Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles"

Transcription

1 1 Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles En inter établissements à Montpellier plusieurs modules de formation à destination des travailleurs sociaux, éducateurs, psychologues, sage femmes, puéricultrices, infirmiers, médecins, autres intervenants auprès d enfants, adolescents, adultes, familles. Un module de formation à destination des agents d accueil et secrétaires est disponible dans la section formation des personnels d accueil. Formations sur sites dans toute la France et Dom avec contenus et modalités adaptables aux besoins et moyens des établissements et services. Formatrice pour toutes les sessions : Nicole HACCART, Infirmière Psychiatrique, Directrice d Etablissement Social (CAFDES). Formations complémentaires en Toxicomanie - DU Adolescence et Toxicomanie -, Education Thérapeutique du Patient, Psychoéducation Schizophrénie, Troubles Bipolaires, TDAH -, Techniques d Entretien - Approche motivationnelle, approche systémique -. Expériences en Pédopsychiatrie, en Psychiatrie pour adultes, en Accueil Familial Thérapeutique d enfants et adolescents, en évaluations/interventions auprès de parents souffrant de troubles psychiques et de leurs enfants, fondatrice et directrice d un Service Expérimental d Accueil Spécialisé et d Hébergement Individualisé pour adolescents et jeunes adultes en difficultés multiples relevant des services de Protection de l Enfance. Depuis 2010 formations dispensées au sein de Conseils Généraux, Services de Protection des Majeurs, Foyers de l Enfance, Maisons d Enfants, ESAT, CHRS et autres structures sociales et médico sociales. Méthodes pédagogiques : Apports théoriques à partir de situations concrètes. Formations participatives : analyses de situations problématiques, simulations d entretiens, exercices pratiques. Illustrations à l aide de vignettes cliniques, expériences, témoignages écrits et vidéos. A l issue de la formation, les participants disposent de supports techniques facilitant la mise en œuvre des acquis dans leur contexte professionnel et d une bibliographie.

2 2 Des formations destinées aux professionnels de santé Parce qu ils sont en première ligne pour repérer les indicateurs de troubles de santé mentale Parce qu ils sont à une place de choix pour délivrer de l information Parce qu ils peuvent grandement faciliter l accès à des prises en charge précoces adaptées Parce qu ils peuvent contribuer à réduire les ruptures dans le parcours de la personne, par un soutien dans la continuité Parce que les comorbidités troubles somatiques/psychiatriques/cognitifs/addictions sont très représentées Parce que, lorsque les personnes n ont pas conscience de leurs troubles et n ont pas accès au soin spécialisé, elles ont toujours un Médecin Traitant et à faire aux professionnels de santé Des formations croisant les professionnels des secteurs sanitaires et sociaux Pour développer une meilleure connaissance des acteurs et des savoirs transversaux Pour développer un langage commun : médical, social, médico-social, patients/usagers, société pour participer à la création d un tissu étayant autour de la personne en souffrance Pour structurer les complémentarités des différents professionnels en confrontant les regards, pratiques et expériences de chacun Pour faciliter la mise en œuvre concrète de réseaux d accompagnement et de soins autour de chaque personne Des formations s appuyant sur les travaux de recherche internationaux les plus récents Des appuis théoriques basés sur une approche biopsychosociale et une prise en charge intégrative à l aide des outils les plus adaptés aux problématiques et publics rencontrés, sans se rattacher à une école de pensée ni à un dogme Des formations s appuyant sur des outils pratiques permettant d aider l usager à être acteur de son projet de vie et de soin La psychoéducation Les approches motivationnelles La restructuration cognitive Des formations visant à augmenter la culture générale autour de la santé mentale et à modifier les représentations Par l acquisition des connaissances Par le lien fait en permanence avec ce que vivent les personnes qui souffrent de troubles de santé mentale Par la parole donnée à ces personnes par le biais de témoignages (vidéos, audios, papier)

3 3 Formation de base niveau 1 Repères et connaissances en santé mentale et psychiatrie Objectifs Les professionnels de première ligne travailleurs sociaux, médicaux ou para - médicaux, médico - sociaux - éprouvent souvent des difficultés pour accueillir et accompagner des personnes qui manifestent des troubles du comportement liés à des problématiques de santé mentale : propos incohérents, délirants, plaintes, négativisme. Ils ne sont pas outillés pour aborder la maladie mentale et ses manifestations. Une autre particularité des troubles de santé mentale réside dans l importance de leur impact sur les capacités d insertion sociale et professionnelle des personnes, pouvant les mener jusqu à une situation de handicap. Répétition des échecs, stagnation avec grande difficulté à initier des actions, difficultés voire impossibilité à honorer des rendez vous ou engagements, inadéquation entre les projets énoncés et leur réalisation sont autant de situations qui amènent l usager et les professionnels qui l accompagnent à des impasses, et qui peuvent être indicatrices de troubles de santé mentale. Du côté du professionnel, l on est alors en risque de découragement, voire d usure ; du côté de l usager, la souffrance est majorée par la répétition des échecs. Pour certains professionnels, des représentations négatives, largement véhiculées par les médias, génèrent déstabilisation, stress, inquiétudes, blocages, et viennent empêcher la mise en place d un accueil adapté à ces personnes. Pourtant, ils sont en première ligne pour repérer les personnes présentant des signes de souffrance ou des troubles psychiques et ont un rôle important à jouer dans le champ de la santé mentale. En effet, la personne ne se réduit pas au trouble dont elle souffre ; l étayage social est tout aussi important que le travail de soins. De plus, bon nombre de personnes souffrant de troubles psychiques sont en difficulté pour accéder au système de soins ; le travailleur social a alors une place de choix pour écouter, entendre, aider, orienter. Quant aux professionnels de santé, ils ont un rôle clé à jouer dans le repérage, pour délivrer de l information, peuvent faciliter l accès à des prises en charge précoces adaptées et contribuer à réduire les ruptures dans le parcours de la personne. Dans le secteur de Protection de l Enfance, les professionnels sont confrontés à des interrogations face à des enfants dont les parents souffrent de troubles psychiatriques : quel impact sur les compétences parentales, sur la relation, sur le développement de l enfant? A quels risques est confronté l enfant? Cette formation aura pour objectifs de revisiter les représentations des troubles psychiques, de connaître les différents facteurs de vulnérabilité à la souffrance et aux troubles psychiques, de connaître les facteurs de protection afin de mettre en place des actions de prévention. Elle visera l acquisition ou la réactualisation de connaissances dans le domaine de la santé mentale. Elle permettra de connaître les différents signes des maladies mentales, leurs impacts sur la vie quotidienne, la relation, l insertion scolaire, sociale et professionnelle, la parentalité et d avoir des indications quant aux conduites à tenir face à leurs manifestations. Ces connaissances seront amenées à partir des problématiques qui se posent dans l accompagnement au quotidien. Contenu Travailler sur les représentations autour des troubles psychiques, de la psychiatrie et de la place des différents professionnels Représentations autour des troubles de santé mentale Psychiatrie et santé mentale Rôle et place des travailleurs sociaux dans le champ de la santé mentale Champ et limites de la psychiatrie Connaître les mécanismes de la souffrance et des troubles psychiques Facteurs de risque et de vulnérabilité au développement de troubles de santé mentale Facteurs de protection Autour de la grossesse et du post-partum L exposition à des traumatismes : des conséquences graves sur la santé, pas toujours prises en compte Une approche intégrative aujourd hui, qui prend en compte ces différents facteurs, donnant toute sa place à l étayage psycho social

4 4 Connaître les grands groupes de troubles psychiques : leurs manifestations dont liens avec les consommations de produits psycho actifs et addictions -, leurs impacts sur la relation, sur la vie familiale et la parentalité, sur l insertion sociale et professionnelle ; connaître les modes de traitement et prises en charge ; adapter son intervention face à leurs différentes manifestations Les troubles du développement et troubles cognitifs : des troubles qui apparaissent dans l enfance, souvent oubliés à l âge adulte Les troubles de la personnalité : états-limites et personnalité antisociale ; des professionnels confrontés à un déficit de la volonté, de la capacité à agir, à la rencontre avec des processus d autodestruction, des crises suicidaires, de l agitation, de l agressivité, des violences, des passages à l acte Les troubles de l humeur (maladie bipolaire, dépression) : des professionnels confrontés à l absence de projet et de projection, au manque de motivation, à des «hauts» et des «bas» Les troubles anxieux et phobiques : des professionnels confrontés à une incapacité à agir, une restriction de l activité, à des rituels paraissant «illogiques» Les schizophrénies et autres troubles psychotiques : des professionnels confrontés à des idées délirantes, des propos incohérents, à l imprévisibilité, la discontinuité, au désir de «ramener la personne à la réalité» Synthèse des traitements et prises en charge pour une meilleure orientation Bilan de la formation et évaluation des acquis, par oral et par écrit, en collectif et en individuel En inter établissements à Montpellier 9 Rue Dessalle Possel les 1 er, 2, 3, 4 et 5 juin En intra établissements sur demande. Coût : 950 pour les 5 journées. Public : Tous travailleurs sociaux, médicaux, para médicaux, médico-sociaux et intervenants auprès de familles, adultes, enfants ou adolescents en difficultés. Le croisement des regards et des expériences d intervenants occupant des places et des fonctions différentes, pour un réel travail en commun autour de situations complexes à gérer pour chacun, représente une valeur ajoutée à cette session

5 5 Formation pratique niveau 2 Adapter son intervention aux troubles des comportements et problématiques de santé mentale ; motiver au changement, orienter vers le soin : outils pratiques Objectifs Face à des personnes souffrant de troubles des comportements ou de santé mentale, la relation et l intervention doivent être adaptées, faute de quoi l on n aide pas la personne accompagnée et le professionnel de son côté risque le découragement, voire l usure. L installation et le maintien d une relation collaborative, une relation d alliance, sont le préalable indispensable. Pour cela, il est nécessaire de travailler sur soi et ses postures professionnelles, d affiner son observation, son écoute, de travailler la relation et les techniques d entretien en prenant en compte le fonctionnement particulier de chaque personne. Dans bon nombre de situations, les professionnels ont bien repéré une problématique de santé mentale. Mais les personnes ne leur semblent pas prêtes à entendre la nature de leurs difficultés, ni à accepter une orientation vers le soin. Dans d autres cas, ce sont la répétition des échecs ou l inadéquation entre les projets énoncés et leur réalisation qui amènent l usager et le travailleur social à des impasses. Comment prendre en compte les projets parfois irréalistes des personnes? Comment travailler sur la motivation? Comment orienter vers le soin, lorsque la personne n a pas conscience de ses troubles? Comment travailler lorsque la personne n a pas de demande, ou que celle-ci ne semble pas adéquate? Dans quelles situations et de quelle place peut-on, ou doit-on, faire traiter la personne contre son gré? Ce module permettra d acquérir des outils pratiques pour travailler autour de ces questions. Il permettra l application aux situations difficiles : comment désamorcer la colère et les critiques, désamorcer l agressivité et les risques de violence, faire face à la plainte ou la revendication, communiquer avec des personnes délirantes ou incohérentes, ou à des personnes sous l emprise de toxiques? Au-delà, comment les aider? Enfin, elle permettra de repérer les situations représentant une urgence psychiatrique, et de mieux les gérer. Les objectifs de ce module sont l acquisition d outils pratiques, outils d observation, outils de transmission, outils de relation, pour une meilleure adaptation des pratiques aux problématiques de santé mentale et une meilleure orientation. Lors de ces sessions, des pistes concrètes seront dégagées pour répondre aux problématiques rencontrées sur le terrain Contenu Introduction Les grands groupes de troubles psychiques et leurs principales manifestations Les mots que l on peut poser sans être un professionnel du soin Travailler à l établissement d une relation d alliance avec la personne Travailler son positionnement et ses postures Repérer les impacts de ses attitudes Améliorer son observation, acquérir des outils de repérage, d évaluation Repérer les états émotionnels Mieux gérer ses états émotionnels Travailler la juste distance Etablir un rapport collaboratif

6 6 Travailler les techniques d entretien, formel et informel Travailler autour de l empathie Travailler l échange, la relation Améliorer son écoute Aider la personne à trouver sa motivation à changer Les approches motivationnelles Pourquoi change-t-on? Comprendre les impasses relationnelles La réalité de la personne, la réalité du professionnel, mesurer les écarts et prendre en compte Amener la personne à exprimer sa réalité, mesurer et prendre en compte les écarts Les objectifs de la personne, les objectifs du professionnel Déterminer les points d accord Aider la personne à trouver les moteurs du changement, faire émerger la motivation Collaborer avec la personne pour atteindre ses objectifs Prendre en compte la résistance et les obstacles au changement Accompagner le changement Orienter vers le soin Prendre en compte le poids des mots et des représentations Employer les mots justes Approfondir la notion de déni des troubles Mieux connaître les différents types de traitements et prises en charges pour mieux orienter Orienter vers le bon interlocuteur Approfondir ses connaissances quant aux soins sans consentement Connaître les situations dans lesquelles ils sont bénéfiques à la personne, et celles dans lesquelles ils sont indispensables Applications aux situations difficiles Face à des propos incohérents ou délirants Face aux idées de persécution Face aux difficultés de compréhension Face à l anxiété Face à des manifestations dépressives Face à la plainte Face aux revendications Face à l opposition Face aux personnes sous l emprise de toxiques Face à l agressivité et aux risques de violence Face aux situations représentant une urgence psychiatrique En inter établissements à Montpellier 9 Rue Dessalle Possel les 8, 9, 10, 11 et 12 juin En intra établissements sur demande. Coût : 950 pour les 5 journées. Public : Tous travailleurs sociaux, médicaux, para médicaux, médico-sociaux et intervenants auprès de familles, adultes, enfants ou adolescents en difficultés. Le croisement des regards et des expériences d intervenants occupant des places et des fonctions différentes, pour un réel travail en commun autour de situations complexes à gérer pour chacun, représente une valeur ajoutée à cette session.

7 7 Entrainement et analyse des pratiques Formation sur 2 journées Cette session fait suite aux formations Repères et connaissances en santé mentale ; amélioration des pratiques et Motiver au changement, orienter vers une prise en charge spécialisée : outils pratiques et s adresse aux personnes qui, ayant suivi ces précédentes sessions, ont acquis les repères et les outils nécessaires à l adaptation de leur intervention aux personnes aux prises avec des problématiques de santé mentale. Le premier objectif sera d évaluer comment les connaissances acquises ont pu être mises en œuvre sur le terrain et quelles difficultés ont pu être rencontrées, afin de dégager des pistes pour y remédier. Le second sera de consolider leur intégration par des mises en situation visant à maitriser les outils présentés lors des autres sessions : les outils pour construire une relation d alliance avec la personne, les approches motivationnelles pour mieux accompagner, pour mieux orienter, les outils d information et de psychoéducation. Au-delà du patient, nous nous intéresserons à la prise en compte de son réseau familial, lorsqu il est présent, pour là aussi développer une relation d alliance permettant de soutenir la personne accompagnée. Le contenu suivant est le contenu de base. Des adaptations seront opérées sur le moment afin de l adapter au plus près du besoin des participants Contenu Evaluation des impacts des sessions précédentes sur les pratiques au quotidien Mise en relief des besoins de chacun pour l adaptation des pratiques Travailler autour de l établissement de la relation d alliance Autour d entretiens formels Autour d entretiens informels Autour de situations particulières : la personne délirante, la personne déprimée, la personne anxieuse, la personne agitée, la personne ayant des déficits de compréhension, la personne opposante, la personne sous l emprise d alcool, la personne sous l emprise de toxiques Aider la personne à repérer ses distorsions cognitives S entraîner à la pratique d entretiens avec les personnes déniant leurs troubles Ecouter les sentiments derrière les mots et renvoyer l émotion Prendre le problème du point de vue de la personne Trouver un objectif commun Prendre en compte la famille et l entourage et établir une relation d alliance La famille Les conjoints Les enfants Bilan de la formation et évaluation des acquis, par oral et par écrit, en collectif et en individuel.

8 8 Prise en charge des patients difficiles Pour améliorer les pratiques Formation sur 4 journées Face à des personnes souffrant de troubles des comportements ou de santé mentale, que ce soit en établissement ou en cabinet, la relation et l intervention doivent être adaptées, faute de quoi l on n aide pas la personne accompagnée et le professionnel de son côté risque le découragement, voire l usure. L installation et le maintien d une relation collaborative, une relation d alliance, sont le préalable indispensable. Pour cela, il est nécessaire de travailler sur soi et ses postures professionnelles, d affiner son observation, son écoute, de travailler la relation et les techniques d entretien en prenant en compte le fonctionnement particulier de chaque personne. Ce seront les objectifs de la première partie. La seconde partie permettra l application aux situations difficiles : comment désamorcer la colère et les critiques, désamorcer l agressivité et les risques de violence, faire face à la plainte ou la revendication, communiquer avec des personnes délirantes ou incohérentes, ou à des personnes sous l emprise de toxiques? Au-delà, comment les aider? Enfin, elle permettra de repérer les situations représentant une urgence psychiatrique, et de mieux les gérer. Les objectifs de ce module sont l acquisition d outils pratiques, outils d observation, outils de transmission, outils de relation, pour une meilleure adaptation des pratiques aux problématiques de santé mentale. Lors de ces sessions, des pistes concrètes seront dégagées pour répondre aux problématiques rencontrées sur le terrain Contenu Mieux comprendre Mieux identifier Qu est ce qu un patient difficile? Patient difficile ou relation difficile? Conséquences des relations difficiles Mieux analyser Au cœur du soin : la relation Evaluer le contexte Changer de regard : emprunter le point de vue du patient Comprendre le vécu de la maladie L information du patient L observation objective d un comportement difficile Procédure d observation Formulation d hypothèses Validation auprès du patient Intervention Synthèse

9 9 Mieux connaître les troubles de santé mentale pouvant induire des troubles du comportement Les grands groupes de troubles psychiques et leurs principales manifestations Les mots que l on peut poser sans être un professionnel de la psychiatrie Les difficultés observées sont elles à relier à un trouble de santé mentale ou à la personnalité du patient? Mieux intervenir Travailler à l établissement d une relation d alliance avec la personne Travailler son positionnement et ses postures Repérer les impacts de ses attitudes Améliorer son observation, acquérir des outils de repérage, d évaluation Repérer les états émotionnels Mieux gérer ses états émotionnels Travailler la juste distance Travailler les techniques de communication Travailler autour de l empathie Travailler l échange, la relation Améliorer son écoute Applications aux situations difficiles Face à des propos incohérents ou délirants Face aux idées de persécution Face aux difficultés de compréhension Face à l anxiété Face à des manifestations dépressives Face à la plainte Face aux revendications Face à l opposition Face aux personnes sous l emprise de toxiques Face à l agressivité et aux risques de violence Face aux situations représentant une urgence psychiatrique Prévenir les relations difficiles Repérer les difficultés liées au contexte Mieux prendre en compte la réalité des personnes Travailler l objectivité L information du patient Travailler l écoute Travailler ses réponses Exprimer ses besoins Fixer des limites Travailler à la transmission d informations objectives Mieux prendre en compte les aidants et les familles Projet de soin : un partenariat soignants/patient Prendre soin de soi pour prendre soi de l autre Bilan de la formation et évaluation des acquis, par oral et par écrit, en collectif et en ind

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin»

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» «ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» Ce programme s inscrit dans une visée de formation professionnelle continue,

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES CYCLE DE FORMATIONS 2012

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES CYCLE DE FORMATIONS 2012 VAR LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES CYCLE DE FORMATIONS 2012 MODULE 1 Violences faîtes aux femmes, violences au sein du couple Intitulé de la formation : Violences faîtes aux femmes, violences

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Nom de la structure : Association Terres à Vivre Adresse : Siège social : 28 rue Jean Baptiste Thiery Solet 54000 - Nancy Téléphone : permanence d écoute, d accueil téléphonique 06-76-26-02-35

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC- IUD) Formation, consultation et enseignement PROGRAMMATION 2013-2014 INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

FORMATIONS 2015/2016

FORMATIONS 2015/2016 FORMATIONS 2015/2016 LES COMPORTEMENTS DIFFICILES CHEZ L ENFANT (24H) - Décembre 2015/Janvier 2016 INITIATION AU JEU PEDAGOGIQUE «Chemin de Parents» (12h) - Décembre 2015/Janvier 2016 SOUTENIR LA PARENTALITE

Plus en détail

Catalogue Formation Prévention et méthodologie Programme 2011 2012

Catalogue Formation Prévention et méthodologie Programme 2011 2012 GUIVARCH Claire et SEVIN Anne-Sophie Psychologues cliniciennes Diplômées d Etat en Cliniques Criminologiques et Victimologiques Catalogue Formation Prévention et méthodologie Programme 2011 2012 8, rue

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées 25 Chemin de villeneuve 69130 ECULLY Tél 04.78.33.71.00 Fax 04.78.33.71.09 lieudaccueil@adsea69.fr Depuis son renouvellement d habilitation

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 PREAMBULE Le projet associatif constitue avec les statuts, les fondements de toute association. Il est l expression collective des personnes qui décident

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives

3.A0 Techniques d éducation. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 3.A0 Techniques d éducation Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Accompagnement et soins des personnes âgées en institution

Accompagnement et soins des personnes âgées en institution Accompagnement et soins des personnes âgées en institution L 'allongement de la vie génère de nouvelles pathologies, demandes et besoins en matière de gérontologie. Les professionnels confrontés à cette

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

Un commentaire de texte (subjectif?)

Un commentaire de texte (subjectif?) Un commentaire de texte (subjectif?) Par Virginie MATTIO Psychologue spécialiste des troubles cognitifs Présidente de l APOC (Association de Psychologues à Orientation Cognitive) a demande de Nicolas SARKOSY

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

CNFPT - ALSACE-MOSELLE ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES

CNFPT - ALSACE-MOSELLE ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES CNFPT - ALSACE-MOSELLE ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES OFFRE 2016 FORMATION EHPAD L instant repas chez les personnes âgées La dépression et les risques de suicide chez la personne

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge

Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge 1. Agissons sur le monde des émotions! À quoi servent nos émotions? Puiser dans la sagesse émotive L escalier de la négation des

Plus en détail

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux :

M Dury A Chemorin, Offres aux aidants familiaux : Offres d accompagnement et de soutien destinées aux aidants familiaux : L expérience d une consultation mémoire de proximité M. DURY 1 A. CHEMORIN 2 S. DEBATTY 3 L. AUFRERE 4 M. E. FILIPE 5 P. MENECIER

Plus en détail

Mieux appréhender la maladie d Alzheimer pour mieux communiquer. Regard pragmatique et psycho-social

Mieux appréhender la maladie d Alzheimer pour mieux communiquer. Regard pragmatique et psycho-social Mieux appréhender la maladie d Alzheimer pour mieux communiquer. Regard pragmatique et psycho-social Intervenantes:, orthophoniste, psychologue Dates: 16 et 17 octobre 2014 Horaires: 9h-12h30 puis 13h30-17h

Plus en détail

GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE

GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE ACCOMPAGNEMENT GLOBAL DE LA GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE 2 Cas clinique 1 Mme Fatima D,2 ième pare,consulte

Plus en détail

LA PERSONNE DE CONFIANCE

LA PERSONNE DE CONFIANCE Rapport adopté lors de la session du Conseil national de l Ordre des médecins du 8 octobre 2010 Dr Irène KAHN-BENSAUDE LA PERSONNE DE CONFIANCE Introduction L article 1111-6 du code de la santé publique,

Plus en détail

Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale

Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale Intervention de réadaptationr Personnes avec un problème de toxicomanie et de santé mentale Équipe d appariement d toxico/santé mentale Le plan d action d ministériel en dépendanced Le cheminement d un

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS. N d activité : 11 94 081 63 94

PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS. N d activité : 11 94 081 63 94 PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS 2015 N d activité : 11 94 081 63 94 2 SOMMAIRE Accompagner un malade avec des troubles cognitifs à domicile : Stimuler, communiquer et

Plus en détail

SE FORMER EN ADDICTOLOGIE

SE FORMER EN ADDICTOLOGIE Prévention & Soins des addictions SE FORMER EN ADDICTOLOGIE CATALOGUE DE FORMATION 2013 La Boussole, 34, rue Pierre Corneille, 76300, Sotteville-lès-Rouen Catalogue de formations 2013 Depuis 2004, l association

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION

Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Sésame, «Service Educatif de Suivis Alternatifs à la Maison de l Enfance», est un dispositif adossé à la Maison

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

Le Centre Emergence - Espace Tolbiac

Le Centre Emergence - Espace Tolbiac Le Centre Emergence - Espace Tolbiac 6 rue Richemont 75013 Paris Espace Tolbiac est un service spécialisé destiné aux patients souffrant de troubles liés aux drogues. Activités principales : Consultations

Plus en détail

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION Département 64 «Clair matin» Intitulé, ancienneté et lieu d implantation PRESENTATION DE L ACTION La maison d enfants à caractère social «Clair matin» a été créé en 1964 et s est implantée à Borce, dans

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Cannabis Clinic. C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck

Cannabis Clinic. C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck Cannabis Clinic C.H.U. Brugmann-Institut de Psychiatrie Prof. P. Verbanck Valérie Antoniali- Alexandre Dachet Claire Demoulin Peggy De Voghel Marine Glaesener Anna Papazova Patrick Spapen Kris Van Gerwen

Plus en détail

DISPOSITIFS DE FORMATION

DISPOSITIFS DE FORMATION DISPOSITIFS DE FORMATION Accompagner les personnes atteintes de démence en EMS Sensibilisation aux soins palliatifs Formation des personnes-ressources en ergomotricité Prévention des chutes et maintien

Plus en détail

l humain au cœur de notre engagement

l humain au cœur de notre engagement l humain au cœur de notre engagement Qui sommes-nous? Créé en 2000 à l initiative de la GMF et de la RATP, l Institut d Accompagnement Psychologique et de Ressources est une association (loi de 1901) qui

Plus en détail

Outil de détection précoce du burnout

Outil de détection précoce du burnout Outil de détection précoce du burnout Guide d utilisation Objectif de l outil L objectif principal de cet outil est d apporter une aide aux professionnels de la santé pour déceler les signes avant-coureurs

Plus en détail

Le service Médiation Familiale

Le service Médiation Familiale Le service Médiation Familiale «Permettre aux parents de s écouter pour que les besoins de l enfant soient entendus» «Permettre à toute personne en conflit familial de se rencontrer, de s exprimer, de

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2014

FORMATION CONTINUE 2014 ASSISTANTS MATERNELS FORMATION CONTINUE 2014 Financée par l AGEFOS PME ARIFTS Contact : 02 41 48 96 35 6 rue Georges Morel - 49045 Angers Cedex 01 Courriel : c.lamant@arifts.fr ACCOMPAGNEMENT A LA SEPARATION

Plus en détail

Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité. En inter-entreprises ou en intra-entreprise

Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité. En inter-entreprises ou en intra-entreprise Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité En inter-entreprises ou en intra-entreprise Sensibilisation Travail sur écran 0,5 jour Tous salariés volontaires travaillant sur écran

Plus en détail

COMMUNIQUER EN FAMILLE CELA S APPREND AUSSI

COMMUNIQUER EN FAMILLE CELA S APPREND AUSSI COMMUNIQUER EN FAMILLE CELA S APPREND AUSSI VOUS QUI SOUHAITEZ ACCROÎTRE L'HARMONIE FAMILIALE MIEUX VOUS FAIRE COMPRENDRE ÉVOLUER AVEC VOS ENFANTS ET VOS ADOS DYNAMISER VOTRE VIE DE FAMILLE RÉAGIR EFFICACEMENT

Plus en détail

2016 FORMATIONS RESAD VAUCLUSE CAMARGUE

2016 FORMATIONS RESAD VAUCLUSE CAMARGUE 2016 IONS RESAD VAUCLUSE CAMARGUE Réseau Addictions VIH Hépatites Vaucluse Camargue 8 rue Krüger - 84000 AVIGNON - 04 90 16 96 46 resad84@resad84.org N d'organisme de formation : 938 402 897 84 SOMMAIRE

Plus en détail

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13

FICHE DE POSTE POSTE INFIRMIER DE JOUR HAD-POLE 93G13 Page 1 sur 6 Métier INFIRMIER Intitulé du poste INFIRMIER EN AMBULATOIRE Villes de rattachements Bobigny, Pantin TITULAIRE DU POSTE : Localisation 48,rue Louise Michel 93000 BOBIGNY Version 1 Composition

Plus en détail

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei Le polyhandicap Les Essentiels de l Unapei Les positions politiques de l Unapei : «La personne polyhandicapée est actrice de son parcours de vie et investie du pouvoir d agir sur son propre destin. Qu

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE Le Certificat de Qualification Professionnelle Educateurs de Vie Scolaire a pour objectif de proposer une certification pour les personnels qui ont une activité spécifique dans

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS

LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS Introduction Laurie MARINO LA PRATIQUE DU PSYCHOLOGUE A DOMICILE : une pratique récente Il y a peu de traces de celle-ci avant les années 70

Plus en détail

ILLUSTRATION DES CONCEPTS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN SANTÉ MENTALE

ILLUSTRATION DES CONCEPTS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN SANTÉ MENTALE ILLUSTRATION DES CONCEPTS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN SANTÉ MENTALE Projet clinique santé mentale adulte des CSSS Champlain Charles-Le Moyne et Pierre-Boucher Cible 1 Promotion Prévention PERSONNES

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU (DPC) XLIV ème Colloque des Hôpitaux de jour

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU (DPC) XLIV ème Colloque des Hôpitaux de jour PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU (DPC) XLIV ème Colloque des Hôpitaux de jour Titre du programme Amener le patient à bon port? L équipe soignante : entre singularités et synergies Référence

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org AVRIL 2015 MJPM La santé Soucieux d accompagner au mieux les différentes évolutions de l aide aux majeurs protégés, les CEMÉA Nord - Pas de Calais rééditent un Rendez-vous Juridiques sur la thématique

Plus en détail

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016

Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Profil d enseignement INFIRMIER SPECIALISE EN SANTE MENTALE ET PSYCHIATRIE 2015-2016 Catégorie Paramédicale Département Tournai/Mouscron Haute École Louvain en Hainaut ASBL Siège Sociall Chaussée de Binche

Plus en détail

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale.

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. Comprendre la phobie sociale Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. La phobie sociale est une maladie psychologique de mieux en mieux connue des médecins et des chercheurs, et pour laquelle

Plus en détail

EXTRAITS. livret AnimAteur. l atelier des parents

EXTRAITS. livret AnimAteur. l atelier des parents l atelier des parents EXTRAITS livret AnimAteur 1 Votre livret regroupe l ensemble des 8 rencontres de l atelier. Présentation du livret Animateur Pour faciliter l utilisation de votre livret ANIMATEUR,

Plus en détail

Cette formation. des Ecoles et

Cette formation. des Ecoles et Certificatt de Formation Contin inue des Ludothécaires 2013 2014 Cette formation a été mise en place en partenaria at avec lee Service Institutions pour l Enfance de la Villee de Genève. des Ecoles et

Plus en détail

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Le dépistage systématique des déficiences, l écoute des parents (en particulier des mères) et une attention accrue dans certaines situations

Plus en détail

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE Table des matières POUR TOUS LES INTERVENANTS

Plus en détail

Dép. 75 «Le PHARE» PRESENTATION DE L ACTION

Dép. 75 «Le PHARE» PRESENTATION DE L ACTION Dép. 75 «Le PHARE» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation L association Jean Cotxet a créé le foyer éducatif Jenner dans le 13e arrondissement en 1969. Les locaux appartenaient

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE FORMATION AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE JANVIER 2015 Structure d Aide à Domicile 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction

Plus en détail

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD Répertoire des formations Handicap destinées aux SAD 01/01/2014 Sommaire : Préambule P 3 Handéo P 4 ACE P 5 Anaphores P 6 APF P 7 Auxilia P 9 Concept Formation Conseil P 10 CQFD P 11 DOFAS P 13 Elia P

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

La collaboration en contexte

La collaboration en contexte Lavoie, J., Universitéde Sherbrooke, Beaumont, C., Université Laval, Couture, C., Universitédu Québec àtrois-rivières. Bref survol des connaissances actuelles concernant les pratiques collaboratives en

Plus en détail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail INFIRMIER EN SANTE MENTALE Famille de métier : Soins Statut (métier/emploi type) : Infirmier en santé mentale Si emploi type, fiche métier source : 1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement

Plus en détail

Pratiques de dépistage des besoins en santé mentale au Service correctionnel du Canada

Pratiques de dépistage des besoins en santé mentale au Service correctionnel du Canada Pratiques de dépistage des besoins en santé mentale au Service correctionnel du Canada Christian Corriveau, psychologue ISME Amélie Gauvreau,,psychologue ISME Centre régional de réception Plan Le Service

Plus en détail

La Charte Alzheimer, éthique et société 2011

La Charte Alzheimer, éthique et société 2011 Conseil général CIDPA CLIC départemental Centre d Information Départemental Personnes Agées 38 avenue Bollée - 72000 LE MANS 02.43.81.40.40 - Fax : 02.43.76.17.54 cidpa@cg72.fr - Site internet : www.cidpaclic.sarthe.org

Plus en détail

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale

La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale La santé mentale - une priorité pour le Département de la santé et de l action sociale Nouvelle orientation stratégique La volonté du Département est inscrite dans le programme de législature 2007-2012

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Quelques exemples Méthodologie et accompagnement Introduction Ce document présente quelques registres, critères et indicateurs d évaluation

Plus en détail

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché.

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Domaines d intervention Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Coaching interculturel : outil de gestion des différences

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Dép. 75 «Accueil séquentiel de la Maison d enfants Clair Logis»

Dép. 75 «Accueil séquentiel de la Maison d enfants Clair Logis» Dép. 75 «Accueil séquentiel de la Maison d enfants Clair Logis» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation La Maison d enfants Clair Logis, établissement à caractère social, est

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D AIDE MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009

MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009 MAISON DES ADOLESCENTS PROGRAMME 2005 2009 Région BRETAGNE Département Ille Et Vilaine I La maison des adolescents Date d ouverture : 4 septembre 2006 Nom : Maison des adolescents Nom du responsable :

Plus en détail

Programme CNV au service de l éducation 2016

Programme CNV au service de l éducation 2016 LA COMMUNICATION NON VIOLENTE AU SERVICE DE L EDUCATION PROGRAMME CNV 2016 Formation proposée par Jacques a dit Présentation de la Formation CNV La formation CNV est une formation certifiante pour apprendre

Plus en détail

VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL

VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL VIOLENCE A L HÔPITAL FORMATION DU PERSONNEL Docteur Caquelard François Praticien Hospitalier Urgentiste Formateur en Gestion de la Violence Mulhouse le 8 octobre 2015 Groupe Régional VIOLENCE A L HÔPITAL

Plus en détail

FORMATION HISTOIRE DE NAISSANCE

FORMATION HISTOIRE DE NAISSANCE FORMATION HISTOIRE DE NAISSANCE Table des matières La Formation «Histoire de naissance» La Formation «Histoire de naissance» vise à approfondir les connaissances et la compréhension des 27 mois entourant

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES re DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Diplôme d Etat d'aide Médico-Psychologique fonctions d encadrement NOTICE D ACCOMPAGNEMENT DU LIVRET 2 Cette notice

Plus en détail

Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006

Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006 Atelier SPH Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) Marc Bétrémieux Fabienne Roos Weil Bertrand Welniarz Marseille 2006 Psychiatrie Infanto Juvénile sous Contraintes (II) 1- dépistage individuel

Plus en détail