Le Centre Léon Bérard Un nouveau bloc opératoire pour la cancérologie de demain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Centre Léon Bérard Un nouveau bloc opératoire pour la cancérologie de demain"

Transcription

1 Le Centre Léon Bérard Un nouveau bloc opératoire pour la cancérologie de demain Contact presse Nathalie Blanc / Maryline Céa /

2 Communiqué de presse / Invitation Presse Le Centre Léon Bérard vient d ouvrir un des blocs les plus modernes d Europe : 11 salles disposant de l informatique pour un accès facilité au dossier du patient, des caméras, des écrans permettant de suivre l intervention et une salle de soins post-interventionnels disposant aussi des dernières avancées technologiques mais également accueillante pour le patient. Cet équipement a été présenté lors du salon Hôpital Expo, en mai dernier à Paris, ainsi qu au 5 e congrès de la Société Française de chirurgie oncologique qui s est déroulé à Lyon les 25 et 26 octobre dernier. Nous vous invitons à venir le visiter au cours d une conférence de presse qui aura lieu au Centre Léon Bérard. le mardi 5 novembre 2013 Centre Léon Bérard 28, rue Laennec Lyon à partir de 9 h 45 en salle ONCORA 2 e étage 10 h : Pr Michel Rivoire, chef du département de chirurgie, directeur du bloc opératoire : «Pourquoi un nouveau bloc opératoire au CLB et les dernières évolutions de la chirurgie carcinologique» 10 h 10 : Dr Patrice Peyrat, chirurgien cancérologue, chargé du suivi de projet du nouveau bloc : «Quelles sont les spécificités et les avantages de ce bloc opératoire» 10 h 20 : Dr Hervé Rosay, chef du département d anesthésie-réanimation : «L expérience du patient debout au bloc opératoire» 10 à 15 minutes de Questions-Réponses 10 h h : Visite du bloc Afin d organiser au mieux votre visite du bloc, nous vous remercions de bien vouloir confirmer votre présence avant le 31 octobre 2013 auprès de Nathalie Blanc ou Maryline Céa ( / Nous vous remercions de votre compréhension. 3

3 Le bloc opératoire du futur, c est maintenant Construit dans les années 90, l ancien bloc opératoire du CLB restait moderne et fonctionnel, mais en raison de l augmentation de l activité chirurgicale, le nombre de salles (7 salles dont une dédiée à l endoscopie, une autre à la radiologie interventionnelle) était insuffisant, d où la construction de ce nouveau bloc. Le bloc opératoire du CLB est un des rares en France à être exclusivement dédié à la chirurgie des cancers, avec une offre de chirurgie conventionnelle et mini-invasive dans tous les domaines, notamment : Digestive, hépato-bilio-pancréatique et viscérale Thoracique (poumons ) Séno-gynécologique ORL Mais aussi la chirurgie des tumeurs rares (sarcomes ) et la chirurgie des métastases. La chirurgie des cancers Il faut également ajouter une offre importante en chirurgie reconstructrice (sénologie, ORL ) ainsi que la stomatologie et la dermatologie. Le CLB a aussi une activité endoscopique, de radiologie interventionnelle et de curiethérapie. La chirurgie du cancer reste l'un des traitements les plus efficaces contre la maladie. Cinq millions de personnes souffrant d'un cancer sont opérées chaque année dans le monde, dont près de en France, soit une toutes les 90 secondes. Dans le cadre du développement de son pôle de soins ambulatoires, le CLB a pu concevoir un nouveau bloc au 1 er étage du bâtiment : m2, dans un nouveau bâtiment. Ce plateau technique est relié au bâtiment d hospitalisation par une passerelle vitrée opacifiée. Onze salles d intervention Le nouveau bloc dispose de 11 salles d intervention dont une dédiée à l endoscopie, d une salle de soins postinterventionnels (SSPI ou salle de réveil) de 16 places et d un salon d attente. En effet, 96 % des patients opérés au CLB se rendent au bloc à pied et non dans un lit comme dans les autres blocs français (voir page 6). Ce bloc high tech, lumineux et décoré permet non seulement de mieux accueillir la personne malade, mais également d optimiser la prise en charge chirurgicale. 4

4 Un bloc bien connecté La société Maquet a été chargée de l aménagement de ce bloc. Ce bloc de nouvelle génération est dit «intégré» : c est-à-dire qu il offre des fonctions domotiques, informatiques et de communication adaptées aux besoins spécifiques des professionnels du CLB qui ont été associés à sa conception. Toutes les salles du nouveau bloc sont équipées des matériels suivants : 3 postes informatiques (pour le chirurgien, pour le médecin anesthésiste-réanimateur et pour l infirmière de bloc), 1 grand écran mural, Plusieurs écrans de rappel sur bras articulé à proximité du chirurgien : 1 écran vidéo de rappel sur bras, 1 écran tactile pour pilotage à distance du système d intégration et du poste informatique, 1 caméra d ambiance, 1 caméra de champ pouvant être directement pilotée par le chirurgien et son équipe. Le bloc dispose également de plusieurs colonnes mobiles pour la chirurgie mini-invasive. Les chirurgiens ont à disposition depuis le champ opératoire une tablette tactile permettant de contrôler une partie des équipements de la salle d intervention, d accéder immédiatement au dossier informatisé du patient contenant toutes les données nécessaires, d afficher les examens d imagerie sur les écrans à disposition dans la salle. Ce dossier peut être enrichi des images peropératoires. Cette informatisation a été rendue possible grâce à un investissement important des informaticiens du Centre Léon Bérard qui ont travaillé avec la société Maquet pour rendre les systèmes d information communicants et ceci de manière sécurisée et fiable. Grâce aux caméras de champ, les chirurgiens peuvent filmer l intervention et communiquer en direct avec leurs confrères chirurgiens, anatomopathologistes, ou en différé lors des Réunions de concertation pluridisciplinaires. Les caméras d ambiance permettent aux cadres soignants de connaître en temps réel l état d avancement de l intervention en cours afin de mieux préparer la suivante. 5

