Copyright Geskal. Contexte, ZAC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Copyright Geskal. Contexte, ZAC"

Transcription

1

2 Exigences de stérilisation Fil conducteur, 16 octobre Contexte, zones à atmosphère contrôlée 2. Stérilisation de produits de santé

3 Les normes techniques peuvent concerner: Les produits Les matériaux La biocompatibilité La stérilisation Les salle propres La compatibilité électromagnétique La sécurité électrique Les emballages NB: Une liste figure sur le site de Swissmedic

4 Les exigences essentielles # ANNEX I Essential requirements Key word Yes 93/42 CE No Standards 8.1. The devices and manufacturing processes must be designed in such a way as to eliminate or reduce as far as possible the risk of infection to the patient, user and third parties. The design must allow easy handling and, where necessary, minimize contamination of the device by the patient or vice versa during use Infection Yes ISO Devices delivered in a sterile state must be designed, manufactured and packed in a non-reusable pack and/or according to appropriate procedures to ensure that they are sterile when placed on the market and remain sterile, under the storage and transport conditions laid down, until the protective packaging is damaged or opened Sterile Barrier System Yes ISO 11607

5 Les exigences essentielles ANNEX I Essential requirements # 93/42 CE 8.4. Devices delivered in a sterile state must have been manufactured and sterilized by an appropriate, validated method Devices intended to be sterilized must be manufactured in appropriately controlled (e. g. environmental) conditions. Key word Yes No Standards Sterilisation Yes ISO Environment Yes ISO ISO

6 Les normes applicables # ANNEX I Essential requirements 93/42 CE 8.6. Packaging systems for non-sterile devices must keep the product without deterioration at the level of cleanliness stipulated and, if the devices are to be sterilized prior to use, minimize the risk of microbial contamination; the packaging system must be suitable taking account of the method of sterilization indicated by the manufacturer The packaging and/or label of the device must distinguish between identical or similar products sold in both sterile and non-sterile condition Key word Sterile Barrier System Yes No Standards Yes ISO ISO Labelling Yes EN 980 EN 1041 ISO 15223

7 Les normes applicables Norme ISO / TR ISO EN ISO EN Titre Dispositifs médicaux Lignes directrices pour le choix des normes correspondant aux principes essentiels reconnus de sécurité et de performance des dispositifs médicaux Stérilisation des dispositifs médicaux - Informations devant être fournies par le fabricant pour le processus de re-stérilisation de dispositifs médicaux Dispositifs médicaux - Symboles à utiliser avec les étiquettes, l'étiquetage et les informations à fournir relatifs aux dispositifs médicaux - Partie 1: Exigences générales Stérilisation des dispositifs médicaux - Exigences relatives aux dispositifs médicaux en vue d'obtenir l'étiquetage STERILE - Partie 1 : exigences relatives aux dispositifs médicaux stérilisés au stade terminal

8 Les normes applicables Norme EN EN ISO EN EN ISO Titre Stérilisation des dispositifs médicaux - "Exigences relatives aux dispositifs médicaux en vue d'obtenir l'étiquetage ""STÉRILE""" - Partie 2 : exigences pour les dispositifs médicaux préparés aseptiquement Stérilisation des produits de santé - Exigences générales pour la caractérisation d'un agent stérilisant et pour le développement, la validation et la vérification de routine d'un processus de stérilisation pour dispositifs médicaux Stérilisation des dispositifs médicaux - Vapeur d'eau à basse température et au formaldéhyde - - Exigences pour le développement, la validation et le contrôle de routine des procédés de stérilisation Stérilisation des produits de santé - Oxyde d'éthylène - Partie 1 : exigences de développement, de validation et de contrôle de routine d'un processus de stérilisation pour des dispositifs médicaux

9 Les normes applicables Norme EN ISO EN ISO EN ISO EN ISO EN ISO Titre Évaluation biologique des dispositifs médicaux - Partie 7 : résidus de stérilisation à l'oxyde d'éthylène. Stérilisation des produits de santé - Irradiation - Partie 1 : exigences relatives à la mise au point, à la validation et au contrôle de routine d'un procédé de stérilisation pour les dispositifs médicaux Stérilisation des dispositifs médicaux - Méthodes microbiologiques - Partie 1 : détermination d'une population de micro-organismes sur des produits Stérilisation des dispositifs médicaux - Méthodes microbiologiques - Partie 2 : essais de stérilité pratiqués en cours de validation d'un procédé de stérilisation Stérilisation des produits de santé - Chaleur humide - Partie 1 : exigences pour le développement, la validation et le contrôle de routine d'un procédé de stérilisation des dispositifs médicau

10 Les normes applicables Norme EN 868-1à 8 : 1997 EN ISO EN ISO EN ISO EN ISO Titre Matériaux et systèmes d'emballage pour les dispositifs médicaux devant être stérilisés Emballages des dispositifs médicaux stérilisés au stade terminal - Partie 1 : exigences relatives aux matériaux, aux systèmes de barrière stériles et aux systèmes d'emballage Emballages des dispositifs médicaux stérilisés au stade terminal - Partie 2 : exigences de validation pour les procédés de formage, scellage et assemblage Salles propres et environnements maîtrisés apparentés Parties : classification de la propreté de l'air, essais, surveillance, conception, vocabulaire Salles propres et environnements maîtrisés apparentés - Maîtrise de la biocontamination Partie 1 & 2 : principe et interprétation

11 Eléments particuliers aux dispositifs médicaux Conditions environnementales: Sensibilité aux décharges électro-statique Athmosphère à empoussièrement controlée Produits stériles Matériel à stériliser Produits périssables Nettoyage & désinfection

12 Particularités des dispositifs médicaux GMP s - Les Bonnes Pratiques de Fabrication Propreté, hygiène Produits stériles Produits sensibles aux décharges électrostatiques

13 Plusieurs sources de contamination nous font prendre des mesures adéquates pour la propreté et l hygiène dans l entreprise Matière Management Matériel La main-d œuvre le personnel Sources de contamination Le milieu environnement, air ambiant, surface Les matières matières premières, fluides, procédés Méthode Milieu Main-d œuvre Le matériel équipement de production, de contrôle, de nettoyage, de maintenance Les méthodes production, maintenance, nettoyage

14

15 Salles propres et environnements maîtrisés apparentés Mesure préventive face aux risques de contamination La concentration des particules en suspension dans l'air est maîtrisée L'introduction et la production de particules est minimisée Des paramètres, tels que la température, l'humidité et la pression sont sous contrôle

16 Maîtrise de la biocontamination une particule viable se compose d'un ou de plusieurs micro-organismes vivants ou lui sert de support lorsque l'on dénombre des unités viables, il est d'usage de les appeler «unités formant colonie» (UFC). il convient de correctement appréhender les aspects liés aux tenues et aux comportements

17 Où est le problème? Afin de ne pas altérer le produit, la puissance de la stérilisation est volontairement limitée Il faut limiter sa contamination microbienne

18 Flore bactérienne humaine Flore buccale: + de de bactéries / ml de salive Flore cutanée: de bactéries / cm2 de cuir chevelu Flore intestinale l intestin humain abrite 1 kg de bactéries NB: il y a 10 fois + de bactéries dans l intestin que de cellules dans le corps humain

19 Adhésion des bactéries Comment font les bactéries pour adhérer aux divers supports? Elles vont sécréter des sucres permettant de les faire adhérer et de les protéger Utiliser du savon lors du lavage des mains pour «décoller» les bactéries

20 Comment se déplacent les bactéries? En s attachant à tous les supports possibles - particules, personnes, objets divers Respect des règles relatives à l habillage et à l hygiène Contrôler la quantité de particules - Zones à atmosphère contrôlée

21 Environnement de production Etablissement d un cahier des charges pour la réalisation d une zone à atmosphère contrôlée 1. Produits 2. Quantité 3. Classe de propreté 4. Flux personnes ET produits 5. Equipements 6. Besoins énergétiques 7. Conditions climatiques 8. Qualification des employés

22 Zone à atmosphère contrôlée salles blanches Paramètres influants: 1. Confinement 2. Surpression 3. Taux renouvellement horaire 4. Comportement du personnel Maillons faibles: constructeur, visites, maintenance, hiérarchie

23 La classification de zone à atmosphère contrôlée ISO FS 209 E '000 10' '000 Nb de particules de 0,5 micron par pied cube / mn

24 La classification de zone à atmosphère contrôlée Concentration maximale en particules de taille égale ou supérieure, en micron, particule/m3 d'air 0,1 0,2 0,3 0,5 1 5 ISO ISO ISO 3 1' ISO 4 10'000 2'370 1' ISO 5 100'000 23'700 10'200 3' ISO 6 1'000' ' '000 35'200 8' ISO 7 352'000 83'200 2'930 ISO 8 3'520' '000 29'300 ISO 9 35'200'000 8'320' '000

25 La classification des salles d opérations selon les directives ISH Classe I < 10 germes par m3 d'air ambiant Classe III < 200 germes par m3 d'air ambiant Classe III < 500 germes par m3 d'air ambiant ISH - Institut Suisse de la santé publique et des hôpitaux

26 Une idée de la charge microbienne en fabrication Charge microbienne sur produits > 10 cfu très propre > 200 cfu convenable > 500 cfu seuil d'alerte > 1'000 cfu limite acceptable Source cas réel, valeurs indicatives, set opératoire stérilisé à l ETO Nécessité d une limite acceptable inférieure pour des implants!!

27 Zone à atmosphère contrôlée salles blanches Paramètres influants - Qualification du personnel 1. Hygiène personnelle 2. Tenue de travail - blouse - coiffe - gants 3. Rigueur et discipline

28 Environnement de travail - Prévention des nuisibles - pest control Mise en œuvre de rondes de contrôle Rongeurs Présence de souris ou de rats dans les bâtiments Oiseaux Présence, dans les buissons, les stores ou autres, de nids d'oiseaux Insectes Présence d insectes dans l entreprise

Prélèvements microbiologiques des endoscopes

Prélèvements microbiologiques des endoscopes Prélèvements microbiologiques des endoscopes 1 Pourquoi? Endoscopes = dispositifs complexes Plusieurs dizaines de pièces assemblées Matériaux divers Canaux >1 m / diamètre ~ 1 mm Reliés par des jonctions

Plus en détail

Stérilisation. synthèse des normes ayant trait aux emballages

Stérilisation. synthèse des normes ayant trait aux emballages 1. INTRODUCTION Le but d'un système d'emballage de dispositifs médicaux pouvant être retraités est de permettre la stérilisation, la protection physique, le maintien de la stérilité jusqu'à l'utilisation

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

systèmes de barrière stérile

systèmes de barrière stérile systèmes de barrière stérile La nouvelle norme internationale ISO 11607 Son impact sur les fabricants, les produits, les utilisateurs et les normes européennes existantes Ordre du jour Pourquoi les normes

Plus en détail

CMBEC 32 May 22, 2009

CMBEC 32 May 22, 2009 MEDICAL DEVICE REGULATIONS OVERVIEW CMBEC 32 May 22, 2009 Sarah Chandler A/Head, Regulatory and Scientific Section Medical Devices Bureau (MDB) Therapeutic Products Directorate (TPD) 613-954-0285 sarah_chandler@hc-sc.gc.ca

Plus en détail

Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration

Solution d hébergement de SWIFTAlliance ENTRY R7 Politique de Sauvegarde et de Restauration Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration Avril 2012 I- Introduction Le présent document présente la politique de sauvegarde et de restauration à adopter

Plus en détail

La maîtrise de la contamination qu elle SALLES PROPRES ET MAÎTRISE DE LEUR ENVIRONNEMENT

La maîtrise de la contamination qu elle SALLES PROPRES ET MAÎTRISE DE LEUR ENVIRONNEMENT CVC N 868 MARS/AVRIL 2011 SALLES PROPRES ET MAÎTRISE DE LEUR ENVIRONNEMENT SALLES PROPRES ET MAÎTRISE DE LEUR ENVIRONNEMENT Le concept et la réalisation d installations dans les salles dites propres ou

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Hygiène de base. Formation 20.. Cours pour Etablissement

Hygiène de base. Formation 20.. Cours pour Etablissement Hygiène de base Formation 20.. Cours pour Etablissement Objectifs du cours Découvrir le vocabulaire spécifique à l hygiène Expliquer les mécanismes physiopathologiques d une infection Nommer les agents

Plus en détail

Salles propres : ISO14644 Et quoi d autre?

Salles propres : ISO14644 Et quoi d autre? Salles propres : ISO14644 Et quoi d autre? Mise à jour : juin 2009 Rappel sur les dernières normes applicables pour les salles propres : RÉFÉRENCE TITRE DATE ISO 14644-1 Salles propres et environnements

Plus en détail

Bonnes pratiques de retraitement des dispositifs médicaux stériles

Bonnes pratiques de retraitement des dispositifs médicaux stériles Bonnes pratiques de retraitement des dispositifs médicaux stériles Institut suisse des produits thérapeutiques SSSH, Société suisse de stérilisation hospitalière SSHH, Société suisse d hygiène hospitalière

Plus en détail

Préparation en salle blanche. C. Pirlot Département Pharmacie

Préparation en salle blanche. C. Pirlot Département Pharmacie Préparation en salle blanche C. Pirlot Département Pharmacie En bref 1. Contexte 2. Définition et classification 3. Utilité 4. Fonctionnement 5. Locaux et contrôles 6. Implications dans le travail 7. Conclusions

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Les systèmes CDMS. et les logiciels EDC

Les systèmes CDMS. et les logiciels EDC Les systèmes CDMS et les logiciels EDC Khaled Mostaguir, Ph.D, khaled.mostaguir@hcuge.ch Centre de Recherche Clinique HUG http://crc.hug-ge.ch/ Les systèmes CDMS et les logiciels EDC Les systèmes CDMS

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

I N D U S T R I E P H A R M A C E U T I Q U E L A B O R AT O I R E S H Ô P I TA U X I N D U S T R I E É L E C T R O N I Q U E. www.piercan.

I N D U S T R I E P H A R M A C E U T I Q U E L A B O R AT O I R E S H Ô P I TA U X I N D U S T R I E É L E C T R O N I Q U E. www.piercan. PRESTATION Décontamination particulaire et/ou stérilisation PARTICULAR DECONTAMINATION AND/OR STERILIZATION I N D U S T R I E P H A R M A C E U T I Q U E L A B O R AT O I R E S H Ô P I TA U X I N D U S

Plus en détail

Emballages de stérilisation Nouvelle norme ISO 11607 1&2 : Quels changements dans les pratiques de conditionnement?

Emballages de stérilisation Nouvelle norme ISO 11607 1&2 : Quels changements dans les pratiques de conditionnement? Emballages de stérilisation Nouvelle norme ISO 11607 1&2 : Quels changements dans les pratiques de conditionnement? Avril 2006 : la norme EN 868-1 devient NF EN ISO 11607 1&2 Dans le cadre du processus

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Carve-out method Autres termes clés (Other key terms) Norme Rapports d assurance sur les contrôles d une société de services extérieurs (, Assurance Reports on Controls at a Third Party Service Organization)

Plus en détail

Invacare Stand Assist

Invacare Stand Assist Invacare Stand Assist User's Manual (GB) Brukerveiledning (NO) Bedienungsanleitung (DE) Gebruiksaanwijzing (NL) Manual d utilisation (FR) Manual del usuario (ES) Manual de Utilização (PT) Stand Assist

Plus en détail

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com orthopaedics metoxit.com The Swiss spirit of innovation Société Gamme de produits Qualité Fondée en 1978, Metoxit AG est une entreprise Suisse à taille humaine qui est spécialisée dans la production et

Plus en détail

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM

Compliance Monitoring Manager. Rôle attendu du CMM Compliance Monitoring Manager Rôle attendu du CMM Introduction Rappel des bases réglementaires Rappel du positionnement du Compliance Monitoring Manager Sommaire Contexte réglementaire Part ORA Exigences

Plus en détail

PROCEDURE DE RECUPERATION EN CAS DE PRESENCE D HUMIDITE A L INTERIEUR D EMBALLAGES DE STERILISATION

PROCEDURE DE RECUPERATION EN CAS DE PRESENCE D HUMIDITE A L INTERIEUR D EMBALLAGES DE STERILISATION PROCEDURE DE RECUPERATION EN CAS DE PRESENCE D HUMIDITE A L INTERIEUR D EMBALLAGES DE STERILISATION Une «procédure de récupération» est une solution de secours proposée par une société savante pour répondre

Plus en détail

PRIMUS VOUS OFFRE LA MEILLEURE PROTECTION

PRIMUS VOUS OFFRE LA MEILLEURE PROTECTION HYGIÈNE EXPERTS EN HYGIÈNE LES ÉTUDES MONTRENT QUE LE LINGE EST UN FACTEUR MAJEUR DE PROPAGATION D INFECTIONS PAR DES GERMES PATHOGÈNES. 10 à 15% des infections nosocomiales sont dues à une qualité insuffisante

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

1. QU EST CE QU UN EMBALLAGE EN STERILISATION?

1. QU EST CE QU UN EMBALLAGE EN STERILISATION? STERILISATION CENTRALE DO CT007.3 Diffusion : 13.02.2012 Rédigé : H.NEY / 13.02.2012 Vérifié :C. Brehier/13.02.2012 Approuvé : H. Ney/13.02.2012 1. QU EST CE QU UN EMBALLAGE EN STERILISATION? Tout matériel

Plus en détail

Fabrication à l hôpital : exigences légales pour les préparations magistrales et les fabrications en petites quantités

Fabrication à l hôpital : exigences légales pour les préparations magistrales et les fabrications en petites quantités MAS DE PHARMACIE HOSPITALIERE PREPARATION DES MEDICAMENTS PARENTERAUX A L HOPITAL Fabrication à l hôpital : exigences légales pour les préparations magistrales et les fabrications en petites quantités

Plus en détail

+70-25 C AG 3 AN3 AD5 Bon NF C 32-070 Rigide sans halogène sans plomb Good CR1-C1-C2 Rigid 0 halogen without lead

+70-25 C AG 3 AN3 AD5 Bon NF C 32-070 Rigide sans halogène sans plomb Good CR1-C1-C2 Rigid 0 halogen without lead BASSE TENSION (BT SECURITE INCENDIE 1000 V LOW VOLTAGE (LV NF C 32-310 Câbles électriques sans halogène résistant au feu Fire resistant without halogen electric cables CARACTERISTIQUES DU CABLE CABLE CHARACTERISTICS

Plus en détail

www.shieldscientific.com

www.shieldscientific.com Industries ultra propres Protection du produit, des processus et du personnel SHIELD Scientific BV Galvanistraat 1 6716 AE EDE The Netherlands Phone: + 31 (0) 318 754 141 Fax: + 31 (0)318 503 742 E-mail:

Plus en détail

Amy MICHEL AFNOR Normalisation Chef de Projet Département Agro-alimentaire, Santé et Action Sociale Tel : 01 41 62 80 68 Amy.michel@afnor.

Amy MICHEL AFNOR Normalisation Chef de Projet Département Agro-alimentaire, Santé et Action Sociale Tel : 01 41 62 80 68 Amy.michel@afnor. Rappel sur les normes et la réglementation Amy MICHEL AFNOR Normalisation Chef de Projet Département Agro-alimentaire, Santé et Action Sociale Tel : 01 41 62 80 68 Amy.michel@afnor.org Qu est-ce qu une

Plus en détail

BILL 203 PROJET DE LOI 203

BILL 203 PROJET DE LOI 203 Bill 203 Private Member's Bill Projet de loi 203 Projet de loi d'un député 4 th Session, 40 th Legislature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014 4 e session, 40 e législature, Manitoba, 63 Elizabeth II, 2014

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Stérilisation / Sterilization

Stérilisation / Sterilization CONTENEURS Ecoster ecoster CONTAINERS Stérilisation / Sterilization Les conteneurs Ecoster aluminium sont prévus pour contenir des instruments et/ou des tissus pendant toute la durée de la stérilisation

Plus en détail

Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007

Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007 Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007 Plan Objectif de la stérilisation Rappel théorique Niveau d Assurance Stérilité Conséquence Destruction des micro-organismes

Plus en détail

Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE

Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE Formations 2014 HYGIENE HOSPITALIERE Nous contacter : Tél. : 09 69 32 22 72 - Fax : 08 20 56 90 05 - E-mail : formation@alpagroupe.fr Contexte : Afin de prévenir le risque infectieux et maîtriser l hygiène

Plus en détail

Practice Direction. Class Proceedings

Practice Direction. Class Proceedings Effective Date: 2010/07/01 Number: PD - 5 Title: Practice Direction Class Proceedings Summary: This Practice Direction describes the procedure for requesting the assignment of a judge in a proceeding under

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

BILL 9 PROJET DE LOI 9

BILL 9 PROJET DE LOI 9 Bill 9 Government Bill Projet de loi 9 Projet de loi du gouvernement 1 st Session, 40 th Legislature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 1 re session, 40 e législature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 BILL

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

III) LA CHAINE INFECTANTE

III) LA CHAINE INFECTANTE III) LA CHAINE INFECTANTE 3.1. LA FLORE NORMALE DE L HOMMEL Cutanée Oropharyngée Intestinale : gastrique, colique, fécale Génitale 3.2. UNE INFECTION, C EST C QUOI? Définition du dictionnaire Petit Larousse

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

WARNING. Terrace Bunk Bed Assembly Instructions

WARNING. Terrace Bunk Bed Assembly Instructions ! WARNING STRANGULATION HAZARD Never attach or hang items to any part of the bunk bed that are not designed for use with the bed; for example, but not limited to, hooks, belts and jump ropes. Do not place

Plus en détail

Synicem. Vertébroplastie Vertebroplasty

Synicem. Vertébroplastie Vertebroplasty Synicem Vertébroplastie Vertebroplasty SYNICEM VTP CIMENT POUR VERTÉBROPLASTIE Le ciment Synicem VTP, spécialement conçu pour des Vertébroplasties Percutanées,possède des durées de travail adéquates, une

Plus en détail

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service

CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service CDI SA Utilisation du service PMM Usage of PMM service 1 09.11.2015 Table des matières 1 Solution PMM... 3 2 Réception et utilisation du message quotidien... 3 3 Portail de gestion de votre profil PMM...

Plus en détail

LES DIFFERENTES ETAPES

LES DIFFERENTES ETAPES LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE R.A.B.C Etape 1 : Dresser la liste de tous les dangers microbiologiques associés à chacune des étapes, puis dresser la liste de toutes les mesures de contrôle destinées

Plus en détail

Completed Projects / Projets terminés

Completed Projects / Projets terminés Completed Projects / Projets terminés New Standards New Editions Special Publications Z245.1-02, 7th edition Steel Pipe... $200 This standard covers seamless electric-welded pipe (flash-welded pipe and

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Réglementation et recommandations applicables POINT SUR LES ENDOSCOPES. 2 types de traitement. Niveau de désinfection. Manuel

Réglementation et recommandations applicables POINT SUR LES ENDOSCOPES. 2 types de traitement. Niveau de désinfection. Manuel POINT SUR LES ENDOSCOPES Réglementation et recommandations applicables Service d Expertises en Hygiène Hospitalière - 1 Service d Expertises en Hygiène Hospitalière - 2 Niveau de désinfection 2 types de

Plus en détail

Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs

Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs Paris 5 avril 2013 Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs Serge LESCOAT Associé INDAR ENERGY Conseiller en Investissements Financiers Membre du CNCIF Association agréé

Plus en détail

Guideline for the Index of the Quality of the Air

Guideline for the Index of the Quality of the Air Guideline for the Index of the Quality of the Air Report EPS 1/AP/3 April 1996 iii Readers Comments Comments regarding the content of this report should be addressed to: Tom Furmanczyk Pollution Data

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000 03/2013 Mod: WOKI-60IP/TR Production code: DTWIC 6000 ENCASTRABLE INDUCTION DROP IN INDUCTION 11/2011 TECHNICAL FEATURES DOCUMENTATION S.A.V. Notice d utilisation : FX00326-A Guide d intervention : ---

Plus en détail

Objet : Avis d expert concernant l article écrit par M. Eddie Vos paru dans le journal Brome County News le 11 juin 2013

Objet : Avis d expert concernant l article écrit par M. Eddie Vos paru dans le journal Brome County News le 11 juin 2013 Québec, le 2 juillet 2013 Objet : Avis d expert concernant l article écrit par M. Eddie Vos paru dans le journal Brome County News le 11 juin 2013 Nous souhaitons rectifier et préciser certains points

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

CONNECTEURS HE13-HE14 CONNECTORS HE13-HE14

CONNECTEURS HE13-HE14 CONNECTORS HE13-HE14 CONNECTORS HE13-HE14 Spécification de conditionnement 107-15453 03 Septembre 08 Rév. G 1. BUT Cette spécification définit les matériels et les méthodes de conditionnement des connecteurs HE13-HE14 mâles

Plus en détail

Neumatic Exemples d Installations - Installations Examples

Neumatic Exemples d Installations - Installations Examples Accessoires - Accessories DELTA NEU Neumatic Exemples d Installations - Installations Examples Industrie pharmaceutique Pharmaceutical industry Industrie agro-alimentaire Food industry REGISTER QUALITY

Plus en détail

Fabricant. 2 terminals

Fabricant. 2 terminals Specifications Fabricant Nominal torque (Nm) 65 Minimal torque (Nm) 0,63 Coil resistance - 20 C (ohms) 20 Rated current DC (A) 1 Rotor inertia (kg.m 2 ) 2.10-3 Weight (kg) 7,20 Heat dissipation continuous

Plus en détail

l indispensable LE CIRCUIT DU LINGE Le linge. Le changement Contexte réglementairer plus en plus exigeant A -B -C

l indispensable LE CIRCUIT DU LINGE Le linge. Le changement Contexte réglementairer plus en plus exigeant A -B -C Le linge. LE CIRCUIT DU LINGE l indispensable Hygiène du linge et méthode m R-R A -B -C 16/05/13 le circuit du linge/c- 16/05/13 le circuit du linge/c- Le changement Un contexte réglementaire r de plus

Plus en détail

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique ALIMENTAIRE : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction

Plus en détail

CATO 55-04 OAIC 55-04. a. squadron music training; a. instruction musicale à l'escadron;

CATO 55-04 OAIC 55-04. a. squadron music training; a. instruction musicale à l'escadron; GENERAL MUSIC BADGES POLICY 1. Air Cadet music training is conducted in accordance with CATO 14-22, Technical Standards for Cadet Musicians. Air Cadet music training is divided as follows: POLITIQUE SUR

Plus en détail

INTERNATIONAL CONSULTANT & SUPPLIERS TO THE WINE & SPIRITS TRADE

INTERNATIONAL CONSULTANT & SUPPLIERS TO THE WINE & SPIRITS TRADE Conditions Générales de Vente Article 1 Sauf stipulation contraire, nos offres s entendent sans engagement. Les ordres reçus ne nous lient qu après notre confirmation. Article 2 Sauf convention contraire,

Plus en détail

Topvex FR Centrales de traitement d air compactes

Topvex FR Centrales de traitement d air compactes Topvex FR Centrales de traitement d air compactes 1 EUROVENT CERTIFICATION COMPANY SCRL 53 rue Turbigo 75003 Paris FRANCE - RCS Paris B 393 363 460 - Code APE : 748K Accreditation # 5-0527 Industrial Product

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

DLM Forum - Toulouse - 10 décembre 2008

DLM Forum - Toulouse - 10 décembre 2008 DLM Forum - Toulouse - 10 décembre 2008 La traduction française de MoReq2 Marie-Anne Chabin, Archive17 www.archive17.fr De MoReq à MoReq2 2001: publication de MoReq Model Requirements for the Management

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

CABLE satellite. terrestrial ST2022. Quick Installation and User Guide Guide d installation rapide et d utilisation ST2022. terrestrial.

CABLE satellite. terrestrial ST2022. Quick Installation and User Guide Guide d installation rapide et d utilisation ST2022. terrestrial. Telecom CABLE satellite terrestrial ST2022 Quick Installation and User Guide Guide d installation rapide et d utilisation Telecom CABLE satellite terrestrial ST2022 Le téléphone ST2022 est un appareil

Plus en détail

Official Documents for 2015 Marathon des Sables

Official Documents for 2015 Marathon des Sables Official Documents for 2015 Marathon des Sables Please take care when completing these documents they may be rejected if incorrect. They must be printed in colour and completed by hand. They must be posted

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

ASEPSIE ET PREPARATION DE L ACTE IMPLANTAIRE

ASEPSIE ET PREPARATION DE L ACTE IMPLANTAIRE ASEPSIE ET PREPARATION DE L ACTE IMPLANTAIRE PRACTIS DENTAL, 22/01/2014 Dr MOSSOT V-L Infectiologie et Implantologie Les germes rencontrés le plus souvent lors d infections post chirurgicales ne sont pas

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

The use of bee (Apis Mellifica) for biomonitoring agricultural pollution. Study of a video-based bee counter for real-time monitoring of bee mortality

The use of bee (Apis Mellifica) for biomonitoring agricultural pollution. Study of a video-based bee counter for real-time monitoring of bee mortality The use of bee (Apis Mellifica) for biomonitoring agricultural pollution. Study of a video-based bee counter for real-time monitoring of bee mortality Benjamin POIROT, PhD Benjamin Poirot a, Valérie Nevers

Plus en détail

DO NOT USE THIS COMMUNICATION FOR YOUR SUBMISSION OF THE LICENCE NOTIFICATON OR ATTESTATION.

DO NOT USE THIS COMMUNICATION FOR YOUR SUBMISSION OF THE LICENCE NOTIFICATON OR ATTESTATION. The attached communication is provided to DuPont as a courtesy by Health Canada. This is the template that Health Canada will use/used to send individualized letters to all current Class III and IV Medical

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

Continuous insulation monitor Vigilohm TR22AH

Continuous insulation monitor Vigilohm TR22AH Contrôleur permanent d'isolement 1. réseau à contrôler. / mains monitored. b neutre accesible. / available neutral. Continuous insulation monitor b neutre non accessible. / unavailable neutral. 2. identification

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/004-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage en réserve sèche. Mots clés : Denrées alimentaires / HACCP / Restauration / Stockage

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 747-6-3 QC 750113 Première édition First edition 1993-11 Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets Partie 6: Thyristors Section trois Spécification

Plus en détail

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment TOC 1. Introduction 2. Quick win 3. External events not in the original design basis 3. Costs 4. Perspectives Excellence dedicated

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules THÈSE N O 4034 (2008) PRÉSENTÉE le 30 mai 2008 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Viticell. Kit pour la réalisation d une suspension cellulaire MODE D EMPLOI

Viticell. Kit pour la réalisation d une suspension cellulaire MODE D EMPLOI Kit pour la réalisation d une suspension cellulaire MODE D EMPLOI DESCRIPTION Viticell est un dispositif autonome à usage unique permettant la réalisation d une suspension cellulaire. Viticell est un kit

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

SAP SNC. Guide. Alertes/Alert - Edition 1. Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11

SAP SNC. Guide. Alertes/Alert - Edition 1. Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11 SAP SNC Guide Alertes/Alert - Edition 1 Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11 SAP SNC Alert on SAP SNC SAP SNC Alerts Definition An «alerts» is an event, created by SAP SNC according to the updates

Plus en détail

Pesticide sales statistics In Belgium

Pesticide sales statistics In Belgium DG4 - SERVICE PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES ET ENGRAIS 1 Pesticide sales statistics In Belgium Pierre Nadin May 2015 Advisory Council FRPP - May 2015 2 Data collection Annual data transmission by owners

Plus en détail

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE Sélection, qualification et monitoring du réservoir de stockage de Rousse demi-journée thématique sur le CO 2 dans le cadre de l année COP21 - Pau, 14/01/2015

Plus en détail

Engineering Solutions. Systèmes d échantillonnage pour centrales nucléaires. NPP Sampling Systems

Engineering Solutions. Systèmes d échantillonnage pour centrales nucléaires. NPP Sampling Systems Engineering Solutions Systèmes d échantillonnage pour centrales nucléaires NPP Sampling Systems Dr. Thiedig Systèmes d échantillonnage pour centrales nucléaires NPP Sampling Systems UNE SÉCURITÉ MAXIMALE

Plus en détail

Protéger la qualité du produit par un suivi microbiologique en temps réel

Protéger la qualité du produit par un suivi microbiologique en temps réel Kits d ATP-métrie de nouvelle Génération pour le suivi de l activité Microbiologique dans l industrie chimique : Peinture, enrobage, latex, émulsion de polymères Protéger la qualité du produit par un suivi

Plus en détail

1. Consommables de laboratoire Récipients/Eprouvette

1. Consommables de laboratoire Récipients/Eprouvette . Consommables de laboratoire Récipients/Eprouvette GENERAL CATALOGUE 00/ Eprouvette en verre DURAN DURAN. Avec pied. Epais rebord et surface plane rectifiée. DURAN Group Capacité Ø Hauteur UC Référence

Plus en détail

Surveillance de l air dans les milieux àhaut risque

Surveillance de l air dans les milieux àhaut risque Surveillance de l air dans les milieux àhaut risque Présentation effectuée par Laurent MICHON lmichon@groupecarso.com Responsable du Pôle Hygiène Hospitalière Groupe CARSO 4 avenue Jean Moulin 69200 Vénissieux

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

HARMONY 950. Setup Guide Guide d installation

HARMONY 950. Setup Guide Guide d installation HARMONY 950 Setup Guide Guide d installation Languages English.................... 3 Français................... 9 3 Package contents 1 3 2 4 1. Remote 2. Charging cradle 3. USB cable 4. AC Adapter 4

Plus en détail

Appendix C CRITERIA FOR A PROFESSIONAL GROWTH PLAN SUPERVISION OF PROFESSIONAL STAFF: TEACHER EVALUATION GCNA

Appendix C CRITERIA FOR A PROFESSIONAL GROWTH PLAN SUPERVISION OF PROFESSIONAL STAFF: TEACHER EVALUATION GCNA SUPERVISION OF PROFESSIONAL STAFF: TEACHER EVALUATION Appendix C CRITERIA FOR A PROFESSIONAL GROWTH PLAN A Professional Growth Plan is a written statement describing a teacher s intended focus for professional

Plus en détail

Objectifs et contenu technique de l édition1

Objectifs et contenu technique de l édition1 P : 1 Continuité Numérique : un enjeu d efficacité pour l industrie supporté par les standards Standard STEP AP 242 ISO 10303 : modèles CAO 3D avec tolérancement gérés en configuration Objectifs et contenu

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION / REQUEST FOR PROPOSAL MODIFICATION N O 002 / AMENDMENT N O 002

DEMANDE DE PROPOSITION / REQUEST FOR PROPOSAL MODIFICATION N O 002 / AMENDMENT N O 002 DEMANDE DE PROPOSITION / REQUEST FOR PROPOSAL MODIFICATION N O 002 / AMENDMENT N O 002 Retourner les soumissions à : / Return Bids to: Environnement Canada / Environment Canada/ Direction générale des

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Operating instructions / Instructions d'utilisation

Operating instructions / Instructions d'utilisation Operating instructions / Instructions d'utilisation IntensiveClear Bypass Cartridge / Cartouche de dérivation To prevent misuse read these instructions before installation or use. en, fr - US, CA Afin

Plus en détail