SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE"

Transcription

1 - Département de l'isère - Commune de BEAUFIN Mairie BEAUFIN 5 rue du portail rouge VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d améliorations Mémoire explicatif Dossier Juin 2012 Bureau d'études Techniques Tél. : , rue Mayoussard - CENTR ALP Fax : MOIRANS E.mail :

2 Sommaire I Problématique générale sur la commune... 4 II Sécurisation de la ressource... 5 II.1 Qualité... 5 II.2 Quantité... 5 III Réseaux... 6 III.1 Renouvellement / renforcement... 6 III.2 Extension... 7 IV Ouvrages... 8 IV.1 Ouvrages existants... 8 IV.2 Ouvrages à créer... 8 V Branchements - Compteurs... 9 VI Défense incendie...10 VII Hiérarchisation des travaux proposés...12 VIII Impact sur le prix de l eau...13 IX Conclusion...15 Mai 2012 Page 1

3 SERVICE 25 habitants permanents et un peu plus de personnes dont c'est la résidence secondaire Eau non facturée ADDUCTION 3 sources alimentent la commune, dont une par pompage (principalement utilisée l'été) Pas de jaugeage des sources Pas suffisamment de nettoyage/désinfection des ouvrages Non-conformités sur les eaux brutes en 2008 (pas d'autres occurrences depuis) Périmètres de protection et DUP non réalisés, à l'exception du captage de Pré La Cour où un hydrogéologue est passé Réseau ayant entre 20 et 55 ans Travaux à prévoir, en particulier sur le captage de Font Froide DISTRIBUTION Réseau et réservoir anciens (plus de 55 ans), travaux à réaliser sur le réservoir Installation récente d'un compteur en sortie de réservoir Pas de traitement des eaux Présence de branchements en Plomb sur plus d'un-tiers des habitations Les compteurs particuliers existants sont anciens Rendement du réseau médiocre (53%) Conditions de pression satisfaisantes Temps de séjour de l'eau dans le réservoir satisfaisant (2 jours) Mise en place d'un traitement UV Remplacement de l'antenne principale sur la distribution et reprise des branchements particuliers encore en plomb DEFENSE INCENDIE Volume de réserve incendie actuellement insuffisant Poteaux incendie en nombre suffisant mais non conformes (mais conformes au projet de décret pour 2 poteaux sur 3) Poteaux incendie non numérotés BILAN BESOINS-RESSOURCES Le pompage est aujourd'hui indispensable (y compris pour un débit moyen des sources) ; avec un rendement de 85%, il pourrait être possible de se passer du pompage lors du pic de population en période de débits "moyens" Remplacement de l'antenne principale sur la distribution par du Ø100 Mai 2012 Page 2

4 Objectif de la phase 2 Suite au diagnostic de l alimentation en eau potable sur la commune, des aménagements et travaux permettant l amélioration de la situation vis-à-vis de la ressource, des réseaux, des ouvrages et de la défense incendie ont été proposés. Les aménagements retenus par la commune seront présentés et chiffrés. L impact de ces travaux sur le prix de l eau sera également étudié. Mai 2012 Page 3

5 I PROBLEMATIQUE GENERALE SUR LA COMMUNE La commune de Beaufin est alimentée par 3 ressources dont 2 gravitaires. Le réseau de distribution est aujourd hui ancien (1955) et présente un rendement médiocre (53%). De plus, avec la réserve incendie, il ne permet pas la conformité de la défense incendie (circulaire de 1951). Des aménagements seront donc proposés, notamment pour améliorer le rendement du réseau et les conditions de défense incendie. Mai 2012 Page 4

6 II SECURISATION DE LA RESSOURCE II.1 QUALITE L étude préliminaire à la DUP est en cours sur les 3 captages. L eau présente parfois des non-conformités bactériologiques. C est pourquoi il peut être intéressant d installer un traitement UV en sortie du réservoir, en parallèle d un nettoyage/désinfection réalisé au moins tous les ans. Toutefois, nous attirons votre attention sur le fait que la mise en place d un traitement UV au réservoir nécessite une extension du réseau électrique (travaux dont nous ne pouvons pas estimer le montant). TRAVAUX PARTICULIERS Traitement UV Prix unitaire unité Quantité Sous Total Dispositif de traitement Robinetterie Raccordement au réseau électrique TOTAL TRAVAUX HT (*) MAITRISE D'ŒUVRE, DIVERS ET IMPREVUS (15 %) TOTAL GENERAL HT (*) (*) Total HT Travaux : Estimation travaux Hors Taxes valeur octobre u u Par ailleurs, il faut éventuellement prévoir la modification des plages de fonctionnement du pompage. Il serait effectivement intéressant que le pompage ne fonctionne la nuit, lorsqu il y a peu ou pas de consommation d eau potable, de manière à ce que l eau pompée parvienne au réservoir et soit donc également traitée. II.2 QUANTITE Le pompage est indispensable pour répondre aux besoins en eau de la population. Cette station ne requiert pas d aménagement. Mai 2012 Page 5

7 III RESEAUX III.1 RENOUVELLEMENT / RENFORCEMENT La loi grenelle 2 et son décret d application du 27 janvier 2012 imposent aux collectivités locales, avant fin 2013, la réalisation d un inventaire détaillé de leurs réseaux, une évaluation des fuites, et un programme de travaux de réparation lorsque les pertes d'eau dans les réseaux de distribution dépassent les seuils fixés par le décret. A défaut, une majoration de la redevance pour prélèvement sur la ressource en eau est appliquée. Comme vu en phase 1 de l étude, 83% du réseau date des années 55 et est en amiante ciment. Le rendement du réseau est de 53%. De plus, les compteurs particuliers datent de 1955 et plus d un tiers des branchements sont encore en plomb. Il n y a actuellement pas de programme de renouvellement du réseau, uniquement des travaux lorsque d importantes fuites sont détectées. Or, des travaux d assainissement sont prévus. Ce réseau devant être crée parallèlement au réseau d eau potable, c est une opportunité de renouveler l antenne principale, supprimer les branchements plomb et poser des compteurs particuliers en vue d une mise en place de la facturation et d un suivi des consommations. L antenne principale peut être remplacée par un diamètre identique (Ø80), ou bien légèrement supérieur (Ø100) de manière à ce que les poteaux incendie puissent délivrer un volume de 60 m 3 /h. Nous proposons donc de réaliser les travaux de renouvellement du réseau d eau potable en concomitance avec les travaux de pose du réseau d assainissement, ce qui impose de partir de l aval vers l amont du réseau d assainissement (c est-à-dire des repères B6 vers B1 sur le plan n A). Remplacement de l'antenne principale Longueur Sous Prix unitaire Longueur Type AutoCad Troncon composé (le ml) ( le ml ) ( le ml ) Sous Total B1-B2 Voirie communale 177, ,45 B2-B3 Prairie 139, ,35 B3-B4 Voirie communale 177, ,10 B4-B5 Prairie 139, ,10 B5-B6 Voirie communale 177, ,40 Travaux Particuliers Prix Unitaires Nombre Sous Total Raccordement Réseau Existant (H) ,00 Branchement voirie communale + compteur ,00 TOTAL TRONCON ,40 MAITRISE D'ŒUVRE, DIVERS ET IMPREVUS (15 %) TOTAL GENERAL HT (*) (*) Total HT Travaux : Estimation travaux Hors Taxes valeur octobre 2011 Il faudra également prévoir le renouvellement de l antenne B5-B7 (en Ø100 si la commune souhaite que ces travaux de remplacement permettent la conformité des poteaux d incendie), à réaliser avant Mai 2012 Page 6

8 ou après le renouvellement de l antenne principale selon la période choisie par la commune pour débuter les travaux d assainissement. Sous Troncon Type Remplacement de l'antenne B5-B7 Prix unitaire Longueur AutoCad Longueur composé (le ml) ( le ml ) ( le ml ) Sous Total B5-B7 Voirie communale 177, ,45 Travaux Particuliers Prix Unitaires Nombre Sous Total Raccordement Réseau Existant (H) ,00 Branchement voirie communale + compteur ,00 TOTAL TRONCON MAITRISE D'ŒUVRE, DIVERS ET IMPREVUS (15 %) TOTAL GENERAL HT (*) (*) Total HT Travaux : Estimation travaux Hors Taxes valeur octobre , Une fois ces travaux réalisés, il faudra mettre en place, et respecter, un programme de renouvellement du réseau de distribution de manière à maintenir un bon rendement. La répartition dans le temps de ce programme de renouvellement se base sur un renouvellement d environ 30 ml de réseau par an puisque le réseau de distribution a un linéaire de 775 ml et que l on considère une durée de vie de 50 ans pour les conduites. III.2 EXTENSION Aucune extension de réseau n est proposée. Mai 2012 Page 7

9 IV OUVRAGES IV.1 OUVRAGES EXISTANTS Des travaux d entretien et clôture sont à réaliser sur les ouvrages de captage. Ils seront précisés dans le cadre de la DUP des sources. Pour ce qui est du réservoir, qui date de 1955, d importants travaux sont à réaliser. TRAVAUX PARTICULIERS Réservoir communal Prix unitaire unité Quantité Sous Total Nettoyage haute pression des murs extérieurs Reprise de l'étanchéité de la dalle de couverture et de la cuve 700 u 1, m² 12,0 480 Mise à neuf de la tuyauterie et du vannage u 1, Porte à repeindre / changer u 1, Serrure de la porte à changer 300 u 1,0 300 Remplacement de l'échelle intérieure 400 u 3, Remplacement d'un pavé en verre _ ou pas 500 u 1,0 500 Reprise du trop-plein (diamètre, pente et exutoire) u 1, TOTAL TRAVAUX HT (*) MAITRISE D'ŒUVRE, DIVERS ET IMPREVUS (15 %) TOTAL GENERAL HT (*) (*) Total HT Travaux : Estimation travaux Hors Taxes valeur octobre 2011 La réhabilitation des ouvrages existants doit être programmée à moyen terme. IV.2 OUVRAGES A CREER Il n y a pas d ouvrage à créer. Mai 2012 Page 8

10 V BRANCHEMENTS - COMPTEURS Plus d un tiers des branchements de la commune sont en plomb et les compteurs ont presque 60 ans. Le programme de renouvellement des canalisations proposé comprend le remplacement des branchements ainsi que des compteurs. Mai 2012 Page 9

11 VI DEFENSE INCENDIE La défense incendie n est actuellement pas conforme à la circulaire en vigueur mais elle pourrait le devenir si le décret en projet était adopté et en considérant un rayon d action des poteaux de 400 ml (zone rurale). Pour que la défense incendie sur la commune soit conforme à la réglementation en vigueur, il faudrait : Soit mettre en place une bâche textile souple de 120 m 3 à une distance inférieure à 400 m, par la voirie, des bâtiments à défendre (par exemple sur les parcelles 155, 156, 157 ). Défense incendie : mise en place d'une bâche de 120m3 Prix unitaire Quantité TRAVAUX PARTICULIERS Sous Total Bache textile souple Raccordement et alimentation de la bâche Poteau d'aspiration TOTAL TRAVAUX HT (*) MAITRISE D'ŒUVRE, DIVERS ET IMPREVUS (15 %) TOTAL GENERAL HT (*) (*) Total HT Travaux : Estimation travaux Hors Taxes valeur octobre 2011 Les poteaux incendie existants doivent être signalés comme inutilisables et la lyre incendie supprimée (ouverture de la vanne de la réserve incendie). Cela permettra également d augmenter le volume stocké pour la consommation, donc de limiter le recours au pompage, sans trop augmenter le temps de séjour. Dans ce cas, il n est pas utile d augmenter le diamètre des canalisations lors de leur renouvellement et, le temps de séjour étant limité (inférieur à 3j), la mise en place d un traitement au réservoir n est pas indispensable. Soit augmenter la réserve incendie de 90 m 3 (ou reconstruire un réservoir de volume total 200 m 3 ) et augmenter le diamètre des canalisations pour qu un débit de 60 m 3 /h puisse y transiter. Volume incendie réglementaire, solution 1 Prix unitaire unité Quantité TRAVAUX PARTICULIERS Sous Total Ajout d'une cuve de 100 m3 au réservoir TOTAL TRAVAUX HT (*) MAITRISE D'ŒUVRE, DIVERS ET IMPREVUS (15 %) (*) Total HT Travaux : Estimation travaux Hors Taxes valeur octobre 2011 TOTAL GENERAL HT (*) forfait 1, Mai 2012 Page 10

12 Volume incendie réglementaire, solution 2 Prix unitaire unité Quantité TRAVAUX PARTICULIERS Sous Total Création d'un nouveau réservoir, de volume 200 m forfait 1, TOTAL TRAVAUX HT (*) MAITRISE D'ŒUVRE, DIVERS ET IMPREVUS (15 %) TOTAL GENERAL HT (*) (*) Total HT Travaux : Estimation travaux Hors Taxes valeur octobre 2011 Avant réalisation, ces aménagements doivent être validés par le SDIS. Un calcul montre que la perte de charge unitaire est trois fois plus faible dans une canalisation en Ø100 qu en Ø80. Formule de Lechapt et Calmon Avec J, la perte de charge unitaire L=1.1, M = 1.89 et N = 5.01 D, le Ø, en m Q, le débit, en m 3 /s Ø80 Ø100 Perte de charge unitaire (mm/m) Les poteaux incendie étant à une certaine altitude et distance par rapport au réservoir, la pression en ces points, si le réseau en Ø100 délivre 60 m 3 /h, est la suivante : Altitude (m) Lineaire (ml) Perte de charge linéaire (m) H (m) P (Bar) Réservoir 1012 PI ,3 6, ,7 2,6 PI , ,7 4,1 PI ,82 993,8 5,9 Les conduites en Ø100 permettront donc bien de fournir un débit de 60 m 3 /h à une pression supérieure ou égale à 1 Bar. De plus, la différence de montant (canalisation en Ø100 ou Ø80) est assez faible. Toutefois, ces aménagements auront un impact négatif sur les temps de séjour. En effet : o o en doublant le volume du réservoir, on double le temps de séjour dans le réservoir en augmentant le volume des canalisations, on passe de 0.6 à 0.8j de temps de séjour dans les canalisations. On passe donc de 2,7 à 5,1 jour de temps de séjour au total (de l entrée dans le réservoir jusqu au dernier abonné desservi). Le traitement de l e au en sortie du réservoir devient alors essentiel. C est ce deuxième scénario (remplacement des canalisations et création d une cuve de 100 m 3 ) qui a été retenu par la commune. Mai 2012 Page 11

13 VII HIERARCHISATION DES TRAVAUX PROPOSES Les travaux proposés concernent le renouvellement et le renforcement du réseau mais également la défense incendie. La commune a validé et hiérarchisé les aménagements suivants: Court terme : mise en place d un traitement UV et rénovation du réservoir Court / moyen terme : remplacement des canalisation existantes (en Ø 60 et 80) par des canalisations de plus gros diamètre (Ø100) permettant la défense incendie. Les travaux sur l antenne principale doivent être réalisés conjointement avec une partie des travaux d assainissement. Ceux sur l antenne B5-B7 peuvent être réalisés indépendamment des travaux d assainissement. Moyen terme : création d une cuve d un volume de 100 m 3 SYNTHESE DES TRAVAUX A REALISER AMELIORATION DE LA QUALITE DE L'EAU Traitement UV RENOVATION DU RESEAU Remplacement de l'antenne principale Remplacement de l'antenne B5-B AMELIORATION DE LA DEFENSE INCENDIE Volume incendie réglementaire : ajout d'une cuve RENOVATION DES OUVRAGES Captages (attente des demandes de l'hydrogéologue) Réservoir communal Mai 2012 Page 12

14 VIII IMPACT SUR LE PRIX DE L EAU Ces résultats ne sont donnés qu à titre indicatif. Ils permettent d'avoir un ordre de grandeur sur l'augmentation du prix de l'eau si la commune décide de réaliser les travaux listés ci-dessus. Nous attirons votre attention sur le fait que les travaux de défense incendie ne sont pas pris en compte pour réaliser l impact sur le prix de l eau ; en effet, la défense incendie relève du budget général et non de celui de l eau. Les frais de fonctionnement (produit de chloration, analyses ), entretien et réparation résultent d une moyenne sur les années 2008 à Ils ont été appliqués sur toute la durée d amortissement via un taux d actualisation de 2%. Les modélisations de l impact des aménagements sur le prix de l eau (voir annexe 2) ont pris en compte différents paramètres : Subventions Contribution du budget général Calcul des subventions Les aides du Conseil Général et de l Agence de l Eau L Agence de l Eau a des critères d attribution de subvention très restrictifs, c est pourquoi nous ne prendrons pas ces subventions en compte. Nous attirons votre attention sur le fait que ces programmes de subvention ne sont valables que jusqu à fin Il est très difficile de connaître les règles de subventionnement qui seront retenues au-delà de cette échéance. Dans ce contexte, nous ne pouvons pas certifier que les subventions prises en compte dans nos calculs pourront être obtenues. Par ailleurs, les subventions (pour les travaux d eau potable comme d assainissement) dépendent du prix de l eau. L eau n étant actuellement pas facturée, il parait peu réaliste d envisager l atteinte d un prix supérieur à 1.6 /m 3 avant le début des travaux. Nous faisons donc l hypothèse d un prix de l eau de 0.7 /m 3 au début des travaux (2013) et d une contribution du budget général. Mai 2012 Page 13

15 En l absence de subvention, le budget général de la commune doit contribuer au budget eau potable à hauteur de 11 k /an pendant le remboursement de l emprunt. Si la commune bénéficie de subventions, le budget général de la commune doit contribuer au budget eau potable à hauteur de 10 k /an pendant le remboursement de l emprunt. La commune peut également : Attendre de connaitre le prochain programme de subventions en commençant toutefois à facturer l eau Entamer les travaux avec un prix de l eau inférieur à 0.7 /m 3, dans ce cas, elle ne pourra peut-être pas prétendre à des subventions et devra contribuer davantage au budget de l eau que ce que nous avons calculé La commune a décidé de mettre en place, dans les années à venir, une tarification de l eau mais elle ne compte pas atteindre un prix de l eau permettant de bénéficier de subventions. Mai 2012 Page 14

16 IX CONCLUSION Le présent schéma directeur d alimentation en eau potable a permis de mettre en place un programme de travaux permettant d assurer une bonne qualité de l eau, de renouveler le réseau et donc améliorer son rendement, et d avoir une défense incendie conforme. Mai 2012 Page 15

17 Annexes Annexe 1 : Résumé des travaux à engager et leurs coûts Annexe 2 : Impact sur le prix de l eau Mai 2012 Page 16

18 SYNTHESE DES TRAVAUX A REALISER AMELIORATION DE LA QUALITE DE L'EAU Traitement UV RENOVATION DU RESEAU Remplacement de l'antenne principale Remplacement de l'antenne B5-B AMELIORATION DE LA DEFENSE INCENDIE 1/ ou Volume incendie réglementaire : mise en place d'une bâche de 120 m / Déplacement du PI n Volume incendie réglementaire : ajout d'une cuve ou Volume incendie réglementaire : remplacement du réservoir RENOVATION DES OUVRAGES Captages (attente des demandes de l'hydrogéologue) Réservoir communal Mai 2012 Page 17

19 Impact sur le prix de l eau Mai 2012 Page 18

20 SYNTHESE DES TRAVAUX A REALISER AMELIORATION DE LA QUALITE DE L'EAU Traitement UV RENOVATION DU RESEAU Remplacement de l'antenne principale Remplacement de l'antenne B5-B AMELIORATION DE LA DEFENSE INCENDIE 1/ ou Volume incendie réglementaire : mise en place d'une bâche de 120 m / Déplacement du PI n Volume incendie réglementaire : ajout d'une cuve ou Volume incendie réglementaire : remplacement du réservoir RENOVATION DES OUVRAGES Captages (attente des demandes de l'hydrogéologue) Réservoir communal Mai 2012 Page 18

21 En l'absence de subvention taux d'actualisation 2% Travaux Court terme Moyen terme Long terme TOTAL Consommation annuelle (m3) Prix de l'eau ( HT/m3) 0,70 0,72 0,74 0,75 0,77 0,79 0,81 0,83 0,85 0,87 0,90 0,92 0,94 0,97 0,99 Inflation 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% Augmentation prix eau 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% Augmentation annuelle : 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% Redevance Fonctionnement, entretien et réparation : Emprunt : Annuité emprunt : Budget général Solde annuel : Solde cumulé : taux 5,0% durée 15 ans i 0,0963 Conclusion Sans subventions, le budget général doit contribuer à hauteur de 11 k /an pendant le remboursement de l'emprunt Bilan financier travaux eau potable Beaufin

22 taux d'actualisation 2% Travaux Court terme Moyen terme Long terme TOTAL Consommation annuelle (m3) Prix de l'eau ( HT/m3) 0,70 0,72 0,74 0,75 0,77 0,79 0,81 0,83 0,85 0,87 0,90 0,92 0,94 0,97 0,99 Inflation 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% 2,0% Augmentation prix eau 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% Augmentation annuelle : 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% 2,5% Redevance Fonctionnement, entretien et réparation : Emprunt : Annuité emprunt : Avec subventions CG (sécurisation) 15% CG (renouvellement) 10% Budget général Solde annuel : Solde cumulé : taux 5,0% durée 15 ans i 0,0963 Conclusion Avec subventions du CG, le budget général doit contribuer à hauteur de 10 k /an pendant le remboursement de l'emprunt Bilan financier travaux eau potable Beaufin

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de MENS Place de la mairie 38710 MENS 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d amélioration Mémoire explicatif

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR COMMUNE DE LA VALLA EN GIER Le Bourg 42131 La Valla-en-Gier DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR Rapport de Phase III Juin 2012 ICA ENVIRONNEMENT 6 Rue Emile Noirot - 42300

Plus en détail

Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau

Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau COMMUNE DE CARNOULES Eau Potable - 201 Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau (Application de la Loi n 95-101 du 2 février 1995 et du décret n

Plus en détail

Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Cycle de rencontres techniques : Gestion patrimoniale AEP Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante 26 Mai 2011 Besançon 1 Déroulement de la rencontre

Plus en détail

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Achat, distribution d eau potable, gestion clientele Note pour une mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour l étude des modes de gestion du service

Plus en détail

DISPOSITIONS EAU POTABLE ASSAINISSEMENT ANNÉE 2010

DISPOSITIONS EAU POTABLE ASSAINISSEMENT ANNÉE 2010 DISPOSITIONS EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT ANNÉE 2010 4 SOMMAIRE EAU POTABLE 1. CONTEXTE GENERAL ET OBJECTIFS : NATURE DES ETUDES ET TRAVAUX ELIGIBLES...7 1.1. LES ETUDES...7 1.1.1. Les études diagnostics

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service. Service de l assainissement. Exercice 2014. Commune de Lapoutroie

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service. Service de l assainissement. Exercice 2014. Commune de Lapoutroie Commune de Lapoutroie Service de l assainissement Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Exercice 2014 Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d assainissement pour l exercice

Plus en détail

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06%

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06% Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE TOULOUGES L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques du

Plus en détail

5.4.1. ANNEXES SANITAIRES - NOTICE

5.4.1. ANNEXES SANITAIRES - NOTICE 5.4.1. ANNEXES SANITAIRES - NOTICE La présente note a pour but de décrire et justifier les dispositions générales à adopter en matière d assainissement eaux usées - eaux pluviales, d eau potable et d ordures

Plus en détail

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE Groupe de travail : Gestion patrimoniale Evènement : Web conférence Date : novembre 2014 www.astee.org Les maitres d œuvre

Plus en détail

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER ANNEXE COMPETENCES A LA CARTE DE LA BRANCHE EAU PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER 2010 Page 1 /14 26/02/2010 OPTION MAINTENANCE

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

financement de la première étape des travaux d'assainissement de << La Ville >.

financement de la première étape des travaux d'assainissement de << La Ville >. L'lsle, le 10 novembre 2014 CONSEIL COMMUNAL deetà 1148 L'lsle Préavis No 11-2014 Demande de crédit de CHF 2'855'000.00 pour le financement de la première étape des travaux d'assainissement de

