EUROPE DES GRANDS FELINS LIBRES DANS UNE NATURE RESTAUREE INITIATIVE POUR UNE RENAISSANCE ECOLOGIQUE, SOCIALE ET CULTURELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EUROPE DES GRANDS FELINS LIBRES DANS UNE NATURE RESTAUREE INITIATIVE POUR UNE RENAISSANCE ECOLOGIQUE, SOCIALE ET CULTURELLE"

Transcription

1 EUROPE DES GRANDS FELINS LIBRES DANS UNE NATURE RESTAUREE INITIATIVE POUR UNE RENAISSANCE ECOLOGIQUE, SOCIALE ET CULTURELLE

2 Le présent travail est d abord et avant tout une mise en lumière de ce que fut et ce que pourra être la Civilisation Européenne dans sa relation à la Nature Sauvage. Sur un plan plus conjoncturel, elle est aussi une contribution au travail à venir des autorités européennes, exécutives comme législatives. La Commission Européenne a voté, le 15 Octobre 2008, la loi dite FLEGT («Forest Law Enforcement, Governance and Trade»). Il s agit d un projet de réglementation forestière, qui se veut ambitieux, et qui doit contribuer à en finir avec l exploitation illégale, à protéger les forêts dans le monde (notamment les sylves primaires) ainsi que la biodiversité, et réduire les effets des modifications climatiques. Le sommet de Poznan qui s est achevé le 13 Décembre 2008 n ayant pas débouché sur des progrès substantiels en matière de protection des forêts, la richesse, la qualité et l amplitude de FLEGT dans sa version définitive dépendra du degré de prise en compte par les commissaires et les parlementaires de documents tels que celui ci dans les tout prochains mois.

3 La forêt des Ardennes, surtout dans sa partie centrale, garda pendant des siècles son aspect formidable On la dépeignait comme le repaire de bêtes féroces étrangères à notre climat, lions, tigres, léopards. (Maury 1994) Cette avancée des milieux forestiers a certainement porté le tigre vers la Sibérie au Nord, vers les îles de la Sonde au Sud, de l autre côté de l équateur, et jusqu aux portes de l Europe à l Ouest, partout où on les observait il y a encore à peine un demi siècle. (Picq & Savigny 2004.p 45) Le totem le plus important des Samraïs est un arbre doté de tous les pouvoirs, le Krovain. Cet arbre magique fut apporté aux hommes par un tigre. En remerciement, les guerriers Samraïs renoncèrent à chasser le félin. Tigres et Samraïs vivent encore dans les collines de l Ouest du Tonlé Sap, un affluent du Mékong (Lou Matignon 2004, p. 62) «Tuez l Ours et vous êtes mort.» (Salingue 1997 dans Boulmier 2008) «Ossements desséchés Je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez.» Ezechiel 37

4 FORÊT, STEPPE, FELINS GEANTS : L ÂME DE L EUROPE, DE L OUBLI A LA RESURRECTION INTRODUCTION SOMMAIRE 1.DES GRANDS FELINS OUBLIES 1A. UNE PRESENCE SPECTACULAIRE, DE LA PREHISTOIRE AU 16 ème SIECLE Moyen Âge : forêt massacrée à l Ouest, Est sauvé par la steppe 15 ème siècle : l Europe chrétienne sauvée par la forêt 1B. DEPUIS LE 16 ème SIECLE : DECLIN PUIS EFFACEMENT 1C. QUELQUES ELEMENTS SUR LE PARCOURS HISTORIQUE DE 5 PREDATEURS EUROPEENS OUBLIES 2. UNE SOURCE TRIFIDE POUR LA CULTURE EUROPEENNE PROLONGEMENTS 1. La culture de l ours, des Pyrénées à la Corée 2. Culture de l ours et culture scythe : une version syncrétique en Asie centrale 2bis : Puissance, sophistication et influence de la culture scythe de la Mer Noire au Fleuve Jaune CONCLUSION L APOCALYPSE EST AUSSI UNE REVELATION BIBLIOGRAPHIE

5 INTRODUCTION L Europe, petite péninsule au carrefour de l Asie et de l Afrique, a bénéficié des apports faunistiques croisés de ces deux continents. De très nombreuses espèces sont eurasiennes, l endémisme européen étant un fait exceptionnel (Spalacidae danubiens, lynx ibérique). Genette, mangouste, porc épic du sud ouest de l Europe, et magots de Gibraltar sont tous originellement africains. Le lièvre «ibérique» et le chacal des Balkans sont tous deux afro asiatiques (Hainard 1987/1989). Cette biodiversité exubérante a assuré, dans un premier temps, la mise en place d une culture équilibrée et harmonieuse (Daraki 1994) Lors de l époque historique, l Europe a hébergé, sur son territoire, au moins quatorze grands carnivores terrestres dont cinq ne sont jamais mentionnés dans les répertoires de la faune européenne. Aux côtés du loup, du renard roux et du chacal, des ours brun et blanc, du blaireau et du glouton, des lynx boréal et ibérique, devraient être aussi mentionnés quatre grands félins, le lion, le tigre, le léopard et le guépard, et une hyène, la hyène rayée. La présence de ces derniers fut certes variable selon les époques et les espèces concernées, mais elle fut pour la plupart d entre elles significative jusqu au 16 ème siècle. Elle déclina par la suite puis devint carrément élusive au cours des dernières décennies, en concomitance à la destruction de leurs milieux de vie. Ce phénomène récent est assez comparable, de fait, à ce que fut l histoire du loup en France au cours du XXème siècle, celle d une absence à peu près complète, persillée d une présence épisodique, ponctuelle, et d une extrême discrétion. Cette histoire fut une simple parenthèse. Une famille de loups s installa dans les Alpes françaises en automne 1992, profitant de la reconstitution d un couvert forestier continu qui avait été rompu au cours du 19 ème siècle du fait d un élevage ovin et caprin écologiquement destructeur.même si leur nombre total reste modeste, ces animaux ont étendu leur distribution en territoire français depuis lors. Ces animaux, encore présents pour la plupart en Asie occidentale ou centrale, sont en rapport intime avec la culture européenne de l Antiquité à nos jours. La civilisation européenne a ses racines dans cette région. La mythologie grecque a pour points d'orgue l'enlèvement d'europe par le "taureau" Zeus sur les côtes libanaises, et celle d'alphésibée par le tigre Dionysos sur le fleuve Stollax, qui changera d'hydronyme à cette occasion pour prendre le nom de l'animal. Simultanément, les Scythes nomades d Europe orientale vouent un culte total aux prédateurs sauvages qu ils expriment dans un art à la puissance et l originalité inégalées. Ces racines sont conservées vivantes dans l'empire byzantin d'une part, et dans l'empire des steppes d'asie centrale d'autre part. La fondation du royaume de Moldavie (1351) par le transsylvain Dragos, sous l'emblême de l'aurochs, est probablement à la confluence de ces deux courants culturels. C est la Russie qui finira par reprendre à son compte l'héritage byzantin, mais qui portera aussi un terrible coup d arrêt à la civilisation nomade européenne. Aujourd hui, l'europe a la formidable opportunité de refonder sa culture originelle en

6 ouvrant ses espaces comme surent le faire les scythes en leur temps. Une audacieuse politique de restauration de vastes zones naturelles forestières, steppiques et marécageuses peuplées en particulier de grands félins constitue assurément un projet catalytique pour une nouvelle jeunesse d une civilisation aujourd hui alanguie et perplexe. 1. DES GRANDS FELINS OUBLIES L affirmation récurrente selon laquelle 5 grands carnivores ours, loup, lynx eurasien, lynx pardelle et glouton - ont survécu en Europe après la fin de la dernière glaciation (Linnell et Salvatori 2008) sont clairement démentis par les faits. De ce point de vue, les monographies que Robert Hainard consacra aux mammifères sauvages d Europe dans l ouvrage du même nom méritent d être complétées par celles du lion, du tigre, du léopard, du guépard et de la hyène rayée. 1A. UNE PRESENCE SPECTACULAIRE, DE LA PREHISTOIRE AU 16 ème SIECLE La grande faune européenne fut particulièrement riche au cours de la préhistoire. Lors de certains maxima interglaciaires, les îles britanniques hébergeaient des aurochs, des bisons et même des hippopotames. Dans le même temps, des tigres étaient vraisemblablement présents en Europe occidentale (Kitchener et Dugmore 2000). Au Pleistocène supérieur, l espace européen dans son ensemble abritait une faune de grands prédateurs impressionnante : 2 espèces (respectivement) d ours, de hyènes, et de lynx, aux côtés du glouton, du loup, mais aussi du lion, du tigre, du léopard et du guépard. Cette grande richesse faunistique était assurée par la qualité du milieu dans lequel ces animaux évoluaient : une gigantesque sylve caducifoliée occupait une partie de l Europe, de l Angleterre et la Galice jusqu à Moscou, et du Sud de la Suède jusqu à l Aquitaine. Les espèces décidues couvraient également, en Asie orientale, une vaste contrée comprenant une partie de la Mandchourie, de la Corée et du Japon. De plus, on trouvait, sur une large bande mal délimitée située entre les immenses steppes d Asie centrale et la taïga nordique, une frange que les biogéographes appellent la steppe arborée. Celle ci, sur certaines parcelles, était presque exclusivement composée de maigres bouleaux et de saules (dans Kister, sans date). Les rives inondables de certains fleuves pouvaient être d une largeur considérable. Elles étaient recouvertes d un complexe végétatif très riche et extrêmement dense - graminées de plus de 3 mètres de hauteur, phragmites de 6 à 8 mètres qui abritaient d immenses troupeaux de sangliers et de fortes populations de tigres (Berg 1941, Chegodaev 2008). Même aux confins du désert de Gobi, la steppe était parsemée de petits lacs (Farale 2006). Ainsi, l aire de distribution de l Aurochs, du rhinocéros laineux et du daim à large ramure pouvait elle s étendre de la Mandchourie à l Angleterre. La fin de la dernière période glaciaire n entraîne pas la disparition des grands félins d Europe, pas plus que celle de très grands herbivores. L optimum humide néolithique qui intervient il y a 8000 ans doit être considéré, sur le plan climatique, comme le dernier maximum interglaciaire en date : il permet une

7 expansion importante des hardes de sangliers et de cerfs, et une augmentation des populations de lions, de léopards et de tigres dans le sud de l Europe, entre mer noire et Méditerranée. Les tigres atteignent à cette époque leur distribution la plus vaste (qui se réduira aux abords du réseau hydrographique d Europe orientale à partir de l aride post néolithique). Vers 480 avant J.C., Hérodote, Aristide et Pausanias parlent du nombre considérable de lions en Macédoine, Thrace (actuelle Roumanie), Thessalie (Grèce). Au Nord Ouest, quelques siècles plus tard, la gigantesque chênaie hêtraie abritant une faune extraordinairement riche impressionne Jules César mais le recul de celle ci est déjà nettement perceptible. L homme politique romain évoque, dans ses «Commentaires» «le bois impénétrable qui s étendait au Nord des Alpes et formait un ensemble sauvage et mystérieux sur les terres des barbares (comprendre : les chasseurs cueilleurs), où précisément, sont établies aujourd hui les populations humaines les plus favorisées (comprendre : les sédentaires agriculteurs et citadins).» Mais une énorme forêt primaire est toujours en place jusqu en Europe orientale. Citons encore Jules César : «Il faut neuf journées de voyage pour traverser la forêt hercynienne dans sa largeur. Elle commence aux confins du territoire des Helvètes et s étend, en suivant le cours du Danube, aux possessions des Daces. De là, partant du fleuve vers la gauche, elle couvre une infinité de provinces différentes personne ne peut prétendre avoir découvert l endroit où elle se termine.» (dans Kister, sans date). Dans ce refuge encore intact vivaient des bisons, des aurochs, des ours et vraisemblablement des léopards (dont la chasse était encore très prisée par le prince kiévien Vladimir au 10 ème siècle) aux côtés de peuplades de chasseurs. Au 7 ème siècle, la France de Dagobert compte des zones marécageuses immenses. L essentiel de l Auvergne, de la Brie, de l Alsace et de la Lorraine, est méconnu, ici laissé dans un état quasi sauvage (comme aussi la Sologne) et là dominé par la forêt à peine pénétrée. Tout le monde admet l existence d une énorme forêt primitive, qui couvrait à peu près tout le sol, peuplée d animaux et d hommes sauvages (Bouvier Ajam 2000). Moyen Âge : forêt massacrée à l Ouest, Est sauvé par la steppe La forêt caducifoliée est mise à mal en Europe occidentale au Moyen Âge : la nature est dévastée, les agriculteurs et citadins portent un coup fatal aux chasseurs cueilleurs. Ours et chênes géants subissent de véritables campagnes d extermination sous Charlemagne, car objet de vénération des Saxons forestiers (Pastoureau 2007). En Angleterre, les félins sont détruits dès le début de cette période, suivis par l ours au 11 ème siècle et le loup au 15 ème siècle (Planhol 2004). Par contre, l Europe centrale et surtout orientale conserve un complexe forestier et steppo lacustre quasi intact jusqu au 16 ème siècle, conséquence directe de l émergence de la civilisation scythe dans cette région pendant l Antiquité : ces populations originaires d Asie centrale renoncèrent à la sédentarité et optèrent pour une vie de pasteurs nomades, ayant une compréhension très fine des équilibres naturels. Leur rôle et leur influence fut décisive pendant plus d un millénaire. La Hongrie est à cette époque essentiellement constituée d une plaine herbeuse, la puszta, la zone carpatique est quasiment inviolée par les sédentaires. Les princes valaques et moldaves des 14 ème et 15 ème siècles évoquent plus des

8 cavaliers scythes que les monarques d une civilisation sédentaire. En 1351, le transsylvain Dragos fonde le royaume de Moldavie à l issue de la poursuite d un aurochs, qu il prend comme emblême du nouveau royaume. Les graminées de la steppe ukrainienne sont si hautes que les nomades sur leurs petits chevaux n ont aucun mal à s y dissimuler entièrement dans leurs manœuvres d approche des communautés villageoises qu ils razzient. Plus à l Est, dans les immenses plaines kazakhs et kirghizes, il n est même pas exclu que le daim à large ramure ait survécu jusqu à l ère chrétienne, et le rhinocéros laineux au moins jusqu au 10 ème siècle ( Planhol 2004). Les populations de tigres et léopards y sont importantes, parfois considérables. Les guépards, utilisés massivement comme auxiliaires de chasse, y sont quelque peu préservés. Parmi les espèces sociales, les loups et les hyènes tendent à occuper progressivement les niches de lions en déclin, ces animaux souffrant beaucoup plus que les autres des interventions humaines directes (et notamment la chasse de prestige pratiquée à très grande échelle du Nil à l Indus). 15 ème siècle : l Europe chrétienne sauvée par la forêt Les régions de la Mer Noire et des Carpathes danubiennes avaient conservé, au sein de leurs populations, des manières d être proches de celle des Scythes de l Antiquité et des huns d Europe du début du Moyen Âge, notamment certains de leurs dirigeants politiques.. On peut notamment citer, au 14 ème siècle, le transsylvain Dragos, fondateur du royaume de Moldavie en 1351 à l issue, selon la légende, d une chasse à l aurochs, et, au 15 ème siècle, le hongrois Etienne Bathory, le moldave Etienne et le valaque Vlad Dracula (Cazacu 2004). Le troisième jouera un rôle de premier plan dans la résistance à l invasion turque. Ce combat de la «chrétienté» contre «l islam» est en fait la continuation de celle des chasseurs pasteurs contre les citadins. Après l entrée à Constantinople de Mehmet II en 1453, le conquérant ottoman poursuit son offensive à l ouest et rien ni personne ne semble pouvoir l arrêter. La Valachie constitue à cette époque un véritable verrou forestier qui protège l occident. Mehmet va devoir y affronter un guerrier émérite, Vlad Dracula, qui lui infligera de terribles défaites. En 1458, à l issue d un revers aussi cinglant qu inattendu, les turcs fuient en Anatolie, laissant Constantinople à la merci des vénitiens, qui ne saisissent pas cette occasion inespérée. En 1462, Vlad disloque les populations alliées aux ottomans, et Mehmet échappe d un cheveu à la mort dans son propre camp à la suite d une opération nocturne particulièrement audacieuse de son adversaire. A chaque fois, les populations civiles valaques sont protégées des turcs parce que cachées méthodiquement dans les forêts impénétrables. Ces derniers subiront de nouveaux et cinglants revers à la fin du 16 ème et au début du 17 ème siècles. Deux siècles plus tard (1655), un boyard valaque expliquait : «Nous remercions Dieu Tout Puissant de ne pas avoir de châteaux forts dans notre pays Nous avons ces montagnes et ces forêts qu aucun ennemi ne peut vaincre. Si nous avions eu des châteaux, voici longtemps que les Turcs nous en auraient chassés. A cause de cela, il est certain que les Turcs n ont jamais eu la force de conquérir la Valachie ou d y rester» (Cazacu 2004).

9 1B. DEPUIS LE 16 ème SIECLE : DECLIN PUIS EFFACEMENT A partir du 16 ème siècle, l Eurasie connaît une deuxième rupture écologique, sociale et culturelle : après l éradication des chasseurs cueilleurs forestiers dans l Occident médiéval, la civilisation pastorale subit un déclin vertigineux sous la pression de l artillerie du nouvel état russe, et plus encore de ses propres divisions internes exploitées par ce dernier. Les «kazaks» (mot turc signifiant «fugitifs») rebaptisés «cosaques» par les russes deviennent le fer de lance nomade de la conquête de l Asie centrale par la Moscovie (Roux 1993). Grands félins et hyène rayée subissent cette révolution de plein fouet : leurs populations déclinent progressivement, puis plus rapidement à partir de la deuxième moitié du 19 ème siècle. Un siècle plus tard, la présence de certains d entre eux (tigre, lion), était au mieux élusive. 1C. QUELQUES ELEMENTS SUR LE PARCOURS HISTORIQUE DE 5 PREDATEURS EUROPEENS OUBLIES LE LION Panthera leo europaea (P.l.persica) Dominance préhistorique multicontinentale : Afrique, Eurasie (y compris Europe occidentale), Amérique du Nord, Amérique du sud Ouest jusqu au Pérou (Verescagin 1969) Présent en populations énormes de l Europe du Sud à l Inde au début de l époque historique. Mentionné comme présent «en nombre considérable en Macédoine, Thrace et Thessalie» par Hérodote, Pausanias et Aristide, au 5 ème siècle avant J.C. Extinction officielle en Europe du sud ouest : 1 er siècle de notre ère Présence dans le Caucase au moins jusqu au 10 ème siècle, et même, en Asie centrale russe, jusqu au 19 ème siècle ( Boule 1906, Planhol 2004) notamment dans les «jungles ripuaires de l Amou Daria». L identité d au moins une partie de ces derniers est toutefois douteuse. Il s agit peut être, en effet, de tigres de la Caspienne (dont le pelage apparaït gris dans la tugaï). Extinction officielle en Turquie : 1890, en Irak : 1942, en Iran : LE TIGRE Panthera tigris virgata Ce tigre et celui de Sibérie constituent une seule souche, le premier étant simplement le produit de l essaimage vers l ouest du second. La séparation s effectua à partir de l aride post néolithique. Les connections génétiques entre les

10 deux populations furent ensuite ténues mais ne furent probablement jamais complètement interrompues jusqu au 19 ème siècle.. Des documents comme la carte de distribution des uns et des autres publiée par Jackson (1996) et les éléments fournis par Prynn (1980) se complètent parfaitement, telles les pièces d un puzzle soigneusement ajustées. Le tigre du Lop-Nor est considéré par Prynn comme un «intermédiaire» génétique entre les deux variétés, ce qu il est aussi sur le plan géographique. Les travaux du généticien Carlos Driscoll (Driscoll 2008, Driscoll & al.2009) confirment le fait et vont plus loin: sur le plan évolutif, un assez récent essaimage vers l Est de population de tigres d Eurasie occidentale serait à l origine des populations actuelles de tigres de l Amour (carte particulièrement éclairante). Présent jusque dans l Arctique européen lors des maxima interglaciaires du Pléistocène supérieur et de l optimum humide néolithique (de même vraisemblablement qu en région danubienne dans le dernier cas). Boule (1906) évoque la présence du tigre en Europe septentrionale et orientale. Il tient au préalable à se démarquer nettement de nombre de ses collègues qui situent le tigre en Europe centrale et occidentale, ce qu il réfute, comme le feront ses successeurs, à l exception de l allemand Groiss (1996). Tchersky (cité par Boule 1906) qui a décrit et figuré les ossements de tigres en Sibérie orientale, retrouve des restes identiques en Sibérie occidentale (cavernes de l Altaï), dans les bassins de la Volga et de l Oural. Les projections cartographiques sur les maxima interglaciaires publiées par Kitchener et Dugmore (2000) vont dans le même sens. La forêt caducifoliée constituait le milieu naturel de ces animaux. Elle s étendait à cette époque (et jusqu au début de l époque médiévale), du Japon septentrional (où les tigres étaient d ailleurs présents) aux régions les plus occidentales de l Europe. Panthera tigris virgata est vraisemblablement présent en Europe du Sud et de l Est - jusqu en Hongrie pendant les périodes de domination des pasteurs dans cette zone (dans certains contes, le roi des Scythes est figuré à cheval sur un tigre gigantesque). Il reste bien implanté entre l Anatolie et la Mer d Aral jusqu au siècle dernier. L animal est détruit sciemment en Russie avant que son milieu ne subisse le même sort : lors de l achèvement du chemin de fer transcaspien en 1906, est lancé un très vaste programme de transformation de la steppe d Asie centrale en champs de coton. L armée est alors chargée d exterminer au préalable les tigres vivant dans ces régions. Le massacre est systématique pendant un quart de siècle (les changements dans l agriculture ne commençant à prendre effet que dans les années 30, puis, à beaucoup plus grande échelle, dans les années 60. En 1934, tigres eurasiens et tigres de Sibérie ne sont plus représentés que par quelques dizaines d individus. On ouvre des réserves naturelles pour sauvegarder les survivants mais ce qui sera un succès pour les tigres de Sibérie s avèrera vain pour leurs congénères occidentaux (Prynn 2003). Au Tadjikistan, les tigres se réfugient en grand nombre dans les gorges de rivières de montagne. Une réserve naturelle, «le ravin du tigre» (Tigrovaya Balka) est créée à leur intention en 1938 (Cagnat com.pers.). Une dernière et impressionnante migration de ces animaux suivant les troupeaux de

11 sangliers intervient dans région aralienne en Novembre L animal disparaît en Iran presque en même temps qu en Russie (fin des années 50 / début des années 60), Officiellement disparu du Tadjikistan depuis 1954, il continue pourtant à être objet d attention pendant les années 60, pendant lesquelles l amende pour braconnage le concernant est portée à 1000 roubles, ainsi que l explique un article d un ouvrage en langue russe sur les espèces menacées de ce pays, «Le livre rouge du Tadjikistan 1988, Cagnat com.pers.). Il survit tardivement en Anatolie orientale, vraisemblablement au moins jusqu au début des années 90 ( in Sennepin 2008a). Une présence élusive de l animal dans l Ouest des monts Zagros n est pas à exclure totalement (témoignage présenté en 2001 à Can et Lise 2004). L animal aurait également été vu au Kazakhstan à la fin des années 80 (Kashkarov communication personnelle). Cet individu fut abattu sur les flancs du mont Elbourz, en Iran. Sa peau est conservée au British Museum, à Londres. Ses stries étaient rousses (Burton & Burton 1969). LES LEOPARDS Panthera pardus saxicolor + P.p. tulliana Le léopard préhistorique est présent dans de nombreuses régions en Afrique et en Eurasie (Europe occidentale incluse). La situation est complexifiée par le fait que léopard et jaguar sont très proches sur le plan évolutif, et se sont séparés à partir d une souche commune née en Asie centrale (on connaît au moins un jaguar préhistorique européen (Turner & Anton 1997). Le léopard se maintient en Europe occidentale vraisemblablement jusqu au début de l époque médiévale et le reflux de la forêt caducifoliée sous la hache des sédentaires. Il se maintient encore pendant des siècles en Europe orientale et méridionale. Le prince kiévien Vladimir (10 ème siècle) apprécie la chasse au léopard et la fait illustrer sur des tapisseries. P.p. saxicolor est toujours présent aujourd hui dans plusieurs pays d Asie centrale (Jackson 1996) dont l Iran (Abdoli & al.2008, Ghoddousi & al. 2008). P.p.tulliana est officiellement disparu en Turquie orientale depuis 1974, mais les interrogations concernant une présence élusive dans la région sont les mêmes que celles concernant le tigre (Can et Lise 2004). Un spécimen a été aperçu à l ouest d Ankara en 1989 et le biologiste Tansu Gurpinar qu une dizaine de représentants de cette variété habitent les montagnes côtières de l ouest de la Mer Noire dans la partie nord de la Turquie et au sud des montagnes Toros. Un guide nommé Vedat Palendoken affirme que huit ou dix léopards sont vus

12 du côté de Hakkari, des chasseurs en ont repéré près de Mugla et au Nord de Marmaris, et des gens en ont aperçu sur la péninsulke de Dilek, en face de l île grecque de Samos toute proche, soit à quelques encâblures du territoire de l Union européenne (Christen 2000). Il resterait encore aujourd hui 10 à 15 individus dans les monts Taurus. LE GUEPARD Acinonyx jubatus venaticus Le guépard préhistorique était présent dans de très nombreuses régions d Afrique et d Eurasie, Europe occidentale incluse. La situation est complexifiée par le fait que guépard et puma sont proches sur le plan évolutif et dérivent d une souche commune des steppes d Asie centrale (on connaît l existence d au moins deux guépards américains (Turner & Anton 1997)). Utilisé pour la chasse au Moyen Orient et en Asie centrale, - il fut importé dès la plus haute antiquité par des princes arméniens -, le guépard asiatique, plus grand que son congénère africain, a la fourrure plus longue et plus sombre, a été, de ce fait, à la fois préservé et détruit de cette manière, jusqu au 19 ème siècle. L empereur moghol Akbar le Grand avait 1000 guépards dans ses écuries de chasse et en aurait capturé 9000 à l état sauvage pour entretenir sa collection (Jackson & al. 1996). Il a disparu de Russie méridionale au début des années 40 (Kashkarov & al. 2008) et d Asie centrale (officiellement) au cours des années 60 et 70 (Jackson & al. 1996). Il en resterait encore quelques dizaines en Iran (Jowkar & al. 2008). Des guépards africains ont déjà été importés (comme auxiliaires de chasse). Certains se sont échappés et des croisements avec leur congénère asiatique se sont peut être déjà produits. Des introductions destinés à renforcer numériquement les guépards iraniens sont à l ordre du jour, et la question fait controverse parmi les naturalistes. Au Kazakhstan, le guépard, officiellement disparu dans les années 70 (Jackson & al. 1996), a été observé à plusieurs reprises au cours des années 80 et 90. Dans le dernier cas, il s agissait d une mère et de ses deux enfants vus par de nombreux passagers d un bus à côté de la Mer Caspienne (Péninsule de Buzachi) (Kashkarov, communication personnelle). Considéré officiellement comme éteint en Afghanistan depuis les années 50, le guépard y a peut être survécu en très petit nombre, dans des zones reculées, jusqu à aujourd hui (Manatu & Nogge 2008). LA HYENE (Hyaena hyaena) La hyène, animal social et ubiquiste, est présente en Europe (notamment) depuis la préhistoire, où elle était représentée par plusieurs espèces. Même si sa présence s est faite plus discrète pendant la période historique, elle n a peut être jamais complètement disparu du territoire européen et circum - européen, y compris récemment.. Elle est encore présente, notamment, en Turquie (plusieurs centaines d individus fractionnés géographiquement en 3 ou 4 groupes, Can & Lise 2004).

13 Un individu fut abattu le 9 janvier 2006 à Hathay (Can &Lise 2006). Individu abattu en 2001dans le Sud est de la Turquie ( Can & Lise 2006). Par contre, les observations faisant état de la présence de la hyène striéé en 2002 dans des gorges de la chaïne des Rhodopes, au Sud ouest de la Bulgarie,n étaient peut être liées qu à un animal enfui d un cirque ambulant passant dans la région deux semaines avant la découverte de son corps écrasé sur une route (Berthoud com.pers). Deux autres grands carnivores sont toujours présents dans l espace russe : L Once (léopard des neiges) Le Dhôle (loup rouge) 2. UNE SOURCE TRIFIDE POUR LA CULTURE EUROPEENNE EUROPE DU NORD ET DE L EST : CULTURE DE L OURS ET DE LA FORÊT (chasseurs cueilleurs) Depuis la préhistoire, le culte de l ours est présent dans l Europe forestière et montagnarde, c est à dire sur l essentiel de l espace européen jusqu à l antiquité (Pastoureau 2007). Il reste très prégnant chez les germano scandinaves jusqu au Moyen Âge, (où il est officiellement détruit par Charlemagne, qui soumet les Saxons et organise des battues d extermination des ours en 773 et 785), en Europe orientale et dans les régions montagneuses d Europe occidentale et centrale, jusqu au siècle dernier, voire jusqu à aujourd hui dans certaines régions, où son influence culturelle est explicite (Pyrénées, Carpathes ) STEPPES D EUROPE ORIENTALE : LA PREDATOLATRIE (pasteurs) Au 7 ème avant J.C. des populations sédentaires d Asie centrale, les Scythes, choisissent le nomadisme, donnant naissance à une civilisation originale, des plateaux de l Altaï à la mer Noire et la putszta (prairie) hongroise. Ils vouent un culte particulier à la Nature dans ce qu elle a de plus sauvage c est à dire de plus libre (Schiltz 1994, Lebedynsky 2001, Sennepin 2007b) et notamment

14 au cerf et aux grands félins (lion, léopard, tigre). Leurs réalisations artistiques, d une beauté à couper le souffle, illustrent parfaitement cette intimité mentale avec les prédateurs (Schiltz 1994). Les Huns d Europe marquent directement l Europe occidentale de cette influence civilisationnelle aux 4 ème et 5 ème siècles (Escher & Lebedynsky 2007). Au Moyen Âge, Les empires des steppes d Asie centrale assument cet extraordinaire héritage (Chuvin 1999, Farale 2006, Jiang Rong 2007) jusqu au 16 ème siècle. La stratégie guerrière de ceux ci, qui leur permit de bâtir en quelques décennies le plus grand Empire de tous les temps, était directement inspiré des techniques chasseresses des hordes de loups (Jiang Rong 2007). L abondance de grands carnivores en Eurasie occidentale jusqu au 16 ème siècle est directement liée à la domination des descendants de la civilisation scythe dans cette région. Une mosaïque de grands prédateurs terrestres d une richesse inouïe constituait en effet l environnement quotidien des nomades des steppes. Cet assemblage extraordinaire s est maintenu en Russie méridionale jusque dans les années 40 (Berg 1941) à l exception du lion, vraisemblablement disparu dans cette région quelques décennies plus tôt (Boule 1906). Il s agissait de cinq grands félidés : lion, tigre, léopard, guépard, lynx, de quatre grands canidés : loup gris, dhôle, chacal, renard roux, de trois grands mustélidés : blaireau, glouton, ratel, d un ursidé : ours brun, et d un hyénidé : hyène rayée. Les huns d Europe sacralisaient le glouton mâle pour ses vertus combattantes. Les mongols s inspiraient des loups pour leurs opérations guerrières (Jiang Rong 2007). Il est fort possible qu ils fussent également fort impressionnés par celles des dhôles (ou loups rouges) dont les groupes dépassaient 100 individus REGION MEDITERRANEENNE : CULTURE DU TIGRE ET DU TAUREAU (agriculteurs et citadins) On réduit souvent, à tort, les racines de la Civilisation Européenne à ce que nous imaginons «être la «Culture grecque», négligeant les civilisations nomades des chasseurs - cueilleurs et des pasteurs. Qui plus est, la Civilisation Grecque repose sur une dialectique mal connue dont est évacuée la plupart du temps une dimension essentielle. En effet, en Grèce comme ailleurs, le passage d une société basée sur le culte rendu à une Nature généreuse à celui d un pillage ostensible de celle ci sur le mode guerrier fut violent et douloureux. Le Prométhéisme écrasant un symbolisme biodiversitaire préexistant provoqua une déchirure, qui fut à l origine de la Tragédie Grecque, ce qui a été magnifiquement démontré par Maria Daraki (1994). Son ouvrage «Dionysos et la Déesse Terre» est particulièrement éclairant sur ce que fut «la Pensée sauvage grecque», aux antipodes des «lois de la Cité». Il apporte aussi une explication historique passionnante au renforcement du culte de Dionysos à l âge classique, logique compensatoire qui constitue une véritable revanche institutionnelle d une représentation fine, complexe et harmonieuse du Monde, de la Mort, du Temps et de l Espace, que l idéologie sédentaire avait profondément meurtrie. Dionysos est associé à des plantes et des animaux dont la plupart n ont rien à voir

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Belin 2009 L empire byzantin et l empire carolingien sont tous les deux chrétiens. Mais leurs pratiques religieuses sont différentes : quelles sont-elles?

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Quelles sont les principales différences entre les pratiques religieuses des chrétiens d Occident et des chrétiens d Orient? Eglises Eglise d Occident

Plus en détail

L ORIENT ANCIEN. Sculptures du jardin de Babylone. Roi de Mésopotamie

L ORIENT ANCIEN. Sculptures du jardin de Babylone. Roi de Mésopotamie L ORIENT ANCIEN Sculptures du jardin de Babylone Roi de Mésopotamie I] L Ecriture pour compter et conter. Introduction : a) L Ecriture est née vers -3500, au milieu du IVème millénaire avant notre ère

Plus en détail

les Carnets du p a ra d oxe

les Carnets du p a ra d oxe les Carnets du p a ra d oxe L É L É P H A N T dans l histoire du cinéma Dès les débuts du cinéma, le récit de voyage passionna les foules. NANOUK L ESQUIMAU de Robert Flaherty ou CHANG fure n t d énormes

Plus en détail

«Le loup n est qu un chien sauvage.»

«Le loup n est qu un chien sauvage.» «Le loup n est qu un chien sauvage.» Il n y a pas plus de différence entre un chien et un loup qu entre un Français et un Anglais. Robert Wayne, cité par Libération, 13 avril 1994 Non seulement il est

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

Naissance de l écriture.

Naissance de l écriture. Naissance de l écriture. Le Proche-Orient : l écriture par Grégory CHAMBON, maître de conférences en histoire des sciences et techniques de l Antiquité et en assyriologie1 à l'ubo. Sommaire I. Pourquoi

Plus en détail

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants).

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). J utilise avec les élèves le manuel CE2 Histoire Géographie édité par Les ateliers Hachette (j adore cette collection). Les illustrations ci

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne

chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne Partie 1 : L' ORIENT ANCIEN au 3ème millénaire avt JC chap.1 : La Mésopotamie chap.2 : L'Egypte ancienne Chap. 1 : La Mésopotamie au 3ème millénaire avt JC Ne pas copier. Pour survivre, les hommes ont

Plus en détail

OCCIDENT. L'Occident existe-t-il encore? Préambule. Rappel question. Thèse Idée maîtresse. Annonce de plan

OCCIDENT. L'Occident existe-t-il encore? Préambule. Rappel question. Thèse Idée maîtresse. Annonce de plan OCCIDENT LAROUSSE. Ensemble des peuples habitant les pays de l'europe de l'ouest ; civilisation des peuples qui habitent ces pays (avec majuscule). Ensemble des États du pacte de l'atlantique Nord. Page

Plus en détail

ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME

ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME Définition Le terme «écotourisme» est récent : on estime sa première apparition dans la littérature en 1978, le développement de l activité elle-même datant d environ

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul

Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul Texte : Michel Guillaume et Jean-Paul Bardoul En septembre 2012, un nid de Frelon asiatique a été découvert au Val-André. Bien camouflé et difficilement accessible au sommet d un conifère, il a cependant

Plus en détail

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS Plan National d'actions Chiroptères 2009-2013 CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES 02 LES CHAUVES-SOURIS Seuls mammifères à vol actif ; 34 espèces présentes en France métropolitaine ; Insectivores (quelques

Plus en détail

sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton

sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton worm que mentionne Stoker, le dragon est bien décrit

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011

N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 N 4 Du 16 au 22 nov. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est qui, ce frelon asiatique? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE 1 - Voici les mots

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

LE PROCÈS DE MACHIAVEL

LE PROCÈS DE MACHIAVEL LE PROCÈS DE MACHIAVEL II. L INTENTION POLITIQUE DE BOCCALINI Boccalini était-il antimonarchiste et républicain ou n était-il qu un observateur résigné, sarcastique, sceptique? Deux raisons principales

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET 1 ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET Introduction L Internet a révolutionné notre façon d échanger des idées, des informations et des marchandises. Tout naturellement, cette technique

Plus en détail

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Le canal du Midi, un patrimoine exceptionnel Une vitrine. L inscription par l Unesco en 1996 sur la liste du patrimoine

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

un très vieux parent!

un très vieux parent! Le parcours des objets,... de la fouille au musée! Dessin : Sonia Souvenir CEDARC Tous les objets présentés dans le musée ont été découverts lors de fouilles archéologiques. Ils ont été dégagés de la terre,

Plus en détail

Le réseau des lacs alpins

Le réseau des lacs alpins François TRUSSON Chargé de mission «montagne», Conseil régional Rhône-Alpes Le réseau des lacs alpins L es montagnes occupent une place importante dans la maîtrise et à la réduction des pollutions, mais

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité Monsieur le Maire, Eric LEJOINDRE Mesdames et Messieurs Les enseignants et représentants de l Education Nationale Mesdames et Messieurs les Présidents et représentants d associations patriotiques Mesdames

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Le Canada en faits. L histoire du Canada. Les premiers postes coloniaux

Le Canada en faits. L histoire du Canada. Les premiers postes coloniaux Le Canada en faits L histoire du Canada Empruntant une bande de terre qui unissait alors la Sibérie à l Alaska, les Autochtones seraient arrivés d Asie il y a des milliers d années; certains se sont installés

Plus en détail

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes,

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, Introduction «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, d histoires insolites et de mystères inexplicables. Elle vous entrainera dans un chaos thématique prédéterminé afin de vous plonger dans

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Romi. avec. Artistes en herbe. Romi Caron. l histoire. Je peins

Romi. avec. Artistes en herbe. Romi Caron. l histoire. Je peins Je peins l histoire Romi avec Artistes en herbe Romi Caron Je peins l histoire Romi avec Romi Caron Je peins l histoire Romi avec Ce livre te propose 14 ateliers de peinture à réaliser en classe ou à

Plus en détail

THEME 2 : MONDE ANTIQUE

THEME 2 : MONDE ANTIQUE 16 CHAPITRE DEUX: CITOYENNETÉ ET EMPIRE A ROME (I-III SIÈCLE AP JC). CHAPITRE DEUX : CITOYENNETÉ ET EMPIRE À ROME AU Ie - IIIe SIECLES AP J.C. INTRODUCTION CARTE DE L EMPIRE AU II AP JC. 1 / Quelle est

Plus en détail

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr Chauve-Souris Auvergne Place Amouroux 63 320 Montaigut-le-Blanc Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr www.chauve-souris-auvergne.fr Association d étude et de conservation des chiroptères

Plus en détail

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI)

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) Un partenariat en appui aux politiques environnementales en Afrique de l Ouest PROGRAMME AFRIQUE CENTRALE ET OCCIDENTALE

Plus en détail

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL

CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL CILDA 2010 Le 17 décembre Hôtel Clarion 202 rue de Rivoli LE FRELON ASIATIQUE INTERVENTION DE CLAIRE VILLEMENOT DU MUSEUM NATIONAL Consulter le site Web inpn.mnhn.fr Présentation de l individu 2 espèces

Plus en détail

CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES. CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail.

CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES. CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail. CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail.com Espèces locales et territoire, un destin commun? Pâturage

Plus en détail

* Extraits d'un entretien effectué dans le Karyassa 'supres de membres d'un clan Tamashek, les Kel Taddak. Document présenté par Etienne Le Roy.

* Extraits d'un entretien effectué dans le Karyassa 'supres de membres d'un clan Tamashek, les Kel Taddak. Document présenté par Etienne Le Roy. (< Le chez soi pour nous, c'est l'eau 11 Cet entretien a été réalisé chez les Tamashek par J.-M. Yung le 30 novembre 1988, et traduit U au pied de la dune n. Il nous a impressionné. Le choix des extraits

Plus en détail

ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers 385.

ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers 385. Fête célébrée le 17 mars (March 17th) par les Irlandais pour honorer SaintPatrick, un missionnaire qui a converti l Irlande au christianisme. ORIGINES : St Patrick, patron des Irlandais, serait né vers

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU PARC DES OISEAUX PARCOURS THÉMATIQUES A T E L I E R PÉDAGOGIE SPECTACLE A C T I V I T É S DÉTECTIVES EXPERIENCE SITES DE PRESENTATION DÉCOUVERTE BIODIVERSITÉ JEUX ENCADREMENT

Plus en détail

Tous semblables et tous différents

Tous semblables et tous différents Chap. 1 Tous semblables et tous différents I. Caractères communs et caractères propres Caractère commun : Caractère normalement possédé par tous les êtres humains. On parle aussi d'attribut humain. Caractère

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

Thème : La civilisation grecque. Chapitre n 1 Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme

Thème : La civilisation grecque. Chapitre n 1 Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme Thème : La civilisation grecque Chapitre n 1 Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme 1 Point de départ : C est quoi un Grec? Introduction : Dans l Antiquité, la Grèce est formée d une multitude

Plus en détail

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Chapitre 8 Le bestiaire «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Table des matières Table des matières... 2 Le bestiaire... 3 Fiche de créature... 4 Styles de combat...

Plus en détail

III Les Sumériens ont inventé l écriture

III Les Sumériens ont inventé l écriture Qui a inventé l écriture? III Les Sumériens ont inventé l écriture Au IV e millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens, habitants de Mésopotamie, se mirent à tracer les plus anciens signes d écriture

Plus en détail

Le frelon asiatique- Vespa velutina

Le frelon asiatique- Vespa velutina Le frelon asiatique- Vespa velutina Biologie et description : le frelon asiatique Vespa velutina, est très facile à reconnaître car c est la seule guêpe en Europe à posséder une livrée aussi foncée : -

Plus en détail

Titre de la thèse : «L Inde vécue. De l objet à la société, les Français à Pondichéry au XVIII e siècle - 1700-1778»

Titre de la thèse : «L Inde vécue. De l objet à la société, les Français à Pondichéry au XVIII e siècle - 1700-1778» LE DOUDIC Kévin Doctorant en Histoire Moderne Document actualisé le 03/01/2015 THÈMES DE RECHERCHES Titre de la thèse : «L Inde vécue. De l objet à la société, les Français à Pondichéry au XVIII e siècle

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Devenez partenaire SMART

Devenez partenaire SMART Aidez les éco-gardes en première ligne de la conservation... Devenez partenaire SMART ?Qu est-ce que SMART? Développé par des organisations internationales de protection de la nature en proche collaboration

Plus en détail

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Connaissance et gestion des zones humides : Lagunes et marais Formation ATEN / Pôle lagunes

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

EXPOSITION: VIVRE ET HABITER

EXPOSITION: VIVRE ET HABITER Décoration Défiscalisation Conception et réalisation Michel SAEZ EXPOSITION: VIVRE ET HABITER 2013, espace «L atelier UNIK» Saint MALO Stand 47-8, 9, 10 mars 2013. DEFISCALISER Acheter une œuvre d art

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

Comment s appelait cette civilisation?

Comment s appelait cette civilisation? 1 Les inventeurs L alphabet est constitué des lettres que nous utilisons pour écrire et lire, mais d où viennentelles? Pourquoi le système de ces lettres s appellet-il «alphabet»? Pourquoi disons-nous

Plus en détail

Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité

Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité Chapitre 7 : diversification des êtres vivants et évolution de la biodiversité Au sein d une espèce, la diversité entre les individus a pour origine les mutations, sources de création de nouveaux allèles,

Plus en détail

L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna

L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna L horloge fleurie de Gen cliché, mais incontourna ève : ble! A Genève, l horloge fleurie et le jet d eau sont des passages obligés pour les vacanciers. Les photographies réalisées s envoleront vers des

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES UNIVERSITE DE BOURGOGNE MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES Discipline : Sciences de Gestion Matière : Finance Candidate : Aurélie SANNAJUST Fonction : Maître de Conférences à l Université

Plus en détail

De Kompia à Djholempoum : Sur les sentiers tortueux de l aménagement des forêts communautaires au Cameroun

De Kompia à Djholempoum : Sur les sentiers tortueux de l aménagement des forêts communautaires au Cameroun Retour au menu De Kompia à Djholempoum : Sur les sentiers tortueux de l aménagement des forêts communautaires au Cameroun C. Vermeulen (1), M. Vandenhaute (2), W. Delvingt (2) et M. Dethier (1) (1) Université

Plus en détail

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage»

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Public cible Toute personne impliquée dans un projet de mise en œuvre, que ce soit en tant que conseiller professionnel et

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET II. Autres propositions

EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET II. Autres propositions Prop. 11.33 EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET II Autres propositions A. Proposition Transférer Eunymphicus cornutus cornutus de l'annexe II à l'annexe I. La perruche de la chaîne a

Plus en détail

Nouveau Terre Voyages édite une brochure pour les voyages accompagnés!

Nouveau Terre Voyages édite une brochure pour les voyages accompagnés! Communiqué de Presse - Mars 2014 Nouveau Terre Voyages édite une brochure pour les voyages accompagnés! Spécialiste du voyage individuel sur mesure, Terre Voyages a choisi d inaugurer cette année une nouvelle

Plus en détail

Le viol de l' Europe: après la Grèce, la France?

Le viol de l' Europe: après la Grèce, la France? Le viol de l' Europe: après la Grèce, la France? Bien que divers pays européens soient effectivement depuis un bon moment touchés par la crise économique, il semble que la France soit le deuxième pays

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

La mythologie : Orphée

La mythologie : Orphée Mise en CYCLE 3 CM1-CM2 œuvre AUTOUR D'UN THÈME CYCLE La mythologie : Orphée Littérature, Arts visuels Année scolaire 2012-2013 Période 1, Cycle 3 CM1-CM2. Travail réalisé à l école J. Prévert de Guéret

Plus en détail

Changement du trait de côte et images satellites. Tempêtes 2014, plage de la Salie, côte atlantique française

Changement du trait de côte et images satellites. Tempêtes 2014, plage de la Salie, côte atlantique française Les tempêtes L expert Avec la crise climatique, les rivages subissent plus durement les assauts de la mer et les crues de fleuves. Pour anticiper et prévenir des risques d érosion et d inondation, il est

Plus en détail

4. Résultats et discussion

4. Résultats et discussion 17 4. Résultats et discussion La signification statistique des gains et des pertes bruts annualisés pondérés de superficie forestière et du changement net de superficie forestière a été testée pour les

Plus en détail

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE)

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) Philippe LUSTRAT 33 rue de la garenne 77760 VILLIERS SOUS GREZ Lustrat P. (1999) - Estimation de la taille

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail