données dans son environnement de travail sans téléchargement Étudiants, chercheurs et professeurs maximisent donc le temps d exploitation et d analyse versus le temps de repérage d un produit cherché. Il importe de mentionner que Géoindex+ ne fait pas que démocratiser les données géospatiales acquises par la Bibliothèque de l Université Laval, mais il donne aussi une seconde vie à son patrimoine cartographique imprimé. Suite à leur numérisation et leur géoréférencement 12, des cartes géographiques imprimées sont désormais disponibles via Géoindex+ dans un contexte spatial sous forme de couches de données géospatiales [Figure 8], où leur usage ajoute à l analyse. 12 Le géoréférencement d'une image fait correspondre à chaque pixel de cette dernière un couple de coordonnées géographiques, facilitant ainsi son positionnement dans l espace. 13

14 Figure 8. Affichage dans GéoIndex+ de la carte intitulée Map of Quebec engraved by the cradle of New France 1908 (numérisée et géoréférencée). Qui plus est, les options de visualisation et d affichage de Géoindex+ en font un outil pédagogique novateur qui s inscrit en droite ligne dans l environnement numérique d apprentissage que met en place présentement l université. En effet, l interface géographique de Géoindex+, avec la possibilité d y superposer des couches de données, force l usager à développer ses compétences spatiales, voire son intelligence géographique, et suscite une première démarche d analyse. L ajout possible de fonctionnalités permettra également de s approprier facilement certaines notions cartographiques et géographiques (échelles, projections, etc.). Géoindex+ s avère également un outil apprécié pour le développement des collections de données géospatiales à la Bibliothèque. En colligeant automatiquement les statistiques de téléchargement des fichiers, il aide le gestionnaire à prendre des décisions éclairées quant à l acquisition de nouvelles données. En permettant la récolte d informations sur le profil académique des usagers, il facilite la prise en charge des besoins de la clientèle et assure de ce fait un développement plus cohérent. De plus, l interface Web cartographique interactive permet au gestionnaire, en un seul clic, de connaître l étendue de la couverture géographique pour laquelle certains produits sont 14

15 disponibles et devient donc un outil visuel puissant pour assister le gestionnaire dans son choix d acquisition de données. Intérêt du projet La réalisation de Géoindex+ a suscité un vif intérêt auprès des autres bibliothèques universitaires québécoises lors de la présentation de sa première version au congrès des milieux documentaires en décembre S en est suivi une rencontre rassemblant directeurs et responsables informatiques des bibliothèques universitaires du Québec, où le projet a été davantage étayé et explicité dans l objectif de création de partenariats. Il importe de rappeler que dès le début du projet de refonte de GéoIndex, les métadonnées liées aux données géospatiales étaient au cœur des réflexions. Il devenait impératif que chaque jeu de données fasse l'objet d'une description rigoureuse tout en se conformant aux normes de métadonnées géospatiales. Le moteur de recherche intégré à Géoindex+ peut s'alimenter de n importe quel catalogue de métadonnées qui respecteraient ces mêmes normes. L'architecture modulaire composée essentiellement de logiciels libres derrière le Géoindex+ en fait une solution flexible qui peut facilement s'adapter à d'autres organisations sans trop de modifications techniques. La transférabilité du système ainsi démontrée a conduit à des pourparlers avec la Bibliothèque de l Université de Montréal. Une entente est en cours afin qu elle acquière Géoindex+ et qu elle devienne partenaire dans le développement de futures fonctionnalités. Le projet Géoindex+ a également été présenté à Toronto lors du congrès de l Association des cartothèques et archives cartographiques du Canada (ACACC) en juin dernier. Géoindex+ a suscité 15

16 l intérêt des collègues cartothécaires des autres institutions canadiennes. Certaines universités de l Ouest canadien se sont montrées intéressées par son acquisition. Le projet sera aussi présenté à Chicoutimi le 17 octobre prochain dans le cadre du colloque Vision Géomatique , ainsi qu en Suisse le 24 octobre prochain lors du congrès international «Open Source Geospatial Research and Education Symposium (OGRS) 14». Fait notable, le projet a permis le développement d une nouvelle expertise de traitement documentaire (description des métadonnées accompagnant les jeux de données géospatiales). Il est aussi porteur de nouvelles avancées dans l intégration d une composante géographique dans le repérage d autres types de documents. Ainsi, l expertise développée lors du projet et certaines composantes des technologies spatiales utilisées pourraient être adaptées afin d exploiter la dimension géographique souvent rattachée à différents types de documents. Enfin, il faut souligner que Géoindex+ pourrait également servir de plateforme de partage des données géospatiales sur le Campus. Ainsi il offre la possibilité de diffuser les données produites par les membres de la communauté universitaire et ce faisant, d en maximiser les usages. ***** La diffusion des données géospatiales via Géoindex+ connaît déjà un véritable succès. En effet, les premiers commentaires des différentes clientèles montrent que le repérage et l accès aux données sont grandement simplifiés. Plus encore, l usage sans cesse croissant de la plateforme pour chercher et télécharger les données géospatiales par les usagers autorisés témoigne à lui seul de sa réussite. 13 Site Web du colloque : 14 Site Web du congrès : 16

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées Atlas et catalogue de métadonnées DREAL Corse Version 2014 Application conçue par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement dans le cadre de l Observatoire du Développement

Plus en détail

GéoIndex: un nouvel accès aux données géospatiales du Centre d information géographique et statistique de la Bibliothèque de l Université Laval

GéoIndex: un nouvel accès aux données géospatiales du Centre d information géographique et statistique de la Bibliothèque de l Université Laval GéoIndex: un nouvel accès aux données géospatiales du Centre d information géographique et statistique de la de l Université Laval Stéfano Biondo Conseiller à la documentation Centre Géo/Stat de la de

Plus en détail

Intégration et couplage Géonetwork

Intégration et couplage Géonetwork Intégration et couplage Géonetwork Rabat, 10 Septembre 2015 Eric MINO, SEMIDE Sommaire Rappels Catalogue de métadonnées Géonetwork Problématique d intégration et de couplage Examples Discussion sur les

Plus en détail

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines

Sextant, infrastructure de données géographiques marines et littorales, pour la diffusion et la valorisation des données marines Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales De la côte à l océan l information géographique en mouvement Brest, 24-26 novembre 2015 Sextant, infrastructure de données géographiques

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire en architecture

Initiation à la recherche documentaire en architecture Initiation à la recherche documentaire en architecture Formation offerte aux étudiantes et étudiants du cours ARC 1050 - Travaux pratiques Joë Bouchard, bibliothécaire Marc Lortie, technicien en documentation

Plus en détail

Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006

Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006 Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006 ductiondémarche de déploiement... Volonté de passer «d un SIG centralisé à un SIG coopératif» --> partager l Information Géographique avec les

Plus en détail

Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec

Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec Production d un site web = CMS Il n y a plus besoin aujourd

Plus en détail

L. Granjon, E. Le Goff, A. Millereux, L. Saligny MSH Dijon

L. Granjon, E. Le Goff, A. Millereux, L. Saligny MSH Dijon Le projet d un GeoCatalogue CArGOS CAtalogue de données GéOgraphiques pour les Sciences humaines et sociales http://cargos.tge-adonis.fr GeoSource.7 Présentation de l application Qu est-ce que CArGOS?

Plus en détail

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur SYSTÈME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES 1 1. INFORMATION GEOGRAPHIQUE et SYSTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (S.I.G.) 2 Le processus général de DEMATERIALISATION et NUMERISATION s applique

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

WebPASH Guide utilisateur

WebPASH Guide utilisateur WebPASH Guide utilisateur SPGE Juin 2013 Sommaire 1 Accéder au Guichet... 3 1.1 Accès «grand public»... 3 1.2 Généralités... 3 1.3 Limites d utilisation... 3 1.4 Sources de données... 3 2 Fonctionnalités

Plus en détail

Version 4.2 Nouveautés

Version 4.2 Nouveautés Version 4.2 Nouveautés PERSONNALISER SON AFFICHAGE À L AIDE DES TEMPLATES DJANGO Un travail de fond a été réalisé dans PMB pour séparer les données du catalogue de la mise en forme dans le portail. Ainsi,

Plus en détail

Introduction. Situation actuelle

Introduction. Situation actuelle Introduction La Division de la géomatique de la Ville de Sherbrooke possède une solution logicielle maison de gestion du Greffe des Arpenteurs. Bien que la solution ait évolué au fil des années, les besoins

Plus en détail

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique A la source de l information géographique Consulter une carte dynamique Pour les conseils et astuces : Suivez le guide Qu est-ce qu une carte dynamique? C est un module cartographique qui permet de visualiser

Plus en détail

Outil libre de catalogage et de localisation de l information

Outil libre de catalogage et de localisation de l information Outil libre de catalogage et de localisation de l information Mutualisation des moyens et compétences Depuis plus de 5 ans autour de la mutualisation Ingénierie logicielle Geomatys Coordination Conception

Plus en détail

LA GESTION DES DONNÉES GÉOSPATIALES AU MTQ CRG / Réseau Convergence Mars 2015

LA GESTION DES DONNÉES GÉOSPATIALES AU MTQ CRG / Réseau Convergence Mars 2015 LA GESTION DES DONNÉES GÉOSPATIALES AU MTQ CRG / Réseau Convergence Mars 2015 Contenu La géomatique au MTQ La division de la géomatique (DGéo) du MTQ Le mandat de la DGéo Renouvellement de l infrastructure

Plus en détail

Organisation des fiches de métadonnées en 3 niveaux :

Organisation des fiches de métadonnées en 3 niveaux : Fiche synoptique n 1 QUELQUES NOTIONS FONDAMENTALES LA FICHE DE MEDADONNEES Objectif : décrire et identifier la donnée Contenu : Intitulé, description, version, résumé,.. Emprise des données,.. Contraintes

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions

LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions PLAN DE LA PRÉSENTATION Congrès des milieux documentaires 25 novembre 2013 1. Introduction 2. Le SDIH de la Société d habitation du Québec

Plus en détail

Explorer Google Earth: Données GPS, cartographie KML des données du recensement, géocodage et géoréférencement d images.

Explorer Google Earth: Données GPS, cartographie KML des données du recensement, géocodage et géoréférencement d images. Explorer Google Earth: Données GPS, cartographie KML des données du recensement, géocodage et géoréférencement d images. Partie 1: Intégrer des relevés GPS dans Google Earth ( ~12 min) Dans cette section,

Plus en détail

Sextant. Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer. Sextant Présentation générale. E. Quimbert, C. Satra Le Bris, M.

Sextant. Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer. Sextant Présentation générale. E. Quimbert, C. Satra Le Bris, M. Sextant - Infrastructure de données géographiques marines et littorales Sextant Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer E. Quimbert, C. Satra Le Bris, M. Treguer Centre de Bretagne

Plus en détail

Infogéo68 : Guide utilisateur

Infogéo68 : Guide utilisateur Infogéo68 : Guide utilisateur V3 Juillet 2015 1 Organisation d Infogéo68... 2 2 Le portail... 2 2.1 Accueil... 2 2.2 Cartothèque... 3 2.3 Métadonnées... 6 3 L application cartographique... 7 3.1 Organisation...

Plus en détail

Questions fonctionnelles

Questions fonctionnelles Questions fonctionnelles Réf. Question fonctionnelle Oui nativement Multilinguisme: Les interfaces homme-machine sont -elles disponibles en QF1 plusieures langues? Si oui, quelles langues? Pour quels modules?

Plus en détail

C A R T O G R A P H I E D E S S E R V I C E S S O C I A U X D E B A S E ( S S B )

C A R T O G R A P H I E D E S S E R V I C E S S O C I A U X D E B A S E ( S S B ) C A R T O G R A P H I E D E S S E R V I C E S S O C I A U X D E B A S E ( S S B ) M A N U E L D ' U T I L I S A T I O N D U P O R T A I L W E B Version : 1.1.0 SOMMAIRE I. PRE REQUIS 5 II. DEMARRAGE DE

Plus en détail

FONCTIONS CLEFS. Gestion documentaire. Chaîne de validation des documents. Espaces de travail collaboratif. Gestion des accès basée sur des rôles

FONCTIONS CLEFS. Gestion documentaire. Chaîne de validation des documents. Espaces de travail collaboratif. Gestion des accès basée sur des rôles Nuxeo Collaborative Portal Server 1 FONCTIONS CLEFS Gestion documentaire Chaîne de validation des documents Espaces de travail collaboratif Gestion des accès basée sur des rôles Sécurité Suivi des versions

Plus en détail

Solution de surveillance média. tout-en-un

Solution de surveillance média. tout-en-un Solution de surveillance média tout-en-un TÉLÉVISION ET RADIO La pleine puissance d une surveillance en direct à MÉDIAS SOCIAUX PRESSE RÉPERTOIRES ET RÉFÉRENCES Une vision sans angles morts : un contenu

Plus en détail

Outil libre de catalogage et de localisation de l information. JC. Desconnets (IRD - ESPACE) http://www.mdweb-project.org/

Outil libre de catalogage et de localisation de l information. JC. Desconnets (IRD - ESPACE) http://www.mdweb-project.org/ Outil libre de catalogage et de localisation de l information JC. Desconnets (IRD - ESPACE) http://www.mdweb-project.org/ Historique et partenariat En 2002 Programme ROSELT (Observatoire de la Désertification)

Plus en détail

données géométriques et descriptives

données géométriques et descriptives Échange automatisé et contrôlé de données géométriques et descriptives issues d une modélisation 3D Par Vincent Thomas Eugénie Nyaminani Sous la supervision de Jacynthe Pouliot et Thierry Sous la supervision

Plus en détail

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique.

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique. I- Qu est ce qu un SIG? SIG : Système d Information Géographique Un SIG est un outil informatisé capable de créer, transformer, afficher, analyser et stocker de l information géographique. Il permet d'organiser

Plus en détail

GeoNetwork. Le partage de l information géospatiale pour tous. François-Xavier PRUNAYRE. Office International de l Eau. RMLL, 5 juillet 2006

GeoNetwork. Le partage de l information géospatiale pour tous. François-Xavier PRUNAYRE. Office International de l Eau. RMLL, 5 juillet 2006 Le partage de l information géospatiale pour tous François-Xavier PRUNAYRE Office International de l Eau RMLL, 5 juillet 2006 1 Sommaire GeoNetwork : Un projet de catalogue de métadonnées Historique Les

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

L infrastructure de données géographiques de l Agence des aires marines protégées

L infrastructure de données géographiques de l Agence des aires marines protégées Brest, le 26 novembre 2015 L infrastructure de données géographiques de l Agence des aires marines protégées Steven PIEL, Marie MAHIER, Marie-Odile PATIN, Stevenn LAMARCHE, Elodie GIACOMINI, Antoine FORGET,

Plus en détail

PRÉSENTATION PRODUIT. Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier.

PRÉSENTATION PRODUIT. Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier. PRÉSENTATION PRODUIT Plus qu un logiciel, la méthode plus efficace de réconcilier. Automatiser les réconciliations permet d optimiser l utilisation des ressources et de générer plus de rentabilité dans

Plus en détail

Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu

Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu Depuis 1997, Groupe EBI s est donné comme mission de proposer des solutions de gestion du patrimoine informationnel des organisations

Plus en détail

Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques

Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques 7 octobre 2010 Bibliothèque 2015 Perspectives stratégiques Ce document a pour but de servir à tracer les perspectives d évolution de la bibliothèque pour les cinq années à venir à partir des objectifs

Plus en détail

Novembre 2014 LE CATALOGUE "AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE" INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE

Novembre 2014 LE CATALOGUE AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE Novembre 2014 LE CATALOGUE "AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE" INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE Sommaire Le contexte et les vieilles pratiques Le projet de catalogue de données Un outil partagé au service

Plus en détail

GKR. Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques

GKR. Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques GKR Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques Objets Organiser un ensemble d informations complexes et hétérogènes pour orienter l exploration minière aux échelles tactiques

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE. SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure Novembre 2008 SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES ET ARCHIVES Mission, mandat, structure I MISSION Le Service des bibliothèques

Plus en détail

La recherche documentaire et la recherche d informations professionnelles. BU Sciences BIU Montpellier PPE 2012

La recherche documentaire et la recherche d informations professionnelles. BU Sciences BIU Montpellier PPE 2012 La recherche documentaire et la recherche d informations professionnelles 1 Introduction : la pratique étudiante Où commencez vous habituellement votre recherche d information? 84% des étudiants de 1er

Plus en détail

ArcGIS. for Desktop. Comprendre notre monde

ArcGIS. for Desktop. Comprendre notre monde ArcGIS for Desktop Comprendre notre monde ArcGIS for Desktop ArcGIS for Desktop fait partie du système ArcGIS, conçu pour la création et la mise à jour de cartes et de données géographiques. Bien plus

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

Flux de données SIG. Préparation des données. Collecte et gestion des données. Mise à jour et publication

Flux de données SIG. Préparation des données. Collecte et gestion des données. Mise à jour et publication Flux de données SIG Préparation des données Importation de données issues de systèmes SIG : : Services de fonds de carte en ligne (WMS, TMS) Sources cartographiques hors ligne (divers formats raster et

Plus en détail

Services web pour données maritimes

Services web pour données maritimes Services web pour données maritimes Kevin J. Wilson Directeur des comptes stratégiques, CARIS kevin.wilson@caris.com Canada The Netherlands United States Australia Services web pour données maritimes (bathymétrie)

Plus en détail

Qu est-ce que Biblionet?

Qu est-ce que Biblionet? Qu est-ce que Biblionet? Performant et flexible, Biblionet est un un système intégré de gestion de bibliothèque conçu pour gérer efficacement les documents physiques et numériques. Choisir Biblionet, parce

Plus en détail

Formation documentaire Chercher avec Ariane

Formation documentaire Chercher avec Ariane Formation documentaire Chercher avec Ariane DES-2300 Illustration d édition MARIANNE DEMERS-DESMARAIS CONSEILLÈRE À LA DOCUMENTATION FÉVRIER 2015 Plan de la présentation Présentation de la Didacthèque

Plus en détail

Conseil de développement durable (C2D) Plénière d ouverture 17 décembre 2014

Conseil de développement durable (C2D) Plénière d ouverture 17 décembre 2014 Conseil de développement durable (C2D) Plénière d ouverture 17 décembre 2014 Anthony Guillerm opendata.hauts-de-seine.net I. La plateforme Open Data du département : stratégie d ouverture II. Présentation

Plus en détail

Qu est-ce qu un catalogue?

Qu est-ce qu un catalogue? Qu est-ce qu un catalogue? Nathalie Piérache Novembre 2008 1 Qu est-ce qu un catalogue? Plan du cours Les catalogues Définition Bref historique des catalogues de bibliothèque Le rôle du catalogue Le catalogue

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

La Recherche MÉLISSA GRAVEL BIBLIOTHÈQUE DE L UNIVERSITÉ LAVAL. Septembre 2015

La Recherche MÉLISSA GRAVEL BIBLIOTHÈQUE DE L UNIVERSITÉ LAVAL. Septembre 2015 La Recherche MÉLISSA GRAVEL BIBLIOTHÈQUE DE L UNIVERSITÉ LAVAL Septembre 2015 Plan de présentation 1-Services offerts à la BUL 2- Préparation de la recherche: construire la stratégie de recherche 3- Outils

Plus en détail

où commence réellement la sécurité routière?

où commence réellement la sécurité routière? VISTAD OÙ COMMENCE RÉELLEMENT LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE? Une solution logicielle pour l étude qualitative et la validation des données relatives aux accidents La sécurité ne va pas de soi. Une personne est

Plus en détail

La version 12 de PaperPort s est enrichie de nombreuses fonctions qui vont vous aider à gérer encore plus efficacement l ensemble de vos documents.

La version 12 de PaperPort s est enrichie de nombreuses fonctions qui vont vous aider à gérer encore plus efficacement l ensemble de vos documents. Bienvenue! Nuance PaperPort est un logiciel de gestion documentaire qui vous permet de numériser, d organiser, de consulter, de manipuler et de partager vos documents papier et vos fichiers numériques

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Service de la bibliothèque

Service de la bibliothèque Sondage LibQUAL+ 2013 Document de diffusion Service de la bibliothèque Université du Québec en Outaouais Septembre 2013 Introduction En février 2013, la bibliothèque a effectué un sondage auprès de la

Plus en détail

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie Académie de Corse Ajaccio et sa périphérie Reconnu d Intérêt Pédagogique Introduction générale L apprentissage des

Plus en détail

Les outils actuels permettent-ils d automatiser la production de cartes? De quels outils dispose-t-on?

Les outils actuels permettent-ils d automatiser la production de cartes? De quels outils dispose-t-on? Le "Portrait de la Biodiversité Communale" est un document réalisé au niveau national pour chaque commune, regroupant les connaissances publiques disponibles et mobilisables à l'échelle nationale en matière

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Architecture intégrée d un système de visualisation cartographique des statistiques de pêche

Architecture intégrée d un système de visualisation cartographique des statistiques de pêche Architecture intégrée d un système de visualisation cartographique des statistiques de pêche (G. Domalain, M. Gras, P. Morand, C. Campaore) 1. Les attendus de la représentation cartographique dans le système

Plus en détail

RAPPORT CARTOGRAPHIE DU SECTEUR DU TOURISME D AVENTURE ET DE L ÉCOTOURIME. Numéro de projet : CGQ-0220. Présenté à :

RAPPORT CARTOGRAPHIE DU SECTEUR DU TOURISME D AVENTURE ET DE L ÉCOTOURIME. Numéro de projet : CGQ-0220. Présenté à : RAPPORT CARTOGRAPHIE DU SECTEUR DU TOURISME D AVENTURE ET DE L ÉCOTOURIME Numéro de projet : CGQ-0220 Présenté à : M. Marc Dubé Directeur général CRÉ du Saguenay-Lac-Saint-Jean TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

Les services web géographiques pour l interopérabilité et la valorisation des données, exemple d utilisation

Les services web géographiques pour l interopérabilité et la valorisation des données, exemple d utilisation Les services web géographiques pour l interopérabilité et la valorisation des données, exemple d utilisation Cyril Bernard, Centre d Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (UMR 5175) Journées RBDD, Paris,

Plus en détail

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Annick Jaton Université Laval Québec, Canada Séminaire d évaluation des besoins en formation des géomètres en Afrique de

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

la solution globale à vos besoins d information de presse.

la solution globale à vos besoins d information de presse. la solution globale à vos besoins d information de presse. Un produit qui a fait ses preuves grâce à une entreprise solide. Dans des marchés en constante évolution, la gestion de l information est devenue

Plus en détail

GED: Gestion Electronique de Document (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) www.research-ace.net/~mahmoudi 1 Gestion Electronique de Documents Plan du cours - Introduction générale - Spécificités

Plus en détail

SIG 2009 Atelier INSPIRE

SIG 2009 Atelier INSPIRE SIG 2009 Atelier INSPIRE INSPIRE vu par un éditeur Stratégie, solutions, réalisations Michel BERNARD ESRI France - mbernard@esrifrance.fr No. 1 No. 2 INSPIRE : par où commencer? INSPIRE - Une évolution,

Plus en détail

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE)

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Intitulé de l UE Informatique Générale et SIG 2 Nombre des crédits:.. 6.. Code UE : GEOIDE2F1. Université : Mannouba.

Plus en détail

Information géographique: mode d'emploi!

Information géographique: mode d'emploi! Information géographique: mode d'emploi! " Comment décrire et documenter ses données? " Journées d animation CIGAL ~ 19 avril 2012 Maison de la Région Alsace Strasbourg Amphithéâtre Rez-de-chaussée Qu

Plus en détail

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Taper l adresse du site dans Internet Explorer : http://sig.siceco.fr En cas de problèmes sur l identifiant et/ou Mot de passe contacter : M.

Plus en détail

Comment citer des documents cartographiques et des données géospatiales.

Comment citer des documents cartographiques et des données géospatiales. Comment citer des documents cartographiques et des données géospatiales. Pour compléter ce guide vous pouvez consulter celui réalisé par l Association des cartothèques et archives cartographiques du Canada

Plus en détail

CA Mainframe Software Manager r3.1

CA Mainframe Software Manager r3.1 FICHE PRODUIT CA Mainframe Software Manager CA Mainframe Software Manager r3.1 CA Mainframe Software Manager (CA MSM) est un composant clé de la stratégie Mainframe 2.0 de CA Technologies, qui vous aide

Plus en détail

Introduction. Ville de Pully 1. Aide SIGIP.CH Guide Utilisateur Version 1.2

Introduction. Ville de Pully 1. Aide SIGIP.CH Guide Utilisateur Version 1.2 Introduction www.sigip.ch est le résultat de 8 ans de travail et de collaboration entre les communes de Pully, Paudex et Belmont-sur-Lausanne. C est également le fruit du travail de collecte, de saisie

Plus en détail

Les outils numériques de gestion de données de l OSR

Les outils numériques de gestion de données de l OSR L OSR est un programme de recherche visant à acquérir, analyser et mettre en valeur des connaissances sur les dynamiques hydro-sédimentaires du fleuve Rhône. Pour cela, depuis 2009, des efforts sont réalisés

Plus en détail

spatiales du sous-sol de Wallonie

spatiales du sous-sol de Wallonie Mise en place d une base de données spatiales du sous-sol de Wallonie La géomatique : Technologie, Éducation et Marché du travail - Meeting euro-méditerranéen de Tanger, 6-7-8 décembre 2010-1 Carte de

Plus en détail

Panorama des contenus

Panorama des contenus journée professionnelle organisée par ABPN Association des Bibliothécaires de la Province Nord Panorama des contenus documentaires numériques Isabelle Gasser IRD Nouméa - Documentation Plan Contexte t

Plus en détail

Recherche bibliographique

Recherche bibliographique Séminaire «Maîtrise de l information scientifique» Recherche bibliographique Dernière mise à jour : 07/01/2015 - Auteur : Frédérique Flamerie Recherche bibliographique : méthode & outils La recherche bibliographique

Plus en détail

Solution d intelligence marketing et CRM

Solution d intelligence marketing et CRM Solution d intelligence marketing et CRM L entreprise d aujourd hui est littéralement ensevelie sous une masse d information générée par son activité commerciale et par les liens qu elle tisse avec ses

Plus en détail

2009 Bentley Systems, Incorporated SIG 3D URBAIN. Webinar, 17 juin 2010

2009 Bentley Systems, Incorporated SIG 3D URBAIN. Webinar, 17 juin 2010 SIG 3D URBAIN Webinar, 17 juin 2010 Intervenants Benoit Frédéricque Directeur du projet Ville 3D Bentley Systems Inc, Québec Hervé Halbout Consultant SIG Halbout Consultants Membre fondateur de la Charte

Plus en détail

Le module «Archives Management System» (AMS) dans Virtua

Le module «Archives Management System» (AMS) dans Virtua BIBLIOTHÈQUE CANTONALE ET UNIVERSITAIRE FRIBOURG KANTONS- UND UNIVERSITÄTSBIBLIOTHEK FREIBURG Le module «Archives Management System» (AMS) dans Virtua 14 avril 2011 Nicole Zay, bibliothécaire responsable

Plus en détail

Toute la puissance de DoYouBuzz pour votre école. Présentation de DoYouBuzz Campus

Toute la puissance de DoYouBuzz pour votre école. Présentation de DoYouBuzz Campus Toute la puissance de pour votre école Présentation de Campus Présentation du service de CVthèque est un service web simple et intuitif qui permet à chaque étudiant de se créer son propre CV web. Notre

Plus en détail

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Version 3 - SCE-MEMORIS 2006 1 / 41 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l application 3 1.2 Présentation des profils utilisateurs et de leurs

Plus en détail

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Mise en oeuvre du SI sur la plateforme libre Postgresql / Postgis... Mathieu BOSSAERT CEN LR 2007 Les missions d'un

Plus en détail

Les technologies documentaires adhoc intégrées au sein des services SharePoint pour Windows.

Les technologies documentaires adhoc intégrées au sein des services SharePoint pour Windows. Les technologies documentaires adhoc intégrées au sein des services SharePoint pour Windows. Les services «Microsoft SharePoint» offrent aux utilisateurs Windows un ensemble de fonctions de stockage de

Plus en détail

www.asais.com Téléphone: + ( 33 ) 1 43 05 58 00

www.asais.com Téléphone: + ( 33 ) 1 43 05 58 00 www.asais.com Téléphone: + ( 33 ) 1 43 05 58 00 Saturne mobile La collecte des données de comptage sur site ainsi que la gestion des tournées d interventions sont des challenges quotidiens pour les gestionnaires

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Air Transat. Contexte. Buts. Défis. Solution. Industry Travelling, Transport

Air Transat. Contexte. Buts. Défis. Solution. Industry Travelling, Transport Air Transat www.airtransat.ca Industry Travelling, Transport Partner r42 communication Cooper Building 3981 boul. Saint-Laurent, suite 215 Montreal H2W1Y5 Quebec, Canada Ralph Spandl ralph@r42.ca Contexte

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Guide de l utilisateur Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Chenelière Éducation est fière de vous présenter sa nouvelle plateforme i+ Interactif. Conçue selon vos besoins, notre

Plus en détail

LES SERVICES WEB CARTOGRAPHIQUES

LES SERVICES WEB CARTOGRAPHIQUES GéoSéminaire2008 Geoweb 2.0 : vers des SIG collaboratifs? LES SERVICES WEB CARTOGRAPHIQUES Anaïs Just, Eugenia Gallese, Karine Faidix 2 Présentation générale des Services web Retours d expérience professionnelle

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» GAAV (version 1.0) un logiciel de gestion d archives

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Reconnaissance automatique de plaques d immatriculation Vidéosurveillance Contrôle d accès Solutions innovatrices Tout simplement puissant. Le Security Center

Plus en détail

BABORD + Jeudis du numérique 12 mai 2011. Une nouvelle interface de recherche documentaire pour l Université de Bordeaux

BABORD + Jeudis du numérique 12 mai 2011. Une nouvelle interface de recherche documentaire pour l Université de Bordeaux Jeudis du numérique 12 mai 2011 BABORD + Une nouvelle interface de recherche documentaire pour l Université de Bordeaux SDN-UNA - Projet 1.11 Système d information documentaire Contexte d émergence du

Plus en détail

Vendre. Concevoir. Réaliser. La suite logicielle des installateurs

Vendre. Concevoir. Réaliser. La suite logicielle des installateurs Vendre Concevoir Réaliser La suite logicielle des installateurs L outil terrain pour mieux vendre La conception intelligente et intuitive L assistant multifonction pour piloter votre entreprise Produits,

Plus en détail

Méthode d évaluation des outils de veille

Méthode d évaluation des outils de veille Méthode d évaluation des outils de veille Cette présentation a été réalisée pour l Echangeur PME Paris Ile de France, structure géré par la CCIP (Chambre de Commerce et d Industrie de Paris) Conférence

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET IMMATÉRIEL DU QUÉBEC ET LE RÉPERTOIRE DU PATRIMOINE CULTUREL DU QUÉBEC. ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES POUR L INVENTAIRE DU PATRIMOINE IMMATÉRIEL.

Plus en détail

Retour d expérience CARMEN

Retour d expérience CARMEN Retour d expérience CARMEN le succès des web-services et ses conséquences Elodie Gondran, DREAL NPC Pierre Lagarde, BRGM CARMEN Diffusion et porter à connaissance de l information spatialisée environnementale

Plus en détail

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1 La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec ESRI 2005 session «Décisionnel» 26/10/2005 1 La Business Intelligence : Une Définition La Business intelligence permet l utilisation des données opérationnelles

Plus en détail

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services Dream Report Dream Report vs Reporting Services Date : Mars 2015 A propos de Dream Report Dream Report est le 1 er logiciel d édition de rapport prêt à l emploi offrant aux utilisateurs la possibilité

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées

Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées Retour d expériences sur le volet géomatique des programmes de connaissances menés par l Agence des aires marines protégées Agence des AMP Réflexions sur les programmes CARTHAM et MEDSEACAN Bilan et perspectives

Plus en détail

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 1 de15 Page 2 de15 Spécifications de contenu informationnel Silos à grains

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail