Le crowdfunding. P a g e 1 15 LE CROWDFUNDING : L ETAT DE L ART AHES CONSULTING 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le crowdfunding. P a g e 1 15 LE CROWDFUNDING : L ETAT DE L ART AHES CONSULTING 2014"

Transcription

1 Le crowdfunding Le crowdfunding est un terme anglais qui signifie littéralement «financement par la foule». Il est aussi appelé financement participatif, financement 2. ou encore sociofinancement au Québec. Mouvement de fonds ou éphémère, voici un état de l Art. Le crowdfunding ou financement participatif est un nouveau mode de financement qui permet au grand public de financer avec quelques euros, un projet, une cause, ou encore une entreprise. Le principe en est simple : un porteur de projet (une entreprise, un individu, une institution) recherche un financement. Il peut désormais faire appel au grand public pour lui apporter les fonds nécessaires grâce au crowdfunding. Qu en est-il aujourd hui de cette jeune industrie? Est elle en passe de changer la face du monde de la finance ou est elle juste un buzz qui ne durera pas? Nous presentons ici les premières statistiques de l étude conduite par Marianne IIZUKA, cofondatrice du site Edubanque.com et expert auprès de la Commission Européenne sur le Crowdfunding. Ahès consulting Tous droits de reproduction réservés. Ce document ne peut être reproduit, modifié, commercialisé, P a g e 1 15

2 LES PLATEFORMES DE CROWDFUNDING LES TYPES DE PLATEFORMES DE FINANCEMENT PARTICIPATIF Faire appel au financement participatif c est utiliser une plateforme de crowdfunding afin de présenter un projet dans l objectif de collecter des fonds. Il en existe aujourd hui cinq types. Les plateformes de dons sans contreparties appelées donation-based sont utilisée principalement part les associations ou œuvres de charité. Les plateformes de dons avec contreparties ou reward-based consistent à donner une somme d argent en contrepartie d un service ou d un produit. Les plateformes de prêt participatif aussi appelées «peer-to-peer lending» permettent à des particuliers de prêter de l argent à d autres particuliers ou à des entreprises. Les plateformes d investissment au capital des entreprises ou equitybased permettent à des particuliers d investir en direct au capital des entreprises. Les plateformes de partage de profits qui sont à l origine du crowdfunding proposent à la foule de co-produire un objet ou une prestation et d en partager les recettes. Plateformes de dons sans contreparties (Donation-based) Plateformes de dons avec contreparties (Reward-based) Plateformes de partage de profit (Profit sharing) Plateformes de prêts (Peer-to-peer) Plateformes de souscription au capital (Equity) Dons à des associations, des fondations Dons à des particuliers Cagnottes et tirelires Ahès Consulting Extrait du livre : «Le crowdfunding les rouages du financement participatif» M. Iizuka Edition 215 Répartition des sites de crowdfunding par type dans le monde Décembre 214 Ahès Consulting Etude réalisée sur 881 sites internet. Financement de tous types de projets Financement par secteur Financement d'entreprises Coproduction de films, de musicque Coédition de livres Immobilier Prêt à la consommation, causes personnelles Prêts à des entreprises avec ou sans Obligations Investissement dans des startups et dans des idées Investissement dans des entreprises matures. Obligations convertibles en actions Avec contrepartie 4,1% Prêt avec intérêt 17,7% Donation 19,8% Equity; 15,7% Prêt sans intérêt 1,2% Tirelire 3,2% Profit 1,8% Cashback,4% P a g e 2 15

3 35 Nombre de plateformes par région Décembre Qu est ce qu une plateforme de crowdfunding? 5 Europe Amérique du Nord Asie Amérique du Sud Océanie 1 Afrique Ahès Consulting Pour réaliser cette étude, nous avons retenus certains critères concernant les plateformes de financement participatif. L EUROPE EST LARGEMENT EN TETE AVEC PLUS DE 3 PLATEFORMES EN ACTIVITE OU EN PHASE DE DEMARRAGE. Nombre de sites de crowdfunding en Europe Décembre 214 Royaume-Uni France Allemagne Pays-bas Espagne Suisse Italie Autriche Pologne Finlande Danemark Turquie Etude réalisée sur 881 sites internet. Suède Portugal Irelande Belgique Norvège Islande Ahès Consulting Actives Démarrage Le flux de projet (Deal-flow) doit être mis à jour et doit comporter un nombre significatif de projets, sauf pour les plateformes qui démarrent leurs activités. Cette année, nous avons intégré à l étude les plateformes de moins de six mois en les différentiant des autres. Nous ne les avions pas intégrées dans l étude 213 notamment en raison de leur fort taux de décès (1 sur 2 en moyenne). Il nous a semblé plus juste de les intégrer cette année dans nos statistiques. Nous avons pris en compte les sites affichant la liste des projets à financer sans inscription préalable. Une exception a été faite pour les plateforme de prêt participatif entre particuliers ou les projets ne sont pas mis en ligne. L industrie les reconnait aujourd hui en majeure partie comme faisant partie de sites de crowdfunding. P a g e 3 15

4 QUI EST DERRIERE LES PLATEFORMES? Les plateformes de crowdfunding ont été créées par des entrepreneurs ou des sociétés à but lucratif. Certaines plateformes ont été créées par des banques, mais elles sont en minorité et peinent à trouver leur public Créations et destruction de plateformes de crowdfunding par an Créations 28 Destructions Ahès Consulting 42 D autres sont des fondations, des associations ou des fonds de dotation. Il est très difficile de savoir dans une grande majorité des cas qui est derrière la plateforme. Aux États-Unis, les sites de financement participatifs avec ou sans contreparties affichent rarement des mentions légales. Les rubriques «À propos» ou «Contact» des sites ne donnent pas d adresse ou de numéro de téléphone, encore moins de numéro d immatriculation au registre du commerce ou des associations. En Europe, la législation internet oblige les éditeurs de sites à avoir une page «Mentions légales» où le nom et l adresse de l entreprise sont clairement indiqués. Enfin, il faut noter l entrée de nouveaux acteurs. Des plateformes sont en effet crées par des Business Angels ou des Chambres de Commerce et d Industrie ou encore de villes comme en Allemagne. LES CREATIONS SONT EN DIMINUTIONS SUR L ENSEMBLE DES PAYS DEPUIS 213 ALORS QUE LES DESTRUCTIONS RESTENT STABLES Cumul des plateformes actives dans le monde Décembre Créations Destructions Ahès Consulting LA GRANDE MAJORITE DES PLATEFORMES SONT CREES PAR DES ENTREPRENEURS MAIS DES FONDATIONS ET DES CHAMBRES DE COMMERCE SE LANCENT AUSSI DANS L AVENTURE. P a g e 4 15

5 LE CROWDFUNDING EN FRANCE La France compte aujourd hui 7 plateformes dont 3 en phase de démarrage. La nouvelle réglementation n est pas étrangère à l arrivée de nouveaux entrants de manière massive. Sept plateformes ont cessé leur activité en 213 et quatre en 214. Au total dix plateformes interviennent sur un ou plusieurs segment du crowdfunding (plateformes mixtes). La France possède deux associations de plateformes de financement participatif : l AFIP et FPF. Typologie de plateformes en France Partage de profit 4% Souscription au capital 2 Cashback 1% Tirelire 5% Donation 9% Prêt participatif sans 5% Prêt participatif avec 2 Avec contreparties 36% Nombre de plateformes de crowdfunding en France P a g e 5 15

6 LE CROWDFUNDING AU ROYAUME-UNI Le Royaume-Uni compte aujourd hui 72 plateformes dont 5 en phase de démarrage. Le marché anglais est aujourd hui mature avec moins de nouveaux entrants et une course affichée aux parts de marché surtout sur le segment du prêt participatif avec. Au total dix plateformes interviennent sur un ou plusieurs segment du crowdfunding (plateformes mixtes). Le Royaume-Uni est représenté par les associations UK Crowdfunding et Peer2Peer. Typologie de plateformes au Royaume-Uni en 214 Partage de profit 5% Souscription au capital 16% Prêt participatif sans 1% Tirelire 1% Cashback Donation 17% Prêt participatif avec 29% Avec contreparties 31% Nombre de plateformes de crowdfunding au Royaume-Uni depuis P a g e 6 15

