Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation"

Transcription

1 18 juin 2010 Des stratégies d innovations par des managers responsables

2 Préambule Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation Par contre, je vais apporter le témoignage d une entreprise mettant en place une démarche RSE et essayer par des exemples de montrer que ça amène des pratiques innovantes 2

3 Ordre du jour 1. Présentation de GEG 2. L Agenda 21 de GEG 3. Focus sur certaines pratiques innovantes 4. Conclusion 3

4 1. Présentation de GEG 4

5 Gaz Electricité de Grenoble Nos métiers : Informations complémentaires: SAEM Ville de Grenoble de plus de 100 ans 6ème distributeur d électricité et 4ème distributeur de gaz français clients en électricité et en gaz naturel à Grenoble 426 salariés 120 Millions de Chiffre d Affaire consolidé (2009) 4.71 millions d euros de résultat consolidé (2009) Certifié ISO 9001 et partiellement ISO14001 Valeurs de GEG : Solidarité, Confiance, Performance, Société Responsable, Qualité de service 5

6 Particularités de GEG SAEM Ville appartenant à la branche des Industries Electriques et Gazières Activités de Service Public mais aussi sur un marché concurrentiel Lancement en 2008 d un Agenda21, démarche d entreprise de Développement Durable Acteur du Plan Climat Local Lancement en 2009 d une cellule Innovation 6

7 2. L Agenda 21 de GEG 7

8 Agenda 21 de GEG C est une démarche RSE transverse Intégration : Socle de la stratégie de GEG Rattaché au département QSE qui est dans les processus de Management (Qualité) Intégré dans l accord d intéressement des salariés Organisation : 21 chantiers ayant chacun un pilote du métier concerné et de 3 types : «A 21 ctivité Stratégique», «A 21 mélioration Continue», «A 21 ction propriétaire» Pilotage par le CAAA21 : Comité d animation et d agitation de l Agenda 21 Restitution régulière en comité de direction 8

9 Les Chantiers ECONOMIE RESPONSABLE # 19 Dialogue avec parties prenantes EXEMPLARITE ENVIRONNEMENTALE #5 Innovation # 1 Projet Fédérateur #3 Développement Hydro & Photovoltaïque #9 Promotion des CEE #6 Services MDE #14 Déchets #7 Efficacité EP #10 Bâtiments - #8 Guide EnR # 2 Sensibilisation Bilan Carbone #11 Flotte Véhicule #12 Achats #15 Papier #16 Dématérialisation #4 Entreprise socialement responsable COHESION SOCIALE #17 PDE #18 Restaurant d entreprise # 20 Solidarité nationale # 21 Solidarité Internationale Stratégique Amélioration Prioritaire

10 3. Focus sur certaines pratiques innovantes 10

11 Dialogue avec les Parties prenantes Objectif Optimiser les relations et anticiper les tensions possibles avec les parties prenantes concernant l impact de GEG sur son territoire Réalisations Questionnaire en 2009 Dialogue approfondi en 2010 vers le monde associatif pouvant avoir des liens avec GEG (collaboration avec IAE-CERAG) - Environnement, social, territorial, équitable, mobilité Réflexion Parties prenantes habituellement consultées par les entreprises : Actionnaires, Salariés, Clients, Fournisseurs Intégrer d autres parties prenantes dans ses choix, ses réflexions n est-ce pas plus responsable et durable? Collectivités locales, territoriales Société civile, monde associatif 11

12 Eclairage public Objectif : Développer un gamme de service d Economie d Energie et de Maîtrise de l Energie en éclairage public tout en respectant l environnement Réalisations Sensibilisation du personnel : l éclairage public et environnement Expérimentations remarquables et innovantes : 5 en 2 ans Plaquette MDE dans l éclairage public Développement d une gamme de services «éclairage public» Association et implication de la Ville de Grenoble aux actions. Travail d innovation en usage de l EP avec l ENSCI de Grenoble Association de la FRAPNA à des réflexions et réalisations Réflexion Co- innover en intégrant d autres acteurs ne permet-il pas de faire des produits plus durables, responsables? 12

13 Achats responsables Objectif : Intégration de clauses sociales et environnementales dans les consultations. Signature par 100 % des fournisseurs retenus, de la charte achats responsables de GEG Réalisations Choix de produits ou des prestations qui ont un impact moindre sur l environnement et qui respectent l individu Intégration de clauses environnementales et sociétales dans les cahiers des charges Information, explications à nos fournisseurs de notre «Charte Achats Responsables» Les critères de sélection des fournisseurs intègrent à hauteur de 15% des aspects sociaux et environnementaux Prise en compte au maximum la notion de coût global ou ACV (analyse du cycle de vie) Recherche d information par une veille du marché Réflexion Offre disponible, outils de transparence (GreenWashing), surcoût (quelques fois), trop souvent dans des évaluations qualitatives 13

14 Démarche Innovation Objectif : Développer une dynamique d innovation dans l entreprise pour tester et mettre en œuvre les solutions innovantes de demain en intégrant: l intérêt social, environnemental, économique et les enjeux de la MDE Réalisations Partie prenante dans les réseaux intelligents «Smart Grid» meilleure intégration des énergies renouvelables meilleur efficacité énergétique, qualité et sécurité des réseaux accrues, optimisation de l utilisation des infrastructures Mise en place d une cellule Innovation Réflexion Innover pour faire mieux (consommer moins) moins et non pas plus? 14

15 4. Conclusion 15

16 Conclusion Points de réflexion Apporter une crédibilité d une démarche RSE passe par des actions basiques qui peuvent durer car elles touchent le comportemental Les solutions liées à la RSE dépassent souvent le périmètre de l entreprise Il manque des référentiels partagés Nécessité de développer des outils communs d évaluation sur les aspects environnementaux et sociétaux pouvant être utilisés dans toute prise de décision des managers et sur toutes les activités de l entreprise Formation initiale des managers en matière de RSE insuffisante Points positifs de la démarche : La démarche Agenda21 est mobilisatrice à l intérieur et en dehors de l entreprise : réflexion, action, dynamisme Démarche donnant lieu à diverses actions novatrices à l initiative des directions/ départements 16

17 Merci Eric DAVIAUD 17

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices?

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? 28 novembre 2012 Sommaire Enjeux liés à la Responsabilité sociétale? S engager dans une réponse globale ou spécifique? Peut-on quantifier

Plus en détail

Rapport annuel RSE 2015

Rapport annuel RSE 2015 Rapport annuel RSE 2015 Préambule Le rapport annuel RSE 2015 présente de façon détaillée les priorités et pratiques d EUROSIT dans le domaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). C est

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012

GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012 GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012 Isabelle Loulmet, Déléguée au Développement Durable 5èmes Rencontres des Eco-Industries 25 novembre 2009 1 Présentation du Groupe

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015-2018. Version du

ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015-2018. Version du ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015 - Version du 1 I Présentation de notre entreprise Notre activité Historique Faits et chiffres clés Nos motivations pour l adhésion à la signature

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

- que certains des signataires appliquent d ores et déjà tout ou partie des principes de la charte ;

- que certains des signataires appliquent d ores et déjà tout ou partie des principes de la charte ; PREAMBULE L étude des dossiers soumis à la Médiation du crédit depuis sa création en novembre 2008 a révélé un certain nombre de difficultés dans la relation des PME avec leurs grands clients, donneurs

Plus en détail

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME-

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- LE GROUPE BMCE BANK REDUction de l EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- Une Démarche Systémique pour une Performance Ecologique LA PREVENTION DE LA POLLUTION GESTION DES SITUATIONS D URGENCE A IMPACT

Plus en détail

Evénement Eco-responsable. Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports

Evénement Eco-responsable. Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports Evénement Eco-responsable Mission Sport et Développement Durable (SDD) Ministère de la Santé et des Sports Mission Sport et développement durable Inciter et accompagner tous les acteurs du sport (Mouvement

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

Manuel de Management, Qualité et Environnement

Manuel de Management, Qualité et Environnement Manuel de Management, Qualité et Environnement 2015 2017 Objet et domaine d'application Le présent manuel de management a pour objet de décrire les engagements pris par le Groupe Loxam ainsi que son organisation

Plus en détail

NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES

NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES AU CŒUR DE NOTRE MODÈLE 2813,3 millions d euros de chiffre d affaires* 11 937 collaborateurs dans plus de 60 pays (94,4

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise des formations inter-entreprises

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Les enjeux d un Stade en exploitation Le Stade de France

Les enjeux d un Stade en exploitation Le Stade de France Les enjeux d un Stade en exploitation Le Stade de France Nos enjeux définissent nos responsabilités Une forte visibilité, un lieu symbolique et historique : Près 2 000 000 de personnes accueillis par an

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite

Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco. 2 - Code de conduite Code de conduite 1 Edition Juin 2015 Propriété de Charvet la Mure Bianco 2 - Code de conduite Sommaire CODE DE CONDUITE RESPECT - RESPONSABILITE - EXEMPLARITE Message du Président Qu est-ce que le Code

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Normes & Propriété Intellectuelle :

Normes & Propriété Intellectuelle : Colloque : La propriété intellectuelle pour les PME dans un contexte international : livre de la jungle ou île au trésor? Toulouse, le jeudi 30 mai 2013 Patrice GARCIA Délégué Régional Midi-Pyrénées Groupe

Plus en détail

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Qui sommes-nous? Catalyseur d innovation sociale, IMS est le réseau luxembourgeois qui accompagne les organisations dans leur engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

Notre engagement responsable. Faire du numérique un accélérateur de progrès pour tous

Notre engagement responsable. Faire du numérique un accélérateur de progrès pour tous Notre engagement responsable Faire du numérique un accélérateur de progrès pour tous Nos technologies favorisent le partage et la créativité Pour une révolution numérique humaine et positive Faire vivre

Plus en détail

Le guide de l'achat éthique et responsable. Acheter mieux, c'est respecter l'avenir

Le guide de l'achat éthique et responsable. Acheter mieux, c'est respecter l'avenir Le guide de l'achat éthique et responsable Acheter mieux, c'est respecter l'avenir Édito Depuis de nombreuses années, Est Métropole Habitat prend des engagements forts en matière de développement durable.

Plus en détail

La distribution publique d électricité

La distribution publique d électricité La distribution publique d électricité ERDF, une expertise nationale Pilotage du réseau à partir de 30 «tours de contrôle» Garantie des missions de service public de la distribution d électricité public

Plus en détail

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services

FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services FICHE DEMARCHE METHODOLOGIQUE La clause d insertion dans les marchés de travaux et de services Cette fiche a été réalisée dans le cadre du groupe de collectivités franciliennes pour une commande publique

Plus en détail

4 mars 2014. Club Mines Energie. Smart Grids : premiers retours d expérience

4 mars 2014. Club Mines Energie. Smart Grids : premiers retours d expérience Club Mines Energie Smart Grids : premiers retours d expérience 4 mars 2014 Guillaume PARISOT Directeur Innovation 06 64 49 38 41 GPR@bouygues-immobilier.com Un territoire urbain mixte Territoire d innovation

Plus en détail

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green au service d une nouvelle économie Qu est-ce que l économie symbiotique? Comment mettre en place un projet symbiotique sur

Plus en détail

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l? La RSE associée e au management du risque, levier de performance pour la pérennité de l entreprisel Présentation Eco Avenir Conseil

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

Responsabilité Sociétale Limagrain

Responsabilité Sociétale Limagrain Responsabilité Sociétale Limagrain Face à des enjeux agricoles et alimentaires forts : valorisation durable du métier d agriculteur, sécurité alimentaire et qualité des denrées, optimisation des ressources

Plus en détail

INVENTEUR DE SOLUTIONS GLOBALES INTELLIGENTES*

INVENTEUR DE SOLUTIONS GLOBALES INTELLIGENTES* INVENTEUR DE SOLUTIONS GLOBALES INTELLIGENTES* *Inventor of smart global solutions SPECIALISTE DANS L ANALYSE, LE DEVELOPPEMENT ET LA MISE EN SERVICE D APPLICATIONS AUTOMATISEES POUR LES INFRASTRUCTURES

Plus en détail

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS La crise financière pose, aujourd hui, la question du 1 Paris, le 2 juillet 2009 rôle et du mode de fonctionnement des marchés

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

L Etat engage 28 M pour des projets Réseaux Electriques Intelligents - Smartgrids

L Etat engage 28 M pour des projets Réseaux Electriques Intelligents - Smartgrids MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e

Plus en détail

QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE AUTOEVALUATION - AUTODIAGNOSTIC

QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE AUTOEVALUATION - AUTODIAGNOSTIC QRRAL / JOURNEE THEMATIQUE : PISTES POUR AMORCER UNE DEMARCHE QUALITE THEORIE ET REALITE DELEGATION A LA QUALITE L INRA : EPST de recherche finalisée pour l agriculture, l alimentation et l environnement

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements - 2011 Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements Synthèse de l étude 2011 Action financée par : Développement Durable & Industries Agroalimentaires

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

L audit énergétique dans l entreprise

L audit énergétique dans l entreprise L audit énergétique dans l entreprise Entreprises petites ou moyennes, la question de la maîtrise de l énergie revêt pour vous une importance décisive. Le groupe de travail «Maîtrise de l énergie dans

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE SOMMAIRE Préambule..3 Principes fondamentaux de notre politique de Capital Investissement Responsable 4 Le parti pris de notre approche de Capital Investissement

Plus en détail

Etre membre du Comité 21, c est : le premier réseau d acteurs français du dév. durable. d outils pratiques, formations, services

Etre membre du Comité 21, c est : le premier réseau d acteurs français du dév. durable. d outils pratiques, formations, services Le Comité 21 en bref En quelques mots Association loi 1901 Créée en 1995 + de 470 adhérents Entreprises, Collectivité territoriales, Associations, Institutionnels, enseignement supérieur et médias. Etre

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service

L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service L Ambition de Service du Groupe La Poste Au cœur de la démarche de transformation de service Club Management & Marketing 9 octobre 2012 Un cœur de métier : le service Plus qu un opérateur de services,

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

processus au service de la gouvernance Mettre en œuvre la méthode m ABC / ABM

processus au service de la gouvernance Mettre en œuvre la méthode m ABC / ABM Une démarche d processus au service de la gouvernance Mettre en œuvre la méthode m ABC / ABM Page 1 GROUPE LA POSTE : CHIFFRES CLES 18 700 millions de chiffre d affaires 290 000 agents 4 métiers : Courrier,

Plus en détail

FINAL SEMINAR POSTING WORKERS EUROPEAN PROJECT

FINAL SEMINAR POSTING WORKERS EUROPEAN PROJECT FINAL SEMINAR POSTING WORKERS EUROPEAN PROJECT 17 JUIN 2013 EPR FLAMANVILLE 3-08 avril 2013 1 L EXPÉRIENCE DE LA CONSTRUCTION DE L EPR DE FLAMANVILLE La recherche d une maîtrise accrue d un grand Projet

Plus en détail

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence Hybrid Air Une solution innovante full hybride essence 22 janvier 2013 Hybrid Air Une solution innovante «full hybride» essence Une étape clé vers la voiture 2l/100 km à l horizon 2020 I. Une rupture technologique

Plus en détail

La RT2012 Quels impacts pour nos métiers

La RT2012 Quels impacts pour nos métiers La RT2012 Quels impacts pour nos métiers 1 Présentation de l association Promotelec Bilan BBC-Effinergie2005 La RT2012et la certification L association Promotelec 3 Objet & enjeux de l association L objet

Plus en détail

Politique Environnement du groupe AREVA

Politique Environnement du groupe AREVA Avec une présence industrielle dans 43 pays et un réseau commercial couvrant plus de 100 pays, AREVA propose à ses clients des solutions technologiques pour produire de l'énergie sans CO2 et acheminer

Plus en détail

La gestion du stress. Au sein de l organisation

La gestion du stress. Au sein de l organisation La gestion du stress Au sein de l organisation Plan Introduction Qu est-ce que le stress? Les agents stressants Le stress dans l organisation Les causes du stress au travail Comment se manifeste-t-il?

Plus en détail

Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation

Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation Journée découverte Midi-Pyrénées Innovation Toulouse, le 23 octobre 2008 «Sécurité économique» Normalisation, certification : facteurs de réussite pour la gestion des risques Groupe AFNOR Délégation Midi-Pyrénées

Plus en détail

BDO Secteur Public. Novembre 2012

BDO Secteur Public. Novembre 2012 BDO Secteur Public Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Le réseau BDO Page 3 2. BDO Secteur Public Page 7 3. Votre contact Page 12 Page 2 Le réseau BDO BDO conjugue l expertise et les moyens d un grand réseau international

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Piloter les objectifs et l activité

Piloter les objectifs et l activité PARCOURS CL.01 Piloter les objectifs et l activité Fixer des objectifs, mobiliser une équipe, réaliser un suivi d activité, c est le moins qu on puisse attendre d un manager. Pour autant, le pilotage ne

Plus en détail

Chef d entreprise. ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective

Chef d entreprise. ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective Chef d entreprise ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective ADRÉA MUTUELLE PARTENAIRE DE VOTRE ENTREPRISE AU QUOTIDIEN 3 e GROUPE MUTUALISTE interprofessionnel de protection santé

Plus en détail

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Produits de grande consommation La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Votre environnement, toujours plus complexe Des consommateurs plus exigeants, une pression constante sur les marges

Plus en détail

RSE : comment y va-t-on?

RSE : comment y va-t-on? Séminaire des coopératives Hlm Habitat & Territoires Conseil Nathalie CHASSAT Présentation conjointe avec M Leroy, Directeur Général de Logéal RSE : comment y va-t-on? 30 janvier 2014 2, rue Lord Byron

Plus en détail

«COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne

«COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne Agenda 21 départemental Mise en œuvre de la «COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne EFE 6 février 2008 Alice CROLA, Chef de projet développement durable et solidaire L

Plus en détail

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES UNE OFFRE D ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE À TOUTES LES ÉTAPES ET DANS LA DURÉE En Afrique et au Moyen-Orient, comme en Asie et en Amérique latine, les entreprises

Plus en détail

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble de l ARS Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble Christophe DUMONT-GIRARD 22 octobre 2015 Pôle Travaux et services techniques Service énergies sécurité technique développement

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

SOPHIA CONSEIL ASSURE VOTRE RÉUSSITE.

SOPHIA CONSEIL ASSURE VOTRE RÉUSSITE. VOUS AVEZ L ESPRIT D ENTREPRISE? SOPHIA CONSEIL ASSURE VOTRE RÉUSSITE. Grâce à l écosystème unique conçu par Sophia Conseil, votre talent donne le meilleur de lui-même. Cnes/D. Ducros 18.7 200 5% 6 QUELQUES

Plus en détail

Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail

Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail Lundi 12 décembre 2011 Casino de Paris L ARSEG, Association des Directeurs et Responsables des Services Généraux, récompensera le 12 décembre 2011

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Smart Impulse Mieux comprendre pour mieux consommer Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Votre contexte Les économies d énergie commencent par la connaissance de sa consommation

Plus en détail

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur Bollore-logistics.com / saveprogram L ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL : LEVIER DE PERFORMANCE POUR L ENTREPRISE Avec Save Program, vous pouvez associer des

Plus en détail

RELOCALISATION - 18-20 ACA HEC Le 10 Décembre 2012. Françoise ODOLANT Responsable du pôle Acheteurs, Charte et Label

RELOCALISATION - 18-20 ACA HEC Le 10 Décembre 2012. Françoise ODOLANT Responsable du pôle Acheteurs, Charte et Label RELOCALISATION - 18-20 ACA HEC Le 10 Décembre 2012 Françoise ODOLANT Responsable du pôle Acheteurs, Charte et Label 1 Sommaire Présentation de la Médiation inter-entreprises et de la Charte des Relations

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Document non contractuel, sous réserve de modifications

Document non contractuel, sous réserve de modifications 1 PLUS QU UN CONCEPT, UNE PHILOSOPHIE pour tous Pour changer notre façon de VIVRE, notre façon de TRAVAILLER, notre façon D EVOLUER, notre façon D ÊTRE AVEC SOI ET AVEC LES AUTRES, notre façon de VOIR

Plus en détail

15 % Secteur spécialisé

15 % Secteur spécialisé LA PROPRETE, un service universel et indispensable Secteur classique Bureaux, locaux administratifs, musées, gymnases, écoles, centres commerciaux, parties communes d immeubles Services associés aux bâtiments,

Plus en détail

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE PRÉAMBULE Engagés depuis 2002 dans une première réflexion sur le Capital Investissement Socialement Responsable (C-ISR), nous sommes convaincus de la nécessité

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2013

Communication sur le Progrès 2013 . Communication sur le Progrès 2013 En 2012, le Groupe Samsic poursuit sa croissance notamment par l acquisition de deux entreprises dans les métiers du facility-management et de la propreté. Le groupe,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE DES CONFIGURATIONS ET DES PERFORMANCES OPTIMISÉES L ENGAGEMENT DURABLE DU CONSTRUCTEUR GÉPÉBUS, UNE DIVISION DE PVI

VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE DES CONFIGURATIONS ET DES PERFORMANCES OPTIMISÉES L ENGAGEMENT DURABLE DU CONSTRUCTEUR GÉPÉBUS, UNE DIVISION DE PVI lesbus électriques VOTRE PARTENAIRE VOTRE PARTENAIRE Depuis plus de vingt ans, PVI conçoit et assemble en France des véhicules industriels électriques destinés aux marchés européens. Son haut degré d expertise

Plus en détail

Atelier AMRAE A10. Le commissaire aux comptes («CAC») et la gestion des risques

Atelier AMRAE A10. Le commissaire aux comptes («CAC») et la gestion des risques Atelier AMRAE A10 Le commissaire aux comptes («CAC») et la gestion des risques Intervenants Modérateur Gilles de Courcel Président de la Commission Evaluation de la CNCC Associé Ricol-Lasteyrie Alain Gravier

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès?

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Cycle Innovation & Connaissance 81 petit déjeuner Stéphanie CHASSERIO, Professeure SKEMA

Plus en détail

Relation donneur d ordre sous-traitants. 9 avril 2015

Relation donneur d ordre sous-traitants. 9 avril 2015 Relation donneur d ordre sous-traitants 9 avril 2015 Relation donneur d ordre sous traitant Connaître Communiquer Comprendre Construire Collaboratif Confiance Cœur Courage Relation Client Co traitant Agence

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Communiqué de presse Paris, le 7 avril 2014 Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Malakoff Médéric qui assure la santé

Plus en détail

Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats. décembre 2014

Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats. décembre 2014 Groupe de travail: Coût Global et Création de Valeur Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats décembre 2014 2 Nos objectifs Proposer une méthode pour décomposer

Plus en détail

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI)

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) 1 Contents Introduction Critères d admissibilité et de sélection Comment solliciter une aide au titre d ELENA 2 INTRODUCTION 3 1.1 Energie

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

Club Management. Synthèse du groupe de travail sur «Le pilotage de la performance globale» Philippe LORINO

Club Management. Synthèse du groupe de travail sur «Le pilotage de la performance globale» Philippe LORINO Club Management Synthèse du groupe de travail sur «Le pilotage de la performance globale» Introduction : le groupe de travail 5 réunions d une journée de mars à novembre 2011 Audition d un expert de la

Plus en détail

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de, Directeur des Opérations Emballage groupe SOFLOG GROUPE SOFLOG Cliquez pour modifier le style du titre

Plus en détail