Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Grenoble Chambre commerciale. 18 Décembre Confirmation N 13/00416 SARL AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Grenoble Chambre commerciale. 18 Décembre 2014. Confirmation N 13/00416 SARL AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE"

Transcription

1 Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Grenoble Chambre commerciale 18 Décembre 2014 Confirmation N 13/00416 SARL AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE SA KPMG FRANCE Classement : Contentieux Judiciaire Résumé Numéro JurisData : La responsabilité de l'expert-comptable chargé de la présentation des comptes annuels et de l'assistance à l'établissement des déclarations fiscales professionnelles de sa cliente ne saurait être engagée ensuite d'une erreur relative à la rédaction annuelle de la déclaration de taxe sur les salaires. Il apparaît en effet que la déclaration mensuelle des taxes sur les salaires était à la charge de la cliente et que l'erreur ne peut donc être imputée à faute à la société d'expertise-comptable qui n'a pas reconnu sa responsabilité en établissant un projet de recours légal et gracieux, mais a agi dans le cadre de son obligation de conseil. En outre, il ne peut davantage lui être reproché un manquement au titre de l'exécution de sa mission alors que la vérification de la concordance des déclarations de fin d'année avec les comptes annuels n'induit pas celle de vérifier les déclarations mensuelles réalisées par sa cliente qui ne démontre pas que l'expert-comptable pouvait relever les anomalies dénoncées par un contrôle général alors que l'erreur de calcul provient du mode de calcul et non de l'assiette de la taxe. Il apparaît enfin que l'expert-comptable, en rédigeant le projet de recours, a indiqué à sa cliente le mode de calcul de la taxe sur les salaires. Il appartenait donc à cette dernière, qui avait la charge de l'établir, de veiller à ce que les déclarations ultérieures soient correctement calculées de sorte qu'elle ne peut imputer à son expert-comptable, qui a rempli sa mission de conseil, la responsabilité de nouvelles erreurs. RG N 13/00416 DR N Minute :

2 Page 2 Copie exécutoire délivrée le : la SELARL TIDJANI la SCP GRIMAUD AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE GRENOBLE CHAMBRE COMMERCIALE ARRÊT DU JEUDI 18 DÉCEMBRE 2014 Appel d'une décision (N RG 2011J234) rendue par le Tribunal de Commerce de GRENOBLE en date du 14 janvier 2013 suivant déclaration d'appel du 29 Janvier 2013 APPELANTE : SARL AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE SARL prise en la personne de son représentant légal en exercice domicilié en cette qualité audit siège. Représentée par Me Myriam TIDJANI de la SELARL TIDJANI, avocat au barreau de GRENOBLE, postulant, et plaidant par Me LAFFON, avocat au barreau de PARIS INTIMÉE : SA KPMG FRANCE poursuites et diligences de son représentant légal en exercice domicilié en cette qualité au dit siège

3 Page 3 Représentée par la SCP GRIMAUD, avocats au barreau de GRENOBLE, postulant, et plaidant par Me VIELH, avocat au barreau de PARIS COMPOSITION DE LA COUR : LORS DES DÉBATS ET DU DÉLIBÉRÉ : Mme Dominique ROLIN, Président de Chambre, Monsieur Jean-Louis BERNAUD, Conseiller, Mme Fabienne PAGES, Conseiller, Assistés lors des débats de Magalie COSNARD, Greffier. DÉBATS : A l'audience publique du 20 Novembre 2014 Madame ROLIN, Président, a été entendue en son rapport, Les avocats ont été entendus en leurs conclusions et plaidoiries, Puis l'affaire a été mise en délibéré pour que l'arrêt soit rendu ce jour, Selon une lettre de mission du 16 janvier 2006, la SARL AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE a confié à la SA KPMG FRANCE la présentation de ses comptes annuels et l'assistance à l'établissement des déclarations fiscales professionnelles ; Suite à une erreur relative à la rédaction annuelle de la déclaration de taxe sur les salaires, la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE a fait assigner la société KPMG FRANCE devant le tribunal de commerce de Grenoble qui par jugement en date du 14 janvier 2013 l'a déboutée de ses demandes ; La société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE a relevé appel de cette décision le 29 janvier 2013 ; Par conclusions du 19 juin 2013, la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE demande à la cour d'infirmer le jugement déféré, de condamner la société KPMG FRANCE à lui payer les sommes de euro et euro à titre de dommages et intérêts en réparation du préjudice subi du fait du trop versé de la taxe sur les salaires pour les années

4 Page à 2006 puis 2007 à 2009, les sommes de euro en réparation du préjudice subi suite à la persistance d'un calcul erroné sur ladite taxe, de euro au titre du préjudice subi du fait de la rupture fautive des relations contractuelles et de euro en application de l'article 700 du code de procédure civile aux motifs : ' que la lettre de mission du 19 décembre 2005 liste les obligations de la société KPMG FRANCE reprises à la lettre de mission du 16 janvier 2006 qui comprenait l'assistance à l'établissement de la déclaration mensuelle de la taxe sur les salaires et la vérification de sa conformité puisqu'elle avait pour mission de s'assurer de la concordance des déclarations de fin d'année avec les comptes annuels ; ' que la limitation contractuelle de la mission ne dispense pas l'expert-comptable de son obligation générale de conseil et de son devoir de l'informer des risques encourus eu égard aux anomalies relevées ; ' que les déclarations étaient erronées ce que la société KPMG FRANCE ne conteste pas alors qu'elle a établi en urgence un projet de recours légal et gracieux ; ' que la société KPMG FRANCE a également commis une faute en ne constatant pas que les déclarations antérieures à sa désignation étaient également erronées de sorte qu'aucun recours n'a pu être formé puis en reprenant la méthode de calcul erronée sans la vérifier ; ' que cette faute est également caractérisée par le fait d'une part qu'en dépit d'une reprise des calculs par la société KPMG FRANCE, ceux-ci restaient erronés et d'autre part qu'elle ne s'était pas assurée de l'établissement de la déclaration de la valeur ajoutée des effectifs salariés ; ' que le 27 juin 2011, la société KPMG FRANCE lui a indiqué que la poursuite de leurs relations contractuelles était conditionnée par le retrait de la procédure en responsabilité et devant son refus a unilatéralement rompu le contrat le 1er juillet 2011 alors que l'interruption de la mission ne pouvait avoir lieu qu'en cas de manquements importants à ses obligations par l'une des parties ; ' qu'elle a cessé immédiatement l'exécution de toute prestation alors que la résiliation devait intervenir pour l'exercice clos au 30 septembre 2011 ; ' que l'intimée, qui a manqué à son obligation de loyauté, a commis une faute lui occasionnant un préjudice né de la contrainte de rechercher en urgence un nouvel expert-comptable ; Par écritures du 23 mai 2013, la société KPMG FRANCE conclut à la confirmation du jugement déféré et à la condamnation de l'appelante à lui payer la somme de euro au titre de l'article 700 du code de procédure civile aux motifs : ' qu'aucune faute ne peut être mise à la charge d'un expert comptable pour un manquement à la réalisation d'une obligation qui ne lui incombait pas ;

5 Page 5 ' que la lettre de mission du 16 janvier 2006 exclut expressément les déclarations de taxes sur les salaires qui devaient être établies par le client qui disposait d'une comptable salariée licenciée suite aux erreurs relevées ; ' que les déclarations de taxes sur les salaires produites émanent toutes de l'appelante à laquelle elle a conseillé, en vertu de son obligation de conseil, de former une demande de dégrèvement puis un recours gracieux ; ' qu'elle n'a commis aucune faute et ne peut davantage être recherchée pour ne pas s'être assurée de la conformité des déclarations puisque n'étant pas en charge de leur établissement, elle n'avait pas l'obligation de vérifier le travail de sa cliente ni de son prédécesseur ; ' que subsidiairement, elle ne peut être tenue de réparer le préjudice au titre des exercices antérieurs au début de sa mission ; ' que le préjudice allégué au titre des années 2007 à 2009 n'est pas justifié alors que l'administration fiscale a accepté d'accorder un dégrèvement ; ' que la persistance de l'erreur ne lui est pas imputable puisque celle-ci émane de la salariée de l'appelante ; ' qu'il résulte des pièces versées que la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE avait déjà pris la décision de mettre fin à sa mission puisqu'elle a dès le 28 juin 2011 mandaté un nouvel expert-comptable rétroactivement à compter du 1er juin résiliant de fait son contrat avant réception de son courrier daté du 1er juillet ; La clôture de la procédure a été prononcée le 25 septembre 2014 ; MOTIFS DE L'ARRET Sur la responsabilité de la société KPMG FRANCE Attendu que du tableau de répartition des tâches entre la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE et l'expert comptable figurant à la lettre de mission du 16 janvier 2006, résulte que la déclaration mensuelle des taxes sur les salaires était à la charge de l'appelante'; Que le document daté du 19 décembre 2005, qui est une proposition de contrat et non une lettre de mission, ne prévoit pas plus la déclaration mensuelle des taxes sur les salaires à la charge de l'expert comptable'; Que cette analyse est confirmée par les déclarations produites qui émanent de la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE laquelle disposait d'une salariée chargée de les établir ainsi qu'il ressort du courrier de l'expert-comptable successeur de la société KPMG FRANCE';

6 Page 6 Que l'erreur de calcul dans les déclarations mensuelles des taxes sur les salaires ne peut donc être imputée à faute à la société KPMG FRANCE qui n'a pas reconnu sa responsabilité en établissant un projet de recours légal et gracieux mais a agi dans le cadre de son obligation de conseil'; Qu'il ne peut pas plus lui être reproché un manquement au titre de l'exécution de sa mission alors que la vérification de la concordance des déclarations de fin d'année avec les comptes annuels n'induit pas celle de vérifier les déclarations mensuelles réalisées par sa cliente'; Que la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE ne démontre pas que la société KPMG FRANCE pouvait relever les anomalies dénoncées par un contrôle général alors que l'erreur de calcul provient du mode de calcul et non de l'assiette de la taxe'; Qu'enfin, la société KPMG FRANCE en rédigeant le projet de recours a indiqué à la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE le mode de calcul de la taxe sur les salaires et il appartenait à cette dernière, qui avait la charge de l'établir, de veiller à ce que les déclarations ultérieures soient correctement calculées et dès lors, elle ne peut imputer à son expert-comptable qui a rempli sa mission de conseil, la responsabilité de nouvelles erreurs'; Que par conséquent, la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE sera déboutée de l'ensemble de ses demandes en paiement de dommages et intérêts'; Sur la rupture du contrat Attendu que le tribunal a omis de statuer sur la demande en dommages et intérêts de la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE au titre de la rupture du contrat'; Attendu qu'aux termes de l'article 1 des conditions particulières de la lettre de mission, celle ci «est d'une durée d'un an et portera sur les comptes de l'exercice commençant le 1er octobre 2005 et se terminant le 30 septembre Elle est renouvelable par tacite reconduction, sauf dénonciation par lettre recommandée avec accusé de réception, trois mois avant la date de la clôture d'exercice.»'; Que l'article 4 stipule en outre que la mission en cours peut être interrompue moyennant un préavis d'un mois et en cas de manquements importants à des obligations par l'une des parties, l'autre pourra mettre fin sans délai à la mission'; Attendu qu'en l'espèce, la société KPMG FRANCE a, par lettre recommandée du 1er juillet 2011, refusé la mission complémentaire proposée par la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE et résilié la lettre de mission pour l'exercice clos le 30 septembre 2011'; Qu'elle a pris l'initiative de la rupture conformément à l'article 1 du contrat et non par application de l'article 4 ainsi que soutenu par l'appelante, cet article prévoyant les cas de rupture en cours de contrat à une date autre que la date anniversaire'';

7 Page 7 Que par conséquent, la rupture du contrat conforme aux clauses contractuelles n'est pas fautive, étant observé que la société AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE ne justifie d'aucun préjudice'et ne peut sérieusement reprocher à la société KPMG FRANCE d'avoir cessé immédiatement l'exécution de toute prestation alors que suite à l'entretien qui s'est tenu le 27 juin 2011, elle a désigné un nouvel expert-comptable qui dès le 30 juin 2011 contactait l'intimée et lui précisait que sa mission commençait à compter du 1er juin 2011'; Que par conséquent, l'appelante sera déboutée de sa demande en dommages et intérêts pour rupture abusive '; Attendu que l'équité ne commande pas qu'il soit fait application de l'article 700 du code de procédure civile en faveur des parties'; PAR CES MOTIFS LA COUR Statuant par arrêt contradictoire, par mise à disposition au greffe de la Cour, les parties en ayant été préalablement avisées dans les conditions prévues au deuxième alinéa de l'article 450 du code de procédure civile et après en avoir délibéré conformément à la loi, Confirme le jugement déféré en toutes ses dispositions, y ajoutant, Déboute la SARL AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE de sa demande en dommages et intérêts au titre de la rupture abusive du contrat, Dit n'y avoir lieu à application de l'article 700 du code de procédure civile, Condamne la SARL AMBULANCE SAINT MARCELLINOISE aux dépens. SIGNE par Madame ROLIN, Président et par Madame COSNARD, Greffier auquel la minute de la décision a été remise par le magistrat signataire. Le Greffier Le Président Décision Antérieure

8 Page 8 Tribunal de commerce Grenoble du 14 janvier 2013 n 2011J234 La rédaction JurisData vous signale : Législation : Code(s) implicitement visé(s) par la décision : C. civ., art Note de la Rédaction : Critère(s) de sélection : contentieux courant Abstract Profession, profession du chiffre, expert-comptable, mission de présentation des comptes annuels et d'assistance à l'établissement des déclarations fiscales professionnelles, erreur relative à la rédaction annuelle de la déclaration de taxe sur les salaires, responsabilité de l'expert-comptable (non), champ d'application de la mission de l'expert-comptable (non), responsabilité civile de l'expert-comptable (non), obligation de conseil de l'expert-comptable, manquement (non), possibilité de détection des anomalies (non), indication des modalités de calcul de la taxe sur les salaires, survenance de nouvelles erreurs, responsabilité professionnelle de l'expert-comptable (non). LexisNexis SA

Grosses délivrées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Grosses délivrées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Paris Pôle 3, chambre 1 18 Décembre 2013 Confirmation N 13/01689 X / Y Classement : Contentieux Judiciaire Résumé Numéro JurisData : 2013-030175 Le défunt a institué

Plus en détail

Cour d'appel Paris Pôle 6, chambre 12

Cour d'appel Paris Pôle 6, chambre 12 Cour d'appel Paris Pôle 6, chambre 12 20 Novembre 2014 N 11/09499 Madame M P CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DU VAL DE MARNE, Monsieur le Ministre chargé de la sécurité sociale Classement :Inédit Contentieux

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : jugement rendu le 20 juillet 2012 par le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de PARIS RG n 11-04020

Décision déférée à la Cour : jugement rendu le 20 juillet 2012 par le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de PARIS RG n 11-04020 Cour d'appel Paris Pôle 6, chambre 12 11 Septembre 2014 N 12/11271 Madame X CAF 75 - PARIS représenté par Mme DUMEZ, Monsieur le Ministre chargé de la sécurité sociale Classement :Inédit Contentieux Judiciaire

Plus en détail

27 Juin 2012. Madame Yolande EQUI représentée par M. Jacques CRETON, délégué syndical ouvrier

27 Juin 2012. Madame Yolande EQUI représentée par M. Jacques CRETON, délégué syndical ouvrier Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Reims Chambre sociale 27 Juin 2012 Confirmation N 11/02402 Madame Yolande EQUI représentée par M. Jacques CRETON, délégué syndical ouvrier SAS LES JARDINS DE SERMAIZE

Plus en détail

COUR D'APPEL DE DOUAI

COUR D'APPEL DE DOUAI COUR D'AEL DE DOUAI CHAMBRE 1 SECTION 2 ARRÊT DU 11/04/2007 * * * N RG : 05/03877 JUGEMENT (N 2000/1641) rendu le 12 Mai 2005 par le Tribunal de Grande Instance de VALENCIENNES ARRÊT AVANT DIRE DROIT rendu

Plus en détail

ARRET DU LUNDI 07 NOVEMBRE 2005

ARRET DU LUNDI 07 NOVEMBRE 2005 DEBATS: ~ o'-"..r..'0 ; 2 ~l,.., r&-o/~,t~~ ~"-,ol,10/1.d~4- AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS,G. N 03/03361 0 Minute: ~ 2EME CHAMBRE CIVILE ARRET DU LUNDI 07 NOVEMBRE 2005

Plus en détail

N 08/64 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 08/64 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 08/64 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 19 Novembre 2008 PARTIES DEVANT

Plus en détail

représentée par Maître Paul SCOTTO DI CARLO, avocat au barreau d'aix-en- PROVENCE, substitué par Maître Julie HERITIER, avocat au barreau de DIJON

représentée par Maître Paul SCOTTO DI CARLO, avocat au barreau d'aix-en- PROVENCE, substitué par Maître Julie HERITIER, avocat au barreau de DIJON Cour d'appel Dijon Chambre sociale 16 Octobre 2014 N 13/00607 SARL LABORATOIRES ACI Lionel GARNIER Classement : Inédit Contentieux Judiciaire CM/FG SARL LABORATOIRES ACI C/ Lionel GARNIER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Plus en détail

~ \'\) COUR D'APPEL DE MONTPELLIER ARRET DU 26 MAI 2009 INTIME: 10 Chambre Section A2

~ \'\) COUR D'APPEL DE MONTPELLIER ARRET DU 26 MAI 2009 INTIME: 10 Chambre Section A2 c-j.'."""",ii QtS.,,\~ES\)\)G~ffE\)\.~C~(j~ ~t. ~O~?t.\.\.\t.R ~t.~\)\.\) COUR D'APPEL DE MONTPELLIER 10 Chambre Section A2 ARRET DU 26 MAI 2009 Décision déférée à la Cour: Jugement du 21 JANVIER 2008

Plus en détail

CA(Cour d'appel)/ 22/05/2015 Poitiers 14/04379 1re ch. civ. Association sportif et artistique ROCHELAISE MULT ISPORTS/Claudine DUPUIS

CA(Cour d'appel)/ 22/05/2015 Poitiers 14/04379 1re ch. civ. Association sportif et artistique ROCHELAISE MULT ISPORTS/Claudine DUPUIS CA(Cour d'appel)/ 22/05/2015 Poitiers 14/04379 1re ch. civ. Association sportif et artistique ROCHELAISE MULT ISPORTS/Claudine DUPUIS EFL(Civil,Association,membre) ARRET N R.G : 14/04379 ASSOCIATION SPORTIVE

Plus en détail

COUR D'APPEL DE ROUEN DEUXIÈME CHAMBRE ARRÊT DU 25 OCTOBRE 2007

COUR D'APPEL DE ROUEN DEUXIÈME CHAMBRE ARRÊT DU 25 OCTOBRE 2007 R.G : 06/02835 COUR D'APPEL DE ROUEN DEUXIÈME CHAMBRE ARRÊT DU 25 OCTOBRE 2007 DÉCISION DÉFÉRÉE : TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BERNAY du 08 Juin 2006 APPELANTE : SOCIÉTÉ I C 27290 MONTFORT SUR RISLE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. COUR D'APPEL DE PARIS 8ème Chambre -Section A ARRÊT DU 3 AVRIL 2008

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. COUR D'APPEL DE PARIS 8ème Chambre -Section A ARRÊT DU 3 AVRIL 2008 Grosses délivrées aux parties le : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS 8ème Chambre -Section A ARRÊT DU 3 AVRIL 2008 Numéro d'inscription au répertoire général: 06/07002

Plus en détail

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796 AJDA 2007 p. 915 La nature des contrats passés par une personne privée transparente Arrêt rendu par Conseil d'etat 21 mars 2007 n 281796 Sommaire : Lorsqu'une personne privée est créée à l'initiative d'une

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 5 mars 2015 Rejet Mme FLISE, président. Arrêt n o 319 FS-P+B

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 5 mars 2015 Rejet Mme FLISE, président. Arrêt n o 319 FS-P+B CIV. 2 LG COUR DE CASSATION Audience publique du 5 mars 2015 Rejet Mme FLISE, président Pourvoi n o Z 13-26.892 Arrêt n o FS-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail

M. Espel, Président Mme Pezard, Rapporteur SCP Fabiani et Luc-Thaler, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, Avocat

M. Espel, Président Mme Pezard, Rapporteur SCP Fabiani et Luc-Thaler, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, Avocat Page 1 Document 1 de 1 Cour de cassation Chambre commerciale 23 Octobre 2012 Rejet Publié au Bulletin N 11-23.376, 1024 SARL PG conseil développement (PGCD) Chatel-Louroz Classement : Contentieux Judiciaire

Plus en détail

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Douai Chambre 8, section 1. 5 Décembre 2013. Confirmation partielle N 13/01825 SA BANQUE SOLFEA

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Douai Chambre 8, section 1. 5 Décembre 2013. Confirmation partielle N 13/01825 SA BANQUE SOLFEA Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Douai Chambre 8, section 1 5 Décembre 2013 Confirmation partielle N 13/01825 SA BANQUE SOLFEA Madame Béatrice SIX épouse PLATEL Classement : Contentieux Judiciaire Résumé

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. COUR D'APPEL DE PARIS 21ème Chambre A

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. COUR D'APPEL DE PARIS 21ème Chambre A RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS 21ème Chambre A ARRET DU 17 Décembre 2008 (n f>, 5 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : S 07/03507-CT Décision déférée

Plus en détail

COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 5 - Chambre 11 ARRET DU 23 MAI 2014 (n, pages)

COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 5 - Chambre 11 ARRET DU 23 MAI 2014 (n, pages) Grosses délivrées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE aux parties le : AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 5 - Chambre 11 ARRET DU 23 MAI 2014 (n, pages) Numéro d'inscription au répertoire général :

Plus en détail

Au nom du peuple français COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE

Au nom du peuple français COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE CA Aix-en-ProvenceCH. 11 A20 janvier 2012N 09/20204 République française Au nom du peuple français COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 11e Chambre A ARRÊT AU FOND DU 20 JANVIER 2012 N 2012/ 51 Rôle N 09/20204

Plus en détail

COUR D APPEL DE PARIS. Pôle 5 - Chambre 11. ARRET DU 26 OCTOBRE 2012 (n 320, 5 pages)

COUR D APPEL DE PARIS. Pôle 5 - Chambre 11. ARRET DU 26 OCTOBRE 2012 (n 320, 5 pages) Grosses délivrées aux parties le : REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS COUR D APPEL DE PARIS Pôle 5 - Chambre 11 ARRET DU 26 OCTOBRE 2012 (n 320, 5 pages) Numéro d inscription au répertoire

Plus en détail

~~"cz-~d} COUR D'Af)PEL DE PARIS

~~cz-~d} COUR D'Af)PEL DE PARIS APPELANT: ~~"cz-~d} COUR D'Af)PEL DE PARIS (NO, 6 pages) MONSIEUR né le.-f. '- O' :D: à Paris ~9J il ~, nationalité française, agriculteur, demeurant représentée par la SCP BERNABE-CfIARDIN-CHEVILLER,

Plus en détail

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour d appel de Bastia chambre civile Audience publique du 13 février 2013 N de RG: 12/00127 Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE

Plus en détail

COUR D'APPEL DE MONTPELLIER 1 Chambre Section AO1 ARRÊT DU 17 OCTOBRE 2013 Numéro d'inscription au répertoire général : 11/04526

COUR D'APPEL DE MONTPELLIER 1 Chambre Section AO1 ARRÊT DU 17 OCTOBRE 2013 Numéro d'inscription au répertoire général : 11/04526 Grosse + copie délivrées le à COUR D'APPEL DE MONTPELLIER 1 Chambre Section AO1 ARRÊT DU 17 OCTOBRE 2013 Numéro d'inscription au répertoire général : 11/04526 Décision déférée à la Cour : Jugement du 28

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour d'appel de Rennes chambre commerciale Audience publique du mardi 4 décembre 2007 N de RG: 06/05351 Publié par le service de documentation de la Cour de cassation Deuxième Chambre Comm. ARRÊT No R.G

Plus en détail

Audience publique du 12 juin 2014 Rejet Mme ALDIGÉ, conseiller le plus ancien non empêché, faisant fonction de président

Audience publique du 12 juin 2014 Rejet Mme ALDIGÉ, conseiller le plus ancien non empêché, faisant fonction de président CIV. 2 FB COUR DE CASSATION Audience publique du 12 juin 2014 Rejet Mme ALDIGÉ, conseiller le plus ancien non empêché, faisant fonction de président Pourvoi n o X 13-20.358 Arrêt n o F-P+B R É P U B L

Plus en détail

Fournisseur X République Française

Fournisseur X République Française Page 1 Cour d'appel Douai Chambre 1, section 1 6 Juin 2011 N 10/03790 Monsieur M. Fournisseur X République Française Au nom du Peuple Français COUR D'APPEL DE DOUAI CHAMBRE 1 SECTION 1 ARRÊT DU 06/06/2011

Plus en détail

Monsieur L ès qualités de liquidateur du comité d'entreprise B" l'1le de l'~ V~ demeurant RUE D~ 9~ -S.

Monsieur L ès qualités de liquidateur du comité d'entreprise B l'1le de l'~ V~ demeurant RUE D~ 9~ -S. ( APPELANT Monsieur L G' ès qualités de liquidateur du comité d'entreprise B" l'1le de l'~ V~ demeurant RUE D~ 9~ -S. représenté par la SCP F ANET -SERRA, avoué assistée de Maître WEIZMANN, Toque 186,

Plus en détail

COUR D'APPEL VERSAILLES. Code nac : 30Z. 12e chambre section 2

COUR D'APPEL VERSAILLES. Code nac : 30Z. 12e chambre section 2 COUR D'APPEL DE VERSAILLES AP Code nac : 30Z 12e chambre section 2 ARRET N contradictoire DU 20 OCTOBRE 2015 R.G. N 15/00545 AFFAIRE : SCI AVICENNE C/ SA GROUPE FLO Décision déférée à la cour : Jugement

Plus en détail

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. THIOLET AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 4 Juin 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

Jurisprudence. Texte intégral : COUR D'APPEL Versailles CH. 12. 13 mai 2014 n 14/00539 Sommaire :

Jurisprudence. Texte intégral : COUR D'APPEL Versailles CH. 12. 13 mai 2014 n 14/00539 Sommaire : Jurisprudence COUR D'APPEL Versailles CH. 12 13 mai 2014 n 14/00539 Sommaire : Texte intégral : COUR D'APPEL VersaillesCH. 1213 mai 2014N 14/00539 COUR D'APPEL DE VERSAILLES DR Code nac : 00A 12e chambre

Plus en détail

aux parties le : AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

aux parties le : AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Paris Pôle 5, chambre 4 9 Janvier 2013 Confirmation partielle N 11/11465 Société TRADE MARK SRL LEVY SARL TOP NEG INTERNATIONAL, représentée par la SELAFA MJA, en la

Plus en détail

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Paris Pôle 5, chambre 9. 27 Septembre 2012. Confirmation N 11/14734. Madame Carine LAROCHE

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Paris Pôle 5, chambre 9. 27 Septembre 2012. Confirmation N 11/14734. Madame Carine LAROCHE Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Paris Pôle 5, chambre 9 27 Septembre 2012 Confirmation N 11/14734 Madame Carine LAROCHE Monsieur Hacène ABBAR, Société CCMF Classement : Contentieux Judiciaire Résumé

Plus en détail

19 Décembre 2012 JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES DE MENDE

19 Décembre 2012 JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES DE MENDE Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Nîmes Chambre civile 2, section C 19 Décembre 2012 N 11/00745 X / Y Classement :Inédit Contentieux Judiciaire ARRÊT N R.G : 11/00745 FI/DO JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES

Plus en détail

4eme Chambre Section 1 - Chambre sociale

4eme Chambre Section 1 - Chambre sociale Oô/12/2012 ~RRÊT ~o ~~,~~ W RG : 11/02967 CC/KP Décision déférée du 20 Mai 2011 - Conseil de Prud'hommes - Formation paritaire de SAINT GAUDENS (F1 0/001 03) M.ROUANET REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE COLMAR DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE - SECTION A. ARRÊT DU 07 novembre 2014

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE COLMAR DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE - SECTION A. ARRÊT DU 07 novembre 2014 Cour d'appel Colmar Chambre civile 2, section A 7 Novembre 2014 N 578/2014, 13/02404 Monsieur Christian PHILIPPS La société HOCK GMBH & CO KG Classement : Inédit Contentieux Judiciaire PB/CW MINUTE N 578/2014

Plus en détail

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 17 mars 2010. M.LINDEN,conseiller le plus ancien faisant fonction de président

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 17 mars 2010. M.LINDEN,conseiller le plus ancien faisant fonction de président SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION Audience publique du 17 mars 2010 M.LINDEN,conseiller le plus ancien faisant fonction de président Pourvoi n M 08-44.248 Rejet Arrêt n 506 F-D LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 12/08/2012 Cour d appel d Aix-en-Provence 11e chambre a Audience publique du 25 septembre 2009 N de RG: 07/11318 COUR D APPEL D AIX EN PROVENCE 11o Chambre A ARRÊT AU FOND DU 25 SEPTEMBRE 2009 No

Plus en détail

COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 2e Chambre

COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 2e Chambre ARRÊT AU FOND DU 27 SEPTEMBRE 2012 N 2012/ 358 Rôle N 11/10663 SC C/ COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 2e Chambre VILLE DE MENTON CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE DE LA VILLE DE MENTON Grosse délivrée le

Plus en détail

Le distributeur A. - prise en la personne de son représentant légal domicilié ès qualités audit siège social

Le distributeur A. - prise en la personne de son représentant légal domicilié ès qualités audit siège social CA MontpellierCH. 01 B13 février 2013N 11/06713 République française Au nom du peuple français Grosse + copie - condamner le distributeur A. aux dépens incluant ceux des deux procédures de référé et le

Plus en détail

N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE

N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE PROJET DE LOI adopté le 27 mai 1982 N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE relatif aux chambres régionales des comptes et modifiant

Plus en détail

ARC / WWW.UNARC.ASSO.FR 10 04 14 ABUS 3673 Laetitia LAMBERT, FL Immobilier, etc. Encore pire que ce qu on peut imaginer

ARC / WWW.UNARC.ASSO.FR 10 04 14 ABUS 3673 Laetitia LAMBERT, FL Immobilier, etc. Encore pire que ce qu on peut imaginer ARC / WWW.UNARC.ASSO.FR 10 04 14 ABUS 3673 Laetitia LAMBERT, FL Immobilier, etc. Encore pire que ce qu on peut imaginer I. Un syndic professionnel nous écrit suite à notre abus numéro 3662 Bonjour, Je

Plus en détail

COUR D APPEL DE BORDEAUX

COUR D APPEL DE BORDEAUX COUR D APPEL DE BORDEAUX CINQUIÈME CHAMBRE CIVILE -------------------------- ARRÊT DU : 01 avril 2015 (Rédacteur : Madame Béatrice SALLABERRY, Conseiller,) N de rôle : 13/7309 SCS BANQUE DELUBAC ET COMPAGNIE

Plus en détail

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Paris Pôle 2, chambre 2. 10 Octobre 2014. Condamnation N 11/08742 X / Y. Classement : Contentieux Judiciaire

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Paris Pôle 2, chambre 2. 10 Octobre 2014. Condamnation N 11/08742 X / Y. Classement : Contentieux Judiciaire Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Paris Pôle 2, chambre 2 10 Octobre 2014 Condamnation N 11/08742 X / Y Classement : Contentieux Judiciaire Résumé Numéro JurisData : 2014-024222 Le chirurgien qui a procédé

Plus en détail

--- filiation ignorée, de sexe masculin, Français, esthéticien, situation familiale ignorée, jamais condamné demeurant.

--- filiation ignorée, de sexe masculin, Français, esthéticien, situation familiale ignorée, jamais condamné demeurant. LA COUR D'APPEL DE DIJON CHAMBRE CORRECTIONNELLE a prononcé publiquement le MERCREDI27 JUIN 2001 sur appel d'un jugement rendu le 16 Juin 2000 par le Tribunal Correctionnel de Dijon. l'arrêt suivant: ---

Plus en détail

DOCTEUR KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ;

DOCTEUR KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ; KF/KAD/OE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ------------------ TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ----------------- RG 907/2015 ----------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE

Plus en détail

A laquelle étaient et siégeaient messieurs : Président : Yvan Rossignol Juges : Michel Alquier et Philippe Landes Greffier : Maître Espel.

A laquelle étaient et siégeaient messieurs : Président : Yvan Rossignol Juges : Michel Alquier et Philippe Landes Greffier : Maître Espel. N D'INSCRIPTION AU RÉPERTOIRE GÉNÉRAL : 99 003971. PREMIÈRE CHAMBRE. AUDIENCE PUBLIQUE DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE CASTRES TENUE LE 6 DÉCEMBRE 1999. A laquelle étaient et siégeaient messieurs : Président

Plus en détail

COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE. 10 Chambre A ARRÊT AU FOND DU 16 JANVIER 2007 GL/MB N 2007/ 4(

COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE. 10 Chambre A ARRÊT AU FOND DU 16 JANVIER 2007 GL/MB N 2007/ 4( 1 COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 10 Chambre A ARRÊT AU FOND DU 16 JANVIER 2007 GL/B N 2007/ 4( Décision déférée à la Cour: Jugement du Tribunal de Grande Instance de NICE en date du 07 Octobre 2004 enregistré

Plus en détail

Page 1. Retour à la liste. Document 1 de 1. Conseil d'etat Sous-sections 8 et 3 réunies. 28 Mai 2014. Annulation

Page 1. Retour à la liste. Document 1 de 1. Conseil d'etat Sous-sections 8 et 3 réunies. 28 Mai 2014. Annulation Page 1 Documents 1. Conseil d'etat, Sous-sections 8 et 3 réunies, 28 Mai 2014 - n 372249 Conseil d'etat 28 Mai 2014 28 Mai 2014 Administratif JurisData & Cours suprêmes Sous-sections 8 et 3 réunies, N

Plus en détail

TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON JUGEMENT DU 21 JUILLET 2011

TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON JUGEMENT DU 21 JUILLET 2011 DOSSIER N : 11/00041 1 copie dossier 1 exp.banque DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON par L.R.A.R 1 exp.raaître Stéphane GORRIAS par L.R.A.R et fax 1 exp.maître Xavier FLÉCHEUX par fax 1 exp.maître Olivier PÉCHENARD

Plus en détail

COUR D'APPEL DE PARIS. Pôle 5 - Chambre 8 ARRÊT DU 19 MAI 2015. (n, pages)

COUR D'APPEL DE PARIS. Pôle 5 - Chambre 8 ARRÊT DU 19 MAI 2015. (n, pages) Grosses délivrées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE aux parties le : AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 5 - Chambre 8 ARRÊT DU 19 MAI 2015 (n, pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 14/08189

Plus en détail

Le Président a mis l' affaire en délibéré et a indiqué aux parties la date à laquelle le jugement serait rendu.

Le Président a mis l' affaire en délibéré et a indiqué aux parties la date à laquelle le jugement serait rendu. Extrait des Minutes du Greffe du Tribunal d'instance de Nancy DU 23 OCTOBRE 2007 RÉPERTOIRE N 865/2007 Code n 56 c TRIBUNAL D'INSTANCE DE NANCY JUGEMENT DU VINGT TROIS OCTOBRE DE L'AN DEUX MILLE SEPT EN

Plus en détail

COUR D'APPEL DE LYON. 6ème Chambre. ARRET DU 08 Mars 2012 APPELANT : M. Maurice C. né le 13 Mai 1931. assisté de la SCP AGUIRAUD NOUVELLET,

COUR D'APPEL DE LYON. 6ème Chambre. ARRET DU 08 Mars 2012 APPELANT : M. Maurice C. né le 13 Mai 1931. assisté de la SCP AGUIRAUD NOUVELLET, COUR D'APPEL DE LYON 6ème Chambre ARRET DU 08 Mars 2012 APPELANT : M. Maurice C. né le 13 Mai 1931 assisté de la SCP AGUIRAUD NOUVELLET, avocats au barreau de LYON assisté de la SELARL VITAL-DURAND ET

Plus en détail

COUR D'APPEL DE PARIS. 5ème Chambre - Section B ARRET DU 19 FEVRIER 2009

COUR D'APPEL DE PARIS. 5ème Chambre - Section B ARRET DU 19 FEVRIER 2009 Grosses délivrées aux parties le : REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS 5ème Chambre - Section B ARRET DU 19 FEVRIER 2009 Numéro d'inscription au répertoire général : 07/08169

Plus en détail

QUE si, l'espèce, l'employeur ne discute pas la nécessité de l'expertise, il conteste le choix ; l'expert qui ne garantit pas les conditions

QUE si, l'espèce, l'employeur ne discute pas la nécessité de l'expertise, il conteste le choix ; l'expert qui ne garantit pas les conditions LA 26 juin COUR 2001. DE Arrêt CASSATION, n 3096. Cassation CHAMBRE partielle. SOCIALE. Formation de section. BULLETIN Pourvoi n 99-18.249. CIVIL. 57117 l'agence Sur le pourvoi Montoy-Flanville, de maintenance

Plus en détail

LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l'arrêt suivant :

LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l'arrêt suivant : Cour de cassation - Chambre sociale Audience publique du jeudi 3 novembre 2011 Société Moreau c./ X Décision déférée : CA Paris du 24 mars 2010 Rejet Sources : N de pourvoi: 10-18036 Publié au bulletin

Plus en détail

Représentée par Me Hervé-Jean POUGNAND (avoué à la Cour) Assistée de Me CHAPUIS (avocat au barreau de GRENOBLE) LORS DES DEBA TS ET DU DELmERE

Représentée par Me Hervé-Jean POUGNAND (avoué à la Cour) Assistée de Me CHAPUIS (avocat au barreau de GRENOBLE) LORS DES DEBA TS ET DU DELmERE APPELANT: R.G. N 99/00770 - N Minute: g 31 AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS COUR D' APPEL DE GRENOBLE ftre CHAMBRE CIVILE ARRET DU LUNDI 13 NOVEMBRE 2000 AFFAIRE: B. c/ C Appel d'une décision (No R 11-97-003302)

Plus en détail

Barreau INTIMÉE. Assisté. de Maître

Barreau INTIMÉE. Assisté. de Maître DOSSIER DROIT IMMOBILIER : LA RESPONSABILITE COPROPRIETE DU SYNDIC DE COUR D'APPEL DE PARIS 23ème Chambre - Section B 29 JANVIERR 2004 n 2003/11890 APPELANT S.A.R.L. X prise en la personne de son gérant,

Plus en détail

INTIMÉE. Assisté. de Maître

INTIMÉE. Assisté. de Maître DOSSIER DROIT IMMOBILIER : LA RESPONSABILITE COPROPRIETE DU SYNDIC DE COUR D'APPEL DE PARIS 23ème Chambre - Section B 24 MAI 2007 n 06/ /16114 APPELANT S.A X venant aux droits de la Sociétéé C Prise en

Plus en détail

CHAMBRE SOCIALE ARRET DU 21 JUIN 2011

CHAMBRE SOCIALE ARRET DU 21 JUIN 2011 ARRET N R.G. : 10/01617 YRD/CA CONSEIL DEPRUD'HOMMESD'ALES 12 mars 2010 Section: Encadrement CHAPTAL C/ SAS ETABLISSEMENTS ROGER APPELANT : Monsieur Thierry CHAPTAL né le 30 Septembre 1969 à ALES (30100)

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/418 Présidente : Mme FONTAINE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 20 Août 2008 PARTIES DEVANT

Plus en détail

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France SUR LA RECEVABILITÉ de la requête No 19043/91 présentée par T. T. contre la France La Commission européenne des Droits de l'homme (Première Chambre), siégeant en chambre du conseil le 12 janvier 1994 en

Plus en détail

25 chambre, sect~.on A ARRET DU 14 OCTOE,RB 1997 (N --112..., 6. pages) Numéro dtinscription au répertoire général: 97/03604

25 chambre, sect~.on A ARRET DU 14 OCTOE,RB 1997 (N --112..., 6. pages) Numéro dtinscription au répertoire général: 97/03604 par INTIMEE: COUR D'APPEL DE PARIS 25 chambre, sect~.on A ARRET DU 14 OCTOE,RB 1997 (N --112..., 6 pages) Numéro dtinscription au répertoire général: 97/03604 Pas de jonction. Décision dont appel: Jugement

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 29 octobre 2014 N de pourvoi: 13-19729 ECLI:FR:CCASS:2014:C101250 Publié au bulletin Cassation partielle Mme Batut (président), président Me Le Prado,

Plus en détail

tous deux comparants par la SELARL DUMONS & Associés, Société d avocats au barreau de NOUMEA,

tous deux comparants par la SELARL DUMONS & Associés, Société d avocats au barreau de NOUMEA, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 04/00282 Présidente : Mme LE TAILLANTER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 21 Juillet 2006 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEURS

Plus en détail

Document 1 de 1. Cour d'appel Paris Pôle 6, chambre 12. 28 Février 2013. Confirmation N 10/01420 SARL AUTOGRILL GARES METROPOLES

Document 1 de 1. Cour d'appel Paris Pôle 6, chambre 12. 28 Février 2013. Confirmation N 10/01420 SARL AUTOGRILL GARES METROPOLES Document 1 de 1 Cour d'appel Paris Pôle 6, chambre 12 28 Février 2013 Confirmation N 10/01420 SARL AUTOGRILL GARES METROPOLES UNION POUR LE RECOUVREMENT DES COTISATIONS DE SÉCURITÉ SOCIALE ET D'ALLOCATIONS

Plus en détail

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. Guide d exercice professionnel

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. Guide d exercice professionnel Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France Guide d exercice professionnel LE DROIT DE RETENTION DE L EXPERT-COMPTABLE : CONDITIONS D EXERCICE Les textes Conditions générales d'exercice du

Plus en détail

PRUD'HOMMES. Audience publique du 11 juillet 2012 Cassation partielle M.BAILLY,conseiller doyen faisant fonction de président

PRUD'HOMMES. Audience publique du 11 juillet 2012 Cassation partielle M.BAILLY,conseiller doyen faisant fonction de président soc. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION Audience publique du 11 juillet 2012 Cassation partielle M.BAILLY,conseiller doyen faisant fonction de président Pourvoi n V 10-15.905 Arrêtn 1736FS-P+Bsur la3ebranche

Plus en détail

- à défaut de suspendre la décision, de constater que l appel interjeté contre elle est suspensif ;

- à défaut de suspendre la décision, de constater que l appel interjeté contre elle est suspensif ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASTIA N 1100976 SASP SPORTING CLUB BASTIA M. Mulsant Juge des référés Ordonnance du 27 Octobre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés C + Vu,

Plus en détail

Me Patrick PRIGENT-Commissaire à l'éxécution du plan de SAS POMPES FUNEBRES DU MANTOIS

Me Patrick PRIGENT-Commissaire à l'éxécution du plan de SAS POMPES FUNEBRES DU MANTOIS Références Cour d'appel de Versailles 5ème chambre Audience publique du jeudi 27 septembre 2012 N de RG: 11/01506 Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l'égard de toutes les parties

Plus en détail

JUGEMENT REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

JUGEMENT REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Etablissement public foncier de Normandie 076 910 999 Exercices 2002 à 2008 Jugement n 2013-0003 Audience publique du 7 mars 2013 Lecture publique du 21 mars 2013 JUGEMENT REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d'appel de Nantes N 13NT00716 5ème chambre M. ISELIN, président M. Antoine DURUP de BALEINE, rapporteur Mme GRENIER, rapporteur public MINIER MAUGENDRE & ASSOCIEES, avocat lecture du

Plus en détail

ENTRE : la société à responsabilité limitée A s.à r.i., établie et ayant son siège social à x, représentée par son gérant actuellement en fonctions,

ENTRE : la société à responsabilité limitée A s.à r.i., établie et ayant son siège social à x, représentée par son gérant actuellement en fonctions, Exempt- appel en matière de travail Audience publique du jeudi dix-huit mai deux mille. Numéro 23957 du rôle. Composition: Marie-Jeanne HAVE, président de chambre ; Georges SANTER, premier conseiller ;

Plus en détail

LES DIFFICULTES INTRINSEQUES DU PV DE DIFFICULTES.

LES DIFFICULTES INTRINSEQUES DU PV DE DIFFICULTES. LES DIFFICULTES INTRINSEQUES DU PV DE DIFFICULTES. Article juridique publié le 11/06/2013, vu 6168 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Le PV de difficultés, est essentiel dans le cadre de liquidation de

Plus en détail

COUR D'APPEL DE DOUAI CHAMBRE 1 SECTION 1 ARRÊT DU 30/11/2009

COUR D'APPEL DE DOUAI CHAMBRE 1 SECTION 1 ARRÊT DU 30/11/2009 COUR D'APPEL DE DOUAI CHAMBRE 1 SECTION 1 ARRÊT DU 30/11/2009 N de MINUTE : N RG : 08/08478 Jugement (N 08/00913) rendu le 15 Octobre 2008 par le Tribunal de Grande Instance de HAZEBROUCK REF: JD/AMD APPELANT

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N 1105835 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Société STRATEGIES NETWORKS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Lamarre Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N 1105835 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Société STRATEGIES NETWORKS AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Lamarre Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES dp N 1105835 Société STRATEGIES NETWORKS M. Lamarre Rapporteur M. Lombard Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre sociale. Audience publique du 22 septembre 2015. N de pourvoi: 13-26.032 ECLI:FR:CCASS:2015:SO01392. Publié au bulletin

Cour de cassation. Chambre sociale. Audience publique du 22 septembre 2015. N de pourvoi: 13-26.032 ECLI:FR:CCASS:2015:SO01392. Publié au bulletin Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 22 septembre 2015 N de pourvoi: 13-26.032 ECLI:FR:CCASS:2015:SO01392 Publié au bulletin Cassation partielle M. Frouin (président), président Me Occhipinti,

Plus en détail

Fédération Générale des Mines et de la Métallurgie CFDT 47/49 Avenue Simon Bolivar 75019 PARIS

Fédération Générale des Mines et de la Métallurgie CFDT 47/49 Avenue Simon Bolivar 75019 PARIS T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S 1/4 social RG : 12/10413 MINUTE : PAIEMENT A. L. JUGEMENT rendu le 11 décembre 2012 Assignation du : 16 juillet 2012 1 DEMANDERESSES Fédération

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l'arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l'arrêt suivant : Juridiction: Cour de cassation Formation: Chambre commerciale Date de la décision: mardi 12 juin 2012 N : 11-18978 Inédit au bulletin Solution: Rejet Président: M. Petit (conseiller doyen faisant fonction

Plus en détail

ArrELMIE-!. COM/TE D'ENTREPRISE DE LA SOC/ETE C. "p,é',n'é po, Mon,wu'L 1 ou 'ou "mplo,on, on tont qu, l "P"'on'on' du Comi,é d'en",p"" BELLEVILLE

ArrELMIE-!. COM/TE D'ENTREPRISE DE LA SOC/ETE C. p,é',n'é po, Mon,wu'L 1 ou 'ou mplo,on, on tont qu, l P'on'on' du Comi,é d'en,p BELLEVILLE EXTRAIT DES MINUTES DU GREFFE DE LA COUR D'APPEL DE LYON décision du Tribunal de Grande Instance de VILLEFRANCHE SUR SAONE au fond du 02 avril 2004 RG N 2004/51 ArrELMIE-!. COM/TE D'ENTREPRISE DE LA SOC/ETE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 18 février 2014 N de pourvoi: 12-87629 ECLI:FR:CCASS:2014:CR00011 Publié au bulletin Cassation partielle M. Louvel (président), président Me Le

Plus en détail

T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S. JUGEMENT rendu le 21 octobre 2014. 1/4 social N RG : 12/07466 N MINUTE :

T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S. JUGEMENT rendu le 21 octobre 2014. 1/4 social N RG : 12/07466 N MINUTE : T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S N RG : 12/07466 N MINUTE : Assignation du : 21 et 22 mai 2012 JUGEMENT rendu le 21 octobre 2014 ANNULATION ACCORD P PV 1 DEMANDERESSE Fédération

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS JUGEMENT rendu le 28 Janvier 2011. 3ème chambre 3ème section N RG : 10/05261 N MINUTE:'

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS JUGEMENT rendu le 28 Janvier 2011. 3ème chambre 3ème section N RG : 10/05261 N MINUTE:' TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PARIS JUGEMENT rendu le 28 Janvier 2011 3ème chambre 3ème section N RG : 10/05261 N MINUTE:' DEMANDERESSE Société IMAGINE EYES - S.A. [...] 91400 ORSAY représentée par Me

Plus en détail

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Aix-en-Provence Chambre 1 C. 15 Mai 2014 N 2014/392. Numéro de rôle : 13/08165. Monsieur L, S.A.

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Aix-en-Provence Chambre 1 C. 15 Mai 2014 N 2014/392. Numéro de rôle : 13/08165. Monsieur L, S.A. Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Aix-en-Provence Chambre 1 C 15 Mai 2014 N 2014/392 Numéro de rôle : 13/08165 Monsieur L, S.A. AXA FRANCE IARD Monsieur C, MUTUELLE GÉNÉRALE DE L'ÉDUCATION NATIONALE

Plus en détail

JUGEMENT CORRECTIONNEL

JUGEMENT CORRECTIONNEL r;:ljubuqlje FRANÇAISE Â~ iï:;;,l C;;.: i'""pil. Français Cour d'appel de Montpellier Tribunal de Grande Instance de Perpignan Jugement du 01/0812012 Chambre Correctionnelle N minute 1704112 N parquet

Plus en détail

2 Avril 2009. Société comité d'entreprise de la société dimension data France

2 Avril 2009. Société comité d'entreprise de la société dimension data France Page 1 Document 1 de 1 Cour de cassation Chambre civile 1 2 Avril 2009 Cassation - renvoi Evry Sélectionné N 08-11.231 Société slg canal ce Société comité d'entreprise de la société dimension data France

Plus en détail

COUR D APPEL DE NOUMÉA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Président : M. STOLTZ AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Greffier lors des débats : Guylaine BOSSION

COUR D APPEL DE NOUMÉA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Président : M. STOLTZ AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Greffier lors des débats : Guylaine BOSSION COUR D APPEL DE NOUMÉA N 09/150 Président : M. STOLTZ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Guylaine BOSSION Chambre sociale Arrêt du 21 Janvier 2010 PARTIES DEVANT

Plus en détail

Au nom du peuple Français Extrait des minutes JUGEMENT de LA JURlelefle~~ SE PRQ~I~.~11É

Au nom du peuple Français Extrait des minutes JUGEMENT de LA JURlelefle~~ SE PRQ~I~.~11É ET: TRIBUNAL D'INSTANCE 62, Rue Franklin 93100 MONTREUIL SOUS BOIS '0' : 01.48.58.82.53 REPUBLIQUE FRJa.NCAISE, Au nom du peuple Français Extrait des minutes JUGEMENT de LA JURlelefle~~ SE PRQ~I~.~11É

Plus en détail

pôle 4 Assisté INTIMÉE Monsieur Alain M 178 rue Lecourbee Représenté par la de Maître C081).

pôle 4 Assisté INTIMÉE Monsieur Alain M 178 rue Lecourbee Représenté par la de Maître C081). DOSSIER DROIT IMMOBILIER : LA RESPONSABILITE COPROPRIETE DU SYNDIC DE COUR D'APPEL DE PARIS 2ème chambre, pôle 4 ARRET DU 9 MARS 20111 n 09/18813 APPELANTE SAS X représentée par son directeur général 5

Plus en détail

JUGEMENT DU CONSEIL DE PRUD'HOMMES d'amiens en date du 02 novembre 2010

JUGEMENT DU CONSEIL DE PRUD'HOMMES d'amiens en date du 02 novembre 2010 Page 1 Document 1 de 202 Cour d'appel Amiens Chambre sociale 5, cabinet B 28 Septembre 2011 N 10/04970 Monsieur Philippe BOOSCHAERT Représenté par M. VIOT Gilbert, délégué syndical ouvrier LYCEE DE LA

Plus en détail

N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats: Mickaela NIUMELE Chambre sociale Arrêt du 21 Mai 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

oép,qnrøntnxr DES BoucHES or nnolvn

oép,qnrøntnxr DES BoucHES or nnolvn EXTRAIT DES MI]YUTES DU GREFFE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE MARSEILLE oép,qnrøntnxr DES BoucHES or nnolvn TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE MARSEILLE REPUBLIQ(TE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS 6,

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES sl

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES sl TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES sl N 1303891 M. X. Mme Ozenne Rapporteur Mme Syndique Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Versailles (3 ème

Plus en détail

N 08/243 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 08/243 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 08/243 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. DAROLLE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Christiane BEAUTES Chambre sociale Arrêt du 22 Juin 2009 PARTIES DEVANT

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, DEUXIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 15 septembre 2011 N de pourvoi: 10-21269 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Defrenois

Plus en détail

http://www.lexisnexis.com/fr/droit/delivery/printdoc.do?jobhandle=2829%3a30510...

http://www.lexisnexis.com/fr/droit/delivery/printdoc.do?jobhandle=2829%3a30510... Page 1 sur 6 Document 1 de 52 Cour d'appel Rennes Chambre 2 19 Avril 2011 N 172, 10/8729, 175, 174, 173, 10/08728, 10/8749, 10/8790 COMPAGNIE GENERALE DE L'ATLANTIQUE CGA SA, Société GENERALI ASSURANCES

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 296948 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 7ème et 2ème sous-sections réunies M. Martin, président M. Alban de Nervaux, rapporteur M. Dacosta Bertrand, commissaire du gouvernement

Plus en détail

Ordonnance en matière de recours contre une décision du Registre de Commerce et des Sociétés en matière de sociétés commerciales N 508/09

Ordonnance en matière de recours contre une décision du Registre de Commerce et des Sociétés en matière de sociétés commerciales N 508/09 Ordonnance en matière de recours contre une décision du Registre de Commerce et des Sociétés en matière de sociétés commerciales N 508/09 Audience publique de référé tenue le vingt-quatre avril deux mille

Plus en détail

PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI

PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI PLAN DE SAUVEGARDE DE L EMPLOI L article L 1233-61 du Code du travail dispose qu un plan de sauvegarde de l emploi doit être élaboré dans les entreprises d au moins 50 salariés qui envisagent de supprimer

Plus en détail

LawLex201300001526JBJ Arrêt en date du 28-10-2013. COUR D'APPEL D'AGEN 1re CHAMBRE COMMERCIALE 11-01932

LawLex201300001526JBJ Arrêt en date du 28-10-2013. COUR D'APPEL D'AGEN 1re CHAMBRE COMMERCIALE 11-01932 LawLex201300001526JBJ Arrêt en date du 28-10-2013 15/11/2013 COUR D'APPEL D'AGEN 1re CHAMBRE COMMERCIALE 11-01932 Roland Chateau (SAS) c. VOA Verrerie d'albi (SA) Composition Président M. Muller Conseillers

Plus en détail