7 LE CROWDFUNDING EN ALLEMAGNE L Allemagne compte aujourd hui 52 plateformes dont 6 en phase de démarrage. Le marché Allemand est dominé par les plateformes de souscription au capital des entreprises dénotant ainsi un intérêt pour l entrepreneuriat. Au total deux plateformes interviennent sur un ou plusieurs segment du crowdfunding (plateformes mixtes). L Allemagne est représentée par l association German Crowdfunding Network. Prêt participatif sans Typologie de plateformes en Allemagne en 214 Partage de profit 4% Souscription au capital Prêt participatif avec 2 Tirelire 2% Donation 14% Cashback Avec contreparties 29% Nombre de plateformes de crowdfunding en Allemagne depuis P a g e 7 15

8 LE CROWDFUNDING AUX ETATS-UNIS Les Etats-Unis comptent aujourd hui 95 plateformes en activité. C est le marché le plus mature en terme de crowdfunding. Pourtant il y a peu d associations et les plateformes ne se regroupent pas entre elles comme c est le cas en Europe. Du fait d une réglementation dure, les plateformes de prêt et de souscription au capital sont peu représentées contrairement à des pays comme le Royaume-Uni ou encore l Allemagne. Enfin, ce sont au total 12 plateformes qui ont cessé leurs activités en 213 et 8 en 214. Typologie de plateformes aux Etats-Unis en 214 Partage de profit Cashback 1% Prêt participatif sans Prêt participatif avec 13% Souscription au capital 13% Tirelire 6% Donation 34% Avec contreparties 33% Nombre de plateformes de crowdfunding aux Etats-Unis depuis P a g e 8 15

9 LE CROWDFUNDING AUX PAYS-BAS Les Pays-Bas sont très actifs dans le secteur du crowdfunding avec 4 plateformes actives. Les sites avec contreparties sont largement représentés totalisant 45% du marché. Peu de plateformes travaillent sur plusieurs segments (plateformes mixtes). Les plateformes de souscription au capital sont très peu représentées avec seulement 5%. Les sites sont proposent en revanche pour la plupart des projets très innovants et tournés vers les arts, la musique et la culture ainsi que les énergies alternatives. On peut ainsi y financer des frais de juristes ou des causes contestataires, ou encore des projets éditoriaux. Typologie de plateformes aux Pays-Bas en 214 Tirelire Avec contreparties 45% Prêt participatif avec 22% Donation 22% Prêt participatif sans 3% Souscription au capital 5% Partage de profit 3% Cashback Nombre de plateformes de crowdfunding aux Pays-Bas depuis P a g e 9 15

10 LE CROWDFUNDING EN ESPAGNE L Espagne est l un des pays européen les plus actifs en matière de financement participatif. Le marché est essentiellement composé de plateformes de don et avec contreparties (79% du marché). On peut y voir un marché peu mature qui devrait progressivement se modifier en voyant l arrivée de nouveaux acteurs notamment sur le prêt participatif avec intérêt. A noter que plusieurs plateformes travaillent avec des ministères ou des fondations afin de trouver des financements pour la science, la recherche et la culture. Typologie de plateformes en Espagne en 214 Avec contreparties 47% Partage de profit Prêt participatif avec 6% Prêt participatif sans Souscription au capital 12% Donation 32% Tirelire 3% Cashback Nombre de plateformes de crowdfunding en Espagne depuis P a g e 1 15

11 Les tendances de l industrie Aujourd hui, l industrie semble avoir atteint une certaine maturité. D une part, les créations de plateformes par an diminuent depuis 212 dans le monde mais ce n est pas le cas pour tous les pays comme la France par exemple qui a bénéficié en 214 d une réglementation avantageuse ouvrant ainsi la voie au prêt participatif. La technologie permettant de mettre en place des plateformes de financement participatif est aujourd hui accessible à tous avec peu de moyen. N importe qui peut aujourd hui se lancer dans l aventure du crowdfunding et créer sa plateforme en quelques jours. L ouverture technologique a certes facilité l arrivée de nouveaux entrants sur le marché mais elle a aussi fait passer l industrie d un marché de niche à un marché mature. Autre tendance, de plus en plus de plateformes décident de croitre en travaillant sur un nouveau segment. Les sites de souscription au capital par exemple se mettent à proposer des prêts participatifs ou de la dette sous forme d obligations et vice-versa. On les appelle les plateformes mixtes. Enfin, une tendance à l internationalisation de l industrie semble se confirmer avec plusieurs démarrages de plateformes européennes dans des pays limitrophes de leur maison mère. Cette tendance lourde ne sera pas sans conséquences sur les plateformes existantes. P a g e 11 15

12 Petit dictionnaire du crowdfunding Extrait de l ouvrage : «Le crowdfunding : les rouages du financement participatif Edition 215» Mme IIZUKA Ed. Edubanque. Au prorata : système de paiement utilisé par les plateformes de dons avec contreparties. Si la campagne n atteint pas son objectif, les montants collectés sont tout de même versés au porteur de projet souvent avec une majoration des frais de 4 à 5 % par rapport à une collecte basée sur le «toutou-rien» (voir ce terme plus loin). Voir aussi : collecte mixte, collecte à paliers. Appuyeur : expression québécoise pour désigner une personne qui soutient un projet en y contribuant. Campagne : la levée de fonds via une plateforme de financement participatif s appelle une campagne (campaign). Ce terme représente l ensemble de votre projet de levée de fonds. Collecte à paliers : système de paiement utilisé par les plateformes de dons avec contreparties. Les porteurs de projets définissent plusieurs objectifs de collecte. À chaque fois qu ils franchissent une étape, les montants collectés sont acquis et leur sont versés. Collecte mixte : système de paiement utilisé par les plateformes de dons avec contreparties. Les porteurs de projets perçoivent le montant collecté même s ils n atteignent pas leur objectif de collecte. Dans ce cas, les frais sont majorés par la plateforme de 4 à 5%. S ils atteignent leurs objectifs, les frais appliqués sont ceux du «tout-ou-rien» (voir ce terme). Contributeur : c est une personne, physique ou morale, majeure ou mineur/personne protégée représentée, qui finance un projet en finance participative. Il peut aussi être appelé mécène, donateur, investisseur, capital investisseur Au Québec, le contributeur s appelle un appuyeur ou un promoteur. Deal flow : terme utilisé par les plateformes pour désigner le flux de projets qui leur est proposé (merci à Souleymane de Wiseed.com pour cette définition). Plus le deal flow est important et de qualité, plus la plateforme a de chances de collecter des fonds. C est donc l élément déterminant de la réussite ou de l échec d une plateforme. DIWO : «Do It With Others» abréviation qui reflète l esprit de communauté du crowdfunding et signifie littéralement «fait le avec les autres». Fund-My-Life project : littéralement «projets pour financer ma vie». Très populaires aux États-Unis, plusieurs sites de crowdfunding permettent à des particuliers de demander l aide du public pour financer leurs vacances, leurs frais médicaux, leur maison, leurs factures ou leurs dettes. Les sites généralistes refusent en général d héberger ce type de projets. P a g e 12 15

13 Pour en savoir plus sur le crowdfunding L état de l Art sur le Crowdfunding est résumé dans un livre «Le Crowdfunding : les rouages du financement participatif» L édition 215 reprend la première étude réalisée en 214 et dresse un nouvel état de l Art du crowdfunding dans le monde. L ouvrage est un outil pratique de vulgarisation qui s adresse à toutes celles et tous ceux qui souhaitent comprendre ce qu est le crowdfunding. Les donateurs, les contributeurs, les investisseurs ainsi que les prêteurs y trouveront les clés pour bien apréhender le sujet. Les porteurs de projets trouveront une mine d informations sur comment mettre en place une campagne, quelle plateforme utiliser, les pièges à éviter. Enfin, un nouveau chapitre a été ajouté pour ceux et celles qui souhaitent créer leur propre plateforme de financement participatif. Préface de Benoît Bazzochi, Fondateur de SmartAngels (plateforme de crowdfunding spécialiste de l investissement en fonds propres et en dette dans les start-ups et PME de croissance) Président de l AFIP (Association Française de l Investissement Participatif) Vice-président de l EECA (European Equity Crowdfunding Association) Membre de l ECN (European Crowdfunding Network). L auteur : Marianne IIZUKA est expert pour l ANACOFI auprès de la Commission Européenne sur le sujet du Crowdfunding. Spécaliste des marchés financiers et du trading électronique, elle est diplômée de l université Paris-Dauphine (MSG) où elle a enseigné plusieurs années et possède un master en Gestion de Patrimoine International du CNAM. Elle est consultanteexpert dans le secteur bancaire. Si vous souhaitez vous procurer cet ouvrage, rendez-vous sur Edubanque.com (ISBN : ): P a g e 13 15

14 AVIS AUX PLATEFORMES POUR L ETUDE 216 Afin de mettre à jour en permanence notre étude, nous remercions toutes les plateformes de bien vouloir s enregistrer dans notre annuaire Edubanque.com des sites de financement participatif via le lien suivant : REMERCIEMENTS ET SOURCES Merci à toutes les associations de financement participatif et à l ensemble des plateformes qui ont eu la gentillesse de répondre à nos nombreuses questions. Sans elles, cette étude n aurait pas vu le jour. Un merci tout spécial à l AFIP (Association Française de l Investissement Participatif) pour son soutien. Nos remerciements vont également à l AEC (Association Espagnole de Crowdfunding), à la CFPA (Crowdfunding Professionnal Association), DCF (Association Danoise de Crowdfunding), à l ECN (European Crowdfunding Network), FPF (France Finance Participatif), à l EECA (European Equity Crowdfunding Association), German Crowdfunding Network, Israeli Association, National Association, National Association of Canada, National Association of India, Nordic Crowdfunding Alliance, Peer2Peer association, Russian Crowdfunding Association et UK Crowdfunding Association. DISCLAIMER Cette présentation ainsi que son contenu sont la propriété exclusive de la société Ahès Consulting. Ce document ne peut être reproduit, modifié, commercialisé, sans l accord préalable de notre société. Il a vocation a être diffusé librement à condition que sa forme et son contenu ne Crédits image : fotolia thingamajiggs - Pour nous contacter : Tel : +33 () Twitter Facebook : https://www.facebook.com/edubanque P a g e 14 15

15 P a g e 15 15

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Comment se lancer dans le crowdfunding

Comment se lancer dans le crowdfunding Comment se lancer dans le crowdfunding Selon une étude de Massolution, le crowdfunding a permis de lever, en 2014, 15 milliards d'euros, dont 3 en Europe. Déjà énorme, le potentiel de ce nouveau type de

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Jean-Charles COTIN Janvier 2015

Jean-Charles COTIN Janvier 2015 Jean-Charles COTIN Janvier 2015 INTRODUCTION : Le crowdfunding (financement par la foule) permet à un grand nombre de personnes de participer à l accompagnement financier de projets de toutes natures.

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation?

Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Quels facteurs incitent la société à investir dans l'éducation? Merci de citer

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN Étude de marché Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN EDMS N : 1382269 MS-4034/GS Afin d être pris en considération en tant que soumissionnaire

Plus en détail

Conférence sur le Crowdfunding

Conférence sur le Crowdfunding Conférence sur le Crowdfunding 16 décembre2014 Marie-Agnès NICOLET Présidente fondatrice de Regulation Partners Présidente du club des marchés Financiers marieagnes.nicolet@regulationpartners.com +33.6.58.84.77.40

Plus en détail

«Un projet, un réseaux, trois solutions de financement participatif»

«Un projet, un réseaux, trois solutions de financement participatif» 11h00-12h00 : Financement participatif «Un projet, un réseaux, trois solutions de financement participatif» Intervenants Pierre-Henri SOLER, Unilend Jean-Christophe LEONARD, My Galoo Michelle SALLERIN,

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève Le factoring Une forme de financement innovative Petit déjeuner des PME et start-up, Genève le 23 janvier 2007 Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

PARTIE III L espace mondial

PARTIE III L espace mondial PARTIE III L espace mondial SOUS-PARTIE I LE MONDE : LES GRANDES ZONES GÉOGRAPHIQUES 370 CHAPITRE 1 LES DÉPENSES DE R&D 371 CHAPITRE 2 LES COMPÉTENCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES 374 CHAPITRE 3 LA PRODUCTION

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Décembre 2014 898 SYNTHESE La valeur des investissements étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca a enregistré

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

ACUF/ AMGVF Réunion Finances

ACUF/ AMGVF Réunion Finances ACUF/ AMGVF Réunion Finances Un document préparé par Finance active pour Paris, 1 juillet 214 Finance active, leader de la gestion financière du secteur public local Des plateformes collaboratives en ligne

Plus en détail

L intelligence de la foule service des projets d entreprise LE CROWDFUNDING. Quelques notions d introduction

L intelligence de la foule service des projets d entreprise LE CROWDFUNDING. Quelques notions d introduction L intelligence de la foule service des projets d entreprise LE CROWDFUNDING Quelques notions d introduction UN ENJEU Après crise financière Restrictions bancaires (Bâle 3) Décroissance du capital-risque

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail

L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR»

L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR» L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR» étude ENTREPRENEURS BNP PARIBAS 2016 EN BREF LES MILLENNIPRENEURS UNE GÉNÉRATION PRESSÉE I Âgés de moins de 35 ans, ces nouveaux entrepreneurs créent plus d entreprises,

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Avril 2015 898 SYNTHESE La valeur des stocks investis en actions cotées à la bourse de Casablanca par les investisseurs

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Rencontres de la Médiathèque Cité de la musique Le crowdfunding dans la musique. Les réseaux du crowdfunding

Rencontres de la Médiathèque Cité de la musique Le crowdfunding dans la musique. Les réseaux du crowdfunding Sommaire Intervenants Contexte juridique Les réseaux du crowdfunding Quelques plateformes de crowdfunding ouvertes aux projets musicaux À consulter en ligne À écouter en ligne À lire 1 Intervenants Charles

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email COMMENT COMMANDER? Par courrier Adresser votre commande à l aide du bon de commande proposé en page 4 que vous aurez imprimé ou sur papier libre en mentionnant bien le titre de l ouvrage et la quantité

Plus en détail

Soyez le héros de l économie moderne

Soyez le héros de l économie moderne Soyez le héros de l économie moderne Un nouveau mode de financement entre entrepreneurs et particuliers au service du territoire www.kiosktoinvest.com Définition Crowdfunding : Crowd = la foule Funding

Plus en détail

Présentation du 5 juin 2014 Iresa Catherine Deffains-Crapsky, Maître de conférences, Isabelle Leroux-Rigamonti, Maître de conférences, GRANEM

Présentation du 5 juin 2014 Iresa Catherine Deffains-Crapsky, Maître de conférences, Isabelle Leroux-Rigamonti, Maître de conférences, GRANEM Présentation du 5 juin 2014 Iresa Catherine Deffains-Crapsky, Maître de conférences, Isabelle Leroux-Rigamonti, Maître de conférences, GRANEM Université d Angers Le financement participatif Eléments de

Plus en détail

SECTORIELLES ANNUELLES

SECTORIELLES ANNUELLES ETUDES SECTORIELLES ANNUELLES Une collection d analyses exclusives & des indicateurs macro-économiques pertinents pour accompagner votre compréhension des marchés touristiques. EUROPEAN HOSPITALITY REPORT

Plus en détail

Session 13 : La préqualification dans le contexte des approvisionnements du Fonds Mondial

Session 13 : La préqualification dans le contexte des approvisionnements du Fonds Mondial Session 13 : La préqualification dans le contexte des approvisionnements du Fonds Mondial Etabli en 2002 Le Fonds Mondial Draine et distribue des ressources supplémentaires pour prévenir et traiter le

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Bienvenue chez Bürkert Bürkert, le partenaire idéal de votre réussite. Quel que soit votre problème en matière de fluidique, nous mettons tout en œuvre pour vous apporter la solution

Plus en détail

BIENVENUE Journée du Crowd. NewB 30 06 2014

BIENVENUE Journée du Crowd. NewB 30 06 2014 BIENVENUE Journée du Crowd NewB 30 06 2014 Money makes (also the non profit) world go around : crowdfunding Dirk ajcoeckelbergh CEO NewB?. Table des matières Qu'est-ce que le crowdfunding? Origine? Une

Plus en détail

Le financement participatif : L état du droit belge

Le financement participatif : L état du droit belge Revue générale du droit Etudes et réflexions 2015 numéro 8 Le financement participatif : L état du droit belge Entretien avec Philippe LEDENT * Citer cet article : Philippe LEDENT, «Le financement participatif

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif des startups ou de toute autre entreprise n existe nulle part dans le monde. Deux hommes décident de réinventer l économie et créent WiSEED,

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Le Crowdfunding : Nouveau financement pour les PME, nouvelle mission pour les Experts- Comptables?

Le Crowdfunding : Nouveau financement pour les PME, nouvelle mission pour les Experts- Comptables? Le Crowdfunding : Nouveau financement pour les PME, nouvelle mission pour les Experts- Comptables? UNIVERSITÉ D ÉTÉ DES EXPERTS-COMPTABLES LA ROCHELLE - VENDREDI 29 AOUT 2014 Crowdfunding: Un nouveau mode

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

STARTUPS. Le guide pour les investisseurs

STARTUPS. Le guide pour les investisseurs STARTUPS Le guide pour les investisseurs 2016 2 Le guide pour les investisseurs 2016 Vous souhaitez diversifier votre patrimoine? Vous êtes soucieux du choix de vos placements? Vous êtes avant tout motivés

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Présentation Crowdfunding

Présentation Crowdfunding Présentation Crowdfunding Un nouveau mode de financement entre porteurs de projets et particuliers Narbonne - 17/12/2015 Introduction «Crowdfunding» : Crowd = la foule Funding = le financement Soit Financement

Plus en détail

Les marchés européens

Les marchés européens .creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Les marchés européens du crédit immobilier résidentiel en 2014 MAI 2015 rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE

LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE LA DIVERSITÉ LINGUISTIQUE DES FILMS DE LONG MÉTRAGE BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU FÉVRIER 202, N 7 Cette fiche d information de l ISU présente les dernières données de l enquête sur les films de long

Plus en détail

Voyages internationaux : renseignements préliminaires

Voyages internationaux : renseignements préliminaires N o 66-001-P au catalogue Vol. 25, n o 5. Bulletin de service Voyages internationaux : renseignements préliminaires 2009. Tableaux statistiques Tableau 1 Voyages internationaux au Canada pourcentage pourcentage

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

EDUKLAB. Le crowdfunding pour votre école

EDUKLAB. Le crowdfunding pour votre école EDUKLAB Le crowdfunding pour votre école Le crowdfunding dans l éducation Nos offres pour les écoles Ils nous font confiance Qui nous sommes Nous contacter Le crowdfunding dans l éducation Le crowdfunding

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

HELIUM OPPORTUNITES DOCUMENT D INFORMATION PERIODIQUE SUR LE SEMESTRE. au 27 juin 2014

HELIUM OPPORTUNITES DOCUMENT D INFORMATION PERIODIQUE SUR LE SEMESTRE. au 27 juin 2014 HELIUM OPPORTUNITES DOCUMENT D INFORMATION PERIODIQUE SUR LE SEMESTRE au 27 juin 2014 Fonds Commun de Placement Société de gestion : Syquant Capital, 67 rue de la Boétie 75008 Paris Dépositaire :RBC Investors

Plus en détail

L affacturage en Afrique : Législation et réglementation

L affacturage en Afrique : Législation et réglementation L affacturage en Afrique : Législation et réglementation Introduction au modèle de législation d IFG Afreximbank 13 juin 2014 - Lagos, Nigeria Pourquoi l affacturage est-il important? Pour aider les entreprises

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0 L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47. Résumé La question de la position des consommateurs vis-à-vis du commerce international a été abordée en particulier par deux

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts?

Quelle garantie pour vos dépôts? 006 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Quelle garantie pour vos dépôts? L E S M I N I - G U I D E S B A N C A I R E S FBF - 18 rue

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 01 janvier 2015 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC (1)... 4 Produits d investissement KBC émis par KBC AM...

Plus en détail

Mobilité internationale

Mobilité internationale Mobilité internationale études et stages : aides financières* Service des Affaires Internationales Université de Rennes 1 * Les aides financières présentées sont celles dont le SAI a connaissance àla date

Plus en détail

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats DG Trésor - Pôle commerce extérieur 24/07/2014 Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats - Si la France se situe aux premiers rangs mondiaux en termes de stock d IDE (4 ème

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Profitez PLUS de vos vacances avec votre Gold MasterCard

Profitez PLUS de vos vacances avec votre Gold MasterCard Passez à la catégorie supérieure. Economisez jusqu à 10 % sur les meilleurs tarifs disponibles et profitez gratuitement d un véhicule de la catégorie supérieure. Jusqu à 10 % de réduction sur les meilleurs

Plus en détail

CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE PRODUIT»

CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE PRODUIT» DEFINITIONS CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE PRODUIT» «Remboursement» (en anglais, Cash Back) désigne la somme versée par Microsoft Ireland Operations

Plus en détail

Notes de L hon. Roy Cullen, P.C., député Chambre des communes, Ottawa, Canada

Notes de L hon. Roy Cullen, P.C., député Chambre des communes, Ottawa, Canada Notes de L hon. Roy Cullen, P.C., député Chambre des communes, Ottawa, Canada L Organisation mondiale de parlementaires contre la corruption (GOPAC) mène la lutte contre la corruption et le blanchiment

Plus en détail

Dans tous les pays de l OCDE, le financement du système de santé est

Dans tous les pays de l OCDE, le financement du système de santé est D O S S I E R Comparaison des systèmes de santé des pays développés S. CHAMBARETAUD Enseignante associée au CNAM PARIS. Le financement des systèmes de santé dans les pays développés : analyse comparative

Plus en détail

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Mars 2015 Résumé des services proposés CY.SEND est un fournisseur de recharges pour mobiles prépayés à l international, notre

Plus en détail

Axel BARTORELLO Animateur numérique a.bartorello@cbeventoux.com 04 90 63 71 89. CBE Pays du Ventoux Comtat Venaissin

Axel BARTORELLO Animateur numérique a.bartorello@cbeventoux.com 04 90 63 71 89. CBE Pays du Ventoux Comtat Venaissin Axel BARTORELLO Animateur numérique a.bartorello@cbeventoux.com 04 90 63 71 89 CBE Pays du Ventoux Comtat Venaissin 1 La définition CROWD = foule FUNDING = Financement = FINANCEMENT PARTICIPATIF Des petits

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE»

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» > PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L INDICE DE LA PERFORMANCE ÉCONOMIQUE POSITIVE 2014 UNE INITIATIVE DE DÉROULÉ DE LA CONFÉRENCE

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier Les marchés européens du crédit immobilier en 2013 Une étude du Crédit Foncier rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit immobilier en au 31 décembre 2013. Pour faciliter la lecture

Plus en détail

Comptes de Patrimoine Financier Volume IIIb Notes méthodologiques

Comptes de Patrimoine Financier Volume IIIb Notes méthodologiques Comptes de Patrimoine Financier Volume IIIb AUSTRALIE... 2 AUTRICHE... 2 BELGIQUE... 3 CANADA... 3 RÉPUBLIQUE TCHÈQUE... 4 DANEMARK... 5 FINLANDE... 5 FRANCE... 6 ALLEMAGNE... 6 HONGRIE... 7 ITALIE...

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts?

Quelle garantie pour vos dépôts? Imprimé www.lesclesdelabanque.com PEFC par une imprimerie détentrice avec des encres végétales sur du papier marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées.

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.3/2006/4/Add.2 19 juillet 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

succursale d'un commerçant personne physique établi à l'étranger 14,61-10,96 14,61

succursale d'un commerçant personne physique établi à l'étranger 14,61-10,96 14,61 Tarifs Articles 25, 27 et 28 du règlement grand-ducal modifié du 23 janvier 2003 portant exécution de la loi modifiée du 19 décembre 2002 concernant le registre de commerce et des sociétés ainsi que la

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 1er janvier 2014 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC... 4 Encaissements de titres matériels... 5 de titres

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Crowdfunding: panacée pour le financement des projets d industries créatives en Afrique?

Crowdfunding: panacée pour le financement des projets d industries créatives en Afrique? Crowdfunding: panacée pour le financement des projets d industries créatives en Afrique? William CODJO Consultant/Culture & Développement wcodjo@gmail.com 1 SOMMAIRE 1. Définition, genèse et fonctionnement

Plus en détail