UNIVERSITE SULTAN MOULAY SLIMANE FACULTE DES LETTRES ET DES SCIENCES HUMAINES BENI MELLAL =-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-= Appel à participation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE SULTAN MOULAY SLIMANE FACULTE DES LETTRES ET DES SCIENCES HUMAINES BENI MELLAL =-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-= Appel à participation"

Transcription

1 UNIVERSITE SULTAN MOULAY SLIMANE FACULTE DES LETTRES ET DES SCIENCES HUMAINES BENI MELLAL =-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-= Appel à participation Le Laboratoire de Recherche sur l Histoire, le Patrimoine, la Culture et le Développement Régional Organise un Colloque International sur le thème: Le Patrimoine Architectural Montagnard et les Défis du Développement Durable: Les Greniers Collectifs de la Région de Tadla-Azilal - Maroc. Les 28 et 29 octobre 2015 Les greniers collectifs sont un patrimoine architectural et constituent des institutions reflétant les spécificités des composantes sociale, économique, politique et culturelle au Maroc durant une certaine période historique. Ils reflètent également les interactions de la société montagnarde envers son environnement, sa gestion des capacités et des ressources, avec tout ce qui découle de cette dynamique comme coutumes visant la continuité fonctionnelle en tant qu institution, la garantie de son équilibre et l assurance des compromis entre ses membres. L existence des greniers collectifs n est pas le fait du hasard, c est le produit de circonstances données et de besoins urgents dictés par la nature du territoire et du quotidien. En effet, l accroissement démographique de la tribu, son expansion et son développement ont engendré la construction de greniers pour le stockage de réserves de nature diverse : produits agricoles, fourrages, produits d origine animale et autres. D autres objets de valeur, des bijoux, de l argent, des vêtements, des actes écrits, des ustensiles de cuisine, des armes, des munitions et tout ce qui est en mesure de parer à toute éventualité, y sont conservés. De part leur endroit et leurs formes, ces greniers faisaient partie des stratégies des guerres et des batailles car ils servaient de remparts et de refuges sûrs pour les enfants, les vieux et les femmes. Ces greniers revêtaient également une grande importance pour les nomades, les seminomades et les transhumants dans le haut, le Moyen et l Anti Atlas, car ils facilitaient les déplacements vers des endroits lointains susceptibles d offrir une meilleure existence dans les montagnes, les plateaux et les plaines. De ce fait, leur importance prévalait parmi toutes les autres propriétés collectives de la tribu. En effet, si la terre constitue la base de toute entité tribale dans la Région de Tadla- Azilal, les greniers collectifs sont un indicateur hiérarchique qui passe avant la terre car ils renseignent sur les modes de vie, les moyens de production, la gestion du territoire et sur les relations humaines, et tout ce qui affecte celles-ci comme transformations et conflits vécus 1

2 durant les périodes historiques précédentes. Ces greniers sont aussi l indice du début d une certaine stabilité, d une paix sociale et la confirmation de la propriété collective. Les greniers collectifs du sud du Maroc ont suscité l intérêt des chercheurs étrangers et marocains. De ces nombreuses études, nous retenons celles réalisées par Robert MONTAGNE. L auteur s était intéressé aux greniers collectifs ou citadelles de la région du Souss en particulier et a établi la relation de leur usage part les tribus de l Atlas occidental et celles de l Anti-Atlas et leur rôle dans l organisation de la vie collective. Il en a ainsi dégagé la dimension sociologique. Néanmoins, il a reconnu que les investigations autour de ces greniers ne permettaient pas d étudier cette institution comme étant une institution purement économique dans son évolution et son développement en Afrique du Nord. R.MONTAGNE a également distingué la citadelle-grenier de la citadelle comme habitat dans la région de Deren et la «citadelle-grenier» de la zone montagneuse selon des précautions et des éventualités sécuritaires. Il précise que le grenier collectif prenait une dimension sécuritaire et socio-économique en relation avec l entité tribale et son existence et a ainsi souligné la nécessité de trouver ce qui lie les greniers collectifs aux dures circonstances de vie ayant engendré la culture d épargne et de conservation pendant les années de sécheresse, de famine et d épidémies. De par leur valeur existentielle pour les habitants, ces greniers ont été organisés selon le droit coutumier et nécessitaient une institution appelée «Djmaâa». Les études de MONTAGNE étaient une ébauche à bien d autres études autour de ces greniers dans leur dimension en tant qu institutions. Dans ce contexte, nous citons les actes du colloque organisés par l Institut Royal de la Culture Amazighe relatifs aux greniers collectifs ou Citadelles de l Anti-Atlas et du Souss. Si les greniers collectifs du sud marocain ont eu leur part d études, il n en est pas le cas pour ce patrimoine éparpillé dans le Haut Atlas central, et ce malgré son importance. Dans cette partie du pays, ce patrimoine n a suscité nul intérêt ni pour le localiser ni pour le mettre en exergue, si l on excepte l étude préliminaire de J.J. MEUNIE, Greniers et Citadelles, Ce compte-rendu, destiné à l étude des greniers collectifs de l Atlas marocain a duré de juillet 1941à mai L auteur a précisé que les greniers collectifs étaient des institutions multifonctionnelles et pluridimensionnelles dont la gestion nécessitait des coutumes et des institutions juridiques. Elle a également évoqué succinctement quelques volets historiques de ces greniers mais sous une vision plutôt technique, déplorant d ailleurs l inexistence de toute trace écrite ou document renseignant sur ces greniers. Entre autres études, nous évoquons aussi la monographie réalisée par Henri TERRASSE, Dans cette étude, l auteur montre l impact de l émigration des tribus des Sanhajas du sud du Maroc vers le nord et tout ce que cela avait comme conséquences apparentes sur la nature de l architecture local. Toutefois, les approches et les résultats de ces études restent relatifs et ce malgré leur rôle pionnier. En effet, elles ne permettent pas, aux chercheurs curieux, ni aux spécialiste de ce type de patrimoine architectural de la Région de Tadla-Azilal, de trouver des réponses à des questions restées en suspens, surtout celles relatives aux circonstances de l apparition de ces greniers collectifs dans cette région, aux modalités et aux mécanismes de leur 2

3 exploitation, à l importance de leur emplacement, à leur nombre, à leur diversité et aux techniques employées dans leur construction. Et comme il devient impératif de s intéresser aux institutions des greniers collectifs au niveau de la Région de Tadla-Azilal, dans le but de les sauvegarder, de l exploitater dans des projets de développement surtout touristiques, le Laboratoire de Recherche sur l' histoire, le Patrimoine, la Culture et le Développement Régional a décidé d entreprendre une opération d état des lieux concernant les greniers collectifs d Aoujgal, des Aït Abbas, des Aït M Hammed, de Tagleft, de Ouaouizeght, des Aït Bouguemmaz, des Aït Bouwoulli, de Magdaz et des Aït Blal. Les investigations sont toujours en cours en vue de découvrir d autres greniers dans la région, surtout aux alentours des berges des grandes rivières de la Région afin d en exploiter les données géographiques et de les étudier selon des approches appropriées. Cela a pour objectif la construction d une connaissance basée sur la géographie, l histoire, le droit coutumier, l ethnologie, la sociologie, la culture, les arts et l architecture. Ces données renseigneront sur la portée patrimoniale de ces greniers dans leurs dimensions matérielle et immatérielle susceptibles de réhabiliter la mémoire collective de la région et d en tirer bénéfice au niveau académique et qui aboutira au développement économique et social des localités concernées. Les premiers résultats dégagés des premières études menées et des cartographies établies, qui ont duré près de cinq années, montre que les greniers collectifs du Tadla-Azilal constituent un patrimoine architectural dans lequel le matériel et l immatériel sont indissociables. Ces greniers reflètent les diverses constitutions et formations tribales dans leur dynamisme, leurs conflits et leurs alliances. Ils constituent également des mémoires collectives régionales témoins d une symbiose entre le terroir et l homme et la gestion savante des différents espaces à travers de nombreuses activités et divers comportements quotidiens, en réponse aux exigences de la réalité selon des convenances coutumières. L organisation d un colloque international sur le Patrimoine Architectural Montagnard et les défis du Développement Durable : les Greniers Collectifs dans la Région de Tadla-Azilal, vise à présenter les résultats des études du Laboratoire de la Recherche sur l'histoire, Patrimoine, Culture et Développement Régional, relatives aux greniers collectifs de la région de Tadla-Azilal. Ce colloque est aussi une occasion pour mettre en exergue les spécificités de ces institutions selon les diverses approches susceptibles de dévoiler d une part, les liens solides tissés entre l homme et son environnement, et d autre part, la richesse et la diversité du patrimoine architectural et culturel matériel et immatériel constituant une matière d étude des modes et des particularités culturelles régionales et en même temps un vecteur opportun du développement régional à mettre en valeur dans le secteur du tourisme culturel. Pour enrichir davantage cette rencontre, le comité d organisation propose les axes suivants : - Axe I : le patrimoine architectural montagnard: un patrimoine humain, historique et culturel partagé (Présentation des études de cas: Afrique, Europe, Asie et Amérique). 3

4 - Axe II : les particularités géographiques, historiques, ethnographiques, sociologiques et économiques (Impact sur le mode de vie et sur l apparition des greniers collectifs dans l espace montagnard). - Axe III : les greniers collectifs, patrimoine matériel et immatériel dans la Région de Tadla- Azilal : localisation, présentation et étude de cas (Greniers, grottes-greniers, greniers construits en terre, greniers construits en pierres, greniers construits en terre et pierres ). - Axe IV : les coutumes, les techniques, les niveaux et les formes d exploitation des greniers collectifs de la Région à travers l Histoire. - Axe V : le patrimoine architectural montagnard et les défis du développement national et régional (Greniers collectifs face aux handicaps de restauration technique et législatifs, greniers collectifs et tourisme culturel ). Pr.Mohammed Lamli Le laboratoire de recherche sur L histoire, le patrimoine, la culture et le développement régional Prière d envoyer votre participation avant la fin du mois de Mars 2015 à l adresse suivante : Pour toute information, contacte : Pr.souad Belhoucine Pr. Mohammed Lamli Pr. Bassou Hamri 4

5 Colloque International: Le Patrimoine Architectural Montagnard et les Défis du Développement Durable: Les Greniers Collectifs de la Région detadla-azilal - Maroc. Les 28 et 29 0ctobre 2015 Nom et Prénom :.. Nationalité/pays :. Organisme :.. Adresse... E.mail/téléphone : Axe et intitulé de l intervention :. Résumé de l intervention.. Prière d envoyer votre participation avant la fin du mois de Mars 2015 à l adresse suivante : 5

INFORMATION PERSONNELLE

INFORMATION PERSONNELLE 1 INFORMATION PERSONNELLE ABDERRAHIM ANBI ADRESSE : IMM 3 APP 210 COMPLEXE AZROU AMAL 2 ESSALAM 80000 AGADIR / MAROC 00212528292870 00212661507332 IMM 3 APP 210 COMPLEXE AZROU AMAL 2 ESSALAM 80000 AGADIR

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

FICHE 17. I.U.P. Master Pro. Valorisation du patrimoine et développement territorial

FICHE 17. I.U.P. Master Pro. Valorisation du patrimoine et développement territorial Objectifs I.U.P. (Institut Universitaire Professionnalisé) Master Pro L a pour objectif de renforcer la professionnalisation des personnels qui, au sein de diverses structures (collectivités locales, offices

Plus en détail

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc

Personnel enseignant de l enseignement supérieur universitaire Situation actuelle et perspectives à l horizon 2020 Cas du Maroc المملكة المغربية وزارة التعليم العالي والبحث العلمي وتكوين األطر Royaume du Maroc Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres Personnel enseignant

Plus en détail

MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015

MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015 MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015 ATTENTION : UNE SEULE SESSION EN 2015 La Région Rhône-Alpes et l État, DRAC Rhône-Alpes, ont souhaité mettre conjointement en place le

Plus en détail

PRESENTATION DE L UNIVERSITE IBN ZOHR (UIZ) SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES A L HORIZON 2016

PRESENTATION DE L UNIVERSITE IBN ZOHR (UIZ) SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES A L HORIZON 2016 PRESENTATION DE L UNIVERSITE IBN ZOHR (UIZ) SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES A L HORIZON 2016 L université Ibn Zohr d Agadir (UIZ) est parmi les grandes universités du Maroc. Sa carte universitaire comprend

Plus en détail

Etablissements Adresse Spécialité

Etablissements Adresse Spécialité Université Ibn Zohr Agadir- Faculté Polydisciplinaire -Ouarzazate- B.P: 32/S 80000 -Agadir- Informatique Faculté Polydisciplinaire -Taroudant- B.P: 32/S 80000 -Agadir- Génie industriel Faculté des Lettres

Plus en détail

«Contribution de la qualité de l enseignement supérieur et de la formation professionnelle continue au développement des entreprises marocaines»

«Contribution de la qualité de l enseignement supérieur et de la formation professionnelle continue au développement des entreprises marocaines» Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie de Fès Laboratoire Productique Energétique et Développement Durable Equipe : maintenance et qualité Communication intitulée: «Contribution

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

ENTREPRISES FAMILIALES VITICOLES DE COGNAC (FRANCE, 1997-2005)

ENTREPRISES FAMILIALES VITICOLES DE COGNAC (FRANCE, 1997-2005) BNDES, Rio de Janeiro, 23 octobre 2009. Colloque Sécurité alimentaire et sécurité énergétique : stratégies d expansion de la production d aliments et d agrocarburants en Europe et au Brésil. SESSION n

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

Principaux faits marquants de l activité FCE:

Principaux faits marquants de l activité FCE: Principaux faits marquants de l activité FCE: 1. Appel à projet innovants ; 2. Programme ACEDIM; 3. Programme PACEIM 4. Convention FCE/ Ministère MRE 5. Convention FCE/RAM 1 08/08/2012 Date de lancement

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail

Société MARITA Immobilière

Société MARITA Immobilière Société MARITA Immobilière Présentation & Références Agenda 1 Présentation de la SMI 2 Projets finalisés 3 Projet en cours Innovation Qualité Elégance Page 2 Société MARITA Immobilière Chiffres clés DOMAINES

Plus en détail

Mention : Géopolitique

Mention : Géopolitique UNIVERSITE PARIS 8 VINCENNES SAINT-DENIS 2 rue de la Liberté - 93526 - SAINT-DENIS cedex Année 2015-2016 Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Géopolitique Parcours en M2 : - Géopolitique locale

Plus en détail

Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com

Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com Présenté par Dr Abderrahman BENLEKHAL Chef de Division des Filières Animales- RABAT - E.mail: ddfp09@gmail.com 4 5 Octobre 2011 CLERMONT-FERRAND - FRANCE 0 PLAN 1 2 1- TISSU PRODUCTIF -CHEPTEL BOVIN: Effectifs

Plus en détail

Dossier de Presse. La formation internationale L3-EOLES à l avant-garde du e-learning. Une révolution pour les formations diplômantes en ligne

Dossier de Presse. La formation internationale L3-EOLES à l avant-garde du e-learning. Une révolution pour les formations diplômantes en ligne Dossier de Presse La formation internationale L3-EOLES à l avant-garde du e-learning Une révolution pour les formations diplômantes en ligne Sommaire Communiqué La genèse du projet EOLES Le projet EOLES

Plus en détail

Au cœur du Languedoc Roussillon, terre de tourisme entre Provence et Pays Catalan...

Au cœur du Languedoc Roussillon, terre de tourisme entre Provence et Pays Catalan... N a r b o n n e Au cœur du Languedoc Roussillon, terre de tourisme entre Provence et Pays Catalan... 5km A 200 m du Canal Canal du Midi Sallèles d Aude A 30 min des plages A 1h15 de l Espagne Mer Méditerranée

Plus en détail

La crise mondiale et ses effets sur le Maroc : Quels enseignements?

La crise mondiale et ses effets sur le Maroc : Quels enseignements? La crise mondiale et ses effets sur le Maroc : Quels enseignements? Intervention de M hammed GRINE Membre du Bureau Politique du Parti du progrès et du Socialisme du Maroc Le Parti du Progrès et du Socialisme

Plus en détail

Université de Strasbourg - Tableau CNESER. Masters deuxième année reconnus au titre de la cinquième année du diplôme de l'iep 2014/2015

Université de Strasbourg - Tableau CNESER. Masters deuxième année reconnus au titre de la cinquième année du diplôme de l'iep 2014/2015 Masters deuxième année reconnus au titre de la cinquième année du diplôme de l' 2014/2015 Liste mise à jour le 5 décembre 2013 sous réserve : -d'habilitation par le Ministère de l'enseignement supérieur

Plus en détail

DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007

DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007 DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007!"#$ " %& ')*#+! " #! $%&! # # # '!! "!,))"+!)! * +,-. //!! 0. #-* '!! 1 2 '!,& 3#. 4#.! $ & 5!!"#$ "6#!-&+ 7!!-8& *-!)+9:!#! ;< 1 .)* '! = # # " >& ") '!!!! # # '

Plus en détail

GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007. Société d=histoire de l=outaouais C.P. 1007, Succ. Hull Gatineau (Québec) J8X 3X5 michel.prevost@uottawa.

GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007. Société d=histoire de l=outaouais C.P. 1007, Succ. Hull Gatineau (Québec) J8X 3X5 michel.prevost@uottawa. MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ D'HISTOIRE DE L'OUTAOUAIS SOUMIS À LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME SUR L AVENIR DU CENTRE-VILLE DE GATINEAU GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007 Société d=histoire

Plus en détail

ICI. Collez une belle photo de vos camarades de chambre. Chambre (Noms) :

ICI. Collez une belle photo de vos camarades de chambre. Chambre (Noms) : ICI Collez une belle photo de vos camarades de chambre Chambre (Noms) : 1 L habitat traditionnel en France : Exemple de la Haute Savoie Situation : Superficie : 4 390 Km². Altitude moyenne : 1 160 m :

Plus en détail

Les Monuments aux Morts 1914-1918. Du projet au monument actuel, en passant par la carte postale et les fournisseurs

Les Monuments aux Morts 1914-1918. Du projet au monument actuel, en passant par la carte postale et les fournisseurs Les Monuments aux Morts 1914-1918 Du projet au monument actuel, en passant par la carte postale et les fournisseurs ProspectusBase.indd 1 06/11/2013 14:53 Introduction Base de données Monuments aux Morts

Plus en détail

Citeos center. Solution de gestion d équipements urbains

Citeos center. Solution de gestion d équipements urbains Citeos center Solution de gestion d équipements urbains OBJECTIFS Partager l information en temps réel Faciliter mise en œuvre et mises à jour Paramétrer et utiliser selon ses besoins Sécuriser et personnaliser

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 Au Gouvernement du Burundi

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

Assises nationales des randonnées

Assises nationales des randonnées Les TIC au service de la promotion et de la valorisation des randonnées Assises nationales des randonnées 18 juin 2009 Balades curieuses, familles heureuses! www.e-coguide.com Emmanuel GASTAUD Parc national

Plus en détail

PREFECTURE DE HAUTE MARNE. CONTRAT DE REDYNAMISATION DU SITE DE DEFENSE DE LANGRES Synthèse

PREFECTURE DE HAUTE MARNE. CONTRAT DE REDYNAMISATION DU SITE DE DEFENSE DE LANGRES Synthèse PREFECTURE DE HAUTE MARNE CONTRAT DE REDYNAMISATION DU SITE DE DEFENSE DE LANGRES Synthèse Langres connaîtra, avant 2014, la fermeture de la dernière formation militaire stationnée sur son territoire,

Plus en détail

odalys PARIS la défense Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme

odalys PARIS la défense Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme odalys PARIS la défense courbevoie-la défense [92] Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme GESTIONNAIRE Aux portes de La Défense, au cœur du dynamisme 1 er quartier d affaires

Plus en détail

Méthode de développement du relief numérique pour l étude des potentialités éoliennes de la zone de Ténès Chlef - Algérie

Méthode de développement du relief numérique pour l étude des potentialités éoliennes de la zone de Ténès Chlef - Algérie Revue des Energies Renouvelables SMEE 10 Bou Ismail Tipaza (2010) 81 86 Méthode de développement du relief numérique pour l étude des potentialités éoliennes de la zone de Ténès Chlef - Algérie F. Boukli

Plus en détail

Christelle MAZIERE (30 ans)

Christelle MAZIERE (30 ans) Christelle MAZIERE (30 ans) Villa Orcéa, Lieu-dit Pertérato 20212 Favalello di Boziu 06.35.58.13.21 maziere@univ-corse.fr COMPÉTENCES PARTICULIÈRES Enseignement Gestion de corpus de données : recueil,

Plus en détail

LA FRANCE DANS LE MONDE

LA FRANCE DANS LE MONDE LA FRANCE DANS LE MONDE Un petit pays 1.08 % population mondiale et 60 millions d habitants 0.7 % superficie émergée, 551 000 km 2, 46 ème rang mondial Une puissance moyenne I. UN PAYS PRIVILEGIE La France

Plus en détail

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?»

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» CONFERENCE-DEBAT «QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» MOT D INTRODUCTION DE M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL

Plus en détail

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 BILAN Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 Présentation de la démarche Faire de la prospective paysagère avec les habitants Dans le cadre du plan Paysage et Biodiversité de la plaine

Plus en détail

Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH

Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH DOSSIER DE PRESSE 4 décembre 2012 Historique Mars 2000 : Acquisition de l ancien Hôtel du Midi (83-85, avenue de la Gare)

Plus en détail

HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE

HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE LPA UNE PRESENCE FORTE EN CHINE Shanghai Francfort PARIS Guangzhou Hong Kong AlgER CASABLANCA Créé il y a 25 ans, Lefèvre Pelletier & associés (LPA)

Plus en détail

Un parc naturel périurbain: aux limites de la ville? Blaise Mulhauser Muséum d histoire naturelle

Un parc naturel périurbain: aux limites de la ville? Blaise Mulhauser Muséum d histoire naturelle Un parc naturel périurbain: aux limites de la ville? Blaise Mulhauser Muséum d histoire naturelle Qu est-ce qu un parc naturel périurbain? Les Il s agit trois de catégories l une des sont trois régies

Plus en détail

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM.

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM. Projet de recherche franco-marocain : Fonctionnement et ressources hydro-écologiques en région semi-aride (Tensift, Maroc) : Caractérisation, modélisation et prévision Application de la télédétection à

Plus en détail

SOMMAIRE RESIDENCES DAR SAADA RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE

SOMMAIRE RESIDENCES DAR SAADA RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE SOMMAIRE RAPPEL DES CARACTERISTIQUES DE L'OPERATION 2 SYNTHESE GLOBALE DES RESULTATS 3 SYNTHESE DES RESULTATS PAR TYPE D'ORDRE 4 SYNTHESE DES RESULTATS PAR QUALITE DE SOUSCRIPTEURS 5 STATISTIQUES PAR :

Plus en détail

Colloque international Franz Boas, le travail du regard musée du quai Branly 18/11-19/11/11

Colloque international Franz Boas, le travail du regard musée du quai Branly 18/11-19/11/11 Colloque international Franz Boas, le travail du regard musée du quai Branly 18/11-19/11/11 Masque d aigle collecté par Franz Boas. American Museum of Natural History, New York. Colloque organisé par le

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/JF/FG/DCPSL/N 14-04 Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNEES ET SITE

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

26 e WCC - septembre 2013 Les quatre ascenseurs du Canal du Centre et leur site, patrimoine mondial de l humanité

26 e WCC - septembre 2013 Les quatre ascenseurs du Canal du Centre et leur site, patrimoine mondial de l humanité 26 e WCC - septembre 2013 Les quatre ascenseurs du Canal du Centre et leur site, patrimoine mondial de l humanité Enjeux et problématiques liés à l élaboration d un plan de gestion par Vanessa Krins Gestionnaire

Plus en détail

Urban Prestigimmo - Malraux

Urban Prestigimmo - Malraux PIERRE PAPIER : 1 ER PRIX GESTIONNAIRE SCPI LOGEMENT 2013 Urban Prestigimmo - Malraux Portefeuille des acquisitions et opportunités d investissement Urban Premium «L investissement immobilier en centre-ville»

Plus en détail

La performance sociale de l Adie

La performance sociale de l Adie adie etude impact 2012 refait ok_adie etude impact 2012 03/10/12 17:31 Page1 La performance sociale de l Adie Les services de l Adie en direction des populations en situation d exclusion évalués par l

Plus en détail

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie 2 Aménagement et environnement littoral et marin Le développement des zones côtières connaît une expansion à travers

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre du droit de l entreprise, EA 3397 de l'université Strasbourg 3 avril 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Séjour à thème Dar Daïf - Désert et Montagne Maroc. Randonnée raquettes dans les hauts plateaux des vallées Aït Bouguemez Aït Boulie

Séjour à thème Dar Daïf - Désert et Montagne Maroc. Randonnée raquettes dans les hauts plateaux des vallées Aït Bouguemez Aït Boulie Séjour à thème Dar Daïf - Désert et Montagne Maroc Randonnée raquettes dans les hauts plateaux des vallées Aït Bouguemez Aït Boulie Période : du Jeudi 5 février au samedi 14 février 2015 Difficulté : HHH

Plus en détail

Le pari de l innovation

Le pari de l innovation Le pari de l innovation رهان االبتكار Projet Tempus Building CLIMate change ADAPTation capacity in Morocco, Algeria and Tunisia CLIMADAPT 530656-TEMPUS-1-2012-1-MA-TEMPUS-JPCR Les 7 et 8 Janvier 2013 Université

Plus en détail

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation Charte ICOMOS Pour l interprétation et la présentation des sites culturels patrimoniaux PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et

Plus en détail

www.univ-larochelle.fr

www.univ-larochelle.fr www.univ-larochelle.fr 2015 Culture, patrimoine "Études françaises" : "Apprendre le français à l Université de La Rochelle" Objectif : maîtriser le français écrit et oral de la vie quotidienne, atteindre

Plus en détail

La loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques et à leurs abords : 100 ans plus tard, quelle protection pour quel patrimoine?

La loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques et à leurs abords : 100 ans plus tard, quelle protection pour quel patrimoine? Journées d études «Droit et gouvernance du patrimoine architectural et paysager» www.univ-angers.fr/droit La loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques et à leurs abords : 100 ans plus

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES

CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES 1. Contexte général Par sa situation géographique et ses potentialités naturelles, historiques et culturelles,

Plus en détail

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Projet Tempus Go-Univ 544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Renforcement de la GOuvernance dans les UNIVersités marocaines à travers la mise en œuvre du Code Marocain de bonnes pratiques de gouvernance

Plus en détail

MARKETING AGROALIMENTAIRE

MARKETING AGROALIMENTAIRE 13 ème COLLOQUE INTERNATIONAL DE L ASSOCIATION TUNISIENNE DE MARKETING sous le thème MARKETING AGROALIMENTAIRE 03 et 04 Avril 2015 SFAX TUNISIE APPEL A COMMUNICA TIONS Le 13 ème Colloque International

Plus en détail

LE 16 AUSSI PROCHE L AFRIQUE N A JAMAIS ÉTÉ STUDIOCANAL ET N WAVE PICTURES PRÉSENTENT. www.africansafari3d.fr ADAPTATION CRÉDITS NON CONTRACTUELS

LE 16 AUSSI PROCHE L AFRIQUE N A JAMAIS ÉTÉ STUDIOCANAL ET N WAVE PICTURES PRÉSENTENT. www.africansafari3d.fr ADAPTATION CRÉDITS NON CONTRACTUELS STUDIOCANAL ET N WAVE PICTURES PRÉSENTENT L AFRIQUE N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI PROCHE LE 16 AVRIL ADAPTATION CRÉDITS NON CONTRACTUELS www.africansafari3d.fr Avec son nouveau film AFRICAN SAFARI 3D, Ben Stassen,

Plus en détail

Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine

Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine G&D conseil - juin 2010 - Page 1 sur 6 1- Objet Ce document est destiné à ouvrir le débat sur les enjeux pour les territoires du PNR de

Plus en détail

Saida KACHI. Encadrant.uni : Mr A. IDELHAJ. Présenté par: Fidae EL BOURAISSI

Saida KACHI. Encadrant.uni : Mr A. IDELHAJ. Présenté par: Fidae EL BOURAISSI Mémoire microproject touristique professionnel: La valorisation des produits agricoles territoriaux et la création d un nouveau produit touristique «cas de création d un Restaurant Bio» Encadrant.uni :

Plus en détail

Plan d affaire :Maison d hôte

Plan d affaire :Maison d hôte Sommaire 1. Présentation des membres de l équipe entreprenante 2. présentation du produit ou du service proposé 3. le marché 4. la concurrence 5. le plan marketing 5.1-la stratégie de mise en marché 5.2-la

Plus en détail

ZOOM. Documentation Pédagogique -Enregistrements d émissions de télévision 2008-2009

ZOOM. Documentation Pédagogique -Enregistrements d émissions de télévision 2008-2009 ZOOM Documentation Pédagogique -Enregistrements d émissions de télévision 2008-2009 Etat de la collection 01 mars 2012 Zoom La Documentation pédagogique (ciaprès DP) offre ses services décentralisés dans

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Service de la Gestion des Archives et de la Documentation. Direction des Ressources Humaines, des Moyens Généraux et des Systémes d information

Service de la Gestion des Archives et de la Documentation. Direction des Ressources Humaines, des Moyens Généraux et des Systémes d information Service de la Gestion des Archives et de la Documentation Direction des Ressources Humaines, des Moyens Généraux et des Systémes d information minestere de l habitat, de l urbanisme et de l amenagement

Plus en détail

Demande d autorisation de travaux sur un immeuble classé au titre des monuments historiques

Demande d autorisation de travaux sur un immeuble classé au titre des monuments historiques 1/7 Direction de l'architecture et du patrimoine - article L 621-9 du code du patrimoine - article L 425-5 du code de l urbanisme - articles 19, 20, 21 et 23 du décret n 2007-487 du 30 mars 2007 relatif

Plus en détail

CONCEPTION PARTICIPATIVE D UN PROJET COLLECTIF D IRRIGATION LOCALISÉE DANS LE PÉRIMÈTRE DE PMH FOUM EL ANCER (BÉNI MELLAL)

CONCEPTION PARTICIPATIVE D UN PROJET COLLECTIF D IRRIGATION LOCALISÉE DANS LE PÉRIMÈTRE DE PMH FOUM EL ANCER (BÉNI MELLAL) CONCEPTION PARTICIPATIVE D UN PROJET COLLECTIF D IRRIGATION LOCALISÉE DANS LE PÉRIMÈTRE DE PMH FOUM EL ANCER (BÉNI MELLAL) M. KUPER, A. HAMMANI ET B. JAOUADI FIGURE 51 Atelier de restitution du projet

Plus en détail

Commission Nationale pour la Collecte et le Contrôle des Armes Illicites «CNCCAI»

Commission Nationale pour la Collecte et le Contrôle des Armes Illicites «CNCCAI» Fraternité - Travail - Progrès REPUBLIQUE DU NIGER PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DIRECTION DE CABINET Commission Nationale pour la Collecte et le Contrôle des Armes Illicites «CNCCAI» INFORMATIONS DU NIGER

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat FACULTE DE DROIT I. CYCLE DE GRADUAT 1. Premier Graduat 1. l éducation à la citoyenneté 30 30 2. l anglais 30 15 45 3. l introduction générale à l étude du droit (droit privé 60 30 90 et droit public 4.

Plus en détail

Institut de Coopération pour le Développement

Institut de Coopération pour le Développement Institut de Coopération pour le Développement L association ICD Afrique a été créée en octobre 2005 afin de reprendre les activités de coopération initiées par l ARDL-PACA depuis 1994 Elle est apolitique

Plus en détail

Devenez concepteur et gestionnaire d activités récréatives et sportives en milieux rural et montagnard

Devenez concepteur et gestionnaire d activités récréatives et sportives en milieux rural et montagnard Master Sciences, Technologies, Santé Sciences Humaines et Sociales Mention : Activité Projet Sport Santé (AP2S) Spécialité : Sport-Innovation, Management et Ingénierie du Projet (SIMIP) UFR STAPS Clermont-Ferrand

Plus en détail

La place du patrimoine scolaire dans la politique du patrimoine de la Ville de Montréal

La place du patrimoine scolaire dans la politique du patrimoine de la Ville de Montréal La place du patrimoine scolaire dans la politique du patrimoine de la Ville de Montréal Mémoire soumis par : La Commission scolaire de Montréal (CSDM) dans le cadre de la consultation publique de la Ville

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME D EPINAL ET DE SA REGION 6 place Saint-Goëry 88000 EPINAL téléphone : 03.29.82.53.32

OFFICE DE TOURISME D EPINAL ET DE SA REGION 6 place Saint-Goëry 88000 EPINAL téléphone : 03.29.82.53.32 MARCHES DE SERVICES 2014 APPEL A LA CONCURRENCE : Demande de devis auprès de professionnels de l édition et de la création graphique Avis de publication mis en ligne sur www.tourisme-epinal.com RECENSEMENT

Plus en détail

éditorial n 3 Mai 2011 Article Trimestriel Programme d Urgence : pour une meilleure évaluation de l Université marocaine

éditorial n 3 Mai 2011 Article Trimestriel Programme d Urgence : pour une meilleure évaluation de l Université marocaine Article Trimestriel n 3 Mai 2011 CNRST IMIST Institut Marocain de l Information Scientifique et Technique éditorial Programme d Urgence : pour une meilleure évaluation de l Université marocaine Afin d

Plus en détail

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE

ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE ZONE DE PROTECTION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER (ZPPAUP) DE LEUCATE DOCUMENT N 2 : REGLES GENERALES ET PARTICULIERES Décembre 2007 SOMMAIRE ZPPAUP DE LEUCATE DOCUMENT 1 : LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Autoroute A16. Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) A16- A16+

Autoroute A16. Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) A16- A16+ 01 / 24 0 0!( 10 10 20 20 02 / 24 20 20 30 30 40 40 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 03 / 24 40 40 50 50 60 60 60 60 04 / 24 70 70 80 80 80 80 Système de Repérage

Plus en détail

FICHE INFORMATIVE Projet de Recherche : Cartographie de la coopération scientifique des pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie).

FICHE INFORMATIVE Projet de Recherche : Cartographie de la coopération scientifique des pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie). Agence Universitaire de la Francophonie Bureau Maghreb Royaume du Maroc Université Mohammed V Agdal Faculté des Sciences FICHE INFORMATIVE Projet de Recherche : Cartographie de la coopération scientifique

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS POUR LA PREMIERE EDITION DU COLLOQUE INTERNATIONAL EN FINANCE

APPEL A COMMUNICATIONS POUR LA PREMIERE EDITION DU COLLOQUE INTERNATIONAL EN FINANCE APPEL A COMMUNICATIONS POUR LA PREMIERE EDITION DU COLLOQUE INTERNATIONAL EN FINANCE Sous le thème Kénitra, Les 10 et 11 Décembre 2015 A l Ecole Nationale de Commerce et de Gestion Organisateurs Laboratoire

Plus en détail

Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37.

Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37. Contact presse : Émilie LEDUC Attachée de presse du Conseil général d Indre-et-Loire Tél. : 06 88 60 78 74 / 02 47 31 43 21 eleduc@cg37.fr La forteresse royale de Chinon, propriété du Conseil général d

Plus en détail

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés!

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! SITES, MONUMENTS, PAYSAGESREMARQUABLESOUCLASSES MENACESPARLEPROLONGEMENTDEA12 La

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Casablanca, le 4 novembre 2008. Aujourd hui, M. Ahmed AKHCHICHINE, Ministre de l Education Nationale, de l Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres, et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

Pourquoi? Pour qui? Comment? Deux accès Deux entrées

Pourquoi? Pour qui? Comment? Deux accès Deux entrées Pourquoi? Pour qui? Comment? Deux accès Deux entrées La recherche par espèce 1. Sélection de l espèce 2. Options de recherche 3. Résultats 3.1. Affichage des données par liste d observations 3.2. Affichage

Plus en détail

Introduction à la Location Meublée

Introduction à la Location Meublée Introduction à la Location Meublée Investir en «Location Meublée» revient à acquérir un bien immobilier équipé de meubles afin de le mettre en location. Ce bien immobilier, intégré dans une résidence services

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATION

APPEL A COMMUNICATION APPEL A COMMUNICATION La Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales d'agadir En partenariat avec la CGEM et le Conseil Régional Souss Massa Draa Organise La 4ème Edition du colloque international

Plus en détail

Raid au Maroc Spécial dunes

Raid au Maroc Spécial dunes Raid au Maroc Spécial dunes Du 18 octobre au 30 octobre 2015 Raid 4 4 au Maroc l authentique TEL : 00 33 (0)3 89 61 90 88 Un Maroc authentique, pays de tradition où le voyageur est vénéré, qui laissera

Plus en détail

Centre d Investigation Clinique Innovation Technologique de Lille Biocapteurs & e-santé : innovation & usages

Centre d Investigation Clinique Innovation Technologique de Lille Biocapteurs & e-santé : innovation & usages Développement et évaluation des dispositifs médicaux. De l idée au marché : Quelle place pour les structures hospitalo-universitaires? Centre d Investigation Clinique Innovation Technologique de Lille

Plus en détail

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique

Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique Compagnie Méditerranéenne d Analyse et d Intelligence Stratégique CMAIS - L intelligence au service de l informa on Veille Conseil Stratégie E-Réputaon Communicaon Geson des risques www.cmais-strat.com

Plus en détail

Message N o 47 4 février 2013

Message N o 47 4 février 2013 Conseil d Etat CE Staatsrat SR 1 Message N o 47 4 février 2013 du Conseil d Etat au Grand Conseil accompagnant le projet de décret relatif à l octroi d un crédit d étude en vue de la construction d un

Plus en détail

Le Japon colonial : idéologie, domination et collaboration. le 4 octobre 2007

Le Japon colonial : idéologie, domination et collaboration. le 4 octobre 2007 Le Japon colonial : idéologie, domination et collaboration le 4 octobre 2007 2. Le démembrement et l éclatement de la Chine des Qing (19 ème s) Histoire de la Chine Christopher Goscha 3. Fukuzawa Yukichi

Plus en détail

Spécial Coopération. Edito du Président. Région Souss Massa Drâa l ouverture à l international. Brahim HAFIDI

Spécial Coopération. Edito du Président. Région Souss Massa Drâa l ouverture à l international. Brahim HAFIDI Spécial Coopération Région Souss Massa Drâa l ouverture à l international Département de l Isère Région Aquitaine Département de l Herault Vers les îles Canaries Vers l Europe Vers le Sud Région de fatick

Plus en détail

A P P E L À P R O J E T S. «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes»

A P P E L À P R O J E T S. «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes» A P P E L À P R O J E T S «Patrimoine de Lot-et-Garonne cherche mécènes» OBJET DE L APPEL A PROJETS Les partenaires œuvrant à la sauvegarde du patrimoine dans le département de Lot-et-Garonne ont décidé

Plus en détail

Rapport sur l attribution de nouvelles licences. d exploitation de services radiophoniques FM. et sur les extensions de couverture des radios

Rapport sur l attribution de nouvelles licences. d exploitation de services radiophoniques FM. et sur les extensions de couverture des radios Royaume du Maroc Rapport sur l attribution de nouvelles licences d exploitation de services radiophoniques FM et sur les extensions de couverture des radios privées de la première génération à de nouveaux

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Titre de l atelier : Ecrire devant une œuvre d art avec la tablette Rappel de sa problématique : A la rencontre d une architecture

Plus en détail

ANNUAIRE STATISTIQUE 2013

ANNUAIRE STATISTIQUE 2013 ANNUAIRE STATISTIQUE 213 OBSERVATOIRE DU TOURISME M A R O C OBSERVATOIRE DU TOURISME M A R O C ANNUAIRE STATISTIQUE 213 SOMMAIRE 1.CONTEXTE GÉNÉRAL 6 1.1. L économie mondiale 6 1.2. Le tourisme mondial

Plus en détail

APRES LA 2NDE GT. CIO de L Haÿ les Roses. Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol

APRES LA 2NDE GT. CIO de L Haÿ les Roses. Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol APRES LA 2NDE GT CIO de L Haÿ les Roses Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol Comment choisir sa série de Baccalauréat? En fonction de ses goûts/intérêts pour les disciplines dominantes

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Localisation de la ville de CONTEXTE Superficie : 70,8 km 2 Population (2015) : 41 466 Densité de population : 5,8 hab./ha Densité brute de logement : 13 log./ha

Plus en détail