ENTRÉE EN VIGUEUR : REMPLACE : APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-12-04 REMPLACE : 2014-03-06 APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE : 2014-12-04"

Transcription

1 ENTRÉE EN VIGUEUR : REMPLACE : APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE : PAGE : 1 DE : 9 POLITIQUE SUR LES VOYAGES ET LES ACTIVITÉS D ACCUEIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1. Objectif(s) Voir à ce que les pratiques relatives aux voyages et aux activités d accueil soient économiques et uniformes tout en assurant le niveau de contrôle nécessaire. 2. Principes Les principes suivants ont été élaborés par le Conseil d administration. Ces principes sont la pierre angulaire de la gestion des voyages d affaires des membres du Conseil d administration et des activités d accueil. Les administrateurs s y conformeront pour que les pratiques en matière de voyage et d activités d accueil soient justes, raisonnables et modernes. Confiance Augmenter le pouvoir discrétionnnaire et la latitude des administrateurs pour qu ils puissent agir de façon équitable et raisonnable. Respect Créer un environnement et des processus qui répondent aux besoins des administrateurs. Transparence Assurer l application uniforme, juste et équitable de la politique et de ses pratiques. Pratiques de voyage modernes Adopter des pratiques de gestion des voyages qui respectent les principes ci-dessus et tiennent compte des tendances et des réalités de l industrie des voyages; élaborer et mettre en place une structure et un cadre adéquats de responsabilisation en matière de voyages. Responsabilité financière Voir à la gestion adéquate des fonds publics. 3. Responsabilités 3.1 Le secrétaire de la société doit : établir la structure de délégation adéquate en vue de se conformer à la présente politique; de concert avec le président du Conseil d administration, déterminer si le voyage est nécessaire; faire en sorte que les préparatifs de voyage soient conformes aux dispositions de la présente politique; veiller à prendre des mesures d adaptation qui répondent aux besoins pour éviter des difficultés excessives; s occuper des préparatifs relatifs aux logements commerciaux;

2 PAGE : 2 DE : 9 vérifier et s assurer de l approbation appropriée des demandes de remboursement des frais de voyage avant que les frais ne soient remboursés; vérifier et s assurer de l approbation appropriée des frais liés aux activités d accueil avant leur remboursement; faire en sorte que tous les préparatifs de voyage et d accueil entrepris par le secrétariat de la société respectent la présente politique. 3.2 Les administrateurs doivent : prendre connaissance des dispositions de la présente politique; consulter l ACSTA et obtenir l autorisation de voyager conformément à la présente politique; informer l ACSTA ou ses fournisseurs des mesures d adaptation qui doivent être prises pour répondre à leurs besoins; s occuper de leurs propres préparatifs de voyage, à l exception de ceux relatifs aux logements commerciaux; compléter et soumettre une demande de remboursement de frais de voyage accompagnée des documents à l appui nécessaires dans les 30 jours suivant la fin du voyage; assumer la responsabilité de l annulation des réservations au besoin; demander conseil pour les activités d accueil et obtenir l autorisation de mener de telles activités, conformément à la présente politique; remplir et soumettre une demande de remboursement de frais d accueil accompagnée des documents à l appui nécessaires dans les 30 jours suivant la fin de l activité d accueil. 4. Voyages 4.1 Administration Autorisation Il incombe au président du Conseil d administration d autoriser les voyages d affaires, d en déterminer la nécessité et de voir à ce que tous les préparatifs de voyage soient conformes aux dispositions de la présente politique. Le président peut également approuver les exceptions à la présente politique lorsqu elles sont conformes aux principes énoncés ci-haut. Le secrétaire de la société secondera le président du Conseil d administration quant à l interprétation et à l application de la politique. Les voyages d affaires doivent être autorisés au préalable par le président du Conseil d administration de manière à ce que tous les préparatifs de voyage soient conformes aux dispositions de la présente politique. Les voyages d affaires du président du Conseil d administration devraient être autorisés au préalable par le président du Comité d audit ou le président du Comité de gouvernance, des ressources humaines et du régime de retraite. Une autorisation générale de voyager est accordée au président du Conseil d administration pour les déplacements à Ottawa dans le cadre des activités de l ACSTA.

3 PAGE : 3 DE : 9 De manière générale, les frais de voyage peuvent être autorisés lorsqu un administrateur en service est commandé hors de sa ville d attache, sauf autorisation préalable contraire du président, au cas par cas. Une autorisation générale de voyager est accordée aux administrateurs pour toutes les réunions du Conseil d administration et de ses comités Programmes de fidélisation Dans la mesure où l ACSTA n a pas à débourser de frais supplémentaires, les administrateurs qui voyagent en service commandé peuvent adhérer à des programmes de fidélisation et utiliser les avantages offerts par l industrie du voyage à des fins officielles ou personnelles Paiements en trop et irrégularités Les paiements en trop, notamment les remboursements ou les versements qui ne sont pas conformes à la présente politique, doivent être recouvrés auprès de l administrateur à titre de dette à l ACSTA. Le président du Conseil d administration examinera au cas par cas les dépenses irrégulières découlant d une interprétation erronée ou d une autre erreur. Une indemnité globale quotidienne peut être accordée lorsque les indemnités établies ne sont pas pratiques, raisonnables ou équitables. 4.2 Logement Reçus Lorsque l administrateur certifie que le reçu est perdu, qu il a été détruit accidentellement ou qu il était impossible de l obtenir, une déclaration personnelle peut remplacer le reçu Formulaires relatifs aux voyages Les administrateurs doivent utiliser les formulaires relatifs aux voyages d affaires de l ACSTA pour présenter une demande de remboursement des frais de voyage accompagnée des documents à l appui, au besoin Commercial La norme en matière de logement est une chambre individuelle dans un hôtel à quatre étoiles, pourvu qu elle se trouve dans un établissement sûr, bien situé et confortable. Les administrateurs peuvent loger sur l étage d affaires, l étage exécutif ou l étage or d un hôtel si les commodités offertes à l un de ces étages faciliteraient l exercice des activités de l ACSTA et s ils obtiennent l autorisation préalable du président du Conseil d administration. Une autorisation

4 PAGE : 4 DE : 9 générale de loger sur l étage d affaires, l étage exécutif ou l étage or d un hôtel est accordée lorsque le logement est réservé durant les réunions du Conseil d administration Particulier Un logement particulier renvoie uniquement à des logements privés ou à un établissement non commercial où les administrateurs n ont pas l habitude de loger. Un administrateur qui choisit un logement particulier sera remboursé d après les taux précisés dans les lignes directrices du Conseil du Trésor. Pour les taux actuels, veuillez consulter le lien suivant : 4.3 Transports Le moyen de transport doit être déterminé en tenant compte du coût, de la durée, de la commodité, de la sécurité et de l accessibilité. En plus des conditions énoncées dans la présente section aux sous-sections Commercial et Véhicules, les dépenses associées au moyen de transport sélectionné, telles les frais de traversée, de péage et d amarrage, seront remboursées Commercial Lorsque les transports commerciaux sont autorisés et utilisés, les administrateurs doivent voir à leurs propres besoins et présenter une demande de remboursement par la suite. Les administrateurs peuvent utiliser la classe affaires pour des voyages non discrétionnaires (c.-à-d., leur présence aux réunions du Conseil d administration à la demande de l ACSTA) de 850 kilomètres aériens ou plus, dans un sens ou l autre. Ils doivent choisir le tarif aérien le plus économique, compte tenu de l itinéraire établi à ce moment-là, et faire les réservations le plus longtemps possible à l avance. Les administrateurs qui ne peuvent utiliser la classe affaires pour des voyages de 850 kilomètres aériens ou plus doivent voyager en classe économique. Les administrateurs ne doivent pas utiliser la classe affaires pour les voyages discrétionnaires de n importe quelle distance (c.-à-d., comme la présence à une conférence, une formation, etc. à la demande d un administrateur). L administrateur devrait obtenir une confirmation du président s il a un doute qu un voyage quelconque est considéré comme un voyage justifiant l utilisation de la classe affaires. La norme applicable aux déplacements par train est la classe d une catégorie supérieure à la classe économique. Il convient d envisager l utilisation de taxis, de navettes et de services de transport en commun locaux pour les déplacements sur courte distance. Les dépenses réelles seront remboursées Véhicules

5 PAGE : 5 DE : 9 La norme applicable aux véhicules de location est une voiture de série intermédiaire. L utilisation d une voiture de location dont la taille dépasse la norme établie sera autorisée lorsque des facteurs comme, sans en exclure d autres, la sécurité, les besoins du voyageur et le volume ou le poids des marchandises transportées entrent en jeu. Les taux par kilomètre payables pour l usage d un véhicule personnel conduit en service commandé autorisé sont précisés dans les lignes directrices du Conseil du Trésor. Pour les taux actuels, veuillez consulter le lien suivant : Les administrateurs doivent suivre les itinéraires les plus directs, les plus sûrs et les plus praticables, et ne doivent demander un remboursement qu à l égard des distances qu il est nécessaire de parcourir en service commandé. Les administrateurs qui conduisent, que l on conduit ou que l on prend au terminus recevront un remboursement pour le nombre de kilomètres parcourus selon la distance parcourue en direction et en provenance du terminus pour chaque voyage aller-retour. Pour une conduite prudente, l administrateur qui choisit de conduire lui-même une voiture ne devrait pas normalement parcourir une distance supérieure : à 250 kilomètres après avoir travaillé toute une journée; à 350 kilomètres après avoir travaillé une demi-journée; à 550 kilomètres un jour où il n a pas travaillé. Pour toute journée où il est autorisé à se servir d un véhicule pour se déplacer en service commandé, l administrateur touchera le remboursement des frais réels de stationnement pour cette journée Assurance automobile Les administrateurs autorisés à louer un véhicule doivent souscrire à une assurance-collision sans franchise pour toute la période de location de l automobile. Ils seront remboursés pour les frais engagés. Lors de l utilisation d un véhicule personnel, un administrateur ne pourra pas demander le remboursement de la prime d assurance personnelle contre les accidents corporels. L ACSTA n assume pas, à l égard des véhicules personnels, de responsabilités financières autres que le paiement du remboursement prévu pour le nombre de kilomètres parcourus et le paiement de la prime d assurance commerciale supplémentaire au besoin. L ACSTA ne rembourse pas les franchises prévues par la police d assurance. Les véhicules personnels ou autres moyens de transport utilisés en service commandé doivent être à tout le moins protégés par une assurance automobile provinciale, territoriale, gouvernementale ou d État, dont la protection englobe la responsabilité civile et les dommages matériels. Les administrateurs qui comptent transporter des passagers sont priés de vérifier auprès de leur agent d assurance s ils sont suffisamment assurés.

6 PAGE : 6 DE : Repas Les administrateurs peuvent réclamer les indemnités journalières de repas ou leurs frais de repas réels et raisonnables étayés par des reçus. Si la demande de remboursement des frais réels (étayée par des reçus) porte sur un repas en particulier, les indemnités de repas s appliquent aux autres repas payés ce jour-là (les reçus ne sont pas requis). Lorsque l administrateur demande le remboursement de frais réels, il ne peut pas inclure les frais liés aux invités ni les frais supplémentaires pour le service aux chambres, frais que le demandeur doit indiquer clairement. Lorsque plusieurs administrateurs font partie du même voyage, l un d eux peut soumettre l addition couvrant le repas de tous les membres du groupe, en indiquant le nom des administrateurs présents. Les demandes de remboursement couvrant plusieurs invités doivent être faites conformément aux dispositions en matière d activités d accueil. Les frais réels ne doivent pas inclure les frais relatifs aux boissons alcoolisée, à moins qu une justification écrite les concernant ait été préapprouvée par le Conseil d administration. Les indemnités pour les repas doivent être remboursées selon les taux précisés dans les lignes directrices du Conseil du Trésor. Pour les taux actuels, veuillez consulter le lien suivant : Une indemnité ne doit pas être versée à l administrateur pour un repas qui lui est fourni gratuitement, par exemple un repas fourni par l ACSTA ou compris dans la réservation d hôtel. Dans les situations exceptionnelles où les administrateurs sont obligés de débourser des montants supplémentaires parce que les repas servis ne suffisent pas, les frais réels engagés peuvent être remboursés avec l approbation du président du Conseil d administration si des reçus sont présentés et si le montant ne dépasse pas l indemnité prévue pour le repas en question. 4.5 Dépenses supplémentaires Pendant un voyage en service commandé, les administrateurs seront remboursés pour des dépenses engagées dans le cadre de leurs responsabilités et qui ne sont pas spécifiées dans la présente politique (par exemple, communications d affaires, photocopies, télécopies, connexions Internet, location et transport d équipement de bureau nécessaire et transport d effets personnels nécessaires). Il est entendu que lorsque l emploi du temps des administrateurs est modifié pour des raisons indépendantes de leur volonté pendant un voyage en service commandé, ceux-ci se feront rembourser des frais raisonnables pour les appels téléphoniques effectués dans le but de réorganiser leur emploi du temps. 4.6 Faux frais L administrateur touchera une indemnité de faux frais pour les dépenses diverses non spécifiées ailleurs dans la présente politique pour chaque journée ou partie d une journée passée à voyager, comme cela est énoncé dans les lignes directrices du Conseil du Trésor. Pour les taux actuels, veuillez consulter le lien suivant :

7 PAGE : 7 DE : 9 Il est entendu que lorsqu un administrateur en déplacement arrive à destination après minuit, la période de temps comprise après minuit ne compte pas comme une partie de journée pour les réclamations d indemnités journalières et de faux frais quotidiens. Lorsque l administrateur visite le même jour des lieux au Canada et aux États-Unis, l indemnité de faux frais sera celle qui s applique à l endroit où il commence la journée. Il est possible de demander le remboursement de faux frais réels dans des circonstances inhabituelles. Toutefois, si un administrateur décide de réclamer des frais réels au lieu de l indemnité de faux frais quotidienne prédéterminée, tous les faux frais de cette journée seront alors remboursés en fonction des reçus fournis. 4.7 Voyages internationaux Lorsqu un administrateur est tenu de se rendre en service commandé hors du Canada, l ACSTA doit lui rembourser, sur présentation des reçus, les frais engagés en vue d obtenir le passeport ou le visa, les inoculations, les vaccins, les radiographies et les certificats médicaux dont il a besoin. Les frais engagés pour la conversion d un montant raisonnable en devises étrangères ou la reconversion de tout solde en devises canadiennes seront remboursés, sur présentation des reçus, pour toutes les transactions et sources. Si ces dépenses ne sont pas étayées par des reçus, le taux de change moyen de la Banque du Canada, en vigueur durant le mois au cours duquel le voyage a eu lieu, s appliquera. Si la Banque du Canada ne prévoit aucun taux de change, le taux de change d une autre institution bancaire établie, déterminée par l ACSTA, s appliquera. Les administrateurs qui paient une prime supplémentaire pour l obtention d une assurance individuelle alors qu ils sont en service commandé par l ACSTA, seront remboursés pour cette prime sauf si cette assurance est déjà fournie par l ACSTA. 5. Accueil 5.1. Approbation des activités d accueil Les administrateurs peuvent tenir, au nom de l ACSTA, des activités d accueil pour des tiers (dîners, soupers, boissons) lorsqu on juge que celles-ci sont propices à faciliter les activités et qu elles sont conformes aux pratiques administratives usuelles. Toute activité d accueil doit recevoir l approbation préalable du président du Conseil d administration. Lorsque le président du Conseil d administration souhaite tenir une activité d accueil, le président du Comité d audit ou le président du Comité de gouvernance, des ressources humaines et du régime de retraite doit approuver l activité au préalable Remboursement des frais liés aux activités d accueil Les frais liés aux repas et aux boissons seront remboursés par l ACSTA sur présentation de reçus. Les frais doivent être raisonnables et doivent tenir compte du statut ou du rang des invités, du

8 PAGE : 8 DE : 9 nombre de personnes présentes, des circonstances et des prix locaux. Les boissons alcoolisées n ont pas l habitude d être remboursées à moins que le président du Conseil d administration ait approuvé au préalable l achat de telles boissons et que la nature de l activité fait en sorte que l offre de boissons alcoolisées est raisonnable et attendue. Les demandes de remboursement de frais liés aux activités d accueil doivent comprendre le nom, le titre et l organisation de tous les participants, ainsi que le lieu de l activité. 5.3 Personne accompagnatrice La présence d un conjoint ou de la personne accompagnatrice de l administrateur ou du tiers qui assiste officiellement aux activités d accueil doit être limitée aux cas où la présence du conjoint ou de la personne accompagnatrice est nécessaire au bon déroulement de l activité ou si le protocole l exige, et doit faire l objet d une approbation préalable du président du Conseil d administration. Les frais de voyage des conjoints ou des personnes accompagnatrices seront remboursés aux administrateurs concernés. 6. Divulgation proactive En 2003, le gouvernement a mis en place une politique en matière de divulgation proactive exigeant la publication trimestrielle obligatoire des frais de voyage et d activités d accueil des ministres, des ministres d État, des secrétaires parlementaires et des sous-ministres. Bien que la politique ne s applique pas directement aux sociétés d État, l ACSTA divulguera sur son site Web, à tous les trimestres, les frais de voyage et d activités d accueil réclamés à chaque trimestre par les administrateurs, conformément à la présente politique. 7. Date d entrée en vigueur et révision La présente politique entrera en vigueur à la date à laquelle elle sera approuvée par le Conseil d administration. Conformément au processus d examen du secrétaire de la société qu a approuvé le Conseil d administration en décembre 2010, le secrétaire de la société examinera la présente politique tous les ans et présentera ses recommandations ou suggestions en termes de modifications au Comité, le cas échéant. Si on juge qu aucune recommandation ou modification n est nécessaire, la politique sera ajoutée au plan de travail du Comité afin qu elle fasse l objet d un examen triennal par ce dernier. 8. Demande de renseignements Toutes les demandes de renseignements au sujet de cette politique doivent être adressées au secrétaire de la société. Pour demander une interprétation d énoncés précis contenus dans cette politique, les administrateurs peuvent communiquer par courriel avec le secrétaire de la société à l adresse 9. Documents connexes Code de conduite et d éthique relatif aux administrateurs

9 PAGE : 9 DE : 9 Lignes directrices pour le conseil d administration Lignes directrices pour les comités du conseil d administration Lignes directrices sur la rémunération des membres du conseil d administration Lignes directrices sur la participation des membres du conseil d administration à des conférences Lignes directrices concernant l apprentissage continu des membres du conseil d administration

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE VOYAGE

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE VOYAGE POLITIQUE SUR LES FRAIS DE VOYAGE Approbation : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 OBJET 1. Assurer le traitement équitable

Plus en détail

Règles régissant les dépenses autorisées PARTIE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Règles régissant les dépenses autorisées PARTIE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Règles régissant les dépenses autorisées PARTIE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Autorité 1. Ces règles sont établies par décret aux termes de l article 5 de la Loi de 2002 sur l examen des dépenses des ministres

Plus en détail

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION RÈGLE RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE, D ASSURANCE ET DE REPRÉSENTATION # 73-01 Adoption le 7 juillet 1998 Amendement le 13 mai 2008 Amendement le 11 novembre 2008

Plus en détail

ROTARY INTERNATIONAL DEPLACEMENTS ET NOTES DE FRAIS JUILLET 2013

ROTARY INTERNATIONAL DEPLACEMENTS ET NOTES DE FRAIS JUILLET 2013 ROTARY INTERNATIONAL DEPLACEMENTS ET NOTES DE FRAIS JUILLET 2013 L agence de voyages du Rotary International (RITS) est chargée de fournir des prestations de qualité à un coût réduit et en toute sécurité

Plus en détail

1. PRINCIPES DIRECTEURS...1 2. OBLIGATIONS...1 3. DÉROGATIONS...3 4. CONTRAVENTIONS...3 5. COMMUNICATIONS...3 6. AFFIRMATION...4

1. PRINCIPES DIRECTEURS...1 2. OBLIGATIONS...1 3. DÉROGATIONS...3 4. CONTRAVENTIONS...3 5. COMMUNICATIONS...3 6. AFFIRMATION...4 BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DU CANADA CODE DE CONDUITE DU CONSEIL D ADMINISTRATION TABLE DES MATIÈRES 1. PRINCIPES DIRECTEURS...1 2. OBLIGATIONS...1 3. DÉROGATIONS...3 4. CONTRAVENTIONS...3 5. COMMUNICATIONS...3

Plus en détail

Visiteurs d affaires de la Russie au Canada

Visiteurs d affaires de la Russie au Canada Visiteurs d affaires de la Russie au Canada Demande de visa de résident temporaire C&I-933-03-08 Pour des copies additionnelles, contacter : Services de distribution Citoyenneté et Immigration Canada Ottawa,

Plus en détail

Politique budgétaire. (adoptée en juin 2014)

Politique budgétaire. (adoptée en juin 2014) Politique budgétaire (adoptée en juin 2014) A-PRÉAMBULE... 2 B-RÈGLEMENT RELATIF AUX FRAIS DE SÉJOURS... 3 1. Généralités... 3 2. Normes de remoboursement... 4 a) Définitions... 4 b) Principes directeurs...

Plus en détail

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES Type de politique : Processus de gouvernance Les membres du conseil et des comités, ainsi que d autres bénévoles, sont autorisés à engager des

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES FIN12-DA

RECUEIL DES POLITIQUES FIN12-DA RÉSOLUTION 387-09 87-13 C.E. C.E. Date d adoption : 15 décembre 2009 23 avril 2013 3 mars 2014 19 octobre 2015 En vigueur : 1 er février 2010 1 er septembre 2013 3 mars 2014 19 octobre 2015 Modifié le

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières

Bureau du surintendant des institutions financières Bureau du surintendant des institutions financières Rapport d audit interne sur les dépenses de voyages et d accueil de la Division des finances et de la planification intégrée Février 2012 Table des matières

Plus en détail

POLITIQUE DES VOYAGES

POLITIQUE DES VOYAGES POLITIQUE DES VOYAGES INTRODUCTION Cette politique vient préciser les principes des voyages organisés par l École Polyvalente des Îles. Elle vise également à définir les modalités de réalisation des activités

Plus en détail

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat Livres Canada Books Programme de Mentorat Aide financière Lignes directrices 2015-2016 Date limite pour la réception des demandes : le mercredi 1 er avril 2015 Les formulaires de demande sont disponibles

Plus en détail

MODALITÉS. Toute interprétation des modalités du programme Privilège Delta sont à la seule discrétion de Delta.

MODALITÉS. Toute interprétation des modalités du programme Privilège Delta sont à la seule discrétion de Delta. MODALITÉS L abonnement au programme Privilège Delta est gratuit et offert aux résidents de pays dont la législation permet la participation à des programmes pour grands voyageurs. L abonnement et la demande

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR Liste de contrôle étape par étape des tâches et des responsabilités d un liquidateur Le travail de liquidateur peut être exigeant

Plus en détail

Politique sur les voyages d affaires

Politique sur les voyages d affaires Politique sur les voyages d affaires Service responsable: Finances et administration Date en vigueur: 23 septembre 2003 Amendée : 14 septembre 2004, 8 mars 2006, 3 juin 2009, 1 er janvier 2013 et 17 février

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion»

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion» NORMES ET PRATIQUES DE GESTION, Tome II, Répertoire Expéditeur La sous-ministre adjointe à la Direction générale du personnel réseau et ministériel Date 2013-01-23 Destinataires (*) Les directrices générales

Plus en détail

Normes de congrès I-104. I. Expositions. Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à :

Normes de congrès I-104. I. Expositions. Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à : I. Expositions Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à : - Toute entreprise dans le domaine d activités de financement et de produits de services pour

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

Numéro consacré aux maisons de courtage et aux administrateurs d hypothèques

Numéro consacré aux maisons de courtage et aux administrateurs d hypothèques Bulletin d information électronique des courtiers en hypothèques Numéro 6 Le Bulletin d information électronique des courtiers en hypothèques fait le point sur la mise en œuvre de la nouvelle Loi de 2006

Plus en détail

Employés. Table des matières

Employés. Table des matières Table des matières 1. Introduction 2 2. Recrutement 2 3. Administration de la paie et des congés 5 3.1 Administration de la paie 5 3.2 Administration des congés 8 4. Avantages sociaux 11 5. Programme d

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

713, chemin Montréal POLITIQUES ET PROCÉDURES Ottawa (Ontario) K1K 0T2 613-746-4621 No. FIN 005 JANVIER 1988 OCTOBRE 2012

713, chemin Montréal POLITIQUES ET PROCÉDURES Ottawa (Ontario) K1K 0T2 613-746-4621 No. FIN 005 JANVIER 1988 OCTOBRE 2012 TITRE : FRAIS DE DÉPLACEMENT / FORMATION / REPRÉSENTATION EN VIGUEUR LE : DERNIÈRE RÉVISION : JANVIER 1988 OCTOBRE 2012 CATÉGORIE : SOURCE : ADMINISTRATIF FINANCES SERVICE DES FINANCES AUTRES RÉFÉRENCES

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu 1 Article 1 Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu Titres agrafés anti-évitement 12.6 Loi de l impôt sur le revenu Le nouvel article 12.6 de la Loi de l impôt sur

Plus en détail

Politique de voyage de la FIM

Politique de voyage de la FIM Politique de voyage de la FIM 1) VOYAGES PRIS EN CHARGE PAR LA FIM Les frais de voyage et de séjour des délégués FIM* nommés par les Commissions, avec l approbation du Conseil de Direction, conformément

Plus en détail

POL-11 Politique relative aux indemnités et allocations pour frais de voyage. Adoptée par le Comité exécutif le 7 février 2005.

POL-11 Politique relative aux indemnités et allocations pour frais de voyage. Adoptée par le Comité exécutif le 7 février 2005. POL-11 Politique relative aux indemnités et allocations pour frais de voyage Adoptée par le Comité exécutif le 7 février 2005. POLITIQUE RELATIVE AUX INDEMNITÉS ET ALLOCATIONS POUR FRAIS DE VOYAGE 1 1.

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS. Un voyage de rêve en Italie (le «Concours») de 5 h 30, HAE le 8 septembre à 23 h 59, HAE le 19 septembre («Durée du Concours»)

RÈGLEMENT DU CONCOURS. Un voyage de rêve en Italie (le «Concours») de 5 h 30, HAE le 8 septembre à 23 h 59, HAE le 19 septembre («Durée du Concours») RÈGLEMENT DU CONCOURS Un voyage de rêve en Italie (le «Concours») de 5 h 30, HAE le 8 septembre à 23 h 59, HAE le 19 septembre («Durée du Concours») Radio-Canada et le restaurant le Montego, Voyages Laurier

Plus en détail

Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels

Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels Lignes directrices du Programme de remboursement des frais juridiques dans le cadre d'une enquête de coroner Avril 2009 ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

(P)-RF-1999-01. Adoptée : Le 22 juin 1999. En vigueur : Le 22 juin 1999. Amendement :

(P)-RF-1999-01. Adoptée : Le 22 juin 1999. En vigueur : Le 22 juin 1999. Amendement : (P)-RF-1999-01 Frais de déplacement Adoptée : Le 22 juin 1999 En vigueur : Le 22 juin 1999 Amendement : Le 25 juin 2002 (CC-2002-189) Le 26 octobre 2004 (CC-2004-320) Le 27 septembre 2005 (CC-2005-296)

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE

APPEL DE PROJETS PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE. Date de clôture de l appel de projets : 5 août 2016 à 16 :00 heures HAE APPEL DE PROJETS Demande de financement de la part des membres du RCCFC pour la réalisation de PROJETS DE COLLABORATION INTERPROVINCIALE au cours de l année financière se terminant le 31 mars 2017 Date

Plus en détail

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie...

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie... Vérification des enquêtes de sécurité sur le personnel RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Juillet 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte...

Plus en détail

Norme comptable internationale 24 Information relative aux parties liées

Norme comptable internationale 24 Information relative aux parties liées Norme comptable internationale 24 Information relative aux parties liées Objectif 1 L objectif de la présente norme est d assurer que les états financiers d une entité contiennent les informations nécessaires

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR Version révisée adoptée le 13 juin 2012

POLITIQUE RELATIVE AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR Version révisée adoptée le 13 juin 2012 POLITIQUE RELATIVE AU REMBOURSEMENT DES FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR Version révisée adoptée le 13 juin 2012 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE La présente politique prend en compte les dispositions de

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

ASSURANCE ANNULATION DE VOYAGE

ASSURANCE ANNULATION DE VOYAGE ASSURANCE ANNULATION DE VOYAGE L assurance annulation de voyage s adresse aux personnes bénéficiant de la garantie d assurance voyage avec assistance de SSQ. Causes pouvant entraîner des frais admissibles

Plus en détail

Conférence éducative nationale

Conférence éducative nationale Conférence éducative nationale À l attention de toutes les sections locales relevant du Conseil du Trésor et de Parcs Canada La Conférence éducative nationale de l UCET pour les sections locales du secteur

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes Examen des pratiques de gestion du risque Principes, observations et prochaines étapes Contexte Le présent document n est pas une ligne directrice. Il a pour objet de communiquer les principes de base

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Ces conditions générales sont applicables aux contrats d organisation et d intermédiaire de voyages, tels que définis par la loi du 16 février 1994

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada

Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada Direction de l aide financière aux étudiantes et étudiants Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Régime d aide financière aux étudiantes et étudiants de l Ontario Bourse d études de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10 POLITIQUE 107 Page 1 de 10 Objet : Achat En vigueur : Septembre 1987 Révision : Juin 1994; le 1 er juillet 2001; juillet 2002 1.0 OBJET 1.1 La présente politique remplace les politiques suivantes : 104

Plus en détail

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ CHARTE DU COMITÉ DU RISQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ Principales responsabilités approuver le cadre de gestion des

Plus en détail

Entente relative aux événements organisés par des tiers

Entente relative aux événements organisés par des tiers Entente relative aux événements organisés par des tiers Merci de choisir Déjeuner pour apprendre comme bénéficiaire de votre activité de financement. Le soutien de la communauté contribue de façon importante

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT http://www.actuaires.ca/members/agreements/expense_claim_form_f.pdf Document 206024 1. Généralités L Institut encourage les présidents

Plus en détail

COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE. Règlements administratifs

COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE. Règlements administratifs COMMISSION DE LA CAPITALE NATIONALE Approuvés par le conseil d administration le 8 septembre 2015 1. Interprétation... 3 2. Sceau... 3 3. Pouvoirs... 4 4. Réunions du conseil d administration... 6 5. Mode

Plus en détail

TECHNOLOGIES DU DÉVELOPPEMENT DURABLE CANADA Politique de remboursement des frais de déplacement et d accueil

TECHNOLOGIES DU DÉVELOPPEMENT DURABLE CANADA Politique de remboursement des frais de déplacement et d accueil TECHNOLOGIES DU DÉVELOPPEMENT DURABLE CANADA Politique de remboursement des frais de déplacement et d accueil Objet La présente politique vise à établir des normes équitables et constantes de remboursement

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE Version du 18.11.2013 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE Direction Culture et créativité Unité Diversité et innovation culturelles MODÈLE DE CAHIER DES CHARGES POUR

Plus en détail

PA15 POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE REPRÉSENTATION

PA15 POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE REPRÉSENTATION PA15 POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE REPRÉSENTATION Dernière révision : Conseil d administration 385 e le 23-08-2015 PROCÉDURE ADMINISTRATIVE 15 : POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE REPRÉSENTATION

Plus en détail

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC Montant additionnel ASAP: Non Oui, N o ASAP : VEUILLEZ EPÉDIER CE FORMULAIRE, PAR COURRIER INTERNE, AU SERVICE DES CARTES DE CRÉDIT (934) CARTE DÉTENUE PAR LE CLIENT CARTE

Plus en détail

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal 1. RENSEIGNEMENTS SUR LE CANDIDAT 1 Administré par Universités Canada M. M me Prénom Adresse permanente N o et rue App. Ville Province Code postal Téléphone Courriel* * Obligatoire : Universités Canada

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT 1. GÉNÉRALITÉS Document 207004 L Institut encourage les présidents des directions, commissions et groupes de travail à faire preuve de

Plus en détail

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile Les contrats de location d une automobile d une durée de quatre mois ou plus qui interviennent entre un commerçant

Plus en détail

PPP Canada inc. Directive sur les dépenses de voyages, d accueil, de conférences et d événements 1. Date d entrée en vigueur

PPP Canada inc. Directive sur les dépenses de voyages, d accueil, de conférences et d événements 1. Date d entrée en vigueur PPP Canada inc. Directive sur les dépenses de voyages, d accueil, de conférences et d événements 1. Date d entrée en vigueur 1.1 La présente directive est entrée en vigueur en septembre 2011 et elle est

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉSIDENCE POUR LES ARTISTES VISUELS À BROOKLYN

PROGRAMME DE RÉSIDENCE POUR LES ARTISTES VISUELS À BROOKLYN PROGRAMME DE RÉSIDENCE POUR LES ARTISTES VISUELS À BROOKLYN LIGNES DIRECTRICES ET CRITÈRES Date limite : Le 20 février Les lignes directrices du présent programme doivent être utilisées avec le document

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2014-528

Décision de télécom CRTC 2014-528 Décision de télécom CRTC 2014-528 Version PDF Référence au processus : Politique réglementaire de télécom 2013-271 Ottawa, le 8 octobre 2014 Numéro de dossier : 8633-T66-201401827 Code sur les services

Plus en détail

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS BUT ET ÉNONCÉ DE POLITIQUE Le ministère du Développement économique et des Transports est déterminé à soutenir les collectivités

Plus en détail

CHANGEMENT DU NOM OU DU NUMÉRO DE COMPTE DE L IMPORTATEUR OU DU NUMÉRO D ENTREPRISE

CHANGEMENT DU NOM OU DU NUMÉRO DE COMPTE DE L IMPORTATEUR OU DU NUMÉRO D ENTREPRISE Ottawa, le 27 août 2008 MÉMORANDUM D17-2-3 En résumé Le présent mémorandum a été mis à jour pour : CHANGEMENT DU NOM OU DU NUMÉRO DE COMPTE DE L IMPORTATEUR OU DU NUMÉRO D ENTREPRISE inclure des renseignements

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2 1. Objet...2 2. Interprétation...3 3. Champ d application...3 4. Définition...3 CHAPITRE II MESURES...3 Section I : Comité de sélection...3

Plus en détail

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION

NEO BOURSE AEQUITAS INC. (la «Bourse») MANDAT DU COMITÉ DE SURVEILLANCE DE LA RÉGLEMENTATION (la «Bourse») A. Objet Le conseil d administration de la Bourse (le «conseil») a établi un comité de surveillance de la réglementation (le «comité») afin d aider le conseil à superviser les responsabilités

Plus en détail

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant Projet de règlement Loi sur la distribution de produits et services financiers (chapitre D-9.2, a. 200 par. 1 à 5, 6, 7 et 9 et a. 203 par.1, 3 à 6 ) Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance

Plus en détail

GUIDE DE SOUSCRIPTION 2016

GUIDE DE SOUSCRIPTION 2016 GUIDE DE SOUSCRIPTION 2016 Fonds d assurance de la responsabilité professionnelle de l Ordre des architectes du Québec 420, rue McGill Bureau 300 Montréal (Québec) H2Y 2G1 514 842 4979 1 800 842 4979 fdaq@fondsarchitectes.qc.ca

Plus en détail

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification.

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification. DIRECTIVES SUR L ÉLABORATION D ACCORDS D ÉQUIVALENCE RELATIFS AUX SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 CHAMP D APPLICATION CAC/GL 34-1999

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

Nouvelles de la TPS/TVH

Nouvelles de la TPS/TVH Nouvelles de la TPS/TVH N o 54 Automne 2004 Table des matières L ARC lance une nouvelle publication : l Info TPS/TVH... 1 Les entités mandatées par une bande qui sont constituées en personne morale doivent

Plus en détail

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER Veuillez prendre note: L'évaluation de l'acts est acceptée dans toutes les provinces et les territoires

Plus en détail

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE ET DE REPRÉSENTATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE ET DE REPRÉSENTATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COMMISSAIRES RÈGLE RÈGLE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT, DE SUBSISTANCE ET DE REPRÉSENTATION DES MEMBRES DU CONSEIL DES COMMISSAIRES # 73-02 Mise en vigueur le 1 er novembre 2010 Amendement le 11 novembre

Plus en détail

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION TEMBEC INC. CHARTE DU COMITÉ DE VÉRIFICATION I. RAISON D ÊTRE ET OBJECTIFS GLOBAUX Le Comité de vérification (le «Comité») aide le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec

Plus en détail

SUBVENTIONS DE DISTRICT BOURSES D ÉTUDES : MEILLEURES PRATIQUES

SUBVENTIONS DE DISTRICT BOURSES D ÉTUDES : MEILLEURES PRATIQUES FRENCH (FR) SUBVENTIONS DE DISTRICT BOURSES D ÉTUDES : MEILLEURES PRATIQUES GÉNÉRALITÉS Ce guide a pour but d aider les districts à concevoir et gérer un programme de bourses financé par une subvention

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Note d orientation sur les diligences du Commissaire aux Comptes en matière de rémunération des dirigeants (Application de l article 200 II 5 du Code des Sociétés

Plus en détail

Cat. 2.412.67.8.2. M e Claire Bernard, conseillère juridique Direction de la recherche, de l éducation-coopération et des communications

Cat. 2.412.67.8.2. M e Claire Bernard, conseillère juridique Direction de la recherche, de l éducation-coopération et des communications Cat. 2.412.67.8.2 COMMENTAIRES SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT SUR LES CONDITIONS D OBTENTION D UN CERTIFICAT DE CONFORMITÉ ET LES NORMES D EXPLOITATION D UNE RÉSIDENCE PRIVÉE POUR AÎNÉS M e Claire Bernard,

Plus en détail

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Les 5 C du crédit Comprendre l admissibilité au crédit À B2B Banque, nous savons que vous vous efforcez d offrir à vos clients les bonnes

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS. Formulaire de demande de financement

STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS. Formulaire de demande de financement STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Formulaire de demande de financement Le Fonds de renforcement des capacités de la Stratégie de la justice applicable

Plus en détail

Rapport provisoire sur un modèle de réglementation des établissements de santé et d évaluation en Ontario

Rapport provisoire sur un modèle de réglementation des établissements de santé et d évaluation en Ontario Rapport provisoire sur un modèle de réglementation des établissements de santé et d évaluation en Ontario Willie Handler and Associates 19 juillet 2012 Livrables Un modèle de surveillance des établissements

Plus en détail

Garantie d invalidité de courte durée

Garantie d invalidité de courte durée Garantie d invalidité de courte durée Bien comprendre votre couverture En quoi consistent les prestations d invalidité de courte durée (ICD)? Le régime d assurance collective mis en place par votre employeur

Plus en détail

Bulletin fiscal. Janvier 2010 AMORTISSEMENT FISCAL

Bulletin fiscal. Janvier 2010 AMORTISSEMENT FISCAL Bulletin fiscal Janvier 2010 AMORTISSEMENT FISCAL Au cours des dernières années, des modifications ont été apportées à certaines catégories de biens amortissables. Nous allons examiner certaines de ces

Plus en détail

Politique sur les dépenses

Politique sur les dépenses Politique sur les dépenses Mise à jour : février 2015 Politique régissant les dépenses des lauréates et lauréats et des bénévoles des Prix du premier ministre Admissibilité Les présentes règles s appliquent

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS. Maisons coup de cœur de la télé (le «Concours»)

RÈGLEMENT DU CONCOURS. Maisons coup de cœur de la télé (le «Concours») RÈGLEMENT DU CONCOURS Maisons coup de cœur de la télé (le «Concours») de 20h00 HE le 14 janvier 2015 à 23h59 HE le 15 février 2015 («Durée du Concours») Radio-Canada et REMAX (le «Commanditaire») 1. MODALITÉS

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Visa de résident temporaire. Directives du bureau des visas de Rabat. Table des matières IMM 5886 F (05-2016)

IMMIGRATION Canada. Visa de résident temporaire. Directives du bureau des visas de Rabat. Table des matières IMM 5886 F (05-2016) IMMIGRATION Canada Table des matières Liste de contrôle Visa de Résident Temporaire Formulaire Supplémentaire - Renseignements d'antécédents de voyage Visa de résident temporaire Directives du bureau des

Plus en détail

CIRCULAIRE DU SIÈGE SOCIAL N o 2008-07 Le 29 mai 2008

CIRCULAIRE DU SIÈGE SOCIAL N o 2008-07 Le 29 mai 2008 CIRCULAIRE DU SIÈGE SOCIAL N o 2008-07 Le 29 mai 2008 À : Agents généraux administrateurs, a Tous les agents généraux administrateurs, agents associés généraux, courtiers, agents généraux, conseillers

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible...3 Société de personnes admissible...3

Plus en détail

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ET DU SALAIRE Version de fevrier 2009 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1

Plus en détail

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE)

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) Demande d admission APERÇU DU COURS Le nouveau cours d une journée de l IAS intitulé «La surveillance des risques pour l entreprise» permettra aux administrateurs

Plus en détail

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES 2001 2012 / 11 / 01 Politique de remboursement Frais de déplacement 1.0 INTRODUCTION La présente politique régit

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS 1. INTRODUCTION La présente politique sur les déplacements énonce les objectifs, principes et procédures appliquées par la Fondation Pierre Elliott Trudeau (la «Fondation»)

Plus en détail

Politique de gestion financière

Politique de gestion financière Politique de gestion financière Politique adoptée par le comité exécutif, le 30 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS... 1 OBJET... 1 1. RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE 1.1 Approbation du budget... 3

Plus en détail

Concours «Renouvelez et partez à Paris!» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours «Renouvelez et partez à Paris!» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «Renouvelez et partez à Paris!» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «Renouvelez et partez à Paris!.» (ci-après le «Concours») est organisé par Transat Tours Canada inc. (ci-après «Transat»)

Plus en détail

ARCHIVÉ - Vérification de conformité annuelle avec assurance limitée Accueil et voyages 2006-07

ARCHIVÉ - Vérification de conformité annuelle avec assurance limitée Accueil et voyages 2006-07 C O N S E I L N A T I O N A L D E R E C H E R C H E S C A N A D A ARCHIVÉ - Vérification de conformité annuelle avec assurance limitée Accueil et voyages 2006-07 Ce fichier PDF a été archivé dans le Web.

Plus en détail

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE. 1.

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE. 1. RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE 1. Interprétation 1 2. Membres du Conseil 2 3. Travaux des membres du Conseil

Plus en détail

Politique concernant les frais de déplacement, de voyage et de représentation. C-98-077/C-99-211/C-99-331 amendée par C-00-075/C-00-192

Politique concernant les frais de déplacement, de voyage et de représentation. C-98-077/C-99-211/C-99-331 amendée par C-00-075/C-00-192 CODE: RF-02 DATE: 2003-12-04 SUJET: Politique concernant les frais de déplacement, de voyage et de représentation RÉFÉRENCE: ORIGINE: Les Services des ressources financières ENTRÉE EN VIGUEUR: Le 4 décembre

Plus en détail

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public

Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Modifications proposées aux normes comptables pour les organismes sans but lucratif des secteurs privé et public Août 2013 En bref Introduction En avril 2013, le Conseil des normes comptables («CNC») et

Plus en détail