Sondage sur la sécurité routière de The knowledge source for safe driving

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sondage sur la sécurité routière de 2011. The knowledge source for safe driving"

Transcription

1 T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n Sondage sur la sécurité routière de 2011 L alcool au volant au Canada The knowledge source for safe driving

2 LA Fondation de recherches sur les blessures de la route La mission de la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par les collisions routières. la FRBR est un institut de sécurité routière national, indépendant et philanthropique. depuis sa mise sur pied en 1964, la FRBR s est fait reconnaître à l échelle internationale pour ses réalisations dans une gamme de domaines liés à la recherche des causes des collisions routières et à l établissement de programmes et de politiques qui visent à les traiter de façon efficace. Auteurs Kyla D. Marcoux Ward G.M. Vanlaar Robyn D. Robertson Fondation de recherches sur les blessures de la route 171, rue Nepean, bureau 200 Ottawa, Ontario K2P 0B4 T : (613) F : (613) Couriel : Site web : Décembre 2011 Fondation de recherches sur les blessures de la route Droits d auteurs 2011 ISBN:

3 Soutien financier assuré par : principaux parrains : Transport Canada Transports Canada

4

5 L alcool au volant au Canada La présente fiche d information résume les résultats nationaux du Sondage sur la sécurité routière de 2011 sur l alcool au volant au Canada. Ce sondage d opinion publique annuel est réalisé par la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRDR) et parrainé par l Association des brasseurs du Canada et Transports Canada. Il prend le pouls de la nation sur les questions clés en matière de sécurité routière à l aide d une vaste enquête réalisée par téléphone et en ligne auprès d un échantillon aléatoire représentatif de conducteurs canadiens. Les résultats régionaux sur l alcool au volant aux pays sont publiés dans une série de fiches d information complémentaires. Combien de Canadiens meurent dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool? En 2009, année la plus récente pour laquelle on dispose de données, 714 Canadiens ont été tués dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool, ce qui constitue une baisse continue et constante depuis 2006 et un nombre inférieur à celui de 2004 (815), année du plus faible nombre enregistré de 1995 à On observerait donc une tendance à la baisse du taux de mortalité vers la fin de la première décennie du nouveau millénaire, tendance qu il conviendra de suivre de près. Nombre de Canadians décédés dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool Nombre de décès ,000 1,500 1,296 1,097 1, Source : Mayhew et coll

6 Quel pourcentage de Canadiens meurent dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool? Si l on se penche sur le pourcentage de personnes tuées dans des collisions routières au Canada mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool, pour l ensemble des personnes tuées en 2009, 27,7 % des collisions mortelles mettaient en cause un conducteur sous l influence d alcool. Le pourcentage a ainsi diminué par rapport au sommet de 35,2 % en 1995 et demeure relativement constant depuis 1999, sous les 30 %. Pourcentage de Canadiens décédés dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool Pourcentage ,2 32,1 30,5 30,3 27,3 27,3 28,9 Est-ce que le pourcentage de conducteurs ayant consommé de l alcool augmente? En réponse à une question sur la conduite après consommation d alcool au cours des 30 derniers jours, 19,2 % des Canadiens ont admis l avoir fait en Avant 2006, ce pourcentage avait diminué, passant de 19,3 % en 1998 à 14,7 % en Il a ensuite légèrement augmenté entre 2006 et 2009 pour faire un bond jusqu à 24,4 % en La chute à 19,2 % en 2011 porte à croire que la hausse apparente en 2010 était une anomalie. Il convient de signaler que ces pourcentages comprennent la conduite après avoir consommé de faibles quantités d alcool et avec un taux d alcoolémie inférieur à la limite autorisée ou aux limites administratives (là où il en existe). 26,6 28,9 27,5 26,4 29,1 28,3 29,3 27,

7 Pourcentage de conducteurs ayant consummé l alcool Pourcentage , , ,1 15, , , ,5 17, , , , , Année Remarque : Les données de 1998 comprennent uniquement les conducteurs de 18 ans et plus Quand on leur a demandé s ils avaient conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise au cours des 12 derniers mois, 5,4 % des Canadiens ont déclaré l avoir fait en 2011, ce qui représente une légère baisse non significative comparativement à 2010, alors que le pourcentage était de 6,0 %). Fait notable, les pourcentages entre 2008 et 2011 semblent confirmer la baisse considérable de 8,2 % en 2007 à 5,2 % en La diminution marquée à 5,2 % en 2008 pourrait être expliquée en partie par l adoption du projet de loi C 2 (nouvelle loi annoncée en juillet 2008) conçu pour renforcer les mesures législatives à l égard de la conduite en état d ivresse, ainsi que par toute l attention médiatique que ces modifications avaient suscitée. Si l on admet cette explication, une légère hausse (comme celle de 5,2 % en 2008 à Pourcentage de conducteurs qui croyaient avoir dépassé la limite permise Pourcentage ,1 7,3 7,9 Remarque : Les données de 1998 comprennent uniquement les conducteurs de 18 ans et plus 6,3 5,6 6,7 7,7 8,2 5,2 5,6 6,0 5, Année 3

8 5,6 % en 2009 et à 6,0 % en 2010) ne serait pas surprenante, puisque l effet de toute réglementation peut se dissiper partiellement après son adoption. En effet, on observe généralement une baisse de la sensibilisation du public, peut-être parce que l attention médiatique diminue après un certain temps ou que les efforts d application de la loi faiblissent. Il est à noter que la différence entre 2007 et toutes les années subséquentes est importante, de sorte que la constance de la tendance en elle-même aussi bien que les tests de signification semblent indiquer une diminution des conducteurs qui admettent conduire alors qu ils croient avoir dépassé la limite permise au cours des 12 mois précédents. On observe une baisse continue et constante du nombre de décès liés à la conduite sous l influence d alcool au Canada. Cette tendance est aussi évidente lorsqu on examine le pourcentage de personnes tuées dans une collision routière au Canada dans laquelle est en cause un conducteur sous l influence d alcool, même si elle est moins prononcée. Les données déclarées par les intéressés révèlent aussi que le pourcentage de ceux qui affirment avoir pris le volant alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise a aussi diminué. Il faudra davantage de données pour suivre ces tendances et confirmer si la situation doit être améliorée ou non. Combien de Canadiens ont été passagers d un véhicule conduit par une personne ayant consommé de l alcool? Au cours du mois écoulé, 6,8 % des Canadiens (ce qui correspond à 2,4 millions de personnes 1 ) ont indiqué avoir été les passagers d un véhicule conduit par une personne qui avait consommé de l alcool, à une occasion, et 6,7 % (soit 2,3 millions) ont mentionné que la situation s était produite à deux reprises ou plus. Ces résultats ne diffèrent pas beaucoup de ceux des années précédentes (6,6 % et 6,8 % en 2010, 5,1 % et 6,6 % en 2009 et 6,2 % et 6,4 % en 2008, respectivement). Ces passagers mettent leur vie en danger. Même quand le taux d alcoolémie (TA) est faible, le risque d avoir une collision et la gravité des blessures possibles augmentent, surtout s ils sont combinés à d autres facteurs d affaiblissement des facultés comme la fatigue et la somnolence. Combien de Canadiens ont accepté des passagers à bord du véhicule qu ils conduisaient même s ils croyaient avoir dépassé la limite permise? Parmi tous les conducteurs canadiens qui ont admis avoir conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise, 42,4 % ont dit avoir conduit avec des passagers à bord (40,1 % en 2010). Bien que ces données ne soient pas directement comparables aux résultats de la question précédente, elles confirment néanmoins que des personnes acceptent volontiers mais peut-être pas sciemment de s exposer aux risques de la conduite sous l influence d alcool. Cette conclusion souligne l importance de sensibiliser le public, plus précisément aux dangers d être un passager dans un véhicule conduit par un conducteur ayant un taux d alcoolémie supérieur à la limite permise. Où les conducteurs consomment-ils de l alcool le plus souvent? En 2011, 38,8 % (35,0 % en 2010) de ceux qui ont conduit tout en pensant qu ils avaient dépassé la limite permise ont indiqué avoir consommé le plus souvent de l alcool à la maison d un ami ou d un parent; 16,6 % (28,3 % en 2010) ont 1 Cette estimation est fondée sur une population totale de (estimation de Statistique Canada, juillet 2011; source : 4

9 bu le plus souvent dans un bar; 14,7 % (15,3 % en 2010) déclarent avoir la plupart du temps consommé de l alcool au restaurant; 13,0 % (10,1 % en 2010) affirment avoir consommé de l alcool principalement à la maison; 3,7 % (7,0 % en 2010) disent avoir surtout consommé de l alcool à une soirée et 13,2 % (4,4 % en 2010) ont mentionné avoir consommé de l alcool à d autres endroits la plupart du temps. Une telle tendance laisse croire qu il faudra adapter les messages et les approches afin d influencer le comportement et réduire la conduite sous l influence d alcool. Combien de Canadiens ont servi de conducteur désigné à une personne qui avait consommé de l alcool? On a demandé aux Canadiens combien de fois s il y a lieu, au cours du dernier mois, ils avaient été le conducteur désigné d une personne qui avait consommé de l alcool. Ainsi, au cours des 30 derniers jours, 11,0 % ont indiqué avoir été le conducteur désigné d une personne qui avait bu à une occasion et 16,1 %, à deux reprises ou plus. Où se situe la question de l alcool au volant dans l ordre des priorités publiques? Les Canadiens continuent d être préoccupés par l alcool au volant. Toutefois, le pourcentage a diminué légèrement depuis les 81,8 % de 2006 atteignant un creux à 69,3 % en Comparativement à d autres problèmes sociaux comme le taux de criminalité et les changements climatiques, l alcool au volant se maintenait constamment en tête de liste des problèmes sociaux. Cependant, pour la première fois en 2011, elle ne venait pas en tête de liste, ayant été détrônée par le prix de l essence à la pompe (69,7 % par rapport à 69,3 % pour l alcool au volant), mais cette différence n est pas significative. Si l on compare l alcool au volant aux autres problèmes de sécurité routière (plutôt qu aux problèmes sociaux), elle est cotée comme un problème très grave ou extrêmement grave par 80,9 % des Canadiens (comparativement à 83,0 % en 2010 et 83,4 % en 2009). Même si les Canadiens continuent d exprimer une forte inquiétude au sujet de cette question, pour la deuxième année consécutive, en 2011, l alcool au volant ne figure plus en tête de liste. Le principal sujet de préoccupation de la plupart des Canadiens en 2011 est l envoi de messages textes au volant que 85,1 % ont coté comme un problème très grave ou extrêmement grave. Fait intéressant, un sondage en 2010 et 2011 de l Association canadienne des automobilistes (CAA) a aussi montré que l envoi de messages textes au volant est passé au sommet des préoccupations des Canadiens en matière de sécurité routière pour la deuxième année consécutive. Degré de soutien à différentes mesures. Les Canadiens manifestent un appui solide à diverses mesures visant à repérer les conducteurs sous l influence d alcool et à les empêcher de conduire. La figure cidessous montre que 79,3 % des Canadiens étaient d accord ou tout à fait d accord pour que l usage d antidémarreurs soit obligatoire pour les personnes déclarées coupables de conduite avec facultés affaiblies en Les Canadiens ont aussi noté leur appui aux autres mesures de la façon suivante : 73,3 % étaient d accord ou tout à fait d accord pour que les conducteurs soient tenus de se soumettre à un test de coordination physique si l on soupçonne qu ils sont sous l influence d alcool ou de drogues, 65,0 % étaient d accord ou tout à fait d accord pour que la présence policière soit manifestement plus grande pour lutter contre l alcool au volant; 55,7 % étaient d accord ou tout à fait d accord pour que 5

10 les policiers soient autorisés à faire des tests d alcoolémie au hasard pour repérer les conducteurs sous l influence d alcool; et 42,0 % (comparativement à 43,5 % en 2009 et à 46,0 % en 2010) pensaient que les antidémarreurs devraient être obligatoires pour tous les conducteurs. Degré de soutien aux différentes mesure Antidémarreur pour récidivistes 79,3 Tests de coordination physique 73,3 Contrôle policier plus visible 65,0 Alcootest au hasard 55,7 Antidémarreur dans tous les véhicules 42, Pourcentage de répondants d accord et tout à fait d accord Bien que le public appuie davantage l installation obligatoire d antidémarreurs pour les conducteurs déclarés coupables de conduite avec facultés affaiblies (79,3 %) que pour tous les conducteurs (42,0 %), un pourcentage supérieur à 40 % des Canadiens pense que ces dispositifs devraient être obligatoires pour tous les conducteurs. Cette tendance pourrait témoigner d une sensibilisation croissante aux avantages que peuvent représenter ces appareils pour la sécurité. Dans plusieurs secteurs de compétence, les antidémarreurs sont considérés comme des dispositifs faisant partie de l équipement de série des véhicules, un peu comme les ceintures et les sacs gonflables. Des efforts sont déployés pour rendre cette technologie moins importune et mieux adaptée à l usage dans tous les véhicules. À propos du sondage. Ces résultats son issus du Sondage sur la sécurité routière, sondage d opinion publique annuel élaboré et administré par la FRBR. Au total, Canadiens ont répondu au questionnaire en septembre et en octobre Les résultats peuvent être considérés comme exacts, avec une marge d erreur de 2,8 %, 19 fois sur 20. La réponse à la plupart des questions faisait appel à une échelle de un à six, où six indiquait un accord, une préoccupation ou un soutien élevé, tandis qu un marquait un accord, une préoccupation ou un soutien faible. Pour la troisième fois, une partie des répondants ont été joints au téléphone (303 en 2011; 401 en 2010; 600 en 2009) et d autres en ligne (905 en 2011; 800 en 2010; 600 en 2009). Veuillez noter que certains des résultats de 2010 mentionnés dans 6

11 le présent document sont différents de ceux du Sondage sur la sécurité routière de 2010 sur la conduite en état d ivresse, car certains facteurs de pondération devenus accessibles après la publication de ce rapport précédent ont été utilisés lors de la préparation de la présente fiche d information. 7

Sondage sur la sécurité routière. Les drogues et la conduite

Sondage sur la sécurité routière. Les drogues et la conduite Sondage sur la sécurité routière 2002 Les drogues et la conduite La Fondation de recherches sur La mission de la Fondation de recherches sur (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière 2010 Les jeunes et l alcool au. The knowledge source for safe driving

Sondage sur la sécurité routière 2010 Les jeunes et l alcool au. The knowledge source for safe driving T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n Sondage sur la sécurité routière 2010 Les jeunes et l alcool au volant The knowledge source for safe driving La Fondation de recherches sur

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière. 2004 La somnolence au volant

Sondage sur la sécurité routière. 2004 La somnolence au volant Sondage sur la sécurité routière 2004 La somnolence au volant La Fondation de recherches sur La mission de la Fondation de recherches sur (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière. Les jeunes conducteurs

Sondage sur la sécurité routière. Les jeunes conducteurs Sondage sur la sécurité routière 2004 Les jeunes conducteurs La Fondation de recherches sur La mission de la Fondation de recherches sur (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière 2010 La distraction au volant. The knowledge source for safe driving

Sondage sur la sécurité routière 2010 La distraction au volant. The knowledge source for safe driving T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n Sondage sur la sécurité routière 2010 La distraction au volant The knowledge source for safe driving La Fondation de recherches sur les blessures

Plus en détail

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario NOUVEAUTÉS! Délivrance graduelle des permis de conduire Pénalités plus sévères pour non respect des conditions du permis Conducteurs

Plus en détail

La sécurité routière C est la responsabilité de tous

La sécurité routière C est la responsabilité de tous La sécurité routière C est la responsabilité de tous Excès de vitesse...2 Facultés affaiblies et fatigue...4 Ceintures de sécurité et sièges d auto...6 Distraction du conducteur...8 Excès de vitesse Connaissez

Plus en détail

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Fatigué? Pourquoi se préoccuper de la fatigue au volant? Tous les usagers de la route 6 % d entre eux se sont déjà endormis au volant.

Plus en détail

METTONS FIN À LA CONDUITE EN ÉTAT D IVRESSE

METTONS FIN À LA CONDUITE EN ÉTAT D IVRESSE Note: La date limite de réception des réponses aux questionnaires sur la conduite en état d ivresse est maintenant passée. Restez à l écoute pour le rapport sur l atelier sur la conduite en état d ivresse,

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Le problème de la conduite sous l influence de la drogue chez les jeunes et les approches de prévention : revue systématique de la littérature

Le problème de la conduite sous l influence de la drogue chez les jeunes et les approches de prévention : revue systématique de la littérature www.cclt.ca www.ccsa.ca Le problème de la conduite sous l influence de la drogue chez les jeunes et les approches de prévention : revue systématique de la littérature Rapport technique Mars 2014 Erin Holmes

Plus en détail

Alcool et drogues chez les conducteurs

Alcool et drogues chez les conducteurs Alcool et drogues chez les conducteurs une enquête routière menée en 21 Douglas J. Beirness et Erin E. Beasley REMERCIEMENTS Ce projet a bénéficié de l appui financier des organismes suivants : Bureau

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/3 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Conduite avec facultés affaiblies

Conduite avec facultés affaiblies Conduite avec facultés affaiblies Conséquences sévères Évaluation des conducteurs avec facultés affaiblies La conduite de tout véhicule avec des facultés affaiblies par l alcool ou la drogue est dangereuse

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Série des rapports du CCATM sur la sécurité routière LE PROBLÈME DES ACCIDENTS LIÉS À L ALCOOL AU CANADA : 2010

Série des rapports du CCATM sur la sécurité routière LE PROBLÈME DES ACCIDENTS LIÉS À L ALCOOL AU CANADA : 2010 Série des rapports du CCATM sur la sécurité routière LE PROBLÈME DES ACCIDENTS LIÉS À L ALCOOL AU CANADA : 2010 Préparé pour Conseil Canadien des administrateurs en transport motorisé Comité permanent

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière. Distraction au volant FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE

Sondage sur la sécurité routière. Distraction au volant FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE Sondage sur la sécurité routière Distraction au volant FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE La La mission de la (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par les accidents

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES À LA SÉCURITÉ. fourgonnettes 15 passagers

LIGNES DIRECTRICES RELATIVES À LA SÉCURITÉ. fourgonnettes 15 passagers LIGNES DIRECTRICES RELATIVES À LA SÉCURITÉ fourgonnettes 15 passagers LIGNES DIRECTRICES RELATIVES À LA SÉCURITÉ fourgonnettes 15 passagers Utilisation personnelle des fourgonnettes 15 passagers Utilisation

Plus en détail

Le problème de la conduite sous l influence de la drogue chez les jeunes et les approches de prévention

Le problème de la conduite sous l influence de la drogue chez les jeunes et les approches de prévention www.cclt.ca www.ccsa.ca Rapport en bref Le problème de la conduite sous l influence de la drogue chez les jeunes et les approches de prévention L enjeu Une proportion importante des jeunes qui consomment

Plus en détail

Étude sur la Loi sur l assurance automobile

Étude sur la Loi sur l assurance automobile Étude sur la Loi sur l assurance automobile Préparé pour le Bureau d assurance du Canada Résultats Impact Recherche 28 août 2003 Dossier 13.3066H Table des matières Contexte 3 Objectifs 4 Méthodologie

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 février 2013 Plus vous roulez vite, plus les conséquences sont irréversibles La Sécurité routière lance samedi 9 février une nouvelle campagne pour sensibiliser les usagers

Plus en détail

Conférence internationale sur la distraction au volant Compte rendu sommaire et recommandations. Présentés par :

Conférence internationale sur la distraction au volant Compte rendu sommaire et recommandations. Présentés par : Conférence internationale sur la distraction au volant Compte rendu sommaire et recommandations Présentés par : Quelques mots sur la CAA L Association canadienne des automobilistes est une fédération regroupant

Plus en détail

CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES ESTIMATION DU NOMBRE DE COLLISIONS ET DES COÛTS AFFÉRENTS, 1999 À 2010 Avril 2013

CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES ESTIMATION DU NOMBRE DE COLLISIONS ET DES COÛTS AFFÉRENTS, 1999 À 2010 Avril 2013 CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES ESTIMATION DU NOMBRE DE COLLISIONS ET DES COÛTS AFFÉRENTS, 1999 À 2010 Avril 2013 S. Pitel et R. Solomon Professeurs, Faculté de droit Université Western Ontario - 2 -

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Lyne Vézina. Directrice de la recherche et du développement en sécurité routière Société de l assurance automobile du Québec

Lyne Vézina. Directrice de la recherche et du développement en sécurité routière Société de l assurance automobile du Québec Lyne Vézina Directrice de la recherche et du développement en sécurité routière Société de l assurance automobile du Québec Colloque régional de traumatologie de la Mauricie et du Centre-du-Québec Trois-Rivières

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/3/Rev.1 20 avril 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE. Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario

CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE. Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario Conduite hors route du VTT ou du VHR Information concernant le véhicule : Un VTT ou un VHR

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

Economic and Social Council

Economic and Social Council UNITED NATIONS E Economic and Social Council Distr. GENERAL ECE/TRANS/WP.1/2006/3/Rev.2 17 août 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS et FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante

Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante N o 53F0007XIF au catalogue ISBN: 0-662-88083-8 Document de recherche Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante par John Nicoletta Division des transports Édifice principale,

Plus en détail

VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT

VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT VOUS DÉMÉNAGEZ? CERTAINES RÈGLES S APPLIQUENT DOCUMENTS NÉCESSAIRES Lorsque vous conduisez un véhicule, vous devez avoir en votre possession les documents suivants : Un permis de conduire valide de la

Plus en détail

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES Partie A : Énoncé de principes A - 1 CODE CANADIEN DE SÉCURITÉ POUR LES TRANSPORTEURS ROUTIERS BUT Le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers (CCS) vise

Plus en détail

Survol de l'application de la loi fédérale du Canada sur la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue et des suspensions de permis

Survol de l'application de la loi fédérale du Canada sur la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue et des suspensions de permis 0 Survol de l'application de la loi fédérale du Canada sur la conduite avec les facultés affaiblies par la drogue et des suspensions de permis provinciales R. Solomon et E. Chamberlain Professeurs, Faculté

Plus en détail

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise*

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* Denis Hamel, statisticien Unité Connaissance-surveillance MISE

Plus en détail

Faites partie des solutions

Faites partie des solutions COMMENCE PAS TA VIE PAR LA FIN! Faites partie des solutions Vos jeunes et l alcool au volant Il y a plusieurs solutions pour éviter que nos jeunes prennent le volant sous l effet de l alcool. Découvrez-les

Plus en détail

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 Les Français ont de moins en moins conscience des dangers de la route, ce qui entraîne une dégradation de leur comportement au volant Enquête

Plus en détail

Mémoire relatif au document de consultation - La sécurité routière au Québec : un défi collectif

Mémoire relatif au document de consultation - La sécurité routière au Québec : un défi collectif Mémoire relatif au document de consultation - La sécurité routière au Québec : un défi collectif Présenté au : Ministre des Transports du Québec Janvier 2000 La sécurité routière au Québec : un défi collectif

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION Devenir citoyens : sondage d opinion auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université Dalhousie Objet :

Plus en détail

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2)

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2) Proposition d assurance-automobile de l Ontario Formulaire du conducteur (FPO 2) Le présent document représente votre proposition d assurance-automobile. Lisez-le attentivement et avisez votre courtier

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

Survol des programmes canadiens de suspension administrative de permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie entre 0,05% et 0,08 % en 2010

Survol des programmes canadiens de suspension administrative de permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie entre 0,05% et 0,08 % en 2010 Survol des programmes canadiens de suspension administrative de permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie entre 0,05% et 0,08 % en 200 Janvier 202 Introduction C est vers la fin des années 970 et

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Assurance individuelle de protection du revenu Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Quel est votre actif le plus précieux? Vous croyez peut-être que votre maison, votre voiture

Plus en détail

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Plus en détail

Un prix trop eleve. Une approche de santé publique aux politiques sur l alcool au Canada SOMMAIRE EXÉCUTIF

Un prix trop eleve. Une approche de santé publique aux politiques sur l alcool au Canada SOMMAIRE EXÉCUTIF L'énoncé de position de l Association canadienne de santé publique Un prix trop eleve Une approche de santé publique aux politiques sur l alcool au Canada SOMMAIRE EXÉCUTIF Décembre 2011 L Association

Plus en détail

Erin E. Beasley, M.A. Douglas J. Beirness, Ph.D. Amy J. Porath-Waller, Ph.D.

Erin E. Beasley, M.A. Douglas J. Beirness, Ph.D. Amy J. Porath-Waller, Ph.D. Erin E. Beasley, M.A. Douglas J. Beirness, Ph.D. Amy J. Porath-Waller, Ph.D. REMERCIEMENTS Ce projet a été réalisé grâce à une contribution financière du ministère de la Sécurité publique du Canada. Les

Plus en détail

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique 45% des Canadiens sont d accord pour dire que les actions sérieuses en matière de changements

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI POURQUOI DEVRAIT ON RÉDUIRE LA MARCHE AU RALENTI DES VÉHICULES? Au Manitoba, plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) provient du secteur

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Halton Regional Police Service

Halton Regional Police Service Halton Regional Police Service Interaction avec votre service de police LE SERVICE RÉGIONAL DE LA POLICE DE HALTON : APPRÉCIE LA DIVERSITÉ DE LA COMMUNAUTÉ La région de Halton est le lieu de résidence

Plus en détail

Analyse des faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Analyse des faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Analyse des faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec À l intention du Comité tripartite sur la valorisation Lévis (Québec)

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/2/Rev.1 20 avril 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

Sondage d opinion d l école publique au Québec

Sondage d opinion d l école publique au Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Sondage d opinion d quant à l école publique au Québec www.legermarketing.com Contexte, objectifs et méthodologie! Léger Marketing a été

Plus en détail

Conducteurs : soyez proactifs!

Conducteurs : soyez proactifs! Transporteurs de bois, équipes d'abatteurs, travailleurs sylvicoles, pêcheurs, chasseurs, amateurs de plein air, les chemins forestiers sont fréquentés par des utilisateurs variés et nombreux. Chacun d'entre

Plus en détail

Les Seniors et la place de l automobile dans leurs déplacements : mieux connaître et anticiper leurs besoins en termes de mobilité

Les Seniors et la place de l automobile dans leurs déplacements : mieux connaître et anticiper leurs besoins en termes de mobilité Les Seniors et la place de l automobile dans leurs déplacements : mieux connaître et anticiper leurs besoins en termes de mobilité Etude réalisée par Sociovision Cofremca Pour La Prévention Routière et

Plus en détail

Caractéristiques des jeunes passagers de véhicules avec un conducteur ayant les facultés affaiblies

Caractéristiques des jeunes passagers de véhicules avec un conducteur ayant les facultés affaiblies www.cclt.ca www.ccsa.ca Caractéristiques des jeunes passagers de véhicules avec un conducteur ayant les facultés affaiblies Rapport technique Février 2014 Douglas J. Beirness, Ph.D. Associé, Centre canadien

Plus en détail

Point de vue de CGA-Canada sur l endettement des ménages canadiens

Point de vue de CGA-Canada sur l endettement des ménages canadiens Point de vue de CGA-Canada sur l endettement des ménages canadiens Un exposé du vice-président, Recherche et normalisation, de CGA-Canada, Rock Lefebvre Colloque international sur la consommation Montréal

Plus en détail

RAPPORT D ÉTAPE. Rapport du personnel de l ISAC au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004

RAPPORT D ÉTAPE. Rapport du personnel de l ISAC au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004 RAPPORT D ÉTAPE au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004 Planification stratégique Le personnel de l ISAC a appuyé le comité conjoint du CPSSP/CDPISP chargé de faire des recommandations

Plus en détail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail Le code de la route Ce qui a changé MAJ octobre 2007 La vitesse, en agglomération, est toujours limitée à 50 Km/h Vrai 50 Faux 70 Le maire peut créer des zones à 30 et à 70 km/h 30 30 Le maire peut créer

Plus en détail

Bienvenue dans la. En voiture : Autres suggestions 10

Bienvenue dans la. En voiture : Autres suggestions 10 TP 13511F Bienvenue dans la Phase 1 : Siège de bébé orienté vers l'arrière de la naissance à environ un an 2 Phase 2 : Siège d enfant orienté vers l'avant 10-18 kg (22-40 lb) 4 Phase 3 : Siège d'appoint

Plus en détail

Sondage auprès des Canadiens sur les enjeux liés à la protection de la vie privée

Sondage auprès des Canadiens sur les enjeux liés à la protection de la vie privée RAPPORT FINAL Sondage auprès des Canadiens sur les enjeux liés à la protection de la vie privée Rapport préparé pour le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Janvier 2013 Phoenix SPI

Plus en détail

LES QUÉBÉCOIS ET L ALCOOL

LES QUÉBÉCOIS ET L ALCOOL LES QUÉBÉCOIS ET L ALCOOL 2012 978-2-923548-34-0 Dépôt légal 2012 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION 1 SOMMAIRE 5 RÉSULTATS 9 1. Habitudes de consommation d'alcool 9 2. Perception de l'évolution de la consommation

Plus en détail

Indice canadien de report de la retraite Sun Life

Indice canadien de report de la retraite Sun Life Indice canadien de report de la retraite Sun Life Rapport sur l Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2014 La vie est plus radieuse sous le soleil Table des matières À propos de l Indice canadien

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

Programme de permis de conduire progressif pour les voitures de tourisme au Canada atlantique

Programme de permis de conduire progressif pour les voitures de tourisme au Canada atlantique ANALYSE DES POLITIQUES LIÉES À LA PRÉVENTION DES BLESSURES Programme de permis de conduire progressif pour les voitures de tourisme au Canada atlantique Introduction Les collisions de véhicules à moteur

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel du Centre canadien de lutte contre les toxicomanies

Plan d accessibilité pluriannuel du Centre canadien de lutte contre les toxicomanies www.cclt.ca www.ccsa.ca Plan d accessibilité pluriannuel du Centre canadien de lutte contre les toxicomanies Déclaration d engagement Le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT) s engage

Plus en détail

(Inscrivez le nom de votre entreprise)

(Inscrivez le nom de votre entreprise) (Inscrivez le nom de votre entreprise) Manuel du conducteur Date : Le présent manuel du conducteur vise des parcs de véhicules de tourisme loués. Si ce type de parc de véhicules ne correspond pas au vôtre,

Plus en détail

POLITIQUE de Gestion de L ALCOOL

POLITIQUE de Gestion de L ALCOOL VILLAGE DE CASSELMAN Politique A6/22/11/2011 POLITIQUE de Gestion de L ALCOOL Le but d établir une politique de gestion de l alcool pour le Village de Casselman est de: - fournir les lignes de conduite

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Ingénieurs Canada 1100-180, rue Elgin Ottawa (Ontario) K2P 2K3 Au sujet d Ingénieurs

Plus en détail

Guide technique de CaRMS en ligne pour les programmes :

Guide technique de CaRMS en ligne pour les programmes : Guide technique de CaRMS en ligne pour les programmes : Mise à jour le 1 Compatibilité avec les navigateurs CaRMS soutient les navigateurs internet suivants : Pour les ordinateurs PC Chrome (recommandé

Plus en détail

Examen des marchés publics

Examen des marchés publics Tribunal canadien du commerce extérieur Canadian International Trade Tribunal TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR Examen des marchés publics Tribunal canadien du commerce extérieur Examen des marchés

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne

L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne Développement de mesures de sécurité respectueuses des droits de la personne Pour obtenir de plus amples renseignements sur

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

Faits rapides : Accidents mortels chez les enfants de moins de 15 ans

Faits rapides : Accidents mortels chez les enfants de moins de 15 ans Programme canadien de surveillance des blessures en milieu agricole Accidents mortels liés au milieu agricole de 1990 à 2004 Faits rapides : Accidents mortels chez les enfants de moins de 15 ans Au cours

Plus en détail

Questions et réponses :

Questions et réponses : Formation et accréditation de destructeur de parasites de l Ontario le Campus Ridgetown, Université de Guelph Main Street East, Ridgetown, (ON), N0P 2C0 Téléphone: 1-888-620-9999 Formule de demande d examen

Plus en détail

La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des

La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des La matrice GDE (Goals for Driver Education) comme référentiel de la recherche scientifique, de la formation des conducteurs et de l évaluation des compétences 11/05/2011 L objectif à atteindre Réduire

Plus en détail

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Objectifs et méthodologie Objectifs La Fondation BMW a mandaté l institut d études BVA

Plus en détail

Conduite avec facultés affaiblies. Conduite avec facultés affaiblies

Conduite avec facultés affaiblies. Conduite avec facultés affaiblies Conduite avec 6 Conduite avec facultés affaiblies 157 6 Conduite avec Le chapitre 6 contient des renseignements sur les différents facteurs pouvant nuire à votre aptitude à conduire un véhicule à moteur

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES

QUESTIONS ET RÉPONSES QUESTIONS ET RÉPONSES Zones de contrôle des douanes Q1. Qu est-ce qu une zone de contrôle des douanes? R1. Une zone de contrôle des douanes (ZCD) est une aire désignée où il y a probabilité que les travailleurs

Plus en détail

l accidentologie routière Etude de des jeunes lors des sorties nocturnes dans les Bouches-du-Rhône Document de synthèse cg13.fr

l accidentologie routière Etude de des jeunes lors des sorties nocturnes dans les Bouches-du-Rhône Document de synthèse cg13.fr Etude de l accidentologie routière des jeunes lors des sorties nocturnes dans les Bouches-du-Rhône Document de synthèse Cette synthèse présente les passages importants de l étude sur l accidentologie routière

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

Les jeunes conducteurs en Europe

Les jeunes conducteurs en Europe Les jeunes conducteurs en Europe Association Prévention Routière Fédération française des sociétés d assurances - FFSA - - Introduction MÉTHODOLOGIE 2 Étude «Les jeunes conducteurs européens» Méthodologie

Plus en détail

Enquête sectorielle d Imagine Canada

Enquête sectorielle d Imagine Canada Enquête sectorielle d Imagine Canada janvier 2011 Faits saillants de l Enquête sectorielle, Vol. 1, No. 3 Environ la moitié des organismes éprouvent de la difficulté à s acquitter de leur mission, et la

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

Sondage public 2012 sur les services policiers

Sondage public 2012 sur les services policiers Sondage public 2012 sur les services policiers 2 Sixième sondage public depuis 1995. Le sondage est conçu pour faire comprendre les perceptions des citoyens sur la criminalité i et la sécurité et mesurer

Plus en détail

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto

Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto LES PERCEPTIONS DES NOUVEAUX ARRIVANTS ET DES MINORITÉS RACIALES PAR RAPPORT AU SYSTÈME CANADIEN DE JUSTICE PÉNALE : RÉSULTATS D UN SONDAGE MENÉ À TORONTO EN 2007 1 Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité

Plus en détail

Utilisation des REER dans les années 90

Utilisation des REER dans les années 90 Ernest B. Akyeampong Utilisation des REER dans les années 90 Les derniers changements importants apportés à la Loi de l impôt sur le revenu, cette dernière se rapportant aux épargnes-retraite, sont entrés

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

Les sièges d enfant représentés ici ne sont qu aux fins de l illustration. Honda Canada Inc. ne favorise aucune marque ou modèle de siège d enfant ou

Les sièges d enfant représentés ici ne sont qu aux fins de l illustration. Honda Canada Inc. ne favorise aucune marque ou modèle de siège d enfant ou Les sièges d enfant représentés ici ne sont qu aux fins de l illustration. Honda Canada Inc. ne favorise aucune marque ou modèle de siège d enfant ou ne fait aucune représentation sur la sécurité ou l

Plus en détail