Sûreté de Fonctionnement des Logiciels Critiques État des lieux et évolutions récentes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sûreté de Fonctionnement des Logiciels Critiques État des lieux et évolutions récentes"

Transcription

1 Sûreté de Fonctionnement des Logiciels Critiques État des lieux et évolutions récentes

2 Plan Présentation du groupe SERMA Contexte du développement critique Historique de la Sûreté de Fonctionnement Les normes de Sûreté de Fonctionnement Évolutions récentes normatives Impacts des erreurs Logicielles Pratiques de développement critique Cycle en V Techniques formelles Une approche globale Conclusion

3 Présentation du Groupe Serma 750 pers. ~80 M CA Membre de 6 Pôles de compétitivité Sûreté de Fonctionnement des systèmes critiques à forte composante logicielle Maîtrise des normes CEI 61508, CEI 62304, ISO 26262, EN 50126/128/129, CEI 61513, DO 178B, Des prestations adaptées : Conseil/accompagnement - Etudes Evaluation Expertise Formation Des experts reconnus par des organismes de certification (CERTIFER, TÜV Rheinland)

4 Contexte du développement critique Aéronautique Spatial Médical Défense L électronique et le Logiciel au cœur des Systèmes Critiques Automobile Ferroviaire Energie Industriel Pétrole & gaz

5 Des outils pour faciliter les développements : Les normes Utilisation de plus en plus importante du logiciel pour assurer ou participer à des fonctions critiques pouvant impacter la sécurité Développement de référentiels intégrant la composante logicielle dans les différents secteurs industriels ~ 1980 ~ 1990 ~ 2000 ~ 2010 Aéronautique Nucléaire Générique Machines Ferroviaire Médical Process Automobile

6 Pourquoi prendre en compte la SdF dans les développements des logiciels? Pour réaliser un Produit sain c est-à-dire fiable, maintenable et sûr de fonctionnement dans le temps Pour accéder à de nouveaux marchés Pour répondre à l existence de marchés où la certification / évaluation de conformité est obligatoire Évaluation / Certification SdF = indicateur pour le client de la qualité/sécurité du produit

7 La normalisation Déploiement des normes de sécurité fonctionnelle dans les différents secteurs d activités Norme de base : CEI (1998) IEC Présente une approche générique de toutes les activités liées au cycle de vie de sécurité (système, matériel et logiciel) D autres normes similaires existent. Ex. : domaine aéronautique (DO-178)

8 Évolutions normatives Logiciels DO 178B 1992 DO 178C 05/2012 CEI CEI /2011 EN EN /2011 EN ISO /2011

9 Évolutions normatives Logiciels : DO-178 C La norme DO-178 C (aéronautique) comprend 4 suppléments techniques concernant : la programmation orientée objets le développement orienté modèles la place des méthodes formelles dans la certification (DO-333) la qualification des outils Le document central reste inchangé sur le fond (modification éditoriale)

10 Évolutions normatives Logiciels : EN Les évolutions de l EN50128 v2011 (Ferroviaire) concernent notamment : la gestion et l organisation du développement du logiciel l indépendance des rôles avec la définition des rôles et des compétences associées ajout de techniques concernant le niveau SSIL0 les activités de développement du logiciel le déploiement du logiciel et la maintenance des logiciels l ajout d exigences aux outils logiciels les systèmes configurés par des données d application

11 Impact des erreurs Logicielles Technique - Fonctionnel - Sécurité - Disponibilité Délai - retard pour la mise en production / exploitation Image : - Perte de confiance - Dégradation de l image de la société Coûts : - Correction et mise à jour - Pénalités - Dédommagements (cas extrême : valeurs de remplacement - 100M pour certains satellites)

12 Pratiques de développement critique : Le cycle en V du Logiciel Spécification Logiciel Tests de validation Conception Architecturale Tests d intégration Conception détaillée Tests Unitaires Code

13 Pratiques de développement critique : Quelques techniques formelles Modélisations de la spécification et/ou de la conception Génération automatique de code Atelier B, Scade, Control Build, Analyse statique de code / interprétation abstraite Absences d erreurs à l exécution : Accès de tableaux en dehors des bornes, déférence d un pointeurs NULL, Absences d erreurs arithmétiques : Division par 0, débordement, accès aux variables partagées, code mort, Astrée, Polyspace, Frama-C,

14 Pratiques de développement critique : Apport des techniques formelles Limitation des activités de tests de bas niveau (Tests Unitaires et d Intégration Logiciel / Logiciel) Détection plus rapide et plus exhaustive des défauts Démonstration formelle que le logiciel répond aux besoins Divers : Pas de changement concernant l intégration Logiciel Matériel et les Tests de Validation Qualification des outils Reconnaissance du formelle (DO-178, EN 50128)

15 Pratiques de développement critique : Une approche globale (1/3) Définir le processus de développement (PAQL, ) conformément à la norme suivie et l appliquer Démontrer la compétence du personnel Mettre en place une organisation adaptée selon le niveau de criticité du Logiciel (indépendance) SIL1&2 CdP EVAL C/R TEST VER, VAL Schéma de l EN v2011

16 Pratiques de développement critique : Une approche globale (2/3) Définir le besoin sous forme d exigence Logicielle et réaliser la traçabilité de ces exigences (besoin Système) Démontrer la maîtrise et l implémentation des exigences de sécurité (dossier de sécurité) Mettre en place une architecture appropriée selon la criticité du Logiciel (stratégie de robustesse) 2/3 de sécurité/disponibilité (CEI partie 6, chapitre B.2.4.5) Element A Element B 2oo3 Element C

17 Pratiques de développement critique : Une approche globale (3/3) Respecter les règles de programmation définies Utiliser des outils qualifiés / éprouvés Formaliser les activités de relecture Réaliser les activités d analyse statique et dynamique

18 Conclusion Utilisation croissante des approches formelles pour les systèmes critiques à haut niveaux de sécurité Approche qui reste couteuse en phase de développement mais bénéfique sur la phase d exploitation Nécessité de mise en place de processus, d organisation et d activités adaptés au niveau de criticité pour développer un Logiciel critique

19 Merci pour votre attention Julien CANCELIER Expert Sûreté de Fonctionnement Logiciel Portable : +33 (0)

Table des matières. Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie...

Table des matières. Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie... Table des matières Chapitre 1. Introduction... 13 1.1. Objectif... 13 1.2. Rappel... 15 1.3. Synthèse... 16 1.4. Bibliographie... 17 Chapitre 2. Du système au logiciel... 19 2.1. Introduction... 19 2.2.

Plus en détail

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Les méthodes formelles dans le cycle de vie Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Plan Introduction Différentes utilisations possibles Différentes techniques pour différentes propriétés à différents

Plus en détail

Projet Industriel Identification des contraintes DO 178C en implémentant l approche «Model Based Testing» avec l aide de l outil MaTeLo

Projet Industriel Identification des contraintes DO 178C en implémentant l approche «Model Based Testing» avec l aide de l outil MaTeLo Projet Industriel Identification des contraintes DO 178C en implémentant l approche «Model Based Testing» avec l aide de l outil MaTeLo Encadrement : Mihaela BARREAU Anthony FAUCOGNEY René Christian TUYISHIME

Plus en détail

Normalisation et sûreté de fonctionnement : Panorama, tendances et diversité. Patrice KAHN (KSdF-Conseil / SECTOR)

Normalisation et sûreté de fonctionnement : Panorama, tendances et diversité. Patrice KAHN (KSdF-Conseil / SECTOR) Normalisation et sûreté de fonctionnement : Panorama, tendances et diversité Patrice KAHN (KSdF-Conseil / SECTOR) Systèmes & Logiciels pour les NTIC dans le Transport Transports & Sûreté de Fonctionnement

Plus en détail

C est l apport de tout ce vécu, riche en expériences variées, qui illustre de façon vivante les formations que vous trouverez dans notre catalogue.

C est l apport de tout ce vécu, riche en expériences variées, qui illustre de façon vivante les formations que vous trouverez dans notre catalogue. FORMATIONS 2016 De la Maîtrise des Risques à l Amélioration de la Performance, SECTOR a participé à plus de 2000 missions d étude et de conseil auprès de plus de 400 clients (www.sector-group.net). C est

Plus en détail

Rapprocher les méthodes formelles, l analyse statique et les tests. 29 mai 2013

Rapprocher les méthodes formelles, l analyse statique et les tests. 29 mai 2013 Rapprocher les méthodes formelles, l analyse statique et les tests 29 mai 2013 Présentation du projet Déroulement du projet Réalisations Démonstrations Perspectives Présentation du projet Déroulement du

Plus en détail

SECTOR déclarée organisme de formation n 11910162591

SECTOR déclarée organisme de formation n 11910162591 FORMATIONS 2015 SECTOR déclarée organisme de formation n 11910162591 De la Maîtrise des Risques à l Amélioration de la Performance, SECTOR a participé à plus de 2000 missions d étude et de conseil auprès

Plus en détail

Les différents paradigmes de programmation

Les différents paradigmes de programmation Les différents paradigmes de programmation Un peu d histoire... Les problèmes posés par les s La programmation Un peu d histoire... Les difficultés du développement La programmation procédurale (ou impérative)

Plus en détail

Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles?

Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles? Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles? L I S EDF Electricité de France technicatome THOMSON-CSF Marie-Hélène Durand Aerospatiable

Plus en détail

Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001

Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001 Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001 Web Conférence organisée par AGRION le 23 mars 2013 Nathalie LAPLAUD SGS ICS Responsable d audit Q S

Plus en détail

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Vérification de logiciels par analyse statique Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Contexte et motivations Specification Design architecture Revues and

Plus en détail

Comparaison de normes de sûreté ( safety ) entre différentes industries

Comparaison de normes de sûreté ( safety ) entre différentes industries Comparaison de normes de sûreté ( safety ) entre différentes industries Présenté par Jean-Paul Blanquart Préparé par Jean-Marc Astruc (Continental Automotive), Philippe Baufreton (Sagem), Jean-Paul Blanquart

Plus en détail

Gestion des projets moteurs

Gestion des projets moteurs Gestion des projets moteurs p. 107 à 111 Gestion des projets moteurs MOT / SINGMP MOT / SINGMP-E Gérer un développement GMP avec un partenaire chinois 2 Jours Niveau : Découverte Préparer les ingénieurs

Plus en détail

Deuxième partie les étapes de la méthode qualité Chapitre 3 les exigences et les spécifications du système d'information 1 Le référentiel

Deuxième partie les étapes de la méthode qualité Chapitre 3 les exigences et les spécifications du système d'information 1 Le référentiel SOMMAIRE Première partie la qualité : une exigence pour le logiciel Chapitre 1 Normes et exigences Chapitre 2 Exigences du logiciel 1 Le cycle de vie du logiciel 2 La dynamique des projets informatiques

Plus en détail

= Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED

= Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED Dossier de Presse Octobre 2014 LCIE Bureau Veritas + PISEO + Serma Technologies = Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED ForumLED Europe Grande Halle de La Villette 211 avenue

Plus en détail

Pascal Aubin 15 octobre 2010 - Paris Web LE WEB VU D UN CLIENT GRAND COMPTE

Pascal Aubin 15 octobre 2010 - Paris Web LE WEB VU D UN CLIENT GRAND COMPTE Pascal Aubin 15 octobre 2010 - Paris Web LE WEB VU D UN CLIENT GRAND COMPTE Pourquoi cette exposer le point de vue "client" démystifier un "client Seulement une approche Aspect Juridique Client-Fournisseur

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

«Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration»

«Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration» Conférence sur la certification EN 9100 «Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration» 16/12/2014 Christelle REBILLET Chef de Produit - AFNOR Certification Programme Contexte

Plus en détail

Les mesures et tests en CEM. Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology)

Les mesures et tests en CEM. Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology) Les mesures et tests en CEM Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology) Sommaire Les 4 catégories d essais en CEM Description générale Exemples d essais normatifs La normalisation en CEM Intérêt

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262

DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262 DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262 3 e année du cycle ingénieur «Qualité et Sûreté de Fonctionnement des Systèmes» Soutenu par : Simon RENAULT Tuteur entreprise : M. Alexandre GUILLEMIN

Plus en détail

B : Une méthode de développement de logiciels sûrs

B : Une méthode de développement de logiciels sûrs B : Une méthode de développement de logiciels sûrs Loïc PELHATE, Responsable de l Atelier des Logiciels de Sécurité de l Ingénierie du Transport Ferroviaire loic.pelhate@ratp.fr 9/11/01 1 1 Plan Contexte

Plus en détail

Conduite de projets et architecture logicielle

Conduite de projets et architecture logicielle s et architecture logicielle ABCHIR Mohammed-Amine Université Paris 8 15 février 2011 1/36 ABCHIR Mohammed-Amine (Université Paris 8) Conduite de projets et architecture logicielle 15 février 2011 1 /

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Logiciels embarqués Viser l'excellence dans le développement

Logiciels embarqués Viser l'excellence dans le développement Avant-propos 1. Introduction 7 2. Objectif de ce livre 9 3. Conventions 9 4. Remerciements 10 La qualité logicielle 1. Introduction 11 2. Qu est-ce qu un défaut logiciel? 11 3. Une histoire abrégée des

Plus en détail

Analyse et conception d un modèle de qualité logicielle

Analyse et conception d un modèle de qualité logicielle Analyse et conception d un modèle de qualité logicielle Karine Mordal Thèse dirigée par Françoise Balmas Laboratoire LIASD, Université Paris 8 3 Décembre 2012 Les projets de recherche Le contexte Le projet

Plus en détail

Autres appellations du métier

Autres appellations du métier Le métier aujourd'hui Autres appellations du métier Intégrateur (trice) Concepteur (trice) Consultant(e) progiciel Paramètreur(euse) Description synthétique du métier L intégrateur(trice) assure l adaptation

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE

DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE Développement et maintenance de logiciel Automne 2006 François-Xavier RIU Thomas POUPART Seng LAO Zhe WU SOMMAIRE Introduction Introduction INTRODUCTION

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011 COMPLIANCE Consulting Gardez la Maîtrise de vos Exigences 18 mai 2011 Présentation Société Société Société de conseil spécialisée dans le transfert de technologies en matière de processus, de méthodes

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Apport des Méthodes formelles pour la certification du Falcon 7X Division DÉFENSE

Apport des Méthodes formelles pour la certification du Falcon 7X Division DÉFENSE Apport des Méthodes formelles pour la certification du Falcon 7X février 04 1 Les analyses Sdf utilisées dans le cadre d une certification aéronautique civile; un processus précis et réglementé Normes

Plus en détail

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés Nos convictions et notre approche Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés :

Plus en détail

Certification de produits

Certification de produits Certification de produits Eric ROUAIX Bureau Veritas Sommaire Introduction à Bureau Veritas Définition et principes de lévaluation de conformité Les enjeux de la certification Quid de la certification

Plus en détail

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM»

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» -Imed Yazidi- LSTI certified ISO 27001 Lead Implementer 14/02/2013 ENGINEERING PROCUREMENT & PROJECT MANAGEMENT s.a Présentation

Plus en détail

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS GT-8 Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS IMS-DC DC/SQL/ /SQL/IMS (disponible aussi pour Java/J2EE) IMS-DLI 03/12/2007 1 Prestation de service : Audit Qualimétrique I. Description