5 Un accueil humaniste au bloc Symbole de la démarche humaniste engagée par le Centre Léon Bérard, plus de 90% des patients se rendent au bloc opératoire à pied. Cette démarche innovante a été récompensée par le Groupe UNICANCER en mars 2013 dans le cadre des Prix Initiatives pour la performance économique, dans la catégorie Organisation. Depuis le 1 er décembre 2010, le bloc opératoire du Centre Léon Bérard, centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes, accueille les patients «debout». Inspirée des pratiques nord-américaines, cette nouvelle organisation, unique en Rhône-Alpes, correspond aux attentes de la quasi-totalité des personnes malades qui ont depuis été prises en charge. Plus de 90% des patients interrogés sont satisfaits de cette organisation qu ils estiment moins stressante. Cette nouvelle organisation, proposée en 2010 par le Département d anesthésie réanimation, satisfait à la fois les personnes malades et les professionnels du bloc opératoire. «Si des problèmes d ergonomie et de stockage des lits ont constitué les prémices de réflexion, très vite, nous avons orienté notre travail vers l amélioration de la prise en charge du patient, qui reste au cœur des priorités de chacun d entre nous au Centre Léon Bérard, explique le Dr Hervé Rosay. Nous avons souhaité offrir une autre vision de la personne malade au bloc, la rendant actrice de sa prise en charge. Ainsi, plutôt que de voir arriver les personnes passives, transies de froid et nues sous une blouse ouverte qui est aujourd hui décriée, nous leur proposons désormais d arriver debout, habillées et avec leurs prothèses capillaires, dentaires et/ou auditives. Nous leur parlons et leur expliquons la suite de leur prise en charge pendant leur installation. Depuis le lancement de ce dispositif, le retour des personnes malades est d ailleurs très favorable». Comment cela se passe concrètement? «Ce projet favorise l autonomie et la participation de la personne malade. L objectif est d améliorer la dignité du patient en renforçant la logistique intra hospitalière et intra bloc. La sécurité y est renforcée avec un respect de la fluidité des voies d accès. Enfin, cette démarche permet de diminuer le taux de retard au début des interventions chirurgicales et les délais d attente entre deux interventions», Dr Hervé Rosay, responsable du Département d anesthésie réanimation Les patients arrivent en tenue à usage unique, chaude et confortable. A l entrée du bloc, des surchaussures et une coiffe de protection leur sont fournis. Les mains sont désinfectées avec une solution hydro-alcoolique. Ce dispositif concerne 96% des patients pris en charge au bloc opératoire du CLB. Les 4% restant sont les patients à mobilité réduite ou pris en urgence ou bien les personnes qui refusent ce dispositif lorsqu il leur est proposé. Les acteurs du bloc sont également heureux de découvrir «leurs patients autonomes et fiers de cette possibilité d accueil». Depuis 2010, plus de 7000 patients se sont ainsi rendus à pied au bloc au lieu d être conduits dans un lit. 6

6 Recherche et enseignement en chirurgie cancérologique La recherche Depuis 2005, le Centre Léon Bérard est l un des rares hôpitaux français à développer une recherche en chirurgie des cancers. Pour cela, un Institut de chirurgie expérimentale a été créé avec l Inserm et est installé dans les bâtiments de recherche du Centre. La mise au point de nouvelles techniques chirurgicales plus efficaces et moins invasives est le principal objectif de cette structure de recherche, dirigée par le professeur Michel Rivoire, chirurgien cancérologue, et rattachée à l unité Inserm LabTAU U132. L Institut de chirurgie expérimentale est une plateforme de recherche de transfert : il permet aux chercheurs à vocation chirurgicale de mettre au point et de tester ces nouvelles technologies dans un bloc opératoire adapté et sécurisé, avant de pouvoir les proposer aux personnes malades. Deux exemples d essais cliniques chirurgicaux actuellement proposés aux patients : L Essai HIFU Il s agit d utiliser les ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU) dans le traitement des métastases du foie. «Cette technique innovante utilisée en peropératoire est puissante. Elle est également moins agressive que la chirurgie de résection et entraîne donc moins de complications, explique le Professeur Rivoire. Elle limite notamment les saignements en cours d intervention. Elle est contrôlable et précise car l échographe nous permet de cibler parfaitement la zone que l on veut détruire». Cette technologie permet ainsi aux chirurgiens de détruire les métastases en conservant le plus possible de foie sain. Ce projet est mené avec l industriel lyonnais EDAP TMS pour la fabrication des sondes. Il est soutenu par le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA). Le Projet HEPATOFLUO Il s agit d utiliser une solution d'imagerie de fluorescence pour l'aide à la chirurgie des cancers mise au point par la société grenobloise Fluoptics. Un traceur fluorescent est injecté au patient et permet de marquer les lésions tumorales hépatiques permettant ainsi leur meilleure détection par le chirurgien. L essai Xénon en chirurgie lourde - Il s agit d utiliser ce gaz rare aux facultés de stabilité de la tension pendant l intervention pour permettre l utilisation d anesthésie locorégionale associée à l anesthésie générale sans utiliser de drogues associées pouvant être défavorable. Ce gaz aux propriétés anesthésiques étonnantes permet entre autre un réveil d une clarté incomparable. L évaluation est en cours. L enseignement Une des missions du CLB est l enseignement. Le bloc accueille en permanence des internes et des assistants, en chirurgie et anesthésie, ainsi que des infirmiers en formation (IBODE et IADE). Ce nouveau bloc, par son approche intégrée et l outil de communication audio et vidéo qu il offrira, aidera également à remplir cette mission essentielle pour le Centre Léon Bérard. 7

7 Le bloc du CLB en chiffres 17 chirurgiens 10 médecins anesthésistes-réanimateurs 2 cadres infirmiers 15 infirmiers de bloc opératoire (IBODE), 3 infirmiers d endoscopie, 10 infirmiers anesthésistes (IADE) et 3 infirmières de salle de réveil 6 brancardiers 7150 interventions ont été réalisées au bloc du CLB en interventions chirurgicales 2278 poses de voies veineuses centrales 1070 endoscopies consultations de chirurgie «L un des objectifs de ce nouveau bloc opératoire est de doubler notre activité chirurgicale». Professeur Michel Rivoire Chirurgie ambulatoire Le Centre Léon Bérard (CLB) dispose d un service de chirurgie ambulatoire depuis janvier 2008 avec, au départ, 5 places dédiées et aujourd hui % des actes de chirurgie du CLB (pose de voies veineuses et endoscopies comprises) sont désormais réalisés selon ce mode de prise en charge innovant pour la cancérologie. Cette offre concerne : la chirurgie cervico-faciale, la chirurgie reconstructrice et la chirurgie sénologique. En effet 30 % des chirurgies du sein (hors plastie) sont pratiquées ainsi. Les patients sont accueillis le matin même de l intervention et repartent chez eux le soir. Un suivi téléphonique est organisé le lendemain par l équipe soignante de cette unité Le bloc fonctionne du lundi au vendredi de 7 h 30 à 18 heures, avec deux équipes soignantes. 35 personnes se côtoient chaque jour sur ce plateau technique. Unité d hospitalisation chirurgicale 3 unités d hospitalisation conventionnelle 61 lits 1 unité d hospitalisation ambulatoire de 9 postes 1 unité de soins continus de 8 postes 8

8 Centre Léon Bérard Un nouveau pôle pour la prise en charge du futur Penser la prise en charge de demain pour les personnes malades atteintes de cancer, leur proposer une offre de soins optimale et innovante 55 ans après son ouverture sur son site actuel du quartier Laennec dans le 8 e arrondissement, le Centre Léon Bérard (CLB), centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes, a ouvert, fin 2012, un nouveau bâtiment de mètres carrés dont mètres carrés dédié aux soins 1. Ce nouveau pôle fonctionne uniquement en journée, du lundi au vendredi. Il est en grande partie destiné à développer la prise en charge en ambulatoire, c est-à-dire à la journée. En effet, grâce aux progrès de la recherche, de plus en plus de traitements du cancer peuvent être proposés aux patients en ambulatoire. Pionnier dans la prise en charge des cancers, le CLB a investi 53 millions d euros pour construire ce nouveau bâtiment qui préfigure les nouveaux modes d accueil des personnes malades et correspond parfaitement aux orientations prises par le Président de la République lors de son annonce, le 4 décembre 2012, des travaux de réflexion pour un 3 e Plan Cancer Ainsi au CLB en 2012, 81 % des chimiothérapies ont été faites en hôpital de jour et 11 % des chirurgies ont été réalisées en ambulatoire. Le patient vient faire son bilan ou son traitement dans la journée, c'est-à-dire en ambulatoire, et retourne chez lui une fois ces actes terminés. Ce mode de prise en charge est plébiscité par la grande majorité des malades et représente l avenir de la cancérologie. Le nouveau bâtiment comprend six niveaux et rassemble les services suivants : LUMEN, Centre de médecine nucléaire Groupement de coopération sanitaire LCU CLB-HCL (niveau -1 accueil rez-de-chaussée entrée rue Gabriel Sarrazin) Unité de préparation des chimiothérapies (rez-de-chaussée non accessible au public) Département des soins de support du patient en oncologie (rez-de-chaussée entrée rue Nungesser et Coli) Bloc opératoire (1 er étage) Hôpital de jour et Unité de gestion des entrées imprévues (2 e étage - entrée rue Nungesser et Coli) Consultations de médecine et soins de support secrétariats médicaux de la médecine cancérologique (3 e étage - entrée rue Nungesser et Coli) Bureau d études cliniques (4 e étage - entrée rue Nungesser et Coli) 1 Le bâtiment principal du CLB dispose de mètres carrés 9

9 10

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE LE CANCER EN QUELQUES CHIFFRES Problème majeur de santé publique avec près de 355 000 nouveaux cas estimés chaque année, le cancer est la première

Plus en détail

Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision

Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision DOSSIER DE PRESSE Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision Inauguration du CyberKnife M6 au Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis de Rennes 20 février

Plus en détail

Une salle plus adaptée pour les équipes

Une salle plus adaptée pour les équipes Depuis quelques semaines, le service de chirurgie vasculaire et cardiaque de la Clinique du Tonkin de Villeurbanne pratique ses interventions dans une toute nouvelle salle, pourvue d un équipement d imagerie

Plus en détail

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération PLAN CANCER 2003-2007 Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération consolidant le plateau technique du Centre Hospitalier Sud Francilien dédié à la cancérologie Mercredi 19 décembre

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

INAUGURATION DE L UNITÉ D IMAGERIE IRM OUVERTE HAUT CHAMP

INAUGURATION DE L UNITÉ D IMAGERIE IRM OUVERTE HAUT CHAMP DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L UNITÉ D IMAGERIE IRM OUVERTE HAUT CHAMP Le vendredi 17 janvier 2014 Service d imagerie médicale - Pr Pierre Champsaur Hôpital Sainte Marguerite INAUGURATION DE L UNITÉ

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Après deux années de travaux, l Institut de cancérologie du Gard (ICG) ouvrira prochainement ses portes afin de lutter contre les pathologies cancéreuses,

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) :

Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) : Centre Régional Universitaire de Cancérologie (CeRUC) : Les meilleures expertises du CHU Amiens-Picardie rassemblées dans un pôle d excellence régional. Avril 2014 1 Communiqué de synthèse La prévention,

Plus en détail

Un nouveau robot chirurgical

Un nouveau robot chirurgical Un nouveau robot chirurgical Une stratégie de développement de chirurgie mini-invasive CHU de Nantes POINT PRESSE vendredi 3 juin 2016 Plateau technique médico-chirurgical 32 boulevard Jean-Monnet Nantes

Plus en détail

Un des plus grands services de médecine nucléaire en France

Un des plus grands services de médecine nucléaire en France Dossier de presse 1 Mai 2013 Jérôme Céa Jérôme Céa Un des plus grands services de médecine nucléaire en France Le Département de médecine nucléaire du Centre Léon Bérard et le service de médecine nucléaire

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA

Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA Le Centre Hospitalier de Valenciennes optimise la prise en charge du cancer du sein grâce à la Technique OSNA 1 Sommaire Contexte... p. 3 Une technologie de pointe pour une meilleure prise en charge du

Plus en détail

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD)

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Enquête nationale sur les événements indésirables associés aux soins (ENEIS) Incidence des événements indésirables

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ Novembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, le 26 juin 2014 GENERALE

Plus en détail

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013 Dossier de Presse Mercredi 10 juillet 2013 Pacte territoire santé Provence-Alpes-Côte d Azur Un pacte, pour quoi faire? Le pacte territoire santé vise à garantir et à renforcer l accès aux soins, en particulier

Plus en détail

INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE

INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE POSE DE LA PREMIERE PIERRE 9 SEPTEMBRE 2011 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr COMMUNIQUE DE SYNTHESE

Plus en détail

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Chirurgie Ambulatoire Quelle organisation? Quel enjeu pour

Plus en détail

DES BÉNÉVOLES DE LA CROIX-ROUGE EN FORMATION AU SERVICE DES URGENCES DE LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG DOSSIER DE PRESSE

DES BÉNÉVOLES DE LA CROIX-ROUGE EN FORMATION AU SERVICE DES URGENCES DE LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG DOSSIER DE PRESSE DES BÉNÉVOLES DE LA CROIX-ROUGE EN FORMATION AU SERVICE DES URGENCES DE LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG DOSSIER DE PRESSE CLINIQUE SAINTE ANNE CROIX-ROUGE URGENCES SECOURISME FORMATION PRÉVENTION

Plus en détail

Projet médico-social 2013-2017

Projet médico-social 2013-2017 Projet médico-social 2013-2017 C E N T R E H O S P I T A L I E R R É G I O N A L D O R L É A N S Hôpital Porte Madeleine 1, rue Porte Madeleine BP 2439 45032 Orléans cedex 1 Le service social de par ses

Plus en détail

LE PÔLE ODONTOLOGIE DE L AP-HM SE REGROUPE À LA TIMONE

LE PÔLE ODONTOLOGIE DE L AP-HM SE REGROUPE À LA TIMONE LE PÔLE ODONTOLOGIE DE L AP-HM SE REGROUPE À LA TIMONE INAUGURATION DU PAVILLON D ODONTOLOGIE SOINS DENTAIRES 13 DÉCEMBRE 2012 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Le nouveau pavillon

Plus en détail

L article R. 4311-12 du code de la santé publique définit le champ d activité de l IADE :

L article R. 4311-12 du code de la santé publique définit le champ d activité de l IADE : RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS DU MÉTIER D INFIRMIER-ANESTHÉSISTE ANNEXE I de l Arrêté du 23 juillet 2012 relatif à la formation conduisant au diplôme d État d infirmier anesthésiste BO Santé Protection sociale

Plus en détail

À propos de la signature

À propos de la signature Faire mieux ensemble! Au centre du quartier Limoilou, l Hôpital Saint François d'assise du CHU de Québec est un établissement centré sur sa communauté, offrant : des services généraux et spécialisés à

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager DOSSIER DE PRESSE www.esthetic-consult.com Septembre 2015 / La beauté à portée de quelques clics. C est ce que propose le site de téléconseil médical www.esthetic-consult.com. Sans vous déplacer, en toute

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION SEPTEMBRE 2011 Le contexte Fin juillet 2011, le Groupe Cap Santé, un groupe privé régional d établissements de soins,

Plus en détail

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Inauguration de l extension 6 JUILLET 2015 À 12h00 AU CŒUR DE LA SANTE DE SON TERRITOIRE, LE CENTRE HOSPITALIER D ANTIBES SE DONNE UN NOUVEAU VISAGE SOMMAIRE

Plus en détail

Tr a n s f e r t d e s U n i t é s d e l h ô p i t a l d e Fr a m e r i e s s u r l e s i t e d H o r n u

Tr a n s f e r t d e s U n i t é s d e l h ô p i t a l d e Fr a m e r i e s s u r l e s i t e d H o r n u A.S.B.L. Providence des Malades & Mutualité Chrétienne CENTRE HOSPITALIER HORNU-FRAMERIES Déjeuner de presse Tr a n s f e r t d e s U n i t é s d e l h ô p i t a l d e Fr a m e r i e s s u r l e s i t

Plus en détail

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE EXTRAIT DU RAPPORT D ACTIVITE 2010 DE LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE (C.R.U.Q.) Centre hospitalier de Châteauroux

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

Uniformisons. notre communication

Uniformisons. notre communication Programme d accompagnement Uniformisons développement chirurgie ambulatoire notre communication Retour d expérience du CHIC 16 juin 2015 1 Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil Quelques chiffres:

Plus en détail

Oncologie Interventionnelle Information pour les patients

Oncologie Interventionnelle Information pour les patients Oncologie Interventionnelle Information pour les patients Radiologie Interventionnelle: Votre alternative à la chirurgie www.cirse.org Cardiovascular and Interventional Radiological Society of Europe Cardiovascular

Plus en détail

PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE

PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE PARCOURS DE SOINS EN CANCEROLOGIE Congrès de la FHF Picardie 06.06.2014 Dr Sarah MONTEMBAULT- Centre Hospitalier de Soissons ETABLISSEMENTS FHF AU CŒUR DES PARCOURS DE SOINS Les données épidémiologiques

Plus en détail

«TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac

«TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac Dossier de presse 20/05/2014 «TOXIC CLOPE, la vérité sans filtre» Nouvel outil pédagogique de prévention sur le tabac Le mardi 20 mai 2014, M. Dominique KELLER, Directeur de la Santé Publique et de l Environnement

Plus en détail

Pôle sanitaire privé mulhousien du Diaconat Clinique du Diaconat Fonderie 1 rue Saint Sauveur BP 1237 68054 MULHOUSE CEDEX

Pôle sanitaire privé mulhousien du Diaconat Clinique du Diaconat Fonderie 1 rue Saint Sauveur BP 1237 68054 MULHOUSE CEDEX RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 22 décembre 2014 N/Réf. : CODEP-STR- 2014-057642 Monsieur le directeur Pôle sanitaire privé mulhousien du Diaconat Clinique du Diaconat Fonderie

Plus en détail

SYSTÈMES D IMPRESSION RISO LA PERFORMANCE AU SERVICE DE L ÉDUCATION

SYSTÈMES D IMPRESSION RISO LA PERFORMANCE AU SERVICE DE L ÉDUCATION SYSTÈMES D IMPRESSION RISO LA PERFORMANCE AU SERVICE DE L ÉDUCATION C EST UNIQUE, ET C EST POUR VOUS LA FIABILITÉ À TOUTE HEURE Enseignants, personnels administratifs, élèves chaque jour, les solutions

Plus en détail

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue

Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue DOSSIER DE PRESSE le 14 décembre 2015 Inauguration de la Résidence Mutualiste Bellevue Dans le cadre du Gérontopôle Régional de Saint-Etienne et pour répondre aux besoins croissants de prise en charge

Plus en détail

des idées pour Nantes? Venez les partager.

des idées pour Nantes? Venez les partager. Vous avez des idées pour Nantes? Venez les partager. 5 objectifs objectifs règles du jeu Nantaises, Nantais, jouez collectif! La Ville de Nantes invite toutes les Nantaises et tous les Nantais à s investir

Plus en détail

RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL à l'interpellation Jean-Michel Dolivo - Sous-traitances et privatisations au CHUV : quelles conséquences

RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL à l'interpellation Jean-Michel Dolivo - Sous-traitances et privatisations au CHUV : quelles conséquences RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL à l'interpellation Jean-Michel Dolivo - Sous-traitances et privatisations au CHUV : quelles conséquences pour les conditions de travail du personnel et pour la

Plus en détail

SYSEO PLANNING. L agenda électronique

SYSEO PLANNING. L agenda électronique SYSEO PLANNING L agenda électronique Sommaire 1 Introduction... 3 2 Caractéristiques du produit... 4 3 Planning médecin... 5 4 La gestion des rendez-vous... 6 4.1 La prise de Rendez-Vous... 7 4.1.1 Par

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

Dossier de Presse. Inauguration des trois pôles de psychiatrie d'adultes Centre Hospitalier Le Vinatier

Dossier de Presse. Inauguration des trois pôles de psychiatrie d'adultes Centre Hospitalier Le Vinatier Dossier de Presse Inauguration des trois pôles de psychiatrie d'adultes Centre Hospitalier Le Vinatier Edito Le Centre Hospitalier Le Vinatier, principal établissement public de santé mentale de la région

Plus en détail

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine Travail en partenariat : illustration avec le Réseau de Cancérologie d Aquitaine Atelier CCECQA 23 septembre 2014 Dr V. Bousser Réseau de Cancérologie d Aquitaine (RCA) 70 membres (établissements de santé,

Plus en détail

Health-IT Expo : Konica Minolta accompagne la transformation numérique des établissements de Santé

Health-IT Expo : Konica Minolta accompagne la transformation numérique des établissements de Santé Information presse Health-IT Expo : Konica Minolta accompagne la transformation numérique des établissements de Santé Carrières-sur-Seine, le 28 avril 2016 Lors du salon Health-IT Expo 2016, Konica Minolta

Plus en détail

Communiqué de presse. Lancement de la plate-forme AXO Un outil innovant de gestion de projets architecturaux

Communiqué de presse. Lancement de la plate-forme AXO Un outil innovant de gestion de projets architecturaux Communiqué de presse Lancement de la plate-forme AXO Un outil innovant de gestion de projets architecturaux La plateforme AXO est une interface collaborative qui propose une approche innovante de l assistance

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

SSR et cancer : enquête qualitative auprès des médecins responsables des admissions en SSR en Rhône Alpes Juin 2014

SSR et cancer : enquête qualitative auprès des médecins responsables des admissions en SSR en Rhône Alpes Juin 2014 SSR et cancer : enquête qualitative auprès des médecins responsables des admissions en SSR en Rhône Alpes Juin 2014 Coordination SSR Rhône Alpes : Dr Adélaïde Marquer : amarquer@chu-grenoble.fr Dr Chloé

Plus en détail

INAUGURATION DE L IRM DEDIEE A LA CANCEROLOGIE ET DU SCANNER DES URGENCES

INAUGURATION DE L IRM DEDIEE A LA CANCEROLOGIE ET DU SCANNER DES URGENCES INAUGURATION DE L IRM DEDIEE A LA CANCEROLOGIE ET DU SCANNER DES URGENCES LUNDI 02 JUIN 2014 LE CONTEXTE AU CENTRE HOSPITALIER DE BETHUNE : Après des travaux d agrandissement et d aménagement au sein du

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Prise en charge en ambulatoire en Imagerie Interventionnelle

Prise en charge en ambulatoire en Imagerie Interventionnelle «Analyse de parcours patient selon la méthode du patient-traceur» Prise en charge en ambulatoire en Imagerie Interventionnelle Soazig BOHUON Dr Isabelle ROGER 26 Avril 2016 OBJECTIFS Décrire la réalisation

Plus en détail

Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle.

Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle. Livret d analyse de situations didactiques et de l activité professionnelle. Objectifs : - Comprendre le métier et analyser les éléments structurants la situation professionnelle, les classes de situation,

Plus en détail

Notre lumière LED, Efficacité et Bien-être au service de la Santé

Notre lumière LED, Efficacité et Bien-être au service de la Santé Notre lumière LED, Efficacité et Bien-être au service de la Santé LUCIBEL Notre lumière LED, Efficacité et Bien-être au service de la Santé Crédits photos : Gilles Framinet - Shutterstock Photos 1 ère

Plus en détail

LE PLAN CANCER 2014-2019

LE PLAN CANCER 2014-2019 LE PLAN CANCER 2014-2019 De la part de la porte-parole Najat Vallaud-Belkacem Mercredi 5 février 2014 Le 3 ème Plan cancer (2014-2019) a été présenté par le président de la République. Il sera doté de

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale

NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale Solutions de consultance en radioprotection médicale 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) 34070 MONTPELLIER - www.nova-radioprotection.com courriel : contact@nova-radioprotection.com

Plus en détail

La visite de certification(v2014)

La visite de certification(v2014) La visite de certification(v2014) Journée régionale CAPPS 12 juin 2015 Dr C. BOHEC UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Le CLCC et la certification Rappel Centre de Lutte contre le cancer

Plus en détail

INAUGURATION CHIRURGIE ROBOTIQUE - L AP-HM S ÉQUIPE DU ROBOT CHIRURGICAL «DA VINCI» SI HD MERCREDI 5 JUIN 2013 À

INAUGURATION CHIRURGIE ROBOTIQUE - L AP-HM S ÉQUIPE DU ROBOT CHIRURGICAL «DA VINCI» SI HD MERCREDI 5 JUIN 2013 À INAUGURATION CHIRURGIE ROBOTIQUE - L AP-HM S ÉQUIPE DU ROBOT CHIRURGICAL «DA VINCI» SI HD MERCREDI 5 JUIN 2013 À 11h HÔPITAL NORD - HALL PAVILLON DE L ETOILE en présence de Jean-Noël GUERINI - Président

Plus en détail

P R I X É c o l e s 2 0 1 6

P R I X É c o l e s 2 0 1 6 P R I X É c o l e s 2 0 1 6 Règlement Intérieur ARTICLE 1 : LE PRIX Le Prix «Écoles» a pour vocation de récompenser les écoles et les étudiants qui auront su présenter le projet le plus pertinent en réponse

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ RECOMMANDATIONS NATIONALES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DU CANCER DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ Mesure 40 du plan cancer Novembre 2005 Introduction Le dispositif d annonce est une mesure

Plus en détail

Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire

Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire Mardi 4 octobre 2011 dossier de presse Signature de la convention cybercollèges avec le CHU de St-Etienne et l Inspection académique de la Loire par Gilles ARTIGUES, vice-président chargé de l Education

Plus en détail

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr

DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr DÉCOUVREZ LE SITE INTERNET DU GHAM : www.gham.fr 1 INTRODUCTION Le GHAM fait aujourd hui un bon en avant avec la mise en ligne de son site internet. Nous répondons maintenant à un besoin urgent de communication

Plus en détail

Des tables à langer de qualité supérieure

Des tables à langer de qualité supérieure DAN DRYER TABLES À LANGER Des tables à langer de qualité supérieure Le confort et l hygiène pour les zones publiques de change bébé Hygiénique Fiable Economique RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT Intemporel

Plus en détail

e soutien aux familles

e soutien aux familles Le soutien aux familles e soutien aux familles Le soutien aux familles a pour principal objectif de soutenir les familles dans leurs responsabilités en regard de leur enfant présentant une déficience intellectuelle.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr DOSSIER DE PRESSE Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30 www.perrayvaucluse.fr Foyer Le Foyer > Qu est qu un Foyer en psychiatrie? Un Foyer en psychiatrie est une structure de soins entre

Plus en détail

Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS

Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS DOSSIER DE PRESENTATION Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS www.bilifou.ch Centre Hospitalier Régional (CHR) Ouahigouya, Burkina Faso Introduction Depuis près de quatorze ans, l Association «Bilifou

Plus en détail

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Paris, le 20 novembre 2015 Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Le Premier Ministre a initié la Grande conférence de santé, en lien avec les ministres en charge de la santé, de l enseignement

Plus en détail

ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME

ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME LE SERVICE DE CHIRURGIE AMBULATOIRE DE LA POLYCLINIQUE DE NAVARRE ARRE : ENTREZ ET SORTEZ LE JOUR MÊME LIVRET D INFORMATION A L INTENTION DES USAGERS SOMMAIRE PRÉSENTATION DU SERVICE 3 CONDITIONS DE LA

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée

Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Objectif 6 : Conforter l avance de la France dans la médecine personnalisée Si les conditions physiques telles que l âge, les antécédents, mais aussi des facteurs sociaux, psychiques et culturels influencent

Plus en détail

CEREMONIE DES VŒUX JEUDI 13 JANVIER 2011 I LES FAITS MARQUANTS DE L ANNEE 2010. Monsieur le Sous Préfet,

CEREMONIE DES VŒUX JEUDI 13 JANVIER 2011 I LES FAITS MARQUANTS DE L ANNEE 2010. Monsieur le Sous Préfet, CEREMONIE DES VŒUX JEUDI 13 JANVIER 2011 Monsieur le Sous Préfet, Madame le Maire de Morlaix et Présidente du Conseil de Surveillance Monsieur le Maire de Plougonven Monsieur le Président de Morlaix Communauté,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ETUDE DOMOLIM. Conventions de partenariat PROMOTELEC et REUNICA

DOSSIER DE PRESSE ETUDE DOMOLIM. Conventions de partenariat PROMOTELEC et REUNICA DOSSIER DE PRESSE ETUDE DOMOLIM Conventions de partenariat PROMOTELEC et REUNICA Vendredi 28 novembre 2014 2 DOSSIER DE PRESSE DOMOLIM SOMMAIRE Packs domotiques - Le service Domo Creuse Assistance - Mesurer

Plus en détail

Observatoire. Institut Curie. cancer. Viavoice 2015. Décrypter les perceptions des Français sur le cancer. www.curie.fr

Observatoire. Institut Curie. cancer. Viavoice 2015. Décrypter les perceptions des Français sur le cancer. www.curie.fr Observatoire cancer Institut Curie Viavoice 2015 Décrypter les perceptions des Français sur le cancer L Institut Curie dévoile, pour la 3 e année consécutive, les résultats de son Observatoire cancer Institut

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Plateforme de communication

Plateforme de communication Plateforme de communication pour la totale accessibilité de vos services aux personnes sourdes ou malentendantes Le saviez-vous? 1 français sur 10 souffre de déficience auditive 70 millions d'européens

Plus en détail

Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse

Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse SOMMAIRE : I. Le concours Ergothérapeute

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

Éléments de langage et messages clés

Éléments de langage et messages clés Éléments de langage et messages clés 14 Comment orchestrer le discours?......................................................................... 16 Les outils pour communiquer.................................................................................

Plus en détail

SOMMAIRE LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS. a) Au regard de l organisation du dépistage

SOMMAIRE LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS. a) Au regard de l organisation du dépistage SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS Pages I - L ASSOCIATION ARCADES... 3 II - SA MISSION... 4 a) Au regard de l organisation du dépistage b) Au regard de la

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSOCIATION L'AGE D'OR DU 26 MARS 2013 COMPTE RENDU D'ACTIVITES 2012

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSOCIATION L'AGE D'OR DU 26 MARS 2013 COMPTE RENDU D'ACTIVITES 2012 ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSOCIATION L'AGE D'OR DU 26 MARS 2013 COMPTE RENDU D'ACTIVITES 2012 BILAN DES ACTIVITES DE L'ANNEE 2012 Nous avons à nouveau en 2012 eu des soucis avec des changements d'animateurs

Plus en détail

L univers vétérinaire

L univers vétérinaire L univers vétérinaire Ubivet l univers vétérinaire dr.veto le logiciel de gestion Ces dernières années, vos besoins et ceux de vos clients ont beaucoup évolué. Pour y répondre, des solutions et des services

Plus en détail

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, L information, c est déjà un soin. Je paraphrase ici la maxime d un professeur américain,

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS L EHPAD LA PINÈDE À L ESPACE PERRÉAL DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2011 CENTRE HOSPITALIER DE BÉZIERS

CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS L EHPAD LA PINÈDE À L ESPACE PERRÉAL DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2011 CENTRE HOSPITALIER DE BÉZIERS CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS L EHPAD LA PINÈDE À L ESPACE PERRÉAL DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2011 CENTRE HOSPITALIER DE BÉZIERS Le bassin de santé Ouest Hérault Biterrois se caractérise par une importante

Plus en détail

N/Réf. : Codep-Lyo-2016-017973 Mme le directeur délégué du centre hospitalier de Tarare L hôpital Nord-Ouest 1, bd J.B. Martin 69170 TARARE

N/Réf. : Codep-Lyo-2016-017973 Mme le directeur délégué du centre hospitalier de Tarare L hôpital Nord-Ouest 1, bd J.B. Martin 69170 TARARE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon le 02/05/2016 N/Réf. : Codep-Lyo-2016-017973 Mme le directeur délégué du centre hospitalier de Tarare L hôpital Nord-Ouest 1, bd J.B. Martin 69170 TARARE Objet

Plus en détail

Chef d entreprise. ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective

Chef d entreprise. ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective Chef d entreprise ADRÉA Mutuelle, spécialiste de la protection sociale collective ADRÉA MUTUELLE PARTENAIRE DE VOTRE ENTREPRISE AU QUOTIDIEN 3 e GROUPE MUTUALISTE interprofessionnel de protection santé

Plus en détail

On peut aussi faire de belles rencontres dans l immobilier

On peut aussi faire de belles rencontres dans l immobilier Dossier de presse, le 14 Avril 2014 On peut aussi faire de belles rencontres dans l immobilier Locatme.fr, désigné comme le Meetic de l immobilier, est un concept de service en ligne qui facilite et optimise

Plus en détail

Analyse de la satisfaction des usagers

Analyse de la satisfaction des usagers Analyse de la satisfaction des usagers Le questionnaire de satisfaction: 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 Taux de retour des questionnaires distribués avec le livret d'accueil 1411 1189 1190 1140 1358 1353

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA 1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 Contacts presse : Valorial : Christophe JAN 02 23 48 59 64 christophe.jan@pole-valorial.fr KPMG : Aurélie JOUNY 02 28 24 11 53

Plus en détail

LE BON CHOIX. UN PARTENARIAT INTELLIGENT. Des services pertinents

LE BON CHOIX. UN PARTENARIAT INTELLIGENT. Des services pertinents Des services pertinents UN PARTENARIAT INTELLIGENT Nous avons plus de 100 ans d expérience dans l'innovation en matière d'imagerie et de technologies de l information destinées aux soins de santé. Notre

Plus en détail

SERVICE DE PNEUMOLOGIE, CENTRE DE SOINS DE LA MUCOVISCIDOSE (CRCM) ET ENTRANSPLANTATION PULMONAIREADULTE

SERVICE DE PNEUMOLOGIE, CENTRE DE SOINS DE LA MUCOVISCIDOSE (CRCM) ET ENTRANSPLANTATION PULMONAIREADULTE INAUGURATION SERVICE DE PNEUMOLOGIE, CENTRE DE SOINS DE LA MUCOVISCIDOSE (CRCM) ET ENTRANSPLANTATION PULMONAIREADULTE Lundi 8 octobre 2012 Hôpital Nord DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse Déroulement

Plus en détail

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau de chirurgiens-dentistes à l écoute de vos aspirations

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau de chirurgiens-dentistes à l écoute de vos aspirations Vitaminez votre avenir! Rejoignez un réseau de chirurgiens-dentistes à l écoute de vos aspirations Notre cocktail pour un parcours professionnel stimulant Une intégration sans pépin Des formations pur

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

COURS DE LANGUES EN LIGNE MODE D EMPLOI. Bienvenue dans la formation @LTER,«Apprentissage des Langues Télématique, Encadré et Responsabilisé.

COURS DE LANGUES EN LIGNE MODE D EMPLOI. Bienvenue dans la formation @LTER,«Apprentissage des Langues Télématique, Encadré et Responsabilisé. COURS DE LANGUES EN LIGNE MODE D EMPLOI Bienvenue dans la formation @LTER,«Apprentissage des Langues Télématique, Encadré et Responsabilisé. Vous trouverez une présentation interactive des cours à l adresse

Plus en détail

Février 2011. L annuaire spécialiste de la santé Professions médicales et paramédicales en France

Février 2011. L annuaire spécialiste de la santé Professions médicales et paramédicales en France DOSSIER DE PRESSE Février 2011 L annuaire spécialiste de la santé Professions médicales et paramédicales en France Contact Presse : Romain Sambarino communication@allo-medecins.fr 06.28.66.17.32 Logo &

Plus en détail