Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières"

Transcription

1 1 Les stocks A - La gestion des stocks Elle a pour objectif de minimiser le coût de stockage. Il existe plusieurs niveaux de stock : Notions de cours - Stock maximum : niveau de stock ne pouvant pas être dépassé à cause du manque de place ou à cause du coût. - Stock minimum : niveau de stock nécessaire pour couvrir la consommation de matières pendant le délai de livraison. - Stock de sécurité : niveau de stock que s accorde l entreprise en cas de retard de livraison ou de consommation non prévue. - Stock d alerte : niveau de stock déclenchant la commande. Il s obtient en additionnant le stock minimum et le stock de sécurité. - Stock initial : niveau de stock en début de période. - Stock réel : niveau de stock à une date donnée. La quantité de produits ou de matières à commander correspond à la différence entre le stock maximum et le stock de sécurité. 5 e Partie : Les informations financières 151

2 1 - Replacez sur le graphique les niveaux de stocks suivants : le stock maximum, le stock de sécurité, le stock d alerte et le stock minimum. Nb Tôles Inox } en jours À partir des données suivantes : - l entreprise travaille tous les jours du mois (samedi et dimanche compris), - la consommation journalière est de 8 tôles, - le délai de livraison du fournisseur est de 3 jours, - le 1 er décembre, le stock initial se trouve au stock maximum, - l entreprise s accorde un stock de sécurité de 6 tôles, - l entrepôt ne peut accueillir plus de 54 tôles, 2 - Déterminez les niveaux des différents stocks et la quantité à commander. Replacez-les sur le graphique ci-dessus. - le stock maximum :... - le stock de sécurité :... - le stock minimum :... - le stock d alerte :... - la quantité à commander : Tracez sur le graphique ci-dessus, la courbe représentant le stock de tôles inox pour le mois de décembre. - Déduisez-en le niveau du stock réel au 31 décembre :... - Combien de commandes auront été passées pendant le mois de janvier? À quelles dates ont eu lieu les commandes? À quelles dates ont-elles été livrées? e Partie : Les informations financières

3 B - L évaluation des stocks Afin de connaître avec précision l état de ses stocks, l entreprise utilise un compte de stock, récapitulant chronologiquement l ensemble des entrées et des sorties du stock. L inventaire permanent permet ainsi de connaître à tout moment le stock existant, chiffré en quantité et en valeur. L évaluation des entrées s effectue de deux manières : - pour les produits achetés, on les enregistre à leur coût d achat (prix HT des produits + Transport + Autres frais accessoires) ; - pour les produits fabriqués, on les enregistre à leur coût de production. Notions de cours Les entrées successives dans le stock peuvent avoir des valeurs différentes : le prix des produits a fluctué entre deux achats. Le problème est alors d évaluer les sorties de stock. Cette évaluation est nécessaire pour déterminer la marge commerciale ou le coût de production. Il existe trois méthodes principales pour évaluer les sorties : - le CMUP (Coût Moyen Unitaire Pondéré) calculé en fin de période ; - le CMUP (Coût Moyen Unitaire Pondéré) calculé après chaque entrée ; - le PEPS (Premier Entré Premier Sorti) ou FIFO (First In First Out). 5 e Partie : Les informations financières 153

4 La méthode du CMUP calculé en fin de période Le principe de cette méthode consiste à évaluer les sorties de stocks au coût moyen unitaire pondéré (CMUP). Ce CMUP est obtenu en effectuant la moyenne pondérée des valeurs de toutes les entrées de la période et du stock initial, par leurs quantités correspondantes. Notions de cours Pour déterminer les valeurs des sorties de stocks, il convient de suivre plusieurs étapes pour compléter correctement le compte de stocks : - Classer chronologiquement les entrées et les sorties de stocks. - Enregistrer dans le compte de stocks les entrées (en quantité et en valeur) et les sorties (uniquement en quantité). - Déterminer le CMUP pour donner une valeur aux sorties du mois. Valeurs globales (stock initial + ensemble des entrées) CMUP = Quantité (stock initial + ensemble des entrées) - Calculer la valeur des sorties de stocks du mois et le stock final de la période. L avantage de cette méthode de valorisation des stocks est de niveler les variations de prix en cas de fluctuations. L inconvénient est l obligation d attendre la fin de la période pour évaluer les sorties de stock, donc pour calculer les marges commerciales et les coûts de production. L entreprise FICTIVE+ gère en stock les matières M1 nécessaires à la fabrication des différents produits de l entreprise. Au 1 er janvier N, le stock existant (stock initial en début de période) est de 100 matières M1 à 8,40 l unité. Le 5 janvier N, achat de 250 matières à 8,54 l unité (bon d entrée n 4). Le 12 janvier N, bon de sortie n 8 pour 50 matières. Le 15 janvier N, bon de sortie n 10 pour 100 matières. Le 16 janvier N, achat de 100 matières à 8,35 l unité (bon d entrée n 18). Le 22 janvier N, bon de sortie n 17 pour 100 matières. Le 25 janvier N, achat de 100 matières à 8,54 l unité (bon d entrée n 23). Le 26 janvier N, bon de sortie n 19 pour 100 matières. Le 29 janvier N, bon de sortie n 24 pour 150 matières. Complétez la fiche de stock présentée page suivante en valorisant les stocks selon les méthodes du CMUP de fin de période e Partie : Les informations financières

5 Date Libellés ENTRÉES SORTIES STOCKS Qté PU Montant Qté PU Montant Qté PU Montant 01/01 Stock initial 100 8,40 840,00 05/01 BE n 4 12/01 BS n 8 15/01 BS n 10 16/01 BE n 18 22/01 BS n 17 25/01 BE n 23 26/01 BS n 19 29/01 BS n 24 Méthode du CMUP calculé en fin de période Stock Matière M1 01/02 Stock initial Détail du calcul du CMUP CMUP =... La méthode du CMUP calculé après chaque entrée ions de cours Pour pallier à l inconvénient du CMUP (Coût Moyen Unitaire Pondéré) calculé en fin de période, il est possible de déterminer un coût moyen unitaire pondéré après chaque nouvelle entrée. On calcule donc un CMUP après chaque nouvelle entrée et il sera utilisé pour déterminer, entre deux entrées, la valeur des sorties ainsi que le stock existant. Reprenez l exemple de l entreprise FICTIVE+ et valorisez les stocks selon la méthode du CMUP calculé après chaque entrée. 5 e Partie : Les informations financières 155

6 Date Libellés ENTRÉES SORTIES STOCKS Qté PU Montant Qté PU Montant Qté PU Montant 01/01 Stock initial 100 8,40 840,00 05/01 BE n 4 12/01 BS n 8 15/01 BS n 10 16/01 BE n 18 22/01 BS n 17 25/01 BE n 23 26/01 BS n 19 29/01 BS n 24 Méthode du CMUP calculé après chaque entrée Stock Matière M1 01/02 Stock initial Détail du calcul du CMUP :... La méthode du Premier Entré - Premier Sorti (PEPS) Cette méthode ne retient pas comme coût de sortie une moyenne. Elle prend en compte le coût exact d entrée, les sorties étant considérées comme s effectuant dans l ordre des entrées. Il faut ainsi épuiser le stock le plus ancien avant de puiser dans le suivant. Cette méthode suit un ordre comptable mais ne correspond pas aux réels mouvements de stocks du magasin. Cette méthode a pour inconvénient de suivre avec retard les variations de prix. Reprenez l exemple de l entreprise FICTIVE+ et valorisez les stocks selon la méthode du Premier Entré Premier Sorti e Partie : Les informations financières

7 Date Libellés Méthode du PEPS Stock Matière M1 ENTRÉES SORTIES STOCKS Qté PU Montant Qté PU Montant Qté PU Montant 01/01 Stock initial 100 8,40 840,00 01/02 Stock initial 5 e Partie : Les informations financières 157

8 L entreprise TRÉOPERCHÉ gère en stock les plaques de tôle inox nécessaires à la fabrication des échasses. Mohamed SOUK fournit à Jérémy les données suivantes pour le mois de janvier : Au 1 er janvier, le stock se trouve au stock maximum, avec 54 tôles à un prix de 39,12 l unité. Les entrées : le 7 janvier : 48 tôles inox à 40,11 l unité le 13 janvier : 48 tôles inox à 41,40 l unité le 19 janvier : 48 tôles inox à 42,80 l unité le 25 janvier : 50 tôles inox à 44,00 l unité le 31 janvier : 48 tôles inox à 44,48 l unité Les sorties : le 2 janvier : 16 tôles le 18 janvier : 6 tôles le 5 janvier : 18 tôles le 21 janvier : 54 tôles le 6 janvier : 14 tôles le 24 janvier : 26 tôles le 8 janvier : 4 tôles le 26 janvier : 20 tôles le 11 janvier : 14 tôles le 28 janvier : 18 tôles le 14 janvier : 26 tôles le 30 janvier : 16 tôles Déterminez, en utilisant les trois méthodes, la valeur des stocks de tôles inox au 1 er février. Méthode du CMUP calculé en fin de période Stock Plaques Inox x x 1 Date Libellés ENTRÉES SORTIES STOCKS Qté PU Montant Qté PU Montant Qté PU Montant 01/01 Stock initial 01/02 Stock initial Calcul du CMUP en fin de période (arrondissez à deux décimales) : e Partie : Les informations financières

9 Méthode du CMUP calculé après chaque entrée Stock Plaques Inox x x 1 Date Libellés 01/01 Stock initial ENTRÉES SORTIES STOCKS Qté PU Montant Qté PU Montant Qté PU Montant 01/02 Stock initial Détails du calcul des CMUP :... 5 e Partie : Les informations financières 159

10 Méthode du PEPS Stock Plaques Inox x x 1 Date Libellés 01/01 Stock initial ENTRÉES SORTIES STOCKS Qté PU Montant Qté PU Montant Qté PU Montant 01/02 Stock initial e Partie : Les informations financières

11 2 Le calcul du coût de revient A - Notion de charges directes et de charges indirectes Les charges directes et les charges indirectes Dans le calcul du coût de revient, il convient de prendre en compte les différentes charges supportées par l entreprise. Ces différentes charges incorporables au calcul du coût peuvent être classées dans deux catégories : - les charges directes, charges attribuées au coût d un seul produit ou d une seule commande (matières et fournitures entrant dans la composition du produit, main-d œuvre directe résultant du travail effectué sur un seul produit) ; - les charges indirectes, charges ne concernant pas un seul mais plusieurs produits ou plusieurs commandes (charges d administration, électricité ). L activité de l entreprise TRÉOPERCHÉ est la fabrication d échasses. Indiquez la nature de chaque charge puis trouvez 2 exemples de charges directes et 2 exemples de charges indirectes. Charges Directes Indirectes Achat de vis Achat de fuel utilisé pour le chauffage Achat de tubes Alu Salaire de l ouvrier montage Salaire du comptable Achat de plaques inox Tampon caoutchouc pour le bout des échasses 5 e Partie : Les informations financières 161

12 La répartition des charges Les charges indirectes doivent être analysées puis réparties dans des centres en fonction de leur destination. Elles seront alors imputées aux différents coûts. Notions de cours Il est possible, par mesure de simplification, d effectuer une répartition suivant la hiérarchie des différents coûts : - coût d achat : charges d approvisionnement dans le centre approvisionnement, - coût de production : charges de production dans le centre production, - coût de distribution : charges de distribution dans le centre distribution. Les charges ne pouvant pas être réparties entre ces trois centres sont regroupées dans les charges générales. Complétez le tableau de répartition des charges indirectes de l entreprise FICTIVE+ concernant le premier trimestre. Tableau de répartition des charges indirectes CHARGES Nature Total Charges générales approv. production distribution Salaires + charges patronales /7 1,5/7 3/7 1,5/7 Impôts et taxes % 20 % Fournitures administratives 400 6/10 1/10 1/10 2/10 Énergie (EDF, fuel ) % 20 % 50 % 10 % Autres services extérieurs Dotations aux amortissements /5 1/5 3/5 TOTAL L unité d œuvre des centres Notions de cours Afin d imputer ces différentes charges indirectes aux coûts (d achat, de production, de revient), une unité de répartition, appelée «unité d œuvre», est déterminée dans chaque centre. L unité d œuvre est une unité qui permet de mesurer l activité du centre (nombre de pièces produites, temps passé, poids des matières utilisées ). Par souci de simplification, les charges générales sont le plus souvent imputées en totalité au niveau du coût de revient e Partie : Les informations financières

13 Déterminez le coût d une unité d œuvre de l entreprise FICTIVE+. approv. production distribution TOTAL Nature de l unité d œuvre Kg de matières achetées Heure de MOD Nombre de produits vendus Nombre d unités d œuvre Coût d une unité d œuvre B - Le côut d achat Le coût d achat des marchandises ou des matières achetées correspond : - au prix d achat - aux frais d acquisition directs (transport, commissions ), indirects (regroupés dans le centre approvisionnement). L entreprise FICTIVE + utilise deux matières premières M1 et M2 pour la fabrication de ses produits. L entreprise a acheté au cours du premier trimestre : matière M1 : kg à 10 le kg, matière M2 : kg à 12 le kg. Coût d achat des matières premières Charges directes Matière première M1 Matière première M2 Qté PU Total Qté PU Total Charges indirectes Coût d achat 5 e Partie : Les informations financières 163

14 C - Le coût de production Il est composé des charges directes nécessaires à la fabrication et des charges indirectes. Notions de cours - Les charges directes Les charges directes comprennent : - Les matières premières utilisées dans chaque produit, - La main-d œuvre directe : c est la main-d œuvre que l on peut affecter directement au coût d un produit. Le coût de la main-d œuvre directe comprend le salaire brut et les charges sociales patronales. - Les charges indirectes Les charges indirectes se retrouvent dans les centres de production. Il faut alors les répartir entre les coûts des produits proportionnellement aux unités d œuvre. Remplissez le tableau de détermination des coûts de production à partir des informations de l entreprise FICTIVE+ : pour le produit P1, on utilise 1/3 de la matière M1 et la moitié de la matière M2, pour le produit P2, on utilise 2/3 de la matière M1 et la moitié de la matière M2. Au total, 720 heures de travail à 25 l heure ont été nécessaires pour la fabrication de 76 produits P1 (300 heures) et pour la fabrication de 460 produits P2 (420 heures). Tableau de détermination des coûts de production Produit P1 Produit P2 Qté PU Total Qté PU Total Charges directes Charges indirectes Coût de production e Partie : Les informations financières

15 D - Le coût de revient Une fois produits, les biens doivent être vendus. Or, pour acheminer les produits sur le marché, l entreprise dépense certaines sommes liées à la distribution. Ces sommes constituent le coût de distribution. Le coût de revient est composé : - du coût de production du produit ; - du coût de distribution direct (commission des vendeurs ), indirect (charges du centre Distribution). Complétez le tableau de calcul du coût de revient des produits P1 et P2 de l entreprise FICTIVE+. Tableau de calcul du coût de revient Charges directes Produit P1 Produit P2 Qté PU Total Qté PU Total Charges indirectes Coût de revient 5 e Partie : Les informations financières 165

16 À partir des données suivantes du mois de janvier N, déterminez les différents coûts des paires d échasses Pro et des paires d échasses Enfant. Le chiffre d affaires du mois de janvier s élève à , réparti en parts égales entre les ventes de paires d échasses Pro et celles de paires d échasses Enfant. Sachant qu une paire d échasses Pro est vendue 200 et une paire d échasses Enfant 75, déterminez : - le nombre de paires d échasses Pro vendues :... - le nombre de paires d échasses Enfant vendues :... Schéma de calcul du coût de revient charges directes Plaques inox Tubes alu Fournitures diverses Coût d achat Coût de production Coût de revient charges indirectes Approvisionnement Atelier Perçage Usinage Atelier Montage Distribution e Partie : Les informations financières

17 Toutes les données suivantes concernent la fabrication d une seule échasse, et non de la paire. Par souci de simplification, il n existe aucun stock au 1 er janvier N et toute la production est vendue. Déduisez-en le nombre d échasses Pro vendues :... le nombre d échasses Enfant vendues :... Tôle molletière de serrage 1 - Les matières premières nécessaires à la fabrication sont les plaques Inox x x 1 et les tubes Alu. Les tubes Alu sont vendus par barre d une longueur de 4 mètres. Il faut 140 cm de tube par échasse Pro et 40 cm de tube par échasse Enfant. Une barre de 4 mètres coûte 10. Sangles Déterminez le nombre de barres nécessaires à la fabrication du mois de janvier Les plaques de tôle Inox 2000 x 1000 x 1 sont nécessaires pour la fabrication de la semelle, de la tôle molletière fixe et de la tôle molletière de serrage. Semelle Dans une tôle, la machine peut découper les pièces pour 12 échasses Pro ou pour 16 échasses Enfant. Une tôle Inox coûte 45. Déterminez le nombre de tôles nécessaires à la fabrication du mois de janvier Embout quillon 2 - Les temps de main-d œuvre directe (MOD) de l atelier Perçage-Usinage et de l atelier Montage pour une échasse sont les suivants : - Échasse Pro : Temps perçage usinage : 15 mn Temps montage : 15 mn - Le temps est divisé par deux pour les temps de MOD pour les échasses Enfant Le coût d une heure de main-d œuvre directe, charges sociales comprises, est de 28. Déterminez le nombre d heures nécessaires pour la fabrication du mois de janvier : - de l atelier Perçage-Usinage : de l atelier Montage : e Partie : Les informations financières 167

18 Les fournitures diverses incorporées au montage sont constituées par l élément central, les vis et rondelles, les mousses de protection, les sangles, l embout quillon en caoutchouc et le carton de protection. Le montant des fournitures diverses s élève à 26 par échasse Pro et 16 par échasse Enfant. Déterminez le coût d une unité d œuvre de l entreprise TRÉOPERCHÉ. Approv. Perçage Usinage Montage Distribution TOTAL Nature de l unité d œuvre Nombre de pièces achetées Heure de MOD Heure de MOD Nombre d échasses vendues Nombre d unités d œuvre Coût d une unité d œuvre Déterminez le coût d achat des matières premières achetées en complétant le tableau suivant. Coût d achat des matières premières Tôle inox Tube alu Qté PU Total Qté PU Total Charges directes Charges indirectes Coût d achat e Partie : Les informations financières

19 Déterminez le coût de production des échasses Pro et Enfant en complétant le tableau suivant. Coût de production des échasses Pro et Enfant Charges directes Échasse Pro Échasse Enfant Qté PU Total Qté PU Total Charges indirectes Coût de production Déterminez le coût de revient d une échasse Pro et d une échasse Enfant en complétant le tableau suivant. Coût de revient des échasses Pro et Enfant Échasse Pro Échasse Enfant Qté PU Total Qté PU Total Coût de production Charges indirectes Coût de revient À partir du coût de revient d une échasse Pro, déterminez le coût de revient d une paire d échasses Pro En prenant en compte la marge minimale sur le coût de revient de 5 %, calculez le prix de vente minimum d une paire d échasses Pro e Partie : Les informations financières 169

20 Barrez le dessin ne correspondant pas à la décision prise par Monsieur BILLET. Déterminez le résultat pour le mois de janvier de chaque paire d échasses en complétant le tableau suivant. Tableau de calcul du résultat Échasse Pro Échasse Enfant Qté PU Total Qté PU Total Chiffre d affaires Coût de revient total Résultat Analysez les résultats obtenus et déduisez-en quelques remarques e Partie : Les informations financières

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

Chapitre 2 Gestion de l approvisionnement

Chapitre 2 Gestion de l approvisionnement Chapitre Gestion de l approvisionnement Plan du chapitre Section 1 : La gestion comptable des stocks Section : L analyse de l évolution des stocks Section 3 : La gestion prévisionnelle des stocks ÿ ÿ I.

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion CHAPITRE 1 : Les Coûts Complets Les coûts peuvent être complets ou partiels, selon qu on y incorpore tout ou une partie des charges de la comptabilité générale. Tout au long de ce chapitre nous allons

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5 points)

PREMIERE PARTIE : EXERCICES DE REFLEXION (5 points) LYCEE KABARIA MOUROUJ 2 *** ENSEIGNANTE : RAFIKA SOUABNI *** DATE : 07/12/2013 CLASSES : 4 ème E. G. 1+2 EPREUVE : GESTION DUREE : 3 h 30 COEFFICIENT : 4 Les copies devront être soignées et les fautes

Plus en détail

1. L évaluation des stocks

1. L évaluation des stocks Leçon n 5 : Le calcul du coût de revient PLAN DE LA LEÇON : 1. L évaluation des stocks... 1 1.1.Méthode du premier entré, premier sorti... 2 1.2.Méthode du dernier entré, premier sorti...2 1.3.Méthode

Plus en détail

C. La valorisation des mouvements d entrée et de sortie

C. La valorisation des mouvements d entrée et de sortie L entreprise industrielle ou commerciale doit détenir des stocks pour fonctionner convenablement. Afin de déterminer les différents coûts et le résultat de la comptabilité analytique, il convient de les

Plus en détail

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur.

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur. - 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS Objectif(s) : o o Pré requis : o o Cadence d'approvisionnement, Optimisation de la gestion des stocks. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen,

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix Quand un commerçant met en vente un produit, il devra fixer le prix que devra payer le consommateur. En partant du prix vendu par le grossiste, observons

Plus en détail

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21.

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21. APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER réalise

Plus en détail

Tableau synoptique - Les stocks

Tableau synoptique - Les stocks Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Tableau synoptique - Les Eléments de comparaison NCT 04 IAS 02 Tableau synoptique - Les Définition Les sont des

Plus en détail

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 05 T CGS 11 01 Durée : 6 heures SESSION 2005 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COÛTS COMPLETS La «ZIGAO S.A» fabrique deux produits finis PF 1 et PF 2 à partir de l acier

Plus en détail

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS LA VALORISATION DES STOCKS 1- Définition Les stocks sont constitués de l ensemble des biens qui interviennent dans le cycle d exploitation de l entreprise pour être :

Plus en détail

Chap III : La valorisation du stock

Chap III : La valorisation du stock Chap III : La valorisation du stock I. Méthode ABC pour l analyse des stocks I..1 Principes et intérêt de la méthode Le gestionnaire de stock a souvent un nombre d article très important à gérer. Les ressources

Plus en détail

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER I : COMPTABILITE ANALYTIQUE La société K fabrique deux produits P 1 et P 2 et un sous

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

www.livecours.com Si oui, quelle doit en être la quantité? (Article géré par la méthode d'approvisionnement sur seuil)

www.livecours.com Si oui, quelle doit en être la quantité? (Article géré par la méthode d'approvisionnement sur seuil) Exercice 1 Soit une entreprise JN qui vend des calculatrices. Le prix unitaire de vente est estimé à 14,8 DT (TTC). Son directeur logistique vous transmet les données suivantes : Consommation de l'article

Plus en détail

L entreprise de transformation

L entreprise de transformation CHAPITRE 1 L entreprise de transformation chap. 1, p. 10 JARDINART INC. ÉTAT DES RESULTATS pour l exercice terminé le 31 décembre 20X3 Ventes brutes Moins : Rendus et rabais sur ventes Escomptes sur ventes

Plus en détail

Etude de cas N 2 : Mots clés : Méthodes de réapprovisionnement. Point de commande

Etude de cas N 2 : Mots clés : Méthodes de réapprovisionnement. Point de commande Etude de cas N 2 : Mots clés : Méthodes de réapprovisionnement. Point de commande Une première analyse des consommations sur les premiers jours ouvrés de 2004 d un produit coûtant 7.45 dhs nous donne les

Plus en détail

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION - 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION Objectif(s) : o Classification des charges : Charges incorporables, Charges non incorporables, Charges supplétives, Charges retraitées. Pré requis

Plus en détail

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale :

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale : Introduction: La comptabilité analytique a deux objectifs: - Repartir les charges entre les différents coûts (coût d achat, coût de production, coût de distribution, coût de revient, etc.) ; - Déterminer

Plus en détail

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements CORRIGE APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension 5 Les stocks Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La gestion des stocks La nature des stocks 1 Les paramètres du système comptable Les

Plus en détail

Première partie : Questions de réflexion (5 points) Exercice n 1 : le bilan comptable de l entreprise (2 pts)

Première partie : Questions de réflexion (5 points) Exercice n 1 : le bilan comptable de l entreprise (2 pts) Collège de Blidette Année Scolaire : 2010/2011 Date : Le 08/11/2010 DEVOIR DE CONTRÔLE N 1 GESTION Prof : Ben Belgacem M ed Classe : 4 ème année E & G Durée : 3 Heures Le devoir comporte 7 pages dont 4

Plus en détail

LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS

LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS PLAN DU COURS 1/ LA FONCTION LOGISTIQUE 1.1/ Les flux entrées sorties 1.2/ Suivi des stocks 2/ CALCUL DU NIVEAU DES STOCKS 2.1/ Cadencier et fiche de réassort

Plus en détail

Se préparer à l examen. La gestion des stocks. Travail 1 Déterminer la vitesse de rotation de chaque famille de produits

Se préparer à l examen. La gestion des stocks. Travail 1 Déterminer la vitesse de rotation de chaque famille de produits Cas n 1 La gestion des stocks Votre situation professionnelle Dans le cadre de votre baccalauréat professionnel commerce, vous faites une période de formation dans le magasin Toutcomptefait de Royan (17).

Plus en détail

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION - 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Modalités du rapprochement des résultats des deux comptabilités : comptabilité financière,

Plus en détail

Exercices corrigés de la comptabilité analytique

Exercices corrigés de la comptabilité analytique Université Mohammed 1 er Faculté pluridisciplinaire Nador Exercices corrigés de la comptabilité analytique Niveau : S3 Année universitaire : 2013-2014 Université Mohamed 1 er Filière : Economie et gestion

Plus en détail

Comptes de charges (Classe 6)

Comptes de charges (Classe 6) Comptes de charges (Classe 6) Les charges d exploitation normale et courante sont enregistrées sous les comptes 60 «Achats», 61/62 «Autres charges externes», 63 «Impôts, taxes et versements assimilés»,

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2006 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2006 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures SESSION 2006 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COMPTABILITE ANALYTIQUE (40 points) ALZA est une entreprise industrielle dont l objet est de

Plus en détail

Connections sur mesure

Connections sur mesure Page 1 Connections sur mesure 1. Enoncé du problème et situation initiale Boss SA est une entreprise de pointe dans le domaine des techniques de connections. Elle est le partenaire compétent sur le marché

Plus en détail

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale COURS 470 Série 11 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat Le compte de résultat est un document comptable qui permet de savoir si les recettes de l entreprise (les produits) ont permis de faire face

Plus en détail

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire) La Facture la facturation La facture doit et facture avoir Fournisseur (vendeur) Référence Mode et conditions de règlement Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Module : Comptabilité Analytique 2 ème Année Préparatoire Année Universitaire : 2011-2012 Examen 2 ème Semestre

Plus en détail

PROGRAMME DU COURS. La comptabilité analytique sert à décrire les flux internes à l'entreprise

PROGRAMME DU COURS. La comptabilité analytique sert à décrire les flux internes à l'entreprise Mr ANDALOUS Azeddine Professeur en Comptabilité Analytique PROGRAMME DU COURS INTRODUCTION LES COUTS LES CHARGES INCORPORABLES LA FORMATION DES COUTS LES CHRAGES DIRECTES ET INDIRECTES LE COUT D ACHAT

Plus en détail

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes SI7 BTS Services Informatiques aux Organisations 2 nde année Intégration et adaptation d'un service Objectifs : Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes Comprendre les processus de détermination

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction 1 Chapitre 1 : Introduction 1) Les insuffisances de la comptabilité générale : La comptabilité générale est une comptabilité légale qui a pour objet la saisie, la classification et l enregistrement des

Plus en détail

La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique. M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014

La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique. M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014 La gestion des stocks dans l entreprise pharmaceutique M. Nouas Laboratoire de pharmacie galénique Alger 2014 Plan: 1. Définition d un stock 2. Utilité et inconvénients d un stock 3.Principe de la gestion

Plus en détail

LA GESTION DES STOCKS * * * * *

LA GESTION DES STOCKS * * * * * THEME 10 LA GESTION DES STOCKS * * * * * L approvisionnement régulier de l entreprise en matière première est primordial pour assurer tant la régularité de la production que celle des ventes. Elle doit

Plus en détail

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE La démarche pour une méthode d aide à la décision d investissement consiste dans un premier temps à élaborer un ensemble d hypothèses relatives aux caractéristiques

Plus en détail

la méthode du direct costing simple

la méthode du direct costing simple la méthode du direct costing simple Encadré par : Mme El Gnaoui Remerciements Ce présent document qui est notre premier mini-projet de comptabilité analytique est d une importance significative d autant

Plus en détail

CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse

CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse La détermination des coûts de revient des produits d'une entreprise nécessite une première phase de modélisation de cette entreprise afin de permettre le rattachement

Plus en détail

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS)

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS) Centre National de l'evaluation et des Examens Examen National du Brevet de Technicien Supérieur Session Mai 2014 1 Filière: Comptabilité et gestion Durée: 4 Heures Épreuve: ETUDE DE CAS N 1 PRODUCTION

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR 1 DEC /MESRS 2009 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR FILIERE : COMPTABILITE ET GESTION EPREUVE DE : ETUDE DE CAS DUREE : 6 H COEF : 5 Matériels autorisés : - Plan comptable SYSCOA/OHADA - Calculatrice non

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER

BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER D r ye er &Herv ém Mey r ie e d i BREVET PROFESSIONNEL BOULANGER Gestion de l entreprise Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-953-0 2 LA GESTION DES STOCKS Les matières premières

Plus en détail

13 Les flux de trésorerie

13 Les flux de trésorerie 13 Les flux de trésorerie Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension L utilité et le contenu de 1, 5 1, 5, 9 b) l état des flux de trésorerie

Plus en détail

- 06 - LA VALORISATION DES STOCKS. Inventaire intermittent de la comptabilité financière. TABLE DES MATIERES

- 06 - LA VALORISATION DES STOCKS. Inventaire intermittent de la comptabilité financière. TABLE DES MATIERES - 06 - LA VALORISATION DES STOCKS Objectif(s) : o Méthodes de valorisation des stocks ; o Inventaire permanent. Pré requis : o Modalités : o Inventaire intermittent de la comptabilité financière. Tableaux

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS.

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS. Sommaire Définitions Les circuits Les données de prix utilisées Retraitements Limites 1 Prix au stade production Définitions - prix perçu par le producteur agricole, s applique au kg de carcasse ; - acheteur

Plus en détail

Chap 3 Les coûts le résultat

Chap 3 Les coûts le résultat Chap 3 Les coûts le résultat BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Hiérarchiser les coûts Calculer les différents coûts Calculer le résultat d une activité ou d un article Sommaire

Plus en détail

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Tâches

Gestion financière et comptabilité d entreprise Tâches Examens modulaires SVF-ASFC Edition printemps 2009 Gestion financière et comptabilité d entreprise Tâches Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

Opérations financières à court terme

Opérations financières à court terme Opérations financières à court terme I Les intérêts simples : 1 - Définition de l intérêt : L intérêt est le revenu d une somme d argent prêtée ( ou placée ). Le montant de l intérêt est fonction du capital,

Plus en détail

Les différentes structures de coûts

Les différentes structures de coûts 1 I LES DIFFÉRENTS TYPES DE COÛTS :...3 En fonction du champ d'application :...3 En fonction du contenu :...3 En fonction du moment des calculs :...3 II LES ÉLÉMENTS CONS TITUTIFS DES COÛTS :...3 A) LES

Plus en détail

Première partie: comptabilité analytique

Première partie: comptabilité analytique Première partie: comptabilité analytique BACCALAUREAT TECHNIQUE SESSION DU : Juin 2010 SERIE: G2 EPREUVE DE : Etude de cas Une Entreprise industrielle fabrique des rochers et des bûches vendues en sachets

Plus en détail

A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE

A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE Réviser les comptes et procéder aux ajustements nécessaires Module 4 : Préparer la clôture des comptes annuels Séquence 1 : Comptabiliser les ajustements

Plus en détail

Analyse financière et investissements

Analyse financière et investissements Nom et Prénom :. Classe :.. Durée 2 heures Analyse financière et investissements Ce test est composé de 4 parties bien distinctes et pouvant être traitées séparément. NB : Sauf indications contraires,

Plus en détail

La gestion des stocks & approvisionnements

La gestion des stocks & approvisionnements Page : 1 Coût d achat Il y a un coût d achat par matière 1e ou fourniture achetée. Il est composé de : prix d achat, y compris les frais annexes coût indirect d approvisionnement Page : 2 Page : 3 Prix

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE D r ye er &Herv ém Mey r ie e d i BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE Gestion et comptabilité d un salon de coiffure Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-996-7 2 La gestion des stocks Les

Plus en détail

Les différentes catégories de charges

Les différentes catégories de charges Coûts variables - Seuil de rentabilité Les différentes catégories de charges Devant la difficulté à répartir certaines charges dans les coûts, la solution qui peut être retenue est celle des coûts partiels

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR J. 15 1105 CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR ANNÉE 2015 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3

Plus en détail

علوم التدبير المحاسباتي

علوم التدبير المحاسباتي 1 المادة المعامل: الشعبت المسلك مدة اإلنجاز : علوم التدبير المحاسباتي NOTE o La calculatrice, les tables financières et statistiques et le plan comptable général marocain (liste intégrale des comptes)

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

Partie I : Répondez en cochant la réponse juste ou en remplissant la case indiquée. (14 points)

Partie I : Répondez en cochant la réponse juste ou en remplissant la case indiquée. (14 points) Concours d accès en 2 ème année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2013 Epreuve de Comptabilité Générale Durée : 1 heure 30 -------------------------------------------------- Partie I : Répondez

Plus en détail

Association des Coopératives Scolaires de Touraine ACST-occe 37 2, rue Pic Paris 37 000 TOURS N SIRET 320 588 411 000 35

Association des Coopératives Scolaires de Touraine ACST-occe 37 2, rue Pic Paris 37 000 TOURS N SIRET 320 588 411 000 35 ACST-occe 37 BILAN, COMPTE de RESULTAT et ANNEXE arrêté au 31/08/2011 (exercice du 01/09/2010 au 31/08/2011) Seuils de l association 31/08/2010 31/08/2011 (12 mois) (12 mois) - Chiffres d affaires 15 852,41

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition printemps 2010 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

Approche du coût de revient

Approche du coût de revient Approche du coût de revient dans le transport routier de marchandises, pour une part transposable dans d autres activités. Le coût de revient d une prestation est la somme des dépenses engagées et des

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 Durée : 4h Coefficient : 6 Documents

Plus en détail

LA POLITIQUE DE GESTION DES STOCKS

LA POLITIQUE DE GESTION DES STOCKS LA POLITIQUE DE GESTION DES STOCKS 1. Quand acheter? 2. Quelle quantité acheter? objectif 1. Minimiser le risque de rupture de stock. 2. Minimiser le coût de stockage des biens. solution 1. Définir un

Plus en détail

COMPTABILITE LE FINANCEMENT DES IMMOBILISATIONS

COMPTABILITE LE FINANCEMENT DES IMMOBILISATIONS COMPTABILITE LE FINANCEMENT DES IMMOBILISATIONS I)Le financement par capitaux propres Ce sont les ressources de l entreprise n appartenant pas à des tiers mais à ses propriétaires : entrepreneurs individuels

Plus en détail

La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe.

La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe. INRODUCION Activité (Activité de démarrage) La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe. Cette entreprise artisanale est implantée depuis quelques années en

Plus en détail

Chapitre II : Gestion des stocks :

Chapitre II : Gestion des stocks : Chapitre II : Gestion des stocks : Section I : Présentation générale de la problématique des stocks I. 1. DEFINITION DES STOCKS : Un stock est une quantité de biens ou d articles mis en réserve pour une

Plus en détail

Escompte bancaire - Équivalence de capitaux

Escompte bancaire - Équivalence de capitaux Escompte bancaire - Équivalence de capitaux VOUS ALLEZ APPRENDRE À : Calculer un escompte, un agio, un taux réel d escompte. Calculer une valeur actuelle et une valeur nette. Calculer la valeur nominale

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE

OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE La compta générale a une vision globale sur la production, elle cache des inégalités et ne permet pas de juger la profitabilité des produits, par contre la comptabilité

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 5 LA METHODE DES COÛTS COMPLETS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES

Plus en détail

Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM

Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM TD N 2 Calcul de coûts de revient et résultats analytiques Exercice 1: (les données sont en centaine

Plus en détail

ÉPREUVE : ÉTUDE DE SPECIALITÉ

ÉPREUVE : ÉTUDE DE SPECIALITÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2012 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉPREUVE : ÉTUDE DE SPECIALITÉ ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce

Plus en détail

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales

Package AON Pertes d exploitation. Conditions générales Package AON Pertes d exploitation Conditions générales Des dispositions complémentaires relatives aux conditions générales Package AON figurent également aux pages suivantes : Dispositions communes Lexique

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

Solutions des exercices

Solutions des exercices Solutions des exercices Tableau de correspondance cours / exercices Enchaînement des calculs Tenue de l IP Charges incorporées Répartition ch. indirectes Prestations réciproques En-cours de production

Plus en détail

Note d analyse détaillée

Note d analyse détaillée Note d analyse détaillée des coûts d approvisionnement et hors approvisionnement dans les tarifs réglementés de vente de gaz naturel de Gaz Electricité de Grenoble (GEG) 19 septembre 2013 Contexte et objectifs

Plus en détail

Chapitre 14 Le plan de financement

Chapitre 14 Le plan de financement Chapitre 14 Le plan de financement Entraînement Exercice 14.7 *** Besoin en fonds de roulement prévisionnel plan de financement La société Printania prévoit un développement de ses activités en N+1. Elle

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION. Seance 2

COMPTABILITE DE GESTION. Seance 2 COMPTABILITE DE GESTION Seance 2 Inventaire et stocks RAPPEL DE COMPTABILITE FINANCIERE SIMULATION 4 Vous êtes le Comptable Financier de votre société. Votre entreprise a acheté le 1 er Juin : 5 unités

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix :

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix : formation des prix I - Etude d une situation : - Retrouver et souligner dans le texte les nouveaux termes. - Mettre sous forme d expressions mathématiques les indications du texte. Un commerçant achète

Plus en détail

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Thème 1 Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Je fais le point 1. Les différents documents commerciaux Le devis Le devis correspond à une proposition faite à un client, à sa demande.

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014 TS1 CGO 13 novembre 2013 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Présentation du sujet La société CHAMPI est une entreprise spécialisée dans

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

patrimonial 3. Qui dit patrimonial dit consommation possible dans le futur, c est-à-dire possibilité de transformation en emploi...

patrimonial 3. Qui dit patrimonial dit consommation possible dans le futur, c est-à-dire possibilité de transformation en emploi... ÉTAPE 11 LA DÉTERMINATION DU RÉSULTAT D EXPLOITATION AVANT IMPÔTS DANS L ENTREPRISE DE NÉGOCE 31 Fournitures 34 Marchandises 601 Achats de fournitures 604 Achats de marchandises 6091 Variation du stock

Plus en détail

Les notions de patrimoine

Les notions de patrimoine THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre N, M. Alméda crée une entreprise spécialisée dans la vente au détail

Plus en détail

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé.

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé. 1 / 5 Chap. 2 : Le calcul des coûts (complets constatés) par la méthode des centres d analyse 1 re partie : Les fondements de la méthode des centres d analyse Cf. Chap.1 Applications 1 et 2 : Les achats

Plus en détail

CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS

CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS LE PASSAGE DES CHARGES DE LA CG AUX CHARGES DE LA CAE La CAE doit fournir des informations économiquement significatives

Plus en détail

COMPTABILITÉ APPROFONDIE. DECF Session 2007 - Corrigé indicatif

COMPTABILITÉ APPROFONDIE. DECF Session 2007 - Corrigé indicatif COMPTABILITÉ APPROFONDIE DECF Session 2007 - Corrigé indicatif DOSSIER 1 CONSTITUTION 1. Calcul des apports en numéraire des autres actionnaires Apports de Serge : 5 000 + 4 000 + 6 000 + 2 000 + 4 000

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail