Résultats de la 7ème étude CMS sur les fusions acquisitions en Europe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de la 7ème étude CMS sur les fusions acquisitions en Europe"

Transcription

1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Date 30 mars 2015 Pages 5 Objet Résultats de la 7 ème étude CMS sur les fusions acquisitions en Europe CMS Legal Services EEIG Barckhausstrasse 12-16, Francfort-sur-le-Main, Allemagne T F Ligne directe Résultats de la 7ème étude CMS sur les fusions acquisitions en Europe Une prise de risque moindre des vendeurs dans les fusions-acquisitions européennes Des différences notables en matière de clauses/montages selon les pays France : des évolutions des pratiques de marché concernant principalement le contenu des protocoles, mais aussi le système de garantie bénéficiant aux acquéreurs CMS, premier cabinet d avocats d affaires en Europe, annonce aujourd hui les résultats de son étude annuelle sur les fusions acquisitions en Europe, qui observe en 2014 une prise de risque moindre des vendeurs dans le domaine des opérations de fusions-acquisitions européennes, notamment en raison d une augmentation majeure de la valeur des opérations de fusions-acquisitions. Stefan Brunnschweiler, avocat associé responsable du Practice Group Corporate de CMS, commente : «Dans les opérations de fusions-acquisitions européennes, le risque pour les vendeurs a marqué un recul régulier au cours des dernières années. Toutefois, 2014 est caractérisé par une hausse marquée des montages favorables au vendeur, en ligne avec l augmentation relative de la valeur des opérations de fusions-acquisitions en Europe». L étude CMS indique en effet qu en Europe, le contexte des opérations pour les vendeurs a retrouvé les niveaux d avant la crise financière. Parmi les deux tendances particulièrement favorables aux vendeurs, citons la pratique importante des transactions à prix fixe et l assurance garantie et indemnisation. Le mécanisme des transactions à prix fixe détermine le prix d une transaction sans référence à un quelconque ajustement des comptes de clôture et cette pratique a été largement utilisée en 2014 dans les secteurs des produits de consommation et des services aux entreprises. L assurance garantie et indemnisation offre une solution au «déficit de garantie» où les vendeurs non disposés ou incapables de fournir des garanties et des indemnisations peuvent proposer une formule qui permettra aux acquéreurs d exercer des recours en garantie contre l assureur. En 2014, l assurance garantie et indemnisation a été souscrite essentiellement dans les opérations de private equity, les transactions immobilières et les fonds d infrastructures. Les opérations de fusions-acquisitions en Europe se sont peut-être avérées plus favorables aux vendeurs l an dernier, mais les acquéreurs restent très prudents au sujet des valorisations élevées. Même s il faut s attendre à un marché encore plus actif pour l année à venir, notamment dans les secteurs de la technologie, des médias et de la communication, des produits de consommation, des

2 sciences de la vie et de l énergie, le contexte est fortement affecté par les questions macroéconomiques, telles que le recul des cours pétroliers, la crise en Grèce et la situation géopolitique en Ukraine et en Russie. Tout changement majeur risque d inciter les acquéreurs à la prudence. Parmi les autres éléments de montage favorables aux vendeurs en 2014, citons : Les plafonds de garantie en baisse : les plafonds de garantie des vendeurs se sont révélés inférieurs à la moitié du prix d acquisition dans 53 % des transactions en 2014, contre 47 % en Les périodes de garantie plus courtes : recul des opérations associées à une garantie à longterme en 2014, avec seulement 15 % affichant des périodes de garanties supérieures à 24 mois. Recours accru aux seuils globaux d indemnisation et aux clauses de minimis en Europe (même si la protection financière exprimée en pourcentage de la taille de la transaction est en baisse) : 71 % des opérations en 2014 comportaient des clauses de minimis, contre 63 % en 2013 ; 69 % des opérations comprenaient des seuils globaux d indemnisation, contre 58 % au cours des sept années précédentes. Les clauses MAC restent relativement rares en Europe (14 % des transactions), ce qui donne au vendeur une certitude quant à la conclusion de l opération. En revanche, la grande majorité des opérations aux Etats-Unis est assortie d une clause MAC (94 %). Usage moindre de la sécurisation des recours en garantie en faveur des acquéreurs : des dispositifs de sécurisation (notamment compte de séquestre, retenue sur le prix d acquisition et garantie bancaire) ont été employés dans 29 % des transactions en 2014, soit une baisse par rapport à une moyenne de 39 % au cours des sept dernières années. Recul des clauses de non-concurrence : 47 % des transactions, contre 49 % en On constate un recours accru aux clauses d earn-out dans les fusions-acquisitions européennes en 2014, qui passent de 14 % des transactions en 2013 à 19 %, ce qui témoigne de la confiance des vendeurs dans les résultats futurs. Les clauses d earn-out ont été particulièrement prisées en Europe du Nord, où leur recours est comparable à celui aux Etats-Unis (21 % contre 25 %) et dans le secteur des sciences de la vie. L étude révèle des différences régionales notables en Europe : Le Royaume-Uni reste un adepte des clauses de minimis et des seuils globaux d indemnisation, malgré des plafonds de garantie des vendeurs plus élevés que dans d autres pays. 61 % des transactions britanniques comportaient un plafond de garantie d au moins 50 % du prix d acquisition. Les transactions au Royaume-Uni sont les moins susceptibles d inclure une clause MAC (3 % seulement). Les opérations dans les pays germanophones occupent une position intermédiaire en matière d allocation du risque. Les transactions sont les moins susceptibles de comporter une période de garantie courte allant jusqu à 12 mois (14 %). Les clauses d earn-out sont toujours très prisées et concernent 22 % des transactions. La France présente toujours les plafonds de garantie les plus bas, mais de longues périodes de garantie. Le pays a connu une augmentation significative du recours aux transactions à prix fixe, par rapport à 2013, comme l Europe méridionale. Page 2

3 Les transactions au Benelux ont le plus de chances de comporter des comptes de séquestre à titre de mécanisme de sécurisation des recours en garantie (31 %). Ces transactions affichent les périodes de garantie les plus courtes et aucune ne dépasse 24 mois. L Europe centrale et orientale compte le plus grand nombre de clauses MAC et l arbitrage représente le mécanisme de résolution des litiges le plus probable dans cette région. Focus France : L étude permet plus précisément d entrevoir certaines évolutions des pratiques de marché en France. Ces évolutions concernent principalement le contenu des protocoles, mais aussi le système de garantie bénéficiant aux acquéreurs. La technique contractuelle. Tout d abord, le chiffre de 200 % d augmentation des clauses d earn out dans les deals français en l espace d un an traduit le succès des mécanismes de prix ajustables dans l hexagone. À l inverse, les clauses de locked box apparaissaient dans 67 % des deals en 2014, contre 44 % en L attractivité de ces clauses est notamment due au fait qu elles permettent de fixer le prix de cession sans référence à un ajustement des comptes d achèvement. Dans un contexte de crise économique, elles offrent une sécurité appréciée par les vendeurs. Par ailleurs, l étude met en exergue le faible pourcentage de clauses d arbitrage dans les opérations de M&A françaises : seulement 5 % en 2014 contre une moyenne de 45 % dans les pays germanophones et de 74 % dans les pays d Europe Centrale et Orientale. Le système de garantie. La tendance française semble favoriser la protection des vendeurs en prévoyant, d une part, des seuils de mise en œuvre de la garantie et, d autre part, un plafond d engagement. En ce qui concerne les seuils de mise en œuvre, les protocoles stipulent généralement une clause de minimis qui prévoit un seuil minimal pour les réclamations individuelles de l acheteur. Cette clause figurait dans 72 % des deals en Ce seuil est fréquemment cumulé avec celui d une basket clause couvrant tous les aspects de l opération. Le cas échéant, les réclamations individuelles de l acheteur devront dépasser les deux seuils pour que la garantie du vendeur soit déclenchée. Pour la première fois sur la période , la couverture prévue par les basket clauses est majoritairement stipulée «au premier dollar» (54 % des deals en 2014). En ce qui concerne le plafond de l engagement de la garantie, il peut être observé que la responsabilité du vendeur est limitée dans la plupart des opérations. Ainsi, les clauses stipulant un plafond de responsabilité supérieur à la moitié du prix de vente ont doublé en France (26 % en 2014 contre 13 % en 2013), mais ce pourcentage reste inférieur à ceux de nos voisins européens. Aux États-Unis, la tendance s inverse avec 87 % des deals stipulant un plafond de responsabilité inférieur ou égal à 25 % du prix de vente. La tendance européenne est donc plus favorable aux vendeurs que ne l est celle qui préside aux opérations outre-atlantique. En revanche, en France, les délais conventionnels de prescription des actions en réclamation sont réduits : seuls 29 % des deals français prévoyaient un délai supérieur à 24 mois en 2014, contre une moyenne de 49 % sur la période Page 3

4 Méthodologie de l étude : Dans le cadre de sa 7ème étude annuelle sur les fusions-acquisitions, CMS a analysé plus de opérations d entreprises publiques et privés européennes non cotées conseillées entre 2007 et 2014 dont 346 en FIN Contact : Contacts : Florence Jouffroy Charlotte Saint-Martin Directeur du Marketing et de la Communication Business Developer T / E Nicolas Merigeau Newcap T E GLOSSAIRE Clause de minimis : un recours individuel ne sera pris en considération que s il dépasse une valeur minimum. Seuil global d indemnisation baskets: l acquéreur ne sera en mesure d exercer un recours que si l ensemble de tous les recours individuels supérieur au seuil de minimis dépasse également le seuil global d indemnisation. Clause d earn-out : dans le cadre d une discussion sur le prix menée entre l acheteur et le vendeur une partie du prix final d acquisition dépend des résultats futurs de la société cible. Clause MAC : les clauses de changement significatif défavorable (Material Adverse Change clauses) donnent à l acheteur le droit de mettre un terme au contrat si un événement particulier défini dans le contrat ayant un effet négatif sur la société cible survient avant la réalisation de l opération. CMS NOTES AUX RÉDACTEURS Fondé en 1999, CMS propose des services complets et figure parmi les 10 cabinets les plus importants au monde en nombre d avocats (Am Law 2012 Global 100). Disposant de 59 bureaux répartis dans 33 pays et employant plus de avocats, CMS possède un savoir-faire de longue date en matière de conseil au sein de ses juridictions locales et au-delà des frontières. CMS intervient pour de nombreuses entreprises des classements Fortune 500 et FT European 500 ainsi que pour la plupart des sociétés du DAX 30. Son chiffre d affaires s élevait à 842 millions d euros en Page 4

