SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -"

Transcription

1 SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre la vitesse excessive, l alcool au volant et la conduite sans permis de conduire constituent l axe majeur de la politique de sécurité routière en Nouvelle-Calédonie. Suite aux orientations définies par le conseil permanent de sécurité routière du 25 novembre 2009, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a élaboré un programme d actions de sécurité routière pour l année 2010 basé sur des actions préventives et répressives. Une année après la conférence de presse du 23 décembre 2009, co-présidée par le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le Haut-commissaire de la République, il paraissait utile de dresser un bilan des actions engagées. LES ACTIONS DE PREVENTION Les actions de prévention sont axées sur la sensibilisation, l information, et des mesures visant à améliorer la sécurité des véhicules et les infrastructures routières. 1 LA FORMATION ET LA SENSIBILISATION : - la formation des jeunes : * une sensibilisation à la sécurité routière auprès des collégiens et des lycéens menée depuis 2005 par les services du gouvernement (informations sur les principaux facteurs d accidents en Nouvelle-Calédonie : alcool et autres drogues, vitesse, non port de la ceinture, statistiques accidents...). * une formation obligatoire qui sera dispensée dès 2011 dans tous les collèges auprès des jeunes de 11 à 14 ans matérialisée par la délivrance de l attestation scolaire de sécurité routière de niveaux 1 (classe de 5 ème ) et 2 (classe de 3 ème ). - la sensibilisation et l information du public : * le lancement d une campagne de communication «choc» destinée à responsabiliser le public face aux risques routiers et notamment la consommation d alcool, la vitesse excessive, la prise de stupéfiants, le non port de la ceinture de sécurité. Des films télévisuels, l affichage et l insertion dans la presse de visuels dénonçant ces fléaux sont en cours de diffusion depuis novembre Cette campagne sera poursuivie en * l organisation d une semaine «évènementielle- sécurité routière en Nouvelle-Calédonie» : cette première manifestation qui s est déroulée du 22 au 27 novembre 2010 a eu pour objectif de permettre l échange entre usagers et professionnels du secteur. Un certain nombre d ateliers ont été proposés afin de faire prendre conscience à la population du danger de la conduite sous l emprise d alcool ou de stupéfiants, du non port de la ceinture en cas de collision et de la nécessité d avoir un véhicule en bon état au travers d un contrôle technique visuel. Cette manifestation a concerné la Grande Terre et l île de Lifou.

2 * l organisation, par l association de prévention des abus d alcool (APAA), d opérations «capitaine de soirée». Ces actions sont en cours. * la diffusion d un guide de bonne conduite rappelant les consignes élémentaires avant de conduire un véhicule (vérification de la pression des pneus, du niveau d huile,...). Ce livret a été distribué mi 2010 aux institutions, aux communes, aux assurances, aux stations services... 2 LES ETUDES POUR MIEUX COMPRENDRE L INSECURITE ROUTIERE : * l organisation d une enquête de type «Enquête comprendre pour agir», à l instar de ce qui se passe en métropole, sur un accident mortel survenu en juin 2010 sur la Savexpress. L objectif est de comprendre les causes de l accident et de proposer des solutions pour qu un accident identique ne se renouvelle pas. * la commande d une étude sur le poids du handicap suite aux accidents de la route et ses diverses conséquences pour la société. Cette étude sera engagée par l agence sanitaire et sociale de la Nouvelle-Calédonie début LA LUTTE CONTRE LA CONDUITE SANS PERMIS : * la réforme du permis pour l emploi, actuellement ouvert aux jeunes bacheliers de la filière professionnelle et aux demandeurs d emploi afin d en faire un véritable outil d insertion professionnelle. Le bilan du dispositif actuel est en cours d achèvement. * la mise en service d un centre d éducation routière à Koumac, et d un centre d examen du permis de conduire à Koné afin de permettre l accès au plus grand nombre à la formation, à la conduite et au passage des examens du permis de conduire. Ces infrastructures seront opérationnelles mi * des mesures de lutte contre la conduite sans permis approuvées par l assemblée délibérante de la Nouvelle-Calédonie (interdiction de se présenter aux épreuves du permis de conduire pendant 3 ans en cas d annulation dudit permis, réécriture de l article 11 du code de la route). * des propositions de réforme au gouvernement pour l obtention de certains permis par l exigence d un minimum d heures de conduite en circulation dans une auto-école (permis booster, cyclomoteur..). Ces projets seront présentés au gouvernement au cours du premier trimestre * la mise en place, en mars 2011, de la nouvelle épreuve théorique générale du permis de conduire visant à améliorer la lisibilité des questions. 4 L AMELIORATION DE LA SECURITE DES VEHICULES, DES TRANSPORTS ET DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES : - La sécurité des véhicules: * l ouverture de centres de contrôle technique à La Foa en mars 2011, à Houailou en juin 2011 et à Koné en juin * la modernisation du contrôle technique régulier des véhicules avec réparation des éléments de sécurité principaux : un projet de texte pourrait être soumis au Congrès dès le premier trimestre La modernisation du transport :

3 * la mise en place d un réseau de transport interurbain moderne et fiable à l instar des réseaux CarSud et Karuia : un appel d offres d exploitation du réseau a été lancé en septembre 2010 par le syndicat mixte des transports interurbains. * des formations qualifiantes de chauffeur de transport en commun de personnes et de transport de marchandises : des certifications professionnelles seront instaurées en La sécurisation des infrastructures routières : * la mise en oeuvre du programme pluriannuel d investissement sur les routes territoriales, confirmée par l approbation par le gouvernement d un plan quinquennal de 13,5 milliards de francs : l effort budgétaire annuel de 2 à 3 milliards de francs a pour objectif la mise en sécurité du réseau territorial à l échéance Les dépenses mandatées au titre de l exercice 2010 sur les routes territoriales dépassent les 2,2 milliards de francs. * l actualisation de la règlementation applicable en matière de signalisation verticale, horizontale et de chantier des routes de la Nouvelle-Calédonie applicable depuis janvier Un programme, sur 3 ans, de remise à niveau de marquage au sol des routes territoriales a été engagé fin LES ACTIONS DE REPRESSION Elles ont pour but de lutter contre la mise en danger d autrui sur les routes calédoniennes par le biais du renforcement de la règlementation routière et de moyens supplémentaires mis à disposition des forces de l ordre. 1 LE RENFORCEMENT DE LA REGLEMENTATION ROUTIERE : Plusieurs mesures sont regroupées dans un texte qui a été approuvé par le congrès de la Nouvelle- Calédonie le 30 novembre 2010 : * le renforcement des sanctions applicables aux délits routiers en relevant les peines d amendes et d emprisonnement. * la graduation des sanctions en fonction de l importance de l excès de vitesse et création du délit de grand excès de vitesse en récidive. * la suppression du permis blanc pour les infractions les plus graves liées à l alcool et la vitesse. En complément, un second projet de délibération, qui sera soumis au Congrès au cours du premier trimestre 2011, prévoit la réduction de la vitesse maximale autorisée en cas de conditions climatiques dégradées. 2 DES MOYENS DE CONTROLE ET DE REPRESSION SUPPLEMENTAIRES : * l organisation réglementaire de l activité de fourrière de véhicules, permettant d exécuter certaines mesures judiciaires (immobilisations, confiscations). Le projet de texte doit être présenté au Congrès au premier trimestre * le déploiement sur le territoire de la Nouvelle-Calédonie de quatre radars automatiques mobiles embarqués. Ces équipements, financés conjointement par l Etat et la Nouvelle-Calédonie, seront mis à disposition des forces de l ordre pour lutter contre la vitesse excessive qui demeure encore une des principales causes de l insécurité routière. Les cinémomètres ont été livrés en Nouvelle-Calédonie. Les véhicules spécifiquement aménagés arriveront en février 2011.

4 BILAN PROVISOIRE DES ACCIDENTS CORPORELS POUR LES 11 PREMIERS MOIS DE L ANNEE 2010 (JANVIER NOVEMBRE 2010) Pour les onze premiers mois 2010, le baromètre provisoire fait état de : o 429 accidents corporels (475 à la même période 2009 soit -9,7%); o 264 blessés hospitalisés (250 à la même période 2009 soit +5,6%); o 341 blessés non hospitalisés (384 à la même période 2009 soit -11,2%); o 55 tués (59 à la même période 2009 soit -6,8%). Indice de gravité pour les onze premiers mois de l année 2010 = 12,82 (12,42 à la même période 2009) SITUATION DES ACCIDENTS MORTELS AU 20 DECEMBRE 2010 On enregistre 54 accidents mortels de la circulation routière ayant induit 60 personnes décédées. La moyenne d âge des tués = 34,4 ans. La plus jeune victime avait 9 mois et la plus âgée avait 86 ans. La répartition par sexe = plus des 3/4 sont des hommes (77,9%) Répartition par catégories d usagers - 31 conducteurs de VL soit 51,6% - 20 passagers de VL soit 33,3 % dont 3 situés dans la benne d un pick-up. - 5 conducteurs de 2 roues soit 8,3% - 4 piétons (6,6%) NOMBRE DE TUES AU 20 DECEMBRE,,, S

5 TYPOLOGIE DE L ACCIDENT MORTEL EN 2010 Se produit de façon quasi uniforme le week-end comme la semaine De jour comme de nuit La répartition géographique montre que 35,2% des accidents mortels se sont produits dans le grand Nouméa (Dumbéa/Mont-Dore/Nouméa/Païta) Dans 88,6% des cas, il est causé par un homme d une trentaine d années Dans 64,8% des cas un véhicule seul est impliqué Dans 33,3% des cas le conducteur présumé responsable avait bu de l alcool et dans 6,6% des cas il y avait association alcool/cannabis. Il est important de noter que dans 10% des accidents mortels la prise de sang n a pas été faite. Dans 40,7% des cas la vitesse excessive est l une des causes de l accident 31,5% des conducteurs présumés responsables n avaient pas leur permis de conduire 41,6% des personnes décédées n avaient pas mis leur ceinture de sécurité 40% des tués dans un accident de deux roues avaient mal attaché ou pas attaché leur casque.

6 STATISTIQUES DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIERE TABLEAU COMPARATIF : ANNEE 2005 à 2009 et 11 premiers mois 2010 comparé 2009 ANNEES ACCIDENTS CORPORELS TUES BLESSES HOSPITALISES BLESSES NON HOSPITALISES GRAVITE (1) TOTAL SUR 5 ANS 715 dont 62 mortels , dont 49 mortels , dont 52 mortels , dont 40 mortels , dont 51 mortels , dont 254 mortels ,78 ONZE premiers mois ,42 ONZE premiers mois ,82 (1) : Indice de gravité = nombre de décès rapporté au nombre d'accidents corporels puis multiplié par 100

I - AGIR EN PRIORITE CONTRE LES PRINCIPALES CAUSES DES DRAMES DE LA ROUTE

I - AGIR EN PRIORITE CONTRE LES PRINCIPALES CAUSES DES DRAMES DE LA ROUTE 11/2009 LUTTE CONTRE L INSECURITE ROUTIERE EN FRANCE PROPOSITIONS DE L ASSOCIATION PREVENTION ROUTIERE MESURES QUI DEVRAIENT ETRE PRISES A COURT ET MOYEN TERME POUR FAIRE BAISSER DE MANIERE SIGNIFICATIVE

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

Les grandes dates de la sécurité routière

Les grandes dates de la sécurité routière Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août définissant le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la circulation

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012

Intervention du ministre de l'intérieur. sur la sécurité routière. 5 janvier 2012 Intervention du ministre de l'intérieur sur la sécurité routière 5 janvier 2012 La lutte contre l insécurité routière constitue une grande cause nationale. C est une priorité majeure pour le Gouvernement

Plus en détail

Stratégie concernant la sécurité routière

Stratégie concernant la sécurité routière Stratégie concernant la sécurité routière Le contexte Objectif : arriver à un maximum de 420 morts sur nos routes en 2020. Au cours de la décennie écoulée, notre pays est parvenu à diminuer de 44% le nombre

Plus en détail

Bilan des actions octobre 2015

Bilan des actions octobre 2015 Ministère de l Intérieur Le 2 octobre 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation présentées le 26 janvier 2015, par Bernard CAZENEUVE, Ministre de l Intérieur. Bilan des actions

Plus en détail

Observatoire Régional de Sécurité Routière

Observatoire Régional de Sécurité Routière Mardi 24 mars 2015 à 15H00 Préfecture Salle Félix Eboué Réunion des référents scolaires sécurité routière Bilan Sécurité Routière Martinique (2013 et 2014) Comparatif DOM 2014 et métropole Chiffres 2015

Plus en détail

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva Faits sur la Finlande 5,3 millions d habitants 2,5 millions de véhicules motorisés 300 morts sur la route 6,5

Plus en détail

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DU-SUD Sommaire Le DGO... 4 Analyse de l accidentalité... 5 Localisation des accidents en Corse du Sud... 7 Enjeux de la sécurité routière pour 2013/2017...

Plus en détail

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 MINISTERE DE L ECOLOGIE, J. 7001249 DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DURABLES BEPECASER : EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 Question n 1 Parmi les organes du véhicule

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES Cabinet du Préfet Nice, le 29 janvier 2015 Bureau de la Communication et des Relations publiques INFORMATION PRESSE Sécurité routière : Bilan 2014 Baisse des accidents corporels mais hausse de la mortalité

Plus en détail

Via sicura Feuille d information

Via sicura Feuille d information Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Via sicura Feuille d information 1. s à poursuivre 1.1 s nécessitant une modification de la loi Exigences

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Le ministre a saisi le CNSR afin de recueillir son avis sur les mesures visant à réduire la mortalité routière de moitié entre 2010 et 2020.

Plus en détail

Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département

Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département Le Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière (PDASR 2013) répond aux priorités du Document Général

Plus en détail

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER -1 Édition #2014 < ALLO > UN COUP DE FIL AU VOLANT, UN

Plus en détail

Conseiller la lecture de Flash Infos

Conseiller la lecture de Flash Infos Conseiller la lecture de Flash Infos Zoom sur le bilan 2011 en Meurthe-et-Moselle - Entretien avec M. Sébastien FAGOT, responsable de l'unité sécurité routière à la direction départementale des territoires

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard Programme provincial de prévention de la délinquance et de lutte contre l insécurité 22 octobre 2012 9 h Hôtel de Province

Plus en détail

CHARTE DE PARTENARIAT

CHARTE DE PARTENARIAT Commission Paritaire Professionnelle Nationale du Travail Temporaire CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, DIRECTION DE LA SECURITÉ ET DE LA CIRCULATION ROUTIÈRES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault

DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault SOMMAIRE 2012 : rappel de quelques chiffres clés 3 L accidentalité dans l Hérault depuis le 1 er janvier 2013 5 Plan

Plus en détail

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Le risque routier 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Sécurité routière : les jeunes et les femmes? Pierre GUENEBAUT 1 Et pour le travail?

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

L'alcool au volant: état de la situation

L'alcool au volant: état de la situation L'alcool au volant: état de la situation Benoit GODART Porte-parole de l IBSR 19 septembre 2008 Alcool au volant a) L'ampleur du phénomène: quelques chiffres b) Les risques pour les conducteurs c) Qui

Plus en détail

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013

Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier. Dossier de presse 24 septembre 2013 Mieux sécuriser les passages à niveau : les mesures concrètes de Frédéric Cuvillier Dossier de presse 24 septembre 2013 1 Quelques chiffres - On dénombre 15 000 passages à niveau sur des lignes ouvertes

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009 RESUME DE PARTIE 3 : NORMES SOCIALES, PERCEPTION DES RISQUES ET NOUVEAUX THÈMES MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009

Plus en détail

Accidentalité provisoire Année 2012

Accidentalité provisoire Année 2012 Accidentalité provisoire Année 01 I ANALYSE GLOBALE Accidents Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Total blessés 01 11 18 54 18 011 18 18 89 Évolution 4 4 55 5 90 Évolution en %,4 % + 18,

Plus en détail

POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE!

POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE! POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE! DOSSIER DE PRESSE lundi 21 décembre 2015 Pour que la fête reste une fête, soyons responsables! - décembre 2015 p. 2 LA SITUATION DE LA SÉCURITE ROUTIÈRE À LA RÉUNION 49

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière. Rencontres de la sécurité

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière. Rencontres de la sécurité DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Rencontres de la sécurité du 16 au 19 octobre 2013 I - Accidentalité du Finistère en 2013 Le département du Finistère connaît un bilan très contrasté depuis le début

Plus en détail

UNSA POLICE. Affilié à l Union Nationale des Syndicats Autonomes

UNSA POLICE. Affilié à l Union Nationale des Syndicats Autonomes UNSA POLICE Affilié à l Union Nationale des Syndicats Autonomes Secteur Spécialités 25, rue des Tanneries 75 013 PARIS Email : police@unsa.org - Site : http ://unsa-police.fr Tél : 01.43.40.64.27 Fax :

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------------------------

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 14/2009/CM/UEMOA PORTANT INSTITUTION ET ORGANISATION D UN SYSTEME D INFORMATION SUR LES ACCIDENTS

Plus en détail

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne A l'issue de la pièce de théâtre interactive "Cocktail à gogo", Christiane BARRET, Préfète de la région Poitou-Charentes, Préfète de la Vienne, présentera à la presse les chiffres de la sécurité routière

Plus en détail

Bilan Circulation. Conférence de presse Bilan 2010 et objectifs 2011. Bilan 2010 Ordre public et circulation

Bilan Circulation. Conférence de presse Bilan 2010 et objectifs 2011. Bilan 2010 Ordre public et circulation Bilan Circulation Conférence de presse Bilan et objectifs 2011 Centre de la Blécherette, lundi 14 mars Bilan Ordre public et circulation 1 Intervenants Madame Jacqueline de Quattro Cheffe du département

Plus en détail

Décret no 2010-1223 du 11 octobre 2010 réglementant la profession des moto-taxi

Décret no 2010-1223 du 11 octobre 2010 réglementant la profession des moto-taxi Décret no 2010-1223 du 11 octobre 2010 réglementant la profession des moto-taxi Décret no 2010-1223 du 11 octobre 2010 relatif au transport public de personnes avec conducteur Le Premier ministre, Sur

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013

SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013 SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DE LA SECURITE ROUTIERE EN ZONE CEMAC Douala, 10-14 juin 2013 Rôle du transport routier de marchandises et de voyageurs dans le développement

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité Routière

Sensibilisation à la Sécurité Routière 2 Sensibilisation à la Sécurité Routière 3 Historique Historique 1960-1972 : phase de détérioration (17.000 tués en 1972) 1979-1989 : phase de stabilisation (11.000 tués en 1989) 1989-2004 : de nombreuses

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du radar mobile nouvelle génération

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du radar mobile nouvelle génération Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 16 juin 01 DOSSIER DE PRESSE Présentation du radar mobile nouvelle génération Le jeudi 1 juin 01 à 15h0 à la gare d Aubazine

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

CHIENS DE 1 ère ou 2 ème CATEGORIE Permis de détention

CHIENS DE 1 ère ou 2 ème CATEGORIE Permis de détention CHIENS DE 1 ère ou 2 ème CATEGORIE Permis de détention La loi n 2008-582 du 20 juin 2008 impose à tout propriétaire ou détenteur d un chien de 1 ère ou de 2 ème catégorie l obtention d un permis de détention

Plus en détail

SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES

SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE FICHES JURIDIQUES SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES INFRACTIONS Les règles de circulation routière sont établies par le code de la route.

Plus en détail

Projet de loi n o 42. Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude. Présentation

Projet de loi n o 42. Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude. Présentation PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 42 Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d inaptitude Présentation Présenté par Madame Julie Boulet

Plus en détail

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 DOSSIER DE PRESSE Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 Dossier de presse ordre public et sécurité routière Page 1 de 14 Bilan Sécurité routière 2014 Le bilan de l année 2014 est encourageant

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE. et établissements de nuit. «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!»

CHARTE DEPARTEMENTALE. et établissements de nuit. «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!» PREFET DE SEINE-ET-MARNE CHARTE DEPARTEMENTALE portant engagement de responsabilité des exploitants de débits de boissons, restaurants, et établissements de nuit «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!»

Plus en détail

Mercredi 17 juin. 14 heures. Stade LOUIS-ACHILLE

Mercredi 17 juin. 14 heures. Stade LOUIS-ACHILLE Mercredi 17 juin 14 heures Stade LOUIS-ACHILLE ROGRAMME......... 2 PROGRAMME POURQUOI CETTE OPERATION ION?...... 3 LA FINALE INTER-COLLEGES COLLEGES...... 4 LA POLITIQUE P DU CONSEIL GENERAL EN MATIERE

Plus en détail

La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance

La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance Livret à destination des encadrants présents sur le terrain Pourquoi ce livret? La spécificité des entreprises de l industrie des

Plus en détail

FORMATION DE 7H 7. OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 CM3. Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier

FORMATION DE 7H 7. OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 CM3. Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier FORMATION DE 7H 7 OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 50 A 125CM CM3 Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse élaboré par

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Mesures de Via sicura en lien avec l alcool

Mesures de Via sicura en lien avec l alcool Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Mesures de Via sicura en lien avec l alcool 25 novembre 2015 Patrizia Portmann, Office fédéral des routes

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 2 mai 2011 relatif aux modalités de mise en œuvre de la formation

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE ET SECURITE ROUTIERE : Epreuve Théorique Générale (ETG) Réf de l action : ECF T010 indice 03 Version 1 de l IFPECF/SPS PACA

CODE DE LA ROUTE ET SECURITE ROUTIERE : Epreuve Théorique Générale (ETG) Réf de l action : ECF T010 indice 03 Version 1 de l IFPECF/SPS PACA CODE DE LA ROUTE ET SECURITE ROUTIERE : Epreuve Théorique Générale (ETG) Réf de l action : ECF T010 indice 03 Version 1 de l IFPECF/SPS PACA Permettre aux candidats des différentes catégories de permis

Plus en détail

CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE

CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE CHARTE DE PARTENARIAT ENTRE LA PREFECTURE DE L ESSONNE ET LE SYNDICAT DES TRAVAUX PUBLICS DE L ESSONNE EN MATIERE DE SÉCURITÉ ROUTIERE conclue entre Monsieur le Préfet de L Essonne et Monsieur José RAMOS,

Plus en détail

TOTAL est un Acteur Majeur en Afrique*

TOTAL est un Acteur Majeur en Afrique* LA STRATÉGIE DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE TOTAL EN AFRIQUE DÉFIS ET OPPORTUNITÉS POUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE TOTAL est un Acteur Majeur en Afrique* 7.000 employés environ 17.8 Mt de produits pétroliers raffinés

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

Entrée en vigueur Conducteurs concernés article 1 de l ordonnance de 1958 :

Entrée en vigueur Conducteurs concernés article 1 de l ordonnance de 1958 : Décret n 2007-1340 du 11 septembre 2007 relatif à la qualification initiale et à la formation continue des conducteurs de certains véhicules affectés aux transports routiers de marchandises ou de voyageurs.

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011. M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants)

Commentaire. Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011. M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants) Commentaire Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011 M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 6 octobre 2011 par la Cour de cassation (chambre criminelle,

Plus en détail

2eme EDITION DE LA JOURNEE AFRICAINE DE LA SECURITE ROUTIERE LE MESSAGE DU GOUVERNEMENT

2eme EDITION DE LA JOURNEE AFRICAINE DE LA SECURITE ROUTIERE LE MESSAGE DU GOUVERNEMENT 2eme EDITION DE LA JOURNEE AFRICAINE DE LA SECURITE ROUTIERE LE MESSAGE DU GOUVERNEMENT Ivoiriens, Ivoiriennes cher Compatriotes, La Côte d Ivoire, à l instar des autres pays africains, célèbre ce dimanche

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2008/6 9 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

JEUNES ADULTES 18 24 ans

JEUNES ADULTES 18 24 ans L'ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE DU GERS DE 7 À JEUNES ADULTES 8 ans Chiffres-clés : Les 8 ans représentent dans le Gers : % de la population du département 8,8 % des tués et 8, % des blessés sur la route Les

Plus en détail

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre Dossier de presse Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise Mardi 20 octobre Sommaire Bilan et analyse des accidents au 18 octobre 2015 3 Statistiques de l accidentologie dans l Oise

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

22 tués. sur les routes de l. Trop de vies brisées, soyons tous responsables

22 tués. sur les routes de l. Trop de vies brisées, soyons tous responsables 22 tués sur les routes de l Eure depuis le début de l année 2014 Trop de vies brisées, soyons tous responsables Juin 2014 STOP AUX COMPORTEMENTS IRRESPONSABLES PRESERVONS NOS VIES Depuis le début de l'année,

Plus en détail

N 2196 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 2196 ASSEMBLÉE NATIONALE N 2196 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 11 septembre 2014. TEXTE DE LA COMMISSION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Les tableaux ci-dessous ont été créés au moyen des données préliminaires sur les décès et les lésions tirées de la base

Plus en détail

PLAN D ACTION COMMUNAL EN MATIERE SECURITE ROUTIERE 2012-2016

PLAN D ACTION COMMUNAL EN MATIERE SECURITE ROUTIERE 2012-2016 COMMUNE DE OUAGADOUGOU -------------------------- SECRETARIAT GENERAL -------------------------- DIRECTION DE LA POLICE MUNICIPALE -------------------------- PROGRAMME CONJOINT DE RENFORCEMENT DE LA SECURITE

Plus en détail

Audit de sécurité N7. Conférence de presse du mardi 3 juin 2008

Audit de sécurité N7. Conférence de presse du mardi 3 juin 2008 Audit de sécurité N7 Conférence de presse du mardi 3 juin 2008 1 L infrastructure routière L infrastructure - La géométrie : rayons, dévers, visibilité - Le gabarit : nombre de voies - Le revêtement :

Plus en détail

ACTIVITÉ OBJECTIFS DESCRIPTION DU MATÉRIEL

ACTIVITÉ OBJECTIFS DESCRIPTION DU MATÉRIEL ACTIVITÉS RÉALISÉES PAR LE SERVICE DE LA PROMOTION DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN MILIEU SCOLAIRE ACTIVITÉ OBJECTIFS DESCRIPTION DU MATÉRIEL CLIENTÈLES VISÉES PÉRIODE BALADINE Afin de prévenir ou de réduire

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

Une démarche conjointe et complémentaire entre la Sécurité routière et la CNAMTS

Une démarche conjointe et complémentaire entre la Sécurité routière et la CNAMTS Point d information mensuel Le 8 Janvier 2004 Prévention du risque routier en entreprise : La branche des Accidents du travail et des Maladies professionnelles (AT-MP) et la Sécurité Routière signent des

Plus en détail

Le risque routier encouru par les salariés

Le risque routier encouru par les salariés Le risque routier encouru par les salariés Le risque routier encouru par les salariés... Un enjeu pour l entreprise Un risque souvent méconnu, ou mal appréhendé Statistiques PLAN Introduction : Conduire

Plus en détail

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route»

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Partageons la route La route est un espace emprunté par différent type de véhicules, avec des besoins, des dimensions, des vitesses et

Plus en détail

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION Merci de participer à la Semaine canadienne de la sécurité routière. Grâce à votre participation, nous pourrons faire connaître cette

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 3 janvier 2008 relatif à l agrément des centres de formation professionnelle

Plus en détail

ZÉRO TUÉ SUR LA ROUTE

ZÉRO TUÉ SUR LA ROUTE ZÉRO TUÉ SUR LA ROUTE Un système sûr. des objectifs ambitieux Zéro tué sur la route :Un système sûr, des objectifs ambitieux Les collisions sur la route ne sont pas une fatalité. Beaucoup peut être fait

Plus en détail

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1)

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) Email : contact@lafourriere.com www.lafourriere.com Source : Legifrance JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) NOR:

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

La sécurité. priorité permanente 22,4 millions d euros. Sécurité

La sécurité. priorité permanente 22,4 millions d euros. Sécurité Sécurité Un audit permanent des politiques de sécurité des Tunnels du Mont Blanc et du Vuache est réalisé par un expert indépendant, conformément à la directive européenne d avril 2004. Elio Marlier, responsable

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

OUTILS SECURITE ROUTIERE

OUTILS SECURITE ROUTIERE OUTILS SECURITE ROUTIERE Le simulateur deux roues motorisé Le simulateur deux roues motorisé est un outil pédagogique permettant d'illustrer le bon comportement à adopter en scooter, d'engager le débat

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER

LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER Chargements, programmation, planification des déplacements, entretien, aménagement des véhicules, sensibilisation du personnel 2015 LA LIGNE PREVENTION Evènement : Journée

Plus en détail

Conférence de presse. du 21 mai 2013. Bilan des accidents de la route 2012

Conférence de presse. du 21 mai 2013. Bilan des accidents de la route 2012 Conférence de presse du 21 mai 2013 Bilan des accidents de la route 2012 1 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances 2 Comparaison 2011 / 2012 2011 2012 Accidents corporels 962 1019 dont

Plus en détail

Dans 20 %des accidents du travail, l alcool est présent: 50 %sont mortels. Elle multiplie par 3 le risque d absentéisme.

Dans 20 %des accidents du travail, l alcool est présent: 50 %sont mortels. Elle multiplie par 3 le risque d absentéisme. 1 Près de 2/3des entreprises de plus de 50 salariés ont été confrontées à des problèmes liés à l alcool. Dans 20 %des accidents du travail, l alcool est présent: 50 %sont mortels. Elle multiplie par 3

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les rencontres de la sécurité en Corrèze. Tulle, 1 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Les rencontres de la sécurité en Corrèze. Tulle, 1 octobre 2014 Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 1 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Les rencontres de la sécurité en Corrèze 1 Service départemental de communication interministérielle

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE DOSSIER DE PRESSE Campagne de sensibilisation sur la sécurité des personnels aux abords des chantiers routiers Du 18 au 22 juin 2012 DIR

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Décret n o 2009-1652 du 23 décembre 2009 portant application de la loi n o 2009-888 du 22 juillet 2009

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité

Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité Améliorer la sécurité des jeunes cyclomotoristes : une priorité Association Prévention Routière Assureurs Prévention -1 er décembre 2009 - L accident de scooter : plus grand nombre de victimes sur la route

Plus en détail

ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE

ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE PRÉFET DU CHER SECURITE ROUTIERE ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE DOSSIER DE PRESSE Le samedi 7 juillet 2012 à 10H Péage de Vierzonsens Paris vers province SOMMAIRE A / PREVENTION SECURITE ROUTIERE

Plus en détail

Le risque routier lié au travail. Dr Martine Isnard

Le risque routier lié au travail. Dr Martine Isnard Le risque routier lié au travail Dr Martine Isnard 1 1.DEFINITION On appelle risque routier lié au travail les accidents matériels ou de personne occasionnés par un véhicule et survenus à l occasion :

Plus en détail

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage

TEST D'ACCÈS AU DALF CO. SESSION DE JANVIER 2004. Sécurité routière : les Français amorcent un virage TEST D'ACCÈS AU DALF CO. ÉPREUVE ÉCRITE 1 : COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement le document ci-dessous, puis répondez aux questions : Sécurité routière : les Français amorcent un virage Systématisation

Plus en détail

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient!

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! 29/08/2014 Dossier de presse Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! En cette fin de période estivale, le préfet souhaite que tous les acteurs restent pleinement mobilisés

Plus en détail

ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE

ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE ATTENTION LES IMAGES QUI VONT SUIVRE VONT VOUS FAIRE CHANGER DE COMPORTEMENT SUR LA ROUTE ON A TOUS UNE BONNE RAISON DE RESTER VIVANTS La nouvelle campagne de sensibilisation de l association Prévention

Plus en détail