LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT"

Transcription

1 PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et à l émergence de marques 100 % digitales, les organisaons sont aujourd hui confrontées à de nombreuses quesons pour rer profit de ce"e nouvelle donne. Comment combiner les canaux physiques tradionnels (points de vente, téléphone), les canaux digitaux historiques (web, s) et les canaux digitaux plus récents (chat, applicaons mobiles, vidéo, réseaux sociaux, communautés)? Quelles sont les nouvelles a"entes relaonnelles des différents segments de clients? Intervenants : DIRECT ASSURANCE, Bertrand Boin, Business Visionary LA POSTE, Sylvie Joseph, Directrice des programmes de transformaon digitale interne ORANGE BUSINESS SERVICES, Olivier Ondet, Directeur Markeng Animateur : INOVEN ALTENOR, Frédéric Mitève, Senior Manager A RETENIR La Poste souhaite laisser une enère liberté aux clients sur les canaux d accès à uliser. La digitalisaon permet d ajouter de la valeur à la présence physique. A l inverse, avec des clients de plus en plus autonomes sur le Web, Direct Assurance désire privilégier l oul Internet. Les services de chat, qui connaissent un grand succès, perme"ent aux clients de contacter l entreprise sur des plages horaires plus larges que par téléphone. 1/6

2 PRESENTATION DES INTERVENANTS Sylvie Joseph : La Poste c est collaborateurs, 21 milliards d euros de chiffre d affaires (400 millions issus des acvités numériques). Le groupe dispose d un réseau physique fixe (les bureaux de Poste, qui accueillent chaque jour environ deux millions de personnes), d un réseau physique mobile (les facteurs en passe d être connectés) et d un réseau numérique. Bertrand Boin : Direct Assurance est une filiale d Axa, leader sur le marché de l assurance directe. Il y a 20 ans, Axa avait choisi de créer un business model sans agences. Le pari est réussi, avec des clients qui souhaitent, plus que jamais, éviter de se rendre en agence. Depuis 3 ans, je suis chargé de la refonte de notre système d informaon, pour aller encore plus loin dans la digitalisaon, la simplificaon des processus. Olivier Ondet : Le groupe Orange, c est 45 milliards d euros de chiffre d affaires. Près d un ers de l acvité est dédiée aux entreprises. Orange Business Services c est la division qui vend ou conçoit des soluons pour les entreprises. Plus précisément, j apparens au service qui vend des soluons pour la relaon client (centre d appels, processus de digitalisaon des parcours client, etc.) QUELLES PRIORITES POUR LA STRATEGIE DIGITALE? Réseaux sociaux, applicaons mobiles, tablees en points de vente... les canaux se mulplient. Parallèlement, les aentes des clients diffèrent énormément entre les «digital naves» et les personnes plus récentes, voire herméques aux nouvelles technologies. C est le fait de ne pas disposer d agences qui jusfie les prix bas proposés par Direct Assurance. Ce"e parcularité nous pousse à op(miser les canaux proposés à nos clients. A travers nos nombreuses études, il est clairement apparu qu ils revendiquaient leur capacité à se débrouiller seuls sur Internet. De fait, nous avons voulu répondre à cela en donnant notre priorité à un service Web de grande qualité, qui"e à perdre les clients les plus récents à l usage d Internet. C est un choix effectué en connaissance de cause ; ce"e décision direcve nous force à être «au top» sur le parcours Web. 2/6

3 Contrairement aux idées reçues, le client apprécie être sollicité par SMS ou par cela lui évite d être inquiet sur l état de son dossier et de se dire «Il faut que j appelle mon assurance.» Il s agit d éviter les interac(ons contraintes en étant pro-ac(fs dans la rela(on digitale. Notre logique est, à l inverse, de laisser une enère liberté aux clients sur les canaux d accès à uliser. La sasfacon client et la fidélisaon engagent nos stratégies digitales. Il convient d avoir recours au digital pour ajouter de la valeur à notre présence physique. Concrètement, nos facteurs seront équipés d un smartphone pour emporter avec eux les informaons relaves à leur tournée. Cet oul perme"ra également d échanger des pièces avec les clients, le cas échéant de scanner des documents, ou de recueillir des signatures électroniques. OLIVIER ONDET, ORANGE BUSINESS SERVICES Le mariage entre le digital et le physique est une évidence. Les nouvelles offres de la téléphonie mobile qui connaissent un grand succès (B&You, Sosh...) fonconnent sur le canal social, l entraide. Il convient dans ce domaine de s appuyer sur une communauté très acve, afin de lui déléguer une pare de l informaon. Alors que les clients avaient tendance, ces dernières années, à moins uliser les services vocaux, ce parcours connaît un regain de succès en Il y a une tendance à réclamer le choix dans les canaux d accès. Même dans un monde digital, il faut pouvoir parler à quelqu un au moment qui convient. Le digital doit apporter de la valeur dans le parcours physique du client. 3/6

