Retour/Réinstallation des Déplacés Procédures Standard pour la Mise à Jour du Registre de Déplacement Juin 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retour/Réinstallation des Déplacés Procédures Standard pour la Mise à Jour du Registre de Déplacement Juin 2011"

Transcription

1 Retour/Réinstallation des Déplacés Procédures Standard pour la Mise à Jour du Registre de Déplacement Juin 2011 CONTEXTE L enregistrement des personnes déplacées internement et affectées par le séisme en Haïti a débuté en Février 2010 sous la direction du Département de la Protection Civile (DPC) en partenariat avec l Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). La phase 1 du processus d enregistrement Enregistrement d urgence de tous les déplacés résidant dans les sites de déplacés a été complété en Octobre Par un protocole d entente avec le Ministère de l Intérieur et en accord avec la DPC, il a été confié à l OIM la gestion des bases de données d enregistrement et la tache de partager l information de manière à conseiller les programmes de retour/récupération. En collaboration avec le Cluster de Coordination et de Gestion de Camp (Camp Coordination and Camp Management CCCM) et le cluster abri, des Procédures Standard d Operations ont été développé pour le suivi de la population de déplacés durant la phase initiale de retour. Les partenaires du cluster CCCM et Abri/NFI fourniront à l OIM l information mise à jour sur les déplacés qui ont été sélectionnés pour les programmes de retour/réinstallation. Cette information sera utilisée pour mettre à jour le registre des déplacés présentement sous la gestion de l OIM. L information sur les déplacés ayant participé au retour/reinstallation sera rendue disponible aux partenaires concernés par les programmes de retour et de reconstruction selon leur demande et avec l accord de l OIM selon ses Principes de Protection des Données. Tous les partenaires qui entreprennent des interventions de retour/réinstallation visant des déplacés résidant dans les sites doivent suivre un flux de travail pour fournir aux points focaux concernés du Cluster l information nécessaire pour s assurer que le registre des déplacés est mis a jour en conséquence, et que l information est rendu disponible aux acteurs humanitaires en support global aux programmes de retour/réinstallation. OBJECTIF Suivre le retour/réinstallation des déplacés enregistrés des sites de déplacés à leur lieu d origine ou autre lieu de leur choix de façon à conseiller lors de la planification et éviter les duplications. ROLES ET RESPONSABILITES Département de la Protection Civile (DPC) En ligne avec son rôle de premier plan dans le processus d enregistrement, la DPC est le propriétaire des données d enregistrement et a un vif intérêt à suivre le processus de retour/réinstallation. La DPC est chargée d informer les partenaires des procédures établies, en collaboration avec les clusters CCCM, Abri et tout autre cluster pertinent, en plus d assurer que les partenaires se soumettent aux SOP en support au processus de retour/réinstallation. 1

2 Unité de Gestion des Données de l OIM L OIM, dans son rôle de gestionnaire de la base de données d Enregistrement, recevra et mettra à jour le retour/réinstallation des déplacés dans la base de données de l enregistrement. De plus, l OIM orientera et supportera les agences partenaires comme requis dans le rapport de procédures de retour/réinstallation. Enfin, l OIM fournira, sous demande, des informations mises à jour du statut de retour/réinstallation des sites et des déplacés en accord aux Principes de Protection des Données. Cluster CCCM Le cluster CCCM est en charge de préconiser que tous les partenaires suivent les procédures approuvées pour la mise à jour du registre de façon à assurer l enregistrement de tout les cas de retour/réinstallation de déplacés conformément aux projets mis en œuvre par les membres du cluster. Par ailleurs, le cluster CCCM est chargé de préconiser que les autres clusters se conforment aussi aux procédures de suivi du retour/réinstallation des déplacés dans leur projets respectifs. Cluster Abri/NFI Le cluster Abri/NFI s engage à collecter l information nécessaire sur les déplacés participants au retour ayant déjà ou ayant droit de recevoir des solutions spécifiques aux abris, et de partager cette information avec l Unité de Gestion des Données de l OIM, pour inscription dans la base de données de l Enregistrement. Le cluster shelter sera en charge de préconiser au sein de ses membres l importance de fournir de l information complète et de manière régulière à cet effet. Organisations Partenaires Il est demandé aux organisations partenaires de suivre les requêtes de la DPC, du cluster CCCM et Abri/NFI, de fournir les informations nécessaires concernant les bénéficiaires aux points focaux des clusters pour enregistrer et suivre le retour/réinstallation des déplacés des sites de déplacés au lieu d origine ou autre emplacement de leur choix. Ménages de Déplacés Les déplacés qui sont retournés dans leur lieu d origine ou qui se sont installés dans un autre emplacement de leur choix devront fournir les informations nécessaires aux partenaires pour le suivi. 2

3 FLUX D INFORMATION Partner Return/resettlement initiative for IDP Household Beneficiaries Les partenaires fournissent des informations sur les bénéficiaires en format excel aux points focaux concernés des clusters. Point Focal du cluster Shelter Point Focal du CCCM cluster (CMO**) Base de données d enregistrement des déplacés mise à jour par l OIM Demande de données par les partenaires Autorisation des demandes de données Registres mis à jour fournis aux partenaires ** CMO: Les Officiers des Gestion de Camp travaillent au niveau local pour faciliter la coordination des activités de gestion de camp dans les zones affectées abritant des camps ou des installations similaires aux camps. Les supports de CMO peuvent être classés en deux catégories : 1) Augmentation des capacités des CMAs, DPC et 2) effectuer des activités de gestion de camp dans les sites n ayant pas de CMA désignées 3

4 CONDITIONS DE RAPPORTS Les organisations partenaires sont priées de fournir aux clusters concernés les informations suivantes, disponible dans un format Excel pour traitement aisé: a) Prénom du chef de ménage, si possible, comme indiqué sur la carte d Enregistrement de Déplacement; b) Nom de famille du chef de ménage, si possible, comme indiqué sur la Carte d Enregistrement de Déplacement; c) Numéro de Série (SN) indiqué sur la Carte d Enregistrement de Déplacement du bénéficiaire. Les personnes déplacées peuvent avoir La Carte d Enregistrement de Déplacement de Phase 1 ou de Phase 2, par exemple: Phase 1: un SN correct contient 6 chiffres. Par exemple: or Phase 2: un SN correct contient le chiffre 2, suivi de 6 autres chiffres. Par exemple: or ; Phase 1 Phase 2 d) Numéro du Document: recueil ou enregistrement soit du Numéro de NIF ou du numéro de CIN du chef de ménage. Veuillez noter que le numero de NIF est aussi disponible sur le passeport. Tout numero d identification inscrit doit suivre le format approprié, y inclus les traits. Par exemple: NIF: (format: ) CIN: (format: ); e) Le SSID du site de déplacés dans lequel le ménage avait été enregistré; f) Nom du site de déplacés dans lequel le ménage avait été enregistré; Note: Les clusters CCCM at Abri/NFI sont conscients que les informations ci-dessus ne sont pas toutes disponibles aux partenaires. Il est demandé aux partenaires de fournir le plus d information possible dans les limites des paramètres mentionnés ci-dessus. (Par exemple : soumettre une liste avec seulement les colonnes ayant le Prénom, Nom de famille, Numéro du Document et numéro de téléphone suffira). Exemple d un tableau Excel avec l information complète du bénéficiaire pour être soumis par les partenaires: # Prénom Nom de famille Numéro de série de la Carte d'enregistrement Numéro d'identification Numéro de Téléphone SSID Nom du site de déplacés 1 James Joseph _01_001 Universite Adventiste 2 Julie Chevalier _01_417 Teleco Sans Fil 3 Pierre Francois _03_027 Vilambeta 4

5 CARTE D ENREGISTREMENT DU DEPLACEMENT La Carte d Enregistrement du Déplacement a été émis par la DPC à travers sa collaboration avec l OIM pour le processus d Enregistrement. La carte d enregistrement est une sorte d identification fournie aux ménages déplacés et est la propriété du ménage auquel elle a été donnée. Aucune carte ne doit etre enlevé des ménages, ou ne doit etre marqué. La carte d enregistrement de déplacement a été liée à de grandes attentes en ce qui concerne la prestation de services, et la possibilité d enlever ou de marquer les cartes comme un moyen de suivre la population a été discuté longuement. Cependant, il a été convenu que les éventuels effets négatifs lorsqu il s agit de lier directement la carte à la prestation de services dépassent les avantages de la suppression ou du marquage des cartes. Il est plutôt demandé aux partenaires de faire la liaison avec leur clusters respectifs et/ou l Unité de Gestion des Données de l OIM pour les listes des ménages de déplacés ayant reçu de l assistance. TRAITEMENT DES DONNÉES L Unité de Gestion des Données de l OIM procédera au traitement des données reçus des différents clusters dans le registre de Déplacement existant pour mettre à jour le ménage de déplacés. Le Registre de Déplacement contient des données précises sur le ménage acquise par la collecte de données à partir de la date de l enregistrement, et il est donc seulement possible de mettre à jour le registre déjà existant. PARTAGE D INFORMATION L Unité de Gestion des Données de l OIM fournira, sur demande, aux partenaires les mises à jour concernant les déplacés qui sont retournés chez eux/se sont déplacés. Pour avoir l accès à ces données, il sera demandé aux partenaires de suivre les procédures de l OIM relatives à la protection de données. SUIVI- RETOUR/REINSTALLATION DES MENAGES DÉPLACÉS Les ménages de déplacés qui sont retournés ou se sont réinstallés peuvent, jusqu'à présent, ne pas avoir de solutions durables ou ont toujours besoin d aide supplémentaire. L enregistrement de tous les ménages ayant reçu de l assistance lors du retour permettra non seulement à la communauté humanitaire d avoir une vision actualisée de la situation des déplacés à travers le pays mais aussi permettra aux partenaires sur le terrain de mettre en œuvre de stratégies et de programmes qui fourniront des solutions à long terme aux défis que confronte la population. CONTACT: Il est demandé aux partenaires d envoyer leurs apports directement à l officier en charge pour chaque cluster: Veuillez voir les contacts ci-dessous: CCCM Cluster: CMOs: Carrefour Rolande Fouda Cite Soleil Luc Ondoua: Croix-des-Bouquets Alain Kamgang: Delmas Peter Kioy: Petion-Ville Eva Benouaich: Port-au-Prince Alain Trocher : Tabarre Ludovic Lataste: Leogane/Gressier Samantha Brangeon: Petit Goave/Grand Goave Thierry De Beauville: Jacmel David Preux: ou CCCM Haiti: Unité de Gestion des Données Joanna Dabao: Shelter Cluster: Nicole Galletta : Mislie Fenelon: 5

6 6

MATRICE DE SUIVI DU DEPLACEMENT (DTM) HAITI. Numéro 19, Juin 2014

MATRICE DE SUIVI DU DEPLACEMENT (DTM) HAITI. Numéro 19, Juin 2014 MATRICE DE SUIVI DU DEPLACEMENT (DTM) HAITI Numéro 19, Juin 2014 FAITS SAILLANTS 172 sites demeurent ouverts, correspondants à 28,134 ménages ou 103,565 individus déplacés. Une diminution de 33,978 ménages

Plus en détail

Log Base, Bureau Shelter Cluster, 09h30 11h50. Réunion convoquée et facilitée par : Shelter Cluster. Shelter Cluster, CCCM, CMOs.

Log Base, Bureau Shelter Cluster, 09h30 11h50. Réunion convoquée et facilitée par : Shelter Cluster. Shelter Cluster, CCCM, CMOs. COMPTE RENDU DE LA REUNION SUR L APPLICATION DES CRITÈRES ET MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE RAPIDE POUR L INDIVIDUATION DES CAMPS PRIORITAIRES POUR LA DISTRIBUTION/RENFORCEMENTS DES ABRIS D URGENCE Port au Prince,

Plus en détail

Réponse au séisme du 12 Janvier 2010

Réponse au séisme du 12 Janvier 2010 Réponse au séisme du 12 Janvier 21 Matrice de Suivi de Déplacement (DTM) HAITI Numéro 23 3 Juin 215 FAITS SAILLANTS 14,97 ménages déplacés soit 6,81 PDI, demeurent toujours dans des sites 45 sites de déplacés

Plus en détail

REGIONAL CLUSTER MEETING. REGION des PALMES. Leogane 18 Septembre 2012

REGIONAL CLUSTER MEETING. REGION des PALMES. Leogane 18 Septembre 2012 REGIONAL CLUSTER MEETING REGION des PALMES Leogane 18 Septembre 2012 AGENDA 1_ Présentation de la mise à jour du DTM- Displacement Tracking Matrix d Août 2012. 2_ Présentation du rapport de réponse à la

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

Compte Rendu Réunion EHP

Compte Rendu Réunion EHP Compte Rendu Réunion EHP 16 juin 2015 Compte Rendu Réunion EHP 1 Points inscrits à l ordre du jour : 1. Approbation de la Note sur Diffa 2. Gestion Inter Agences / organisations de l'information Humanitaire

Plus en détail

Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel. Projets d évaluation commune

Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel. Projets d évaluation commune Liste de vérification en cas de changement de logiciel : guide destiné aux FSS qui envisagent changer de logiciel Projets d évaluation commune Avis de non-responsabilité Les présents documents pédagogiques

Plus en détail

Groupe de travail Logement-Foncier-Propriété Procédures opérationnelles standardisées pour une réponse coordonnée aux expulsions forcées

Groupe de travail Logement-Foncier-Propriété Procédures opérationnelles standardisées pour une réponse coordonnée aux expulsions forcées Procédures opérationnelles standardisées pour une réponse coordonnée aux expulsions forcées Version du 7 septembre 2011 Ce document a été préparé par le Groupe de travail Logement-Foncier-Propriété. Pour

Plus en détail

Profil humanitaire. Extrait directive IASC H P DRAFT

Profil humanitaire. Extrait directive IASC H P DRAFT Extrait directive IASC H P Genève 30 août 2014 SOMMAIRE 1 Introduction 2 Pourquoi est Ce important? 3 Mode de Gouvernance 4 Principes de base 5 Système de classification 6 Produits dérivés 7 Problèmes

Plus en détail

Groupe de travail Logement-Foncier-Propriété Procédures opérationnelles standardisées pour une réponse coordonnée aux expulsions forcées

Groupe de travail Logement-Foncier-Propriété Procédures opérationnelles standardisées pour une réponse coordonnée aux expulsions forcées Procédures opérationnelles standardisées pour une réponse coordonnée aux expulsions forcées Version du 7 septembre 2011 Ce document a été préparé par le Groupe de travail Logement-Foncier-Propriété. Pour

Plus en détail

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS TABLES DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 1.1 LES PROCESSUS DE LA GESTION DES COURRIERS 3 1.2 COURRIERS ARRIVES 3 1.3 COURRIERS DEPART 3 1.4 COURRIERS INTERNE

Plus en détail

GESTION DU PROCESSUS INFORMATIONS GÉNÉRALES. Quand? Pourquoi? Qui? Comment?

GESTION DU PROCESSUS INFORMATIONS GÉNÉRALES. Quand? Pourquoi? Qui? Comment? 3-32 GESTION DU PROCESSUS INFORMATIONS GÉNÉRALES La planification est indispensable pour atteindre les objectifs escomptés. Ce diagramme (figure 5) illustre quelques points clés relatifs à la gestion du

Plus en détail

La Réforme Humanitaire

La Réforme Humanitaire La Réforme Humanitaire Edifier un système de réponse humanitaire plus efficace et prévisible é Lancée en 2005 par le Coordonnateur des Secours d Urgence ERC, USG Affaires Humanitaires. La réforme cherche

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement

Plus en détail

Projet 4 : UBO DataBase

Projet 4 : UBO DataBase Projet 4 : UBO DataBase 1 Genèse du projet 1.1 Définition Pragma : application en ligne où les potentiels clients acceptent une offre proposée par Alter Domus (services pour les sociétés ou les fonds),

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

EUROPEAN COMMISSION Directorate-General for Education and Culture. Guide utilisateur pour les porteurs de projet Leonardo. Mobility Tool 2012

EUROPEAN COMMISSION Directorate-General for Education and Culture. Guide utilisateur pour les porteurs de projet Leonardo. Mobility Tool 2012 EUROPEAN COMMISSION Directorate-General for Education and Culture Guide utilisateur pour les porteurs de projet Leonardo Mobility Tool 2012 SOMMAIRE Description Utilisateurs de Mobility Tool Se connecter

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction A : Analyse des émissions sectorielles clés B : Dispositions institutionnelles pour les activités de réduction

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique des personnes déplacées

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel.

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel. Initiative ciblée pour les travailleurs âgés (ICTA) Instructions pour la présentation des rapports mensuels et trimestriels à l intention des fournisseurs de services 2014-2015 Le ministère de la Formation

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/12/280 DÉLIBÉRATION N 12/078 DU 4 SEPTEMBRE 2012 RELATIVE À L ÉCHANGE MUTUEL DE DONNÉES D IDENTIFICATION ENTRE L OFFICE

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances

Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances Participants:

Plus en détail

Innovations des statistiques officielles

Innovations des statistiques officielles MINISTERE DU PLAN ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ------------------- CENTRE NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUES DIRECTION DES STATISTIQUES ECONOMIQUES ---------------- SERVICE DES STATISTIQUES

Plus en détail

PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT)

PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT) PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT) DIVISION / DEPARTEMENT / LOCATION: International / HECA / DRC / Bukavu SALAIRE: Cfr barème FAMILLE

Plus en détail

A propos de PC MACLAN pour Windows 95

A propos de PC MACLAN pour Windows 95 About PC MACLAN for Windows 95 A propos de PC MACLAN pour Windows 95 Ce chapitre explique ce qu est un réseau, les éléments qui le composent et les fonctions uniques de PC MACLAN for Windows 95. Les sujets

Plus en détail

Guide de candidature. Module 5

Guide de candidature. Module 5 Guide de candidature Module 5 Notez qu il s agit uniquement d une discussion préliminaire. Les candidats potentiels ne doivent pas s appuyer sur les détails présentés dans le programme relatif aux nouveaux

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CLUSTER AME/ABRI NK - AVRIL 2015

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CLUSTER AME/ABRI NK - AVRIL 2015 Minutes du Jeudi, 09/04/2015 Province lieu : Réunion convoquée par Secrétariat Participants Agenda Nord-Kivu/Goma/Bureau UNICEF COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CLUSTER AME/ABRI NK - AVRIL 2015 Unicef Unicef

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU Table des matières Page I. DÉMARRER... 4 1. Comment accéder au Centre de données de l ISU?... 4 2. Quels sont les types de tableaux statistiques disponibles

Plus en détail

Louer c est possible. Un programme qui facilite l accès au logement

Louer c est possible. Un programme qui facilite l accès au logement Un programme qui facilite l accès au logement Contexte Évolution du déficit Déficit régional 3 millions La Pampa 9% x 2 1 698 CABA 12% 1,4 million 1 254 Entre Ríos Santa Fe 19% 21% 750 600 Argentina Argentine

Plus en détail

2. Technique d analyse de la demande

2. Technique d analyse de la demande 1. Recevoir et analyser une requête du client 2. Sommaire 1.... Introduction 2.... Technique d analyse de la demande 2.1.... Classification 2.2.... Test 2.3.... Transmission 2.4.... Rapport 1. Introduction

Plus en détail

HAITI ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012

HAITI ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012 ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012 PROTOCOLE RELATIF AU TRANSFERT ET A LA GESTION DES DONNEES PAR LE SUPERVISEUR HAITI Institut Haïtien de Statistique et d Informatique

Plus en détail

0.832.194.541 Echange de lettres des 6 février/13 octobre 2006

0.832.194.541 Echange de lettres des 6 février/13 octobre 2006 Echange de lettres des 6 février/13 octobre 2006 entre l Office fédéral des assurances sociales et le Ministère italien de la santé concernant l octroi des prestations médicales en Suisse en faveur des

Plus en détail

Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse

Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse LIGNES DIRECTRICES et CRITERES pour l utilisation des locaux scolaires selon un modèle de site central Fonction Le

Plus en détail

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint Panzi Fondation : Assistant Program Manager FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint La Fondation Panzi RDC était créée en 2OO8 pour la gestion et la Coordination des projets qui vont au- delà

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO 13 et 18 Avril 2015 Face à certains défis auxquels la communauté

Plus en détail

Procédurier. Module de réservation des ressources

Procédurier. Module de réservation des ressources Procédurier Module de réservation des ressources VERSION : 1.1 DATE : MARS 2015 HISTORIQUE Version Collaborateurs Description de la modification Date 0.0 François Bureau Document préliminaire Mars 2015

Plus en détail

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE Appel d offres Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services Date de lancement : le 17 décembre 2015 Date limite de soumission : le 17 janvier 2016 Page

Plus en détail

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES Approuvé par le Comité des Affaires Fiscales de l OCDE le 23 janvier 2006 MISE EN DIFFUSION GENERALE

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Agenda : réunion 14 janvier 2014 1. Présentation des participants et validation de l agenda 2. Suivi des points d action de la réunion

Plus en détail

Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP

Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP Données techniques Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP Services HP Le service d installation et de démarrage de HP pour les bandothèques de stockage

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006

MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006 MIDA Ghana/Sénégal APPEL À PROPOSITIONS - 2006 SERVICES NON FINANCIERS POUR LA CREATION D ENTREPRISE AU GHANA ET AU SENEGAL PAR LES IMMIGRES RESIDANT LEGALEMENT EN ITALIE Code de référence : MIDA- 01-

Plus en détail

Ministère de la Santé du Maroc. Transferts monétaires conditionnels pour améliorer l état de santé des populations pauvres du Maroc

Ministère de la Santé du Maroc. Transferts monétaires conditionnels pour améliorer l état de santé des populations pauvres du Maroc Ministère de la Santé du Maroc Transferts monétaires conditionnels pour améliorer l état de santé des populations pauvres du Maroc Considérations pour l élaboration et la mise en œuvre Questions à considérer

Plus en détail

Guide de l enseignant. pour le Passeport Sécurité. www.parachutecanada.org. Mise à jour : 10 août 2015

Guide de l enseignant. pour le Passeport Sécurité. www.parachutecanada.org. Mise à jour : 10 août 2015 Guide de l enseignant pour le Passeport Sécurité Mise à jour : 10 août 2015 www.parachutecanada.org Table des matières À propos de Parachute et du Passeport Sécurité... 1 Partie I Votre compte Passeport

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux

Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux WEBINAIRE SUR LES INSTRUCTIONS POUR REMPLIR LA FICHE D UTILISATION DES ANIMAUX D EXPÉRIMENTATION (FUAE) QUESTIONS ET RÉPONSES

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

de données >> Méthodologies qualitatives

de données >> Méthodologies qualitatives FR Collecte de données >> Méthodologies qualitatives 1 collecte de données >> méthodologies qualitatives page 13 1. L observation page 45 2. l entretien individuel page 73 3. le focus group page 107 4.

Plus en détail

artographie fédérale Spécifications techniques Manuel

artographie fédérale Spécifications techniques Manuel Spécifications techniques Edition : Août 2015 La c spécifications techniques Document réalisé par l équipe politique de rémunération et de carrière Table des matières 0. Introduction 4 1. Accès à la cartographie

Plus en détail

1) Déploiement du Cluster Logistique:

1) Déploiement du Cluster Logistique: 1) Déploiement du Cluster Logistique: Deux cellules de logistique établies en support à la réponse au tremblement de terre en Haïti: o Port au Prince (Haïti) o Santo Domingo (République Dominicaine) 2)

Plus en détail

MANUEL POUR L UTILISATION DE L APPLICATION EN LIGNE DU SYSTÈME DE NOTIFICATION DES ACCIDENTS INDUSTRIELS

MANUEL POUR L UTILISATION DE L APPLICATION EN LIGNE DU SYSTÈME DE NOTIFICATION DES ACCIDENTS INDUSTRIELS MANUEL POUR L UTILISATION DE L APPLICATION EN LIGNE DU SYSTÈME DE NOTIFICATION DES ACCIDENTS INDUSTRIELS Début Commencez par lancer votre navigateur et saisir dans la barre d adresse l URL suivant:. https://www2.unece.org/ian/login.jsf

Plus en détail

PowerShop Order Manager

PowerShop Order Manager GE Consumer & Industrial Power Protection PowerShop Order Manager Solutions E-Order Guide d utilisation de la plate-forme de commande GE Power Controls PowerShop PowerShop Order Manager INTRODUCTION PowerShop

Plus en détail

LES TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR L INTERMÉDIAIRE DE COMMERÇANTS

LES TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR L INTERMÉDIAIRE DE COMMERÇANTS LES TRANSFERTS MONÉTAIRES PAR L INTERMÉDIAIRE DE COMMERÇANTS GUIDE PRATIQUE DES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONÉTAIRES EN SITUATIONS D URGENCE THE CASH LEARNING PARTNERSHIP www.cashlearning.org AU SOMMAIRE

Plus en détail

16/6 ou passer de anba tant à aba tant. Le Nouvelliste Publié le : 04 septembre 2012.

16/6 ou passer de anba tant à aba tant. Le Nouvelliste Publié le : 04 septembre 2012. 16/6 ou passer de anba tant à aba tant. Le Nouvelliste Publié le : 04 septembre 2012. Propos recueillis par Frantz Duval Le gouvernement veut en finir avec les logements précaires. Le programme 16/6 se

Plus en détail

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO 5 6 Mars 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique

Plus en détail

COMMISSION D ARBITRAGE DE LA FIE PLAN DE TRAVAIL POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE PROPOSITION POUR LE MOMENT ACTUEL

COMMISSION D ARBITRAGE DE LA FIE PLAN DE TRAVAIL POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE PROPOSITION POUR LE MOMENT ACTUEL Extrait du PLAN D OPERATION D ARBITRAGE de la FIE : Plan de Travail pou r les Championnats du Monde 1 COMMISSION D ARBITRAGE DE LA FIE PLAN DE TRAVAIL POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE SEQUENCE DES ACTIONS

Plus en détail

UNE INVITATION À DEVENIR COACH BÉNÉVOLE

UNE INVITATION À DEVENIR COACH BÉNÉVOLE UNE INVITATION À DEVENIR COACH BÉNÉVOLE À tous les coachs certifiés d ICF Québec Dans le cadre de son congrès annuel, les 25 et 26 octobre 2012, ICF Québec, souhaite lancer un programme de coaching pro

Plus en détail

SLA (Service Level Agrement) Conditions générales

SLA (Service Level Agrement) Conditions générales Route du Grand-Lancy 87 bis 1212 Grand-Lancy / Genève / Suisse Tél. +41 22 596 44 80 Fax +41 22 596 44 89 www.sdpsys.ch SLA (Service Level Agrement) Conditions générales ORGANISATION 1 INTRODUCTION....2

Plus en détail

Guide du programme à l intention des cliniques vétérinaires membres de l OVMA

Guide du programme à l intention des cliniques vétérinaires membres de l OVMA Guide du programme à l intention des cliniques vétérinaires membres de l OVMA 1 Guide du programme SafePet à l intention des cliniques vétérinaires membres de l OVMA Aperçu du programme L Ontario Veterinary

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/128 DÉLIBÉRATION N 09/067 DU 3 NOVEMBRE 2009 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DES REGISTRES

Plus en détail

Elle ne crée aucune exigence supplémentaire par rapport aux exigences en vigueur.

Elle ne crée aucune exigence supplémentaire par rapport aux exigences en vigueur. Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Secrétariat d Etat à l Industrie Direction de l action régionale et de la petite et moyenne industrie ----------------------------------------- Sous-direction

Plus en détail

Objectifs du projet OSCAR 21. Objectif général

Objectifs du projet OSCAR 21. Objectif général Termes de référence pour le recrutement d un(e) consultant(e) Assistant en événementiel juillet 2014 Plan de Communication Lignes budgétaires : 4.2.5 et 4.2.8. du DP3 Plan de Communication O. Contexte

Plus en détail

RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE

RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE Photo : une vue des participants à la formation Juillet 2015 Nodjimadji Ngardinga, Consultant National Elie Djimbarnodji, Information

Plus en détail

... LA MAINTENANCE ET LES DONNÉES DE PERFORMANCE DE VOS ÉQUIPEMENTS À PORTÉE DE MAIN. KONE Care TM Online Manuel de l utilisateur

... LA MAINTENANCE ET LES DONNÉES DE PERFORMANCE DE VOS ÉQUIPEMENTS À PORTÉE DE MAIN. KONE Care TM Online Manuel de l utilisateur ...... LA MAINTENANCE ET LES DONNÉES DE PERFORMANCE DE VOS ÉQUIPEMENTS À PORTÉE DE MAIN KONE Care TM Online Manuel de l utilisateur Table des matières KONE CARE ONLINE - PORTAIL CLIENT...3 S ENREGISTRER...4

Plus en détail

Badge de Bois, Niveau I pour la troupe. Module 2: Administrer la troupe

Badge de Bois, Niveau I pour la troupe. Module 2: Administrer la troupe Badge de Bois, Niveau I pour la troupe Module 2: Administrer la troupe Formulaire d'inscription du participant au programme (jeunes) www.scouts.ca/elearn_resources Formulaire d'inscription du participant

Plus en détail

Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali.

Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali. 1 Projet d Accès aux soins de santé materno-infantile dans le cadre de la relance du système de santé dans la région de Gao, Mali. Nom et Prénom Fonction Affectation Responsable hiérarchique (superviseur

Plus en détail

OBJET Politique relative au processus de budgétisation

OBJET Politique relative au processus de budgétisation OBJET Politique relative au processus de budgétisation 1. PRÉAMBULE La présente politique vise à garantir la présence d un bon processus budgétaire et est requise en vertu des normes et pratiques de gestion

Plus en détail

Termes de référence Consultant pour l élaboration des appels d offres pour leredéveloppement

Termes de référence Consultant pour l élaboration des appels d offres pour leredéveloppement Termes de référence Consultant pour l élaboration des appels d offres pour leredéveloppement 1. Objectif général J/P Haitian Relief Organization (J/P HRO) cherche, au travers de cet appel, un appui pour

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR. E-Travel Management

GUIDE UTILISATEUR. E-Travel Management GUIDE UTILISATEUR E-Travel Management 1 Contact Support Pour toute information vous pouvez contacter le support du portail en ligne : Téléphone : 09 72 10 05 99 Mail : helpdesk@travelplanet.fr Ils sont

Plus en détail

Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant Réunion Réunion des acteurs de protection de l enfant a Forécariah.

Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant Réunion Réunion des acteurs de protection de l enfant a Forécariah. Date Chair/Présidence Organisations participantes Agenda Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant des acteurs de protection de l enfant a Forécariah. 23 juillet 2015 Mr le Chargé de l enfance, avec appui

Plus en détail

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN

CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI. Dr Max MILLIEN CAPACITES DE PREPARATION ET DE REPONSE AUX DESASTRES NATURELS EN HAITI Dr Max MILLIEN PLAN DE LA PRESENTATION Coup d œil sur les menaces et catastrophes naturelles en Haïti Vulnérabilité d Haïti par rapport

Plus en détail

Formations à la "Gestion civilo-militaire des crises extérieures" 1 er semestre 2014

Formations à la Gestion civilo-militaire des crises extérieures 1 er semestre 2014 I N S T I T U T D E S H A U T E S É T U D E S D E D É F E N S E N A T I O N A L E Formations à la "Gestion civilo-militaire des crises extérieures" 1 er semestre 2014 Sensibilisation au concept de "Gestion

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Annexe A : Termes de références de l évaluation en temps réel du projet Naata

Annexe A : Termes de références de l évaluation en temps réel du projet Naata Annexe A : Termes de références de l évaluation en temps réel du projet Naata 1. Contexte et justification: Au Mali, 80% de la population vie de l agriculture. La campagne agricole 2011 passée a connu

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Situation des mouvements de populations en RCA - Août 2015

Situation des mouvements de populations en RCA - Août 2015 Situation des mouvements de populations en RCA - Août 2015 Introduction Le nombre total de personnes déplacées en République centrafricaine a augmenté au cours du mois d Août avec 8935 personnes déplacées

Plus en détail

Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage

Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Guide d utilisation du Système de rapport en ligne de la CMS Préparé par le Secrétariat de la Convention sur la conservation

Plus en détail

Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations

Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations Ce document résume toutes les procédures de soumission

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

Utilisation des listes de diffusion Sympa (propriétaire)

Utilisation des listes de diffusion Sympa (propriétaire) Utilisation des listes de diffusion Sympa (propriétaire) Qu'est-ce qu'une liste de diffusion? Les listes de diffusion permettent à des personnes d un même groupe ou partageant un même centre d intérêt

Plus en détail

Université de Picardie - Jules Verne UFR d'economie et de Gestion

Université de Picardie - Jules Verne UFR d'economie et de Gestion Université de Picardie - Jules Verne UFR d'economie et de Gestion 23/09/2014 Excel 2003 - Tableau Croisé Dynamique L information mise à disposition de l utilisateur est fréquemment une information de détail

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 PARTENAIRES PRESENTS Oxfam, IRC, ACF-E, UNICEF, ACTED, AEN, CICR, ASDAP,

Plus en détail

Terme de référence Spécialiste Gestion financière

Terme de référence Spécialiste Gestion financière Terme de référence Spécialiste Gestion financière Sous la supervision générale du Directeur Général de l A.N.P.I, Agence d Exécution du projet les consultants auront pour mission : 1. Le SGF sera responsable

Plus en détail

Réponse au séisme du 12 Janvier Matrice de Suivi du Déplacement (DTM) Haïti

Réponse au séisme du 12 Janvier Matrice de Suivi du Déplacement (DTM) Haïti Réponse au séisme du 12 Janvier 2010 Matrice de Suivi du Déplacement (DTM) Haïti Numéro 21 Décembre 2014 FAITS SAILLANTS 21,218 Ménages déplacés, soit 79,397 PDI, demeurent toujours dans des sites 105

Plus en détail