Barcelone le 17 novembre Conseiller Technique du Ministre de l Economie et

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Barcelone le 17 novembre 2011. Conseiller Technique du Ministre de l Economie et"

Transcription

1 Présentation du Burkina Faso àla Conférence sur la facilitation i du commerce Barcelone le 17 novembre 2011 Adelaïde Naré, Conseiller Technique du Ministre de l Economie et des Finances

2 BURKINA FASO

3 Contexte et facteurs ayant motivé pour les réformes Pays enclavé d Afrique de l Ouest avec 6 frontières Port le plus proche: plus de 1000 kms Le Secteur privé subit les lourdeurs administratives des ports et les tracasseries le long des corridors Formalités au niveau national complexes Résultats contre performants du Burkina dans le Rapport Doing Business 2010 concernant l indicateur «commerce transfrontalier». Le temps mis, le nombre de documents et le coût étaient élevés Le Burkina était déjà engagé dans un programme de réformes Doing Business sur les autres indicateurs

4 Contexte et facteurs de motivation pour les réformes- suite Requête du Gouvernement a abouti á la mise en place d un projet d assistance technique par l IFC en matière de facilitation de la logistique commerciale Mise en place d un Comité de haut niveau de réformes des procédures d importation et d exportation

5 Principales réformes mises en œuvre Adoption/mise en œuvre du plan d action proposé p par l IFC Extension de la validité de la DPI et de l ASE/ASI Suppression de l exigence de la copie papier du BESC Suppression de l escorte pour certains types de cargaisons (à faible risque) Réduction du temps d obtention de la lettre de crédit et de l autorisation de change de 7 á 3 jours pour chacune Fusion du PV et du BV phytosanitaires

6 Principales réformes mises en œuvre - suite Activation du suivi électronique du transit/sydonia ++ et suppression du carnet TRIE Non exigence systématique du connaissement, et de la liste de colisage. SuppressionS de l exigence du Certificat National de conformité aux normes de mesures Fluidité des opérations en douane: objectif du Gouvernement 50% en circuit vert. IFC est en train d assister à travers l introduction de la gestion du risque Elaboration du projet Orbus, un guichet unique électronique pour la collecte des documents de prédédouanement

7 Principaux défis et leçons apprises Défis liés á la mise en œuvre: Forte résistance aux réformes des administrations i i au départ/attitude protectrice Protection de leurs recettes Refus de suppression de leur formalités Leçons apprises: Sensibilisation et implication des premiers responsables a permis le démarrage des réformes Suivi régulier de l équipe de la logistique commerciale/missions sur le terrain et leur conseils ont permis de mener á bien les réformes.

8 Impact des réformes En attendant qu une étude vienne confirmer, les échanges avec les transitaires ont permis de relever l impact ci-après pour le Secteur privé: Economie de temps: le secteur privé est plus efficient Procédures plus simples avec la réduction du nombre de documents Economie sur coûts du fait des réformes qui peut être réinvestie Tout ceci pourrait contribuer sans nul doute á l accroissement des investissements privés etlacréation d emplois. Pour l Etat: Une meilleure utilisation des ressources humaines Une plus grande efficacité Un renforcement du partenariat Etat/Secteur privé

9 Facteurs clés de succès Implication pcato personnelle e e du Premier e Ministre ( Champion ) implication du MEF, du MICA et des premiers responsables des administrations qui ont assuré un suivi de proximité dans la mise en œuvre des réformes Approche consultative adoptée par l IFC a facilité le dialogue et la mise en œuvre L expertise et l expérience de l équipe de la logistique commerciale il ont aussi joué un rôle déterminant dans la motivation des administrations. i ti

10 Prochaines étapes/défis Poursuivre la mise en œuvre des réformes au niveau des administrations et organismes concernés par Orbus Mise en œuvre réussie de Orbus Mise en œuvre d une politique/stratégie de gestion du risque/sélectivité Suppression du certificat provisoire de contrôle de qualité Réduction des coûts d exportation et d importation Passage de SYDONIA ++ à SYDONIA World Dématérialisation complète des procédures Défis au plan régional.

11 MERCI POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION

Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés

Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés CLIMAT DEs INVEsTIssEMENTs Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés Climat des Investissements l Groupe de la Banque mondiale Agence multilatérale de

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. ATELIER DE FORMATION DES POINTS FOCAUX DE L ARTICLE 6 DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES. Bonn, 19 au 21 juin 2012 THEME: «participation du public àla prise de décision

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

Manuel des Procédures

Manuel des Procédures 1 REPUBLIQUE DU CAMEROUN GUICHET UNIQUE DES OPERATIONS DU COMMERCE EXTERIEUR Manuel des Procédures 2 Le Guichet Unique des Opérations du Commerce Extérieur (GUCE) créé au Port de Douala vise à réduire

Plus en détail

Social Inclusion Programmes in Togo. Ahoro Atchindé Amakoue Civil Administrator, Ministry of Commerce and Private Sector Development, Togo

Social Inclusion Programmes in Togo. Ahoro Atchindé Amakoue Civil Administrator, Ministry of Commerce and Private Sector Development, Togo Social Inclusion Programmes in Togo Ahoro Atchindé Amakoue Civil Administrator, Ministry of Commerce and Private Sector Development, Togo LE PROGRAMME D INTÉGRATION SOCIALE ET LEUR INCIDENCE SUR UN DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Tourisme Responsable et Développement Durable. Gilles Béville, DPDEV/PEA

Tourisme Responsable et Développement Durable. Gilles Béville, DPDEV/PEA Tourisme Responsable et Développement Durable Gilles Béville, DPDEV/PEA Le tourisme aujourd hui Etat des lieux 2006: 846 M arrivées internationales Flux de touristes vers l étranger X 35 depuis 1950 Recettes

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN. Fraternité Justice Travail PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL PRESIDENTIEL DE L INVESTISSEMENT

REPUBLIQUE DU BENIN. Fraternité Justice Travail PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL PRESIDENTIEL DE L INVESTISSEMENT REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL PRESIDENTIEL DE L INVESTISSEMENT REFORMES DU GOUVERNEMENT DU BENIN VISANT L AMELIORATION DU CLIMAT

Plus en détail

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015)

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015) Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2015/4 Distr. générale 9 décembre 2014 Original: français Commission économique pour l Europe Comité exécutif Centre pour la facilitation du

Plus en détail

Développement des exportations vers l Afrique La logistique au service des échanges commerciaux avec l Afrique

Développement des exportations vers l Afrique La logistique au service des échanges commerciaux avec l Afrique Chambre de Commerce et d Industrie de Tunis Tunis le 26 Avril 2016 Développement des exportations vers l Afrique La logistique au service des échanges commerciaux avec l Afrique ABDELKADER KEMALI DIRECTEUR

Plus en détail

-1 - UNECE UN/CEFACT

-1 - UNECE UN/CEFACT -1 - UNECE UN/CEFACT GAINDE 2000 Le GAINDE 2000 est le fruit d un partenariat public/privé réussi. Il a été créé en 2002 afin d accompagner la Douane dans son projet de modernisation et promouvoir l expertise

Plus en détail

(AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE. ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un budget restreint?

(AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE. ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un budget restreint? ASSOCIATION INTERNATIONALE DES PROCUREURS ET POURSUIVANTS (AIPP) THEME : LES BONNES PRATIQUES EN MATIERE DE POURSUITES : APPRENDRE LES UNS DES AUTRES ATELIER 2 : Comment parvenir à l excellence avec un

Plus en détail

Difficultés d enquête sur les coûts de transport en Afrique centrale: cas du corridor Douala N djaména

Difficultés d enquête sur les coûts de transport en Afrique centrale: cas du corridor Douala N djaména Difficultés d enquête sur les coûts de transport en Afrique centrale: cas du corridor Douala N djaména Robert NGONTHE, Marcel OPOUMBA & Thierry MAMADOU ASNGAR ISSEA Plan de la Présentation Introduction

Plus en détail

DISPOSITIFS D ASSISTANCE AUX TUNISIENS RESIDENTS A L ETRANGER

DISPOSITIFS D ASSISTANCE AUX TUNISIENS RESIDENTS A L ETRANGER DISPOSITIFS D ASSISTANCE AUX TUNISIENS RESIDENTS A L ETRANGER LE GUICHET UNIQUE COMME EXEMPLE Habib Louizi- DG Office des Tunisiens à l Etranger Madrid-19-12-2012 INTRODUCTION Le rôle économique de la

Plus en détail

Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL

Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL PRESENTATION DU PROJET/PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT PAR L'OCAL Edy K. ANTHONY Secrétariat Exécutif, OCAL Tunis, 22 24 Avril 2014 SOMMAIRE Introduction ti OCAL Expériences Description du projet Cadre de mise

Plus en détail

Handicap International - Séminaire des Missions Sociales - juin 2013 - ACTES

Handicap International - Séminaire des Missions Sociales - juin 2013 - ACTES Les retours du terrain peuvent se faire par l'intermédiaire du desk au «manager de l alliance», par l'intermédiaire du RASTA, ou encore la collecte de données de bénéficiaires (noms des principaux partenaires

Plus en détail

Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives

Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives Ateliers de formation sur les actes uniformes révisés : droit commercial général, suretés, droit des coopératives ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMMERCIAL GENERAL A) Le projet : Introduction Il est décisif

Plus en détail

GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS (MONTPELLIER)

GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS (MONTPELLIER) GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS (MONTPELLIER) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Spécialité : Gestion des entreprises et des administrations

Plus en détail

FORUM SUR LA FACILITATION DES AFFAIRES

FORUM SUR LA FACILITATION DES AFFAIRES FORUM SUR LA FACILITATION DES AFFAIRES EXPERIENCE ALGERIE GUICHET UNIQUE DECENTRALISE AGENCE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE L INVESTISSEMENT BAMACO 17 et 18 FEVRIER 2011 Constat L investissement des PME

Plus en détail

NOTRE EXPERIENCE EN MATIERE FACILITATION DU COMMERCE ET DE DEMATERIALISATION DES PROCEDURES ADMINISTRATIVES. Mai 2015

NOTRE EXPERIENCE EN MATIERE FACILITATION DU COMMERCE ET DE DEMATERIALISATION DES PROCEDURES ADMINISTRATIVES. Mai 2015 NOTRE EXPERIENCE EN MATIERE FACILITATION DU COMMERCE ET DE DEMATERIALISATION DES PROCEDURES ADMINISTRATIVES Mai 2015 1 1. INTRODUCTION ET HISTORIQUE 2. ORGANISATION 3. LA DEMATERIALISATION AU SENEGAL 4.

Plus en détail

Directeur Recherches, Politique et Planification

Directeur Recherches, Politique et Planification Mesure des performances de la douane Dr P. Seth Directeur Recherches, Politique et Planification Novembre 2010 Introduction Sommaire Mesure des performances : un aperçu au niveau Mesure des performances

Plus en détail

007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07

007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07 007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 14.2.2007 SEC(2007) 113 DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION Document accompagnant la proposition

Plus en détail

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO)

Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour la Coordination Régionale du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l Ouest (PPAAO) Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Recrutement d un(e) Assistant(e) Technique pour

Plus en détail

DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION. Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004

DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION. Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004 FAL/12-WP/12 13/1/04 DIVISION DE FACILITATION (FAL) DOUZIÈME SESSION Le Caire (Égypte), 22 mars 2 avril 2004 Point 3 : 3.2 : Mise en œuvre de mesures modernes de facilitation et de sûreté dans le transport

Plus en détail

Atelier sur la fluidification des échanges commerciaux en Afrique de l Ouest

Atelier sur la fluidification des échanges commerciaux en Afrique de l Ouest RESEAU DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DES PRODUCTEURS AGRICOLES DE L AFRIQUE DE L OUEST (ROPPA) CELLULE D EXECUTION TECHNIQUE 09 BP 884 Ouagadougou 09 - Tél. : (226) 50 36 08 25 - Fax : (226) 50 36 26

Plus en détail

JRI. Articles. Journal de la recherche de l iavs N0.1, Septembre 2015

JRI. Articles. Journal de la recherche de l iavs N0.1, Septembre 2015 JRI Journal de la recherche de l iavs N0.1, Septembre 2015 Articles 1/ Référentiels indicatifs pour des schémas d intégration de l entreprise dans les systèmes et dynamiques de prévention et de gestion

Plus en détail

19/06/2015. Contenu de la présentation. Les procédures du commerce. Le commerce international!

19/06/2015. Contenu de la présentation. Les procédures du commerce. Le commerce international! Economic and Social Commission for Western Asia ESCWA Expert Group Meeting Tunis 2 et 3 Juin 2015 Initiatives de développement des activités de transport et de la logistique au service de la facilitation

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA)

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- LA COMMISSION -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) 2007 1. CONTEXTE ET

Plus en détail

Les Dirigeants des Administrations Maritimes Africaines (MARADS) représentant chacun l Angola, le Cameroun, la République démocratique du Congo, la

Les Dirigeants des Administrations Maritimes Africaines (MARADS) représentant chacun l Angola, le Cameroun, la République démocratique du Congo, la Les Dirigeants des Administrations Maritimes Africaines (MARADS) représentant chacun l Angola, le Cameroun, la République démocratique du Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon, le Kenya, le Liberia, le

Plus en détail

Vininguesba OUEDRAOGO Inspecteur d éducation Spécialisée DIRECTEUR DE DE L ÉDUCATION SPÉCIALISÉE

Vininguesba OUEDRAOGO Inspecteur d éducation Spécialisée DIRECTEUR DE DE L ÉDUCATION SPÉCIALISÉE Vininguesba OUEDRAOGO Inspecteur d éducation Spécialisée DIRECTEUR DE DE L ÉDUCATION SPÉCIALISÉE INTRODUCTION I. LE CADRE INSTITUTIONNEL II. LA DEMARCHE D INTERVENTION III. LES SERVICES DE SUITE IV. LE

Plus en détail

Fiche récapitulative 2012/13 Sommaire des réformes Doing Business au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 1

Fiche récapitulative 2012/13 Sommaire des réformes Doing Business au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 1 Faits marquants Doing Business 2014 : Moyen-Orient et Afrique du Nord Huit des 20 économies du Moyen-Orient et d Afrique du Nord ont entrepris au moins une réforme entre le 2 Juin 2012 et le 1 ier Juin

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET I CADRE GENERAL II DEFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES DU CDMT III DEMARCHE METHODOLOGIQUE D ELABORATION DU CDMT IV PERSPECTIVES 2 Le gouvernement a entrepris ces dernières

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT Les formalités accomplies auprès du GUCE par les transitaire / CAD se résument aux opérations suivantes : Dépôt de la déclaration en douane et obtention du BAE,

Plus en détail

AUDIT DES EXERCICES 2014, 2015 ET 2016 DES COMPTES DU PFCTAL/OCAL TERMES DE REFERENCE

AUDIT DES EXERCICES 2014, 2015 ET 2016 DES COMPTES DU PFCTAL/OCAL TERMES DE REFERENCE SECRETARIAT EXECUTIF DE L ORGANISATION DU CORRIDOR ABIDJAN-LAGOS PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN-LAGOS (PFCTAL) DON IDA N H549-TG AUDIT DES EXERCICES 2014, 2015

Plus en détail

Formulaire de demande d Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec

Formulaire de demande d Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec Formulaire de demande d Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec À l usage du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles. Ne rien écrire dans cette section. N o de réf.

Plus en détail

au Burkina Faso à travers la mise en place d un Système National

au Burkina Faso à travers la mise en place d un Système National Améliorer le financement de la santé au Burkina Faso à travers la mise en place d un Système National d Assurance Maladie Saïbou SEYNOU Actuaire Secrétaire Permanent du projet «Assurance Maladie» Dakar,

Plus en détail

Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL

Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL Institut national d études et d action pour le développement de l Education (INEADE) EVALUATION DES APPRENTISSAGES SCOLAIRES AU SENEGAL 1. Présentation du système éducatif sénégalais 2. Place de l évaluation

Plus en détail

Article 1 : Les principes généraux de la sécurité intérieure sont définis par les dispositions de la présente loi.

Article 1 : Les principes généraux de la sécurité intérieure sont définis par les dispositions de la présente loi. LOI N 032-2003/AN (JON 31 2003 du 31 juillet 2003) relative à la sécurité intérieure L ASSEMBLEE NATIONALE VU la Constitution ; VU la résolution n 001-2002/AN du 05 juin 2002, portant validation du mandat

Plus en détail

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 Présentation Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences ANAPEC Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 1 2 Loi régissant l ANAPEC L Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences

Plus en détail

Procédure de certification phytosanitaire à l exportation mise en place par le service régional de l alimentation d Île-de-France

Procédure de certification phytosanitaire à l exportation mise en place par le service régional de l alimentation d Île-de-France PRÉFET DE LA RÉGION D ÎLE-DE-FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Service Régional de l'alimentation Tél. : 01 41 73 48 00 Courriel : sral-rungis.draaf-ile-de-france@agriculture.gouv.fr

Plus en détail

Enjeux et défis de la qualité au Burkina Faso

Enjeux et défis de la qualité au Burkina Faso XXIII è Journées Nationales de la Qualité (24-26 juillet 2013, Bobo-Dioulasso) Enjeux et défis de la qualité au Burkina Faso Bernard K. OUOBA Plan de l exposé 1.Concepts de la qualité 2.Contexte actuel

Plus en détail

Logiciel d'identification, d'évaluation et de gestion du risque des projets de développement dans les PME

Logiciel d'identification, d'évaluation et de gestion du risque des projets de développement dans les PME Logiciel d'identification, d'évaluation et de gestion du risque des projets de développement dans les PME Origine du projet : mandat donné à l INRPME suite à un rapport de recherche Quels sont les enjeux

Plus en détail

TAXATION ET CAPACITE ADMINISTRATIVE

TAXATION ET CAPACITE ADMINISTRATIVE TAXATION ET CAPACITE ADMINISTRATIVE Brahim KETTANI Directeur de la Législation, des Etudes et de la Coopération Internationale Direction Générale des Impôts - Maroc 14 décembre 2009 1 Plan: Introduction

Plus en détail

NIMP n 7 SYSTÈME DE CERTIFICATION À L'EXPORTATION (1997)

NIMP n 7 SYSTÈME DE CERTIFICATION À L'EXPORTATION (1997) NIMP n 7 NORMES INTERNATIONALES POUR LES MESURES PHYTOSANITAIRES NIMP n 7 SYSTÈME DE CERTIFICATION À L'EXPORTATION (1997) Produit par le Secrétariat de la Convention internationale pour la protection des

Plus en détail

Atelier sur la Poste et l économie numérique

Atelier sur la Poste et l économie numérique REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple- Un But- Une Foi MINISTERE DES POSTES ET DES TELECOMMUNICATIONS Projet de discours de Monsieur Malick NDIAYE Directeur de Cabinet du Ministre des Postes et des Télécommunications

Plus en détail

Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie

Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie Marseille 06 décembre 2012 Introduction

Plus en détail

Estimation de la viabilité économique du titre service en Wallonie. Synthèse des résultats de l étude 29 septembre 2015

Estimation de la viabilité économique du titre service en Wallonie. Synthèse des résultats de l étude 29 septembre 2015 Estimation de la viabilité économique du titre service en Wallonie Synthèse des résultats de l étude 29 septembre 2015 Agenda 1. Objectifs et contexte de l étude 2. Impacts budgétaires pour la Wallonie

Plus en détail

La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions

La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions Petit avant- propos Quelles différences y a-t-il entre la formation gestes et postures (G.P.) et la formation à la Prévention des Risques

Plus en détail

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 36 98 21; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavs_mail@yaho.fr; iavs.refer.ne http:// iavs.6mablog.com Agreement n 2001-1080/MESSR/AG/SG/DGESRS Rapport

Plus en détail

DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D BALE II EN TUNISIE

DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D BALE II EN TUNISIE L implémentation mentation de Bâle II dans les banques maghrébines DE LA STRATEGIE D IMPLEMENTATION D DE BALE II EN TUNISIE Badreddine BARKIA Directeur Général G de la Supervision Bancaire Banque Centrale

Plus en détail

LES ASSISES NATIONALES DE LA DIASPORA TOGOLAISE MARS 201

LES ASSISES NATIONALES DE LA DIASPORA TOGOLAISE MARS 201 LES ASSISES NATIONALES DE LA DIASPORA TOGOLAISE MARS 201 LES ASSISES NATIONALES DE LA DIASPORA TOGOLAISE THEME: LA QUESTION DES DOCUMENTS D IDENTIFICATION ET DES FORMALITES LIEES A L IMMIGRATION: QUELLES

Plus en détail

ENTRE LE CONSEIL REGIONAL DU CENTRE AU BURKINA FASO LA BRIGADE NATIONALE DES SAPEURS-POMPIERS DU BURKINA FASO LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE EN FRANCE

ENTRE LE CONSEIL REGIONAL DU CENTRE AU BURKINA FASO LA BRIGADE NATIONALE DES SAPEURS-POMPIERS DU BURKINA FASO LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE EN FRANCE 2 ème CONVENTION DE COOPERATION ENTRE LE CONSEIL REGIONAL DU CENTRE AU BURKINA FASO et LA BRIGADE NATIONALE DES SAPEURS-POMPIERS DU BURKINA FASO ET LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE EN FRANCE et LE SERVICE DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR)

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR) Conférence «Population, développement etplanification familiale en Afrique de l Ouest francophone : l urgence d agir», Ouagadougou 8-10 février 2011 Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution

Plus en détail

LA GAR DANS L'ELABORATION DU BUDGET DE L'ETAT ET LES POLITIQUES NATIONALES

LA GAR DANS L'ELABORATION DU BUDGET DE L'ETAT ET LES POLITIQUES NATIONALES FORMATION PRATIQUE "GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS (GAR) : IMPACT DES PRINCIPES DE LA GAR APPLIQUÉS AUX RÔLES DU PARLEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DU BÉNIN DANS LE PROCESSUS BUDGÉTAIRE" LA GAR DANS L'ELABORATION

Plus en détail

LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES DANS LES PROCESSUS D INTEGRATION REGIONALE: CAS DE LA CEDEAO

LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES DANS LES PROCESSUS D INTEGRATION REGIONALE: CAS DE LA CEDEAO LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES DANS LES PROCESSUS D INTEGRATION REGIONALE: CAS DE LA CEDEAO Présentation Monsieur NFALY SANOH Chargé de Programme Principal Immigration/CEDEAO Introduction Les grands ensembles

Plus en détail

Pour affiner votre choix présenté lors du conseil de classe du 2 nd trimestre, voici une brève présentation de

Pour affiner votre choix présenté lors du conseil de classe du 2 nd trimestre, voici une brève présentation de Vous vous êtes déjà positionné(e) sur une des 4 spécialités de terminale STMG : Pour affiner votre choix présenté lors du conseil de classe du 2 nd trimestre, voici une brève présentation de La terminale

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail

SOMMAIRE : Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation. Section04 : le rôle de la douane dans l exportation

SOMMAIRE : Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation. Section04 : le rôle de la douane dans l exportation SOMMAIRE : -INTRODUCTION Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation Section01 : l historique Section 02 :les missions de la douane Section03 :l organigramme Section04 : le rôle de la douane

Plus en détail

HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains

HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains NATIONS UNIES HSP HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains Distr. générale 2 avril 2015 Français Original : anglais Vingt-cinquième session

Plus en détail

Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce

Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce $11(;( Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce 1. Les partenaires sociaux européens du commerce, EuroCommerce et Uni- Europa Commerce, s engagent à développer un cadre européen pour la

Plus en détail

- Monsieur le Représentant de la Commission de la CEDEAO - Monsieur le Secrétaire Exécutif de l Organisation du Corridor Abidjan Lagos (OCAL)

- Monsieur le Représentant de la Commission de la CEDEAO - Monsieur le Secrétaire Exécutif de l Organisation du Corridor Abidjan Lagos (OCAL) MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN - LAGOS ATELIER RELATIF A LA METHODOLOGIE DE COLLECTE DES INDICATEURS DU MEMORANDUM D ENTENTE D

Plus en détail

UNITED NATIONS ECONOMIC AND SOCIAL COMMISSION FOR WESTERN ASIA «UNESCWA»

UNITED NATIONS ECONOMIC AND SOCIAL COMMISSION FOR WESTERN ASIA «UNESCWA» UNITED NATIONS ECONOMIC AND SOCIAL COMMISSION FOR WESTERN ASIA «UNESCWA» Plan Introduction Environnement économique de la Tunisie Indicateurs du commerce transfrontalier Cadre juridique Cadre technique

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION Co-financé par la Commission européen et les gouvernements de Danemark, de l Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Uni Renforcement de la Capacité de

Plus en détail

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR?

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? 1 FORMATION DES INSPECTEURS HYGIENE SECURITE OCTOBRE 2008 L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? Dominique VACHER 2 Enjeux du domaine Santé Sécurité Social et Environnemental : pas de Développement

Plus en détail

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo REPUBLIQUE TOGOLAISE ------------------------ Travail-Liberté-Patrie ------------- Discours d ouverture de : Son Excellence Kwesi Séléagodji AHOOOMEY-ZUNU Premier Ministre, Chef du Gouvernement au Forum

Plus en détail

Séminaires Itinérants sur le Temps, le Climat et les Agriculteurs

Séminaires Itinérants sur le Temps, le Climat et les Agriculteurs Séminaires Itinérants sur le Temps, le Climat et les Agriculteurs M.V.K. Sivakumar Climate and Water Department World Meteorological Organization Presentation Importance de le temps et le climat a l agriculture

Plus en détail

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Michael Marx, Centre d investissement Organisation des Nations Unies pour l Agriculture et l Alimentation Date: 18 mars 2015 AgriFin

Plus en détail

PERFORMANCE SOCIALE, PERFORMANCE FINANCIÈRE, QUEL ARBITRAGE POUR UNE PÉRENNITÉ DU SECTEUR?

PERFORMANCE SOCIALE, PERFORMANCE FINANCIÈRE, QUEL ARBITRAGE POUR UNE PÉRENNITÉ DU SECTEUR? Faculté de Droit et Sciences Economiques Master Economie Appliquée : 2ème année Diagnostic Social et Economie Solidaire 2010-2011 PERFORMANCE SOCIALE, PERFORMANCE FINANCIÈRE, QUEL ARBITRAGE POUR UNE PÉRENNITÉ

Plus en détail

Croissance, emploi et protection sociale

Croissance, emploi et protection sociale Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Croissance, emploi et protection sociale Juillet 1998 Document de travail n 32 La problématique croissance, emploi et protection sociale

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRADE/2005/7 14 mars 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE, DE L INDUSTRIE

Plus en détail

RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR L EVOLUTION DU METIER DE GESTIONNAIRE. ( novembre mars 2008 )

RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR L EVOLUTION DU METIER DE GESTIONNAIRE. ( novembre mars 2008 ) RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR L EVOLUTION DU METIER DE GESTIONNAIRE ( novembre mars 2008 ) A la demande de Monsieur Le Recteur, un groupe de travail a été mis en place en Novembre 2007, afin de réfléchir

Plus en détail

les Opérateurs économiques agréés

les Opérateurs économiques agréés L Article 7.7 de l AFE de l OMC et les Opérateurs économiques agréés Ecole du savoir 11 juillet 2014 Article 7.7 de l AFE de l OMC - Principales caractéristiques Mesures supplémentaires de facilitation

Plus en détail

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013

Aides publiques à la RDI ATEL / LSC. 10 juin 2013 Aides publiques à la RDI ATEL / LSC 10 juin 2013 Structure 1. Présentation de Luxinnovation 2. Présentation des aides publiques à la recherchedéveloppement-innovation (RDI) -2- Luxinnovation en bref 1984

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

1 er CONGRES DES FORETS COMMUNALES DE LA COMIFAC Présentation des initiatives en cours au CAMEROUN

1 er CONGRES DES FORETS COMMUNALES DE LA COMIFAC Présentation des initiatives en cours au CAMEROUN 1 er CONGRES DES FORETS COMMUNALES DE LA COMIFAC Présentation des initiatives en cours au CAMEROUN Par: NTI MEFE Solomon Maire de la Commune de Djoum Secrétaire Général ACFCam 1- REPERES CHRONOLOGIQUES

Plus en détail

Synthèse. Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique

Synthèse. Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique 0 Synthèse Tenir ses promesses : Tirer profit des ressources naturelles pour accélérer le développement humain en Afrique 1 Résumé Il existe des besoins pressants en matière de développement humain sur

Plus en détail

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES 422 Finances publiques Le domaine fonctionnel Finances publiques regroupe les emplois relatifs à la gestion des finances publiques, en matière de ressources, de dépenses, d établissement et de vérification

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce analyse du risque e-commerce. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce analyse du risque e-commerce. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT DU PROJET REDCICLA: Recyclage en communauté

CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT DU PROJET REDCICLA: Recyclage en communauté CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT DU PROJET REDCICLA: Recyclage en communauté MARCELA ARIAS MASTER 2 PROFESSIONNEL GESTION DE L ENVIRONNEMENT Le projet INTRODUCTION * Développement d une initiative propre dans

Plus en détail

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès?

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Cycle Innovation & Connaissance 81 petit déjeuner Stéphanie CHASSERIO, Professeure SKEMA

Plus en détail

Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France. Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME

Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France. Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME Les Déchets Ménagers et Assimilés dans la production de déchets

Plus en détail

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Casablanca, le 9 septembre 2014 1 Excellences, Mesdames et Messieurs, C est pour moi un grand honneur et un réel plaisir d être

Plus en détail

Dialogue multi-acteurs pour l Afrique de l Ouest et du Centre préparatoire de la neuvième conférence de l OMC

Dialogue multi-acteurs pour l Afrique de l Ouest et du Centre préparatoire de la neuvième conférence de l OMC Dialogue multi-acteurs pour l Afrique de l Ouest et du Centre préparatoire de la neuvième conférence de l OMC L Aide pour le commerce peut-elle être un instrument pour la transformation économique dans

Plus en détail

Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006. La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc

Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006. La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc Séminaire d Evaluation d Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006 La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire

Règlement sur le cheminement scolaire Règlement sur le cheminement scolaire Adopté le : 17 décembre 2001 218 e réunion du conseil d administration Amendé le : 10 juin 2008 261 e réunion du conseil d administration Amendé le : 16 décembre 2013

Plus en détail

DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE :

DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE : DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE : I (Sensibilisation) De charger un groupe indépendant d'experts, de l OCDE par exemple, d effectuer une étude

Plus en détail

VERS UNE STRATÉGIE DE LA COMMERCE INTERNATIONAL. Washington DC, 25 avril 2010

VERS UNE STRATÉGIE DE LA COMMERCE INTERNATIONAL. Washington DC, 25 avril 2010 VERS UNE STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL Washington DC, 25 avril 2010 Sommaire 1 Contexte La Banque Mondiale et le Commerce International Leçons Retenues Approche Proposée

Plus en détail

Gestion des urgences nucléaires

Gestion des urgences nucléaires POLITIQUE D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION Gestion des urgences nucléaires P 325 Mai 2006 GENRES DE DOCUMENTS D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION Les documents d application de la réglementation appuient

Plus en détail

Conseil national de la statistique

Conseil national de la statistique MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice Conseil national de la statistique ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR DE LA STATISTIQUE 2010-2015 VISION ET ORIENTATIONS

Plus en détail

I- Objectifs et Caractéristiques du projet de la LORLF

I- Objectifs et Caractéristiques du projet de la LORLF Ramadane MOUSSA Conseiller du Ministre des Finances et du Budget Octobre 2012 1 Introduction I- Objectifs et Caractéristiques du projet de la LORLF II- Présentation du projet de la LORLF III- Les changements

Plus en détail

Cotation harmonisée des risques et Données commerciales préalables Rapport de vérification interne

Cotation harmonisée des risques et Données commerciales préalables Rapport de vérification interne Cotation harmonisée des risques et Données commerciales préalables Rapport de vérification interne Mars 2011 Table des matières Sommaire...2 1.0 Introduction...4 1.1 Contexte... 4 1.2 Évaluation des risques...

Plus en détail

Les risques d un projet

Les risques d un projet Les risques d un projet Cet article regroupe des analyses des risques de projets informatiques effectuées par différents observateurs. Nous vous laissons le soin d en faire une synthèse, à la lumière de

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA MISE EN PLACE D UNE FISCALITE DE DEVELOPPEMENT AU SEIN DE L UEMOA

SEMINAIRE SUR LA MISE EN PLACE D UNE FISCALITE DE DEVELOPPEMENT AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ SEMINAIRE SUR LA MISE EN PLACE D UNE FISCALITE DE DEVELOPPEMENT AU SEIN DE L UEMOA DISCOURS DE SON EXCELLENCE

Plus en détail

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne PERIGORD DEVELOPPEMENT Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Page 1 Le dossier pourra, le cas échéant, être complété par les éléments

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

DU CLIMAT DES AFFAIRES

DU CLIMAT DES AFFAIRES AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES AU TOGO Chaque jour, nous travaillons pour faire du Togo l une des plateformes économiques les plus attrayantes en partenariat avec le CREATION D ENTREPRISE Simplification

Plus en détail