Sensibilisation à la Sécurité Routière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sensibilisation à la Sécurité Routière"

Transcription

1 2 Sensibilisation à la Sécurité Routière

2 3 Historique Historique : phase de détérioration ( tués en 1972) : phase de stabilisation ( tués en 1989) : de nombreuses mesures (5.500 tués en 2004) : Contrôle Sanction Automatisé (4703 tués en 2006) Contexte actuel Juillet 2002 : Un des grands chantiers du Président de la République 17 septembre 2002 : Les États généraux de la Sécurité Routière 18 décembre 2002 : Un CISR fixe la feuille de route Décision d évaluation régulière

3 4 Tués par million d habitants en Europe en NL S S GB Irl I I A A GB NL DK FIN D D FLDKF IRL Tués à 30 jours Source : ONISR E F PE BL B GR P

4 5 Tués par mode de transport 2 Roues : 24% VL : 61,2% Autres : 2,6% Piétons :10,3% PL : 1,9% Source : ONISR Bilan 2005

5 6

6 7 Caractéristiques des accidents Tués Agglomération 27% Accidents corporels 67% Rase campagne 73% 33% Source : ONISR Bilan 2005

7 8 Caractéristiques des accidents Jeunes ans 13% Population 26% Tués Source : ONISR Bilan 2005

8 9 Des accidents près de chez soi! 80% des accidents surviennent moins de 10 km du domicile. Source : ONISR Bilan 2005 à

9 10 Des accidents liés au travail! Plus de 60% des décès répertoriés comme accidents du travail sont dus à des accidents de la route. Ils représentent tués par an. Source : ONISR Bilan 2005

10 11 Des accidents bien français! 7% des tués sont des occupants de véhicules immatriculés hors de France. Source : ONISR Bilan 2005

11 12 Facteurs des accidents mortels Usager 92% Infrastructure 46% Véhicule 29% Alerte - Secours - Soins 8% Source : 5000 enquêtes REAGIR

12 13 Facteurs humains dans les accidents mortels Vitesse 42% Alcool 31% Casque 22% Ceinture 15% Vigilance - Fatigue 17% Source : 5000 enquêtes REAGIR

13 14 Le respect de la règle Formation à tous les âges de la vie : le continuum éducatif Renforcement de l efficacité de la chaîne contrôles-sanctions plans départementaux de contrôles routiers radars automatiques (CSA)

14 15 Le continuum éducatif Attestation de Première Education à la Route : APER Attestation Scolaire de Sécurité Routière : ASSR 1er niveau BSR Attestation Scolaire de Sécurité Routière : ASSR 2e niveau Attestation de Sécurité Routière : ASR Apprentissage Anticipé de la Conduite : AAC Permis probatoire Formations post-permis : conducteurs novices conducteurs expérimentés Permis de conduire Permis

15 16 Efficacité de la chaîne contrôles-sanctions Augmentation des moyens humains et matériels Plans départementaux de contrôles routiers Contrôles automatisés Loi renforçant la lutte contre la violence routière (12 juin 2003) (intègre la S.R dans les instances de lutte contre la délinquance)

16 17 L alcool

17 18 Contrôles d alcoolémie et gravité des accidents 2,0% Conducteurs en circulation + Alcool 8,4% 4,9% Conducteurs en infraction + Alcool * Accidents matériels ou corporels Conducteurs accidentés* + Alcool Source : ONISR - bilan ,7% 10% Accidents corporels + Alcool Accidents mortels + Alcool

18 19 Équivalence des verres 10 cl de vin 25 cl de bière à 12,5% à 5% 10 g d alcool pur dans chaque verre 3 cl de whisky 8 cl d apéritif à 40% à 16%

19 20 Taux d alcoolémie à jeun Taux (g/l) = Un verre quantité de liquide (ml) x % d alcool x 0,8 (densité alcool) Poids (kg) x 0,7 (homme) x 100 0,6 (femme) Pour un homme de 70 kg 0,20 g/l Pour une femme de 50 kg 0,33 g/l

20 21 Combien de gramme d alcool? Boîte de bière Bouteille de vin Bouteille de Tequila 50 cl 75 cl 75 cl 8% alcool 12,5% alcool 40% alcool = = = 32g d alcool 75g d alcool 240g d alcool Pack de 25 canettes de bière Bouteille de Rhum 25 cl 5,7% alcool = 285g d alcool L abus d alcool est dangereux pour la santé 100 cl 50% alcool = 400g d alcool

21 22 Élimination de l alcool 0,10 g/h 0,15 g/h 4h00 1,5 g/l 1,5 g/l 8h30 1,05 g/l 0,8 g/l 10h30 0,85 g/l 0,5 g/l 14h00 0,5 g/l 0 g/l 19h00 0 g/l

22 23 Processus d élimination de l alcool Nota : La vitesse d élimination par le foie est de 0,10 à 0,15 g/l/heure. Elle est propre à chaque individu

23 24

24 25

25 26 Repas entre amis Monsieur : 35 ans, 1,70m, 70 kg Madame : 35 ans, 1,65m, 55 kg 20h00 Apéritif = 10g d alcool 20h20 Apéritif = 10g d alcool 21h00 Verre de blanc = 10g d alcool 21h20 Verre de rouge = 10g d alcool 21h40 Verre de rouge = 10g d alcool 22h40 Digestif 4cl = 14g d alcool

26 27 Soirée entre jeunes Lui : 20 ans, 1,80m, 70 kg Elle : 20 ans, 1,70m, 55 kg 21h00 Casse-croûte et une bière = 10g d alcool 21h40 Bière = 10g d alcool 22h00 Bière = 10g d alcool 22h20 Bière = 10g d alcool 22h40 Bière = 10g d alcool 23h20 Whisky = 10g d alcool 00h30 Bière sur parking = 10g d alcool 01h30 Whisky coca = 10g d alcool

27 28 Uniquement lorsqu il y a impossibilité médicale de souffler (personne décédée ou blessée gravement) g/l de sang alcootest Dépistage positif mesure taux d alcoolémie éthylomètre mg/l d air éthylotest SI REFUS = Présomption d alcoolémie Délit

28 29 Mention obligatoire sur certains médicaments (décret 10/05/1999)

29 30 Drogues

30 31 Dépistage des stupéfiants Le décret du 27/08/01 a rendu obligatoire, à partir du 01/10/01 le dépistage sur les conducteurs impliqués dans un accident aux conséquences immédiatement mortelles. Dépistage à des fins d étude épidémiologique. La loi du 15/11/02 a rendu possible le dépistage sur les conducteurs impliqués dans un accident corporel, à l initiative d un officier de police judiciaire.

31 32 Conduite sous l influence de stupéfiants (Loi du 03/02/03) C est un délit au même titre que l alcool. Dépistage suite à un accident, certaines infractions ou soupçon de faire usage de stupéfiants. Dépistage sur le conducteur et l accompagnateur de l élève conducteur. Test de dépistage urinaire (refus de test = délit) Prise de sang si positif ou dépistage impossible.

Les grandes dates de la sécurité routière

Les grandes dates de la sécurité routière Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août définissant le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la circulation

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient!

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! 29/08/2014 Dossier de presse Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! En cette fin de période estivale, le préfet souhaite que tous les acteurs restent pleinement mobilisés

Plus en détail

POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE!

POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE! POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE! DOSSIER DE PRESSE lundi 21 décembre 2015 Pour que la fête reste une fête, soyons responsables! - décembre 2015 p. 2 LA SITUATION DE LA SÉCURITE ROUTIÈRE À LA RÉUNION 49

Plus en détail

I - AGIR EN PRIORITE CONTRE LES PRINCIPALES CAUSES DES DRAMES DE LA ROUTE

I - AGIR EN PRIORITE CONTRE LES PRINCIPALES CAUSES DES DRAMES DE LA ROUTE 11/2009 LUTTE CONTRE L INSECURITE ROUTIERE EN FRANCE PROPOSITIONS DE L ASSOCIATION PREVENTION ROUTIERE MESURES QUI DEVRAIENT ETRE PRISES A COURT ET MOYEN TERME POUR FAIRE BAISSER DE MANIERE SIGNIFICATIVE

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

Accidentalité provisoire Année 2012

Accidentalité provisoire Année 2012 Accidentalité provisoire Année 01 I ANALYSE GLOBALE Accidents Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Total blessés 01 11 18 54 18 011 18 18 89 Évolution 4 4 55 5 90 Évolution en %,4 % + 18,

Plus en détail

DDE - SERT/SRGC - 34 L'Hérault Listes Des Ressources Matérielles.

DDE - SERT/SRGC - 34 L'Hérault Listes Des Ressources Matérielles. Dossier : Alcool au volant, halte à la prise de risques Dossier : 15-24 ans Sortez et revenez SAM Dossier : Des messages pour sauver des vies. Un dossier qui fait le point sur les dangers de l'alcool et

Plus en détail

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER -1 Édition #2014 < ALLO > UN COUP DE FIL AU VOLANT, UN

Plus en détail

Département des Ardennes. Alcool et sécurité routière Période 2008-2012

Département des Ardennes. Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Département des Ardennes Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Département des Ardennes Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Observatoire Départemental de la Sécurité Routière DDT des

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

Observatoire Régional de Sécurité Routière

Observatoire Régional de Sécurité Routière Mardi 24 mars 2015 à 15H00 Préfecture Salle Félix Eboué Réunion des référents scolaires sécurité routière Bilan Sécurité Routière Martinique (2013 et 2014) Comparatif DOM 2014 et métropole Chiffres 2015

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

Un cyclomoteur, c est quoi?

Un cyclomoteur, c est quoi? 21/01/2014 1 Un cyclomoteur, c est quoi? Un 2 roues dont la cylindrée est inférieure à 50 cm3 et la vitesse limitée par construction à45 km/h. Un 2 roues dont la puissance ne dépasse pas 4 kw* (véhicule

Plus en détail

CONSULTATION «Les Modes d Usage»

CONSULTATION «Les Modes d Usage» ADDICTOLOGIE CONSULTATION «Les Modes d Usage» CENTRE DE SOINS D ACCOMPAGNEMENT ET DE PREVENTION EN ADDICTOLOGIE «C.S.A.P.A. La Caravelle» BILAN CONSULTATION ADDICTOLOGIE Le repérage et les modes d usage

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

LES MOYENS DE CONTROLE

LES MOYENS DE CONTROLE 2 SOMMAIRE LE CONTEXTE L ALCOOL AU VOLANT LES MOYENS DE CONTROLE LE PROMOTEUR LA CAMPAGNE DANS LE MONDE Nombre important de décès enregistré chaque année sur les routes européennes (41000 dont 15000 en

Plus en détail

Alcool, stupéfiants et sécurité routière

Alcool, stupéfiants et sécurité routière L organisation de manifestations sur le territoire de la commune Vinça 13 décembre 2012 Alcool, stupéfiants et sécurité routière Didier DELAITRE Médecin enquêteur - BEA et Colonel Bruno MERCIER Médecin

Plus en détail

Quizz Sécurité Routière

Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière 30 questions 20 secondes pour répondre Plusieurs réponses possibles Question N 1 Combien de personnes perdent la vie sur les routes de France chaque jour?

Plus en détail

DDTM 50 - Coordination sécurité routière

DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière En France en 2012 : Accidentalité des motocyclistes ------------------- Les victimes Sur 843 personnes qui ont perdu la

Plus en détail

Accidents et mortalité:

Accidents et mortalité: Vous trouverez divers questionnaires pour tester vos connaissances en matière de sécurité routière. En dessous de chaque questionnaire, un lien vous dirigera vers les réponses. Accidents et mortalité:

Plus en détail

Biologie. Objectif disciplinaire : objectif sécurité routière :

Biologie. Objectif disciplinaire : objectif sécurité routière : Biologie 47 L Alcool Objectif disciplinaire : absorption de l alcool par le corps humain action de l alcool sur la commande des mouvements comprendre le processus de l élimination de l alcool objectif

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Sommaire

SECURITE ROUTIERE. Sommaire SECURITE ROUTIERE Sommaire 1 BILAN DE L ACCIDENTOLOGIE 2 - ENGAGEMENT DES FORCES DE L ORDRE 3 LA PREVENTION ACCIDENTOLOGIE 30 tués (+2 par rapport à 2013) 119 accidents corporels 177 blessés dont 134 hospitalisés

Plus en détail

Parlons-en! Parlons-en!

Parlons-en! Parlons-en! Parlons-en! 20 novembre 2014 1 Parlons-en! 1. DDTM et accidentologie en Ille & Vilaine [Préfecture] 2. Les enjeux du risque routier [CARSAT] 3. Les actions de la Sécurité Routière [SRE 35/DDTM] 4. Les

Plus en détail

Conseil National de la Sécurité Routière. Commission «Jeunes et éducation routière»

Conseil National de la Sécurité Routière. Commission «Jeunes et éducation routière» Conseil National de la Sécurité Routière Objectif général : Réduire de 50% le nombre de tués sur les routes et passer à moins de 2000 d ici 2020. Commission «Jeunes et éducation routière» Objectif : Réduire

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

La phase pédagogique

La phase pédagogique LES LUNETTES ALCOOLÉMIE Le but : Les «lunettes Alcool» simulent ou reproduisent les sensations qu'a une personne en état d'alcoolémie et permettent de faire appréhender par le public les effets de l'alcool

Plus en détail

L accidentalité 2014 du transport routier

L accidentalité 2014 du transport routier VU : véhicule utilitaire (PTAC < 3,5t) PL : poids lourd Manuelle Salathé Secrétaire générale L accidentalité 2014 du transport routier 1 3 384 personnes tuées sur les routes en 2014 2014 Progression 2013-2014

Plus en détail

Accueillir 10 de Conduite Jeune dans son établissement

Accueillir 10 de Conduite Jeune dans son établissement Accueillir 10 de Conduite Jeune dans son établissement Une pédagogie innovante pour identifier et maîtriser les risques Une méthode d animation interactive, théorique et pratique Une formation s adressant

Plus en détail

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production,

Plus en détail

ETHYLOTEST ANTIDEMARRAGE EN FRANCE

ETHYLOTEST ANTIDEMARRAGE EN FRANCE ETHYLOTEST ANTIDEMARRAGE EN FRANCE LUXEMBOURG 19 mai 2015 LUTTE CONTRE L'ALCOOL AU VOLANT - En 2013, 17,2% des conducteurs impliqués dans les accidents mortels ont une alcoolémie supérieure au taux légal

Plus en détail

SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE

SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE C est quoi ce panneau? La journée Sécurité Routière de Philippe 8:30 Encore tous ces médicaments! /// CONDUITE ET MÉDICAMENTS /// Sur plus de 9000

Plus en détail

Bilan des actions octobre 2015

Bilan des actions octobre 2015 Ministère de l Intérieur Le 2 octobre 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation présentées le 26 janvier 2015, par Bernard CAZENEUVE, Ministre de l Intérieur. Bilan des actions

Plus en détail

Boire ou conduire. Organisation de la séquence. Déroulement de l activité. Mathématiques

Boire ou conduire. Organisation de la séquence. Déroulement de l activité. Mathématiques Boire ou conduire Mieux mesurer les risques de la conduite avec alcool en sachant calculer un taux d alcoolémie et en connaissant son évolution. - Durée : 2 séances (4 activités) Mathématiques Organisation

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : L ALCOOL lycée : physique-chimie (SVT ET mathématiques) Programme Enseignement d exploration MPS, thème «Sciences et aliments». Différentes entrées notamment : concentration massique d une espèce en solution, densité,

Plus en détail

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance Quelques définitions : qu est ce qu une drogue? la modification de l état de conscience Étymologie de «addict» une dette de plaisir La dépendance

Plus en détail

de la route ce qui a changé dans depuis 5 ans

de la route ce qui a changé dans depuis 5 ans Reconnue d utilité publique, l'association Prévention Routière a pour mission de réduire le nombre et la gravité des accidents de la route. Grâce au soutien de 130 000 adhérents et donateurs (particuliers

Plus en détail

Alcool Les dangers cachés

Alcool Les dangers cachés Alcool Les dangers cachés L alcool, dangereux ami L alcool, produit familier des soirées étudiantes, donne l'impression d'être bien, d'être capable de plus de choses et d'avoir confiance en soi. Mais tout

Plus en détail

Quelques éléments pour réviser l ASSR

Quelques éléments pour réviser l ASSR Quelques éléments pour réviser l ASSR En 2007, en moyenne, chaque jour en France, plus de 13 personnes sont décédées des suites d un accident de la route. Si l on prend uniquement en considération le nombre

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité et à la circulation routières RCS PARIS B 562 111 732 JANVIER 2010 DEP200919 En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité

Plus en détail

Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive

Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive Alcoolémie Les risques d'une consommation excessive Document non contractuel / Mod 3350/07-2012/ Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention L'alcool et ses

Plus en détail

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques Livret d information Jeunes au volant les principaux facteurs de risques Jeunes au volant les principaux facteurs de risques «Sur la route, chaque prise de liberté avec la règle, chaque comportement à

Plus en détail

Consommation d'alcool Quels risques sur la route...

Consommation d'alcool Quels risques sur la route... Consommation d'alcool Quels risques sur la route... Ne t'envoies pas en l'air Rémy CHAPELAIN : Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie du Doubs Association Nationale de Prévention

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Calcul littéral. Température en degrés Celsius ou en degrés Fahrenheit Température réelle et température apparente

Calcul littéral. Température en degrés Celsius ou en degrés Fahrenheit Température réelle et température apparente Calcul littéral Usage des lettres : travail en groupe (3 élèves). Choisir un thème : santé, météorologie, musique, sport, sécurité routière, environnement, histoire des maths. Faire la feuille d exercice

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation

État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation Jean-Yves Salaün - Délégué général de l Association Prévention Routière - JOURNÉES D ÉTUDES IARD 20&21 MARS 2014 SMACL, Rue Euclide, NIORT

Plus en détail

APPRENDRE POUR MIEUX CONDUIRE

APPRENDRE POUR MIEUX CONDUIRE APPRENDRE POUR MIEUX CONDUIRE Le Département accompagne les jeunes Le Département de l Eure aide les jeunes à financer : l apprentissage anticipé de la conduite le brevet de sécurité routière les stages

Plus en détail

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva Faits sur la Finlande 5,3 millions d habitants 2,5 millions de véhicules motorisés 300 morts sur la route 6,5

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

L'alcool au volant: état de la situation

L'alcool au volant: état de la situation L'alcool au volant: état de la situation Benoit GODART Porte-parole de l IBSR 19 septembre 2008 Alcool au volant a) L'ampleur du phénomène: quelques chiffres b) Les risques pour les conducteurs c) Qui

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT

LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT LES FRANÇAIS, LE RÉVEILLON DU NOUVEL AN ET L ALCOOL AU VOLANT Enquête nationale Décembre 2015 Sommaire Objectifs page 3 Méthodologie page 4 Principaux enseignements page 5 Structure de l échantillon national

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 78 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 Enregistré à la Présidence du Sénat le 14 octobre 2015 PROPOSITION DE LOI instaurant une formation complémentaire obligatoire après l'obtention du permis de conduire,

Plus en détail

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route»

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Partageons la route La route est un espace emprunté par différent type de véhicules, avec des besoins, des dimensions, des vitesses et

Plus en détail

Janvier 2015 11 2 16 7

Janvier 2015 11 2 16 7 TABLEAU DE BORD DE LA SECURITE ROUTIERE DANS L YONNE - JANVIER Accidents Corporels Tués Blessés dont Hospitalisés Janvier 6 7 Janvier 4 6 6 Evolution Janvier / 4 YONNE - 4 % - 66,7 % % - 4,7 % Évolution

Plus en détail

22 tués. sur les routes de l. Trop de vies brisées, soyons tous responsables

22 tués. sur les routes de l. Trop de vies brisées, soyons tous responsables 22 tués sur les routes de l Eure depuis le début de l année 2014 Trop de vies brisées, soyons tous responsables Juin 2014 STOP AUX COMPORTEMENTS IRRESPONSABLES PRESERVONS NOS VIES Depuis le début de l'année,

Plus en détail

L alcool, ennemi de la sécurité au volant

L alcool, ennemi de la sécurité au volant L alcool, ennemi de la sécurité au volant Ce que l élève doit retenir Le seuil d alcoolémie tolérée au Luxembourg est de 0,8 g par litre de sang. Ce seuil peut être atteint dès le premier verre. L alcoolémie

Plus en détail

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Le ministre a saisi le CNSR afin de recueillir son avis sur les mesures visant à réduire la mortalité routière de moitié entre 2010 et 2020.

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

Le risque routier encouru par les salariés

Le risque routier encouru par les salariés Le risque routier encouru par les salariés Le risque routier encouru par les salariés... Un enjeu pour l entreprise Un risque souvent méconnu, ou mal appréhendé Statistiques PLAN Introduction : Conduire

Plus en détail

CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS. EN A.A.C et C.S. ETATS-UNIS CONDUITE 31200 TOULOUSE. Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut éviter :

CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS. EN A.A.C et C.S. ETATS-UNIS CONDUITE 31200 TOULOUSE. Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut éviter : CARNET POUR ELEVES ET ACCOMPAGNATEURS EN A.A.C et C.S. 15 : SAMU ou SMUR 17 : POLICE ou GENDAMERIE 18 : POMPIERS 112 : NUMERO UNIQUE A PARTIR D UN PORTABLE Secourir Si vous n êtes pas secouriste, il faut

Plus en détail

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

Journées de l inspection : mars 2010 Socle : compétence scientifique Atelier de mathématiques Taux d alcoolémie

Journées de l inspection : mars 2010 Socle : compétence scientifique Atelier de mathématiques Taux d alcoolémie Journées de l inspection : mars 2010 Socle : compétence scientifique Atelier de mathématiques Taux d alcoolémie Le but de l atelier : à partir d un problème «ordinaire» le transformer en tache complexe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DE L EVENEMENT JOURNEE DE PREVENTION. Date de l évènement TABLE DES MATIERES

DOSSIER DE PRESENTATION DE L EVENEMENT JOURNEE DE PREVENTION. Date de l évènement TABLE DES MATIERES j DOSSIER DE PRESENTATION DE L EVENEMENT JOURNEE DE PREVENTION Date de l évènement TABLE DES MATIERES SOMMAIRE Présentation de l association SPHIMX Page 3 Présentation de l Association Fédérative Nationale

Plus en détail

Le risque routier professionnel est le risque auquel sont exposés tous les salariés:

Le risque routier professionnel est le risque auquel sont exposés tous les salariés: Cathy BERNATETS 09 novembre 2010 CARSAT Midi Pyrénées Le risque routier professionnel est le risque auquel sont exposés tous les salariés: - qui se rendent à leur travail, ou - qui se déplacent dans le

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel AOÛT 2015 Données de l'observatoire départemental 2015 2014 Variation 2014/2015 Aisne National 19 15 +4 +26,7% +3,4% Tués 5 5 0 0,0% +9,5% Blessés

Plus en détail

Livret métier Le risque alcool. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis

Livret métier Le risque alcool. Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Livret métier Le risque alcool Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Sommaire Quiz : connaissez-vous l alcool? 4 Infos pratiques : l alcoolémie 6 Infos pratiques : les équivalences

Plus en détail

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Contact presse Préfecture de l Isère - Service communication 04 76 60 48 05 communication@isere.pref.gouv.fr @Préfet38 L accidentologie en

Plus en détail

de la route ce qui a changé dans depuis 5 ans

de la route ce qui a changé dans depuis 5 ans Reconnue d utilité publique, l'association Prévention Routière a pour mission de réduire le nombre et la gravité des accidents de la route. Grâce au soutien de 130 000 adhérents et donateurs (particuliers

Plus en détail

Mercredi 17 juin. 14 heures. Stade LOUIS-ACHILLE

Mercredi 17 juin. 14 heures. Stade LOUIS-ACHILLE Mercredi 17 juin 14 heures Stade LOUIS-ACHILLE ROGRAMME......... 2 PROGRAMME POURQUOI CETTE OPERATION ION?...... 3 LA FINALE INTER-COLLEGES COLLEGES...... 4 LA POLITIQUE P DU CONSEIL GENERAL EN MATIERE

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Dans le document «Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3»

Dans le document «Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3» PRÉPARER UNE «SITUATION COMPLEXE DISCIPLINAIRE», SITUATION D APPRENTISSAGE ET/OU D ÉVALUATION TITRE : Consommation d alcool et le système nerveux. classe : 4ème durée : 30 minutes I - Choisir des objectifs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant»

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant» Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 5 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôle «Les fautes de comportement au volant» Vendredi 5 septembre 2014

Plus en détail

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons 19, avenue Trudaine 79 Paris Tél. : +33 (1) 48 74 82 19 Fax : +33 (1) 48 78 17 6 e-mail : ireb@ireb.com Base documentaire de l Ireb consultable sur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière. Rencontres de la sécurité

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière. Rencontres de la sécurité DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Rencontres de la sécurité du 16 au 19 octobre 2013 I - Accidentalité du Finistère en 2013 Le département du Finistère connaît un bilan très contrasté depuis le début

Plus en détail

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux

Évolution de l accidentalité et futurs enjeux COTITA Centre Est 29 mai 2012 Évolution de l accidentalité et futurs enjeux Christian Machu Secrétaire général-adjoint Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) Sommaire 1.

Plus en détail

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES Cabinet du Préfet Nice, le 29 janvier 2015 Bureau de la Communication et des Relations publiques INFORMATION PRESSE Sécurité routière : Bilan 2014 Baisse des accidents corporels mais hausse de la mortalité

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous?

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous? l essentiel sur...... l'alcool Ξ Qu est-ce que c est? L alcool est un produit naturel issu de la fermentation ou de la distillation de fruits ou grains riches en glucides. Sa concentration peut être augmentée

Plus en détail

ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE

ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE... Gardez la mesure! www.cramif.fr LES BOISSONS ALCOOLIQUES Elles contiennent de l'éthanol (C2 H5 OH) qui se présente sous la forme d'un liquide incolore d'odeur faible obtenu

Plus en détail

Lesprincipauxproduits

Lesprincipauxproduits Lesprincipauxproduits 88 L 89 L alcool, qu est-ce que c est exactement? Effets et dangers de l alcool Alcool et grossesse, les liaisons dangereuses Les chiffres d une réalité Que prévoit la loi? La sécurité

Plus en détail

Comité des experts de la sécurité routière. Groupe expertise alcool

Comité des experts de la sécurité routière. Groupe expertise alcool Comité des experts de la sécurité routière Groupe expertise alcool 04 juillet 2007 L alcool sur la route : état des lieux et propositions Ce rapport a été rédigé par un groupe d experts animé par Jean

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE 5 janvier 2005 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail sécurité et circulation

Plus en détail

Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département

Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière PDASR 2013 Appel à projets État/Département Le Plan Départemental d Actions de Sécurité Routière (PDASR 2013) répond aux priorités du Document Général

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ETAT-ASSURANCES POUR LA LUTTE CONTRE L'INSECURITE ROUTIERE Entre Monsieur Jean-Pierre RAFFARIN Premier ministre, représentant l'etat, et Monsieur Gérard DE LA MARTINIERE, Président

Plus en détail

Table ronde. Les grands rouleurs et la sécurité routière. Dossier de Presse

Table ronde. Les grands rouleurs et la sécurité routière. Dossier de Presse Table ronde Les grands rouleurs et la sécurité routière Dossier de Presse 20 Octobre 2003 Sommaire L alcool au volant, facteur majeur du risque routier Un programme radio spécial Grands rouleurs, alcool

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Descriptif journées collège : Lundi 2 et mardi 3 mai 2011

SECURITE ROUTIERE. Descriptif journées collège : Lundi 2 et mardi 3 mai 2011 SECURITE ROUTIERE RESPONSABLE(S) : Pierre-Olivier BONTANT, Proviseur Adjoint du lycée Hôtelier de SQY pierre-olivier.bontant@ac-versailles.fr Descriptif journées collège : Lundi 2 et mardi 3 mai 2011 2

Plus en détail

Connaissances à retenir

Connaissances à retenir Connaissances à retenir Le cyclomoteur et sa réglementation : Le cyclomoteur est un véhicule à deux roues équipé d'un moteur ne dépassant pas cm3. La vitesse maximale autorisée est 45 Km/h. Les cyclomoteurs

Plus en détail

Bilan du comportement des usagers de la route

Bilan du comportement des usagers de la route Bilan du comportement des usagers de la route Année 2008 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET

Plus en détail

Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION

Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION Les Entreprises et Artisans partenaires de la Sécurité Routière. Conduite professionnelle et conduite addictive (1/3) La conduite professionnelle pourrait

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

Livret de sécurité routière 5 ème.

Livret de sécurité routière 5 ème. Page 1 sur 36 Page 1 sur 36 Page 2 sur 36 ASSR, ASR, BSR L'attestation scolaire de sécurité routière comporte : une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en cinquième

Plus en détail

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU

DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DOCUMENT GÉNÉRAL D ORIENTATION 2013/2017 CORSE-DU DU-SUD Sommaire Le DGO... 4 Analyse de l accidentalité... 5 Localisation des accidents en Corse du Sud... 7 Enjeux de la sécurité routière pour 2013/2017...

Plus en détail

Les grandes dates. de la sécurité routière. Annexes

Les grandes dates. de la sécurité routière. Annexes Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août défi nissant le certifi cat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la

Plus en détail

ALCOOL ET JUSTICE. Dr B. Mordellet Service de Médecine Légale et Pénitentiaire CHU Pontchaillou. le 18 décembre 2008

ALCOOL ET JUSTICE. Dr B. Mordellet Service de Médecine Légale et Pénitentiaire CHU Pontchaillou. le 18 décembre 2008 ALCOOL ET JUSTICE Dr B. Mordellet Service de Médecine Légale et Pénitentiaire CHU Pontchaillou le 18 décembre 2008 ALCOOL ET JUSTICE : introduction Consommation d alcool [OH] modifications des fonctions

Plus en détail