Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations"

Transcription

1 Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations

2 Les objectifs d'apprentissage : Pour construire une maison éconergétique, il faut choisir de bons matériaux de construction et bien les installer. Cette présentation vous donnera un aperçu d une vaste gamme de matériaux de construction, ainsi que des liens à des sources d information technique plus approfondies.

3 Matériaux de construction à incidence éconergétique Produits isolants Pare-air et pare-vapeur Fenêtres et portes Équipement de ventilation

4 Types d isolants Il existe de nombreux types d isolants dont les suivants : Isolant en fibre Fibre de verre Fibre cellulosique Isolant en mousse Mousse isolante en panneaux rigides Mousse isolante à vaporiser Isolant à feuille réfléchissante

5 Produits isolants La fonction de l isolant est de réduire les pertes de chaleur. Le rendement de l isolant se mesure en valeurs impériales (R) et métriques (RSI). Plus la valeur R ou RSI est élevée, et plus l isolant est efficace. Formules de conversion : R = RSI x 5,678 RSI = R/5,678 Toutes les surfaces extérieures d une maison devraient être isolées, y compris le plancher du sous-sol.

6 Rendement de l isolant Les ponts thermiques Perte thermique Mur de séparation

7 Rendement de l isolant Les ponts thermiques Un pont thermique est créé lorsqu un matériau à faible valeur R, comme le bois de charpente, les poutres en acier, les poteaux des murs, la brique ou le béton, peut transférer la chaleur à l extérieur. Un mur de 2x6 ayant un isolant en matelas de 6 po a une valeur nominale de R-20, mais pourrait n avoir qu une valeur effective de R-16 en raison des ponts thermiques créés par le bois de charpente. On peut réduire les ponts thermiques en isolant les murs de la maison à l aide d isolant en mousse pour l extérieur.

8 Isolants en fibre Fibre de verre Fibre cellulosique R-3,0 ou plus par pouce R-3,4 ou plus par pouce Les isolants en fibre de verre sont disponibles sous forme de matelas, de panneaux rigides ou de produits à injecter dans les murs, les plafonds et les planchers exposés. Les isolants en fibre cellulosique sont disponibles sous forme de produits à injecter dans les murs, les plafonds et les planchers exposés. Nota : Les valeurs R ont été arrondies. Pour connaître la valeur R exacte, se reporter aux sources d information mentionnées à la fin de cette présentation.

9 Isolants en mousse Produits en panneaux rigides Valeur R Polystyrène expansé 4 Polystyrène extrudé 5 Polyisocyanurate 6 Polyuréthane 6 Produits à vaporiser sur place Polyuréthane Faible densité (½ lb) 4 Densité moyenne (2 lb) 6 Nota : Les valeurs R ont été arrondies. Pour connaître la valeur R exacte, se reporter aux sources d information mentionnées à la fin de cette présentation.

10 Une section de mur mieux isolée

11 Les isolants réfléchissants Pour l évaluation énergétique d une maison, Ressources naturelles Canada acceptera une valeur R de 1,5 pour les feuilles réfléchissantes avec un vide de ½ po à 1 po sur le côté chaud de la feuille. Si une couche d isolant est laminée à la feuille avec son vide adjacent, il est permis d additionner R-1.5 à la valeur R de l isolant.

12 Les isolants réfléchissants 12 mm contreplaqué 38 mm x 89 mm Charpente RSI Isolation en fibre de verre Revêtement à faible émissivité 8 mm (double compression d air avec aluminum des deux côtés Planche 19 mm x 38 mm Plaque de plâtre -12 mm Les produits isolants réfléchissants nécessitent un vide sur le côté chaud.

13 Systèmes de pare-air et de pare-vapeur Une maison éconergétique devrait comprendre des systèmes efficaces de pare-air et de pare-vapeur. Les maisons éconergétiques contrôlent les fuites d air afin de réduire les pertes de chaleur et l entrée de l humidité dans les parties isolées du bâtiment, comme les murs, les plafonds et les planchers. Les pare-vapeur sont utilisés du côté chaud des murs, des plafonds et des planchers exposés isolés afin d empêcher l humidité aéroportée de pénétrer dans ces endroits. Certains isolants en mousse servent de pare-vapeur.

14 Les tests d étanchéité à l air de l enveloppe L étanchéité à l air de l enveloppe des maisons se mesure à l aide d un moteur souffleur (infiltromètre). La norme R2000 exige une étanchéité de 1,5 changements d air par heure ou moins à une pression de 50 Pascals. Les maisons neuves typiques au Canada ont une étanchéité d environ 3,5 changements d air par heure ou moins à 50 Pascals. Une bonne formation et le souci du détail sont garant d une maison étanche à l air. Nota: Aucune norme d étanchéité n est prescrite pour les maisons dans le Code national du bâtiment du Canada de 2010.

15 Les tests d étanchéité à l air Moteur souffleur utilisé pour mesurer l étanchéité à l air Controls et ordinateur Porte moteur souffleur

16 Endroits typiques des fuites d air La cheminée échappe de l air continuellement Lumières du plafond Joints à la porte du grenier Joint entre le plancher et le mur Joint entre les solives et la fondation de béton Joints entre murs et plafonds Joints aux fenêtres Fissures autour de la porte Drain de plancher Autour de colonnes et poteaux Joints des murs intérieurs Autour de la plomberie Autour de la plomberie Autour de la cheminée Ventilateurs de la salle de bain et cuisine Prises électriques Trou et fissures dans le pare-vapeur Entré du service électrique et le cable Points d entrés du TV et téléphone

17 Les pare-air et pare-vapeur Pare-vapeur Tous matériaux utilisés du côté chaud des murs isolés, des plafonds et des planchers exposés afin d empêcher l humidité aéroportée de pénétrer dans ces endroits. Pare-air Les pare-air intérieurs sont tous matériaux installés pour empêcher l air intérieur humide chaud de s enfuir par les trous présents dans l enveloppe du bâtiment et de pénétrer dans les murs isolés, les plafonds et les planchers exposés. Les pare-air extérieurs empêchent l air extérieur de s infiltrer dans la maison par les trous présents dans l enveloppe du bâtiment.

18 Les pare-air et pare-vapeur LOCATION DES DIVERS BARRIÈRES DANS L ENVELOPPE Il y a 3 systèmes de barrières dans le mur au dessus du sol: Le Pare-Vapeur Le Pare-Air Membrane de revêtement extérieur

19 Importance du pare-air et du pare-vapeur intérieur Les fuites d air sont la principale source par laquelle l humidité aéroportée intérieure entre dans les endroits isolés. 1 metre 1 metre 1 metre Trou de 22cm x 2x cm 2cmhole 1 metre Transport Transport de l humidité via air leakage par fuites d air dans through un trou 2 x de 2 cm 2cm hole x 2cm 30 litres Transport Transport par la diffusion via diffusion à travers 1 through mètre carré 1 sq. metre 1/3 litre Figure 2.10 Moisture Transport Over One Heating Season (Ottawa Conditions) Accumulation d humidité dans les murs pendant une saison de chauffage, selon une étude du Cnseil national de recherches, région d Ottawa

20 Caractéristiques d un système de pare-air Le système de pare-air doit être : Continu avec tous les joints, les bords, les vides et les trous scellés; Durable pendant la vie prévue du bâtiment. Le pare-air est confectionner de matériaux flexibles ou rigides.

21 Caractéristiques d un système de pare-air Les systèmes de pare-air extérieurs doivent permettre aux murs et aux autres parties du bâtiment de «respirer». Pour cela, il faut utiliser des matériaux qui ont une perméabilité supérieure, tels que : les membranes enveloppantes de maison; les isolants extérieurs destinés à être utilisés sous le revêtement extérieur. Les systèmes de pare-air intérieurs peuvent utiliser tous matériaux qui empêchent les fuites d air. Un pare-vapeur scellé est souvent utilisé comme pare-air intérieur.

22 Matériaux pare-vapeur Les pare-vapeur sont des matériaux ayant une faible perméance à la vapeur. Le Code national du bâtiment du Canada définit les pare-vapeur comme tous matériaux ayant une perméance de 1 perm (impérial) ou moins.

23 Matériaux pare-vapeur Polyéthylène Feuille d aluminium Peintures à l huile Peintures pare-vapeur Certains isolants en mousse Certains contreplaqués

24 Système pare-air à membrane intérieure Le polyéthylène est un matériau pare-vapeur qui peut fonctionner comme pare-air s il est bien scellé. Calfeutrage

25 Isolation du sous-sol Charpente en bois (ossature de colombages) avec isolant en matelas Système de béton isolant (coffrage isolé) Isolant en mousse intérieur Isolant en mousse extérieur

26 Isolation de la fondation depuis l intérieur Advantages L isolation fait partie de la finition intérieure. Les détails extérieurs ne sont pas modifiés. De l espace est prévu pour les services électriques Inconvénients Des mesures doivent être prises contre les points de condensation ou de fuite dissimulés. Le scellement de la solive de rive du plancher exige plus de soin et planification. Humidité à l intérieur du mur.

27 Isolation de la fondation depuis l extérieur Advantages Murs plus chauds. Meilleure étanchéité à l air et moins de ponts thermiques. Masse thermique. Main-d œuvre réduite. Inconvénients Coûts plus élevés en matériaux. Protection de l isolant audessus du niveau du sol. Surface intérieure non finie. Précautions à prendre lors du remblayage.

28 Système de béton isolant (coffrage isolé)

29 Système de béton isolant (coffrage isolé) Advantages Coffrage et isolation en une seule étape. Valeur R effective de R-22 ou plus. Protection du béton contre le gel lors du coulage par temps froid. Aide à gérer l humidité sous le niveau du sol.

30 Isolation de l intérieur à l aide d isolant en mousse Plaque de plâtre -12mm Isolation en mousse polyuréthane de haute densité soufllée en place Protection contre l humidité Isolation en mousse polyuréthane de haute densité soufllée en place Plaque de plâtre 12 mm Isolation rigide polystyrène

31 Portes et fenêtres éconergétiques Les portes et fenêtres éconergétiques offrent de nombreux avantages pour une maison : Moins de perte de chaleur Surfaces intérieures plus chaudes Moins de condensation Plus grand confort pour les occupants Rayonnement ultraviolet réduit

32 Caractéristiques des fenêtres éconergétiques Double ou triple vitrage Pellicule à faible émissivité (low-e) sur une surface vitrée ou plus Vitrage scellé rempli d argon ou de krypton Intercalaires isolés entre les vitrages

33 Pellicules à faible émissivité Les pellicules à faible émissivité réfléchissent la chaleur infrarouge ou rayonnante dans la maison. Double vitrage à faible émissivité Énergie solaire Radiation infra-rouge Couche à faible émissivité

34 Coefficient de l apport par rayonnement solaire Le coefficient de l apport par rayonnement solaire (SHGC) d une fenêtre indique le pourcentage d énergie solaire qui pénètre dans le bâtiment par la fenêtre. Les fenêtres ayant un SHGC supérieur fournissent plus de chauffage solaire passif. Les fenêtres ayant un SHGC inférieur réfléchissent plus d énergie solaire et sont utilisées pour réduire l excès de chaleur.

35 L apport par rayonnement solaire Les pellicules à faible émissivité sur la surface vitrée 3 laissent pénétrer plus de chaleur solaire dans la maison. Maison de Référence Été Hivers Gain Solaire Élevé Maison d évaluation Gain Solaire Bas Étude du Centre canadien des technologies résidentielles

36 Fenêtres et portes ENERGY STAR Le site Web ENERGY STAR offre des renseignements détaillés sur les produits homologués pour chaque marque de porte et de fenêtre, notamment : le genre d intercalaire le genre de gaz de remplissage le type de pellicule à faible émissivité l emplacement de la pellicule à faible émissivité le coefficient de gain de chaleur solaire la valeur U

37 Fenêtres et portes vitrées ENERGY STAR Le Canada a été divisé en quatre zones selon les températures et les conditions atmosphériques saisonnières moyennes.

38 Fenêtres et portes vitrées Seules les fenêtres portant une étiquette convenant à votre zone, ou mieux, sont à considérer. L ensemble du Nouveau-Brunswick se trouve dans la zone B. La plupart des fabricants de fenêtres offrent aussi des fenêtres homologuées pour les zones C et D.

39 Critères ENERGY STAR pour les fenêtres Zone Échelle de degré-jour chauffage Fenêtres (À compter du 1 er octobre 2010) Rendement énergétique (RE) RE minimum (sans unité) Facteur U maximum 2,00 W/m2 K (0,35 Btu/h pi² F) Cheminement de conformité ou Facteur U Facteur U maximum W/m2 K (Btu/h pi² F) RE minimum (sans unité) A <= ou 1,80 (0,32) 13 B C > 3500 to <= 5500 > 5500 to <= ou 1,60 (0,28) ou 1,40 (0,25) 21 D > ou 1,20 (0,21) 25

40 Ventilation de la maison Toutes les maisons ont besoin de ventilation. Les fuites naturelles d air sont souvent insuffisantes pour maintenir une bonne qualité de l air. La ventilation aide à fournir de l air frais et à contrôler la qualité de l air intérieur. La ventilation aide à contrôler l humidité pendant la saison de chauffage : Trop de ventilation = Air intérieur sec Peu de ventilation = Humidité relative élevée

41 Ventilation de la maison Le Code national du bâtiment a commencé à établir des taux de ventilation minimums pour les maisons neuves en Les ventilateurs-récupérateurs de chaleur sont le meilleur moyen d assurer la ventilation d une maison. Presque toutes les maisons neuves au Nouveau-Brunswick sont dotées d un ventilateur-récupérateur de chaleur. La ventilation à expulsion seule, comme celle fournie par les grands ventilateurs de cuisine, peut dépressuriser une maison et ainsi favoriser la diffusion dans la maison de la fumée et des gaz de combustion des appareils de chauffage au bois, au mazout ou au gaz.

42 Les ventilateurs-récupérateurs de chaleur Les systèmes de ventilation avec récupérateur de chaleur apportent de l air frais de l extérieur, tout en expulsant l air intérieur. Un système bien installé assurera un flux d air équilibré entre l intérieur et l extérieur de la maison. Un ventilateur-récupérateur de chaleur récupère la chaleur de l air expulsé afin de réchauffer l air extérieur froid qui entre dans la maison.

43 Ventilateur-récupérateur de chaleur typique Approvisonnement en air de l extérieur Évacuation de l air vicié de la maison Évacuation de l air à l extérieur Noyau de la récupération de chaleur Admission de l air frais dans la maison

44 Sources d information Caractéristiques des ventilateurs-récupérateurs de chaleur : (en anglais seulement) Home Ventilating Institute (HVI) répertoire des produits certifiés Formation et certification des installateurs et concepteurs : (en anglais seulement) Heating Refrigeration and Air Conditioning Institute (HRAI)

45 Sources d information Renseignements généraux : NRCan, Emprisonnons la chaleur ACCH, Builders Manual (Guide du constructeur) Renseignements sur des produits particuliers : CCMC, Guide pour l évaluation de produits Site Web ENERGY STAR

46 Autres documents dans cette série : Visitez Construire une maison éconergétique Les systèmes de chauffage domestique Systèmes de chauffage à résistance électrique Chauffage au mazout et au gaz

Rapport d évaluation d efficacité énergétique

Rapport d évaluation d efficacité énergétique Rapport d évaluation d efficacité énergétique 123, rue Principale Ottawa, Ontario K1Y 4X2 Numéro de dossier : 7701P00321 Année de construction : 2010 Date de l évaluation : 1 er février 2010 Nom du constructeur

Plus en détail

Construire une maison éconergétique

Construire une maison éconergétique Construire une maison éconergétique Les objectifs d'apprentissage : Quelles sont les caractéristiques d une maison éconergétique; Comment les maisons éconergétiques sont cotées sur l échelle ÉnerGuide;

Plus en détail

Amélioration de l efficacité énergétique de l enveloppe du bâtiment

Amélioration de l efficacité énergétique de l enveloppe du bâtiment Amélioration de l efficacité énergétique de l enveloppe du bâtiment n Travaux d amélioration intérieurs maisons de deux étages des années 1960 et 1970 n Économies d énergie de 75 % et plus pour le chauffage

Plus en détail

FICHE ÉCOCON$EIL. La qualité et l efficacité énergétique des

FICHE ÉCOCON$EIL. La qualité et l efficacité énergétique des FICHE ÉCOCON$EIL Quand écoénergie rime avec économies Liens rapides Planifier l achat de nouvelles fenêtres Caractéristiques des fenêtres homologuées Fenêtres homologuées Dans bien des habitations yukonnaises,

Plus en détail

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Francine Wegmueller 30 mai 2012 Table des matières Du dossier de mise à l enquête au chantier Exemples Coefficients U Ponts thermiques Pare-vapeur Etanchéité

Plus en détail

Construire une maison ou immeuble d appartements éconergétique

Construire une maison ou immeuble d appartements éconergétique Construire une maison ou immeuble d appartements éconergétique Les objectifs d'apprentissage : Quelles sont les caractéristiques d une bâtiment éconergétique; Comment les bâtiments éconergétiques sont

Plus en détail

Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants

Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants (Anciennement appelé le Programme d amélioration énergétique des habitations existantes d Efficacité NB et le Programme d amélioration

Plus en détail

Lexique... 3. Introduction... 5. Généralités... 5 Champs d application... 6. 1. Exigences techniques générales... 7

Lexique... 3. Introduction... 5. Généralités... 5 Champs d application... 6. 1. Exigences techniques générales... 7 TABLE DES MATIÈRES Lexique... 3 Introduction... 5 Généralités... 5 Champs d application... 6 1. Exigences techniques générales... 7 1.1 Niveaux d isolation thermique... 7 1.2 Enveloppe et étanchéité...

Plus en détail

Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver Décembre 2010

Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver Décembre 2010 Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver (EN) Puisque bon nombre de villes canadiennes font face à des degrés de gel variables au mois de décembre, les chutes de neige abondantes, les grands

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. MASTERFORMAT # 07 21 13.13 Panneau isolant en mousse

FICHE TECHNIQUE. MASTERFORMAT # 07 21 13.13 Panneau isolant en mousse 100 Isolant rigide en polystyrène expansé Type 1 MASTERFORMAT # 07 21 13.13 Panneau isolant en mousse Les panneaux d isolants rigides SR.P 100 fabriqués par Styro Rail Inc. sont composés de polystyrène

Plus en détail

Le tableau suivant présente les frais d évaluation énergétique à payer par le participant selon le type d habitation.

Le tableau suivant présente les frais d évaluation énergétique à payer par le participant selon le type d habitation. CADRE NORMATIF VOLET AMÉLIORATION DE L ANNEXE 1 - AIDE FINANCIÈRE INDIRECTE Le Programme permet au participant d obtenir des services d évaluation énergétique de son habitation à des tarifs inférieurs

Plus en détail

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air Le point sur La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air Bâtiment isolé thermiquement Bâtiment étanche à l air La chaleur est conservée Bâtiment avec ventilation efficace Objectif

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON FACTEURS DE SÉLECTION GRANULAT TRUE LITE Le granulat True Lite est, comme son nom l indique, un matériau réellement léger, une véritable innovation pour l industrie de la construction. True Lite est un

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

TABLEAU 1. Travaux de rénovation résidentielle reconnus (1) pour l'application du crédit d'impôt LogiRénov

TABLEAU 1. Travaux de rénovation résidentielle reconnus (1) pour l'application du crédit d'impôt LogiRénov TABLEAU 1 Travaux de rénovation résidentielle reconnus (1) pour l'application du crédit d'impôt LogiRénov Notes Rénovation d'une ou de plusieurs pièces de la résidence (cuisine, salle de bain, salle d'eau,

Plus en détail

Système pare-air WALLTITE Eco. Bienvenue

Système pare-air WALLTITE Eco. Bienvenue Système pare-air WALLTITE Eco Bienvenue Programme Système pare-air WALLTITE Eco Assemblage et installation Évaluation et conformité Programme et soutient 2 Conception Composants du système scellement polyuréthane

Plus en détail

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas Octobre 2004 Numéro 1 Économies d énergie potentielles L économie d énergie globale peut atteindre les proportions indiquées ci-dessous si l on met en oeuvre toutes

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material)

Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material) CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material) RÉPERTOIRE Réévalué Révisé Jamais Réévaluation Non : : NORMATIF : 07 27 09.02 Publié en : 2013-03-07 Réévaluation cours :

Plus en détail

Matériaux de faible perméance dans les enveloppes de bâtiment

Matériaux de faible perméance dans les enveloppes de bâtiment Solution constructive n o 41 Matériaux de faible perméance dans les enveloppes de bâtiment par M.K. Kumaran et J.C. Haysom Cet article contient certaines indications quant à la mise en oeuvre de matériaux

Plus en détail

D ISOLATION DES MAISONS

D ISOLATION DES MAISONS S emmitoufler pour rester au chaud Pourquoi payer pour de l électricité dont vous n avez pas besoin? Lignes Directrices Table des Matières 1. PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2 2. APERÇU DU PROGRAMME 2 3. ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Ossature bois. Écrit par Vendredi, 11 Février 2011 00:00. Ossature bois 1 / 16

Ossature bois. Écrit par Vendredi, 11 Février 2011 00:00. Ossature bois 1 / 16 Ossature bois 1 / 16 Pour des raisons techniques, la construction d'une maison à ossature bois n'entre pas dans le cadre de l'autoconstructeur. De part sa complexité, ces réalisations sont livrées clé

Plus en détail

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Plafonds cathédrale (si intégrés) Greniers / Plafonds plats Murs extérieurs Murs intérieurs Sous les planchers Murs

Plus en détail

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES PLANCHERS LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES L ISOLATION THERMIQUE DES PLANCHERS DANS LE CONTEXTE DU BÂTIMENT EXISTANT

Plus en détail

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Qu est-ce que la condensation? Techniques de prévention Résistance à la condensation Ombrage Rideaux et stores Bouches de chaleur et appareils

Plus en détail

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas Octobre 2004 Numéro 5 Économies d énergie potentielles L économie d énergie globale peut atteindre les proportions indiquées ci-dessous si l on met en oeuvre toutes

Plus en détail

a a GUIDE DES PRODUITS D ISOLATION DU CANADA

a a GUIDE DES PRODUITS D ISOLATION DU CANADA a a a a GUIDE DES PRODUITS D ISOLATION DU CANADA Solutions d isolation innovantes ISOLANT EN FIBRE DE VERRE Matelas et rouleaux non revêtus Matelas et rouleaux pour structures en bois préfabriquées Matelas

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas Octobre 2004 Numéro 8 Économies d énergie potentielles L économie d énergie globale peut atteindre les proportions indiquées ci-dessous si l on met en oeuvre toutes

Plus en détail

Attestation de conformité de biens à des normes écoresponsables

Attestation de conformité de biens à des normes écoresponsables Attestation de conformité de biens à des normes écoresponsables Crédit d impôt RénoVert TP-1029.RV.A (2016-03) 1 de 5 Ce formulaire s adresse à tout entrepreneur qui doit remettre au particulier avec qui

Plus en détail

Veuillez remplir le tableau ci-dessous avec les détails de construction pour le projet.

Veuillez remplir le tableau ci-dessous avec les détails de construction pour le projet. Enveloppe du bâtiment DIRECTIVES Veuillez remplir le tableau ci-dessous avec les détails de construction pour le projet. Tableau 1 Indiquez chaque construction d'enveloppe de bâtiment distincte et indiquez

Plus en détail

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008 ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE Présenté par Emile Loiselle 6/5/2008 INTERNAL 1 Résumé Présentation de la mousse de polyuréthane pulvérisée Utilisations

Plus en détail

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas Octobre 2004 Numéro 3 Économies d énergie potentielles L économie d énergie globale peut atteindre les proportions indiquées ci-dessous si l on met en oeuvre toutes

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance La cie Matériaux de construction BP Canada 08 06 16 13 13 BOIS, PLASTIQUES et MATÉRIAUX COMPOSITES Revêtements structuraux isolants Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance Le R-4 HP de BP

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance Building Products of Canada Corp. 08 06 16 13 Wood, Plastics and Composites 13 Structural Insulating Sheathings Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance Le R-4 HP de BP combine la fibre de

Plus en détail

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Le présent descriptif concerne la mise en œuvre d une isolation thermique cellulosique par soufflage ouvert sur un plancher, ainsi

Plus en détail

LOGIRÉNOV. Travaux de rénovation résidentielle reconnus 1 pour l application du crédit d impôt LogiRénov

LOGIRÉNOV. Travaux de rénovation résidentielle reconnus 1 pour l application du crédit d impôt LogiRénov LOGIRÉNOV LISTE DES TRAVAUX de rénovation RECONNUS pour une résidence admissible Travaux de rénovation résidentielle reconnus 1 pour l application du crédit d impôt LogiRénov Rénovation d une ou de plusieurs

Plus en détail

S isoler en polystyrène expansé

S isoler en polystyrène expansé WWW.POLYFORM.COM FAIT IMPORTANT CONTRAIREMENT À LA CROYANCE POPULAIRE, LES PSE ET PPE SONT DES MATÉRIAUX TRÈS ÉCOLOGIQUES. ILS CONTRIBUENT À LA PRÉSERVATION DES FORÊTS EN REMPLAÇANT LE BOIS ET LE CARTON,

Plus en détail

Pour bien comprendre les rôles et fonctions de l enveloppe

Pour bien comprendre les rôles et fonctions de l enveloppe CONSEILS TECHNIQUES Par André Gagné Pour bien comprendre les rôles et fonctions de l enveloppe L enveloppe constitue la coquille habillée du bâtiment. Elle forme un système essentiel pour protéger le bâtiment

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

PROFIL DE LOGEMENTS DANS LE NORD

PROFIL DE LOGEMENTS DANS LE NORD PROFIL DE LOGEMENTS DANS LE NORD La Maison durable construite pour le Nord Inuvik Le présent profil résume les caractéristiques de la Maison durable construite pour le Nord à Inuvik (Territoires du Nord-Ouest)

Plus en détail

GUIDE D'ASSEMBLAGE DE LA VILLE DE SAINT JOHN

GUIDE D'ASSEMBLAGE DE LA VILLE DE SAINT JOHN GUIDE D'ASSEMBLAGE DE LA VILLE DE SAINT JOHN Guide d'assemblage de la Ce document décrit en détail les valeurs R de différents ensembles standard, lorsque calculées conformément aux méthodes établies dans

Plus en détail

OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE

OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE 1 OBJET L objet du présent document est l analyse et l optimisation de la thermique d'hiver d un projet de construction de maison individuelle à ossature

Plus en détail

Certification bâtiment passif

Certification bâtiment passif Certification bâtiment passif 1. La procédure La certification "bâtiment passif" peut être demandée une fois que le bâtiment est terminé. Cependant les finitions (revêtement de sol, portes intérieures,

Plus en détail

Écrire lisiblement en lettres majuscules et au centre des cases comme suit : En cas d erreur, rayez le ou les caractère(s) erroné(s) et poursuivez :

Écrire lisiblement en lettres majuscules et au centre des cases comme suit : En cas d erreur, rayez le ou les caractère(s) erroné(s) et poursuivez : Enquête sur les ménages et l environnement : Utilisation de l énergie Confidentiel une fois rempli. Renseignements recueillis en vertu de la Loi sur la statistique, Lois révisées du Canada, 985, chapitre

Plus en détail

Brochure produits qualité de l air intérieur. www.venmar.ca

Brochure produits qualité de l air intérieur. www.venmar.ca Brochure produits qualité de l air intérieur Ventilation : Un système essentiel pour une maison saine Afin d éliminer l excès d humidité, les polluants volatils ainsi que les odeurs, toutes les maisons

Plus en détail

innovation dans l habitation

innovation dans l habitation innovation dans l habitation Grandin Green : À l avant-garde de l innovation dans les collectifs d habitation Description Nom : Grandin Green Endroit : Edmonton (Alberta) (5 400 degrés-jours de chauffage

Plus en détail

Programme Rénoclimat Clientèle mazout ou propane

Programme Rénoclimat Clientèle mazout ou propane 1 8 286-0550 Legault-Dubois, organisme de service accrédité Tableau des aides financières Programme Clientèle mazout ou propane RENOVEZ EFFICACEMENT, C EST PAYANT! WWW.AEE.GOUV.QC.CA Agence de l efficacité

Plus en détail

Partie 2 : Dispositif d évacuation du radon. Pour le volet PBM. Source : SCHL, LE RADON : Guide à l'usage des propriétaires canadiens, révision 2007

Partie 2 : Dispositif d évacuation du radon. Pour le volet PBM. Source : SCHL, LE RADON : Guide à l'usage des propriétaires canadiens, révision 2007 Partie 2 : Dispositif d évacuation du radon Pour le volet PBM Source : SCHL, LE RADON : Guide à l'usage des propriétaires canadiens, révision 2007 82 Partie 2 : Exigences minimales relatives à l enveloppe

Plus en détail

Ventilation «PAMAflex»

Ventilation «PAMAflex» 1. Description La ventilation dans une maison passive PAMAflex est réalisée par une ventilation mécanique. Ce système de ventilation assure, en permanence, une entrée d air frais dans les locaux de vie

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

FABRICANT DE PIÈCES D ISOLANTS

FABRICANT DE PIÈCES D ISOLANTS FABRICANT DE PIÈCES D ISOLANTS L ENTREPRISE Polybrand inc. est le distributeur et fabricant le plus diversifié de l'est du Canada, en matière de transformation de produits isolants rigides. Son usine moderne

Plus en détail

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE L ATELIER DE LA GRANGE EN QUELQUES MOTS L Atelier de la Grange est une équipe de 12 personnes, implantée en zone rurale, à Daverdisse,

Plus en détail

Tableau des aides financières. Programme de rénovation éconergétique de l agence de l efficacité énergétique. aee.gouv.qc.ca

Tableau des aides financières. Programme de rénovation éconergétique de l agence de l efficacité énergétique. aee.gouv.qc.ca MC Programme de rénovation éconergétique de l agence de l efficacité énergétique aee.gouv.qc.ca Tableau des aides financières Clientèle électricité, mazout et propane Août 2010 1 Consultez le site Internet

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs 7.1 Isolant soufflé 7.2 Rénovation de l intérieur 7.3 Rénovation de l extérieur 7.4 Endroits divers : garages attenants et autres espaces 7.5 Ajouts et nouvelles

Plus en détail

Système CIB Advantage MC «Coffrage Isolé pour Béton»

Système CIB Advantage MC «Coffrage Isolé pour Béton» Système CIB Advantage MC «Coffrage Isolé pour Béton» Système CIB Advantage MC Le Système breveté de Coffrage Isolant pour Béton (CIB) Advantage MC de Plasti-Fab MC joint deux couches d isolant rigide en

Plus en détail

Considérations sur la conception d une toiture neuve

Considérations sur la conception d une toiture neuve Considérations sur la conception d une toiture neuve Par: Claude Frégeau, architecte, OAQ Expertise en enveloppe-bâtiment L essentiel est invisible pour les yeux St-Exupéry claudefregeau@videotron.ca http://pages.videotron.ca/fregeau

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Les critères de performance énergétique des fenêtres aluminium Impact des fenêtres sur la consommation d un bâtiment d

Plus en détail

D/V Super isolant TR SUPER NEUTRAL 06-03. www.glas-fandel.de

D/V Super isolant TR SUPER NEUTRAL 06-03. www.glas-fandel.de D/V Super isolant TR 06-03 ne exploitation gratuite Ude l énergie solaire Vitrage Super -K- Neutral Le vitrage Glas Fandel favorisant le gain d énergie, conforme à l environnement et aux constructions

Plus en détail

Éléments devant être fournis dans la soumission

Éléments devant être fournis dans la soumission Éléments devant être fournis dans la soumission Le document s'appelle «soumission» dans un premier temps et après «contrat» Les coordonnées complètes de l'entrepreneur et son numéro de licence de la Régie

Plus en détail

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE Des procédés durables, écologiques et à faible consommation d énergie Pierre Etoile s engage à respecter l environnement au travers de la construction de ses résidences. Terra Natura s inscrit dans cette

Plus en détail

Efficacité Énergétique. Contenu de la présentation. Historique. Nouvelles exigences

Efficacité Énergétique. Contenu de la présentation. Historique. Nouvelles exigences Efficacité Énergétique CEBQ Montréal 29 novembre 2011 Contenu de la présentation Historique Principes d élaboration Consultation - représentation Réglementation Àvenir Questions Historique 1983 : Règlement

Plus en détail

AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE L ENVELOPPE DU BÂTIMENT POUR LES MAISONS

AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE L ENVELOPPE DU BÂTIMENT POUR LES MAISONS AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DE L ENVELOPPE DU BÂTIMENT POUR LES MAISONS n Travaux d amélioration intérieurs d un bungalow surélevé d un étage des années 1960 et 1970 n Économies d énergie

Plus en détail

SOLUTION RADON EN UNE APPLICATION! La solution pour un sous-sol sec, confortable et durable!

SOLUTION RADON EN UNE APPLICATION! La solution pour un sous-sol sec, confortable et durable! SOLUTION RADON EN UNE APPLICATION! La solution pour un sous-sol sec, confortable et durable! BOISBRIAND 870 Curé Boivin, Québec J7G 2A7 1.866.437.0223 WATERLOO 440 Conestogo Road, Ontario N2L 4E2 1.888.783.0751

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : pas de référence Construction :

Plus en détail

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas

RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas RÉNOVATION ÉCONERGÉTIQUE Études de cas Octobre 2004 Numéro 9 Économies d énergie potentielles L économie d énergie globale peut atteindre les proportions indiquées ci-dessous si l on met en oeuvre toutes

Plus en détail

L isolation éco-biologique

L isolation éco-biologique L isolation éco-biologique thermique Les animaux à sang froid s adaptent à la température du milieu ; les mammifères, eux, ont besoin de maintenir une température interne constante. Pour introduire une

Plus en détail

Label Bâtiment Basse Consommation

Label Bâtiment Basse Consommation JUMELAGE Eco-Construction Label Bâtiment Basse Consommation CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 30-31 Janvier 2012 SOMMAIRE 1 Présentation du label Bâtiment Basse Consommation 2 Maitrise

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

maison passive exemplaire

maison passive exemplaire Texte Gwenola Doaré. Photos : Gilles Guiot et Gwenola Doaré. Chloé maison passive exemplaire La maison côté sud. Les bureaux à l étage sont équipés de capteurs reliés à l informatique, permettant de contrôler

Plus en détail

thermique Rénover sa maison > 250 une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans

thermique Rénover sa maison > 250 une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans La rénovation thermique > 250 Rénover sa maison > 250 pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans < 88 Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES. Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures

GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES. Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures Guide d installation ISOFOIL p. 2 de 5 DEVIS TECHNIQUE : Avis

Plus en détail

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air Poutres climatiques 2012 2.9 Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air poutre climatique active standard Unité confort poutre climatique passive poutre climatique sur demande Modèle

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

Présentation Novoclimat 2.0 - Maison Petit bâtiment multilogement (PBM) et Grand bâtiment multilogement (GBM)

Présentation Novoclimat 2.0 - Maison Petit bâtiment multilogement (PBM) et Grand bâtiment multilogement (GBM) Présentation Novoclimat 2.0 - Maison Petit bâtiment multilogement (PBM) et Grand bâtiment multilogement (GBM) Module 3 : Procédures de participation Novoclimat 2.0 et GBM Version : mars 2016 Plan de la

Plus en détail

C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie?

C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie? C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie? I) Énergie et puissance : rappels : L énergie E est la capacité d un système à produire du, de la ou de la. L unité légale d énergie est le joule (J), on mesure

Plus en détail

CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS)

CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS) CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS) Structure d acier ou de bois 1-a Structure d acier ou de bois Le système peut être fixé avec des attaches mécaniques (tel qu illustré) ou avec un adhésif (tel

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

>> >> >> La technologie au service de votre bien-être. De l eau chaude pour longtemps Une sécurité à toute épreuve Encore plus d économies d énergie

>> >> >> La technologie au service de votre bien-être. De l eau chaude pour longtemps Une sécurité à toute épreuve Encore plus d économies d énergie Eco-conception by Cor-émail C H A U F F E - E A U É L E C T R I Q U E ADVANCE La technologie au service de votre bien-être >> >> >> De l eau chaude pour longtemps Une sécurité à toute épreuve Encore plus

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Présentation...1 Avertissement...1

Présentation...1 Avertissement...1 TABLE DES MATIÈRES Présentation...1 Avertissement...1 ONGLET N o 1 Applications...2 Définitions...2-3 Exigences...5 Tableau A / indices par localité (sous 6000 degrés-jours)...7 Tableau B / indices par

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

Les fondamentaux du bioclimatisme. JC Mengoni, Conseils en éco construction

Les fondamentaux du bioclimatisme. JC Mengoni, Conseils en éco construction Autrefois Architecture pratique mais sans confort (vie dans les champs) Longue connaissance/expérience de la nature, du soleil, des vents Guerre 14 1.400.000 morts en France Perte des techniques traditionnelles

Plus en détail

WIN SYSTEM, la fenêtre performante

WIN SYSTEM, la fenêtre performante WIN SYSTEM, la fenêtre performante Win System, un fabricant attentionné et performant Depuis plus de 35 ans, Win System fabrique des fenêtres PVC et ALU de grande qualité. Pionnier dans la recherche de

Plus en détail

Rénovez votre maison et devenez admissible à une subvention!

Rénovez votre maison et devenez admissible à une subvention! En vigueur le 1 er janvier 2008 Rénovez votre maison et devenez admissible à une subvention! Vous voulez rendre votre maison plus efficace sur le plan énergétique? Voici comment réduire votre consommation

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines.

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. Introduction L étanchéité à l air d une paroi à ossature bois ou d une toiture isolée en pente est une notion primordiale

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Juin 2012 Série technique 12-103 Améliorations visant à rendre l enveloppe des habitations très éconergétique introduction Environ 30 % de l énergie consommée au Canada est utilisée

Plus en détail

condos avec Ascenseur & stationnement intérieur de 1 300 à 1 550 pieds carrés Grands 4 1/2 et 5 1/2 LE QUINZE CONDOMINIUMS

condos avec Ascenseur & stationnement intérieur de 1 300 à 1 550 pieds carrés Grands 4 1/2 et 5 1/2 LE QUINZE CONDOMINIUMS LE QUINZE CONDOMINIUMS condos avec Ascenseur & stationnement intérieur de 1 300 à 1 550 pieds carrés Grands 4 1/2 et 5 1/2 BUREAU DES VENTES 484 RUE DE L ATLANTIQUE MONT-SAINT-HILAIRE 450-467-3555 groupebbc.com

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 3 Les matériaux

Emprisonnons la chaleur 3 Les matériaux Emprisonnons la chaleur 3 Les matériaux 3.1 Isolant 3.2 Tableau des valeurs d isolation 3.3 Pare-air 3.4 Pare-vapeur LES MATÉRIAUX Si vous choisissez les bons matériaux et les installez de la bonne façon,

Plus en détail

Devis technique des unités

Devis technique des unités Devis technique des unités Revêtement extérieur : Façade brique rouge pour bien s'intégrer aux voisins, un style classique mais avec une touche plus contemporaine. Parement arrière en brique et accent

Plus en détail

GUIDE DU CONCEPTEUR VERSA-LAM 2.0E

GUIDE DU CONCEPTEUR VERSA-LAM 2.0E CALCUL AUX ÉTATS LIMITES CANADA GUIDE DU CONCEPTEUR VERSALAM E Rapport d'évaluation CCMC 12472R VERSALAM Système de planchers et de toits de haute performance GCVL 2 Le SIMPLE FRAMING SYSTEM LE SYSTÈME

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

uniformément dans toute la maison. sont élevés.

uniformément dans toute la maison. sont élevés. votre maison CF 19 Même si les générations antérieures s accommodaient de maisons peu isolées, la plupart des gens, de nos jours, souhaitent habiter des maisons confortables et chaudes. Aujourd hui, une

Plus en détail

sçíêé=ã~áëçå Les pavillons-jardins

sçíêé=ã~áëçå Les pavillons-jardins sçíêé=ã~áëçå CF 65 Un pavillon-jardin est un petit bâtiment résidentiel autonome sans sous-sol. On le place à l arrière ou à côté d une maison individuelle existante installée de façon permanente. Habituellement,

Plus en détail

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade.

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. 2 ISOVER Exigences maximales pour l enveloppe du bâtiment. La technique du bâtiment «moderne» confronte les architectes, les planificateurs

Plus en détail

KRONOMOB. Panneaux et isolants pour la construction bois. une nouvelle idée de l'habitat

KRONOMOB. Panneaux et isolants pour la construction bois. une nouvelle idée de l'habitat KRONOMOB Panneaux et isolants pour la construction bois une nouvelle idée de l'habitat kronobois kronotherm kronotec Le concept Kronomob a été développé par Kronofrance pour répondre aux besoins de l'eco-construction

Plus en détail

DESCRIPTION SOMMAIRE

DESCRIPTION SOMMAIRE DESCRIPTION SOMMAIRE Le bâtiment à vocations commerciale et résidentielle visité en date du 30 décembre 2009 comprend une première section construite en 1972 et une deuxième construite en 1989. SECTION

Plus en détail