TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR"

Transcription

1 RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 2ème Commission Solidarités, innovation sociale et lutte contre les discriminations N SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012 POLITIQUE : INSERTION SOCIALE SECTEUR : Solidarités TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR RÉSUMÉ : Le présent rapport a pour objet de préciser l'engagement du Département en matière d'emplois d'avenir. INFORMATIONS BUDGÉTAIRES : Les crédits nécessaires seront prévus au Budget primitif Ce rapport a été instruit par M. LE NANCQ MARTIAL (95,74) / Direction de l'insertion et de la Lutte contre les Exclusions et de l'emploi / Direction Générale Adjointe 2 chargée des Solidarités N Provisoire 27453

2 - 2 - L insertion des jeunes est une question centrale qui interroge l ensemble du corps social sur sa capacité à croire en l avenir. La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Le gouvernement se mobilise au travers de nombreuses actions touchant l éducation ou l emploi. L emploi des jeunes a été une question centrale de la grande conférence sociale des 9 et 10 juillet derniers. La lutte contre la précarité et notamment celle des jeunes est un enjeu fort de société. Le contrat de génération qui verra le jour début 2013 favorisera le développement d embauches de jeunes en contrats à durée indéterminée (CDI). L urgence est là. L insertion professionnelle des jeunes est marquée par une forte précarité et les jeunes ne croient plus en l avenir. Ils interrogent la place que leur fait la société et sans réponse satisfaisante peuvent, par des actions de désespoir et de violence, se détourner des valeurs qui fondent la cohésion de notre société. Au plan national près d un jeune sur quatre est au chômage. Plus de jeunes sortent du système scolaire sans diplôme. En Essonne, plus de jeunes de 18 à 25 ans sont sortis du système scolaire sans qualification, ils représentent 17% de cette tranche d âge. Toujours dans notre département 20 % des jeunes non scolarisés sont sans diplôme et près de jeunes essonniens sont demandeurs d emploi. Pour eux, l accès à l emploi est particulièrement difficile dans un environnement où le niveau de qualification global de l emploi s accroît. Dans ce contexte, le dispositif des emplois d avenir adopté par le Parlement, constitue une réponse adaptée aux difficultés particulières rencontrées par les jeunes peu ou pas qualifiés. A travers sa politique en faveur de la jeunesse, de son Plan de lutte contre les discriminations, du plan départemental d insertion ou plus récemment encore du Plan de cohésion sociale et urbaine, le Département a clairement montré sa détermination à lutter contre toutes les formes de discriminations touchant les jeunes. Aussi, le Département de l Essonne entend prendre une place éminente et exemplaire dans la mise en œuvre et l accompagnement du dispositif des emplois d avenir et contribuer ainsi à lutter contre une des formes les plus aiguës de l injustice sociale : le chômage des jeunes. L objectif du Conseil général est de contribuer à la création de 500 emplois d avenir dans l Essonne. Pour cela, le Département a, à son actif une ambition forte et une expérience acquise au travers d un engagement ancien et constant en matière d emplois aidés. 1 - LE CADRE DU DISPOSITIF Les emplois d avenir ont pour ambition d améliorer l insertion professionnelle et l accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés. Il s agit de contrats aidés qui pourront être soit des contrats à durée déterminée (CDD) de 1 à 3 ans, soit des CDI. Le choix du type de contrat de travail est laissé à l appréciation de l employeur. La durée hebdomadaire de travail à temps plein sera privilégiée. L aide de l Etat s élève à 75 % du SMIC pour une durée de 1 à 3 ans. Le régime d exonération des charges patronales est le même que celui actuellement en vigueur pour les contrats uniques d insertion (CUI) ayant la forme d un contrat d accompagnement à l emploi (CAE).

3 - 3 - Le dispositif vise principalement l emploi des jeunes de ans (jusqu à 30 ans pour les jeunes reconnus travailleurs handicapés) sans qualification ou peu qualifiés, en difficulté d insertion (niveau V : CAP ou BEP ou infra V). La loi prévoit que l emploi d avenir est réservé en priorité aux jeunes habitant dans les Zones Urbaines Sensibles (ZUS) ou zones où le taux de chômage est supérieur à la moyenne nationale. A titre dérogatoire, les jeunes titulaires d un diplôme (bac + 2) résidant dans des territoires en ZUS pourront bénéficier du dispositif de même que les jeunes étudiants boursiers pour les postes emplois d avenir de professeur des écoles. L objectif national est un recrutement de jeunes dès 2013, les années suivantes. Le dispositif est principalement ouvert aux associations, aux organismes à but non lucratif de l Economie Sociale et Solidaire et aux collectivités territoriales. Les emplois d avenir seront proposés à titre exceptionnel au secteur marchand. Les secteurs d activité privilégiés seront ceux qui offrent des perspectives de recrutement durables et les secteurs d activités ayant une forte utilité sociale : métiers de l aide à la personne, du numérique, du développement durable, de l animation sociale, culturelle et sportive, les filières vertes et le secteur social et médico-social. La demande d aide liée à l emploi d avenir devra indiquer quelles sont les compétences dont l acquisition est visée et les actions de formation qui y concourent. Les jeunes bénéficiant d un emploi d avenir pourront avoir accès à la formation via divers canaux : ils seront inclus dans les plans de formation de l employeur et auront accès aux formations des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) ; ils auront aussi accès aux dispositifs de formation de la Région ; pour les jeunes recrutés par une collectivité territoriale, ils pourront bénéficier des formations délivrées par le CNFPT. Il sera demandé aux prescripteurs (principalement les missions locales) de se mobiliser en continu, sur : le repérage des jeunes ; l orientation. Le prescripteur doit s assurer que le contrat d avenir représente une plus-value au projet professionnel ; la sélection des employeurs avec aide à la définition du poste et à la construction des actions de formation ; la levée des difficultés périphériques (mobilité, garde d enfants etc. ) ; la préparation à la sortie si non pérennisation de l emploi. 2 - UNE AMBITION FORTE L engagement du Département en faveur des emplois d avenir constitue une ambition forte pour la collectivité départementale. Cet engagement s articule autour de quatre axes prioritaires : un positionnement du Conseil général avant tout qualitatif qui entend privilégier dans une logique de parcours, l employabilité du jeune qui bénéficiera d un effort particulièrement significatif de la collectivité en matière de formation et de tutorat ; un engagement multiple et diversifié qui s appuiera à la fois sur la fonction employeur du Conseil général et sur sa capacité d appui en faveur des employeurs du monde associatif et des établissements médico-sociaux ; une mobilisation conséquente du Conseil général qui vise à soutenir la création massive d emplois d avenir en Essonne ;

4 - 4 - une implication cohérente et en phase avec les objectifs de sa politique en faveur des jeunes, du plan de lutte contre les exclusions et de ses plans de cohésion sociale et urbaine, d égalité entre les femmes et les hommes. 3 - UN ENGAGEMENT CONSTANT DE LA COLLECTIVITE EN FAVEUR DES EMPLOIS AIDES ET DES PUBLICS PRIORITAIRES DU CONSEIL GENERAL La mobilisation du Département pourra s appuyer sur une expérience acquise les dernières années en matière d aide au déploiement des emplois aidés. Ainsi, s agissant des emplois jeunes, le Conseil général a contribué par son aide au poste à créer près de de ces emplois dont près d une centaine au sein de ses propres services. Citons également : les emplois tremplins dont 360 d entre eux ont permis à plus de 250 associations de se doter de compétences en matière de ressources humaines ; les emplois en contrats uniques d insertion dont une convention conclue avec l Etat qui engage un financement du Conseil général sur 500 de ces emplois en 2012 dont plus d une trentaine ont été recrutés par l administration départementale ; le développement de l apprentissage dont le nombre, comme celui des CUI employés directement par le Conseil général, aura doublé d'ici la fin du mandat ; la gratification des stagiaires avant même que la loi n'en ait fait une obligation ; le doublement depuis 2011 du nombre d emplois de renforts d été dans une logique de lutte contre les discriminations et de promotion de la diversité sociale, sans oublier bien évidemment l effort sans précédent de la collectivité pour répondre à la fois à ses obligations légales mais aussi à ses ambitions de justice sociale en faveur de l accès à l emploi des personnes en situation de handicap, efforts qui ont fait passé le taux d emplois de travailleurs reconnus en situation de handicap de 1,17 % au 1er janvier 2008 à 5,1 % aujourd'hui. 4 - UN DISPOSITIF DE DEPLOIEMENT INNOVANT Dans le cadre de sa mobilisation en faveur des emplois d avenir, le Département souhaite favoriser l accès à l emploi des jeunes en situation de handicap. Aussi, 10 % minimum des postes créés au sein des services départementaux leur seront consacrés, de même que seront priorisés les recrutements de jeunes qui résident dans des quartiers ressortant de la géographie prioritaire de la politique de la ville du Conseil général à savoir les quartiers ANRU. Dans le cadre de son engagement volontariste, le Département actionnera plusieurs leviers : a - La création de 100 emplois d avenir au sein des services du Conseil général Je vous propose d autoriser la création de 100 emplois d avenir au sein des services départementaux. L objectif de la création de ces emplois est d inscrire le jeune dans un parcours de professionnalisation lui permettant d occuper plusieurs postes successivement au sein des services du Conseil général. Les jeunes recrutés seront principalement issus des quartiers relevant de la géographie prioritaire de la politique de la ville du Conseil général et employés sur la base de critères visant à lutter contre les discriminations et le respect de l égalité entre les femmes et les hommes.

5 - 5 - Pendant toute la durée de son contrat, le jeune bénéficiera d un programme de formation étendu qui visera à la fois l étayage des savoirs de base, l obtention d une qualification reconnue et l adaptation à l emploi. Ce programme constituera un volet du plan triennal de formation qui a été adopté lors de la séance publique du 24 septembre Le réseau des formateurs internes du Conseil général sera en particulier fortement mobilisé. Chaque jeune employé bénéficiera d un tutorat exercé par un agent départemental. Chaque tuteur bénéficiera en amont de sa mobilisation d une formation spécifique à cette nouvelle fonction. Par ailleurs, le Département conclura avec le réseau des missions locales des protocoles de collaboration précisant notamment la place de ces structures dans l accompagnement des jeunes. b - L autorisation de création de 200 emplois dans les établissements habilités relevant de la prévention et protection de l enfance ou habilités au titre de l aide sociale adulte Dans le cadre de l Objectif Annuel d Evolution des Dépenses (OAED) pour 2013, l Assemblée départementale, lors de la séance du 19 novembre 2012, a autorisé la création d au moins deux emplois par établissement tarifé par le Département. Ce sont principalement les filières relevant de la prise en charge du handicap, des personnes âgées ou de l aide sociale à l enfance qui pourront bénéficier de cet engagement spécifique du Conseil général. Ce faisant, le Conseil général répond à une ambition du dispositif qui vise à privilégier les secteurs d activités qui offrent des perspectives de recrutement durable et les secteurs d activités à forte «utilité sociale». Les établissements concernés seront par ailleurs encouragés à négocier avec un ou plusieurs OPCA le financement des plans de formation des emplois créés. Le Département prendra l initiative de l organisation d un «tour de table» avec l ensemble des acteurs de la formation professionnelle. c - Le soutien au financement de 200 recrutements associatifs Le monde associatif est particulièrement concerné par le déploiement des emplois d avenir. Néanmoins, conscient de la fragilité économique des associations essonniennes le Département souhaite déployer un dispositif visant une véritable sécurisation des emplois créés. L intervention du Conseil général prendra la forme d une aide au poste correspondant à 40 % du coût restant à la charge de l employeur. Dans le cadre de son soutien aux recrutements associatifs, le Département entend encourager l ensemble des collectivités locales à être acteur du dispositif et accompagner les synergies et les relations de partenariats qui préexistent sur les territoires comme les collaborations entre les CCAS, les services jeunesse et les associations implantées sur un territoire. Aussi l aide du Conseil général sera prioritairement versée aux associations dont les postes créés auront bénéficié d une aide d une autre collectivité territoriale ou EPCI, afin de contribuer à diminuer leur reste à charge. Cette aide complémentaire ne concernera pas les associations gestionnaires d établissements ou services médico-sociaux autorisés dont les dépenses sont majoritairement prises en charges par les fonds de l aide sociale départementale ou les crédits assurances maladie. Afin de garantir les conditions d intégration et de réussite des emplois d avenir qu il finance dans les associations, le Conseil général incitera à la désignation d un tuteur emploi d avenir au sein de chaque structure employeuse. Le Conseil général sollicitera le centre de Ressource Politique de la Ville pour assurer une formation des tuteurs et pour structurer le collectif de ces tuteurs en un réseau d entraide et d échange de pratiques. L accompagnement du centre de ressource se fera en étroite collaboration avec le réseau des missions locales chargées de l accompagnement des jeunes employés. L objectif est une aide à destination de 200 emplois associatifs.

6 d - Aide à la sécurisation des parcours Le Conseil général entend par ailleurs se mobiliser sur le volet sécurisation des parcours. Afin de créer les conditions de réussite dans les emplois d avenir, le Conseil général apporterait une aide aux structures qui participent à l insertion sociale et socio-professionnelle, comme les missions locales, les associations de prévention spécialisées ou encore les structures d insertion par l activité économique (IAE). Aussi, conformément aux orientations du plan de cohésion sociale, le Conseil général pourrait prendre l initiative de conduire un appel à projets spécifique visant la levée des freins à l accès à l emploi (préparation aux entretiens de recrutement, travail sur les motivations ). Par ailleurs, en lien avec les actions déployées à travers les crédits d insertion ou le fonds départemental d aide aux jeunes, le Département pourrait mobiliser un «Pack accompagnement jeune» (ex : accès aux modes de garde, permis de conduire, accompagnement social à la recherche d un logement, accès au micro-crédit, check up santé via les consultations infirmières ). Compte tenu de ce qui précède je vous propose de bien vouloir : AUTORISER la création de 100 emplois au titre du dispositif des emplois d avenir au sein des services du Conseil général ; CONFIRMER les dispositions de la délibération du 19 novembre 2012 pour la création de 200 postes d emplois d avenir au sein des établissements habilités et tarifés par le Département ; AUTORISER la participation financière du Département à la création de 200 emplois d avenir dans le secteur associatif ; FAVORISER les conditions d intégration des emplois d avenir dans lesdites associations en créant un réseau des tuteurs via le centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne ; SECURISER les parcours des jeunes sur les postes d emploi d avenir par la mobilisation d actions spécifiques favorisant l insertion sociale et socio professionnelle des jeunes concernés ; DONNER délégation à la commission permanente afin d approuver tout document permettant la mise en œuvre du dispositif en Essonne ; DIRE que les crédits nécessaires seront prévus au budget primitif Je vous prie de bien vouloir en délibérer Le président du Conseil général Jérôme Guedj

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles.

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. DOSSIER DE PRESSE Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. Mise en œuvre d une action de Parrainage par le Sous préfet de

Plus en détail

Les emplois d avenir Une opportunité de développement pour votre structure

Les emplois d avenir Une opportunité de développement pour votre structure Les emplois d avenir Une opportunité de développement pour votre structure Les constats Au niveau national Chaque année, 120 000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme. L insertion professionnelle

Plus en détail

EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION

EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION EMPLOIS D AVENIR FICHE DE PRÉSENTATION POUR QUOI? POUR QUI? QUEL TYPE D EMPLOIS? QUEL TYPE D AIDES? QUELLE DÉMARCHE À SUIVRE? POUR ALLER PLUS LOIN 1 POUR QUOI? Faciliter l insertion professionnelle et

Plus en détail

PRÉFÈTE DE LA MAYENNE. Les emplois d avenir DOSSIER

PRÉFÈTE DE LA MAYENNE. Les emplois d avenir DOSSIER PRÉFÈTE DE LA MAYENNE Les emplois d avenir DOSSIER DOSSIER DE PRESSE 6 février 2013 Les objectifs du dispositif s objectifs du dispositif Les emplois d Avenir ont pour ambition : - de fournir aux jeunes

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

ATELIER Ressources Humaines du 28 juin 2013

ATELIER Ressources Humaines du 28 juin 2013 ATELIER Ressources Humaines du 28 juin 2013 LES EMPLOIS D AVENIR LES JEUNES CONCERNES * Jeunes de 16 à 25 ans sans qualification ou peu qualifiés * Jeunes titulaires d un niveau V en recherche d emploi

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

LA RÉGION S ENGAGE POUR LES EMPLOIS D AVENIR

LA RÉGION S ENGAGE POUR LES EMPLOIS D AVENIR LA RÉGION S ENGAGE POUR LES EMPLOIS D AVENIR EMPLOIS D AVENIR L ACCÈS DES JEUNES À L EMPLOI EST NOTRE PRIORITÉ ABSOLUE Les jeunes sont les premières victimes de la crise. Chaque année, ils sont plus de

Plus en détail

CUI - CIE CIE. Starter Les mesures emploi aidé Secteur marchand Mai 2015. Emploi d Avenir

CUI - CIE CIE. Starter Les mesures emploi aidé Secteur marchand Mai 2015. Emploi d Avenir CUI - CIE CIE Starter Les mesures emploi aidé Secteur marchand Mai 2015 Emploi d Avenir 1 Les dispositifs emplois aidés viennent compléter les outils existants destinés à faciliter l insertion professionnelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Samedi 15 décembre 2012 Préfecture du Territoire de Belfort

DOSSIER DE PRESSE. Samedi 15 décembre 2012 Préfecture du Territoire de Belfort DOSSIER DE PRESSE Signature des Conventions de parrainage «emplois d'avenir» et des Conventions d'engagement entre l'état, la Communauté de l'agglomération Belfortaine et le Conseil Général du Territoire

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE VU l article L 118-1 du code du travail, VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Les emplois d'avenir

Les emplois d'avenir Emploi Emploi Les emplois d'avenir Une mesure forte en faveur de l emploi des jeunes Le public cible Jeunes sans diplôme âgés de 16 à 25 ans (au moment de la signature du contrat) ou travailleurs handicapés

Plus en détail

LES EMPLOIS D'AVENIR DANS LES BOUCHES-DU-RHONE : LE PREFET DEMANDE UNE MOBILISATION PLUS FORTE L'EMPLOI DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE : QUELQUES CHIFFRES

LES EMPLOIS D'AVENIR DANS LES BOUCHES-DU-RHONE : LE PREFET DEMANDE UNE MOBILISATION PLUS FORTE L'EMPLOI DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE : QUELQUES CHIFFRES CABINET Service communication Marseille, mercredi 22 mai 2013 LES EMPLOIS D'AVENIR DANS LES BOUCHES-DU-RHONE : LE PREFET DEMANDE UNE MOBILISATION PLUS FORTE Hugues PARANT, préfet de la région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 12/12/2014. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR PRÉSENTATION

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

CELLULE JURIDIQUE. Le dispositif «Emploi d Avenir»

CELLULE JURIDIQUE. Le dispositif «Emploi d Avenir» COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le dispositif «Emploi d Avenir» La ministre de la jeunesse et des sports et le président de la FFHB ont, le 6 juin 2013, signé une

Plus en détail

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004

Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 Cahier des charges des Missions locales Coordination de filière de formation innovante 1 er semestre 2004 I. Contexte général du dispositif d insertion socioprofessionnelle I.1 Le cadre législatif Le présent

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RELATIVE AU CONTRAT UNIQUE D INSERTION (CUI)

NOTE D INFORMATION RELATIVE AU CONTRAT UNIQUE D INSERTION (CUI) NOTE D INFORMATION RELATIVE AU CONTRAT UNIQUE D INSERTION (CUI) MODIFIEE SUITE A L ARRETE DU 03 FEVRIER 2012 Application pour les conventions signées ou renouvelées à compter du 06 février 2012 Depuis

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE LA MAISON D ARRET DE RIOM «RENOVATION DECORATION»

APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE LA MAISON D ARRET DE RIOM «RENOVATION DECORATION» Direction Générale Adjointe Formation, Qualité de la Vie, Education Pôle Formation Professionnelle Continue APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE

Plus en détail

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN -

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Réunion-débat de la CONFEMEN, Dakar 17 au 19 mars 2014 «Éducation

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Une organisation territoriale concertée au service du salarié. Un défi majeur pour favoriser une insertion durable dans le monde du travail

Une organisation territoriale concertée au service du salarié. Un défi majeur pour favoriser une insertion durable dans le monde du travail LES ATOUTS D UNE RÉUSSITE RÉGIONALE Trois lignes d actions communes à tous les territoires de la Région : > Mobilisation des employeurs Les employeurs sont mobilisés sur la question de la formation des

Plus en détail

LES EMPLOIS D AVENIR EN CREUSE

LES EMPLOIS D AVENIR EN CREUSE GUERET Vendredi 30 Novembre à 18 H 00 LES EMPLOIS D AVENIR EN CREUSE Objectif du dispositif Le dispositif des emplois d avenir a pour objet de faciliter l insertion professionnelle et l accès à la qualification

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

DELIBERATIONS. (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014

DELIBERATIONS. (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014 DELIBERATIONS (Délibérations du CONSEIL) CONSEIL du 10/10/2014 Le présent document regroupe l'ensemble des délibérations accompagnées de leur(s) annexe(s), classés par élus rapporteur et par compétences.

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE

Atelier FSE. FSE - Fonds Social Européen. IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes. Atelier FSE Atelier FSE FSE - Fonds Social Européen Atelier FSE IEJ - Initiative pour l Emploi des Jeunes Fonds Social Européen Initiative pour l Emploi des Jeunes 1 RAPPEL : Architecture du FSE sur la période 2007/13

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Concertation quadripartite Proposition de synthèse

Concertation quadripartite Proposition de synthèse Concertation quadripartite Proposition de synthèse I - Définition du périmètre Le périmètre du compte est précisé. L ANI du 11 janvier 2013 a précisé que «le compte est universel, toute personne dispose

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8 sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Fonctionnement et objectifs... 4 Plateforme de Préparation à l Alternance... 5 Plateforme d orientation pour les jeunes de niveau supérieur et/ou avec expérience...

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne».

Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne». Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne». Contexte de l appel à projets Quelques caractéristiques

Plus en détail

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé :

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé : Forum N 2 Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Présidence et animation : Véronique FAYET, membre du bureau de l UNCCAS Intervenants : Serge FRAYSSE, directeur

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Pacte Territorial d Insertion de l Allier PTI 2014-2017

Pacte Territorial d Insertion de l Allier PTI 2014-2017 Pacte Territorial de l Allier PTI 2014-2017 1 Préambule Le Conseil général de l Allier a fait le choix d engager une politique volontariste en faveur de la solidarité et de l insertion des publics éloignés

Plus en détail

MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION

MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION MEMO DES AIDES LIEES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 AGEFIPH - depuis le 1 er janvier 2014 2 FIPHFP

Plus en détail

Dès le 1 janvier 2010, il ne sera donc plus possible de conclure de CAV et de CIRMA.

Dès le 1 janvier 2010, il ne sera donc plus possible de conclure de CAV et de CIRMA. Le Contrat Unique d Insertion (CUI) Objectifs de la réforme des contrats aidés tels qu affichés dans la loi du 1 er décembre 2008 généralisant le Revenu de solidarité active et réformant les politiques

Plus en détail

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Février 2015 n 95 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 N appel à projets sur SIMPA : ESS

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Cap emploi assure les missions suivantes :

Cap emploi assure les missions suivantes : Cap emploi assure les missions suivantes : L information, le conseil et l accompagnement des personnes handicapées en vue d une insertion professionnelle durable en milieu ordinaire. La Sensibilisation

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009 Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Service des personnels enseignants de l enseignement scolaire MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Sous-direction de la

Plus en détail

Note de la CPCA sur la mise en place du dispositif «Emplois d avenir»

Note de la CPCA sur la mise en place du dispositif «Emplois d avenir» Note de la CPCA sur la mise en place du dispositif «Emplois d avenir» A l attention de Monsieur Benoit Hamon, Ministre délégué à l économie sociale et solidaire et à la consommation Pour garantir une mise

Plus en détail

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133

Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 Chapitre 6 Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1. Tendances et perspectives de la formation professionnelle 133 6.1.1. Formation professionnelle dans le cadre des politiques

Plus en détail

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016 CHAPITRE 5 LES FORMATIONS DES PATS Préambule : Le service Formation-PATS doit sa création à notre Directeur. Depuis le 15 octobre 2012, son activité a permis d effectuer «un état des lieux» concernant

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION : LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION : LE GUIDE PROFESSIONNALISATION : LE GUIDE Toutes les infos essentielles pour préparer son alternance à l Université de Bourgogne Les aspects juridiques Les aspects pédagogiques Les aspects financiers Les aspects

Plus en détail

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES

DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE. Programme Départemental d Insertion 2015-2016. Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Programme Départemental d Insertion 2015-2016 Appel à projets FSE CAHIER DES CHARGES «Mobilisation des acteurs de l'insertion dans les parcours d'accompagnement» Page 1 CAHIER

Plus en détail

2. Les compétences des différents échelons territoriaux

2. Les compétences des différents échelons territoriaux Contribution des Pôles interrégionaux de la Médiation numérique à l élaboration de la Loi sur le numérique. Octobre 2015 1. La fabrication numérique pour lutter contre l obsolescence programmée. Conformément

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN 2007 2013 Axe 3 Renforcer la cohésion sociale, favoriser l inclusion sociale et lutter contre les discriminations Volet B Appuyer les politiques

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

«Quels moyens pour agir en faveur de l emploi et soutenir les entreprises» Benoît HUBER secrétaire général de la préfecture de l Orne

«Quels moyens pour agir en faveur de l emploi et soutenir les entreprises» Benoît HUBER secrétaire général de la préfecture de l Orne «Quels moyens pour agir en faveur de l emploi et soutenir les entreprises» Benoît HUBER secrétaire général de la préfecture de l Orne Jeudi 19 juin 2014 Situation de l emploi dans l Orne Sur le 4 e trimestre

Plus en détail

Les emplois d avenir sont pour vous

Les emplois d avenir sont pour vous Vous avez entre 16 et 25 ans? Peu ou pas qualifié(e) ou résidant sur des territoires à fort taux de chômage? Fortement motivé(e) pour trouver un emploi? Les emplois d avenir sont pour vous Une entrepris

Plus en détail

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE Évaluation de la formation professionnelle en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue Selon l enquête de satisfaction et de devenir

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes & Entreprises Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans

Plus en détail

DIRECCTE Ile-de-France

DIRECCTE Ile-de-France MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL DIRECCTE Ile-de-France APPEL A PROJETS Développement de l emploi en Ile-de-france 2015 Date limite de dépôt des

Plus en détail

Conférence de presse Fraru 26 octobre 2012 à Paris L Acsé 2011-2012

Conférence de presse Fraru 26 octobre 2012 à Paris L Acsé 2011-2012 Conférence de presse Fraru 26 octobre 2012 à Paris L Acsé 2011-2012 Rémi FRENTZ, directeur général A propos de l Acsé 3 métiers : ingénieur de programmes sociaux, opérateur financier, animateur de réseau

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3031 Convention collective nationale IDCC : 897. SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

III. Pour une formation tout au long de la vie permettant la sécurisation des parcours professionnels

III. Pour une formation tout au long de la vie permettant la sécurisation des parcours professionnels III. Pour une formation tout au long de la vie permettant la sécurisation des parcours professionnels PROJET DE BUDGET PRIMITIF 2013 SOMMAIRE III Pour une formation tout au long de la vie permettant une

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

Les politiques conjoncturelles d aide à l emploi des jeunes en Lorraine : L urgence d agir face à la crise

Les politiques conjoncturelles d aide à l emploi des jeunes en Lorraine : L urgence d agir face à la crise CESE DE LORRAINE Les politiques conjoncturelles d aide à l emploi des jeunes en Lorraine : L urgence d agir face à la crise Communication 20 septembre 2013 24/09/2013 1 RAPPEL DES OBJECTIFS DU GROUPE DE

Plus en détail

ACCORD DU 18 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 18 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel FORMATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail