RESEAU INTERNATIONAL. Roumanie. Kosovo. Algérie. Mali Mauritanie Cuba Mexique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESEAU INTERNATIONAL. Roumanie. Kosovo. Algérie. Mali Mauritanie Cuba Mexique"

Transcription

1 134 Roumanie Kosovo Algérie Mali Mauritanie Cuba Mexique Guatemala Sénégal Burkina Faso Rép. Dominicaine Salvador Guinée Bissau Honduras Nicaragua Sierra Leone Sao Tomé e Principe Colombie RDC Pérou Angola Namibie Bolivie RESEAU INTERNATIONAL Urgence / Crise Long terme Argentine

2 135 Ukraine Russie Géorgie Irak Territoires Syrie Palestiniens Jordanie Soudan Inde Tanzanie Mozambique Timor

3 136 RAPPORT MORAL 2007 PANORAMA DES PROGRAMMES INTERNATIONAUX DES ASSOCIATIONS DU RESEAU INTERNATIONAL DE MDM EN 2007, LE RESEAU INTERNATIONAL DE MDM, TOUTES ASSOCIATIONS CONFONDUES, A MIS EN ŒUVRE PRES DE 170 PROGRAMMES INTERNATIONAUX. UN RESEAU ACTIF SUR LES 5 CONTINENTS L Afrique reste le continent qui mobilise le plus grand nombre de programmes du réseau international de MdM. En effet, presque toutes les associations de Médecins du Monde y mènent des actions. Du programme intégré de lutte contre le VIH/SIDA mis en œuvre par MdM Portugal dans les districts de Namaacha et Matola dans la province de Maputo, au Mozambique, au programme de renforcement des capacités de lutte contre VIH/SIDA des régions de Kidal et Gao, au Mali (mis en œuvre par MdM Belgique) en passant par le programme de soins de santé primaire mis en œuvre par MdM Grèce à Al Fasher, au nord Darfour (Soudan), c est 41% des programmes du réseau, contre 26% en Amérique et 25% en Asie. UN RESEAU QUI MET PRIORITAIREMENT EN ŒUVRE DES PROGRAMMES AU BENEFICE DES POPULATIONS LES PLUS VULNERABLES L ensemble des programmes du réseau international de MdM vise à rétablir ou bien souvent à permettre, l accès aux soins des populations les plus vulnérables. Les programmes d accès aux soins des femmes (tel le programme de prévention et de prise en charge des IST et du VIH/SIDA pour les femmes vulnérables des villes de Ouagadougou, Bobo- Dioulasso, Banfora et Pô mis en œuvre par MdM Espagne) et d accès aux soins des enfants et adolescents (tel le programme enfants des rues mis en œuvre par MdM Belgique à Bamako au Mali), représentent plus du tiers (respectivement 21 % et 19%) de l action du réseau international de MdM. L accent est également mis sur l accès aux soins de parties de la population qui sont, de facto, exclues du système de santé pour des raisons économiques, sociales, juridiques, religieuses ou ethniques. Près du quart des programmes du réseau international de MdM est mis en œuvre en faveur de ces populations. Des actions spécifiques, tel le programme de lutte contre la tuberculose pour les communautés indigènes chiapanèques mis en place à Altamirano, au Chiapas (Mexique) par MdM Suisse sont ainsi menées en faveur des minorités ethniques (6% des actions). D autres, tel le programme d accès aux soins des migrants subsahariens au Maroc de MdM France, sont menées en faveur des populations migrantes (3%). D autres, enfin, tel le programme de réduction des risques liés à l exercice de la prostitution

4 RAPPORT MORAL LA CROISSANCE OPERATIONNELLE DE MEDECINS DU MONDE N EST POSSIBLE QU A TRAVERS LA COMPLEMENTARITE DES DIFFERENTES ORGANISATIONS QUI COMPOSENT LE RESEAU. mis en œuvre par MdM Espagne à San Salvador (Salvador) s adressent aux «populations à risque» telles les personnes se prostituant et les toxicomanes (13%). L analyse thématique recoupe en grande partie l analyse par population. Si près de 50% des programmes sont des programmes d accès aux soins ou de soins de santé primaire (tels les programmes de soins de santé primaire mis en œuvre par MdM Grèce dans les camps de réfugiés Sahraouis ou par MdM Portugal en Guinée Bissau), c est, en effet, en grande partie parce que les associations du réseau international de MdM s appliquent à rétablir ou simplement permettre l accès aux soins de la population de zones défavorisées. UN RESEAU D ASSOCIATIONS QUI APPREHENDE LA SANTÉ DE FAÇON GLOBALE Les programmes de santé mentale, comme ceux mis en place par MdM Espagne, MdM France et MdM Suisse en Palestine, représentent 7% de l activité du réseau international de MdM. Ceux de santé materno-infantile, comme le projet d amélioration de la santé reproductive mis en œuvre par MdM Canada dans le bidonville de Cité Soleil à Port au Prince en Haïti représentent quant à eux 7% de l activité du réseau international de MdM. Enfin, les actions de prévention et de prise en charge du VIH/SIDA, comme par exemple celles mises en œuvre par MdM France (dans le cadre d un partenariat avec MdM Canada et MdM Espagne), dans le district de Chipingue au Zimbabwe, représentent 18% de l activité du réseau international de MdM. «Sans remettre en cause la diversité et la pluralité des organisations du réseau, fondement même de sa richesse, il est aujourd hui nécessaire de trouver un modus vivendi entre les organisations du réseau basé sur le cœur de métier de MdM : le soin et le témoignage.»» Pour plus d informations sur les programmes des autres associations du réseau international de MdM :

5 138 MdM RAPPORT MORAL 2007 ALLEMAGNE Munich : mission domestique Opération Sourire : Cambodge COORDONNÉES» Aerzte der Welt Thalkirchner Str 81/ Kontorhaus München Allemagne Tél : Fax : Internet : CONTACTS» L. Feszczak, M. Wolsky CONSEIL D ADMINISTRATION» Président : W. Schilli» Vice-Président : P. Rosenstiel» Trésorier : R. W. Schmitt» Autres members : K. Wieners, B. Stambul, F. Scheffer, N. Schwenzer, A. Jungk, H. Schneider, N. Schmidt, G. Lauer Association de droit allemand, constituée le 19 Mars 1999» SOUTIEN FINANCIER AUX MISSIONS Libéria : soins de santé primaire, communautaire et de santé mentale. Indonésie : soins de santé primaire, prévention des pathologies infectieuses, aide aux victimes du tsunami. Soudan : soins chirurgicaux et de santé primaire. Aide aux victimes des inondations. Éthiopie : prévention de la transmission du VIH de la mère à l enfant et formation aux soins obstétricaux et chirurgicaux. Afghanistan : protection materno-infantile et réduction des risques auprès des usagers de drogue. Pérou : aide aux victimes du tremblement de terre au sud de Lima. Cambodge : interventions chirurgicales et prise en charge des patients indigents infectés par le VIH. Bangladesh : aide aux victimes du cyclone Sidr.» SOUTIEN EN RESSOURCES HUMAINES AUX MISSIONS 11 participants à l Opération Sourire (OS) 3 expatriés au Soudan et en Inde, en Éthiopie, au Zimbabwe.»ÉVÉNEMENTS ET ACTIONS DE COMMUNICATION Articles dans les journaux, radio et télévision sur l Opération Sourire, les projets au Liberia, la mission domestique open.med à Munich, la campagne «Pas de papiers, pas de santé?», l exposition photo Valtueña (Munich et Berlin), l exposition photo «Unseen World» à Munich (Tollwood Festival), la soirée littéraire au bénéfice des projets Opération Sourire et open.med, et sur la mission d un expatrié allemand en Éthiopie; trois newsletters disponibles sur Internet ; la chaine de télévision RTL s est rendue au Cambodge en novembre 2007 et a tourné un film sur l Opération Sourire qui sera diffusé sur RTL ; symposium «Être malade en tant que migrant : où trouver de l aide» à Munich.» MANIFESTATIONS Deux conférences sur l Opération Sourire ; exposition de photo Valtueña, Munich (en Mars 2007), à Berlin (en septembre/octobre 2007); participation au «Streetlife Festival» à Munich pour informer sur les possibilités de recrutement ; exposition photo «Unseen World» Tollwood Festival (en Décembre 2007) ; congrès Humanitaire à Berlin en Octobre 2007 avec des intervenants de MdM France et des expatriés de MdM au Libéria soutien à la Campagne de Lobbying «Pas de papiers, pas de santé?» à Bruxelles et Munich.» MISSIONS Quatre missions Opération Sourire au Cambodge continuation de la mission domestique open.med à Munich préparation d une deuxième mission domestique Medmobil à Stuttgart. REMERCIEMENTS Le ministre allemand des Affaires étrangères, La Ville de Munich, Süddeutsche Zeitung, Muenchner Merkur, Sendlinger Anzeiger, Aktion Mensch, BISS Magazin, Muenchner Stadtgespraech, TZ Muenchen, Abendzeitung Muenchen, Heftig Magazine, muenchen IN, Tollwood GmbH, Mobil der Deutschen Bahn, Erdinger Anzeiger, Bayerisches Aerzteblatt, Gesund in Bayern, Muenchner Wochenanzeiger, Aerztezeitung, taz Berlin, Berliner Woche, Berliner Abendblatt, ; Zitty Berlin, Bayerischer Landessportverein, Photonews, Gasteig Kultur für Muenchen GmbH, Stern, Muenchner Rathaus Umschau, Magazin «Auf einen Blick», PM-Report, Deutsch-Aethiopischer Verein, Gesundheitsladen-Rundbrief, GZM Praxis und Wissenschaft, Help the World Now, Muenchner Samstagsblatt, Eine- Welt-Haus de Munich, Burgerstiftung Zukunfts-faehiges Muenchen, Landeshauptstadt Muenchen Referat für Gesundheit und Umwelt, Muenchner Agenda 21, Nord-Süd-Forum de Munich, Stadtsparkasse Muenchen, Kulturreferat der Landeshauptstadt Muenchen, Bayerischer Rundfunk, Bayerisches Fernsehen, Sternstunden e.v., M-Net Munich, Sofa-LX-Systems, Petra-Kelly-Stiftung - Bayerisches Bildungswerk für Oekologie und Demokratie in der Heinrich-Böll-Stiftung e.v., Erzbistum Muenchen und Freising, Sonja Schultes & Hersberger, ZDF, ARD, RTL, SWR Freiburg, Radio Lora, Cafe 104, Bayerischer Fluechtlingsrat, Neumeister-Kunstauktionshaus Muenchen; Charity Label Muenchen, Excognito Agentur für Public Relations Berlin, Euro RSCG LIFE Munich, Lilly, D8-DigitalLab, Barbara Hartmann- Fotografie, Dinamix Media GmbH, Communications and Design Nikolaus Teixera, Bar-M Fabian Hickethier, Pfizer Pharma GmbH, Bemotiv GmbH, Steinhard Medizinsystem, Dr. Roller & Partner Rechtsanwaelte, Praenatalmedizin und Genetik Medizinisches Versorgungszentrum, HypoVereinsbank, West-LB AG, Genossenschaft der Missionsschwestern vom Kloster Nettl, Mathes & Fischbacher, Autohaus Schwehr VW & AUDI Vertragshaendler, Walter Foerster GmbH, Dr. Kortmann Duesseldorf, EHS Medizintechnik, AstraZeneca GmbH, Athos-Unternehmensberatung, Bausch, Lomb & Dr. Mann Pharma, Deka Bank Deutsche Girozentrale, Dornier E.U.C., Zug, Firma Schwemmhuber, Fresenius KABI, Mundipharma Vertriebs GmbH & Co. KG, Rath-Schwind Verwaltungsgesellschaft mbh, ABZ Pharma GmbH, Steigerwald Arzneimittelwerk GmbH, WIT-Stiftung für soziale Zwecke, Widder-Apotheke Warngau; Gruenental GmbH, ConSol* Consulting & Solutions Software GmbH, Firma Paul Hartmann AG.

6 RAPPORT MORAL 2007 MdM 139 JAPON «Festa» africaine ; Opération Sourire : Ethiopie COORDONNÉES» Médecins du Monde Japon PMC Building Higashi-Azabu, Minato-ku, Tokyo , Japon Tel : Fax: CONTACTS» P. Helfter, Y. Kumano, N. Kuroyanagi (salariées) CONSEIL D ADMINISTRATION» Président : G. Austin» Autres members : A. Bourde, P. David, F. Foussadier, M. Harada, H. Isomura, A. Kiuchi, N. Oura, N. Yamada, S. Yoza Association de droit japonais constituée le 10 octobre 2000» SOUTIEN FINANCIER AUX MISSIONS Opération Sourire ; Chine : réduction des risques à Chengdu ; Indonésie : soins de santé primaire dans les bidonvilles de Jakarta ; Libéria : soins de santé primaire; Népal : santé maternelle; Niger : santé materno-infantile; Pérou : urgence tremblement de terre; RDC : accompagnement des enfants des rues ; Zimbabwe : mission HIV/AIDS.» SOUTIEN EN RESSOURCES HUMAINES AUX MISSIONS 21 départs de volontaires japonais ont eu lieu dans 4 pays différents : Afghanistan, Cambodge, Ethiopie et Rwanda.»ÉVÉNEMENTS ET ACTIONS DE COMMUNICATION Témoignage : Exposition de photographies Luis Valtuena organisée à Tokyo, Kyoto, Fukuoka et Sapporo. Tenue d un stand pendant 5 festivals, dont le célèbre Festival de musique Fujirock. Présentation des activités de MdM dans 5 établissements scolaires. Intervention dans 3 tables rondes. Rencontre avec le public avant deux diffusions de films. Plaidoyer : Participation, en tant que membre fondateur, aux activités de plaidoyer organisées par le Forum des ONG japonaises pour le G8 de Presse : Diffusion de trois reportages télévisés sur l Opération Sourire sur des chaînes nationales. Parution d articles dans des quotidiens et magazines nationaux. Fund-raising : Organisation de deux soirées de gala au profit de MdM. Partenariat avec le restaurant Beige de la Maison Chanel, bénéficiaire d une vente aux enchères de la société White Book. Partenariats commerciaux : Vente de cartes de vœux et d assiettes décoratives au profit de MdM REMERCIEMENTS Alsok, Asahi Pretec, Ajinomoto, Alliance Designers, Chanel, Citroën Japan, Club Med, Creator s Next, DHL Japan, Expert Alliance, Felissimo, French Food Cultural Center, French Blue Meeting, Fujifilm Imagetech, Fund Creation, Grand Hyatt Tokyo, Greeting Life, Imagine, LVMH, Meiji Yasuda Life, Mitsui Sumitomo Insurance, Nicolas Feuillatte, Renaud Pellegrino, Sapporo Beverages, Shiseido, Sonia Rykiel, Tamada Projects Corporation, Tour d Argent Tokyo, Tout le Monde Voeux, Valrhona Japon, Restaurants participant à la Soirée des Bienfaiteurs

7 140 MdM RAPPORT MORAL 2007 PAYS-BAS Urgence Pakistan ; Sri Lanka COORDONNÉES» Dokters van de Wereld Rijswijkstraat 141 A 1062 ES Amsterdam Pays-Bas Tél. : Fax : Internet : doktersvandewereld.org CONSEIL D ADMINISTRATION» Président : B. ten Kate» Secrétaire : D. Jan Pot» Trésorier : C. van Rijn» Autres members : H. Teunisse, B. Juan Françoise Sivignon Association de droit néerlandais constituée le 28 avril 1997» SOUTIEN FINANCIER par le marketing direct, et aux missions suivantes, par les bailleurs de projets : Birmanie : programme de réduction des risques liés à la toxicomanie Indonésie, Papouasie Occidentale : programme d accès aux soins des minorités ethniques Opération Sourire Soudan : Soins médicaux d urgence Pérou : Soins médicaux d urgence Pakistan : Urgence tremblement de terre. par le ministère des Affaires étrangères : Bénin : soins contre les grandes épidémies / VIH / Sida RDC (Goma) : lutte contre le VIH Zimbabwe : programme SIDA.»SOUTIEN EN RESSOURCES HUMAINES AUX MISSIONS Expatriés sur le terrain : 1 coordinateur général, 3 coordinateurs médicaux, 5 médecins, 1 sage-femme, 2 infirmières pour les programmes de Médecins du Monde France 3 coordinateurs généraux, 1 coordinateur de prévention, 1 infirmiere et 1 logisticien administrateur pour les programmes de Dokters van de Wereld.» ÉVÉNEMENTS ET ACTIONS DE COMMUNICATION Interviews de volontaires néerlandais par les médias. Lancement de la nouvelle campagne de Dokters van de Wereld. Lancement du nouveau site web de Dokters van de Wereld. Trois publications sur les activités internationales de Dokters van de Wereld, destinées aux donateurs, aux bailleurs et aux bénévoles. Publication du livre «What nobody knows». Exposition Papouasie au Museum Volkenkunde à Leiden. Exposition Enfants des rues de Kinshasa au Swettehiem Leeuwarden. Evénement 10 e anniversaire de Dokters van de Wereld. Participation à diverses manifestions (Festival Mundial, Afrikadag, Dunya Festival, Aids conference).» PROJETS NATIONAUX Roms et Sinti : programme de santé pour les Roms et les Sinti, en particulier les femmes et les jeunes. Formation et éducation à la santé dans les communautés Roms et Sinti des Pays-Bas. Sans-papiers : programme pour améliorer l accès aux soins des sans-papiers à Amsterdam, La Haye, Utrecht et Rotterdam. Distribution de documents médicaux aux sans-papiers et campagne d information auprès des sans-papiers et des professionnels de la santé sur l accès aux soins.» PROJETS INTERNATIONAUX Curaçao : Programme pour améliorer l accès à la santé reproductive, et lutte contre le VIH / SIDA. Indonésie, Aceh Bener Meriah : programme pour améliorer l accès aux soins des mères et des enfants. REMERCIEMENTS Aids Fund, Cordaid, ICCO Kerk in Actie, Oxfam Novib, Ministère Néerlandais de la Coopération au Développement, STOP AIDS NOW, Euro RSCG, Nora Tol Virtual Publishing, Sandra van Noord - Bureau voor tekst en redactie, Tom van der Leij, PIN, SKAN Fund, Ministere Education, Culture and Science, Fondation Maagdenhuis, Nuts Ohra Fund, UNICEF, DOEN Foundation, Loterie Actions Foundation, Fundation Dirk Jan and Kitty Reek Versteegh, Museum Volkenkunde Leiden, Swettehiem, CCI IT Group, Delphi, ibanx, Industrielinqs, Mazars, Verwater, UTC, Jeroen van Loon, et tous nos volontaires, stagiaires et milliers de donateurs privés.

8 RAPPORT MORAL 2007 MdM 141 ROYAUME-UNI Projet Londres ; Soudan - Darfour COORDONNÉES» Médecins du Monde UK 14 Heron Quays London E14 4JB Royaume-Uni Tél : Fax : org.uk Internet : monde.org.uk CONTACTS» S. Wright (Directrice), E. Middleton, F. Qureshi, S. Soldati (salariés) CONSEIL D ADMINISTRATION» D. Barnes, L. Bioteau, J. Hughes, R. Lion, S. Pickworth, Lord R. of Riverside, R. Rogers Association de droit anglais constituée le 13 janvier 1998» SOUTIEN FINANCIER AUX MISSIONS Cambodge : programme de thérapie anti-rétrovirale à Phnom Penh. Somalie : programme d aide médicale aux déplacés. Soudan (Darfour): programme d aide médicale aux déplacés. Indonésie : programme de soin pour les Punan. Afghanistan : programme de santé maternelle et infantile à Kaboul.» SOUTIEN EN RESSOURCES HUMAINES AUX MISSIONS Envoi d'expatriés britanniques sur les missions internationales.»événements ET ACTIONS DE COMMUNICATION Plaidoyer : lancement du rapport de la première année d activité de «Project : London». «Charity Challenge» MdM UK s London to Paris Bike Ride 2007 : 44 cyclistes ont participé à cet événement reliant Londres à Paris et ont récolté plus de pour MdM UK. Une soirée de collecte de fonds auprès des grands donateurs, en présence du maire de Londres. Publication de News, bulletin d information sur les activités de l association, diffusé auprès des donateurs, volontaires et bénévoles. Sensibilisation : participation à 31 forums pour sensibiliser médecins, infirmiers, sages-femmes, psychologistes, chirurgiens, logisticiens, administrateurs et étudiants qui seront volontaires dans l avenir. Participation à 28 présentations publiques destinées à des volontaires et des donateurs potentiels. Témoignage : lancement de «The 10th Luis Valtueña Humanitarian Photography Exhibition» à l Institut Français d Ecosse à Edinburgh. L exposition a ensuite été présentée dans plusieurs villes du Royaume-Uni tout au long de 2007.» MISSIONS Deuxième anniversaire de «Project: London», projet national d amélioration de l accès aux soins des populations vulnérables (migrants en situation régulière et irrégulière, sans-abri et personnes se prostituant). Ouverture de trois sessions par semaine avec consultations médicales et aide à l accès aux services de santé. Recrutement, formation et gestion d une équipe de 80 bénévoles. Participation à l enquête européenne sur l accès aux soins pour les migrants en situation irrégulière en Europe. REMERCIEMENTS Action for Bow; Alliance Pharmacy; Aspect Capital; Big Lottery Fund, Boots; Cabot Hall; Canary Wharf Group; City Parochial Foundation; Clifford Chance; Coutts; Department For International Development (DfID); Elton John AIDS Foundation; French Huguenot Church of London Charitable Trust; Gallery:Space; GLA; Grazia; Guernsey Overseas Aid Commission; Hewlett Packard Computers; Isle of Man Overseas Aid Committee; Jeune Chambre de Commerce Franco-Britannique; London to Paris Bike Riders 2007; Lonely Planet Foundation; London Catalyst; MEDSIN; Microsoft; MVM Charitable Trust; Pauffley; Paul & Joe; Staff of the Prisons & Probations Ombudsman office; Rayne Foundation; Refugee Community Development Fund; Richard Rogers Settlement; Thames Wharf Charity; Tudor Trust; Remerciements à chacun de nos donateurs et à tous nos bénévoles.

9 142 MdM RAPPORT MORAL 2007 SUEDE Missions domestiques COORDONNÉES» Médecins du Monde Suède Box SE Stockholm Suède Phone: Fax: CONTACTS» L.Gamble, Directeur Général CONSEIL D ADMINISTRATION» Président : A. Björkman» Vice-président : RN/ MPH M-L. Taylor» Trésorier : L. Winqvist» Autres members : A. Dorazio, Å. Edergren, C. Waldersten, A. Nazarian, L. Jansson, C. Jarnald, M. Morin, G. Misiowiec, Y. Nork, J. Mair, S. Hultèn Association de droit suédois constituée en octobre 1991» SOUTIEN FINANCIER Soutien financier aux projets par le marketing et les subventions : Activité d information en Suède et subvention financière du Forum Syd pour l exposition «the Dark Room Tour».»RESSOURCES HUMAINES Une personne a été recrutée au poste de Directeur général pour l organisation et le développement des activités internationales de MdM Suède. Le Conseil d administration a décidé de modifier le statut de l association qui est devenu un Bureau de représentation. Cette décision a permis d augmenter ses activités, ce qui devrait être perceptible en 2008.» ÉVÉNEMENTS ET ACTIONS DE COMMUNICATION De nombreux articles sont parus dans les journaux sur l accès aux soins des sans-papiers en Suède.» PROJETS NATIONAUX Faciliter l accès aux soins des sans-papiers. Ouverture hebdomadaire d un centre médical offrant des consultations médicales, des soins maternoinfantiles et des conseils en matière de droit d asile. Recrutement et formation continue d une équipe de près de 70 bénévoles. REMERCIEMENTS Forum Syd, Katarina and Enebyberg s Churches of Sweden, HIV-Suède, La Croix-Rouge Suédoise, Rosengrenska Foundation Gothenburg, Fristadsfonden Stockholm.

10 143 L OBSERVATOIRE DE L ACCES AUX SOINS RAPPORT ANNUEL Un rapport annuel est publié chaque année à l occasion de la journée internationale du refus de la misère Il est élaboré à partir : des recueils médicosociaux enregistrés en informatique des 21 CASO ; des observations des acteurs des missions et en particulier des travailleurs sociaux sur les dispositifs d accès aux soins et les difficultés existantes ; des témoignages recueillis auprès des patients ; des données recueillies par de plus en plus d actions mobiles de proximité ; du suivi des dispositifs législatifs et réglementaires concernant l accès aux soins ; des rapports d activité des missions. DE L OBSERVATOIRE DE L ACCES AUX SOINS DE LA MISSION FRANCE L Observatoire de l accès aux soins a été créé par la Mission France de Médecins du Monde en 2000 pour témoigner des difficultés d accès aux soins des personnes en situation de précarité. C est un outil essentiel de connaissance des populations rencontrées par les équipes de Médecins du Monde, permettant de faire le lien entre leurs conditions de vie, leurs droits et leur état de santé, d observer les discriminations dans l accès aux soins et les dysfonctionnements des dispositifs. Il contribue à enrichir la connaissance des populations vulnérables, par ailleurs ignorées par les statistiques officielles de santé publique : les données portent sur un nombre important de personnes sans domicile fixe ou vivant avec un statut administratif précaire sur le territoire. Il permet d élaborer des propositions argumentées au regard de l expertise de terrain, à partir desquelles MdM interpelle ou informe les acteurs politiques, institutionnels et professionnels de santé pour améliorer l accès à la prévention et aux soins des populations vivant dans la précarité. Il permet aux équipes de terrain de suivre et valoriser l évolution de leur activité. VERS UN OBSERVATOIRE EUROPEEN DE L ACCES AUX SOINS Médecins du Monde est présent dans 11 pays de l Union européenne et en Suisse : Allemagne, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Pays Bas, Portugal, Royaume Uni, Suède, Suisse. Dans tous ces pays, l association mène des projets de promotion de la santé auprès des populations vulnérables en difficultés d accès à la prévention et aux soins. Cet observatoire doit permettre à MdM de témoigner des difficultés d accès aux soins sur le territoire européen. Partant du principe que l accès aux soins est un droit fondamental de l être humain, l objectif est d obtenir dans chaque pays d Europe l accès aux soins pour tous en particulier les populations les plus précarisées. Il s agit, en créant un Observatoire européen de l accès aux soins : d obtenir une amélioration de l accès aux soins des migrants, et en particulier des enfants et des personnes sans autorisation de séjour ; d obtenir la non expulsion des personnes atteintes de pathologies graves qui ne peuvent pas être soignées dans leur pays d origine, et de leur garantir un accès aux soins sur le territoire européen.

11 LES MEDECINS DU MONDE EN EUROPE Stockholm Amsterdam Londres Bruxelles Lausanne Neuchâtel Porto Thessalonique Lisbonne Athènes Nicosie

12 RAPPORT MORAL L OBSERVATOIRE DE L ACCES AUX SOINS» Le rapport est disponible sur le site internet de Médecins du Monde : LES MEDECINS DU MONDE EN EUROPE France : Aix-en-Provence, Ajaccio, Angers, Angoulême, Bayonne, Besançon, Bordeaux, Calais, Cayenne (Guyane Française), Grenoble, La Plaine Saint Denis, Le Havre, Lorient, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Paris, Pau, Poitiers, Rouen, Saint Denis de la Réunion, Strasbourg, Toulouse, Valenciennes, Mayotte (29 villes) Espagne : Alicante, Avilés, Barcelona, Bilbao, Lanzarote, Las Palmas, Madrid, Málaga, Palma de Majorque, Saragosse, Santiago de Compostelle, Séville, Ténérife, Tolède, Valence. (15 villes) Cet Observatoire doit permettre à Médecins du Monde de témoigner des difficultés d accès aux soins sur le territoire européen des personnes en situation de précarité. Ce témoignage s appuie sur des constats et des enquêtes de terrain en face à face avec les personnes les plus vulnérables, afin de convaincre les différents gouvernements mais aussi les institutions européennes de la nécessité d améliorer l accès à la prévention et aux soins. POURQUOI LES SANS-PAPIERS? Parce qu il s agit de l une des populations les plus précaires et les plus discriminées. Parce que nous ne connaissons aucune pathologie qui lit un titre de séjour et qui stoppe devant un papier... Parce que toutes les équipes de Médecins du Monde en Europe travaillent au quotidien auprès des sanspapiers. Parce que la santé est un droit fondamental que les Etats européens se sont engagés à défendre, au travers de nombreux textes. PRINCIPAUX RESULTATS DE LA PREMIERE ENQUETE EUROPEENNE L enquête a été menée en auprès de 835 personnes sans-papiers dans 7 pays (Belgique, Espagne, France, Grèce, Italie, Portugal et Royaume-Uni) : Deux personnes sur dix perçoivent leur état de santé comme mauvais ou très mauvais. Seul un tiers des personnes souffrant d un problème de santé chronique bénéficie d un traitement en cours. Près de la moitié des personnes ayant déclaré au moins un problème de santé a souffert d un retard de recours aux soins. Lors du dernier problème de santé rencontré, une personne sur dix a essuyé un refus de prise en charge par des professionnels de santé. 78% des personnes interrogées ont théoriquement droit à la couverture maladie. Mais à peine un quart bénéficie concrètement d une couverture santé. Un tiers des personnes n est pas informé de ses droits aux soins gratuits. La majorité des personnes ignore qu elle peut bénéficier gratuitement d un dépistage du VIH et près des deux tiers ignorent que des traitements gratuits sont disponibles. Un autre exemple de déficit d informations : la vaccination des enfants. Sur l ensemble de la population concernée par ce sujet, une petite majorité seulement sait que leur enfant peut bénéficier gratuitement de la vaccination et/ou dans quel lieu il est possible de s adresser pour cela. Cette première enquête démontre qu une partie de la population, vivant en Europe, n a accès ni à la prévention la plus élémentaire, ni aux soins essentiels, alors même qu il s agit de personnes vivant dans des conditions particulièrement néfastes à la santé. En , l Observatoire européen mène une seconde enquête avec 4 pays supplémentaires. (Allemagne, Pays-Bas, Suède et Suisse). L objectif est d affiner les données sur l état de santé des personnes rencontrées et de documenter de nouveaux aspects comme les raisons de la migration ou les violences subies. Il s agit également de recueillir des témoignages sur les difficultés d accès à la prévention et aux soins des enfants de sans-papiers.

13 146 RAPPORT MORAL 2007 LES MISSIONS EN FRANCE /146 CARTE 154 PROGRAMMES 155

14 RAPPORT MORAL LES MISSIONS EN FRANCE

15 148 RAPPORT MORAL 2007 LES MISSIONS EN FRANCE L année 2007 est un mauvais cru en matière d accès aux soins. Tout d abord rappelons le constat fait depuis des années par les missions auprès des usagers de drogues : l accès aux soins (au personnel de santé, aux structures de soins) doit être sanctuarisé, c'est-à-dire qu on ne peut pas au même moment promouvoir la santé et mener une politique répressive qui pourchasse les usagers. La conséquence immédiate est une baisse de la fréquentation des structures de première ligne, par crainte des arrestations. L année 2007 aura été marquée par une plus grande implication de Médecins du Monde dans les territoires et départements d outre-mer : la mission à Cayenne a pris toute sa dimension, en réussissant à réunir des informations collectives de promotion de la santé dans les quartiers les plus défavorisés. La mission à Mayotte a révélé combien il est difficile d avoir une visibilité sur le droit applicable. Premières victimes, les personnes les plus précaires! Autre phénomène anachronique à souligner : la lutte pour l ouverture d une PASS à Marseille. Il aura fallu toute l énergie sans faille de l équipe locale pour qu enfin la loi de 1998 soit appliquée, quelques heures par semaine! Les malades étrangers ont plus de difficultés qu avant à faire reconnaitre leur droit au séjour pour raisons médicales. L introduction de fiches sur les pays d origine dans les systèmes intranet des ministères de la Santé et de l Intérieur n a fait qu ajouter de la confusion : en effet, il ne s agit pas dans ces fiches de traitements accessibles mais de traitements existants, y compris dans un seul service d une seule clinique privée à laquelle la population n a évidemment pas accès. Rappelons aussi l utilisation au quotidien depuis des années des tests osseux (radio) pour déterminer l âge des étrangers afin de pouvoir les expulser quand ils ont 18 ans et notre mobilisation à l encontre de ces pratiques, avec notre réseau local et national, à travers la pétition «Médecine et immigration : non aux liaisons dangereuses.». Cette pétition promeut l idée d un droit de désobéissance déontologique des professionnels de santé qui pourraient être amenés à prescrire ou à réaliser des actes utilisant les sciences médicales, non pas dans l'intérêt médical de la personne, mais dans le cadre des lois portant sur l'immigration. Elle a bénéficié d un soutien massif des professionnels concernés, avec près de signatures. Les Rroms devaient être les grands gagnants de 2007 avec l entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l UE. Il n en fut rien. Bien au contraire, de nouvelles dispositions extrêmement complexes ont été promues, les populations Rroms n ont pas vu leur environnement s améliorer, ils sont toujours pourchassés, trompés, renvoyés. Quant à leur accès à une couverture maladie il a été gravement bloqué plusieurs mois durant dans beaucoup de départements. NE PAS ACCUEILLIR LES ETRANGERS EST D ABORD IMPOSSIBLE ET SERAIT CONSIDERE COMME UN SIGNE DE SAUVAGERIE. >Platon MISSION REDUCTION DES RISQUES 8 programmes de réduction des risques liés à l usage de drogues menés par 223 bénévoles ont réalisé près de contacts. ACTIONS MOBILES 82 actions mobiles de proximité dans 24 villes, menées par 625 bénévoles, dont 5 missions auprès de personnes se prostituant, ont réalisé plus de contacts.

16 RAPPORT MORAL PREMIER RAPPORT DE L OBSERVATOIRE EUROPEEN DE L ACCES AUX SOINS L Observatoire européen de l accès aux soins, créé en 2005, apporte un regard objectif sur l accès aux soins des personnes vivant dans la précarité dans les différents pays de l UE. Pour sa première édition, le réseau européen de MdM a choisi de porter son attention sur les migrants, et en particulier les personnes en situation irrégulière car elles figurent parmi les plus pauvres, les plus exclus, les plus discriminés. Désormais, les membres de l Union européenne pauvres sont considérés en situation irrégulière sur le territoire français au bout de 3 mois, ils n ont plus droit à la CMU et pour avoir l AME il leur faut obtenir des papiers de la sécurité sociale de leur pays d origine L année 2007 a aussi été marquée par les doutes engendrés par l interdiction de l utilisation des MNU (Médicaments non utilisés) : des réunions confuses, des informations contradictoires, des promesses non tenues et l inquiétude devant l ampleur du problème puisque les médicaments distribués gratuitement par la Mission France de Médecins du Monde grâce à la récupération de MNU s élèvent à plus de euros. Qui paiera? Comment la distribution sera-t-elle organisée? Nous avons aussi tenu toute notre place au sein du collectif des associations engagées pour défendre les sansabri. Ces mobilisations ont eu des conséquences bénéfiques notamment concernant l hébergement d urgence ou les pourvois publics s engagent à augmenter le nombre de places et à humaniser les conditions d accueil et de sécurité. Mais un constat d évidence s impose : l hébergement d urgence ne peut être qu une étape transitoire, la résolution sur le fond passe par l accès à un hébergement durable et à un véritable logement. Seront alors jetées les bases d un droit au logement opposable. Même si les différentes ONG engagées dans ce combat développent des stratégies différentes, nos buts sont communs. Et pour les uns et les autres, l échange est fécond. Nous avons poursuivi notre stratégie d'implantation dans le milieu universitaire. Désormais à Grenoble, Paris et Lille MdM est à l'origine de la création de diplômes de 3 e cycle sur les questions de santéprécarité dans les facultés de médecine. Enfin, l année 2007 nous aura apporté la satisfaction de la publication du premier rapport de l Observatoire européen de l accès aux soins, consacré aux sans papiers dans 7 pays. Fruit d une formidable expérience collective, il apporte une connaissance inédite des précaires dans l UE et nous inscrit résolument dans la construction du réseau international de l'association. LES MISSIONS FRANCE EN CHIFFRE CONSULTATIONS MEDICALES DANS 21 CASO

17

18 »RROMS MdM assure des consultations médicales sur les lieux de vie des Rroms pour leur faciliter l accès aux soins et aux droits. Julien de Weck

19 »PARRAINAGE DES ENFANTS HOSPITALISES Depuis 1988, 1400 enfants ont été parrainés, 104 bénévoles s investissent sur cette mission.

20 153 Véronique H., éducatrice JE SUIS SOUVENT EMERVEILLEE D ENTENDRE UNE MARRAINE ME PARLER, LES YEUX PETILLANTS DE BONHEUR, DE L INFIME EVOLUTION DE L ENFANT DONT ELLE AVAIT LA CHARGE ; DE VOIR QU UNE AUTRE DONNE A UN BEBE LA BONNE PLACE POUR QU IL PUISSE SE LOVER TOUT CONTRE ELLE ET TROUVER RECONFORT ET SECURITE. Sophie Brändström

Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais)

Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais) MEDECINS DU MONDE FRANCE recherche Un INTERVENANT DE SANTE (H/F) Pour son PROGRAMME MIGRANTS LITTORAL (basé à Dunkerque pour des activités sur Calais) Médecins du Monde, association médicale militante

Plus en détail

Collectif Santé Précarité Montpellier. Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM

Collectif Santé Précarité Montpellier. Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM Groupe de travail : Accès aux droits et aux soins CR de la rencontre du 15/10/10, MDM Au menu de la rencontre : préparation du 17/10/10 - Etat des lieux : Alerte dégradation accès aux droits et aux soins

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

www.chainedelespoir.org

www.chainedelespoir.org www.chainedelespoir.org Notre mission : permettre à des enfants de pays pauvres d être sauvés et de reprendre le chemin de l école. La santé et l éducation figurent parmi les droits fondamentaux de la

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA IRG-Université de Virginie 21 au 23 mars 2010 Acteurs non étatiques et politiques de santé publique SOIGNER ET TEMOIGNER Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la

Plus en détail

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE Chapitre 116 La Permanence d Accès aux Soins de Santé A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE 1. La loi d orientation du 29 juillet 1998 La loi d orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

Prévention du VIH et des hépatites dans les programmes de Médecins du Monde en France Société Française de Lutte contre le Sida 25-26 octobre 2012-Marseille NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Commission relations internationales. Chartres, Auditorium de la médiathèque l Apostrophe, 6 juin 2014

Commission relations internationales. Chartres, Auditorium de la médiathèque l Apostrophe, 6 juin 2014 Commission relations internationales Chartres, Auditorium de la médiathèque l Apostrophe, 6 juin 2014 1. Pratiques des biens français en matière de partenariats internationaux Enquête sur les pratiques

Plus en détail

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Chapitre 117 Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Y. NICOL 1. Introduction Au moment où nous rédigeons ces lignes, la question de l accès aux soins des

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE MINISTERE DU LOGEMENT ET DE LA VILLE Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France L accueil et d hébergement en Ile-de-France

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Réduction des Risques en milieux festifs. Partager et consolider les acquis, gagner en capacité d innovation

Réduction des Risques en milieux festifs. Partager et consolider les acquis, gagner en capacité d innovation Réduction des Risques en milieux festifs Partager et consolider les acquis, gagner en capacité d innovation Organisation 1. Contexte 2. Enjeux 3. Perspectives L équipe : Une quinzaine de bénévoles actifs

Plus en détail

Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 2008 Action intégration Ville de paris

Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 2008 Action intégration Ville de paris Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 008 Action intégration Ville de paris Notre action comporte deux volets : l'accueil, l'information, l'aide aux démarches, dans les domaines juridique, administratif,

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Médecins du Monde http://www.medecinsdumonde.org/ Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Nombre de projets de santé en cours : 100% Nombre de projets en cours portant

Plus en détail

Précarité à Paris : caractéristiques de la population

Précarité à Paris : caractéristiques de la population Précarité à Paris : caractéristiques de la population 10 000 à 15 000 personnes à la rue à Paris* Hommes Femmes * Paris : 2 000 000 d habitants environ. Nord Est = secteur le plus peuplé, concentration

Plus en détail

Des élèves afghans participent à un cours dans une école primaire d un camp de réfugiés situé à Islamabad, Pakistan. 206 Rapport global 2011 du HCR

Des élèves afghans participent à un cours dans une école primaire d un camp de réfugiés situé à Islamabad, Pakistan. 206 Rapport global 2011 du HCR 206 Rapport global 2011 du HCR Des élèves afghans participent à un cours dans une école primaire d un camp de réfugiés situé à Islamabad, Pakistan. FAITS MARQUANTS Le HCR a coopéré avec les Gouvernements

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION...4 RÉSUMÉ...6 2008 EN CHIFFRES...10

Sommaire INTRODUCTION...4 RÉSUMÉ...6 2008 EN CHIFFRES...10 Sommaire INTRODUCTION...4 RÉSUMÉ...6 2008 EN CHIFFRES...10 LA MISSION FRANCE ET SA DIVERSITÉ EN 2008...11 22 Centres d accueil, de soins et d orientation...11 77 actions mobiles de proximité...13 8 actions

Plus en détail

BULLETIN N 3 /2010 MARS 2010

BULLETIN N 3 /2010 MARS 2010 SANTE MENTALE EUROPE Boulevard Clovis 7, B-1000 Bruxelles Tél.:+ 32 2 280 04 68 Fax: + 32 2 280 16 04 Email : info@mhe-sme.org Site web: http://www.mhe-sme.org SANTE MENTALE EUROPE BULLETIN N 3 /2010 MARS

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS

HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS Pourquoi et comment une porte d entrée par la précarité dans une association qui a centré ses activités sur l addictologie? C PEQUART F MOISAN Association CHARONNE 1 logique

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

Donner pour un monde meilleur. Le guide du donateur responsable. Fédération européenne pour l éthique et le développement durable

Donner pour un monde meilleur. Le guide du donateur responsable. Fédération européenne pour l éthique et le développement durable Fédération européenne pour l éthique et le développement durable Donner pour un monde meilleur Le guide du donateur responsable, 2008 ISBN : 978-2-212-53955-4 2 boulevard Albert-Premier 94130 Nogent-sur-Marne

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

L ACCÈS AUX SOINS DES PLUS D MUNIS EN 2010

L ACCÈS AUX SOINS DES PLUS D MUNIS EN 2010 DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2010 L ACCÈS AUX SOINS DES PLUS D MUNIS EN 2010 Journée internationale du refus de la misère 17 octobre 2010 Dossier de presse 17 octobre 2010 - Médecins du Monde 3 2 Dossier

Plus en détail

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté DOSSIER DE PRESSE Février 2010 Aide sociale à l enfance Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté sous la responsabilité de Myriam El Khomri

Plus en détail

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Dossier de presse 24-26 Avril 2013 Rabat - MAROC COMMUNIQUE DE PRESSE Bank Al-Maghrib organise la huitième

Plus en détail

Médecins du Monde. & l adoption internationale

Médecins du Monde. & l adoption internationale & l adoption internationale Les droits de l enfant s engage pour la défense des droits fondamentaux de l enfant : le droit de grandir dans une famille, le droit à l accès aux soins et le droit à l éducation.

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels»

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels» Fiche de presse Une force de proposition indépendante à l initiative de la Ville de Montpellier Direction de la Communication de la Ville de Montpellier - ANATOME - Novembre 2010 Signature d une convention

Plus en détail

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie DDASS des Bouches-du-Rhône Modalités de l évaluation envoi aux équipes d un questionnaire d évaluation spécifique entretiens menés avec tout ou

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Paris, le 20 octobre 2008

Paris, le 20 octobre 2008 Collectif national droits de l Homme Romeurope : ALPIL (Action pour l insertion sociale par le logement) AMPIL (Action Méditerranéenne Pour l Insertion sociale par le Logement) ASAV (Association pour l

Plus en détail

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

Délégation aux droits des femmes et à l égalité des chances entre les hommes et les femmes

Délégation aux droits des femmes et à l égalité des chances entre les hommes et les femmes Délégation aux droits des femmes et à l égalité des chances entre les hommes et les femmes Rapport d information Femmes et santé, les enjeux d aujourd hui Annick Billon co-rapporteure (Vendée, UDI-UC)

Plus en détail

Rapport global 2010 du HCR

Rapport global 2010 du HCR et Australie Chine États insulaires du Pacifique Japon Mongolie Nouvelle-Zélande Papouasie-Nouvelle-Guinée République de Corée République populaire démocratique de Corée 290 Rapport global 2010 du HCR

Plus en détail

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr VIH-SIDA Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix

Plus en détail

Liste de points concernant le cinquième rapport périodique de la France

Liste de points concernant le cinquième rapport périodique de la France Distr. générale 22 juin 2015 CRC/C/FRA/Q/5 Original: français Anglais, français et espagnol seulement VERSION AVANCEE NON EDITEE Comité des droits de l enfant Soixante-huitième session 11-29 janvier 2016

Plus en détail

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS Résumé des résultats du sondage Le Projet Le sondage sur la pénalisation des clients

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 19 septembre 2012 DECISION DU DEFENSEUR DES DROITS N MDE-2012-128 Vu l article 71 1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur

Plus en détail

Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération

Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération Session «Vaccination, des clés pour convaincre», 20 mai 2011 Etude de la couverture vaccinale des populations Roms rencontrées par Médecins du Monde à Nantes et son agglomération Sylvie Chapelais, responsable

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015

Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015 Appel à projets 2016 Départements Français d Amérique Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin Date de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Le présent appel à projets s adresse

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

Projet de loi sur l immigration présenté au Conseil des ministres le 23 juillet 2014

Projet de loi sur l immigration présenté au Conseil des ministres le 23 juillet 2014 Projet de loi sur l immigration présenté au Conseil des ministres le 23 juillet 2014 7 propositions d amélioration Septembre 2014 1. SUPPRIMER LES INTERDICTIONS DE RETOUR 2. SUPPRIMER L INTERDICTION DE

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

EC/64/SC/CRP.18/Rev.1

EC/64/SC/CRP.18/Rev.1 Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Distr. : restreinte 19 juin 2013 Français Original : anglais et français Comité permanent 57 e réunion Mise à jour sur le VIH/sida et les réfugiés Résumé

Plus en détail

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 Accès aux soins, CMU et AME Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 1. L accès aux soins : Possibilité à chacun de se faire soigner comme il convient. La Constitution garantit le droit à la protection

Plus en détail

Propriété Industrielle

Propriété Industrielle 6 l organisation de la Propriété Industrielle Le 0 mars 88, les pays signataires de la Convention d Union de Paris se sont engagés à créer un service spécial de Propriété Industrielle. C est dans ces conditions

Plus en détail

LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN

LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN NÉCESSAIRE TRAVAIL EN RÉSEAUX! Intervention DU «santé précarité» Vendredi 11 janvier 2013 de 11H à 13H Marina LAZZARI coordinatrice du réseau Santé Solidarité Lille Métropole

Plus en détail

INTRODUCTION... 5 RÉSUMÉ... 6 2007 EN CHIFFRES... 10 LA MISSION FRANCE ET SA DIVERSITÉ EN 2007... 11

INTRODUCTION... 5 RÉSUMÉ... 6 2007 EN CHIFFRES... 10 LA MISSION FRANCE ET SA DIVERSITÉ EN 2007... 11 Sommaire INTRODUCTION................................................................... 5 RÉSUMÉ......................................................................... 6 2007 EN CHIFFRES................................................................

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction

Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Bureau de la coopération suisse au Bénin Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Selon l Organisation Mondiale de la Santé «la santé est un état complet

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

IMMIGRATION, GESTION DES FRONTIERES ET

IMMIGRATION, GESTION DES FRONTIERES ET ART. 18 CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DIRECTIVE RETOUR COMMISSION PARLEMENTAIRE LIBE FRONTEX DUBLIN II POLITIQUE D ASILE ELSJ SCHENGEN www.europarl.fr version décembre 2012 graphisme : atelier JBBOX EURODAC

Plus en détail

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Fiche action 3 Accompagnement des personnes en situation de précarité

Plus en détail

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 Mettre fin à l épidémie de sida ces mots renferment de tels espoirs et de telles promesses. Grâce à des engagements mondiaux et à des objectifs précis,

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

Des mineurs non accompagnés suivent des cours de grec dans un centre d'accueil.

Des mineurs non accompagnés suivent des cours de grec dans un centre d'accueil. Des mineurs non accompagnés suivent des cours de grec dans un centre d'accueil. Albanie Allemagne Andorre Autriche Belgique Chypre Danemark Espagne Estonie Finlande France Grèce Irlande Islande Italie

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE

PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE PROGRAMME NATIONAL DE MEDIATION SANITAIRE Pour l accès à la santé des populations en situation de précarité page 1 CONTEXTE ET ELABORATION Constat : Un état de santé très préoccupant des populations roms

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres 33 % de nouvelles infections à VIH en moins depuis 2001 29 % de décès liés au sida en moins (adultes et enfants) depuis 2005 52 % de nouvelles infections à VIH en moins

Plus en détail

8. La prévention et le signalement de la violence sexuelle contre les enfants Politiques et normes européennes en matière d aide sociale à l enfance

8. La prévention et le signalement de la violence sexuelle contre les enfants Politiques et normes européennes en matière d aide sociale à l enfance 8. La prévention et le signalement de la violence sexuelle contre les enfants Politiques et normes européennes en matière d aide sociale à l enfance Idália Moniz Secrétaire d Etat aux personnes handicapées

Plus en détail

«Accompagnement des femmes migrantes»

«Accompagnement des femmes migrantes» Soutien du Processus Euro-africain sur la Migration et le Développement («Processus de Rabat») Réunion d experts sur les GroupesVulnérables (Rabat, 27-29 Juillet 2010) «Accompagnement des femmes migrantes»

Plus en détail

Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Le Parrainage de projet médico-social (de 0 à 16 ans) Le Parrainage de projet scolaire (de 5 à 15 ans)

Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Le Parrainage de projet médico-social (de 0 à 16 ans) Le Parrainage de projet scolaire (de 5 à 15 ans) avec Parrainer un enfant c est donner un sens a sa vie! Parmi les centaines d enfants oublies d Armenie, du Burkina-Faso, du Liban ou du Vietnam, il y en a UN Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Sortir

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE

LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTRANGERS EN FRANCE ministère de l intérieur Le Directeur général des étrangers en France assiste le Ministre de l intérieur dans l exercice de ses missions relatives à l immigration,

Plus en détail

Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de :

Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de : Programme National de médiation sanitaire FORMATION DES MEDIATRICES/EURS SANITAIRES Les formations initiale et continue ont pour objectif de permettre aux médiatrices/eurs de : 1. Etre capable de s'appuyer

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

CONVENTION CADRE. ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé

CONVENTION CADRE. ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé CONVENTION CADRE ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES VOSGES LE CENTRE HOSPITALIER RAVENEL en partenariat avec l Agence Régionale de Santé ENTRE Le Conseil Général des Vosges, 8 Rue de la Préfecture, 88000 EPINAL,

Plus en détail

INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ

INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ Saint-Quentin-en-Yvelines Un réseau de compétences Service de la Communauté d agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines, l Institut de Promotion de la Santé a pour objectifs

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU»

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» The image part with relationship ID rid2 was not found in the file. BUT: Promotion de la Santé Sexuelle et de

Plus en détail

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE Mieux comprendre le système commercial de l OMC Le saviez vous? Plus de 14 7 participants issus de pays en développement ont bénéficié des cours de formation et des programmes

Plus en détail

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan

Asie centrale. Environnement opérationnel. Kazakhstan. Kirghizistan. Ouzbékistan. Tadjikistan. Turkménistan Environnement opérationnel Kazakhstan Kirghizistan Ouzbékistan Tadjikistan Turkménistan Les abondantes réserves de pétrole et de gaz de l Asie centrale expliquent en partie l importance géopolitique que

Plus en détail

Projet Addictions sans substance. Questionnaire

Projet Addictions sans substance. Questionnaire Projet Addictions sans substance Questionnaire Ce projet a pour objectif d établir un état des lieux de l accueil et de l accompagnement dans les structures du secteur médico-social, des addictions sans

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La «trousse de bientraitance» est

Plus en détail

Axe prioritaire I: Capacité d insertion professionnelle :

Axe prioritaire I: Capacité d insertion professionnelle : ANNEXE 1 au dossier de présentation pour la presse au sujet du lancement du 2 e tour du PIC EQUAL Présentation des axes prioritaires avec une esquisse des mesures cofinancées pour l exercice 2004-2006:

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

20 14 RT RAPPO FINANCIER

20 14 RT RAPPO FINANCIER FINANCIER RAPPORT 20 14 UNE GENEROSITÉ SANS FAILLE DE NOS DONATEURS 2014 a marqué les dix ans du tout premier programme soutenu par les parrains français au Sénégal. Après ces 10 années passées aux côtés

Plus en détail

Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe

Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Barbara Wurster Chef du service Politique européenne de la jeunesse Ministère fédéral

Plus en détail