10 mars 2014 L ORÉAL ET SES ACTIONS RSE AUPRÈS DE SA CHAÎNE D APROVISIONNEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10 mars 2014 L ORÉAL ET SES ACTIONS RSE AUPRÈS DE SA CHAÎNE D APROVISIONNEMENT"

Transcription

1 10 mars 2014 L ORÉAL ET SES ACTIONS RSE AUPRÈS DE SA CHAÎNE D APROVISIONNEMENT

2 L OREAL EN QUELQUES MOTS & CHIFFRES

3 P.3 UN MÉTIER La beauté. UNE AMBITION Conquérir un milliard de nouveaux consommateurs. UNE MISSION Offrir à toutes les femmes et tous les hommes de la planète le meilleur de l innovation cosmétique en termes de qualité, d efficacité et de sécurité pour répondre à l infinie diversité des besoins et des envies de beauté à travers le monde. UNE STRATÉGIE L universalisation de la beauté.

4 28 MARQUES INTERNATIONALES (1) P.4 (1) Marques internationales qui réalisent un chiffre d affaires annuel supérieur à 50 millions d euros.

5 1 ergroupe COSMÉTIQUE MONDIAL COLLABORATEURS P.5 22,5MILLIARDS D EUROS DE CHIFFRE D AFFAIRES EN PAYS DÉPOSÉS EN BREVETS

6 L ORÉAL / NOS ACHATS

7 PÉRIMÈTRE DES ACHATS L'OREAL Emballages Matières Premières Sous-Traitance Equipements de Production PLV/Promo Mktg Services Indirects DIRECTS INDIRECTS 650 ETP 5 Sourcing Centers > 50 entités

8 6 DOMAINES D ACHATS Fournisseurs Emballages 1,050 Matières Premières 1,000 Sous-Traitance ,500 > 30,000 Equipements de Production PLV/Promos Services Marketing Indirects

9 EMBALLAGES ET MATIÈRES PREMIÈRES pour produire 5,8 milliards d unités vendues/ an (2012) 0.7Bu SOIN DU CORPS PARFUMS 0.3Bu SOIN DU CHEVEUX 1.6Bu 0.9Bu COLORATION CAPILLAIRE SOIN DE LA PEAU 1.2Bu 1.2Bu MAQUILLAGE

10 PLV, OBJETS PROMOTIONNELS ET MARKETING SERVICES au service de 27 marques internationales

11 INDIRECTS pour le fonctionnement des sites L Oreal et ses employés 16.0% Gestion des bâtiments & Energie 16.7% Ressources Humaines 12.0% Fournitures 19.0% Voyages et réunions 17.7% Services professionnels 18.7% Informatique & Telecom.

12 42 USINES À TRAVERS LE MONDE MEXICO AMERIQUE du NORD 8usines USA CANADA COLOMBIA AMERIQUE LATINE 5 usines BRASIL EUROPE de L Ouest (France incl.) 19 usines ISRAEL EGYPTE RUSSIA POLAND AFRIQUE MOYEN ORIENT 3 usines TURKEY SOUTH AFRICA FRANCE 11 usines EUROPE de l Est 4 usines INDIA CHINA ASIE PACIFIQUE 5 usines INDONESIA JAPAN Cosmetiques 36 Cosmétique Active 2 Produits Professionnels 3 L Oréal Luxe 5 Produits Grand Public 26 Matières premières 3 Accessoires 1

13 EQUIPEMENTS DE PRODUCTION ET SOUS-TRAITANCE pour 42 usines and 146 centrales de distributions EQUIPEMENTS SOUS-TRAITANCE 710 Mu CONDITIONNEMENT SEMI-FINIS 330 Mu PRODUITS FINIS 950 Mu

14 LA RSE AU CŒUR DE NOTRE POLTIQUE D ACHATS

15 BUY & CARE / NOTRE PROGRAMME D ACHATS RESPONSABLES Les Achats intègrent pleinement la responsabilité sociale et environnementale : dans la coopération nos fournisseurs (dialogue, projet collaboratif, innovation, business, ) dès la sélection des fournisseurs dans le pilotage des risques

16 BUY & CARE / 3 PILIERS ETHIQUE & VALEURS RESPONSABILITÉ SOCIALE/ SOCIÉTALE ENVIRONNEMENT 16

17 FOURNISSEURS ÉVALUÉS SUR 5 PILIERS Pourquoi? établir une base fournisseur solide pour accompagner le développement de L Oréal sécuriser notre supply chainpar des relations durables avec des fournisseurs responsables avoir les fournisseurs les plus performants sur les 5 piliers Scorecard COMPETITIVITE QUALITE LOGISTIQUE & SERVICE INNOVATION SOCIAL & ENVIRONNEMENT

18 ETHIQUE & VALEURS RESPONSABILITÉ SOCIALE/ SOCIÉTALE ENVIRONNEMENT

19 ETHIQUE & VALEURS Welcome on Board

20 CHERRYPACK : DES RELATIONS PRIVILEGIES Salon de l innovation fournisseur dans les locaux de L Oréal dédié aux Marques et au Top Management Quelques fournisseurs sélectionnés pour la qualité de leurs innovations et leur capacité à répondre aux besoins de L Oréal Une offre équilibrée entre des propositions «prêtes à lancer» et des innovations prospectives Une période d exclusivité pre-negociée pour un avantage concurrentiel de nos marques

21 CHERRYPACK 3 ÈME EDITION Fournisseur sélectionnés 3catégories Emballages, Sous-traitance & PLV 300innovations 500visiteurs

22 ETHIQUE & VALEURS RESPONSABILITÉ SOCIALE/ SOCIÉTALE ENVIRONNEMENT

23 ENVIRONNEMENT PRODUITS MANAGEMENT

24 L ORÉAL & CDP Suppliers Production Distribution Use End of life 2009 : CDP SupplyChain L Oréal invite ses fournisseurs pour la première fois à piloter leurs GES 2012 : CDP scwaterest lancé L Oréal est pilote et invite 17 fournisseurs 2002 : CDP Investor L Oréal est une des premières sociétés a reporter des GES 2010 : CDP Investor Water 2012 : CDP Forest L Oréal reporte sur son utilisation de matières premières renouvelables

25 ANALYSE DE CYCLE DE VIE 28% 5% 7% 58% 2% Matières premières Emballages Production Distribution Utilisation Fin de vie Impact Fournisseur Cycle de vie: Fin 2013: L OREAL Objectifs 28% de nos émissions de CO2 sont produites chez nos fournisseurs. -60% -50% CO2* Notre stratégie: -60% -50% Water encourager nos fournisseurs à mesurer, communiquer et réduire leurs -60% -50% Waste émissionsde Gazà effetde serreau travers -42%* du Carbone -27% Disclosure -21% Project Supply Chain *Valeurs Absolues

26 CDP SUPPLY CHAIN : DÉPLOIEMENT : L OREAL rejoint le CDP Supply Chain 2011: 55 fournisseurs invités (87% participated, 48) Développement conjoint L Oréal-CDP d une Supplier Scorecard 2012: 100 acheteurs formés 156fournisseurs invités / 133 participants (85% ) 2013: C02 : 174fournisseurs invités / 152participants (88% ) Water : 17 fournisseurs invités/ 15 participants (88%)

27 CHANGEMENT CLIMATIQUE / RESULTATS PAR DOMAINE 2013 CDP supply chain overview

28 EXEMPLE DE RÉSULTAT CDPSC : FOURNISSEUR XX Fournisseur X

29 ETHIQUE & VALEURS RESPONSABILITÉ SOCIALE/ SOCIÉTALE ENVIRONNEMENT

30 RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE AUDITS SOCIAUX

31 AUDITS SOCIAUX Programme démarré en 2002 Un dispositif unique pour toute notre supply chain(externe et interne) Audits sur site réalisés par des tiers indépendants Audit initial à la charge de L Oréal Engagement fournisseur Audit sur site Plan d action correctif

32 RÉFÉRENTIEL DES AUDITS SOCIAUX Chapitres Travail d enfants Rémunérations et avantages Pratiques Discipliaires Travail forcé Liberté syndicale Harassment and abuse Santé, Sécurité, Environnement Heures de travail References ILO C138/C182 : Minimum legal working age in the country or, Minimum age of mandatory schooling, whichever is higher and offer the highest level of protection NO dangerous or overnight work below 18 years In anycase, specificsto L Oréal, no under16 yearold National/Local laws and regulations National/Local laws and regulations ILO Conventions 105 and 29, + National/Local laws and regulations ILO Conventions 87 and 98 + National/Local laws and regulations National/ local laws and regulations National/Local laws and regulations National laws or industry standards, whichever afford the greatest protection and L Oréal specifics, Non discrimination Sous-traitance ILO Conventions 100 and National/Local laws and regulations L'OREAL defined requirements inspiré desa 8000 (basé sur OIT, Déclaration Universelle des Droit de l Homme et des droits de l Enfant des Nations Unies)

33 RÉSULTATS 2012 DES AUDITS SOCIAUX Répartition des audits par zones Répartition des non-conformités par chapitres audités Europe NAZ ZAL % de non-conformités liées au Travail des 5 4 enfants % de non-conformités liées à la Rémunération % de non-conformités liées aux Heures de travail ZAMO Asia-Pac Total % de non-conformités liées aux conditions de travail, Hygiène et sécurité % de non_conformités liées aux autres chapitres audités Résultats des audits Accès refusé 4% 2% Tolérance zéro 1% 4% Satisfaisant ou amélioration continue 50% 47% Action immédiate nécessaire 45% 47%

34

35 UN PROGRAMME D ACHAT MONDIAL : SOLIDARITY SOURCING Inclusion économique et sociale Minorités Petites Entreprises Emploi-Revenu Inclusion Sociale Inclusion de personnes handicapées Commerce équitable 5 Communautés CAPEX Immobilier Indirects PLV Matières Premières Sous-Traitance Articles de Conditionnement

36 EXEMPLES D INITIATIVES Initiative Espace Le BTP comme outil d inclusion sociale But: Insérer socialement et professionnellement sur le chantier des personnes exclues : personnes handicapées ou demandeurs d emploi locaux, en coordination avec la Mairie de Clichy. Méthodologie: Dès le démarrage, contractualisation de l obligation pour le Constructeur de permettre l insertion sociale et professionnelle de personnes exclues pour chaque lot du chantier. Initiative ServigestRuoLin La sous-traitance comme outil d inclusion de personnes handicapées But: Permettre à des personnes handicapées d accéder à un emploi et un revenu Méthodologie: Les équipes L Oréal et Servigestont collaboré pour trouveruneusine, créer un réseau de relations locales,établir des contacts avec le China Disabled Persons Federation(CDPF) Initiative Beurre de Karité L achat de matières premières comme outil d inclusion des communautés rurales But: Améliorer la supplychainde la filière en local, garantissant à L Oréal la qualité du beurre de karité et l amélioration significative des revenus pour les femmes (passage en direct versus via des intermédiaires.) Méthodologie: Cette initiative repose sur la collaboration avec deux Fournisseurs et l expertised O.N.G. locales, assurant la formation des femmes.

37 BÉNÉFICIAIRES 2012 PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE bénéficiaires AMERIQUE DU NORD 333 bénéficiaires AMERIQUE LATINE 11 bénéficiaires EUROPE 891 bénéficiaires AFRIQUE MOYEN-ORIENT bénéficiaires ASIE 373 bénéficiaires

38 NOTRE ENGAGEMENT EN MATIERE DE RSE

39

40 DES ENGAGEMENTS TOUT AU LONG DE NOTRE CHAINE DE VALEUR

41 INNOVER DURABLEMENT EN 2020, 100%DE NOS PRODUITS DEMONTRERONT UN IMPACT ENVIRONNEMENTAL OU SOCIAL POSITIF.

42 INNOVER DURABLEMENT A chaquefoisquenous inventeronsourénoveronsun produit, nous améliorerons son profil environnemental ou sociétalsurau moinsl undes critèressuivants: la nouvelle formuleréduitson empreinteenvironnementale, notamment son empreinte eau, la nouvelle formuleutilisedes matièrespremières renouvelables, issues de ressources durables ou de la chimie verte, le profil environnemental du nouveau packaging est amélioré, le nouveau produit a un impact sociétal positif

43 PRODUIRE DURABLEMENT EN 2020, NOUS AURONS REDUIT NOTRE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE 60 % TOUT EN APPORTANT LA BEAUTE A UN MILLIARD DE NOUVEAUX CONSOMMATEURS.

44 PRODUIRE DURABLEMENT nous réduironsde 60% les émissionsde CO 2 de nos usineset centralesde distribution en absolupar rapport à 2005, nous réduironsde 60% notreconsommationd eaupar unitéde produitfini, par rapport à 2005, nous réduironsde 60% notregénérationde déchetspar unitéde produitfini, par rapport à 2005, nous aurons atteint le zéro déchet en décharge, nous réduironsles émissionsde CO 2 généréespar le transport de produitsde 20% par unitéde produitfini, par rapport à 2011.

45 CONSOMMER DURABLEMENT EN 2020, NOUS DONNERONS A TOUS LES CONSOMMATEURS DE PRODUITS L OREAL LA POSSIBILITE DE FAIRE DES CHOIX DE CONSOMMATION DURABLES.

46 CONSOMMER DURABLEMENT un outil d évaluation établira le profil environnemental et sociétalde tousles nouveaux produits. Toutesles marques rendrontces informationsdisponibles, pour permettreau consommateurde faire des choixde consommation durables, chaque marque aura évalué son empreinte environnementaleet sociétaleet aura prisdes engagements pour l améliorer. Chaque marque rendra comptede ses progrèset associerale consommateurà ses engagements, nosconsommateurspourrontinfluencer nosactions en matière de dévelopement durable, à travers un comité consultatif de consommateurs.

47 PARTAGER NOTRE CROISSANCE SALARIES EN 2020, LES SALARIES DE L OREAL AURONT ACCES, OU QU ILS SE TROUVENT DANS LE MONDE A LA COUVERTURE SANTE, A LA PROTECTION SOCIALE ET A LAFORMATION.

48 PARTAGER NOTRE CROISSANCE SALARIES nossalariésbénéficierontd unecouverturesanté alignéesurles meilleurespratiquesde leurpays de résidence, nos salariés bénéficieront d une protection financière en casd accidentde la vie, telsqu uneincapacitéou une invalidité permanente, nossalariésaurontaccèsà uneformation, où qu ilsse trouvent dans le monde.

49 PARTAGER NOTRE CROISSANCE FOURNISSEURS EN 2020, 100% DE NOS FOURNISSEURS STRATEGIQUES PARTICIPERONT A NOTRE PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE DESTINE AUX FOURNISSEURS.

50 PARTAGER NOTRE CROISSANCE FOURNISSEURS tousles fournisseursstratégiquesserontévaluéset sélectionnéssurla base de leursperformances surle plan sociétal et environnemental, tousnosfournisseursstratégiquesaurontprocédé, avec notresoutien, à uneauto-évaluationde leurpolitiqueen matière de développement durable, tousnosfournisseursaurontaccès aux outilsde formation L Oréal, destinés à optimiser leurs politiques en matière de développement durable, 20% de nosfournisseursstratégiquesserontassociés à notreprogrammesolidarity sourcing.

51 PARTAGER NOTRE CROISSANCE COMMUNAUTES EN 2020, NOUS AURONS PERMIS A PLUS DE 100,000 PERSONNES ISSUES DE COMMUNAUTES EN DIFFICULTES SOCIALES OU FINANCIERES, D ACCEDER A UN EMPLOI.

52 PARTAGER NOTRE CROISSANCE COMMUNAUTES Nous atteindrons notre objectif grâce aux programmes suivants: Solidarity sourcing, distribution inclusive, professionalisation aux métiers de la beauté mentoratouéducationau seindes communautés emploide personnesen situation de handicap, ou issues de groupes sociaux-ethniques sousreprésentés.

DROITS DE L HOMME. HR4 - Nombre total d incidents de discrimination et mesures prises... p. 5

DROITS DE L HOMME. HR4 - Nombre total d incidents de discrimination et mesures prises... p. 5 DROITS DE L HOMME Approche managériale... p. 2 Pratiques d investissement et d achat HR1 - Pourcentage et nombre total d accords d investissement et contrats significatifs incluant des clauses relatives

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

REPORTING EXTRA-FINANCIER SELON LES LIGNES DIRECTRICES DE LA GRI VERSION G4

REPORTING EXTRA-FINANCIER SELON LES LIGNES DIRECTRICES DE LA GRI VERSION G4 REPORTING EXTRA-FINANCIER SELON LES LIGNES DIRECTRICES DE LA GRI VERSION G4 Éléments généraux d information Éléments généraux d information STRATÉGIE ET ANALYSE... p. 4 G4-1 - Jean-Paul Agon, Président-Directeur

Plus en détail

Réunion d actionnaires Nantes 24 novembre 2014

Réunion d actionnaires Nantes 24 novembre 2014 Réunion d actionnaires Nantes 24 novembre 2014 I. Le Groupe L Oréal ses atouts II. Résultats 1 er semestre 2014 III. Ambitions et perspectives IV. L Oréal et ses actionnaires 2 I. Le Groupe L Oréal ses

Plus en détail

ACTIONARIA. Jean-Paul AGON. 22 novembre 2013. Président-Directeur Général

ACTIONARIA. Jean-Paul AGON. 22 novembre 2013. Président-Directeur Général ACTIONARIA 22 novembre 2013 Jean-Paul AGON Président-Directeur Général AGENDA LE CHAMPION DE LA BEAUTÉ 2013 : DES PERFORMANCES SOLIDES UN GROUPE TRANSFORMÉ ET PRÉPARÉ UN MODÈLE ÉCONOMIQUE CRÉATEUR DE VALEUR

Plus en détail

Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne

Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne OBJECTIFS DE LA MISSION Le Groupe Caisse d Epargne a demandé à VIGEO d évaluer sa démarche de responsabilité sociale sur le périmètre

Plus en détail

METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5

METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5 Sommaire METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5 I. STRATEGIE ET BUSINESS MODEL 6 I.A. Vision globale du développement durable 6 I.A.1. Vision et Mission 6 I.A.2. Objectifs et stratégie

Plus en détail

Les normes de la durabilité

Les normes de la durabilité & Les normes de la durabilité Intervenants : Et la participation de : Sommaire Les enjeux/marchés Définitions Les référentiels La mise en place Les exigences réglementaires Les aides La position de l ICC

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

Du concept de développement durable à la mise en œuvre

Du concept de développement durable à la mise en œuvre Du concept de développement durable à la mise en œuvre Alain JOUNOT Département Innovation et Développement Développement Durable Une définition Internationale (1987) «Un développement qui répond aux besoins

Plus en détail

Société SO1. 9 L oréal - fiches gri 2011. base

Société SO1. 9 L oréal - fiches gri 2011. base Société Approche managériale La Charte Ethique est le document de référence de l éthique chez L Oréal et aide les collaborateurs à intégrer L esprit L Oréal dans leur travail au quotidien. La Charte éthique

Plus en détail

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44

Notre culture _ p. 38. Améliorer _ p. 39. Intégrer _ p. 40. Préserver _ p. 41. Créer _ p. 42. Développer _ p. 43. Partager _ p. 44 solvay.com Rapport Annuel 2014 Nos façons de vivre et de consommer sont en train de bouleverser les équilibres planétaires. Nous tous acteurs politiques, économiques et sociaux devons prendre l entière

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES

COMMUNICATION SUR LE PROGRES COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2009/2010 Par ce document, je réaffirme l attachement de Havas aux 10 principes du Global Compact et renouvelle notre engagement à les respecter, les promouvoir et à les mettre

Plus en détail

Rapport d activité du 1 er semestre 2013. Octobre 2013

Rapport d activité du 1 er semestre 2013. Octobre 2013 Rapport d activité du 1 er semestre 2013 Octobre 2013 Astellia PROFIL 2 Depuis plus de 13 ans Un pure player du monitoring et de l optimisation des réseaux 2G, 3G, 4G Un pionnier dans la gestion de l expérience

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES

OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES Vigeo Mars 2014 Notre référentiel d analyse couvre l ensemble des sujets à couvrir selon l article 225 2. Ressources humaines - Promotion

Plus en détail

OLIVER WIGHT EAME CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

OLIVER WIGHT EAME CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN LIVER WIGHT EAME SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET liver Wight EAME 2. Date

Plus en détail

NOTRE AMBITION CARBON BALANCED POUR 2020

NOTRE AMBITION CARBON BALANCED POUR 2020 NOTRE AMBITION CARBON BALANCED POUR 2020 SEPTEMBRE 2015 INTRODUCTION DEVENIR UNE ENTREPRISE CARBON BALANCED À HORIZON 2020 En 2013, nous nous sommes engagés dans la voie d une transformation profonde

Plus en détail

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 PROCEDURE DE GESTION GROUPE REPORTING ACHATS DD DAG PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 OBJECTIF 1. Définition

Plus en détail

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés entre la Fédération des Entreprises de Propreté & Services Associés, d'une part et le Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF DÉCRYPTECO LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF Denis Childs Responsable du Financement à Impact Positif et du Conseil Environnemental & Social, Société Générale Corporate & Investment Banking SOMMAIRE LES

Plus en détail

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE LES ONZE ENGAGEMENTS DU GROUPE

RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE LES ONZE ENGAGEMENTS DU GROUPE RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE LES ONZE ENGAGEMENTS DU GROUPE Résultats 2014 S O M M A I R E INDUSTRIEL RESPONSABLE EMPLOYEUR RESPONSABLE PARTENAIRE RESPONSABLE 2 8 14 Premier électricien mondial et leader

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

RAPPORT ISR TRIMESTRIEL

RAPPORT ISR TRIMESTRIEL RAPPORT ISR TRIMESTRIEL LBPAM Responsable Actions Europe Octobre 2015 Pour plus d informations, se reporter au prospectus complet du fonds. Pour toute question : gestionethique@labanquepostale-am.fr 31/10/2015

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. NOS PRINCIPES ÉTHIQUES DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES NOS OBJECTIFS ET ENGAGEMENTS VIS-À-VIS DE NOS PRINCIPAUX PUBLICS PROMOTION ET APPLICATION DU

Plus en détail

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable «ECO FUTURE» eco.lyreco.ca. Pour nous, le N 1 c est Vous!

Ensemble pour un Développement Durable. Notre stratégie Développement Durable «ECO FUTURE» eco.lyreco.ca. Pour nous, le N 1 c est Vous! Ensemble pour un Développement Durable Environnement Social Économie Notre stratégie Développement Durable «ECO FUTURE» eco.lyreco.ca Pour nous, le N 1 c est Vous! NOTRE VISION «Être La référence pour

Plus en détail

Acheter mieux que la concurrence

Acheter mieux que la concurrence Acheter mieux que la concurrence Club logistique Bordeaux 7 Juin 2012 Principes généraux Curriculum Buyer planner Acheteur groupe Responsable achats Performance économique Directeur achats Consultant Supplier

Plus en détail

Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL.

Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL. Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL. RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS LE 26 JUIN 2015 1. INTRODUCTION J ai

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

Note de méthodologie des indicateurs sociaux

Note de méthodologie des indicateurs sociaux 2014 MÉTHODOLOGIE NOTE DE MÉTHODOLOGIE DES INDICATEURS SOCIAUX MÉTHODOLOGIE Note de méthodologie des indicateurs sociaux Les données 2012 ont été recalculées sans la branche Environnement à des fins de

Plus en détail

World Forum Lille 2011. Quels indicateurs pour piloter la stratégie RSE de mon entreprise? 15 juin 2011

World Forum Lille 2011. Quels indicateurs pour piloter la stratégie RSE de mon entreprise? 15 juin 2011 World Forum Lille 2011 Quels indicateurs pour piloter la stratégie RSE de mon entreprise? 15 juin 2011 KPMG AUDIT DÉPARTEMENT DÉVELOPPEMENT DURABLE & CHANGEMENT CLIMATIQUE Sommaire 1. Introduction Pressions

Plus en détail

Liste des centres d'intérêt 2008

Liste des centres d'intérêt 2008 CENTRES D'INTERET 2008 Liste des centres d'intérêt 2008 Associations, Groupes sociaux et cultures 08 001 La dimension interculturelle 08 002 Le management des associations 08 003 Relation bénévole / salarié

Plus en détail

Réunion d actionnaires. Lyon 19 mai 2011. Jean Régis CAROF

Réunion d actionnaires. Lyon 19 mai 2011. Jean Régis CAROF Réunion d actionnaires Lyon 19 mai 2011 Jean Régis CAROF Ordre du jour 1. Chiffres-Clés 2010 et 1 er Trimestre 2011 2. Le marché cosmétique 3. Les 4 orientations stratégiques et Perspectives 4. L Oréal

Plus en détail

CHARTE RSE DES FOURNISSEURS. Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale

CHARTE RSE DES FOURNISSEURS. Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale Charte CHARTE RSE DES FOURNISSEURS Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale En adhérant au Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact

Plus en détail

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients Parfum & Beauté La voie de l excellence entre vous et vos clients Excellence logistique, un atout de luxe Les points de contacts, réels et virtuels, avec le consommateur reflètent l originalité et la sophistication

Plus en détail

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6 Sommaire Message du Président 3 Les 7 enjeux du développement durable 5 Notre Politique, nos actions Partager une même éthique des affaires 6 Garantir et toujours renforcer la sécurité des collaborateurs,

Plus en détail

Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain. Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe

Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain. Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe Les enjeux stratégiques d une Green Supply Chain Forum d été 2015 Valérie Moatti, Professeur ESCP Europe Supply Chain Verte 1. Pourquoi une supply chain verte? 2. D où venons nous? 3. Où en sommes-nous?

Plus en détail

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises

CHAPITRE IV. 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises 72 CHAPITRE IV 1. La grande distribution française 4.1 Stratégies d internationalisation des enseignes françaises La distribution française est une des plus importantes au niveau mondial, en raison de

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION RGP SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET RGP 2. Date de création Société indépendante

Plus en détail

L Ethique, une nouvelle culture d entreprise

L Ethique, une nouvelle culture d entreprise Jean François JENNI Senior Consultant Fabrice JAQUET Senior Consultant 1 Présentation A. Historique et développements de l ISO 26000 F. JAQUET B. Image (concept) F. JAQUET C. Mise en place des exigences

Plus en détail

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation Accor a mené la 1 ère empreinte environnementale dans le secteur hôtelier En 2010, suite

Plus en détail

La certification IFS

La certification IFS La certification Stéphanie Monnet Responsable Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) Séminaire Eurofins Mars 2007 Les certifications en agro-alimentaire http://www.food-care.info

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl LES OBJECTIFS D ELTYS La dimension d éthique sociétale, économique et écologique est intégrée dans la coopérative d investissement ELTYS.

Plus en détail

ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise. Annexe RSE SERMA TECHNOLOGIES 2014-12-19

ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise. Annexe RSE SERMA TECHNOLOGIES 2014-12-19 ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise GENERAL CHARTE RSE SERMA GROUP Qualité Group Internet Groupe & Adhésion Société Aux Principes Internationaux ANNEXE RSE - SOCIETE Qualité Société Internet

Plus en détail

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise ENVIRONNEMENT SOCIAL ETHIQUE des AFFAIRES ACHATS RESPONSABLES SERMA GROUP est historiquement sensibilisé par tout ce qui touche l environnement, la sphère

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

filière karité équitable RAPPORT 2013

filière karité équitable RAPPORT 2013 filière karité équitable RAPPORT 2013 Sommaire p 03. Introduction L engagement filières de L OCCITANE p 09. UN PARTENARIAT QUI PARTICIPE AU DÉVELOPPEMENT DU BURKINA FASO Des impacts économiques p 04.

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Engagements attendus des fournisseurs du groupe Manitou en matière de Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) 1- Solutions durables p. 5 Respect des normes et des réglementations

Plus en détail

COMMUNICATION ON PROGRESS 2015

COMMUNICATION ON PROGRESS 2015 COMMUNICATION ON PROGRESS 2015 Déclaration GENICADO a adhéré au pacte global de l ONU le 3 janvier 2013. Je soussigné Gilles d Hermies, gérant de l entreprise GENICADO OUEST renouvelle ici mon engagement

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

Indicateur satisfaction clients Satisfaction des clients promotion Indicateur qualitatif ü NA PR1 SO9

Indicateur satisfaction clients Satisfaction des clients promotion Indicateur qualitatif ü NA PR1 SO9 5 RESPONSABIITÉ SOCIAE D ENTREPRISE (RSE) TABEAU DE BORD ET PÉRIMÈTRES SOCIÉTA Donnée de référence 2014 Évolution Vérification E&Y 2014 Couverture d activité 2014 GRI G4 CRESS Relations clients et utilisateurs

Plus en détail

LA DIRECTION DES ACHATS. Charte de relation avec nos fournisseurs

LA DIRECTION DES ACHATS. Charte de relation avec nos fournisseurs LA DIRECTION DES ACHATS Charte de relation avec nos fournisseurs Les missions La direction des Achats a pour vocation d améliorer la qualité et le coût des produits et services achetés pour Natixis. Elle

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise. Annexe RSE ID MOS 2015-01-07

ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise. Annexe RSE ID MOS 2015-01-07 ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise GENERAL Adhésion CHARTE RSE SERMA GROUP Qualité Group Internet Groupe Aux Principes Internationaux ANNEXE RSE - SOCIETE Qualité Société Internet Société

Plus en détail

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT Numéro : 2011102791 Page 1 sur 12 EXTENDE Le Bergson, 15 Av Emile Baudot 91300 MASSY SA au capital de 100 000 Fax +33 (0)9 72 13 42 68 Siren 518 807 425 SOMMAIRE A. But

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 980 collaborateurs EUROPE 169 agences 21 pays 5 690 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 4 300

Plus en détail

ET PLUS ENCORE. Agence conseil en communication par l objet. Une solution globale pour vous simplifier la vie

ET PLUS ENCORE. Agence conseil en communication par l objet. Une solution globale pour vous simplifier la vie NOS OBJETS EN DISENT LONG SUR VOS OBJECTIFS Agence conseil en communication par l objet ET PLUS ENCORE Une solution globale pour vous simplifier la vie Véritable partenaire de votre communication, Génicado

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE CONCORDE HOTELS ET SES FOURNISSEURS POUR DES ACHATS DURABLES

CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE CONCORDE HOTELS ET SES FOURNISSEURS POUR DES ACHATS DURABLES CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE CONCORDE HOTELS ET SES FOURNISSEURS POUR DES ACHATS DURABLES INTRODUCTION Le groupe Concorde Hotels and Resorts représente un réseau international d'hôtels 4 et 5

Plus en détail

SOCIETE. S02 - Pourcentage et nombre total de domaines d activité stratégique soumis à des analyses de risques en matière de corruption... p.

SOCIETE. S02 - Pourcentage et nombre total de domaines d activité stratégique soumis à des analyses de risques en matière de corruption... p. SOCIETE Approche managériale... p. 2 Communauté S01 - Pourcentage des opérations qui ont fait l objet d un engagement envers les communautés locales, d évaluations d impacts et de programmes de développement...

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

RFID Une technologie au service de la stratégie de l entreprise

RFID Une technologie au service de la stratégie de l entreprise RFID Une technologie au service de la stratégie de l entreprise Bertrand DOYELLE Direction Générale des Opérations Supply Chain bdoyelle@dgt.loreal.com 0033147567604 0033614470244 Salon Traçabilité Paris

Plus en détail

BARTHEL & SCHUNCK (AlizNet Group) CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

BARTHEL & SCHUNCK (AlizNet Group) CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN BARTHEL & SCHUNCK (AlizNet Group) SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Barthel &

Plus en détail

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Préambule Les différentes CDEC (Corporations de développement économique communautaire) ont pour mission le développement

Plus en détail

Etude sur l évolution des emplois et des métiers des secteurs de la banque et de l assurance dans la mutation vers une économie verte

Etude sur l évolution des emplois et des métiers des secteurs de la banque et de l assurance dans la mutation vers une économie verte Etude sur l évolution des emplois et des métiers des secteurs de la banque et de l assurance dans la mutation vers une économie verte Janvier Septembre 2011 Rendez-vous des métiers de l économie verte

Plus en détail

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant

Conférence ISR 2015. Mercredi 13 mai 2015 - Paris. intervenant Mercredi 13 mai 2015 - Paris AIRBAKE I ALL-CLAD I ARNO I ASIAVINA I CALOR I CLOCK I IMUSA I KRUPS I LAGOSTINA I MAHARAJA. WHITELINE I MIRRO I MOULINEX I PANEX I intervenant ROCHEDO I ROWENTA I SAMURAI

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Bostik : Un leader mondial des adhésifs et des produits d étanchéité Chiffre d affaires 2008 : près de 1,4 Milliard d euros 48 sites de production et 12 centres de recherche 5 000

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe PRODUCTION Opérateur de production Chef d équipe de production Spécialiste planning de production Conducteur de machine de production Responsable d atelier de fabrication Responsable de production Pilote

Plus en détail

CONSULTANT(E) SAP ERP

CONSULTANT(E) SAP ERP Formation conventionnée par le Conseil Régional Midi-Pyrénées CONSULTANT(E) SAP ERP De novembre 2013 à juillet 2014* Modalités pratiques Durée : 450 h (12 semaines) en présentiel + 560 h (16 semaines)

Plus en détail

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques Développement Durable Approche d une Maison de Champagne Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques 2 Notre Vision Un engagement de longue date dans l environnement La volonté d aller plus loin

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

Après quatre tests d évaluation passés dans des pays différents (USA et Amérique latine), la norme SA 8000 a été validée et diffusée.

Après quatre tests d évaluation passés dans des pays différents (USA et Amérique latine), la norme SA 8000 a été validée et diffusée. LA NORME SA 8000 Les origines de la norme SA 8000 La norme SA 8000 est le résultat, entre autre, du constat de la multiplication des normes et des standards existants sur le marché. C est en octobre 1997

Plus en détail

YMAGIS SA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE (RSE) 2014

YMAGIS SA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE (RSE) 2014 YMAGIS SA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE (RSE) 2014 Les données sociales, sociétales et environnementales présentées concernent, sauf exception explicitement mentionnée, l ensemble des sociétés

Plus en détail

Le conseil autrement. La force de l engagement

Le conseil autrement. La force de l engagement Le conseil autrement La force de l engagement Conjuguer nos talents Forts d une expérience de plus de quinze ans de conseil en management et en technologies, nous avons résolument pris le parti de favoriser

Plus en détail

DISTRIBUTION DIVERSIFIÉE ET RESPONSABLE

DISTRIBUTION DIVERSIFIÉE ET RESPONSABLE BIC sur le green Les produits BIC sont conçus et fabriqués sans rien de superflu. Légèreté, qualité, durée d'utilisation sont les principes qui guident le Groupe depuis... 1950. En 2004, BIC s'engage dans

Plus en détail

Communication On Progress 2013/2014

Communication On Progress 2013/2014 Communication On Progress 2013/2014 Le 21 Juillet 2014 Renouvellement de notre engagement au Pacte Mondial des Nations Unies «T&T Consulting adhère, depuis 2013, au Pacte Mondial des Nations Unies et met

Plus en détail

ACCELEAN MANAGEMENT CONSULTANTS

ACCELEAN MANAGEMENT CONSULTANTS ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN ACCELEAN MANAGEMENT CNSULTANTS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET ACCELEAN MANAGEMENT

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012

Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012 Résultats semestriels 2012 le 4 octobre 2012 Vision à 360 Efficacité des réseaux Performance des terminaux Usage des abonnés Services Indépendant des équipementiers Solutions end to end De la radio au

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

Assemblée Générale. Paul du Saillant. Priorités 2012. 11 mai 2012

Assemblée Générale. Paul du Saillant. Priorités 2012. 11 mai 2012 Assemblée Générale Paul du Saillant Priorités 2012 11 mai 2012 Une stratégie au service de la mission d Essilor : améliorer la vision partout dans le monde INNOVATE INNOVER DEVELOPPER CROÎTRE GROW STIMULATE

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise. Annexe RSE SERMA INGENIERIE 2015-01-08

ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise. Annexe RSE SERMA INGENIERIE 2015-01-08 ANNEXE RSE Responsabilité Sociétale d'entreprise GENERAL Adhésion CHARTE RSE SERMA GROUP Qualité Group Internet Groupe Aux Principes Internationaux ANNEXE RSE - ENTITE Qualité Société Internet Société

Plus en détail

RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX. 8 décembre 2015. Valerie BOAS. Responsable des Relations Actionnaires Individuels

RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX. 8 décembre 2015. Valerie BOAS. Responsable des Relations Actionnaires Individuels RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX 8 décembre 2015 Valerie BOAS Responsable des Relations Actionnaires Individuels LE GROUPE L ORÉAL 22,5 milliards d euros de chiffre d affaires en 2014 12,5% de part de

Plus en détail

GESTION CONSEIL ROBERT LAMARRE ET ASSOCIÉS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

GESTION CONSEIL ROBERT LAMARRE ET ASSOCIÉS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CNSEIL EN SCM 10 e ÉDITIN GESTIN CNSEIL RBERT LAMARRE ET ASSCIÉS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Gestion

Plus en détail

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE... 3 RESPONSABILITÉ

Plus en détail