2A SI. 2 - Architecture des systèmes de communication. 2.3 Réseaux locaux. Stéphane Vialle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2A SI. 2 - Architecture des systèmes de communication. 2.3 Réseaux locaux. Stéphane Vialle"

Transcription

1 2A SI 2 - Architecture des systèmes de communication 2.3 Réseaux locaux Stéphane Vialle Support de cours élaboré avec l aide de l équipe pédagogique du cours de SI 2.3 Réseaux locaux Normalisation IEEE 802 IEEE Ethernet Principes d accès au réseau Méthode d accès CSMA/CD Format de trame Ethernet et ses supports Ethernet commuté IEEE WiFi Topologie Portées Interopérabilité Aperçu du token ring (IEEE 802.5) 2 1

2 2.3 Réseaux locaux Normalisation IEEE 802 IEEE Ethernet Principes d accès au réseau Méthode d accès CSMA/CD Format de trame Ethernet et ses supports Ethernet commuté IEEE WiFi Topologie Portées Interopérabilité Aperçu du token ring (IEEE 802.5) 3 Des LANs et d Ethernet en particulier Pourquoi étudier le protocole Ethernet : C est le protocole de réseaux locaux (LAN) le plus répandu Il permet de comprendre les problématiques posées aux niveaux 1 et 2 du modèle OSI Il permet de comprendre les caractéristiques communes aux réseaux locaux Il a su évoluer et se transformer pour devenir un protocole incontournable dans les réseaux locaux filaires, sans-fils et même dans les réseaux distants 4 2

3 Petit historique 1970: AlohaNet, réseau sans-fil de l université d Hawai Média partagé «l ether» entre les participants 1973: Xerox reprend les principes d Alohanet et invente Ethernet (10Mbps filaire) Ethernet v2 en 1982, ensuite normalisé «802.3» en : IBM normalise Token-Ring à 4Mbps (802.5) 1986: FDDI 100Mbps (Fiber Distributed Data Interface) 1995: Naissance de Fast Ethernet (802.3u) 1997: naissance du WIFI (802.11) et généralisation des commutateurs Ethernet Mode Full-duplex, et services complémentaires VLAN, QoS 1998: Naissance de Gigabit Ethernet (802.3z, 802.3ab, ) 2002: Naissance de 10 Gigabit Ethernet (802.3ae) 5 Les caractéristiques des LANs Caractéristiques communes à tous les LAN Réseau multipoint Support de la diffusion Format d adresse «MAC» Trame LAN Adresse de diffusion Adresse de diffusion Caractéristique spécifique Méthode d accès au support partagé CSMA/CD pour l Ethernet d origine Jeton pour Token-Ring et FDDI, Adresse de diffusion Evolutivité grâce à un effort de normalisation (IEEE 802) 6 3

4 Normalisation IEEE 802 Adresse MAC Adresses physiques / MAC : - Adresses des cartes d interface réseau (NIC) - Adresses MAC OSI niveau 2 - Une adresse unique par carte (toutes différentes) - Adresses NON recyclées (théoriquement) - Adresse sur 48 bits : adresses possibles - Adresses pour carte Ethernet ou Token-Ring ou Mais certaines cartes permettent de redéfinir leur adresse MAC!!! - Bien pour résoudre des pbs de licences. - Mais pose d autres pbs Au départ les adresses MAC sont réparties par fabricants, par tranches: Mais après rachat d une autre société ça se complique 7 Normalisation IEEE 802 Adresse MAC L adresse physique / MAC est aussi appelée adresse Ethernet dans le cas de ce réseau Format d une adresse MAC (6 octets) Individuelle / Diffusion Adresse individuelle : Adresse Multicast : Adresse broadcast : C C FF-FF-FF-FF-FF-FF C:\MONWINDOWS> ipconfig /all Carte Ethernet Connexion au réseau local : Adresse physique : 00-1F-16-F5-B4-7A Carte Ethernet Connexion au réseau sans-fil : Adresse physique : 00-B1-42-A3-BF

5 Normalisation IEEE 802 Structuration en couches Décomposition des couches 1 et 2 du modèle OSI : LLC : service unifié pour la couche réseau (couche du dessus) MAC (filaire) ou (wifi) : protocole CSMA/CD ou CSMA/CA couche physique : plusieurs sous-couches, spécifiques au support, au système de câblage ou à la bande de fréquence, au codage LLC MAC ou Niv 2 LLC : Logical Link Control (optionnel) MAC : Medium Access Control Couche physique Niv 1 Support filaire ou radio Réseaux locaux Normalisation IEEE 802 IEEE Ethernet Principes d accès au réseau Méthode d accès CSMA/CD Format de trame Ethernet et ses supports Ethernet commuté IEEE WiFi Topologie Portées Interopérabilité Aperçu du token ring (IEEE 802.5) 10 5

6 Principes d accès au réseau Pb similaire à la prise de parole dans une assemblée Des idées de solutions inspirés de la vie réelle et de l expérience et des réalisations variées : Méthodes aléatoires / émission libre et collisions / à contention Méthodes déterministes / circulation de jetons et des méthodes hybrides 11 Principes d accès au réseau Solutions envisagées : Présidence: - un président de séance donne le droit de parole comme il veut Plages temporelles: - chaque orateur doit répartir son discours sur une ou plusieurs plages temporelles Droit de parole planifié: - un droit de parole circule (jeton) selon un (Token-Ring) ordre prédéterminé (Token-Bus) - pour parler il faut avoir le jeton - à la fin de son discours on passe le jeton 12 6

7 Principes d accès au réseau Solutions envisagées : Règle d impolitesse : - on prend la parole dés que l on veut parler! - si cacophonie : - on répète en suivant des règles de priorité - on répète au bout d un délais aléatoire Règle de politesse : - on ne coupe pas la parole à un orateur (CSMA/CA) - mais difficile à réaliser : - délais de transmission sur les supports on croit que le support est libre! - si cacophonie : - on répète en suivant des règles de priorité (CSMA/CR) - on répète au bout d un délais aléatoire (CSMA/CD) 13 Le principe fondateur d Ethernet Maître Des protocoles maître - esclave... SDLC, HDLC... Esclaves... au premier des réseaux locaux: Ethernet 14 7

8 Méthode d accès Topologie en bus 100 noeuds MAXI sur un segment 10BASE5 Rayon de cintrage minimal du câble de 25 cm Charge 50 Ohms (isolée) 2,5 m Minimum ( sur bandes noires) Charge 50 Ohms (sur terre INFORMATIQUE) 500 m longueur MAXI d un segment 10BASE5 Le premier réseau Ethernet (10 BASE 5) est un bus physique matérialisé par un câble coaxial Pour organiser l accès au support partagé, il convient de respecter des règles: la méthode d accès CSMA/CD 15 Principe de politesse Méthode d accès Le protocole CSMA/CD J écoute Je peux émettre J écoute Stratégie LBT : Listen Before Talk J attends avant d émettre Mais une collision est toujours possible Collision 16 8

9 Méthode d accès Le protocole CSMA/CD Comment être certain de toujours pouvoir détecter une collision? A Prenons le cas extrême où deux machines se trouvent aux extrémités du câble (distance D) B Émission par A du début de la trame Propagation de la trame (vitesse V) Juste avant de recevoir la trame de A, B émet une trame Propagation de la collision (vitesse V) 17 A Méthode d accès Le protocole CSMA/CD Prenons le cas extrême où deux machines se trouvent aux extrémités du câble (distance D) B Émission par A du début de la trame Propagation de la trame (vitesse V) Juste avant de recevoir la trame de A, B émet une trame A doit encore être en train d émettre pour détecter la collision Propagation de la collision (vitesse V) Il faut que A émette un minimum de bits (64 octets) La longueur maximum du réseau est bornée (RTD max fixé Round-Trip Delay time) 18 9

10 Méthode d accès Le protocole CSMA/CD Chronogramme simplifié A émet une trame Pour A le réseau est libre A B Propagation de la trame de C : A détecte une collision Timeout-A Après son timeout A voit le réseau libre: il ré-émet sa trame C Pour C le réseau est libre C émet une trame Timeout-C Propagation de la trame de A : C détecte une collision Time-LBT Après son timeout C voit le réseau occupé: il attend qu il soit libre Fin de propag. de la trame de A : réseau libre, C émet à nouveau 19 Méthode d accès Le protocole CSMA/CD Stratégie LBT : - Listen Before Talk, émet si la ligne est libre Protocole CSMA/CD : - Carrier Sense Multiple Access/Collision Detection Collision possible / fréquentes : - Détection : détection de surtensions (signe de collision!!) - Réaction : tentative de ré-émission après un délai aléatoire en fait : Courte émission de «brouillage» pour prévenir les autres stations qu une collision a eu lieu Attente d un délai pseudo-aléatoire, exponentiellement croissant si la collision ne se résout pas - Et entre 2 trames : attente d un délai intertrame 20 10

11 Automate plus détaillé Méthode d accès Le protocole CSMA/CD Support libre Trame prête Ecoute Emission et écoute Attente de trame à émettre Détection de Collision Fin de temporisation Emission d une trame en CSMA/CD Emission JAM Attente délais Backoff Fin d émission JAM Fin de transmission Sans collision 21 Méthode d accès Conséquences de CSMA/CD Protocole half-duplex par nature (on écoute ce qu on dit pour détecter une éventuelle collision) Croissance exponentielle du nombre des collisions au-delà du seuil de saturation Seuil de saturation dépendant du trafic (longueur des trames) Bande passante exploitable 40% Ex. sur Ethernet à 10Mb/s : 10 Charge du bus Mbit/s 3 à 4 Mbit/s 0 Trafic demandé 10 Mbit/s 22 11

12 Ethernet : format de la trame Préambule : synchronisation (transmission série asynchrone) DA : Adresse destination, SA : Adresse source lg : longueur des données, ou type : protocole transporté Data : longueur minimale de 46 octets de données pour garantir le bon fonctionnement du protocole Bourrage si nécessaire FCS : CRC pour le contrôle des champs DA, SA, lg/type et Data (CRC : encodage pour le contrôle d intégrité d un paquet) Taille des trames : entre 72 et 1526 octets 23 Ethernet et ses supports Caractérisé par le triplet X BASE Y X: débits BASE (bande de base) Y : type de support 10 BASE 5 et 10 BASE 2 : 10 Mb/s sur câble coaxial 10 BASE T : 10 Mb/s sur paires torsadées (twisted pairs) 10 BASE F : 10 Mb/s sur fibre optique 100 BASE T : 100 Mb/s sur paires torsadées 1000 BASE T : 1 Gb/s sur paires torsadées 10G BASE T : 10 Gb/s sur paire torsadées 24 12

13 Ethernet et ses supports Du bus physique au bus logique 10 BASE 5 et 10 BASE 2 sont deux moutures anciennes d Ethernet se basant sur un bus physique sous forme de câble coaxial Le Hub, ou répéteur ou concentrateur à remplacé la topologie physique par une étoile, tout en conservant la topologie logique en bus Hub 10 BASE 2 25 Ethernet et ses supports Hub et 10 BASE T Nouveau support physique, la paire torsadée UTP (Unshielded Twisted Pair) STP (Shielded Twisted Pair) FTP (Foiled Twisted Pair) Catégories de câble (norme ISO/IEC IS 11801à Ex: Cat 5, bande passante 100MHz UTP STP Nouvelle connectique RJ45 FTP 26 13

14 Ethernet et ses supports Hub et 10 BASE T Nouveau support physique, la paire torsadée Station Ethernet Interface MDI (Medium Dependant Interface) Pin Signal Description 1 TX+ Tranceive Data+ 2 TX- Tranceive Data- 3 RX+ Receive Data+ 4 n/c Not connected 5 n/c Not connected 6 RX- Receive Data- 7 n/c Not connected 8 n/c Not connected Hub Ethernet Interface MDI-X Pin Signal Description 1 RX+ Receive Data+ 2 RX- Receive Data- 3 TX+ Tranceive Data+ 4 n/c Not connected 5 n/c Not connected 6 TX- Tranceive Data- 7 n/c Not connected 8 n/c Not connected 27 Ethernet et ses supports Cascade de hubs Câble droit Câble croisé 100m 100m Câble croisé 100m Câble croisé 100m Un seul domaine de collisions 100m 500 m, 4 hubs max en 10 BASE T 210 m, 2 hubs max en 100 BASE T Le nombre maximal de hub en cascade autorisé est limité par le respect du RTD maximal (51,2µs en 10 BASE) 28 14

15 La commutation Ethernet Du Hub au commutateur Adresse Port A 1 B 2 C 3 Répéteur (Hub) Commutateur (switch) port 1 port 2 port 3 A B C Média partagé Média commuté Le commutateur met fin à transmission systématique par diffusion sur tous les ports. 29 La commutation Ethernet Le commutateur La trame n est transmise que sur un seul port de sortie Sauf les trames à destination multicast ou broadcast La bande passante globale augmente avec le nombre de ports Port 1 - ether1 Port 2 - ether2 Port 3 - ether 3 Port 4 - ether 4 Port 5 - ether 5... Etc. Auto-apprentissage de la table de commutation ether

16 La commutation Ethernet Auto-apprentissage du commutateur Que se passe-t-il si : on déplace une station? on ajoute un 2 nd lien entre les switchs? 31 La commutation Ethernet Segmentation des domaines de collision Commutateur Ethernet Hub 10BASE-T Hub 10BASE-T Domaine de collision Domaine de collision Domaine de collision Le commutateur permet de segmenter les domaines de collision et donc d étendre la dimension des réseaux (distance et nombre d hôtes)

17 La commutation Ethernet La fin de CSMA/CD Les tampons mémoire du commutateur permettent de réaliser des communications full-duplex plus de CSMA/CD CSMA-CD Full Duplex (802.3x): aucun risque de collision : la station peut émettre et recevoir simultanément CSMA-CD Half Duplex: Le mécanisme de détection de collision d Ethernet, impose à la station d écouter ce qu elle émet 33 La commutation Ethernet service compris (la QoS) La QoS devient possible grâce à l ordonnancement de files d attente Un «Tag» de priorité est soit ajouté à la trame par le client, soit défini par port dans une table du commutateur Priorité haute Priorité normale Priorité haute Priorité moyenne Tag Tag Trames taggées 34 17

18 Services liés à la commutation La segmentation par VLAN Les Virtual LAN (VLAN) définissent des domaines de broadcast hermétiques La communication entre VLAN doit passer par un équipement intermédiaire Ex: un routeur IP VLAN 1: ports 1, 2 VLAN 2: ports 3, 4 Commutateur Port 1 Port 2 Port 3 Port 4 A B C D E VLAN1 VLAN2 35 Services liés à la commutation QoS et VLAN: le tag 802.1Q Dest Src Length/Type Data FCS Dest Src Protocol Control Length/Type Data Id Info FCS Recompute FCS Priority VLAN-Id CFI (Canonical Format Indicator) Flag d encapsulation Token-Ring Rmq : la réalité est encore un peu plus compliquée 36 18

19 Services liés à la commutation VLAN répartis sur plusieurs swicthes Commutateur A Port 1 Port 2 Port 3 Port 4 Tag Tag Commutateur B Tag Port 1 Port 2 Port 3 Port 4 Tag VLAN1 VLAN2 VLAN3 A B C D E F G H VLAN1 VLAN2 VLAN3 Sur certains ports, les trames sont étiquetées (tagging) pour identifier les VLANs auxquelles elles appartiennent IEEE 802.1Q Chaque port en mode usuel («access»), est associé à 1 VLAN En interne le Commutateur ajoute le tag Le tag persiste sur les liaisons taggées (dites «trunk») Le tag est retiré à la sortie d un port en mode «access» Réseaux locaux Normalisation IEEE 802 IEEE Ethernet Principes d accès au réseau Méthode d accès CSMA/CD Format de trame Ethernet et ses supports Ethernet commuté IEEE WiFi Topologie Portées Interopérabilité Aperçu du token ring (IEEE 802.5) 38 19

20 1997: WiFi Aspects radio: évolutions Transmission DSSS (Direct Spread Spectrum Sequencing) / Bande 2,4GHz / débit max 2Mbps 1999: «b» et «a» b: Codage CCK (Complementary Code Keying) / bande 2,4GHz / débits à 5,5Mbps et 11Mbps a: modulation OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) / bande 5GHz / un débit max 54Mbps 2003: g OFDM / bande 2,4GHz / débit max 54Mbps 2009: n MIMO (Multiple Input, Multiple Outputs) / Bandes 5GHz ou 2,4GHz /débit max 100Mbps 39 WiFi Aspects radio: infrastructure AP DS: Distribution System BSS ESS Un réseau utilise la notion de cellules Cellule: BSS (Basic Service Set), gérée par une borne (Access Point) Les bornes sont reliées au réseau distributeur par le DS L ensemble des cellules forme l Extended Service Set (ESS) 40 20

21 WiFi Aspects radio: portée du réseau Problématiques: Couvrir les zones utiles Ne pas couvrir trop (notamment à l extérieur) Planifier le plan de fréquences (canaux utilisés) Ch1 Ch6 Ch11 Paver sans discontinuité Recouvrement avec des fréquences différentes 41 WiFi : portées intérieures Théorie : plus on s éloigne de la borne et plus le débit diminue : - atténuation du signal - protocole qui évolue pour être plus robuste, mais qui augmente le trafic de contrôle Pratique : les zones de débit identique sont moins régulières (lobes de l antenne, réflexion sur l environnement ) 42 21

22 WiFi La méthode d accès CSMA/CA «collision avoidance» La problématique Le support est partagé (Multiple Access) Il faut écouter avant de parler (Carrier Sense) Mais il n est pas toujours possible de détecter une collision : Ex: A ne voit pas C, donc ne détecte pas que C a commencé à parler, et n évite pas la collision sur B A B C 43 WiFi La méthode d accès CSMA/CA CSMA/CA utilise 2 principes Espacement entre les trames Acquittement des trames par la destination L esquive optionnelle des collisions par un mécanismes RTS/CTS (Request to send, Clear to Send) DIFS SIFS RTS CTS Frame ACK SIFS SIFS Short InterFrame Space (SIFS) Objectif de n avoir des < Distributed InterFrame Space (DIFS) collisions (le cas échéant) que sur des paquet de contrôle 44 22

23 WiFi La méthode d accès CSMA/CA Toute les trames indiquent une durée de transmission prévue : les stations différent leur émission en fonction de cette indication de durée Indication de durée A RTS Paquet 1 Paquet 2 ACK B CTS ACK ACK C Report de l émission Paquet 45 WiFi L attachement à un réseau WiFi 3 phases: Y a-t-il un réseau qui me comprend? Ai-je le droit d accéder à ce réseau? Le réseau m accepte-t-il maintenant? 46 23

24 2.3 Réseaux locaux Normalisation IEEE 802 IEEE Ethernet Principes d accès au réseau Méthode d accès CSMA/CD Format de trame Ethernet et ses supports Ethernet commuté IEEE WiFi Topologie Portées Interopérabilité Aperçu du token ring (IEEE 802.5) 47 Token-Ring Méthode d accès au réseau Une station ne peut émettre que si elle possède le «jeton» Au bout d un temps limité elle doit passer le jeton à la suivante (un flag à 1 dans la dernière trame envoyée) Chaque station ré-amplifie le signal et le ré-émet La méthode garantit : «des temps de parole planifiés» - un accès équilibré dans le temps - des temps de réponse pré-déterminés parle écoute next écoute écoute écoute parle 48 24

25 Token-Ring Variantes de communication du jeton Token-Ring initial : - la station émettrice reçoit son propre message - puis envoie son jeton (pendant qu elle reçoit l entête) Token-Ring amélioré (+ rapide) : - la station émettrice envoie son jeton alors qu elle n a pas encore reçu son propre message initial + rapide puis parle écoute parle écoute parle écoute écoute écoute écoute 49 Token-Ring Introduction de priorités par nombre de trames variables : selon sa priorité une station peut émettre + ou de trames (parler + ou - longtemps) quand elle possède le jeton sa priorité peut varier au cours du temps Introduction de priorités par saut de jeton : une station peut envoyer le jeton à une station précise ou à une station qui l a demandé lors du trafic précédent Possibilité de perte de jeton!! Ex: si une station tombe en panne quand elle possède le Jeton, alors l anneau est coupé et le jeton a disparu! La première station mise sous tension devient le moniteur actif qui envoie régulièrement un message sur l anneau et surveille s il lui revient de l autre coté 50 25

26 Autre protocole à jeton : FDDI Tolérance aux pannes / facilité de maintenance : Avec un double anneau on peut tolérer UNE panne (FDDI) : Maintenance plus simple! Avec un anneau étoilé tout dépend du concentrateur en anneau : Concentrateur Token-Ring Concentrateur Token-Ring 51 Performances : Bilan des protocoles à passage de jeton Garantie des contraintes de temps : Permet de faire du temps-réel Déploiement et évolution difficile : La longueur maximale du réseau (de l anneau) est fonction de la taille des câbles, du nombre de stations, de répéteurs, de cartes d administration, et d abaques constructeur!! Comparaison à Ethernet (par contention) : + On atteint réellement le débit prévu + Permet du Temps-Réel (respect de contraintes de temps) - Plus de câbles et plus de complexité de câblage - Plus cher à réaliser et à faire évoluer Encore utilisé dans certains réseaux industriels 52 26

2.3 Réseaux locaux. 2.3 Réseaux locaux 2A SI. 2 - Architecture des systèmes de communication. 2.3 Réseaux locaux. Stéphane Vialle

2.3 Réseaux locaux. 2.3 Réseaux locaux 2A SI. 2 - Architecture des systèmes de communication. 2.3 Réseaux locaux. Stéphane Vialle 2A SI 2 - Architecture des systèmes de communication 2.3 Réseaux locaux Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de l équipe pédagogique

Plus en détail

Les réseaux Ethernet. Architecture protocolaire

Les réseaux Ethernet. Architecture protocolaire Les réseaux Ethernet Les origines 1970 : développement au centre de recherche Xerox de Paolo Alto 1980 : publication des spécifications Ethernet comme standard industriel 1983 : Ethernet 10 Mbps devient

Plus en détail

Réseaux sans fil - 802.11

Réseaux sans fil - 802.11 Réseaux sans fil - 802.11 Frédéric Guinand LITIS, Université du Havre IUT 2 802.11 vs 802.3 Ethernet - 802.3 802.3 : Ethernet réseau local (LAN) 802.11 : réseau local sans fil (WLAN). Wi-Fi organisation

Plus en détail

Téléinformatique! Réseaux Locaux

Téléinformatique! Réseaux Locaux Téléinformatique! Réseaux Locaux AS - 2010/2011 Thomas Morsellino IUT Bordeaux 1 (Dépt. Info) Réseau 2 n Réseau : ensemble d ordinateurs/boîtiers reliés entre eux par un support de transmission : ces éléments

Plus en détail

Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802

Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802 Chapitre 3 : Normalisation des LAN : IEE802 1 Réseaux locaux et modèle OSI Le modèle OSI est orienté réseau maillé La couche physique : Caractéristiques physique du support de communication. Communication

Plus en détail

Réseau. IUT Informatique Bordeaux1 ~ ASR2 Réseau [Janvier 2010]

Réseau. IUT Informatique Bordeaux1 ~ ASR2 Réseau [Janvier 2010] 4. Réseaux locaux Réseau Réseau : ensemble d ordinateurs/boîtiers reliés entre eux par des supports de transmission : ces éléments communiquent entre eux à partir de règles appelées protocoles. Caractéristiques

Plus en détail

Couche Accès réseau : Ethernet

Couche Accès réseau : Ethernet Couche Accès réseau : Ethernet Technologie Ethernet Principe de fonctionnement du Half Duplex Trame Ethernet Composition - Adresse matérielle Encapsulation des trames Ethernet Domaine de collision d un

Plus en détail

Les réseaux. Les protocoles Ethernet et IEEE 802. Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere

Les réseaux. Les protocoles Ethernet et IEEE 802. Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere Les réseaux Les protocoles Ethernet et IEEE 802 Resp: S. SALVA IUT 1ere année IUT d aubiere Les protocoles de réseaux locaux sont des protocoles de niveau 2 (couche 2 OSI) => Créer une liaison entre stations

Plus en détail

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2?

Ethernet. Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr. 22 juin 2007. Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Ethernet Djoumé SALVETTI - djoume.salvetti@upmc.fr 22 juin 2007 Introduction Problème : Comment faire pour communiquer à plus de 2? Table des matières 1 Topologie de réseau 2 2 Adressage 3 3 Support physique

Plus en détail

Licence Informatique SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat. Bouabid El Ouahidi ouahidi@fsr.ac.ma

Licence Informatique SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat. Bouabid El Ouahidi ouahidi@fsr.ac.ma Licence Informatique SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat Département informatique Bouabid El Ouahidi ouahidi@fsr.ac.ma NB: Certaines parties sont prises sur des documents internet

Plus en détail

Réseaux locaux. Chapitre 5. Exercice

Réseaux locaux. Chapitre 5. Exercice Chapitre 5 Réseaux locaux Exercices No Exercice Ethernet, partage d un canal 1. Soit un groupe de N stations partageant un canal à 56 kb/s selon le protocole ALOHA pur. Chaque station émet une trame de

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir. Cyril Pain-Barre. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir. Cyril Pain-Barre. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 Ethernet / IEEE 802.3 ou la star des LAN qui n a pas fini de grandir Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 11/2/2013 Cyril Pain-Barre Ethernet / IEEE 802.3 1 /

Plus en détail

Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch3 Interconnexion des postes dans un réseau local Ethernet : couche 1 et 2 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. ELEMENTS PHYSIQUES D INTERCONNEXION... 1 A. CABLE DE LIAISON PHYSIQUE... 2

Plus en détail

Interconnexion et gestion des réseaux. Cours 3 : La relation couche Physique et couche Liaison

Interconnexion et gestion des réseaux. Cours 3 : La relation couche Physique et couche Liaison Interconnexion et gestion des réseaux Cours 3 : La relation couche Physique et couche Liaison Interconnexion et gestion des réseaux Plan du cours 1. La relation couche Physique et couche Liaison A. La

Plus en détail

1. Introduction (3h) 2. Couche Physique (3h) 3. Couche Liaison (3h) 4. Couche d'accès au Médium (3h) 5. Couche Réseau (9h) 6. Couche Transport (6h)

1. Introduction (3h) 2. Couche Physique (3h) 3. Couche Liaison (3h) 4. Couche d'accès au Médium (3h) 5. Couche Réseau (9h) 6. Couche Transport (6h) Réseaux et Transmission de Données 4 - Couche MAC Maîtrise EEA Olivier Fourmaux Basé sur la 3éme édition du livre du Pr. A. S. Tanenbaum : Computer Networks Plan du cours de RTD 1. Introduction (3h) 2.

Plus en détail

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) rziza@fsr.ac.ma

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) rziza@fsr.ac.ma Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Rziza Mohammed rziza@fsr.ac.ma Les réseaux Locaux Un réseau local ou LAN en anglais (Local Area Network) permet la connexion d un ensemble de postes afin d échanger

Plus en détail

Technologies Ethernet

Technologies Ethernet Technologies Ethernet Cisco CCNA 1 Campus-Booster ID : 705 www.supinfo.com Copyright SUPINFO. All rights reserved Technologies Ethernet Objectifs de ce module En suivant ce module vous allez : Apprendre

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot 2009 1

Les Virtual LAN. F. Nolot 2009 1 Les Virtual LAN F. Nolot 2009 1 Les Virtual LAN Introduction F. Nolot 2009 2 Architecture d'un réseau Pour séparer, sur un réseau global, les rôles de chacun Solution classique : utilisation de sous-réseaux

Plus en détail

Réseaux en automatisme industriel

Réseaux en automatisme industriel Réseaux en automatisme industriel IUT-1 département GEii - 1 28/11/2008 1 Les Architectures d automatismes industriel Modèle multicouche Couche liaison Couche application 28/11/2008 2 Approche multicouche

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques PC / Réseau Réseaux informatiques Ethernet, WiFi, Bluetooth Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Réseaux locaux et étendus Éléments du réseau local, topologie Réseau Ethernet Sous-couches

Plus en détail

Réseaux Ethernet 802.3

Réseaux Ethernet 802.3 Réseaux Ethernet 802.3 Sommaire Introduction Principes de fonctionnement La couche physique La couche liaison L'interconnexion Exploitation du réseau 2 Introduction Norme 802.3 Développé à l origine par

Plus en détail

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX Dans ce chapitre, nous nous la description des et normes disponibles pour un administrateur afin d effectuer le d un local ou non. Les documents sont issus de la Transtec

Plus en détail

Topologies des réseaux locaux. Le réseau Ethernet

Topologies des réseaux locaux. Le réseau Ethernet Topologies des réseaux locaux En bus : Ethernet En étoile: Ethernet avec hub, En anneau: Token ring Hiérarchique Ethernet Hub Token ring A. Obaid - Téléinformatique (INF3270) Interconnexions - 1 Le réseau

Plus en détail

Le protocole Ethernet

Le protocole Ethernet Le protocole Ethernet Omar Cheikhrouhou enis01amor@yahoo.fr Département Informatique Omar Cheikhrouhou 1 Rappel (fonctionnalité de La couche liaison de données) La couche liaison de données assure un transit

Plus en détail

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34

ETHERNET. 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s. AP ~ Réseau local Ethernet ~ 34 ETHERNET 4 - Les différents Ethernet à 10 Mbit/s ~ Réseau local Ethernet ~ 34 Dénomination des différents Ethernet Distance ou type de support Transmission (Base = Baseband) Vitesse de transmission

Plus en détail

C. A. 1999/2000 Cours-Réseaux 2. Réseaux locaux (LAN) Standard 802.3 et Ethernet

C. A. 1999/2000 Cours-Réseaux 2. Réseaux locaux (LAN) Standard 802.3 et Ethernet C. A. 1999/2000 Cours-Réseaux 1 Réseaux locaux (LAN) Standard 802.3 et Ethernet Christian Attiogbé Christian.Attiogbe@lina.univ-nantes.fr www.sciences.univ-nantes.fr/info/perso/permanents/attiogbe/ (novembre

Plus en détail

Chapitre 3. Couche 2 : Liaison de Données

Chapitre 3. Couche 2 : Liaison de Données Chapitre 3 1 PROTOCOLES D ACCES AU MEDIUM GESTION DES COMMUNICATIONS Couche 2 : Liaison de Données 2 Quelque soit la topologie choisie, il est nécessaire de respecter un protocole de gestion des communication

Plus en détail

Réseaux Réseaux à diffusion

Réseaux Réseaux à diffusion Réseaux Réseaux à diffusion Exemple 1 (Réseau sans fil) Chaque station fait office d emetteur et de récepteur Chacune a une portée radio Si deux machines émettent en même temps, interférences E. Jeandel

Plus en détail

CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux

CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf. Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames. 1] Les normes de réseaux Contexte d information Titre du document Nom du fichier Cours AMSI Ethernet et Token Ring CH13_5_Ethernet et Token Ring.pdf Objectifs : - Etude des architectures réseaux - Structure des trames 1] Les normes

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1

Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1 Introduction à Ethernet, CSMA/CD, 802.3 16.12.13 1 Ethernet de Metcalfe Connexion de toutes les stations à un même câble 16.12.13 2 Ethernet et OSI Medium Access Control LLC Liaison MAC Couche 2 Physique

Plus en détail

RLI LAN. Interconnexion : pont. Réseaux Locaux et Interconnexions L3 Informatique

RLI LAN. Interconnexion : pont. Réseaux Locaux et Interconnexions L3 Informatique RLI Réseaux Locaux et Interconnexions L3 Informatique Cours : Jean-Jacques Pansiot pansiot@unistra.fr TD/TP : Pascal Mérindol merindol@unistra.fr RLI 2011 1 LAN Canal partagé Câble, canal radio Réseau

Plus en détail

Les cartes réseaux. II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. LES. RESEAUX Doc Etudiant

Les cartes réseaux. II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. LES. RESEAUX Doc Etudiant Les cartes réseaux PLAN I. Introduction II. Standards actuels III.Différentes cartes réseau IV. Cartes réseau spécialisées V. Adresses Physiques des cartes réseaux VI. Cartes Half Duplex et Full Duplex.

Plus en détail

4. Les réseaux locaux

4. Les réseaux locaux 4. Les réseaux locaux 4.1 Types des réseaux 4.2 Modèle en couches et réseaux locaux 4.3 Topologie et câblage 4.4 Méthodes d accès au médium CSMA/CD Anneau à jeton Caractéristiques «Réseau» Réseau : ensemble

Plus en détail

STI 21 Édition 4 /Septembre 2010

STI 21 Édition 4 /Septembre 2010 STI 21 Édition 4 /Septembre 2010 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès au service Local Ethernet Résumé : Ce

Plus en détail

Sommaire Introducton Modes de fonctonnement Architecture WiFi Méthodes d accès Trame WiFi Fonctonnalités

Sommaire Introducton Modes de fonctonnement Architecture WiFi Méthodes d accès Trame WiFi Fonctonnalités Sommaire Introducton 2 Modes de fonctonnement 2 Mode infrastructure 2 Mode ad hoc 3 Architecture WiFi 4 Couche physique 4 Couches liaison de données 4 Méthodes d accès 4 PCF 4 DCF 4 Trame WiFi 7 Fonctonnalités

Plus en détail

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Réseaux Wi-Fi Normes 802.11. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseaux Wi-Fi Normes 802.11 Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Des WLAN utilisant les fréquences radio Ces réseaux sans fil (Wireless Local Area Network) utilisent des fréquences

Plus en détail

La gestion d une liaison de données

La gestion d une liaison de données La gestion d une liaison de données 1. Caractéristiques 2. Gestion de liaison multipoint 3. Contrôle d erreurs 4. Contrôle de flux 5. Reprise sur erreurs 6. Protocole BSC 7. Protocole HDLC Caractéristiques

Plus en détail

Le réseau Wifi (Wireless FIdelity)

Le réseau Wifi (Wireless FIdelity) Le réseau Wifi (Wireless FIdelity) Introduction au Wifi Les normes Wifi Portées et débits théoriques Les différents types d'équipement Wifi Infrastructure Communication, les points d'accès Le mode ad hoc

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Réseaux informatiques Définition d un réseau Objectifs des réseaux Classification des réseaux Normalisation des réseaux Topologies des réseaux Mise en œuvre des réseaux Le matériel Les normes logiciels

Plus en détail

Les réseaux Ethernet pour câbles en cuivre à paires torsadées

Les réseaux Ethernet pour câbles en cuivre à paires torsadées AMSI2005110 Page 1/7 Les réseaux Ethernet pour câbles en cuivre à paires torsadées 1. Introduction. Ethernet a été proposé comme standard par les entreprises DEC (digital), Intel et Xerox en 1981. En 1982

Plus en détail

Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e

Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e Université de Reims Champagne - Ardenne Qualité de Service suivant la norme 802.11e Présenté par : BOUAMAMA Nadjib SAILE Yassine HAFERSAS Nabil 2007-2008 1 PLAN Introduction Généralité sur la QoS Le standard

Plus en détail

2.3 Réseaux locaux. Des LANs et d Ethernet en particulier. 2.3 Réseaux locaux. Petit historique. Les caractéristiques des LANs 2A SI

2.3 Réseaux locaux. Des LANs et d Ethernet en particulier. 2.3 Réseaux locaux. Petit historique. Les caractéristiques des LANs 2A SI 2A SI 2 - Architecture des systèmes de communication 2.3 Réseaux locaux Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle CSMA/CD IEEE 802.11 Support de cours élaboré avec l

Plus en détail

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Ethernet 802.3 But de cette présentation Le protocole Ethernet est le protocole de couche 2 (du modèle OSI) le plus utilisé actuellement, dans les réseaux locaux Il repose sur l emploi de matériel «Ethernet»

Plus en détail

WLAN (WirelessLocal Area Network) 802.11. Jean-Luc Damoiseaux 1

WLAN (WirelessLocal Area Network) 802.11. Jean-Luc Damoiseaux 1 WLAN (WirelessLocal Area Network) 802.11 Jean-Luc Damoiseaux 1 Plan Généralités Architecture d un réseau 802.11 Couche physique Couche liaison de données L itinérance Jean-Luc Damoiseaux 2 Pourquoi un

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

Les réseaux Physiques Partie I

Les réseaux Physiques Partie I Les réseaux Physiques Partie I Frédéric Dumas Sommaire Semestre 1 Réseaux Locaux Ethernet, la star des réseaux locaux Token Bus, Token Ring et Les SAN Réseaux Etendues La commutation de circuit : Frame

Plus en détail

Couche réseaux Couche liaison de données sous couche LLC sous couche MAC Couche physique. Couche LLC-MAC

Couche réseaux Couche liaison de données sous couche LLC sous couche MAC Couche physique. Couche LLC-MAC La Trame LLC Le champ DSAP (Destination Service Access Point) (8bits), adresse destination, La champ SSAP (Source Service Access Point) (8bits), adresse source le champ contrôle (8 bits LLC1 ou 16 bits

Plus en détail

TP2 : Bus de terrain Comparaison de Protocoles d'arbitrage

TP2 : Bus de terrain Comparaison de Protocoles d'arbitrage TP2 : Bus de terrain Comparaison de Protocoles d'arbitrage Objectif : Important : Un rapport électronique doit être envoyé au plus tard 15 jours après le TP à l adresse : rachedi@univ-mlv.fr. Comprendre

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN.

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Chapitre I Notions de base Septembre 2008 I. Notions de base 1 But du chapitre Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Connaître les différentes topologies (bus, anneau, étoile, maillée) et leurs

Plus en détail

Couche 2 La couche liaison dans les réseaux locaux

Couche 2 La couche liaison dans les réseaux locaux Couche 2 La couche liaison dans les réseaux locaux Plan du cours Couche 2 : Liaison de données Couche Liaison de données - cas général Cas des réseaux locaux Couche 3 : Réseau Couche 4 : Transport Les

Plus en détail

Thèmes abordés. Wireless LAN. Bases des réseaux 802.11. Normes et consortiums Modes d opération et protocoles

Thèmes abordés. Wireless LAN. Bases des réseaux 802.11. Normes et consortiums Modes d opération et protocoles Thèmes abordés Wireless LAN Bases des réseaux 802.11 Normes et consortiums Modes d opération et protocoles 1 2 Le monde Wi-Fi Pas seulement des ordinateurs... 3 4 Pas seulement les mobiles Connecté partout!

Plus en détail

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans)

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans) Formation SIARS Les réseaux virtuels (Vlans) Plan Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes Les principes Historiquement

Plus en détail

Montpellier 2013-2014

Montpellier 2013-2014 locaux Montpellier 2013-2014 La notion de réseau Définition Réseaux Réseau informatique: ensemble d équipements informatiques (matériel + logiciel) reliés entre-eux pour échanger ou partager des données.

Plus en détail

ACCÈS AU MEDIUM, COUCHE MAC

ACCÈS AU MEDIUM, COUCHE MAC ACCÈS AU MEDIUM, COUCHE MAC C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr Copyright Copyright 1998-2007 Congduc Pham;

Plus en détail

Supports de transmission

Supports de transmission Supports de transmission La paire torsadée 3-2 La paire torsadée - suite - L écrantage: on entoure toutes les paires d un même câble d une tresse métallique ou d un feuillard fin en aluminium Blindage:

Plus en détail

Architecture Ethernet

Architecture Ethernet Architecture Ethernet 2. Introduction Caractéristiques principales 3. Lestrames802.3etEthernet_II 4. EthernetetlemodèleOSI 5. Lacouchephysique 6. LacoucheLiaison(sous couchesmacetllc) 7. Concentrateur(hub)etcommutateur(switch)

Plus en détail

Technologie Ethernet

Technologie Ethernet Philippe Latu Linux France philippe.latu@linux-france.org Ethernet est une technologie universelle qui dominait déjà les réseaux locaux bien avant le développement de l Internet. La clé de la longévité

Plus en détail

Sous-couche MAC. Construction et reconnaissance de trame Contrôle d erreurs Contrôle de flux. TCP/UDP IP LLC MAC Physical.

Sous-couche MAC. Construction et reconnaissance de trame Contrôle d erreurs Contrôle de flux. TCP/UDP IP LLC MAC Physical. Méthodes d accès au support de transmission dans les réseaux filaires et sans fils (MAC : Medium Access Control) M1 Info - Cours de Réseaux Z. Mammeri Méthodes MAC M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 1. Généralités

Plus en détail

Département Informatique I.U.T. Bordeaux I. vendredi 30 mai 2008 WiFi 1

Département Informatique I.U.T. Bordeaux I. vendredi 30 mai 2008 WiFi 1 Wi-Fi Département Informatique I.U.T. Bordeaux I vendredi 30 mai 2008 WiFi 1 Plan 1. Introduction aux réseaux sans fil 2. Un tour d horizon sur le Wi-Fi (historique, normes ) 3. Couche physique 4. Couche

Plus en détail

Formation Réseaux : Notions de base

Formation Réseaux : Notions de base Formation x Formation Réseaux : Notions Jean-Philippe André (), p2009 3. Couche Septembre 2007 Que sont les x? Formation x Wikipedia.org : Un est un ensemble de nœuds (ou pôles) reliés entre eux par des

Plus en détail

TP 1 - Wireshark et Ethernet

TP 1 - Wireshark et Ethernet TP 1 - Wireshark et Ethernet Nommage des cartes réseaux Sous Linux, tous les périphériques (disques durs, cartes réseau, imprimantes,... ) sont nommés et ce nommage respecte certaines règles. Par exemple,

Plus en détail

CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802. Token-Ring. 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1

CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802. Token-Ring. 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1 5 - LAN - IEEE 802 - Tome 3 1 Token-Ring CHAPITRE 5 - Tome 3 LAN - IEEE 802 PLAN Réseau Token-Ring Préambule Caractéristiques Couche physique Méthode d'accès Contrôle du jeton Gestion des priorité Trame

Plus en détail

Les réseaux Ethernet

Les réseaux Ethernet Les réseaux Ethernet 1/19 Les réseaux Ethernet Théorie des réseaux nils.schaefer@sn-i.fr Les réseaux Ethernet 2/19 Réseau Ethernet Les réseaux Ethernet 3/19 Mode diffusion Les réseaux Ethernet 4/19 Mode

Plus en détail

(Plan de câblage, Topologies, Méthodes d accès au support de communication, illustration avec Ethernet et Token Ring)

(Plan de câblage, Topologies, Méthodes d accès au support de communication, illustration avec Ethernet et Token Ring) 2ème L. Informatique Module : Réseaux Partie N 04: Réseaux locaux : (Plan de câblage, Topologies, Méthodes d accès au support de communication, illustration avec Ethernet et Token Ring) MCE MEFTAH Page

Plus en détail

Ethernet, bases. Sébastien Jean. IUT de Valence Département Informatique. v4.4, 4 février 2013

Ethernet, bases. Sébastien Jean. IUT de Valence Département Informatique. v4.4, 4 février 2013 Ethernet, bases Sébastien Jean IUT de Valence Département Informatique v4.4, 4 février 2013 Ethernet : l essentiel Ethernet(s) En bref Transmission de trames sur un support de communication à accès multiple

Plus en détail

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref

Ethernet M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Ethernet en bref Réseau Ethernet M1 Info - Cours de Réseaux Z. Mammeri 1 1. Introduction Ethernet en bref Introduit par Metcalfe au début des années 70 (73-74) Commercialisé par Intel, Xeroc et Dec en 1976 Premier réseau

Plus en détail

Les réseaux Ethernet 1

Les réseaux Ethernet 1 Les réseaux Ethernet 1 Plan INTRODUCTION PRINCIPES TOPOLOGIE LA COUCHE PHYSIQUE LA COUCHE LIAISON La trame 802.3 La trame Ethernet La couche MAC La couche LLC 2 Introduction Norme 802.3 Conception originale

Plus en détail

Réseaux Locaux Sans Fil & QdS

Réseaux Locaux Sans Fil & QdS Réseaux Locaux Sans Fil & QdS Thierry VAL Laboratoire de recherche ICAR A3050 Univ. Toulouse II - IUT Blagnac 1 1. Introduction - Aptitudes des WLAN à être utilisés par des applications "temps réel" communicantes?

Plus en détail

LE PROTOCOLE ETHERNET

LE PROTOCOLE ETHERNET LE PROTOCOLE ETHERNET 1. LA PLACE D ETHERNET DANS UN RESEAU LOCAL Le standard Ethernet est le protocole des couches Physique Liaison le plus répandu dans les réseaux locaux (LAN), la figure suivante montre

Plus en détail

Cours 1 : Introduction au réseaur

Cours 1 : Introduction au réseaur RE53 Cours 1 : Introduction au réseaur Philippe.Descamps@utbm.fr 1 Plan du Cours A. Terminologie et Concept Réseaux 1. Les différents types de réseaux 2. Communication et Échange des données 3. La segmentation

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web Introduction A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 Plan Cours Introduction aux Réseaux Définition

Plus en détail

Couche physique Médias et équipements

Couche physique Médias et équipements Couche physique Médias et équipements Concepts de base - Unité de mesures Terminologie - Convention Différents types de média : Cuivre - Fibre Optique Hertzien Equipements des différentes couches : répéteur,

Plus en détail

on distingue quatre catégories selon le périmètre géographique offrant une connexion (appelé Zone de couverture).

on distingue quatre catégories selon le périmètre géographique offrant une connexion (appelé Zone de couverture). Les Réseaux sans Fil Introduction Aujourd hui, la majorité des ordinateurs et la quasi totalité des appareils «mobiles» (tels que les téléphones portables)disposent de moyens de connexion à un ou plusieurs

Plus en détail

2A-SI - Réseaux : Méthodes d adressage et d accès aux réseaux locaux

2A-SI - Réseaux : Méthodes d adressage et d accès aux réseaux locaux 2A-SI - Réseaux : Méthodes d adressage et d accès aux réseaux locaux Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Méthodes d adressage et d accès aux réseaux locaux 1.

Plus en détail

Protocoles ARP & RARP

Protocoles ARP & RARP Protocoles ARP & RARP Enseignant: Omar Cheikhrouhou Omar Cheikhrouhou Références RFC 826 RFC 814 Cours Maher Ben jemaa (ENIS) Cours Bernard Cousin Introduction La transmission des datagrammes IP sur le

Plus en détail

Réseaux Mobiles. Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi. Rhouma Rhouma. https://sites.google.com/site/rhoouma

Réseaux Mobiles. Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi. Rhouma Rhouma. https://sites.google.com/site/rhoouma 1 / 52 Réseaux Mobiles Chap4: Techniques d accès multiple dans le wifi Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma École Supérieure d Économie Électronique 2eme année Master Pro MBDS 2 / 52 Plan

Plus en détail

Réseaux sans Fil SIR/RTS. Réseaux locaux sans fil WiFi

Réseaux sans Fil SIR/RTS. Réseaux locaux sans fil WiFi Réseaux sans Fil SIR/RTS Réseaux locaux sans fil WiFi Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 WiFi avancé Aller plus loin que la 1ère

Plus en détail

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET

ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET ETHERNET FAST ETHERNET GIGABIT ETHERNET Jean-François L haire Diapositives commentées AVANT... Câblage en coaxial 1980: Signature de l'accord entre: INTEL DIGITAL XEROX - Micro-processeurs - Ordinateurs

Plus en détail

Niveau Couche 4 Application 3 Transport 2 Internet 1 Hôte-réseau

Niveau Couche 4 Application 3 Transport 2 Internet 1 Hôte-réseau Chapitre 3 Modèle TCP/IP Le modèle TCP/IP est nommé d après ses deux protocoles principaux TCP et IP, mais il comporte en réalité plusieurs dizaine de protocoles. Il définit un modèle de quatre couches.

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Formation réseau en IUP2

Formation réseau en IUP2 Formation réseau en IUP2 Premier semestre : les réseaux locaux ½ Cours : 22 h avec A. Giacometti ½ TD : 4 x 2 h avec A. Giacometti ½ TP : 4 x 2 h avec A. Lefevre Installation et administration NT et Linux

Plus en détail

Réseaux Informatiques

Réseaux Informatiques Réseaux Informatiques Site web: Ou bien : http://elkharki.africa-web.org/ Plan : Partie I : Réseaux Informatiques Cours +TD +TP Partie II : Administration système et réseau sous Windows 2000 Professionnel

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

WiFi 5 ème génération du WiFi-n à IEEE802.11ac

WiFi 5 ème génération du WiFi-n à IEEE802.11ac A. NAJID Professeur réseaux sans fil et hyperfréquence lnpt Rabat email : najid@inpt.ac.ma WiFi 5 ème génération du WiFi-n à IEEE802.11ac RFTE 2013 Oujda 1 Sommaire Introduction 802.11n Améliorations PHY

Plus en détail

R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2

R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2 R&T1 R2 TD1 Equipements de niveaux 1 et 2 1. Introduction 1.1 Contraintes d'un répéteur Quel type de contrainte un répéteur apporte-t-il dans un réseau? 1.2 Remplacement d'un répéteur par un pont Un pont

Plus en détail

INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES

INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES INTRANETEXTRANET RÉSEAUX ET PROTOCOLES Organisation matérielle et logicielle d un dispositif communiquant Anthony Médassi ADAPTATEUR RÉSEAU Filaire Wifi (Wireless Fidelity) Bluetooth USB CPL (Courant porteur

Plus en détail

300N INTELLINET NETWORK SOLUTIONS

300N INTELLINET NETWORK SOLUTIONS Point d'accès sans fil PoE 300N 300 Mbits/s, MIMO, prise en charge PoE (alimentation sur Ethernet), pont, répéteur, SSID et VLAN multiples Part No.: 524735 Réseau sans fil trois fois plus rapide et cinq

Plus en détail

* ESIL TP réseau n 1 Réseaux *

* ESIL TP réseau n 1 Réseaux * Dans ce TP il vous est demandé certains comparatifs ou études de matériel. Le but est de réaliser le coût du matériel et l'offre disponible sur le marché sans pour autant avoir les prix optimum et la gamme

Plus en détail

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot

FastEthernet et GigaBit Ethernet. F. Nolot FastEthernet et GigaBit Ethernet F. Nolot 1 FastEthernet et GigaBit Ethernet Rappel sur Ethernet F. Nolot 2 Ethernet? Regroupe 4 familles Ethernet et IEEE 802.3 : définition d'origine à 10 Mbps Fast Ethernet

Plus en détail

Introduction. Réseau local sans fil WiFi Wireless Fidelity Wireless LAN (WLAN) Ethernet sans fil. Historique. Différents matériels utilisés

Introduction. Réseau local sans fil WiFi Wireless Fidelity Wireless LAN (WLAN) Ethernet sans fil. Historique. Différents matériels utilisés Introduction Réseau local sans fil WiFi Wireless Fidelity Wireless LAN (WLAN) Ethernet sans fil Ethernet revient vers les ondes radio Fort déploiement depuis 2002 Installation simple à l aide de borne

Plus en détail

Les réseaux Token-ring

Les réseaux Token-ring Les réseaux Token-ring Les origines ½ Développés par IBM En 1981 : premier prototype En 1985 : ratification norme IEEE 802.5 à 4 Mbps En 1989 : ratification fonctionnement à 16 Mbps Les évolutions ½ Vers

Plus en détail

Le port série. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Le port série. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Le port série GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Définition et historique Le port série est un très vieux port utilisé dans les tout premiers ordinateurs.

Plus en détail

APPLICATION COURS 1 ARCHITECTURE DES RESEAUX LOCAUX. A - En quoi les réseaux locaux sont-ils différents des réseaux à longue distance?

APPLICATION COURS 1 ARCHITECTURE DES RESEAUX LOCAUX. A - En quoi les réseaux locaux sont-ils différents des réseaux à longue distance? APPLICATION COURS 1 ARCHITECTURE DES RESEAUX LOCAUX Exercice N 1 : A - En quoi les réseaux locaux sont-ils différents des réseaux à longue distance? La distance entre les stations, le débit, la topologie

Plus en détail

Institut Supérieur d Informatique de Tunis

Institut Supérieur d Informatique de Tunis Institut Supérieur d Informatique de Tunis Chapitre 1 Réseaux radio mobiles : évolution vers 3G Enseignante responsable : Dr. Sonia BEN REJEB CHAOUCH Module : Réseaux nouvelles générations Groupes : Mastère

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS VPN IP v1.1 20/09/2011 s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «VPN IP»... 3 2. Périmètre géographique de l offre... 3

Plus en détail

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES Collez votre autocollant ici : 1 1 que vous en colliez un sur la copie double et 5 autres sur les sujets (un sur chaque feuille dans la case en haut à gauche). 1 3. Complétez le tableau suivant avec les

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RESEAUX

GENERALITES SUR LES RESEAUX GENERALITES SUR LES RESEAUX 1. INTERETS DES RESEAUX Les réseaux informatiques permettent essentiellement à des utilisateurs : De trouver une information quelque soit le lieu géographique elle se situe,

Plus en détail

Principe de la récupération d erreur dans TCP. Exercices sur La couche Transport. Récupération d erreur

Principe de la récupération d erreur dans TCP. Exercices sur La couche Transport. Récupération d erreur Exercices sur La couche Transport Principe de la récupération d erreur dans TCP» Fenêtre d anticipation avec re-émission sélective et acquittements cumulatifs (voir chapitre Contrôle d erreur) 4 3 2 Transport

Plus en détail