DOSSIER DE PRESSE. «Nos métiers et l innovation»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. «Nos métiers et l innovation»"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE «Nos métiers et l innovation» 4 ème édition de la Semaine de l Industrie Du 7 au 11 avril 2014

2 EDITO «La mondialisation, une chance pour B. Braun, une chance pour l industrie française» La quatrième participation de B. Braun à la Semaine de l Industrie s inscrit dans un contexte résolument tourné vers l avenir. Alors que notre groupe célèbre cette année ses 175 ans d existence, preuve de notre volonté de développer notre activité dans la durée, B. Braun ouvrira de nouveaux les portes de ses usines et de ses centres de R&D. Avec pour objectif de montrer une nouvelle fois à tous, au grand public et à nos partenaires locaux économiques, scientifiques et politiques - les opportunités que notre entreprise peut offrir. De leur permettre de mieux nous connaître, au contact de nos collaborateurs qui œuvrent chaque jour pour soutenir la croissance de nos activités. De permettre à de potentiels nouveaux talents de découvrir le monde d une entreprise innovante du secteur de la santé, de constater l attention que nous portons au développement professionnel et personnel de nos employés, qui s engagent afin de répondre toujours mieux aux besoins des patients, non seulement en France, mais également dans le monde entier. De leur présenter les métiers et carrières passionnantes que nous pouvons proposer. Nos collaborateurs sont la preuve que l industrie en France peut gagner la bataille de la mondialisation. Parmi les huit sites de notre groupe dans l Hexagone se trouvent en effet trois centres d excellence, qui gèrent pour l ensemble du groupe dans le monde les activités de R&D et de production dans des domaines stratégiques. Cette ambition, nous la soutenons avec des moyens en forte augmentation en 2014 et 2015, un vaste programme d investissement de 60 millions d euros. Soit le double des précédentes années. Des investissements qui permettront de soutenir notre croissance pour les années à venir, avec le renforcement de notre outil de production, afin de mieux servir nos clients, mais également de nouvelles infrastructures de recherche pour répondre toujours et encore aux nouveaux besoins des patients. Cette année, nous lancerons aussi un autre chantier d ampleur pour nos activités en France. En 2014, nous allons en effet définir la stratégie de B. Braun France à l horizon Une stratégie qui aura pour objectif de renforcer le positionnement de notre filiale au sein du groupe et la façon dont nous interagissons avec notre maison-mère et ses 140 filiales dans le monde. Car nous sommes convaincus que si le secteur de la santé français veut relever le défi de la mondialisation, c est en apportant des solutions toujours plus innovantes aux patients et aux systèmes de santé du monde entier. Cette stratégie reposera notamment sur la mise en conformité de nos sites avec les normes sanitaires des marchés les plus porteurs, dont les Etats-Unis et la Chine. Pour gagner cette bataille de la mondialisation, synonyme d un développement durable de notre entreprise, et ainsi contribuer au dynamisme de l économie française, nous avons besoin du soutien de tous et notamment des autorités françaises, nationales mais aussi locales. Afin de faciliter nos investissements et 2

3 de trouver de nouvelles compétences, notamment en favorisant l apprentissage, un élément clé dans notre stratégie de recrutement. Nous ouvrons nos portes pour vous montrer que l industrie est plus que jamais synonyme d un avenir riche de défis et de futures réussites, tant pour notre entreprise, pour nos collaborateurs, que pour la France. Et quoi de mieux, pour vous décrire notre travail au quotidien, que de vous dire comment sont nées nos dernières innovations. Ces histoires, vous les trouverez dans ce dossier de presse, racontées par nos employés, qui travaillent au quotidien pour améliorer la prise en charge des patients tout en contribuant au futur de notre entreprise. Dr Marc-Alexander Burmeister - Président de B. Braun en France 3

4 SOMMAIRE B. Braun : un industriel en bonne santé p 5 Une R&D à l écoute constante des besoins des patients : l exemple d Actreen Mini Set p 7 B. Braun fait passer sa logistique à la vitesse lumière p 9 Chasseneuil mène l offensive de B. Braun sur le marché européen des filtres à veine cave p 11 Une R&D nourrie par un dialogue constant avec les soignants p ans au service de l innovation médicale p 15 4

5 B. BRAUN : UN INDUSTRIEL EN BONNE SANTE (d après l interview de Sylvie Gautier, Directrice Ressources Humaines et Communication de B. Braun Medical) B. Braun Medical recrute chaque année une centaine de nouveaux collaborateurs, dans des métiers variés. Si l actualité dans l industrie est actuellement souvent synonyme de suppressions de postes, ce n est pas le cas chez B. Braun : «Notre entreprise, qui comptait fin 2013 plus de salariés recrute chaque année une centaine de personnes» se félicite Sylvie Gautier, Directrice des Ressources Humaines et de la Communication de B. Braun Medical. Des recrutements qui sont liés au turn-over naturel et qui concernent l ensemble des métiers présents au sein de la filiale, de la R&D à la production, en passant par le marketing, les affaires règlementaires, le contrôle-qualité, la logistique et beaucoup d autres. Une très large palette de professions dont chacune contribue à la performance de l entreprise. «Nous sommes une entreprise familiale en bonne santé, contrairement à beaucoup d autres industries» indique Sylvie Gautier. «Nous sommes en outre une société d envergure internationale et nos collaborateurs ont un travail qui a du sens, puisque notre principale préoccupation est la sécurité et la qualité de vie des patients», ajoute-t-elle. En tant que groupe d envergure mondiale, avec une large gamme de produits, B. Braun est à même de proposer des carrières variées à ses employés, et des opportunités d évolution professionnelle. «Nous avons des exemples de personnes qui ont commencé à travailler chez nous au sein de la filiale, puis qui ont pris des responsabilités ailleurs dans le Groupe. Cela se traduit aussi par une importante diversité en termes de cultures et de nationalités». Et dans la production, la tendance généralisée à l automatisation permet aux opérateurs de fabrication d accéder à de nouvelles compétences : nombreux sont les exemples de ceux qui ont pu devenir conducteurs de lignes de production, une activité plus qualifiée et donc mieux rémunérée, tout en étant plus valorisante au niveau personnel. B. Braun a par ailleurs lancé il y a deux ans un vaste programme de formation sur le thème de l excellence opérationnelle, avec pour objectif de former à terme l ensemble de ses salariés à ce concept. Preuve de l implication de l entreprise dans ce projet, elle possède sa propre équipe d experts en interne, qui organisent des sessions de sensibilisation et formation, avec à chaque fois des groupes de personnes venus de sites différents, qui permettent les rencontres et les partages d expériences. «La Semaine de l Industrie est une occasion immanquable de présenter l entreprise de l intérieur, ses métiers, les hommes et femmes qui contribuent chaque jour à sa croissance» explique Sylvie Gautier. Parmi ses principaux publics : les jeunes scolarisés ou étudiant à proximité des sites de la filiale. Une population à laquelle l entreprise attache beaucoup d importance. «L apprentissage en alternance est pour nous une des meilleures façon d intégrer B. Braun pour des jeunes, car il leur permet de mieux connaître l entreprise dans la 5

6 durée» note Sylvie Gautier. Cette filière a concerné 2% des recrutements de l entreprise l an dernier et B. Braun a pour objectif de doubler ce chiffre à court terme. L autre cheval de bataille des Ressources Humaines, c est le parcours professionnel sécurisé. «C est un sujet qui nous tiens réellement à cœur, car il va nous permettre de créer de la mobilité chez nos salariés non-cadres, ce dont nous avons réellement besoin, en leur permettant de tenter une nouvelle expérience professionnelle à l extérieur de B. Braun sans perdre leur place chez nous» explique Sylvie Gautier. Une preuve que l innovation n est pas un vain mot au sein du Groupe, y compris au niveau social. Carte d'identité : Boulogne-Billancourt Activité : Siège social de B. Braun Medical. Nombre de collaborateurs : 390 dont 140 spécialistes de gammes et responsables de comptes stratégiques régionaux et nationaux sur le terrain. Volume de production : Près de commandes saisies par an, réponses aux appels d offres en moyenne chaque année, 6

7 UNE R&D A L ECOUTE CONSTANTE DES BESOINS DES PATIENTS (d après l interview de Herwig De Roeck, Directeur R&D à Nogent-le-Rotrou) Lancé dans toute l Europe fin 2013, le produit de recueil d urines pour femmes Actreen Mini Set a été conçu pour mieux répondre aux besoins des patientes, après un long développement impliquant de multiples compétences. C est l histoire d un produit pensé pour mieux répondre aux besoins des patientes. Il aura fallu pas moins de trois ans et l intervention d un large ensemble de compétences de B. Braun pour penser, concevoir, développer et mettre sur le marché Actreen Mini Set, produit de recueil des urines destiné aux femmes. «Ce produit est né en 2010 d un constat des professionnels de santé et des patients qui nous a été remonté suite aux retours de nos équipes sur le terrain», raconte Herwig De Roeck, directeur R&D du site de Nogent-le- Rotrou. «L objectif était de concevoir un produit que les utilisatrices puissent mettre dans leur sac à main pour l utiliser partout, donc le rendre plus petit, plus discret» explique-t-il. «Il devait aussi pouvoir être facilement jeté tout en garantissant une sécurité d emploi maximale» ajoute-t-il. Fruit d un développement intégralement conduit en France, Actreen Mini Set a ainsi adopté une forme de cornet qui peut être plié en trois, avec un volume réduit. Il dispose également d une nouvelle valve anti-retour située entre la poche et le cathéter urétral renforçant sa sécurité d utilisation en réduisant le risque de fuites. Son design permet en outre de le poser sur une surface plane sans que le cathéter ne touche le sol, un gage d hygiène supplémentaire pour les utilisatrices. Ce dispositif a par ailleurs fait l objet d une attention particulière concernant les matériaux utilisés, afin de réduire son poids et donc les déchets et de renforcer sa discrétion en termes d acoustique lors de son utilisation - un ensemble de nouveautés breveté par l entreprise. LE LONG CHEMIN DE LA R&D «Ce projet a nécessité beaucoup de travail, en amont pour en définir les caractéristiques puis le design et la sélection des matériaux à utiliser» commente Herwig De Roeck. Une fois le concept défini, le chemin était encore long. «Il nous a ensuite fallu travailler en étroite collaboration avec l usine et ses services techniques pour industrialiser ce produit et pouvoir le fabriquer à grande échelle», souligne Herwig De Roeck. Sélection et achat des outils industriels, définition des procédures de fabrication, adaptation de machines existantes, définition des étapes de contrôle qualité et d assurance qualité, l industrialisation a mis à contribution un ensemble de compétences de l entreprise pour faire de ce projet une réalité pour les patientes. Le département BPS (B. Braun Performance System) a aussi été mis à contribution, en étudiant la manière optimale d organiser la fabrication et de faciliter le travail des opérateurs de production. Sans oublier enfin, l intervention des affaires réglementaires dont la tâche est d assurer l homologation du produit par les autorités sanitaires européenne et d obtenir le marquage CE nécessaire à la commercialisation. 7

8 «Ce qui guide notre quotidien, c est la passion de transformer des besoins de patients en produits répondant à leurs attentes, pour faciliter la prise en charge de leur quotidien», résume Herwig De Roeck. Carte d'identité : Nogent-le-Rotrou Activité : Centre d excellence mondial du Groupe B. Braun pour les produits de cathétérisation en urologie et incontinence; Production de perfuseurs et accessoires de perfusion. Nombre de collaborateurs : 500, dont 480 en CDI Volume de production : 80 millions d'unités par an, soit l équivalent de à actes de soins par jour. Exportation: 85 % des volumes. 8

9 B. BRAUN FAIT PASSER LA LOGISTIQUE EN VITESSE LUMIERE (d après l interview de Grégoire Aussedat, Chef de projet Supply Chain) Avec ses projets de mise en place de l EDI 1, du DESADV 2 et de la e-facturation, B. Braun se positionne dans le peloton de tête des industriels de la santé en termes d innovation logistique. Prendre des commandes et livrer de façon plus sûre, plus rapide et moins coûteuse grâce à la dématérialisation et à l utilisation des dernières technologies, tel est le travail mené au quotidien par les équipes logistiques de B. Braun. Une préoccupation incontournable pour l entreprise, qui à partir de son site de Ludres, situé près de Nancy, prépare chaque jour plus de 800 commandes à destinations de 29 Centres hospitaliers universitaires (CHU), 450 centres hospitaliers (CH) et cliniques privées, sans compter les grossistes-répartiteurs. UNE INTEGRATION MAXIMALE DU PASSAGE DE COMMANDE Le premier des chantiers lancés par B. Braun est la préparation de la mise en place d un système EDI (Echanges de données dématérialisés). Ce concept repose sur l intégration, au cœur du système informatique des clients, d un outil de passage de commande directement relié à la base de données de produits de B. Braun. «C est déjà très utilisé dans d autres industries, comme la grande distribution ou l automobile, avec des taux de plus de 90%. Mais ça l est encore relativement peu dans la santé, où seulement 30% des commandes se font en EDI», souligne Grégoire Aussedat, chef de projet Supply Chain chez B. Braun. L intérêt? «Des gains importants en termes de qualité et de délais», résume-t-il. Ce système permet en effet d éviter l étape de ressaisie des commandes qui parviennent chez B. Braun par des moyens classiques ( , fax, web), source d erreurs et de temps perdu. «En termes de coût, cela permet de diviser par deux les frais de prise de commande» note le chef de projet. Ce qui freine actuellement cette mutation, c est le taux d équipement des clients et l adaptation de leurs systèmes informatiques. «Mais nous travaillons en collaboration avec les développeurs de ces systèmes pour les accompagner dans le passage à l EDI», poursuit-il, convaincu que cette méthode va se généraliser dans la santé. B. Braun a ainsi pour objectif de pouvoir utiliser l EDI pour 60% des commandes d ici à 5 ans. AVERTIR LE CLIENT AVANT MEME LE DEPART DU CAMION L autre principal sujet de travail des logisticiens de B. Braun, c est le DESDAV (Despatch Advice) pour lequel B. Braun Medical est la filiale pilote pour l ensemble du Groupe. Cette technologie repose sur l envoi d un message électronique directement au sein du système informatique du client dès que la commande est prête. «Nous avons un devoir de traçabilité au lot, régis par les Bonnes Pratiques de Distribution. Cette traçabilité nécessite des efforts supplémentaires après la livraison des produits chez nos clients, puisqu ils 1 EDI = Echange Dématérialisé d Information 2 DESADV = DESpatching ADVice, notification de livraison 9

10 reçoivent aujourd hui les informations de traçabilité sur un bordereau papier», relève Grégoire Aussedat. Le DESADV permettra donc au client de recevoir dans son système informatique la description de l ensemble des produits qui vont lui être livrés, avant même l arrivée du camion. Lors de la livraison, le flashage de chaque palette permet de valider sa réception et intégrer automatiquement dans le système du client son contenu avec les numéros de lot et dates de péremption. «En plus d améliorer la chaine de traçabilité, cela permet de gagner 80 % de temps en réception administrative» pointe Grégoire Aussedat. La mise en place de cette technologie, actuellement en pilote, devrait être opérationnelle chez B. Braun Medical à la fin du premier semestre Enfin, B. Braun participe aussi à des expérimentations pour la mise en place de la facturation électronique avec les CHU de Besançon et Grenoble, une pratique actuellement peu répandue dans les établissements hospitaliers. «Cela pourrait leur faire gagner un temps incroyable», relève Grégoire Aussedat, avant d estimer que l adoption de cette pratique pourrait décoller très rapidement. Carte d'identité : Ludres Activité : Plateforme logistique et de services : distribution des produits du Groupe partout en France (Drom Com compris), fabrication de kits de soins à domicile, SAV matériel chirurgical. Nombre de collaborateurs : 120, dont 65 pour la plateforme logistique, 30 aux Service clients et SAV, les autres en production et dans les fonctions supports. Volumes traités: 800 commandes préparées par jour, soit 150 tonnes de produits kits de soins fabriqués chaque année. 10

11 CHASSENEUIL MENE L OFFENSIVE DE B. BRAUN SUR LE MARCHE EUROPEEN DES FILTRES A VEINE CAVE (d après l interview de Sylvie Plumet, directrice du site de Chasseneuil-du-Poitou) En développant un nouveau filtre à veine cave pour le marché européen, le site de Chasseneuil-du- Poitou assure la diversification géographique de B. Braun pour ce type de produits. Si B. Braun compte parmi les leaders mondiaux sur le marché des filtres à veine cave, les employés du site de Chasseneuil n y sont pas pour rien. Centre d excellence mondial du groupe pour ces produits, le site a accumulé depuis plusieurs décennies un savoir-faire et des compétences inestimables pour la conception de ces dispositifs médicaux, qui sont placés dans les veines caves des patients afin de prévenir la remontée dans le cœur et les poumons de caillots sanguins. Un phénomène qui peut causer la mort des patients. «Les équipes de Chasseneuil ont une très grande expertise dans ce domaine», souligne sa directrice, Sylvie Plumet. «Nous avons une parfaite connaissance à la fois des matériaux et notamment des métaux, mais aussi du système vasculaire, ce qui est crucial pour mettre au point des dispositifs sûrs, efficaces, et les plus facilement implantables par les chirurgiens», précise-t-elle. Car la conception de filtres à veine cave nécessite des compétences anatomiques, afin de prendre en compte les diverses formes que peuvent présenter les veines des patients, ainsi que du flux sanguin, pour parfaitement maîtriser la résistance des dispositifs à la pression. «Nos chercheurs ne peuvent pas improviser, car il faut que le filtre se colle bien sur les parois de la veine, mais sans l endommager, afin qu il ne bouge pas après la pose», explique la responsable. Ils prennent également en compte le fait que le chirurgien doit pouvoir le retirer sans difficulté s il s agit de filtres temporaires ou retirables. Comme dans chacun des trois centres d excellence mondiaux du groupe situés en France, le département de R&D de Chasseneuil ne travaille pas de façon isolée mais en relation constante avec les différents services du site, ce qui conduit un grand nombre de ses employés à être acteurs à part entière de l innovation B. Braun. UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL EXTREMEMENT COLLABORATIF «C est une des raisons qui font que travailler chez B. Braun est particulièrement motivant et enrichissant» se réjouit Sylvie Plumet. Les équipes de R&D travaillent ainsi en collaboration étroite avec la production et le contrôle-qualité pour l étape d industrialisation qui permet de préparer la fabrication à grande échelle des nouveaux produits, ou encore avec les affaires réglementaires. L ensemble de ces employés a un rôle majeur au sein du groupe. Récemment, ils ont obtenus l homologation en Europe pour le lancement d une nouvelle génération de filtre à veine cave. «Nous permettons ainsi au groupe de diversifier sa présence géographique dans ce domaine, en collaboration avec les équipes marketing en Allemagne et aux Etats-Unis. En outre, ce développement nous a aussi conduit à travailler avec des chirurgiens américains, tout au long du processus de R&D, pour valider nos concepts», raconte Sylvie Plumet. Ce dispositif médical pourrait ainsi, en fonction de la réponse du marché, conduire à la création de nouveaux emplois en France 11

12 UN IMPORTANT EFFORT DE FORMATION La directrice de Chasseneuil note également que la formation est un élément capital pour les employés du site français. «Si nous voulons rester compétitifs mondialement, il faut constamment faire évoluer nos collaborateurs. C est aussi important pour eux, au niveau personnel, de diversifier leurs activités en acquérant de nouvelles compétences». L an dernier les salariés du site on ainsi bénéficié de pas moins de heures de formation au total, soit plus de dix heures par personnes. Carte d'identité : Chasseneuil-du-Poitou Activité : Centre d excellence mondial du Groupe B. Braun pour les filtres à veine cave et les chambres implantables (notamment utilisées en chimiothérapie). Nombre de collaborateurs : 130, dont 70 en production et 15 en R&D. Exportation: 100 % pour les filtres et 70 % pour les chambres implantables. Volumes produits : chambres par an, filtres. Objectif de doublement entre 2010 et

13 UNE R&D NOURRIE PAR UN DIALOGUE CONSTANT AVEC LES SOIGNANTS (d après les interviews de Ghislaine Martin, Directrice des études cliniques, et Michel Fabre, Directeur du site de Saint- Jean-de-Luz) Lancée en Avril 2013 en France, la poche de recueil Flexima 3S, destinée aux personnes stomisées (dont une partie de l appareil digestif ou urinaire a été retiré par chirurgie) est emblématique de la façon dont B. Braun crée des innovations. Toujours avec un seul objectif : mieux répondre aux besoins des patients. «Tout commence par un dialogue avec les infirmières stomathérapeutes, qui connaissent le mieux les problèmes que peuvent rencontrer les patients, ou qu elles rencontrent elles-mêmes au cours des soins», explique Ghislaine Martin, directrice des études cliniques B. Braun Medical. «Les poches de stomie ont régulièrement évolué ces 30 dernières années. Malgré tout, il reste toujours des points d amélioration à apporter, avec pour préoccupations principales le confort et la sécurité, afin d éviter toute fuite de fèces ou d urine», rappelle la responsable. «Le 3S, c est pour Simple, Secure and Soft (Simple, sûr et souple)» ajoute-telle, résumant les caractéristiques du nouveau dispositif. CINQ ANS DE TRAVAIL, EN LIEN ETROIT AVEC LES SOIGNANTS Le développement de Flexima 3S a demandé plus de cinq ans de travail, afin d apporter plusieurs modifications par rapport aux précédents produits, avec l objectif d améliorer non seulement le confort mais aussi l ergonomie pour les patients. Cela s est traduit par le recours à un revêtement en non-tissé plus agréable au toucher et un matériau plus souple pour la poche elle-même. «Nous avons également travaillé sur la simplicité de la pose avec la conception d un nouveau système de pose avec un guide permettant une mise en place simple en trois étapes» poursuit Ghislaine Martin. La R&D a mis au point un système de trois boutons situés en haut du support qui verrouillent la pose. «Ce projet a impliqué un très grand nombre de compétences au sein de l entreprise et en particulier sur notre site de Saint-Jean-de-Luz, qui est centre d excellence mondial pour B. Braun en stomathérapie. En R&D bien sûr, mais aussi nos équipes sur le terrain qui font le relais avec les soignants; les affaires réglementaires qui assurent l homologation ; la production du site pour l industrialisation et la fabrication» indique Michel Fabre, directeur du site. «Chaque nouveau produit est une œuvre collective». LE CHOIX DU «MADE IN FRANCE» PAR UN GROUPE ALLEMAND Par ailleurs, les soignants consultés par B. Braun sont sollicités tout au long du projet de R&D. «Nous leur présentons les différents prototypes et solutions tout au long du développement, afin de les valider sur le terrain avec les personnes qui connaissent le mieux le quotidien des patients. De plus, elles ont une expertise approfondie de tout ce qui peut déjà exister sur le marché» explique Ghislaine Martin. 13

14 Conçu et déjà lancé en France, l appareillage Flexima 3S doit être commercialisé cette année au niveau mondial. Alors que ce produit va devenir une réalité commerciale au niveau international cette année, les équipes de Saint-Jean-de-Luz travaillent déjà aux innovations de demain. Car comme le relève Michel Fabre «il y a toujours des sources d améliorations, toujours de nouveaux projets en cours, car il n y a pas de solution qui corresponde à 100% des besoins des patients, d autant que nous travaillons pour le monde entier et que ces besoins varient en fonction des pays». Une recherche constante de challenges qui contribuent en grande partie à l intérêt que portent les collaborateurs de B. Braun à leur travail. L INNOVATION, CE N EST PAS QUE LA R&D PRODUIT Concevoir un nouveau produit, cela ne se limite pas à définir l objet en lui-même. «Un tel projet s accompagne aussi d importants efforts et d investissements dans de nouveaux procédés de fabrication, avec la mise au point de nouvelles machines, de nouvelles méthodes, l utilisation de nouveaux matériaux» explique Michel Fabre. Un ensemble de tâches pour lesquels le site cultive de nombreuses relations avec des entreprises locales, ainsi que des laboratoires universitaires. Si le dirigeant se félicite du soutien qu apporte le gouvernement à l innovation sur les produits par l intermédiaire du Crédit Impôt Recherche (CIR), il regrette que ce soutien ne concerne pas aussi l innovation dans les procédés de production, qui représente une part importante de l activité d investissement de B. Braun en France. Carte d'identité : Saint-Jean-de-Luz Activité : Centre d excellence mondial du Groupe B. Braun pour les poches de recueil (urines et fèces) pour patients stomisés. Nombre de collaborateurs : 225 Volume de production : 41 millions d unités par an Exportation : 60 % des volumes 14

15 175 ANS AU SERVICE DE L INNOVATION MEDICALE En 2014, le Groupe B. Braun fête ses 175 ans d existence. En effet, le 23 juin 1839, Julius Wilhelm Braun faisait l acquisition de la pharmacie Rosen, à Melsungen, qui conduisit plus tard à la création d une entreprise, B. Braun, qui est aujourd hui encore un groupe familial, non côté en bourse, qui compte 140 filiales dans plus de 60 pays et collaborateurs dans le monde. «Avec comme mot d ordre «175 ans au service de l innovation médicale», nous allons revenir tout au long de l année sur de nombreux exemples illustrant l innovation chez B. Braun» a expliqué Prof. Dr. Heinz- Walter Große, Président du Directoire du Groupe B. Braun. Si plusieurs produits à travers l histoire du Groupe sont la preuve de la façon dont B. Braun a contribué depuis 175 ans au progrès médical, «nous souhaitons inviter tous nos partenaires à retracer avec nous nos 175 ans d histoire, et surtout à regarder vers l avenir pour découvrir ensemble les nouvelles technologies de demain» conclue Prof. Dr. Große. 15

16 L HISTOIRE DE B. BRAUN EN FRANCE 1976 Acquisition des laboratoires Bruneau (sites de Nogent-le-Rotrou et Boulogne-Billancourt) Acquisition de Celsa LG, à Chasseneuil 1991 Intégration des Laboratoires Fandre dans le Groupe (Ludres) 1992 Acquisition de Biotrol (Saint-Jean-de-Luz) 1993 Acquisition de la Financière Médicale (Chaumont) 1999 Celsa et Biotrol fusionnent avec B. Braun Medical en France 2003 Acquisition de Référence Santé et des centres de dialyse RTS qui intègrent la division B. Braun Avitum 2007 Extension du site de Chaumont 2008 Création de la Fondation d entreprise B. Braun 2009 Extension du site de Nogent-le-Rotrou 2010 Acquisition de Suturex & Renodex, à Sarlat 2011 Extension du site de St-Jean-de-Luz 16

17 Suivez l actualité de B. Braun Medical : Contact presse : Cécile Gillet-Giraud B. Braun Medical SAS 204 avenue du Maréchal Juin Boulogne-Billancourt RCS Nanterre Le présent document, son contenu, et notamment les données institutionnelles, les informations, les marques et les logos qui y sont mentionnés sont la propriété exclusive de B. Braun. Document et photo non contractuels. 17

Catalogue 2009 - France et Allemagne. Au cœur de nos sites B. Braun. En France. En Europe

Catalogue 2009 - France et Allemagne. Au cœur de nos sites B. Braun. En France. En Europe Catalogue 2009 - France et Allemagne Au cœur de nos sites B. Braun En France Ludres (54), pôle logistique et de services site fabrication de sets de soins Nogent (28), nécessaires stériles pour la perfusion

Plus en détail

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance Experts & partenaires pour une offre globale haute performance MONT-BLANC MEDICAL INDUSTRIES MÉTIERS & COMPÉTENCES DES ENTREPRISES EXPERTES RÉUNIES POUR UNE OFFRE GLOBALE DÉDIÉE AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte.

Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Suisse SA Freilagerstrasse 40 8047 Zurich Suisse A1T334-A234-1-77 Sous réserve de modification Siemens Suisse SA, 2012 Nous sommes responsables de ce que l avenir nous apporte. Siemens Generation21

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Partageons nos talents

Partageons nos talents Partageons nos talents 2 La solution globale en implantologie Premier acteur de l implantologie dentaire à développer une offre globale, Anthogyr conçoit, fabrique et distribue une gamme complète d implants

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

GESTION DÉLÉGUÉE ENSEMBLE, FAISONS VIVRE VOTRE PATRIMOINE ET VOS PROJETS

GESTION DÉLÉGUÉE ENSEMBLE, FAISONS VIVRE VOTRE PATRIMOINE ET VOS PROJETS GESTION DÉLÉGUÉE ENSEMBLE, FAISONS VIVRE VOTRE PATRIMOINE ET VOS PROJETS PLUS SOUPLE, PLUS RÉACTIVE, PLUS CLAIRE Pour gérer votre patrimoine, deux qualités indissociables sont devenues cruciales : la réactivité

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux DOSSIER DE PRESSE Services de change et de gestion des paiements internationaux Janvier 2014 Fiche d identité de FX4Biz Date de création 2012 : FX4Biz Belgique Type de société SA de droit Belge au capital

Plus en détail

Flexima : programme 1 pièce

Flexima : programme 1 pièce Flexima : programme 1 pièce Nouvelle génération Privilégier l hygiène - Faciliter l apprentissage - Simplifier le soin Flexima évolue en souplesse Innovation B. Braun Le protecteur SkinTech fait la différence

Plus en détail

Le système de réapprovisionnement en double casier RFID. Des idées Des ressources de

Le système de réapprovisionnement en double casier RFID. Des idées Des ressources de Le système de réapprovisionnement en double casier RFID Des idées Des ressources de Des idées Des connaissances Logi-D a été initialement créée à titre de groupe conseil en matière de chaîne d approvisionnement

Plus en détail

Votre partenaire idéal

Votre partenaire idéal Technologie Partenaire Votre partenaire idéal Avnet Supply Chain Solutions Nos partenaires 2 Avnet Supply Chain Solutions Votre partenaire idéal Confiez votre logistique à un spécialiste Dans l environnement

Plus en détail

Constructions Cadolto.

Constructions Cadolto. La technologie de construction modulaire Cadolto La fascination de la construction modulaire Constructions Cadolto. Constructions Cadolto. La fascination de la construction modulaire La fascination de

Plus en détail

Rapport Annuel 2013. Nos collaborateurs. Conjuguer les talents pour créer des solutions innovantes Les Business Technologists

Rapport Annuel 2013. Nos collaborateurs. Conjuguer les talents pour créer des solutions innovantes Les Business Technologists 21 Conjuguer les talents pour créer des solutions innovantes Les Business Technologists 22 23 Développer les Talents Créer de la valeur ajoutée L innovation business est facilitée par l utilisation de

Plus en détail

Intelligent Life Care

Intelligent Life Care Intelligent Life Care Solutions intelligentes de communication pour hôpitaux et établissements médicalisés Brochure institutionelle APPLICATIONS TIERCES SYSTEVO CALL Contrôle d accès Domotique Facturation

Plus en détail

Notre expérience à votre service depuis 1880

Notre expérience à votre service depuis 1880 Notre expérience à votre service depuis 1880 bollini, bâtisseur depuis 1880 présentation de l entreprise Fondée par Marc Bollini en 1880, l entreprise de construction Bollini est active tant dans le secteur

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures. Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi

Compte rendu. Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures. Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Compte rendu Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures Compte rendu n 21 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 Audition, ouverte

Plus en détail

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI Languedoc-Roussillon Pour des jeunes compétents et des entreprises compétitives Octobre 2012 Préambule : La Contribution des

Plus en détail

BARRY F. LORENZETTI ÉNONCÉ DE MISSION MESSAGE DU PRÉSIDENT

BARRY F. LORENZETTI ÉNONCÉ DE MISSION MESSAGE DU PRÉSIDENT 15 ÉNONCÉ DE MISSION Cultiver le travail d équipe, la discipline et le dévouement afin d être la société de courtage et de conseil en assurance la plus professionnelle et la plus innovante au Canada, dont

Plus en détail

Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens.

Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens. Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens. 02/csb csb /03 Présentation de la CSB Historique M. michel copreaux - Directeur Général Domaines métiers et expertises : moyens de paiement électroniques

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

65 sites dans 16 pays

65 sites dans 16 pays Vous imaginez. On vous accompagne. 65 sites dans 16 pays 400 000 périphériques gérés en location 12 000 clients de toutes tailles et dans tous les secteurs 64 000 serveurs gérés en location 100 % filiale

Plus en détail

Brochure Culture d entreprise

Brochure Culture d entreprise Brochure Culture d entreprise Travail Coopération Lignes directrices Exemplarité Force Egalité des chances Droits de l homme Culture Valeurs Objectifs Responsabilité Dans le monde entier Global Fiable

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

Rapport Développement Durable 2012 En Bref

Rapport Développement Durable 2012 En Bref Rapport Développement Durable 2012 En Bref En septembre 2012, CWT est devenu signataire du Pacte Mondial des Nations Unies et s est engagé par la même à soutenir et appliquer les Dix Principes relatifs

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Depuis 230 ans, Descours & Cabaud fait de la distribution professionnelle son métier. Notre Groupe, en proposant l offre la plus large du

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE «Qualifier, motiver, s ouvrir des portes Toi aussi, saisis ta chance, un apprentissage chez TRIMET facilite le début de ta carrière». FAIS TON APPRENTISSAGE

Plus en détail

Spécialiste des solutions de télécommunications clés en main

Spécialiste des solutions de télécommunications clés en main Spécialiste des solutions de télécommunications clés en main Un parcours qui s adapte aux évolutions d un marché 2003 Création d Universal Connect 2005 Universal Connect devient installateur de téléphonie

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

Groupe d experts-conseils de Solutions de décision. Solutions de pointe pour entreprises de pointe

Groupe d experts-conseils de Solutions de décision. Solutions de pointe pour entreprises de pointe Groupe d experts-conseils de Solutions de décision Solutions de pointe pour entreprises de pointe Vue d ensemble Les entreprises d aujourd hui font face à de nombreux défis. Problèmes Tandis que le comportement

Plus en détail

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social.

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham accompagne les acteurs de la santé, du social et du médico-social depuis plus de 85 ans. Par son

Plus en détail

Transfert de technologie vers la Chine: lignes directrices à l usage des entreprises

Transfert de technologie vers la Chine: lignes directrices à l usage des entreprises Transfert de technologie vers la Chine: lignes directrices à l usage des entreprises Transfert de technologie vers la Chine pourquoi s inquiéter? Les entreprises européennes souhaitent pénétrer le marché

Plus en détail

3700 personnes 356 M de CA. Le mot du Président. répartition de l activité. Division Télégestion 10% 62% 28% Division Electronique

3700 personnes 356 M de CA. Le mot du Président. répartition de l activité. Division Télégestion 10% 62% 28% Division Electronique 3 3700 personnes 356 M de CA répartition de l activité Division Télégestion 10% 62% 28% Division Electronique Division Signalisation Le mot du Président Ces dernières années, j ai veillé à ce que l activité

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

Sommaire. Présentation du groupe 3. Une plate-forme innovante 6. fffinanzen.fr au service des professionnels de l assurance et de la finance 7

Sommaire. Présentation du groupe 3. Une plate-forme innovante 6. fffinanzen.fr au service des professionnels de l assurance et de la finance 7 DOSSIER DE PRESSE finanzen.fr, la plate-forme de référence de mise en relation des internautes avec les professionnels de l assurance et de la finance. 2015 Sommaire Sommaire Présentation du groupe 3 fffinanzen.fr

Plus en détail

Notre nouveau programme d Entreprise

Notre nouveau programme d Entreprise > Notre nouveau programme d Entreprise Londres, 13 janvier 2005 Présentation à la communauté financière 1 Notre nouveau programme d entreprise Présentation à la communauté financière 2 > notre Vision Présentation

Plus en détail

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs!

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! Un événement organisé par : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 octobre 2013 Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! 51% des salariés aujourd hui dans les Centres de

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN

TOUT SAVOIR SUR LES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES POUR PRÉPARER VOS SOLUTIONS DE DEMAIN Découvrez toutes les publications d EDF Collectivités sur : www.edfcollectivites.fr Origine 2009 de l électricité fournie par EDF 82,1 % nucléaire - 9,5 % renouvelables (dont 7,1 % hydraulique) 3,5 % charbon

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Décryptage comprendre pour agir L outplacement au service des mobilités Robert Hayman Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI

Décryptage comprendre pour agir L outplacement au service des mobilités Robert Hayman Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI Décryptage c o m p r e n d r e p o u r a g i r L outplacement au service des mobilités Robert Hayman Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI L outplacement au service des mobilités Voulue ou contrainte,

Plus en détail

Investissements machines. - Prenez le bon départ. Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos. Beaucoup plus vite.

Investissements machines. - Prenez le bon départ. Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos. Beaucoup plus vite. Investissements machines - Prenez le bon départ Ensemble, nous pouvons rentabiliser vos Beaucoup plus vite. 12 minutes pour gagner 12 mois Si vous envisagez d investir dans une nouvelle machine, accordez-nous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIMI 2014

DOSSIER DE PRESSE SIMI 2014 DOSSIER DE PRESSE SIMI 2014 L actualité de l année 2014 GSE, leader sur le marché des entrepôts automatisés et grande hauteur GSE a fait très tôt le choix d investir dans l ingénierie complexe et a capitalisé

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français

Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français Rappel historique Héritière d une longue expérience, les origines de notre société remontent à la Compagnie

Plus en détail

L innovation nous rassemble. Par les inventeurs de la technologie anticorrosion de zinc lamellaire

L innovation nous rassemble. Par les inventeurs de la technologie anticorrosion de zinc lamellaire L innovation nous rassemble Par les inventeurs de la technologie anticorrosion de zinc lamellaire Philosophie d entreprise Contribuer à la Société en Générant de Nouvelles Valeurs Le Groupe NOF a pour

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Seniors. La diversité fait la différence

Seniors. La diversité fait la différence Seniors La diversité fait la différence Edito 60 et + 45 et + 55 et + Seniors 50 et + Dans le cadre de l allongement de la vie en entreprise, encouragé par de récentes dispositions législatives, nous avons

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce inter entreprises, commerce de gros et commerce international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

Guide de la facture électronique

Guide de la facture électronique Guide de la facture électronique Guide de la facture électronique 1 Sommaire Introduction 3 La dématérialisation des factures : comment répondre aux évolutions du marché? 5 La dématérialisation des factures

Plus en détail

Ministère du travail (22 janvier 2013)

Ministère du travail (22 janvier 2013) Ministère du travail (22 janvier 2013) Les apports de l accord sur la sécurisation de l emploi Conformément aux engagements de la feuille de route sociale de juillet et en réponse au document d orientation

Plus en détail

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Vert, l avenir! L économie passe au vert Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Ce projet est cofinancé par l Union européenne.

Plus en détail

Ministère de l Emploi et de la Solidarité Ministère Délégué à la Santé

Ministère de l Emploi et de la Solidarité Ministère Délégué à la Santé Ministère de l Emploi et de la Solidarité Ministère Délégué à la Santé PROTOCOLE D ACCORD SUR LES FILIERES PROFESSIONNELLES DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE ETABLI ENTRE LES ORGANISATIONS SYNDICALES

Plus en détail

www.collamat.ch Profil de l entreprise Étiqueter votre produit - notre compétence

www.collamat.ch Profil de l entreprise Étiqueter votre produit - notre compétence www.collamat.ch Profil de l entreprise Étiqueter votre produit - notre compétence Des solutions professionnelles d étiquetage. Qualité et fiabilité. Collamat a vocation à fournir des solutions d étiquetage

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE NEFAB FRANCE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE NEFAB FRANCE COMMUNIQUÉ DE PRESSE NEFAB FRANCE SALON DE L EMBALLAGE 2010 STAND 6H 075 Leader mondial dans la fourniture de Solutions complètes d Emballage pour l Industrie UNE QUALITé ET DES PERFORmANCES CERTIFIéES

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets Actions de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Industries de Santé Projet de renforcement des compétences dans les Industries de Santé Action nationale Emploi/ Formation n 9.2 : Projets

Plus en détail

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination,

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Démantèlement Nucléaire Gestion des Déchets - Sécurité Humaine &

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement d affaires Notre concept unique d accompagnement à l indépendance

Plus en détail

i m h o t e p création Solutions innovantes et personnalisées pour le confort thermique dans l habitat

i m h o t e p création Solutions innovantes et personnalisées pour le confort thermique dans l habitat i m h o t e p création Solutions innovantes et personnalisées pour le confort thermique dans l habitat 1 2 s o m m a i r e Mieux nous connaître... 4 Notre philosophie... 5 Notre domaine d activité stratégique...

Plus en détail

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français rotection igoureusement. Celle-ci se définie essous. Aucun visuel ou texte ne doit des logotypes. Rexel Energy in Motion Français Rexel, Building the future together Notre mission La mission de Rexel est

Plus en détail

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009 Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale Dr. Mars Dominique 2009 DUMAY Mars 2009 0 CURSUS Universitaire L avant Doctorat Né en 1957 près de Verdun (enfant de la région)

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh

les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh VUE EXPERT les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh Introduction A l ère du web et de l e-commerce, le rôle du vendeur en magasin devient plus que jamais stratégique. Paradoxe?

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

Votre projet trouve ici sa place

Votre projet trouve ici sa place Votre projet trouve ici sa place Ingénierie de progrès Un environnement scientifique et médical stimulant Au cœur du campus universitaire et médical du Mans, à côté du CTTM et d Emergence, vous bénéficierez

Plus en détail

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Le 9 décembre 2010 P.R.I. «Nov alim» Lycée agricole Laval (53) Visite en présence de Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des

Plus en détail

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques UBIFRANCE et les Missions Economiques constituent ensemble le réseau public d appui au développement international des entreprises françaises,

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris

Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris Conférence numérique franco-allemande «Accélérer la transformation numérique de nos économies» 27 octobre, Paris Déclaration commune Les ministres allemand et français de l économie sont convenus de mettre

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

Les solutions sécurisées pour les entreprises et les institutions

Les solutions sécurisées pour les entreprises et les institutions Les solutions sécurisées pour les entreprises et les institutions La smart attitude Optimisation et renforcement des identités professionnelles, protection des accès physiques aux sites et logiques aux

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Management, plus qu une tendance pour DBApparel, un impératif

Management, plus qu une tendance pour DBApparel, un impératif M. Marcel Nardelli, Directeur Financier du Groupe DBApparel Le cash flow Management, plus qu une tendance pour DBApparel, un impératif Groupe Européen, DBApparel trouve son origine dans les activités textiles

Plus en détail

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE ENTREPRISES TOUTES NOS COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE les-industries-technologiques.fr Malgré le contexte économique actuel, le sujet de préoccupation qui arrive en tête pour les chefs d entreprise

Plus en détail

CEMEX : ISO 14001. Certification

CEMEX : ISO 14001. Certification CEMEX : Certification ISO 14001 CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 94 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr - www.cemexbetons.fr Dossier de presse CEMEX Certification

Plus en détail

Secteur Industries - Manufacturing

Secteur Industries - Manufacturing Secteur Industries - Manufacturing isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur industriel Selon le gouvernement,

Plus en détail

Le 26 mars 2015 Palais des Congrès de Madiana. www.numerikdays.com

Le 26 mars 2015 Palais des Congrès de Madiana. www.numerikdays.com Le 26 mars 2015 Palais des Congrès de Madiana www.numerikdays.com 1. Le constat 2. Les «NumerikDays» à l initiative du CNID 3. Nos ambitions 4. Une nouvelle façon d apprendre «Innovation pédagogique» 5.

Plus en détail