Plus en détail

Introduction au développement du logiciel

Introduction au développement du logiciel Introduction au développement du logiciel Vers le génie logiciel Université de Nantes Master Miage M1 Plan 1 Introduction 2 Génie logiciel 3 Projet informatique 4 Méthode de développement 5 Qualité Bibliographie

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations

Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations Gene-Auto, Projet ITEA 05018 IDM pour la génération de code critique certifié Validation et Vérification de transformations Journées GDR GPL Transformations de modèles et de programmes 18 janvier 2008

Plus en détail

Du cycle en V à devops, en passant par Agile Vers l'industrialisation de la production de services informatiques

Du cycle en V à devops, en passant par Agile Vers l'industrialisation de la production de services informatiques Du cycle en V à devops, en passant par Agile Vers l'industrialisation de la production de services informatiques Normation 87, rue de Turbigo 75003 PARIS France contact@normation.com 01.83.62.26.96 http://www.normation.com/

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise ENVIRONNEMENT SOCIAL ETHIQUE des AFFAIRES ACHATS RESPONSABLES SERMA GROUP est historiquement sensibilisé par tout ce qui touche l environnement, la sphère

Plus en détail

Modélisation: outillage et intégration

Modélisation: outillage et intégration Modélisation: outillage et intégration Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com Un réel besoin Le logiciel double tous les deux ans. Le volume final rend extrêmement difficile de garantir le niveau

Plus en détail

Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique

Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique Formalisation du système qualité de la pharmacie à usage intérieur d un établissement gériatrique Application aux secteurs préparation magistrale des médicaments non stériles et reconditionnement en doses

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

Conditions : stage indemnisé, aide au logement possible, transport CEA en Ile-de-France gratuit.

Conditions : stage indemnisé, aide au logement possible, transport CEA en Ile-de-France gratuit. Proposition de stage de BAC+4 ou BAC+5 Pro ou Recherche Etude comparative des outils de vérification d'algorithmes parallèles Logiciels (LSL), localisé à Palaiseau (Essonne), développe les outils d'aide

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Iso 9001 : 2008. Date : 31 Septembre 2013. N de version : RC V12

MANUEL QUALITE. Iso 9001 : 2008. Date : 31 Septembre 2013. N de version : RC V12 MANUEL QUALITE Iso 9001 : 2008 Date : 31 Septembre 2013 N de version : RC V12 1/21 Suivi du document Edition Date Modifications Auteur Validation 1 15/03/2007 Création C JULLIAN A RICHARD 2 08/01/2008

Plus en détail

Ludovic JAMART Consultant Sécurité. Club 27001 Jeudi 17 janvier 2008. ISO 27001:2005 Lead Auditor

Ludovic JAMART Consultant Sécurité. Club 27001 Jeudi 17 janvier 2008. ISO 27001:2005 Lead Auditor La boîte à outils ISO 27001 : retour d expérience sur l utilisation de l ISO27001 pour la prise en compte de la sécurité dans l externalisation de prestations informatiques. Ludovic JAMART Consultant Sécurité

Plus en détail

FAVORISER L EMPLOYABILITE

FAVORISER L EMPLOYABILITE CONTEXTE Depuis le milieu des années 1990s, la Tunisie a donné une nouvelle orientation à sa politique d intégration à l économie mondiale, avec le début de l ouverture de l industrie tunisienne à la concurrence,

Plus en détail

SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011

SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011 Certification de Sécurité de Premier Niveau Une réponse pragmatique aux besoins du marché civil SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011 Frédéric Rémi - frederic.remi@amossys.fr ACCREDITATION N 1-2190 PORTEE DISPONIBLE

Plus en détail

Audits énergétiques. Journée Technique La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, le jeudi 26 février 2015

Audits énergétiques. Journée Technique La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, le jeudi 26 février 2015 Journée Technique La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, le jeudi 26 février 2015 Patrice GARCIA Délégué Régional -Groupe AFNOR Audits énergétiques Audit énergétique : de quoi parle-t on?

Plus en détail

Daniel DOLLE, Siemens TS

Daniel DOLLE, Siemens TS La Canarsie Line à New York, une application du Trainguard CBTC Siemens TS Daniel DOLLE, Siemens TS Cet article présente de manière synthétique les technologies qu utilise STS pour garantir le fonctionnement

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Version Date Auteur V1.6 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Plus en détail

Maîtriser le Marquage CE

Maîtriser le Marquage CE Maîtriser le Marquage CE Appareils électriques et électroniques GERAC 2013 2 GERAC valide, qualifie & certifie Essais CEM normatifs & d Investigation Normes Militaires / Aéronautiques / Spatiales / Civiles

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

Laboratoire CEM SCLE SFE. L engagement pour une performance durable

Laboratoire CEM SCLE SFE. L engagement pour une performance durable Laboratoire CEM SCLE SFE L engagement pour une performance durable Un laboratoire d Expertise en Compatibilité Électromagnétique (CEM) accrédité COFRAC Depuis plus de 40 ans, SCLE SFE réalise des équipements

Plus en détail

Présentation du CNRFID

Présentation du CNRFID Présentation du CNRFID 1 Le CNRFID Créé en 2008, le CNRFID est cofinancée par : L Etat (DGCIS) Nos adhérents Nos services Objectif Favoriser le déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans

Plus en détail

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION Siège social : 23, rue du Départ / 75014 PARIS Tél. : +33 (0) 1 40 64 70 25 Fax : +33 (0) 1 40 64 74 63 contact@exid.fr

Plus en détail

Développement de systèmes critiques intégrant des logiciels libres. Mercredi 5 Novembre 2003 - RTP CNRS-STIC n 21 - Paris

Développement de systèmes critiques intégrant des logiciels libres. Mercredi 5 Novembre 2003 - RTP CNRS-STIC n 21 - Paris Développement de systèmes critiques intégrant des logiciels libres Mercredi 5 Novembre 2003 - RTP CNRS-STIC n 21 - Paris Agenda Contexte État des lieux Logiciel libre et systèmes critiques Exemples d architectures

Plus en détail

Démarche qualité en formation professionnelle. François GALINOU Vice Président ICPF & PSI Directeur Associé Pedagogic Agency

Démarche qualité en formation professionnelle. François GALINOU Vice Président ICPF & PSI Directeur Associé Pedagogic Agency Démarche qualité en formation professionnelle François GALINOU Vice Président ICPF & PSI Directeur Associé Pedagogic Agency Version 4 Novembre 2011 Qui suis-je? Membre de la Commission Française de Normalisation

Plus en détail

L open source aux mains des experts métiers

L open source aux mains des experts métiers L open source aux mains des métiers L open source aux mains des 30/03/2011-1 P. Dubreuil, DSI BCA Expertise 1 D. Plas, Président Génigraph AGENDA Présentations Le métier de l expertise Choix technologiques

Plus en détail

Techniques de Développement

Techniques de Développement Techniques de Développement Quelques définitions relatives au développement de logiciel Sébastien Faucou Université de Nantes (IUT de Nantes, département Informatique) Licence Professionnelle Systèmes

Plus en détail

L Audit selon la norme ISO27001

L Audit selon la norme ISO27001 L Audit selon la norme ISO27001 5 ème Rencontre des Experts Auditeurs ANSI Anissa Masmoudi Sommaire 1. La norme ISO27001 2. La situation internationale 3. L audit selon la norme ISO27001 4. Audit 27001

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL MANAGEMENT SYSTÈMES FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade

Plus en détail

Technologie de sécurité. La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa

Technologie de sécurité. La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa Technologie de sécurité La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa Les systèmes CENTUM CS et CENTUM CS3000 sont sur le marché depuis plus de 10 ans et sont utilisés avec succès sur de nombreuses

Plus en détail

En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux

En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux Introduction En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux indicateurs 1. La complétude des fonctionnalités,

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009)

Plus en détail

data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles

data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles data center conception intégration maintenance en conditions opérationnelles Des solutions dédiées aux data centers urbanisation salle IT L urbanisation d une salle informatique est un élément majeur pour

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Gestion de Projet Informatique http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mars 2005 Sommaire Gestion de projet informatique Cycle de vie du logiciel Modèles de Méthodes

Plus en détail

Sûreté de fonctionnement du logiciel

Sûreté de fonctionnement du logiciel 07/06/13 Journées scientifiques de l Université de Nantes/ Logiciels de Qualité Modélisation et Vérification Ingénierie Sûreté Fiabilité Test Maturité des Systèmes Complexes Sûreté de fonctionnement du

Plus en détail

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 19770-1 Deuxième édition 2012-06-15 Technologies de l information Gestion des actifs logiciels Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité Information technology

Plus en détail

Utilisation de l'outil GATeL pour l'évaluation des tests de logiciels critiques à l'irsn

Utilisation de l'outil GATeL pour l'évaluation des tests de logiciels critiques à l'irsn Journée SEE "Certification et méthodes formelles" Utilisation de l'outil GATeL pour l'évaluation des tests de logiciels critiques à l'irsn ONERA Toulouse, 3 février 2004 Jean Gassino (jean.gassino@irsn.fr).

Plus en détail

Quelques chiffres 07/11/2013

Quelques chiffres 07/11/2013 F DANEL Introduction Pourquoi les projets? Apporter du nouveau / une solution la ou on en a besoin! Le projet n est pas toujours une idée nouvelle C est la façon de réaliser (mettre en place) cette idée.

Plus en détail

Standard de contrôle de sécurité WLA

Standard de contrôle de sécurité WLA Association mondiale des loteries Standard de contrôle de sécurité WLA Standard d intégrité et de sécurité des opérations liées aux loteries et aux jeux WLA-SCS:2012 Édition Septembre 2012 Tous droits

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité PLANS F de O RMATION Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité O R G A N I S A T I O N ACTEURS CONCERNÉS Les concepteurs de systèmes doivent détecter, analyser les besoins des utilisateurs,

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification Les référentiels SMI, normes, processus de certification 1 Définitions selon le Guide ISO/IEC 2:2004 Norme Document, établi par consensus et approuve par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages

Plus en détail

Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire ASSURES

Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire ASSURES Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire 1 - ASSURES ASSURES Nom(s) ou Raison(s) sociale(s) de l ensemble des entités à assurer

Plus en détail

à l évaluation de la conformité sont donc au centre d une évolution constante et considérable,

à l évaluation de la conformité sont donc au centre d une évolution constante et considérable, Normes de référence pour l évaluation de la conformité Les questions relatives à l évaluation et à l attestation de la conformité à des exigences techniques sont au centre d une évolution constante et

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines Si vous êtes : une entreprise française, PME ou ETI filiale d aucun grand groupe Conditions de participation Alors vous pouvez concourir dans une

Plus en détail

Vérification, Validation virtuelle. La Plate-forme d Intégration Virtuelle (PIV), un outil au service de la Validation

Vérification, Validation virtuelle. La Plate-forme d Intégration Virtuelle (PIV), un outil au service de la Validation Vérification, Validation virtuelle La Plate-forme d Intégration Virtuelle (PIV), un outil au service de la Validation Evolution de l électronique automobile 80 % des innovations dans l automobile sont

Plus en détail

Standard de contrôle de sécurité WLA

Standard de contrôle de sécurité WLA Standard de contrôle de sécurité WLA Standard de sécurité et d intégrité des activités de loterie et de jeu WLA-SCS:2012 Association mondiale des loteries (World Lottery Association) Édition Novembre 2014

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

Conseil en Technologie et Systèmes d Information

Conseil en Technologie et Systèmes d Information Conseil en Technologie et Systèmes d Information PRESENTATION GROUPE ALTELIOS TECHNOLOGY Département Ingénierie des Systèmes d information & Infrastructures 2 SOMMAIRE Le Groupe Altelios Technology Présentation

