Document pour l auto-évaluation. Section D

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document pour l auto-évaluation. Section D"

Transcription

1 Document pour l auto-évaluation Section D

2 Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2-

3 Document pour l auto-évaluation Le présent s ajoute aux Normes de pratique d hygiène dentaire de l OHDO à titre d outil utile dans le milieu de la pratique clinique. Il vous aidera à surveiller votre pratique d hygiène dentaire pour déterminer vos objectifs d apprentissage et pour choisir les activités d amélioration continue pertinentes à votre pratique. Lors du processus de vérification de votre portfolio professionnel, les évaluateurs chercheront les rapports entre vos objectifs d apprentissage établis, votre pratique d hygiène dentaire et les Normes de pratique d hygiène dentaire de l OHDO. S il vous est difficile de déterminer vos objectifs d apprentissage, vous pouvez avoir recours à une activité d amélioration continue pour vous aider à cet effet. Instructions pour utiliser le document pour l auto-évaluation vous en servir pour évaluer votre pratique d hygiène dentaire; définir les éléments de votre pratique d hygiène dentaire qui ne répondent pas aux normes précisées dans le présent document; établir des objectifs d apprentissage pour les éléments qui ne répondent pas aux normes; déterminer l ordre de priorité de vos objectifs d apprentissage pour chaque année; sélectionner l activité d amélioration continue qui vous aidera à réaliser chaque objectif d apprentissage; et vous rappeler que vous pouvez choisir parmi plusieurs activités pertinentes. Le présent document est uniquement pour votre usage. Ne pas le soumettre aux fins de vérification avec votre portfolio professionnel. -D-1-

4 Document pour l auto-évaluation 1 Engagement 1 (a) Je respecte les règlements des soins de santé, les règlements de l OHDO, le code de déontologie, les normes de pratique et les politiques et les lignes directrices de la profession. 1 (b) Je respecte les droits du client en obtenant son consentement éclairé, en respectant sa vie privée et en protégeant ses renseignements personnels. 1 (c) J utilise une approche axée sur le client et j'agis toujours pour le bien-être du client. 1 (d) J encourage et je participe à des collaborations et à des consultations interprofessionnelles. 1 (e) Je donne aux clients, à d autres professionnels et au public de l information sur les soins buccodentaires et la façon d y accéder. 1 (f) J incite et j appuie des comportements sains favorisant la santé buccodentaire et l état de santé générale. 1 (g) J encourage la responsabilité sociale en dirigeant ou en soutenant les partenaires communautaires dans leurs efforts visant à améliorer les politiques et les programmes de soins de santé buccodentaire. 1 (h) Je contribue aux mesures qui favoriseront le changement et faciliteront l accès aux soins; particulièrement pour les populations vulnérables. -D-2-

5 1 Engagement (suite) 1 (i) J aide à la prévention et à la gestion d éclosions de maladies et de situations d urgence. 1 (j) Je reconnais mes lacunes et je prends les mesures requises pour acquérir ces connaissances. 1 (k) J organise des renvois à d autres professionnels, à des instituts, à des programmes ou à des organismes gouvernementaux pertinents de la santé. -D-3-

6 2 Responsabilité 2 (a) J exerce ma profession en tenant compte de mes limites personnelles et des champs légaux de la pratique. 2 (b) Je reconnais, j admets ou je sollicite des conseils ou des traitements pour toute condition physique ou mentale, ou pour tout abus ou accoutumance de substances qui peut affecter ma compétence à pratiquer ma profession de façon sécuritaire et efficace. 2 (c) J assume la responsabilité des erreurs survenues dans la pratique et je prends les mesures requises pour les signaler et les corriger. 2 (d) Je signale aux autorités compétentes tout service incompétent, nuisible ou contraire à la morale qui a été offert par moi-même ou par un autre. 2 (e) Je me conforme aux exigences de rapport obligatoires. 2 (f) J encourage les clients à prendre des décisions éclairées en étant en mesure de leur fournir les détails à l origine de la recommandation et la raison pour l intervention professionnelle. 2 (g) Je m assure que les politiques et les procédures sont mises en place pour protéger les renseignements personnels sur la santé du client. 2 (h) Je maintiens les dossiers des clients pour garantir la prestation de soins continus et la conformité aux normes de pratique professionnelle et aux règlements sur la conservation des dossiers de l OHDO. -D-4-

7 3 Application des connaissances 3 (a) Je consulte des ressources crédibles et pertinentes en vérifiant que le processus et le produit de toute recherche clinique font l objet de considération éthique et que les interprétations, les conclusions et les résultats sont fondés sur les données. 3 (b) Je fais appel à plusieurs sources lors d une enquête afin de développer une compréhension approfondie des nouvelles connaissances. 3 (c) J applique des approches de prise de décisions fondées sur des données probantes dans l analyse de l information et des pratiques courantes. 3 (d) J intègre de nouvelles connaissances, de nouveaux services et une nouvelle technologie dans des milieux de pratique appropriés seulement après avoir complété un processus d examen critique. 3 (e) Je m assure que l application des nouvelles connaissances, des nouveaux services et de la nouvelle technologie apporte les meilleurs résultats possible pour le client. -D-5-

8 4 Compétence continue 4 (a) J évalue régulièrement mes connaissances et mon rendement professionnels. 4 (b) J élabore des plans personnels pour perpétuer ma compétence et mon apprentissage professionnels. 4 (c) J assume la responsabilité de mon propre apprentissage en investissant le temps, les efforts et les ressources pour améliorer mes connaissances, ma compétence et mon jugement. 4 (d) Je recherche des activités d apprentissage liées à mon champ de pratique portant sur la qualité. 4 (e) Je collabore avec d autres professionnels de la santé et je participe à des initiatives d apprentissage interprofessionnel. 4 (f) J incorpore les connaissances, les interventions et les technologies de pointe et toute nouvelle directive de pratique. 4 (g) J utilise des incidents survenus au sein de la pratique comme une occasion pour apprendre ou enquêter plus profondément. 4 (h) J appuie mes collègues en démontrant, développant et maintenant ma compétence. 4 (i) Je cherche des occasions de mentorat. 4 (j) Je respecte les exigences du programme d assurance de la qualité de l OHDO. -D-6-

9 5.1 Relations professionnelles Collaboration intraprofessionnelle et interprofessionnelle 5.1 (a) Je partage des renseignements avec d autres professionnels de la santé sur le champ de pratique et les domaines de connaissances de l hygiéniste dentaire. 5.1 (b) Je clarifie mon rôle dans les soins interprofessionnels de mes clients. 5.1 (c) Je suis disponible en temps opportun pour des consultations. 5.1 (d) J utilise des techniques de communication efficaces et sûres lors de consultations. 5.1 (e) Je respecte et je reconnais l expertise et la contribution d autres professionnels de la santé. 5.1 (f) Je diffuse des renseignements sur la santé bucco-dentaire à mes collègues et à d autres professionnels de la santé. 5.1 (g) Je fonctionne efficacement et positivement au sein d équipes et de divers milieux de la santé bucco-dentaire et interprofessionnels. 5.1 (h) Je collabore avec les collectivités, les professionnels et les autres partenaires de la santé pour atteindre les objectifs de promotion de la santé visant les personnes et les collectivités. 5.1 (i) Je démontre mon engagement à la profession en participant à des activités de services communautaires et en m affiliant à des organismes professionnels. -D-7-

10 5.2 Relations professionnelles Relations professionnelles et positives avec les clients 5.2 (a) Je respecte l autonomie des clients comme partenaires à part entière dans le processus décisionnel et dans leurs soins bucco-dentaires. 5.2 (b) Je fais preuve d écoute active et d empathie pour faciliter la prestation des services aux clients. 5.2 (c) J emploie des techniques de communication efficaces et favorables en me basant sur les principes de la littéracie en santé pour communiquer avec les clients, les mandataires, la famille et les agents du client. 5.2 (d) J éduque les clients sur le champ de pratique et les domaines de connaissances de l hygiéniste dentaire. 5.2 (e) Je clarifie mon rôle dans les soins interprofessionnels du client. 5.2 (f) Je suis disponible en temps opportun pour des consultations. 5.2 (g) Je reconnais et j'évite tout conflit d intérêts. 5.2 (h) Je protège l intégrité, la confidentialité et la sécurité des dossiers des clients. -D-8-

11 5.2 Relations professionnelles Relations professionnelles et positives avec les clients (suite) 5.2 (i) Je m assure d obtenir le consentement éclairé du client à plusieurs reprises lors des traitements et des services d hygiène dentaire. 5.2 (j) Je respecte la diversité d autrui. 5.2 (k) Je soutiens mes clients en les orientant vers d autres professionnels de la santé, d autres ressources communautaires ou des organismes gouvernementaux si cela peut améliorer leur santé. -D-9-

12 6 Pratique professionnelle 6 (a) Je m assure que le milieu de la pratique se conforme à toutes les exigences prévues par la loi en ce qui a trait à la santé et la sécurité au travail, la violence au travail, l accessibilité aux services pour les personnes handicapées et les droits de la personne. 6 (b) Je m assure que les politiques et les protocoles sont en vigueur pour la sécurité et la santé, la prévention et le contrôle des infections, la gestion des déchets dangereux, l intervention en cas d urgence, le consentement du client, la violence au travail, la gestion des renseignements confidentiels sur la santé du client. 6 (c) Je favorise un milieu de travail sans violence, sans harcèlement sexuel ou sans toute autre forme de discrimination et, à titre d employeur, d'avoir à la disposition des employés par écrit des politiques en matière de ressources humaines, des descriptions de tâches et des contrats d emploi qui se conforment aux lois et respectent les droits de la personne. 6 (d) Je maintiens l établissement, l équipement, les fournitures et la technologie de sorte à offrir une pratique intégrale qui est efficace et sécuritaire et à fournir une méthode sûre et appropriée pour maintenir les horaires et les dossiers de service. 6 (e) Je m assure que l équipement médical d urgence, les fournitures et les médicaments sont à jour et entreposés selon les consignes des fabricants et faciles d accès en cas d urgence médicale. 6 (f) Je m assure que les méthodes de prévention des infections fondées sur des données scientifiques sont mises en place. -D-10-

13 7 Gestion de la pratique 7 (a) J alloue une période de temps adéquate pour les soins des clients. 7 (b) Je soutiens des mesures qui favorisent le respect, la communication et des valeurs communes. 7 (c) Je m assure que la pratique respecte les principes d affaires établis et le droit commercial. 7 (d) J établis et je maintiens la communication avec les autres professionnels de la santé qui font partie du cercle de soins du client. 7 (e) Je fournis des services d hygiène dentaire seulement dans des milieux où l on peut prodiguer des soins de qualité en toute sécurité. 7 (f) Je facilite des méthodes de facturation transparentes et un programme qui vérifie régulièrement toute facturation liée aux services que j offre en hygiène dentaire. 7 (g) Je maintiens des dossiers de client détaillés conformément aux exigences de conservation des dossiers de l Ordre et qui favorisent la continuité des soins du client. 7 (h) Je m assure que personne n est compromis dans sa capacité de répondre aux normes professionnelles en raison de mes actions. -D-11-

14 8.1 Services et programmes d hygiène dentaire 8.1 (a) J emploie les stratégies, les techniques, les outils et les indices appropriés pour recueillir et documenter les données connexes. 8.1 (b) J utilise mon jugement professionnel et des méthodes de collecte conformément aux principes légaux et éthiques associés à la profession de la santé. 8.1 (c) J utilise les indices de santé buccodentaire appropriés pour l identification et la surveillance des personnes et des groupes à risque élevé. 8.1 (d) J inclus toute discussion avec le client et ses commentaires dans le processus d évaluation initiale. 8.1 (e) J inclus dans l analyse des besoins les connaissances de santé buccodentaire du client, ses croyances, son comportement, ses habiletés et les obstacles qu il perçoit. 8.1 (f) Je reconnais la situation économique, sociale et politique qui touche l individu et la collectivité. 8.1 (g) Je reconnais et j'intègre les déterminants de la santé et de la santé bucco-dentaire dans la phase de l analyse du processus d évaluation initiale. 8.1 (h) Je distingue les clients pour lesquels le début ou la poursuite d interventions ou de programmes d hygiène dentaire est contre-indiqué. 8.1 (i) Je collabore avec d autres professionnels de la santé ou des experts en la matière pour recueillir ou analyser les données du client. -D-12-

15 8.2 Services et programmes d hygiène dentaire Diagnostic d hygiène dentaire 8.2 (a) Je conceptualise, applique, analyse, synthétise et évalue effectivement l information dérivant de l observation, de l expérience, de la réflexion, du raisonnement et de la communication avant de former une opinion ou d agir. 8.2 (b) J utilise de la documentation, des images visuelles ou du matériel audio disponibles pour aider à présenter les résultats de l évaluation initiale et de la condition bucco-dentaire. 8.2 (c) Je communique les déterminants de la santé générale et bucco-dentaire du client. 8.2 (d) J interroge le client sur sa compréhension de sa condition buccodentaire et discute des causes de celle-ci et du lien entre sa condition et les déterminants de la santé générale et bucco-dentaire. 8.2 (e) Je consulte d autres professionnels de la santé et des experts, s il y a lieu, pour communiquer les conclusions sur les besoins du client ou de la collectivité. 8.2 (f) Je coordonne des renvois à d autres professionnels de la santé si la détermination des besoins est réfutable ou si je la considère hors de l expertise d une hygiéniste dentaire. -D-13-

16 8.3 Services et programmes d hygiène dentaire Planification des interventions 8.3 (a) Je détermine les besoins prioritaires du client de concert avec lui et, au besoin, avec d autres décideurs ou d autres professionnels de la santé. 8.3 (b) J'établis avec le client des objectifs mesurables à court terme et à long terme. 8.3 (c) Je réalise un plan ou un programme de soins d hygiène dentaire fondé sur les données de l évaluation initiale; j adopte les meilleures pratiques et une approche axée sur le client; et je fais appel aux meilleures ressources disponibles. 8.3 (d) Je collabore avec d autres professionnels de la santé, s il y a lieu, pour assurer un plan ou un programme intégral. 8.3 (e) Je choisis et j intègre au plan ou au programme des stratégies et des interventions pertinentes qui favorisent la santé pour les individus et les collectivités. 8.3 (f) Je communique au client les risques et les avantages d une intervention planifiée, les solutions de rechange et la séquence et le coût des interventions ou des programmes convenus. 8.3 (g) J inclus dans le plan ou le programme de soins d hygiène dentaire un processus d évaluation au terme du programme ou du plan. 8.3 (h) Je modifie, au besoin et avec l accord du client, le programme ou le plan de soins d hygiène dentaire. 8.3 (i) Je reconnais le rôle que jouent les gouvernements et les partenaires communautaires dans la promotion de la santé bucco-dentaire. -D-14-

17 8.4 Services et programmes d hygiène dentaire Mise en œuvre 8.4 (a) Je m assure que les procédures qui reposent sur des données scientifiques en matière de contrôle et de la prévention des infections sont en place et sont respectées. 8.4 (b) Je m assure d être prête et en mesure de répondre et de mener une urgence médicale en reconnaissant les signes et les symptômes d une urgence médicale, en connaissant les protocoles d urgence où je travaille, l endroit où se trouvent l approvisionnement d urgence, y compris les médicaments et l oxygène et la façon de les administrer. 8.4 (c) Je maintiens un certificat valide de réanimation cardio-respiratoire et de premiers soins. 8.4 (d) Je m assure de la bonne gestion des déchets dangereux. 8.4 (e) Je vérifie que le consentement éclairé du client a été obtenu avant de commencer tout traitement. 8.4 (f) J effectue des interventions et j applique des produits et des techniques fondés sur des principes scientifiques acceptés et qui ont fait l objet d une évaluation sûre et efficace. 8.4 (g) J apaise la douleur ou l anxiété du client en discutant avec lui ou elle des options pour maîtriser la douleur ou l anxiété et je choisis et j'applique des techniques cliniques de maîtrise de la douleur ou de l anxiété et j'en évalue l efficacité. -D-15-

18 8.4 Services et programmes d hygiène dentaire Mise en œuvre (suite) 8.4 (h) J offre aux clients des conseils pertinents avant et après l intervention portant sur le soulagement de la douleur, l autonomie en soins bucco-dentaires, l utilisation d agents thérapeutiques et préventifs et les rendez-vous de soins préventifs. 8.4 (i) J offre des conseils sur la santé générale et la santé bucco-dentaire, des services et des programmes d hygiène dentaire en respectant mon champ d activités et en évitant d effectuer des interventions inutiles, inappropriées ou qui ont été refusées par le client. 8.4 (j) J utilise les techniques de promotion de la santé à jour pour mettre en œuvre et surveiller les stratégies visant à promouvoir la santé et l autonomie. 8.4 (k) J applique des théories éducatives, des cadres théoriques, des techniques de communication ou de médiation et des principes psychosociaux en vue d amorcer le changement au niveau de l individu ou de la collectivité. -D-16-

19 8.5 Services et programmes d hygiène dentaire Évaluation 8.5 (a) J utilise les stratégies, les techniques, les outils, les observations et les indices d évaluation pertinents pour recueillir et documenter les données pour évaluer l efficacité des interventions en hygiène dentaire selon les objectifs établis. 8.5 (b) Je compare l incidence des interventions en hygiène dentaire avec les données initiales. 8.5 (c) Je discute avec le client des résultats pertinents tout en cherchant à connaître sa perception des changements en matière de soins de santé bucco-dentaire individuelle ou collective. 8.5 (d) Je mesure la satisfaction du client en rapport aux services reçus et aux résultats obtenus. 8.5 (e) Je tiens compte des données de l évaluation, des discussions avec le client et des déterminants de la santé bucco-dentaire quand il s agit de prendre la décision de continuer, de modifier ou de terminer les services ou programmes d hygiène dentaire. 8.5 (f) Je me fie aux résultats de l évaluation pour établir l intervalle approprié des visites de soins préventifs en fonction des besoins du client et de son accessibilité aux soins de santé bucco-dentaire. 8.5 (g) Je me fie aux résultats de l évaluation pour établir le besoin d une consultation ou d une recommandation à un autre professionnel de la santé. -D-17-

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015)

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) École de réadaptation Programme de physiothérapie DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) Préparé par Direction

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Exemples de feuilles de travail remplies

Exemples de feuilles de travail remplies Exemples de feuilles de travail remplies 30 EXEMPLES DE FEUILLES DE TRAVAIL REMPLIES Dans cette section, vous verrez des exemples de la façon dont des infirmières immatriculées de différents milieu d exercice

Plus en détail

MISSION. Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, 2005

MISSION. Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, 2005 MISSION L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick est un organisme de réglementation professionnel voué à la protection du public et au soutien de la profession infirmière. Elle

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN

ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN ÉNONCÉ DE PRINCIPE ORTHOPHONISTES AYANT RECOURS AU PERSONNEL DE SOUTIEN DATE D APPROBATION: octobre 2007 NOUVELLE MISE EN PAGE: mai 2014 Les tâches que l orthophoniste assigne au personnel de soutien,

Plus en détail

INFIRMIÈRE AUXILIAIRE

INFIRMIÈRE AUXILIAIRE Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE AUXILIAIRE SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS, INFIRMIÈRE EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Code de déontologie des infirmiers et infirmières auxiliaires autorisé(e)s au Canada

Code de déontologie des infirmiers et infirmières auxiliaires autorisé(e)s au Canada Code de déontologie des infirmiers et infirmières auxiliaires autorisé(e)s au Canada Avant-propos Le Conseil canadien de réglementation des soins infirmiers auxiliaires (CCRSIA) est une fédération composée

Plus en détail

Lignes directrices de pratique - Personnel de soutien

Lignes directrices de pratique - Personnel de soutien Lignes directrices de pratique - Personnel de soutien O r d r e d e s e r g o t h é r a p e u t e s d e l O n t a r i o Sept 2004 Introduction La position de l Ordre sur le personnel de soutien L Ordre

Plus en détail

Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC

Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC Guide d évaluation par les pairs pour les bourses de formation et d appui salarial des IRSC Octobre 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 L ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 PRINCIPES DE L ÉVALUATION

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT Juillet 2010 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA

Plus en détail

NORME DE PRATIQUE. Normes de pratique d hygiène dentaire de l OHDO. L Ordre des hygiénistes dentaires de l Ontario

NORME DE PRATIQUE. Normes de pratique d hygiène dentaire de l OHDO. L Ordre des hygiénistes dentaires de l Ontario Adoptées par le Conseil : le 28 janvier 2011 Mises en vigueur : le 1 er janvier 2012 NORME DE PRATIQUE Normes de pratique d hygiène dentaire de l OHDO NORME DE PRATIQUE Normes de pratique d hygiène dentaire

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1. Limites

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE

POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE Référer à la : SECTION I PRÉAMBULE Préambule 1. La Politique d intégrité en recherche (ci-après appelée la «présente politique») découle de la Politique institutionnelle

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D APPROBATION : 24 SEPTEMBRE 2010 1. Pour faciliter l obtention de bons résultats sur les plans

Plus en détail

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Workplace Health, Safety and Compensation Commission of New Brunswick WHSCC CSSIAT Commission de la santé, de la sécurité et de l indemnisation

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS

DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS DOMAINES DE COMPÉTENCES RECOMMANDÉS A. Compétences musicales 1.0 Histoire de la musique Démontrer la connaissance des fonctions artistiques, éducatives et sociales de la musique à travers diverses cultures

Plus en détail

NORMES ET LIGNES DIRECTRICES TITRE : ÉTAPE :

NORMES ET LIGNES DIRECTRICES TITRE : ÉTAPE : College of Homeopaths of Ontario 163 Queen Street East, 4 th Floor, Toronto, Ontario, M5A 1S1 TEL 416-862-4780 OR 1-844-862-4780 FAX 416-874-4077 www.collegeofhomeopaths.on.ca TITRE : ÉTAPE : NORMES ET

Plus en détail

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE) Services à la famille et Logement Manitoba Programme de garde d enfants du Manitoba Éducateur ou éducatrice des jeunes enfants : Programme d attestation des compétences acquises à l étranger (EJE : ACAE)

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Titre du poste Poste du superviseur Code fin. : Directeur des programmes de. Santé. Ministère Division/Région Collectivité Lieu

Titre du poste Poste du superviseur Code fin. : Directeur des programmes de. Santé. Ministère Division/Région Collectivité Lieu 1. IDENTIFICATION N o de poste Titre du poste Poste du superviseur Code fin. : Superviseur des programmes de santé Directeur des programmes de santé Ministère Division/Région Collectivité Lieu Santé Baffin

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Bureau du surintendant des institutions financières Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Juin 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. À propos de l

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

Procréation assistée Canada

Procréation assistée Canada Procréation assistée Canada 2010-2011 Partie III: Rapport sur les plans et les priorités L honorable Leona Aglukkag Ministre de la Santé Table des matières Message de la ministre... 3 Message de la présidente...

Plus en détail

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario

Supplément destiné aux bureaux de santé publique. en partenariat avec Santé publique Ontario Supplément destiné aux bureaux de santé publique en partenariat avec Santé publique Ontario Table des matières Remerciements...3 Introduction.......................................................... 4

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge But L objectif du module est de présenter les principes fondamentaux et les étapes des enquêtes sur et de la gestion des éclosions. Le matériel d apprentissage

Plus en détail

CoordinationNationaleInfirmière

CoordinationNationaleInfirmière CoordinationNationaleInfirmière DEFINITION DES COMPETENCES DEFINITION DU CADRE DE COMPETENCES DE L'INFIRMIERE du CII Les compétences sont le reflet de trois éléments : la connaissance, la compréhension

Plus en détail

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être 75 % 20 % 12 semaines 1 an Plus longtemps un employé s absente du travail, moins il a de chances d y retourner. Après 12 semaines d absence, 75 % des

Plus en détail

Principes régissant la mise en place de meilleurs mécanismes de contrôle des institutions internationales

Principes régissant la mise en place de meilleurs mécanismes de contrôle des institutions internationales ISSAI 5000 Les Normes internationales des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISSAI) sont publiées par l Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des

Plus en détail

Aide juridique Ontario. Politique sur le tariff des causes complexes (TCC)

Aide juridique Ontario. Politique sur le tariff des causes complexes (TCC) Aide juridique Ontario Politique sur le tariff des causes complexes (TCC) Aide juridique Ontario Politique sur le tarif des causes complexes Titre : Politique sur le tariff des causes complexes Auteur

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration de Cogeco inc. (la «Société») est élu par les actionnaires de la Société afin de surveiller la gestion de l ensemble

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK

CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK CADRE DE TRAVAIL POUR LA GESTION DES PROBLÈMES D EXERCICE DE LA PROFESSION ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU NOUVEAU-BRUNSWICK NOTRE MANDAT L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

Vérification de la formation et de l apprentissage : cadre visant à favoriser l intégrité de l information financière et non financière l intégrité

Vérification de la formation et de l apprentissage : cadre visant à favoriser l intégrité de l information financière et non financière l intégrité Vérification de la formation et de l apprentissage : cadre visant à favoriser l intégrité de l information financière et non financière l intégrité de l information financière et non financière Mars 2012

Plus en détail

CODE DE CONDUITE. Enquête interne à la suite d une plainte. pour harcèlement au travail

CODE DE CONDUITE. Enquête interne à la suite d une plainte. pour harcèlement au travail CODE DE CONDUITE Enquête interne à la suite d une plainte pour harcèlement au travail Pour encadrer la tenue d une enquête à la suite d une plainte pour harcèlement Il est maintenant reconnu que la meilleure

Plus en détail

Services d ambulances terrestres

Services d ambulances terrestres Chapitre 4 Section 4.02 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services d ambulances terrestres Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.02 du Rapport annuel 2005

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS Adapter le 2 février, 2015 Préambule Dans l esprit de l article 10 de la Chartre des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Juin 2012 Tazim Virani Rapport commandé par l Association des infirmières et infirmiers du Canada fcrss.ca Ce document est disponible à www.fcrss.ca. Le présent

Plus en détail

Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP

Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP Formulaire 1.9 Code de déontologie du programme CanadaGAP MISE EN SITUATION Programme de salubrité des aliments CanadaGAP Politique relative au conflit d'intérêts et à l impartialité Dans le présent document,

Plus en détail

Guide pour les mentors et mentore s: Qu est-ce que le mentorat

Guide pour les mentors et mentore s: Qu est-ce que le mentorat Département d administration de la santé Guide pour les mentors et mentore s: Qu est-ce que le mentorat 2015 Programme de mentorat s adressant aux diplômés en administration de la santé de l Université

Plus en détail

Rencontre de travail sur les normes et modalités

Rencontre de travail sur les normes et modalités Rencontre de travail sur les normes et modalités Modification des normes et modalités des écoles en fonction des nouvelles orientations en évaluation 2012 VERSION DU SECRÉTAIRE Intention de la rencontre

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification.

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification. DIRECTIVES SUR L ÉLABORATION D ACCORDS D ÉQUIVALENCE RELATIFS AUX SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 CHAMP D APPLICATION CAC/GL 34-1999

Plus en détail

Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST)

Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST) Conseil national de recherches du Canada Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST) Vérification interne, CNRC SEPTEMBRE 2010 1.0 Sommaire et conclusion Contexte Ce rapport présente les

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

La modernisation de l approvisionnement grâce à l amélioration continue

La modernisation de l approvisionnement grâce à l amélioration continue La modernisation de l approvisionnement grâce à et Gestion de la chaîne Ontario N.B. : Ce document ne constitue pas la version originale mais a été traduit par un tiers. Programme Coup d œil sur Gestion

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL POLITIQUE SUR LA GESTION INTÉGRÉE DE LA PRÉSENCE AU TRAVAIL SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Adoption : Amendement : C.C.-086-030127 \\cssamares.qc.ca\administration\savl001\lorraine\politique - Loi - Règlement\Politiques\Politique

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE

Plus en détail

Elaborer son guide de Procédures avec l outil CAP PERFORMANCE. Serge ANOUCHIAN

Elaborer son guide de Procédures avec l outil CAP PERFORMANCE. Serge ANOUCHIAN Elaborer son guide de Procédures avec l outil CAP PERFORMANCE Serge ANOUCHIAN Plan de l intervention Le manuel du cabinet : Quelques rappels, Le GEP, un rappel nécessaire Les outils à votre disposition

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste Compétences requises pour le technologiste de laboratoire médical généraliste au niveau d entrée Date d entrée en vigueur : examens

Plus en détail

Jeu de rôles : création de services d aide juridique pour les victimes de violence sexuelle et sexiste

Jeu de rôles : création de services d aide juridique pour les victimes de violence sexuelle et sexiste 12 Type d exercice : Public : Durée : Application en contexte Toute personne participant aux processus de traitement de la violence sexuelle et sexiste (ex. : personnels ministériels, OSC, personnels de

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

Attribution, délégation et enseignement

Attribution, délégation et enseignement DIRECTIVE PROFESSIONELLE Attribution, délégation et enseignement d activités infirmières aux fournisseurs de soins non réglementés octobre 2011 (1/19 ) L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038 Procédure administrative : Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves Numéro : PA 7.038 Catégorie : Administration des écoles Pages : 6 Approuvée : le 3 mars 2008 Modifiée

Plus en détail

Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains

Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains Politique sur l éthique de la recherche avec des sujets humains 12.03.28.10 12.11.27.09 13.06.12.08 Préambule La présente politique traduit l engagement du Cégep à promouvoir et à faire respecter les règles

Plus en détail

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 3.A0 Techniques d éducation Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO

CONSEIL SCOLAIRE PUBLIC DU GRAND NORD DE L ONTARIO Modifiée : Page 1 de 20 DIRECTIVES ADMINISTRATIVES DÉFINITIONS 1. La direction d école ou la direction nouvellement nommée s entend : a) d une direction qualifiée sans expérience dans ce poste au sein

Plus en détail

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17

Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Politique de la langue française 91.11.26.08 amendée 09.11.25.17 Introduction Le Cégep de Sherbrooke est un établissement d enseignement francophone dont la mission première est d œuvrer au développement

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

Amnesty International

Amnesty International Amnesty International Le mémoire d Amnesty International présente des recommandations qui touchent six volets : droits des autochtones, droits des migrants, commerce et investissement, aide au développement,

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

Mentorat et compétences essentielles

Mentorat et compétences essentielles Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Détachez ici Mentorat et compétences essentielles Le présent document aidera les employeurs

Plus en détail

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS)

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) École de service social ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) Le formulaire d évaluation, signé à la fois par l étudiant et le superviseur de stage, doit être retourné

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI.

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI. Bureau du vérificateur général du Canada Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI Juillet 2014 Revue des pratiques et audit interne Sa Majesté la Reine du Chef du

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste AFFICHAGE DE POSTE Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Statut : Rémunération : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Conseiller en emploi Stratégie urbaine Coordonnatrice

Plus en détail

Directives d organisation

Directives d organisation Table des matières 0. Introduction 1. Lignes de conduite 2. Comité Directeur 3. Signatures et règles d engagement des dépenses 4. Etat-major du Comité Directeur 5. Commission de l Assemblée des Délégués

Plus en détail

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études ANNEXE 2010-CA544-17-R5717 Politique sur la santé et la sécurité 12 avril 2010 Avant-propos La politique sur la santé et la sécurité affirme la volonté de l UQTR de protéger la santé, la sécurité et l

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Version 1.00, 2015 CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 8 DÉCEMBRE 2015 Préface 1. La présente charte a été adoptée par le conseil d administration (le «Conseil

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE PRINCIPE L audit interne

Plus en détail

Vérification Interne. Vérification du cadre de contrôle des stocks

Vérification Interne. Vérification du cadre de contrôle des stocks Vérification Interne Vérification du cadre de contrôle des stocks Juin 2010 Table des matières SOMMAIRE EXÉCUTIF...5 1. INTRODUCTION...9 1.1 CONTEXTE...9 1.2 OBJECTIFS...9 1.3 ÉTENDUE DE LA VÉRIFICATION...9

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie...

Table des matières. Énoncé du vérificateur... 1. I. Introduction... 2 Contexte... 2 Objectif... 2 Portée... 2 Critères... 3. II. Méthodologie... Vérification des enquêtes de sécurité sur le personnel RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation Juillet 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte...

Plus en détail

Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques

Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques Réf ENG: WHO/CDS/IMAI/2004.3 Rev.1 Principes généraux de bonnes pratiques de soins chroniques PRISE EN CHARGE INTÉGRÉE DES MALADIES DE L ADOLESCENT ET DE L ADULTE DIRECTIVES PROVISOIRES POUR LES AGENTS

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES RÉSULTAT: FOURNIR UN SOUTIEN AUX NAGEURS EN ENTRAÎNEMENT

TABLE DES MATIÈRES RÉSULTAT: FOURNIR UN SOUTIEN AUX NAGEURS EN ENTRAÎNEMENT TABLE DES MATIÈRES PAGE Vérification et évaluation de l entraîneur la différence 3 Structure de l évaluation dans le PNCE 4 Exemple d un tableau d évaluation avec une explication de la compétence désirée

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

utils de perfectionnement

utils de perfectionnement O Préambule utils de perfectionnement Les inhalothérapeutes travaillant dans les établissements de santé et services sociaux ont le devoir de dispenser des soins de qualité. Il est de leur responsabilité,

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

L Elaboration d un plan stratégique pour un réseau/une association de microfinance

L Elaboration d un plan stratégique pour un réseau/une association de microfinance L Elaboration d un plan stratégique pour un Développé comme partie du Programme de renforcement institutionnel, par Citi Première édition Mai, 2008 L Elaboration d un plan stratégique pour un La planification

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

Cadre de formation de la profession enseignante

Cadre de formation de la profession enseignante Cadre de formation de la profession enseignante Les membres de l Ordre cherchent à parfaire les connaissances, les compétences et les valeurs énoncées dans les normes d exercice et de déontologie de la

Plus en détail