À travers le miroir du merveilleux Les romans du pays incertain de Jacques Ferron. Napříč zrcadlem zázračna Romány nejisté země Jacquesa Ferrona

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "À travers le miroir du merveilleux Les romans du pays incertain de Jacques Ferron. Napříč zrcadlem zázračna Romány nejisté země Jacquesa Ferrona"

Transcription

1 Université Masaryk de Brno Masarykovy univerzity v Brně Faculté des Lettres Filozofická fakulta Institut de langues et littératures romanes Ústav románských jazyků a literatur À travers le miroir du merveilleux Les romans du pays incertain de Jacques Ferron Napříč zrcadlem zázračna Romány nejisté země Jacquesa Ferrona Thèse de doctorat Disertační práce Klára Ležatková Directeur de thèse Vedoucí práce : prof. PhDr. Petr Kyloušek, CSc. Brno 2014

2 Je déclare avoir rédigé la présente thèse de doctorat de manière autonome et avoir mentionné toutes les sources utilisées. Prohlašuji, že jsem doktorskou disertační práci vypracovala samostatně a uvedla všechnu použitou literaturu a prameny. À Brno le 28 février 2014 V Brně dne 28. února 2014 Klára Ležatková... 2

3 Je voudrais remercier Professeur Petr Kyloušek pour la direction de ma thèse, ses nombreux conseils et corrections et surtout pour son soutien et sa patience. En même temps, je voudrais exprimer ma reconnaissance envers Luc Gauvreau et Madame Madeleine Lavallée-Ferron pour leur chaleureux accueil. Et un grand merci à ma mère, à ma famille et à mes amis tchèques et québécois pour leur immense soutient et merveilleuse patience. 3

4 0. En guise d introduction Une fois un homme. Et l homme est tellement divers que, bon, on se met à écrire justement pour satisfaire, pour répondre à toutes ses virtualités. 1 Deux tendances se manifestent chez les conteurs canadiens français : l engagement politique et l exercice d un métier qui permet de nourrir l écrivain. Le parcours de la vie d au moins trois auteurs de renom en témoigne : le premier parmi eux est Louis-Honoré Fréchette ( ) qui, avant d être l auteur des Originaux et détraqués (1892), travaille une grande partie de sa vie comme journaliste en poursuivant parallèlement sa carrière politique sous la bannière du libéralisme radical. 2 Son cadet d une dizaine d années, Marie-Louis-Honoré Beaugrand ( ) va dans le même sillage en menant une vie si riche qu elle pourrait servir d exemple de la voie américaine vers le succès : soldat, entreprenneur, journaliste et fondateur du quotidien libéral La Patrie (1979), cet auteur de La Chasse-galerie et autres récits (1900) finit par être élu, en 1885, maire de la ville de Montréal. 3 Le troisième qui couronne le trio des conteurs brillants est Jacques Ferron ( ), écrivainmédecin et homme public important. Ferron ne ressemble pas à ses prédécesseurs du 19 ème siècle, il invente un nouveau type d aventurier sédentaire dont l aventure consiste dans ses multiples activités. Comme écrivain il visite tous les genres littéraires, exploitant le drame, le conte et le roman, découvrant en lui un polémiste à la plume incisive et une langue tranchante, il cultive abondamment l art épistolier. Comme citoyen il s engage dans l actualité québécoise, se transforme en homme politique qui après avoir tâté plusieurs partis fonde son propre parti politique Rhinocéros qui l envoie comme 1 FERRON, Jacques : «Ferron, médecin malgré lui». [online]. Émission radiophonique, diffusée le 28 novembre Les Archives de Radio-Canada. Société Radio-Canada. [La page consultée le 20 février 2014]. Disponible sur : 2 Louis-Honoré Fréchette était aussi poète et dramaturge, auteur d ouvrage épique La légende d un peuple (1887) traitant des exploits de l histoire canadienne française. D autres recueils : La Noël au Canada (1900), deux anthologies posthumes regroupant des textes éparpillés dans diverses revues : Les Contes de Jos Violon (1974) et Masques et fantômes et autres contes épars (1976). 3 Maire de Montréal entre Cf. KYLOUŠEK, Petr : Dějiny francouzsko-kanadské a quebecké literatury. Brno : Host, 2005 ; p

5 l Éminence de la Grande Corne au «Grand Safari électoral» 4. À part la littérature et la politique, Ferron reste fidèle à son métier d origine, continuant d exercer la médecine pendant trente-six ans dans la miséreuse banlieuee montréalaise de Longueil. Homme d une grande culture, fin lettré issu du collège classique Jean-de- Brébeuf 5, il mentionne à plusieurs reprises s être fait médecin pour entretenir le littérateur 6, pour devenir son propre mécène, médecin-souteneur du futur écrivain. 7 Les préoccupations de Ferron se chevauchent poussant l une l autre. Tandis que l écrivain se laisse inspirer par de nombreux destins que les patiens racontent au médecin, le Dr. Ferron est à son tour «attentif à la souffrance de l'âme et du corps» 8, soignant autant à l aide des moyens médicaux que par la magie de ses mots à travers l écriture. L un Ferron s avère inséparable de l autre formant une alliance que l écrivain-médecin perçoit lui-même «comme un vieux mariage» qui est «difficile à briser». 9 «Enfin, j ai toujours écrit en étant médecin et j ai toujours soigné en écrivant» 10, a-t-il exprimé en 1972, après avoir remporté le prix Duvernay pour l ensemble de son oeuvre. Quant à ses activités publiques, le Ferron écrivain se transforme en polémiste inlassable qui remplit des journaux de centaines de lettres 4 CANTIN, Pierre : «Neuf petites lettres de Jacques Ferron à Pierre Cantin». DUQUETTE, Jean- Pierre, EVERETT, Jane, OLSCAMP, Marcel (éd.) : Littératures, nº Présence de Jacques Ferron. Actes du colloques Présence de Jacques Ferron, Université McGill, le 5-6 novembre Montréal : McGill, 1993, pp ; p Deux fois renvoyé du Collège Jean-de-Brébeuf, Ferron doit terminer son cours classique au Collège de l'assomption (Montréal). 6 FERRON, Jacques : «Ferron, médecin malgré lui». Op. cit. 7 FERRON, Jacques : «Ferron reçoit le prix Duvernay». [online]. Émission télévisée, diffusée le 8 octobre Les Archives de Radio-Canada. Société Radio-Canada. [La page consultée le le 29 novembre 2011]. Disponible sur : Lors de l attribution du prix Duvernay en 1792 pour l ensemble de son oeuvre, l auteur précise dans l interview avec Andréanne Lafond avoir manqué de courage de se décider à «faire un écrivain» en n étant pas sûr d en être un. En 1975, lors de l émission radiophonique Ferron, médecin malgré lui, Ferron avoue à Pierre Paquette ne pas avoir confiance en son génie comme Pierre Baillargeon ou Paul Toupin pour se lancer en littérature, pour faire la littérature. «J ai fait la médecine parce qu il me fallait un métier pour gagner ma vie», explique l auteur. (FERRON, Jacques : «Ferron, médecin malgré lui». Op. cit.) Quant à son propre mécénariat, Ferron l aborde aussi dans le texte Gaspé-Matempa : «Ce sera le médecin qui entretiendra l'écrivain. Je serai mon propre mécène.» (FERRON, Jacques : Gaspé-Matempa. Trois-Rivières : Éditions du Bien public, 1980 ; p. 43.) 8 «Jacques Ferron, conteur du «pays incertain». [online]. Émission radiophonique. Les Archives de Radio-Canada. Société Radio-Canada. [La page consultée le 27 février 2014]. Disponible sur : 9 FERRON, Jacques : «Ferron reçoit le prix Duvernay». Op. cit. 10 Ibid. 5

6 ouvertes «pour exprimer sa vision humaniste et critique de la réalité québécoise» 11. Le Ferron homme politique se sert du même style brillant, narquois et inimitable et de la langue mordante chargée de calembours pour dresser un programme exprimant «par la dérision ses distances avec une politique fédérale incapable de contenter les descendants d une des nations fondatrices du pays [...]» 12. En partisan fervent de l indépendance du Québec et à la fois humaniste pacifiste, il trouve dans l écriture un moyen noble de la lutte nationale, préférant à la brutalité des armes la force des mots. 13 Il met son écriture au profit du pays qu il trouve menacé, en réagissant dans ses textes à l actualité québécoise des années 1960 et Ginette Michaud, une des spécialistes de l auteur, qualifie l oeuvre ferronienne de «l une des plus complexes dans sa double articulation, à la fois politique et esthétique» 14. Pour valoriser l importance du legs littéraire de Ferron, il faut le mettre dans le contexte historique et culturel dans lequel il est né. Une grande partie de l oeuvre ferronienne, surtout la romanesque, a été publiée dans les années 1960 et 1970, période importante du point de vue du Québec. Les années 1960 apportent à la province de profondes transformations, voire bouleversements. Après seize ans de gouvernement conservateur de l Union nationale, la victoire éléctorale du Parti libéral en juin 1960 met fin à une longue période de stagnation qualifiée de «grande noirceur», représentée par la figure du premier ministre Maurice Duplessis. Le processus de la libération et émancipation de la société québécoise est entamé rapidement. S ouvrant au monde, le Québec se modernise et se met à construire une nouvelle identité nationale. Cette «Révolution tranquille» des années 1960 met en place une nouvelle liberté d expression, facilite les publications et nourrit un foisonnement culturel. À la tête du Québec s impose une nouvelle intelligentsia, issue des universités après la Seconde Guerre mondiale. Grâce à ses activités multiples, 11 CANTIN, Pierre, FERRON, Marie, LEWIS, Paul : «Avant-propos». FERRON, JACQUES : Jacques Ferron. Les lettres aux journaux. Montréal : VLB éditeur, 1985 ; p. 17. Anthologie colligée et annotée de deux centaines de lettres ouvertes que Ferron a envoyées aux journaux entre 1948 et TETU DE LABSADE, Françoise : Québec: un pays, une culture. Montréal/Paris : Boréal/Seuil, 1990 ; p Robert Lynch Millet dit Bagnolet constate dans la «Préface» de la vaste édition critique des lettres de Ferron aux journaux : «Franc-tireur, maquisard, voilà mon Ferron préféré. Et qui préférait, lui, l escarmouche à la guerre. Autrement dit : la politesse à la grossièreté.» MILLET, Robert Lynch, dit Bagnolet : «Préface». Jacques Ferron. Les lettres aux journaux. Op. cit. ; p MICHAUD, Ginette : «Présentation». MICHAUD, Ginette (dir.) : L autre Ferron. Montréal : Fides-Cétuq, 1995 ; p. 7. 6

7 Ferron incarne une figure emblématique de la Révolution tranquille, son importance est mise en relief lors de la Crise d Octobre en 1970 où, après deux mois de poursuites, les membres de la cellule radicale du Front de Libération du Québec sont arrêtés et choisissent Ferron comme négociateur entre eux et la police. Ferron est un homme à multiples facettes et il l est tout intentionnellement. Néanmoins, il s oppose au terme de «vocation» que certains commentateurs emploient pour désigner sa pluralité ; Ferron trouve le terme incorrect et explique que l homme n a pas de vocations mais qu il dispose d un nombre de possibilités d adaptation. Il illustre son propos de manière par excellence ferronienne : [S]i vous êtes esquimaut, vous ne pouvez pas apprendre le piano, n est-ce pas? [...] ça dépend des sociétés. Imaginez-vous donc un Esquimaut qui aurait la vocation pianiste. [...] La vocation, ça n existe pas, il existe des posibilités d adaptation. 15 Ces possibilités d adaptation fascinent Ferron. Il les exploite au maximum et ce sont elles qui le poussent à écrire car «l homme est tellement divers, constate Ferron, [qu ]on se met à écrire justement pour satisfaire, pour répondre à toutes ses virtualités.» 16 L oeuvre de Ferron est le reflet de sa personnalité, aussi multiple et volumineuse. La pluralité s y manifeste sous forme de la diversité de formes, abondance de thèmes et richesse de réflexions. Attablé dans son cabinet médical du chemin de Chambly aux heures matinales, l écrivain-médecin laissait courir sa plume sur un papier jaune en attendant ses premiers patients. L écriture devient pour lui une sorte d obsession. Il lègue à la postérité une oeuvre comptant plusieurs pièces de théâtre, de nombreux recueils de contes, historiettes et escarmouches et quatorze textes narratifs qui peuvent être qualifiés de romans. Il faut y ajouter aussi une correspondance copieuse, en quasi-totalité publiée de nos jours. 17 Malgré le refus auquel se heurtent ses premiers textes, il finit par remporter, entre autres, le prix David en 1977 pour l ensemble de son oeuvre et peut être rangé dans la lignée des 15 FERRON, Jacques : «Ferron, médecin malgré lui». Op. cit. 16 Voir p. 4, la note 1 ou Cf. Ibid. 17 C est en Gaspésie où, éloigné de ses proches et des grands centres culturels, quelque peu isolé, le jeune docteur se contracte le goût d écrire, si on peut employer la belle tournure de Victor Lévy-Beaulieu (BEAULIEU, Victor-Lévy : Jacques Ferron. Pèlerinage. Montréal : Éditions internationales Alain Stanké, 1991 ; p. 13). Ainsi, Jacques Ferron s abandonne à la correspondance dans laquelle il découvre un excellent moyen de maintenir le contact avec l actualité. L écriture se transforme pour lui en passion qui l absorbe entièrement jusqu à la fin de ses jours. 7

8 célèbres médecins-écrivains, côte à côte de ses compatriotes Nérée Beauchemin ( ), Philippe Panneton dit Ringuet ( ) ou à côté de ses prédecesseurs français François Rabelais ou Louis-Ferdinand Céline auxquels, de toute manière, la langue burlesque, carnavalesque et ironique de Ferron fait souvent penser. On a déjà beaucoup écrit sur Jacques Ferron. Les bibliothèques craquent sous le poids de monographies les plus diverses, études, articles, thèses et éditions critiques consacrés à l auteur et à son oeuvre auxquels, pourtant, la critique littéraire ne cesse de s intéresser une trentaine d anées après la mort de l écrivain. En 1971, Yves Taschereau lance par le titre de son documentaire la question essentielle : Jacques Ferron, qui êtes-vous? 18 Dès lors, les ferronologues tentent d y répondre mais une trentaine d années plus tard, à l époque où l auteur jouit déjà d une renommée considérable, on se pose dans Le Devoir toujours la même question : «Qui êtes-vous, Dr. Ferron?» 19. D après Jean Marcel, ami de Ferron et spécialiste de son oeuvre, la réponse se trouve éparpillée dans ses textes. Marcel affirme : On ne décrit pas le docteur Ferron, il se dessine tout seul. Toujours prêt à s étioler ou à se métamorphoser comme les personnages de ses contes, il a fini par ressembler à ses légendes. Aussi ne parle-t-on de lui qu avec beaucoup de réserve, car on sait jamais si c est lui qu on a devant soi, ou un autre. 20 Ainsi, il semble impossible d arriver à un portrait exhaustif de Jacques Ferron et de son oeuvre multiple dans toute leur complexité-diversité. Il faut considérer les études singulières comme diverses perspectives et approches de la figure énigmatique de Ferron et de son oeuvre prolifique. Chaque nouvelle étude avance dans le portrait de Jacques Ferron qui, loin d être achevé, évoque un collage, une mosaïque composée des aspects ferroniens les plus divers. Tous les commentateurs contribuent alors à un véritable portrait cubiste qui laisse entrevoir plusieurs personnages que Ferron jouait au quotidien ou bien un seul à multiples facettes que Jacques Ferron incarnait. 18 Taschereau, Yves : Jacques Ferron, qui êtes-vous? [Montréal] : Office du film du Québec, «Qui êtes-vous, Dr. Ferron?» Le Devoir. Culture, samedi le 6 septembre 2003 ; p. A7. 20 Marcel, Jean: Jacques Ferron malgré lui. Montréal : Éditions Parti pris, 1978 ; p

9 Le tableau cubiste de Jacques Ferron est déjà pas mal avancé ; il comporte, entre autres, la question nationale, le discours politique, la médecine, l anglicité, la folie, le parcours autobiographique. Néanmoins, notre thèse a pour l objectif de signaler qu il y a toujours des lacunes. Elle aspire à prospecter un autre aspect de l oeuvre ferronienne qu on trouve important, quoique très peu étudié jusqu à nos jours et ainsi d autant plus digne d une analyse approfondie. Il s agit de l analyse du surnaturel présent dans le romanesque de Jacques Ferron. Dans l oeuvre ferronienne, la fantaisie et l imagination prolifèrent, le monde réel cohabite tout naturellement avec un monde imaginaire où la logique des lois naturelles cesse d être la seule valable. Ses Contes du pays incertains mettent en scène les animaux qui parlent, les maisons qui flottent sur la neige, les anges qui bivaquent dans la banlieuee montréalaise ou les paysagistes gaspésiens en train de peindre le paysage de leur propre vie. Le genre du conte permet à l auteur de mêler le code réel et le surnaturel sans provoquer le moindre ébranlement, car à la différence du roman, le conte ne prétend pas à obéir aux règles de la vraisemblance, n aspire pas à saisir fidèlement la réalité. Néanmois, Ferron s avère peu soucieux des limites définitionnelles séparant les genres littéraires et n hésite pas à insérer le surnaturel également dans ses romans. Comme si le conte contaminait le romanesque ferronien où, par conséquent, le diable tient boutique à Montréal, la charrette de la mort traverse les rues de la vieille ville, les arbrisseaux sont dotés d un pouvoir magique et la chaise volante transporte les amoureux sur les îles de l amour. Cet aspect caractérise l ensemble des romans parus entre qui «émerveillent et mystifient» d autant plus que le surnaturel est introduit dans un cadre tout à fait familier de la réalité québécoise. 21 Nonobstant l importance du surnaturel dans les romans ferroniens, aucune analyse n a été pendant une longue période consacrée au phénomène. Divers critiques littéraires se bornent à signaler l aspect soit fantastique, soit merveilleux de l oeuvre. Dans l une des premières études consacrées à Ferron, Jean Marcel évoque le 21 Ross, Mary Ellen : Aspects du réalisme merveilleux de Jacques Ferron. Thèse soutenue à l université de Toronto en 1988 ; p. 1. 9

10 caractère merveilleux de l oeuvre qu il désigne comme le résultat de «divers procédés de végétalisation ou d animalisation» 22 ou d une : mutation du sens des choses pour le pur plaisir de faire apparaître à leur surface quelques signes nouveaux, lesquels à leur tour renvoient le trivial du quotidien à son néant et annoncent le possible d une réalité renouvelée, gouvernée par l imagination. 23 Deux ans plus tard, Pierre L Hérault désigne le merveilleux et la politique comme «deux pôles de l écriture ferronienne.» 24 Par contre, le terme de fantastique est à son tour employé par Pierre Grandpré qui loge Les contes du pays incertain «dans les labyrinthes de l imagination fantastique, un fantastique au reste tout aimable» 25. Une quarantaine d années plus tard, Jean-Marc Massie, grand animateur du conte au Québec, constate : «En somme, la lecture de Ferron m a fait voir les pouvoirs du conte, notamment sa capacité à apprivoiser le réel à l aide du merveilleux et du fantastique.» 26 Dans la plupart des cas, l emploi des termes merveilleux ou fantastique semble fortuit et la critique littéraire s en sert apparemment sans avoir consulté au préalable un ensemble suffisant d études théoriques consacrées aux phénomènes. Il paraît étonnant qu à part Victor Lévy-Beaulieu qui signale une parenté entre les textes de Ferron et les romans hispano-américains 27, il faille attendre des années avant que des spécialistes assignent à la prose narrative ferronienne la rubrique de 22 MARCEL, Jean : Jacques Ferron malgré lui. Op. cit. ; p Ibid. 24 L HÉRAULT, Pierre : Jacques Ferron, cartographe de l imaginaire. Montréal : Presses de l Université de Montréal, 1980 ; p GRANDPRÉ, Pierre de : «Le Pays Incertain du fantastique et de l humour». Dix ans de vie littéraire au Canada français. Montréal : Éditions Beauchemin, 1966 ; p Cité d après ROSS, Mary Ellen : Op. cit., p. 2. Voir aussi GOUZI-ARMAND, Nathalène : Le réalisme merveilleux dans les Contes de Jaques Ferron suivi de Contes à rebours. Mémoire de diplôme soutenu à l Université McGill à Montréal en 1996 ; p MASSIE, Jean-Marc : «Si le pays m était conté». Spirale, n 200, janvier-février 2005 ; p. 95. Écrivain-conteur, Jean-Marc Massie organise, avec son collègue André Lemelin, les Dimanches du conte, soirées-spectacles «privilégiant autant le conte traditionnel que le conte contemporain» qui animent la scène de Montréal régulièrement à partir de «Les origines». [online]. Les dimanches du conte. [La page consultée le 27 février 2014]. Disponible sur : 27 LÉVY-BEAULIEU, Victor : «Roman des Amériques : la grande leçon de José Donoso et G. G. Márquez au romanciers québécois». Le Devoir, vol. LXIV, nº 207, le 8 septembre 1973 ; p. 15. Cité d après ROSS, Mary Ellen : Op. cit. ; p. 2. Voir aussi BEAULIEU, Victor-Lévy : Jacques Ferron. Pèlerinage. Op. cit. L auteur y fait référence au roman Le partage des eaux de l écrivain cubain Alejo Carpentier, créateur du programme littéraire du réel merveilleux. 10

11 réalisme merveilleux. La première théoricienne à désigner ainsi le phénomène est Mary Ellen Ross qui y consacre sa thèse intitulée Aspects du réalisme merveilleux de Jacques Ferron (1988) 28. À travers l analyse de trois romans, Papa Boss, L amélanchier et La chaise du maréchal ferrant, l auteure étudie le «discours ferronien du surnaturel à partir de certains traits stylistiques et structuraux.» 29 Ross décrit trois «techniques que le récit ferronien met en oeuvre dans la création du surnaturel» 30 : la littéralisation du cliché, la métaphore structurelle et l autoprésentation. La valorisation du sens littéral qui dédouble la signification du cliché consiste à juxtaposer au sens banal de ce dernier, renvoyant à la réalité, son sens premier, relevant du surnaturel. La métaphore structurelle ou la métaphore configurale interne effectue la configuration analogue d éléments contigus à la base de leur contact qui conduit à confondre l humain et l animal, le végétal et le minéral. En effet, cette tactique correspond à ce que Jean Marcel avait désigné dix ans auparavant comme «procédés de végétalisation ou d animalisation» 31. La dernière technique qui contribue chez Ferron à créer l ambiance que Ross caractérise comme un réalisme merveilleux est l aspect autoreprésentatif de l oeuvre qui met en relief l écriture. La thèse de Ross constitue un apport indéniable à l étude du surnaturel dans les romans de Ferron. En omettant intentionnellement l aspect thématique qui contribue sensiblement à produire l effet du surnaturel, la théoricienne ouvre l espace à d autres commentaires. Néanmoins, si Ross entame l étude du surnaturel dans le romanesque ferronien et joue le rôle de la pionnière collant à la prose narrative de Ferron l étiquette de réalisme merveilleux, sa thèse soutenue en 1988 à l Université de Toronto est à la fois la dernière étude complexe consacrée à l analyse du phénomène en question. L étude du réalisme merveilleux chez l auteur est par la suite appliquée à certains contes. En 1996, Nathalène Gouzi-Armand soutient son mémoire de diplôme consacré au Réalisme merveilleux dans les Contes de Jacques Ferron suivi de Contes à 28 ROSS, Mary Ellen : Aspects du réalisme merveilleux de Jacques Ferron. Thèse soutenue à l université de Toronto en Ibid. ; p Ibid. 31 Voir p. 10, la note 22 ou CF. MARCEL, Jean : op. cit. ; p

12 rebours 32. Sa démarche consiste effectivement à relever dans le corpus des contes ferroniens les trois techniques stylistiques et structurales que Mary Ellen Ross a qualifiées comme procédés produisant dans le texte l effet du réalisme merveilleux. Deux ans plus tard, Andrée Mercier publie une étude sémiotique intitulée L'incertitude narrative dans quatre contes de Jacques Ferron (1998) 33 où elle analyse la tactique narrative particulière éponyme dont Ferron se sert dans certains contes pour créer le réalisme merveilleux. Basé sur l ambivalence, le procédé que Mercier dénomme comme l incertitude narrative résulte de la technique stylistique que Ross avait désigné, dix ans auparavant, comme la littéralisation du cliché ; les deux termes sont donc d une certaine manière identifiables, l un étant à l origine de l autre. En 2003, Stéphanie Bellemare-Page soutient son mémoire de maîtrise intitulé De l'essai au récit, du réalisme au merveilleux : parcours de l'imaginaire dans La chaise du maréchal ferrant et Le salut de l'irlande de Jacques Ferron. 34 Revenant ainsi au surnaturel dans les romans ferroniens, Bellemare-Page étudie le phénomène dans La chaise du maréchal ferrant et Le salut de l Irlande qu elle cherche à confronter à des ouvrages théoriques du réalisme magique/merveilleux et du réel merveileux. Ce n est que récemment que la critique littéraire semble découvrir l aspect du réalisme merveilleux dans les romans de Ferron en lui consacrant, en septembre 2006, le numéro thématique de la revue Atelier du roman, intitulé «Jacques Ferron, le Merveilleux.» 35 On y retrouve une dizaine d arcticles de critiques aussi variés que Michel Erman, Petr Kyloušek, Gaëtan Brulotte, Aleksandra M. Grzybowska et Lakis Proguidis ou d écrivains comme Louis Hamelin ou André Major qui s interrogent sur le phénomène du merveilleux dans la prose narrative ferronienne. L ensemble de textes aborde plusieurs romans de Ferron sous différents angles de vue et avance indiscutablement l étude du surnaturel dans le romanesque ferronien. 32 GOUZI-ARMAND, Nathalène : Le réalisme merveilleux dans les Contes de Jacques Ferron suivi de Contes à rebours. Thèse soutenu à l Université McGill à Montréal en MERCIER, Andrée : L'incertitude narrative dans quatre contes de Jacques Ferron. Étude sémiotique. Québec : Éditions Nota bene, BELLEMARE-PAGE, Stéphanie : De l'essai au récit, du réalisme au merveilleux : parcours de l'imaginaire dans La chaise du maréchal ferrant et Le salut de l'irlande de Jacques Ferron. Mémoire de diplôme soutenu à l Université du Québec à Montréal en Atelier du roman. Jacques Ferron, le Merveilleux. Noº 47, septembre

13 L élaboration de la présente thèse est guidée par une double motivation : d abord, elle est fruit de l émerveillement que les romans de Ferron en tant que textes riches, concis, ambivalents, intelligents et ingénieux inspirent ; ensuite, elle résulte de l étonnement que jusqu à présent aucune étude n examine globalement l élément aussi intéressant que le surnaturel dans le romanesque ferronien représente. En prenant en considération les travaux antérieurs de Mary Ellen Ross, Nathalène Gouzi-Armand, Andrée Mercier, Stéphanie Bellemare-Page ainsi que le numéro de l Atelier du roman consacré au merveilleux chez Jacques Ferron, notre étude a, donc, pour l objectif de présenter le phénomène dans sa totalité. La tache difficile d embrasser le surnaturel ferronien dans sa complexité et dans sa diversité nous a conduit à distinguer entre deux tendances majeures qui se manifestent dans le romanesque ferronien et qui sont deux sources principales du surnaturel : il s agit d abord de l incertitude narrative et, ensuite, de la contamination du genre romanesque par la forme du conte. Le surnaturel dans les romans de Ferron s articule autour de ces deux pôles ce qui est la raison pour laquelle on divise le corps analytique de la thèse en deux parties, l une consacrée à l incertitude narrative, l autre au conte dans le roman. Notre approche comporte plusieurs démarches : Avant de nous interroger sur le surnaturel chez Ferron, on trouve indispensable, en un premier mouvement, de prendre connaissance de diverses catégories littéraires que le phénomène étudié implique. Ainsi propose-t-on le parcours d un corpus représentatif des théories consacrées aux fantastique, néofantastique, merveilleux, réalisme magique, réel merveilleux et réalisme merveilleux. Cette base théorique est l objet du premier chapitre. Étant donné qu il s agit de l outil indispensable pour la partie analytique de la thèse et qui permet de situer l oeuvre ferronienne par rapport à différentes catégories littéraires du surnaturel, c est avec minutie qu on s acharne à établir la présentation de divers concepts qui démontrent à quel point il est difficile de définir, sinon impossible, les notions mentionnées. Malgré le manque de consensus définitionnel, on aspire à déduire des caractéristiques de base pour chacune des catégories du surnaturel, quoiqu au prix d une simplification nécessaire. Afin de saisir mieux l essentiel des concepts particuliers, on trouve pertinent de les ancrer dans leur contexte historique, politique, culturel et social qui s avère souvent éclairant. 13

14 Le premier chapitre théorique une fois clos, il convient de présenter le milieu culturel dans lequel l oeuve ferronien naît. Le deuxième chapitre cherche à mettre en relief trois particularités de la littérature canadienne française, en signalant le goût de l hybridisation, l importance de l oralité et la singularité du genre fantastique au Canada français. Ensuite, on accède à l originalité de l oeuvre de Jacques Ferron qui a été écrite sous l enseigne du pays incertain. Partant d un concept politico-historique, l incertitude devient pour Ferron une valeur ontologique du pays entier et dont l empreinte marque aussi l écriture. Notre argumentation tend à démontrer que le pays incertain de Jacques Ferron se transforme chez l écrivain en programme littéraire sui generis, prédestinant toute l écriture ferronienne. Le troisième chapitre constitue le corps analytique de la thèse. Il examine l incertitude narrative qui revêt dans les romans un caractère multiple. En appréciant la justesse du terme, on l emprunte à Andrée Mercier qui l applique pour désigner une narration incertaine résultant de la littéralisation du cliché, technique étudiée à son tour par Mary Ellen Ross. Notre approche aspire à démontrer divers aspects de l incertitude narrative qui, loin de se limiter au niveau de la langue, contamine la structure même du roman, en troublant les catégories narratives. Étant donné que le phénomène apparaît dans toutes les métamorphoses possibles dans le roman La nuit - et son réécriture Les confitures de coings - où il se manifeste avec une richesse et intensité inédites, on consacre à l analyse des deux romans le troisième chapitre en entier. Le quatrième chapitre propose l analyse de trois romans, La charrette, La chaise du maréchal ferrant et Les roses sauvages. L augmentation du corpus étudié est ici justifié par l intentionnalité de la seconde partie analytique : visant l interférence des contes dans le romanesque ferronien, elle aspire à saisir le phénomène dans sa complexitédiversité, à travers ses manifestations distinctes. L examen soigneux des motifs montre que le conte n influence pas seulement le plan thématique du roman, mais implique une réflexion générale sur les genres littéraires qui est, dans les romans, thématisée. À travers l analyse des cinq romans mentionnés, la présente thèse aspire à examiner le surnaturel dans le romanesque ferronien du point de vue général. L aspect étudié caractérise, en effet, toute la série de romans parus entre

15 qui comprend, au total, dix textes. On considère notre sélection, à savoir La nuit, Les confitures de coings, La charrette, La chaise du maréchal ferrant et Les roses sauvages, comme représentative, le phénomène y acquiert de multiples formes et sa présence y est exemplaire. La décision de ne pas inclure dans notre corpus les cinq autres romans est motivée par le fait que soit le surnaturel s y développe de la même manière que dans des romans analysés, soit parce qu il existe déja une étude consacrée au phénomène dans le cas du roman donné. Si on a laissé de côté les romans L amélanchier et Papa Boss quoique le surnaturel s y manifeste de manière spectaculaire, c est que les deux récits ont été pertinemment analysés dans la thèse de Mary Ellen Ross, Aspects du réalisme merveilleux de Jacques Ferron (1988). Les deux romans servent à Ross comme textes exemplaires pour démontrer le fonctionnement de la littéralisation du cliché et de la métaphore structurelle comme deux procédés réalistes-merveilleux. En examinant ces deux romans à notre tour, on répèterait les conclusions tirées des analyses de Ross. C est aussi le cas du roman Le salut de l Irlande qu on n incorpore pas dans notre sélection puisque le travail de Stéphanie Bellemare- Page De l'essai au récit, du réalisme au merveilleux : parcours de l'imaginaire dans La chaise du maréchal ferrant et Le salut de l'irlande de Jacques Ferron (2003) offre une étude pertinente du surnaturel dans ce texte. Si on a évité l analyse du Ciel de Québec et du Saint-Élias, on l a fait pour deux raisons : d abord, le surnaturel y est introduit avant tout sous forme d un mythe impliqué dans le récit, ce qui est la manifestation du surnaturel proche de celle qu on retrouve ailleurs, ensuite, on dispose déjà des études partielles ciblées du phénomène et dont il serait oiseux de répéter les résultats. Quant au Ciel de Québec, il convient de signaler Le livre des fondations (2008) 36 de Jacques Cardinal et l article de Pierre L Hérault «L espace mythologique du Ciel de Québec : confluence et métissage» (2002) 37. Concernant Le Saint-Élias, on voudrait renvoyer à l approche d Aleksandra M. Grzybowska «Les trois Faust ou Le Saint-Élias» (2006) CARDINAL, Jacques : Le livre des fondations. Incarnation et enquébécquoisement dans Le ciel de Québec de Jacques Ferron. Montréal : XYZ éditeur, L HÉRAULT, Pierre : «L espace mythologique du Ciel de Québec : confluence et métissage». FAIVRE-DUBOZ, Brigitte, POIRIER, Patrick : Jacques Ferron : le palimpseste infini. Outremont : Lanctôt éditeur, 2002 ; pp GRZYBOVSKA, Aleksandra M. : «Les trois Faust ou Le Saint-Élias». Atelier du roman. Jacques Ferron, le Merveilleux. Noº 47, septembre 2006 ; pp

16 Tout en limitant notre démarche à l analyse de cinq textes, on envisage de prendre en considérations les cinq autres romans auxquels notre thèse se référera aussi. Ils nous serviront d appui, tout comme la connaissance nécessaire de l ensemble de l oeuvre de Jacques Ferron. Ce sont surtout les contes, escarmourches et essais auxquels on renvoie lors de notre analyse. En dernier lieu, un examen efficace ne serait pas possible sans la connaissance de nombreux articles, études, thèses de doctorat, mémoires de diplôme, éditions critiques, émissions et d autres sources les plus diverses qu on mentionne dans la bibliographie finale. Prétendre que notre approche est exhaustive serait osé. Néanmoins, notre thèse cherche à cerner les contours de base du surnaturel tel qu il se manifeste dans l oeuvre romanesque ferronienne. À défaut, elle aspire à donner envie de lire Ferron, de traverser avec lui le miroir du merveilleux pour découvrir son pays incertain. 16

17 1. Du merveilleux au fantastique du fantastique au merveilleux 17

18 1.1. Le merveilleux Le Merveilleux profite des points de faiblesse de l intelligence organisatrice, comme le feu du volcan s insinue entre les failles des roches ; il illumine les greniers de l enfance ; il est l étrange lucidité du délire ; il est la lumière du rêve ; l éclairage vert de la passion ; il flambe au-dessus des masses aux heures de révolte. 1 Le merveilleux accompagne la vie des hommes dès les temps immémoriaux. À l aube des civilisations, il servait d explication aux événements et phénomènes extraordinnaires qui se produisaient dans la nature et que les gens de l époque, ayant de faibles connaissances des lois de la nature, considéraient comme surnaturels, incapables de les expliquer par la voie rationnelle. Tout ce qui échappait à la logique de l homme était alors jugé comme manifestation d un pouvoir suprême inconnu à l homme, attribué souvent à l intervention des dieux gérant le monde humain. C est ainsi que de maintes religions naissaient qui, nourissant l ignorance de l homme, apportaient une certaine rassurance sous forme d une représentation logique du monde. Issu de la réalité quotidienne, le merveilleux se reflétait dans toutes les activités de l homme, dont la création artistique. Aux temps où la littérature écrite n existait pas encore ou était le privillège de quelques individus, on appréciait beaucoup les conteurs, prédécesseurs des bardes médiévaux. Chaque tribu chérissait son conteur qui représentait la mémoire vivante de toute la collectivité, sauvegardant les histoires de son peuple d une génération à l autre. Le merveilleux fait partie de la poétique des mythologies d origines, par exemple chez les Indiens de Colombie, il existe une légende de la création qui raconte qu au début, il n y avait rien qu un fantôme. 2 Le merveilleux detient sa place dans les mythes archaïques, qu ils s agisse de la mythologie antique ou des légendes celtiques, qui mêlent leurs héros merveilleux aux figures historiques. Dans son étude consacrée au Merveilleux dans la littérature française du Moyen Âge (1982), Daniel Poirion se penche sur le rôle du merveilleux dans les 1 MABILLE, Pierre : Le merveilleux. Saint Clément de rivière : Fata Morgana, 1992 ; pp Cf. Ibid. ; p

19 récits anciens, en constatant que «[l]e merveilleux souligne la différence des autres histoires par rapport à l Histoire.» 3 En «lointain héritage conservé sur place», 4 le merveileux résiste au décalage des cultures. Au moment où une culture est progressivement remplacée par une autre, ou une langue par une autre, le merveilleux persiste, tel un substrat, dans la culture populaire. Ainsi voit-on des vestiges de la culture celtique influencer l imagination des Francs, tout comme l héritage gréco-latin laisse des traces dans la culture occidentale du point de vue général. Le merveilleux fait partie de la mémoire collective qui se transmet d une culture à l autre. Il passe de la culture populaire à la culture savante en tant que «reflet d une âme populaire dans la conscience des lettrés.» 5 Poirion explique que, en effet, «[d]errière le système des genres littéraires le merveilleux révèle une autre organisation de l imaginaire. Cette idée illustre les quêtes du Graal, la conquête de la Toison d or ou la recherche de l Or Philosophical qui ne font que camoufler des questions que l homme se pose depuis toujours à propos de la nature du monde et de son fonctionnement. 6 Le merveileux démontre ainsi que, depuis toujours, «l humanité poursuit son rêve de connaissance et de puissance» 7. Si les phénomènes incompréhensibles sont aux temps anciens expliqués comme la volonté d un pouvoir suprême, le merveilleux en assure la communication, autant avec les divinités antiques que dans le système chrétien. «Entre Dieu et les hommes, il y a donc ce monde d intercession où la littérature situe violontiers le phénomène merveilleux, sans oser [...] mettre l écrit directement dans la main de Dieu» 8, présume Poirion. Tout comme les oracles antiques représentent les réponses des dieux dont il faut déchiffrer l énigme, l hagiograhie médiévale transmet à son tour la volonté divine indirectement, à travers les messages reçus ou provoqués par les saints. 3 POIRION, Daniel : Le merveilleux dans la littérature française du Moyen Age. Paris : Presses Universitaires de France, 1982 ; p Ibid. 5 Ibid. 6 Cf. MABILLE, Pierre : op. cit. ; pp Cf. Ibid. ; p Poirion, Daniel : op. cit. ; p

20 La littérature hagiographique prépare progressivement l exploitation épique du pouvoir surnaturel, La Chanson de Roland le prouve en empruntant le merveilleux de la communication divine. 9 Cependant, du point de vue général, le merveilleux des chansons de geste ne sert pas seulement pour le contact avec Dieu. Chantant l action guerrière de personnages du patrimoine légendaire, ces poèmes héroïques impliquent l exagération de la force physique, le grandissement des scènes met même en doute la vraisemblance historique. Le merveilleux souffre ici une transformation hyperbolique, il exalte la violence, prêche la surhumanité et le gigantisme en se rapprochant du folklore auquel les géants appartiennent. Dans La chanson de Roland, le mot seul «mervellus» devient leitmotiv, évoquant «l étonnement devant la prouesse» 10. Mettant en scène les forces diaboliques, mostres, dragons, diables sous forme humaine, bestiare surnaturel, humanoïde, le merveilleux de la littérature médiévale balance, en effet, entre deux systèmes culturels la loi chrétienne et la subversion païenne des croyances archaïques. 11 Les diables des exempla rappellent les satyres et priapes de l Antiquité, en se chargeant sous forme bestiale ou humaine «de toute la sexualité que le paganisme a exaltée.» 12 Ce phénomène signale que, dès l origine, le merveilleux se rattache aux rêves, aux désirs interdits qu on désignerait à l époque moderne comme le subconscient de l homme ; il saisit le «trouble suscité par la présence d un autre en soi-même» 13. Le conte merveilleux se définit, d après Daniel Poirion, par opposition à d autres genres littéraires dont le roman qui prend la forme au 12 ème siècle. 14 Par rapport au roman, le conte constitue une forme plus brève menant à une autre organisation du récit. Le conte n est pas nécessairement vraisemblable, n a pas à parler du devenir, évite de développer des monologues comme le roman aime faire. Le Moyen Âge cultivait bien d autres genres insérant le merveilleux «[...] puisque magique et merveilleux y était pain quotidien. Tout le monde croyait aux sources miraculeuses, aux pierres et aux arbres guérisseurs, aux envoûtements, aux 9 Cf. Ibid. ; p. 9 et p MABILLON, Pierre : op. cit. ; p POIRION, Daniel : Ibid. ; p Ibid. 13 Ibid. ; p Cf. Ibid. ; p

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS?

COMMENT PARLER DES LIVRES QUE L ON N A PAS LUS? Né dans un milieu où on lisait peu, ne goûtant guère cette activité et n ayant de toute manière pas le temps de m y consacrer, je me suis fréquemment retrouvé, suite à ces concours de circonstances dont

Plus en détail

Le droit qui s écrit. Stéphanie Beauchamp *

Le droit qui s écrit. Stéphanie Beauchamp * 325 Le droit qui s écrit Stéphanie Beauchamp * Alain ROY et Violaine LEMAY, Le contrat conjugal : pour l amour ou pour la guerre?, Montréal, Éditions Thémis, 2009, 130 p. Tous le savent, le contexte social

Plus en détail

RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE

RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE EN LIBRAIRIE COURANT AVRIL 2014 RADIOS et RELIGIONS en AFRIQUE SUBSAHARIENNE Dynamisme, concurrence, action sociale Étienne Damome Cet ouvrage analyse l environnement des radios confessionnelles et leurs

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Féminine de France ... La transformation du monde commence par la construction de soi... Grande Loge Féminine de France DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 33(0)1 71 04 58 14 courriel : communication@glff.org Site : www.glff.org

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

La Période romantique (1800-1850)

La Période romantique (1800-1850) La Période romantique (1800-1850) D abord courant littéraire et musical, le romantisme apparaît en peinture comme mode d expression de sentiments intérieurs, ceux-là même que le rococo s appliquait tant

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

Yves Rocher mécène des artistes femmes

Yves Rocher mécène des artistes femmes C55/M30/J100 Ton en quadrichromie Créateur de la Cosmétique Végétale C75/M80/J95 Yves Rocher mécène des artistes femmes Depuis toujours très engagée auprès des femmes, la Marque Yves Rocher a décidé d

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza.

le «Yoga psychologique», créé par Nicolas Bornemisza. MÉTHODE IT Libérations des Images intérieures - Images de Transformation Présentation de la méthode de Nicolas Bornemisza La méthode IT a été co- créée par Marie Lise Labonté et Nicolas Bornemisza. Elle

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE

COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE 1 COMPTE RENDU OU NOTES DE LECTURE SUR LA LITTERATURE ORALE AFRICAINE Christiane SEYDOU : «Comment définir le genre épique? Un exemple : l épopée africaine» in JASO Journal of the Anthroplogical Society

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

Lecture analytique 2 Victor Hugo, «Un jour Je vis...», Poème liminaire des Comtemplations, 1856

Lecture analytique 2 Victor Hugo, «Un jour Je vis...», Poème liminaire des Comtemplations, 1856 Un jour je vis, debout au bord des flots mouvants, Passer, gonflant ses voiles, Un rapide navire enveloppé de vents, De vagues et d'étoiles ; Et j'entendis, penché sur l'abîme des cieux, Que l'autre abîme

Plus en détail

Laurent Bérubé, S.C.

Laurent Bérubé, S.C. ANNEXE II La mission aujourd hui Chapitre provincial, 3 e session 18 avril 2009 L ADOLESCENCE Laurent Bérubé, S.C. I. Profil «Ce qu il y a d émouvant avec les adolescents, c est que tout ce qu ils font,

Plus en détail

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction introduction Camus l a joliment formulé : le seul choix qui s offre à nous, aujourd hui, est d être soit un pessimiste qui rit, soit un optimiste qui pleure. L optimiste croit que tout va bien. Dans La

Plus en détail

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel

Commentaires de. l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document. Un regard neuf sur le patrimoine culturel Commentaires de l Association québécoise pour le patrimoine industriel (Aqpi) sur le document Un regard neuf sur le patrimoine culturel Dans le cadre de la consultation publique pour une révision de la

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français

Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français AVANT-PROPOS Qu est-ce que le pansori? Je voudrais pour commencer interroger les raisons qui m ont amenée à me poser cette question, et à me la poser en français dans le cadre d une recherche avancée.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Télé-Québec lance une plateforme culturelle sur le Web La Fabrique culturelle : le seul espace public collectif dédié à la culture au Québec 11 mars 2014 Montréal La

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs. I. Appréhender le groupe social. A. Identifier la nation de rapport social. 1. Les groupes sociaux

Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs. I. Appréhender le groupe social. A. Identifier la nation de rapport social. 1. Les groupes sociaux I. Appréhender le groupe social Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs A. Identifier la nation de rapport social 1. Les groupes sociaux Le groupe se définit par la réunion de plusieurs personnes

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Comment un. accident. peut-il engager la. responsabilité pénale. des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux?

Comment un. accident. peut-il engager la. responsabilité pénale. des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux? Les cahiers de l Observatoire Comment un accident peut-il engager la responsabilité pénale des élus locaux et des fonctionnaires territoriaux? table des matières Avant-propos de Bernard Bellec... P. 5

Plus en détail

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne Une nouvelle muséologie pour le musée moderne André Desvallées, dir., Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie André Desvallées, dans cet extrait de Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs?

Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs? Problématique : La difficulté lorsque vous vous trouvez face à un tel sujet est de confondre le thème avec le problème du sujet. Ici le thème était

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie, psychanalyse de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton

sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton sens de dragon, ou de serpent. Worm n a donc pas généralement en ce contexte le sens zoologique restreint de ver, même si dans la légende du Lambton worm que mentionne Stoker, le dragon est bien décrit

Plus en détail

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché

Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché XXIII ème Assemblée régionale Europe Erevan, Arménie 3 au 7 mai 2010 Intervention de M. de Lamotte, président de la section sur l école et son interdépendance avec le marché Section Belgique/Communauté

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Les Francs-maçons et leur religion Publibook

Les Francs-maçons et leur religion Publibook Jacques Duchenne Les Francs-maçons et leur religion Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure

Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles. L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Ecole de Coachs de Vie Gestaltistes en Développement des Ressources Personnelles L a plus belle aventure de l homme, c est sa propre aventure Les intervenants Mathé Kaufmann Gestalt-Thérapeute, Superviseure

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

15. Protection de la propriété intellectuelle au Canada. Brevets

15. Protection de la propriété intellectuelle au Canada. Brevets Protection de la propriété intellectuelle au Canada En cette période où la recherche scientifique, le domaine technique et les activités commerciales évoluent rapidement, il devient de plus en plus important

Plus en détail

I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU?

I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU? I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU? Le fair-play est une notion bien souvent employée à tort et à travers. Associée surtout au vocabulaire sportif, elle s applique aujourd hui à de multiples situations,

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc

Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc Le jugement esthétique d Alain Flamand à travers son ouvrage Regard sur la peinture contemporaine au Maroc Le critique d art français Alain Flamand est venu enseigner au Maroc en 1969. Son ouvrage Regard

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

BnF Service d Action pédagogique de la Bibliothèque nationale de France

BnF Service d Action pédagogique de la Bibliothèque nationale de France PARTIE 3 les merveilles de la mer Éternelle source de rêve NIVEAU 2 De même qu on se prend à imaginer une vie dans les étoiles, n existe t-il pas un monde sous-marin peuplé d êtres aux allures humaines?

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Une philosophie du numérique

Une philosophie du numérique Revue internationale International Web Journal www.sens-public.org Une philosophie du numérique Lecture de Pour un humanisme numérique de Milad Doueihi (Seuil, Paris 2011) MARCELLO VITALI ROSATI Résumé:

Plus en détail

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1 De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage La vision familiale Série 1, numéro 1 En l espace de 25 ans, le profil de la famille québécoise s est transformé de

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE 2 HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE UMR 8138 Identités, Relations internationales et civilisation de l Europe T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail