Sondage sur la sécurité routière de The knowledge source for safe driving

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sondage sur la sécurité routière de 2011. The knowledge source for safe driving"

Transcription

1 T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n Sondage sur la sécurité routière de 2011 L alcool au volant au Canada The knowledge source for safe driving

2 LA Fondation de recherches sur les blessures de la route La mission de la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par les collisions routières. la FRBR est un institut de sécurité routière national, indépendant et philanthropique. depuis sa mise sur pied en 1964, la FRBR s est fait reconnaître à l échelle internationale pour ses réalisations dans une gamme de domaines liés à la recherche des causes des collisions routières et à l établissement de programmes et de politiques qui visent à les traiter de façon efficace. Auteurs Kyla D. Marcoux Ward G.M. Vanlaar Robyn D. Robertson Fondation de recherches sur les blessures de la route 171, rue Nepean, bureau 200 Ottawa, Ontario K2P 0B4 T : (613) F : (613) Couriel : Site web : Décembre 2011 Fondation de recherches sur les blessures de la route Droits d auteurs 2011 ISBN:

3 Soutien financier assuré par : principaux parrains : Transport Canada Transports Canada

4

5 L alcool au volant au Canada La présente fiche d information résume les résultats nationaux du Sondage sur la sécurité routière de 2011 sur l alcool au volant au Canada. Ce sondage d opinion publique annuel est réalisé par la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRDR) et parrainé par l Association des brasseurs du Canada et Transports Canada. Il prend le pouls de la nation sur les questions clés en matière de sécurité routière à l aide d une vaste enquête réalisée par téléphone et en ligne auprès d un échantillon aléatoire représentatif de conducteurs canadiens. Les résultats régionaux sur l alcool au volant aux pays sont publiés dans une série de fiches d information complémentaires. Combien de Canadiens meurent dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool? En 2009, année la plus récente pour laquelle on dispose de données, 714 Canadiens ont été tués dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool, ce qui constitue une baisse continue et constante depuis 2006 et un nombre inférieur à celui de 2004 (815), année du plus faible nombre enregistré de 1995 à On observerait donc une tendance à la baisse du taux de mortalité vers la fin de la première décennie du nouveau millénaire, tendance qu il conviendra de suivre de près. Nombre de Canadians décédés dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool Nombre de décès ,000 1,500 1,296 1,097 1, Source : Mayhew et coll

6 Quel pourcentage de Canadiens meurent dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool? Si l on se penche sur le pourcentage de personnes tuées dans des collisions routières au Canada mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool, pour l ensemble des personnes tuées en 2009, 27,7 % des collisions mortelles mettaient en cause un conducteur sous l influence d alcool. Le pourcentage a ainsi diminué par rapport au sommet de 35,2 % en 1995 et demeure relativement constant depuis 1999, sous les 30 %. Pourcentage de Canadiens décédés dans des collisions routières mettant en cause un conducteur sous l influence d alcool Pourcentage ,2 32,1 30,5 30,3 27,3 27,3 28,9 Est-ce que le pourcentage de conducteurs ayant consommé de l alcool augmente? En réponse à une question sur la conduite après consommation d alcool au cours des 30 derniers jours, 19,2 % des Canadiens ont admis l avoir fait en Avant 2006, ce pourcentage avait diminué, passant de 19,3 % en 1998 à 14,7 % en Il a ensuite légèrement augmenté entre 2006 et 2009 pour faire un bond jusqu à 24,4 % en La chute à 19,2 % en 2011 porte à croire que la hausse apparente en 2010 était une anomalie. Il convient de signaler que ces pourcentages comprennent la conduite après avoir consommé de faibles quantités d alcool et avec un taux d alcoolémie inférieur à la limite autorisée ou aux limites administratives (là où il en existe). 26,6 28,9 27,5 26,4 29,1 28,3 29,3 27,

7 Pourcentage de conducteurs ayant consummé l alcool Pourcentage , , ,1 15, , , ,5 17, , , , , Année Remarque : Les données de 1998 comprennent uniquement les conducteurs de 18 ans et plus Quand on leur a demandé s ils avaient conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise au cours des 12 derniers mois, 5,4 % des Canadiens ont déclaré l avoir fait en 2011, ce qui représente une légère baisse non significative comparativement à 2010, alors que le pourcentage était de 6,0 %). Fait notable, les pourcentages entre 2008 et 2011 semblent confirmer la baisse considérable de 8,2 % en 2007 à 5,2 % en La diminution marquée à 5,2 % en 2008 pourrait être expliquée en partie par l adoption du projet de loi C 2 (nouvelle loi annoncée en juillet 2008) conçu pour renforcer les mesures législatives à l égard de la conduite en état d ivresse, ainsi que par toute l attention médiatique que ces modifications avaient suscitée. Si l on admet cette explication, une légère hausse (comme celle de 5,2 % en 2008 à Pourcentage de conducteurs qui croyaient avoir dépassé la limite permise Pourcentage ,1 7,3 7,9 Remarque : Les données de 1998 comprennent uniquement les conducteurs de 18 ans et plus 6,3 5,6 6,7 7,7 8,2 5,2 5,6 6,0 5, Année 3

8 5,6 % en 2009 et à 6,0 % en 2010) ne serait pas surprenante, puisque l effet de toute réglementation peut se dissiper partiellement après son adoption. En effet, on observe généralement une baisse de la sensibilisation du public, peut-être parce que l attention médiatique diminue après un certain temps ou que les efforts d application de la loi faiblissent. Il est à noter que la différence entre 2007 et toutes les années subséquentes est importante, de sorte que la constance de la tendance en elle-même aussi bien que les tests de signification semblent indiquer une diminution des conducteurs qui admettent conduire alors qu ils croient avoir dépassé la limite permise au cours des 12 mois précédents. On observe une baisse continue et constante du nombre de décès liés à la conduite sous l influence d alcool au Canada. Cette tendance est aussi évidente lorsqu on examine le pourcentage de personnes tuées dans une collision routière au Canada dans laquelle est en cause un conducteur sous l influence d alcool, même si elle est moins prononcée. Les données déclarées par les intéressés révèlent aussi que le pourcentage de ceux qui affirment avoir pris le volant alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise a aussi diminué. Il faudra davantage de données pour suivre ces tendances et confirmer si la situation doit être améliorée ou non. Combien de Canadiens ont été passagers d un véhicule conduit par une personne ayant consommé de l alcool? Au cours du mois écoulé, 6,8 % des Canadiens (ce qui correspond à 2,4 millions de personnes 1 ) ont indiqué avoir été les passagers d un véhicule conduit par une personne qui avait consommé de l alcool, à une occasion, et 6,7 % (soit 2,3 millions) ont mentionné que la situation s était produite à deux reprises ou plus. Ces résultats ne diffèrent pas beaucoup de ceux des années précédentes (6,6 % et 6,8 % en 2010, 5,1 % et 6,6 % en 2009 et 6,2 % et 6,4 % en 2008, respectivement). Ces passagers mettent leur vie en danger. Même quand le taux d alcoolémie (TA) est faible, le risque d avoir une collision et la gravité des blessures possibles augmentent, surtout s ils sont combinés à d autres facteurs d affaiblissement des facultés comme la fatigue et la somnolence. Combien de Canadiens ont accepté des passagers à bord du véhicule qu ils conduisaient même s ils croyaient avoir dépassé la limite permise? Parmi tous les conducteurs canadiens qui ont admis avoir conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise, 42,4 % ont dit avoir conduit avec des passagers à bord (40,1 % en 2010). Bien que ces données ne soient pas directement comparables aux résultats de la question précédente, elles confirment néanmoins que des personnes acceptent volontiers mais peut-être pas sciemment de s exposer aux risques de la conduite sous l influence d alcool. Cette conclusion souligne l importance de sensibiliser le public, plus précisément aux dangers d être un passager dans un véhicule conduit par un conducteur ayant un taux d alcoolémie supérieur à la limite permise. Où les conducteurs consomment-ils de l alcool le plus souvent? En 2011, 38,8 % (35,0 % en 2010) de ceux qui ont conduit tout en pensant qu ils avaient dépassé la limite permise ont indiqué avoir consommé le plus souvent de l alcool à la maison d un ami ou d un parent; 16,6 % (28,3 % en 2010) ont 1 Cette estimation est fondée sur une population totale de (estimation de Statistique Canada, juillet 2011; source : 4

9 bu le plus souvent dans un bar; 14,7 % (15,3 % en 2010) déclarent avoir la plupart du temps consommé de l alcool au restaurant; 13,0 % (10,1 % en 2010) affirment avoir consommé de l alcool principalement à la maison; 3,7 % (7,0 % en 2010) disent avoir surtout consommé de l alcool à une soirée et 13,2 % (4,4 % en 2010) ont mentionné avoir consommé de l alcool à d autres endroits la plupart du temps. Une telle tendance laisse croire qu il faudra adapter les messages et les approches afin d influencer le comportement et réduire la conduite sous l influence d alcool. Combien de Canadiens ont servi de conducteur désigné à une personne qui avait consommé de l alcool? On a demandé aux Canadiens combien de fois s il y a lieu, au cours du dernier mois, ils avaient été le conducteur désigné d une personne qui avait consommé de l alcool. Ainsi, au cours des 30 derniers jours, 11,0 % ont indiqué avoir été le conducteur désigné d une personne qui avait bu à une occasion et 16,1 %, à deux reprises ou plus. Où se situe la question de l alcool au volant dans l ordre des priorités publiques? Les Canadiens continuent d être préoccupés par l alcool au volant. Toutefois, le pourcentage a diminué légèrement depuis les 81,8 % de 2006 atteignant un creux à 69,3 % en Comparativement à d autres problèmes sociaux comme le taux de criminalité et les changements climatiques, l alcool au volant se maintenait constamment en tête de liste des problèmes sociaux. Cependant, pour la première fois en 2011, elle ne venait pas en tête de liste, ayant été détrônée par le prix de l essence à la pompe (69,7 % par rapport à 69,3 % pour l alcool au volant), mais cette différence n est pas significative. Si l on compare l alcool au volant aux autres problèmes de sécurité routière (plutôt qu aux problèmes sociaux), elle est cotée comme un problème très grave ou extrêmement grave par 80,9 % des Canadiens (comparativement à 83,0 % en 2010 et 83,4 % en 2009). Même si les Canadiens continuent d exprimer une forte inquiétude au sujet de cette question, pour la deuxième année consécutive, en 2011, l alcool au volant ne figure plus en tête de liste. Le principal sujet de préoccupation de la plupart des Canadiens en 2011 est l envoi de messages textes au volant que 85,1 % ont coté comme un problème très grave ou extrêmement grave. Fait intéressant, un sondage en 2010 et 2011 de l Association canadienne des automobilistes (CAA) a aussi montré que l envoi de messages textes au volant est passé au sommet des préoccupations des Canadiens en matière de sécurité routière pour la deuxième année consécutive. Degré de soutien à différentes mesures. Les Canadiens manifestent un appui solide à diverses mesures visant à repérer les conducteurs sous l influence d alcool et à les empêcher de conduire. La figure cidessous montre que 79,3 % des Canadiens étaient d accord ou tout à fait d accord pour que l usage d antidémarreurs soit obligatoire pour les personnes déclarées coupables de conduite avec facultés affaiblies en Les Canadiens ont aussi noté leur appui aux autres mesures de la façon suivante : 73,3 % étaient d accord ou tout à fait d accord pour que les conducteurs soient tenus de se soumettre à un test de coordination physique si l on soupçonne qu ils sont sous l influence d alcool ou de drogues, 65,0 % étaient d accord ou tout à fait d accord pour que la présence policière soit manifestement plus grande pour lutter contre l alcool au volant; 55,7 % étaient d accord ou tout à fait d accord pour que 5

10 les policiers soient autorisés à faire des tests d alcoolémie au hasard pour repérer les conducteurs sous l influence d alcool; et 42,0 % (comparativement à 43,5 % en 2009 et à 46,0 % en 2010) pensaient que les antidémarreurs devraient être obligatoires pour tous les conducteurs. Degré de soutien aux différentes mesure Antidémarreur pour récidivistes 79,3 Tests de coordination physique 73,3 Contrôle policier plus visible 65,0 Alcootest au hasard 55,7 Antidémarreur dans tous les véhicules 42, Pourcentage de répondants d accord et tout à fait d accord Bien que le public appuie davantage l installation obligatoire d antidémarreurs pour les conducteurs déclarés coupables de conduite avec facultés affaiblies (79,3 %) que pour tous les conducteurs (42,0 %), un pourcentage supérieur à 40 % des Canadiens pense que ces dispositifs devraient être obligatoires pour tous les conducteurs. Cette tendance pourrait témoigner d une sensibilisation croissante aux avantages que peuvent représenter ces appareils pour la sécurité. Dans plusieurs secteurs de compétence, les antidémarreurs sont considérés comme des dispositifs faisant partie de l équipement de série des véhicules, un peu comme les ceintures et les sacs gonflables. Des efforts sont déployés pour rendre cette technologie moins importune et mieux adaptée à l usage dans tous les véhicules. À propos du sondage. Ces résultats son issus du Sondage sur la sécurité routière, sondage d opinion publique annuel élaboré et administré par la FRBR. Au total, Canadiens ont répondu au questionnaire en septembre et en octobre Les résultats peuvent être considérés comme exacts, avec une marge d erreur de 2,8 %, 19 fois sur 20. La réponse à la plupart des questions faisait appel à une échelle de un à six, où six indiquait un accord, une préoccupation ou un soutien élevé, tandis qu un marquait un accord, une préoccupation ou un soutien faible. Pour la troisième fois, une partie des répondants ont été joints au téléphone (303 en 2011; 401 en 2010; 600 en 2009) et d autres en ligne (905 en 2011; 800 en 2010; 600 en 2009). Veuillez noter que certains des résultats de 2010 mentionnés dans 6

11 le présent document sont différents de ceux du Sondage sur la sécurité routière de 2010 sur la conduite en état d ivresse, car certains facteurs de pondération devenus accessibles après la publication de ce rapport précédent ont été utilisés lors de la préparation de la présente fiche d information. 7

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2012 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA : TENDANCES. The knowledge source for safe driving

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2012 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA : TENDANCES. The knowledge source for safe driving T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2012 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA : TENDANCES The knowledge source for safe driving LA FONDATION DE RECHERCHES

Plus en détail

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA The knowledge source for safe driving LA FONDATION DE RECHERCHES SUR

Plus en détail

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA The knowledge source for safe driving LA FONDATION DE RECHERCHES SUR

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière 2005. La conduite en état d ivresse

Sondage sur la sécurité routière 2005. La conduite en état d ivresse Sondage sur la sécurité routière 2005 La conduite en état d ivresse La Fondation de recherches sur La mission de la Fondation de recherches sur (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés

Plus en détail

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2014 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2014 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2014 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA The knowledge source for safe driving LA FONDATION DE RECHERCHES SUR

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière. La conduite en état d ivresse FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE

Sondage sur la sécurité routière. La conduite en état d ivresse FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE Sondage sur la sécurité routière La conduite en état d ivresse FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE La Fondation de recherches La mission de la Fondation de recherches (FRBR) consiste

Plus en détail

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Les tableaux ci-dessous ont été créés au moyen des données préliminaires sur les décès et les lésions tirées de la base

Plus en détail

sondage sur la sécurité routière 2010 la conduite en état d ivresse au canada The knowledge source for safe driving

sondage sur la sécurité routière 2010 la conduite en état d ivresse au canada The knowledge source for safe driving T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n sondage sur la sécurité routière 2010 la conduite en état d ivresse au canada The knowledge source for safe driving fondation de recherches

Plus en détail

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Québec, le 27 avril 2012 La première enquête de la Fondation CAA-Québec, vouée au développement de la connaissance

Plus en détail

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION Merci de participer à la Semaine canadienne de la sécurité routière. Grâce à votre participation, nous pourrons faire connaître cette

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées N o 65-507-MIF au catalogue N o 005 ISSN: 1712-1353 ISBN: 0-662-79733-7 Document analytique Le commerce canadien en revue Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées par Carlo Rupnik

Plus en détail

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Ministère du Tourisme, de la Culture et des Loisirs de l Ontario Le 23 octobre 2001 TABLE DES

Plus en détail

Qu entend-on par alcool au volant?

Qu entend-on par alcool au volant? Vous venez de quitter le domicile d un parent après le dîner et vous vous trouvez à mi-chemin du court trajet de retour à la maison. Vous remarquez que vous avez du mal à rester du côté droit de la route

Plus en détail

Programme des droits de cession immobilière

Programme des droits de cession immobilière Chapitre 4 Section 4.06 Ministère des Finances Programme des droits de cession immobilière Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.06 du Rapport annuel 2004 Contexte En vertu

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Terre-Neuve-et-Labrador 2014 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador,

Plus en détail

La participation électorale des jeunes au Canada 1. Tendances et bilan

La participation électorale des jeunes au Canada 1. Tendances et bilan La participation électorale des jeunes au Canada 1. Tendances et bilan Publication n o 2010-19-F Le 7 avril 2010 Révisée le 9 août 2013 Andre Barnes Erin Virgint Division des affaires juridiques et sociales

Plus en détail

L activité physique au Canada

L activité physique au Canada Progrès en Prévention ISSN 1205-7037 L activité physique au Canada Selon les résultats du Sondage indicateur de l activité physique en 1995, près de 20 % des adultes au Canada sont suffisamment pour en

Plus en détail

sondage sur la sécurité routière 2010 la conduite en état d ivresse au canada Résultats régionaux The knowledge source for safe driving

sondage sur la sécurité routière 2010 la conduite en état d ivresse au canada Résultats régionaux The knowledge source for safe driving T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n sondage sur la sécurité routière 2010 la conduite en état d ivresse au canada Résultats régionaux The knowledge source for safe driving fondation

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

L arrivée des transporteurs à faibles coûts : la réaction des transporteurs existants en terme de capacité aérienne au Canada 1

L arrivée des transporteurs à faibles coûts : la réaction des transporteurs existants en terme de capacité aérienne au Canada 1 L arrivée des transporteurs à faibles coûts : la réaction des transporteurs existants en terme de capacité aérienne au Canada 1 1. Introduction Sylvain Ouellet, Division des transports Statistique Canada,

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063 RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063 Introduction MATÉRIEL DIDACTIQUE DESTINÉ AUX CONDUCTEURS Le 2 mai 2002 à 16 h 12, heure

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009 RESUME DE PARTIE 3 : NORMES SOCIALES, PERCEPTION DES RISQUES ET NOUVEAUX THÈMES MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009

Plus en détail

Canada s Social Contract: Evidence from Public Opinion

Canada s Social Contract: Evidence from Public Opinion Canada s Social Contract: Evidence from Public Opinion Matthew Mendelsohn Résumé Document de recherche n P 01 Réseau de la participation publique Disponible uniquement en anglais à partir du site www.cprn.org

Plus en détail

LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE

LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE Qui cotise à un REER? Un nouvel examen Boris Palameta LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE (REER) sont l un des plus importants avoirs financiers de la population canadienne 1 (Statistique Canada,

Plus en détail

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 2 AVRIL 2015 00H01 AXA PRÉVENTION COMMUNIQUÉ DE PRESSE LYON, LE 2 AVRIL 2015 AXA Prévention - 11 ème Baromètre sur le comportement des Français au volant Enquête TNS Sofres

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

Acquisition et perte de compétences en littératie au cours de la vie.

Acquisition et perte de compétences en littératie au cours de la vie. SOMMAIRES EN LANGAGE SIMPLE Acquisition et perte de compétences en littératie au cours de la vie. Sommaire par T. Scott Murray Quel est le sujet de cette étude? Ce rapport, préparé par Doug Willms de l

Plus en détail

Conduite avec facultés affaiblies

Conduite avec facultés affaiblies Conduite avec facultés affaiblies Conséquences sévères Évaluation des conducteurs avec facultés affaiblies La conduite de tout véhicule avec des facultés affaiblies par l alcool ou la drogue est dangereuse

Plus en détail

Campagne promotionnelle 2014 des Villages-relais «On est là!»

Campagne promotionnelle 2014 des Villages-relais «On est là!» MINISTÈRE DES TRANSPORTS Campagne promotionnelle 2014 des Villages-relais «On est là!» Faits saillants du sondage postcampagne MARS 2015 Cette publication a été réalisée et éditée par la Direction des

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université

Plus en détail

Rapport sur l utilisation des téléphones intelligents et des tablettes par les producteurs agricoles

Rapport sur l utilisation des téléphones intelligents et des tablettes par les producteurs agricoles Rapport sur l utilisation des téléphones intelligents et des tablettes par les producteurs agricoles Préparé par : Veille du marché de FAC Mai 2014 Avis de droit d auteur (c) 2014, Financement agricole

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 2012, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 2012, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER COMMENTAIRE Services économiques TD 13 février 13 LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 1, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER Faits saillants En 1, la dette des ménages canadiens

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière 2008 La conduite en état d ivresse Au canada par région

Sondage sur la sécurité routière 2008 La conduite en état d ivresse Au canada par région T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n Sondage sur la sécurité routière 2008 La conduite en état d ivresse Au canada par région À propos du sondage. Ces résultats son issus du Sondage

Plus en détail

Projet IVAIRE : appréciation du rapport des visites environnementales et suivi des retombées auprès des participants

Projet IVAIRE : appréciation du rapport des visites environnementales et suivi des retombées auprès des participants Projet IVAIRE : appréciation du rapport des visites environnementales et suivi des retombées auprès des participants MESSAGES CLÉS ET SOMMAIRE Décembre 2015 Marie-Christine Gervais, Pierre Lajoie, Véronique

Plus en détail

Fiche technique. Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec

Fiche technique. Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec Fiche technique Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec Durée : 20 mois Période : Février 2000 à octobre 2001 Organisme

Plus en détail

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite le PROJET DIGNITÉ Démystifier la pauvreté au Canada sommaire Vous n êtes peut-être pas témoin de la pauvreté tous les jours. Mais croyez-nous, elle existe. En fait, un Canadien sur onze vit dans la pauvreté.

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction de la clientèle Secteur des services intégrés, ministère des Pêches et des Océans

Sondage sur la satisfaction de la clientèle Secteur des services intégrés, ministère des Pêches et des Océans Sondage sur la satisfaction de la clientèle Secteur des services intégrés, ministère des Pêches et des Océans Rapport final le 19 janvier 2001 RAPPORT FINAL Table des matières RÉSUMÉ... I 1. INTRODUCTION...1

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes Examen des pratiques de gestion du risque Principes, observations et prochaines étapes Contexte Le présent document n est pas une ligne directrice. Il a pour objet de communiquer les principes de base

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques

Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques Version originale signée par LE 21 juillet 2015 M. DANIEL GOSSELIN DATE ADMINISTRATEUR EN CHEF TABLE

Plus en détail

Bulletin mensuel sur le marché du travail

Bulletin mensuel sur le marché du travail Voyages entre le Canada et les autres pays, décembre 2013 Les résidents canadiens ont effectué 1,2 million de voyages d'une nuit ou plus en automobile aux États-Unis en décembre, en hausse de 8,7 % par

Plus en détail

Remboursement des frais d utilisation en service commandé d un véhicule particulier- Mise à jour pour l année modèle 2011

Remboursement des frais d utilisation en service commandé d un véhicule particulier- Mise à jour pour l année modèle 2011 Remboursement des frais d utilisation en service commandé d un véhicule particulier- Mise à jour pour l année modèle 2011 Étude préparée exclusivement pour Le Conseil national mixte de la fonction publique

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Bureau du vérificateur général du Canada Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Janvier 2011 Revue des pratiques et vérification interne

Plus en détail

Le 10 novembre 2015. Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite»

Le 10 novembre 2015. Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite» Résumé du séminaire «Façonner l avenir des régimes d avantages sociaux et de retraite» Récemment, les équipes de la division de consultation en régimes d avantages sociaux et de retraite de Cowan ont présenté

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre de coupe-circuits pour titre individuel

Note d orientation sur la mise en œuvre de coupe-circuits pour titre individuel Avis sur les règles Note d orientation RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Détail Haute direction Institutions Pupitre de négociation Personne-ressource : James E. Twiss

Plus en détail

Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL

Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL Satisfaction des clients à l égard de la prestation de services par la SCHL Sondage effectué auprès de coopératives d habitation Rédigé par l Agence des coopératives d habitation Novembre 2005 L Agence

Plus en détail

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service?

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? La pauvreté peut prendre différentes formes et nécessite donc de disposer d un éventail de réponses

Plus en détail

RÉGIE DE L'ÉNERGIE GAZIFÈRE INC; Demanderesse - ET - Intervenante PLAN D ARGUMENTATION DE L ACEF DE L OUTAOUAIS

RÉGIE DE L'ÉNERGIE GAZIFÈRE INC; Demanderesse - ET - Intervenante PLAN D ARGUMENTATION DE L ACEF DE L OUTAOUAIS CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL No: R-3724-2010 Phase 4 RÉGIE DE L'ÉNERGIE Demande relative au renouvellement du mécanisme incitatif, à la fermeture réglementaire des livres pour la période

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/71/58 7 novembre 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière 2008 La conduite en état d ivresse au Canada

Sondage sur la sécurité routière 2008 La conduite en état d ivresse au Canada T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n Sondage sur la sécurité routière 2008 La conduite en état d ivresse au Canada À propos du sondage. Ces résultats son issus du Sondage sur la

Plus en détail

Programme de reconnaissance de produits

Programme de reconnaissance de produits Association canadienne des ergothérapeutes Programme de reconnaissance de produits Rapport d évaluation de la barre d appui Handybar Publié au www.caot/productrecognition Programme de reconnaissance de

Plus en détail

Résultats attendus et indicateurs

Résultats attendus et indicateurs ANNEXE I Résultats attendus et indicateurs Les indicateurs que la SCHL utilise en ce moment pour valider les résultats attendus de ses activités sont présentés ci-dessous. Ils sont en grande partie basés

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2016 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES POINTS SAILLANTS

Plus en détail

Tests de dépistage d alcool et de drogues au travail. Quand peut-on faire des tests de dépistage Ce dont il faut tenir compte. www.manitoba.

Tests de dépistage d alcool et de drogues au travail. Quand peut-on faire des tests de dépistage Ce dont il faut tenir compte. www.manitoba. Pour obtenir plus de renseignements sur ces lignes directrices basées sur le Code des droits de la personne, veuillez communiquer avec le bureau de la Commission des droits de la personne du Manitoba de

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Vision zéro : les routes les plus sûres du monde

Vision zéro : les routes les plus sûres du monde Vision zéro : les routes les plus sûres du monde janvier 2016 TABLE DES MATIÈRES 1 SOMMAIRE...3 2 INTRODUCTION...3 3 STRATÉGIE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2025...4 3.1 La vision... 5 3.2 Objectifs stratégiques...

Plus en détail

Enquête nationale sur les taux salariaux dans le secteur de la construction en Colombie-Britannique

Enquête nationale sur les taux salariaux dans le secteur de la construction en Colombie-Britannique Enquête nationale sur les taux salariaux dans le secteur de la construction en Colombie-Britannique 28 juin 2001 Préparé par : La Division des méthodes des enquêtes auprès des entreprises et La Division

Plus en détail

Ordonnance de télécom CRTC 2010-510

Ordonnance de télécom CRTC 2010-510 Ordonnance de télécom CRTC 2010-510 Version PDF Ottawa, le 23 juillet 2010 Demande d adjudication de frais concernant la participation du Centre pour la défense de l intérêt public à l instance amorcée

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/71/28 28 octobre 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL ÉTUDE PAR CAROL-ANN RIOUX ET JEAN-PHILIPPE BEAUMONT SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-1008 - SÉMIOLOGIE DE L IMAGE FONCTIONNELLE 12/12/2011 - UNIVERSITÉ

Plus en détail

Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France

Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France 0 Enquête réalisée par Energie-Cités Peter Schilken Ian Tuner Pierre Escolar Graziella

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

Action Bar à eau Enquête : à vous de trouver l eau du robinet mars 2006 - Résultats

Action Bar à eau Enquête : à vous de trouver l eau du robinet mars 2006 - Résultats Action Bar à eau Enquête : à vous de trouver l eau du robinet mars 2006 - Résultats 1. Première approche...2 2. La saveur...3 3. Et le goût de chlore?...4 4. L odeur...4 5. Laquelle aimeraient-ils consommer?...5

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête 2013 auprès des emprunteurs hypothécaires Lorsqu ils

Plus en détail

Focus Canada 2015 Opinion publique canadienne à propos des changements climatiques

Focus Canada 2015 Opinion publique canadienne à propos des changements climatiques Focus Canada 2015 Opinion publique canadienne à propos des changements climatiques Dans le cadre de son programme Focus Canada de recherche continue en opinion publique, l Environics Institute a établi

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D AUTO-ÉVALUATION. Résumé des conclusions. Agence statistique d assurance générale (ASAG)

QUESTIONNAIRE D AUTO-ÉVALUATION. Résumé des conclusions. Agence statistique d assurance générale (ASAG) QUESTIONNAIRE D AUTO-ÉVALUATION DONNÉES À PRÉSENTER AU PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DE L ASAG Résumé des conclusions Agence statistique d assurance générale (ASAG) Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE...2

Plus en détail

Politique de sélection de l équipe élite

Politique de sélection de l équipe élite A. Préambule La présente politique précise le processus de qualification et les procédures de sélection pour les athlètes élites qui souhaitent représenter le Canada aux différents Championnats du Monde

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Enquête de satisfaction auprès des offices du PCT Résumé 2010-2012

Enquête de satisfaction auprès des offices du PCT Résumé 2010-2012 Enquête de satisfaction auprès des offices du PCT Résumé 2010-2012 1 Résumé 66 offices ont répondu à l enquête sur les services du PCT en 2012 Degré de satisfaction global échelle de 5 points 1 (bas) 5

Plus en détail

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 - La hausse a été enregistrée dans toutes les tranches d âge, à l exception de celle

Plus en détail

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012 Intervention du ministre de l'intérieur sur la sécurité routière 5 janvier 2012 La lutte contre l insécurité routière constitue une grande cause nationale. C est une priorité majeure pour le Gouvernement

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Évolution du marché du travail québécois :

Évolution du marché du travail québécois : ISSN 178-918 Volume 1, numéro 7 7 février Évolution du marché du travail québécois : De forts gains qui profitent aux jeunes et aux femmes Sommaire 1. Depuis 198, le marché du travail au a fait des progrès

Plus en détail

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18 juin au 3 juillet 2015 Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Ligne directrice n o 2015-08 Publicité électorale par les candidates Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 18

Plus en détail

LE CONTROLE DES RECETTES PUBLIQUES. Le rôle de l ISC à travers les différentes phases budgétaires

LE CONTROLE DES RECETTES PUBLIQUES. Le rôle de l ISC à travers les différentes phases budgétaires LE CONTROLE DES RECETTES PUBLIQUES Sous-thème II Le rôle de l ISC à travers les différentes phases budgétaires Document de discussion élaboré par le groupe de travail sous-thème II National Audit Office,

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

Le risque routier lié au travail. Dr Martine Isnard

Le risque routier lié au travail. Dr Martine Isnard Le risque routier lié au travail Dr Martine Isnard 1 1.DEFINITION On appelle risque routier lié au travail les accidents matériels ou de personne occasionnés par un véhicule et survenus à l occasion :

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés

Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés Madame, Monsieur, Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés Nous vous félicitons de votre décision de mener ce Sondage sur la rétroaction des employés. Le sondage vous

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

Création d un diagramme de constellation

Création d un diagramme de constellation CADRE CANADIEN D ANALYSE DES INCIDENTS Création d un diagramme de constellation 2012 Institut canadien pour la sécurité des patients Tous droits réservés. Une permission est accordée par les présentes

Plus en détail

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013.

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. La croissance française a connu un léger rebond au second trimestre 2013. Peut-on pour autant véritablement parler de

Plus en détail

RAPPORT SUR LE SONDAGE APPROVISIONNEUR ÉNERGIQUE

RAPPORT SUR LE SONDAGE APPROVISIONNEUR ÉNERGIQUE RAPPORT SUR LE SONDAGE APPROVISIONNEUR ÉNERGIQUE OBJECTIF Le programme Approvisionneur énergique incitera les entreprises d un océan à l autre du Canada à développer et à mettre en place des pratiques

Plus en détail

ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE

ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE PRÉFET DU CHER SECURITE ROUTIERE ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE DOSSIER DE PRESSE Le samedi 7 juillet 2012 à 10H Péage de Vierzonsens Paris vers province SOMMAIRE A / PREVENTION SECURITE ROUTIERE

Plus en détail

PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES!

PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES! PROMOTION DE SAINES HABITUDES DE VIE AU TRAVAIL: STRATÉGIES CONCRÈTES! Par: Patrick Ménard B. Sc. Kinésiologie M. Sc. Kinanthropologie (Biomécanique ergonomique) PLAN 1) ISO-SANTÉ, c est quoi? 2) Quelques

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX PAYS SYNTHÈSE DES RÉPONSES Pour préparer la réunion du Comité de la Gouvernance publique au niveau ministériel, un questionnaire a été adressé aux pays. Le présent document se

Plus en détail

Améliorer la santé mentale en entreprise

Améliorer la santé mentale en entreprise Améliorer la santé mentale en entreprise Considérer les facteurs individuels et organisationnels dans une approche globale et intégrée de prévention Dans ce document Que nous apprend la plus importante

Plus en détail

L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2000

L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2000 L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2 Le marché de l'habitation durant les deux dernières décennies Note Au tournant d une nouvelle décennie, il peut être intéressant de sortir de la perspective

Plus en détail

Le financement fédéral de la recherche fondamentale

Le financement fédéral de la recherche fondamentale OCTOBRE 2013 VOL 13 NO 1 Introduction et principales constatations Tendences générales : Financement des conseils subventionnaires Financement de la recherche libre Ciblage du financement de la recherche

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+.

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+. Pourcentages A) Part pourcentage Soit E un ensemble à n éléments et A une partie de E ayant p éléments p Le pourcentage de A dans E est le nombre t tel que : t = n Exercice n 1 : Dans un lycée de 25 élèves,

Plus en détail