L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille."

Transcription

1 juin : L archiduc héritier du trône d Autriche-Hongrie, François Ferdinand, et son épouse, sont assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par Gavrilo Prinzip. Cet événement sert de prétexte à un ultimatum de l Autriche-Hongrie à la Serbie, accusée d être le commanditaire du crime. C est la première étape vers le déclenchement de la Première Guerre Mondiale. 28 juillet : L Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. 31 juillet : Assassinat de Jean Jaurès au café du Croissant (Paris) 1er août : L Allemagne déclare la guerre à la Russie. 2 août : 3 août : 4 août : Mobilisation générale en Allemagne (décrétée la veille). Mobilisation générale en France (décrétée la veille). Mort du caporal Peugeot (44e R.I., de Belfort) et du lieutenant Mayer (5e Chasseurs à Cheval Prussien, de Mulhouse), au cours d une escarmouche avec des cavaliers allemands, près de Joncherey (près de Belfort). Ce sont les premiers morts militaires français et allemand de la guerre. L Allemagne déclare la guerre à la France. L Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui a rejeté l ultimatum de la veille. L armée allemande franchit la frontière belge. Le Royaume-Uni déclare la guerre à l Allemagne (23 heures) 5 août : L Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie. 7 août : Première offensive française en Alsace 14 août : Début de la deuxième offensive française en Alsace (conduite par le général Pau). Prise de Thann. Début de l offensive française en Lorraine et sur les Vosges (1re Armée, général Dubail, et 2e Armée, général de Castelnau) août : Bataille du Tser : l armée autrichienne est battue par l armée serbe. 19 août : Prise de Mulhouse par l Armée d Alsace du général Pau. 20 août : Contre-offensive allemande en Alsace. Repli de la 7e Armée française. Contre-offensive allemande en Lorraine. Batailles de Dieuze et de Morhange. 22 août : Dans les Ardennes belges : combats de Paliseul, Neufchâteau, Bertrix, Virton, Ethe et Rossignol. Bataille de Charleroi. C est la journée la plus meurtrière de toute la guerre. 23 août : Bataille de la trouée de Charmes (23-25 août). Repli général de la 5e Armée française. Combats des Britanniques à Mons. 26 août : Formation du gouvernement Viviani, dit «d Union Sacrée».

2 26 30 août : Les Allemands (généraux von Hindenburg et Ludendorff) remportent une éclatante victoire contre les Russes, au sud de la Prusse Orientale (bataille dite «de Tannenberg»). La 2e Armée russe (général Samsonov) est encerclée puis anéantie. Les Russes perdent prisonniers, dont 13 généraux. Le général Samsonov se suicide le 30 août. 30 août : Joffre donne l ordre de repli général vers la Seine. 3 septembre : Le gouvernement français quitte Paris pour se réfugier à Bordeaux. Limogeage du général Lanrezac, remplacé par Franchet d Esperey (5e Armée française). 4 septembre : Sur ordre du général Galliéni (Gouverneur militaire de Paris), mise en marche de la 6e Armée française (général Maunoury), pour agir sur le flanc de la 1re Armée allemande, entre Meaux et Senlis. 6 septembre : Premier jour de la contre-offensive de la Marne. Bataille générale sur tout le front. 10 septembre : Bataille de la Marne : ordre de repli général des troupes allemandes. 11 septembre : Recul général des armées allemandes, entre l Ourcq et Verdun. 14 septembre : Fin de la bataille de la Marne. Le front se stabilise entre l Oise et l Argonne. La victoire française n est pas décisive, faute d avoir pu être exploitée. Le général von Moltke est remplacé par von Falkenhayn à la tête des armées allemandes. 18 septembre : Début de la bataille de Picardie 3 octobre : Début de la Course à la Mer. 9 octobre : Prise d Anvers par les Allemands. L armée belge se replie sur Ostende. Le gouvernement du roi Albert 1er se transporte au Havre. 2 novembre : L Empire Ottoman déclare la guerre aux pays de l Entente. 6 novembre : L offensive allemande sur Ypres est enrayée. Début de la guerre de positions sur l ensemble du front. Le front est désormais continu, de la mer du Nord à la frontière suisse janvier : Première expérimentation des gaz de combat par les Allemands, contre les Russes, à Bolymov. 4 février : Guillaume II signe l acte d ouverture officielle de la guerre sous-marine. 16 février : Début de l offensive de la 4e Armée française (général de Langle de Cary) en Champagne, sur un front de 8 kilomètres entre la ferme de Beauséjour et le bois Sabot. 18 février : Les eaux côtières de la Grande Bretagne sont proclamées «zone de guerre» par l Allemagne. Tous les bâtiments de commerce y sont des cibles potentielles. 19 février : Début de la campagne des Dardanelles avec le bombardement à longue distance des ouvrages turcs de Koum- Kalé et de Sedd-ul-Bahr. 26 février : Première utilisation du lance-flammes par les Allemands, en Argonne (secteur de Malancourt). 15 mars : Fin de l offensive de la 4e Armée française en Champagne.

3 18 mars : L escadre alliée pénètre dans les Dardanelles et poursuit son duel d artillerie avec les batteries turques. Trois navires sont coulés, dont le cuirassé français «Bouvet». 22 mars : Prise de Przemysl par l armée russe. Les Austro-Allemands y perdent hommes (prisonniers) et canons. 22 avril : Début de la seconde bataille d Ypres où les gaz de combat sont utilisés pour la première fois par les Allemands soldats alliés (Français, Canadiens et Britanniques) sont mis hors de combat par les émanations toxiques. 25 avril : Débarquements alliés sur les deux rives des Dardanelles. Le seul succès de la journée est remporté par les Français, devant Koum-Kalé. Les Britanniques parviennent péniblement à prendre pied sur la plage du cap Helliés et à s emparer des hauteurs dominantes. 7 mai : Le sous-marin allemand U-20 coule le paquebot «Lusitania». Bilan : morts, dont 118 Américains. Vive protestation des États-Unis. 9 mai : Début de l offensive française en Artois. Attaque de la 10e Armée (général d Urbal) sur la crête de Vimy. 23 mai : L Italie déclare la guerre à l Autriche-Hongrie. 23 juin : Début de la première offensive italienne sur l Isonzo. 24 juin : Arrêt de l offensive française en Artois. 6 août : Débarquement britannique à Souvla (Dardanelles). 8 septembre : Nicolas II prend personnellement le commandement des armées russes, avec le général Alexeïev comme chef d état-major. 15 septembre : Le ministre de l intérieur de l empire Ottoman donne l ordre au préfet d Alep «d exterminer les Arméniens habitant en Turquie.» C est le début du premier génocide du XXe siècle. 23 septembre : La Bulgarie déclare la guerre à la Serbie. 25 Septembre : Début de l offensive française en Champagne (4e Armée, de Langle, et 2e Armée, Pétain). Début de l offensive franco-britannique en Artois. 3 octobre : Création de l Armée d Orient, destinée à soutenir la Serbie. 16 octobre : Le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre à la Bulgarie. 29 octobre : En France, chute du cabinet Viviani, remplacé par le gouvernement Briand. Le général Gallieni devient ministre de la Guerre. 1er novembre : Arrêt des opérations offensives françaises, en Champagne et Artois. 7 décembre : Début du siège de Kut-el-Amara par les troupes germano-turques (général Von der Glotz). 8 décembre : La décision est prise d évacuer les restes du corps expéditionnaire allié des Dardanelles. 12 décembre : L Armée d Orient franchit la frontière grecque pour se replier sur le camp retranché de Salonique. 19 décembre : Le général Haig remplace le maréchal French à la tête de l armée britannique en France et Belgique.

