Des Français bien logés : satisfaction ou résignation?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des Français bien logés : satisfaction ou résignation?"

Transcription

1 Des Français bien logés : satisfaction ou résignation? Si 89 % d entre eux se déclarent satisfaits de leur logement, l étude ORPI/Ipsos révèle un optimisme de façade relevant de la résignation en période de crise et de l abandon du rêve d un meilleur logement Avoir un toit au dessus de sa tête, qu on en soit locataire ou propriétaire, suffitil aux Français pour s estimer «bien logés»? ORPI, 1 er réseau immobilier en France, partenaire quotidien des clients en quête d un meilleur logement depuis 45 ans, a souhaité mesurer avec l aide de l institut d études et d opinion Ipsos, le bien-être des Français dans leur habitat. Et les résultats sont surprenants, voire inquiétants par leurs contradictions. 89 % des Français se déclarent satisfaits de leur logement et 7 sur 10 se disent plutôt optimistes dans la recherche d un nouvel habitat (à l achat ou à la location). Des chiffres dont on pourrait se réjouir mais qui sont sérieusement mis à mal par de nombreuses contradictions et inquiétudes soulevées par les Français. L étude ORPI/Ipsos révèle que cette satisfaction apparente, traduit dans la réalité leur résignation à ne pouvoir obtenir mieux que ce qu ils ont actuellement. Dépités, ils subissent leur immobilité immobilière. Pour preuve, 78 % des locataires ne sont pas en mesure, à l heure actuelle, d acheter le logement souhaité et 45 % d entre eux disposeraient même de moins de euros d apport immédiatement disponible! 59 % des Français se déclarent même démoralisés d avance par leur projet d achat immobilier dont ils évaluent la durée de réalisation à 35 mois. Quant à ceux qui se prennent à imaginer un déménagement à court terme, ils pensent pouvoir gagner seulement 3 m 2 supplémentaires! Plus grave, les enseignements de l étude croisés avec l expertise de terrain du réseau ORPI, démontrent que les locataires français ont une perception du marché et de leur pouvoir d achat totalement en décalage avec la réalité. Alors, «bien logés» les Français, pas si sûr 1

2 > Les Français satisfaits en apparence C est une bonne surprise de l étude ORPI : 89 % des Français se disent satisfaits de leur logement actuel dont 34 % vraiment satisfaits. Les Français les plus heureux * sont les propriétaires (44%), ont 60 ans et plus (44 %), résident dans des communes de moins de habitants (39 %), en maison individuelle (43 %) de cinq pièces ou plus (47 %) et disposent de revenus supérieurs (44 %). Les Français les moins satisfaits ** sont les locataires (20 %), âgés de 18 à 24 ans (29 %), habitent dans l agglomération parisienne (24 %), vivent dans un logement d une pièce (16 %), en habitat collectif (20 %) et disposent de revenus modestes (25 %). Des Français apparemment heureux qui lorgnent sur un idéal ; la maison individuelle avec jardin, que seuls 62 % habitent L image d Epinal du logement pour les Français reste bien la maison individuelle avec jardin ou terrasse. Elle fait rêver 79 % d entre eux, aussi bien ceux habitant déjà en pavillon (91 %) que ceux résidant en logement collectif (60%). Cette maison est considérée comme un idéal de vie à acquérir pour 83 % des Français qui ont un projet d achat immobilier dans les trois années à venir. Pourtant, s ils en rêvent quasiment tous, ils sont seulement 62 % à y habiter et sont paradoxalement 89 % à se déclarer satisfaits de leur logement actuel... Une immobilité affichée pour les 3 ans à venir, symptôme de la résignation des Français 91 % des propriétaires et 72 % les locataires déclarent n avoir aucun projet d achat de nouvelle résidence principale dans les trois années à venir. Leur satisfaction apparente par rapport au logement qu ils occupent actuellement ne suffit cependant pas à expliquer cette immobilité déclarée qui semble, dans les faits, traduire un état de résignation en cette période de crise. En effet, dans ce contexte tendu, les propriétaires préfèrent voir le verre à moitié plein en s estimant finalement pas si mal «lotis», la possession de leur résidence principale étant pour eux un critère suffisant à leur bien-être. Les locataires, quant à eux, se contentent majoritairement de ce qu ils ont, pressentant les nombreuses difficultés pour passer le cap de l accès à la propriété. * Ceux se déclarant «vraiment satisfaits» ** Les moins nombreux à se dire «vraiment satisfaits» 2

3 > De l optimisme affiché à la résignation en période de crise : des signaux alarmants sur le mal-être des Français dans leur logement 11 % de Français assignés à résidence faute de bien disponible à l achat 40 % des Français déclarent avoir des projets immobiliers et souhaitent même les concrétiser d ici trois ans. Un chiffre dont on pourrait se réjouir en cette période de crise immobilière. L enthousiasme retombe cependant vite quand on constate que 23 % des Français ont l intention d acheter un bien mais que seuls 12 % veulent vendre le leur! Les chiffres parlent d eux même et mettent en évidence un déséquilibre flagrant entre l offre et la demande : 5,5 millions de Français seraient en conséquence assignés à résidence jusqu en % des Français démoralisés d avance par le délai de réalisation de leur projet immobilier en résidence principale Si 7 Français sur 10 se déclarent optimistes sur la recherche d achat ou de location d un nouveau logement correspondant à leurs attentes, ils sont dans le même temps 59 % à penser que cette recherche sera démoralisante et entachera véritablement leur niveau de bien-être actuel. La cause? Le délai de réalisation qu ils estiment à 35 mois en moyenne, et atteint même 41 mois à Paris et 43 mois à Marseille. Des Français qui pensent ne pouvoir s offrir guère plus en moyenne que 3m2 supplémentaires S ils devaient déménager le mois prochain, les Français, qu ils soient locataires ou propriétaires, le feraient pour gagner seulement 3m 2 supplémentaires, pour passer de leurs 100 m 2 moyens à un logement de 103 m 2. Si 3 m 2 supplémentaires ne suffiraient raisonnablement à personne pour optimiser son confort au quotidien dans son habitat, cette moyenne nationale plus que «modeste» révélée par l étude ORPI démontre que les Français ont intégré qu ils devaient tempérer leur desiderata de superficie dans leur recherche d un meilleur logement. Dans le même temps, ils sont 35 % à souhaiter vouloir une pièce supplémentaire dont, on le devine, la surface dépasserait ces 3 m 2 auxquels ils s autorisent pourtant à rêver Si logiquement, les prétentions concernant les surfaces habitables sont inférieures à la moyenne nationale (103 m 2 ) dans les principales agglomérations françaises, Strasbourg et Lille se distinguent. En effet, les Strasbourgeois pensent pouvoir quitter leur 85 m 2 actuels pour un habitat de 103 m 2 et les Lillois, plus optimistes, briguent le passage d un 98 m 2 à un 110 m 2. 3

4 > La perception du marché et le pouvoir d achat des locataires totalement en dehors des réalités Un pouvoir d achat en berne : 78 % des locataires ne sont pas en mesure d acheter S ils devaient déménager le mois prochain, 78 % des locataires français ne seraient pas en mesure d acheter le logement auquel ils aspirent. 45 % d entre eux disposeraient même de moins de euros d apport personnel immédiatement disponible! A l heure actuelle, en moyenne, un primo-accédant pense pouvoir disposer d un apport personnel de euros et réunir, avec un crédit immobilier, un budget total de euros pour acheter un logement estimé à euros. Il leur manque donc 25 % de l enveloppe nécessaire! Seule bonne nouvelle de l étude ORPI en matière de pouvoir d achat : 25 % des locataires français peuvent encore compter sur l aide d un proche ou d un parent pour «booster» leur budget. Des locataires en total décalage avec les prix du marché Dans la réalité, il existe une distorsion entre la perception qu ont les locataires des prix du marché et la réalité constatée sur le terrain par les agents immobiliers ORPI. Là où les Français estiment le prix du bien souhaité à euros, il coûte en réalité euros d après ORPI! Une marge d erreur de 16 %. Il ne s agit plus ici d une simple distorsion mais d un véritable décalage. Si l on compare les estimations faites par les Français, ville par ville, au prix du marché, on constate des écarts notables. LILLE Prix estimé : ! Prix réel : ! Budget total : ! NANTES Prix estimé : ! Prix réel : ! Budget total : ! BORDEAUX Prix estimé : ! Prix réel : ! Budget total : ! PARIS Prix estimé : ! Prix réel : ! Budget total : ! STRASBOURG Prix estimé : ! Prix réel : ! Budget total : ! LYON Prix estimé: ! Prix réel : ! Budget total : ! TOULOUSE Prix estimé : ! Prix réel : ! Budget total : ! MARSEILLE Prix estimé : ! Prix réel : ! Budget total : ! Seules exceptions sur Strasbourg et Nantes pour lesquelles le prix réel du marché est inférieur aux prix estimés par les Français. 4

5 Cette étude ORPI/Ipsos démontre qu il est nécessaire de donner des repères à cette population des locataires qui semble vivre en dehors des réalités du marché : le rôle crucial de l agent immobilier prend ici tout son sens. Bernard Cadeau, Président du réseau ORPI «Malheureusement, cette étude ORPI/Ipsos révèle que les Français affichent un sourire de façade, et que derrière celui-ci, leur réalité immobilière est toute autre. A bien des égards, notre sondage confirme des certitudes que nous dénonçons depuis des mois et dont le gouvernement ne s est toujours pas saisi! Nous sommes confrontés à un déséquilibre alarmant de l offre et de la demande de logements, faute de biens anciens disponibles à la vente et de logements neufs : on tue dans l œuf les ambitions d accession à la propriété de 5,5 millions de Français! Par ailleurs, notre étude tord le coup à l idée reçue selon laquelle l immobilier serait un marché spéculatif : seuls 2 % des Français cherchent à réaliser une plus-value. Alors qu attendons-nous pour lancer enfin des signaux encourageants aux Français et débloquer un marché grippé?» Contacts presse Service de presse ORPI - Burson Marsteller i&e Géraldine Gauthier / Lucile Fogliani / 5

6 > Baromètre inédit ORPI : le véritable coût d une pièce supplémentaire sur les 8 plus grandes villes françaises A l achat : comparaison prix estimé / prix réel LILLE Prix estimé : ! Prix réel : ! NANTES Prix estimé : ! Prix réel : ! PARIS Prix estimé : ! Prix réel : ! STRASBOURG Prix estimé : ! Prix réel : ! BORDEAUX Prix estimé : ! Prix réel : ! LYON Prix estimé : ! Prix réel : !!"#$"#%&' ()*+',-./0'1'23'455'6' ()*+')0,7'1'48'555'6' MARSEILLE Prix estimé : ! Prix réel : ! A la location : comparaison prix estimé / prix réel LILLE Prix estimé : 163! Prix réel : 238! NANTES Prix estimé : 158! Prix réel : 150! PARIS Prix estimé : 264! Prix réel : 300! STRASBOURG Prix estimé : 169! Prix réel : 197! BORDEAUX Prix estimé : 174! Prix réel : 270! LYON Prix estimé : 162! Prix réel : 200!!"#$"#%&' ()*+',-./0'1'234'5' ()*+')0,6'1'278'5' MARSEILLE Prix estimé : 190! Prix réel : 220! 6

7 > Les principaux enseignements de l étude et les chiffres ORPI sur les 8 plus grandes villes françaises > PARIS Les Parisiens, des habitants globalement réalistes en ce qui concerne le marché immobilier de leur ville 46% des Parisiens ont un d ici 3 ans (vs 34% des Français). 25% souhaitent acheter d ici 3 ans et 21% louer Plus de superficie et de volume et un logement bien desservi par les transports sont les critères de pour les Parisiens à hauteur de 32% et 33% Budget estimé pour acheter en moyenne - Il atteint pour un logement intramuros et pour la banlieue 36% recherchent un logement d une superficie comprise entre 50 et 79m² en moyenne pour un achat intra-muros et pour la banlieue. La réalité est de (source ORPI) 41 mois (vs 35 mois) La particularité parisienne Des Parisiens estiment que la recherche d un logement et le fait d avoir des difficultés à le trouver a un impact important sur leur niveau de bien-être (vs 59% des Français) Des Parisiens plus résignés que les autres, seulement 51% des Parisiens sont intéressés par une maison individuelle (vs 79% des Français) 62% des Parisiens vivent dans des logements dont la superficie est comprise entre 30 et 79m² alors qu ils ne sont que 32% à vivre dans une telle superficie sur l ensemble du territoire 7

8 > LILLE Une ville qui garde un certain dynamisme en matière immobilière avec des délais moyens de réalisation de projets plus courts 23% des Lillois ont un projet d achat d ici 3 ans 19% souhaitent louer et 23% acheter. Hors Paris c est la ville qui compte le plus de candidats à l achat en France Un logement avec un jardin ou une terrasse fait rêver 68% des Lillois (c est plus que la moyenne des Français (61%) Budget estimé pour acheter en moyenne pour un achat intra-muros et pour la banlieue 50% cherchent un logement entre 80 et 119m² pour un achat intra-muros et pour la banlieue. La réalité est de (source ORPI) 26 mois - Lille est la ville française où les délais de recherche d un logement sont les plus courts en France (vs 35 mois) La particularité lilloise : Les Lillois sont plus déçus que la moyenne des Français du charme de leur quartier (63% des Lillois satisfaits vs 78% des Français) 8

9 > LYON La ville dont les habitants se déclarent les plus globalement satisfaits en matière de logement mais qui affiche un non réalisme face au marché 44% des Lyonnais ont un d ici 3 ans, 22% souhaitent acheter et 20% louer. C est la 3 ème ville française de candidats à l achat après Paris et Lille Le jardin ou la terrasse ainsi qu un logement bien desservi par les transports sont les critères de à hauteur de 53% et 33% Budget estimé pour acheter en moyenne pour un achat intra-muros et pour la banlieue 45% des Lyonnais sont à la recherche d un logement entre 80 à 119m² en moyenne en intra-muros et pour la banlieue. La réalité est de (source ORPI) 38 mois (vs 35 mois) La particularité lyonnaise : Les Lyonnais sont les Français les plus globalement satisfaits à l égard de leur logement : 34% déclarent être vraiment satisfaits et notamment en banlieue à hauteur de 36% 73% des Lyonnais sont à la recherche d un logement collectif alors que la majorité des Français recherchent une maison individuelle 9

10 > TOULOUSE Une ville contrastée en matière de logement entre la banlieue versus la ville intramuros 38% des Toulousains ont un d ici 3 ans. 20% souhaitent louer et 18% acheter Jardin ou terrasse pour 54% des Toulousains Budget estimé pour acheter pour un achat intra-muros et pour la banlieue 43% des Toulousains sont à la recherche d un logement d une superficie entre 80 et 119m² en moyenne pour un achat intra-muros et pour la banlieue. Réalité est de (source ORPI) 36 mois versus 35 mois Particularité toulousaine Les habitants de la banlieue de Toulouse sont les plus globalement satisfaits à l égard de leur logement (46%) vs les habitants intramuros qui ne le sont que pour 26% d entre eux Le fait que leur logement soit bien desservi par les transports en commun est un critère de pour 38% d entre eux alors que les Français en moyenne ne considèrent ce critère qu à hauteur de 19% 10

11 > STRASBOURG Des habitants très satisfaits de la dynamique culturelle et sportive de leur ville et qui restent réalistes quant à leur marché immobilier 9% des Strasbourgeois ont un d ici 3 ans. 20% souhaitent louer et 19% acheter Un logement avec jardin ou terrasse pour 69% d entre eux Budget disponible en moyenne pour un achat intra-muros et pour la banlieue 41% recherchent un logement entre 80 et 119m² en moyenne pour un achat intra-muros et en banlieue. La réalité est de (source ORPI) 36 mois versus 35 mois Particularité strasbourgeoise Les habitants de Strasbourg sont plus satisfaits que la moyenne des Français de la présence de lieux de loisir, culturels et sportifs à proximité de leur logement (85% vs 68% des Français) 33% des habitants de Strasbourg restent de 2 à 5 ans dans leur logement contre 24% des Français en moyenne 11

12 > NANTES Des habitants au plus faible budget d achat en France mais qui surestiment la réalité du marché immobilier de leur ville 36% des Nantais ont un d ici 3 ans. 18% souhaitent louer et 18% acheter Un jardin ou une terrasse pour 61% et la proximité de tous commerces et services pour 41% Budget disponible pour un achat intra-muros et pour la banlieue C est moins que la moyenne des Français 45% des Nantais recherchent un logement d une superficie de 80 à 119m² en moyenne pour un achat intra-muros et pour la banlieue. La réalité est de (source ORPI) 32 mois versus 35 mois Particularité nantaise Les Nantais sont les Français qui surestiment le plus le marché de l immobilier de leur ville (la pièce en + est estimée à 51K en moyenne alors qu elle vaut 36K ) et dont le budget à l achat est le plus faible (189k contre 225k en moyenne pour les Français) 12

13 > BORDEAUX Des habitants intra-muros parmi les plus satisfaits de France mais qui estiment mal la réalité du marché immobilier 38% des Bordelais ont un d ici 3 ans. 17% souhaitent louer et 21% acheter Un jardin ou une terrasse est le critère de pour 61% des Bordelais Budget disponible en moyenne pour un achat intra-muros et pour la banlieue 53% recherchent un logement entre 80m² et 119m² en moyenne pour un achat intra-muros et pour la banlieue. La réalité est de (source ORPI) 31 mois versus 35 Particularité bordelaise Les Bordelais vivant dans la ville intra-muros sont les habitants les plus satisfaits à l égard de leur logement en France (37%) 13

14 > MARSEILLE La sécurité au cœur de la recherche immobilière 30% des Marseillais ont un d ici 3 ans, 14% souhaitent louer et 16% acheter Budget disponible 46 % des Marseillais souhaitent un logement situé dans un quartier sûr et 17 % d entre eux un bien sécurisé pour un achat intra muros et pour la banlieue 1 Marseillais sur 2 recherche un logement entre 80 et 119 m en moyenne pour un achat intra muros et pour la banlieue. La réalité est de (source ORPI) 43 mois versus 35 mois Particularité marseillaise Les Marseillais restent très attachés à leur commune de résidence puisqu ils sont 22% à déclarer que même s ils en avaient l opportunité ils ne quitteraient pas leur ville mais très préoccupé par les questions de sécurité A propos d ORPI Avec près de transactions par an, points de vente et collaborateurs, ORPI est aujourd hui le leader de son secteur. Créée à l initiative de plusieurs agents immobiliers en 1966, l Organisation Régionale des Professionnels de l Immobilier est résolument engagée pour la réussite du parcours immobilier de ses clients, qu ils soient vendeurs, acquéreurs, locataires ou bailleurs. Son organisation en coopérative lui confère les avantages d un fonctionnement décentralisé et ceux d une harmonisation stratégique et commerciale au plan national. Son Fichier Commun, véritable exclusivité sur le marché, propose plus de biens uniques, donnant ainsi toute sa force au réseau. En développant également une offre de «Solutions Immobilières», ORPI réaffirme sa volonté d accompagner les particuliers à chaque étape de leur en leur prodiguant des conseils et des services complémentaires et de qualité. Contacts presse Service de presse ORPI - Burson Marsteller i&e Géraldine Gauthier / Lucile Fogliani / 14

Le palmarès des villes attractives

Le palmarès des villes attractives La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Le palmarès des villes attractives Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2015 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / Guy

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l acquisition d un logement dans les 12 prochains mois Communiqué de presse - Octobre 2012-8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE OCTOBRE

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

La santé oculaire des Français

La santé oculaire des Français Communiqué de presse 4 septembre 2013 La santé oculaire des Français Une étude Ipsos pour KRYS GROUP KRYS GROUP publie la 2 e édition de l Observatoire de la Vue créé en 2011. Cette étude, réalisée par

Plus en détail

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages.

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. Dossier de presse Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. La flambée des années 0 comme la crise de 8 ont laissé

Plus en détail

Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions

Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions François Cusin Journée d étude de l OFCE : «Ville et logement» 4 décembre 2012 Source : Données BIEN et PERVAL Traitements

Plus en détail

etre agent immobilier

etre agent immobilier etre agent immobilier sommaire 11 Une profession critiquée mais enviée 13 Les professionnels de l immobilier en France 13 Histoire et géographie de l immobilier français 22 Les agents immobiliers aujourd

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

Dossier de presse. vendredi 19 septembre 2014

Dossier de presse. vendredi 19 septembre 2014 Dossier de presse vendredi 19 septembre 2014 - Les chiffres nationaux et locaux (source Orpi) (P2/3) -Les résultats de l enquête Ipsos/Orpi «Qui tient les rênes du marché immobilier?» p4/5 - Les propositions

Plus en détail

RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE

RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 14 AOÛT 2015 RENTREE 2015 : ENQUETE SUR LE COUT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE Pauline Collet 06 88 27 92 59 pcollet@unef.fr presse@unef.fr 2 Enquête sur le coût de la vie étudiante

Plus en détail

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Avril 2015 Direction de la communication Dossier de Presse Vilogia 3 e ESH de France VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Aurélien MAHOT Nos 3 métiers Constructeur Aménageur Bailleur social

Plus en détail

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley

1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley 1. Le partenariat Foncière des Régions / AOS Studley En tant que partenaires et conseils des utilisateurs de l'immobilier tertiaire, Foncière des Régions et AOS Studley s'associent pour réaliser une grande

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Le lien entre vous et vos projets

Le lien entre vous et vos projets 2011 Le lien entre vous et vos projets www.adequation-france.com Siège (Lyon) Espace Eiffel - 18-20 rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 - fax. 04 27 19 48 80 Agence de Montpellier 133, rue Olof

Plus en détail

Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures

Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures Sondage des employés du CHUM : profil résidentiel et intentions futures Sondage mené à l été 2011 en collaboration avec la Direction de l habitation de la Ville de Montréal et la Direction des ressources

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015 LE MARCHÉ IMMOBILIER AU 1 er SEMESTRE 2015 @JFBuet @FNAIM fnaim.fr VOLUME DES VENTES DANS L EXISTANT 2 LÉGÈRE REPRISE DES VENTES DANS L EXISTANT Sources : CGEDD

Plus en détail

une pièce de votre maison!

une pièce de votre maison! fiche pratique n 1 Augmentez vos revenus en louant une pièce de votre maison! METTEZ UNE CHAMBRE EN LOCATION ET GAGNEZ ENTRE 2000 & 3000 PAR AN! Vos enfants sont partis voler de leurs propres ailes et

Plus en détail

l argent et le crédit Étude sur les femmes,

l argent et le crédit Étude sur les femmes, Étude sur les femmes, l argent Ally McBeal,, Alice Nevers, Carrie Bradshaw, Clara Sheller qu ont donc en commun toutes ces femmes? Ces nouvelles héroïnes sont célibataires! Les femmes célibataires représentent

Plus en détail

BREST LILLE LYON NICE ROUEN

BREST LILLE LYON NICE ROUEN BORDE BREST AUX IS D PAR GRAN BLE GRENO LILLE LYON EILLE MARS ER PELLI T N O M ES NANT NICE ES RENN ROUEN BOURG STRAS USE TOULO COMMUNIQUÉ DE PRESSE SIMI 2014 L immobilier de bureaux et l attractivité

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

www.vente-appartement-occupe.com LA réponse à une nouvelle demande sur le marché de l immobilier

www.vente-appartement-occupe.com LA réponse à une nouvelle demande sur le marché de l immobilier www.vente-appartement-occupe.com LA réponse à une nouvelle demande sur le marché de l immobilier LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER : État des lieux du premier semestre 2012 Tributaire d un climat économique peu

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE!

ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE! ADMINISTRATION DE BIEN-ÊTRE! Depuis près de 20 ans, l ensemble des métiers de Pure Gestion assure la gestion et le bon suivi de vos biens immobiliers. L implication, la maîtrise des enjeux liés aux investissements

Plus en détail

Que recherchent les acheteurs?

Que recherchent les acheteurs? Direction de l habitation 2012 Que recherchent les acheteurs? Synthèse des résultats de divers sondages 2007-2011 Que recherchent les acheteurs? Sondages effectués auprès des ménages montréalais et ceux

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 BILAN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 Avec la participation de A Jean-François INTRODUCTION BUET, Président FNAIM BASE DE DONNEES FNAIM 2 millions de logements 1

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

«On ne peut pas gérer ce qu on ne peut

«On ne peut pas gérer ce qu on ne peut Rapport 2006 du chef de la direction Michel Beauséjour, FCA «On ne peut pas gérer ce qu on ne peut pas mesurer» Sondage Multi Réso en 2006 Auprès des consommateurs Profil des acheteurs et des vendeurs

Plus en détail

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?»

www.adequation.fr Etude du marché immobilier du Grand Avignon L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» Etude du marché immobilier du Grand Avignon Intervention : Yohan BREUIL, directeur d agence, Adequation L Atelier Marchés Immo s 2014 «Un marché en panne?» www.adequation.fr Le 07 octobre 2014 Objectifs

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Résultats de l enquête auprès des agents immobiliers 1) Indice de Perception du marché IMmobilier (IPIM) OCTOBRE 2013

Résultats de l enquête auprès des agents immobiliers 1) Indice de Perception du marché IMmobilier (IPIM) OCTOBRE 2013 Résultats de l enquête auprès des agents immobiliers 1) Indice de Perception du marché IMmobilier (IPIM) OCTOBRE 2013 1. Perspectives sombres pour le marché immobilier en 2014 selon les agents immobiliers

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse IMMO PRO 2007-22 février 2007 Enquête réalisée par : Créargie Maroc 1 Sommaire

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

Les jeunes et l accès au logement

Les jeunes et l accès au logement Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Yves-Marie CANN Directeur d études / yves-marie.cann@csa.eu / 01 44 94 34 14

Plus en détail

observatoires de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer LOUER SOMMAIRE

observatoires de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer LOUER SOMMAIRE Observatoire Partenarial de l Habitat du Pays de Saint-Omer observatoires Les de l Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer OBSERVATOIRE PARTENARIAL DE L HABITAT DU PAYS DE SAINT-OMER

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

LE CERCLE DE L EPARGNE LE DOSSIER DU MOIS LES JEUNES FACE A L EPARGNE ET A LA RETRAITE. Par Philippe Crevel Directeur du Cercle de l Epargne

LE CERCLE DE L EPARGNE LE DOSSIER DU MOIS LES JEUNES FACE A L EPARGNE ET A LA RETRAITE. Par Philippe Crevel Directeur du Cercle de l Epargne Août 2015 LE CERCLE DE L EPARGNE LE DOSSIER DU MOIS LES JEUNES FACE A L EPARGNE ET A LA RETRAITE Par Philippe Crevel Directeur du Cercle de l Epargne 1 LE CERCLE DE L EPARGNE Les jeunes face à l épargne

Plus en détail

Le marché locatif privé sur Lille et la métropole lilloise Les loyers de marché à fin novembre 2014

Le marché locatif privé sur Lille et la métropole lilloise Les loyers de marché à fin novembre 2014 Le marché locatif privé sur Lille et la métropole lilloise Les loyers de marché à fin novembre 214 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS CLAMEUR analyse chaque année

Plus en détail

* Terrains destinés à supporter la construction de logements collectifs. Immogroup Consulting une marque d'eyquem VALUE

* Terrains destinés à supporter la construction de logements collectifs. Immogroup Consulting une marque d'eyquem VALUE LE PRIX DU FONCIER* EN ZONE URBAINE ~~~ UNE CRISE RENFORCEE PAR LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE ou lorsque la logique économique s oppose à la logique écologique * Terrains destinés à supporter

Plus en détail

La location de voiture presque gratuite.

La location de voiture presque gratuite. La location de voiture presque gratuite. Dossier de presse Septembre 2010 UN PARTENARIAT UCAR STATION, LE NOUVEAU CONCEPT D AUTO-MOBILITÉ! En avant-première de la Semaine de la Mobilité et de la Journée

Plus en détail

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées

Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Le nouveau dispositif de logements sociaux et de services adaptés pour les personnes âgées Les Logements bleus Des logements adaptés au vieillissement La plupart des personnes âgées souhaitent vieillir

Plus en détail

- Communiqué de Presse -

- Communiqué de Presse - Paris, le 7 janvier 2010 - Communiqué de Presse - L Union Financière de France lance GPS - Gestion Pilotée et Suivi : un concept de gestion innovant en adéquation avec les attentes de la clientèle patrimoniale,

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

LE LOGEMENT ETUDIANT. Notes et études de l UNI. Octobre 2007

LE LOGEMENT ETUDIANT. Notes et études de l UNI. Octobre 2007 Notes et études de l UNI LE LOGEMENT ETUDIANT Octobre 2007 Constat La France compte aujourd hui 2 200 000 étudiants. 63% d entre eux habitent hors du domicile parental soit près de 1 400 000 étudiants.

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil 4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil DOSSIER DE COMMERCIALISATION Vivre et investir ensemble Coloc & Vie RCS Nanterre 807 853 841 52, rue de Bezons 92400 Courbevoie À propos de Coloc & Vie Officiellement

Plus en détail

Etude sur la santé mentale des étudiants

Etude sur la santé mentale des étudiants Observatoire Expertise et Prévention pour la Santé des Etudiants Etude sur la santé mentale des étudiants Premiers résultats Novembre 2007 Objectifs et méthode A la demande de La Mutuelle des Etudiants,

Plus en détail

IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER

IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER JEAN-LUC BUCHALET CHRISTOPHE PRAT IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER Acheter ou louer? Investir? Les clés pour éviter de se faire piéger, 2014 ISBN : 978-2-212-55888-3 Introduction Ce que disent

Plus en détail

B A R E M E T T C H O N O R A I R E S C A P I IMMOBILIER TRADITIONNEL ANCIEN

B A R E M E T T C H O N O R A I R E S C A P I IMMOBILIER TRADITIONNEL ANCIEN APPLICABLE A COMPTER DU 01 OCTOBRE 2014 A L EXCLUSION DU NEUF (VEFA), COMMERCES, IMMOBILIER D ENTREPRISE Centre d Affaires des Professionnels de l Immobilier SAS CAPI au capital de 100 000 - L Aéroplane

Plus en détail

INAUGURATION. Bureaux et appartements, l agence bordelaise est dans ses murs

INAUGURATION. Bureaux et appartements, l agence bordelaise est dans ses murs Le Foyer Le Toit Charentais Mobilogis Communiqué de presse INAUGURATION Bureaux et appartements, l agence bordelaise est dans ses murs Bordeaux le 10 février 2015 Contact presse Anne Frangeul - Allure

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE

LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES SALARIES ET LEUR PREVOYANCE Marie-Odile SIMON Novembre 2000 Département «Evaluation des Politiques Sociales» dirigé par Marie-Odile

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché. Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com

DOSSIER DE PRESSE. POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché. Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com DOSSIER DE PRESSE POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com Contact presse : mael.resch@empruntis.com 01.55.80.58.66 1 I. Le Marché de l immobilier

Plus en détail

Les aides aux devoirs en dehors de la classe

Les aides aux devoirs en dehors de la classe note d informationfévrier 6.4 www.education.gouv.fr/stateval Les élèves peuvent bénéficier d s aux devoirs scolaires de la part de leurs parents, de frères et sœurs, d amis, de proches ou bien suivre des

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

Cliquez sur l image pour l agrandir

Cliquez sur l image pour l agrandir Dans le détail, le principal contributeur à l évaluation globale est la qualité de réponse aux besoins. Si les Français sont particulièrement satisfaits par l accueil en mairie (57% en ont une évaluation

Plus en détail

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain»

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» «Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation et de Véronique Coupanec, consultante siège : Espace

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

3ème édition Baromètre BureauxLocaux.com

3ème édition Baromètre BureauxLocaux.com 3ème édition Baromètre BureauxLocaux.com Présentation de résultats du baromètre «L entreprise et sa recherche de bureaux» Quel usage d Internet? Vendredi 23 septembre 2011 En partenariat avec Sommaire

Plus en détail

La qualité des services mobiles en France métropolitaine

La qualité des services mobiles en France métropolitaine Juin 2014 La qualité des services mobiles en France métropolitaine Synthèse de l enquête 2014 ISSN : 2258-3106 Synthèse des résultats de l enquête 2014 de l ARCEP sur la qualité des services mobiles Ce

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 PRESENTATION DE NOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT 2 NOTRE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT : Lancement de la Franchise MultiFood 2-1 CARACTERISTIQUES Nous développons à la fois des implantations de restaurants

Plus en détail

«Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA

«Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA «Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA Une enquête online auprès de 507 Françaises et Français détenant plus de 75000 euros d avoirs

Plus en détail

Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation

Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation 1 Septembre 2014 Quelles ressources pour vivre seul, en 2014, dans une commune du Doubs? Essai d évaluation Grand-Charmont est une commune de 5200 habitants qui compte 57 % de logements sociaux. Les revenus

Plus en détail

CROQUIS PARIS, ORGANISATION SPATIALE ET DYNAMIQUES D UNE METROPOLE DU NORD

CROQUIS PARIS, ORGANISATION SPATIALE ET DYNAMIQUES D UNE METROPOLE DU NORD CROQUIS PARIS, ORGANISATION SPATIALE ET DYNAMIQUES D UNE METROPOLE DU NORD Pour le prochain devoir (mercredi 26 mars), vous devez préparer un croquis correspondant au sujet indiqué ci-dessus. Pour le réaliser,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

offre non fiscale 123viager L immobilier autrement... SICAV contractuelle

offre non fiscale 123viager L immobilier autrement... SICAV contractuelle offre non fiscale viager L immobilier autrement... SICAV contractuelle de viager mutualisé viager SICAV contractuelle de viager mutualisé Un investissement SOCIALEMENT RESPONSABLE Permettre aux retraités

Plus en détail

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement

U ports en commun pour les trajets quotidiens entre son domicile et l établissement Observatoire national de la vie étudiante Infos N 10 Février 2005 LE TRANSPORT DES ETUDIANTS: moyens, durées et coûts Ronan VOURC H, Ingénieur d études à l OVE Ce numéro d OVE Infos, le premier à rendre

Plus en détail

Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers

Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers PROPOSITION Projet de loi Logement et Urbanisme LOCATION Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers loi 1989 C.C.H. Une proposition pour accroître l offre locative à loyers maîtrisés.

Plus en détail

Exemple d une réalisation en division parcellaire

Exemple d une réalisation en division parcellaire Le contrat gagnant COVALEM s adresse aux particuliers qui souhaitent bénéficier de tous les avantages d une offre unique qui permet de produire les plus belles opportunités immobilières du marché. Exemple

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

LE GROUPE ALILA CONSOLIDE SON DEVELOPPEMENT NATIONAL

LE GROUPE ALILA CONSOLIDE SON DEVELOPPEMENT NATIONAL LE GROUPE ALILA CONSOLIDE SON DEVELOPPEMENT NATIONAL DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 www.alila.fr - @AlilaPromoteur SOMMAIRE Le modèle ALILA, une solution face à la crise du logement Un acteur référent et

Plus en détail

La Girandière. Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors

La Girandière. Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors La Girandière du PARC Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors L ART DE VIVRE AUX GIRANDIèRES À la Girandière du Parc, les résidents organisent leur vie comme ils le souhaitent. Les invités

Plus en détail

Patrimoine : Les meilleurs placements en 2012

Patrimoine : Les meilleurs placements en 2012 NewsletterN 1.1 Mars2012 Patrimoine : Les meilleurs placements en 2012 En cette année 2012, les finances publiques denotrepaysneprêtentguèreàl optimisme et font planer au dessus de nos têtes une hausseprobabledelataxationdesménages.

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Fiscalité de l immobilier Plusieurs niveaux de fiscalité (investissement

Plus en détail

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie.

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie. Un toit pour tous C est un droit Rentrer à la maison, se relaxer ou recevoir des amis, aimer et élever ses enfants, prendre soin de soi et de ses proches, organiser son travail et ses loisirs, s instruire

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Panorama de la gestion de patrimoine» 4 ème partie : L investissement immobilier Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Plusieurs niveaux

Plus en détail

L'investissement locatif sur le territoire de LMCU

L'investissement locatif sur le territoire de LMCU L'investissement locatif sur le territoire de LMCU RDV du CETE 24/9/12 Marc BOUSCASSE, ADULM Sylvain GUERRINI, CETE NP Marc LEROY, Catherine COUSSAERT, CETE NP Centre d'études Techniques de l'équipement

Plus en détail

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 www.slci-groupe.com SOMMAIRE Un groupe immobilier responsable et investi sur tous les fronts Le bilan 2014 Les perspectives 2015 Annexe 1 : Chiffres-clés

Plus en détail

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT

GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT GUIDE DU LOGEMENT ETUDIANT Juin 2015 Guide du logement étudiant Acteurs majeurs et incontournables pour trouver et louer votre logement en France Sommaire Préambule 1 Les résidences étudiantes 2 Choisir

Plus en détail

Réussir votre acquisition avec GPM Les 10 principes de GPM pour un achat réussi Acheter avec GPM Pour aller plus loin :

Réussir votre acquisition avec GPM Les 10 principes de GPM pour un achat réussi Acheter avec GPM Pour aller plus loin : Bien acheter édito sommaire Réussir votre acquisition avec GPM L achat d un terrain est parfois l investissement de toute une vie. Pas question d improviser une opération complexe qui doit conjuguer à

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Défiscalisation immobilière Le dispositif Duflot : premier bilan Par : Romain Thomas

Défiscalisation immobilière Le dispositif Duflot : premier bilan Par : Romain Thomas Date : 30/05/2014 Défiscalisation immobilière Le dispositif Duflot : premier bilan Par : Romain Thomas Dans une économie au ralenti, trop tôt pour dire si le successeur du Scellier est digne des espoirs

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

Point marché hôtellerie

Point marché hôtellerie Point marché hôtellerie Débat animé par Gérard EZAVIN, Président - GE CONSULT SAS, Président - Collège Hôtellerie du CDIF Mercredi 4 décembre 2013 Intervenants : Olivier CARVIN, Président GROUPE MARANATHA

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 4

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 4 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 4 N 110937 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Laure Bonneval laure.bonneval@ifop.com Février 2013 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC.

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. Présenté par : James El-Mashtoub Robert Ghetti Courtier Immobilier Courtier Immobilier Division commerciale Division commerciale 514.952.1111 514.944.9147

Plus en détail

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes

Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Accès au logement et immobilier de demain vus par les jeunes Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2014 Vacances Propres - Post

Plus en détail