Prix des lycéens autrichiens Rendez-vous en septembre DOSSIER PEDAGOGIQUE. Anne Vantal Gallimard jeunesse, 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prix des lycéens autrichiens 2015. Rendez-vous en septembre DOSSIER PEDAGOGIQUE. Anne Vantal Gallimard jeunesse, 2014"

Transcription

1 Prix des lycéens autrichiens 2015 DOSSIER PEDAGOGIQUE Rendez-vous en septembre Anne Vantal Gallimard jeunesse, 2014 Dossier réalisé par Madame Solenn Kerneis, sous la direction de Madame Magali Censier, Attachée de coopération éducative, Institut Français d Autriche Prix des lycéens autrichiens

2 DOSSIER PÉDAGOGIQUE Rendez-vous en septembre Anne Vantal ( Gallimard Jeunesse) Comment utiliser ce dossier? Ce dossier est destiné à faciliter votre lecture du roman. Il comprend trois grandes parties : un travail préliminaire sur le titre et la couverture du livre, une évocation des références culturelles et historiques, une présentation des personnages, une analyse thématique, une analyse narratologique et une courte bibliographie, un parcours du roman chapitre par chapitre, incluant des pistes de lecture sous forme de questions, des renvois à des faits de civilisation, une analyse du lexique, et des propositions d approfondissement ou de recherche, une tâche finale à mener en classe dans la cadre d une approche actionnelle. Ce dossier doit accompagner votre lecture et aider votre prise de notes dans votre carnet de bord, qui reste votre principal instrument de travail. Ce carnet permet en effet de noter vos impressions de lecture chapitre par chapitre, de dresser et d affiner au fur et à mesure le portrait des personnages principaux, de dessiner la topographie des lieux, de relever les indices dispersés dans le roman, de faire le point sur les thèmes abordés, etc. C est à partir de ce carnet que vous préparerez votre présentation du roman en classe. 2

3 Sommaire Comment utiliser ce dossier?... 2 Introduction ) Le système éducatif français ) La génération «Y» ) Leila ) Benjamin ) Tristan ) Juliette ) Thibault ) Jérémy ) Inès ) Bastien ) Clémence ) Adam ) Emma III. Analyse narratologique ) Structure du roman ) Procédés de narration IV. Etudes thématiques ) La fin de l adolescence ) Relations entre les jeunes ) Confrontation avec la mort V. Pour aller plus loin VI. Au fil des chapitres ) Prologue : «Ensemble, tous (6 juillet)» - p.7 à ) «Leila (11 juillet)» p.13 à

4 3) «Benjamin (14 juillet)» - p 87 à ) «Tristan (18 juillet)» - p.35 à ) «Juliette (30 juillet)» - p.43 à ) «Thibault (4 août)» - p.55 à ) «Jérémy (7 août)» p.65 à ) «Inès (10 août)» - p.77 à ) «Bastien (16 août)» p.87 à ) «Clémence (21 août)» p.97 à ) «Adam (29 août)» p.109 à ) Epilogue «Tous, moins un» (17 septembre) p.129 à VII. Tâche finale

5 Introduction Analyse de la première et quatrième de couverture - Décrivez la première de couverture. Que vous évoque la couverture? Qui sont ces personnages? A votre avis, quel lien les unit? - Lisez la quatrième de couverture. A votre avis, quelles aventures vont rythmer le roman? Qu associez-vous à «l été de l après-bac»? Analyse du titre - Que vous évoque le titre «Rendez-vous en septembre»? - Après avoir analysé le titre du roman, l illustration et la quatrième de couverture, émettez des hypothèses sur l histoire que vous allez lire! I. Références culturelles 1) Le système éducatif français a. Le système scolaire En France, la scolarisation est obligatoire de 6 à 16 ans. Le système scoalaire se divise en trois grandes étapes : l école primaire, le collège et enfin le lycée. Avant leurs 6 ans, les enfants peuvent être inscrits en école maternelle dès l âge de deux ans. Ils y restent le matin ou la journée complète. A 6 ans, les élèves entrent à l école primaire et y suivent un enseignement pendant 5 ans. Ils y apprennent entre autres à lire, écrire, compter ainsi que les bases nécessaires. Ils poursuivent ensuite leur scolarité au collège de 11 et 14 ans. Le collège est unique et dure quatre années. Les enseignements y sont structurés en disciplines : français, mathématiques, histoire-géographie, éducation civique, sciences de la vie et de la terre, langues, technologie, arts plastiques, éducation musicale, éducation physique et sportive, physique-chimie. Les objectifs sont fixés par des programmes nationaux. Le brevet, examen sanctionnant les connaissances acquises au collège, clôture ces quatre années d enseignement. Après l obtention du diplôme national du brevet, deux voies s ouvrent aux jeunes : l enseignement général et technique ou l enseignement professionnel. En intégrant une filière générale, les élèves sont inscrits pendant un an en «seconde générale» et sont amenés à choisir en classe de première une spécialité qu ils suivront pendant deux ans, jusqu au bac. Les principales spécialités sont : sciences, lettres ou sciences économiques et sociales. Le baccalauréat professionnel atteste l aptitude à exercer une profession et permet d entrer dans la vie active. 1 1 Source : 5

6 6

7 b. Après le baccalauréat Après l obtention du bac, les élèves peuvent commencer des études supérieures à l université dans le domaine de leur choix. Il n existe pas d examen d entrée sauf dans certains domaines comme celui de la médecine. Un système de numerus clausus limite le nombre d inscrits. Il est également possible d entrer en CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles, appelée communément «classe prépa») qui prépare les étudiants à des concours d entrée à des «Grandes Ecoles» (Elitenschule) telles que, par exemple, l Institut d Etudes Politiques (IEP), l Ecole Normale Supérieure (ENS) ou Polytechnique (école d études supérieures formant des ingénieurs). c. Le système de notation Le système de notation français va de 0 à 20, 20/20 étant la meilleure note. Au baccalauréat, il est possible d avoir une mention, c est-à-dire une appréciation favorable du jury d examen. Il existe trois mentions : - mention assez bien (AB) : moyenne égale ou supérieure à 12 et inférieure à 14 - mention bien (B) : moyenne égale ou supérieure à 14, et inférieure à 16 - mention très bien (TB) : moyenne égale ou supérieure à 16 2) La génération «Y» Le roman d Anne Vantal est paru en 2013, les jeunes ont 18 ans au moment du récit et sont donc probablement nés en Cette génération correspond à ce qui est appelé la génération «Y». Une étude récente a été menée afin d en déterminer les caractéristiques 2 : Elle désigne les jeunes nés entre 1980 et Arrivée juste après la génération X, son appellation fait référence au mot anglais «why» - pourquoi. Elle est désignée ainsi car ses jeunes aiment remettre en question les acquis et cherchent un autre sens à la vie. Ceci s exprime dans tous les domaines : travail, famille, rapport à l autorité Les «ygrecquiens» privilégient leur bien-être, ils critiquent avec humour et ironie le monde qui les entoure. Cette génération se distingue de la précédente, la génération X, par son héritage historique et culturel. Au niveau social, les transformations morales suite à la révolution de mai 1968 sont pour eux acquises et normales. Pour les jeunes d Europe de l ouest, la notion d appartenance européenne, la libre circulation des personnes et l Euro sont une évidence La majorité des jeunes «Y» ont vécu la crise économique, des catastrophes naturelles, le terrorisme. Ils accordent une grande importance à l éducation. Conscients de la difficulté de trouver un emploi, les jeunes misent sur une bonne formation et de bons diplômes. Le baccalauréat est d ailleurs la première étape importante. D après les études menées sur cette génération, les résultats obtenus seraient plus importants que le savoir accumulé.. Les jeunes Français de cette génération sont les premiers à ne pas connaitre le service militaire obligatoire. Egalement surnommés les «digital natives» - les natifs du numérique, ils sont habitués aux nouvelles technologies, internet et les réseaux sociaux font partie de leur quotidien. La génération Y est également appelée la génération «Peter Pan» pour deux raisons. Tout d abord, il n existe plus de rites de passage à l âge adulte : l emploi, le mariage ou la naissance d un enfant ne constituent plus une étape fondamentale. Par ailleurs, devant l allongement de la durée des études, la hausse du chômage et du coût de la vie, de nombreux jeunes quittent le nid familial plus tardivement que ceux des générations précédentes ou y retournent pour des raisons économiques. 2 Source : 7

8 Klaus Hurrelmann, auteur de «Die heimlichen Revolutionäre - Wie die Generation Y unsere Welt verändert» qualifie les jeunes de la génération Y de «révolutionnaires secrets» : «Nous jouons sur ce terme revendiqué par la génération des soixante-huitards, qui s est ouvertement définie comme révolutionnaire. D où l idée bien ancrée que les révolutionnaires descendent dans la rue et finissent par changer la société. Aujourd hui, nous avons affaire à une génération qui tente de faire la même chose discrètement, de manière à peine perceptible, dès qu elle perçoit une marge de manœuvre. Elle ne s investit guère en politique, mais elle impose ses schémas dans l éducation ou dans le monde du travail. Elle influence aussi le planning familial, les loisirs ou le domaine des médias, ce qui lui permet en définitive de modifier la société tout entière.» 3 II. Présentation des personnages 1) Leila Le premier personnage à être présenté est celui de la jeune Leila. Elle et sa famille passent habituellement les vacances d été en Algérie. Pourtant cette année-là, après le décès de la grand-mère paternelle, le séjour «au bled» n est plus d actualité. Contrairement à son frère Khaled, déscolarisé et à la recherche d un emploi, Leila souhaite prendre en main son avenir. Elle veut s assurer de trouver du travail et a pour objectif de devenir assistante sociale. Après le bac, elle passera le concours d assistante sociale. Battante et motivée, Leila désire travailler pendant l été et postule dans différents centre de vacances. Malgré de nombreuses réponses négatives, elle ne cesse d espérer et refuse l hypothèse d une élimination due à ses origines. Elle les considère au contraire comme «une chance supplémentaire», notamment dans le domaine de l aide sociale où l «on ne se préoccupe pas de cela». Elle est finalement employée dans un centre d accueil. Le travail à fournir au centre est intense. Leila est confrontée à des situations inhabituelles et éprouvantes (gérer un groupe de jeunes, aider un handicapé ). Un événement marque son été au centre : son téléphone portable disparait. Leila décide de régler ce problème seule et en fait les frais : elle est agressée violemment par l adolescente ayant dérobé le téléphone et dont elle avait la charge. Le lecteur retrouve Leila en septembre à l occasion de la messe en souvenir de Thibault. Peu habituée aux églises, elle reste discrète. La cicatrice causée par l agression lui a laissé une trace mais face au sort de son camarade de classe, elle relativise : «Ce n était pas si grave Et puis je suis vivante, moi, se dit Leila» (p.131) 2) Benjamin Benjamin est le deuxième personnage à apparaitre dans le roman. Il passe ses vacances selon un programme bien précis décidé par ses parents. En effet, la famille a pour habitude de passer un mois sur la côte normande chez les grands-parents de Benjamin suivi d un mois dans un hôtel de luxe en Italie. Le jeune bachelier aime la sécurité et la routine : il ne modifie pas son programme estival, retrouve chaque été ses amis d enfance et surtout s engage dans une voie universitaire suivie auparavant par son père, sa mère et son frère-ainé : la médecine. Benjamin a une petite-amie prénommée Juliette. Il commence à avoir des doutes sur leur relation à laquelle il ne semble pas accorder beaucoup d importance. Séducteur et sûr de lui, Benjamin veut profiter de l instant présent sans se soucier des conséquences. 3 pr/nq/ / generation-y-pm.html 8

9 3) Tristan Tristan passe ses vacances d été avec sa mère et sa sœur. Depuis le décès de son père, un an auparavant, la famille est détruite et vit en suspens. La mère de Tristan, morose, se laisse aller et montre un certain détachement, voire du désintérêt pour ce qui l entoure. Tristan s inquiète pour sa sœur Angèle qui souffre de troubles psychiques et d anorexie. Il ne trouve cependant ni le courage ni les mots pour en parler à sa mère. Tristan est intérieurement révolté et éprouve du mépris pour sa mère qui s entête à vivre comme avant le drame et ignore ses deux enfants. Il est cynique et cache son désespoir. Alors qu une guêpe s approche de la table du déjeuner, la violence intérieure du jeune homme resurgit : ses mots de haine ne sont vraisemblablement pas uniquement destinés à l insecte. Tristan rêve de partir, de quitter ce semblant de famille et cette maison qu il déteste, de «quitter en vitesse ce navire qui sombre avant qu il ne soit trop tard». Il a mis entre parenthèse la douleur d avoir perdu son père pour se concentrer sur son année de Terminale. Pour la rentrée, il s est inscrit en architecture. A la fin du roman, face à l épreuve de la mort, Tristan décide de prendre en main le destin de sa sœur. 4) Juliette Juliette est une jeune fille intelligente, discrète et cartésienne. Elle sort avec Benjamin depuis quelques mois mais prend peu à peu conscience que leurs sentiments ne sont pas tout à fait réciproques. L événement qui va marquer ses vacances est la découverte d une grossesse non-désirée. Son monde s écroule. Alors que ses tentatives de joindre son petit-ami restent sans réponse, elle prend sa décision : son histoire avec Benjamin est définitivement terminée et elle décide d avorter en toute discrétion. Lors de la messe qui réunit les 11 jeunes, Juliette compare la douleur de la mère de Thibault à sa réaction lors de l avortement. Elle aussi a d une certaine façon été confrontée à la mort et est marquée par cette décision qu elle ne regrette pourtant pas. 5) Thibault Thibault, tout juste 18 ans, a eu le bac avec mention bien. Il vient d un milieu aisé et passe ses vacances dans la villa de sa mère à Saint-Tropez. Ses parents sont peu présents, le père étant accaparé par son travail et la mère souvent au salon de beauté. Thibault redoute d ailleurs de devenir un jour comme son père : «un type qui n arrivait pas à partir en vacances tant qu il n avait pas bouclé tous ses dossiers. Un type qui gagnait du fric en pagaille mais qui, faute de temps libre, laissait aux autres toutes les occasions de les dépenser» (p.58) Il est conscient de sa situation familiale peu commune mais ne s en émeut pas. La majorité signifie pour lui la liberté et l indépendance (p.56) Le jeune homme passe les vacances avec ses amis d enfance et avec Eléonore qu il a rencontrée à Saint-Tropez. EIéonore n est pas du même milieu social «mais qui se souciait de ça pendant les vacances». Thibault semble être marqué par les habitudes de son milieu mais préfère le calme et la simplicité des petites plages à l effervescence de Saint-Tropez. Après sa soirée d anniversaire, Thibault qui avait consommé beaucoup d alcool - meurt dans un accident de scooter. En septembre, une cérémonie religieuse est organisée par sa mère afin de lui rendre hommage en présence de ses camarades. Les réactions après son décès sont très diverses : forte émotion, réflexion sur la mort, indifférence. 9

10 6) Jérémy Jérémy vient d obtenir le bac. Pourtant, son père l oblige à suivre un cours de remise à niveau en mathématiques ainsi qu à faire un séjour linguistique de trois semaines en Ecosse. A contrecœur, Jérémy doit obéir : «Climat pourri, été pourri, vie pourrie» (p.67) Pendant ses vacances, il semble n avoir d intérêt pour rien et passe le plus clair de son temps allongé sur son lit jusqu à l arrivée d Ailsa, la fille de sa famille d accueil. Lors de la messe, le lecteur découvre les sentiments de Jérémy à l égard du défunt : «Il n avait jamais aimé Thibault. ( ) Il ne connaissait rien aux rites religieux et s ennuyait prodigieusement. ( )Thibault avait tout gâché avec un peu d alcool, c était lamentable. Jérémy se sentait à mille lieues de cette histoire répugnante.» (p.131) 7) Inès Les vacances d Inès se déroulent à New-York chez son père, Philippe. Il a souvent déménagé depuis son divorce ce qui a permis à Inès de visiter de nombreux endroits et s est ensuite installé aux Etats-Unis. Souvent déçue car trop idéaliste, Inès nourrit des pensées négatives envers son père. Elle appréhende d ailleurs de passer du temps avec lui. Marquée par l abandon, la jeune femme souhaite profiter des vacances pour parler à son père de la souffrance qu a causé son départ soudain. L absence de Philippe est une blessure profonde qui a également affecté les relations avec sa deuxième fille. A l arrivée à New- York, Inès est une fois de plus déçue : son père lui fait comprendre qu elle visitera la ville seule et lui annonce son remariage. 8) Bastien Bastien, prodige du violoncelle, est un jeune homme sensible et rêveur. Il accomplira son rêve cet été : participer à un stage de musique dirigé par un virtuose. Bastien est le premier personnage à être décrit après la disparition de Thibault : le décès de son camarade lui a été révélé par un message sur Facebook. Assis dans le train, son émotion ressurgit. Il éprouve une grande peine pour Thibault dont il était secrètement amoureux depuis trois ans. En effet, Bastien cache à son entourage son homosexualité et redoute le jour où il devra l affirmer. La musique est son échappatoire, sa thérapie. Il reprend espoir en se concentrant sur sa passion. Bastien laisse transparaître son émotion lors de la messe. Il se concentre ensuite sur la musique, selon lui inadaptée à la personnalité de Thibault et s offusque intérieurement de ne pas avoir été sollicité pour la composer. 9) Clémence Le lecteur en apprend peu sur le personnage de Clémence. Après les épreuves du bac, elle répond à une annonce demandant une baby-sitter pour deux semaines. Fille unique, elle propose de garder un bébé malgré le fait qu elle n ait pas l habitude des enfants. Elle obtient la place grâce à son assurance et des mensonges quant à son expérience. Clémence s avère être patiente et appliquée à donner une bonne impression. En septembre, elle entrera en classe préparatoire aux écoles de commerce et n aura plus le temps pour des jobs étudiants. 10

11 10) Adam Adam, en vacances au Portugal avec son frère, se trouve à un tournant de sa vie. Adam éprouve «un immense bien-être» ainsi qu une grande «sensation de liberté». Enchanté par la vue, il refuse sa vie «programmée» et décide de tout abandonner pour vivre une aventure. Rêveur, il suit la trace de Christophe Colomb. Adam se sent léger, comme libéré d un poids après l annonce de sa décision à son frère. «La vie se décide toute seule, surtout au début» (p.118) les mots que son grand-père prononçait lui confirme que son chemin sera différent. Adam n assiste pas à la cérémonie Il a poursuivi son rêve et est plongeur en cuisine sur un bateau de marchandise se dirigeant vers le Brésil. Selon les habitudes de son milieu, il avait envoyé un petit mot à chacun de ses camarades pour s excuser de ne pas être présent. 11) Emma Emma est le dernier personnage à être présenté. Il est aussi le dernier à être mentionné dans l épilogue. Sportive et courageuse, Emma aime relever des défis personnels : elle n hésite pas à se jeter dans la mer houleuse et nager le plus loin possible. Elle teste ses limites et se sent invincible. Fidèle à sa réputation, Emma montre sa détermination malgré les obstacles. Lors de la messe, Emma semble détachée et confiante en l avenir comme si rien ne pouvait l atteindre. III. Analyse narratologique 1) Structure du roman Le roman «Rendez-vous en Septembre» est composé de 13 chapitres. Anne Vantal dépeint les portraits de garçons et de filles tout au long d un été. Chaque chapitre est consacré à un personnage. Le récit se déroule de façon chronologique : l histoire dure du 6 juillet au 17 septembre. Seule l année n est pas indiquée mais quelques indices laissent supposer que le roman se déroule à une époque très récente. Les jeunes utilisent par exemple Facebook, un réseau social arrivé en France en Ils communiquent par mail ou via Skype. La ville d origine des personnages n est pas dévoilée. L auteur donne parfois des indications quant aux lieux où ils passent leurs vacances: la Normandie, la Côte d Azur, le Portugal, New-York Le roman est encadré par un prologue, «Ensemble, tous», et un épilogue «Tous, sauf un». Les titres semblent se répondre et révèlent le drame de cet été de l après-bac. 2) Procédés de narration Le lecteur est le témoin de l évolution des jeunes. Chaque personnage est suivi pendant quelques heures ou jours. Le récit est rédigé à la troisième personne, au passé (essentiellement à l imparfait et au passé simple) lors de la narration et au présent lors des monologues internes. 11

12 Le roman d Anne Vantal contient peu de dialogues. Le niveau de langue est courant voire familier lorsque les pensées d un des personnages sont retranscrites. IV. Etudes thématiques Quelques grands thèmes de la vie sont traités dans ce roman : l identité, l amour, la mort, l abandon Par le biais des personnages, des adolescents, l auteur propose au lecteur un éventail de situations et de sentiments propres à cette tranche d âge. L adolescence est l âge des doutes, des attentes, de l envie d absolu et de renoncement. Les jeunes apparaissent plus pragmatiques que rebelles. Après l obtention de leur bac, onze jeunes tous majeurs ou presque - prennent une photo qui symbolisera la fin de leurs années lycée et le début de leur cheminement vers la vie d adulte. Cet été marquera chacun de ces nouveaux bacheliers plus ou moins profondément. L épilogue illustre le dur retour de vacances marqué par la fin des rêves pour certains, le passage à l âge adulte pour d autres ou une simple rentrée. Malgré la note sombre qui termine le roman et marque les personnages, une lueur d espoir se profile et est incarnée par Emma. La vie continue. 1) La fin de l adolescence A la lecture du prologue, les onze personnages sont décrits comme des jeunes heureux, prêts à se lancer dans la vie. Durant l été, certains des jeunes seront confrontés à des situations qui leur feront prendre conscience des difficultés de la vie et de l importance de la prise de responsabilités. D autres prolongeront leur insouciance, du moins jusqu à l annonce de la mort de leur camarade Thibault. a. Première expérience de travail Leila et Clémence sont les seules qui font l expérience d un premier travail : Au centre d accueil, Leila doit d occuper d un groupe de quatre jeunes «en difficulté», handicapés ou non. Elle y découvre que cette expression peut revêtir différentes significations et ne désigne pas uniquement les jeunes de banlieues. Elle y apprend aussi à surmonter la fatigue, les situations stressantes, les problèmes relationnels ou encore les insultes raciales. «Une ou deux fois, Leila a eu une pensée pour son année de terminale ( ) Pour tous ses devoirs nécessaires qui n en finissait pas et pour toutes les plaintes «Trop de travail! Trop de travail! ( ) Paradoxalement, c est pendant les vacances que Leila comprend vraiment ce que «trop de travail» veut dire.» (p.17-18) Clémence, baby-sitter, fera aussi l expérience de l endurance et du travail. b. Prise en main de l avenir Cet été marque la fin de l adolescence pour les jeunes, certains sont confrontés à des prises de décisions importantes pour leur avenir. Tristan décide de commencer des études d architecture : «( ) peut-être dois-je apprendre à construire, puisque tout s écroule autour de moi.» (p.39) Ce choix n est peut-être pas si anodin : devant le désastre qu est devenu sa famille, deux possibilités s offrent à Tristan : «quitter en vitesse ce navire» (p.35) ou 12

13 agir. Lors de la cérémonie en septembre, le jeune homme a un déclic : il doit aider sa sœur : «Avant de se souvenir, ne faut-il pas agir? Si Angèle disparaît, je ne pourrai plus jamais regarder le monde en face.» (p.132) Juliette, après le choc de la découverte de sa grossesse, prend aussi une grande décision : elle se fera avorter. c. Suivre le chemin familial Benjamin, issu d une famille de médecin et adepte d un environnement routinier, décide de suivre un chemin tout tracé : «En septembre, il entrerait en fac de médecine, comme avant lui son père, sa mère et son frère ainé. Il n était pas du tout certain d avoir la vocation, ni même d avoir vraiment choisi la voie à suivre, mais la médecine lui conviendrait sans doute, à condition de réussir dans une spécialité qui lui laisserait des occasions de loisirs.» (p.26) d. Vers un nouvel horizon Deux personnages se détachent du groupe : Adam et Emma. Tous deux semblent avoir des personnalités hors du commun. Adam se trouve au seuil d une nouvelle vie. «Ma vie commence ici, c est ici que j ai ma place» (p.112) Il n hésite pas à quitter ses projets et sa famille pour vivre un rêve plus grand. Une vie digne d un explorateur. Emma, «farouche» et «indomptable», ne craint rien. Elle se jette dans la mer agitée sans se soucier du danger. Le lecteur ignore les projets d Emma mais son courage et son impression d invincibilité donnent des indices sur son avenir. «( ) rien ne pourrait briser la volonté d Emma, cette grande tige pleine de sève qui, la tête en feu, les bras en charpie et le cœur léger, traçait sa voie vers l horizon sans fin.» (p.125) 2) Relations entre les jeunes Le prologue met l accent sur le lien qui unit les onze jeunes. Le titre «Ensemble, tous» donne de l importance à l unité du groupe, une bande d amis qui fête l obtention du baccalauréat. Ils se donnent rendez-vous en septembre avant de partir chacun de leur côté. La photo souvenir est bien sûr publiée rapidement sur internet et suscite des commentaires et critiques. Les camarades se retrouvent effectivement en septembre mais pour une raison tragique : «Tous, sauf un». Ses retrouvailles sont effectivement marquées par le deuil mais aussi par l indifférence qui règne entre les personnages. Leur relation ne serait-elle devenue qu une relation virtuelle alimentée par des commentaires sur Facebook? Les réseaux sociaux sont mentionnés à deux reprises dans le roman : lors de la publication de la photo de la soirée (p.10) et lors de l annonce du décès de Thibault (p.89). Les liens unissant précisément les onze jeunes ne sont pas toujours évoqués. Chaque personnage est décrit individuellement et non par rapport au groupe. Seule la relation entre Benjamin et Juliette est détaillée. D autres relations évoquées brièvement tournent autour de Thibault : l amour qu il éprouve pour Juliette (p.59), les sentiments de Bastien à son égard (p.91) ou encore le mépris de Jérémy (p.131). Le lecteur découvre alors toute la complexité des sentiments propres à l adolescence. 3) Confrontation avec la mort 13

14 Le décès de Thibault a été annoncé sur Facebook. Thibault est mort le 05 août. Cette nouvelle touche certains personnages plus que d autres. Bastien est le personnage apparemment le plus ému par cette nouvelle. Les jeunes prennent conscience de la courte durée de la vie et que la mort peut arriver à tout moment. Leila, par exemple, se remémore la violente agression dont elle a été victime et se rend compte que l essentiel c est d être en vie : «Ce n était pas si grave Et puis je suis vivante, moi, se dit Leila» (p.131) Le décès de Thibault plonge Bastien dans ses pensées. Un panneau indiquant la proximité d une maison d arrêt le mène à un questionnement sur la mort : pour lui, il vaut mieux être mort que d être enfermé sans pouvoir exercer sa passion. Le thème de la mort est également dans ses réflexions lorsqu il pense à son homosexualité : «valait-il mieux être mort ou emprisonné dans un corps comme le sien? ( ) Valait-il mieux la mort ou le mensonge?» (p.92) Bastien se pose beaucoup de questions et cherche refuge dans la musique. Apaisé, il conclut :«Je suis peut-être gauche, imparfait et à demi-détruit par un chagrin d amour ridicule, mais je suis vivant» (p.93) Adam, quant à lui, rêve d une nouvelle vie : «Il y avait tant à voir dans le vaste monde, et si peu de temps, oui si peu.» (p.117) L homélie du prêtre pousse Tristan à agir et à prendre la responsabilité de sauver sa sœur avant qu il ne soit trop tard. Juliette fait une expérience difficile pendant l été. Elle est d une certaine façon aussi confrontée avec la mort et observe la tristesse des parents de Thibault. Enfin, Emma, contemplant les arbres jaunissant à l approche de l automne, reste combative et positive. «Une fille comme elle ne craignait vraiment rien.» (p.135) V. Pour aller plus loin 1) Sur l adolescence - «Le Péril Jeune» : film français de Cédric Klapisch, sorti en Le film raconte l année de Terminale d un groupe d ami. - «Nos 18 ans» : film français de Frédéric Berthe, sorti en Le film raconte l histoire d un groupe d amis qui passe le bac - Magazine Phosphore : mensuel destiné aux lycéens - Bande dessinée «Tendre Banlieue» : BD abordant les thèmes liés à l adolescence 2) Sur la génération Y - Interview de Klaus Hurrelmann, auteur de «Die heimlichen Revolutionäre - Wie die Generation Y unsere Welt verändert», réalisée le 8 septembre 2014 par la Deutsche Welle. Article en français. pr/nq/ / generation-ypm.html - Grande enquête et trois films documentaires (diffusés sur France 2 en 2014) sur la génération Y. Possibilité de répondre au questionnaire en ligne. 14

15 VI. Au fil des chapitres 1) Prologue : «Ensemble, tous (6 juillet)» - p.7 à 10 a. Ce qu il faut avoir compris Qui sont les personnages décrits? Que fêtent-ils? p.7 : b. Culture et civilisation «Etudes secondaires» : cf p.3 de ce dossier «Terminale scientifique» : cf p.3 de ce dossier «Le baccalauréat» : cf p.3 de ce dossier p.9 : «Classes préparatoires» : cf p.3 de ce dossier «Une mention» : cf p.3 de ce dossier «La collante» : document accompagnant le relevé de notes et le dossier scolaire. Le résultat définitif du baccalauréat y est inscrit. La collante est indispensable afin de s'inscrire à l'université. p.7 c. Lexique Echouer Le résultat La réputation Durchfallen Das Ergebnis Der Ruf p.8 Supplémentaire En poche Distinguer Zusätzlich In der Tasche Erkennen p.9 15

Prix des lycéens autrichiens 2012

Prix des lycéens autrichiens 2012 Prix des lycéens autrichiens 2012 DOSSIER PEDAGOGIQUE La Fille sur la rive Hélène Vignal Editions le Rouergue, 2011 Dossier réalisé par Solenn Kerneis, sous la direction de Yvan Jacquemin, attaché de coopération

Plus en détail

Mais où sont passés les romans des adolescents?

Mais où sont passés les romans des adolescents? Marie VILLEMIN Mais où sont passés les romans des adolescents? Une mise en espace par centres d intérêt des romans pour adolescents à la bibliothèque des Eaux-Vives Jeunes Travail présenté à l Ecole d

Plus en détail

Ces familles qui ne demandent rien

Ces familles qui ne demandent rien Vouloir protéger des enfants victimes de maltraitances, de négligences et tenter d aider leurs parents pour leur permettre de se montrer plus compétents, amène régulièrement les intervenants de la protection

Plus en détail

Dossier réalisé par Catherine Hartmann, sous la direction de Sandrine Diesel, Attachée de Coopération pour le Français, mai 2011.

Dossier réalisé par Catherine Hartmann, sous la direction de Sandrine Diesel, Attachée de Coopération pour le Français, mai 2011. Dossier réalisé par Catherine Hartmann, sous la direction de Sandrine Diesel, Attachée de Coopération pour le Français, mai 2011. Dossier pédagogique Comment utiliser ce dossier? Ce dossier est destiné

Plus en détail

Lettre à tous ceux qui aiment l école

Lettre à tous ceux qui aiment l école Luc FERRY Lettre à tous ceux qui aiment l école Pour expliquer les réformes en cours Xavier DARCOS Où voulons-nous aller? Claudie HAIGNERÉ Demain, la science [CNDP CRDP] Les droits perçus sur cet ouvrage

Plus en détail

La Place. Annie Ernaux. Édition d Émilie Péron Blévennec. Classe de Troisième Formes du récit aux XX e et XXI e siècles

La Place. Annie Ernaux. Édition d Émilie Péron Blévennec. Classe de Troisième Formes du récit aux XX e et XXI e siècles Classe de Troisième Formes du récit aux XX e et XXI e siècles La Place Annie Ernaux Édition d Émilie Péron Blévennec Après la mort de son père, Annie Ernaux retrace la vie de cet ancien ouvrier devenu

Plus en détail

Votre enfant a une surdité? Guide pratique à l usage. DES parents

Votre enfant a une surdité? Guide pratique à l usage. DES parents Votre enfant a une surdité? Guide pratique à l usage DES parents 1 Votre enfant a une surdité? Fondation des Sourds du Québec Charles Gaucher, Ph. D. Louise Duchesne, Ph. D. Fondation des Sou du Québec

Plus en détail

Ismaël Ferroukhi DOSSIER 174. Le Grand Voyage COLLÈGE AU CINÉMA. Avec la participation de votre Conseil général

Ismaël Ferroukhi DOSSIER 174. Le Grand Voyage COLLÈGE AU CINÉMA. Avec la participation de votre Conseil général Ismaël Ferroukhi DOSSIER 174 Le Grand Voyage COLLÈGE AU CINÉMA Avec la participation de votre Conseil général Les Fiches-élèves ainsi que des Fiches-films sont disponibles sur le site internet : www.lux-valence.com/image

Plus en détail

Tous différents... Mais ensemble!

Tous différents... Mais ensemble! ! Guide pratique Association des parents et des professionnels autour de la personne polyhandicapée Tous différents... Mais ensemble! Organiser l accueil de l enfant en situation de handicap dans les activités

Plus en détail

Tout ce que les parents ont toujours voulu savoir sur le stress des 10-15 ans

Tout ce que les parents ont toujours voulu savoir sur le stress des 10-15 ans Tout ce que les parents ont toujours voulu savoir sur le stress des 10-15 ans PRÉFACE............................................................p. 5 EDITORIAL...........................................................p.

Plus en détail

TROUBLES PSYCHIQUES LA PAROLE AUX FAMILLES

TROUBLES PSYCHIQUES LA PAROLE AUX FAMILLES TROUBLES PSYCHIQUES LA PAROLE AUX FAMILLES remerciements Nous remercions particulièrement toutes les personnes qui ont bien voulu témoigner dans cet ouvrage, pour leur temps, leur courage, leur ouverture

Plus en détail

MESA MON ENFANT, SON AVENIR VOLUME 1 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE

MESA MON ENFANT, SON AVENIR VOLUME 1 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE MESA VOLUME 1 MON ENFANT, SON AVENIR GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE À l intention des parents d élèves de 5 e -6 e année et de 1 re -2 e secondaire

Plus en détail

Et toi Qu est-ce que tu sais faire?

Et toi Qu est-ce que tu sais faire? Jeunes diplômés au chômage Et toi Qu est-ce que tu sais faire? Comprendre le chômage Construire un projet de vie basé sur les compétences propres Lancer des Microprojets à forte valeur ajoutée. Sondes

Plus en détail

Qu est-ce qu une bonne candidature?

Qu est-ce qu une bonne candidature? Qu est-ce qu une bonne candidature? Conseils pratiques Publication SECO, Direction du travail, Marché du travail/assurance-chômage Diffusion OFCL, Diffusion, 3003 Berne Recherche d emploi Dossier de candidature

Plus en détail

Conseils pratiques. Recherche d emploi Dossier de candidature Entretien de présentation. Publication

Conseils pratiques. Recherche d emploi Dossier de candidature Entretien de présentation. Publication 1 Qu est-ce qu une bonne candidature? Conseils pratiques Publication SECO, Direction du travail, Marché du travail/assurance-chômage Diffusion OFCL, Diffusion, 3003 Berne Recherche d emploi Dossier de

Plus en détail

Accompagnement. à la scolarité. Fiches familiales

Accompagnement. à la scolarité. Fiches familiales G u i d e p r a t i q u e Sommaire Accompagner son enfant dans sa scolarité 1 «2 «3 «4 «5 «6 «7 «8 «9 «10 Comment se servir des fiches familiales?» Méthodologie pour les accompagnateurs Suivre son enfant

Plus en détail

OUNIE LECOMTE. Une vie toute neuve COLLÈGE AU CINÉMA DOSSIER 195

OUNIE LECOMTE. Une vie toute neuve COLLÈGE AU CINÉMA DOSSIER 195 OUNIE LECOMTE Une vie toute neuve DOSSIER 195 COLLÈGE AU CINÉMA L AVANT FILM L affiche 1 Entre l ombre et la lumière Réalisateur & Genèse 2 Ounie Lecomte LE FILM Analyse du scénario 4 De l abandon à l

Plus en détail

GRAND-PAPA LÉANDRE RACONTE LÉANDRE LACHANCE

GRAND-PAPA LÉANDRE RACONTE LÉANDRE LACHANCE GRAND-PAPA LÉANDRE RACONTE LÉANDRE LACHANCE 1 Tous droits réservés en toute langue pour tous pays : La Fondation des choisis de Jésus CP 22019, Sherbrooke, QC, Canada J1E 4B4 Édition WEB, Avril 2010 Il

Plus en détail

Carnet «A» Le transfert de la direction quand la relève est familiale

Carnet «A» Le transfert de la direction quand la relève est familiale Carnet «A» Le transfert de la direction quand la relève est familiale Contexte du présent carnet Le PDG de la PME devra un jour laisser sa place à la tête de l entreprise. L intérêt est que l entreprise

Plus en détail

Manipulation : ne vous laissez plus faire!

Manipulation : ne vous laissez plus faire! Jacques Regard Manipulation : ne vous laissez plus faire! Sixième tirage 2010, 2004 pour le texte de la précédente édition, 2010 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-54525-8 Table des matières

Plus en détail

Père à part entière avec enfants à temps partiel

Père à part entière avec enfants à temps partiel Père à part entière avec enfants à temps partiel Le guide des pères nouvellement séparés ou divorcés 1 2 Père à part entière avec enfants à temps partiel Le guide des pères nouvellement séparés ou divorcés

Plus en détail

Se préparer à la mort d un être cher

Se préparer à la mort d un être cher Se préparer à la mort d un être cher 26 février 2013 Table des matières Préambule...1 Introduction...1 Se préparer à la mort de l être cher...4 La souffrance de l être cher... 4 La relation avec l être

Plus en détail

«L écriture plate» dans les œuvres La Place, Une Femme et La Honte d Annie Ernaux

«L écriture plate» dans les œuvres La Place, Une Femme et La Honte d Annie Ernaux Masarykova univerzita Filozofická fakulta Ústav románských jazyků a literatur Francouzský jazyk a literatura Lucie Chytilová «L écriture plate» dans les œuvres La Place, Une Femme et La Honte d Annie Ernaux

Plus en détail

COMPRENDRE CE QUI FAIT LA DIFFICULTÉ DE L ÉCOLE AUJOURD HUI

COMPRENDRE CE QUI FAIT LA DIFFICULTÉ DE L ÉCOLE AUJOURD HUI COMPRENDRE CE QUI FAIT LA DIFFICULTÉ DE L ÉCOLE AUJOURD HUI Photo : François TEFNIN ÉCHANGES ET ANALYSES AVEC DES ACTEURS DE L ÉDUCATION SÉMINAIRE AVEC JEAN-PIERRE LEBRUN Secrétariat général de l enseignement

Plus en détail

Quand le cancer touche les parents

Quand le cancer touche les parents Quand le cancer touche les parents En parler aux enfants Conseils de la Ligue contre le cancer à l intention des familles touchées Impressum _Editeur Ligue suisse contre le cancer Effingerstrasse 40 case

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES JEUNES DOCTEURS

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES JEUNES DOCTEURS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-57 OCTOBRE 2014 Représentation de la problématique de l insertion professionnelle, avant et pendant la thèse. Les docteurs et la recherche d emploi. Parcours de jeunes

Plus en détail

LES RÉFUGIÉS AUSSI ONT DES DROITS

LES RÉFUGIÉS AUSSI ONT DES DROITS DOSSIER PÉDAGOGIQUE DESTINÉ AUX ÉLÈVES DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE LES RÉFUGIÉS AUSSI ONT DES DROITS WELCOME, UN FILM DE PHILIPPE LIORET 2 2 INTRODUCTION Chers enseignants, Amnesty International vous

Plus en détail