Chapitre 2 LES EMPRUNTS INDIVIS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 2 LES EMPRUNTS INDIVIS"

Transcription

1 Chptre LES EMPRUNTS INDIVIS.1 Actulsto de flux Actvté.1.1 : O dspose de chffres cocert l évoluto du chffre d ffres de l socété FLORIS depus E 1985, le Chffre d ffres étt de 1 Mllo de Frcs, e 1990 l étt de 1, M F et e l 000 l s élevt à 1,6 M F. 1- O suppose que les tux d flto prs e compte etre 1985 et 1990 étet de 4,5% et de,3% etre 1991 et 000. Peut-o ffrmer que FLORIS se sot be développée sur les 15 derères ées vt 000? - O suppose que le tux d flto moye etre 1980 et 000 sot de 3,4%. E 1985, 1990 et 000 l ptroe de FLORIS vt effectué tros dotos pour s flle uprès d u otre, à chque échéce l doto étt de 5% du chffre d ffres. Quelle est l vleur totle de l doto e 1980, dte de ssce de s flle? Corrgé de l ctvté : 1- O représete le dgrmme des flux vec le pot de vue de l socété FLORIS. 1 MF 1, MF 1,6 MF Avec l flto, les prx se déprécet. Il covet d ctulser les vleurs e 1990 pour comprer les chffres d ffres des ées 1990 et O obtet l vleur cquse du chffre d ffres de 1985 e 1990 : V cquse (CA 1985) (1 0,045) F - L vleur ctuelle e 1990 du chffre d ffres de 1990 est : VA(CA 1990) = F - L vleur ctuelle e 1990 du chffre d ffres de 000 est : VA(CA 000) (1 0,03) 10 O costte que FLORIS légèremet régressé e terme gesto etre 1985 et 1990 et progressé etre 1990 et 000 pour ttedre u veu de résultt légèremet supéreur à celu de Les motts des dos : E 1985 : 5% 1 M F = F ; e 1990 : 5% 1, M F = F ; e 1990 : 5% 1,6 M F = F L vleur ctuelle e 1980 de l esemble des flux est : VA 16 41F (1 0,034) (1 0,034) (1 0,034) F

2 . Clcul de tux d térêts cturel et oml Actvté..1 : M. Durd emprute ue somme de à so m bquer. Le mode de remboursemet se ft e tros échéces et se égoce de l fço suvte : - l premère leu u bout de 6 mos : l secode u bout de 1 : l trosème u bout de 1 et deux mos : Clculer le tux d térêts cturel uel de cet emprut. Corrgé de l ctvté : O le dgrmme des flux suvt : = = pot de vue de M. Durd Actvté.. : M. Durd emprute ue somme de à so m bquer. Le mode de remboursemet se ft e tros échéces, o compose mesuellemet les térêts et l se égoce de l fço suvte : - l premère leu u bout de 3 mos : l secode u bout de 10 mos : l trosème u bout de 1 : 700. Clculer le tux d térêts cturel uel de cet emprut. Clculer le tux d térêts oml uel de cet emprut Dgrmme des flux 3 =7 000 = = pot de vue de M. Durd 1 =5 000 = =700 O : = (1+ 1/1 ) 1 1 1,68% ; o clcule le tux d térêts oml uel, l est égl à : 1 1/1 1%. 1 (1 ) 0,5 1 3 (1 ) O résout vec l ordteur : / ,5 (1 ) 1 (1 ) 1/1 et o obtet : 9,13% O : 1 (1 1/1 ) 3 (1 1/1 ) 10 3 (1 1/1 ) 1 O résout vec l ordteur : (1 1/1 ) (1 1/1 ) (1 1/1 ) 1 et o obtet : 1/1 1%. O l relto (pge 53) : 1/1 (1 ) 1/1 1 et le tux d térêts cturel uel est : 15

3 Remrque : O retet les formules de trsformto des dfférets types de tux ; le tux d térêts cturel uel clculé à prtr de l équto d équlbre des flux et le tux d térêts oml uel. O : 1/1 (1 ) 1/1 1 ; 1 1/1 1 (1 ) 1/1 1 et Défto.3 : U emprut dvs est u emprut cotrcté uprès d u seul prêteur. L empruteur est plus commuémet ppelé débteur et le prêteur, qu est e géérl ue bque, est ppelé crécer. Le remboursemet du prêt s ccompge d u coût d emprut dépedt d u tux d térêts fxe ou vrble. As, les sommes versées pr le débteur à chque échéce compreet ue prt lée u remboursemet propre du prêt, qu o ppelle mortssemet et ue prt lée u coût de l emprut, ppelée térêts. Les motges fcers que proposet e géérl les bques sot exmés pr l empruteur ; celuc chost e focto de ses cotrtes et de s covece le scéro qu lu plît le plus. U cs prtculer mportt étudé ds l sute porte sur l emprut vec des versemets effectués à tervlles de temps costts. S l tervlle est mesuel le mott de chque versemet est ppelé mesulté ; s l est uel o dt uté. Pour le dgrmme des flux que l o représete, o cosdérer celu ssocé u pot de vue du débteur. Exercce corrgé : U cptl de = est remboursé e 4 s sous forme d utés de f de pérode vec u tux d térêts de =10,66%. O demde de clculer le mott des utés. Corrgé de l exercce : Dgrmme des flux A : pot de vue de l empruteur F 1 F F 3 F 4 0,1066 = (1+ 0,1066) -4 O : F 1 F F 3 F 4. L équto d équlbre des flux est : 1+ (1 + ) (1 + ) 3 (1 + ) 4 1 (1+ ) p que l o écrt : d où : 16 = euros p1 1 (1+ ) p 4 p1 que l o écrt ecore : C 0 1 (1 ) 4

4 A RETENIR 1 (1 + )- ; = C 0 1 (1+ ) - ; C (1+ ) 1 C 0 (1 ) : cptl empruté ou vleur de l emprut ou vleur ctuelle : tux d térêt (uel ou mesuel etc...) : ombre de pérodes : mott de chque pemet effectué e f de pérode ( fe) C : vleur cquse de C u bout de pérodes. L vleur d u emprut ugmete lorsque le tux bsse. L vleur d u emprut dmue lorsque le tux croît. Exercce corrgé : Pour cheter ue mso, Moseur Durd emprute à so bquer, u tux de =8% pour ue pérode de 10 s. Quel est le mott des utés? Corrgé de l exercce : Dgrmme des flux pot de vue de M. Durd Exercce corrgé : Pour cheter ue mso, Moseur Durd emprute à so bquer, u tux de =5,47%. Il verse chque ée ue somme de Combe y -t-l d utés costtes versées e f de pérode? Corrgé de l exercce : Dgrmme des flux A : = O : = ; =10 ; =8% ; =? O : = 1 (1+ ) - et doc : 0,08 = (1+ 0,08) ,4 euros O : = ; = ; =5,47% ; =? 1 (1 + )- O : et doc : 1 (1+ ) - C 0 et (1+ ) 1 C 1 pot de vue de 0 M. Durd d où : log 1 log(1 ) ,0547 -log s log(1 + 0,0547) 17

5 Exercce 1 : Vous fcez l cht d ue utomoble à pr u prêt sur 3 s à u tux d térêts oml de 8,5% pr, composé mesuellemet, vec u pport persoel de 000. Quels serot vos versemets mesuels? Nous supposeros c que les versemets commecerot u mos près l cht - c est-àdre à l f de l premère pérode. O représeter le dgrmme des flux. Quel tux d térêt devez-vous obter pour rédure de 15 vos versemets mesuels? Exercce : E projett l cht proch d u pprtemet, près ue lyse ttetve de vos fces persoelles, vous vez décdé que vous pouvez vous permettre des versemets mesuels d u mott mxml de 650. Votre pport persoel peut s élever à et le tux d térêt cturel uel est de 9,5 %. S vous preez u emprut sur 15 s, quel est le prx d cht mxml que vous pussez evsger pour l cht de l pprtemet? (o trsformer le tux cturel e u tux oml uel et o représeter le dgrmme des flux.).4 Vleur ctuelle ette - vleur future ette Actvté.4.1 : U vestsseur ft u pemet tl de = et tted des gs étlés sur les qutre proches ées tels qu exprmés ds le schém c-dessous : F 1 = 900 F = 1 00 F 3 = Clculer le tux de redemet tere de l vestssemet. Clculer l vleur ctuelle ette et l vleur future ette, e suppost u tux d térêts uel de =7,6% (e composto uelle). = Corrgé de l ctvté : Sot TRI le tux de redemet tere de l vestssemet. E écrvt l équto d équlbre des flux o : F 1 1 TRI F F 3 F 4 (1 TRI) (1 TRI) 3 (1 TRI) 4 Avec ue clcultrce fcère, o obtet : TRI 1,37%. S =7,6%, l VAN est défe à l orge de l fço suvte : F1 F F3 F4 VAN C (1 ) (1 ) (1 ) et o obtet : VAN 596,03 euros. De même pour l VFN, o écrt : VFN F1 F F3 F4 C et o obtet : (1 ) 1 (1 ) (1 ) (1 ) VFN 3 479,84 euros (o vérfe uss que : VFN F 4 = Pot de vue de l vestsseur 4 VAN (1+ ) ) 18

6 Actvté.4. : Vous vez prs u prêt de sur 10 s, vec u tux d térêt oml uel de 9,8%. Vous prévoyez d être proprétre de l mso ds qutre s pus de l revedre, e rembourst le prêt de fço tcpée. Quel ser le mott de ce remboursemet tcpé à l f des qutre s? Corrgé de l ctvté : 1ère étpe : clcul des mesultés 0,098 Dgrmme des flux 0,817% ; F 1 F F 10 pot de vue de l empruteur 1 ème étpe : clcul du remboursemet tcpé u bout de qutre s Dgrmme des flux F 1 F F 119 F 10 pot de vue de l empruteur F 1 F F 47 F 48 VFN 1/1 O : = ; =48 ; =13,8% ; F 1 = F = = F 48 = 1 048,37 ; l vleur recherchée est VFN ppelée uss vleur future ette. L équto d équlbre des flux est : - 1+ O : = ; =10 ; =9,8% ; 1 =? O : = 0,0115 = (1+ 0,0115) (1+ 1/1 1 (1+ 1/1 ) - et doc : 1048,37 euros... (1+ VFN (1+ ) 48 ) ) 48 1/1 1/1 1/1 1/1 O obtet (vec ue clcultrce ou meux, vec u ordteur) : VFN56 898,66 : o terprète (ds cet exercce) l vleur future ette comme le mott du remboursemet tcpé u bout de qutre s. A RETENIR L vleur ctuelle (VA) d u esemble de flux fcers est l somme lgébrque des vleurs ctuelles de chque flux rpportées à ue dte chose (pr défut le chox de l dte est l orge des dtes du scéro fcer). L vleur future (VF) d u esemble de flux fcers est l somme lgébrque des vleurs cquses de chque flux rpportées à l derère dte du scéro fcer. O : VF VA (1+ ) où est le ombre de pérodes séprt les deux dtes de référeces. L vleur ctuelle ette (VAN) est u cs prtculer de VA. - Ds le cdre d u projet d vestssemet, vec le pot de vue de l vestsseur, c est l vleur ctuelle des flux. - Ds le cdre d u emprut, vec le pot de vue de l empruteur, c est l vleur ctuelle des flux. (De même : VFN VAN (1+ ) ) 0 19

7 Exercce : Ds le cdre d u emprut mmobler, votre bque souhte fcer etèremet votre cht e vous prêtt l somme totle de à u tux d térêt oml de 6,39%. Cepedt, vous evsgez de rembourser qu e u plus 8 s, pr des mesultés e dépsst ps 600. Quel est le mott mmum de l pport persoel pour rélser cette opérto?.5 Amortssemet de prêt Actvté : Tbleu d mortssemet d u emprut mmobler sur 15 s. = ; tux d térêts oml : =1,5%. Vérfez que les mesultés sot de =1 3,5 et complétez le tbleu c-dessous : Mos Mesulté Itérêts Amortssemets Cptl restt dû , , ,67 190,86 1 3, , , ,5 194, , , , , , ,5 01, , , , ,5 O cosdère u emprut d u cptl à u tux remboursble e s sous forme d utés e f de pérodes. L empruteur verse lors de l p-ème échéce d térêts ue uté p comportt, d ue prt l térêt du cptl restt à rembourser K p1, d utre prt, u mortssemet M p, celu-c pouvt être ul à certes échéces. O les reltos suvtes : p K p1 M p M p K p1 K p K p K p-1 M p et K 0 = ; K = 0 M 1 M... M Cs prtculer : Remboursemet pr utés costtes - vleur de l uté costte : 1 (1 ) - prt d mortssemet coteue ds l p-ème uté : M p - prt d térêt coteue ds l p-ème uté : I p M p - cptl restt à mortr près l p-ème uté : K p C0 - totl rthmétque des térêts pyés : S (1 ) p1 (1 ) (1 ) (1 ) 1 0 p

8 Exercce corrgé : Dresser le tbleu d mortssemet d u emprut de cotrcté pour qutre s u tux de 8% et remboursble pr utés costtes O clcule d bord les utés : euros ; =8% ; =4 ; 0,08 doc : ,6 euros 1 (1 ) (1+ 0,08) Tbleu d mortssemet : Mos Auté Itérêts Amortssemets Cptl restt dû , ,6 400, ,6 3 34, , , , , ,6 1 9, , , ,6 670, ,69 0,00 O clcule pr exemple : et (1 ) 9 057,6 (1 0,08) M (1 ) (1 ) (1 0,08) (1 0,08) K C (1 ) 1 (1 0,08) ,45 euros 1615,14 euros..6 Noto sur les retes Ce prgrphe e retre ps ds le cdre des empruts dvs comme préseté ds les prgrphes précédets. L pproche mthémtque des retes ressemblt tellemet à celle cocert les empruts dvs, ous cluos ce prgrphe ds ce chptre. Défto.6.1 : Ue rete est ue sute de règlemets effectués à tervlles de temps égux. Chque versemet est ppelé terme de l rete. Remrque : ds u scéro emprut - remboursemet, o clut u flux supplémetre, celu du mott du prêt. O dstgue pluseurs types de retes : Rete certe : le ombre de ses termes est fxé à l vce. Rete létore : le ombre de ses termes est ps prévu à l vce (rete vgère). Rete temporre : le ombre de ses terme est f. Rete perpétuelle : le ombre de ses termes est f. 1

9 Rete mmédte ou rete à terme échu : les versemets se fot e f de pérode. Rete dfférée : l dte du premer versemet dépsse ue pérode. Rete tcpée : l dte du premer versemet est féreure d ue pérode. Rete à échor : l dte du premer versemet coïcde vec l dte d orge. A RETENIR : : le ombre de termes ; : le tux d térêt de l rete. Vleur ctuelle d ue rete (mmédte) : c est l somme des vleurs ctuelles de chque terme. V p (1 ) p (1 ) Vleur cquse d ue rete (mmédte) : c est l somme des vleurs cquses pr chque terme à l dte de versemet du derer terme. V 1 (1 ) 1 p (1 ) p Relto vleur ctuelle - vleur cquse d ue rete : V V 0 (1 ) Exercce corrgé : Le ttulre d ue rete à = 5 termes uels de = , l premère échéce est du 1 er vrl 006, égoce l rete le 1 er vrl 005. Quelle est l vleur de l rete u 1 er vrl 005, pour u tux d térêt de 8%? O : 1 (1 ) V 1 (1 0,08) , ,76 euro Exercce : Ue compge d ssurce ve propose le cotrt suvt : elle reçot du clet, à l f de chque trmestre, ue somme de cotre ue somme de V 40 ds dx s. O suppose que le tux uel de l rete est de 13,039%. Clculer V 40? (o représeter d bord le dgrmme des flux.)

10 .6. Cs prtculer : rete perpétuelle A RETENIR : Pour ue rete perpétuelle à termes costts, s vleur ctuelle est : V 0 L vleur d ue rete ugmete qud le tux de l rget bsse. L vleur d ue rete dmue qud le tux de l rget s élève. Exercce : Ue compge de retrte propose à u clet de 35 s le cotrt suvt : le versemet d ue somme de pr pedt 5 s cotre ue rete perpétuelle mesuelle de 3 91,87 qu démrre à so 60 ème versre. Quel est le mott du tux d térêt de l rete? (répose : =6%) 3

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET Clculs fcers Auteur : Phlppe GILLET Le tux d térêt Pour l empruteur qu e dspose ps des fods écessres, l représete le prx à pyer pour ue cosommto mmédte. Pour le prêteur, l représete le prx ecssé pour l

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES www.tfwt.co Fculté de rot et de Scece écooques ANNEE 4 5 LMSE -S5 MATHEMATIQUES FINANIERES Jule Froger e-l : jule.froger@c-tes.fr web : www.uv-les.fr/~d59 www.tfwt.co Mthétques fcères, rs 5 htre Les térêts

Plus en détail

Module 4: Corrigé des Cas pratiques Exercices Annuités

Module 4: Corrigé des Cas pratiques Exercices Annuités L. Bofs - F. Le Coru Module 4: Corrgé des Cs prtques Exercces Autés Exercce 1 : Rppel des forules : Sot ue sute de utés costtes de ott O ote : - lors : : leur cquse pr ces utés costtes à l dte du deer

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

Simulation d un réseau simple avec le programme d affectation de transport en commun du LVMT

Simulation d un réseau simple avec le programme d affectation de transport en commun du LVMT Smulto d u réseu smple vec le progrmme d ectto de trsport e commu du LVMT Itroducto Le progrmme de smulto d ectto du trc sur u réseu de trsport e commu du LVMT sert à tester et vlder les modèles d ecttos

Plus en détail

2 Exercice 15 : les intégrales de Wallis

2 Exercice 15 : les intégrales de Wallis Exercice sur les itégrles Exercice 5 : les itégrles de Wllis O pose si xdx ) Clculer I et I ) Motrer que l suite ( ) coverge 3) Etblir ue formule de récurrece etre et 4) Motrer que le produit ( + ) + est

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

Université Ibn Zohr. Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales. Analyse. mathématique II. Mohamed HACHIMI

Université Ibn Zohr. Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales. Analyse. mathématique II. Mohamed HACHIMI Uversté Ib Zohr Fculté des Sceces Jurdques Écoomques et Socles Alyse mthémtque II Mohmed HACHIMI FILIERE SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION PREMIERE ANNEEEG Semestre 2 Tble des mtères 1 Sutes 3 1. Déftos

Plus en détail

Calcul des pertes du distributeur

Calcul des pertes du distributeur Clcul des pertes du dstrbuteur Jver 007 Clcul des pertes du dstrbuteur Tros étpes : Clcul des pertes techques pr tpe d ouvrge Modélsto des pertes o techques (PNT) Modélsto d ue courbe de tpe P²+bP+c ou

Plus en détail

Intérêts simples. Calcul de l intérêt

Intérêts simples. Calcul de l intérêt FORMULES DE M ATHEM ATIQUES FINANIERES Iérês sles lcul de l érê So I l érê ; le cl rêé lcé ; le ux d érê ; l durée e ées ; l durée e os ; j l durée e jrs 00 00 2 00 j 360 lcul de l vleur cquse So I l érê

Plus en détail

Equivalence entre mesures de similarité floues : Application à la recherche d images par le contenu

Equivalence entre mesures de similarité floues : Application à la recherche d images par le contenu Equvlece etre mesures de smlrté floues : Applcto à l recherche d mges pr le coteu Je-Frços Omhover, Berdette Boucho-Meuer LIP6 Pôle IA, Uversté Perre et Mre Cure Prs VI cotct : e-frcos.omhover@lp6.fr Résumé

Plus en détail

Augmentation de capital - Comptabilisation

Augmentation de capital - Comptabilisation Ctluppi & Hug AG Softwre d Augmettio de cpitl - Comptbilistio Descriptio Ue ugmettio de cpitl est ue ugmettio du cpitl ctio d'ue société oyme pr émissio de ouvelles ctios. Il existe différetes formes d'ugmettio

Plus en détail

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET Les emruts dvs Auteur : Phle GILLET Emrut dvs et emrut oblgatare Emrut dvs Emrut oblgatare Souscrt ar ue ou luseurs baques Pluseurs souscrteurs Dvsé e arts : oblgatos Oblgatos cotées Grad ombre de souscrteurs

Plus en détail

Cours (Terminale S) Limite d une fonction

Cours (Terminale S) Limite d une fonction Cours (Termile S) Limite d ue octio Limite d ue octio e + ou Foctio déiie u voisige de + (resp ) Soit ue octio d esemble de déiitio D O dir que «l octio est déiie u voisige de + (resp )» s il eiste u réel

Plus en détail

!! " # $ #! %! &! ' (!& )**+

!!  # $ #! %! &! ' (!& )**+ !!"# $ #! %! &!'(!&)** Ce cous vse à ésete les dfféets élémets du clcul fce et d exlque l oto de l vleu temoelle de l get. Il ft îte clemet cq éoccutos : L dfféece ete les dfféets tyes d téêts (téêt smle,

Plus en détail

La valeur acquise par un capital au bout d'une année est donc obtenue en multipliant ce capital par (1 + i). Par suite, le capital C1

La valeur acquise par un capital au bout d'une année est donc obtenue en multipliant ce capital par (1 + i). Par suite, le capital C1 LGL Cours de Mathématques 26 Exemples de sutes das le domae des faces 1) Itérêts composés O place 1. à térêts composés au taux de 4,5 % par a. Détermer le captal dspoble à la f de chaque aée et ce pedat

Plus en détail

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises / 7 3 e rtie : Les modes de finncement (à moyen et long terme) Cf. Document : Les différents modes de finncement des entrerises Cf. Fiche conseil.37 : Les modes de finncement des investissements - L utofinncement

Plus en détail

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen Aexe. Estmato d u quatle o-paramétrque par la méthode de Haze La probablté cumulée emprque d ue doée au se d u échatllo est pas u cocept parfatemet déf : pluseurs estmatos sot possbles ; l e est de même

Plus en détail

La statistique et les statistiques

La statistique et les statistiques Psy004 Secto : La statstque et les statstques Pla du cours: 0.0: Beveue 0.: Les catégores du savor 0.: Survol de la psychologe 0.3: Le pla de cours 0.4: Les assstats.0: La physque: scece exacte?.: Scece

Plus en détail

INTENTION LES PROCESSUS MATHÉMATIQUES

INTENTION LES PROCESSUS MATHÉMATIQUES INTENTION Adpttios u Cdre commu des progrmmes d études de mthémtiques M-9 telles que reflétées ds le documet Mthémtiques M-9 : Progrmme d études de l Albert (2007) Le coteu du documet Mthémtiques M-9 :

Plus en détail

TS Les nombres complexes (1)

TS Les nombres complexes (1) TS Les omres complexes () Chptre d lgère I Itroducto ) ref hstorque Nomres mpossles omres mgres (Descrtes) omres complexes ) Esemles de omres x 7 0 x 7 0 x 0 L équto x ps de soluto ds ( x ou x ) x chque

Plus en détail

ALGORITHMIQUE & CALCUL NUMÉRIQUE Travaux pratiques résolus Programmation avec les logiciels Scilab et Python

ALGORITHMIQUE & CALCUL NUMÉRIQUE Travaux pratiques résolus Programmation avec les logiciels Scilab et Python ALGORITHMIQUE & CALCUL NUMÉRIQUE Trvux prtques résolus Progrmmto vec les logcels Sclb et Pytho Lcece Préprto ux cocours José OUIN Igéeur INSA Toulouse Professeur grégé de Gée cvl Professeur grégé de Mthémtques

Plus en détail

4. Puissances et racines

4. Puissances et racines PUISSANCES ET RACINES 4. Puissces et rcies 4.. Puissces à exposts etiers Défiitio L puissce ième d'u ombre réel est u produit de fcteurs tous égux à : =, =, etc. O dit que est l bse de l puissce et l'expost.

Plus en détail

Finance d entreprise. Objectifs

Finance d entreprise. Objectifs Fice d etreprise Cotct Prof. Je Frçois GAJEWSKI je frcois.gjewski@uige.ch Lieu et heures de réceptio des étudits o Bâtimet Ui Pigo o Le ludi de 8h5 à 9h5 o Le mrdi de 4h5 à 5h5 Objectifs Le cours de fice

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3 UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV Lcence 3 ère année Econome - Geston Année unverstare 2006-2007 Semestre 2 Prévsons Fnancères Travaux Drgés - Séances n 3 «Les Crtères Fondamentaux des Chox d Investssement»

Plus en détail

Les puissances à exposants négatifs

Les puissances à exposants négatifs CHAPITRE Les puissces à exposts égtifs. Itroductio : les puissces de Nous coissos bie l ottio où est u etier positif : E géérl : ( ) 0 8 6 N... fcteurs Rerquos qu'il y ue reltio évidete etre deux puissces

Plus en détail

ASI 3. Méthodes numériques pour l ingénieur

ASI 3. Méthodes numériques pour l ingénieur SI éthodes umérques pour l géeur Résoluto de systèmes léres pr des méthodes drectes : Guss, LU, : u cs smple est ue mtrce dgole [ ],, ft jusqu'à pour Focto dgo, prolème soluto lgorthme est de forme trgulre

Plus en détail

1 Convergence simple et convergence uniforme

1 Convergence simple et convergence uniforme Mster Métiers de l Eseigemet, Mthémtiques - ULCO, L Mi-Voi, 0/03 ANALYSE Fiche de Mthémtiques 5 - Suites et séries de foctios Soiet E et F deu espces métriques quelcoques et (f ) ue suite d pplictios de

Plus en détail

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant :

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant : STATISTIQUES Cours Termale ES O observe que, das certas cas, l semble ester u le etre deu caractères statstques quattatfs (deu varables) sur ue populato ; par eemple, etre le pods et la talle d u ouveau-é,

Plus en détail

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet.

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet. ère S Cotrôle du mard 7 javer 05 ( heures) D C N Le barème est doé sur 0 O répodra drectemet sur la cope foure avec le sujet U certa ombre de questos écesste ue recherche préalable au broullo O e rédgera

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Problèmes numériques et algébriques

Problèmes numériques et algébriques Prolèmes umériques et lgériques I Ecriture décimle d u omre : Ds le omre déciml 12 56,589 : - 12 56 est l prtie etière du omre déciml - 589 est l prtie décimle du omre déciml. Plcer ce chiffre ds l coloe

Plus en détail

Lois de probabilité à densité

Lois de probabilité à densité Lois de probbilité à densité Christophe ROSSIGNOL Année scolire 0/03 Tble des mtières Loi à densité sur un intervlle I. Deux exemples pour comprendre..................................... Densité de probbilité...........................................3

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Chapitre III : Loi de déplacement d équilibre

Chapitre III : Loi de déplacement d équilibre Chme Applcto du secod prcpe de l thermodymque à l étude de l récto chmque Chptre III : Lo de déplcemet d équlbre l (Clquer sur le ttre pour ccéder u prgrphe) I- ********************** Evoluto spotée d

Plus en détail

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers.

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers. CHAP: 8 Objecifs de ce chpire : Clculer comme se cosiuer u cpile ; Clculer comme rembourser ue dee e effecu des versemes réguliers. RAPPELS : Qu'es-ce qu'ue vleur cquise? Qu'es-ce qu'ue vleur cuelle? Le

Plus en détail

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES SOMMAIRE. Normes sur u espace vectorel E 2.. Défto d'ue orme. Cter l'égalté tragulare reversée. 2.2. Normes usuelles

Plus en détail

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES Il est très courat

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé Bcclurét S Asie 9 jui 24 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice Commu à tous les cdidts 4 poits Questio - c. O peut élimier rpidemet les réposes. et d. cr les vecteurs directeurs des droites proposées e sot ps

Plus en détail

. L'ensemble des diviseurs communs à a 1. est fini et admet donc un plus grand élément.

. L'ensemble des diviseurs communs à a 1. est fini et admet donc un plus grand élément. PGCD, PPCM ds Z Théorème de Bézout - Applctos PGCD, PPCM DANS Z THEOREME DE BEZOUT APPLICATIONS PGCD Proposto Soet,,, L'esemble des dvseurs commus à,, est f et dmet doc u plus grd élémet Démostrto Soet,,,

Plus en détail

Calcul intégral et application en probabilités.

Calcul intégral et application en probabilités. Chpitre Clcul itégrl et pplictio e probbilités. I Itroductio : u volume de béto. L église d Hllgrimür, à Reykjvik e Islde été costruite e béto, ds l secode moitié du XX ième siècle. L fçde compred deux

Plus en détail

APPLICATIONS DU CALCUL INTEGRAL

APPLICATIONS DU CALCUL INTEGRAL APPLICATINS DU CALCUL INTEGRAL Exemple d troducto. Clculer l re de l surfce comprse etre l prole d équto y = x et l xe (J) Premère démrche : peut écrre : f yf(x) x J y x y x ou y g(x) x I L re A recherchée

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Séries chronologiques

Séries chronologiques Séres chroologques Rappel : Détermato de l équato d ue drote passat par pots. ( so équato peut se mettre sous la forme y ax + b ) ex : Détermato de l équato de la drote passat par les pots : A ( - ; -5

Plus en détail

Analyse combinatoire

Analyse combinatoire E-om lyse omitoire Résumé à mîtriser : lyse omitoire ss répétitio : Ts les élémets sot différets (diserles U élémet e peut être pris qu ue seule fois hoix et ordre rrgemets p! ( p! Ordre permuttios! hoix

Plus en détail

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS MIISTERE DE L'ESEIGEMET SUPERIEURE ET DE LA REHERHE SIETIFIQUE UIERSITE DE BEHAR Départemet es Sceces Laboratore e Pysque es spostfs à semcoucteurs (L.P.D.S ttp://www.uv-becar.z/lps/ PHYSIQUE DES SEMIODUTEURS

Plus en détail

Chapitre III. Gaz parfaits

Chapitre III. Gaz parfaits Chatre III Gaz arfats IIIA : Déftos rorétés IIIAI : Gééraltés : U gaz arfat est u flude déal qu satsfat à l équato d état vr, ou ecore c est u gaz qu obét rgoureusemet aux tros los MARIOE, GAY LUSSAC et

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

Coefficient de partage

Coefficient de partage Coeffcet de partage E chme aque, la sythèse d'u composé se fat e pluseurs étapes : la réacto propremet dte (utlsat par exemple u motage à reflux quad la réacto dot être actvée thermquemet), les extractos

Plus en détail

.Il existe dans C un nombre non réel, noté i, vérifiant i 1

.Il existe dans C un nombre non réel, noté i, vérifiant i 1 Esemble C des ombres complexes 4 ème mth HHmmoud Feth )Forme lgébrque d u ombre complexe : Il exste u esemble oté C, de ombres ppelés ombre complexe, tel que : C cotet IR ; C est mu d ue ddto et d ue multplcto

Plus en détail

1 Projection tache Airy sur mode propre capillaire

1 Projection tache Airy sur mode propre capillaire 1 Projection tche Airy sur mode propre cpillire Dns l pproximtion prxile (petits ngles) le chmp électrique d une onde de fréquence ω polrisée rectilignement suivnt ~u x se propgent à l intérieur d un cpillire

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

1. Limites. Les limites dans la vie courante. Vitesse instantanée. Pente d'une courbe en un point LIMITES

1. Limites. Les limites dans la vie courante. Vitesse instantanée. Pente d'une courbe en un point LIMITES LIMITES. Limites.. Les ites ds l vie courte Vitesse isttée L otio de vitesse, et e prticulier l vitesse d'u objet à u istt précis, est, étommet, subtile et difficile à défiir précisémet. Cosidérez cette

Plus en détail

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a PCSI Chatre 4 : Produts scalares-résumé Das ce chatre E est u -ev. Produts scalares. Défto et exemles de référeces Def: O aelle rodut scalare sur E toute alcato de E² das est bléare. est symétrque: x,ye,

Plus en détail

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de "Processus Stochastiques"

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de Processus Stochastiques Master ère aée spécialité IMIS et Mathématiques Cotrôle cotiu de "Processus Stochastiques" 8 octobre 00 - Durée h Calculatrices et documets autorisés Exercice Jacques va tous les jours à so travail e emprutat

Plus en détail

SPONSORING SUPPORTS DE COMMUNICATION LE MARQUE-PAGE GRANDEUR NATURE

SPONSORING SUPPORTS DE COMMUNICATION LE MARQUE-PAGE GRANDEUR NATURE SUPPORTS DE COMMUNICATION SPONSORING Dns s démrche de prtenrit, l ssocition Grndeur Nture dispose d offre de sponsoring. Au-delà de l intérêt personnel que vous pouvez voir pour l culture ou certines ctions

Plus en détail

[ Aire ] représente l aire algébrique comprise entre la courbe et l axe des temps sur un intervalle d une période. T : période en secondes (s)

[ Aire ] représente l aire algébrique comprise entre la courbe et l axe des temps sur un intervalle d une période. T : période en secondes (s) AIDE-MEMOIRE REGIME PERIODIQE Grdeur périodique : e grdeur périodique es ue grdeur qui se répèe ideiqueme à elle même e régulièreme ds le emps. Période : durée cose oée, exprimée e secode (s) qui sépre

Plus en détail

Chapitre 7: Calculs approchés d intégrale

Chapitre 7: Calculs approchés d intégrale Lycée Mssé Chpitre 7: Clculs pprochés d itégrle 1 Itroductio Les foctios usuelles qu o mipule possèdet souvet des primitives que l o peut exprimer à l ide des foctios usuelles. Cepedt, ce est ps le cs

Plus en détail

I. Que sont les partitions?

I. Que sont les partitions? Cours de mthémtiques frfelues LES FRACTIONS CASSÉES Prémule Voici un cours de mthémtiques qui n ur jmis s plce dns une slle de clsse un utre jour que le er vril. Son sujet : les frctions cssées, ou prtitions,

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Chapitre 1 Calculs algébriques dans... 3. Chapitre 2 Logique... 27. Chapitre 3 Fonctions numériques... 41. Chapitre 4 Calcul intégral...

Chapitre 1 Calculs algébriques dans... 3. Chapitre 2 Logique... 27. Chapitre 3 Fonctions numériques... 41. Chapitre 4 Calcul intégral... Avt-propos Cet ouvrge est coçu pour permettre u étudits des clsses préprtoires ECE d order leur première ée ds les meilleures coditios e fcilitt l trsitio vec l eseigemet secodire Aisi, l ojectif est i

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

Majorations de l erreur dans les calculs classiques de valeurs approchées d intégrale. Notes pour la préparation au CAPES - Strasbourg- février 2006

Majorations de l erreur dans les calculs classiques de valeurs approchées d intégrale. Notes pour la préparation au CAPES - Strasbourg- février 2006 Mjortions de l erreur dns les clculs clssiques de vleurs pprochées d intégrle Notes pour l préprtion u CAPES - Strsbourg- février 00 On trouve dns différents ouvrges élémentires des démonstrtions à coup

Plus en détail

TES - Accompagnement: Probabilités conditionnelles,, variable aléatoire et loi binomiale

TES - Accompagnement: Probabilités conditionnelles,, variable aléatoire et loi binomiale TS - ccompagnement: Probabltés condtonnelles,, varable aléatore et lo bnomale xercce 1 'asthme est une malade nflammatore chronque des voes respratores en constante augmentaton. n France, les statstques

Plus en détail

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau

GEA I Mathématiques nancières Poly. de révision. Lionel Darondeau GEA I Mathématques nancères Poly de révson Lonel Darondeau Intérêts smples et composés Voc la lste des exercces à révser, corrgés en cours : Exercce 2 Exercce 3 Exercce 5 Exercce 6 Exercce 7 Exercce 8

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) Mathématques Facères : l essetel Les 0 formules cotourables (F de érode) Raels d algèbre x x x x Taux roortoel Taux équvalet Taux Proortoel t Exemle : taux mesuel t roortoel à u taux auel de 2% 2% t %

Plus en détail

(surface d'un cercle : S = pd2 4 )

(surface d'un cercle : S = pd2 4 ) Les cordes sont de dimètres vribles. Si on les remplce pr deux cordes de même dimètre, le dimètre moyen, le résultt devrit être le même. Ici le résultt, c est sns doute l résistnce qui est proportionnelle

Plus en détail

FAQ sur l utilisation d Ecoline-solo

FAQ sur l utilisation d Ecoline-solo FAQ sur l utilistion d Ecoline-solo De quel mtériel i-je esoin pour compléter les informtions demndées dns Ecoline-solo? Pour remplir rpidement toutes les informtions demndées dns Ecoline-solo, vous devez,

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 7 Collecte et analyse des métriques

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 7 Collecte et analyse des métriques IFT393 Qualté du logcel et métrques Chaptre 7 Collecte et aalyse des métrques Pla du cours Itroducto Qualté du logcel Théore de la mesure Mesure du produt logcel Mesure de la qualté du logcel Études emprques

Plus en détail

(D après sujet de BEP Secteur 6 Groupement interacadémique II Session juin 2005)

(D après sujet de BEP Secteur 6 Groupement interacadémique II Session juin 2005) EXERCICES SUR LES STATISTIQUES Exercce 1 Un commerçant effectue des lvrasons de fuel pour les chaudères. La répartton des volumes dstrbués à chaque lvrason s effectue selon le tableau suvant : Volumes

Plus en détail

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie. Exercice 1 : sur 8 points

La présentation, le soin et la rigueur des résultats entreront pour une part importante dans l évaluation de la copie. Exercice 1 : sur 8 points Termiles S DS N de Mthémtiques Ludi /0/04 L présettio, le soi et l rigueur des résultts etrerot pour ue prt importte ds l évlutio de l copie Exercice : sur 8 poits Cet exercice est costitué de questios

Plus en détail

Divisibilité et congruences. Corrigés d exercices

Divisibilité et congruences. Corrigés d exercices Dvsblté et cogrueces Corrgés d exercces Les exercces du lvre corrgés das ce docuet sot les suvats : Page 445 : N 1, 5 Page 459 : N 45 Page 449 : N 10 Page 460 : N 51, 5, 55, 57 Page 451 : N 16 Page 461

Plus en détail

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 3 Gestion de Portefeuille Moyenne-Variance

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 3 Gestion de Portefeuille Moyenne-Variance Parte I : Gesto de portefeulles actos Chaptre 3 Gesto de Portefeulle Moyee-arace Gesto de Portefeulle D. Msae edemet d ue acto Cette parte est cosacrée à u apport mportat de la théore facère modere qu

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

Valorisation par arbitrage. M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012

Valorisation par arbitrage. M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012 Valorisation par arbitrage - M1 - Arnold Chassagnon, Université de Tours, PSE - 2012 Plan du cours Introduction : l hypothèse d absence d opportunité d arbitrage 1. Synthèse des actifs par un système de

Plus en détail

Exercices sur les forces, 2 e partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 4 : La dynamique

Exercices sur les forces, 2 e partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 4 : La dynamique Dte : No : Groupe : Résultt : / 76 Exercices sur les orces, e prtie Module 3 : Des phéoèes éciques Objecti teril 4 : L dyique. Quelle est l ccélértio de cet objet tiré obliqueet, si o élie le rotteet?

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type EAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Questons à Chox Multples (QCM). Cochez la bonne réponse Classer ces statstques selon leur nature (ndcateur de poston

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières 1 Licence 3 Gestion ESDHEM PARIS 2015 Sabrina CHIKH Déroulé 2 n 16H n 4 séances de 4 heures, 4 thèmes n Cours / applications n Evaluation : un contrôle continu à chaque séance

Plus en détail

Primitive et intégrale d une fonction continue

Primitive et intégrale d une fonction continue Primitive et intégrle d une fonction continue O. Simon, Université de Rennes I 24 mi 2005 Avertissement : Ceci n est ps le contenu d une leçon de CAPES. Dns le progrmme 2002 de terminles S, on introduit

Plus en détail

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure.

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure. Estmto des certtdes sr les errers de mesre. I. Itrodcto : E sceces epérmetles, l este ps de mesres ectes. Celle-c e pevet être q etchées d errers pls o mos mporttes selo le protocole chos, l qlté des strmets

Plus en détail

CHAPITRE 1 MARCHÉS FINANCIERS ET CARACTÉRISTIQUES DES PRODUITS DE TAUX D INTÉRÊT

CHAPITRE 1 MARCHÉS FINANCIERS ET CARACTÉRISTIQUES DES PRODUITS DE TAUX D INTÉRÊT CHAPITRE 1 MARCHÉS FINANCIERS ET CARACTÉRISTIQUES DES PRODUITS DE TAUX D INTÉRÊT TESTEZ VOS CONNAISSANCES Qu'et-ce qu'u marché fiacier et quel et o rôle? Qu'et-ce qu'ue ititutio fiacière? Quelle ot le

Plus en détail

LES NOMBRES COMPLEXES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

LES NOMBRES COMPLEXES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako LES NORES OPLEXES Ste thstie de dm Troré Lycée Techqe mko I Défto: Défto : Sot le ombre mgre té tel qe ² O ppelle esemble des ombres complexes, l esemble oté et déf pr : { b ( b ε R²} est ppelé l prte

Plus en détail

Mathématiques Financières Exercices

Mathématiques Financières Exercices Mathématiques Financières Exercices Licence 2, 2015-16 - Université Paris 8 J.CORIS & C.FISCHLER & S.GOUTTE 1 TD 1 : Suites numériques et somme de suites Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous,

Plus en détail

Chapitre 2 : Les déterminants des taux d'intérêt

Chapitre 2 : Les déterminants des taux d'intérêt Chptre 2 : Les détermnnts des tux d'ntérêt I. Dstncton entre tux nomnux et tux réels : l relton de Fsher II. Les détermnnts des tux courts : l poltque monétre et les nterdépendnces nterntonles III. Les

Plus en détail

sont distincts 2 à 2.

sont distincts 2 à 2. Lycée Thers CORRIGÉ TP PYTHON - 09 L algorthme des k-meas pour partager u uage de pots e u ombre doé de classes peu dspersées 1 - La méthode de Forgy [Qu. 1] 1) Cette double somme comporte termes pusque

Plus en détail

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires L-MATH II-(25-26). Résumé sur les Intégrles Impropres & eercices supplémentires Une fonction définie sur un intervlle I est dite loclement intégrble sur I si f est Riemnnintégrble sur tout intervlle [,

Plus en détail

Partie 1. Corrigé de CCIP 2000 par Pierre Veuillez

Partie 1. Corrigé de CCIP 2000 par Pierre Veuillez Corrgé de CCIP 2000 par Perre Veullez Das tout le problème, désge u eter aturel o ul. O cosdère ue ure U coteat boules umérotées de à. O tre ue boule au hasard das U. O ote k le uméro de cette boule. S

Plus en détail

5. Puissances et racines

5. Puissances et racines - - Puissces et rcies. Puissces et rcies. Puissces d expost positif Il rrive souvet qu o multiplie u etier plusieurs fois ps lui-même. Pr exemple : est le produit de fcteurs égux à. L ottio «puissce» permet

Plus en détail

Investissements. Plan

Investissements. Plan Investissements Plan Relation entre placement, revenus et taux d intérêt Relation entre emprunt, sommes remboursées et taux d intérêt Bilan: relation entre flux monétaires résultant d un échange intertemporel

Plus en détail

Intégration sur un intervalle compact de IR

Intégration sur un intervalle compact de IR PREMIERE PARTIE Itégrtio sur u itervlle compct de IR CHAPITRE I PSEUDO-MESURES, MESURES, FONCTIONNELLES SOMMABLES SUR [,b] Comme océ ds l itroductio, ce premier chpitre pour objectif de fourir le plus

Plus en détail

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale Cotrôle de gesto Budget des vetes Module 4 - Leço - Budget des vetes Itroducto - Recherche de la tedace géérale - Itroducto Le budget des vetes est le premer budget opératoel à établr. Il est cosdéré comme

Plus en détail

Yves JANNOT Laboratoire d Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée (LEMTA)

Yves JANNOT Laboratoire d Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée (LEMTA) Yves JANNO Lbortore d Eergétque et de Mécque héorque et Alquée (LEMA) Octobre MEROLOGIE HERMIQUE SOMMAIRE NOMENCLAURE... 5 LES DIFFERENS RANSFERS A RAVERS UNE PAROI... 6. DIFFUSION DE LA CHALEUR... 6.

Plus en détail

Fiche 2 : les fonctions

Fiche 2 : les fonctions Nº : 300 Fice : les foctios Pl de l fice I - Limites, comportemet symptotique II - Dérivtio III - Cotiuité I - Limites, comportemet symptotique Défiitios Ue foctio f pour ite e lorsque : l foctio f est

Plus en détail

MA401 : Probabilités TD3

MA401 : Probabilités TD3 MA : Probabilités Exercice Ue compagie aériee étudie la réservatio sur l u de ses vols. Ue place doée est libre le jour d ouverture de la réservatio et so état évolue chaque jour jusqu à la fermeture de

Plus en détail

Chapitre II : Evaluation des emprunts à taux fixes

Chapitre II : Evaluation des emprunts à taux fixes Chaptre II : Evaluaton des emprunts à taux fxes Dr Babacar Sène Faculté des Scences Economques et de Geston Département Econome 8/3/202 Introducton Emprunt bancare Souscrt par une banque ou pluseurs banques

Plus en détail

I. Algèbre linéaire A. Matrices 1. Définition Une matrice est un nombre rectangulaire de nombres.

I. Algèbre linéaire A. Matrices 1. Définition Une matrice est un nombre rectangulaire de nombres. I. lgère lére. Mtrces. Défto Ue mtrce est u omre rectgulre de omres. Ue mtrce est déotée p où représete le omre de rgées et p le omre de coloes ds l mtrce. Les élémets de l mtrce sot déotés j où dque l

Plus en détail

Dans ce cas de figure, on voit que f(x) prend des valeurs très proche de l quand x devient très grand.

Dans ce cas de figure, on voit que f(x) prend des valeurs très proche de l quand x devient très grand. Chpitre IV : Limites de foctios I. Limite d ue foctio et symptotes. Limite fiie e l ifii Eemple : C f est l courbe représettive de l foctio f. Ds ce cs de figure, o voit que f() pred des vleurs très proche

Plus en détail

Chapitre 8 Corrélation et régression linéaire simple. José LABARERE

Chapitre 8 Corrélation et régression linéaire simple. José LABARERE UE4 : Bostatstques Chaptre 8 Corrélato et régresso léare smple José LABARERE Aée uverstare 20/202 Uversté Joseph Fourer de Greoble - Tous drots réservés. Pla I. Corrélato et régresso léare II. Coeffcet

Plus en détail