0. Introduction à l AT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "0. Introduction à l AT"

Transcription

1 Institut de théologie pour la francophonie THO1135 INITIATION À L ANCIEN TESTAMENT (Notes de cours) Enseignant : Gaétan Brassard, M.Th (cand) Automne 2010

2 1 0. Introduction à l AT D entrée de jeu, il convient de préciser l appellation de notre cours; Initiation à l Ancien Testament. Par définition, une initiation se veut un survol général d une matière donnée. Il serait en effet irréaliste de tenter d explorer en profondeur les différentes facettes de l AT dans le cadre de ce cours étant donné l ampleur du champ d étude des diverses disciplines impliquées (théologie, géographie, histoire, archéologie, littérature, langues, etc.). La préface d un ouvrage de référence souligne même qu il parait aujourd hui impossible qu un seul individu puisse être compétent dans tous les domaines de l exégèse vétérotestamentaire 1. Soyez donc indulgent envers votre professeur! Désirant ménager la sensibilité de leurs amis juifs, certains milieux délaissent désormais le terme d Ancien, pour parler plutôt de Premier Testament (et Deuxième Testament pour le Nouveau). En effet, se référer à l Ancien Testament c est nécessairement marquer une rupture avec le Judaïsme. Mais c est aussi laisser sous-entendre à tort que cette section de la Bible est en quelque sorte désuète pour le chrétien 2. Testament quant à lui, vient du latin Testamentum, qui avait un sens plus large qu en français et signifiait Alliance. Les livres de l Ancienne Alliance, ou Ancien Testament concernent les relations de Dieu et du peuple d Israël. C est à ce dernier, en effet, que Dieu s est d abord fait connaitre, en le sauvant de l esclavage, en se liant à lui par une alliance au mont Sinaï, en lui révélant sa volonté, en lui donnant la Terre promise et en l accompagnant de génération en génération tout au long de son histoire 3. Cette Alliance avec le peuple d Israēl est le fondement d une nouvelle alliance promise à toute l humanité (Jr ). Trois raisons devraient motiver le chrétien à lire, étudier et connaitre l AT. 1 Rōmer, p Pour la petite histoire, le rejet de l AT par Marcion (85-160) fut l une des premières grandes hérésies de l histoire de l Église. 3 TOB, p. 11.

3 2 Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice, afin que l homme de Dieu soit adapté et préparé à toute œuvre bonne (2 Tim ). L AT n est pas moins inspiré que le Nouveau Testament et il est tout aussi utile. L AT était la Bible de Jésus et des apôtres. Le NT n étant pas encore écrit, l AT était leur Parole de Dieu et le seul fondement de leur foi et de leur pratique. C est pourquoi, Jésus commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures ce qui le concernait (Lc 24.27). Il nous est impossible de saisir la pleine lumière de l évangile de Jésus- Christ sans d abord comprendre l AT qui possède une ombre des biens à venir (Hé 10.1). L AT représente donc quatre choses pour le chrétien : Il est le témoin des révélations et des actions divines du passé (Ps 136), l étranger qui provient et s adresse premièrement à des gens d une culture différente, d une époque différente et d une religion différente (2Ch ) 4, le précurseur prophétique (És 7.14; Mt ), typologique 5 (2Ch 7.1; 1Co 3.16) et thématique (És 40.11; Jn 10.11) du NT, et la Parole de Dieu qui continue de nous parler aujourd hui (Jr ). 0.1 CANON DE L AT L AT s est formé en trois étapes. De un, tout peuple a ses traditions. Les traditions d un peuple se composent de souvenirs historiques, de légendes 6, de chansons, de proverbes : en bref tous les textes qu on transmet d une génération à l autre. L AT contient les traditions du peuple hébraïque 7. Ces traditions transmises initialement généralement oralement 4 Les Hébreux de l AT étaient des Orientaux de l Antiquité sans Christ. C est pourquoi du point de vue d un chrétien occidental du 21e siècle, il est difficile de comprendre, par exemple, la prière de malédiction (Ps 137.9) ou la bénédiction de l immoralité (Jg 13.24). 5 Un type est un personnage, un objet ou une institution de l AT qui renvoit à un modèle supérieur du NT. 6 Ne pas confondre la définition populaire avec la définition littéraire en étude biblique qui est plutôt un genre narratif se centrant sur un personnage, une chose ou un lieu religieux avec le but d'inspirer une imitation. (Bulkeley) 7 Bulkeley.

4 3 seront ensuite couchées par écrit 8, pour finalement être compilées et éditées. Cette deuxième étape est communément appelée la rédaction (Pr 25.1). Les livres de l AT ont été majoritairement écrits en hébreu 9. Son alphabet comporte vingt-deux consonnes, s écrit de droite à gauche et ressemble à ceci: בּ ר אשׁ ית, בּ ר א א לה ים, א ת ה שּׁ מ י ם, ו א ת ה אָר ץ. Quelques passages de Daniel ( ) et d Esdras ( ; ) ont par contre été écrits en araméen. Cette langue proche de l hébreu est devenue la langue internationale vers le 7e s. av. J.-C. et a été adoptée par les juifs lors de l exil au détriment de l hébreu qui n était étudié et parlé que par la classe cultivée 10. L Ancien Israēl comportait une abondante littérature composée de toute sorte d écrits divers (Nb 21.14; Jos 10.13; 1R 14.29, 1Ch 29.29). L AT est la crème de toute la littérature écrite dans l Ancien Israël. C est en quelque sorte la bibliothèque officielle d Israël qui rassemble ses écrits fondamentaux. D'ailleurs, l AT était désigné au début comme étant les Livres (Ta biblia). Les auteurs du NT ont aussi cette pluralité de livres en tête lorsqu ils parlent des Écritures (Mt 21.42; Lc 24.27; Jn 5.39). Finalement, l aboutissement de cette sélection d écrits culminera avec l instauration du canon. Le mot vient du grec kanon (roseau, canne) et fait référence aux instruments que l on utilisait à l époque pour mesurer. Le canon signifie donc un barème, une règle ou une norme. Le canon de l AT est donc la liste officielle des livres reconnus inspirés et qui font autorité en matière de foi et de pratique. Le canon s est fixé progressivement de l époque d Esdras et Néhémie au 5e siècle av. J.-C jusqu après la destruction du Temple en 70 apr. J.-C.. La clôture de l Ancien Testament aurait eu pour but de mettre un terme au foisonnement de la littérature juive de type pseudépigraphique 11 et de fermer la porte à l intrusion d écrits jugés hérétique, notamment ceux de tendance apocalyptique ou chrétienne 12 8 À l'époque biblique, on gravait avec un burin ou écrivait avec une sorte de plume faite d'un roseau coupé en pointe avec une fente qui retient l'encre, ou avec une petite brosse. Pour l encre, on utilisait un mélange de charbon et d huile ou de résine. Dans l Antiquité, on écrivait sur la pierre, le bois, l'argile, les ostraca (fragments de pots), le cuir, et le papyrus. Le parchemin, n'est entré en usage qu'au 2e s. apr. J.C. et le papier qu'au 8e s. apr. J.C. en Chine. (Bulkeley) 9 L hébreu fait partie de la famille des langues sémitiques qui regroupent les langues parlées par les descendants de Sem (Gn ; És 19.18). 10 Cela explique le fait que Jésus parlait araméen. 11 Écrit d un auteur anonyme qui se fait passer pour un personnage bien connu, par exemple l Apocalypse de Moīse ou Le Martyre d Ésaīe. 12 Rōmer, p. 22.

5 4 0.2 TRANSMISSION DE L AT Par la suite, le texte de la Bible s est fidèlement transmis au travers les âges grâce notamment à des groupes de copistes qui recopiaient l AT à la main. À cet égard, deux groupes sont dignes de mention. Premièrement, les Scribes (de Sopherim qui veut dire scribes) ayant pris forme sous Esdras qui ont corrigé et édité le texte biblique, par exemple, en comptant et notant le nombre de lettres de leur manuscrit pour garantir la qualité de leur travail. Deuxièmement, les Massorètes (de Massorah qui veut dire Tradition) qui eux se sont chargés plus tard (6e - 10e s. apr. J.-C.) de fixer la lecture traditionnelle en introduisant entre autres, un système de voyelles 13, de ponctuations, d accents et de séparation des mots. Le texte hébreu de notre AT est le fruit direct de leur travail, c est pourquoi nous le nommons le texte massorétique. Si la rédaction des livres de l Ancien Testament est inspirée, il est évident qu il n en est pas ainsi de sa transmission (1S 13.1). La critique textuelle a pour but de restaurer le texte original en sa basant sur les copies imparfaites qui nous ont été conservées 14. Pour ce faire, cette discipline compare les manuscrits bibliques, étudie les citations extérieures et examine les anciennes traductions 15. Cela étant dit, ces problèmes textuels ne représentent qu une lettre sur 1580 dans l AT, ce qui confirme que le texte que nous avons entre nos mains est fiable à plus de 99.9 % Puisque l hébreu est une langue où dans l écriture courante les voyelles ne sont pas notées, des textes peuvent se lire de plusieurs façons différentes. Par exemple, Yahvé et Jéhovah sont deux prononciations différentes d un même mot; YHVH. 14 Archer, p À ce sujet, un des témoins le plus anciens des textes originaux nous vient d une traduction grecque du 3e siècle av. J.C.. Initiée par des juifs d Alexandrie en Égypte à l intention de la diaspora juive qui ne parlait plus l hébreu, elle est appelée la Septante. Son nom lui vient d une légende au sujet de soixante-douze (ou septante-deux) savants juifs qui auraient traduit la Bible en soixante-douze jours. 16 Pache, R. L inspiration et l autorité de la Bible. St-Légier, Emmaüs, 1967, p. 142.

6 5 0.3 STRUCTURE DE L AT La structure de notre AT provient de l antique traduction grecque de la Septante et diffère de celle de la bible hébraïque. La structure de cette dernière est tripartite et désignée par les Juifs par l acronyme Tanak. Ce terme est construit à partir des lettres initiales des trois parties qui composent la Bible juive : Torah (Loi), Nebiim (Prophètes) et Ketubim (Écrits). Celle de la Septante se compose de quatre parties : Pentateuque, Livres historiques, Livres poétiques et Livres prophétiques. Puisque les premiers chrétiens utilisaient surtout le Septante 17, c est cette structure qui se retrouve traditionnellement dans nos bibles chrétiennes. Afin de préserver les points de repère, nous suivrons donc généralement l ordre grec familier tout au long de ce cours. Quatre observations peuvent être faites suite à la comparaison des tables de matière respective. Tous les livres du canon hébreu sont présents dans le canon grec. Le canon grec comprend des livres supplémentaires (+) qui sont appelés deutérocanoniques (deuxième canon) par les catholiques qui leur reconnaissent une certaine valeur, mais nommés apocryphes (cachés, obscurs) par les protestants qui les rejettent 18. L Ancien Testament des Bibles protestantes constitue l intégralité de la Bible juive. En plus de la structure, l ordre des livres et des sections diverge aussi entre les deux canons. Pour des raisons théologiques, les chrétiens auraient placé les prophètes à la fin afin de faire un lien entre l annonce du Messie et sa venue (Malachie ). Il est intéressant de constater que pour le Juif, la Bible se termine plutôt par l universalité de la foi juive (2Ch ). 17 Le fait que les apôtres et les disciples connaissaient surtout la Septante explique le problème que nous avons à identifier clairement ou à faire concorder certaines citations de l AT dans le NT (Mi 5.1; Mt 2.6). En clair, nos citations vétérotestamentaires dans le NT sont une traduction française, d une traduction grecque, d une version hébraïque, alors que notre AT est une traduction française d une autre version hébraïque 18 Il suffit de lire, par exemple, l épilogue de l auteur des Maccabéés pour comprendre pourquoi. Si la composition est bonne et réussie, c'est aussi ce que j'ai voulu; si elle a peu de valeur et ne dépasse guère la médiocrité, c'est tout ce que j'ai pu faire. Car de même qu'il est nuisible de boire du vin pur ou de l'eau pure, alors que le vin mêlé à l'eau est une boisson agréable qui produit une délicieuse jouissance, de même c'est l'art de disposer le récit qui charme l'entendement de ceux qui lisent l'ouvrage. C'est donc ici que je m'arrête. (2 M )

7 6 Bible hébraïque 1. Torah (La Loi) Genèse Exode Lévitique Nombres Deutéronome 2. Nebiim (Les Prophètes) Prophètes antérieurs Josué Juges I-II Samuel I-II Rois Prophètes postérieurs Ésaie Jérémie Ezéchiel Douze petits prophètes Osée Joēl Amos Abdias Jonas Michée Nahum Habacuc Sophonie Aggée Zacharie Malachie 3. Ketubim (Les Écrits) Psaumes Job Proverbes Ruth Cantiques des Cantiques Ecclesiaste Lamentations Esther Daniel Esdras Néhémie I-II Chroniques Bible grecque / AT chrétien 1. Pentateuque Genèse Exode Lévitique Nombres Deutéronome 2. Livres historiques Josué Juges Ruth I-II Samuel I-II Rois I-II Chroniques Esdras Néhémie Esther 3. Livres poétiques Job Psaumes Proverbes Ecclesiaste Cantiques des Cantiques 4. Livres prophétiques Ésaie Jérémie Lamentations Ezéchiel Daniel Osée Joēl Amos Abdias Jonas Michée Nahum Habacuc Sophonie Aggée Zacharie Malachie (+)Tobit, Judith, I-II Maccabées, Sagesse de Salomon, Siracide et Baruch

8 7 0.4 ÉTUDES DE L AT Le champ des études vétérotestamentaires s est longtemps divisé en deux camps : Les évangéliques qui se mettent sous l autorité des Écritures et qui étudient le texte tel qu il apparait dans nos Bibles. Les critiques qui se mettent au-dessus de la Bible en rejetant toute notion d inspiration et de surnaturel et qui s appliquent surtout à la disséquer afin de déceler l origine et le processus de formation des textes. Cela dit, une nouvelle voie émerge des évangéliques aujourd hui. La situation est clairement résumée par l un des fondateurs de la revue théologique évangélique Hokhma : Au début, il y avait un seul front; aujourd'hui, il y a deux frontières! Plutôt qu'un seul front défensif, je vois deux frontières qui délimitent notre espace. Nous nous démarquons en effet d'une théologie qui nous semble trop critique parce qu'elle s'estime capable de distinguer dans la Bible ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. Subrepticement ou explicitement, elle accorde ainsi plus de crédit à la raison qu'à l'écriture; (de l'autre) d'une théologie qui nous semble trop étroite parce qu'elle a tendance à confondre le message biblique avec son interprétation. Elle ne se sert de la théologie que pour conforter des certitudes déjà acquises. Subrepticement ou explicitement, elle accorde ainsi plus de crédit à la tradition qu'à l'écriture 19. Ce cours se situe donc dans cette zone à double frontière où bien que pleinement évangélique, il refuse de se laisser enfermer dans le carcan traditionnel 20. Conséquemment, trois éléments sont particulièrement nécessaires pour une meilleure compréhension des livres de la Bible. Le contexte historique On dit qu un texte hors de son contexte est un prétexte. Généralement, nous avons en tête, ce qui précède et succède un passage donné dans un texte biblique. Et lorsque nous entendons parler de contexte historique, nous pensons au positionnement d un événement biblique dans l histoire. Or, lorsque nous parlerons de contexte historique dans ce cours nous ferons surtout allusion au contexte historique de rédaction. Le contexte historique de rédaction a longtemps été négligé dans l étude biblique évangélique, qui a plutôt favorisé le contexte historique des événements. Or, 19 (Page consultée le 31 août 2010). 20 Le soutien de la repentance de Salomon par l Ecclésiaste est un bel exemple d une position traditionnelle non conforme aux données bibliques selon nous.

9 8 la période de rédaction d un livre est souvent beaucoup plus éclairante que la période où se déroule l histoire 21. L analyse littéraire Les textes de l AT peuvent se diviser en deux grandes catégories littéraires : la prose et la poésie. La prose selon Larousse est la forme ordinaire du discours écrit ou parlé, non assujettie aux règles du rythme et de la musicalité, propres à la poésie. Même si les récits (en prose) forment 75 % de la Bible, il ne faut pas sousestimer la poésie de l AT, qui réunie, est plus volumineuse que le NT. De plus, non seulement faut-il connaitre la différence entre un récit et un poème, mais aussi savoir que les différentes cultures ont des manières diverses de raconter les histoires et d écrire la poésie, et, en tant qu interprètes étrangers, il nous faut découvrir les conventions qui gouvernaient le travail de rédaction des auteurs biblique 22. Ces conventions 23 nous permettent d établir le genre littéraire d un texte, qui se définit comme étant une catégorie regroupant des textes qui ont en commun un ou plusieurs traits 24. Même si plusieurs genres littéraires peuvent se retrouver au sein d un même livre et qu ils se déclinent à leur tour en multiples sousgroupes, six genres littéraires sont surtout présents dans l AT.. 1. Le genre narratif qui raconte des histoires, des récits. 2. Le genre législatif qui régit l ordre sacré. 3. Le genre dévotionnel qui contient des prières, des chants. 4. Le genre sapiential qui enseigne des principes de sagesse. 5. Le genre prophétique qui annonce une parole de la part de Dieu. 6. Le genre apocalyptique qui apporte de manière voilée un message d espoir. 21 Bien que Ruth se situe dans la période des Juges (1.1), la clé d interprétation du livre se trouve plutôt à l époque de David où le livre a été écrit (4.22). Plusieurs différences entre les livres des Rois et des Chroniques ne sont compréhensibles qu à la lumière de leur contexte rédactionnel respectif (le pessimisme de l exil pour l un et l espoir du retour pour l autre). 22 Longman T., et R. Dillard, p Par convention nous entendons qu aujourd hui par exemple, quand nous lisons il était une fois, au début d une histoire, nous savons qu elle est fictive. Ou encore, que nous n écrivons pas une lettre (ou un courriel) d amour, de nouvelle ou d affaire de la même manière. 24 Ibid., p

10 9 Une analyse littéraire déficiente aboutira ultimement à une interprétation erronée du message biblique comme c est encore malheureusement trop souvent le cas dans le monde évangélique 25. Le message théologique La théologie se pose la question suivante : Que dit tel livre à ses lecteurs concernant Dieu et leur relation avec lui? La première étape qui conduit à une juste approche de l intention théologique d un livre consiste à s interroger sur le message qu il délivrait à son auditoire antique, celui des premiers lecteurs ou auditeurs du livre 26. Les écrivains bibliques ont soigneusement sélectionné ce qu ils rapportent et ce qu ils omettent afin d atteindre un but théologique 27. Par exemple, l auteur du livre des Rois ne veut pas communiquer la même chose que l auteur des Chroniques lorsqu ils écrivent sur le roi David. À cet égard, comprenons que l intention théologique de l auteur est plus importante que son identité. Plusieurs évangéliques font de l identité de l auteur un point capital oubliant que l inspiration n est pas rattachée à l écrivain, mais à l Écriture Par exemple, l interprétation allégorique du Cantique des cantiques, qui est plutôt une œuvre poétique célébrant l amour entre un homme et une femme et l interpération littérale de certains textes apocalyptiques, qui contiennent surtout des données symboliques. 26 Longman T., et R. Dillard,p Nous pouvons mieux comprendre le principe de l intention de l auteur au travers un ouvrage séculier, les Voyages de Gulliver, qui pour la majorité des gens est une simple fable pour enfants, alors qu en fait c est une critique sociale et politique de la société anglaise du 18e siècle qu a voulu faire l auteur Jonathan Swift. 28 Toute Écriture est inspirée (1 Tim 3.16).

11 10

12 11 1. Pentateuque 1.1 GÉOGRAPHIE En entreprenant notre périple au travers l AT, un premier défi se dresse devant nous. En effet, dès ses premières pages, le Pentateuque fourmille d indications géographiques. La distance entre le monde de la Bible et les lecteurs modernes que nous sommes, se calcul évidemment en années, mais aussi en kilomètre. Il faut donc inévitablement dès maintenant acquérir quelques notions de base sur la géographie de la Palestine afin de mieux comprendre l AT. De prime abord, il appert important d apporter une clarification sur le titre de plusieurs ouvrages et publications faisant plutôt allusion à la géographie de la Palestine. Ce terme vient du latin Palaestina, emprunté à l hébreu Peleshet qui signifie le pays où habitent les Pelishtîm (Philistins). Ce titre s est plus tard élargi et est devenu le nom d une province romaine qui comprenait à peu près le territoire de l Israël biblique. Encore aujourd hui, cette appellation historique est demeurée. Il ne faut donc surtout pas confondre la Palestine politique (territoire cisjordanien 29 administré par la Jordanie jusqu en 1967) avec la Palestine historique (région géographique de l Israël biblique). La carte de la page suivante donne un aperçu du pays de l AT Cisjordanie veut littéralement dire ce côté-ci du Jourdain et Tranjordanie de l autre côté du Jourdain. 30 Les noms des lieux géographiques sont souvent orthographiés de différentes façons d une version ou d un ouvrage à l autre.

13 12

14 13 La Palestine est située dans une région du Proche-Orient appelée le croissant fertile. Son nom lui vient de sa forme et de sa fertilité naturelle causées par l irrigation de quatre fleuves situés entre la Mer Méditerranée et le Golf persique : le Nil, le Jourdain, l Euphrate et le Tigre. Le croissant fertile part donc de l Égypte, passe par la Palestine et la Phénicie pour s étendre jusqu en Mésopotamie (dont l étymologie veut dire entre deux fleuves). Aujourd hui, on parlerait du nord de l Égypte, d Israël, de la Jordanie, du Liban, de la Syrie, du sud de la Turquie, de l Irak et de l ouest de l Iran. Ce n est donc pas par hasard si les populations se sont massées dans ce territoire propice à la culture et à l élevage. D ailleurs s y concentrent également plusieurs grands empires de l Antiquité présents dans l AT : l Égypte, Babylone, l Assyrie et la Perse. L examen attentif de ce grand ensemble géographique, nous aidera à garder en tête qu Israël est un très petit pays ayant dans son étendu maximal seulement 320 km x 80 km 31. Cela est d autant plus surprenant quand on constate sa diversité géographique. 31 À peu près l équivalent la vallée du St-Laurent entre Montréal et Québec et représentant moins de 4 % de la superficie de la France.

15 14 Une coupe d ouest en est du pays nous permet de distinguer quatre régions géographiques importantes de la Palestine, abondamment mentionnées dans la Bible. 1. Zone côtière. 2. Montagnes de Cisjordanie. 3. Dépression du Jourdain. 4. Plateaux tranjordaniens. 1. Zone côtière La zone côtière est la bande de terre longeant le pays et bordant la Mer Méditerranée. Cette plaine côtière a plusieurs appellations dépendant du secteur. Du nord au sud : Aser (1R 4.16), Dor (Jos 11.2); Sharôn (1Ch 27.29). Seul obstacle important sur ce rivage : le Mont Carmel au nord où le prophète Élie a fait tomber le feu du ciel (1R 18.19). Pendant longtemps, la partie du sud du Carmel jusqu au nord a appartenu aux Phéniciens. Au sud de la côte se trouve le fameux Pays des Philistins dont les cinq villes principales étaient Gaza, Ashdod, Ashqelôn, Eqrôn et Gath (1S 6.17). Finalement, la Sephélah (Jos 9.1) qui se traduit par Bas-Pays, est une zone intermédiaire qui comprend de nombreuses petites collines à la hauteur du territoire de Juda, entre la côte et les montagnes. Elle comprend la Vallée du Térébinthe (1S 17.2) où a eu lieu le combat entre David et Goliath et Lakish qui est un lieu bien connu d un siège assyrien (Es ).

16 15 2. Montagnes de Cisjordanie La région des montagnes de Cisjordanie comprend la majeure partie du territoire et a donc à son tour cinq sous-divisions géographiques. Du nord au sud : la Galilée, la plaine de Jizréel, la Samarie, la Judée et le Néguev. a) Galilée Tout d abord, la Haute-Galilée est très montagneuse et comprend le mont Mérom, lieu d une bataille victorieuse de Josué (Jos 11.7) et qui avec sa hauteur de m est le point le plus élevé de Canaan. C était le territoire des tribus d Aser et de Nephtali (Jos ). En se dirigeant vers le sud, les montagnes s amenuisent en collines. La Basse-Galilée dont la zone territoriale est à peu près équivalente à la hauteur de la Mer de Galilée correspond à peu près aux territoires des tribus de Zabulon et Issacar (Jos ). Enfin, un petit village de cet endroit fera éventuellement beaucoup parler de lui : Nazareth! b) Plaine de Jizréel Du mont Carmel jusqu à la Basse-Galilée dans un axe nord-ouest et sud-est de 60 km, s étend la plaine de Jizréel (Esdrelon en grec). Celle-ci s avère être à peu près l unique couloir de communication pour traverser le pays de la côte au Jourdain et au reste du monde. Il est donc normal que cet endroit stratégique ait attiré la convoitise de plusieurs. Gédéon (Jg 6.33), David (1S 29.1) et Josias (2R 23.29) s y sont battus. Une base militaire a été continuellement présente à Megguido, endroit de la plaine qui permettait à peine à un endroit donné le passage de deux chars côte à côte. D'ailleurs estce que ce nom ne vous rappelle pas quelque chose? Ce champ de bataille a tellement frappé les esprits que c est là que les prophètes annoncent la dernière bataille au lieu appelé en hébreux Harmaguédon (Ap 16.16; Za 12.11). Un palais royal a été construit dans la ville dont la plaine tire son nom; Jizréel (1R ). Même si la plaine de Jizréel est évidemment plane, on y trouve tout de même deux montagnes importantes : le Mont Moré (Jg 7.1) et le Mont Tabor (Jr 46.18).

17 16 c) Samarie La région de la Samarie occupe le centre du pays et tire son nom de sa ville principale (1R 16.24) qui est devenu la capitale du royaume d Israël. C est à cet endroit que se situe : le mont Guilboa (1S 31.8) où Saul est mort aux mains des Philistins, Sichem (Jos 24.32) qui a été le théâtre de plusieurs récits relatifs aux patriarches ainsi que du renouvellement de l alliance par Josué (Jos 24.1), les monts Garizim et Ebal où les bénédictions et malédictions de la loi ont été proclamés encore sous Josué (Jos 8.33) et Silo qui a été son centre politique (Jos 18.1) et qui a hébergé le tabernacle à l époque des Juges (1S 4.3). La Samarie est principalement formée de montagnes rocheuses ininterrompues s alignant du Carmel au Jourdain. C est le territoire des tribus de Manassé (partie cisjordanienne (Nb )) et Éphraïm (Jos 16-17). d) Judée La Judée poursuit au sud la série de montagnes de la Samarie, mais est moins rocailleuse est plus boisée. Les tribus de Benjamin et de Juda (Jos 15; ) habitent cette région. La Judée c est aussi le lieu de la révélation de Jacob à Béthel (Gn ), de l arrêt du soleil à Gabaon (Jos 10.12), de la prophétie messianique de Bethléem (Mi 5.1), de la mort de Sara et de la première partie du règne de David à Hébron (2S 2.11). C est également l endroit où se situe celle qui se passe de présentation; Jérusalem (2S 5.5). Bien que Jérusalem se soit établie sur trois collines principales, la Jérusalem de l AT s est surtout développée sur l une d entre elles, celle située au sudest. Ces collines sont séparées par trois vallées 32 qui finissent par se rejoindre au sud-est de la ville; la Vallée de Hinnom à l ouest (2R 23.10), celle du Tyropéon au centre et finalement, le Cédron à l est (2S 15.23) aussi nommé Vallée de Josaphat (Jl 4.2) 33. Tout à l est, c est le Désert de Judée avec l oasis de Jéricho (Dt 34.3). 32 Au cours des siècles les travaux et les guerres ont abaissé les hauteurs des collines et comblé les fossés des vallées. 33 Ayant été voué aux sacrifices d enfants et ayant servi de fosses communes et de dépotoir, ce ravin a été vu comme le lieu du jugement dernier. D'ailleurs, Josaphat signifie Dieu juge et c est de Gé-Hinnom que nous vient le mot Géhenne.

18 17 e) Néguev Le Néguev signifie pays du sud et désigne une immense étendue désertique. En fait, c est la juxtaposition de plusieurs déserts (Nb 10.12) allant de la Judée jusqu à la péninsule du Sinaï et représentant une superficie presque égale au pays habité. Le nord du Néguev revenait à la tribu de Siméon (Jos ). C est là où s est déroulé l un des fameux épisodes où Abraham fait passer sa femme pour sa sœur à Guérar (Gn ). S y trouve également le site de Béer-Schéba délimitant au sud la terre d Israël d après l expression biblique consacrée de Dan jusqu à Béer-Schéba (Jg 20.1). 3. Dépression du Jourdain Le Jourdain est le cours d eau qui marque la frontière entre la Cisjordanie et la Transjordanie. Il est situé dans le creux d une profonde dépression qui traverse la terre sainte du nord au sud 34. Cette vallée bordée de montagnes abruptes est appelée la dépression du Jourdain, et était dans ce pays au relief accidenté, l une des rares voies d accès nord-sud. Le Jourdain tire sa source du Mont Hermon (Ps 133.3), le plus élevé de toute la région, et débute son périple israélien à Dan tiré de la tribu du même nom (Jg 18) qui est aussi la limite septentrionale d Israël. Tout près se trouve la forteresse de Hatsor (1R 9.15). Ensuite, le Jourdain s écoule étroitement sur 16 km jusqu au Lac de Tibériade. Mesurant 21 km de long par 12 km de large, il est aussi appelé Mer de Galilée, Lac de Gennésareth et Mer de Kinnéret. C est sur sa rive que se trouvait le village de pêche de Carpharnaūm (Mc 1.21) où Jésus établira ses quartiers. Le Jourdain reprend par la suite son cours sur une centaine de kilomètres jusqu à la mer Morte, croisant Guilgal qui a été le lieu du premier campement israélite en Canaan (Jos 4.19) et Jéricho (Jos 6). Le nom de la Mer Morte lui vient du fait qu aucune forme de vie ne s y développe. Ce phénomène est dû à son haut niveau de salinité causé par son évaporation accélérée. C est pourquoi elle est aussi appelée la Mer du Sel (Nb 34.11). Se situant à environ 400 m sous le niveau de la mer, c est le point le plus bas de la planète. On la désigne quelquefois aussi comme étant la mer de la Araba (Jos 12.3) puisqu elle débouche au sud sur une région aride comme signifie ce mot (Dt 4.49). Nous sommes aussi dans la région de Sodome et Gomorrhe (Gn 13.10). 34 En fait, la dépression du Jourdain fait partie d une faille géographique majeure (le grand rift) s étendant de la Syrie à l Afrique.

19 18 4. Plateaux transjordaniens À l est du Jourdain se trouvent les plateaux transjordaniens. Au pied du majestueux Mont Hermon (Dt 3.8) se trouve le plateau de Bashân et territoire transjordanien de la tribu de Manassé (Jos 17.1). Plus au sud se trouve celui de Galaad (Jos 12.2) attribué aux tribus de Gad et Ruben (Nb 32). Ces endroits plats étaient propices à l élevage du bétail (Ps 22.13; 1Ch 5.9). Au sud du Galaad s étend le territoire de trois nations traditionnellement hostiles à Israël : Ammon, Moab et Édom (1S 14.47). Ajoutons à ces ennemis, les Amalécites et les Madianites qui étaient des peuples nomades basés dans le désert plus au sud (Jg 6.3). Voici un résumé visuel de la géographie de la Palestine.

20 19 Voici également trois coupes transversales du pays qui vous donneront une excellente idée de sa dénivellation. 1. De la Méditerranée jusqu au plateau de Bashân (Golan). 2. De Asdod jusqu à Moab (mont Nébo). 3. De la Haute-Galilée jusqu à Hébron. La géographie accidentée de la Palestine jumelée à son positionnement central dans le Moyen-Orient en font un pont terrestre aux itinéraires routiers recherchés.

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques?

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? Feuillet 3 CAHIER DE CATÉCHÈSE famille Dans le noir, je l'entends qui m'appelle ÉTAPE1 Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? (livre, chapitre et verset) Le mot «Bible»

Plus en détail

Le package bibleref-french

Le package bibleref-french Le package bibleref-french Maïeul Rouquette & Raphaël Pinson raphink@gmail.com 3 novembre 2014 Résumé Le package bibleref-french fournit une traduction français du package bibleref. Table des matières

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

Qui sont aujourd hui Juda et les fils d Israël et qui sont aujourd hui Joseph, Ephraïm et toute la maison d Israël?

Qui sont aujourd hui Juda et les fils d Israël et qui sont aujourd hui Joseph, Ephraïm et toute la maison d Israël? Qui sont aujourd hui Juda et les fils d Israël et qui sont aujourd hui Joseph, Ephraïm et toute la maison d Israël? Israël est le nom d un pays, d une promesse de Dieu, et d une tribu sortie de l esclavage

Plus en détail

LA NOUVELLE ALLIANCE

LA NOUVELLE ALLIANCE 1. Introduction Qu est-ce qu une alliance dans la Bible? LA NOUVELLE ALLIANCE 1. un contrat, un accord, un arrangement; 2. deux parties contractantes : Dieu & l homme/les hommes; 3. les deux parties contractantes

Plus en détail

de ta famille et de la maison de ton père un peuple le nom une bénédiction! ceux qui te béniront ; mais qui te réprouvera,

de ta famille et de la maison de ton père un peuple le nom une bénédiction! ceux qui te béniront ; mais qui te réprouvera, Une lectio de Genèse 12,1-4 Il existe de savantes études consacrées à la vie d Abraham. Mais la vie de «notre Père Abraham» (Lc 1,73) est d abord dans la Parole de Dieu elle-même. Pour connaître Abraham,

Plus en détail

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES Leçon 10 31 mai 6 juin SABBAT APÈS-MIDI Étude de la semaine: Gn 9.12-17, 17.2-12; Ga 3.15-28 ; Dt 9.9 ; He 10.11-18; He 9.15-28. Verset à mémoriser : «Voilà pourquoi il est le médiateur d une alliance

Plus en détail

Qu y-a-t-il dans la Bible?

Qu y-a-t-il dans la Bible? Qu y-a-t-il dans la Bible? Par Yeshaya Dalsace Texte du cours Alef-bet visible sur www.akadem.org Octobre 2011 La Bible: une collection de 39 livres Tout le monde sait ou croit savoir ce qu'est la Bible.

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

Comment la Bible nous est parvenue Neil R. Lightfoot

Comment la Bible nous est parvenue Neil R. Lightfoot Ceci fait partie de la série Comment la Bible nous est parvenue De Neil R. Lightfoot Leçon 1 LA FABRICATION DES LIVRES ANCIENS La transmission du texte de la Bible jusqu à nos jours est une histoire d

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants).

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). J utilise avec les élèves le manuel CE2 Histoire Géographie édité par Les ateliers Hachette (j adore cette collection). Les illustrations ci

Plus en détail

L ORIENT ANCIEN. Sculptures du jardin de Babylone. Roi de Mésopotamie

L ORIENT ANCIEN. Sculptures du jardin de Babylone. Roi de Mésopotamie L ORIENT ANCIEN Sculptures du jardin de Babylone Roi de Mésopotamie I] L Ecriture pour compter et conter. Introduction : a) L Ecriture est née vers -3500, au milieu du IVème millénaire avant notre ère

Plus en détail

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile...

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile... Documentation de l Évangile Pour le foyer Écritures...2 Conférence générale...2 Magazines...3 Musique...3 Illustrations de l Évangile...3 Livres, manuels et brochures...4 Histoire familiale...6 Œuvre missionnaire...6

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en Cet Esdras vint de Babylone : c'était un scribe versé dans la loi de Moïse, donnée par l'éternel, le Dieu d'israël. Et comme la main de l'éternel, son Dieu, était sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il

Plus en détail

Naissance de l écriture.

Naissance de l écriture. Naissance de l écriture. Le Proche-Orient : l écriture par Grégory CHAMBON, maître de conférences en histoire des sciences et techniques de l Antiquité et en assyriologie1 à l'ubo. Sommaire I. Pourquoi

Plus en détail

III Les Sumériens ont inventé l écriture

III Les Sumériens ont inventé l écriture Qui a inventé l écriture? III Les Sumériens ont inventé l écriture Au IV e millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens, habitants de Mésopotamie, se mirent à tracer les plus anciens signes d écriture

Plus en détail

DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE

DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE Frédéric BAUDIN La relation entre Dieu et le peuple d Israël repose sur une alliance qui exclut toute fusion entre l homme et la divinité : elle met en relation

Plus en détail

Apollyon Le Destructeur et ses serviteurs

Apollyon Le Destructeur et ses serviteurs Apollyon Le Destructeur et ses serviteurs «Apollyon» = 110 «Le nombre cent dix» = 163... Si nous avons déjà abordé en partie le thème du Destructeur au cours de l' avant dernier article traitant notamment

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7)

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) Ce cri, c est celui des prophètes, bien avant la venue du Christ, à l adresse

Plus en détail

L'Eglise est-elle le nouvel Israël?

L'Eglise est-elle le nouvel Israël? L'Eglise est-elle le nouvel Israël? Lorsque je suis devenu chrétien en 1970 jai lu la plupart de la Bible et je suis arrivé à trois conclusions: 1 Que la Bible est la Parole de Dieu 2 Que Jésus est le

Plus en détail

Sommaire de la séquence 10

Sommaire de la séquence 10 Sommaire de la séquence 10 Histoire Séance 1............................................................................................................ Quelle est la situation du royaume de Juda aux VIII

Plus en détail

Comment s appelait cette civilisation?

Comment s appelait cette civilisation? 1 Les inventeurs L alphabet est constitué des lettres que nous utilisons pour écrire et lire, mais d où viennentelles? Pourquoi le système de ces lettres s appellet-il «alphabet»? Pourquoi disons-nous

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

programme connect Mai 2015 ICF-Léman

programme connect Mai 2015 ICF-Léman programme connect Mai 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

L'écriture ancienne. L'écriture avant le déluge.

L'écriture ancienne. L'écriture avant le déluge. L'écriture ancienne Adam, le premier homme, fut doté de la faculté de parler une langue. Au commencement, toutefois, il n'avait guère besoin, voire pas besoin du tout, d'écrire. Il était capable alors

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETH INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE SOMMAIRE

FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETH INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE SOMMAIRE Page : 1 / 11 SOMMAIRE Introduction Chapitre I) L esprit humain Chapitre II) Les alliances de la bible Chapitre III) Jésus dans l Ancienne et la Nouvelle Alliance Chapitre IV) Leçon sur l alliance de sang

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption

La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption La doctrine de la mise en œuvre de la rédemption...1 Leçon 8 : L adoption (membre de la famille de Dieu)...2 Introduction...2 A. Les bases bibliques de

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

Quelques traductions françaises de la Bible en parallèle, par ordre de parution

Quelques traductions françaises de la Bible en parallèle, par ordre de parution Langage Convient plus particulièrement à Très proche de la formulation originale, conjugaisons vieillies Vocabulaire et conjugaisons vieillies, respect de la structure de la phrase originale. Vocabulaire

Plus en détail

Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ

Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ "Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'israël." (Apocalypse 7:4). Le sujet

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20)

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Introduction Quelques idées sur Jésus Jésus était-il simplement un homme très sage? un prophète? a-t-il seulement existé? Quelle que soit la réponse que

Plus en détail

L accomplissement de son humanité

L accomplissement de son humanité Mercredi 15 août 2012 Assomption de la Vierge Marie Commentaire Père Nicolas Tarralle, assomptionniste L accomplissement de son humanité Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l enfant tressaillit

Plus en détail

Le Cœur d'israël en partenariat avec Keren Israël et Le Bon Berger

Le Cœur d'israël en partenariat avec Keren Israël et Le Bon Berger Le Cœur d'israël en partenariat avec Keren Israël et Le Bon Berger Voyage de onze jours du 12 au 22 mai 2013 Premier jour - dimanche 12 mai Bienvenue en Israël! 14:30 - Départ de Paris (CDG) pour Israël

Plus en détail

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT Réflexions sur des rapports entre l Ancien Testament et le Nouveau Testament «Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre,

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN KIT RITUELLIQUE N 4 DISPOSITION DES BOUGIES BOUGIE BLANCHE 1 BOUGIE NOIRE 2 BOUGIE ROUGE 3 BOUGIE MARRON 4 BOUGIE BLEUE MARINE 5 BOUGIE CELESTE 6 GRANDES BOUGIES

Plus en détail

POSITION DE L AÉBÉQ SUR LA FAMILLE

POSITION DE L AÉBÉQ SUR LA FAMILLE POSITION DE L AÉBÉQ SUR LA FAMILLE PRÉAMBULE Dieu a ordonné que la famille soit le noyau fondamental de la société. Celleci est composée de personnes apparentées par le mariage, le sang ou l adoption.

Plus en détail

II La naissance de l écriture 1) De l idée et des mots aux signes

II La naissance de l écriture 1) De l idée et des mots aux signes II La naissance de l écriture 1) De l idée et des mots aux signes Tablette pictographique en calcaire, Mésopotamie, vers 3500-2900 av. J-C. Tablette cunéiforme en argile, Mésopotamie, vers 2350 av. J-C.

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Tous semblables et tous différents

Tous semblables et tous différents Chap. 1 Tous semblables et tous différents I. Caractères communs et caractères propres Caractère commun : Caractère normalement possédé par tous les êtres humains. On parle aussi d'attribut humain. Caractère

Plus en détail

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 :

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Cela lui fut imputé à justice Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi?

Plus en détail

VIVRE ET MARCHER SELON L ESPRIT

VIVRE ET MARCHER SELON L ESPRIT Synode général de Foumbot «Vivre et marcher selon l Esprit» au scanner Le thème de l année 2010 du Synode disséqué et expliqué par le Rev. Dr Kamta Isaac Makarios, Directeur DEC/EEC. Lire EGLISE EVANGELIQUE

Plus en détail

Le monde a besoin de paix en Palestine

Le monde a besoin de paix en Palestine ANALYSE 2007 Le monde a besoin de paix en Palestine Publié avec le soutien du service de l éducation permanente de la Communauté française Pax Christi Wallonie-Bruxelles Le monde a besoin de paix en Palestine

Plus en détail

Une étude du leadership chrétien

Une étude du leadership chrétien Une étude du leadership chrétien DES HOMMES, DES TACHES ET DES BUTS par Billie Davis MANUEL D ETUDE Produit en collaboration avec la redaction de Global University--ICI Spécialiste du développement de

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL La bonne nouvelle chantée par les anges au-dessus des collines de Bethléem dans la nuit où naquit le Sauveur du monde, n était que le commencement de la manifestation de cet

Plus en détail

ÉVANGILE ET JUDAÏTÉ : L APPORT DE L ÉPÎTRE AUX HÉBREUX

ÉVANGILE ET JUDAÏTÉ : L APPORT DE L ÉPÎTRE AUX HÉBREUX ÉVANGILE ET JUDAÏTÉ : L APPORT DE L ÉPÎTRE AUX HÉBREUX Samuel BÉNÉTREAU Le Nouveau Testament dans son ensemble, constitue un témoignage du plus haut intérêt sur les rapports entre chrétiens et juifs. Quelle

Plus en détail

Comment Dieu s adresse-t-il à moi?

Comment Dieu s adresse-t-il à moi? Leçon 6 Comment Dieu s adresse-t-il à moi?... A vrai dire, je ne L ai jamais entendu. «Partez, partez, sortez de là! Ne touchez à rien d impur!» La voix se fait insistante ; elle a une note d autorité

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

ILS OUVRIRENT LEURS TRÉSORS. Donner de notre mieux à notre Seigneur JAMES L. MAY

ILS OUVRIRENT LEURS TRÉSORS. Donner de notre mieux à notre Seigneur JAMES L. MAY Donner de notre mieux à notre Seigneur ADORER DIEU ILS OUVRIRENT LEURS TRÉSORS JAMES L. MAY Abraham était un homme riche. Comme il avait beaucoup de bétail, il aurait offert avec joie à son Dieu la meilleure

Plus en détail

13 Quelle est l église du Nouveau Testament?

13 Quelle est l église du Nouveau Testament? DU NOUVEAU TESTAMENT? 169 13 Quelle est l église du Nouveau Testament? Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres (Rm 12.5). Par

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne

chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne Partie 1 : L' ORIENT ANCIEN au 3ème millénaire avt JC chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne Chap. 1 : La Mésopotamie au 3ème millénaire avt JC Ne pas copier. Pour survivre, les hommes ont

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire Titre:JE NE MANQUERAI DE RIEN Texte:PSAUME 23 Thème:La toute suffisance en l'eternel But:Que les croyants augmentent leur confiance en Dieu INTRODUCTION 1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229)

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) 1 Seigneur, avec toi nous irons au désert, Poussés comme toi par l Esprit (bis). Et nous mangerons la parole de Dieu Et nous choisirons notre Dieu Et nous fêterons

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

De la violence du Premier Testament à la non-violence du Nouveau Testament

De la violence du Premier Testament à la non-violence du Nouveau Testament Introduction De la violence du Premier Testament à la non-violence du Nouveau Testament Comment Jésus a-t-il pu trouver, dans le Premier Testament, son chemin non-violent? Par sœur Albertine de la Communauté

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29)

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29) DIEU : CET INCONNU Il y a dix-neuf siècles, l apôtre Paul, en parcourant la vielle d Athènes découvrit un autel qui portait une inscription étrange : «23 À un Dieu inconnu!» (Actes 17, 23) De crainte d

Plus en détail

Dieu en mouvement L avenir de l Église à la lumière de la Parole*

Dieu en mouvement L avenir de l Église à la lumière de la Parole* Dossier interbible Dieu en mouvement L avenir de l Église à la lumière de la Parole* Jésus chassant les marchands du Temple. Jacob Jordaens (1593-1678). Musée du Louvre, Paris. 3. Jésus, nouveau Temple

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Ecole du dimanche Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Jeunes Ateliers-débat Réflexions bibliques Culte Témoignages Actions pour tous L objectif de cette séance est de montrer aux enfants que

Plus en détail

Qu est-ce que la vérité?

Qu est-ce que la vérité? Qu est-ce que la vérité? 30 décembre 06 La vérité est un thème aujourd hui fortement dévalorisé. D une certaine manière, on ne croit plus en la vérité. Les gens d aujourd hui ont adopté la même position

Plus en détail

1 er exposé. Les Hiéroglyphes. Jeudi 5 novembre 2009

1 er exposé. Les Hiéroglyphes. Jeudi 5 novembre 2009 Laurène SCHMIT 6 ème bleue 1 er exposé La naissance de l écriture Les Hiéroglyphes Jeudi 5 novembre 2009 La naissance de l écriture Les hiéroglyphes Introduction La naissance de l écriture Les hiéroglyphes

Plus en détail

Doctrine et Alliances Sections 57-62. Cours de Religion 324 Leçon 11

Doctrine et Alliances Sections 57-62. Cours de Religion 324 Leçon 11 Doctrine et Alliances Sections 57-62 Cours de Religion 324 Leçon 11 Contexte historique JUIL.-AOÛT 1831 : Joseph Smith, le prophète, et Sidney Rigdon se rendent au Missouri et consacrent l endroit comme

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel Commentaires de l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document Un regard neuf sur le patrimoine culturel Dans le cadre de la consultation publique pour une révision de la

Plus en détail

LES INDICATEURS CLÉ DE PERFORMANCE : DÉFINIR ET AGIR

LES INDICATEURS CLÉ DE PERFORMANCE : DÉFINIR ET AGIR Online Intelligence Solutions LES INDICATEURS CLÉ DE PERFORMANCE : DÉFINIR ET AGIR Comment intégrer les KPI à sa stratégie d entreprise? Par Jacques Warren WHITE PAPER WHITE PAPER A PROPOS DE JACQUES WARREN

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

AGNÈS BIHL, Elle et lui (2 14)

AGNÈS BIHL, Elle et lui (2 14) (2 14) PAROLES {Refrain :} Elle et lui, c est le jour et la nuit C est le sucre et le sel, lui et elle Il est fromage elle est dessert 1 Il est sauvage elle est solaire Il est poker elle est tarot Il est

Plus en détail

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie Manifestations-loisirs / Carnet de route Patagonie / extraits Page 1 / 7 Contenu : Patagonie ARGENTINE Glacier Perito Moreno / El Chalten Fitz Roy et Corre Torre Rédaction : Alain Krummenacher / entrepreneur

Plus en détail

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 1 Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi

Plus en détail

Le viol de l' Europe: après la Grèce, la France?

Le viol de l' Europe: après la Grèce, la France? Le viol de l' Europe: après la Grèce, la France? Bien que divers pays européens soient effectivement depuis un bon moment touchés par la crise économique, il semble que la France soit le deuxième pays

Plus en détail

La sphère d autorité se circonscrit au type de relation sur lequel elle se fonde

La sphère d autorité se circonscrit au type de relation sur lequel elle se fonde Les femmes dans le ministère chrétien commandements» (termes étrangers à la Bible), telle qu elle est parfois présentée : Dieu Christ anges homme femme enfants. Cette simplification outrancière a conduit

Plus en détail

«Esclave du Christ» Sa signification dans le Nouveau Testament

«Esclave du Christ» Sa signification dans le Nouveau Testament CHAPITRE 8 «Esclave du Christ» Sa signification dans le Nouveau Testament L image de l esclavage et son origine L image de l esclavage ne peut être éliminée du Nouveau Testament; elle doit ses origines

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES!

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! Première rencontre : Autour du texte du 1 er Dimanche de l Avent. TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! La spiritualité des sectes Préparatifs : Une Bible, des coupures de presse avec des catastrophes, d autres coupures

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith)

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith) LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) Leçon 3 FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith) POINT PRINCIPAL : Le Seigneur a délivré la foi à son église. Il attend que l église retienne fermement cette foi.

Plus en détail

L alliance Sinaïtique de l Éternel

L alliance Sinaïtique de l Éternel L alliance Sinaïtique de l Éternel Prédication à l Église Réformée Baptiste de Rouyn-Noranda Dimanche le 8 juillet 2012 Par : Marcel Longchamps Leçon 25 sur le Tabernacle Texte : Exode 34 : 18-28 Proposition

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail