Le crowdfunding. P a g e 1 15 LE CROWDFUNDING : L ETAT DE L ART AHES CONSULTING 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le crowdfunding. P a g e 1 15 LE CROWDFUNDING : L ETAT DE L ART AHES CONSULTING 2014"

Transcription

1 Le crowdfunding Le crowdfunding est un terme anglais qui signifie littéralement «financement par la foule». Il est aussi appelé financement participatif, financement 2. ou encore sociofinancement au Québec. Mouvement de fonds ou éphémère, voici un état de l Art. Le crowdfunding ou financement participatif est un nouveau mode de financement qui permet au grand public de financer avec quelques euros, un projet, une cause, ou encore une entreprise. Le principe en est simple : un porteur de projet (une entreprise, un individu, une institution) recherche un financement. Il peut désormais faire appel au grand public pour lui apporter les fonds nécessaires grâce au crowdfunding. Qu en est-il aujourd hui de cette jeune industrie? Est elle en passe de changer la face du monde de la finance ou est elle juste un buzz qui ne durera pas? Nous presentons ici les premières statistiques de l étude conduite par Marianne IIZUKA, cofondatrice du site Edubanque.com et expert auprès de la Commission Européenne sur le Crowdfunding. Ahès consulting Tous droits de reproduction réservés. Ce document ne peut être reproduit, modifié, commercialisé, P a g e 1 15

2 LES PLATEFORMES DE CROWDFUNDING LES TYPES DE PLATEFORMES DE FINANCEMENT PARTICIPATIF Faire appel au financement participatif c est utiliser une plateforme de crowdfunding afin de présenter un projet dans l objectif de collecter des fonds. Il en existe aujourd hui cinq types. Les plateformes de dons sans contreparties appelées donation-based sont utilisée principalement part les associations ou œuvres de charité. Les plateformes de dons avec contreparties ou reward-based consistent à donner une somme d argent en contrepartie d un service ou d un produit. Les plateformes de prêt participatif aussi appelées «peer-to-peer lending» permettent à des particuliers de prêter de l argent à d autres particuliers ou à des entreprises. Les plateformes d investissment au capital des entreprises ou equitybased permettent à des particuliers d investir en direct au capital des entreprises. Les plateformes de partage de profits qui sont à l origine du crowdfunding proposent à la foule de co-produire un objet ou une prestation et d en partager les recettes. Plateformes de dons sans contreparties (Donation-based) Plateformes de dons avec contreparties (Reward-based) Plateformes de partage de profit (Profit sharing) Plateformes de prêts (Peer-to-peer) Plateformes de souscription au capital (Equity) Dons à des associations, des fondations Dons à des particuliers Cagnottes et tirelires Ahès Consulting Extrait du livre : «Le crowdfunding les rouages du financement participatif» M. Iizuka Edition 215 Répartition des sites de crowdfunding par type dans le monde Décembre 214 Ahès Consulting Etude réalisée sur 881 sites internet. Financement de tous types de projets Financement par secteur Financement d'entreprises Coproduction de films, de musicque Coédition de livres Immobilier Prêt à la consommation, causes personnelles Prêts à des entreprises avec ou sans Obligations Investissement dans des startups et dans des idées Investissement dans des entreprises matures. Obligations convertibles en actions Avec contrepartie 4,1% Prêt avec intérêt 17,7% Donation 19,8% Equity; 15,7% Prêt sans intérêt 1,2% Tirelire 3,2% Profit 1,8% Cashback,4% P a g e 2 15

3 35 Nombre de plateformes par région Décembre Qu est ce qu une plateforme de crowdfunding? 5 Europe Amérique du Nord Asie Amérique du Sud Océanie 1 Afrique Ahès Consulting Pour réaliser cette étude, nous avons retenus certains critères concernant les plateformes de financement participatif. L EUROPE EST LARGEMENT EN TETE AVEC PLUS DE 3 PLATEFORMES EN ACTIVITE OU EN PHASE DE DEMARRAGE. Nombre de sites de crowdfunding en Europe Décembre 214 Royaume-Uni France Allemagne Pays-bas Espagne Suisse Italie Autriche Pologne Finlande Danemark Turquie Etude réalisée sur 881 sites internet. Suède Portugal Irelande Belgique Norvège Islande Ahès Consulting Actives Démarrage Le flux de projet (Deal-flow) doit être mis à jour et doit comporter un nombre significatif de projets, sauf pour les plateformes qui démarrent leurs activités. Cette année, nous avons intégré à l étude les plateformes de moins de six mois en les différentiant des autres. Nous ne les avions pas intégrées dans l étude 213 notamment en raison de leur fort taux de décès (1 sur 2 en moyenne). Il nous a semblé plus juste de les intégrer cette année dans nos statistiques. Nous avons pris en compte les sites affichant la liste des projets à financer sans inscription préalable. Une exception a été faite pour les plateforme de prêt participatif entre particuliers ou les projets ne sont pas mis en ligne. L industrie les reconnait aujourd hui en majeure partie comme faisant partie de sites de crowdfunding. P a g e 3 15

4 QUI EST DERRIERE LES PLATEFORMES? Les plateformes de crowdfunding ont été créées par des entrepreneurs ou des sociétés à but lucratif. Certaines plateformes ont été créées par des banques, mais elles sont en minorité et peinent à trouver leur public Créations et destruction de plateformes de crowdfunding par an Créations 28 Destructions Ahès Consulting 42 D autres sont des fondations, des associations ou des fonds de dotation. Il est très difficile de savoir dans une grande majorité des cas qui est derrière la plateforme. Aux États-Unis, les sites de financement participatifs avec ou sans contreparties affichent rarement des mentions légales. Les rubriques «À propos» ou «Contact» des sites ne donnent pas d adresse ou de numéro de téléphone, encore moins de numéro d immatriculation au registre du commerce ou des associations. En Europe, la législation internet oblige les éditeurs de sites à avoir une page «Mentions légales» où le nom et l adresse de l entreprise sont clairement indiqués. Enfin, il faut noter l entrée de nouveaux acteurs. Des plateformes sont en effet crées par des Business Angels ou des Chambres de Commerce et d Industrie ou encore de villes comme en Allemagne. LES CREATIONS SONT EN DIMINUTIONS SUR L ENSEMBLE DES PAYS DEPUIS 213 ALORS QUE LES DESTRUCTIONS RESTENT STABLES Cumul des plateformes actives dans le monde Décembre Créations Destructions Ahès Consulting LA GRANDE MAJORITE DES PLATEFORMES SONT CREES PAR DES ENTREPRENEURS MAIS DES FONDATIONS ET DES CHAMBRES DE COMMERCE SE LANCENT AUSSI DANS L AVENTURE. P a g e 4 15

5 LE CROWDFUNDING EN FRANCE La France compte aujourd hui 7 plateformes dont 3 en phase de démarrage. La nouvelle réglementation n est pas étrangère à l arrivée de nouveaux entrants de manière massive. Sept plateformes ont cessé leur activité en 213 et quatre en 214. Au total dix plateformes interviennent sur un ou plusieurs segment du crowdfunding (plateformes mixtes). La France possède deux associations de plateformes de financement participatif : l AFIP et FPF. Typologie de plateformes en France Partage de profit 4% Souscription au capital 2 Cashback 1% Tirelire 5% Donation 9% Prêt participatif sans 5% Prêt participatif avec 2 Avec contreparties 36% Nombre de plateformes de crowdfunding en France P a g e 5 15

6 LE CROWDFUNDING AU ROYAUME-UNI Le Royaume-Uni compte aujourd hui 72 plateformes dont 5 en phase de démarrage. Le marché anglais est aujourd hui mature avec moins de nouveaux entrants et une course affichée aux parts de marché surtout sur le segment du prêt participatif avec. Au total dix plateformes interviennent sur un ou plusieurs segment du crowdfunding (plateformes mixtes). Le Royaume-Uni est représenté par les associations UK Crowdfunding et Peer2Peer. Typologie de plateformes au Royaume-Uni en 214 Partage de profit 5% Souscription au capital 16% Prêt participatif sans 1% Tirelire 1% Cashback Donation 17% Prêt participatif avec 29% Avec contreparties 31% Nombre de plateformes de crowdfunding au Royaume-Uni depuis P a g e 6 15

7 LE CROWDFUNDING EN ALLEMAGNE L Allemagne compte aujourd hui 52 plateformes dont 6 en phase de démarrage. Le marché Allemand est dominé par les plateformes de souscription au capital des entreprises dénotant ainsi un intérêt pour l entrepreneuriat. Au total deux plateformes interviennent sur un ou plusieurs segment du crowdfunding (plateformes mixtes). L Allemagne est représentée par l association German Crowdfunding Network. Prêt participatif sans Typologie de plateformes en Allemagne en 214 Partage de profit 4% Souscription au capital Prêt participatif avec 2 Tirelire 2% Donation 14% Cashback Avec contreparties 29% Nombre de plateformes de crowdfunding en Allemagne depuis P a g e 7 15

8 LE CROWDFUNDING AUX ETATS-UNIS Les Etats-Unis comptent aujourd hui 95 plateformes en activité. C est le marché le plus mature en terme de crowdfunding. Pourtant il y a peu d associations et les plateformes ne se regroupent pas entre elles comme c est le cas en Europe. Du fait d une réglementation dure, les plateformes de prêt et de souscription au capital sont peu représentées contrairement à des pays comme le Royaume-Uni ou encore l Allemagne. Enfin, ce sont au total 12 plateformes qui ont cessé leurs activités en 213 et 8 en 214. Typologie de plateformes aux Etats-Unis en 214 Partage de profit Cashback 1% Prêt participatif sans Prêt participatif avec 13% Souscription au capital 13% Tirelire 6% Donation 34% Avec contreparties 33% Nombre de plateformes de crowdfunding aux Etats-Unis depuis P a g e 8 15

9 LE CROWDFUNDING AUX PAYS-BAS Les Pays-Bas sont très actifs dans le secteur du crowdfunding avec 4 plateformes actives. Les sites avec contreparties sont largement représentés totalisant 45% du marché. Peu de plateformes travaillent sur plusieurs segments (plateformes mixtes). Les plateformes de souscription au capital sont très peu représentées avec seulement 5%. Les sites sont proposent en revanche pour la plupart des projets très innovants et tournés vers les arts, la musique et la culture ainsi que les énergies alternatives. On peut ainsi y financer des frais de juristes ou des causes contestataires, ou encore des projets éditoriaux. Typologie de plateformes aux Pays-Bas en 214 Tirelire Avec contreparties 45% Prêt participatif avec 22% Donation 22% Prêt participatif sans 3% Souscription au capital 5% Partage de profit 3% Cashback Nombre de plateformes de crowdfunding aux Pays-Bas depuis P a g e 9 15

10 LE CROWDFUNDING EN ESPAGNE L Espagne est l un des pays européen les plus actifs en matière de financement participatif. Le marché est essentiellement composé de plateformes de don et avec contreparties (79% du marché). On peut y voir un marché peu mature qui devrait progressivement se modifier en voyant l arrivée de nouveaux acteurs notamment sur le prêt participatif avec intérêt. A noter que plusieurs plateformes travaillent avec des ministères ou des fondations afin de trouver des financements pour la science, la recherche et la culture. Typologie de plateformes en Espagne en 214 Avec contreparties 47% Partage de profit Prêt participatif avec 6% Prêt participatif sans Souscription au capital 12% Donation 32% Tirelire 3% Cashback Nombre de plateformes de crowdfunding en Espagne depuis P a g e 1 15

11 Les tendances de l industrie Aujourd hui, l industrie semble avoir atteint une certaine maturité. D une part, les créations de plateformes par an diminuent depuis 212 dans le monde mais ce n est pas le cas pour tous les pays comme la France par exemple qui a bénéficié en 214 d une réglementation avantageuse ouvrant ainsi la voie au prêt participatif. La technologie permettant de mettre en place des plateformes de financement participatif est aujourd hui accessible à tous avec peu de moyen. N importe qui peut aujourd hui se lancer dans l aventure du crowdfunding et créer sa plateforme en quelques jours. L ouverture technologique a certes facilité l arrivée de nouveaux entrants sur le marché mais elle a aussi fait passer l industrie d un marché de niche à un marché mature. Autre tendance, de plus en plus de plateformes décident de croitre en travaillant sur un nouveau segment. Les sites de souscription au capital par exemple se mettent à proposer des prêts participatifs ou de la dette sous forme d obligations et vice-versa. On les appelle les plateformes mixtes. Enfin, une tendance à l internationalisation de l industrie semble se confirmer avec plusieurs démarrages de plateformes européennes dans des pays limitrophes de leur maison mère. Cette tendance lourde ne sera pas sans conséquences sur les plateformes existantes. P a g e 11 15

12 Petit dictionnaire du crowdfunding Extrait de l ouvrage : «Le crowdfunding : les rouages du financement participatif Edition 215» Mme IIZUKA Ed. Edubanque. Au prorata : système de paiement utilisé par les plateformes de dons avec contreparties. Si la campagne n atteint pas son objectif, les montants collectés sont tout de même versés au porteur de projet souvent avec une majoration des frais de 4 à 5 % par rapport à une collecte basée sur le «toutou-rien» (voir ce terme plus loin). Voir aussi : collecte mixte, collecte à paliers. Appuyeur : expression québécoise pour désigner une personne qui soutient un projet en y contribuant. Campagne : la levée de fonds via une plateforme de financement participatif s appelle une campagne (campaign). Ce terme représente l ensemble de votre projet de levée de fonds. Collecte à paliers : système de paiement utilisé par les plateformes de dons avec contreparties. Les porteurs de projets définissent plusieurs objectifs de collecte. À chaque fois qu ils franchissent une étape, les montants collectés sont acquis et leur sont versés. Collecte mixte : système de paiement utilisé par les plateformes de dons avec contreparties. Les porteurs de projets perçoivent le montant collecté même s ils n atteignent pas leur objectif de collecte. Dans ce cas, les frais sont majorés par la plateforme de 4 à 5%. S ils atteignent leurs objectifs, les frais appliqués sont ceux du «tout-ou-rien» (voir ce terme). Contributeur : c est une personne, physique ou morale, majeure ou mineur/personne protégée représentée, qui finance un projet en finance participative. Il peut aussi être appelé mécène, donateur, investisseur, capital investisseur Au Québec, le contributeur s appelle un appuyeur ou un promoteur. Deal flow : terme utilisé par les plateformes pour désigner le flux de projets qui leur est proposé (merci à Souleymane de Wiseed.com pour cette définition). Plus le deal flow est important et de qualité, plus la plateforme a de chances de collecter des fonds. C est donc l élément déterminant de la réussite ou de l échec d une plateforme. DIWO : «Do It With Others» abréviation qui reflète l esprit de communauté du crowdfunding et signifie littéralement «fait le avec les autres». Fund-My-Life project : littéralement «projets pour financer ma vie». Très populaires aux États-Unis, plusieurs sites de crowdfunding permettent à des particuliers de demander l aide du public pour financer leurs vacances, leurs frais médicaux, leur maison, leurs factures ou leurs dettes. Les sites généralistes refusent en général d héberger ce type de projets. P a g e 12 15

13 Pour en savoir plus sur le crowdfunding L état de l Art sur le Crowdfunding est résumé dans un livre «Le Crowdfunding : les rouages du financement participatif» L édition 215 reprend la première étude réalisée en 214 et dresse un nouvel état de l Art du crowdfunding dans le monde. L ouvrage est un outil pratique de vulgarisation qui s adresse à toutes celles et tous ceux qui souhaitent comprendre ce qu est le crowdfunding. Les donateurs, les contributeurs, les investisseurs ainsi que les prêteurs y trouveront les clés pour bien apréhender le sujet. Les porteurs de projets trouveront une mine d informations sur comment mettre en place une campagne, quelle plateforme utiliser, les pièges à éviter. Enfin, un nouveau chapitre a été ajouté pour ceux et celles qui souhaitent créer leur propre plateforme de financement participatif. Préface de Benoît Bazzochi, Fondateur de SmartAngels (plateforme de crowdfunding spécialiste de l investissement en fonds propres et en dette dans les start-ups et PME de croissance) Président de l AFIP (Association Française de l Investissement Participatif) Vice-président de l EECA (European Equity Crowdfunding Association) Membre de l ECN (European Crowdfunding Network). L auteur : Marianne IIZUKA est expert pour l ANACOFI auprès de la Commission Européenne sur le sujet du Crowdfunding. Spécaliste des marchés financiers et du trading électronique, elle est diplômée de l université Paris-Dauphine (MSG) où elle a enseigné plusieurs années et possède un master en Gestion de Patrimoine International du CNAM. Elle est consultanteexpert dans le secteur bancaire. Si vous souhaitez vous procurer cet ouvrage, rendez-vous sur Edubanque.com (ISBN : ): P a g e 13 15

14 AVIS AUX PLATEFORMES POUR L ETUDE 216 Afin de mettre à jour en permanence notre étude, nous remercions toutes les plateformes de bien vouloir s enregistrer dans notre annuaire Edubanque.com des sites de financement participatif via le lien suivant : REMERCIEMENTS ET SOURCES Merci à toutes les associations de financement participatif et à l ensemble des plateformes qui ont eu la gentillesse de répondre à nos nombreuses questions. Sans elles, cette étude n aurait pas vu le jour. Un merci tout spécial à l AFIP (Association Française de l Investissement Participatif) pour son soutien. Nos remerciements vont également à l AEC (Association Espagnole de Crowdfunding), à la CFPA (Crowdfunding Professionnal Association), DCF (Association Danoise de Crowdfunding), à l ECN (European Crowdfunding Network), FPF (France Finance Participatif), à l EECA (European Equity Crowdfunding Association), German Crowdfunding Network, Israeli Association, National Association, National Association of Canada, National Association of India, Nordic Crowdfunding Alliance, Peer2Peer association, Russian Crowdfunding Association et UK Crowdfunding Association. DISCLAIMER Cette présentation ainsi que son contenu sont la propriété exclusive de la société Ahès Consulting. Ce document ne peut être reproduit, modifié, commercialisé, sans l accord préalable de notre société. Il a vocation a être diffusé librement à condition que sa forme et son contenu ne Crédits image : fotolia thingamajiggs - Pour nous contacter : Tel : +33 () Twitter Facebook : https://www.facebook.com/edubanque P a g e 14 15

15 P a g e 15 15

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN

Étude de marché. Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN Étude de marché Critères de qualification Travaux de génie civil et construction de bâtiments industriels au CERN EDMS N : 1382269 MS-4034/GS Afin d être pris en considération en tant que soumissionnaire

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève Le factoring Une forme de financement innovative Petit déjeuner des PME et start-up, Genève le 23 janvier 2007 Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email COMMENT COMMANDER? Par courrier Adresser votre commande à l aide du bon de commande proposé en page 4 que vous aurez imprimé ou sur papier libre en mentionnant bien le titre de l ouvrage et la quantité

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0

L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47.0 L Europe des consommateurs : Contexte international Rapport Eurobaromètre 47. Résumé La question de la position des consommateurs vis-à-vis du commerce international a été abordée en particulier par deux

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.3.2013 C(2013) 1725 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 26.3.2013 établissant les listes des documents justificatifs devant être fournis par les demandeurs

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 01 janvier 2015 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC (1)... 4 Produits d investissement KBC émis par KBC AM...

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale Chypre Géographie Situation générale Chypre est appelée officiellement la République de Chypre et est un pays insulaire eurasien situé au milieu de la mer Méditerranée orientale. Chypre se trouve au sud

Plus en détail

CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE PRODUIT»

CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE PRODUIT» DEFINITIONS CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE PRODUIT» «Remboursement» (en anglais, Cash Back) désigne la somme versée par Microsoft Ireland Operations

Plus en détail

Profitez PLUS de vos vacances avec votre Gold MasterCard

Profitez PLUS de vos vacances avec votre Gold MasterCard Passez à la catégorie supérieure. Economisez jusqu à 10 % sur les meilleurs tarifs disponibles et profitez gratuitement d un véhicule de la catégorie supérieure. Jusqu à 10 % de réduction sur les meilleurs

Plus en détail

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Mars 2015 Résumé des services proposés CY.SEND est un fournisseur de recharges pour mobiles prépayés à l international, notre

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE»

CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» CONFERENCE DE PRESSE > LANCEMENT DU «MANIFESTE POUR UNE SOCIÉTÉ POSITIVE» > PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L INDICE DE LA PERFORMANCE ÉCONOMIQUE POSITIVE 2014 UNE INITIATIVE DE DÉROULÉ DE LA CONFÉRENCE

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif des startups ou de toute autre entreprise n existe nulle part dans le monde. Deux hommes décident de réinventer l économie et créent WiSEED,

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Mémoire sur le financement participatif. déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers

Mémoire sur le financement participatif. déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers Mémoire sur le financement participatif déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers Le 1 er mai 2013 Table des matières Introduction... 3 Mise en contexte... 3 Orientation

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

Me passer de ma voiture? Impossible!

Me passer de ma voiture? Impossible! Me passer de ma voiture? Impossible! Avec le Pack Ma Mobilité, partez l esprit tranquille en France comme à l étranger et allez au bout de vos projets quoi qu il arrive. Aller au bout de mes projets en

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015

TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015 TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015 I. Organismes de Placements Collectifs 1. SICAV émises par la BCEE Sous réserve d exceptions éventuelles prévues dans le prospectus d émission,

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts?

Quelle garantie pour vos dépôts? Imprimé www.lesclesdelabanque.com PEFC par une imprimerie détentrice avec des encres végétales sur du papier marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées.

Plus en détail

Rejoindre le mouvement, c est simple.

Rejoindre le mouvement, c est simple. Rejoindre le mouvement, c est simple. + Un t + La 4 arif eu + 2 off G pou ropée r tous res cla ires + Con trôle de com des frais munic ation.com n Nos valeurs, votre garantie! Claude Lüscher JOIN a fondé

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Groupe ALD Automotive

DOSSIER DE PRESSE. Groupe ALD Automotive DOSSIER DE PRESSE Groupe ALD Automotive «ALD Automotive est une entreprise dynamique et audacieuse et nous pouvons nous appuyer sur une équipe d une grande qualité, sur un réel esprit de coopération. Nous

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE En 2010, le Pôle Universitaire Léonard de Vinci fêtera ses 15 ans! Avant même cette date anniversaire s impose aujourd hui le constat d un pari gagné, celui de la proximité avec les entreprises : plus

Plus en détail

CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE

CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE CHAMBRE TUNISO-FRANÇAISE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE 39 avenue du Japon - BP 25 1073 Tunis Montplaisir Tél : 71 904 329 Fax : 71 900 966 E-mail : info@ctfci.org Site Web : www.ctfci.org Objet Le Service

Plus en détail

La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel

La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel Différences principales Business Angel Spécialistes du capital-risques Personnel Entrepreneurs Gestionnaires financiers Argent

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

GlaxoSmithKline Biologicals

GlaxoSmithKline Biologicals GSK Biologicals en route vers la facturation électronique Madame, Monsieur GSK Biologicals s est engagé à améliorer continuellement son niveau de service et d efficacité. Un des aspects de cet effort consiste

Plus en détail

FINANCES SOLIDAIRES ET PARTICIPATIVES EPARGNER ET INVESTIR AVEC DU SENS. Séminaire AMIS de LA VIE 07 Juillet 2015 M KALUSZYNSKI

FINANCES SOLIDAIRES ET PARTICIPATIVES EPARGNER ET INVESTIR AVEC DU SENS. Séminaire AMIS de LA VIE 07 Juillet 2015 M KALUSZYNSKI FINANCES SOLIDAIRES ET PARTICIPATIVES EPARGNER ET INVESTIR AVEC DU SENS Séminaire AMIS de LA VIE 07 Juillet 2015 M KALUSZYNSKI Sommaire PREAMBULE PARTIE 1 Finances solidaires PARTIE 2 Finances participatives

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas

Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Pension AOW pour les assurés hors des Pays-Bas Sommaire Qu est-ce que la pension AOW? 2 A qui est destinée la pension AOW? 2 Quand aurez-vous droit à la pension AOW? 4 Résider dans un pays et travailler

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION

MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION Juillet 2013 LA VOLONTÉ DU CRÉDIT MUTUEL : AMÉLIORER SANS CESSE L INFORMATION TRANSMISE. et nous vous en

Plus en détail

CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE MULTIPRODUITS»

CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE MULTIPRODUITS» DEFINITIONS CONDITIONS CONTRACTUELLES APPLICABLES A L OPERATION «LES BONNES AFFAIRES MICROSOFT OFFRE MULTIPRODUITS» «Remboursement» (en anglais, Cash Back) désigne la somme versée par Microsoft Ireland

Plus en détail

Article 2 RISQUE DE CONTAGION DU MARCHE INTERBANCAIRE LUXEMBOURGEOIS

Article 2 RISQUE DE CONTAGION DU MARCHE INTERBANCAIRE LUXEMBOURGEOIS Article 2 RISQUE DE CONTAGION DU MARCHE INTERBANCAIRE LUXEMBOURGEOIS 2 RISQUE DE CONTAGION DU MARCHE INTERBANCAIRE LUXEMBOURGEOIS 40 Introduction 42 1 Le marché interbancaire luxembourgeois 43 1.1 Importance

Plus en détail

Guide Pratique. Guide Pratique. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance. www.peugeot.com. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance

Guide Pratique. Guide Pratique. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance. www.peugeot.com. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance - Automobiles Peugeot B 552 144 503 RCS Paris - 07/2005 www.peugeot.com PEUGEOT. POUR QUE L AUTOMOBILE SOIT TOUJOURS UN PLAISIR. Guide Pratique Guide Pratique Tout Peugeot dans un contrat de maintenance

Plus en détail

Le financement participatif dans l'ue

Le financement participatif dans l'ue Le financement participatif dans l'ue Identification Prénom Yvon Nom de famille Thiec Quelle est la catégorie qui vous décrit le mieux? Association / représentant d'intérêts Questions ciblées Nom de l'organisation

Plus en détail

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant

Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant La société allemande G Data Software, spécialisée dans les logiciels de sécurités (dont les antivirus), a publié il y a peu une étude

Plus en détail

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels.

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels. Solutions Une expertise au service de vos besoins logiciels. SIX Financial Information Solutions offre une combinaison parfaite des données, des process et du logiciel pour développer des produits sur

Plus en détail

Objectifs Stage en entreprise à l étranger

Objectifs Stage en entreprise à l étranger EURODYSSEE Stage pratique en entreprise Dans une autre région d Europe : Bade-Wurtemberg en Allemagne Wallonie-Bruxelles en Belgique Istrie en Croatie Régions d Espagne, Géorgie, Italie, Norvège, Portugal,

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

PARTIR EN MOBILITE A L ETRANGER

PARTIR EN MOBILITE A L ETRANGER PARTIR EN MOBILITE A L ETRANGER LE SERVICE DES RELATIONS INTERNATIONALES Où sommesnous? Contacts Bâtiment Accueil des Étudiants -1 er étage : Pôle mobilité : accueil et gestion administrative des dossiers

Plus en détail

SCPI Corum Convictions

SCPI Corum Convictions L investissement indirect dans l immobilier via une SCPI SCPI Corum Convictions Société Civile de Placement Immobilier SCPI Corum Convictions La SCPI : un placement immobilier indirect La Société Civile

Plus en détail

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010)

Tourisme en Flandre. Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) Les chiffres clés du tourisme 2010 Tourisme en Flandre Nombre de nuitées et arrivées en Belgique (2010) nuitées % arrivées % Durée moyenne du séjour (nuits) Région Flamande 23.087.944 66% 7.660.540 57%

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 1 Cette fiche d information financière décrit les modalités du produit qui sont d application

Plus en détail

Pour tout savoir sur la retraite " à la française " dans le monde entier. Des solutions d avenir au quotidien

Pour tout savoir sur la retraite  à la française  dans le monde entier. Des solutions d avenir au quotidien Pour tout savoir sur la retraite " à la française " dans le monde entier Des solutions d avenir au quotidien Ce guide s adresse aux salariés travaillant hors de leur pays d origine et à leur employeur.

Plus en détail

Actions. Guide entrepreneur. France CHARTE EDITORIALE

Actions. Guide entrepreneur. France CHARTE EDITORIALE Actions Guide entrepreneur France CHARTE EDITORIALE Pourquoi faire une campagne de crowdfunding? Vous êtes en phase d amorçage ou en développement rapide et vous souhaitez lever des fonds? Vous souhaitez

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

www.influenceibn.com

www.influenceibn.com www.influenceibn.com Nous sommes Influence international business network, société de conseil en stratégie d entreprise installée en Europe à Bruxelles, et en Asie à Hong Kong. Nous implantons, développons

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

FISCALITÉ COMPARÉE : LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. Master 223 Droit du patrimoine professionnel Université Paris Dauphine

FISCALITÉ COMPARÉE : LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. Master 223 Droit du patrimoine professionnel Université Paris Dauphine FISCALITÉ COMPARÉE : LA TRANSMISSION D ENTREPRISE Master 223 Droit du patrimoine professionnel Université Paris Dauphine Clément DORNIER Caroline FERTÉ Audrey LEGRAND Marie-Anne MILAN 1 UN ÉVENTAIL DE

Plus en détail

Mobilité internationale Pourquoi ne pas partir à l étranger. Stages Master 1 Chimie 2009/10

Mobilité internationale Pourquoi ne pas partir à l étranger. Stages Master 1 Chimie 2009/10 Mobilité internationale Pourquoi ne pas partir à l étranger. Parlez français Je ne parle pas d autres langues. Immersion into another language. Language courses provided. Je ne veux pas perdre du temps.

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CONDITIONS TARIFAIRES CFD Contracts for Difference Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

Xphone Entry Logiciel CTI pour systèmes HiPath. octobre 2007

Xphone Entry Logiciel CTI pour systèmes HiPath. octobre 2007 Logiciel CTI pour systèmes HiPath octobre 2007 Copyright Siemens Copyright Enterprise Siemens Communications Enterprise GmbH Communications & KG 2007. 2007. Tous All rights droits reserved. réservés. Présentation

Plus en détail

Crowdfunding innovative ventures in Europe The financial ecosystem and regulatory landscape

Crowdfunding innovative ventures in Europe The financial ecosystem and regulatory landscape Crowdfunding innovative ventures in Europe The financial ecosystem and regulatory landscape NOTE DE SYNTHESE (FR) A study prepared for the European Commission DG Communications Networks, Content & Technology

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

Projets Eurêka. i s. E u r ê k a. f r a n ç a. i a t. S e c r é t a r. Innovation européenne Ouverture aux marchés Impact économique

Projets Eurêka. i s. E u r ê k a. f r a n ç a. i a t. S e c r é t a r. Innovation européenne Ouverture aux marchés Impact économique S e c r é t a r i a t f r a n ç a i s Souplesse Réactivité Internationalisation Suivi personnalisé Financement E u r ê k a Projets Eurêka Innovation européenne Ouverture aux marchés Impact économique design

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Mobilem auto & moto. Roulez!

Mobilem auto & moto. Roulez! Mobilem auto & moto Roulez! UNE ASSISTANCE VÉHICULE, POURQUOI? Vous vous déplacez avec votre véhicule dans votre vie quotidienne et lors de vos vacances, et pour vous une journée sans voiture devient problématique.

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

NERIM VoIP Centrex Avril 2011

NERIM VoIP Centrex Avril 2011 NERIM VoIP Centrex Avril 2011 :// Sommaire Caractéristiques de la solution Destinations internationales incluses Fonctionnement Téléphones IP Informations à fournir Tarification Modalités contractuelles

Plus en détail