BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE"

Transcription

1 Paris, le 10 septembre 2013 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX PAIEMENTS POUR 2012 La Banque centrale européenne (BCE) publie aujourd hui les statistiques relatives aux paiements scripturaux en 2012, qui comprennent des indicateurs relatifs à l accès et à l utilisation par le public des instruments et des terminaux de paiement, en termes de volumes et de valeurs des transactions traitées par le biais des systèmes de paiement. Ces statistiques sont publiées pour chaque État membre de l UE, en plus des agrégats relatifs à l UE et à la zone euro et des données comparatives. Instruments de paiement 1 Le nombre total de paiements scripturaux dans l UE, tous instruments de paiement confondus, a augmenté de 4,2 % en 2012 par l année précédente, ressortant à 94,5 milliards. Les paiements par carte ont représenté 42 % de l ensemble des opérations, tandis que la part des virements s est élevée à 27 % et celle des prélèvements à 24 %. Le nombre de virements au sein de l UE a progressé de 3,0 % en 2012, atteignant 25,7 milliards. L importance des transactions sous forme papier a continué de diminuer, la proportion de ces transactions par rapport aux transactions dématérialisées s établissant à une sur cinq environ. Le nombre de cartes ayant une fonction de paiement a augmenté de 1,5 % dans l UE, s établissant à 738 millions en La population totale de l UE étant de 504 millions, cela représentait environ 1,46 carte de paiement par habitant. Le nombre de transactions par carte a augmenté de 7,3 %, s établissant à 39,8 milliards, pour une valeur totale de milliards d euros, soit une valeur moyenne de 51 euros 1 Les instruments SEPA sont inclus dans les différentes catégories. Des informations sur ces instruments peuvent être consultées sur le site internet de la BCE (

2 environ par transaction. Le graphique 1 retrace l utilisation des principaux instruments de paiements entre 2000 et L importance relative de chacun des principaux instruments de paiement a continué de varier largement d un pays de l UE à l autre en 2012 (cf. annexe). En 2012, le nombre total de distributeurs automatiques de billets (DAB) dans l UE a enregistré une baisse de 0,4 %, ressortant à unités, tandis que le nombre de terminaux points de vente a augmenté de 7,9 %, pour atteindre 9,7 millions. Graphique 1 Utilisation des principaux instruments de paiement dans l UE ( ) (nombre de transactions par an en milliards, données estimées) Note : Les données ont été en partie estimées pour les périodes antérieures à 2010, des changements de méthodologie ayant été introduits au cours des années précédentes et certaines données correspondantes n étant pas disponibles. L estimation historique réalisée par la BCE garantit la comparabilité des chiffres sur la totalité de la période. Des statistiques sont également collectées sur les transactions en monnaie électronique et d autres instruments de paiement, qui représentaient 2,1 % du nombre total de transactions effectuées dans l UE en 2012.

3 Les systèmes de paiement de masse Les systèmes de paiement de masse dans l UE traitent principalement les paiements effectués par le public, d une valeur relativement faible et peu urgents. Dans l ensemble de l UE, les systèmes de paiement de masse étaient au nombre de 42 en Au cours de cette année, ils ont traité près de 40 milliards de transactions, pour un montant de milliards d euros. Sur l ensemble de ces systèmes, 22 sont établis dans la zone euro, où ils ont traité 28 milliards d opérations en 2012 (soit 70 % du total de l UE) pour une valeur de milliards d euros (soit 67 % du total de l UE). En 2012, les systèmes de paiement de masse de l UE ont continué d afficher une forte concentration. Les cinq principaux systèmes en termes de nombre de transactions (SIT/CORE en France, BACS au Royaume-Uni, RPS en Allemagne, Equens aux Pays-Bas et en Allemagne et BI-COMP en Italie) ont traité 67 % du volume et 60 % de la valeur de l ensemble des transactions effectuées par le biais des systèmes de paiement de masse de l UE. Le graphique 2 présente le nombre et la valeur des transactions traitées en 2012 par les systèmes de paiement de masse de l UE. Graphique 2 : Systèmes de paiement de masse dans l UE en 2012 (valeur des transactions en milliers de milliards d euros (échelle de gauche) et nombre de transactions en milliards (échelle de droite))

4 Les systèmes de paiement de montant élevé Les systèmes de paiement de montant élevé sont principalement conçus pour traiter les paiements interbancaires urgents ou de montant élevé, mais certains d entre eux assurent également le règlement d un grand nombre de paiements de masse. En 2012, 15 systèmes ont procédé au règlement de 740 millions de paiements pour une valeur totale de milliards d euros dans l UE 2. Les deux principaux systèmes de paiement de montant élevé dans la zone euro (TARGET2 et EURO1/STEP1) 3 ont réglé 157 millions de transactions pour un montant de milliards d euros en 2012, soit 85 % de la valeur totale. Dans les pays de l UE n appartenant pas à la zone euro, le système CHAPS Sterling 4 au Royaume-Uni est le principal système de paiement de montant élevé en termes de valeur et de nombre des transactions. En dehors de l UE, CLS (Continuous Linked Settlement) 5 est le plus important système de paiement de montant élevé traitant, entre autres, l euro et d autres devises de l UE. CLS (toutes devises) a réglé 177 millions de transactions pour une valeur de milliards d euros en Le graphique 3 présente le nombre et la valeur des transactions traitées par les systèmes de paiement de montant élevé en Graphique 3 : Systèmes de paiement de montant élevé en 2012 (valeur des transactions en milliers de milliards d euros (échelle de gauche) et nombre de transactions en milliards (échelle de droite)) 2 Parmi les systèmes de paiement de montant élevé qui traitent également des paiements de masse, CERTIS, un système tchèque, est le principal contributeur, en termes de nombre de transactions, au chiffre agrégé de l UE, avec 510 millions d opérations. En valeur, CERTIS a réglé un montant de milliards d euros en TARGET2 est la deuxième génération du Système de transfert express automatisé transeuropéen à règlement brut en temps réel. Il est géré par l Eurosystème et règle les paiements en euros en monnaie de banque centrale. EURO1/STEP1 est un système de paiement de montant élevé à compensation multilatérale à l échelle de l UE pour les paiements en euros, exploité par la société ABE Clearing. Les virements et les prélèvements sont traités dans EURO1 tout au long de la journée et les soldes finaux sont réglés à la fin de la journée dans TARGET2. 4 CHAPS Sterling traite des paiements interbancaires libellés en livres sterling. 5 CLS est un système de compensation et de règlement à l échelle mondiale qui règle les transactions de change sur la base d un mécanisme de paiement contre paiement.

5 Note : CERTIS et ESTA ne font pas partie des autres systèmes de paiement de montant élevé, dans la mesure où ils sont à la fois des systèmes de paiement de montant élevé et des systèmes de paiement de masse. Les statistiques de paiement complètes peuvent être téléchargées à partir du Statistical Data Warehouse (SDW) (Entrepôt de données statistiques) de la BCE à l adresse suivante : Dans sa section Reports, le SDW contient également des tableaux pré-formatés relatifs aux statistiques de paiement pour les cinq dernières années. Les données sont présentées selon les mêmes modalités que dans l'ancien additif au «Livre Bleu», disponible à la page Statistics du site internet de la BCE ( Pour plus d informations relatives à la méthodologie, y compris une liste de toutes les définitions des données, se reporter à la partie Statistics du site internet de la BCE à l adresse Banque de France Direction de la Communication Service de Presse 9 rue du Colonel Driant PARIS CEDEX 01 Tél. : Télécopie : Internet :

6 Annexe Tableau 1: Importance relative des principaux instruments de paiement dans l UE (2012) (en pourcentage du nombre total de transactions 1) ) Virements Prélèvements Cartes Chèques 2011 (pp) (pp) (pp) (pp) 2012 Belgique 37,51-3,51 11,41 0,84 49,01 2,89 0,22-0,04 Bulgarie 82,49-0,37 3,06-0,93 14,44 1,30 République 55,64 0,56 13,30-1,59 30,23 2,75 0,06-0,01 tchèque Danemark 17,00-0,98 11,96 0,11 70,81 0,97 0,24-0,10 Allemagne 33,79-0,44 48,37-0,38 17,47 0,89 0,19-0,04 Estonie 30,56-0,47 5,84-0,18 63,59 0,65 0,00 0,00 Irlande 22,00-0,31 15,72 0,04 51,37 1,68 10,91-1,42 Grèce 40,38 3,32 8,80-1,14 39,87-0,36 8,34-2,09 Espagne 14,60 0,13 41,95 1,20 41,58-0,94 1,44-0,24 France 17,14 0,16 19,61-0,54 46,91 1,80 15,53-1,41 Italie 29,11-1,23 13,90-0,54 39,21 1,54 6,36-0,65 Chypre 30,81 2,79 7,06-1,16 41,05-0,53 20,12-1,32 Lettonie 49,35-0,64 1,62-0,15 48,47 0,70 0,00 0,00 Lituanie 53,73-1,99 4,23-1,14 42,00 3,15 0,04-0,02 Luxembourg 2) 5,81-1,62 1,33-0,47 7,12-0,57 0,03 0,01 Hongrie 61,95-2,02 7,21-0,26 29,58 2,42 0,00 0,00 Malte 22,10 0,43 4,41 0,23 49,46 6,00 23,90-6,72 Pays-Bas 28,94-0,46 23,38-0,54 45,15 1,53 Autriche 41,05-1,35 36,80-0,06 20,14 1,26 0,07-0,01 Pologne 58,37-2,40 0,78-0,09 40,85 2,49 0,00 0,00 Portugal 11,62 0,35 14,26 0,69 68,60-0,47 5,01-0,94 Roumanie 52,99-2,90 1,93 0,72 43,22 2,55 1,87-0,37 Slovénie 47,12-2,14 12,99-2,15 39,85 4,29 0,03-0,01 Slovaquie 55,12-0,06 14,20-0,32 30,66 0,38 0,01 0,00 Finlande 49,06 2,83 3,33-0,42 47,60-2,41 0,01 0,00 Suède 25,67-1,11 8,88-0,44 65,45 1,56 0,01-0,01 Royaume-Uni 19,96-0,28 18,46-0,21 56,99 1,35 4,58-0,87 Notes: 1) La somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100 % dans la mesure où les transactions en monnaie électronique et d autres instruments de paiements ne sont pas présentés dans le tableau. Un tiret (-) signifie l absence de données disponibles. 2) Dans le cas particulier du Luxembourg, un très grand nombre de transactions en monnaie électronique sont réalisées sur des comptes détenus en très grande majorité par des non-résidents mais enregistrées dans les données du Luxembourg en raison de la méthodologie utilisée. Par conséquent, l importance relative des instruments de paiement au Luxembourg, telle qu elle apparaît dans le tableau, est inférieure à son importance intérieure effective. Abstraction faite de la monnaie électronique, l importance relative des principaux instruments de paiement en 2012 est la suivante : virements (40.7 %), prélèvements (9,3 %), cartes (49,8 %) et chèques (0,2 %).

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 15 octobre Statistiques relatives aux paiements pour 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 15 octobre Statistiques relatives aux paiements pour 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 octobre 2015 La Banque centrale européenne (BCE) publie aujourd hui les statistiques relatives aux paiements scripturaux en 2014, qui comprennent des indicateurs relatifs à l accès

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat 92/2015-27 mai 2015 Prix de l énergie dans l UE Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Le prix du gaz en hausse de 2,0% dans l UE Dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Point presse Crédit Foncier Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE 24 Mai 2016 Plan de présentation

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

25/2015-9 février 2015. Consommation intérieure brute d énergie dans l UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep)

25/2015-9 février 2015. Consommation intérieure brute d énergie dans l UE (en millions de tonnes équivalent pétrole, Mtep) 25/2015-9 février 2015 Production et consommation d énergie en 2013 La consommation d énergie dans l UE est revenue à son niveau du début des années 1990 Dépendance énergétique de l UE à 53% En 2013, la

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

LISTE DE PRIX A. COMPTES CHEQUES POSTAUX... 2 B. AUTRES SERVICES FINANCIERS... 5

LISTE DE PRIX A. COMPTES CHEQUES POSTAUX... 2 B. AUTRES SERVICES FINANCIERS... 5 SOMMAIRE Page LISTE DE PRIX A. COMPTES CHEQUES POSTAUX... 2 1) COMPTES COURANTS... 2 2) E-BANKING... 2 CCP Connect, CCP Mobile et Multiline... 2 3) TRANSFERTS... 2 a) Versements... 2 b) Virements... 2

Plus en détail

Analyse statistique 2014

Analyse statistique 2014 Analyse statistique 214 Janvier 215 CEDH - Analyse statistique 214 Table des matières Évolution des statistiques de la Cour en 214... 4 A. Nombre de nouvelles requêtes... 4 B. Affaires clôturées par une

Plus en détail

Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007

Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007 Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007 EXERCICE 1 12 points Dans la feuille de calcul en annexe I on a répertorié 39 pays européens en indiquant pour chacun d eux dans la

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 22 juin 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX FONDS D INVESTISSEMENT DE LA ZONE EURO - AVRIL 2015 En avril 2015, l encours de parts émises par les fonds

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 11 septembre 2013 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX ÉMISSIONS DE TITRES DE LA ZONE EURO JUILLET 2013 Le taux de variation annuel

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZLESMEILLEURSCOIFFEURSD'EUROPE SANSPLUSTARDER 21décembre2012 ChèreMadame/CherMonsieur, Chaquepayseuropéenasonpropresystèmenationald'enseignementetdequalificationpourlesmétiers delacoiffure.ilyadéjàplusieursannées,lespartenairessociauxeuropéensdusecteurdelacoiffureont

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ

Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Terrain : Mars 2012 Publication : Décembre 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne, Direction générale de la justice et coordonnée par

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 21 mars 2014 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE BALANCE DES PAIEMENTS DE LA ZONE EURO (Janvier 2014) En janvier 2014, le compte de transactions courantes de la zone euro a enregistré,

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation

La lettre d Information des Français de l Étranger. Les trimestres pour enfants. Présentation La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations internationales et de la coordination de la Cnav I SEPTEMBRE/OCTOBRE 200 I Les trimestres pour enfants Auparavant

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéfi cier de l allocation de solidarité aux personnes

Plus en détail

Le c o m m e r c e d e d é ta i l

Le c o m m e r c e d e d é ta i l Le c o m m e r c e d e d é ta i l d a n s l Un i o n Eu r o p é e n n e Le commerce de détail regroupe toutes les entreprises dont l activité principale est la revente (sans transformation) de biens neufs

Plus en détail

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS P006 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Guide de préparation au virement SEPA pour les PME LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS FBF - 18 rue La

Plus en détail

TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011. A partir de 1000 exemplaires en distribution J+2 TARIF «LETTRE EN NOMBRE»

TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011. A partir de 1000 exemplaires en distribution J+2 TARIF «LETTRE EN NOMBRE» TARIF POSTAL FRANCE METROPOLITAINE AU 1 er juillet 2011 Pour vos envois URGENTS inférieurs à 400 exemplaires TARIF «LETTRE» TARIF «ECOPLI» Service Rapide Délai 24h Service Economique Délai 4 jours Poids

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger

Opérations bancaires avec l étranger avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2013 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (3) vers l Espace économique européen (4)

Plus en détail

Les marchés européens

Les marchés européens .creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Les marchés européens du crédit immobilier résidentiel en 2014 MAI 2015 rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit

Plus en détail

Associations Guadeloupe

Associations Guadeloupe Associations Guadeloupe Guide des Conditions Tarifaires au 1 er avril 2012 www.bred.fr - 1 - Le fonctionnement de votre compte n Ouverture de compte - 2 - n Frais de renouvellement automatique de chéquiers

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION 1 CONSEIL réuni au niveau des CHEFS D'ÉTAT/DE GOUVERNEMENT Jeudi 19 juin à Bruxelles

NOTE D'INFORMATION 1 CONSEIL réuni au niveau des CHEFS D'ÉTAT/DE GOUVERNEMENT Jeudi 19 juin à Bruxelles Bruxelles, le 18 juin 2008 NOTE D'INFORMATION 1 CONSEIL réuni au niveau des CHEFS D'ÉTAT/DE GOUVERNEMENT Jeudi 19 juin à Bruxelles Le Conseil 2 se réunira le jeudi à 17 h 00, avant le Conseil européen,

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN FR FR FR COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 10.11.2010 COM(2010) 655 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL ET AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN Surveillance des émissions

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Infrastructures, transports et mer MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Transport Direction des services de transport Décision du 2 avril 2012 relatif aux modèles de licence de transport

Plus en détail

Disparités économiques régionales

Disparités économiques régionales Extrait de : Panorama des régions de l'ocde 2011 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/reg_glance-2011-fr Disparités économiques régionales Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007 21

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007 21 Tunis, le 14 août 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007 21 OBJET/ Circulaire n 93-21 du 10 décembre 1993 relative aux transferts au titre des opérations courantes. Le Gouverneur de la Banque

Plus en détail

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory.

Identification du répondant: 50 character(s) maximum. 50 character(s) maximum. 100 character(s) maximum. Fields marked with * are mandatory. Vers l application de normes comptables européennes pour le secteur public («EPSAS») dans les États membres de l'ue Consultation publique sur les futurs principes et structures de gouvernance Fields marked

Plus en détail

LES CHIFFRES DU MARCHÉ FRANÇAIS DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE

LES CHIFFRES DU MARCHÉ FRANÇAIS DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE LES CHIFFRES DU MARCHÉ FRANÇAIS DE LA BANQUE ET DE L ASSURANCE Sommaire Banques Introduction 4 1. Le secteur bancaire en 2012 5 1.1. La population des établissements de crédit, des entreprises d investissement

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 4 mars BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE TAUX D INTÉRÊT DES BANQUES DE LA ZONE EURO : JANVIER L indicateur composite du coût de l emprunt pour les nouveaux prêts accordés aux sociétés

Plus en détail

à la Consommation en Europe

à la Consommation en Europe Le Marché du Crédit à la Consommation en Europe Une étude SOFINCO Novembre 2007 Evry, le 29 novembre 2007 - Nicolas Pécourt 1 Le crédit à la consommation en Europe Périmètre Cette étude est un complément

Plus en détail

Pour une plus grande transparence. des prix de nos produits et services. www.ca-tourainepoitou.fr. Tarif au 1 er Avril 2006

Pour une plus grande transparence. des prix de nos produits et services. www.ca-tourainepoitou.fr. Tarif au 1 er Avril 2006 Pour une plus grande transparence des prix de nos produits et services. Tarif au 1 er Avril 2006 www.ca-tourainepoitou.fr Prix de nos services Conditions Générales et tarifs applicables au 1 er Avril 2006

Plus en détail

! " # #! $ % & ' () * ) +!, ' -. / * * * * ) ), -. / * * * * & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 ' ! 5 6

!  # #! $ % & ' () * ) +!, ' -. / * * * * ) ), -. / * * * * & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 ' ! 5 6 !"#$%&'"")*$$+,*""#$*%#"$$-"#*%#"$"%#.$"/! " # #! $ % & ' ) * ) +!, ' -. / * * * * 0 + 0 ) ), -. / * * * * 0 + 0 & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 '7 7 7 5! 5 6 ! " $%"%#"$ $ $ % $ &' " $ %! ) " $" $ %$ * )$ +,

Plus en détail

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état.

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état. Page 1 sur 5 COMMUNIQUE DE PRESSE Augmentation des accises du tabac : plus de revenus et moins de fumeurs Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier Les marchés européens du crédit immobilier en 2013 Une étude du Crédit Foncier rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit immobilier en au 31 décembre 2013. Pour faciliter la lecture

Plus en détail

CHRONOLOGIE DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE

CHRONOLOGIE DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE CHRONOLOGIE DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE 1948 7-11 mai Congrès de La Haye : plus de mille délégués venus d'une vingtaine de pays européens discutent de nouvelles formes de coopération en Europe. Ils se

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : La nouvelle offre mobile de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies

Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : La nouvelle offre mobile de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies Et vous, quel est votre Scoubido? 4 types d offres scoubido : avec avec tablette SANS SANS tablette La nouvelle offre de POST pour rester connecté, selon vos besoins et vos envies avec Offre Mobile avec

Plus en détail

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Bruxelles, le 14 avril 2014 En 2013, les autorités nationales chargées des questions de consommation

Plus en détail

Yourcegid Solutions de gestion

Yourcegid Solutions de gestion CEGID EXPERT Yourcegid SEPA SEPA PRÉLÈVEMENT www.cegid.fr/experts Un module pour continuer à gérer les prélèvements après le 31/01/2014 Intégrez la norme SEPA et son environnement de gestion Ne mettez

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts?

Quelle garantie pour vos dépôts? 006 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Quelle garantie pour vos dépôts? L E S M I N I - G U I D E S B A N C A I R E S FBF - 18 rue

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE TARIFICATION

CONDITIONS GÉNÉRALES DE TARIFICATION CONDITIONS GÉNÉRALES DE TARIFICATION APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPÉRATIONS DE LA CLIENTÈLE JANVIER 2016 EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) www.edmond-de-rothschild.fr UNE APPROCHE PERSONNALISÉE Vous accompagner

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SEPA 1

FICHE PRATIQUE SEPA 1 Les 33 pays de la zone SEPA 17 PAYS DE L UNION EUROPةENNE ZONE EURO 11 PAYS DE L UNION EUROPةENNE ZONE NON EURO 4 PAYS DE L AELE ASSOCIATION EUROPةENNE DE LIBRE-ةCHANGE MONACO Allemagne Autriche Belgique

Plus en détail

PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES. Partagez votre. expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues. Supplément au. certificat.

PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES. Partagez votre. expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues. Supplément au. certificat. Partagez votre expérience! CURRICULUM VITAE (CV) Passeport des Langues PASSEPORT EUROPÉEN de COMPÉTENCES Europass mobilité Supplément au certificat Supplément au diplôme EUROPASS de quoi s agit-il? Cadre

Plus en détail

Guide tarifaire. Tarif en vigueur au 01 juin 2016

Guide tarifaire. Tarif en vigueur au 01 juin 2016 Guide tarifaire Tarif en vigueur au 01 juin 2016 Sommaire Les forfaits... P 3 Conditions et services... P 5 Les Options... P 6 La Mobil assistance... P 7 Hors forfaits... P 8 Tarifs depuis et vers l étranger...

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

LES FINANCEMENTS EUROPEENS. Aurélie TSCHIRHART Malorie FEVRE Elodie LYET

LES FINANCEMENTS EUROPEENS. Aurélie TSCHIRHART Malorie FEVRE Elodie LYET LES FINANCEMENTS EUROPEENS Aurélie TSCHIRHART Malorie FEVRE Elodie LYET Le 19 décembre 2012 LES FINANCEMENTS EUROPEENS I. LE CADRE EUROPEEN L émergence de l Europe Dates clés II. LES 2 PRINCIPAUX FINANCEMENTS

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

Liste des tarifs. Liste des tarifs. Tarifs en vigueur à partir du 25/05/2016 (sujets à modifications)

Liste des tarifs. Liste des tarifs. Tarifs en vigueur à partir du 25/05/2016 (sujets à modifications) Liste des tarifs Liste des tarifs Tarifs en vigueur à partir du 25/05/2016 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Liste des tarifs 2 Sommaire

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 20 avril 2015 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX FONDS D INVESTISSEMENT DE LA ZONE EURO FÉVRIER 2015 En février 2015, l encours de parts émises par les

Plus en détail

Luxembourg 1 Macédoine 3 Malte 1 Pays-Bas 1 Norvège 1 Pologne 2 Portugal 1 Roumanie 4 Slovaquie 2 Slovénie 2 Espagne 1 Suède 1 Suisse 1 Turquie* 3

Luxembourg 1 Macédoine 3 Malte 1 Pays-Bas 1 Norvège 1 Pologne 2 Portugal 1 Roumanie 4 Slovaquie 2 Slovénie 2 Espagne 1 Suède 1 Suisse 1 Turquie* 3 HBL15 Si vous travaillez en Irlande du Nord : l allocation logement Fiche-conseil à l usage des travailleurs immigrés, éditée par l Office du logement (Housing Executive) Cette fiche vous expliquera quelles

Plus en détail

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée OCDE - Paris, 8 avril 2015 L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit Principaux chiffres de l aide en 2014 Synthèse détaillée En 2014,

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Une étude du Crédit Foncier

Une étude du Crédit Foncier Une étude du Crédit Foncier Décembre 2013 Synthèse Le Crédit Foncier a réalisé, en collaboration avec le Cabinet Asterès, une étude sur l état du marché du crédit immobilier souscrit par les particuliers

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures

Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures Nous sommes là pour vous aider Demande d évaluation de rachat de trimestres pour la retraite au titre des années d études supérieures Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande.

