Sujet d étude : Voyages et découvertes (XVIè au XVIIIè siècle).

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sujet d étude : Voyages et découvertes (XVIè au XVIIIè siècle)."

Transcription

1 Sujet d étude : Voyages et découvertes (XVIè au XVIIIè siècle). Classe concernée / niveau : Titre de la séance : Ressources pédagogiques : Objectifs : Capacités : Problématique: Support(s) : Durée de la séance : Activités des élèves: CAP Séance introductive. Fiche ressource du sujet d étude dans le programme d histoire en 2 nde BP, site Éduscol. - Amener le titre du sujet d étude - Localiser des informations en rapport avec le sujet d étude. - Aborder les limites chronologiques du sujet d étude. - Identifier la nature, l'auteur et les informations accompagnant le document - Relever les informations essentielles contenues dans le document et les mettre en relation avec ses connaissances - Dégager l'intérêt du document Problématique générale : Comment les voyages et les découvertes de la fin du XV ème siècle au XVIII ème siècle permettent-ils de mieux connaître le monde et de le changer? manuel d HG, 2 nde BP, Nathan technique, 2009, page 33 1 heure - Lecture d image pour lancer la séquence et dégager la problématique générale. - Faire une évaluation diagnostique orale par cours dialogué. Page 1 sur 25

2 Titre de la séance : Ressources pédagogiques : Séance 1 : Les voyages de la fin du XV ème - XVI ème siècles, un bouleversement du monde avec la découverte de l Amérique par Christophe Colomb. Fiche ressource du sujet d étude dans le programme d histoire en 2 nde BP, site éduscol. Objectifs : - Étudier les voyages de Christophe Colomb et leurs motivations - Retracer l itinéraire du 1 er voyage de C. Colomb. - Aborder les conséquences de ses voyages en distinguant temps court / moyen / long. Capacités : Problématique: Support(s) : Durée de la séance : Activités des élèves: - Dater des faits et les situer dans un contexte chronologique - Localiser une situation par rapport à des repères - Utiliser un vocabulaire spécifique - Distinguer la date de production de celle des faits rapportés - Dégager l'intérêt et les limites du document - Caractériser un personnage et son action en rapport avec la situation étudiée - Expliquer le contexte, le rôle des acteurs et les enjeux de la situation étudiée - Distinguer temps long et temps court Comment les voyages et la découverte de Christophe Colomb bouleversent-ils le monde? - Carte de Ptolémée in Manuel d HG, CAP, Les nouveaux cahiers, Foucher, Gravure de Théodore de Bry, Americae, Francfort, 1596 in manuel d HG des 2BP, Belin, docs d illustration (caravelle et astrolabe) in manuel d HG, 2 nde & 1 ère BP, Nathan Technique, Carte des échanges entre l Europe et le reste du monde au XVIème siècle in manuel d HG, de CAP, Nathan Technique, heures - Répondre aux questions portant sur les documents - Compléter une carte - Lire et analyser une gravure - Compléter un tableau Page 2 sur 25

3 Titre de la séance : Ressources pédagogiques : Objectifs : Capacités : Séance 2 : Les voyages du XVIII ème siècle, une volonté de tout connaître du monde à travers les voyages de Bougainville et Cook. Fiche ressource du sujet d étude dans le programme d histoire en 2 nde BP, site Éduscol. Étudier les objectifs, les moyens et les apports des voyages au XVIIIè siècle Distinguer les motivations des voyages du XVIIIè siècle de celles du XVIè siècle. - Dater des faits et les situer dans un contexte chronologique - Localiser une situation par rapport à des repères - Caractériser un personnage et son action en rapport avec la situation étudiée - Montrer en quoi la situation étudiée est caractéristique du sujet d'étude - Expliquer le contexte, le rôle des acteurs et les enjeux de la situation étudiée - Relever les informations essentielles contenues dans le document et les mettre en relation avec ses connaissances - Travailler en équipe et présenter à l'oral un court exposé structuré Problématique: En quoi les voyages des deux navigateurs Bougainville et Cook permettentils davantage aux Européens de tout connaître du monde? Documents in Cahier d activités en HG des CAP, Foucher, Support(s) : Durée de la séance : Activités des élèves: 2 heures Analyser différents documents (textes, dessins, cartes) Répondre aux questions. Rédiger les bilans intermédiaires et une synthèse. Établissement, auteur Lycée polyvalent de Taaone, M. GARBUTT Saidy Page 3 sur 25

4 Séquence d histoire : Voyages et découvertes (XVI ème XVIII ème siècle). I) Référence au programme d Histoire Géographie / Éducation civique des Certificat d Aptitude Professionnel. A) Le programme d histoire en CAP. Classes préparatoires au CAP Programme d'enseignement d'histoire-géographie-éducation civique NOR : MENE A RLR : arrêté du J.O. du MEN - DGESCO A1-4 Annexe HISTOIRE - GÉOGRAPHIE - ÉDUCATION CIVIQUE Classes préparatoires au certificat d'aptitude professionnelle Introduction Le nouveau programme de CAP a pour but d'aider les élèves, les apprentis et les adultes en formation à mieux connaître et mieux comprendre en histoire la diversité des sociétés et la richesse des cultures, à mieux saisir en géographie les enjeux des relations entre les sociétés et les territoires, à exercer en éducation civique une citoyenneté responsable. Il se situe dans la continuité des apprentissages du collège et laisse au professeur une large initiative pour opérer des choix afin de prendre en compte la diversité des classes et des situations de formation. En histoire et en géographie, la plupart des thèmes étudiés ont été maintenus, certains intégralement, d'autres avec une formulation plus précise et un champ historique et géographique plus étendus. D'autres thèmes ont été introduits, offrant des thématiques nouvelles aux curiosités des enseignants et des élèves. Afin d'harmoniser la présentation des programmes de l'enseignement professionnel, le programme se décline en trois colonnes : les sujets d'étude, les situations, les orientations et mots-clés. Le programme offre des possibilités de choix entre les sujets d'étude. En histoire comme en géographie, on en étudie au moins trois parmi les quatre inscrits au programme. Pour chaque sujet d'étude, l'enseignant choisit au moins une situation dans la liste proposée. Chacun des sujets d'étude, en histoire mais aussi en géographie, ouvre la voie à des prolongements littéraires ou artistiques, tels qu'ils ont été définis par les instructions officielles. Ils permettront aux enseignants d'utiliser leur bivalence, mais aussi de travailler en interdisciplinarité, afin de nourrir et d'enrichir l'appétence des élèves pour l'histoire des arts. Le programme d'éducation civique insiste sur l'apprentissage concret des règles qui permettent le respect de l'autre et la formation à l'exercice de la citoyenneté. Dans le même esprit qu'en histoire - géographie, le professeur choisira deux thèmes parmi ceux qui sont proposés. Il n'est pas d'enseignement d'histoire, de géographie et d'éducation civique qui ne suppose l'acquisition ou le renforcement de capacités. Certaines sont plus spécifiques à l'histoire - géographie-éducation civique ; beaucoup se croisent avec les autres disciplines et concourent, notamment, à la maîtrise de l'écrit et de l'oral et à l'exercice du raisonnement et de l'esprit critique. Page 4 sur 25

5 Histoire Le programme insiste sur un certain nombre de grands changements culturels, économiques, politiques à l'époque moderne et leurs effets sur les sociétés en Europe et dans le monde. Il offre par ailleurs à l'étude les mutations sociales, économiques et politiques de la France de 1830 à nos jours. On étudie au moins trois sujets d'étude parmi les quatre suivants. Pour chaque sujet d'étude, on étudie au moins une situation choisie parmi celles indiquées. Sujets d'étude Situations Orientations et mots-clés 1. Voyages et découvertes, XVIème- XVIIIème siècle - Christophe Colomb et la découverte de l'amérique - Le tour du monde de Bougainville - James Cook et l'exploration du Pacifique 2. Être ouvrier en France du XIXème au XXIème siècle 3. La République en France 4. Guerres et conflits en Europe au XXème siècle , Jean Jaurès et la grève de Carmaux , les occupations d'usine - Être ouvrier à... - Progrès techniques et transformation des conditions de travail dans un secteur de production, etc. - Le droit de vote en France : évolution et débats - Le président de la République sous la Vème République - République et laïcité : loi de Verdun et la mémoire de la bataille : une prise de conscience européenne? - Le génocide juif : un crime contre l'humanité - Un conflit localisé récent On montre que les découvertes, outre à des motifs économiques et géopolitiques, répondent, surtout au XVIIIème siècle, à une nouvelle soif de connaissances des Européens, notamment pour les terres, les hommes, la faune et la flore des nouveaux mondes. Histoire des arts : peintures navales ; Henri Queffelec «Le Voyage de la Boudeuse», etc. On rappelle l'évolution du monde ouvrier de 1830 à la fin des Trente Glorieuses. On présente la formation d'une conscience de classe à travers les luttes sociales et politiques (grèves, syndicalisme, partis) et le processus d'intégration républicaine. On étudie la condition ouvrière et l'impact des progrès techniques sur les conditions de travail. Histoire des arts : Louis Guilloux : «La Maison du peuple» ; chansons ouvrières, etc. La République a mis du temps à s'installer en France et a été souvent remise en cause. La question du vote a toujours été un débat, qu'il s'agisse du suffrage universel, du vote des femmes, ou de celui des étrangers. Sous le même vocable, le rôle du président de la République a été très différent selon les différentes républiques. La laïcité, inscrite dans la Constitution, est un principe essentiel de la République. Histoire des arts : «La Liberté guidant le peuple» de Delacroix ; affiches ; les photos officielles des présidents de la République, etc. Les causes et les typologies des conflits sont abordées à travers des exemples de guerre au XXe siècle (unité nationale, guerre mondiale, guerre civile, conflit ethnique, etc.). Les conditions des batailles sont transformées par les bouleversements technologiques. Les notions de génocide et de crime contre l'humanité sont élaborées et reprises par le droit international. Histoire des arts : Zadkine : «La ville détruite» ; Otto Dix : «Der Krieg» ; Gromaire : «La Guerre» ; Vélickovic (sur les guerres de l'ex-yougoslavie), etc. Page 5 sur 25

6 Capacités - histoire - géographie - éducation civique Les élèves, les apprentis ou les adultes en formation doivent acquérir les capacités suivantes : Repérer la situation étudiée dans le temps et dans l'espace En histoire - Dater des faits importants relatifs à la situation - Dater des faits et les situer dans un contexte chronologique - Distinguer temps long et temps court En géographie - Localiser une situation par rapport à des repères : pays, continent, domaine bioclimatique - Lire différents types de cartes Mettre en œuvre des démarches et des connaissances En histoire - Raconter un événement historique - Caractériser un personnage et son action en rapport avec la situation étudiée En géographie - Décrire une situation géographique - Caractériser une situation géographique Capacités communes - Montrer en quoi la situation étudiée est caractéristique du sujet d'étude - Expliquer le contexte, le rôle des acteurs et les enjeux de la situation étudiée - Mémoriser et restituer les principales connaissances et notions - Utiliser un vocabulaire spécifique - Confronter des points de vue et exercer un jugement critique Exploiter des documents En histoire - Distinguer la date de production de celle des faits rapportés En géographie - Compléter une carte simple, un croquis simple, un schéma fléché simple Capacités communes - Relever, classer et hiérarchiser les informations contenues dans le document selon des critères donnés - Identifier la nature, l'auteur et les informations accompagnant le document - Relever les informations essentielles contenues dans le document et les mettre en relation avec ses connaissances - Dégager l'intérêt et les limites du document - Repérer des informations identiques ou complémentaires dans un ensemble documentaire - Résumer à l'écrit, à l'oral l'idée essentielle d'un document ou lui donner un titre Maîtriser des outils et des méthodes Capacités communes - Utiliser des usuels : atlas, manuels scolaires, dictionnaires, les TUIC (techniques usuelles de l'information et de la communication) - Rendre compte à l'oral ou à l'écrit, à titre individuel ou au nom d'un groupe - Rédiger un paragraphe organisé en utilisant un vocabulaire historique ou géographique - Travailler en équipe - Présenter à l'oral un court exposé structuré Page 6 sur 25

7 B) En complément, référence à la fiche ressource du sujet d étude dans le programme d histoire en 2 nde BP. Voyages et découvertes, XVIe XVIIIe siècle Sujets d'étude Situations Orientations et mots-clés - Christophe Colomb et la découverte de On montre que les découvertes, outre à des motifs économiques 1. Voyages et l'amérique et géopolitiques, répondent, surtout au XVIIIème siècle, à une découvertes, - Le tour du monde nouvelle soif de connaissances des Européens, notamment pour XVIème- de Bougainville les terres, les hommes, la faune et la flore des nouveaux mondes. XVIIIème siècle - James Cook et l'exploration du Pacifique Bulletin officiel spécial n 2 du 19 février 2009 I. LE SUJET D ÉTUDE Définition du sujet d étude Le sujet porte sur les voyages de découvertes déjà étudiés pour partie en classe de 5 ème. L intérêt de cette nouvelle approche réside dans l allongement de la question sur trois siècles qui permet d analyser l évolution. S il s agit bien d un même mouvement d expansion des Européens, une différenciation doit être établie entre les deux périodes : le XVIe et le XVIIIe siècles correspondent à des moments précis de l histoire de l humanité. Tandis que le premier constitue une rupture dans cette histoire (c est la fin d un monde à trois continents), le second apparaît davantage comme l approfondissement d une démarche qui vise à inventorier scientifiquement la planète sous tous ses aspects. Réponses à des motivations diverses (géopolitiques, économiques, religieuses...), ces voyages sont à l origine d une première dilatation du monde au XVIe siècle, avec l ouverture sur l Atlantique puis d une volonté de connaissance du globe au XVIIIe siècle. Les Européens grâce à leur supériorité technique en sont les acteurs essentiels : de la fin du XVIe siècle, où Portugais et Espagnols sont les premiers ardents navigateurs, jusqu au XVIIIe siècle quand Français et Britanniques font basculer les voyages vers moins d aventures et davantage de sciences. Articulation entre sujet d étude et thème annuel Sujet d étude et thème annuel sont en étroite synergie. Ce sont les Européens qui, à partir de leur monde connu, voyagent, partent à la découverte du globe et font de leur continent le centre de ce monde pour une longue période. Cette découverte du «Nouveau Monde» s accompagne de la rencontre de «l Autre» dans ses croyances, ses modes de vie, sa culture. C est bien à une histoire globale qu il s agit d initier les élèves. Les voyages de découvertes s inscrivent logiquement entre les sujets d étude 1 et 3. Les explorateurs utilisent les connaissances remises à jour par la Renaissance et les cartes imprimées par les humanistes et ils ouvrent la voie à l établissement des empires coloniaux. Page 7 sur 25

8 Contenus et enjeux Fruit de l évolution sur une période, ces voyages sont au croisement des axes techniques : les instruments de navigation, les bateaux, les cartes marines ne cessent d évoluer vers davantage de précision, économiques : les besoins en métaux précieux et en épices, politiques : la grandeur des États et de leurs souverains qui luttent pour la suprématie sur mer et sur terre, religieux : la volonté d amener de nouvelles âmes au christianisme, scientifiques : imprégnés de l esprit des Lumières, les voyages du XVIIIe sont animés de l esprit encyclopédique qui vise un inventaire détaillé de la connaissance des espaces découverts, et surtout humains : les voyages sont à l intersection de l aventure individuelle et de l aventure collective ; réalisés par des hommes d exception, ils ne peuvent atteindre leurs objectifs que portés par le contexte de l époque. Ce sont, à terme, les sociétés qui sont modifiées dans leur composition comme dans leurs habitudes culturelles. Ces voyages, qui introduisent un nouveau rapport au monde, doivent faire rêver les élèves dans l espace et dans le temps. II. LES SITUATIONS Christophe Colomb et la découverte de l Amérique Cette première situation dans l ordre chronologique du sujet d étude illustre le destin d un homme dont le savoir combiné à la chance va révolutionner la connaissance du monde. Liée aux innovations de l époque, l aventure est d abord humaine et son importance est perçue dès le retour du premier voyage. Cette découverte constitue bien une rupture dans la perception du monde connu qui, soudainement dilaté, bascule vers l ouest atlantique. La réussite de Christophe Colomb ouvre la voie à d autres explorations qui vont placer l Europe au centre d un monde reconfiguré. Ce décloisonnement se traduit par une ouverture économique et par une diffusion des idées des Européens qui imposent progressivement leur vision du monde. Le tour du monde de Bougainville Voyage effectué par un homme cultivé de l époque des Lumières, il s agit de la première circumnavigation française. Mandaté avec des instructions précises par le roi Louis XV, Bougainville contribue à la connaissance du Pacifique, tant dans sa géographie que dans la description des mœurs des populations indigènes. Largement diffusés, ses écrits contribuent à propager le mythe du bon sauvage ensuite revisité par les philosophes des Lumières. De ce fait, la situation invite à poursuivre la réflexion sur l altérité que déclenche le choc culturel occasionné par la rencontre entre l «ancien» et le «nouveau» monde. James Cook et l exploration du Pacifique Au regard du tracé des trois voyages entrepris entre 1768 et 1779, on comprend que Cook ait été surnommé «le laboureur du Pacifique». Ce qui le distingue de ses prédécesseurs, dont il a lu méticuleusement les journaux de bord, c est l approche scientifique des lieux et des objets. Il embarque avec lui de grands savants de renom qui, chacun dans leur domaine, font avancer la science (astronomie, géologie, botanique, zoologie...). Les résultats sont probants : découverte de nombreuses îles, cartographie précise des côtes de Nouvelle-Zélande et d Australie, recensement de nombreuses espèces, observation de Vénus. Il est le premier à avoir émis des hypothèses concernant l existence de liens au sein du Pacifique entre populations très éloignées. Avec lui s amorce la volonté d un déchiffrement complet de la planète poursuivi aux XIXe et XXe siècles. Page 8 sur 25

9 III. BIBLIOGRAPHIE SITOGRAPHIE Bougainville, Voyage autour du monde par la frégate du roi La Boudeuse et la flûte l Etoile, 1771, La Découverte Poche n 30, 2007 (récit intégral téléchargeable sur le site : ) C. Colomb, La découverte de l Amérique ("Journal de bord et autres écrits " ; "Relation de voyages et autres écrits "), La Découverte Poche n 128 et 129, 2006 J. Cook, Relations de voyages autour du monde, , La Découverte, collection Poche Littérature et voyages, 1977, réédition 1998 ( introduction et notes de Christopher Lloyd ; traduction française par Gabrielle Rives) Montaigne, Des cannibales, Folioplus Classique n 143, Gallimard, 2008 (Texte modernisé, avec dossier et commentaires d image, accompagné d une anthologie «La peur de l autre») H. Dressy, P. Gilli, M. Nassier, La Renaissance, Belin, 2003 (chapitre 7 intitulé "Le temps des découvertes", P. Gilli, pp ) M. Lequenne, Christophe Colomb, Amiral de la mer Océane, Découvertes Gallimard, n 120, 1991 E. Taillemite, Sur des mers inconnues, Bougainville, Cook, Lapérouse, Découvertes Gallimard n 21, 1987 L. Testot (coord.), Histoire globale Un nouveau regard sur le monde, Sciences humaines, 2008 (notamment J. Baschet "Les racines médiévales de l expansion occidentale" et B. Vincent "1492 : année cruciale") Site de la Bibliothèque nationale de France, «Les mappemondes. Une image médiévale du monde», dossier pédagogique, Site de la Bibliothèque nationale de France, «Histoire de la cartographie», exposition virtuelle, Site du Conseil des musées de Poitou-Charentes, «Océanie, les grands découvreurs du Pacifique», exposition virtuelle, 2007 (réédition sur internet du cédérom paru sous le même titre en 1999), Site du Musée du Quai Branly, «Les explorateurs», dossier pédagogique, pedagogiques/explorateurs.html Site de l Université de Poitiers, «Traversées, récits de voyages des Lumières», exposition virtuelle mise en ligne par le Master 2iT de l'ufr Lettres et langues, Page 9 sur 25

10 II) La séquence proposée : Sujet d étude : Les voyages et les découvertes du XVI ème au XVIII ème siècle. Séance introductive : Problématique générale : Comment les voyages et les découvertes de la fin du XV ème siècle au XVIII ème siècle permettent-ils de mieux connaître le monde et de le changer? Objectifs / Capacités de la séance introductive : - Présenter le sujet d étude et la problématique générale. - Localiser des informations en rapport avec le sujet d étude. - Faire une évaluation diagnostique (vérifier l état des connaissances sur le sujet d étude : les noms des navigateurs et leurs découvertes). - Aborder les limites chronologiques du sujet d étude. Durée : 1h 1) Accroche : Après avoir traité le sujet d étude de géographie «Nourrir les hommes» ou partir simplement d une situation singulière connue des élèves : un menu proposé au cinéma. Questionner à l oral sur l origine des produits. Question : Concernant le menu que l on retrouve dans certaine salle de cinéma : Chips et Guacamole, Hamburger et frites, Glace au chocolat, Pop corn, d où proviennent ces produits, ces ingrédients alimentaires? Page 10 sur 25

11 Source : manuel d HG, 2 nde BP, Nathan technique, 2009, page 33. Avoir un planisphère pour localiser la provenance des produits. Possibilité de demander aux élèves de localiser tel ou tel pays. Réponse : Les ingrédients alimentaires proviennent des pays d Amérique latine surtout, et ils ont été importés en Europe par de grands navigateurs ou conquérants européens, puis diffusés dans le monde. 2) Amener le titre du sujet d étude, les limites chronologiques et la problématique générale : Nous allons nous intéresser aux voyages des grands navigateurs, conquérants, découvreurs du XVI ème au XVIII ème siècle. Faire une évaluation diagnostique à l oral : Vous connaissez déjà certains grands navigateurs : C. Colomb, Magellan, Vasco de Gama, S. Wallis, L.A. de Bougainville, J. Cook, La Pérouse. Préciser les limites chronologiques : XVI ème siècle : plutôt fin XV ème siècle avec C. Colomb = marque une première période pour les voyages et les découvertes. XVIII ème siècle : Cook, Bougainville, La Pérouse = marque une seconde période pour les voyages et les découvertes. Poser la problématique générale : En quoi les voyages et les découvertes de la fin du XV ème siècle au XVIII ème siècle permettent-ils de mieux connaître le monde et de le changer? Questions secondaires à évoquer à l oral : Quelles sont les raisons des voyages et des découvertes du XVI ème au XVIII ème siècle? Que découvrent les Européens lors des voyages du XVI ème au XVIII ème siècle? Comment ces découvertes bouleversent-elles leur vision du monde du XVI ème au XVIII ème siècle? Page 11 sur 25

12 Annoncer le plan du cours : - Séance 1 : Les voyages de la fin du XV ème - XVI ème siècles, un bouleversement du monde avec notamment la découverte de l Amérique par Christophe Colomb. - Séance 2 : Les voyages du XVIII ème siècle, une volonté de tout connaître du monde. Page 12 sur 25

13 Séance 1 : Les voyages de la fin du XV ème - XVI ème siècles, un bouleversement du monde avec la découverte de l Amérique par Christophe Colomb. Problématique de la séance 1 : Comment les voyages et la découverte de Christophe Colomb bouleversentils le monde? Objectifs / Capacités : - Dater des faits et les situer dans un contexte chronologique - Localiser une situation par rapport à des repères - Utiliser un vocabulaire spécifique - Distinguer la date de production de celle des faits rapportés - Dégager l'intérêt et les limites du document - Caractériser un personnage et son action en rapport avec la situation étudiée - Expliquer le contexte, le rôle des acteurs et les enjeux de la situation étudiée - Distinguer temps long et temps court Durée : 2h A) La représentation du monde au XV ème siècle. Document 1 : Carte de Ptolémée éditée en «Allemagne» en Q 1 : a) Quels sont les trois continents représentés sur la carte? Afrique, Asie, Europe. b) Quelles sont les régions du monde non représentées? Amérique, Océanie, Antarctique. Source : Manuel d HG, CAP, Les nouveaux cahiers, Foucher, Page 13 sur 25

14 Q 2 : Comment les Européens voyaient-ils le monde au XV ème siècle? Les Européens du XV ème siècle avaient une vision réduite du monde, des terres et des océans. Ils ignoraient l existence du continent américain, de l Océanie et de l Antarctique. Leur représentation de l Afrique était incomplète. B) Le parcours de Christophe Colomb lors de son premier voyage en Document 2 : Le premier voyage de Christophe Colomb. Tropique du Cancer. Equateur Guanahani Cuba Haïti (Hispaniola) Palos Canaries 1000 km Christophe Colomb quitte Palos le 3 août Il prend la direction du Sud-ouest vers l archipel des Canaries avant de traverser l Océan Atlantique. Il atteint les Bahamas le 12 oct. Il découvre ensuite Cuba et Haïti (Hispaniola) avant de retourner en Espace triomphant l année suivante. Il effectuera trois autres voyages. Q 3 : En vous aidant des informations contenues dans le texte ci-dessus, complétez la carte en remplissant les blancs et en traçant avec des flèches le trajet suivi par Christophe Colomb. C) Les motivations et les raisons du voyage de Christophe Colomb. Document 3 : Débarquement de Christophe Colomb le 12 octobre 1492 dans l île de Guanahani, rebaptisée San Salvador (Bahamas). Gravure de Théodore de Bry, Americae, Francfort, Source : manuel d HG des 2BP, Belin, Page 14 sur 25

15 Q 4 : Décrivez la scène représentée. Comment se déroulent les premiers contacts? La scène représentée met en opposition au premier plan, les navigateurs et conquérants espagnols portant des armures et apportant leur religion face aux Indigènes apportant de l or. Ces premiers contacts semblent amicaux. Les conflits ne sont pas représentés, mais se développent par la suite. Précisions que la gravure de Théodore de Bry date de 1596 soit un siècle après la découverte de Christophe Colomb, et que celle-ci est plutôt favorable aux Européens. Q 5 : Quelles sont les motivations des voyages de Christophe Colomb? Les motivations aux voyages de Christophe Colomb sont liées : - à la conquête de nouvelles terres permettant la gloire des découvreurs, - mais aussi liées à la christianisation des peuples indigènes Connaissances supplémentaires : - Précisons que ces voyages n auraient pas pu être possible sans les innovations techniques de l époque : la caravelle ou l astrolabe. Documents d illustration : Source : manuel d HG, 2 nde & 1 ère BP, Nathan Technique, D autres voyages sont effectués : : Vasco de Gama en Inde (Asie) pour le Portugal. - Fernand de Magellan dirige la première expédition accomplissant le premier tour du monde, même s il meurt aux Philippines, son second, Elcano termine le voyage pour l Espagne. Page 15 sur 25

16 D) Les conséquences de la découverte de l Amérique. Document 4 : Les échanges entre l Europe et le reste du monde au XVIème siècle. Source : document 2 page 11, in manuel d HG, de CAP, Nathan Technique, Q 6 : (Documents 3, 4 et connaissances personnelles) Quelles sont les conséquences des voyages de Christophe Colomb pour les Européens? pour les Indiens? sur le moyen? le long terme? Complétez le tableau suivant : Conséquences des voyages de Christophe Colomb À court et moyen terme (jusqu à 50 ans après la découverte) Sur le long terme (plus de 50 ans après la découverte) Pour les Européens - Domination des Européens - Exploitation des richesses (métaux précieux) - Apports de nouveaux produits agricoles. - Formation et rivalité des grands empires européens - Développement du commerce mondial Pour les Indiens et autres peuples - Extermination des Indiens à cause des maladies - Conversion religieuse - Besoins des esclaves venant d Afrique Bilan de la séance 1 : Rédiger de façon organisée une réponse à la problématique de la séance 1. Les voyages et la découverte de Christophe Colomb ont élargi la représentation du monde au XVI ème siècle. Ils ont été motivés par des raisons religieuses et par la volonté de conquête et de gloire. Ils ont été permis par des innovations techniques en matière de navigation (caravelle, astrolabe). Ainsi, Colomb a découvert de nouvelles terres sur un nouveau continent : l Amérique laquelle porte le nom d un autre navigateur Amerigo Vespucci. Cette découverte a permis la domination et l exploitation du Nouveau Monde par de grands empires européens (l Espagne et le Portugal surtout au XVI ème siècle et par la suite la France et l Angleterre à partir du XVII ème siècle) permettant le développement d un commerce mondial. Et, elle a aussi provoqué des conséquences humaines telles l extermination des Indiens et l esclavage de la main d œuvre provenant d Afrique. Page 16 sur 25

17 Transition : En mettant en contact l Ancien et le Nouveau Monde, la découverte de l Amérique a impulsé une nouvelle organisation économique du monde ainsi qu un flot d interrogations assouvis à partir du XVIII ème siècle. Page 17 sur 25

18 Séance 2 : Les voyages du XVIII ème siècle, une volonté de tout connaître du monde à travers les voyages de Bougainville et Cook. Problématique de la séance 2 : En quoi les voyages des deux navigateurs Bougainville et Cook permettentils davantage aux Européens de tout connaître du monde? Objectifs / Capacités : - Dater des faits et les situer dans un contexte chronologique - Localiser une situation par rapport à des repères - Caractériser un personnage et son action en rapport avec la situation étudiée - Montrer en quoi la situation étudiée est caractéristique du sujet d'étude - Expliquer le contexte, le rôle des acteurs et les enjeux de la situation étudiée - Relever les informations essentielles contenues dans le document et les mettre en relation avec ses connaissances - Travailler en équipe et présenter à l'oral un court exposé structuré Durée : 2h A. Le voyage de Bougainville ( ) : selon quels objectifs, quels moyens, et pour quels apports? Document 1 : Instructions du roi au capitaine de vaisseaux L.A. de Bougainville Document 2 : Composition des équipages de La Boudeuse et de L Étoile. Page 18 sur 25

19 Source : Cahier d activités en HG des CAP, Foucher, Répondre aux questions Q 1 : Quelle est la durée totale du voyage de Bougainville? 2 ans et 4 mois Q 2 : Qui est le commanditaire du voyage? Le roi Louis XV Q 3 : Quels sont les principaux objectifs de ce voyage? - Objectif scientifique : «Rapport [er] des échantillons et des dessins de tout ce [qui méritera] attention». - Objectif commercial : Il s agit de trouver et obtenir (achat, échange, accaparement) «les métaux riches et les épiceries». - Objectif stratégique : Planter le drapeau royal à l autre bout du monde «en dress[ant] des actes de prise de possession». Q 4 : Quels éléments dans la composition des équipages montrent que les instructions royales sont bien prises en compte? Il y a des scientifiques (chirurgien, cartographe, naturaliste, astronome), des officiers de marine et un nombre important de personnes qui embarquent, laissant deviner qu ils vont commercer pour se ravitailler. Page 19 sur 25

20 Q 5 : Quelle image de Tahiti et de ses habitants Bougainville rapporte-t-il de son voyage? En quoi cette image représente-t-elle une évolution du rapport à l Autre? C est l image du jardin d Eden, du paradis terrestre. Le rapport a l autre a considérablement évolué, passant du sous-homme qu il est bon d exploiter (XVIème siècle) à l image du «bon sauvage» (XVIIIème siècle). Bilan du A : Rédiger un petit bilan de la partie A répondant à la question «Quels sont les objectifs, les moyens et les apports du voyage de Bougainville? ( )» - Louis-Antoine de Bougainville, en vrai savant (mathématicien, avocat) incarne la soif de connaissances de l époque des Lumières. Le voyage qu il accomplit fait de lui le premier marin français à réaliser le tour du monde. - À Tahiti il explore la nature de l île et les coutumes de ses habitants. Son récit de voyage, très populaire, contribue à développer le mythe du bon sauvage, du bonheur de l homme à «l état de nature». Page 20 sur 25

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles

Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles Page 1 sur 15 Le premier empire colonial français : XVI ème -XVIII ème siècles Cette séquence destinée aux élèves de Seconde, baccalauréat professionnel 3 ans, est le troisième sujet d étude en histoire.

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français Ouvrages généraux ESCLAVAGE, TRAITE, ABOLITION Julia. Ferloni, Marchands d esclaves, de la traite à l abolition, édition de conti, 2005 Gilles Gauvin,Abécédaire

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G2 Séquence 3 Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com Séance 1 : Les territoires français dans le Monde 1. Quels territoires français ne sont pas une ile ou un archipel? 2. Dans quel océan ne

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Des cartes pour comprendre un monde complexe

Des cartes pour comprendre un monde complexe Des cartes pour comprendre un monde complexe Propositions de séquences en TES/L et en TS sur le cours introductif de géographie par Damien LOQUAY, EEMCP2 en Tunisie Ce que disent les programmes Terminale

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale En 6 : On attend d'un élève de 6 qu'il sache se repérer dans le CDI, trouver une fiction et un documentaire,

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 «La grande idée, la notion fondamentale de l Etat laïque, c est-àdire la délimitation profonde entre le temporel et le spirituel, est entrée dans nos mœurs de manière

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Thématique : Arts, ruptures et continuités

Thématique : Arts, ruptures et continuités Thématique : Arts, ruptures et continuités Sujet : En t appuyant sur l analyse et la mise en relation des œuvres ci-dessous, tu devras, dans ton exposé oral, répondre à la problématique suivante : Pourquoi

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire La construction du temps et de l espace au cycle 2 Rappel de la conférence de Pierre Hess -Démarche de recherche: importance de se poser des questions, de chercher, -Envisager la démarche mentale qui permet

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

La série L est revalorisée

La série L est revalorisée La série L est revalorisée «elle devient une série d excellence pour les langues» Option LVE de 3 H = Un enseignement obligatoire de 2H = LV1 ou 2 ou LV3 approfondie education.gouv.fr Bulletin officiel

Plus en détail

AIDE AU CHOIX. 1 er degré. Etat des lieux Numériques : Analyser l existant. Opération Chèque. Ressources. Viser la complémentarité

AIDE AU CHOIX. 1 er degré. Etat des lieux Numériques : Analyser l existant. Opération Chèque. Ressources. Viser la complémentarité AIDE AU CHOIX Opération Chèque 1 er degré Ressources Etat des lieux Numériques : Analyser l existant Avant d arrêter un choix définitif et afin d influencer de manière critique l intégration des ressources

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

Sujet d étude : Le premier empire colonial français XVIe XVIIIe siècle Situation retenue: La Compagnie française des Indes Orientales 1604-1769

Sujet d étude : Le premier empire colonial français XVIe XVIIIe siècle Situation retenue: La Compagnie française des Indes Orientales 1604-1769 Programme d Histoire de 2nde Professionnelle: Les Européens et le monde (XVIe XVIIIe siècle) Marc MAURAT PLP Lettres Histoire Lycée polyvalent E. Hemingway NÎMES Sujet d étude : Le premier empire colonial

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012

Ancienne gare de déportation de Bobigny. Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012 Ancienne gare de déportation de Bobigny Rencontre avec les enseignants de Bobigny Connaître les ressources locales 05.12.2012 Sommaire : 1. Bobigny, une gare entre Drancy et Auschwitz 2. Après la guerre,

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

La mythologie : Orphée

La mythologie : Orphée Mise en CYCLE 3 CM1-CM2 œuvre AUTOUR D'UN THÈME CYCLE La mythologie : Orphée Littérature, Arts visuels Année scolaire 2012-2013 Période 1, Cycle 3 CM1-CM2. Travail réalisé à l école J. Prévert de Guéret

Plus en détail

SYLLABUS 2015-2016 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE L3

SYLLABUS 2015-2016 LICENCE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES HISTOIRE L3 Contact Accueil Scolarité : Valérie Séris Responsable pédagogique : Sandrine VICTOR Coordonnées CUFR Jean-François Champollion, Campus d'albi Place Verdun F 81012 Albi Cedex 9 Téléphone : 05 63 48 19 81

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation Les nouveaux programmes de l él primaire Projet soumis à consultation primaire Les nouveaux programmes sont plus courts : environ 36 pages format BO contre 104. Ils sont écrits dans un langage clair sans

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une

La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une Nouvelle Calédonie La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une souveraineté sur un territoire si loin

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES. Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES. Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Objet Module scolaire, CÔTÉ SCIENCES Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES Public scolaire visé CE2-CM1-CM2 Durée du

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

De la fiche manuscrite à Internet : l informatisation des collections et de la documentation au musée du quai Branly

De la fiche manuscrite à Internet : l informatisation des collections et de la documentation au musée du quai Branly Séminaire «Muséologie, Muséographie et nouvelles formes d adresse au public» Paris, 28 mars 2007 De la fiche manuscrite à Internet : l informatisation des collections et de la documentation au musée du

Plus en détail

Centre d Information et d Orientation Janvier 2013. APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY BAC GENERAL ES, S, L TERMINALE GÉNÉRALE.

Centre d Information et d Orientation Janvier 2013. APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY BAC GENERAL ES, S, L TERMINALE GÉNÉRALE. Centre d Information et d Orientation Janvier 2013 APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY La classe de seconde... p. 2 La classe de seconde, c est un tronc commun pour tous, deux enseignements d exploration,

Plus en détail

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Espagnol

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Espagnol LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Espagnol Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE.

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. Nous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy, Pierre Mollier et Georges Odo pour leur aide précieuse, et pour nous avoir autorisé à publier

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences La notion de tâche complexe TÂCHE COMPLEXE? La tâche présentée est-elle complexe? Pourquoi? 2 TÂCHE COMPLEXE? À partir de la lecture des différents documents,

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Sujet d étude. TSTMG

Sujet d étude. TSTMG Sujet d étude. TSTMG Le programme. Bulletin officiel n 33 du 13 septembre 2012 Le sujet d'étude (3 à 4 heures) Quels objectifs? «ouvre une possibilité de choix de contenu et d'itinéraire pédagogique.»

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS Le volet Concrétisation et Action développé par Vision Diversité parallèlement à la démarche d écoute et de concertation de l INM a permis d apporter à l approche éducative d

Plus en détail

Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage»

Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage» Leçon n 3 : «Les traites négrières et l esclavage» Introduction : La mise en esclavage et le commerce des esclaves noirs, débutés au Moyen-Age, provoquèrent le déplacement forcé de millions d africains.

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Un nouveau programme pour la classe de 4e

Un nouveau programme pour la classe de 4e Un nouveau programme pour la classe de 4e Un nouveau programme pour la classe de 4e Histoire L'Europe du XVIIIe s. à 1914 Géographie La mondialisation Joseph VERNET, Vue de la Rochelle, 1762, huile sur

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

MASTER MÉTIERS DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE EN PAYS D'OC

MASTER MÉTIERS DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE EN PAYS D'OC MASTER MÉTIERS DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE EN PAYS D'OC RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation Le Master "Métiers de la culture et du patrimoine

Plus en détail

Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900.

Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900. Thème nouveau (dans le programme précédent abordé lors de la séquence Sur les transformations économiques après 1945). Ici à partir de 1900. 3/4 heures On ne parle pas des conflits sociaux ou des avancées

Plus en détail

Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE

Atelier INVENTAIRES - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Euromed Heritage IV Un programme financé par l Union Européenne EUROMED HERITAGE Cadre institutionnel et légal Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Coordination : Frank

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA)

La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA) La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA) L Histoire des arts en classe de 3 ème Présentation L

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

La bibliothèque. Département des restaurateurs

La bibliothèque. Département des restaurateurs La bibliothèque Département des restaurateurs La bibliothèque, créée en 1978, est un espace de consultation et de recherche qui assure, en France et en Europe, le rôle de bibliothèque de référence dans

Plus en détail