5 CMS fournit une large gamme d expertises dans 19 domaines, notamment : Corporate, Énergie, Sciences de la Vie/Pharmaceutique, Technologie, média & communication, Fiscalité, Banque & Finance, Droit commercial, Concurrence, Contentieux & Arbitrage, Droit social, Droit de la propriété intellectuelle et Droit immobilier & construction. Pour toute information complémentaire, consultez le site Bureaux CMS et bureaux associés : Aberdeen, Alger, Amsterdam, Anvers, Barcelone, Beijing, Belgrade, Berlin, Bratislava, Bristol, Bruxelles, Bucarest, Budapest, Casablanca, Cologne, Dubaï, Düsseldorf, Edimbourg, Francfort, Genève, Glasgow, Hambourg, Istanbul, Kiev, Leipzig, Lisbonne, Ljubljana, Londres, Luxembourg, Lyon, Madrid, Mexico, Milan, Monténégro, Moscou, Munich, Muscat, Paris, Podgorica, Prague, Rio de Janeiro, Rome, Sarajevo, Séville, Shanghai, Sofia, Strasbourg, Stuttgart, Tirana, Utrecht, Vienne, Varsovie, Zagreb et Zurich. Page 5

Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette

Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette Vous accompagner dans vos émissions de titres de dette Mars 2015 Vos enjeux Les marchés de capitaux sont caractérisés par la grande diversité de leur offre (titres de capital, titres de dette, produits

Plus en détail

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 5 et 6 avril 2011 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 5 et 6 avril 2011 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents sur le salon FISCAP 5 et 6 avril 2011 Palais des Congrès de Paris Benoît Bailly Avocat, département Fiscal. En matière de fiscalité des particuliers, il conseille notamment les personnes

Plus en détail

Nos avocats présents au SIMI. 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents au SIMI. 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents au SIMI 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris Annabelle BAILLEUL-MIRABAUD Avocat en fiscalité internationale. Dans le secteur de l immobilier, elle intervient tant

Plus en détail

juillet 2010 Actualité du département de Droit social

juillet 2010 Actualité du département de Droit social juillet 2010 Actualité du département de Droit social CMS Bureau Francis Lefebvre vient de coopter 2 nouveaux associés au sein du département de Droit social Vincent DELAGE, 39 ans, a rejoint le département

Plus en détail

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents sur le salon FISCAP 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris Pierre Dedieu Avocat associé, département Fiscal. En matière de fiscalité patrimoniale, il intervient plus particulièrement

Plus en détail

La force d un réseau international.

La force d un réseau international. La force d un réseau international. Paris Linklaters est l un des plus importants cabinets d avocats internationaux. Nous intervenons dans l ensemble des domaines clés du droit des affaires. Nos clients,

Plus en détail

Les cotisations d impôts locaux ou d impôt sur le revenu excédant 30 000 doivent être payées par prélèvement.

Les cotisations d impôts locaux ou d impôt sur le revenu excédant 30 000 doivent être payées par prélèvement. Agenda fiscal Décembre 2015 Généralité des contribuables Du 1 er au 31 décembre (délai échelonné) : Impositions directes mises en recouvrement au cours de la période 17 octobre 2015-16 novembre 2015, à

Plus en détail

Droit Fiscal 5 Déduction des charges afférentes aux prestations intragroupe Ventes en état futur d'achèvement et TVA

Droit Fiscal 5 Déduction des charges afférentes aux prestations intragroupe Ventes en état futur d'achèvement et TVA La Lettre de Lyon Décembre 2008 Droit Social 4 CondamnationduPrésidentd'unesociétémèreanglaisepourdélitd'entrave aufonctionnementrégulierducomitéd'entreprisedelafilialefrançaise Droit Fiscal 5 Déductiondeschargesafférentesauxprestationsintragroupe

Plus en détail

Sommaire EDITO. NEWSLETTER Novembre 14 th, 2008. English version

Sommaire EDITO. NEWSLETTER Novembre 14 th, 2008. English version NEWSLETTER Novembre 14 th, 2008 Sommaire EDITO English version 411-34 du règlement général de Textes récents de l'amf, du CESR A l heure où la crise financière a déjà affecté la réglementation française

Plus en détail

Newsletter Maroc REGLEMENTATION DES CHANGES 3

Newsletter Maroc REGLEMENTATION DES CHANGES 3 www.bfl-avocats.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 3 Assouplissement des modalités de transfert des comptes convertibles à terme 3 Précédente circulaire 3 Récente circulaire 3 4 La société anonyme simplifiée

Plus en détail

Tarifs hôteliers bilan 2013

Tarifs hôteliers bilan 2013 Tarifs hôteliers bilan 2013 Reprise de l industrie hôtelière en zone Europe et forte poussée tarifaire dans la zone ALÉNA (USA-Mexique-Canada) Une année en demi-teinte pour l hôtellerie française +++ Regain

Plus en détail

www.lcf-rothschild.lu

www.lcf-rothschild.lu ANVERS, BARCELONE, BORDEAUX, BRATISLAVA, BRUXELLES, FRIBOURG, GENÈVE, GUERNESEY, HONG KONG, LAUSANNE, LIÈGE, LISBONNE, LONDRES, LUGANO, LUXEMBOURG, LYON, MADRID, MARSEILLE, MILAN, MONACO, MONTEVIDEO, NANTES,

Plus en détail

LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 2013 T2

LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 2013 T2 LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 213 T2 CONTACTS PROPERTY REPORT - EUROPEAN LOGISTICS MARKET - SEPMBER 213 EUROPEAN LOGISTICS COVERAGE ALLEMAGNE Oliver Wissel ESPAGNE Thierry Bougeard +34 93 31

Plus en détail

Newsletter Maroc NOUVELLE LOI BANCAIRE 3

Newsletter Maroc NOUVELLE LOI BANCAIRE 3 http://www.cms-bfl.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 NOUVELLE LOI 3 Opérations de crédit-bail : nouveautés 3 Opérations connexes 3 Instance chargée de l octroi de l agrément 3 Implantation des établissements

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

TAXE D'APPRENTISSAGE

TAXE D'APPRENTISSAGE Avocats www.cms-bfl.com Série Fiscale 11 février 2008 - N 3 TAXE D'APPRENTISSAGE Obligations et possibilités d'exonération des employeurs RESUME Les employeurs doivent, le 29 février 2008 au plus tard,

Plus en détail

Aspects sociaux des fusions-acquisitions. - Mercredi 24 Mars 2010 -

Aspects sociaux des fusions-acquisitions. - Mercredi 24 Mars 2010 - Aspects sociaux des fusions-acquisitions - Mercredi 24 Mars 2010 - LLP Philippe Thomas, Associé gérant Emilie Dutrain, Avocate L'équipe de droit social de LLP compte 9 avocats et une paralegal gérant l'ensemble

Plus en détail

Transferts illégaux de devises : nécessité d une convergence entre les administrations douanière et fiscale

Transferts illégaux de devises : nécessité d une convergence entre les administrations douanière et fiscale Transferts illégaux de devises : nécessité d une convergence entre les administrations douanière et fiscale Etude réalisée par Samir Sayah, Local Partner et Mourad Nabil Abdessemed, Chef du département

Plus en détail

La banque privée à Luxembourg. La banque privée àluxembourg. La banque privée à Luxembourg 1

La banque privée à Luxembourg. La banque privée àluxembourg. La banque privée à Luxembourg 1 La banque privée à Luxembourg La banque privée àluxembourg La banque privée à Luxembourg 1 2 La banque privée à Luxembourg La place financière du Grand-Duché de Luxembourg du Grand-Duché de Luxembourg

Plus en détail

Distinctively European

Distinctively European CMS_LawTax_CMYK_18-27 Distinctively European Des Entrepreneurs au service du Droit On ne devient pas global en ouvrant un bureau à l étranger. Il faut penser et agir globalement. Une approche internationale

Plus en détail

Successions internationales

Successions internationales Your World First Successions internationales Règlement européen n 650/2012 Des changements fondamentaux à compter du 17 août 2015 "Your World First" : Votre Monde, Notre Priorité Juillet 2015 Successions

Plus en détail

Newsletter Maroc LA REGLEMENTATION DES CHANGES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3

Newsletter Maroc LA REGLEMENTATION DES CHANGES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3 http://www.cms-bfl.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 LA REGLEMENTATION DES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3 1. Moyens offerts aux exportateurs de biens et de services 3 2. Moyens offerts

Plus en détail

Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers

Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers 1 Les enjeux du secteur immobilier La complexité croissante de la réglementation et de la jurisprudence impose d appréhender dans les meilleures

Plus en détail

Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France

Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France En concurrence avec les pays européens pour l accueil des projets d investissement étrangers, la France détient de nombreux atouts déterminants

Plus en détail

Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers

Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers Vous accompagner dans le cadre de vos projets immobiliers Mars 2013 1 CMS Bureau Francis Lefebvre Les enjeux du secteur immobilier La complexité croissante de la réglementation et de la jurisprudence impose

Plus en détail

TAXE ANNUELLE SUR LES VOITURES DES SOCIETES

TAXE ANNUELLE SUR LES VOITURES DES SOCIETES Avocats www.cms-bfl.com Série Fiscale 9 novembre 2007 - N 14 TAXE ANNUELLE SUR LES VOITURES DES SOCIETES RESUME Déclaration et paiement le 30 Novembre au plus tard C'est au plus tard le 30 novembre prochain

Plus en détail

Newsletter Newsletter

Newsletter Newsletter Financial Financial Services Services Newsletter Newsletter 21/03/2008 28/03/2008 n 2 I - REGULATORY Position de l'autorité des Marchés Financiers concernant la mise en place de schémas de délégation de

Plus en détail

LE CONSEIL EN STRATÉGIE

LE CONSEIL EN STRATÉGIE Grow Further. APRÈS LE DOCTORAT Le BCG recrute des candidats talentueux provenant d horizons variés. Par leur curiosité intellectuelle, leur rigueur et leurs compétences en matière de résolution de problèmes,

Plus en détail

ETUDE ERA IMMOBILIER DANS 12 PAYS EUROPEENS

ETUDE ERA IMMOBILIER DANS 12 PAYS EUROPEENS Retour accueil Articles de fond Immobilier : état des lieux du marché en Europe David Peyrat le 16 Novembre 2004 ETUDE ERA IMMOBILIER DANS 12 PAYS EUROPEENS ERA, premier réseau d'agences immobilières en

Plus en détail

HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE

HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE LPA UNE PRESENCE FORTE EN CHINE Shanghai Francfort PARIS Guangzhou Hong Kong AlgER CASABLANCA Créé il y a 25 ans, Lefèvre Pelletier & associés (LPA)

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

Présentation des activités à Paris

Présentation des activités à Paris Présentation des activités à Paris 1 Présentation des compétences de Willkie Farr & Gallagher LLP Willkie Farr & Gallagher LLP compte plus de 600 avocats dont 130 associés dans le monde, parmi lesquels

Plus en détail

ROLAND BERGER STRATEGY CONSULTANTS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

ROLAND BERGER STRATEGY CONSULTANTS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN RLAND BERGER STRATEGY CNSULTANTS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Roland Berger

Plus en détail

Newsletter Maroc DROIT DES SOCIETES 3. Les conventions entre les sociétés anonymes et leurs dirigeants 3 DROIT SOCIAL 5

Newsletter Maroc DROIT DES SOCIETES 3. Les conventions entre les sociétés anonymes et leurs dirigeants 3 DROIT SOCIAL 5 http://www.cms-bfl.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 3 Les conventions entre les sociétés anonymes et leurs dirigeants 3 5 Assurance maladie obligatoire 5 7 Fixation pour l année 2005 du taux maximum des

Plus en détail

Stratégie des villes européennes et développement durable

Stratégie des villes européennes et développement durable Stratégie des villes européennes et développement durable Séminaire FNAU Jean Haëntjens* 01/04/2009 www.addrn.fr * Directeur de l agence d urbanisme de la Région Nazairienne (ADDRN) Auteur de «Le pouvoir

Plus en détail

Edito 2 Promulgation du Code du médicament et de la pharmacie 3

Edito 2 Promulgation du Code du médicament et de la pharmacie 3 Newsletter - n 20 Sommaire Edito 2 Promulgation du Code du médicament et de la pharmacie 3 Innovations relatives aux médicaments 3 Innovations quant aux établissements pharmaceutiques 3 Prestations de

Plus en détail

Préparation de l'assemblée générale annuelle de 2009

Préparation de l'assemblée générale annuelle de 2009 Etude juridique Préparation de l'assemblée générale annuelle de 2009 2 7 mars 2009 Résumé 1. L'assemblée générale ordinaire annuelle des actionnaires des sociétés anonymes et des sociétés en commandite

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Vous accompagner en Algérie Supporting your business in Algeria

Vous accompagner en Algérie Supporting your business in Algeria Vous accompagner en Algérie Supporting your business in Algeria Les enjeux En mutation profonde depuis plus de 10 ans, l espace des affaires algérien est, à juste titre, réputé complexe et nécessite une

Plus en détail

L excellence en droit économique

L excellence en droit économique L excellence en droit économique L excellence par la spécialisation Vogel & Vogel, dès son origine, se spécialise en droit économique et devient la référence dans cette matière en France. Le cabinet français

Plus en détail

Contenu. La prudence s impose négociations hôtelières en 2015 4. Le baromètre hôtelier de HRG 6. À propos du baromètre hôtelier de HRG 12.

Contenu. La prudence s impose négociations hôtelières en 2015 4. Le baromètre hôtelier de HRG 6. À propos du baromètre hôtelier de HRG 12. Contenu La prudence s impose négociations hôtelières en 2015 4 Le baromètre hôtelier de HRG 6 À propos du baromètre hôtelier de HRG 12 Annexe 14 2 LE BAROMÈTRE HÔTELIER FÉVRIER 2015 LE BAROMÈTRE HÔTELIER

Plus en détail

Surface totale de 13 000 m2 SFT GONDRAND FRERES BP381 GARONOR - BAT.2 93616 AULNAY /S BOIS CEDEX. 80 Personnes

Surface totale de 13 000 m2 SFT GONDRAND FRERES BP381 GARONOR - BAT.2 93616 AULNAY /S BOIS CEDEX. 80 Personnes SFT FRERES GARONOR - BAT.2 93616 AULNAY /S BOIS CEDEX Fax: 01.45.91.64.96 Surface totale de 13 000 m2 80 Personnes 40 Lignes régulières de groupage et de messagerie européenne Un réseau qui offre une couverture

Plus en détail

ROLAND BERGER Strategy Consultants CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

ROLAND BERGER Strategy Consultants CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN RLAND BERGER Strategy Consultants SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Roland Berger

Plus en détail

La Lettre de Lyon. La réforme de la TVA immobilière est entrée en vigueur le 11 mars 2010. Sous-capitalisation des sociétés

La Lettre de Lyon. La réforme de la TVA immobilière est entrée en vigueur le 11 mars 2010. Sous-capitalisation des sociétés NOV 2010 LE DOSSIER La garde à vue censurée Page 4 DOSSIER SPECIAL Une nouvelle étape dans la lutte contre les risques psycho-sociaux Page 3 Taxe sur la 5 valeur ajoutée Taxe sur la 5 valeur ajoutée Impôt

Plus en détail

CRÉER > ÉCHANGER > GRANDIR

CRÉER > ÉCHANGER > GRANDIR CRÉER ÉCHANGER GRANDIR PARTENAIRE DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE INTERNATIONAL DE LA WALLONIE Agence wallonne à l Exportation et aux Investissements étrangers LA WALLONIE PRINCIPAUX SECTEURS D ACTIVITÉS Secteurs

Plus en détail

Dillenschneider Favaro & Associés

Dillenschneider Favaro & Associés Dillenschneider Favaro & Associés cabinet d avocats paris luxembourg une histoire commune Des expériences professionnelles différentes et des expertises complémentaires ont fondé une histoire commune quand

Plus en détail

La diversité de nos fabrications et l esprit qualitatif appliqué à nos réalisations nous ont permis d évoluer en

La diversité de nos fabrications et l esprit qualitatif appliqué à nos réalisations nous ont permis d évoluer en Extrusion de matières plastiques Extrusion de matières plastiques Spécialisée dans l extrusion des matières plastiques, CHEMO TECHNIQUE est implantée depuis 1976 à Creutzwald. La diversité de nos fabrications

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

20 mai 2014 20 mai 2014 Paris Paris. Confidentiel

20 mai 2014 20 mai 2014 Paris Paris. Confidentiel IMMO IMMO DAY 20 mai 2014 20 mai 2014 Paris Paris Confidentiel L investissement indirect dans l immobilier IMMO DAY en France (OPCI, SCPI) : aspects réglementaires 20 mai 2014 Paris Stéphane Puel Avocat

Plus en détail

Fusions et acquisitions : tendances 2013. Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault

Fusions et acquisitions : tendances 2013. Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault Fusions et acquisitions : tendances 2013 Steven H. Levin Franziska Ruf Sébastien Thériault Le 10 octobre 2012 Introduction Introduction Survol Influence des États-Unis sur les fusions et acquisitions au

Plus en détail

Cahier IX Report en arrière des déficits

Cahier IX Report en arrière des déficits Guide du résultat Cahier IX Report en arrière des déficits Exercice clos le 31 décembre 2014 5 mars 2015 Résumé Les sociétés désireuses de reporter en arrière leur déficit 2014 doivent joindre à la déclaration

Plus en détail

PrOPriÉtÉs intellectuelles

PrOPriÉtÉs intellectuelles PrOPriÉtÉs intellectuelles 5 la lettre Juillet 2011 Au sommaire Dessins et modèles Signes distinctifs PAGE 2 Droits d auteurs Droits voisins PAGE 3 Protection des données personnelles PAGE 4 Informatique

Plus en détail

Quelles clauses financières mettre en place dans les contrats de partenariat internationaux? Le b.a.-ba du contrat de vente et ses obligations.

Quelles clauses financières mettre en place dans les contrats de partenariat internationaux? Le b.a.-ba du contrat de vente et ses obligations. Le b.a.-ba du contrat de vente et ses obligations. Exposé du 10 mars 2014 Chambre de Commerce Luxembourg Me Véronique De Meester Avocat à la cour Quelles clauses financières mettre en place dans les contrats

Plus en détail

20123 Milan Via Gonzaga 7 Tél. : + 39 02 80 54 649 Fax : + 39 02 80 54 679

20123 Milan Via Gonzaga 7 Tél. : + 39 02 80 54 649 Fax : + 39 02 80 54 679 ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES SUR LE MARCHE ITALIEN 75017 Paris 121, avenue de Villiers Tél. : + 33 (0)1 53 93 93 00 Fax : + 33 (0)1 45 63 20 06 20123 Milan Via Gonzaga 7 Tél. : + 39 02 80 54 649 Fax

Plus en détail

L Allemagne se dote d un nouveau régime de société immobilière 5

L Allemagne se dote d un nouveau régime de société immobilière 5 France Allemagne Lettre bimestrielle d information sur l actualité juridique et fiscale allemande II / 2007 l Mars / Avril Table des Matières Droit des Sociétés 1. Cour Fédérale allemande : la compensation

Plus en détail

Le French Desk s adresse à toute entreprise française ou francophone souhaitant s implanter ou développer son activité au Royaume Uni.

Le French Desk s adresse à toute entreprise française ou francophone souhaitant s implanter ou développer son activité au Royaume Uni. Le French Desk Le French Desk s adresse à toute entreprise française ou francophone souhaitant s implanter ou développer son activité au Royaume Uni. Composé d avocats pour la plupart bilingues et de nationalité

Plus en détail

Présentation: Dr Nathalie Moreno, Partner Laurie-Anne Ancenys, Avocat et Solicitor

Présentation: Dr Nathalie Moreno, Partner Laurie-Anne Ancenys, Avocat et Solicitor Présentation: Dr Nathalie Moreno, Partner Laurie-Anne Ancenys, Avocat et Solicitor Les clauses essentielles: Problématiques abordées lors de négociations contractuelles en droit français et en droit anglais

Plus en détail

Représentant un tiers des séjours. Cliniques privées : un parcours de santé? DOSSIER

Représentant un tiers des séjours. Cliniques privées : un parcours de santé? DOSSIER DOSSIER iko / Brad Pict - Fotolia.com Cliniques privées : un parcours de santé? A l instar de la fusion Medipôle/Médi-Partenaires, les cliniques privées se restructurent et se rapprochent. Un secteur qui

Plus en détail

La synergie de nos expertises : la réponse à vos enjeux

La synergie de nos expertises : la réponse à vos enjeux Your World First La synergie de nos expertises : la réponse à vos enjeux The synergy of our combined expertise: delivering solutions to your challenges "Your World First" : Votre Monde, Notre Priorité

Plus en détail

Les tarifs T.T.C. Les salles. Les forfaits séjours séminaires. La restauration. Les conditions générales de vente

Les tarifs T.T.C. Les salles. Les forfaits séjours séminaires. La restauration. Les conditions générales de vente 2012 Les salles Les forfaits séjours séminaires La restauration Les conditions générales de vente Les salles Nom de la salle 1 er étage Rome (climatisée) Dublin (climatisée) Amsterdam (climatisée) Bonn

Plus en détail

Droit des contrats Approche comparée en droit français et en droit anglais

Droit des contrats Approche comparée en droit français et en droit anglais Présentation: Dr. Nathalie Moreno, Partner Laurie-Anne Ancenys, Solicitor et avocate Droit des contrats Approche comparée en droit français et en droit anglais 3 juillet 2012 Présentation Générale - Speechly

Plus en détail

Company Presenta.on France REAG GmbH Succursale de Paris

Company Presenta.on France REAG GmbH Succursale de Paris Company Presenta.on France REAG GmbH Succursale de Paris LE GROUPE NOS VALEURS IMPLANTATIONS CONSEIL GESTION PROJETS QUELQUES CHIFFRES CONTACTS HISTORIQUE DU GROUPE REAG - Real Estate Advisory Group a

Plus en détail

BILANS DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2009

BILANS DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2009 BILANS DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2009 TOURISME D AFFAIRES EUROPE ALLEMAGNE SALES CALLS AGENCES ET CORPORATE Stuttgart, Düsseldorf, Cologne Format : Démarchages Agences Dates

Plus en détail

réseaux de distribution

réseaux de distribution réseaux de distribution 3 LA Lettre Octobre 2011 Au sommaire Organisation du réseau Contrats - Clauses Opérateurs FOCUS Projet de loi renforçant les droits, la protection et l information des consommateurs

Plus en détail

«Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L excellence donc, n est pas une attitude mais. une habitude. Aristote

«Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L excellence donc, n est pas une attitude mais. une habitude. Aristote «Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L excellence donc, n est pas une attitude mais» une habitude. Aristote Trouver le meilleur exige une touche personnelle Recherche mondiale 2 Expertise canadienne

Plus en détail

Fusions & Acquisitions

Fusions & Acquisitions Fusions & Acquisitions LA LETTRE 1 Octobre 2008 Sommaire Édito Alertes Garanties au sein d un groupe Indemnités de dernière heure pour les dirigeants Responsabilité délictuelle pour manquements contractuels

Plus en détail

Convention Collection Starwood

Convention Collection Starwood Convention Collection Starwood UN RÉSEAU D ÉLITE COMPOSÉ DES PLUS GRANDS HÔTELS ET COMPLEXES TOURISTIQUES EN EUROPE, EN AFRIQUE ET AU MOYEN-ORIENT STARWOOD CONVENTION COLLECTION The Westin Palace Madrid,

Plus en détail

Newsletter Maroc. Nouvelle loi de Finances EDITO 2 IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS 3 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE 5 IMPOT GENERAL SUR LE REVENU.

Newsletter Maroc. Nouvelle loi de Finances EDITO 2 IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS 3 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE 5 IMPOT GENERAL SUR LE REVENU. www.bfl-avocats.com, f.elbar@cmsbfl.ma Nouvelle loi de Finances EDITO 2 IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS 3 Exonérations 3 Vérification de comptabilité 3 Avantages 3 Opérations de pension 3 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE

Plus en détail

Litera. Caisson Universel. La meilleure manière de ranger tout ce dont vous avez besoin au bureau. steelcase.com

Litera. Caisson Universel. La meilleure manière de ranger tout ce dont vous avez besoin au bureau. steelcase.com Caisson Universel. La meilleure manière de ranger tout ce dont vous avez besoin au bureau. Almaty. Amsterdam. Athens. Baku. Bangkok. Beijing. Belgrade. Brussels. Bucharest. Budapest. Casablanca. Dubai

Plus en détail

Lettre du Maghreb. Édito Un numéro «spécial», sous le signe de l Union pour la Méditerranée CHARI Â. Septembre 2008 numéro 3.

Lettre du Maghreb. Édito Un numéro «spécial», sous le signe de l Union pour la Méditerranée CHARI Â. Septembre 2008 numéro 3. Septembre 2008 numéro 3 Lettre du Maghreb Au sommaire Décryptage Investissement au Maghreb : les écueils à éviter en France. pages 2-3 Interview «Le Maroc récolte les fruits de ses réformes» Christian

Plus en détail

Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat

Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat Avocats www.cms-bfl.com Série Fiscale 25 septembre 2007 - N 13 Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (loi n 2007-1223 du 21 août 2007) RESUME C est sur les personnes physiques que

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

Propriétés intellectuelles LA LETTRE

Propriétés intellectuelles LA LETTRE 1 Juillet 2009 Sommaire Édito Signes distinctifs Inventions Dessins et modèles page 2 Une question se pose avant que vous ne tourniez la première page. Droits d auteurs Droits voisins page 3 Informatique

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

Accompagner les entreprises dans leurs problématiques douanières. Providing assistance to companies on customs matters

Accompagner les entreprises dans leurs problématiques douanières. Providing assistance to companies on customs matters Accompagner les entreprises dans leurs problématiques douanières Providing assistance to companies on customs matters 1 LES ENJEUX Le développement du commerce international, phénomène global et inéluctable,

Plus en détail

Movida Séduisant, simple et astucieux

Movida Séduisant, simple et astucieux Séduisant, simple et astucieux Concept & design : Rethinking Group www.rethinkinggroup.com Conception produit : Steelcase Séduisant, simple et astucieux Almaty. Amsterdam. Athens. Baku. Bangkok. Beijing.

Plus en détail

KOMPAS Groupe international

KOMPAS Groupe international KOMPAS Groupe international Présentation MICE Marjan Gostič Réseau international Kompas Présentation du réseau international La société KOMPAS a été créée en 1951 Kompas est une entreprise internationale

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

LES LOIS ANTI-CORRUPTION

LES LOIS ANTI-CORRUPTION LES LOIS ANTI-CORRUPTION UNE APPROCHE COMPARÉE EN DROIT FRANCAIS ET EN DROIT ANGLAIS 15 Janvier 2013 Dr. Nathalie Moreno Partner, Avocat et Solicitor Technology Laurie-Anne Ancenys Avocat et Solicitor,

Plus en détail

La transmission d entreprises

La transmission d entreprises La transmission d entreprises www.interface-entreprises.com Janvier 2013 Plan 1 2 3 4 5 1 Contexte et enjeux de la transmission d entreprises 2 Les motivations de la transmission 3 Les points clés du processus

Plus en détail

2009 : optimisme tempéré pour les pays du Maghreb

2009 : optimisme tempéré pour les pays du Maghreb Mai 2009 numéro 4 Lettre du Maghreb Au sommaire Décryptage Prestation de services Les opérateurs étrangers au Maghreb pages 2-3 Investissement Zones spéciales Les ZFE et les zones de nearshoring au Maroc

Plus en détail

Le Bureau de Paris Un développement dynamique pour une offre de services renforcée

Le Bureau de Paris Un développement dynamique pour une offre de services renforcée Abu Dhabi Atlanta Austin Charlotte Dubaï Francfort Genève Houston Londres Moscou New York Paris Riyad San Francisco Silicon Valley Singapour Washington, D.C. www.kslaw.com/offices/paris Le Bureau de Paris

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

La France en Europe. éléments de comparaison à partir d études institutionnelles récentes 06_2009 1/10

La France en Europe. éléments de comparaison à partir d études institutionnelles récentes 06_2009 1/10 1/10 Les déterminants de l économie font l objet de comparaisons internationales régulières par des institutions indépendantes et des entreprises de conseil. Ces études apportent un éclairage intéressant

Plus en détail

Préparation à la vente

Préparation à la vente Alain Schockert Administrateur-Délégué 30 mars 2011 - Namur Agenda Quand et pourquoi? A qui? Comment et spécificités de la transaction? Processus type Phase préparatoire Modes de cession Etapes d un processus

Plus en détail

Institutions financières Énergie Infrastructures, mines et matières premières Transport Technologie et innovation Sciences de la vie et santé.

Institutions financières Énergie Infrastructures, mines et matières premières Transport Technologie et innovation Sciences de la vie et santé. Institutions financières Énergie Infrastructures, mines et matières premières Transport Technologie et innovation Sciences de la vie et santé Paris A Nos key compétences player in the juridiques French

Plus en détail

Affaires franco-allemandes. Expertise. Cross-border. transfrontalière. and insolvency. Français

Affaires franco-allemandes. Expertise. Cross-border. transfrontalière. and insolvency. Français Affaires franco-allemandes Cross-border Expertise transversale restructuring et transfrontalière and insolvency Français Un savoir-faire transfrontalier au service des entreprises Affaires franco-allemandes

Plus en détail

Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter. Philippe Notter Jean-Marc Vionnet

Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter. Philippe Notter Jean-Marc Vionnet Demain je vends mon entreprise: quelques pièges à éviter Philippe Notter Jean-Marc Vionnet Notter Mégevand & Associés en bref Fribourg, Berne, Genève 16 avocats et notaires Français / Allemand / Anglais

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

RÉSEAUX DE DISTRIBUTION

RÉSEAUX DE DISTRIBUTION RÉSEAUX DE DISTRIBUTION 2 LA LETTRE Juillet 2011 Au sommaire Organisation du réseau Information précontractuelle Contrats - Clauses Opérateurs Focus : LME et relations commerciales PAGE 2 Animation du

Plus en détail

Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning

Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning Vous accompagner dans vos projets patrimoniaux Wealth and estate planning Les enjeux L organisation du patrimoine : une affaire complexe Dans une époque marquée par la mobilité géographique des personnes,

Plus en détail

MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015

MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015 MEETINGS & EVENTS EN EUROPE : «FAIRE PLUS AVEC MOINS», TENDANCE MAJEURE POUR 2015 En France, l activité du secteur MICE sera le reflet de la situation économique du pays Paris, le 18 novembre 2014 Selon

Plus en détail

ExcEllEncE creating ValuE FRANÇAIS 1

ExcEllEncE creating ValuE FRANÇAIS 1 Excellence creating Value FRANÇAIS 1 EN CHIFFRES Chiffre d affaires Chiffre d affaires en millions d euros Nombre de professionnels Moyenne annuelle, FTE 2010 143 2011 159 2012 170 2013 184 2014 197 2010

Plus en détail

Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison?

Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison? Communiqué de presse Paris, le 14 septembre 2010 Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison? Liligo.com bénéficie d un regard privilégié sur les recherches et les comportements

Plus en détail

Hay Group Spectrum. La nouvelle génération de solutions en RH

Hay Group Spectrum. La nouvelle génération de solutions en RH Hay Group Spectrum La nouvelle génération de solutions en RH De nos jours, une approche intégrée aux RH s impose. Une approche qui alimente de données concrètes votre processus décisionnel stratégique.

Plus en détail

présentation Un Cabinet d avocats spécialisé Des associés expérimentés Des engagements forts

présentation Un Cabinet d avocats spécialisé Des associés expérimentés Des engagements forts présentation Un Cabinet d avocats spécialisé OCEAN Avocats est un cabinet d avocats qui couvre les principaux domaines du droit des affaires et du droit social (droit des sociétés, immobilier et construction,

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

CONSEIL EN TECHNOLOGIES & MANAGEMENT. Business & Management, IT/IS, Telecom, Engineering & High Technologies, Biotech & Pharma

CONSEIL EN TECHNOLOGIES & MANAGEMENT. Business & Management, IT/IS, Telecom, Engineering & High Technologies, Biotech & Pharma Dossier de Presse CONSEIL EN TECHNOLOGIES & MANAGEMENT Business & Management, IT/IS, Telecom, Engineering & High Technologies, Biotech & Pharma 1 Carte d identité Métier : Conseil en Technologies & Management

Plus en détail

Les nouvelles pratiques en matière d optimisation fiscale face aux nouvelles réformes

Les nouvelles pratiques en matière d optimisation fiscale face aux nouvelles réformes Les nouvelles pratiques en matière d optimisation fiscale face aux nouvelles réformes Master 2 OFIS 20 mars 2014 Table des matières 1. Qu est ce que l optimisation fiscale? 2. Intensification de la lutte

Plus en détail

Tax & Financial Adviser

Tax & Financial Adviser Tax & Financial Adviser Olexco S.A. est une société fiduciaire indépendante spécialisée en conseils juridiques et fiscaux au niveau international. Bien implanté au sein de diverses juridictions, Olexco

Plus en détail