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises

Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises Publication Asterès 29 janvier 15 Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises Description de la note : Au premier semestre 13, le cabinet d

Plus en détail

RED 2H + SMS FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

RED 2H + SMS FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE 3S RED BY SFR RED 2H + SMS RED 2H + SMS PRIX DU / MOIS 5,99 Prix mensuel TTC. Existe en version bloquée avec l option de blocage à 1 /mois* (sans engagement). DANS LE EN FRANCE OPTIONS APPELS : 2h de temps

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Janvier. Extrait des conditions tarifaires

Janvier. Extrait des conditions tarifaires Mes COMPTEs AU QUOTIDIEN CONVENTION Janvier 2016 Extrait des conditions tarifaires applicables aux entreprises la banque proche de vous, ça change tout. Le Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse-Normandie s

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

La géographie de l'union européenne

La géographie de l'union européenne La géographie de l'union européenne 1/10 1 Vocabulaire Une ville c'est...... Une capitale c'est...... Une région c'est...... Un pays c'est...... 2/10 2 Les pays de l Union européenne Dans l'union européenne

Plus en détail

Petit guide de l euro

Petit guide de l euro Commission européenne Petit guide de l euro Affaires économiques et financières À propos de l euro L euro est né en 1999: il est apparu d abord sur les fiches de paie et les factures. Le 1 er janvier 2002,

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

LE DRAPEAU EUROPÉEN A 60 ans

LE DRAPEAU EUROPÉEN A 60 ans À l occasion du 60 e anniversaire du drapeau européen, cette brochure présente l histoire et la symbolique de l emblème commun des institutions européennes. Le de est la principale organisation de défense

Plus en détail

Communication externe. Qui sommes-nous?

Communication externe. Qui sommes-nous? Communication externe Qui sommes-nous? La Banque nationale de Belgique Partout dans le monde, les banques centrales ont pour missions principales de mettre les billets en circulation, de conduire la politique

Plus en détail

«ECC-Net: Travel» Une nouvelle application qui aide les consommateurs européens lors de leur voyage à l étranger.

«ECC-Net: Travel» Une nouvelle application qui aide les consommateurs européens lors de leur voyage à l étranger. 1 «ECC-Net: Travel» Une nouvelle application qui aide les consommateurs européens lors de leur voyage à l étranger. L application «ECC-Net: Travel» est un projet commun du Réseau des Centres Européens

Plus en détail

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation?

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? Indicateur Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? En moyenne, dans les pays de l OCDE, 83 % du financement des établissements d enseignement proviennent directement

Plus en détail

NEWSLETTER MARCHÉ OLÉICOLE Nº 92 mars 2015

NEWSLETTER MARCHÉ OLÉICOLE Nº 92 mars 2015 CONSOMMATION MONDIALE D OLIVES DE TABLE La consommation mondiale d olives de table a été multipliée par 2,7 au cours des 25 dernières années, augmentant de 169,4 % durant la période 1990/91-2014/15. Dans

Plus en détail

Permis de résidence délivrés pour la première fois dans l UE28 par raison, 2008-2013

Permis de résidence délivrés pour la première fois dans l UE28 par raison, 2008-2013 159/2014-22 octobre 2014 Permis de résidence dans l'ue28 pour les citoyens extracommunautaires Plus de 2,3 millions nouveaux titres de séjour délivrés dans l UE28 en 2013 Principaux bénéficiaires originaires

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

Révisé : Décembre 2014 Page 1

Révisé : Décembre 2014 Page 1 RELEVÉ DES EXPOSITIONS INTERBANCAIRES ET DES PRINCIPALES AUTRES EXPOSITIONS OBJET Le relevé des expositions interbancaires permet aux institutions financières de produire différents renseignements dans

Plus en détail

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels COMMISSION EUROPEENNE COMMUNIQUE DE PRESSE pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels Bruxelles, le 23 novembre 2011 Jusqu à cinq millions de personnes (soit presque deux fois plus qu actuellement)

Plus en détail