Gestion comptable niveau débutant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion comptable niveau débutant"

Transcription

1 Les mots «finances», «budget», «ressources» nous ramènent à la notion de gestion financière et comptable de l association. Les dirigeants d une association doivent : I) rendre compte de cette gestion (pour le présent) 1) à l interne c'est-à-dire aux adhérents en répondant à la question : comment avez-vous utilisé leurs cotisations? 2) à l externe c'est-à-dire - aux «donneurs» de subventions et autres aides (la Fédération de rattachement, les collectivités locales comme la Mairie, le Conseil Général, le Conseil Régional, le Centre National du Développement du Sport CNDS, ) - aux organismes sociaux auprès desquels toute association employeur cotise. II) prévoir, «mettre des chiffres» en face de projets de développement (pour le futur) Pour faire «au mieux» il faut des outils C est la comptabilité qui permettra : D enregistrer les entrées et sortie d argent D informer les adhérents et partenaires De contrôler et de prouver De prévoir. Ceci ne pourra se faire qu en respectant des principes fondamentaux : 1) l honnêteté comptable La comptabilité doit être «régulière» et «sincère» La comptabilité doit donner une image fidèle de la situation financière de l association 2) l indépendance des exercices Un exercice est une période comptable (en général 12 mois, soit l année civile soit la saison sportive du 01/09 au 31/08 de l année suivante) qui correspond à une période d activités de l association. Seules les opérations intervenues au cours de l exercice seront rattachées à cette période. Un exercice sera donc «ouvert» et «clôturé» La clôture d un exercice n arrête pas la vie de l association (principe de continuité) 3) la permanence des méthodes Les exercices doivent être de même durée et les méthodes comptables doivent être «permanentes» : ceci permettra les comparaisons. Si un changement de méthode intervient, il est obligatoire d en indiquer la nature et d en justifier la nécessité. Ce jour, nous évoquerons seulement la comptabilité dite de «trésorerie» : enregistrement des mouvements de trésorerie, et ne traiterons donc pas de la comptabilité dite d engagement : enregistrement des opérations qu elles soient payées ou non, qu elles soient encaissées ou non (comptabilité en partie double) 1

2 Partie I : ENREGISTRER ET RENDRE COMPTE I) Organiser la comptabilité de l association II) Le compte de résultat, le bilan et l annexe III) Le rapport financier en Assemblée Générale Partie II : GERER ET PREVOIR I) le budget II) les demandes de subventions PARTIE I : ENREGISTRER ET RENDRE COMPTE Tenir une comptabilité est une obligation faite aux associations. Le législateur n impose rien. Il faut trouver un support technique à l enregistrement des écritures et à l élaboration des documents de synthèse. I) Organisation de la comptabilité Deux règles de base s imposent à toute tenue de comptabilité de la plus élémentaire à la plus complexe : classer et numéroter. Il n existe pas de règle absolue dans le domaine du classement et de la numérotation. Le bon sens doit prévaloir! A) support - cahier (colonnes, pages numérotées) Il s agira d un registre des Recettes et Dépenses. La ventilation des opérations en colonnes (cotisations, subventions, salaires, achat de matériel,.) permettra un suivi de l activité de l association. - informatique Tableur ou logiciel (Ciel, Atalante ) B) un cadre : le plan comptable - un document officiel publié et approuvé par le Ministre de l Economie et des Finances. - Il dresse un plan de classement appelé nomenclature comptable utilisant la classification décimale. - le trésorier va le «personnaliser» aux besoins d enregistrement de l association en référence à ses activités - le plan comptable est organisé en 9 classes de comptes Les comptes de bilan (utilisés pour élaborer le bilan) Classe 1 : les comptes de capitaux : moyens de financement Classe 2 : les comptes d immobilisations : biens destinés à rester durablement dans l association Classe 3 : les comptes de stock : biens destinés à être revendus en l état ou après transformation Classe 4 : les comptes de tiers : clients, fournisseurs, personnel Classe 5 : les comptes financiers : liquidités disponibles Les comptes de gestion (utilisés pour élaborer le compte de résultat) Classe 6 : les comptes de charges (pour opérations liées à l activité de l asso. qui appauvrissent cette dernière) 2

3 Classe 7 : les comptes de produits (pour opérations liées à l activité de l asso. qui l enrichissent) Classe 8 : les comptes spéciaux - Chaque classe est divisée en «comptes à 2 chiffres» appelés comptes principaux. - Chaque compte principal est divisé en comptes d ordre 3 ou comptes divisionnaires. - Chaque compte divisionnaire est divisé en sous comptes. - Les sous comptes peuvent eux-mêmes être subdivisés en comptes d ordre 5, 6 selon les besoins de l analyse comptable. - exemple : Classe Compte principal Compte divisionnaire Sous compte Compte d ordre 5 C) les pièces justificatives 6 charges 60 Matières, Fournitures, Petit matériel consommé 606 Achats non stockés 6061 Energies et fluides Electricité - A chaque entrée et sortie d argent doit correspondre une opération comptable. - Les opérations comptables seront enregistrées à leur date d exécution. - Chaque opération comptable aura un justificatif. - Les pièces justificatives seront datées, porteront un numéro chronologique (pour les retrouver) puis classées après enregistrement (un classeur dépenses et un classeur recettes par ex.) - Les pièces justificatives seront conservées 10 ans. 1) Pour les dépenses - Les justificatifs seront des bulletins de salaires, des bordereaux URSSAF par ex, des factures 2) Pour les recettes D) Le rapprochement bancaire - Cas des subventions : la notification de l octroi de la subvention vaut paiement. - Cas des paiements de cotisations et des bordereaux bancaires récapitulatifs : si des opérations de même nature sont réalisées en un même lieu et au cours d une même journée vous enregistrerez la pièce récapitulative (cas des bordereaux de dépôt en banque) Le rapprochement entre les écritures passées et le relevé bancaire doit être fait périodiquement afin de suivre pas à pas la validité des écritures et relever s il y a lieu les anomalies. Des décalages peuvent se produire. Des opérations peuvent avoir été enregistrées en comptabilité et ne pas figurer encore sur le relevé. Inversement, des opérations peuvent ne pas avoir été enregistrées en comptabilité et figurer sur le relevé bancaire. Le rapprochement bancaire permet ainsi de rectifier des erreurs ou de constater que les écarts sont justifiés par les délais des opérations bancaires. 3

4 II) Les comptes annuels Conformément aux statuts d une association, le Trésorier présente le bilan financier de la saison écoulée à l Assemblée Générale. Pour ce faire il élaborera le compte de résultat et le bilan accompagnés d une annexe. A) le compte de résultat - il récapitule les produits encaissés et les charges assumées pendant l exercice. - Il est donc le reflet financier de l activité de l association pendant l exercice. - Il «repart à zéro» à chaque début d exercice. 1) présentation voir annexe. Il se présente schématiquement par un tableau à 2 colonnes : les «charges» à gauche et les «produits» à droite. Dans la colonne «charges» vont figurer les «achats» (de marchandises, de matières premières ou de petit matériel), les «charges externes» (comme le loyer, l assurance, la sous-traitance ), les «impôts», les «salaires et charges sociales» et enfin les «amortissements» et les «provisions». Dans la colonne «produits» vont figurer essentiellement des «ventes» (de biens ou de prestations de service, réalisées dans le cadre de l activité ou au cours de manifestations) et des «subventions». 2) Le compte de résultat doit être équilibré. Le total de la colonne «charges» doit être identique au total de la colonne «produits». 3) le résultat Il est constitué tout simplement par la différence entre le total des produits et le total des charges de l année. Si Produits >Charges : résultat excédentaire. Ceci caractérise une gestion maîtrisée de l association : en effet, les produits de l activité courante et normale de l association «couvrent» les charges. A propos de l excédent : - il ne doit pas être partagé entre les membres de l association (une association est dite non lucrative) - il est recommandé d avoir des fonds propres (cumul de résultats excédentaires) pour faire face à des décalages dits d exploitation (début d exercice notamment) ou bien à une situation non prévue (diminution du nombre d adhérents par exemple). Si Produits <Charges : résultat déficitaire. L association connaît des problèmes d équilibre structurel : les charges sont trop importantes ou les activités sont sous financées. Si ce problème est accidentel et si l association a des fonds propres : moindre mal. Mais si ce problème est récurrent attention! Les dirigeants de l association doivent réagir (diminuer les charges comment? augmenter les produits comment?) 4) les comptes 8 : les contributions volontaires Une spécificité du plan comptable associatif Par nature, ces contributions sont effectuées à titre gratuit. De ce fait elles ne contribuent pas à modifier le résultat de l exercice. Elles seront 4

5 indiquées aussi bien en charges qu en produits et pour les mêmes montants. Elles correspondent aux aides que reçoit l association et aux dépenses dont elle est dispensée au niveau de 3 secteurs - secours en nature : cela correspond à la mise à disposition éventuelle de personnel (un employé municipal, un cadre technique d état) - prestations en nature : ce point concerne la mise à disposition d installations sportives municipales, véhicules personnels des bénévoles ) - bénévolat : il s agit de l ensemble du temps donné gracieusement par tous les bénévoles au service de l association Comment valoriser - Le détail du calcul permettant la valorisation doit être explicité. - Il s agit d être en capacité de prouver la véracité des sommes inscrites. - pour les mises à dispositions d installations sportives (source = Guide pratique du dirigeant sportif aquitain 2013) Type d équipement sportif Montant / heure d utilisation Gymnase 14,50 Salle de Gym, de Judo 15,50 Piste d athlétisme 12,50 Salle de réunion (30 16 pour 3 h personnes) - pour le «bénévolat» Une heure de bénévolat peut être valorisée autour de 15 Intérêt : - souligner le dynamisme de l association en mettant en évidence sa capacité à mobiliser ses bénévoles, - évaluer le besoin de financement supplémentaire pour l association en cas de diminution du bénévolat, - analyser tout ce qu apporte l association par ses propres moyens au regard des interventions financières directes. B) le bilan C est un document qui présente, chaque année, l état et la répartition du patrimoine de l association. C est une photographie de la situation de l association à la fin de chaque exercice comptable et ce, depuis sa création. Le bilan donne donc la situation de l association au fur et à mesure de ses années de fonctionnement. Il est communément présenté en 2 colonnes intitulées «Actif» (colonne de gauche) et «Passif (colonne de droite). 5

6 ACTIF : emploi des ressources, avoirs de l association Actif immobilisé Locaux, mobilier, matériel technique, matériel informatique, logiciels Actif circulant Stocks Avances, acomptes Créances détenues Placements Disponibilités financières Charges constatées d avance TOTAL ACTIF PASSIF : origine des ressources Fonds associatifs Fonds propres (cumul des résultats des exercices précédents) Résultat de l exercice Provisions pour risques et charges Dettes Charges à payer Compte bancaire si débiteur Produits constatés d avance TOTAL PASSIF Le bilan est équilibré. Total «actif» = Total «passif» REMARQUE : le résultat de l exercice figure sur le compte de résultat et sur le bilan. Contrairement au compte de résultat, le bilan ne repart pas à zéro à chaque début d exercice. Le bilan conserve la trace des biens de l association aussi longtemps qu ils existent. C) l annexe Une annexe détaillée permettra de fournir des informations complètes et claires aux responsables de l association, aux adhérents Elle informera sur les faits caractéristiques ou significatifs de l exercice : tous évènements ayant une incidence comptable Création ou suppression d une activité, Embauche d un salarié Remplacement d une salariée en congés maternité, Réception de subventions.. Elle donnera également la méthode d évaluation des contributions volontaires. III) rendre compte le rapport financier Faire un rapport financier est une obligation en regard des adhérents qui doivent l adopter lors de l Assemblée Générale de l association. Un rapport financier doit être complet, clair et informatif. C est le meilleur gage de confiance au sein de l association comme à l extérieur. Un rapport financier se construit et se prépare. UNE REGLE : TRANSPARENCE ET PEDAGOGIE Le rapport financier doit être clair et compréhensible pour toute l assemblée. 6

7 Si le rapport financier se résume à détailler tous les postes de charges et produits du compte de résultat, l Assemblée Générale sera vite «assommée» par trop de chiffres! C est au trésorier de veiller à rendre ce rapport financier le plus vivant et attractif possible! Le trésorier prendra soin de : - choisir avec précaution les chiffres qu il doit présenter : ces chiffres seront représentatifs de la situation financière de l association ; - expliquer clairement à quoi ils correspondent : l utilisation de représentations graphiques est recommandée (camemberts ) - inviter les adhérents à poser des questions (un conseil : il vaut mieux anticiper ces questions pour pouvoir y répondre!) - comparer avec les comptes de résultat des années précédentes ; - comparer avec le budget. Si des évènements comptables non prévisibles sont survenus au cours de l exercice, le trésorier se munira des pièces concernées afin de mieux les expliquer. Cela permet de renforcer la transparence! 7

8 PARTIE II PREVOIR Le budget permet de prévoir, pour l exercice à venir, - les charges que l association devra assumer et - les produits qu elle percevra Le budget est un acte prévisionnel. Il est le reflet «financier» de l activité courante de l association et de ses «projets» pour l exercice à venir. I) Le budget Son élaboration est une phase importante dans la vie de l association. Elle requiert une attention toute particulière. L élaboration du budget doit reposer sur 3 postulats : - le réalisme : tant au niveau des recettes que des dépenses! - la sincérité - la transparence : mentionnez notamment toutes vos demandes de subventions! A) le document : - voir annexe Le budget doit respecter la présentation définie par le plan comptable associatif. Le budget reprend donc la trame du compte de résultat de l exercice précédent. Ceci rendra les comparaisons plus aisées avec les budgets et comptes de résultats antérieurs. B) Un budget est impérativement «équilibré» : Total des produits = Total des charges. C) Elaboration 1) Quand? Avant le début de l exercice 2) Comment? a) Conseil : séparer les activités «courantes, traditionnelles» de l association des activités nouvelles prévues. - activités courantes : Reprendre le compte de résultat de l exercice précédent en ajustant si nécessaire * si cet exercice était déficitaire vous devez en avoir identifié la ou les causes pour ne pas reproduire cette situation * si, par exemple, le prix de la licence fédérale ou si le taux horaire de vos salariés ont augmenté vous allez devoir faire face à une augmentation de vos charges par rapport à l exercice précédent *.. - projets : * avant de les inclure dans le budget vous devez en avoir défini toutes les modalités de mise en place et de déroulement. Ces actions engendreront des coûts (charges) 8

9 et des recettes (produits) qui figureront dans le budget de l association pour l exercice à venir. b) Quand tout est «écrit», il est fort vraisemblable que votre projet de budget n est pas «équilibré». Or, ceci est impératif! Il vous faut donc procéder à des ajustements pour arriver à l équilibre requis. Comment? En envisageant une hausse des cotisations? une diminution de certaines charges? En demandant plus de subventions? D) Présentation en Assemblée Générale - Elle doit être aussi soignée que celle du rapport financier car l Assemblée Générale doit l approuver! - Souvent une hausse des cotisations est demandée avec le vote du budget : un argumentaire sera préparé pour répondre aux «réticences» possibles des adhérents. Vous pouvez également prévoir plusieurs budgets avec plusieurs montants de cotisations pour éviter une situation bloquée par un vote négatif du budget initial présenté. E) Le suivi du budget Par nature, le budget est un document prévisionnel. Il est important d établir, une ou plusieurs fois dans l exercice comptable un point sur l évolution du budget : il s agira de faire un arrêté «provisoire» des produits encaissés et des charges payées. Il sera complété par une simulation des produits à encaisser et des charges à assumer avant la fin de l exercice. Ce suivi permettra de mettre en place des solutions de secours en cas de constatation de dérapage des finances du club avant que la situation ne soit totalement dégradée. II) Les demandes de subventions Rappel : elles figurent dans le budget. A) Elles s adressent généralement Au Conseil Général, à la Mairie, au Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) L agrément «Jeunesse et Sport» est requis pour prétendre à des subventions du Conseil Général et du CNDS B) Méthodologie - Quelque soit le «bailleur de fonds» il vous faudra, à la réception du dossier bien lire la feuille de route : votre projet doit «entrer dans les directives indiquées» pour être recevable. - La présentation de votre projet : elle mentionnera Son contenu (ce que vous allez faire) Sa durée Sa date de mise en œuvre Le public «cible» 9

10 CONCLUSION Le lieu de réalisation Le budget afférent, n oubliez pas les «comptes 8» N hésitez pas à fournir des explications supplémentaires si nécessaire. - Ne pas hésiter à présenter votre association et son environnement - A savoir : * la subvention demandée ne doit pas financer intégralement l action projetée. * un financement venant de plusieurs sources est recommandé - Un dossier de demande de subvention est le résultat du travail d une équipe (à plusieurs on a plus d idées qu à un seul!) - Faire un dossier de demande de subvention prend du temps : ne le faites pas au dernier moment! - Ne pas oublier les pièces à joindre : * justificatifs des sommes perçues l année n-1 : une subvention demandée pour une opération spécifique ne peut, en aucun cas, être utilisée à un autre objet sous peine de reversement! * dernier compte rendu d Assemblée Générale * documents comptables de l année précédente * - Une présentation soignée est conseillée. Pensez aux «décideurs» qui doivent étudier de nombreux dossiers! Certaines qualités sont indispensables chez un trésorier : du bon sens, de l organisation, de la clarté Ne pas oublier que le poste de trésorier n est pas «isolé». Le trésorier est membre d une équipe. En communiquant régulièrement sur la trésorerie de l association lors des réunions du Bureau, il facilitera et favorisera les prises de décision. Rappels : Les statuts ou le règlement intérieur d une association prévoient l existence d un ou plusieurs vérificateurs aux comptes. Le vérificateur aux comptes est une personne bénévole élue par l Assemblée Générale de l association. Il n est pas membre du Bureau ou du Comité Directeur. Sa mission consiste dans la vérification de : - l enregistrement des opérations dans les comptes - la régularité et la sincérité du compte de résultat et du bilan - la tenue effective des registres obligatoires des procès-verbaux des Assemblées Générales et des Comités Directeurs ou Conseils d Administration. Lors de l Assemblée Générale, le vérificateur aux comptes certifiera dans son rapport la régularité et la sincérité des comptes. Il peut formuler des observations et des réserves. En aucun cas le vérificateur aux comptes ne doit s immiscer dans la gestion de l association. 10

11 L expert comptable C est un professionnel qui a pour mission de tenir, centraliser, arrêter, surveiller ou vérifier la comptabilité. Il perçoit à ce titre des honoraires. L expert comptable d une association ne peut pas en être le commissaire aux comptes. Le commissaire aux comptes Il est nommé par l Assemblée Générale pour 6 années et a pour mission principale la certification des comptes. Certaines associations ont pour obligation de nommer un commissaire aux comptes si : - elles perçoivent un montant de plus de de subventions de l Etat, ses établissements publics ou de collectivités locales - ou si elles dépassent 2 des trois seuils suivants * 50 salariés * de chiffre d affaires * de total de bilan. Si ces conditions ne sont pas remplies et si vous utilisez cette terminologie il est conseillé de modifier ce point de vos statuts et de remplacer le terme «commissaire aux comptes» par contrôleur ou vérificateur. Janvier

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Initiation à la comptabilité simplifiée Les obligations comptables Obligations minimales Obligations de fait Obligations légales Les règles de la comptabilité de trésorerie Principes d enregistrement Utilisation

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

TOTAL ACTIF = TOTAL PASSIF

TOTAL ACTIF = TOTAL PASSIF Fiche méthodologique Les outils comptables et financiers Décembre 2012 Le bilan, le compte de Le bilan, le compte de sont trois documents comptables complémentaires utilisés dans le cadre d une comptabilité

Plus en détail

GéRER SON BUDGET. Le budget annuel

GéRER SON BUDGET. Le budget annuel GéRER SON BUDGET Tout club est soumis à des obligations comptables : ne pas redistribuer les bénéfices éventuels (but non lucratif) tenir un compte de résultat (dépenses et recettes) justifier de toutes

Plus en détail

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2015 (Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION Nom de l association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous

Plus en détail

Le Club de Gestion. Organiser sa comptabilité. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Organiser sa comptabilité. www.club gestion.fr A la lecture du blog www.a6pro.eu de Geneviève Texier, j ai découvert cet article écrit par Jean Paul Debeuret, Organisateur de la Caravane des Entrepreneurs et créateur de la Tv des entrepreneurs. Il

Plus en détail

ANNEE 2015. Dossier de demande de subvention destiné aux Associations. Date limite de dépôt du dossier le 31 JANVIER 2015. Nom de l association :...

ANNEE 2015. Dossier de demande de subvention destiné aux Associations. Date limite de dépôt du dossier le 31 JANVIER 2015. Nom de l association :... Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association ANNEE 2015 Dossier de demande de subvention destiné aux Associations Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Date limite de

Plus en détail

Demande de subventions de fonctionnement ET d investissement

Demande de subventions de fonctionnement ET d investissement Demande de subventions de fonctionnement ET d investissement Année : 2015 Date limite de dépôt du dossier : Vendredi 27 Février 2015 Nom de l Association :... N de Siret (obligatoire)... Catégorie :...

Plus en détail

Office Central de la Coopération à l École Association 1901 reconnue d utilité publique

Office Central de la Coopération à l École Association 1901 reconnue d utilité publique de l'oise, B.P. 60945 60009 BEAUVAIS Cedex Tel : 03 44 48 49 16 - Fax : 03 44 45 62 87 - Courriel : ad60@occe.coop Site Internet : http://www.occe.coop/ad60 L OCCE c est? Les coopératives. Oui, c est l

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin Septembre 2008 SOMMAIRE I- Outils de gestion administrative II- Outils de gestion financière

Plus en détail

Dossier de demande de subvention déposé par une association au titre de l année 2016

Dossier de demande de subvention déposé par une association au titre de l année 2016 Dossier de demande de subvention déposé par une association au titre de l année 2016 Attention, tout dossier incomplet (pièces à joindre au dossier en dernière page) ou hors délai ne pourra malheureusement

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

ASSOCIATION. Dossier de demande de subvention. Informations pratiques

ASSOCIATION. Dossier de demande de subvention. Informations pratiques ASSOCIATION Loi du 1 er juillet 1901 relative aux associations Nom de l Association : Dossier de demande de subvention Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement

Plus en détail

ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2016. Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre demande de subvention:

ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2016. Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre demande de subvention: ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Nom de l association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre

Plus en détail

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS. Année 2015/2016

DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS. Année 2015/2016 DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS Année 2015/2016 Ce dossier doit être rempli par les associations soutenues par la commune, que ce soutien soit matériel ou financier. Nous vous remercions de le compléter avec

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

LES ACTEURS ET LES OBLIGATIONS COMPTABLES DES ASSOCIATIONS

LES ACTEURS ET LES OBLIGATIONS COMPTABLES DES ASSOCIATIONS LES ACTEURS ET LES OBLIGATIONS COMPTABLES DES ASSOCIATIONS Introduction Sources des obligations comptables Les différents acteurs dans l association Mise en œuvre de la comptabilité Les outils de pilotage

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Subvention de fonctionnement Subvention exceptionnelle pour «action spécifique»

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Subvention de fonctionnement Subvention exceptionnelle pour «action spécifique» DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Subvention de fonctionnement Subvention exceptionnelle pour «action spécifique» Dossier à retourner avant : Le 30 Novembre 2014 (Cachet de la poste faisant foi) Veuillez

Plus en détail

Les éléments pris en compte lors du «Contrôle de Service Fait» opéré sur les bilans d exécution.

Les éléments pris en compte lors du «Contrôle de Service Fait» opéré sur les bilans d exécution. Les éléments pris en compte lors du «Contrôle de Service Fait» opéré sur les bilans d exécution. Conformément à l article 5 2 de la convention le bilan final doit être produit dans la période de 4 mois

Plus en détail

FICHE 2 DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT

FICHE 2 DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT FICHE 2 DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT La ville d'ambérieu en Bugey soutient activement le dynamisme associatif local. La subvention de fonctionnement s'adresse aux associations ayant leur siège

Plus en détail

Dossier bilan à l usage des associations

Dossier bilan à l usage des associations Dossier bilan à l usage des associations Subvention communautaire 2015 Rapport d activité de l association approuvé par les instances statutaires pour l exercice.. ou les exercices. /. A compléter quelle

Plus en détail

Comptabilité associative

Comptabilité associative FICHE PRATI QUE Comptabilité associative En l absence de dispositions légales précises, cette fiche pratique a pour objet d apporter des éléments de méthodologie autour de la comptabilité qui peut être

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015

DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 Dossier complet à adresser en Mairie avant le 15 MARS 2015 Réservé au service Date de réception :..... Numéro d enregistrement :... Désignation de l association... Activité

Plus en détail

L aide est attribuée sur la base de 15 de l heure et sur 36 semaines, à raison d 1 heure à 4 heures par semaine..

L aide est attribuée sur la base de 15 de l heure et sur 36 semaines, à raison d 1 heure à 4 heures par semaine.. Dispositif 2008 «EMPLOI A FORTE UTILITÉ SOCIALE» Aide au développement de la pratique sportive des jeunes issus des zones urbaines sensibles et zones rurales Favoriser le développement de l encadrement

Plus en détail

Guide utilisateur Octobre / Novembre 2009

Guide utilisateur Octobre / Novembre 2009 Guide utilisateur Octobre / Novembre 2009 Accès à l application GESTION DE CLUB Les étapes : 1/ Ouverture d un accès club : Avec le profil ligue, choisir dans la liste le club pour lequel on souhaite ouvrir

Plus en détail

PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE

PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE I LES PRINCIPES DE LA LOGIQUE COMPTA SECTION I LE PRINCIPE DE LA COMPTABILITE EN PARTIE DOUBLE I Le fonctionnement de l entreprise

Plus en détail

ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION de «FONCTIONNEMENT» 2016

ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION de «FONCTIONNEMENT» 2016 ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION de «FONCTIONNEMENT» 2016 Nom de l Association :... Sigle : Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande : Renouvellement : Dossier à remplir

Plus en détail

Devenir collaborateur comptable

Devenir collaborateur comptable 15 Jours Devenir collaborateur comptable dans COMPTABILITE - COMPTABILITE GENERALE et ECRITURES DE COMPTE Objectifs de la formation Découvrir le bilan et le compte de résultat Maîtriser l enregistrement

Plus en détail

Etablir un budget prévisionnel. Projets-19 projets19@projets19.org 01 53 26 57 37

Etablir un budget prévisionnel. Projets-19 projets19@projets19.org 01 53 26 57 37 Etablir un budget prévisionnel Projets-19 projets19@projets19.org 01 53 26 57 37 Présentation Introduction Présentation dela formation Présentation des intervenants Présentation du programme de la formation

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Collectivités territoriales

Dossier de demande de subvention Collectivités territoriales Nous sommes là pour vous aider Dossier de demande de subvention Collectivités territoriales Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande Vous

Plus en détail

Atelier LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT DES CE : ANTICIPER LES RÉFORMES Transparence financière et nouvelles prérogatives économiques

Atelier LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT DES CE : ANTICIPER LES RÉFORMES Transparence financière et nouvelles prérogatives économiques Atelier LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT DES CE : ANTICIPER LES RÉFORMES Transparence financière et nouvelles prérogatives économiques 4 FÉVRIER 2014 AGORA DES CE STRASBOURG PAVILLON JOSEPHINE Sommaire de l

Plus en détail

Les coordonnées de votre association ont-elles changé depuis le 01/01/2015? Non. Courriel :.

Les coordonnées de votre association ont-elles changé depuis le 01/01/2015? Non. Courriel :. Au titre de la saison 2014/2015 Nom de l association :.. Les coordonnées de votre association ont-elles changé depuis le 01/01/2015? Non Oui, compléter les informations ci-dessous Adresse postale du siège

Plus en détail

IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME

IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Date d'arrivée :... 1 FICHE A REMPLIR OBLIGATOIREMENT IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME I. IDENTIFICATION Nom statutaire (nom sous lequel l organisme

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR UN PROJET

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR UN PROJET DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR UN PROJET Année 2015-2016 Ce dossier est destiné aux associations désireuses d obtenir une subvention de la part de la commune pour un projet. Il ne concerne pas le

Plus en détail

PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS

PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS PRESENTATION DES COMPTES ANNUELS I LE BILAN Il décrit l ensemble des éléments composant le patrimoine de l association, ce qu elle possède, ses créances moins ses dettes, à une date donnée (en général,

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 201 (Année N)

DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 201 (Année N) DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 201 (Année N) À retourner en deux exemplaires AU PLUS TARD LE 15 JANVIER au service : Saint-Maur Animation 2 avenue du Maréchal Lyautey 94100 SAINT MAUR Tél. 01.48.86.41.15.

Plus en détail

Copropriétaires: Pourquoi et comment analyser l annexe 1 : «Le bilan de la santé financière de votre copropriété»

Copropriétaires: Pourquoi et comment analyser l annexe 1 : «Le bilan de la santé financière de votre copropriété» DOSSIER DU MOIS D AVRIL 2015 POUR LE 31/3 Copropriétaires: Pourquoi et comment analyser l annexe 1 : «Le bilan de la santé financière de votre copropriété» Chaque année les syndics doivent adresser à TOUS

Plus en détail

Association. Dossier de DEMANDE DE SUBVENTION

Association. Dossier de DEMANDE DE SUBVENTION Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de DEMANDE DE SUBVENTION Année Civile 2016 Commune de ROCHE LA MOLIERE Article L. 1611-4 du Code général des collectivités

Plus en détail

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal RAPPELS : La comptabilité permet : - d enregistrer les entrées et sorties d argent - d informer les adhérents du club et ses partenaires (institutionnels et autres) - de contrôler et de prouver - de prévoir.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 PREAMBULE L association Animation Emploi 14 propose des actions d accompagnement en direction de ses membres actifs, dans

Plus en détail

LA LECTURE DE RAPPORTS FINANCIERS

LA LECTURE DE RAPPORTS FINANCIERS La lecture de rapports financiers LA LECTURE DE RAPPORTS FINANCIERS 1 Bonjour! Bienvenue à l atelier : «La lecture de rapports financiers» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016 Ville de PORTO-VECCHIO VILLE DE PORTO-VECCHIO DEPARTEMENT DE LA CORSE DU SUD Cità di PORTIVECHJU DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2016 SECTEUR SPORTIF NOM ASSOCIATION : CE DOSSIER EST A RETOURNER

Plus en détail

La gestion des finances dans une association de loi 1901

La gestion des finances dans une association de loi 1901 Direction des Sports et de la Vie Associative Mairie de Goussainville Samedi 7 avril 2012 Francis CHAUDIERE Katia THUILOT PETIT DEJ ASSOCIATIF 2 ème SESSION DE FORMATION La gestion des finances dans une

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Vous trouverez dans

Plus en détail

GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS

GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS GUIDE DES AIDES AUX ASSOCIATIONS CULTURELLES ET DE LOISIRS La commune de Thorigné-Fouillard souhaite apporter son soutien à la vie associative et offre aux associations des aides sous différentes formes

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Nom de l Association :.. Sigle éventuellement :. Montant de la subvention demandée (en euros) :.. CE DOSSIER DOIT ETRE RETOURNE AVANT LE 23 NOVEMBRE 2015, DERNIER

Plus en détail

Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire

Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire 2014-2015 Adoptée : 26 juin 2014 (CC-2014-295) En vigueur

Plus en détail

PROPOSITION DE SERVICES INFORMATIQUES PRESENTATION DE NEFERTITIS LOGICIEL INTEGRE DE GESTION DES STRUCTURES SCOLAIRES. NEFERTITIS v4.

PROPOSITION DE SERVICES INFORMATIQUES PRESENTATION DE NEFERTITIS LOGICIEL INTEGRE DE GESTION DES STRUCTURES SCOLAIRES. NEFERTITIS v4. PROPOSITION DE SERVICES INFORMATIQUES PRESENTATION DE NEFERTITIS LOGICIEL INTEGRE DE GESTION DES STRUCTURES SCOLAIRES NEFERTITIS v4.3 SERVICE COTE D IVOIRE BP : 21 BP 1348 Abidjan 21 Tél. : (225) 23 00

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION à déposer ou à retourner à l adresse suivante Maison des Associations 79 ter, rue de Paris - 93800 Epinay-sur-Seine Tel : 01 49 98 13 84 pour le 20 février 2015 au plus

Plus en détail

B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de Développement Economique de Bordeaux et de la Gironde CONVENTION FINANCIERE 2012

B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de Développement Economique de Bordeaux et de la Gironde CONVENTION FINANCIERE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION DES ENTREPRISES ET DE L ATTRACTIVITE Service des stratégies et partenariats économiques B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de

Plus en détail

Commune de LE VAUDOUÉ

Commune de LE VAUDOUÉ Commune de LE VAUDOUÉ SUBVENTION COMMUNALE AUX ASSOCIATIONS ASSOCIATION :... DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Année : 2016 Dossier à retourner en mairie, dûment complété et signé, avant le 29 février 2016

Plus en détail

Politique et gestion des finances municipales. L après Charbonneau

Politique et gestion des finances municipales. L après Charbonneau Politique et gestion des finances municipales L après Charbonneau NOTES BIOGRAPHIQUES Diplômé en sciences politiques, études supérieures en administration publique Adjoint spécial du ministre fédéral de

Plus en détail

Règlement financier de la Fédération Française de Badminton

Règlement financier de la Fédération Française de Badminton GdB Règlement financier de la Fédération Française de Badminton Règlement adoption : AG 15/04/12 entrée en vigueur : 11/06/12 validité : permanente secteur : GES remplace : Chapitre 1.3-2014/1 nombre de

Plus en détail

ASSURER LE SUIVI ADMINISTRATIF DE l EXPLOITATION

ASSURER LE SUIVI ADMINISTRATIF DE l EXPLOITATION ASSURER LE SUIVI ADMINISTRATIF DE l EXPLOITATION Le contexte actuel : la gestion administrative de l exploitation occupe de plus en plus de temps du fait des demandes croissantes des administrations dans

Plus en détail

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté I - Définition du Projet Territorial Concerté - PTC Le "Projet Territorial Concerté" est une démarche de coopération et de mutualisation des

Plus en détail

Souvent le trésorier exerce aussi la fonction comptable

Souvent le trésorier exerce aussi la fonction comptable LE TRÉSORIER : est un administrateur assure la gestion de l'association effectue les comptes rendus de l'assemblée est chargé de tout ce qui concerne la gestion du patrimoine de l'association effectue

Plus en détail

CONVENTION 2015 L ATELIER REMUMENAGE

CONVENTION 2015 L ATELIER REMUMENAGE POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITE SERVICE EMPLOI, ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET ANIMATION TERRITORIALE CONVENTION 2015 L ATELIER REMUMENAGE

Plus en détail

FORMATION REPRESENTANTS DU PERSONNEL 1/12

FORMATION REPRESENTANTS DU PERSONNEL 1/12 CATALOGUE DES FORMATIONS 2015 1/12 PROGRAMME DES FORMATIONS PROGRAMME 1 Formation économique du CE Pour une analyse pertinente des comptes de l entreprise 2 jours Pages 3 à 4 PROGRAMME 2 Gérer le budget

Plus en détail

Guide d utilisation Calendrier de conservation

Guide d utilisation Calendrier de conservation Guide d utilisation Calendrier de conservation Vous avez beaucoup de paperasse! Vous avez peur de jeter un document important! Vous ne savez pas combien de temps vous devez garder un document! Ce petit

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi

DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi DOSSIER DE SUBVENTION 2016 Mode d emploi 1- L instruction de vos demandes de subventions pour 2016 Pour 2016, le dossier complet, accompagné des pièces justificatives, doit être retourné avant le 15 octobre

Plus en détail

pour la création d une association

pour la création d une association demande d aide au démarrage pour la création d une association maison de la vie associative 2016 Dossier à déposer au secrétariat de la Maison de la Vie Associative au plus tard le 15 janvier 2016 nom

Plus en détail

SALARIÉS PERMANENTS ETT DE 10 SALARIÉS ET PLUS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS PERMANENTS ETT DE 10 SALARIÉS ET PLUS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages Adapter les salariés permanents à leur poste de travail et à l évolution de leur emploi Favoriser le maintien dans l emploi de vos collaborateurs Développer les compétences des permanents, en vue d une

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE Année 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE Année 2016 VILLE D ARPAJON DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE Année 2016 A adresser à : Monsieur Le MAIRE VILLE d ARPAJON 70 GRANDE RUE 91290 ARPAJON www.arpajon91.fr Dossier demande subvention Ville d Arpajon

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Annexe financière pour l année 2013

Annexe financière pour l année 2013 1/5 Nom de votre association ----------------------------------------------------------------------------- Sigle -----------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Madame, Monsieur, Vous êtes une association à caractère culturel dont le projet relève des activités suivantes : musique et chant, théâtre, cinéma, sculpture, peinture,

Plus en détail

Effectuer ses demandes de prise en charge et de remboursement auprès d Unifaf

Effectuer ses demandes de prise en charge et de remboursement auprès d Unifaf Le Fonds d Assurance Formation de la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale, privée à but non lucratif bl Effectuer ses demandes de prise en charge et de remboursement auprès d Unifaf Pensez aux

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 NOM DE L ASSOCIATION Première demande Renouvellement d une demande L association sollicite une subvention de fonctionnement de : DOSSIER COMPLET A RETOURNER AVANT

Plus en détail

Le Cahier de Caisse. Pour cela, il est indispensable de contrôler ses recettes et ses dépenses et de faire périodiquement le point sur sa gestion.

Le Cahier de Caisse. Pour cela, il est indispensable de contrôler ses recettes et ses dépenses et de faire périodiquement le point sur sa gestion. Srces: Revue Communautés Africaines, n 16 & 17, 1986, B.P. 5946, Dala-Akwa, CAMEROUN Le Cahier de Caisse Lorsqu on est agent de développement, on est appelé : à gérer un petit projet à aider les communautés

Plus en détail

Le prêt d honneur reprise / transmission

Le prêt d honneur reprise / transmission Initiative Réunion Entreprendre accorde des prêts d honneur, sans intérêts et sans garanties personnelles, remboursable sur 5 ans maximum. Le prêt d honneur est un prêt personnel et non un prêt accordé

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23 Cas N 1 Sujet : Pierre Fiduciaire 1 2 3 Composants Amortissements Subvention p.18 Acomptes sur dividendes p.19 Participation et le plan d épargne p.19 Corrigé 1 Composants Amortissements Subvention p.23

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Nom de l Association : Ville de Brest Direction Sports et Nautisme ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Vous trouverez à compléter : Un Compte de résultat et budget prévisionnel Un

Plus en détail

Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan

Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan Le bilan = l état du patrimoine à un instant T. Une photographie de ce que la structure a comme ressources et de l utilisation qu

Plus en détail

Sommaire détaillé (1) «Guide Pratique du Secrétaire CE»

Sommaire détaillé (1) «Guide Pratique du Secrétaire CE» ommaire détaillé (1) «Guide Pratique du Secrétaire CE» Partie 01 - Mettre en place le CE et assurer son fonctionnement 1. Permettre le bon fonctionnement Les formalités obligatoires pour la constitution

Plus en détail

Suivi financier dans ADOC Principes généraux

Suivi financier dans ADOC Principes généraux Suivi financier dans ADOC Principes généraux FFT-DVF - avril 2014 Suivi financier dans ADOC principes généraux 1 SOMMAIRE 1. Préambule... 3 2. Le paramétrage une étape cruciale... 3 3. La notion d année

Plus en détail

Nom de votre association : Sigle de votre association : Adresse de son siège social :

Nom de votre association : Sigle de votre association : Adresse de son siège social : Identification de votre association Nom de votre association : Sigle de votre association : Adresse de son siège social : Code postal : Téléphone : Télécopie : Commune : Mél : @ Numéro SIREN : Adresse

Plus en détail

Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention

Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre

Plus en détail

ANNÉE 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

ANNÉE 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Dossier arrivé le Service instructeur Cadre réservé à l administration ANNÉE 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE L ASSOCIATION. PREMIERE DEMANDE RENOUVELLEMENT Montant de la subvention Demandé

Plus en détail

BILAN MANIFESTATION. Années : 20. Association : siège social

BILAN MANIFESTATION. Années : 20. Association : siège social BILAN MANIFESTATION Années : 20 Association : siège social Nom de l association Objet de votre l association Président (nom et prénom) Adresse Siège sociale Personne de contact (nom et prénom) Adresse

Plus en détail

Fiche 2.2. : Comment mesurer la performance de l entreprise?

Fiche 2.2. : Comment mesurer la performance de l entreprise? eduscol Sciences économiques et sociales - Première ES Science économique 2. La production dans l entreprise Ressources pour le lycée général et technologique Fiche 2.2. : Comment mesurer la performance

Plus en détail

Le règlement général des subventions départementales

Le règlement général des subventions départementales Le règlement général des subventions départementales Les règles d ordre général Article 39. Le cadre général des subventions 39-1 - Définitions Une subvention se définit de la façon suivante : - Un concours

Plus en détail

GUIDE DE REDACTION DES STATUTS

GUIDE DE REDACTION DES STATUTS GUIDE DE REDACTION DES STATUTS Ce guide a pour objectif de vous accompagner dans la rédaction des statuts de votre association sportive. Il vous permettra de comprendre les enjeux de la rédaction des statuts

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider

Nous sommes là pour vous aider Nous sommes là pour vous aider N 50717#03 Demande de fixation d une contribution aux charges du mariage. (Article 214 du Code Civil, Articles1070 à 1074, 1137 et suivants du Code de Procédure Civile 1

Plus en détail

conditions de participation

conditions de participation CONTINUE conditions de participation Renseignements et inscription Michèle Mottu Tél. : 01 53 33 53 79 Freddy Leno Tél. : 53 33 53 09 Armelle Le Goc Tél. : 01 53 33 53 51 Fax : 01 43 43 20 51 Email : formation@cma-paris.fr

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901

Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901 Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901 proposé par la Fédération Française d Airsoft version 1.0 du 14 décembre 2015 Licence

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

A adresser à : Monsieur le Maire Hôtel de Ville Direction de la Citoyenneté 6 rue Piver 91260 JUVISY-SUR-ORGE

A adresser à : Monsieur le Maire Hôtel de Ville Direction de la Citoyenneté 6 rue Piver 91260 JUVISY-SUR-ORGE Nom de l Association : Montant de la subvention demandée : A adresser à : Monsieur le Maire Hôtel de Ville Direction de la Citoyenneté 6 rue Piver 91260 JUVISY-SUR-ORGE 1 INFORMATIONS PRATIQUES SUR LE

Plus en détail

CONVENTION 2014 RESEAU ENTREPRENDRE AQUITAINE

CONVENTION 2014 RESEAU ENTREPRENDRE AQUITAINE Pôle Développement Durable Et Rayonnement Métropolitain Direction des Entreprises et de l Attractivité Service Economie présentielle, partenariats et veille Entre : CONVENTION 2014 RESEAU ENTREPRENDRE

Plus en détail