Principe de l e-cigarette

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Principe de l e-cigarette"

Transcription

1

2 Principe de l e-cigarette

3 Composition des e-liquides

4 Quelle est la composition de l aérosol d e-liquide? la composition de la «vapeur» est voisine de celle de l e-liquide Les données montrent l absence à des niveaux détectables de la majorité des polluants suspectés. Les polluants mesurables le sont à des concentrations bien moindres que dans la fumée de cigarette. Sous réserve que la température des atomiseurs ne continue pas à augmenter, on peut considérer à ce jour que l e-cigarette n a pas de potentiel cancérogène contrairement à la fumée du tabac (cancérogène catégorie 1). L organisation de contrôles des produits est justifiée.

5 Pénétration de la «vapeur» inhalée dans le corps Dans les poumons, 20% des gouttelettes formant l aérosol vont se déposer, le reste de la «vapeur» inhalée sera expirée. Les fumeurs et les vapoteurs connaissent cette sensation sur le larynx en anglais «throat hit» qui précéderait immédiatement la libération de dopamine dans le système de récompense.

6 Absorption de la nicotine Dépend de la présence de nicotine dans la cartouche et de la quantité émise. Les données actuelles ne permettent pas de savoir avec certitude où est absorbée la nicotine inhalée de l e- cigarette. 1. Muqueuse buccale, sa cinétique est alors voisine de celle des substituts nicotiniques : inhaleur, gommes ou pastilles. 2. Absorbée par le poumon, elle atteint le cerveau en 7-8 secondes, renforçant de l addiction, comparable à une cigarette. La réalité pourrait être intermédiaire entre les deux.

7 Absorption de la nicotine

8 Effets de la e-cigarette Absence de cancérogène connu Absence de monoxyde de carbone (CO) Absence de particules solides Pourrait induire et entretenir une dépendance a la nicotine

9 Effets de la e-cigarette Pas de groupe contrôle

10 Vapotage passif - gouttelettes La ½ vie des gouttelettes de la «vapeur» de l e-cigarette est environ 100 fois inférieure à la ½ vie de la fumée de tabac. Les risques sont donc théoriquement plus de 100 fois moins élevés que ceux de l exposition à la fumée de tabac.

11 Vapotage passif - gaz On retrouve : Propylène glycol ou glycérol Arômes Traces de nicotine (un peu absorbée par le vapoteur passif) Traces de métaux Traces de résidus carbonés Les taux retrouvés sont inférieurs aux valeurs réputées toxiques ou cancérogènes Même dans les conditions les plus extrêmes, on ne peut atteindre des niveaux réputés toxiques dans une pièce où est utilisée l e-cigarette.

12 Epidémiologie

13 Epidémiologie

14 Marché de l e-cigarette Développement exponentielle Marche mondial. Va dépasser en 2013 celui des médicaments de l arrêt du tabac. La croissance de ce marche conduit tous les cigarettiers à prendre position.

15 Marché de l e-cigarette

16 Recommandations Les experts recommandent de ne pas interdire en France l utilisation de l e-cigarette, avec ou sans nicotine. Les experts recommandent que l accès des fumeurs aux e- cigarettes ne soit pas freiné, car au vu des données actuelles elles semblent réduire les dommages lorsqu elles remplacent la cigarette.

17 Recommandations Les experts recommandent de mettre en œuvre des mesures pour éviter toute promotion et toute facilitation de l accès de l e-cigarette aux mineurs et aux sujets n ayant jamais fumé. Les experts recommandent de réglementer l e-cigarette : le produit, sa distribution et son utilisation. Si AMMM; vente exclusive en pharmacie.

18 Recommandations Les experts recommandent que soient fixées de nouvelles limites de contenus en nicotine des e-cigarettes et de leurs recharges. 18 mg/ml hors statut de médicament. Les experts recommandent que dans le cadre de Les experts recommandent que dans le cadre de l interdiction actuelle de la publicité indirecte en faveur des produits du tabac, l interdiction de la publicité en faveur de l e-cigarette soit mieux appliquée et contrôlée, y compris dans les points de vente.

19 Recommandations Les experts recommandent que l utilisation d e-cigarettes et de tout produit évoquant le tabagisme (PET) soit interdite dans les endroits ou il est interdit de fumer en modifiant l article R du Code de la sante publique. Les experts recommandent que les e-cigarettes ne soient pas utilisées par les femmes enceintes ou allaitantes du fait de l absence de toute donnée démontrant leur efficacité et leur totale innocuité dans ces conditions.

20 Recommandations Les experts recommandent la vigilance en ce qui concerne son utilisation prolongée (supérieure a 6 mois), ceci aussi longtemps que des données a long terme ne seront pas disponibles.

Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014

Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014 Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014 E-liquide H.A.S. En 2013, en France, aucune cigarette électronique ne dispose d une autorisation de mise sur le marché (AMM)

Plus en détail

La cigarette électronique: état des lieux

La cigarette électronique: état des lieux Fondation O 2 Ruelle des Marronniers 3 Case postale 2134 2800 Delémont 2 T +41 32 420 88 90 info@fondationo2.ch www.fondationo2.ch La cigarette électronique: état des lieux Cahier destiné aux enseignants,

Plus en détail

Yquelon Granville-santé 2015. Bertrand.dautzenberg@psl.aphp.fr

Yquelon Granville-santé 2015. Bertrand.dautzenberg@psl.aphp.fr Granville-santé Yquelon 2015 La cigarette électronique.pour en finir avec le tabac Pr. B. Dautzenberg, Pneumologue à la Pitié-Salpêtrière Président de la commission AFNOR e-cigarette qui rassemble tous

Plus en détail

La Cigarette Electronique. Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014

La Cigarette Electronique. Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014 La Cigarette Electronique Cécile GAILLARD Médecin Généraliste remplaçant JUMGA - Le 6 décembre 2014 Le Point sur la Cigarette Electronique (CE) Définition Le fonctionnement et Les E-liquides Les vapoteurs

Plus en détail

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac?

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? Dubois G, Goullé JP, Costentin J Au nom de la Commission VI (Addictions) Académie Nationale de Médecine Introduction Le tabac tue un

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

Comparaison entre l aérosol de la e-cigarette et celui de la fumée des cigarettes classiques et de la chicha

Comparaison entre l aérosol de la e-cigarette et celui de la fumée des cigarettes classiques et de la chicha Société Française de tabacologie octobre 2013 Clermont-Ferrand Comparaison entre l aérosol de la e-cigarette et celui de la fumée des cigarettes classiques et de la chicha Bertrand Dautzenberg : Pneumologue,

Plus en détail

E-cigarette : nettement moins dangereuse que la cigarette mais addictogène

E-cigarette : nettement moins dangereuse que la cigarette mais addictogène De Medscape France E-cigarette : nettement moins dangereuse que la cigarette mais addictogène Auteur : Aude Lecrubier 29 mai 2013 Paris, France - Bien que le message reste qu'il ne faut pas inciter à consommer

Plus en détail

Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Présentation de l APhC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Étude sur les cigarettes électroniques Le jeudi 30 octobre 2014 1785, promenade Alta Vista Ottawa (Ontario) K1G 3Y6 613-523-7877

Plus en détail

Le sevrage tabagique chez les PVVIH. Dr Gobert CH René Dubos Pontoise 20/11/13

Le sevrage tabagique chez les PVVIH. Dr Gobert CH René Dubos Pontoise 20/11/13 Le sevrage tabagique chez les PVVIH Pourquoi s y intéresser? En raison des comorbidités importantes, mortelles, liées au tabagisme, chez les PVVIH, alors que la maladie liée directement au virus VIH est

Plus en détail

Comment aider les femmes sous pilules à arrêter de fumer?( et tous les fumeurs.)

Comment aider les femmes sous pilules à arrêter de fumer?( et tous les fumeurs.) Comment aider les femmes sous pilules à arrêter de fumer?( et tous les fumeurs.) Gynécologie Obstétrique Et Reproduction Journées Jean Cohen Dr Marion Adler addictologue Hôpital Antoine Béclère marion.adler@yahoo.fr

Plus en détail

La cigarette électronique : données d usage en France

La cigarette électronique : données d usage en France Aurélie Lermenier- Jeannet La cigarette électronique : données d usage en France 9 mai 2016 w w w. o f d t. f r 1. État des lieux des usages chez les adolescents : un risque d initiation au tabac? 2. État

Plus en détail

Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne

Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne Arrêt du tabac: les faits TOUS les fumeurs savent que le tabac est nocif LA PLUPART des fumeurs savent que l arrêt du

Plus en détail

Cigarette électronique et Vapoteurs. Pr Robert Molimard

Cigarette électronique et Vapoteurs. Pr Robert Molimard Cigarette électronique et Vapoteurs Pr Robert Molimard La cigarette électronique est née du besoin de braver impunément les interdictions de fumer dans les lieux publics Ça ressemble à une cigarette Le

Plus en détail

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Nicole Stenger Edmond Chailleux Comité Départemental contre les Maladies Respiratoires de Loire-Atlantique But de l étude

Plus en détail

Smoke Without Fire. De la réduction des risques à l amélioration des chances Anne-Cécile RAHIS, Jérôme GILLIARD

Smoke Without Fire. De la réduction des risques à l amélioration des chances Anne-Cécile RAHIS, Jérôme GILLIARD Smoke Without Fire De la réduction des risques à l amélioration des chances Anne-Cécile RAHIS, Jérôme GILLIARD 10/07/2013 CIGARETTE ELECTRONIQUE L OUTIL CARACTÉRISTIQUES DIFFÉRENTS MODÈLES LES ENJEUX ET

Plus en détail

Décodage des objectifs fixés à nos VP (Vaporisateurs Personnels) et aux e-liquides par le projet de Directive sur les Produits du Tabac :

Décodage des objectifs fixés à nos VP (Vaporisateurs Personnels) et aux e-liquides par le projet de Directive sur les Produits du Tabac : Décodage des objectifs fixés à nos VP (Vaporisateurs Personnels) et aux e-liquides par le projet de Directive sur les Produits du Tabac : Préambules : tels que sont rédigés les textes de l'article 18 de

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

LES MEDICAMENTS D AIDE à L ARRET du TABAC

LES MEDICAMENTS D AIDE à L ARRET du TABAC LES MEDICAMENTS D AIDE à L ARRET du TABAC Docteur Corinne VANNIMENUS Hôpital CALMETTE CHRU -LILLE Nicojeunes : base de données sur le tabac pour les formateurs Dépendance 1 1 BDN2003-16DEP-001 Nicotine

Plus en détail

INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY

INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY INFORMATION SHEET ABOUT MEETING/CONTACTS WITH THE TOBACCO INDUSTRY Date Time and duration Place Participants in the meeting : 26/09/2013 At 11am, for 40 minutes Over the phone Representative of the e-cig

Plus en détail

La cigarette électronique, aide véritable au sevrage tabagique ou miroir aux alouettes? Elisabeth Quoix

La cigarette électronique, aide véritable au sevrage tabagique ou miroir aux alouettes? Elisabeth Quoix La cigarette électronique, aide véritable au sevrage tabagique ou miroir aux alouettes? Elisabeth Quoix Un peu d historiqued Le premier dispositif électronique remonte à 1965 par Herbert A. Gilbert Premier

Plus en détail

la cigarette électronique, une solution radicale contre le tabac?

la cigarette électronique, une solution radicale contre le tabac? La cigarette électronique : faut-il l interdire? la cigarette électronique, une solution radicale contre le tabac? Bertrand Dautzenberg, Pneumologue Université Pierre et Marie Curie (UPMC) GH Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Chicha, agréable à fumer

Chicha, agréable à fumer Chicha, agréable à fumer Savoir Bon à savoir L utilisation de la chicha s est considérablement développée en France ces dernières années. Les bars à chicha fleurissent dans nos villes, et de plus en plus

Plus en détail

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Aurélie Lermenier Mai 2014 Enquête ETINCEL-OFDT : premiers éléments sur l usage de la cigarette électronique en France w w w. o

Plus en détail

Pensez à l environnement, n imprimez cette notice qu en cas de nécessité.

Pensez à l environnement, n imprimez cette notice qu en cas de nécessité. Pensez à l environnement, n imprimez cette notice qu en cas de nécessité. Certifications : Les produits Smoke-Care, e-cigarettes, consommables et accessoires, sont certifiés CE, ROHS et/ou SGS et fabriqués

Plus en détail

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 1

Plus en détail

La cigarette électronique

La cigarette électronique Journée des internes Paris 2015 La cigarette électronique.pour quitter le tabac Pr. B. Dautzenberg, Pneumologue à la Pitié-Salpêtrière Président de la commission AFNOR e-cigarette qui rassemble tous les

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

Les médicaments du sevrage tabagique

Les médicaments du sevrage tabagique Les médicaments du sevrage tabagique La place du médecin généraliste Elle est primordiale. Il est la première ligne de défense. La tabacologie ne peut se passer de lui. Elle n en constitue que la seconde

Plus en détail

E-CIGARETTE ET GROSSESSE

E-CIGARETTE ET GROSSESSE UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LILLE FACULTE DE MEDECINE ET DE MAÏEUTIQUE FILIERE MAÏEUTIQUE E-CIGARETTE ET GROSSESSE Etude multicentrique prospective menée dans différentes maternités du réseau Ombrel Mémoire

Plus en détail

Tabac oral et Snus: Doit-on encourager leur consommation?

Tabac oral et Snus: Doit-on encourager leur consommation? Tabac oral et Snus: Doit-on encourager leur consommation? J-P. Humair Dpt. de Médecine Communautaire et 1er Recours Hôpitaux Universitaires de Genève Genève Plan Qu est-ce que le tabac oral/snus et que

Plus en détail

GROS PLAN SUR LE SEVRAGE TABAGIQUE

GROS PLAN SUR LE SEVRAGE TABAGIQUE GROS PLAN SUR LE SEVRAGE TABAGIQUE DÉSIR DES FUMEURS ET Les faits : SEVRAGE 20 à 30 % veulent continuer à fumer 70 à 80 % veulent changer : 56 % réduire leur consommation 28 % arrêter 14 % changer de cigarettes

Plus en détail

La Chronique du Dr Mesny

La Chronique du Dr Mesny n 19 La Chronique du Dr Mesny LE BULLE TIN SANTÉ DE L ASSOCIATION DNF Sommaire La cigarette électronique estelle un danger? Qui sont les consommateurs? Y a-t-il un risque de dépendance? La cigarette électronique,

Plus en détail

Dans le sevrage tabagique, quelle place occupe la cigarette-électronique pendant la grossesse et le post-partum en 2014?

Dans le sevrage tabagique, quelle place occupe la cigarette-électronique pendant la grossesse et le post-partum en 2014? Dans le sevrage tabagique, quelle place occupe la cigarette-électronique pendant la grossesse et le post-partum en 2014? Sujet de Mémoire au DIU de tabacologie et aide au sevrage tabagique, Lyon octobre

Plus en détail

Dossier de presse. «La cigarette électronique est l'un des principaux progrès en terme sanitaire du début du XXI ème siècle» * www.clopinette.

Dossier de presse. «La cigarette électronique est l'un des principaux progrès en terme sanitaire du début du XXI ème siècle» * www.clopinette. www.clopinette.fr Dossier de presse Septembre 2013 «La cigarette électronique est l'un des principaux progrès en terme sanitaire du début du XXI ème siècle» * * Propos de Dominique DUPAGNE Médecin généraliste,

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients Équipe de la Recherche et de l analyse économique de BDC Juillet 213 DANS CE RAPPORT Le présent rapport est fondé sur une analyse statistique réalisée par Statistique Canada visant à évaluer l incidence

Plus en détail

N 73 ADDICTION AU TABAC

N 73 ADDICTION AU TABAC N 73 ADDICTION AU TABAC 1. Combien y a-t-il de fumeurs en France? (QRU) a. 20 millions de personnes b. 15 millions de personnes c. 10 millions de personnes d. 5 millions de personnes e. 7 millions de personnes

Plus en détail

Rapport et avis d experts sur l e-cigarette

Rapport et avis d experts sur l e-cigarette Rapport et avis d experts sur l e-cigarette Bertrand Dautzenberg Agnès Delrieu Antoine Deutsch Béatrice Le Maître Gérard Mathern Cornel Radu-Loghin Anne-Audrey Schmitt Daniel Thomas Michel Underner + JFEtter

Plus en détail

Nicotine dans la cigarette électronique: le rôle de la pharmacocinétique

Nicotine dans la cigarette électronique: le rôle de la pharmacocinétique Nicotine dans la cigarette électronique: le rôle de la pharmacocinétique SFT Toulouse 6 novembre 2015 Ivan Berlin Hôpital Pitié-Salpêtrière Université P. & M. Curie, Faculté de médecine - INSERM 1178,

Plus en détail

USAGE DE LA CIGARETTE ELECTRONIQUE PENDANT LA GROSSESSE

USAGE DE LA CIGARETTE ELECTRONIQUE PENDANT LA GROSSESSE USAGE DE LA CIGARETTE ELECTRONIQUE PENDANT LA GROSSESSE Quelle est la posture du tabacologue? Conflits d intérêts Je déclare n avoir aucun conflit d intérêts avec l industrie et le commerce des cigarettes

Plus en détail

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON Séquence 2 : la polyconsommation. Objectif général de la séquence : être capable d adopter une attitude critique vis-à-vis des conduites addictives. NOM : Classe : Prénom : Date : DEVOIR MAISON NOTE :

Plus en détail

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud,

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud, Les idées reçues ADIJA oct 2012 Dr C Renaud, La pollution de l air est plus mauvaise pour la santé que la fumée de tabac! VRAI - FAUX FAUX La fumée est le champion des polluants, avant les moisissures

Plus en détail

Dossier de presse. Décembre 2012. Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com

Dossier de presse. Décembre 2012. Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com Dossier de presse Décembre 2012 Service de presse: de cause à effet - Caroline Dffaud 01 75 43 88 56 caroline@decauseaeffet.com La cigarette électronique (ou e-cigarette) est un système capable de générer

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

Sources : Pr B. Dautzenberg

Sources : Pr B. Dautzenberg LA TABAGISME PASSIF «Second hand tobacco» Sources : Pr B. Dautzenberg Définitions «Inhalation involontaire par un sujet nonfumeur de la fumée dégagée dans son voisinage par un ou plusieurs fumeurs» (Pr

Plus en détail

MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE

MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines de système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières(rh4) Personne

Plus en détail

Guide pratique de la cigarette électronique

Guide pratique de la cigarette électronique Guide pratique de la cigarette électronique Qu'est-ce qu'une cigarette électronique? La cigarette électronique ou vaporisateur personnel ou encore e-cig est une nouvelle technologie qui ressemble à une

Plus en détail

Un effet commercial Une réponse à une demande forte Des tentatives de «médicalisation» du produit

Un effet commercial Une réponse à une demande forte Des tentatives de «médicalisation» du produit LA CIGARETTE ELECTRONIQUE ou e-cigarette Description Toxicité Recommandations Un «buzz» spectaculaire Un effet commercial Une réponse à une demande forte Des tentatives de «médicalisation» du produit Un

Plus en détail

La vente en ligne des produits et services présentés dans le site est réservée aux acheteurs qui résident en : France

La vente en ligne des produits et services présentés dans le site est réservée aux acheteurs qui résident en : France Conditions générales de ventes Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par La SASU LIBERTY VAP, représenté par M. LEFEBVRE Philippe dont le siège social est situé au 37 boulevard de

Plus en détail

Prévention du tabagisme en milieu sportif

Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention des dépendances en milieu sportif 30 mai 2015, Lausanne Claudia Véron Chargée de projet CIPRET-Vaud Un programme des Quelle est la consommation de tabac

Plus en détail

La cigarette électronique: La solution? Dr Agnès Delrieu Médecin tabacologue Chargée de mission à l OFT

La cigarette électronique: La solution? Dr Agnès Delrieu Médecin tabacologue Chargée de mission à l OFT + La cigarette électronique: La solution? Dr Agnès Delrieu Médecin tabacologue Chargée de mission à l OFT + Les tentatives de l industrie du tabac pour créer une cigarette moins toxique! 1965 1988 1994

Plus en détail

Substitution en nicotine: Combinaisons

Substitution en nicotine: Combinaisons Patch 24h ou 16h: Substitution en nicotine: Combinaisons Traitement de fond avec patch quotidien + Gomme ou comprimé ou inhalateur: A la demande si symptômes de manque ou situation à risque Dosage plus

Plus en détail

LA REDUCTION DES RISQUES LIES AU TABAGISME Mythe ou réalité? Diminution importante des ventes de cigarettes et de la prévalence du tabagisme Mais une diminution qui se ralentit en 2004 LA REDUCTION DES

Plus en détail

Ce document se réfère au point 4.4.2 de l'ordre du jour provisoire

Ce document se réfère au point 4.4.2 de l'ordre du jour provisoire Ce document se réfère au point 4.4.2 de l'ordre du jour provisoire Sixième session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre de l'oms pour la lutte antitabac, du 13 au 18 octobre 2014, Moscou,

Plus en détail

ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE

ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE ARRÊTER DE FUMER POUR COMPRENDRE Sommaire Pourquoi arrêter de fumer? 4 Comment arrêter de fumer? 14 J arrête de fumer parce que je veux un enfant 20 J arrête de fumer sans grossir et sans stress 24 À qui

Plus en détail

«Action 5+1» Programme d aide à l arrêt du tabac

«Action 5+1» Programme d aide à l arrêt du tabac Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Public de jeunes fumeurs (15-25 ans) ayant un désir d arrêt. Durée : 10 à 2 h en fonction des activités «Action 5+1» Programme d aide à l arrêt du tabac

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

Comment aborder la question du tabagisme en appui du jeu «Parcours sans T»: EXPERIENCES DE TERRAIN

Comment aborder la question du tabagisme en appui du jeu «Parcours sans T»: EXPERIENCES DE TERRAIN Comment aborder la question du tabagisme en appui du jeu «Parcours sans T»: EXPERIENCES DE TERRAIN Bonjour Vous êtes? Enchanté Objectifs de l atelier Partage des pratiques pour un sentiment d auto-efficacité

Plus en détail

Votre patient fume? Marie-Christine Servais Infirmière clinicienne tabacologue

Votre patient fume? Marie-Christine Servais Infirmière clinicienne tabacologue Votre patient fume? Marie-Christine Servais Infirmière clinicienne tabacologue Sommaire Le cycle du fumeur La dépendance Aides au sevrage Rôle du soignant Hôpital sans tabac Conclusions Marie-Christine

Plus en détail

Mesure de la température maximale de chauffe d un e-liquide dans la mèche à proximité de la résistance en fonction des conditions d acquisition

Mesure de la température maximale de chauffe d un e-liquide dans la mèche à proximité de la résistance en fonction des conditions d acquisition Mesure de la température maximale de chauffe d un e-liquide dans la mèche à proximité de la résistance en fonction des conditions d acquisition Expérimentateur : Jérémy Sorin Date : 14/11/2014 Responsable

Plus en détail

Protocole PeC Femmes Fumeuses. Etats des lieux des connaissances. des PS

Protocole PeC Femmes Fumeuses. Etats des lieux des connaissances. des PS 09/10/2015 3 Echographies 8 Cours de Préparation 1 Visite PA Maternité 7 Consultations Prénatales etc 1 Tabac et Grossesse Législation et recommandations Recommandations de L HAS L utilisation des marqueurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - ARRÊT DU TABAC. L innovation digitale. qui optimise les chances. d arrêter de fumer

DOSSIER DE PRESSE - ARRÊT DU TABAC. L innovation digitale. qui optimise les chances. d arrêter de fumer DOSSIER DE PRESSE - ARRÊT DU TABAC L innovation digitale qui optimise les chances d arrêter de fumer DISPONIBLE DÈS LE 26 MAI 2015 DISPONIBLE DÈS LE 26 MAI 2015 Un programme Scientifique Facile d utilisation

Plus en détail

Item 73 Addiction au tabac

Item 73 Addiction au tabac Objectifs d enseignement tels que définis dans le programme de l ECN : Repérer, diagnostiquer, évaluer le retentissement d une addiction au tabac Indications et principes du sevrage thérapeutique Argumenter

Plus en détail

l assurance vie entière

l assurance vie entière Solutions de protection Votre guide sur l assurance vie entière de la Standard Life Vers une meilleure retraite Accroître. Protéger. Apprécier. Léguer. Bonjour. La vie offre peu de garanties; comment donc

Plus en détail

Une gestuelle préservée Des sensations retrouvées Des économies réalisées

Une gestuelle préservée Des sensations retrouvées Des économies réalisées Une gestuelle préservée Des sensations retrouvées Des économies réalisées Bienvenue chez VAPWAY! Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs modèles de cigarettes électroniques du marché et des E- liquides

Plus en détail

N 3636 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 3636 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 22 février 2007 N 3636 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 30 janvier 2007. PROPOSITION

Plus en détail

La fumée du tabac tue Protégez-vous!

La fumée du tabac tue Protégez-vous! La fumée du tabac tue Protégez-vous! Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie Mai 2011 Le tabac tue plus de 5 millions de personnes par an. Le tabac est la deuxième cause de décès évitable dans

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS (juillet 2014) La cigarette électronique

DOSSIER DU MOIS (juillet 2014) La cigarette électronique DOSSIER DU MOIS (juillet 2014) La cigarette électronique La cigarette électronique, nouveau mode de consommation de substances à inhaler pouvant contenir de la nicotine, connaît un engouement en France.

Plus en détail

PRÉFET DE LA MAYENNE. La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP)

PRÉFET DE LA MAYENNE. La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP) PRÉFET DE LA MAYENNE Direction départementale des Territoires Dossier de presse 8 juillet 2014 La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP) I -

Plus en détail

Composition du produit. Introduction

Composition du produit. Introduction Introduction Composition du produit Félicitations! Vous avez choisi de changer pour un style de vie plus sain. Cette nouvelle résolution permettra à vos proches et à vous-même de vivre dans un environnement

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Nicotine

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Nicotine NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Nicorette Inhaler 10 mg, liquide pour inhalation par vapeur Nicotine Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

CONSEIL D ÉTAT Section sociale EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS N 387.797 Mme GROSSET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU JEUDI 17 OCTOBRE 2013 Rapporteur

CONSEIL D ÉTAT Section sociale EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS N 387.797 Mme GROSSET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU JEUDI 17 OCTOBRE 2013 Rapporteur CONSEIL D ÉTAT Section sociale EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS N 387.797 Mme GROSSET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU JEUDI 17 OCTOBRE 2013 Rapporteur DEMANDE D AVIS relative à l interdiction de l utilisation

Plus en détail

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Mais pourquoi tous ces gens fument ils? Pourquoi n arrêtent ils pas tout simplement de fumer? Qu est il caché dans la cigarette? Mystère! La cigarette est

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION LE COFFRET SANS COMPLEXE

MANUEL D UTILISATION LE COFFRET SANS COMPLEXE MANUEL D UTILISATION LE COFFRET SANS COMPLEXE 1 SOMMAIRE I. CONTENU DE VOTRE COFFRET SANS COMPLEXE... 2 II. PRESENTATION... 3 III. ASSEMBLAGE DE VOTRE CIGARETTE ELECTRONIQUE... 3 IV. REMPLIR LE RESERVOIR

Plus en détail

Conduites addictives : description et regards croisés

Conduites addictives : description et regards croisés ( santé jeunes Enquête réalisée dans le département de l (France) et la province du (Belgique) en 23-24 Conduites addictives : description et regards croisés Le tabac, l alcool et les drogues illicites

Plus en détail

Tabac et VIH : 40 >> Dossier Tabac. descendre au bon arrêt, partie 2. Blanc

Tabac et VIH : 40 >> Dossier Tabac. descendre au bon arrêt, partie 2. Blanc 40 >> Dossier Tabac REMAIDES #88 Dominique Blanc Tabac et VIH : descendre au bon arrêt, partie 2 Le sevrage tabagique doit faire partie intégrante de la prise en charge d une personne séropositive Arrêter

Plus en détail

Point presse du 4 février 2015. Les Français et la cigarette électronique

Point presse du 4 février 2015. Les Français et la cigarette électronique Point presse du 4 février 2015 Les Français et la cigarette électronique Fontem Ventures - Qui sommes nous? Basé à Amsterdam, Filiale indépendante d Imperial Tobacco Group dédiée aux produits sans tabac

Plus en détail

www.franchise-point-smoke.com

www.franchise-point-smoke.com www.franchise-point-smoke.com 1 04 E-CIGARETTE POINT SMOKE 06 QUI SOMMES-NOUS? 08 OUVRIR UN POINT SMOKE 10 VOTRE BOUTIQUE 3 4 E-CIGARETTE POINT SMOKE 10 millions de vapoteurs en europe Une cigarette électronique

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

BTS ÉCONOMIE SOCIALE FAMILIALE CONSEIL ET EXPERTISE TECHNOLOGIQUES - U2

BTS ÉCONOMIE SOCIALE FAMILIALE CONSEIL ET EXPERTISE TECHNOLOGIQUES - U2 BTS ÉCONOMIE SOCIALE FAMILIALE CONSEIL ET EXPERTISE TECHNOLOGIQUES - U2 SESSION 2015 Durée : 4H00 Coefficient : 6 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 Ce document se veut une analyse succincte des indicateurs se rapportant à

Plus en détail

IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC

IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC IMPACT PSYCHOLOGIQUE DU TABAC Mme ZERTAL CHERIFA Mme DJENNA. D Mr KAABOUCHE. A Bureau d Accueil, Orientation et Activités Socio-thérapeutiques Unité d Aide Psychologique CHU BENBADIS DE CONSTANTINE I)

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MLD/2012-152

Décision du Défenseur des droits n MLD/2012-152 Paris, le Décision du Défenseur des droits n MLD/2012-152 Le Défenseur des droits, Vu la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits

Plus en détail

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Se libérer de son tabagisme? Plus de 2.400.000 personnes ont déjà réussi à arrêter... Pourquoi

Plus en détail

Amalgame mercure 1. GÉNÉRALITÉS... 2

Amalgame mercure 1. GÉNÉRALITÉS... 2 Conseils prévention Santé au travail Crée le 25/07/2011 par VK Mise à jour 08/09/2011 par VK Amalgame mercure 1. GÉNÉRALITÉS... 2 2. PRÉVENTION... 2 2.1. CONCEPTION DES LOCAUX... 2 2.2. ENTRETIEN DES LOCAUX...

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT L USAGE DU TABAC ET DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

POLITIQUE CONCERNANT L USAGE DU TABAC ET DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE POLITIQUE CONCERNANT L USAGE DU TABAC ET DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE 13 AVRIL 2016 2 Table des matières INTRODUCTION... 3 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS... 3 3. CHAMP D APPLICATION... 4 3.1 PERSONNES VISÉES...

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Géomatique et environnement de l Université Paris 1 - Panthéon- Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier. Impact sur la motivation au changement de comportement

Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier. Impact sur la motivation au changement de comportement Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier Impact sur la motivation au changement de comportement Présentation de la structure Service d addictologie/hôpital René Muret(GHU

Plus en détail

LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE

LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE SE LIBERER DU TABAC: LES DIFFICULTES LES CLES DE LA REUSSITE Cette importante décision, vous l'avez pourtant prise et votre objectif est cette fois de réussir. Mais savezvous vraiment pourquoi il est si

Plus en détail

Ordonnance collective pour initier la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN)

Ordonnance collective pour initier la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) Direction de santé publique Ordonnance collective pour initier la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) Référence à un protocole : Oui Non Date d entrée en vigueur : 18 décembre 2014 MAJ : 11 juin

Plus en détail

Facteurs de risques cardiovasculaires: TABAGISME

Facteurs de risques cardiovasculaires: TABAGISME Facteurs de risques cardiovasculaires: TABAGISME J-P. Humair Hôpitaux Universitaires de Genève 14 ème Journée de la Fondation Romande pour la Recherche sur le Diabète 31 octobre 2009 Tabagisme: Quels risques?

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Agence Weber Shandwick : Lise Ardhuin Tel : 01 47 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 CONTACTS

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

Sevrage Tabac Cas Clinique

Sevrage Tabac Cas Clinique Dr A Stoebner-Delbarre Epidaure Dr X Quantin CHU Montpellier 15 10 2009 Sevrage Tabac Cas Clinique Mademoiselle E., 26 ans sans emploi pour le moment, conjoint au chômage fume 15 à 20 cigarettes roulées

Plus en détail

Même si vous fumez depuis longtemps, il est toujours avantageux d arrêter de fumer.

Même si vous fumez depuis longtemps, il est toujours avantageux d arrêter de fumer. Cesser de fumer est le meilleur cadeau que vous puissiez vous offrir pour améliorer votre santé Les bénéfices débutent immédiatement après... 20 minutes Le pouls et la tension artérielle redeviennent normaux...

Plus en détail

TRAITEMENTS DU SEVRAGE TABAGIQUE

TRAITEMENTS DU SEVRAGE TABAGIQUE TRAITEMENTS DU SEVRAGE TABAGIQUE Docteur Annick LANTEAUME-VAILLANT Addictologue et Tabacologue Praticien hospitalier attaché Assistance publique des Hôpitaux de Marseille Mars 2009 QuickTimeª et un džcompresseur

Plus en détail

Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts

Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts Arrêté du 15/09/09 relatif à l entretien annuel des chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts (JORF n 253 du 31 octobre 2009) NOR : DEVE0918467A Vus Le ministre d Etat,

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG Année 2014 THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE ETUDE DU PROFIL DES UTILISATEURS D'INHALATEURS ELECTRONIQUES DE NICOTINE

Plus en détail

Procédure: L acces aux espaces confines

Procédure: L acces aux espaces confines Table des matières 1 Objectif...1 2 Champ d application...1 3 Définitions...1 4 Flowchart...1 5 Procére...1 5.1 Méthode...1 5.2 Mesures de gaz...2 5.3 Surveillance au trou d homme...3 5.4 Le soudage, le

Plus en détail