Les Millénial ont la parole. Résultats de l étude Accenture sur la haute performance informatique en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Millénial ont la parole. Résultats de l étude Accenture sur la haute performance informatique en France"

Transcription

1 Les Millénial ont la parole Résultats de l étude Accenture sur la haute performance informatique en France

2 Synthèse Synthèse... 3 À propos de l étude... 4 Conséquences pour les DSI... 11

3 Synthèse La jeune génération d aujourd hui est facilement identifiable : dans le métro, en classe, à la maison, au café Où qu ils soient, les jeunes écoutent de la musique sur leur lecteur MP3, tout en envoyant des SMS à leurs amis et en regardant des vidéos diffusées par YouTube sur leur ordinateur portable. Les générations plus âgées ont du mal à admettre que les jeunes puissent faire si facilement plusieurs choses à la fois. Mais ils n ont pas d autre choix que d essayer de les comprendre. Il est essentiel de cerner les motivations de ceux que l on a baptisé les «Millénial». Pourquoi? Tout simplement parce qu ils font leurs premiers pas dans la vie active en ce début de millénaire sans accepter pour autant les perpétuer traditions instaurées par leurs aînés. En fait, les jeunes de la génération Y qui ont aujourd hui entre 15 et 30 ans commencent déjà à «bousculer» le marché du travail. Et ce vent de nouveauté est lourd de conséquences pour les chefs d entreprises en France comme dans le monde entier. Il apparaît ainsi, selon une nouvelle étude Accenture, que les dirigeants doivent radicalement modifier leur approche de la sécurité de l information et, plus globalement, de la communication entre les hommes. L enthousiasme avec lequel les Millénial adoptent les toutes dernières technologies les distingue des actifs plus âgés. Ces jeunes trouvent tout naturel d effectuer simultanément plusieurs tâches. Les progrès réalisés dans les domaines de l électronique grand public et des applications de réseaux sociaux leur permettant de rester littéralement «connectés» à tout moment. Les écoliers, les étudiants et les jeunes actifs estiment ainsi normal de pouvoir communiquer en tout lieu et en tout temps, via leur téléphonie mobile de préférence. À mesure qu ils transposent leurs attentes sur le marché du travail, les Millénial remettent en cause les règles informatiques établies de longue date. 3

4 À propos de l étude Accenture a récemment enquêté auprès de 581 jeunes consommateurs français. Ce afin de comprendre l impact que pourrait avoir la culture du tout technologique de la génération Y sur les décisions informatiques futures. Tous scolarisés, actifs ou jeunes diplômés au moment de l enquête, les sondés se répartissent en trois groupes : les ans («Millénial les plus jeunes»), les ans («Millénial d âge intermédiaire») et les ans («Millénial les plus âgés»). Tous les participants âgés de 14 à 17 ans avaient au moins un niveau BEPC. Tous ceux âgés de 18 à 27 ans un niveau baccalauréat. Ils représentent un échantillon aléatoire de la sous catégorie visée, sans prétendre donner une image globale des consommateurs en France. L enquête en ligne d avril 2009 qui fait suite à Accenture a constaté, parmi les participants à l enquête, une hausse de la demande d équipements de pointe à des fins de communication entre collègues, pairs, amis et proches dans l enceinte comme à l extérieur du bureau ou de la classe. L enquête fait par ailleurs apparaître un gros décalage entre la nature des technologies mises à la disposition des collaborateurs par l entreprise et l usage professionnel que les jeunes actifs entendent faire de ces technologies. une étude de juin 2008 menée auprès de 400 jeunes aux États-Unis, s inscrit dans un programme plus vaste de recherche d Accenture visant à repérer et comprendre les leviers et les entraves à la haute performance dans le secteur informatique (voir annexe 1). Pour plus d informations, contacter Gwen Harrigan à l adresse Lycéens à temps plein Étudiants à temps plein ou partiel Diplômés travaillant à temps plein ou partiel Jeunes diplômés sans emploi Lycéens à temps plein Étudiants à temps plein ou partiel Diplômés travaillant à temps plein ou partiel Jeunes diplômés sans emploi Les dirigeants informatiques les plus avisés ne manqueront pas de prêter une attention toute particulière aux résultats de cette étude. Alors que la génération Y commence à asseoir son influence dans l entreprise, les DSI et leurs principaux responsables doivent commencer à repenser leurs principes et leurs procédures afin d intégrer les nouvelles exigences technologiques de leurs jeunes recrues. Et le tout sans mettre l entreprise en danger. L étude fournit à cet égard d intéressantes constatations et évalue l impact probable de ces nouvelles tendances sur les directions informatiques. Annexe 1 : Méthodologie et Exhibit 8 organisation - Research methodology de l étude and structure Nombre de sondés : % 19% % 19% % Nombre de sondés : % N=581 27% 14% Nombre de sondés : % Nombre de sondés : % 27% 14% «Merci, chef, mais 25% je préfère utiliser mes propres outils.» 34% La plupart des jeunes français interrogés souhaitent être libres d utiliser leurs propres outils technologiques et équipements mobiles plutôt que ceux fournis par leur employeur. Si seulement 8 % des ans actifs aujourd hui sont autorisés à choisir leur ordinateur au travail, 19 % d entre eux estiment qu ils devraient l être (voir annexe 2). Et nombreux sont ceux à penser qu ils devraient pouvoir accéder à leurs applications préférées au bureau. Aux États-Unis, ce sentiment est encore plus marqué : non moins de 35 % des Millénial actifs outre-atlantique estiment qu ils devraient pouvoir se procurer les outils dont ils estiment avoir besoin pour faire correctement leur travail.millénial remettent en cause les règles informatiques établies de longue date N=581 4

5 Annexe 2 : Les jeunes actifs français souhaitent pouvoir davantage choisir leurs outils technologiques professionnels Les Millénial souhaitent pouvoir choisir librement leurs outils technologiques Les jeunes actifs français souhaitent que leur entreprise réponde à leurs attentes en matière d outils technologiques, de technologies mobiles en particulier. Parmi les jeunes Millénial scolarisés en revanche, deux sur dix souhaitent pouvoir choisir plus librement leurs applications, ordinateurs et réseaux sociaux sans être limités par ceux fournis par l employeur. Environnement de travail réel, souhaité et idéal Millénial d âge intermédiaire (18-22 ans) Souhaité = étudiants ans Réel et Idéal = actifs 18-22ans Équipements de l entreprise (ordinateurs) Souhaité Réel Idéal 17% 23% 24% 14% 22% 51% 16% 20% 5% 8% 40% 13% 13% 15% 19% Équipements personnels (ordinateurs) Mobiles fournis par l employeur Souhaité Réel Idéa 18% 16% 27% 12% 27% 23% 11% 20% 14% 32% 49% 10% 12% 16% 13% Mobiles personnels Applications de l entreprise Souhaité Réel Idéa 19% 18% 32% 13% 18% 55% 14% 21% 6% 4% 38% 10% 19% 13% 20% Applications choisies librement Réseaux sociaux de l entreprise Souhaité Réel Idéa Pas du tout 25% 21% 30% 15% 9% 57% 15% 12% 6% 10% Réseaux sociaux choisis librement 33% 11% 24% 13% 19% Choix personnel 1 5 1= Choix de l entreprise = Entièrement d accord Base (ensemble des sondés) = 359 Annexe 3 : Les outils fournis par les entreprises ne répondent pas aux attentes des Millénial Les Millénial souhaitent pouvoir choisir librement leurs outils technologiques Dans presque toutes les catégories considérées, à l exception des systèmes plus traditionnels comme le courrier électronique ou la messagerie instantanée, 8 à 41 % des sondés déclarent que les outils technologiques fournis par leur employeur ne répondent pas à leurs attentes. Parmi les outils de communication ci-après, quels sont ceux que vous utilisez dans le cadre de votre activité professionnelle, mais qui ne sont pas fournis par votre direction informatique ou qui le sont mais ne répondent pas à vos attentes? Communautés virtuelles Messagerie instantanée Sites de réseaux sociaux Blogs, vlogs, twitter Téléphones mobiles, blackberry Technologies Open Source Applications en ligne VOIP Flux RSS Wikis d entreprise Courrier électronique Internet Outils collaboratifs en ligne 50% 23% 27% 49% 11% 40% 47% 16% 37% 46% 18%18% 36% 43% 28% 28% 36% 19% 45% 34% 22% 44% 33% 41% 26% 31% 21% 48% 28% 31% 41% 27% 8% 65% 24% 13% 63% 14% 31% 54% 99 Utilisé, avec support de la direction informatique, et conforme aux attentes Utilisé, avec support de la direction informatique, mais non conforme aux attentes Utilisé, mais sans le support de la direction informatique Base (sondés actifs) = 159 5

6 «C est bon, merci Je vais télécharger le logiciel.» Les parents savent déjà pour la plupart que les adolescents téléchargent gratuitement les applications de leur choix sur Internet. Et lesdits adolescents importent ces comportements dans le monde du travail. Selon l étude, les Millénial qui travaillent en France déclarent se procurer régulièrement des technologies auprès des communautés Open Source ainsi que des fournisseurs de mashups et de widgets. Ainsi, 52 % d entre eux indiquent s être procuré ou avoir téléchargé sur des sites Web publics gratuits des logiciels en ligne qui n étaient pas disponibles dans leur entreprise ou qui, lorsqu ils l étaient, ne répondaient pas à leurs attentes (voir annexe 4). Aux États-Unis, les chiffres relatifs aux accès/téléchargements tolérés sur le lieu de travail sont légèrement différents, mais la constatation reste la même : les jeunes n attendent pas que leur employeur leur fournisse les technologies qu ils souhaitent utiliser. «Les règles de sécurité? Quelles règles de sécurité?» Le comportement de la génération Y est étroitement lié à un autre phénomène, encore plus inquiétant pour les dirigeants français, mis en évidence par l étude : plus de la moitié des jeunes travailleurs français n ont pas connaissance des règles de leur entreprise en matière de publication d informations sensibles sur le Web public, ou ne les appliquent pas. Cette constatation est particulièrement préoccupante pour ce qui est de la sécurité des données. Seul un quart des sondés en France affirment que leur employeur a édicté des règles précises sur ce thème qu il s agisse d informations sur l activité ou sur les clients de l entreprise. Ils sont 6 % à affirmer que la politique définie par leur entreprise en la matière est trop compliquée à comprendre, et 4 % à déclarer qu ils n hésiteraient pas à divulguer de telles informations sur des sites publics tout au moins dans le cadre des échanges avec leurs collègues sans se préoccuper des éventuelles règles applicables (voir annexe 5). On peut donc dire pour conclure, que les jeunes Français connaissent aussi peu les règles de sécurité des données fixées par leur entreprise que leurs homologues américains et s en soucient aussi peu. Annexe 4 : Les Millénial français n attendent pas que la DSI leur fournisse les logiciels dont ils ont besoin Les Millénial jugent inutile d obtenir le feu vert de leur entreprise Les Millénial pallient les carences technologiques de l entreprise en utilisant ou en téléchargeant les logiciels disponibles gratuitement sur les sites Web publics. Que faites-vous lorsque les outils que vous souhaitez utiliser ne sont par fournis par votre entreprise, ou qu ils le sont mais ne répondent pas à vos attentes? Applications en ligne Internet 15% 85% 52% 33% 16% 38% 46% Technologies Open Source Courrier électronique Sites de réseaux sociaux 17% 10% 10% 35% 48% 41% 49% 40% 50% Messagerie instantanée 4% 45% 51% J utilise mes propres outils technologiques J utilise/ télécharge les applications disponibles gratuitement sur les sites Web publics J achète moi-même les outils que je souhaite utiliser à des fins professionnelles Base (sondés actifs) = 11 à 32, seulement ceux qui utilisent des technologies 6

7 Aux États-Unis, les chiffres relatifs aux accès/téléchargements tolérés sur le lieu de travail sont légèrement différents, mais la constatation reste la même : les jeunes n attendent pas que leur employeur leur fournisse les technologies qu ils souhaitent utiliser. «Les règles de sécurité? Quelles règles de sécurité?» Le comportement de la génération Y est étroitement lié à un autre phénomène, encore plus inquiétant pour les dirigeants français, mis en évidence par l étude : plus de la moitié des jeunes travailleurs français n ont pas connaissance des règles de leur entreprise en matière de publication d informations sensibles sur le Web public, ou ne les appliquent pas. Cette constatation est particulièrement préoccupante pour ce qui est de la sécurité des données. Seul un quart des sondés en France affirment que leur employeur a édicté des règles précises sur ce thème qu il s agisse d informations sur l activité ou sur les clients de l entreprise. Ils sont 6 % à affirmer que la politique définie par leur entreprise en la matière est trop compliquée à comprendre, et 4 % à déclarer qu ils n hésiteraient pas à divulguer de telles informations sur des sites publics tout au moins dans le cadre des échanges avec leurs collègues sans se préoccuper des éventuelles règles applicables (voir annexe 5). On peut donc dire pour conclure, que les jeunes Français connaissent aussi peu les règles de sécurité des données fixées par leur entreprise que leurs homologues américains et s en soucient aussi peu. Annexe 5 : les Millénial ne connaissent pas les règles de sécurité informatique et ne s y intéressent pas Manque d informations en interne sur la politique de l entreprise Les sondés, à 65 %, méconnaissent ou ne respectent pas les règles de leur entreprise en matière de publication d informations sensibles sur le Web public. Votre entreprise a-t-elle mis en place des règles afin de restreindre la publication - sur des sites Web publics au-delà du pare-feu de l organisation - d informations relatives à son activité ou à ses clients? Mon entreprise a édicté des règles précises et claires afin de restreindre la publication d informations relatives à son activité ou à ses clients sur les sites publics Mon entreprise a édicté des règles, mais je les trouve trop complexes et incompréhensibles Mon entreprise a édicté des règles, mais je publie quand même sur des sites publics des informations relatives à l activité ou aux clients, lorsque je communique avec mes collègues Mon entreprise n a pas édicté de règles dans ce domaine 6% 4% 21% 25% Ne sais pas/ non applicable 45% Base (sondés actifs) = 159 7

8 Les employeurs français ne doivent pas chercher à savoir si c est par ignorance ou par volonté d indépendance que ces jeunes contournent les règles informatiques, mais plutôt à comprendre l impact de ces tendances, qui sont pratiquement les mêmes dans le monde entier. «Bien sûr, mes amis savent tout de moi.» Autre résultat déconcertant : le flux d informations circulant sur le lieu de travail. Plus d un quart (27 %) des jeunes actifs en France déclarent communiquer ouvertement en ligne sur leurs amis et sur eux-mêmes. Leurs homologues américains sont légèrement plus discrets, puisque 26 % d entre eux affirment parler volontiers d eux et de leurs amis sur les blogs et les sites de réseaux sociaux (voir annexe 6.). Annexe 6 : près d un Millénial sur trois s exprime ouvertement sur lui-même (et sur son travail) Le respect de la confidentialité ne semble plus d actualité Un tiers (27 %) des Millénial actifs s expriment ouvertement, en ligne, sur leurs amis et sur eux-mêmes. Utilisation de blogs et de réseaux sociaux s Moyenne Jeunes Millénial 15% 13% 35% 23% 14% 3.07 Millénial d âge intermédiaire (scolarisés) 24% 20% 35% 13% 8% 2.61 Millénial plus âgés (scolarisés) 24% 20% 29% 18% 9% 2.69 Millénial (actifs) 27% 20% 26% 16% 11% 2.64 Je ne divulgue jamais aucune information en ligne sur mes amis ou sur moi-même Je communique volontiers sur mes amis et de moi-même sur les blogs ou les réseaux sociaux Base (ensemble des sondés) = 581 8

9 On peut donc raisonnablement penser que les Millénial n hésiteront pas à partager des informations sensibles sur leur vie professionnelle non seulement sur leur activité mais également sur leurs relations avec leurs supérieurs, leurs collègues, ainsi que sur les clients et fournisseurs de l entreprise. «Ma mère communique par mail, mais pas moi!» L étude Accenture fait également apparaître un net recul, au travail, des outils traditionnels de communication comme le courrier électronique (voir annexe 7.). Parmi les actifs, les Millénial les plus âgés consacrent en moyenne 3,2 heures par semaine à la rédaction ou à la lecture de mails de nature professionnelle. Ceux d âge intermédiaire en revanche n y passent que 2,2 heures pas semaine. Il est intéressant de noter que les jeunes Français sont encore moins friands de courrier électronique que leurs collègues américains. Annexe 7 : les Millénial se détournent en masse du courrier électronique Le courrier électronique en perte de vitesse L envoi de SMS, les réseaux sociaux, la messagerie instantanée et, jusqu à un certain point, les blogs ou «Twitter», supplantent, chez les plus jeunes, la messagerie électronique en dehors de l école et du travail. Combien d heures par semaine consacrez-vous, pendant vos loisirs (en dehors de l école ou du bureau) à chacun des outils suivants? Nombre moyen d heures Messagerie électronique Internet SMS Réseaux sociaux La messagerie instantanée a supplanté le courrier électronique en tant qu outil de communication de prédilection des jeunes Millénial actifs Messagerie instantanée Communauté virtuelle Blogs ou Twitter Lecteurs audio portables 1.7 Millénial les plus jeunes Millénial d âge intermédiaire (scolarisés) Millénial plus âgés (scolarisés) Millénial d âge intermédiaire (actifs) Millénial plus âgés (actifs) 9

10 Les préférences des jeunes s orientent clairement vers les modes de communication tels que les chats en ligne, la messagerie instantanée, l envoi de SMS et les sites de réseaux sociaux. De part et d autre de l Atlantique, les jeunes employés souhaiteraient que leur entreprise leur propose des applications de réseaux sociaux. «Ma petite sœur utilise encore différemment les nouvelles technologies.» Les employeurs français doivent bien comprendre que le comportement des jeunes actifs à l égard des technologies ne fait qu annoncer les changements à venir. Il ressort clairement de l étude Accenture que les jeunes sur le point d entrer dans la vie active ou qui le seront dans quelques années prendront encore plus de liberté visà-vis des technologies que leurs aînés. Ci-après un rapide portrait des nouvelles recrues de demain : près d un quart (24 %) des Français âgés de 18 à 22 ans encore scolarisés pense que leur futur employeur leur fournira des outils de réseaux sociaux (voir annexe 2.). Les lycéens français, à 14 %, s attendent à pouvoir utiliser les systèmes de chat en ligne et de messagerie instantanée pour pouvoir communiquer sur le lieu de travail. Et les plus jeunes Millénial (âgés aujourd hui de 14 à 17 ans) déclarent, dans l Hexagone comme aux États- Unis, ne consacrer que quelques minutes par semaine au courrier électronique traditionnel, soit beaucoup moins que les Millénial les plus âgés déjà entrés sur le marché du travail (voir annexe 7.). Les responsables en charge du recrutement noteront que les jeunes Français ont l intention de tenir compte, lorsque le temps sera venu de chercher un emploi, des technologies offertes par les entreprises (voir annexe 8.). Ainsi, près d un quart (24 %) des jeunes âgés de 18 à 22 ans encore scolarisés indique que la présence de technologies dernier cri constitue un important critère au moment de choisir un employeur. Quoique moins importante dans la conjoncture actuelle, cette question deviendra cruciale lorsque, avec la reprise économique, la «guerre des talents» battra de nouveau son plein. Annexe 8 : les Millénial sont nombreux à considérer l offre de technologies de pointe comme un important critère pour choisir un employeur Les plus jeunes actifs mettent l accent sur les technologies de pointe Si, au total, un Millénial sur trois seulement considèrent les technologies de pointe comme un critère essentiel dans le choix de l employeur, ils leur accordent plus d importance lorsqu ils quittent l école et entrent dans la vie active. Total 11% 23% 40% 13% 13% 26% Millénial les plus jeunes 10% 28% 47% 12% 3% Millénial d âge intermédiaire (scolarisés) 9% 19% 35% 17% 15% Millénial d âge intermédiaire (actifs) 18% 26% 30% 9% 17% Millénial plus âgés (scolarisés) 7% 27% 42% 15% 9% Millénial plus âgés (actifs) 14% 25% 38% 5% 18% Pas du tout d accord 1 5 Entièrement d accord 1= Pas du tout d accord Base (ensemble des sondés) = = Entièrement d accord 10

11 Conséquences pour les DSI Le message de la génération Y est clair : les employeurs, et en particulier les directeurs informatiques, devront être capables d amener, sans les contraindre, les jeunes recrues à se conformer aux pratiques établies de longue date dans l entreprise. Plus qu avec les générations précédentes, les dirigeants doivent trouver des moyens d intéresser les jeunes aux pratiques et protocoles professionnels, et leur expliquer pourquoi il est important de s y soumettre. Dans le même temps, ils doivent modifier leurs stratégies sécuritaires pour tenir compte des réalités d aujourd hui c est à dire du fait que les jeunes accèdent librement aux sites Web publics, téléchargent les logiciels gratuits et se connectent aux réseaux sociaux pendant leurs heures de travail. En bref, les dirigeants devront commencer à intégrer les approches et comportements de la jeune génération, de même que cette dernière devra s adapter au monde du travail. À titre d exemple, Accenture met en place à travers le monde de nouveaux outils et plates-formes afin d améliorer sa façon de travailler mais aussi d introduire certains des outils plébiscités par les Millénial. Ces outils et plates-formes, qui s inscrivent dans le cadre de l initiative «Collaboration 2.0» d Accenture, permettent aux employés de se connecter, travailler en réseaux et en équipes, partager, et collaborer plus efficacement, tout en intégrant les besoins et les préférences des jeunes professionnels du Groupe. Une telle initiative repose sur un certain nombre de technologies telles que le réseau social interne à l entreprise, des systèmes de communication unifiés comme le système de messagerie instantanée protégé par le pare-feu de la société, la gestion et le partage des connaissances, les wikis, les forums de discussion électroniques, les conférences Web et la téléprésence. Les entreprises les plus visionnaires cherchent déjà à collecter un maximum d informations sur la jeune génération. Ils partent du principe que les Millénial souhaitent apporter une réelle contribution, tout en estimant peu probable qu ils amènent des solutions. Ces entreprises continuent de mettre à l essai tout un panel d offres, des wikis aux blogs en passant par les forums de discussion en ligne. Certaines entreprises sollicitent activement la participation de la jeune génération et font même venir des étudiants pour expliquer le fonctionnement des réseaux sociaux à leurs équipes de professionnels. Ces entreprises ne considèrent pas la nouvelle génération d actifs comme une menace pour les principes de travail établis de longue date, mais comme un vecteur clé de différentiation par rapport à la concurrence. Il s agit là d une façon très saine d envisager l inévitable. 11

12 Copyright 2009 Accenture Tous droits réservés. La marque Accenture, son logo et la signature High performance. Delivered. sont la propriété d Accenture. A propos d'accenture Accenture est une entreprise internationale de conseil en management, technologies et externalisation. Combinant son expérience, son expertise et ses capacités de recherche et d innovation développées et mises en œuvre auprès des plus grandes organisations du monde sur l ensemble des métiers et secteurs d activités, Accenture aide ses clients - entreprises et administrations - à renforcer leur performance. Avec plus de employés intervenant dans plus de 120 pays, Accenture a généré un chiffre d'affaires de 21,58 milliards de dollars au cours de l'année fiscale clôturée le 31 août Site Internet: Barcode Placement

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES «La réussite des directions

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Usage quotidien des réseaux sociaux

Usage quotidien des réseaux sociaux Edito A l heure du Web 2.0, les réseaux sociaux font partie de notre vie quotidienne. Nous les utilisons aussi bien dans le cadre de notre vie personnelle que professionnelle. Il en est de même pour les

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE.

BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE. BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE. DANS UN PREMIER TEMPS, J AIMERAIS REMERCIER LE BUSINESS CONTINUITY INSTITUTE ET PLUS PARTICULIÈREMENT MONSIEUR

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011

Etude sur la consommation de musique en ligne. Septembre 2011 Etude sur la consommation de musique en ligne Septembre 2011 1 Introduction et méthodologie 2 2 Contexte et objectifs (1/2) Dans le cadre de sa mission de contrôle, de suivi et d encouragement de l offre

Plus en détail

La «cybersécurité» vue par les collaborateurs

La «cybersécurité» vue par les collaborateurs La «cybersécurité» vue par les collaborateurs Les résultats de l étude Mai 2015 pour Contact : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management Tel : 01 78 94 89 87 Mob : 07 77 94 30 21

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France? L INSEE EN BREF L Insee en bref N 4 Septembre 2012 La mesure du chômage par l Insee Combien y a t il de chômeurs en France? Quelle définition des chômeurs retient l Insee? Comment l Insee mesure t il le

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 3 : le e-commerce. Baromètre Akio EXPÉRIENCE CLIENT Baromètre Akio Saison 3 : le e-commerce Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en juillet 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1001 panélistes

Plus en détail

www.lamako.net Présentation rapide du blog

www.lamako.net Présentation rapide du blog www.lamako.net Présentation rapide du blog Lamako.net version 2.O 1. Pourquoi ce blog? Echanger, communiquer, valoriser son savoir-faire et partager son actualité, trouver des informations professionnelles

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Espace Numérique de Travail (ENT)

Espace Numérique de Travail (ENT) Espace Numérique de Travail (ENT) (http://ent.univcasa.ma) Qu est ce que c est l ENT? Définition et objectifs Services offerts et futurs Comment j utilise mon ENT? Accéder à mon espace ENT Obtenir mon

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Comment partager sans se sur-exposer?

Comment partager sans se sur-exposer? Comment partager sans se sur-exposer? Conférence de presse Mercredi 12 décembre 2012 Méthodologie de l enquête 1 Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1554 individus âgés de 13 ans et plus Interrogation

Plus en détail

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie

WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique. Section Technopédagogie WSS Windows Sharepoint Services Guide pratique Section Technopédagogie Août 2007 1. QU EST CE QUE WSS? «Un site WSS SharePoint est un site Web représentant un espace de collaboration et un lieu de stockage

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique

BVA / Orange / Forum d Avignon. Les Français et la culture numérique Octobre 2010 BVA / Orange / Forum d Avignon Les Français et la culture numérique Ce sondage est réalisé par pour et le et sera présenté lors du du 4 au 6 novembre Contact BVA : Céline Bracq Directrice

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

LES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF EN ARS. Rendez-vous en conférence web dans 10 minutes. D accord, je me connecte. Réunion. Martinique.

LES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF EN ARS. Rendez-vous en conférence web dans 10 minutes. D accord, je me connecte. Réunion. Martinique. Rendez-vous en conférence web dans 10 minutes @ D accord, je me connecte Martinique Réunion @ Guadeloupe Mayotte Guyane LES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF EN ARS Agence Régionale desanté Des outils utiles

Plus en détail

Enquête de l Observatoire Cegos

Enquête de l Observatoire Cegos Enquête de l Observatoire Cegos L usage des réseaux sociaux dans les entreprises Usages par les salariés et responsables des réseaux sociaux 18 janvier 2012 18 janvier 2012 Méthodologie de l enquête 2

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2013

// Enquête de satisfaction. Résultats 2013 // Enquête de satisfaction Résultats 2013 Niveau de recommandation La moitié de nos clients «actifs» ont été interrogés fin 2013 et tout début 2014. Nous tenons à remercier ceux qui nous ont accordé du

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec ! Objectif L ÉTUDE Ø Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES Enquête KGWI 2012 - - Des Attirer salariés et fidéliser engagés les et autonomes meilleurs talents Fidélité ou opportunités? Une décision cruciale pour les salariés Les

Plus en détail

BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University

BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University L occasion d innover Le programme de maîtrise Technology Innovation Management, ou TIM (gestion des innovations technologiques),

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA VEILLE ÉCHANTILLON D OUTILS AU SERVICE DE LA VEILLE (PÉDAGOGIQUE)

TOUT SAVOIR SUR LA VEILLE ÉCHANTILLON D OUTILS AU SERVICE DE LA VEILLE (PÉDAGOGIQUE) TOUT SAVOIR SUR LA VEILLE ÉCHANTILLON D OUTILS AU SERVICE DE LA VEILLE (PÉDAGOGIQUE) LE FORMATEUR? Master en Chimie AESS en Sciences Formateur certifié (Fofoens, UCLouvain) Chercheur (CRIFA, ULg) Formateur

Plus en détail

Document de présentation. HRcareers. 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social. www.hrcareers.fr

Document de présentation. HRcareers. 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social. www.hrcareers.fr Document de présentation HRcareers 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social www.hrcareers.fr SOMMAIRE 1. Qui sommes nous? 2. Le 1 er site emploi/formation des professionnels RH et

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

Leçon 5 ... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis. Tous connectés, de 9 à 99 ans.

Leçon 5 ... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis. Tous connectés, de 9 à 99 ans. 5... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations

Plus en détail

Comment restaurer la confiance des consommateurs? Les nouvelles stratégies des fournisseurs d énergie

Comment restaurer la confiance des consommateurs? Les nouvelles stratégies des fournisseurs d énergie Comment restaurer la confiance des consommateurs? Les nouvelles stratégies des fournisseurs d énergie New Energy Consumer : La nouvelle étude sur les attentes des consommateurs d énergie Focus sur la France

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT

La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT WHITE PAPER La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT TABLE DES MATIERES LA RÉALITÉ D AUJOURD HUI :

Plus en détail

Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE. Entrée

Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE. Entrée direction de LA COMMUNICATION Les bonnes pratiques sur les médias sociaux LE GUIDE Entrée Ce document s adresse à vous, collaborateurs du Groupe La Poste, dès lors que : vous participez ou souhaitez participer

Plus en détail

L autre réforme des retraites : l usager au cœur du système

L autre réforme des retraites : l usager au cœur du système L autre réforme des retraites : l usager au cœur du système *La haute performance. Réalisée. Principaux enseignements des enquêtes Accenture (avril-juin 2013) Accenture a mené au printemps 2013 une série

Plus en détail

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

Solution bureau Principales demandes de soutien

Solution bureau Principales demandes de soutien Solution bureau Principales demandes de soutien 1. Communiquez avec nous Le service à la clientèle de Bell Aliant est accessible du lundi au vendredi : 8 h à 20 h (à l exception des congés fériés) Appelez-nous

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements Investissement Pour plus de renseignements sur les fonds Jantzi RBC, veuillez vous adresser à votre conseiller ou visiter www.rbc.com/jantzifonds Fonds Jantzi RBC Des choix socialement responsables pour

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

QUELQUES IDEES EN VRAC POUR LA REDACTION DE LA LETTRE DE MOTIVATION

QUELQUES IDEES EN VRAC POUR LA REDACTION DE LA LETTRE DE MOTIVATION QUELQUES IDEES EN VRAC POUR LA REDACTION DE LA LETTRE DE MOTIVATION OBJET : DEMANDE DE STAGE DE FIN D ETUDE DU AU 2001 Dans le cadre de la deuxième année d IUT Génie Electrique et Informatique Industrielle,

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010)

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) On a tous commandé au moins une fois sur un site marchand et on a tous été au moins une fois en relation avec un service clients 1 SOMMAIRE 1. Les médias utilisés

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Après l entourage, Internet est le media le plus influent sur la consommation des internautes français.

COMMUNIQUE DE PRESSE. Après l entourage, Internet est le media le plus influent sur la consommation des internautes français. COMMUNIQUE DE PRESSE Après l entourage, Internet est le media le plus influent sur la consommation des internautes français. PARIS le 19 Novembre 2009 pour diffusion immédiate L influence d Internet dans

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale.

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale. LE PRODUIT Maitrisez la gestion de votre activité Integral deviendra votre partenaire privilégié dans la gestion de votre activité et de votre comptabilité. Sa large couverture fonctionnelle vous permettra

Plus en détail

Whaller.com. Réseau social d entreprise

Whaller.com. Réseau social d entreprise Whaller.com Réseau social 13.01.2015 Réseau social 2 Sommaire 1. Principes généraux 2. Whaller au sein de l entreprise 3. Concrètement 4. Pour aller plus loin Réseau social 1. Principes généraux Réseau

Plus en détail

Ça bouge dans les TPE!

Ça bouge dans les TPE! Ça bouge dans les TPE! Baromètre des usages numériques professionnels 2 ème édition 25 septembre 2012 Emmanuel Kahn, Etienne Astruc Sommaire Méthodologie Résultats 1. Les TPE continuent de s équiper 2.

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Infolettre #13 : Microsoft SharedView

Infolettre #13 : Microsoft SharedView Infolettre #13 : Microsoft SharedView Table des matières Introduction: le travail collaboratif en temps réel et Microsoft SharedView... 1 Partager l'écran avec un autre usager... 1 Installer Microsoft

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

1-3 Quelles sont les innovations que vous souhaiteriez voir apparaître sur le marché?

1-3 Quelles sont les innovations que vous souhaiteriez voir apparaître sur le marché? 1 1 Représentations sur les nouvelles technologies 11 Citez deux ou trois exemples de nouvelles technologies : 12 Selon vous, quelles ont été les innovations techniques et technologiques majeures de ces

Plus en détail

Enjoy work, enjoy life.

Enjoy work, enjoy life. Enjoy work, enjoy life. Enjoy sharing [Enjoy sharing] Arkadin s impose comme le fournisseur de services de collaboration à plus forte croissance du marché. Nous proposons une gamme complète de solutions

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

LES FRANCAIS ET INTERNET

LES FRANCAIS ET INTERNET Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET INTERNET Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Accédez à toutes vos données N importe où, n importe quand, de n importe quel appareil.

Accédez à toutes vos données N importe où, n importe quand, de n importe quel appareil. Accédez à toutes vos données N importe où, n importe quand, de n importe quel appareil. SugarSync est un fournisseur de services de stockage en ligne de pointe. Avec SugarSync, vous pouvez sauvegarder,

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

FICHE PRATIQUE CM Viadeo

FICHE PRATIQUE CM Viadeo FICHE PRATIQUE CM Viadeo 1. Présentation Histoire : Viadeo a été fondé en France en 2004 par Dan Serfaty et Thierry Lunati pour leur permettre de rester en contact avec leurs réseaux d entrepreneurs entre

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21

ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21 ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21 Les communautés en ligne sont des espaces d échange, de veille et de partage documentaire. En créant une communauté sur un sujet précis, vous vous posez en expert de

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une

Plus en détail

Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD

Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD Assurance collective ProAvantages MD Offert par l Assurance collective Manuvie, le programme ProAvantages MD est constitué d un ensemble

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet?

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Dans le cadre de sa campagne d éducation «Internet, les autres et moi», RSA a commandité une étude qui interroge et compare les perceptions

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Sondage Ifop pour Théâtre à la Carte Contacts Ifop : Anne-Sophie VAUTREY - Directrice d études Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE SONDAGE SUR LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE Date: 27 juin 2011 Etude menée par Opinion Way pour les industriels du GITEP TICS Méthodologie Méthodologie Sondage quantitatif mené sur un échantillon de

Plus en détail

Enquête d'accenture sur les Français et la santé numérique. Novembre 2013

Enquête d'accenture sur les Français et la santé numérique. Novembre 2013 Enquête d'accenture sur les Français et la santé numérique Novembre 2013 Principaux points de l'étude : Présentation Accenture a réalisé une enquête en ligne auprès de 9 015 adultes, âgés de 18 ans et

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

L Internet mobile au quotidien. Caroline Hirt, Petra Hutter Swisscom Stratégie & Innovation User Observatory

L Internet mobile au quotidien. Caroline Hirt, Petra Hutter Swisscom Stratégie & Innovation User Observatory L Internet mobile au quotidien Caroline Hirt, Petra Hutter Swisscom Stratégie & Innovation User Observatory Les résultats de notre étude «En Route» >Que font les gens pendant leurs déplacements? >Quelles

Plus en détail

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle Pour une réforme structurelle de la formation professionnelle L accord du 14 décembre 2013 : ce qu il changera, au quotidien, pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d emploi 20 13 POUR L

Plus en détail

Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011

Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011 Étude sur les attitudes des consommateurs de téléphonie cellulaire 2011 Préparée pour le compte de l ACTS Le 29 avril 2011 Copyright 2009-2012 Le groupe conseil Quorus Ltée OBJECTIFS DE LA RECHERCHE Déterminer

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail