Journal de classe. Maternel & Primaire Nom. Prénom

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journal de classe. Maternel & Primaire 2014-2015. Nom. Prénom"

Transcription

1 Journal de lasse L E Q U O T I D I E N D E L E N S E I G N A N T Maternel & Primaire Nom Prénom

2 Un journal de lasse, pourquoi? Tout au long de sa vie, un individu est onfronté à des situations variées et hangeantes. Afin d amener l enfant à mettre en œuvre les savoirs, savoir-faire et attitudes qui lui seront néessaires dans sa vie d adulte, l éole doit l aider à développer un ertain nombre de ompétenes. Des ativités bien préparées jouent un rôle déterminant dans le développement de es ompétenes. Notre intention est de vous proposer une organisation onrète de différents outils présentés dans l ouvrage Construire des apprentissages au quotidien 1. Nous avons hoisi de les présenter dans un lasseur. Vous pourrez ainsi ajouter, retirer, remplaer des douments de travail personnels (stenils pour les élèves, fihes de préparation personnelles ), bref adapter et outil à vos besoins. INTRODUCTION 1 Comment? Ce Journal de lasse est onstruit sur deux grands prinipes : des liens existent entre les différentes parties. Lorsque vous préparez une ativité, pointez les ompétenes visées dans les grilles des ompétenes, planifiez vos leçons dans le temps à l aide du alendrier et du semainier, transrivez les résultats des évaluations dans le arnet de otes et notez les diffiultés de ertains élèves dans la partie «Suivi des élèves». Si vous voulez assurer la ontinuité des apprentissages, onstruire des ativités en yle ou en éole, prendre part à votre projet de formation des moments de onertation vous seront bien utiles. Une rubrique «Conertations» est tout spéialement prévue. si les différents outils proposés forment un tout, il n y a pas d ordre partiulier à suivre dans leur utilisation. Ainsi, vous pouvez préparer vos ativités en ommençant par la rubrique qui vous onvient le mieux à un moment donné. Vous pouvez préparer une séquene d apprentissage puis la planifier, vous pouvez aussi être amené(e) dans un premier temps à pointer les ompétenes à exerer puis à préparer les ativités de lasse, puis ; vous pourriez enore ommener par évaluer vos élèves avant de déider e que vous allez entreprendre ave eux. Ce Journal de lasse est le vôtre. Il est ouvert et évolutif. D ores et déjà, bon travail! éri Degallaix Patriia Dussen (1) Degallaix éri et Meurie Bernadette, Construire des apprentissages au quotidien. Du développement des ompétenes au projet d établissement, Bruxelles, De Boek éduation, 2013, oll. «Outils pour enseigner».

3 Huit faettes de votre quotidien 1. Le alendrier de l année Tout d abord, vous trouverez un alendrier de toute l année solaire reprenant, par mois, tous les ongés ainsi que le nombre de jours ouvrables. Ensuite, des alendriers mensuels vous permettent d indiquer toutes les dates importantes : réunion de début d année, onertations, réunions de parents, anniversaires de vos élèves, sorties prévues, lasses de dépaysement, journées de formation Pour votre failité, haque semaine est numérotée et les ongés solaires, ainsi que les fêtes mobiles, sont déjà indiqués. Pour les lasses maternelles, nous avons annexé aux alendriers mensuels, une proposition de rituels et d ativités à réaliser. 2. Le semainier Un exemple de grille-horaire type Sur base de e qui était proposé par Matières et programmes de 1985, ette grille-horaire propose une répartition des périodes pour haune des disiplines à l éole primaire. Une grille-horaire valable pour toute l année Une première période dite «Aueil» suivie d un espae modulable pour les différentes ativités de lasse sont prévues pour haque jour de la semaine. Une planifiation des ativités de la semaine Les grilles proposées permettent de planifier les différentes ativités et de les équilibrer tout au long de la semaine. Nous proposons une première ase «Aueil» pour eux et elles qui organisent des ativités spéifiques au début de haque journée. L espae modulable qui suit permet de gérer, omme on le souhaite, les ativités envisagées pour la journée. Nous vous invitons à y érire les sujets des leçons ainsi qu une référene aux préparations (leur numéro par exemple). Le même sujet et don la même référene aux préparations peut se trouver plusieurs fois dans le même planning ou dans des plannings suessifs ; tout dépend de l ampleur de l ativité proposée. En dessous du semainier, nous avons plaé des ases «blo-notes» pour haque jour de la semaine. Vous pouvez y indiquer les travaux à domiile, un rendez-vous, une remarque onernant une ativité de la journée (exemple : pour la orretion du devoir, ne pas oublier d attirer l attention des élèves sur ), et. Les plannings proposés sont datés et ouvrent la totalité des semaines (omplètes ou non) de l année solaire. INTRODUCTION 2 3. Les grilles des ompétenes En Communauté française de Belgique, des ompétenes ont été définies dans huit disiplines. Ces ompétenes onstituent le adre organisateur des apprentissages. En tant qu enseignant, vous devez don pouvoir déterminer quelles sont les ompétenes visées dans un apprentissage et vérifier régulièrement que vous soutenez bien le développement de toutes les ompétenes hez tous les élèves.

4 Pour vous aider dans ette tâhe Nous avons repris les grilles des ompétenes proposées dans Construire des apprentissages au quotidien 2 et nous les avons présentées de manière pratique. En langue française, en formation mathématique, en éveil-formation historique et géographique, en éduation par la tehnologie, en éveil-initiation sientifique et en éduation artistique, vous trouverez des grilles spéifiques pour haque étape (2,5 ans à 8 ans et 8 ans à 12 ans). Par ontre, en éduation physique et en seonde langue, les grilles proposées peuvent servir pour les deux étapes. Nous avons mis en aratères droits ave un petit C, e qui est à ertifier et en aratères italiques, e qui est à exerer. Nous vous proposons d indiquer dans es grilles, les ompétenes travaillées en indiquant, dans les ases appropriées, le numéro de la préparation s y rapportant. Cette démarhe vous offre l avantage d avoir une vue d ensemble laire de e qui a déjà été abordé et de e qui reste enore à exploiter. Nous vous proposons aussi des répartitions de matières en langue française, en formation mathématique, en éveil historique et géographique ainsi qu en initiation sientifique sur le site Pour les réaliser, nous avons repris les ontenus «Matière» proposés dans les différents programmes et les avons ventilés de manière à e qu ils ollent à la struture des grilles des ompétenes proposées. Il ne s agit pas d un nouveau programme mais bien d une aide permettant de mieux omprendre les liens existant entre les savoirs d une part et les ompétenes d autre part. INTRODUCTION 3 4. La préparation des ativités Trois possibilités s offrent à vous pour réaliser vos préparations de ours : Vous utilisez un des anevas de préparation proposés dans e lasseur pour rédiger vos ativités de lasse (douments reprodutibles) ; Vous rédigez vos préparations à votre manière sur papier libre ; Vous insérez les préparations proposées par un manuel ou un site internet omme elui des éditions De Boek, Plans bulles Deux sortes de plans bulles sont proposés. Le premier permet d indiquer toutes les ativités envisageables autour d un projet. Pour haque disipline, vous déterminez tout e que vous pourriez réaliser ave vos élèves. Le seond plan organise tous es possibles : vous effetuez des hoix parmi les ativités envisageables en fontion des besoins de vos élèves et vous définissez les ompétenes visées pour une période déterminée. Un plan en maternelle et un autre en primaire sont proposés à titre d exemple. Démarhes d apprentissage Nous vous proposons une série de démarhes d apprentissage vous permettant de ompléter plus aisément, si vous le souhaitez, la partie «Déroulement» de vos préparations. Nous y reviendrons un peu plus loin. Canevas de préparation Sept anevas sont proposés permettant ainsi à haun de trouver elui qui lui onvient le mieux. Pour eux qui le souhaitent, il est toujours possible d en imaginer d autres en ombinant plusieurs anevas proposés dans e Journal de lasse ou dans d autres référents. Tous les anevas proposés reprennent des éléments qui nous paraissent inontournables 3. Pour vous aider à bien omprendre les différentes rubriques qui y figurent, nous vous présentons i-dessous quelques informations utiles. (2) Degallaix éri et Meurie Bernadette, Construire des apprentissages au quotidien. Du développement des ompétenes au projet d établissement, Bruxelles, De Boek éduation, 2013, oll. «Outils pour enseigner», pp et (3) Degallaix éri et Meurie Bernadette, Construire des apprentissages au quotidien. Du développement des ompétenes au projet d établissement, Bruxelles, De Boek éduation, 2013, oll. «Outils pour enseigner», pp et

5 } Fihe de préparation n donne une référene à la préparation. C est e numéro qui figurera dans une ou plusieurs ases des grilles hebdomadaires, dans une ou plusieurs ases des grilles des ompétenes et qui servira aussi ultérieurement à retrouver votre préparation. Domaine du programme détermine la disipline onernée par l ativité. exemple : Langue française, Formation mathématique Domaine relevant du développement global de l enfant onerne ertaines ativités en maternelle qui ne se rapportent pas à un domaine disiplinaire du programme mais qui sont organisées pour développer la soialisation, l autonomie, le graphisme, la motriité fine Cohez une des ases proposées ; la dernière est laissée à votre appréiation. Intitulé de l ativité préise le sujet de l ativité, e qui est envisagé dans le domaine préalablement défini. exemple : le féminin des noms, l aire du retangle, les boules et les traits Objetif les élèves devraient arriver à amène à déterminer e que l on aimerait que les élèves arrivent à faire en ours ou en fin d ativité. Poursuivez la phrase en utilisant d abord un infinitif. En prenant les sujets de leçon préédemment ités, ela pourrait donner par exemple : mettre au féminin singulier une phrase érite au masulin singulier, aluler l aire du retangle dont on donne les mesures de la longueur et de la largeur STRUCTURATION COLLECTIVE/INDIVIDUELLE Les traes de l ativité expliqueront e qu est / omment faire pour amène à définir e qui devra figurer dans le référentiel en fin d apprentissage. C est e qu on appelle la struturation. En y pensant avant de onstruire l ativité proprement dite, vous aurez une vue beauoup plus préise de l apprentissage envisagé et pourrez bien mieux déterminer le problème, le défi à proposer à vos élèves. Il s agit bien entendu d un modèle qui servira de base à l élaboration de la struturation finale qui, elle, sera onstruite AVEC les élèves. La struturation peut être «olletive». Elle sera alors présentée par exemple sous forme de panneau et affihée en lasse. La struturation peut être également «individuelle». Dans e as, haque élève la onservera dans un ahier spéifique. Les traes peuvent se présenter en termes de ontenus matières et/ou en termes de démarhes. exemple pour «l addition» : les traes de l ativité expliqueront e qu est une addition (opération, symbolisée par le signe +, qui permet de trouver la somme de deux ou plusieurs nombres) ; omment faire pour effetuer l addition de deux termes dont le deuxième est prohe de 100 : = ( ) 1 = 166 } 99 Dans ette rubrique, vous pouvez aussi renvoyer à une feuille annexe sur laquelle vous rédigerez un modèle omplet de la struturation envisagée. Pour l enseignant qui débute ou pour ertains apprentissages plus omplexes, est souvent une démarhe préférable et plus séurisante. évaluation L ativité terminée, les élèves pourront déterminer e qui sera évalué en fin d apprentissage. Poursuivez la phrase en utilisant un infinitif pour haque item de l évaluation prévue. exemple à propos du «Pluriel des noms» : mettre au pluriel des noms singuliers ; mettre au pluriel une phrase érite au singulier ; transformer un petit texte dont le sujet singulier devient un sujet pluriel ; INTRODUCTION 4

6 Comme pour le point préédent, vous pouvez aussi renvoyer à une feuille annexe sur laquelle vous rédigerez l évaluation telle qu elle sera présentée aux élèves. Le fait de rédiger l évaluation avant de penser à l ativité vous obligera à garder le ap prévu et à bien évaluer le ou les objetif(s) préédemment défini(s). dispositif est une rubrique qui permet notamment de déterminer le temps prévu pour l apprentissage. Enore une fois, prévoir la durée de l ativité à l avane vous obligera à hoisir une situation d apprentissage appropriée au temps disponible. C est dans ette partie aussi que vous pourrez envisager le groupement des élèves, le matériel à prévoir Les élèves ommeneront l ativité en répondant à la question suivante en effetuant la tâhe suivante définit la première tâhe que les élèves auront à aomplir en début d ativité. Cette situation de départ doit leur poser «problème» et susiter leur intérêt. Elle doit aussi être aessible ; il ne s agit pas de déourager les élèves en leur proposant des défis insurmontables. Les prinipales étapes de ette ativité reprend les différentes ations à mener pour atteindre l objetif annoné y ompris les pistes de différeniation. Vous pouvez soit utiliser une des démarhes d apprentissage proposées ar elle est tout à fait appropriée à votre ativité, soit développer vous-même les prinipales étapes de votre ativité. Il s agit bien de déterminer une organisation qui vous sera utile et non de relater par points tout e que vous ferez omme «Je distribue la feuille aux élèves». Vous notez don ii les étapes omme vous le feriez pour expliquer la préparation d une reette de uisine. INTRODUCTION 5 Vos préparations à votre manière sur papier libre Toute préparation d ativité n entre pas néessairement dans un des anevas proposés. C est pourquoi, vous pouvez aussi préparer vos ativités d une manière différente, sur papier libre ou en utilisant un modèle personnel, et plaer vos douments dans ette partie du Journal de lasse. Les préparations proposées par un manuel ou un site internet Si vous utilisez des préparations de e type pour ertaines ativités de lasse, il suffit de les interaler dans ette partie du Journal de lasse. Une numérotation ontinue Quel que soit le modèle de préparation utilisé, nous vous invitons à toutes les numéroter sans tenir ompte de la disipline onernée (ainsi, si la préparation 17 onerne une ativité en grandeurs, la 18 peut très bien onerner une ativité de grammaire) et à les ranger dans ette partie du lasseur à la suite l une de l autre. De la même manière, vous poursuivrez la numérotation en démarrant une nouvelle année solaire. Ainsi, vous pourriez entamer un mois de septembre ave une préparation portant le numéro 76 ou 165 ou Au fur et à mesure des années, vous vous onstituerez ainsi un ensemble de préparations de plus en plus important. Il est intéressant de réaliser un index des sujets de préparation pour pouvoir les retrouver failement. Le tableur Exel peut vous y aider. Voii un modèle d organisation possible : Les sujets étant répertoriés, on peut les lasser dans l ordre souhaité en liquant sur une des petites flèhes (pour les réer : séletionner la première ligne et dans l onglet «Données», séletionner «Filtrer» puis «Filtre automatique»).

7 Exemple : en liquant sur la flèhe de la olonne «Domaine», je peux séletionner toutes les ativités de «Grammaire» et reherher la préparation souhaitée. 5. Le suivi des élèves Coordonnées des élèves Le doument intitulé «Classe» propose différentes rubriques : le nom et le prénom de haque élève, sa date de naissane, son adresse, les personnes de ontat, leurs numéros de téléphone ainsi qu une olonne «Remarques». Cette dernière peut être utilisée pour indiquer un problème de santé partiulier, le moment où on peut joindre plus failement la maman ou le papa Si vous avez la harge de plusieurs lasses, pensez à photoopier le modèle en autant d exemplaires que néessaire avant de le ompléter. Dossiers des élèves Nous pensons que la onstitution de dossiers pour les enfants en diffiulté onourt souvent à la mise en plae de solutions appropriées. De tels dossiers peuvent également s avérer utiles lors d un Conseil de lasse, d une renontre ave les parents, le PMS ou enore ave le titulaire qui prendra en harge es enfants l année solaire suivante. Afin de vous aider à onrétiser des dossiers suints et, nous l espérons, effiaes, nous vous proposons plusieurs douments modèles qui peuvent être utilisés tant en maternelle qu en primaire. Enore une fois, il vous est loisible de photoopier ou de onstruire d autres modèles si vous le souhaitez. INTRODUCTION 6 6. les Grilles d évaluation Dans ette partie, vous trouverez plusieurs grilles vous permettant d indiquer les progrès effetués par les élèves à différents moments. Si vous évaluez une lasse unique et pour éviter de devoir opier le nom des élèves sur toutes les pages, nous vous proposons de ompléter la liste des élèves uniquement sur la première feuille de gauhe et sur la dernière feuille de droite puis de déouper toutes les autres listes prévues sur les autres pages le long des pointillés. Deux modèles de grilles figurent dans ette partie. Le premier est un modèle spéifiquement destiné aux enseignants de maternelle : des points d évaluation spéifiques sont déjà envisagés dans les grilles mais il vous est enore possible d en définir d autres. Le deuxième modèle propose des grilles vierges destinées à tous : vous y indiquez e que vous voulez et omme vous voulez.

8 7. Les onertations Le programme de l année Le premier doument qui vous est proposé permet d indiquer e que l équipe souhaite aborder dans le adre des onertations tout au long de l année solaire. Il s agit en quelque sorte d un planning, d un adre organisateur que l on rédige tous ensemble en début d année. Pour votre failité, nous vous invitons à répartir les sujets retenus dans les 5 parties suivantes : 1. ations pédagogiques à poursuivre / innovations pédagogiques 2. soutien des élèves en diffiulté / orientation des élèves / intégration d enfants issus de l enseignement spéialisé 3. rythmes solaires, animation ulturelle, itoyenneté, médias, santé, environnement, ativités sportives 4. formation ontinuée 5. éhanges ave des partenaires extérieurs La logique voudrait que haque partie soit omplétée. INTRODUCTION 7 Le rapport Le deuxième doument est un modèle de rapport de onertation que nous avons voulu fontionnel avant tout. Cet outil permet de onserver des traes des déisions prises et d assurer le suivi de elles-i de manière dynamique. Voii omment s en servir lors d une onertation : 1. prendre un modèle de rapport et oher, dans le premier adre, la famille onernée. Par exemple, si la disussion porte sur la formation ontinuée, oher la pue de la quatrième ase ; 2. dans le tableau présenté sur le modèle, ompléter la première ligne : date, objet de la onertation, ations à mener, personnes qui les prennent en harge et date à laquelle les ations devraient être terminées. Une olonne «Remarques» permet d ajouter toute autre information utile ; 3. si un autre point est abordé au ours de la même onertation dans une autre famille (par exemple l organisation d un tournoi sportif), prendre une autre feuille de rapport et oher la pue de la troisième ase du premier adre : «Rythmes solaires, animation ulturelle, itoyenneté, médias, santé, environnement, ativités sportives»; 4. ompléter la première ligne du tableau omme au point 2 ; 5. proéder de même pour haque point abordé au ours de la même onertation. Avant de ommener la onertation suivante, nous vous onseillons de vérifier si haque ation à mener par une ou plusieurs personnes pour une date donnée a bien été réalisée. Ensuite, proédez omme expliqué i-dessus mais en remplissant sur ertains modèles de rapport la 2 e ligne du tableau ; quand la feuille sera omplète, vous prendrez une nouvelle feuille à laquelle vous donnerez le numéro de page 2. Des propositions de ontinuité Dans ette partie, vous trouverez des propositions de ontinuité pour quelques apprentissages de 2 ½ à 12 ans. Un modèle vierge pour en réaliser d autres, dans le adre de la onertation, est également proposé. 8. LES Notes personnelles Vous pouvez utiliser ette partie à votre guise. Vous pouvez y glisser, par exemple, les informations médiales onernant vos élèves, l organisation d une sortie, les ourriers adressés aux parents

9 Proposition de rituels et d ativités à réaliser en maternelle en septembre - otobre Compétenes relevant de la struturation du temps et de l espae : travail autour de la date et du alendrier 1 re maternelle Mettre en ordre des photos d enfants en ativité à l éole pour présenter les ativités d une partie de la matinée. 2 e maternelle Mettre en plae une frise du temps qui ourt sur les murs de la lasse. Construire un alendrier des anniversaires. 3 e maternelle Érire la date à l aide d étiquettes : quantième jour, mois, année. Coher ou olorier les ases ad ho sur le alendrier du mois (utiliser des alendriers ave des présentations différentes). Compétenes relevant de l approhe des quantités et des nombres : travail sur les présenes et les absenes 1 re maternelle Lire des albums à ompter. 2 e maternelle Pratiquer le omptage sur la bande numérique. 3 e maternelle Dénombrer les enfants. Utiliser la bande numérique pour aider au dénombrement. Compétenes relevant de l éveil sientifique : travail autour de la météo 1 re maternelle Observer et nommer quotidiennement l état du iel. Lire des albums ou s exprimer oralement à propos des saisons (ativité de l enseignant). 2 e maternelle Reonnaître et dire le temps qu il fait. Symboliser l état du iel (observation de différents odes, adoption d un ode pour la lasse). 3 e maternelle Nommer et qualifier les ativités humaines, les vêtements et les habitudes alimentaires pour la saison. Retrouver es éléments dans des reprodutions artistiques, des poèmes, des hants CALENDRIER 4 Compétenes relevant du langage oral et érit : travail sur les prénoms 1 re maternelle Assoier son prénom et sa photo. Plaer son prénom sur le tableau des présenes. Coller la photoopie de sa photo sur son travail. 2 e maternelle Identifier son prénom parmi d autres. Déouper son étiquette prénom dans les trois éritures (imprimé, sript et ursive) pour signer son travail. Réaliser un tableau des harges (fateur, nettoyer les tables ). 3 e maternelle Identifier tous les prénoms. Apprendre à érire son prénom en ursive lorsque l enfant a déouvert le sens horlogique et antihorlogique (travail guidé en petits groupes).

10 SEPTEMBRE Rentrée des lasses 1 OCTOBRE CALENDRIER Salon Éduation - Charleroi Salon Éduation - Charleroi Salon Éduation - Charleroi Salon Éduation - Charleroi Salon Éduation - Charleroi Fête de la Communauté française 27 Congé d automne

11 Semaine du 24/11 au 28/11/2014 Le anard anane. aquette. glougloute. Aueil LUNDI 24 MARDI 25 Quel est le nom donné au bébé sanglier? Porelet Moassin Marassin À quoi servaient les pyramides que onstruisaient les Égyptiens? De palais De tombeaux De garde-manger SEMAINIER 26 Zurih et Lausanne sont des villes de quel pays? Frane Suisse Autrihe Ne pas oublier ette semaine Réunions, rendez-vous, matériel

12 Semaine n 13 MERCREDI 26 JEUDI 27 VENDREDI 28 SEMAINIER 27

13 éduation ARTISTIQUE ÉDUCATION ARTISTIQUE MONDE SONORE Perevoir et s approprier 1 Perevoir et différenier des sons, des bruits d intensité, de hauteur, de tempo et d origine différents 2 Cherher, repérer, nommer quelques instruments de la perussion solaire 3 Identifier, lasser, assoier des voix parlées, des voix hantées, des intentions traduites voalement et les prinipales langues de voix hantées 4 Dérire et omparer des produtions musiales 5 Situer une œuvre dans son ontexte historique et ulturel Étape I P1/P2 Reproduire, imiter, opier 1 Reproduire des mouvements orporels sur des hansons, des auditions 2 Reproduire voalement des variations de hauteurs, d intensités, de durées imiter voalement des ambianes sonores 3 Répéter en groupe et de mémoire des séquenes rythmiques et mélodiques, des hansons 4 Exéuter un ourt et simple musiogramme Comprendre, organiser, interpréter, réer 1 Traduire en mouvements des séquenes musiales auditionnées 2 Traduire en sonorités voales des ambianes éoutées 3 Se réer des odes d exéution, les organiser, les appliquer MONDE VISUEL Perevoir et s approprier 1 Perevoir et différenier les formes fabriquées simples et les formes de la nature 2 Classer par ordre roissant des produtions graphiques d après leur degré de larté ou d obsurité 3 Identifier et nommer les ouleurs et les tons neutres 4 Caratériser les harmonies monohromes et polyhromes 5 Perevoir et dérire la matière 6 Déoder des langages (omposition, ouleurs, espaes, matières, sons, gestes...) utilisés pour onstruire des images médiatiques 7 Dérire et omparer des produtions d artistes (peinture, sulpture, et.) 8 Identifier des modes d expression COMPÉTENCES DE 2,5 À 8 ANS 14 9 Dérire la manière dont les éléments omposant une prodution sont organisés 10 Perevoir la notion de temps dans différentes œuvres (inéma, dessin d animation, bande dessinée, sulpture, mouvement...) 11 Situer une œuvre dans son ontexte historique et ulturel Aquérir des modes d expression et des tehniques d exéution 1 Adapter sa prodution au format 2 Choisir outils et matières en fontion d une tehnique d exéution 3 Reproduire des traés sur des supports différents 4 Représenter en deux dimensions des objets 5 Réaliser des mélanges de ouleurs 6 Organiser un espae en omposant des éléments et en respetant les règles d équilibre (fond, forme, ouleurs, mouvement...) 7 Composer des harmonies monohromes et polyhromes 8 Couvrir de manière uniforme des surfaes 9 Assoier des éléments pour réer des volumes Organiser, transformer, réer 1 Représenter ave détails aratéristiques des personnages, des objets, des animaux, des paysages... 2 Traduire une ambiane, une atmosphère, une pereption personnelle 3 Créer en ombinant des formes, des ouleurs, des valeurs, des matières, des modes d expression, des tehniques d exéution... 4 Déformer, fragmenter, élater des personnages, des objets, des animaux, des paysages...

14 MONDE SONORE Perevoir et s approprier Numérotation des préparations éduation ARTISTIQUE 5 Reproduire, imiter, opier Comprendre, organiser, interpréter, réer Étape I P1/P2 1 COMPÉTENCES DE 2,5 À 8 ANS MONDE VISUEL Perevoir et s approprier Aquérir des modes d expression et des tehniques d exéution Organiser, transformer, réer

15 Année(s) : 1 re primaire Cyle(s) : 2 Fihe de préparation n 1 Ativité unique Modèle 3 Domaine du programme Langue française Savoir lire et savoir érire OU Domaine relevant du développement global de l enfant 1 soialisation motriité fine autonomie graphisme Intitulé de l ativité Briolage (son «ou» et «oi») orienté OBJECTIF Les élèves devraient arriver à. L'ativité amènera à foaliser l'attention essentiellement sur la (les) COMPÉTENCE(S) suivante(s) reonnaître, repérer, utiliser et érire les sons «ou» et «oi» au sein des mots. - Dégager des informations expliites. - Reformuler et exéuter un enhaînement de onsignes. * Ne pas oublier de la (les) oher dans les grilles. STRUCTURATION COLLECTIVE/INDIVIDUELLE Les traes de l ativité porteront sur des savoirs 1 / et sur des savoir-faire (omment faire pour ) 2 1 Colletions de mots ontenant les sons «ou» et «oi» Érire les sons «ou» et «oi». 2 réaliser un enhaînement de onsignes. Fihe de préparation N 1 1 ÉVALUATION L ativité terminée, les élèves pourront réaliser le briolage en rassemblant le matériel néessaire et en suivant les étapes. ompléter de mots ave les sons «oi» et «ou». lire des mots ontenant les sons «oi «et «ou». Ativité issue de : HERMAL F., ALBERT C., GRÉGOIRE G., LALOUX S., ROBA A., STÉVIGNY M. Abraadabra J apprends à lire ave Mira / Manuel de leture, Bruxelles : De Boek Eduation, 2012 (pages 84 et 85). DISPOSITIF : Durée prévue, groupement des élèves, matériel HERMAL F., ALBERT C., GRÉGOIRE G., LALOUX S., ROBA A., STÉVIGNY M. Abraadabra J apprends à lire ave Mira / Cahier d ativités A, Bruxelles : De Boek Eduation, 2012 (pages 148 à 151). HERMAL F. Abraadabra J apprends à lire ave Mira / Guide pédagogique et douments reprodutibles, Bruxelles : De Boek Eduation, 2012 (pages 85 et 86). LALOUX S., TILQUIN M. Défis pour apprendre à lire et à érire 6/7 ans Douments reprodutibles, Bruxelles : De Boek Eduation, 2012 (pages 176 et 177). (1) pour l éole maternelle

16 Ativité unique Modèle 3 SITUATION MOBILISATRICE Les élèves ommeneront l ativité en répondant à la question suivante en effetuant la tâhe suivante - Leture du texte «Briolage» (Annexe A) DÉROULEMENT Les prinipales étapes de ette ativité Prinipales étapes - Inviter les élèves à repérer l organisation du texte (matériel, déroulement, étapes ). - Dans un premier temps, s attarder sur le matériel néessaire. Que faut-il omme matériel? Utiliser les indies et les mots onnus. - Dans un deuxième temps, lire le déroulement du briolage. - Vérifier le sens émis par l identifiation des mots sur base des éléments du ode et du ontexte. Utiliser des stratégies de déodage. Exemple : «Nous dessinons des poissons» Comment lire le mot «poissons»? Je le déoupe et herhe des sons qui font de syllabes (identifiation). Par rapport à la phrase et à l image, je devine «poissons» (ontextualisation) - Exeries pour vérifier la ompréhension du texte et des phrases, puis travailler les syllabes et les lettres [«ou» et «oi»] (Annexe B). - Exeries pour systématiser les sons «ou» et «oi» (Annexe C). Fihe de préparation N 1 2 Possibilités de réaliser vos préparations en ligne et autres propositions d ativités à téléharger sur

17 Annexe A Fihe de préparation N 1 3 HERMAL F., ALBERT C., GRÉGOIRE G., LALOUX S., ROBA A., STÉVIGNY M. Abraadabra J apprends à lire ave Mira / Manuel de leture, Bruxelles : De Boek Éduation, 2012 (pages 84 et 85).

18 Annexe B Fihe de préparation N 1 4 HERMAL F., ALBERT C., GRÉGOIRE G., LALOUX S., ROBA A., STÉVIGNY M. Abraadabra J apprends à lire ave Mira / Cahier d ativités A, Bruxelles : De Boek Éduation, 2012 (pages 148 à 151).

19 Annexe B Fihe de préparation N 1 5 HERMAL F., ALBERT C., GRÉGOIRE G., LALOUX S., ROBA A., STÉVIGNY M. Abraadabra J apprends à lire ave Mira / Cahier d ativités A, Bruxelles : De Boek Éduation, 2012 (pages 148 à 151).

20 Annexe C Fihe de préparation N 1 6 LALOUX S., TILQUIN M. Défis pour apprendre à lire et à érire 6/7 ans Douments reprodutibles, Bruxelles : De Boek Éduation, 2012 (pages 176 et 177).

21 Nom, prénom : Date de naissane : Suivi pédagogique DOSSIER INDIVIDUEL Modèle 1 Date d entrée dans l éole : Année solaire : / Problème(s) renontré(s) : Comportement ave les autres (dans et hors de la lasse) Attitudes et démarhes fae au travail Problèmes moteurs et psyhomoteurs Communiation (langage, langue française) Mathématiques Autre (à préiser) Desription des diffiultés de l enfant : SUIVI PéDAGOGIQUE 1 Dossier individuel Modèle 1 En fontion de e qui préède, objetifs à poursuivre : Modifiations éventuelles des objetifs en fontion de l évolution de l enfant : date objetifs DOCUMENT À REPRODUIRE

22 Nom, prénom : Date de naissane : Suivi pédagogique DOSSIER INDIVIDUEL Modèle 1 Date d entrée dans l éole : Année solaire : / Problème(s) renontré(s) : Comportement ave les autres (dans et hors de la lasse) Attitudes et démarhes fae au travail Problèmes moteurs et psyhomoteurs Communiation (langage, langue française) Mathématiques Autre (à préiser) Desription des diffiultés de l enfant : SUIVI PéDAGOGIQUE 1 Dossier individuel Modèle 1 En fontion de e qui préède, objetifs à poursuivre : Modifiations éventuelles des objetifs en fontion de l évolution de l enfant : date objetifs DOCUMENT À REPRODUIRE

23 L enfant utilise différents alendriers se situe durant la journée, dans la semaine onnaît la suession des jours se situe et s oriente dans des espaes onnus situe des objets par rapport à lui, par rapport à d autres objets représente l espae lit des paysages ou des images géographiques déouvre la démarhe sientifique éveil historique, géographique et sientifique onnaît la suession des saisons Noms prend onsiene de son évolution se sensibilise à une bonne hygiène de vie déouvre le monde animal et végétal exploite la météo déouvre les différentes matières qui l entourent respete l environnement GRILLES D ÉVALUATION SPéCIFIQUE MATERNELLE 8 DOCUMENT À REPRODUIRE

24 Conertations LE PROGRAMME DE L ANNéE Conernant NOS CONCERTATIONS PORTERONT CETTE ANNÉE SUR les ations pédagogiques à poursuivre ou des innovations pédagogiques à mettre en œuvre CONCERTATIONS / programme de l année 1 le soutien des élèves en diffiulté, l orientation des élèves, l intégration des enfants issus du spéialisé DOCUMENT À REPRODUIRE

La Gazette du Rallye Mathématique de l IREM Paris-Nord LE RALLYE : CONSIGNES ET EPREUVES.

La Gazette du Rallye Mathématique de l IREM Paris-Nord LE RALLYE : CONSIGNES ET EPREUVES. N 2 Mars 2012 La Gazette u Rallye Mathématique e l IREM Paris-Nor LE RALLYE : CONSIGNES ET EPREUVES. Dans un même établissement et pour une urée e 1 heure : ο ο une ate est retenue : le luni 12 après-mii

Plus en détail

Préface. À ma mère. Van de Velde ISMN-979-0-56005-291-5

Préface. À ma mère. Van de Velde ISMN-979-0-56005-291-5 Préfae À ma mère En filigrane de es pages il y a le souvenir de ma mère Nadia Tagrine. Tout e que vous trouverez dans e livre est auprès d elle que je l ai appris. Ave ette méthode j ai voulu rendre hommage

Plus en détail

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants.

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. Projet INF242 Stéphane Devismes & Benjamin Wak Pour e projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. 1 Planning Distribution du projet au premier ours. À la fin de la deuxième semaine

Plus en détail

Réunion de parents-classe de ce1-ce2

Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Elodie PLANTIER Présentation Effectifs : 12 CE2 et 13 CE1 Filles : 13 Garçons : 12 I - Organisation matérielle : Le Cahier jaune où est collé l ensemble des papiers

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections Pour des raisons de taille de fichier et de droits à l image, j ai dû supprimer les images qui accompagnent en temps normal ce livret : ce sont des photos des enfants en activité qui permettent d illustrer

Plus en détail

LE STAGE EN ENTREPRISE

LE STAGE EN ENTREPRISE Le stage LE STAGE EN ENTREPRISE Le stage en entreprise est obligatoire pour tous les élèves de troisième, il doit faire l objet d un recherche active durant le premier trimestre de l année scolaire. Il

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Comment reconstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostics et inventaires aux niveaux forêt et parcelle

Comment reconstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostics et inventaires aux niveaux forêt et parcelle 326 Forêts et tempête Comment reonstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostis et inventaires aux niveaux forêt et parelle par Mihel Vallane et Bernard Roman-Amat Offie National des Forêts

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie Participez à la réussite scolaire de votre enfant Littératie La langue parlée Une mère lit une histoire à son enfant et lui demande d imaginer la fin du récit. Un père écrit un petit message à son enfant

Plus en détail

Cours de français. Rue du 24-Septembre 1, CH-2800 Delémont Tél. 032 420 56 94, www.jura.ch/bi

Cours de français. Rue du 24-Septembre 1, CH-2800 Delémont Tél. 032 420 56 94, www.jura.ch/bi Cours de français 2014 Rue du 24-Septembre 1, CH-2800 Delémont Tél. 032 420 56 94, www.jura.ch/bi Rue de l Avenir 33, CH-2800 Delémont Tél. 032 420 77 15, Fax 032 420 77 19 info@avenirformation.ch www.avenirformation.ch

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE Compétence de fin de maternelle : le temps Utiliser des repères dans la journée, la semaine, le mois, l année Situer des événements les uns par rapport aux autres Comprendre

Plus en détail

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel Niveau 6 Dans la présente leçon, les élèves auront l occasion d évaluer des conseils financiers donnés par des membres de leur famille et des experts de

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Titre : Le Photo-roman Cycle : 1 e cycle du secondaire, 2 ème année Durée : Étape 2 Nombre d élève : 34 Description de la situation d apprentissage : Pour

Plus en détail

Livret d accueil. Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr. Directrice : Mme Flexer

Livret d accueil. Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr. Directrice : Mme Flexer Livret d accueil Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr Directrice : Mme Flexer La Maternelle La loi de refondation de l École crée un cycle unique pour l école

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société.

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. Elle doit garantir l égalité des chances et le respect des principes

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES MIND MAPS. Laetitia Mabriez septembre 2015

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES MIND MAPS. Laetitia Mabriez septembre 2015 TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES MIND MAPS Laetitia Mabriez septembre 2015 QUI SUIS-JE? QUI SUIS-JE? Laetitia Mabriez maman de Guillaume classe de CM2 travaille chez Orange utilise les mind maps depuis

Plus en détail

Projet livre a compter

Projet livre a compter MS de Binas 2011 2012 B. Bourdillon MS : Construire un livre pour raconter l'histoire de La chenille qui fait des trous à sa famille. Projet livre a compter Découverte du monde, le vivant La croissance

Plus en détail

Découverte de L accompagnement éducatif

Découverte de L accompagnement éducatif Découverte de L accompagnement éducatif Présentation du dispositif Qu est ce que l accompagnement éducatif? Initié par le ministère de l éducation nationale, l accompagnement éducatif est proposé gratuitement

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE?

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? De quoi avez-vous besoin? Former un groupe-école, c est facile. Pour ce faire, il vous faut : Des jeunes motivés, prêts à consacrer un peu de leur temps durant les récréations

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

Étape II. Compétences à développer de 8 à 12 ans. Grilles des compétences

Étape II. Compétences à développer de 8 à 12 ans. Grilles des compétences Grilles des ompétenes Compétenes à développer de 8 à ans COMPÉTENCES DE 8 À ANS Les ompétenes en «aratères droits» sont à ertifier. (symbole en fin de ligne) Les ompétenes en «aratères italiques» sont

Plus en détail

Guide de l enseignante ou enseignant 1

Guide de l enseignante ou enseignant 1 Guide de l enseignante ou enseignant 1 SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION Éducation physique et à la santé 3 ième Année du 2 ième cycle du secondaire Compétence : Adopter un mode de vie sain Titre

Plus en détail

Niveaux et services : Tous (enseignement obligatoire) Etablissements scolaires et opérateurs culturels Contact

Niveaux et services : Tous (enseignement obligatoire) Etablissements scolaires et opérateurs culturels Contact CIRCULAIRE N 2200 DU 20/02/2008 Objet : Décret du 24 mars 2006 relatif à la mise en œuvre, la promotion et le renforcement des collaborations entre la Culture et l Enseignement. Appel à projets pour les

Plus en détail

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Qu est-ce que le Passeport Orientation/Formation? Le passeport Orientation/Formation est un document qui vous permet de faire le point sur vos compétences

Plus en détail

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION

CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION CARNET DE BORD DE L ÉTUDE DE GESTION Nom : Prénom : Classe : Sciences Gestion : Étu gestion Page 1 sur 16 I Qu'est-ce que l'étu Gestion? Source : Extrait du Bulletin officiel n 21 du 24/05/2012), note

Plus en détail

La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant

La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant Niveau et discipline : troisième cycle du primaire en univers social. Intention éducative : orientation et entreprenariat : appropriation des stratégies

Plus en détail

LABEL SPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE

LABEL SPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE LABEL SPORT ET DEVELOPPEMENT DURABLE Guide pratique de demande de label Date : 1 PRESENTATION DU GUIDE PRATIQUE Téléchargeable sur : www.franceolympique.com A- Règlement du Label «Développement durable,

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

le logotype graphisme d information CiG doc. visualisation de données

le logotype graphisme d information CiG doc. visualisation de données BTS CiG do. expression graphqiue le logotype graphisme d information visualisation de données définition L infographie de presse désigne des graphes destinées à mettre en image des informations généralement

Plus en détail

LE CAHIER DE VIE en maternelle

LE CAHIER DE VIE en maternelle LE CAHIER DE VIE en maternelle Synthèse des animations pédagogiques de 2002-2003 et 2003-2004. M.Pajean Cet article essaie de répondre aux questions fréquentes sur l intérêt et le contenu de ce support.

Plus en détail

RÉALISATION DE CAPSULES DIDACTIQUES POUR CLASSE INVERSÉE EN ARTS PLASTIQUES

RÉALISATION DE CAPSULES DIDACTIQUES POUR CLASSE INVERSÉE EN ARTS PLASTIQUES RÉALISATION DE CAPSULES DIDACTIQUES POUR CLASSE INVERSÉE EN ARTS PLASTIQUES Durée idéale d une capsule : moins de 5 minutes. A) AVANT LA RÉALISATION DES CAPSULES (prévoir environ 8 heures) 1. Vérifier

Plus en détail

Qui sommes-nous? A qui s adresse notre programme de formation?

Qui sommes-nous? A qui s adresse notre programme de formation? Qui sommes-nous? Depuis plus de 10 ans, le Centre Universitaire de Charleroi ASBL (CUNIC) organise des formations pour formateurs tant à destination des demandeurs d emploi que des salariés des organisations

Plus en détail

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 )

VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS. ( Octobre 2001 ) VOLUME 3 ROBERT ET MICHEL LYONS ( Octobre 2001 ) Introduction Si votre enfant a réussi les activités des deux volumes précédents, vous serez peut-être surpris, mais le plus difficile est fait. Son succès

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Précisions sur l'utilisation de ce document d'aide : * Le document reprend les compétences institutionnelles

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Je grandis, quel défi! Guide d'observations quotidiennes pour les enfants de 2 à 5 ans. Par : Nicole Dionne Anik Routhier Caroline Samson

Je grandis, quel défi! Guide d'observations quotidiennes pour les enfants de 2 à 5 ans. Par : Nicole Dionne Anik Routhier Caroline Samson Voici quelques pages de ce guide. Je grandis, quel défi! Guide d'observations quotidiennes pour les enfants de 2 à 5 ans Par : Nicole Dionne Anik Routhier Caroline Samson Les pages sont en couleurs, mais

Plus en détail

PROJET D ÉTABLISSEMENT

PROJET D ÉTABLISSEMENT PROJET D ÉTABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DE ROSIERES 2011 Projet d établissement de l école communale de Rosières Dans le petit village de Rosières, entourée par la nature, l école communale accueille vos

Plus en détail

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire Animation Pédagogique Découverte du monde / Se repérer dans l espace Elaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier, le village Lien avec l EPS : la course

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

Métiers de la sécurité by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Métiers de la sécurité by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Métiers de la séurité by Hisox Questionnaire préalable d assurane Métiers de la séurité by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web

Plus en détail

MODULE 6 ELABORER DES STRATEGIES DE COMMUNICATION INTERNES ET EXTERNES

MODULE 6 ELABORER DES STRATEGIES DE COMMUNICATION INTERNES ET EXTERNES UFOLEP USEP MODULE 6 ELABORER DES STRATEGIES DE COMMUNICATION INTERNES ET EXTERNES Réponses proposées -Communiquer sur nos valeurs -Identifier les cibles -Améliorer les outils Références outils Supports

Plus en détail

Fiche pédagogique français langue maternelle

Fiche pédagogique français langue maternelle DOMAINES 1 Maîtrise de la langue française (langage oral et écrit) 2 La culture humaniste (géographie - histoire - arts visuels) 3 Maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Technicien

Plus en détail

Contrat de formation concernant les stages pratiques en 1ère année Educateur spécialisé Année académique 2009-2010

Contrat de formation concernant les stages pratiques en 1ère année Educateur spécialisé Année académique 2009-2010 Communauté française de Belgique Nom : Institut De Fré Prénom : Département pédagogique de la Classe : Haute Ecole de Bruxelles Section Educateur spécialisé Avenue De Fré, 62 B 1180 BRUXELLES Tél. 02 /

Plus en détail

Le cadrage et la composition (2 ème partie) 1 - Portrait ou paysage (vertical ou horizontal)?

Le cadrage et la composition (2 ème partie) 1 - Portrait ou paysage (vertical ou horizontal)? Le cadrage et la composition (2 ème partie) Je pense que la façon de composer, et de créer votre image reste une affaire de goût personnel, dans ce domaine il est très difficile de donner des conseils

Plus en détail

POUR COMMENCER L ANNEE SCOLAIRE EN MATERNELLE NB

POUR COMMENCER L ANNEE SCOLAIRE EN MATERNELLE NB POUR COMMENCER L ANNEE SCOLAIRE EN MATERNELLE NB : Polices de caractères selon les niveaux : - valable sur toutes les sections - uniquement en PS - en MS et GS - uniquement en GS 1. Documents et matériel

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

IMMERSION LINGUISTIQUE Première année secondaire 2013-2014

IMMERSION LINGUISTIQUE Première année secondaire 2013-2014 107 ème année IMMERSION LINGUISTIQUE Première année secondaire 2013-2014 Informations Grille horaire Document à compléter en vue d une candidature en immersion Collège Saint-Pierre 213, Avenue Coghen 1180

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes :

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes : CULTURE-ACTIONS Culture-Actions est un dispositif national d aide financière pour des projets portés par un ou des étudiants. Les projets peuvent être déposés à titre individuel ou associatif. Critères

Plus en détail

Culture générale A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE

Culture générale A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE Culture générale Méthodologie de l écrit (I) I. Conseils généraux A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE Commune aux deux concours, l épreuve écrite de culture générale, en lien avec le domaine sanitaire et social,

Plus en détail

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP)

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - décembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté

Plus en détail

Okibee, c'est simple:

Okibee, c'est simple: OKIBEE Planning est un logiciel qui crée, qui conçoit, qui élabore, qui fabrique, automatiquement et rapidement le planning de vos équipes en tenant compte des besoins du service, des souhaits des employés

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

Si l argent poussait dans les arbres

Si l argent poussait dans les arbres Si l argent poussait dans les arbres Niveau 7 Au cours de la présente leçon, les élèves évalueront leurs besoins et leurs désirs en planifiant et en organisant une réponse écrite de plusieurs paragraphes

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Servies à la personne by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

Rapport écrit : recommandations et instructions

Rapport écrit : recommandations et instructions Projet d Elèves Ingénieurs 2007-2008 Restitutions Rapport écrit : recommandations et instructions L importance du rapport écrit est à souligner : destiné à des décideurs, il représente ce qui restera de

Plus en détail

Règles d utilisation du logo et de l identité visuelle pour les Commissions de l UICN

Règles d utilisation du logo et de l identité visuelle pour les Commissions de l UICN Règles d utilisation du logo et de l identité visuelle pour les Commissions de l UICN Version 1 mai 2011 Table des matières 1. Introduction 2. Le logo de l UICN 3. Les logos des Commissions de l UICN 4.

Plus en détail

pour la vie. La découverte de la lecture et de l écriture Une histoire de famille!

pour la vie. La découverte de la lecture et de l écriture Une histoire de famille! La découverte de la lecture et de l écriture de famille! La découverte de la lecture et de l écriture, c est un petit plaisir à développer avec son enfant pour le grand plaisir de le voir se développer

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM)

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) Le domaine Estimation, Grandeurs et Mesures (EGM) comprend deux ensembles de modules qui correspondent respectivement à ESTIMATION (modules 1a et 1b) et à

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE www.suplog.fr Tél. 01 43 13 53 34 ontat@supdelog.fr DOSSIER DE CANDIDATURE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Collez votre photo NE PAS REMPLIR CE CADRE RÉSERVÉ AU SERVICE DES ADMISSIONS Date de réeption dossier :

Plus en détail

formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis

formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis formations pour les bénévoles associatifs en seine-saint-denis PROGRAMME SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2012 formations pour les bénévoles associatifs LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT FOL 93 s inscrit dans un mouvement

Plus en détail

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS)

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Pascale travaille en lien avec sa collègue de TPS/PS de la classe voisine. Dans sa classe, elles ont mis coin cuisine et poupée et dans la classe de sa collègue

Plus en détail

GUIDE : RONDE PRÉLIMINAIRE

GUIDE : RONDE PRÉLIMINAIRE PLACE À LA JEUNESSE GUIDE : RONDE PRÉLIMINAIRE Félicitations d avoir accepté le défi Place à la jeunesse. Ce document vous présentera les lignes directrices de la ronde préliminaire. 1. LE CAS D AFFAIRES

Plus en détail

Initiation à Powerpoint

Initiation à Powerpoint Initiation à Powerpoint Powerpoint est un logiciel de PréAO, c est à dire de Présentation Assistée par Ordinateur. Il vous permet de créer et de mettre en page des présentations susceptibles d être projetées

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

Centre de professionnalisation des entrepreneurs culturels & artistiques

Centre de professionnalisation des entrepreneurs culturels & artistiques Centre de professionnalisation des entrepreneurs culturels & artistiques programme 2014-2015 Arts VIVANTS >>> gestion >>> social >>> fiscal >>> communication FRANCHE-COMTÉ CALENDRIER 2014-2015 30 septembre

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

Guide d=information sur l=admission en formation générale de l alphabétisation à la 5 e secondaire de jour ou de soir

Guide d=information sur l=admission en formation générale de l alphabétisation à la 5 e secondaire de jour ou de soir 135, rue King Ouest, Sherbrooke (Québec) J1H 1P4 Téléphone: 819 822-5520 Télecopieur: 819 822-4924 Guide d=information sur l=admission en formation générale de l alphabétisation à la 5 e secondaire de

Plus en détail

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE

3COMMENT ORGANISER LA SÉANCE 3INTERGÉNÉRATIONNELLE EN CLASSE 3 On peut récréer des liens intergénérationnels réels en construisant des activités où les enfants et les personnes âgées dans un même espace vont apprendre et échanger des expériences. Une heure de visite

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

La recette des métiers

La recette des métiers Jeu orientant La recette des métiers Guide pédagogique Réalisé par Julie Dussault et Sylvaine Lefebvre, conseillères pédagogiques Mise en contexte Les jeunes du secondaire ont plusieurs choix scolaires

Plus en détail