4 1916 Janvier : Les Alliés basés aux Dardanelles se replient vers Salonique pour former l Armée d Orient face aux Allemands, Autrichiens et Bulgares soldats alliés tombèrent aux Dardanelles. 18 février : Capitulation à Mora des dernières forces allemandes du Cameroun. 21 février : Début de la Bataille de Verdun. 29 avril : Reddition britannique à Kut-al-Amara devant l armée turque. Mai juin : Offensive italienne dans le Trentin. 4 juin : Offensive russe en Galicie. Les Russes progresseront de plus de 100 kilomètres, capturant prisonniers. Grâce aux secours allemands (venus notamment du front de Verdun), le front se stabilisera à nouveau. 1er juillet : Début de l offensive franco-britannique sur la Somme. 27 août : La Roumanie entre en guerre aux côtés des Alliés suite au succès des offensives russes en Galicie. Elle capitulera en décembre de la même année. 24 octobre : Offensive victorieuse de l armée française à Verdun. Le fort de Douaumont est repris. 21 novembre : Mort de l empereur d Autriche-Hongrie François-Joseph. 15 décembre : Nouvelle offensive française victorieuse à Verdun, qui consacre l échec du plan allemand mars : Début des grèves qui vont amener la première révolution russe. Le Tsar abdique le 15 mars. 6 avril : Les États-Unis déclarent la guerre à l Allemagne. 9 avril : Bataille de la Scarpe. Le Corps Canadien (général Byng) s empare de la crête de Vimy. 12 avril : Repli allemand en Artois sur la ligne Oppy-Méricourt. 16 avril : Double offensive française : entre Soissons et Reims (deuxième bataille de l Aisne ou bataille du chemin des Dames) et en Champagne. Malgré l utilisation des chars d assaut (près de Berry-au-Bac), c est un échec. Nulle part les lignes allemandes ne sont entamées de manière significative. 16 mai : Le général Pétain remplace le général Nivelle à la tête d une armée française en pleine crise morale (mutineries). Été : L armée russe se désintègre petit à petit, malgré les débuts victorieux d une dernière offensive tentée en Galicie le 1er juillet. Juillet novembre : Les Britanniques engagent la troisième bataille autour d Ypres (Passchendaele). Après quelques succès initiaux, le front ne peut être percé, notamment en raison d effroyables conditions météorologiques (boue). 20 août : Début de la «seconde bataille de Verdun» : puissante offensive française qui repousse les Allemands sur leurs positions de février octobre 5 novembre : Les Italiens subissent une terrible défaite à Caporetto. Ils doivent se replier des Alpes vers le sud sur le Piave, à moins de 100 kilomètres de Venise.

5 7 novembre : Seconde révolution russe. Les Bolcheviks de Lénine prennent le pouvoir. Les pourparlers d armistice sur le front russe sont en cours. 15 novembre : Georges Clemenceau devient président du Conseil janvier : Le président Wilson expose devant le Congrès son programme de paix en 14 points. 3 mars : Signature de la paix de Brest-Litovsk entre la Russie bolchevique et l Allemagne. 21 mars : Début d une série de cinq offensives allemandes en France. Le front britannique (5e et 3e Armées) est percé. 26 mars : Conférence interalliés de Doullens. Le général Foch coordonne toutes les armées de l Entente. 9 avril : Après l arrêt de leur première offensive, les Allemands en lancent une deuxième, en Flandres. 27 mai : Offensive allemande sur le chemin des Dames (troisième bataille de l Aisne). Le dispositif franco-britannique vole en éclat. En quelques heures, tout le terrain si chèrement conquis en 1917 est perdu. 9 juin : Offensive de l armée allemande sur le Matz, pour tenter de s emparer de Compiègne. 12 juin : L offensive allemande sur le Matz s achève sur un échec. 15 juillet : Déclenchement de la dernière offensive allemande de la guerre, le «Friedensturm», sur la Marne (entre Château- Thierry et Épernay) et en Champagne. Partout, l armée française, repliée sur une forte seconde ligne, contient la poussée. 18 juillet : Offensive alliée lancée à partir de la forêt de Villers-Cotterêts. C est le début de la marche vers le victoire. La poche allemande du Tardenois est assaillie sur trois côtés. 8 août : Offensive des Alliés en Picardie. C est le «jour noir» de l armée allemande. Les armées alliées réalisent leur plus importante progression en une seule journée depuis le début de la guerre de positions et dégagent Amiens. 29 septembre : Signature de l armistice de Salonique, qui marque la fin des combats sur le front des Balkans. 31 octobre : Signature de l armistice entre les Alliés et la Turquie. 4 novembre : L Autriche-Hongrie signe l armistice avec l Italie. 11 novembre : Signature de l armistice entre l Allemagne et les puissances alliées, dans le wagon du maréchal Foch en forêt de Compiègne, clairière de Rethondes. 17 novembre : entrée de l armée française à Mulhouse, Metz et Strasbourg juin : Le traité de paix avec l Allemagne est signé à Versailles. Fin de la Première Guerre mondiale.

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918)

CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : GUERRES MONDIALES ET RÉGIMES TOTALITAIRES CHAP. I : LA PREMIÈRE GUERE MONDIALE, VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918) Pourquoi dit-on de la Première Guerre mondiale

Plus en détail

L Europe avant la Première Guerre mondiale

L Europe avant la Première Guerre mondiale L Europe avant la Première Guerre mondiale Le 28 juin 1914, à Sarajevo (Bosnie), l archiduc François-Ferdinand, neveu de l Empereur austro-hongrois François-Joseph 1 er, est assassiné par un jeune nationaliste

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Clash of Giants II. Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914. Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES

Clash of Giants II. Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914. Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES Clash of Giants II Les campagnes de Galicie et d Ypres de 1914 Conception du jeu Ted Raicer LIVRE DES BATAILLES La campagne de Galicie, 1914 1.0 Introduction...2 2.0 Composants...2 3.0 Mise en place du

Plus en détail

La Libération du Nord-Pas de Calais

La Libération du Nord-Pas de Calais La Libération du Nord-Pas de Calais I Une Libération éclair : 1 er au 5 septembre 1944 A La libération de la région et de la Belgique en 5 jours, du 1 er au 5 septembre : une ruée fulgurante des Alliés,

Plus en détail

I/ Les entrées triomphales

I/ Les entrées triomphales DÉCEMBRE 1918 En décembre 1918, l armistice est prolongé. La guerre est bel et bien terminée. Les manifestations de joie se répandent dans les villes des pays alliés, notamment dans les villes qui ont

Plus en détail

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Nom de l élève : Prénom : Classe : Niveau : lycée Dossier pédagogique Des documents et des questionnaires, un lexique et une notice biographique Pour

Plus en détail

Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne

Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne 17 novembre 2014 Sommaire 100 ans après le déclenchement de la Grande Guerre, le bureau de Georges Clemenceau restauré Le bureau de Georges

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises 1 Dossier VI Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises A/ Les guerres au XX ème siècle 1 La Première Guerre mondiale (la «Grande Guerre») a) Quelles sont

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

Comment sont nés les Etats-Unis?

Comment sont nés les Etats-Unis? Comment sont nés les Etats-Unis? Au début du 18ème siècle, l Amérique est composée de colonies européennes. En 1776, les 13 colonies Anglaises d Amérique du nord se révoltent et prennent le nom d Etats-Unis

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE POINT DE RENCONTRE. 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5

Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE POINT DE RENCONTRE. 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5 POINT DE RENCONTRE Mémorial de Caen 70 E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE NORMANDIE 5 / Réf. : 140B4560 ISBN : 978-2-86618-613-5 Mémorial de Caen Sommaire CANOPÉ ACADÉMIE DE CAEN Directeur de la publication

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

1914-1918 La Commune de Vaulry (Hte-Vienne) pendant la «Grande Guerre» -Larges Extraits des Comptes-Rendus du Conseil Municipal de l époque

1914-1918 La Commune de Vaulry (Hte-Vienne) pendant la «Grande Guerre» -Larges Extraits des Comptes-Rendus du Conseil Municipal de l époque L année 2014 marque le centième anniversaire du déclenchement de la Première Guerre Mondiale qui occupe toujours aujourd hui une place centrale dans notre mémoire collective. La France célébrera durant

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

I la question d'israël. 1 les origines et le conflit iraélo-arabe

I la question d'israël. 1 les origines et le conflit iraélo-arabe I la question d'israël 1 les origines et le conflit iraélo-arabe Le sionisme apparaît à la fin du XIXe siècle, à l'époque des nationalismes. Pour cette idéologie, les juifs doivent retourner sur la terre

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

L Histoire en photos Ressources: Photos officielles du Première Guerre mondiale

L Histoire en photos Ressources: Photos officielles du Première Guerre mondiale Drainage des tranchées Dans la France du Nord et la Belgique gorgées de pluie, les tranchées, pendant une bonne partie de l année, n étaient plus que des fossés boueux. La vie y devenait encore plus pénible

Plus en détail

LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE

LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE AMICALE PHILATÉLIQUE - 5 - N 574 / AVRIL 2012 LE COURRIER DU DETACHEMENT D ARMEE DE BELGIQUE 1914-1915. Par André VAN DOOREN De septembre à octobre 1914, après la bataille de la Marne, les armées alliées

Plus en détail

Un grand spectacle pour lancer les commémorations

Un grand spectacle pour lancer les commémorations 24 avril 2014 Communiqué de presse Un grand spectacle pour lancer les commémorations «1914» est un spectacle de plein air, gratuit sur réservation, ouvert à 500 personnes. Il va raconter l histoire d un

Plus en détail

La vie quotidienne à Belfort durant la Grande Guerre

La vie quotidienne à Belfort durant la Grande Guerre La vie quotidienne à Belfort durant la Grande Guerre Archives municipales de Belfort Catalogue de l exposition Halle Fréry 7 novembre - 7 décembre 2008 Secours accordés par la Ville de Belfort aux évacués

Plus en détail

Campagne de Mésopotamie.

Campagne de Mésopotamie. Campagne de Mésopotamie. Résumé : En 1914, les Britanniques possédaient les riches gisements pétrolifères du Koweït mais ils rêvaient de s'emparer plus au nord de la région de Bassorah, elle aussi riche

Plus en détail

L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE. Le CICR dans la Première Guerre mondiale

L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE. Le CICR dans la Première Guerre mondiale L AGENCE INTERNATIONALE DES PRISONNIERS DE GUERRE Le CICR dans la Première Guerre mondiale Août 1914. Le monde entre en guerre et, durant 52 mois, brutalité, violence et souffrances déchirent l humanité.

Plus en détail

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919)

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) 1 GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) (4 e version, 31 oct. 2014) Notice par Hugues Plaideux, d après le site «Mémoire des Hommes» du Ministère de la Défense, l état civil, les répertoires

Plus en détail

La Somme et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

La Somme et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) La Somme et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA et dons faits à l ECPAD sur la Somme : Nombre de reportages : 274

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

LES GUERRES AU XX ème SIECLE ; LE NAZISME

LES GUERRES AU XX ème SIECLE ; LE NAZISME LES GUERRES AU XX ème SIECLE ; LE NAZISME D après les documents d application des programmes de l école primaire, cette question des guerres contemporaines doit considérer tout le siècle : la Première

Plus en détail

LE ChEmin des dames. «Et le monde anxieux attendait de savoir si le petit sentier était enfin franchi» Roland DORGELÈS

LE ChEmin des dames. «Et le monde anxieux attendait de savoir si le petit sentier était enfin franchi» Roland DORGELÈS 1917 LE ChEmin des dames LES ÉVÉNEMENTS - LES HOMMES - DÉBATS - AUJOURD HUI 1917 LE ChEmin des dames «Et le monde anxieux attendait de savoir si le petit sentier était enfin franchi» Roland DORGELÈS numéro

Plus en détail

Kétèls Sophie 6LS Le 10 février 2010 Van Melkebeke Mary 6LG3. Le génocide des Hereros

Kétèls Sophie 6LS Le 10 février 2010 Van Melkebeke Mary 6LG3. Le génocide des Hereros Le génocide des Hereros 1 Introduction Avant de commencer à parler du génocide des Hereros, peut-être vaudrait-il la peine de définir ce qu est un génocide. Un génocide vise à l'extermination d une minorité

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

L été 14 ou les journées qui ont fait basculer l Europe dans la guerre. début juillet

L été 14 ou les journées qui ont fait basculer l Europe dans la guerre. début juillet L été 14 ou les journées qui ont fait basculer l Europe dans la guerre début juillet L attentat de Sarajevo. Le 28 juin 1914, l archiduc François-Ferdinand et son épouse, la duchesse de Hohenberg, sont

Plus en détail

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale Yves REHBY, CFPIM, CIRM Rappel Historique La Bataille de Verdun Phase 1: 21 février 30 Avril Commandant en chef : Pétain un défenseur

Plus en détail

Q : Quels sont les changements politiques engagés par le régime de Vichy?

Q : Quels sont les changements politiques engagés par le régime de Vichy? III. La France dans la guerre : de Pétain à De Gaulle. Q : Comment la France et les Français ont-ils vécu cette période? A. La France de Vichy. Q : Quels sont les changements politiques engagés par le

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Campagne Grande-Armée. «Les Cents-Jours» Extrait des mémoires de l Empereur Napoléon Premier. Jouée au Club de Meudon de Novembre 2009 à Octobre 2011

Campagne Grande-Armée. «Les Cents-Jours» Extrait des mémoires de l Empereur Napoléon Premier. Jouée au Club de Meudon de Novembre 2009 à Octobre 2011 Campagne Grande-Armée «Les Cents-Jours» Jouée au Club de Meudon de Novembre 2009 à Octobre 2011 Extrait des mémoires de l Empereur Napoléon Premier Thrombinoscope : «Dieu» (et austro-russo-bavarois tactique

Plus en détail

Jours de Gloire Campagne Allemagne 1813

Jours de Gloire Campagne Allemagne 1813 Allemagne 1813 - De Lützen à Leipzig Jours de Gloire Campagne Allemagne 1813 Un jeu de Frédéric Bey Jour de Gloire Campagne est un jeu prévu pour deux joueurs, l un prenant en charge le camp des Français

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE

LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX- GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE Léon Blum Général de Gaulle Georges Clemenceau Maréchal Pétain De l Union sacrée à la fin de la 1ere guerre mondiale L UNION SACRE, c

Plus en détail

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G E -0 En résumé Si la fiche indique une cote alphanumérique commençant par : P (la cote la plus fréquente)

Plus en détail

Reconstitution tactique de la bataille de Morat 1476

Reconstitution tactique de la bataille de Morat 1476 Reconstitution tactique de la bataille de Morat 1476 Comité d'étude pour une reconstitution tactique de la bataille historique de Morat 1. LE PROJET RECONSTITUTION TACTIQUE DE LA BATAILLE DE MORAT - 1476

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

JEU D ALQUERQUE. (Antiquité et Moyen-âge)

JEU D ALQUERQUE. (Antiquité et Moyen-âge) JEU D ALQUERQUE (Antiquité et Moyen-âge) Le premier exemple d un plateau qui pourrait être celui d un alquerque sculptée a été trouvé sur le toit du temple de Kurna à Thèbes en Egypte et datant de 1400

Plus en détail

Chronologie comparée de la Shoah

Chronologie comparée de la Shoah Chronologie comparée de la Shoah Cadre général Le sort des Juifs en Europe En France 1933 1933 1933 30 janvier : Adolf Hitler chancelier 1 avril : journée de boycott des magasins juifs 7 avril : révocation

Plus en détail

CLASSE DE PREMIERE GÉNÉRALE Commentaires des programmes Option Internationale franco-marocaine du Baccalauréat

CLASSE DE PREMIERE GÉNÉRALE Commentaires des programmes Option Internationale franco-marocaine du Baccalauréat INSPECTION GENERALE DE L'EDUCATION NATIONALE Groupe Histoire Géographie SERVICE DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE Service de l Enseignement Français PROGRAMMES D HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE CLASSE DE

Plus en détail

CHAPITRE V. POURQUOI LES RICHES ONT GAGNÉ : MOBILISATION ET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DANS LES DEUX GUERRES MONDIALES.

CHAPITRE V. POURQUOI LES RICHES ONT GAGNÉ : MOBILISATION ET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DANS LES DEUX GUERRES MONDIALES. CHAPITRE V. POURQUOI LES RICHES ONT GAGNÉ : MOBILISATION ET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DANS LES DEUX GUERRES MONDIALES Mark Harrison * «C est l économie, stupide» (James Carville, à la tête de la campagne

Plus en détail

A Eperlecques, le Blockhaus de 100 000 m3 était destiné à devenir une base de lancement de fusées V2.

A Eperlecques, le Blockhaus de 100 000 m3 était destiné à devenir une base de lancement de fusées V2. Les élèves de troisième ont découvert les principaux faits de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) qui se sont déroulés dans notre région, le Nord-Pas-de-Calais. Cette visite sert d introduction à l

Plus en détail

LA BATAILLE DE DIEN BIEN PHU

LA BATAILLE DE DIEN BIEN PHU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Collection «Mémoire et Citoyenneté» n 39 LA BATAILLE DE DIEN BIEN PHU 13 mars-7 mai 1954 DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES ECPAD France Vue aérienne du camp

Plus en détail

L ENJEU COLONIAL DANS LA DIPLOMATIE FRANÇAISE

L ENJEU COLONIAL DANS LA DIPLOMATIE FRANÇAISE L ENJEU COLONIAL DANS LA DIPLOMATIE FRANÇAISE PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE Conférence donnée par M. Jacques Frémeaux, professeur d histoire contemporaine à l université de Paris IV-Sorbonne (à l

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration n 8 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 11 NOVEMBRE Un Jour-Mémoire MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secrétariat général pour l administration DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 11 Novembre

Plus en détail

MUSÉE DE L ARMÉE. Présentation. Les drapeaux de la cathédrale Saint-Louis des Invalides. Histoire de l hôtel des Invalides

MUSÉE DE L ARMÉE. Présentation. Les drapeaux de la cathédrale Saint-Louis des Invalides. Histoire de l hôtel des Invalides MUSÉE DE L ARMÉE Présentation Histoire de l hôtel des Invalides Les drapeaux de la cathédrale Saint-Louis des Invalides Le drapeau comme trophée Une armée est organisée par groupes ou unités et les soldats

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014.

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014. Dès le début de la crise ukrainienne et compte tenu de la menace potentielle perçue par ses alliés d Europe centrale et du Nord à leurs frontières, l OTAN a pris un ensemble de mesures politiques et militaires

Plus en détail

Musée de l Armée et Archives départementales du Val-d Oise

Musée de l Armée et Archives départementales du Val-d Oise Musée de l Armée et Archives départementales du Val-d Oise DOCUMENTS CROISÉS Le service militaire Cocarde de conscrit Inv. : 25542 Musée de l Armée, RMN-GP. La III e République, tirant les leçons de la

Plus en détail

BANQUE JUDICIAIRE NEWSLETTER

BANQUE JUDICIAIRE NEWSLETTER Edito Sommaire Madame, Monsieur, Aujourd hui, l économie va très vite. Tout change, avance, évolue sans cesse. Certaines décisions politiques ou économiques peuvent avoir un impact fort sur l évolution

Plus en détail

1914-18 Hohrodberg - Linge

1914-18 Hohrodberg - Linge Circuit Historique 1914-18 Hohrodberg - Linge Une réalisation Dr Marc Georges Président de la CCVM Le Mot du Président : Les 350 kilomètres de sentiers balisés de la vallée de Munster constituent, pour

Plus en détail

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur les Hauts-de-Seine Nombre de reportages : 75 Nombre

Plus en détail

La bataille de France

La bataille de France La bataille de France 10 mai - 22 juin 1940 (vue du côté français) N 1/ Référence : 3ARMEE 56-C1246 Flot de réfugiés luxembourgeois croisant un camion d'une unité d'artillerie de la 3 e armée française

Plus en détail

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans - Fils de Joseph PHILIPPE (charretier) et de Marie LEMBERT (blanchisseuse), domiciliés au 3 rue de Paris - Marié à Victorine BERTOUILLE le 23 janvier 1909 au Pecq - Domicilié

Plus en détail

La bataille de l Yser. Le vieil éclusier Henri Geeraert, s'est conduit de manière héroïque en exécutant les manœuvres indispensables à l'inondation.

La bataille de l Yser. Le vieil éclusier Henri Geeraert, s'est conduit de manière héroïque en exécutant les manœuvres indispensables à l'inondation. La bataille de l Yser. Le vieil éclusier Henri Geeraert, s'est conduit de manière héroïque en exécutant les manœuvres indispensables à l'inondation. Situation Générale : La situation générale est la suivante

Plus en détail

ANAEL TOPENOT DEL DEBBIO

ANAEL TOPENOT DEL DEBBIO 46, Rue Haute 51120 SEZANNE Tel 03 26 80 72 52 ANAEL TOPENOT DEL DEBBIO PEINTRE DE L INDUSTRIE et des SCIENCES FORMATION : - COURS DE DESSIN à partir de 1956 - ÉTUDES D ILLUSTRATION 1958-1959 - ACADÉMIE

Plus en détail

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN COMPRENDRE CE QU EST L OTAN LES ORIGINES DE L ALLIANCE Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l Europe de l Est et l Europe de l Ouest se sont trouvées séparées par les divisions idéologiques et politiques

Plus en détail

17 avril 1946 Proclamation d'indépendance de la Syrie. 17 avril 1946

17 avril 1946 Proclamation d'indépendance de la Syrie. 17 avril 1946 Cinq ans après avoir obtenu son indépendance des Forces françaises libres, en 1941, la Syrie se soustrait de la tutelle française. Ses dirigeants proclament l'indépendance le 17 avril 1946 alors que les

Plus en détail

L e P e r r e u x - s u r- M a r n e

L e P e r r e u x - s u r- M a r n e Le Perreux-sur-Marne De la pierre à la perle Intimement lié à l histoire de Nogent, Le Perreux est un fi ef de l abbaye de Saint-Maur qui y cultiva la vigne au 13 e siècle. Du latin petrosa, du fait de

Plus en détail

Le jeu d échecs à l école maternelle

Le jeu d échecs à l école maternelle Ecole «L Oiseau Vert» 800 VOGELGRUN Le jeu d échecs à l école maternelle Développer les capacités de stratégie et de raisonnement Action du projet d école 0/0 Etape n : notion de quadrillage Construction

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement,

Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement, Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement, où ses parents étaient mécaniciens. On ignore son métier.

Plus en détail

Deux dentistes généraux de Panzer-Division : le Generalleutnant Karl Mauss, successeur du maréchal Rommel, et le Generalmajor Franz Bäke

Deux dentistes généraux de Panzer-Division : le Generalleutnant Karl Mauss, successeur du maréchal Rommel, et le Generalmajor Franz Bäke Deux dentistes généraux de Panzer-Division : le Generalleutnant Karl Mauss, successeur du maréchal Rommel, et le Generalmajor Franz Bäke par Xavier Riaud Karl Mauss (1898-1959) Karl Mauss naît le 17 mai

Plus en détail

MOBILITY HELP DESK FOR APPRENTICES AND TEACHERS. Les apprentis peuvent effectuer des périodes de formation dans des entreprises européennes.

MOBILITY HELP DESK FOR APPRENTICES AND TEACHERS. Les apprentis peuvent effectuer des périodes de formation dans des entreprises européennes. MOBILITY HELP DESK FOR APPRENTICES AND TEACHERS Qui peut participer? Les apprentis peuvent effectuer des périodes de formation dans des entreprises européennes. Ce dispositif est réservé aux jeunes des

Plus en détail

La Marne, Verdun, La Somme. Vous connaissez! mais les Dardanelles?

La Marne, Verdun, La Somme. Vous connaissez! mais les Dardanelles? Cahiersdechantilly.com La Marne, Verdun, La Somme Vous connaissez! mais les Dardanelles? par Alain Begyn, historien 1915 sur le front occidental, après la victoire alliée de la Marne et la course à la

Plus en détail

CENTENAIRE DE LA BATAILLE DE LA MARNE CÉRÉMONIE DU 12 SEPTEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE

CENTENAIRE DE LA BATAILLE DE LA MARNE CÉRÉMONIE DU 12 SEPTEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE CENTENAIRE DE LA BATAILLE DE LA MARNE CÉRÉMONIE DU 12 SEPTEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE Dossier de Presse 12 septembre 2014 11/09/2014 1 SOMMAIRE Communiqué : les commémorations de la p. 3 Bataille de la

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Sommaire. Installation du jeu Remarque : pour plus d informations sur la configuration requise, rendez-vous sur http://www.ea.com/fr.

Sommaire. Installation du jeu Remarque : pour plus d informations sur la configuration requise, rendez-vous sur http://www.ea.com/fr. TM Sommaire Qu est-ce que Titanfall?...2 Commandes... 3 Menu principal... 7 Accès à une partie... 7 Qu est-ce que Titanfall? Voilà de nombreuses années que les citoyens de la Frontière sont victimes de

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE LE MUR DE L ATLANTIQUE PAGES 4-5 Le Mur était constitué de blockhaus de toutes sortes : des batteries d artillerie équipées de canons, des radars, des obstacles pour défendre les plages Reportez, pour

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) REPÈRES HISTOIRE programme des années précédentes 2014 Amérique Cet homme politique de l Antiquité a dirigé la cité d Athènes et associé son nom à la démocratie : Nom Dates Ce ministre de la IIIè République

Plus en détail

Les Républicains Espagnols sous Vichy et l occupation

Les Républicains Espagnols sous Vichy et l occupation Les Républicains Espagnols sous Vichy et l occupation Après le drame de l agression contre leur République par une partie de l armée soutenus par les dictateurs européens, après l épreuve de l exode et

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

Centre aéré (ancien moulin de Lavray)

Centre aéré (ancien moulin de Lavray) Centre aéré (ancien moulin de Lavray) ancien chemin de Saint-Jorioz à Saint-Eustache Lavray Saint-Eustache Dossier IA74001642 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail