3.5 RNIG Contexte Axes de recherche et de développements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3.5 RNIG. 3.5.1 Contexte. 3.5.2 Axes de recherche et de développements"

Transcription

1 3.5 RNIG Suite à de nombreuses discussions, notamment au CNIG (Conseil National de l'information Géographique), existait un projet de Réseau National "Informatique Géographique". Ainsi, lors de la réunion du Comité interministériel pour la société de l information (CISI) en date du 10 juillet 2000, la création de celui-ci avait été proposée 3. Il est nécessaire de signaler que de nombreuses réunions ont eu lieu afin de mettre en place ce Réseau National. Hélas, nos efforts n'ont pas été couronnés de succès. Le tissu industriel était parfaitement en mesure d intégrer les nouveaux diplômés sortant des filières Maîtrise, DEA, DESS. Il semble néanmoins que le marché n avait pas la maturité nécessaire pour la mise en œuvre de ce réseau. La situation de l emploi dans la branche de la géomatique est toujours aussi bien orientée. Il semble que la situation du tissu industriel soit aujourd hui plus favorable permettant par là d espérer un nouveau montage de ce Réseau Contexte L'Etat, via la dotation du cadastre et celle de l'ign (budget total > 1 MdF), investit dans la constitution et la mise à jour de Bases de Données Géographiques (BDG) une somme importante, de l'ordre de grandeur de ce que font les autres pays européens. Pourtant, la France est un des pays où le développement des utilisations de l'information géographique est le plus en retard, du moins si on se réfère au volume d'activité du secteur. Dans son rapport sur "Les perspectives d évolution de l information géographique et les conséquences pour l IGN", M. LENGAGNE Guy indique que : "L'information géographique est un outil de la modernisation de l'etat et de la gestion publique. Elle facilite une allocation plus rationnelle des ressources aussi bien des collectivités publiques que des entreprises, elle leur permet des gains considérables de temps et de moyens. Ainsi, elle génère des retombées positives très supérieures à ses seuls effets économiques directs. L'intérêt collectif justifie, dès lors, que l'etat se préoccupe de créer les conditions au développement de ses utilisations et y consacre les moyens nécessaires". L'IGN, conscient depuis longtemps de l'importance du développement des applications des BDG, a lancé en 1992, en collaboration avec le CNRS, un programme de recherche sur les systèmes d information géographiques. Ce programme doit aujourd'hui évoluer pour associer des acteurs plus tournés vers les applications opérationnelles Axes de recherche et de développements En première analyse, les freins au développement d'application des BDG sont de deux ordres : le premier se situe au niveau des outils disponibles, des méthodologies applicables et de la circulation de l'information (normalisation, qualité, interopérabilité) ; le second, et sans doute le plus important, au niveau de la réalisation industrielle d'applications adaptées à un contexte précis. Le premier point justifie l'existence d'une activité de recherche appliquée, et le second est du ressort du développement spécifique : les outils et les données actuels permettent les applications souhaitées, mais ils sont trop génériques et leur utilisation à un problème particulier reste complexe, et est perçue comme une affaire de "spécialiste" de Systèmes d'information Géographique (SIG). En ce qui concerne les axes de recherche, on a pu identifier les axes suivants : couplage et intégration de modèles spatiaux dans les SIG, interopérabilité, qualité des données (y compris actualité) et conséquences sur la qualité des modélisations ou des réponses, outils intelligents de diffusion et d'interrogation des BDG. Le développement des applications de BDG en France passe également par la création et la croissance de PME spécialisées dans ce domaine. Aussi, les objectifs et le pilotage doivent-ils être résolument tournés vers l'aval. Ainsi, parmi les applications importantes que les BDG peuvent potentiellement atteindre et pour lesquelles les applications restent fortement en-deçà des espérances, on peut citer : les études d'impacts, la protection de l'environnement, l'aménagement du territoire, les transports (création d'infrastructures, plans de circulation, guidage de véhicules), les études de risques naturels et industriels, la gestion des réseaux, la défense. 3 Pour de plus amples détails, se reporter à la fiche n 21 de dont les points importants sont reportés ici. 37

2 4. Rayonnement international Le rayonnement international du GDR SIGMA est une direction importante de son activité, car nous pensons que la synergie avec des collègues d'autres pays est une source de connaissances, de problèmes à résoudre, de méthodologies à concevoir, de contacts fructueux, de projets de collaborations à monter, Le Tableau 3 présente une synthèse des collaborations internationales du GDR. L annexe 7 présente le détail de ces relations. La Figure 4 présente les relations développées par le GDR au niveau mondial. Accueil de chercheurs (dans un sens ou dans l'autre) 21 Nombre d'universités ou d'institution de recherches étrangères dans lesquelles des séminaires ont 26 été donnés par des membres du GDR Recherches effectuées en commun 8 Nombre d'universités avec lesquelles il y a des thèses en co-tutelle ou co-encadrement 15 Jury ou rapport de thèses de membres du GDR pour des doctorants ayant soutenus dans des 6 universités étrangères Nombre d'universités avec lesquelles des articles ont été rédigés en commun 20 Nombre d'universités ou d'institution de recherches étrangères avec lesquelles le GDR a eu des 45 relations durant la période Tableau 3 «synthèse des collaborations internationales du GDR» Dans ce paragraphe, nous ne développerons que les liens organisationnels internationaux forts, etles responsabilités internationales des membres du GDR au travers des revues et conférences. 4.1 Liens organisationnels internationaux Cette partie effectue une rapide présentation des organisations internationales avec lesquelles le GDR SIGMA entretient des liens forts depuis plusieurs années. C'est notamment dans ce cadre que des collaborations internationales ont pu naître et se développer. Nous soulignons ici quelques exemples représentatifs AGILE (http://www.agile-online.org/) L'association AGILE (Association of Geographic Information Laboratories for Europe) a été créée en 1998 afin de promouvoir la recherche académique et l'enseignement des SIG. C'est donc un réseau comprenant actuellement 76 laboratoires essentiellement européens, parmi lesquels on compte 16 de Scandinavie, 16 d'europe Centrale et 18 d'europe Méditerranéenne. Le président actuel est le Pr. SALVEMINI Mauro, de l'université de Rome (La Sapienza). La France est présente à AGILE via le GDR SIGMA/CASSINI, ce qui provoque parfois des difficultés car AGILE préfère traiter directement avec les laboratoires qu'avec des fédérations nationales du type GDR. Une des activités importante est la conférence annuelle qui regroupe chaque année environ 150 à 200 participants. Rappelons qu'en 2003, celle-ci a été organisée à Lyon. Celle de 2004 a eu lieu en Grèce. Chaque fois, environ 5 interventions sont données par des Français. De plus, d'autres rencontres thématiques sont régulièrement organisées. AGILE organise des groupes de travail sur les thèmes suivants : Data Policy Working Group Environmental Modelling Education Interoperability Data Usability 38

3 4.1.2 ACI (http://www.icaci.org) L'ACI est l'association de Cartographie Internationale qui regroupe les organismes nationaux d'enseignement, de recherche et de production autour du thème de la cartographie. L'ACI organise une conférence internationale tous les deux ans qui attire entre 1000 et 2000 personnes autour des SIG. L'ACI regroupe également 19 commissions. Chaque commission a pour mandat d'animer pendant quatre ans des activités d'échanges scientifiques autour de thématiques définies telles que "la cartographie et internet", "la visualisation", "la généralisation et la représentation multiple", "la cartographie mobile" ou "les standards". Les commissions organisent généralement des workshops et la publication d'ouvrages scientifiques. Ruas Anne (IGN), membre du GDR, est responsable de la commission sur la généralisation et la représentation multiple (aci.ign.fr). De plus, Le Blanc Serge (Toulouse) est responsable de la commission sur la cartographie à partir d'images satellites Centre de Recherche en Géomatique, Université Laval (Canada) Les relations internationales avec le Canada sont facilitées notamment au Québec par la proximité de la langue, mais aussi par l'existence à l'échelle canadienne du Réseau de Centres d'excellence en Géomatique Géoide (basé à l'université Laval à Québec). De nombreuses relations ont ainsi été tissées, notamment avec le Centre de Recherche en Géomatique de l Université Laval, sur des actions de courtes ou moyennes durées, en partie soutenues financièrement dans le cadre de projets Géoide : Le Ministère des Affaires Etrangères Français et le Ministère des Relations Internationales du Québec ont accordé un financement permettant : un total de 14 missions entre la France et le Québec, sous la responsabilité conjointe du professeur Bédard Yvan (CRG) et du Dr. Jeansoulin (LSIS), entre 2001 et 2003 : cela a profité en majorité à des étudiants. Mostafavi Mir, du CRG, a obtenu un financement post-doc de 3 mois des Affaires Etrangères pour séjourner au LSIS Marseille permettant la rédaction de deux articles en commun. Un post-doc est actuellement réalisé par Hubert F. au CRG en provenance de l IGN. Roche Stéphane a obtenu une subvention du gouvernement du Canada pour réaliser un séjour d'étude de deux mois à l'automne Un poste de professeur invité pour un mois a été accordé au professeur Edwards pour un séjour au LSIS Marseille en Un numéro spécial de la revue IJGIS (International Journal of Geographical Information Sciences) a été accepté pour 2004, sur le thème de Data Fusion. C'est le numéro 4 du volume 18 (2004). Un poste de professeur invité pour un mois a été accordé au professeur Bédard pour un séjour au LSIS Marseille en Un article a été présenté à la conférence ISSDQ, et un autre est en cours de rédaction. Une thèse en cotutelle doit se terminer fin 2004 (Devillers Rodolphe). 39

4 UNIVERSITES ET CENTRES DE RECHERCHES AVEC LESQUELS CASSINI ENTRETIENT DES RELATIONS SUIVIES Légende Thèses en co-tutelle Echange de chercheurs Partenariat de recherche Séminaires Jury ou rapport de thèse Figure 4 «Relations développées à l échelle mondiale par le GDR» 40

5 4.2 Responsabilités internationales ( ) Dans le contexte des responsabilités internationales, le GDR via ses membres, participe à de nombreuses revues ou conférences internationales à divers titres (éditeur, relecteur, membre ou président de comité de programme ou de rédaction, ). Nous faisons ici un résumé de ces actions au niveau des revues et conférences internationales Revues internationales International Journal of Web Engineering and Technology, https://www.inderscience.com/browse/index.php?journalid=48 : Claramunt C. (comité éditorial). Journal of Geographical Information and Decision Analysis JGIDA, : Claramunt C. : comité éditorial et éditeur d un numéro spécial sur Simulation et SIG (4/99) et d un numéro spécial "SIG and the WEB" fin 2002 édité à partir du workshop IEEE sur les SIG et le WEB qu il a co-organisé à Kyoto en décembre 2001 International Journal of Geographical Information Science (Taylor and Francis), : Laurini R. (membres du comité éditorial), Ruas A. (comité de programme), Claramunt C. (relecteur régulier). Journal of Information Science (Elsevier Science), : Claramunt C. (relecteur régulier) Innovations in GIS series (Taylor and Francis), : Claramunt C. (relecteur régulier) International Journal of Cooperative Information Systems (Word Scientific Pub.), : Claramunt C. (relecteur régulier) Transportation Research Part C (Pergamon), : Claramunt C. (relecteur régulier) Geographical Systems (Springer Verlag), detailsPage%253Djournal%257Cdescription%257Cdescription,00.html : Claramunt C. (relecteur régulier) Environmental Modelling and Software (Elsevier Science), : Claramunt C. (relecteur régulier) Web Information Systems (Kluwer), : Claramunt C. (relecteur régulier) GeoInformatica (Kluwer), : Jeansoulin R., Laurini R. (membres du comité éditorial) International Journal of Applied Earth Observation and Geoinformation (Elsevier Science) (JAG), : Jeansoulin R. (membre du comité éditorial) Journal of Visual Computing and Languages, : Laurini R. (rédacteur associé) Computers, Environment and Urban Systems (Elsevier), : Laurini R. (rédacteur associé) URISA Journal (Urban and Regional Information Systems Association), : Laurini R. (membres du comité éditorial) Journal of Photogrammetry and Remote Sensing, : Laurini R. (membres du comité éditorial) International Journal of Information and Technology Management, Laurini R. (membres du comité éditorial) International Journal of Remote Sensing: Weber C. (comité lecture) Canadian Geographer : Weber C. (comité éditorial) Land and Planning (Elsevier Science) : Weber C. (comité lecture) Urban landscape (Elsevier Science) : Weber C. (comité lecture) 41

6 4.2.2 Conférences internationales European Symposium in Simulation Systems (Xth) : Claramunt C., Mainguenaud M. (membres du comité de programme) IEEE Workhop on Web and Wireless Geographical Information Systems : Claramunt C. (Co-chair et fondateur de la série de workshop 1st, 2nd and 3rd (Rome en décembre 2003, Singapour en décembre 2002, Kyoto en décembre 2001). IEEE WISE : Claramunt C. (workshop dans le contexte des conférences qui sont devenus un événement reconnu de la conception des systèmes d information sur le WEB. Ce workshop a été reconduit en 2002 et 2003, il constitue le premier événement international régulier orienté directement sur cette thématique de l ingénierie des SIG et du WEB. Site web des conférences WISE: Site web du workshop W2GIS 2002 : Site web du workshop W2GIS 2003 : Bouju A. (co-chair de W2GIS2004 ACM-GIS : Laurini R. (Président du Steering Committee, membre du comité de programme), Servigne S. (Comité de programme 2000) SSDBM (Scientific and Statistical Data Base Management) : Laurini R. (membre du comité de programme) SDH (Spatial Data handling) : Laurini R., Ruas A. (membres du comité de programme) Télégéo : Ranchin T., Laurini R., Servigne S. (membres du comité de programme 2000, 2002), Boursier P., Tanzi T. (comité de programme 2000) URBAN : Ranchin T. (membre du comité de programme 2003) FUSION : Ranchin T. (membre du comité de programme 2001) EARSeL : Ranchin T. (membre du comité de programme 2002, 2003) GRETSI : Ranchin T. (membre du comité de programme 2003) APSITT (5th Asia-Pacific Symposium on Information and Telecommunication Technologies) Nouméa, novembre 2003 en collaboration avec l'"institute of Electronics, Information and Communication Engineers of Japan" (http://www.ieice.org/cs/in/apsitt2003) : Taladoire G. (Président du comité d organisation) AGILE : Lyon, (http://agile.isegi.unl.pt/conference/lyon2003/agile2003_cd/index.html) : Laurini R. (président de la 6 ème conférence en Avril 2003), Servigne S. (comité de programme 2003) ICCS (International Conference on Complex Systems) : Servigne S. (comité de programme 2004) GIFaR 00 international workshop on «Geographic Information Fusion and Revision», Québec, Canada, Apr 2001, R. Jeansoulin co-organisateur avec Pr. Geoffrey Edwards (Université Laval). ISSDQ 04 3rd intl. symposium on spatial data quality, Bruck/Leitha, Autriche, Apr 2004, R. Jeansoulin président du symposium organisé par Pr. Andrew Frank (Tech. Univ. Vienna) ICEIS International Conference on Entreprise Information Systems, Libourel T. (Regular Program Committee) Managing Specialization/ Generalization Hierarchies, Libourel T. (Membre du comité de programme, Maspeghi 2003) Associations internationales ISPRS (International Society of Photogrammetry and Remote Sensing) Technical Committee II, R. Jeansoulin est co-chair du WG7 (working group on data quality and models), avec When Zong Shi (Polytechnical University of Hong Kong) 42

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval)

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval) Valor IG IFREMER Nantes 21.03.2006 Ensemble, comprendre l estuaire Appel à projets pour un développement équilibré des territoires littoraux par une gestion intégrée des zones côtières GIZC Projet de système

Plus en détail

La recherche sur la qualité de. enjeux et perspectives

La recherche sur la qualité de. enjeux et perspectives La recherche sur la qualité de l information géographique: solutions, enjeux et perspectives Rencontres SIG La Lettre 2010 Rodolphe Devillers Département de Géographie Université Memorial de Terre Neuve

Plus en détail

Colloque Bio pour Tous. Hélène Fortier Bureau du Québec CRSNG 6 mars 2015

Colloque Bio pour Tous. Hélène Fortier Bureau du Québec CRSNG 6 mars 2015 Colloque Bio pour Tous Hélène Fortier Bureau du Québec CRSNG 6 mars 2015 ORGANISME SUBVENTIONNAIRE FÉDÉRAL EN SCIENCES NATURELLES ET EN GÉNIE AU CANADA Budget annuel : 1,1 MM $ 248 M $ au Québec : 764

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

L histoire économique, sociale et des techniques

L histoire économique, sociale et des techniques Département d histoire 2, rue du facteur Cheval 91000 Evry, France L histoire économique, sociale et des techniques pour les entreprises Octobre 2007 Votre contact : Alain Pichon alain.pichon@univ-evry.fr

Plus en détail

ANR JEN.lab - Plan de coordination

ANR JEN.lab - Plan de coordination ANR JEN.lab - Plan de coordination Rédacteurs : Eric Sanchez, Valérie Emin-Martinez Date : 20/09/2014 Extrait du document scientifique L organisation du projet s appuie sur un plan de coordination. Les

Plus en détail

LE POLE UNIVERSITAIRE PRIVE ANGLOPHONE D'EXCELLENCE. Mediterranean School of Business Mediterranean Institute of Technology

LE POLE UNIVERSITAIRE PRIVE ANGLOPHONE D'EXCELLENCE. Mediterranean School of Business Mediterranean Institute of Technology DOSSIER DE PRESSE LE POLE UNIVERSITAIRE PRIVE ANGLOPHONE D'EXCELLENCE Mediterranean School of Business Mediterranean Institute of Technology Former des entrepreneurs créateurs d'emplois et non de futurs

Plus en détail

Une Ecole Doctorale en Sciences et Technologies de l Information et de la Communication et ses Applications

Une Ecole Doctorale en Sciences et Technologies de l Information et de la Communication et ses Applications Une Ecole Doctorale en Sciences et Technologies de l Information et de la Communication et ses Applications une collaboration Franco-Italienne/Italo-Française 1 Préambule Ce projet est expérimental pour

Plus en détail

Le calcul des coûts dans les projets Marie Curie

Le calcul des coûts dans les projets Marie Curie Le calcul des coûts dans les projets Marie Curie Contrairement à ce que l on pourrait croire, le modèle de coûts additionnels (AC : Additonal Costs) n a pas complètement disparu dans le 7 e PCRDT. En effet,

Plus en détail

Alliance de l industrie touristique du Québec

Alliance de l industrie touristique du Québec Alliance de l industrie touristique du Québec Un marketing agile et coordonné, des ressources financières regroupées Une industrie rassemblée, concertée et représentée Assises du Tourisme 2015 Le projet

Plus en détail

Présentation du CNRFID

Présentation du CNRFID Présentation du CNRFID 1 Le CNRFID Créé en 2008, le CNRFID est cofinancée par : L Etat (DGCIS) Nos adhérents Nos services Objectif Favoriser le déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans

Plus en détail

Portail Maison des Sciences de l'homme

Portail Maison des Sciences de l'homme 1 Portail Maison des Sciences de l'homme Systèmes d information web (WIS) pour MS Content Management Server Peter Stockinger Tel.: 01 49 54 21 83 - Fax.: 01 49 54 22 54 Email: stock@msh-paris.fr Maison

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Exemples d observatoires économiques par Mickaël LE PRIOL 24 juin 2014 Projet EBESM 2 Le Crocis (Paris, Ile-de-France,

Plus en détail

Les formations en organisation

Les formations en organisation Les formations en organisation CNAM - CHAIRE DE DÉVELOPPEMENT DES SYSTÈMES D'ORGANISATION http://www.cnam.fr/lipsor Diplômes de troisième cycle proposés DESS - Développement des Systèmes d'organisation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Présentation de la FNAU et de son club géomatique

Présentation de la FNAU et de son club géomatique Présentation de la FNAU et de son club géomatique Pierre LAVERGNE (ADEUS-Strasbourg) Groupe de Travail géomatique et connaissance des territoires, le Plan de l intervention Portrait de la FNAU et du «réseau

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE REMPLIR LE DOSSIER DE CANDIDATURE A UNE BOURSE COFINANCÉE CRÉDIT AGRICOLE S.A. / MAEE Le ministère français des Affaires étrangères et européennes/maee

Plus en détail

Faisons de la recherche notre force

Faisons de la recherche notre force Faisons de la recherche notre force Référence luxembourgeoise en matière de recherche et d innovation, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) travaille dans les domaines des matériaux,

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Parcours de santé de la personne âgée en Auvergne : adéquation et complémentarité de l offre de soins Laboratoire d accueil : Centre de Recherche Clermontois

Plus en détail

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Toulouse, le 13 novembre 2013 Valérie SAUTEREY Directrice du Centre e-santé The READi for Health project

Plus en détail

Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative. Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014

Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative. Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014 Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014 Qui sommes nous? [ Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

Revue internationale de géomatique

Revue internationale de géomatique Revue internationale de géomatique Lavoisier, 2006 11, rue Lavoisier F-75008 Paris ISSN 1260-5875 ISBN 2-7462-1355-9 Directeur de publication : Patrick Fenouil Edition : Lavoisier 14, rue de Provigny F-94236

Plus en détail

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact Le CNRFID De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact 1 Sommaire Présentation du CNRFID Le CNRFID Nos objectifs RFID/NFC Définitions Le Marché de la RFID Le Marché

Plus en détail

Allocution de cloture Colloque Big Data, le défi du traitement des données

Allocution de cloture Colloque Big Data, le défi du traitement des données Allocution de cloture Colloque Big Data, le défi du traitement des données Paul Fortier Directeur, Institut Technologies de l information et Sociétés (ITIS) Université Laval Université Laval 29 octobre

Plus en détail

Le CRSNG: Un partenaire financier incontournable en matière de R&D et d innovation. Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec

Le CRSNG: Un partenaire financier incontournable en matière de R&D et d innovation. Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec Le CRSNG: Un partenaire financier incontournable en matière de R&D et d innovation Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec ORGANISME SUBVENTIONNAIRE FÉDÉRAL EN SCIENCES NATURELLES

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS

MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS MASTER INFORMATIQUE ET INGENIERIE DES SYSTEMES COMPLEXES PARCOURS SIGNAL ET TELECOMMUNICATIONS Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Nature de la formation : Diplôme national

Plus en détail

2. D.E.S.S. Montage et Gestion de Projet d Aménagement (MGPA)

2. D.E.S.S. Montage et Gestion de Projet d Aménagement (MGPA) 24 2. D.E.S.S. Montage et Gestion de Projets d Aménagement (MGPA) Nous avons reçu les réponses de 6 étudiants sur 29 inscrits à la session d hiver (21%). Âge moyen : 29 ans. Le plus jeune des répondants

Plus en détail

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010 22 juin 2011 L AFD en Outre-mer en 2010 Qui sommes-nous? Un EPIC, sous tutelle des ministères : des Affaires Etrangères et Européennes de l Economie, des Finances et de l Industrie de l Intérieur, de l

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

Le projet SIG n'est pas seulement un projet informatique

Le projet SIG n'est pas seulement un projet informatique Le projet SIG n'est pas seulement un projet informatique Nadine POLOMBO Ecole polytechnique de l'université de Tours Département Aménagement npolombo@univ-tours.fr Le projet SIG n'est pas seulement un

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Designer en Résidence. Pôle de Compétitivité ViaMéca

APPEL A CANDIDATURE. Designer en Résidence. Pôle de Compétitivité ViaMéca APPEL A CANDIDATURE Designer en Résidence Pôle de Compétitivité ViaMéca CONTEXTE : Intégration «durable» du Design dans la stratégie du pôle de compétitivité ViaMéca année 2014 Le dossier de candidature

Plus en détail

La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan

La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr Avec la Région,

Plus en détail

APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION

APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES DANS LE BÂTIMENT ET L'INDUSTRIE APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION LE PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ DERBI Un Pôle de compétitivité se définit comme la combinaison, sur un

Plus en détail

COURS, COLLOQUE, CONFÉRENCE, SÉMINAIRE, SYMPOSIUM

COURS, COLLOQUE, CONFÉRENCE, SÉMINAIRE, SYMPOSIUM LISTE DES ACTIVITÉS DE FORMATION CONTINUE ET ACTIVITÉS ADMISSIBLES COURS, COLLOQUE, CONFÉRENCE, SÉMINAIRE, SYMPOSIUM Ces activités de formation continue ne requièrent pas de formuler une demande de reconnaissance

Plus en détail

Directives sur les bourses pour candidates et candidats au doctorat à l Académie de Mission de l Université de Hambourg

Directives sur les bourses pour candidates et candidats au doctorat à l Académie de Mission de l Université de Hambourg Traduit de l allemand Directives sur les bourses pour candidates et candidats au doctorat à l Académie de Mission de l Université de Hambourg Version 2013 adoptée par le Comité directeur le 25.2.2013 L

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées

Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées International Centre for Pure and Applied Mathematics cimpa@unice.fr ++33 (0) 492 07 7930 ECOLE DE RECHERCHE CIMPA Comment préparer, réaliser puis

Plus en détail

Laboratoire LSIS Jean Claude Hennet. Deux exemples d études en Logistique

Laboratoire LSIS Jean Claude Hennet. Deux exemples d études en Logistique Rencontre Entreprises Recherche Cluster PACA Logistique Laboratoire LSIS Jean Claude Hennet Deux exemples d études en Logistique CODESNET Planification personnel de Compagnies aériennes COllaborative DEmand

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Le mot du Directeur. Une ambition partagée. Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive.

Le mot du Directeur. Une ambition partagée. Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive. Le mot du Directeur Une ambition partagée Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive. Stimulés par l'irruption de la compétition internationale, qui

Plus en détail

Membre du comité des conseillers pour la coopération transfrontalière en Europe

Membre du comité des conseillers pour la coopération transfrontalière en Europe LUCHAIRE YVES Maître de conférences/professeur(e) en Droit Public Institut d Études Politiques d Aix-en-Provence (CHERPA) Adresse professionnelle : I.E.P. 25, rue Gaston de Saporta 13625 Aix-en-Provence

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

Campus PLM de Córdoba

Campus PLM de Córdoba Campus PLM de Córdoba CENTRE DE FORMATION EN GESTION DE CYCLE DE VIE DE PRODUIT (PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT PLM) VERS LA GESTION DE L'INDUSTRIE ET DE L INNOVATION Campus PLM de Córdoba I 1 LE MODELE

Plus en détail

STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE "CITT" Université Moulay Ismaïl

STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE CITT Université Moulay Ismaïl STATUTS CENTRE DE L'INNOVATION ET DU TRANSFERT TECHNOLOGIQUE "CITT" Université Moulay Ismaïl 1 PREAMBULE A l'instar des autres universités marocaines, l'université Moulay Ismail (UMI) doit assurer plusieurs

Plus en détail

Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM - Normandie Université

Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM - Normandie Université Séminaire UEsers du 12 décembre 2014 Université de Rouen Philippe BANCE Président du Conseil scientifique international du CIRIEC CREAM - Normandie Université 1 Un programme financé dans le cadre d un

Plus en détail

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées"

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises Les meilleures initiatives partagées Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées" Groupe AEF est une agence de presse professionnelle d information spécialisée dans les domaines de l Education,

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Pr. Jean-Jacques MONTOIS Recteur de l'ufar

Pr. Jean-Jacques MONTOIS Recteur de l'ufar Message du Recteur Créée à l'issue d'un accord signé entre les Gouvernements de la République française et de la République d'arménie, l'université française en Arménie (UFAR) est devenue l'un des phares

Plus en détail

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance -2018 Medicen Paris Region Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers 24 octobre Relations inter-pôles et inter-clusters nationaux

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

L INSTITUT NATIONAL DE L INFORMATION GÉOGRAPHIQUE ET FORESTIÈRE UN ACTEUR DU NUMÉRIQUE AU SERVICE DES TERRITOIRES

L INSTITUT NATIONAL DE L INFORMATION GÉOGRAPHIQUE ET FORESTIÈRE UN ACTEUR DU NUMÉRIQUE AU SERVICE DES TERRITOIRES L INSTITUT NATIONAL DE L INFORMATION GÉOGRAPHIQUE ET FORESTIÈRE UN ACTEUR DU NUMÉRIQUE AU SERVICE DES TERRITOIRES UN OPÉRATEUR DE RÉFÉRENCE L Institut national de l information géographique et forestière

Plus en détail

Au service De l économie régionale

Au service De l économie régionale Au service De l économie régionale Enquête sur la participation des entreprises bretonnes aux projets européens Contexte BDI a précédemment mené deux enquêtes en 2005 et en 2010 sur la participation des

Plus en détail

Informatique et Systèmes de Communication

Informatique et Systèmes de Communication Informatique et Systèmes de Communication Voyage d'étude 2013 Brochure de parrainage L'EPFL L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne est, avec l'epf de Zurich, l un des deux centres d excellence en ingénierie

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Mission. www.lecinq.org

Mission. www.lecinq.org Mission Stimuler et financer le développement de partenariats de R&D industrie-recherche pour Renforcer l industrie des technologies médiatiques du Québec. 2 Le financement du CINQ Provient du Ministère

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Le référentiel de compétences à l'université, outil d'une politique Qualité : exemple en formation d ingénieurs.

Le référentiel de compétences à l'université, outil d'une politique Qualité : exemple en formation d ingénieurs. Le référentiel de compétences à l'université, outil d'une politique Qualité : exemple en formation d ingénieurs. Philippe Bouillard 1, Frédéric Robert 2, Nadine Postiaux 3 1 BATir (Building, Architecture

Plus en détail

Guide pratique pour partir en ERASMUS à l Universitat Politècnica de Catalunya (UPC)

Guide pratique pour partir en ERASMUS à l Universitat Politècnica de Catalunya (UPC) Guide pratique pour partir en ERASMUS à l Universitat Politècnica de Catalunya (UPC) Mail : jiilviin@hotmail.com 2004 Septembre 2004 Pourquoi partir étudier à l étranger? Perfectionner une langue. Continuer

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

Manifestation de lancement du 7 ème PCRD Paris, 20 octobre 2006. Actions Marie Curie. Georges Bingen

Manifestation de lancement du 7 ème PCRD Paris, 20 octobre 2006. Actions Marie Curie. Georges Bingen Manifestation de lancement du 7 ème PCRD Paris, 20 octobre 2006 Programme spécifique «Personnel» Actions Marie Curie Georges Bingen Chef d unité Bourses Marie Curie Direction Générale Recherche Actions

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER Charte du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier 1 CHARTE du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier (R.H.E.M.) Article 1 -

Plus en détail

Validation par l Ecole doctorale de 30 crédits. Validation par le laboratoire de 30 crédits

Validation par l Ecole doctorale de 30 crédits. Validation par le laboratoire de 30 crédits MAQUETTE DE LA FORMATION DOCTORALE DE L ED SHS N 473 (Offre pour 2014-2015) Le doctorat équivaut à 180 crédits dont 60 crédits pour la formation doctorale et 120 crédits pour la thèse La maquette ci-dessous

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement LCME sous tutelle des établissements et organismes : Université Savoie Mont Blanc Campagne d évaluation

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT Ce texte spécifie des dispositions propres à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE). Ces dispositions ne dérogent en aucune

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques

Paris - Tunis - Casablanca. Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Paris - Tunis - Casablanca Partenaire idéal de vos opérations stratégiques Fondé en 2004, FICOM est un cabinet indépendant d études et de conseil, implanté à Paris, Tunis et Casablanca. Nous accompagnons

Plus en détail

HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM RAPPORT INTERMEDIAIRE

HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM RAPPORT INTERMEDIAIRE HIGH ALTITUDE PHYSIOLOGY AND PHYSIOPATHOLOGY, FROM THE ORGANISM TO THE MOLECULE HAPPOM European Commission Project ALFA n II-0379-FCD RAPPORT INTERMEDIAIRE I. Rappel des objectifs de l action: Développer

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise.

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise. EXPERTISE EXPERTISE COMPTABLE Libérer de la Gestion Quotidienne, Développer la Stratégie d Entreprise. De l'audit au conseil et à la mise en place de missions d'expertise comptable, S&A vous apporte une

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

RÉPARTI EN FONCTION DES BUDGETS $ 9 - $ 2014-15 RAPPORT ANNUEL)

RÉPARTI EN FONCTION DES BUDGETS $ 9 - $ 2014-15 RAPPORT ANNUEL) Faits en bref au sujet du RCDR 2015 Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités déterminé à élargir le contenu numérique pour les activités de recherche

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap)

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Qu est ce que le Programme Santé Cap? Le Programme interuniversitaire de formation en recherche

Plus en détail

Association CORAIL Statuts 2014 STATUTS. COdéveloppement Rhône-Alpes InternationaL CORAIL. l -BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION

Association CORAIL Statuts 2014 STATUTS. COdéveloppement Rhône-Alpes InternationaL CORAIL. l -BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION STATUTS COdéveloppement Rhône-Alpes InternationaL CORAIL l -BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Préambule Du point de vue des membres créateurs de CORAIL, parmi les différentes formes que peuvent revêtir

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION ACTIVITÉS & CHIFFRES CLÉS 2012-2013 Qui sommes-nous? Né de la fusion du service Valorisation / SAIC et du service de la Recherche, la Direction de la

Plus en détail

Certification universitaire en gestion internationale (Université Laval)

Certification universitaire en gestion internationale (Université Laval) Curriculum vitae SERGE A. KABLAN Professeur Département de management Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince 2325, rue de la Terrasse Bureau 1658 Université Laval Québec (Québec)

Plus en détail

LE TELEGRAMME DU CEPLIS

LE TELEGRAMME DU CEPLIS LE TELEGRAMME DU CEPLIS Conseil Européen des Professions Libérales European Council of the Liberal Professions Europäischer Rat der Freien Berufe Le Conseil Européen des Professions Libérales 4 Rue Jacques

Plus en détail

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain)

Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) Compte rendu: Forum régional sur le développement des communautés «Leadership, mobilisation et développement» 29 mai 2010 (Lac Flavrian, Évain) PRÉSENTATION PROGRAMMATION DU FORUM Le leadership et la mobilisation

Plus en détail

Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP)

Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP) Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP) Tenue le 14 juin 2005 à 13h30 par conférence téléphonique Membres en ligne : Stéphane

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

CURRICULUM VITAE HÉLÈNE RICHARD

CURRICULUM VITAE HÉLÈNE RICHARD CURRICULUM VITAE HÉLÈNE RICHARD 16 rue Émile-Pierre Casel, 75 020 Paris 06 61 10 21 37 hbs.richard@gmail.com Née Binder-Schill à Rouen le 08/09/1981 Mariée, un enfant Doctorante en Histoire et Philosophie

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada

Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada Octobre 2014 Bureau du contrôleur général du Canada Importance de l audit Aux termes de la Loi sur la gestion des finances

Plus en détail

Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD?

Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD? Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD? Novembre / Décembre 2008 Par Caroline Gérard Chaque sujet de recherche inscrit dans un appel

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2014-2015

PROGRAMME EIFFEL VADE-MECUM 2014-2015 DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction de la coopération culturelle, universitaire et de la recherche Sous-direction de l enseignement supérieur PROGRAMME

Plus en détail

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Annick Jaton Université Laval Québec, Canada Séminaire d évaluation des besoins en formation des géomètres en Afrique de

Plus en détail