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

Approche formelle pour la réalisation d un système sécuritaire de contrôle commande de façades de quais

Approche formelle pour la réalisation d un système sécuritaire de contrôle commande de façades de quais Approche formelle pour la réalisation d un système sécuritaire de contrôle commande de façades de quais Guilhem Pouzancre 03 mai 2006 C l e a r S y Contact@Clearsy.com 20 rue Joubert 75 009 Paris Téléphone

Plus en détail

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Directeur adjoint, Contrôles spécialisés et transversaux en assurance Autorité de contrôle prudentiel et de résolution 01/04/2015

Plus en détail

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 JEAN-LUC VIRUÉGA Traçabilité Outils, méthodes et pratiques, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 Sommaire Introduction générale... 11 Première partie L ÉVOLUTION DE LA TRAÇABILITÉ : DES ANNÉES 1960 À NOS JOURS 1

Plus en détail

BIOTECHNOLOGIES. Solutions Innovantes & Services ENSEMBLE DONNONS VIE A VOS PROJETS

BIOTECHNOLOGIES. Solutions Innovantes & Services ENSEMBLE DONNONS VIE A VOS PROJETS BIOTECHNOLOGIES Solutions Innovantes & Services ENSEMBLE DONNONS VIE A VOS PROJETS BIOTECHNOLOGIES Solutions Innovantes & Services PIERRE GUERIN met à votre disposition son savoir faire issu de plus de

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIFS... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET

Plus en détail

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables.

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. 1 La société La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. => Conception et fabrication de systèmes de production d ECS pour le tertiaire

Plus en détail

ISO/IEC TR 90006. Première édition 2013-11-01. Numéro de référence ISO/IEC TR 90006:2013(F) ISO/IEC 2013

ISO/IEC TR 90006. Première édition 2013-11-01. Numéro de référence ISO/IEC TR 90006:2013(F) ISO/IEC 2013 RAPPORT TECHNIQUE ISO/IEC TR 90006 Première édition 2013-11-01 Technologies de l information Lignes directrices pour l application de l ISO 9001:2008 pour la gestion des services IT et son intégration

Plus en détail

D O S S I E R D E C O M P E T E N C E S

D O S S I E R D E C O M P E T E N C E S Clément RAIMBAULT D O S S I E R D E C O M P E T E N C E S Statut : Ingénieur Qualité des Organisations Offre de compétences : Qualité Performance / Fournisseurs / Process D o m a i n e s d e c o m p é

Plus en détail

LA NORME ISO 9001. Culture d entreprise Formation & Accompagnement. (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.

LA NORME ISO 9001. Culture d entreprise Formation & Accompagnement. (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers. (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg Page 1 sur 5 Comprendre la norme ISO 9001 ne peut se faire que par la pratique : Décrit les exigences à satisfaire pour un

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d Accompagnement à la certification ISO 14001 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

Oct. 2012. Présentation de la Société

Oct. 2012. Présentation de la Société Oct. 2012 Présentation de la Société Notre Mission: Accompagnement des sociétés Innovantes dans leurs démarches et Projets CFAO* et PLM** *CFAO: Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. **PLM:

Plus en détail

10 Prototypage rapide de logiciel pour les systèmes avioniques

10 Prototypage rapide de logiciel pour les systèmes avioniques Introduction Le contexte aéronautique 1 a depuis plusieurs années mis en évidence le besoin croissant de technologies de sécurité permettant d éviter des utilisations malveillantes des matériels ou services

Plus en détail

Des outils pour la qualité de vos analyses...

Des outils pour la qualité de vos analyses... Des outils pour la qualité de vos analyses... Nos prestations de métrologie - en toute confiance... Des outils adaptés à vos contraintes Votre société est accréditée ou doit respecter des exigences normatives

Plus en détail