4 Comment connaître avec le plus de précision possible les a:entes des clients? La Poste a l habitude de mener des enquêtes à très grande échelle, auprès de personnes. Nous avons également la chance d accueillir énormément de monde dans nos bureaux de Poste. Enfin, nous sommes extrêmement a"enfs à ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Il s agit de suivre, voire d anciper les besoins du client. Nous menons des enquêtes structurées autour de nos produits et accordons également une grande a"enon aux réseaux sociaux. De plus, nous disposons désormais d un oul d analyse des conversaons du call-center afin de cerner les requêtes les plus courantes formulées par les clients. OLIVIER ONDET, ORANGE BUSINESS SERVICES Nous analysons également les expressions qui reviennent le plus souvent lors des conversaons entre le client et le call-center, ou sur les services de chat. De plus, les informaons ainsi recueillies perme"ent d améliorer la formaon de nos téléconseillers. RETOURS D EXPERIENCE Il faut que le parcours du client soit le plus agréable possible, afin de réduire les taux de chute et d améliorer le taux de sasfacon. Le recours à Internet fonconne très bien pour les souscripons. Il s agit désormais de l adapter de manière plus poussée à la par(e Clientèle ou la par(e Sinistres (avec par exemple l envoi de photographies directement par Internet). Comme les tâches les plus courantes sont désormais accomplies sur Internet, on constate un changement de la nature des appels téléphoniques. C est l urgence et souvent le mécontentement qui jusfie les appels des clients. Il convient donc de former au mieux les téléconseillers à la geson de conflits. 4/6

5 L cons(tue, selon nous, une interac(on lourde et il faut tout me:re en oeuvre pour éviter d y avoir recours. Pour bien saisir le problème d un client, une conversaon téléphonique vaut mieux qu un long texte. Dans ce but, nous tentons d améliorer les pages FAQ. Notre objecf est que les s qui entrent dans l entreprise passent systémaquement par une base de connaissances, afin de repérer les interlocuteurs les plus adaptés pour y répondre. Nous disposons également un moteur de routage de mails pour proposer immédiatement au conseiller la réponse la plus adaptée (par exemple, en indiquant automaquement un lien vers les FAQ.) OLIVIER ONDET, ORANGE BUSINESS SERVICES Les services de chat perme:ent aux clients de nous contacter sur des plages horaires beaucoup plus larges que par téléphone. Mais il convient de proposer le chat au moment opportun dans le parcours du client. Ce système doit être proposé au moment adéquat, on ne peut l imposer à tout prix. Le chat connaît une croissance encore plus importante que l . Mais on ne peut imposer à un conseiller d être «mul-canal». Il convient donc de déployer des ouls de correcon orthographique et d améliorer la formaon du service client. Nous avons recours au chat pour La Banque Postale et La Poste Mobile. C est un oul parculièrement efficace pour les requêtes qui concernent principalement le Service Après Vente, ou bien pour une assistance technique urgente (par exemple, un problème de carte bancaire ou de virement). La Poste note une croissance significave du nombre d s envoyés par les clients. Nous avons fait le choix d une spécialisaon des équipes du service client. Car il est évident qu on ne formule pas une réponse de la même manière au téléphone et par . 5/6

