Afrique, France, Chine au cœur des enjeux macroéconomiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Afrique, France, Chine au cœur des enjeux macroéconomiques"

Transcription

1 1

2 2

3 Afrique, France, Chine au cœur des enjeux macroéconomiques HEC Executive Clubs Afrique 7 décembre 2013 Thierry APOTEKER (H78) Président-Directeur Général, TAC

4 En guise d introduction, quatre remarques de l économiste La Chine entre dans une transition structurelle majeure, avec un renforcement de la demande des ménages et une croissance économique nettement moins rapide qu hier. L ensemble de l Afrique subsaharienne a enregistré des performances macroéconomiques à la fois plus favorables et plus stables, au cours des dix dernières années, que la plupart des autres zones émergentes. Ces performances ne sont pas assurées pour la décennie qui vient: fortes différences entre pays, risques politiques, gouvernance, stabilisation des termes de l échange sont autant de défis à relever. Quelles que soient les hypothèse retenues (politiques, financières, européennes ), la France restera durablement dans une zone de croissance faible. 4

5 Messages clés (1/2) 1. Globalement, la France n a pas tiré profit de la progression très rapide des importations africaines au cours des 10 dernières années, alors que la Chine a été un des principaux bénéficiaires. 2. Les échanges entre Afrique, Chine et France sont très asymétriques (très forte proportion de produits primaires dans les exportations); la France reste un partenaire plus «diversifié». 3. Les pays africains «cibles» pour la France et la Chine sont différents, avec quelques cas de compétition plus difficile. 5

6 Messages clés (2/2) 4. Les investissements chinois en Afrique ont considérablement augmenté; ils sont très concentrés dans les activités extractives, avec une modeste diversification récente. 5. Le stock d IDE chinois en Afrique reste beaucoup plus faible que celui de la France (nonobstant d importantes difficultés de mesure), mais on a assisté à plusieurs épisodes de réactions ponctuelles très négatives. 6. Attention au risque d euphorie excessive: une partie (substantielle?) du développement africain récent est intimement lié aux termes de l échange avec des symptômes «rentiers» et de «Dutch Disease» visibles. 6

7 7

8 8

9 Structure des importations africaines* en 2012 France mn $ % Chine mn $ % Produits alimentaires et animaux vivants % % Boissons et tabacs % % Matières brutes non comestibles, sauf carburants % % Combustibles minéraux, lubrifiants et produits connexes % % Huiles, graisses d'origine animale ou végétale % % Produits chimiques et produits connexes % % Articles manufacturés % % Machines et matériel de transport % % Articles manufacturés divers % % Articles et transactions, n.d.a % % Total % % * pour une sélection de 16 pays (AGO, BEN, BFA, CAF, CIV, CMR, COG, GAB, GIN, KEN, MLI, NER, NGA, SEN, TGO, ZAF) 9

10 Structure des exportations africaines* en 2012 France mn $ % Chine mn $ % Produits alimentaires et animaux vivants % % Boissons et tabacs % % Matières brutes non comestibles, sauf carburants % % Combustibles minéraux, lubrifiants et produits connexes % % Huiles, graisses d'origine animale ou végétale % % Produits chimiques et produits connexes % % Articles manufacturés % % Machines et matériel de transport % % Articles manufacturés divers % % Articles et transactions, n.d.a % % Total % % * pour une sélection de 16 pays (AGO, BEN, BFA, CAF, CIV, CMR, COG, GAB, GIN, KEN, MLI, NER, NGA, SEN, TGO, ZAF) 10

11 Importations 2012 (mn $) Part de marché de la France Part de marché de la Chine Afrique du Sud % (12 e ) 12% (1 er ) Nigéria % (6 e ) 17% (1 er ) Angola % (6 e ) 20% (1 er ) Kenya % (11 e ) 13% (2 e ) Côte d Ivoire % (2 e ) 8% (3 e ) Cameroun % (2 e ) 19% (1 er ) Sénégal % (1 er ) 8% (4 e ) Congo % (1 er ) 11% (2 e ) Gabon % (1 er ) 13% (2 e ) Burkina Faso % (2 e ) 4% (8 e ) 11

12 12

13 Parts de marché de la France et de la Chine en 2002 FRANCE AGO BEN BFA CAF CIV CMR COG GAB GIN KEN MLI NER NGA SEN TGO ZAF Produits alimentaires et animaux vivants 5% 29% 19% 49% 26% 28% 17% 43% 20% 2% 18% 18% 3% 22% 10% 3% Boissons et tabacs 0% 12% 26% 72% 26% 34% 33% 47% 3% 5% 4% 2% 3% 26% 22% 3% Matières brutes non comestibles, sauf carburants 0% 2% 15% 21% 10% 16% 12% 19% 13% 1% 21% 9% 9% 10% 2% 1% Combustibles minéraux, lubrifiants 24% 1% 3% 16% 3% 7% 9% 29% 11% 6% 1% 5% 14% 7% 24% 0% Huiles, graisses d'origine animale ou végétale 1% 3% 1% 1% 2% 7% 1% 13% 0% 0% 7% 0% 2% 1% 4% 0% Produits chimiques et produits connexes, n.d.a. 7% 37% 33% 67% 31% 46% 33% 68% 35% 5% 27% 28% 10% 48% 42% 7% Articles manufacturés 13% 6% 14% 16% 20% 26% 18% 49% 11% 2% 11% 8% 5% 20% 4% 4% Machines et matériel de transport 5% 21% 45% 44% 25% 30% 30% 48% 23% 8% 39% 28% 7% 41% 32% 5% Articles manufacturés divers 4% 35% 37% 21% 44% 39% 26% 55% 11% 8% 28% 24% 3% 33% 4% 6% Total 6% 17% 26% 40% 21% 29% 24% 49% 18% 5% 21% 16% 6% 25% 14% 4% CHINE AGO BEN BFA CAF CIV CMR COG GAB GIN KEN MLI NER NGA SEN TGO ZAF Produits alimentaires et animaux vivants 1% 3% 8% 0% 3% 10% 1% 0% 12% 0% 7% 16% 4% 2% 1% 4% Boissons et tabacs 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 3% 1% 2% 1% 1% Matières brutes non comestibles, sauf carburants 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 1% 0% 9% 0% 0% 3% Combustibles minéraux, lubrifiants 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 1% 0% 0% 1% Huiles, graisses d'origine animale ou végétale 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% Produits chimiques et produits connexes, n.d.a. 1% 9% 0% 0% 1% 1% 3% 0% 2% 3% 1% 3% 6% 2% 4% 4% Articles manufacturés 4% 46% 2% 3% 4% 3% 9% 1% 12% 11% 2% 4% 11% 9% 20% 7% Machines et matériel de transport 1% 26% 3% 1% 4% 1% 4% 0% 5% 3% 3% 7% 9% 1% 7% 5% Articles manufacturés divers 9% 33% 4% 1% 10% 8% 7% 1% 9% 12% 5% 5% 23% 9% 9% 19% Total 2% 21% 3% 1% 2% 3% 4% 0% 6% 4% 3% 6% 9% 3% 9% 5% 13

14 Parts de marché de la France et de la Chine en 2012 FRANCE AGO BEN BFA CAF CIV CMR COG GAB GIN KEN MLI NER NGA SEN TGO ZAF Produits alimentaires et animaux vivants 4% 13% 18% 27% 20% 21% 14% 31% 13% 1% 21% 8% 2% 18% 11% 2% Boissons et tabacs 2% 21% 7% 11% 25% 19% 26% 51% 2% 2% 3% 3% 9% 51% 25% 6% Matières brutes non comestibles, sauf carburants 1% 3% 22% 7% 5% 4% 4% 12% 4% 1% 8% 7% 12% 5% 3% 1% Combustibles minéraux, lubrifiants 2% 10% 3% 0% 1% 2% 16% 17% 6% 0% 1% 2% 5% 7% 5% 0% Huiles, graisses d'origine animale ou végétale 0% 1% 2% 6% 2% 2% 1% 6% 3% 0% 0% 1% 0% 4% 1% 1% Produits chimiques et produits connexes, n.d.a. 3% 25% 30% 39% 18% 25% 27% 50% 18% 4% 32% 25% 4% 31% 19% 6% Articles manufacturés 4% 2% 8% 11% 11% 10% 15% 21% 6% 1% 3% 11% 5% 9% 1% 3% Machines et matériel de transport 4% 12% 23% 30% 14% 19% 16% 27% 18% 3% 19% 24% 5% 18% 10% 3% Articles manufacturés divers 2% 11% 18% 22% 24% 18% 20% 39% 10% 2% 13% 15% 4% 20% 1% 2% Total 3% 8% 16% 13% 12% 15% 17% 29% 11% 2% 14% 13% 4% 14% 5% 2% CHINE AGO BEN BFA CAF CIV CMR COG GAB GIN KEN MLI NER NGA SEN TGO ZAF Produits alimentaires et animaux vivants 2% 7% 1% 2% 3% 5% 3% 2% 5% 1% 8% 6% 5% 4% 17% 10% Boissons et tabacs 0% 3% 0% 6% 5% 0% 0% 1% 0% 3% 0% 0% 3% 0% 0% 1% Matières brutes non comestibles, sauf carburants 5% 5% 1% 3% 1% 1% 1% 7% 1% 2% 4% 8% 4% 2% 5% 6% Combustibles minéraux, lubrifiants 0% 0% 0% 0% 0% 0% 1% 0% 0% 0% 0% 1% 1% 0% 0% 0% Huiles, graisses d'origine animale ou végétale 0% 3% 0% 3% 1% 2% 0% 1% 1% 0% 0% 1% 2% 0% 1% 0% Produits chimiques et produits connexes, n.d.a. 13% 14% 2% 3% 9% 15% 5% 4% 10% 10% 6% 25% 15% 8% 18% 10% Articles manufacturés 36% 71% 7% 12% 17% 38% 33% 24% 34% 25% 11% 15% 29% 24% 71% 25% Machines et matériel de transport 22% 27% 7% 15% 12% 24% 8% 14% 13% 20% 23% 25% 23% 16% 51% 19% Articles manufacturés divers 37% 68% 5% 7% 28% 46% 15% 19% 39% 39% 32% 33% 37% 37% 93% 42% Total 20% 33% 4% 4% 8% 19% 11% 13% 13% 13% 11% 14% 17% 8% 36% 12% 14

15 IDE totaux vers l Afrique: une part dominante vers les pays ressource-rich md $ Les IDE vers l Afrique se répartissent de façon équivalente entre Greenfield et M&A. Pour les Greenfield, les premiers investisseurs «sud-sud» sont l Inde, la Chine et les pays du Golfe: en 2012, ils ont représenté plus de 55% du total de ces opérations vers l Afrique Source: AEO 15

16 16

17 10 principaux pays investissant en Afrique (part en pourcentage) Source: CNUCED 17

18 Top 20 FDI (Greenfield investments) New projects source countries investing in Africa New projects ( ) CAGR ( ) United States % UK % France % India % South Africa % UAE % Spain % Germany % China % Portugal % Kenya % Japan % Switzerland % Italy % Canada % Nigeria % Australia % Netherlands % South Korea % Saudi Arabia % Other investor countries 844 Sources: fdi Markets; Ernst & Young analysis 18

19 «We like Chinese investment because we have one meeting, we discuss what they want to do, and then they just do it there are no benchmarks or preconditions» Sahr Johnny, Ambassadeur de Sierra Leone en Chine, 2005 La Chine mène une politique plus cohérente de liens (forts) entre commerce, investissement, crédits, aide publique et diplomatie, avec l objectif dominant de sécurisation de l accès aux ressources. 19

20 20

21 Top 10 Chinese deals in Africa (since 2010) Date Investor To Sector Type Target Amount (USD mn) Jul 2013 CNPC Mozambique Energy M&A ENI East Africa SpA 4,200 Apr 2012 Shandong Iron & Steel Group Co Sierra Leone Commodities M&A Tonkolili Iron Ore Ltd 1,500 Dec 2011 Gansu Province State-owned South Africa Commodities M&A Metorex Ltd 1,329 May 2011 Investor Group South Africa Commodities M&A Wesizwe Platinum Ltd 869 Aug 2011 Nov 2012 China Nonferrous Metals Mining (CNMC) Beijing Automobile Industry Hold Comp (BAIC) Zambia Intermediate Goods Greenfield 700 South Africa Automotive Greenfield 282 Dec 2011 China Investment Corp (CIC) South Africa Financial Services May 2010 Jidong Cement South Africa Intermediate Goods M&A Shanduka Group Ltd 245 Greenfield 221 Nov 2010 Peoples Republic of China Nigeria Transport M&A Tin-Can Island Container 154 Sep 2011 China FAW Group South Africa Automotive Greenfield

22 Merci de votre patiente attention Présentation de TAC TAC est un groupe de recherche totalement indépendant qui fournit des prestations de conseil sur les questions économiques et financières internationales pour des entreprises industrielles des investisseurs financiers et des organisations multilatérales. Les sujets sur lesquels TAC intervient incluent: Analyse du risque-pays Analyse conjoncturelle et financière sur économies avancées Projection des prix du pétrole Appui aux choix de stratégie pays 22

23 Contacts Thierry Apoteker (HEC78), Président Directeur Général Morgane Lohézic, responsable Développement & Communication Web: Tel: +33 (0)

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie (situation de l assurance automobile 2010-2014) I. Le Marché

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

Capital investissement : l avenir est-il africain? Amal ATMANE

Capital investissement : l avenir est-il africain? Amal ATMANE Capital investissement : l avenir est-il africain? Amal ATMANE ETAT DES LIEUX D importants besoins en fonds propres Croissance économique Besoin en investissements Besoins en fonds propres +8% par an*

Plus en détail

SG/STEEL(2001)2 STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS

SG/STEEL(2001)2 STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS 1 TABLE OF CONTENTS Table 1 Crude steel production (million tonnes)...4 Graph 1 World Crude Steel in 2...5 Graph 2 World Crude Steel by Area...5

Plus en détail

HÔTEL ADRESSE PRIX DE LA CHAMBRE. Boulevard Hassan II, Cocody, Côte d Ivoire Tel : +225 22482626 e-mail : H8844-SL@sofitel.com

HÔTEL ADRESSE PRIX DE LA CHAMBRE. Boulevard Hassan II, Cocody, Côte d Ivoire Tel : +225 22482626 e-mail : H8844-SL@sofitel.com RÉSERVATIONS D HÔTEL Le pays hôte a eu l amabilité de négocier des tarifs préférentiels dans les hôtels suivants d Abidjan. Les délégués sont priés de faire eux-mêmes leurs réservations directement auprès

Plus en détail

Être victorieux en Asie

Être victorieux en Asie Être victorieux en Asie Le rôle du CBdC Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef, Le Conference Board du Canada Décembre 2014 conferenceboard.ca Asie émergente : où se situe la croissance

Plus en détail

Un nouveau cadre de suivi des progrès vers la réalisation de l objectif d «Une énergie durable pour tous»

Un nouveau cadre de suivi des progrès vers la réalisation de l objectif d «Une énergie durable pour tous» Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Résumé E n déclarant 2012 «Année internationale de l énergie durable pour tous», l Assemblée

Plus en détail

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013

Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001. Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 Mise en place d un SMSI selon la norme ISO 27001 Wadi Mseddi Tlemcen, le 05/06/2013 2 Agenda Présentation de la norme ISO/IEC 27001 Eléments clé de la mise en place d un SMSI Situation internationale 2

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Données 2011 à Cette étude a été réalisée par la Fédération des Sociétés d Assurances de Droit National Africaines (FANAF)

Données 2011 à Cette étude a été réalisée par la Fédération des Sociétés d Assurances de Droit National Africaines (FANAF) Le marché de l assurance en Afrique Données 2011 à 2015 Cette étude a été réalisée par la Fédération des Sociétés d Assurances de Droit National Africaines (FANAF) Pour tout renseignement complémentaire

Plus en détail

L'efficacité de la politique fiscale en période d'après crise financière mondiale

L'efficacité de la politique fiscale en période d'après crise financière mondiale Forum sur la fiscalité africaine L'efficacité de la politique fiscale en période d'après crise financière mondiale Sanjeev Gupta Département des Finances publiques Fonds monétaire international 1 mars

Plus en détail

Secteur bancaire Enjeux d image

Secteur bancaire Enjeux d image Secteur bancaire Enjeux d image Étude mondiale Luc Durand Président Ipsos, Québec Luc.Durand@ipsos.com Plan de la présentation Sommaire méthodologique Portrait global La surveillance des banques Quand

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Une Croissance Fragile en quête de transformation Jaime de Melo

Une Croissance Fragile en quête de transformation Jaime de Melo 1 ère. Journée de la Francophonie «Croissance partagée et développement responsable: Les conditions de la stabilité du monde et de l espace francophone» Une Croissance Fragile en quête de transformation

Plus en détail

Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15

Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15 Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15 Février a vu la poursuite de la tendance à la baisse du marché du café de des derniers mois. Le prix

Plus en détail

Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café

Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café Les exportations de café en provenance du Brésil ont atteint un niveau record de 36,8 millions de sacs pendant la campagne 2014/15

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

Rabat, le 26 juin 2014

Rabat, le 26 juin 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 26 juin 2014 Afrique occupe de plus en plus une part importante dans les échanges internationaux : sa part dans les échanges commerciaux est passée

Plus en détail

Afrique subsaharienne

Afrique subsaharienne Combler le déficit d infrastructures en Afrique subsaharienne subsaharienne Présentation la Groupe Macro des PTFs Cotonou, Benin, le 9 décembre Luc Moers Représentant Résident du FMI au Benin Il est nécessaire

Plus en détail

Tendances et limites du modèle alimentaire :

Tendances et limites du modèle alimentaire : Tendances et limites du modèle alimentaire : que peut-on attendre de la cuisine note à note? Pierre COMBRIS INRA Alimentation et Sciences Sociales (ALISS) Académie d'agriculture de France Séance du 19

Plus en détail

Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue

Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue F Rapport sur le marché du café Mars 2015 Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue En mars 2015, le marché du café a chuté pour le cinquième mois consécutif, pendant

Plus en détail

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC.

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC. 3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014 Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC 31 Janvier 2014 1 Potentiel, risque et concurrence en Afrique: une cartographie exclusive

Plus en détail

Un marché à découvrir Alliance Monde 2014. Oscar Arriagada Délégué Commercial CHILEAN PROMOTION BUREAU

Un marché à découvrir Alliance Monde 2014. Oscar Arriagada Délégué Commercial CHILEAN PROMOTION BUREAU Un marché à découvrir Alliance Monde 2014 Oscar Arriagada Délégué Commercial CHILEAN PROMOTION BUREAU 1. Le Chili 2. Le Chili : un pays pour faire des affaires et des investissements 3. L industrie du

Plus en détail

Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace

Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace Tout ce dont vous avez besoin pour un atelier automobile propre, sûr et efficace Améliorez votre atelier Les échappements de véhicules, les fumées de soudage, les poussières de ponçage et de meulage, les

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Chapitre VI Impact de l intégration sur le Commerce

Chapitre VI Impact de l intégration sur le Commerce Chapitre VI Impact de l intégration sur le Commerce Catherine Araujo Bonjean CERDI Stéphanie Brunelin CERDI Céline Carrère Université de Genève et FERDI Conférence sous-régionale: Renforcer l intégration

Plus en détail

Soutenabilité de la dette et notation du risque souverain dans les pays africains post-ppte

Soutenabilité de la dette et notation du risque souverain dans les pays africains post-ppte Soutenabilité de la dette et notation du risque souverain dans les pays africains post-ppte Présentation au séminaire AFD/OCDE Perspectives économiques 25-26: une Afrique à deux vitesses Eric Paget-Blanc,

Plus en détail

Nouveaux pays développés (BRIC)

Nouveaux pays développés (BRIC) COMMITTED TO YOU Coninco Master Class - Vevey 8 & 9 novembre 2010 Nouveaux pays développés (BRIC) Jean-Pierre Buchs Olivier Dumuid UBP GESTION INSTITUTIONNNELLE SA Rue Robert-Estienne 8 CP 1320 1211 Genève

Plus en détail

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Sommaire 1. Introduction 2. Brève présentation de l APPA 3. Place de l Afrique dans le contexte pétrolier

Plus en détail

Bilans 2012 des IDE en Méditerranée en 2012. Focus sur les Investissements européens en Tunisie. www.anima.coop. 28 Novembre 2013, Tunis Manal Tabet

Bilans 2012 des IDE en Méditerranée en 2012. Focus sur les Investissements européens en Tunisie. www.anima.coop. 28 Novembre 2013, Tunis Manal Tabet Bilans 2012 des IDE en Méditerranée en 2012 Focus sur les Investissements européens en Tunisie 28 Novembre 2013, Tunis Manal Tabet www.anima.coop Observatoire des Investissements et Partenariats en Méditerranée

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013

Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Situation et perspectives de l économie mondiale 2013 Embargo 17 janvier 2013 Rapport des Nations Unies : L économie africaine rebondit en dépit d un ralentissement économique mondial Des liens commerciaux

Plus en détail

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Résumé En 2013, les échanges extérieurs du Mozambique se sont élevés à 12,6 Mds USD, en hausse de 7,4% par rapport à 2012. Les exportations sont principalement

Plus en détail

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements M&G Global Macro Bond Fund Anthony Doyle Directeur des investissements 1 Caractéristiques du Fonds M&G Global Macro Bond Fund Gérant : Gérant adjoint : Jim Leaviss Mike Riddell Date de lancement : Octobre

Plus en détail

Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence

Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence Mamadou Lamine BA, Directeur Environnement des Affaires APIX Promoteur African Investment Academy 3 ème Salon international des

Plus en détail

La Fondation Internationale pour la Science (IFS) 37 années de soutien aux jeunes chercheurs et au développement des pays du sud

La Fondation Internationale pour la Science (IFS) 37 années de soutien aux jeunes chercheurs et au développement des pays du sud La Fondation Internationale pour la Science (IFS) 37 années de soutien aux jeunes chercheurs et au développement des pays du sud 1 Renforcer les capacités scientifiques des pays en développement 2 Mandat

Plus en détail

Les investissements en exploration-production et raffinage - 2012

Les investissements en exploration-production et raffinage - 2012 Réserves prolongées Raffinage propre Véhicules économes Carburants diversifiés CO maîtrisé Les investissements en exploration-production et raffinage - G US$ Investissements en exploration-production 65

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours

15 = Entrée en Thailande gratuite et sans visa pour une période de 15 jours Pour de courts séjours, le gouvernement thaïlandais facilite le voyage des touristes de certaines nationalités en leur offrant une exemption de visa. Voici la liste des ressortissants étrangers (munis

Plus en détail

SYNTHESE DES RAPPORTS NATIONAUX SUR L ADOPTION DU TARIF EXTERIEUR COMMUN DE LA CEDEAO

SYNTHESE DES RAPPORTS NATIONAUX SUR L ADOPTION DU TARIF EXTERIEUR COMMUN DE LA CEDEAO COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES SYNTHESE DES RAPPORTS NATIONAUX SUR L ADOPTION DU TARIF EXTERIEUR COMMUN DE LA CEDEAO Abuja, Juillet 2004

Plus en détail

Olive Oil Market Trends

Olive Oil Market Trends MULTI-YEAR EXPERT MEETING ON COMMODITIES AND DEVELOPMENT 9-10 April 2014 Olive Oil Market Trends by Mr. Ammar Assabah Deputy Director, International Olive Council The views expressed are those of the author

Plus en détail

La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire. d Afrique de l Ouest l

La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire. d Afrique de l Ouest l La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire en Afrique de l Ouestl par John M. Staatz, Niama Nango Dembélé,, Valerie Kelly, et Ramziath Adjao Département d éd économie agro-alimentaire

Plus en détail

Le partage de la rente minière: Un enjeu budgétaire en Afrique

Le partage de la rente minière: Un enjeu budgétaire en Afrique Le partage de la rente minière: Un enjeu budgétaire en Afrique B. Laporte (CERDI), C. de Quatrebarbes (FERDI), Y. Bouterige (FERDI) Du 1 au 4 Décembre 2015, Dakar Les enjeux de la fiscalisation du secteur

Plus en détail

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 PRÉSENTATION CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 TOURS PRÉLIMINAIRES ER TOUR Equipe Match Equipe Aller Retour Liberia Lesotho 0 0 Kenya Comores 0 Madagascar Ouganda

Plus en détail

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café continuent d'enregistrer une chute progressive pendant que les spéculations sur la récolte brésilienne de 2015/16

Plus en détail

Bilans 2012 des IDE et partenariats en Méditerranée. 4 leçons à tirer de la crise. www.anima.coop

Bilans 2012 des IDE et partenariats en Méditerranée. 4 leçons à tirer de la crise. www.anima.coop Bilans 2012 des IDE et partenariats en Méditerranée 4 leçons à tirer de la crise 19 Novembre 2013, Marseille / Alger Lancement du rapport ANIMA-MIPO 2012 www.anima.coop Observatoire des Investissements

Plus en détail

Stratégies de Développement et Diversification des Exportations pour les Pays les Moins Avancés (PMAs) Stephen Golub Swarthmore College USA

Stratégies de Développement et Diversification des Exportations pour les Pays les Moins Avancés (PMAs) Stephen Golub Swarthmore College USA Stratégies de Développement et Diversification des Exportations pour les Pays les Moins Avancés (PMAs) Stephen Golub Swarthmore College USA Plan 1. Survol sur la stratégie de développement 2. Compétivité

Plus en détail

L Afrique du nord dans les chaines de valeurs mondiales

L Afrique du nord dans les chaines de valeurs mondiales L Afrique du nord dans les chaines de valeurs mondiales Quel potentiel pour l intégration de chaines de valeur régionales Ali HARBI AHC Consulting Membre du Cercle d Action et de Réflexion pour l Entreprise

Plus en détail

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 La question sociale globale et les migrations Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 1. Nous connaissons un moment sans précédent de victoire contre la pauvreté 2.

Plus en détail

Le Maroc. Tremplin vers l Afrique de demain? Yacine D. FAL Rencontre économique Asmex Casablanca 24 mars 2015

Le Maroc. Tremplin vers l Afrique de demain? Yacine D. FAL Rencontre économique Asmex Casablanca 24 mars 2015 Le Maroc Tremplin vers l Afrique de demain? Yacine D. FAL Rencontre économique Asmex Casablanca 24 mars 2015 Un regard qui change sur l Afrique Et un continent qui se transforme «Aujourd'hui, les pays

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie Points forts : Pluviométrie : Précipitations médiocres en Afrique de l Ouest Précipitations supérieures à la normale dans certaines régions d Afrique de l Est, notamment à l est du Tchad, au Soudan, au

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission ------------ [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013 INDICE

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Chine: piège ou bénédiction?

Chine: piège ou bénédiction? Chine: piège ou bénédiction? Chances et défis pour les entreprises suisses Kurt Haerri, Président de la chambre de commerce Suisse-Chine Journée de l industrie Swissmem du 21 juin 2012 La Chine dans notre

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Pistes pour améliorer les résultats en matière de santé Résultats Résultats de santé Ménages et communautés Comportements

Plus en détail

Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale

Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale Benoit Daviron (Cirad Moisa) Mathilde Douillet (FARM, Cirad Moisa) Présentation au Séminaire «Sécurité Alimentaire» 18

Plus en détail

(SCCC), Partenaire de L Association. Vaud-Shaanxi

(SCCC), Partenaire de L Association. Vaud-Shaanxi La Chambre de Commerce Suisse-Chine (SCCC), Partenaire de L Association Vaud-Shaanxi Présentation donnée le 11 juin 2002 à l occasion de l Assemblée Générale de l Association Vaud-Shaanxi par M. Pierre

Plus en détail

It s Mostly Fiscal? Luc Moers Représentant Résident du FMI au Bénin. International Monetary Fund

It s Mostly Fiscal? Luc Moers Représentant Résident du FMI au Bénin. International Monetary Fund It s Mostly Fiscal? Présentation a l Ecole Nationale de la Statistique, de la Planification et de la Démographie de l Université de Parakou Tchaourou, Bénin Le 8 janvier 2016 Luc Moers Représentant Résident

Plus en détail

Congo RDC Developments économiques récentes

Congo RDC Developments économiques récentes Congo RDC Developments économiques récentes Nicholas Staines, FMI 7 avril 2016 nstaines@imf.org 0-820-917-195 L'environnement extérieur Croissance mondiale reste faible La croissance mondiale plus faible

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

Colloque public: «Le Canada / le Québec face aux investissements directs étrangers (IDE): enjeux, défis et stratégies»

Colloque public: «Le Canada / le Québec face aux investissements directs étrangers (IDE): enjeux, défis et stratégies» Simon LEFEBVRE - Simon NADEAU Kawrantin ROUDAUT - Thibault WANSCH Colloque public: «Le Canada / le Québec face aux investissements directs étrangers (IDE): enjeux, défis et stratégies» 2 décembre 2013

Plus en détail

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise Des SOLUTIONS COMMERCI au service de la croissance de votre entreprise LES C BINET CONSEIL INTERN TION L expert en transformation commerciale 01 NOTRE AMBITION 02 NOTRE APPROCHE 03 NOS ATOUTS Vous orienter

Plus en détail

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée OCDE - Paris, 8 avril 2015 L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit Principaux chiffres de l aide en 2014 Synthèse détaillée En 2014,

Plus en détail

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE LA COOPERATION ENTRE L OHI ET L OMAOC QUELLES PERSPECTIVES? par Alain Michel LUVAMBANO Secrétaire Général Atelier sur le développement des services

Plus en détail

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis

La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce Les solutions d une banque panafricaine Etat des lieux, Opportunités et Défis Edward George, Directeur de Recherche des Matières Premières Agricoles 26

Plus en détail

Le Lloyd s à portée de main

Le Lloyd s à portée de main Le Lloyd s à portée de main BIENVENUE AU LLOYD S Le Lloyd s est le premier marché mondial d assurance et de réassurance spécialisées. Nous assurons depuis 327 ans toutes sortes de risques dans le monde

Plus en détail

Rafraîchissement/Climatisation et chauffage solaire

Rafraîchissement/Climatisation et chauffage solaire Rafraîchissement/Climatisation et chauffage solaire Quelle rentabilité en bâtiment tertiaire? Quelles économies d énergie offre le couplage solaire/gaz naturel? Diapo 1 Une étude technico-économique conomique

Plus en détail

Besoins de l Inde et de la Chine en ressources naturelles. Par Simon Boily Gabriel Conea Rita El Otmani Majdouline Ibnoueddine Tania Lefrançois

Besoins de l Inde et de la Chine en ressources naturelles. Par Simon Boily Gabriel Conea Rita El Otmani Majdouline Ibnoueddine Tania Lefrançois Besoins de l Inde et de la Chine en ressources naturelles Par Simon Boily Gabriel Conea Rita El Otmani Majdouline Ibnoueddine Tania Lefrançois Une croissance économique continue Une augmentation croissante

Plus en détail

Perspectives pour la Chine

Perspectives pour la Chine Perspectives pour la Chine Christian Déséglise Responsable des Marchés Emergents, HSBC USA Septembre 212 Dcument Public. Chine : Une croissance au ralenti, en particulier dans le secteur de l industrie

Plus en détail

AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS*

AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS* Afrique du Sud AFRICA NOS CORRESPONDANTS AFRICAINS* ABSA Bank NedBank Standard Bank of South Africa ABSAZAJJ NEDSZAJJ SBZAZAJJ Algérie Angola Bénin Banque de l Agriculture et du Développement Rural Banque

Plus en détail

Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis

Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis Des Oiseaux dans la tourmente Episode 19 Les créanciers (1) / les cigales et les fourmis Les cigales et les fourmis Regardons la position par pays, la différence entre les avoirs et les dettes. Les principaux

Plus en détail

Risques et Opportunités à l international

Risques et Opportunités à l international Risques et Opportunités à l international Après la mondialisation, une «régionalisation» des échanges? Thierry Apoteker, Président-Directeur Général, TAC www.tac-financial.com Après la mondialisation,

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

1. 1. Voyages de la génération Y au Canada : nombre et point d origine

1. 1. Voyages de la génération Y au Canada : nombre et point d origine Fiche de renseignements sur les voyageurs internationaux de la génération Y Objet La présente fiche de renseignements donne un aperçu de la taille du marché des voyageurs de la génération Y pour le Canada,

Plus en détail

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale CNUCED Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale Atelier régional et lancement de projet N djamena, Tchad, 25-30

Plus en détail

Les Bourses Africaines:

Les Bourses Africaines: ASSEMBLEE GENERALE FANAF JOURNEE DE LA FINANCE MARDI 22 FEVRIER 2011 Les Bourses Africaines: source de financement et instrument de placements pour les sociétés d assurance en Afrique? Cyrille Nkontchou,

Plus en détail

Partager bien PLUS qu une action

Partager bien PLUS qu une action Partager bien PLUS qu une action Lille 25 mars 2015 Patrick Renard Directeur du Service actionnaires Le groupe Air Liquide Chiffres clés 2 25 mars 2015 Lille Air Liquide en 2014 + de 50 000 Collaborateurs

Plus en détail

Next Generation Access Défis pour la Suisse

Next Generation Access Défis pour la Suisse Office Bundesamt fédéral für de Kommunikation la communication Division Services de télécommunication Next Generation Access Défis pour la Suisse FTTH conference 2012 by openaxs Fribourg, 22 août 2012

Plus en détail

Nos retraites dans l économie de demain

Nos retraites dans l économie de demain ENAP Centre de recherche sur la gouvernance Colloque 30 mars 2014 Nos retraites dans l économie de demain ou la gestion du risque dans un environnement en mutation Denis Latulippe École d actuariat Environnement

Plus en détail

RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014

RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014 RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014 SOMMAIRE MESSAGES CLES 3 PERFORMANCES CONSOLIDEES 9 DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE

Plus en détail

ICC 102-1. 11 mars 2009 Original : français. Étude. Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre

ICC 102-1. 11 mars 2009 Original : français. Étude. Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre ICC 102-1 11 mars 2009 Original : français F Étude Conseil international du Café 102 e session 18 20 mars 2009 Londres, Angleterre Étude : Consommation du café dans les pays non membres de l Organisation

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

Les résultats des indices IPD 2010 de l'immobilier d'investissement français. Paris Conférence de presse, 27 avril 2011

Les résultats des indices IPD 2010 de l'immobilier d'investissement français. Paris Conférence de presse, 27 avril 2011 Les résultats des indices IPD 2010 de l'immobilier d'investissement français Paris Conférence de presse, 27 avril 2011 Rappel : les caractéristiques clés de la base de données IPD en France au 31 décembre

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde.

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde. SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde Septembre 2015 SNTL Groupe Positionnement stratégique sur le marché Supply Chain

Plus en détail

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines R2DS Astréa Séminaire Alimentation et Changement Climatique Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines Benoit Daviron (Cirad, UMR-Moisa) Décembre 2014 Introduction : Sociétés organiques/sociétés

Plus en détail

Synthèse. Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique

Synthèse. Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique 0 Synthèse Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique 1 Résumé Il existe des besoins pressants en matière de développement humain sur

Plus en détail

Portée et performances financières des Institutions de Microfinance d Afrique Centrale : quel commentaire?

Portée et performances financières des Institutions de Microfinance d Afrique Centrale : quel commentaire? Portée et performances financières des Institutions de Microfinance d Afrique Centrale : quel commentaire? Zacharie ELOUNDOU OWONA 1 Consultant au GRASSENT 2, Unité microfinance eloundouo@hotmail.com /

Plus en détail

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT UNCTAD/ITE/IIT/2005/3 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Genève COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les

Plus en détail

La vulnérabilité de l Afrique subsaharienne à la crise financière: le cas du commerce

La vulnérabilité de l Afrique subsaharienne à la crise financière: le cas du commerce La vulnérabilité de l Afrique subsaharienne à la crise financière: le cas du commerce Nicolas Berman (Graduate Institute, Geneva) Philippe Martin (Sciences-Po, Paris and CEPR) Lyon, 12 novembre, journées

Plus en détail

Certification FSC et Gestion forestière durable en Afrique

Certification FSC et Gestion forestière durable en Afrique Certification et légalité dans la filière bois du Bassin du Congo : État des lieux et perspectives Paris, France, 21 juin 2006 Bureau Régional Afrique Certification FSC et Gestion forestière durable en

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

KAIZEN / Lean Management la voie vers la performance par l augmentation de la productivité et la réduction des coûts

KAIZEN / Lean Management la voie vers la performance par l augmentation de la productivité et la réduction des coûts KAIZEN / Lean Management la voie vers la performance par l augmentation de la productivité et la réduction des coûts Alger, 01 02 Mars 2010 Mihai Văleanu Institut Kaizen Roumanie 1 / 14 Présentation de

Plus en détail