6 LA RELATION CLIENT ET LA QUESTION DE LA GRATUITE Nous sous sommes penchés avec grande a"enon sur l exemple d une société britannique, appartenant à notre groupe, qui a décidé de facturer les actes issus du call-center. Direct Assurance va sans doute suivre cet exemple afin d orienter davantage les clients vers l oul Internet, qui lui restera évidemment gratuit. La Poste a fait des choix différents, pour des raisons historiques. La priorité reste d augmenter la qualité de la relaon client. Il ne doit y avoir aucune différence entre un client qui nous contacte pour une informa(on, et une demande liée au SAV. Pour autant, nous cherchons à valoriser notre site Internet en améliorant les pages FAQ, afin d encourager les ulisateurs à se tourner vers le Web. Comment faire prendre conscience des enjeux de la digitalisa(on à une organisa(on historique comme La Poste? L année 2013 a vu la créaon d une Direcon du numérique, afin d idenfier les grands chaners de digitalisaon. Il s agit en quelque sorte d une «start-up interne» qui mêle des acteurs aux expériences complémentaires, afin d impulser et de conduire le changement. La transformaon du guicheer en conseiller, survenue en 2009, pousse à travailler un autre type de relaons. L agent se trouve désormais au contact direct de la clientèle, ce qui a eu pour effet d augmenter le trafic dans les bureaux de Poste. Ce"e transformaon s est accompagnée d une digitalisaon (par exemple, l achat de mbres via des automates). Au final, le conseiller peut effectuer tout un travail de conseil et de développement business qu il n avait auparavant pas le temps de faire. Je ne crois pas que la créaon de structures spécifiques à la digitalisaon soit une bonne soluon. Ces enjeux n apparennent pas exclusivement au markeng, ne concernent pas uniquement le parcours client... Toute l entreprise doit être pleinement impliquée. Tous les pôles qui voient surgir des idées ne doivent pas hésiter à les tester, afin d analyser les réacons du client. 6/6

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE

LES RESEAUX SOCIAUX SUR MOBILE : RETOURS D EXPERIENCE PROGRAMME Il y a quelques mois, Facebook annonçait une croissance exceponnelle de ses résultats sur terminaux mobiles, laissant entendre que le réseau social avait enfin compris comment générer des revenus

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL LE MARKETING MOBILE AU CŒUR DE LA VALORISATION DE LA RELATION CLIENT Le mobile a chamboulé la nature des interacons que les consommateurs entreennent

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 IV - CIBLAGE & OMNICANAL TOUCHER SON COEUR DE CIBLE PLUS EFFICACEMENT AVEC L EMAILING COMPORTEMENTAL Hier, le cœur de cible d un annonceur était défini par des critères socio-démographiques.

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

PRESENTATION DES INTERVENANTS

PRESENTATION DES INTERVENANTS PROGRAMME Qui aurait prédit que la vague Twier se poursuivrait, et que les taux d ulisaon (nombre d ulisateurs, nombre de tweets et de re-tweets, nombre moyen de followers par abonné ) connueraient à progresser?

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS THINK BIG, START SMALL, MOVE FAST : COMMENT OPTIMISER L'AGILITÉ ET LA PERFORMANCE DE VOS CAMPAGNES GRÂCE AU TAG MANAGEMENT? > Quels sont les retours

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

AMENER LE CLIENT VERS SOI AVEC L INBOUND MARKETING

AMENER LE CLIENT VERS SOI AVEC L INBOUND MARKETING PROGRAMME Le Branding ROIste : u liser la marque pour générer du trafic et de la conversion L Inbound est une des grandes tendances du e-commerce, des sites médias et des marques ; il s agit d amener les

Plus en détail

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN?

MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING MOBILE FIRST : PARTIR DU MOBILE POUR DÉVELOPPER ENSUITE LES AUTRES DEVICES OU OPTER POUR LE RESPONSIVE DESIGN? PROGRAMME La mobilité et la mulplicité des écrans

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS BIG DATA, CRM, MOBILE : OÙ ET COMMENT L HYPERCONTEXTUALISATION GÉNÈRE LA CONVERSION? Lorsqu il s agit d engager le dialogue avec le consommateur,

Plus en détail

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ

LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PARTENAIRES MOBILITE LE MOBILE B2B : UN LEVIER BUSINESS INSOUPÇONNÉ PROGRAMME Le mobile B2B est un sujet extrêmement large qui recouvre de nombreux thèmes. Nous aborderons les probléma(ques liées aux offres

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ

USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PARTENAIRES : E-COMMERCE USER EXPERIENCE ET DATA : AUGMENTER LES CONVERSIONS GRÂCE À UN PARCOURS UTILISATEUR OPTIMISÉ PROGRAMME Comment améliorer le parcours des client en temps réel avec les données collectées

Plus en détail

restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant

restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant LE GUIDE POUR TOUT SAVOIR SUR LA COMMANDE EN LIGNE restaurateurs Ouvrez- vous à la commande en ligne dès maintenant 1 FAITES D INTERNET VOTRE MEILLEUR ALLIÉ POURQUOI OPTER POUR LA COMMANDE EN LIGNE? Vos

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Avril 2013 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 3 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie Échan0llon Pour ce(e étude, un échan0llon

Plus en détail

LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(forma+on(2014(

LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(forma+on(2014( LA BOUSSOLE DU MANAGER Programme(de(formaon(2014( Qui sommes nous? Cadre Technique Fédéral ou entraîneur de Haut Niveau, le sport en général et le basketballenpar=culierontéténoschamps d expression privilégiés,

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PARTENAIRES ENTREPRISE & TRANSFORMATION DIGITALE : TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PROGRAMME Dans des environnements de plus en plus

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Programme «INVESTISSEUR»

Programme «INVESTISSEUR» La plateforme de missions photos Laissez la communauté prendre ou trouver des photos juste pour vous Programme «INVESTISSEUR» Offrez- vous une startup dès 100 Version : 10 février 2015 Dossier confiden,el,

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE

LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING LES RESEAUX SOCIAUX AUTRES QUE FACEBOOK : PINTEREST, INSTAGRAM, VINE PROGRAMME Pinterest, Instagram et Vine connaissent une croissance régulière, qui les posi$onne

Plus en détail

Programme. Formaons. Dans ce livret

Programme. Formaons. Dans ce livret Programme De Formaons Dans ce livret Comptabilité... 3-4 Fiscalité... 5-6 2015 Ges5on... 6 Faites de votre banquier votre allié... 7 Patrimoine social, professionnel et privé... 8-9 Informa5que... 9-10

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

SOCIAL MEDIA : FACEBOOK APPS, GESTION DES PAGES DE MARQUES ET DES CAMPAGNES SUR FACEBOOK

SOCIAL MEDIA : FACEBOOK APPS, GESTION DES PAGES DE MARQUES ET DES CAMPAGNES SUR FACEBOOK PARTENAIRES MARKETING & SOCIAL MARKETING SOCIAL MEDIA : FACEBOOK APPS, GESTION DES PAGES DE MARQUES ET DES CAMPAGNES SUR FACEBOOK PROGRAMME > Que font les grandes marques et les e-marchands e de leur page

Plus en détail

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE?

BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PARTENAIRE ENJEUX DIGITAUX BRANDING VS PERFORMANCE : UN COMBAT GAGNÉ D AVANCE? PROGRAMME «Vous faites plutôt du Branding ou de la Performance?» Une ques%on à laquelle le marketer aguerri répondra : «Ma

Plus en détail

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING

BENCHMARKING TRAINING CONSULTING BENCHMARKING TRAINING CONSULTING Basé en Bretagne, à Rennes, DataMaster dédie son ac4vité aux mé4ers de la Bureau4que depuis plus de quatre ans. Véritable partenaire des distributeurs en solu4ons d impression,

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objec-fs de l enquête.p. 3 Méthodologie p. 4 Résultats Mobilité professionnelle Une

Plus en détail

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

Offre Azimut CONTENT MARKETING. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut CONTENT MARKETING A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Marke3ng de Contenu Ecosytème Editorial Offre & Ou3ls Azimut Content Marke3ng Méthodologie Content management Qui sommes-

Plus en détail

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016

GRATUIT. AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 GRATUIT # AbracadaWeb * Le programme d Animation Numérique à destination des professionnels du tourisme 2015-2016 Nadège Féliers Gîtes de France Ille et Vilaine Chargée «Communication et Numérique» GÎTES

Plus en détail

Lettre de motivation en Suisse et en France

Lettre de motivation en Suisse et en France Rédiger une Lettre de motivation en Suisse et en France 3 ème salon de l emploi transfrontalier 20 et 21 septembre 2012 David Talerman Co-auteur de «Décrocher un emploi en Suisse» Auteur de «Travailler

Plus en détail

Interface Homme- Machine. Interface pour le web

Interface Homme- Machine. Interface pour le web Interface Homme- Machine Interface pour le web Ergonomie du web : Importance Web U7lisateurs novices et nomades (accès libre) Ergonomie des interfaces Web 62% des acheteurs en ligne abandonnent au moins

Plus en détail

DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors.

DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors. DOMITYS: L G 1 N, DOMITYS, filiale d AEGIDE, Leader français des Résidences Services Seniors. Il s agit de résidences non médicalisées proposant des acvités d hôtellerie, des services à la personne, et

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS

BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PARTENAIRES E-COMMERCE BENCHMARK CONCURRENTIEL PERMANENT : PRIX, CONDITIONS, PROMOTIONS, INNOVATIONS PROGRAMME Alors que le taux d équipement d appareils numériques explose, les consommateurs passent de

Plus en détail

Mon Restaurant et L Internet

Mon Restaurant et L Internet Service Attitude Mon Restaurant et L Internet Programme de forma4on, de mise en place et de suivi pour 4rer profit de la communica4on digitale des4né spécifiquement à vous, restaurateurs Septembre 2012

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

LES START-UPS AU SERVICE DE LA DIGITALISATION INTERNE DES ENTREPRISES LE CO-DÉVELOPPEMENT START-UPS / GRANDS GROUPES

LES START-UPS AU SERVICE DE LA DIGITALISATION INTERNE DES ENTREPRISES LE CO-DÉVELOPPEMENT START-UPS / GRANDS GROUPES PARTENAIRES : COMMISSION START-UPS LES START-UPS AU SERVICE DE LA DIGITALISATION INTERNE DES ENTREPRISES LE CO-DÉVELOPPEMENT START-UPS / GRANDS GROUPES PROGRAMME La Digitalisaon interne des organisaons

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION

SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION PARTENAIRES MOBILITÉ SITE MOBILE OU APPLICATION? TELLE EST LA QUESTION PROGRAMME Selon le cabinet Gartner, seules 0,01 % des applicaons sont rentables... Ce constat nous amène à penser que pour la majorité

Plus en détail

Lettre de prospective n 48 janvier 2015

Lettre de prospective n 48 janvier 2015 FriedlandPapers Lettre de prospective n 48 janvier 2015 LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES : DE LA STRATÉGIE À L ORGANISATION Henri Hamon Économiste à la CCI Paris Ile-de-France I l ne fait aucun

Plus en détail

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION

CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION CATALOGUE 2015 Forma!ons courtes PARCOURS TRADUCTION - 21, rue d Assas 75270 Paris Cedex 06 Tél. : +33(1) 42 22 33 16 Fax : +33 (1) 45 44 17 67 forma!on.con!nue@isit-paris.fr - www.isit-paris.fr Etablissement

Plus en détail

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014

Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 Rencontres des mé?ers du gros œuvre ANNECY 2014 LES 7 CLES POUR UN SITE INTERNET EFFICACE www.internetbusinessbooster.com Table des ma?ères LE PRINCIPE DE BASE POUR UN SITE QUI PARTICIPE AUX VENTES p.

Plus en détail

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm

#GoSocial. solutions de marketing communautaire & social crm #GoSocial La révolution du Social Média Depuis quelques années, les médias sociaux ont métamorphosé le paysage du web et les modes de communication entre les individus et les marques. Hier encore spectateurs,

Plus en détail

Construire sa présence sur le web? Atelier Webmarketing 2013 Yves Vandeuren Be Quiet

Construire sa présence sur le web? Atelier Webmarketing 2013 Yves Vandeuren Be Quiet Construire sa présence sur le web? Atelier Webmarketing 2013 Yves Vandeuren Be Quiet Yves Vandeuren Services : Conseils en Marke-ng // Digital Ges-on de projets Web Forma-on, organisa-on de conférences

Plus en détail

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur

Accompagnement. Devenir & Etre Entrepreneur Accompagnement Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa;vité Approches collabora;ves Intelligence collec;ve Devenir & Etre Entrepreneur Marie-Christine Cornou Consultante - Coach

Plus en détail

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1

MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier. 11/10/2013 MyCloud3D FF2i 1 MyCloud3D ou la 3D au service de l immobilier 1 MyCloud3D en un clin d oeil : une jeune pousse innovante Créée en Mars 2013, MyCloud3D est une société spécialisée dans la créa3on de contenus 3D diffusés

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

DÎNER EBG 500. 3 avril 2014. Première pare Tout sur la Bitcoin Economy

DÎNER EBG 500. 3 avril 2014. Première pare Tout sur la Bitcoin Economy DÎNER EBG 500 3 avril 2014 Première pare Tout sur la Bitcoin Economy > Qu'est-ce que Bitcoin? Quels sont les grands principes de fonconnement de ce"e " devise "? Qui en sont les éme"eurs? > Comment la

Plus en détail

Édition partagée de documents

Édition partagée de documents Édition partagée de documents ì 1 Brigi&e Denis b.denis@ulg.ac.be Perrine Fontaine pfontaine@ulg.ac.be 2 Introduction théorique Mar:n, S. (2011) h&p://tel.archives- ouvertes.fr/tel- 00684778/ Les éditeurs

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier

Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Le logiciel sur tablette qui révolutionne la gestion de chantier Rendez-vous sur www.batiscript.com Avant-propos 2 «Notre objec*f est de contribuer à l améliora*on de la produc*vité et des condi*ons de

Plus en détail

LE MEDIA COURRIER EST- IL UN FACTEUR DE RÉUSSITE ET DE BUSINESS?

LE MEDIA COURRIER EST- IL UN FACTEUR DE RÉUSSITE ET DE BUSINESS? UN FACTEUR DE RÉUSSITE Témoignage préparé par Salvatore Spatafora - Directeur Marke3ng Mul3canal France et Interna3onal 1 210 ans d histoire, et une nouvelle page de son histoire qui s écrit du VPCiste.

Plus en détail

Arbre à problemes et Arbres à objectifs

Arbre à problemes et Arbres à objectifs Arbre à problemes et Arbres à objectifs CAUSES D ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES è Problèmes commerciaux q Marché mal ciblé q Clientèle poten3elle surévaluée q Délais de paiement clients sous évalués q

Plus en détail

AE-SCM Newsletter - Octobre 2010. La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model

AE-SCM Newsletter - Octobre 2010. La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model Newsletter La lettre d information officielle sur le esourcing Capability Model Sommaire Edito En route vers la troisième conférence... p 2 Troisième conférence annuelle Programme... p 2 Retour d expérience

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Révélateur de nouvelles mobilités modifiant le travail Quelques «idées» sur l évolu=on du travail vers plus ou moins de mobilité au service de la créa=on d avantages

Plus en détail

Domaines Skiables de France 08 octobre 2014

Domaines Skiables de France 08 octobre 2014 Domaines Skiables de France 08 octobre 2014 Notre vision A Val Thorens, nous sommes convaincus que la sta5on de montagne de demain sera celle qui saura élever son niveau d excellence et qui saura créer

Plus en détail

Managment de la qualité Management de la qualité ISO 9001, 14001, 18001 iso TS...

Managment de la qualité Management de la qualité ISO 9001, 14001, 18001 iso TS... 1 sur 6 08/09/2012 21:38 Managment de la qualité Management de la qualité ISO 9001, 14001, 18001 iso TS... FAQ Rechercher Membres Groupes S enregistrer Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés

Plus en détail

Réaliser un site Internet a.rac0f

Réaliser un site Internet a.rac0f Réaliser un site Internet a.rac0f Un site attractif Un site attractif pour qui? Ø Les moteurs de recherche Ø Clients, nouveaux visiteurs, prospects Un outil de communication, pour faire savoir! LES 7 RÈGLES

Plus en détail

Les hommes cadres et l égalité professionnelle

Les hommes cadres et l égalité professionnelle Les hommes cadres et l égalité professionnelle Sondage Ifop pour Mercredi C Papa présenta)on publique Vendredi 12 décembre 2014 Contexte et objec+fs de l étude En Juin 2014, l associa+on mercredi- c- papa

Plus en détail

En ligne depuis Vendredi 24 Octobre 2014, 16 heures

En ligne depuis Vendredi 24 Octobre 2014, 16 heures En ligne depuis Vendredi 24 Octobre 2014, 16 heures DOSSIER DE PRESSE presse@touscuistots.fr Décembre 2014 Sommaire Qu est-ce que TousCuistots.fr? Pourquoi ce site? Comment ça fonctionne? Pour qui? Nos

Plus en détail

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant En 2014, les a=entes sont claires et concordantes Pour les pa-entes et les correspondants : Accompagnement expert et personnalisé pendant et

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Les femmes et la cyberconsommation. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices.

DIRECT ASSURANCE. Les femmes et la cyberconsommation. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices. Etude Direct Assurance Juin 2012 - Focus sur les cyberconsommatrices Juin 2012 DIRECT ASSURANCE Les femmes et la cyberconsommation Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles de tous les passionnés! née d un constat Actuellement,

Plus en détail

Enjeux de la commande publique durable. le cas des logements sociaux

Enjeux de la commande publique durable. le cas des logements sociaux Enjeux de la commande publique durable le cas des logements sociaux Achat public durable : Défini

Plus en détail

Oser. Une Idée... l Entreprise. Semaine CREDIGE Module d ouverture. 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi. Objec'fs du module

Oser. Une Idée... l Entreprise. Semaine CREDIGE Module d ouverture. 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi. Objec'fs du module Semaine CREDIGE Module d ouverture Objec'fs du module Les projets d équipes Oser Une Idée... l Entreprise L encadrement Programme Jour 1 26 au 30 Janvier 2015 Ecoles des Mines d Albi Jour 2 Jour 3 Jour

Plus en détail

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques Sarah Landry, Ph. D. Professeure- chercheuse Faculté des sciences de l éduca*on Université de Montréal Courriel: sarah.landry@umontreal.ca

Plus en détail

OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 OFFRE MIX MARKETING : créateur de consommateurs A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 01 Créateur de consommateurs Générateur de leads Offre & Ou@ls Azimut Inbound & Outbound Marke@ng. Méthodologie.

Plus en détail

Offre de formation Marie Edery

Offre de formation Marie Edery Offre de formation Marie Edery Ecrire et communiquer à l ère du digital Expression écrite & orale Marketing & Communication Print & Nouveaux médias Inter & Intra A propos de Marie Edery Professionnelle

Plus en détail

Le contrôle fiscal anno 2013

Le contrôle fiscal anno 2013 Le contrôle fiscal anno 2013 Carlos SIX! Administrateur général de la Fiscalité SPF Finances Ges$on des risques Contrôle fiscal CRM & Tolérance zéro ONDEMENT OBJECTIFS STRATEGIQUES Etude externe 2010 constata$ons

Plus en détail

L écoute des signaux porteurs d une d innova&on

L écoute des signaux porteurs d une d innova&on Journée d étude Mercredi 28 novembre 2012 Innova&on et changement dans les ins&tu&ons sociales : une perspec&ve de développement durable L écoute des signaux porteurs d une d innova&on Conférenciers Mar&ne

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

CX Print SA - Plane- Ville 24-1955 Chamoson - Tél +41 27 306 46 33 - Fax +41 27 306 46 77 info@cxprint.ch - www.cxprint.ch

CX Print SA - Plane- Ville 24-1955 Chamoson - Tél +41 27 306 46 33 - Fax +41 27 306 46 77 info@cxprint.ch - www.cxprint.ch Ges%on documentaire Concept : La ges%on documentaire Numériser et indexer vos documents papiers Indéxer vos documents numériques (Word, excel, powerpoint...) Archivage de vos documents papiers Serveur

Plus en détail

PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR ET POUR LE SUPPORT

PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR ET POUR LE SUPPORT PARTENAIRES MOBILITÉ PUBLICITÉ MOBILE : LES FORMATS QUI MARCHENT POUR L ANNONCEUR PROGRAMME On ne peut aujourd'hui rester de marbre face aux bouleversements que provoque le mobile... Les annonceurs les

Plus en détail

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET

TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET 10 étapes pour TROUVER DES CLIENTS PAR INTERNET Une publica,on L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est directeur et fondateur de Neocamino. Neocamino accompagne plus de 100 PME et TPE dans la réalisa,on

Plus en détail

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet

Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Les 10 étapes clés pour trouver des clients par internet Guide pour les entreprises de Home Staging 1 L auteur : Adrian Measures Adrian Measures est responsable du marke@ng sur internet et fondateur de

Plus en détail

DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES

DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES partenaires télécom et mobilité : DÉPLOIEMENT 4G ET FIBRE : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES PROGRAMME Ce début d année 2014 marque notre rendez-vous annuel autour du très haut débit. La 4G est à la fois

Plus en détail

LE RÔLE DES TÉLÉCOMS ET DE L'IT DANS LA SMART CITY DE DEMAIN

LE RÔLE DES TÉLÉCOMS ET DE L'IT DANS LA SMART CITY DE DEMAIN partenaires télécom et mobilité : LE RÔLE DES TÉLÉCOMS ET DE L'IT DANS LA SMART CITY DE DEMAIN PROGRAMME Les villes de demain seront des organismes vivants qui doivent relier l espace urbain, les savoirs,

Plus en détail

L essentiel de la communication Web To Store

L essentiel de la communication Web To Store L essentiel de la communication Web To Store Mul-diffusion Cross- Canal Vos Médias Enseigne CRM- Retail Op-misé Cross- Canal Click & Collect avec paiement intégré Si on vous dit que nous avons la solu-on

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

Annexes Condi+ons générales de vente

Annexes Condi+ons générales de vente Annexes Condi+ons générales de vente Les présentes sont conclues entre : La société VIGICORP, SAS au capital de 150 000, société de droit français, élisant domicile 16 boulevard Charles de Gaulle 44800

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Sécuriser et enrichir les transactions financières. URYX Capital

Sécuriser et enrichir les transactions financières. URYX Capital Sécuriser et enrichir les transactions financières URYX Capital Confiden'aly Agreement This agreement is to acknowledge that the informa4on provided by URYX Capital in this business plan is unique to this

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

La méthode ignorée de 99 % de Photographes, qui va transformer 90 % des visiteurs de votre Site Internet en Clients!

La méthode ignorée de 99 % de Photographes, qui va transformer 90 % des visiteurs de votre Site Internet en Clients! La méthode ignorée de 99 % de Photographes, qui va transformer 90 % des visiteurs de votre Site Internet en Clients! Chris&an Scherrer Transformez 90 % des visiteurs de votre site internet en clients En

Plus en détail

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites Design & conception de site web optimisé SEO augmentez la conversion sur vos sites Consultant web indépendant, mon approche en conception de site internet est centrée utilisateurs, prend en compte vos

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE MARKETING A LA PERFORMANCE

TOUT SAVOIR SUR LE MARKETING A LA PERFORMANCE PROGRAMME Après le succès de la première édion en 2012, Criteo renouvelle son grand Quizz de la rentrée! A travers un système de votes interacfs sur le Markeng à la performance, nous aborderons les thèmes

Plus en détail

FORUM CETO 2012 SOCIAL MEDIA & TOUR-OPERATING. Anne-Servane LASSERRE Marketing Director contact@milky.fr

FORUM CETO 2012 SOCIAL MEDIA & TOUR-OPERATING. Anne-Servane LASSERRE Marketing Director contact@milky.fr FORUM CETO 2012 SOCIAL MEDIA & TOUR-OPERATING Anne-Servane LASSERRE Marketing Director contact@milky.fr Nos Services Social Strategy Défini1on LES SERVICES & PRODUITS MILKY Nos Produits Forma1ons et Séminaires

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

Speed up your business

Speed up your business Speed up your business 1 Sommaire 1. Un concept innovant de communica3on cross media 2. Les Ou3ls UpMyCom a. Plateforme de Blog b. Plateforme de Quiz - Communica3on externe - Communica3on interne c. Jeux

Plus en détail

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable

Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Innovations au service du Tourisme et de l Hôtellerie Durable Equalto et Evalto deux familles d outils innovants pour la conduite de projets touristiques durables Bruno Carlier Président de la Cité de

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

DIGITAL INSURANCE. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0

DIGITAL INSURANCE. A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Offre Azimut DIGITAL INSURANCE A l a&en)on de : Date de remise : Version : 3.0 Préambule 01 Muta4ons comportementale et technologique! Les réformes : Loi Hamon, ANI, SII accompagnent les évolu?ons sociétales

Plus en détail

Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs. Commerçants. Gouvernements. Transformateurs

Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs. Commerçants. Gouvernements. Transformateurs Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs Ne savent pas : Que planter? Où bien vendre? Comment vendre? Transformateurs Ne peuvent pas bien : Prévoir leurs appro. (stocks?) Planifier

Plus en détail