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE DEPARTEMENT DE LA SAVOIE COMMUNE DE SAINT BON-COURCHEVEL SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE ETUDE TECHNICO-ECONOMIQUE SOMMAIRE I Adéquation entre les besoins futurs et les ressources disponibles

Plus en détail

Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance

Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance Au sens des fiches de définition des indicateurs de performance : 1. Parties prenantes Autorité organisatrice

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

ZONAGE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF / NON COLLECTIF

ZONAGE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF / NON COLLECTIF Localisation : Département : Département de l ISERE Commune : Commune de LAFFREY Commanditaire : COMMUNE de LAFFREY Nature de l étude : ZONAGE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF / NON COLLECTIF Date : Décembre

Plus en détail

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux,

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux, Commune de Bevaix Conseil général Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de Fr. 1 100 000.- pour la réfection de la rue Monchevaux : Infrastructure et superstructure

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z Service de l Eau Potable Année 2013 Elaboré

Plus en détail

Gestion Durable des Services Publics d Eau et d Assainissement

Gestion Durable des Services Publics d Eau et d Assainissement Gestion Durable des Services Publics d Eau et d Assainissement Xavier EUDES Directeur des Interventions et des Actions de Bassin Agence de l Eau Rhône Méditerranée & Corse Sommaire 1/ Contexte : Grands

Plus en détail

Schémas directeurs eau potable et assainissement

Schémas directeurs eau potable et assainissement COMMUNE DE VILLARD-BONNOT 20, Boulevard Jules FERRY 38190 VILLARD-BONNOT Marché public Passé selon la procédure adaptée MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES n 13/01/ST/SE Schémas directeurs eau

Plus en détail

Groupe d échanges n 2

Groupe d échanges n 2 Réseau régional des collectivités à compétence Eau Potable Groupe d échanges n 2 13 octobre 2015, Besançon 1 Déroulement de la rencontre 1. Accueil et tour de table 2. Réhabilitation des réseaux d alimentation

Plus en détail

ACQUISITION DU SAVOIR

ACQUISITION DU SAVOIR [Texte] FI SPV - Module INC 1 ACQUISITION DU SAVOIR «Les besoins et ressources en eau» Objectif : Amener tous les apprenants au minimum de performances demandées. Connaître le minimum réglementaire de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

22.05.2014 / 4.1. Conduite d eaux claires au chemin de Vertmont (voir plan page 4.3)

22.05.2014 / 4.1. Conduite d eaux claires au chemin de Vertmont (voir plan page 4.3) 22.05.2014 / 4.1 4. Crédit de CHF 77'000 pour l'assainissement et le remplacement d un collecteur d eaux claires dans les secteurs du Chemin de Vertmont et des berges du Merdasson aux Clouds Arrêté 1273

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

Gestion patrimoniale AEP

Gestion patrimoniale AEP Gestion patrimoniale des réseaux AEP Stratégies mises en œuvre sur le bassin Loire Bretagne IRSTEA ZOOM DICI Emmanuel PICHON / AELB - Direction des Politiques d Intervention - Orléans Châtillon en Bazois,

Plus en détail

Au Conseil général de la commune des Ponts-de-Martel

Au Conseil général de la commune des Ponts-de-Martel Commune des Ponts-de-Martel le 8 avril 2014 Au Conseil général de la commune des Ponts-de-Martel Rapport à l appui d une demande de crédit de fr. 435 192.- permettant le changement des conduites d eau

Plus en détail

Renforcement et sécurisation AEP Nantes Métropole _ Carene _ Cap Atlantique convention/financement travaux Page1/18

Renforcement et sécurisation AEP Nantes Métropole _ Carene _ Cap Atlantique convention/financement travaux Page1/18 Convention relative au financement des travaux et missions connexes liés à la réalisation des ouvrages d alimentation en eau depuis la Loire en vue de la sécurisation du Nord-Ouest du Département. Convention

Plus en détail

Assainissement collectif des eaux usées

Assainissement collectif des eaux usées Assainissement collectif des eaux usées Point travaux 2013 Collecteur principal Renouvellement du collecteur principal au droit de la cheminée d équilibre Audenge Objectif : renouvellement du collecteur

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 MAIRIE DE BAZINCOURT/THIERCEVILLE RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 Mairie de BAZINCOURT sur EPTE et THIERCEVILLE 6, rue de la Mairie 27140 Bazincourt sur

Plus en détail

Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy

Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy Séance d information 10 mars 2014 2 Message de bienvenue par M. Renevey, Conseiller administratif Présentation du futur concept d assainissement

Plus en détail

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.)

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) PROGRAMME DE LA REUNION Objectifs de cette étude Moyens mis en œuvre Programme Coûts Et

Plus en détail

Commune de Ressons le Long Service assainissement 2, rue de l Eglise - 02290 RESSONS LE LONG http://www.ressonslelong.fr

Commune de Ressons le Long Service assainissement 2, rue de l Eglise - 02290 RESSONS LE LONG http://www.ressonslelong.fr Commune de Ressons le Long Service assainissement 2, rue de l Eglise - 02290 RESSONS LE LONG Déroulement de la soirée 1 Présentation de l existant (réseaux et STEP) 2 Les travaux sur le domaine public

Plus en détail

COMMUNE DE LEZAN TRAVAUX D'ASSAINISSEMENT ET D'EAU POTABLE. Tronçon n 12 - AEP

COMMUNE DE LEZAN TRAVAUX D'ASSAINISSEMENT ET D'EAU POTABLE. Tronçon n 12 - AEP Tronçon n 12 - AEP Réseau d'alimentation et de distribution en eau potable 0,00 1000 Plan de récolement AEP ML 380 1012 Tranchée pour pose de canalisation AEP DN 125 y compris rocher ML 200 1021 Elargissement

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

LOT 1 RESEAUX HUMIDES CDPGF

LOT 1 RESEAUX HUMIDES CDPGF Toulouse, Nov 2008 Page 1 LOT 1 RESEAUX HUMIDES CDPGF A 28/10/2008 Emission original SS JVC INDICE DATE JJ/MM/AA OBJET REDIGE VERIFIE REVISIONS DU DOCUMENT Toulouse, Nov 2008 Page 2 NOTA L entreprise devra

Plus en détail

COMMUNE DE GORGIER. Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs, 1. Préambule

COMMUNE DE GORGIER. Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs, 1. Préambule COMMUNE DE GORGIER RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT LA DEMANDE DE CREDIT DE Fr. 32'700.- POUR LE REMPLACEMENT D'UN COLLECTEUR D'EAUX USEES AU CHEMIN DE LA PAYAZ Madame la Présidente,

Plus en détail

Evolution du message : Validé par : Quand : Suivi par : Décision de commencer l élaboration Conseil administratif 23.03.

Evolution du message : Validé par : Quand : Suivi par : Décision de commencer l élaboration Conseil administratif 23.03. VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : 1 FIGÉE LE : 20.04.2011 Evolution du

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z Service de l Eau Potable Année 2007 RAPPORT

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

2.1 Tarifs... 6 2.2 Délibérations... 7 2.3 Facture d eau type pour une consommation de 120 m³... 7 2.4 Recettes d exploitation...

2.1 Tarifs... 6 2.2 Délibérations... 7 2.3 Facture d eau type pour une consommation de 120 m³... 7 2.4 Recettes d exploitation... Exercice 2012 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public de l Eau potable Eau du robinet : source de minéraux Des contrôles pour une eau sûre L exigence de qualité Syndicat des Eaux de

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ASSAINISSEMENT ANNEXE du PLU Gestion de l eau ASSAINISSEMENT 1. CONTEXTE La prise en compte de la loi sur l eau n 92-3 du 3 janvier 1992, modifiée en 1995, imposait d assurer la cohérence des démarches eau et urbanisme

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

GUIDE PROMOTEUR CALCUL DES DEVIS D EQUIPEMENT EN ELECTRICITE 1- ETABLISSEMENT DES DEVIS D EQUIPEMENT DES LOTISSEMENTS ET ENSEMBLE IMMOBILIER

GUIDE PROMOTEUR CALCUL DES DEVIS D EQUIPEMENT EN ELECTRICITE 1- ETABLISSEMENT DES DEVIS D EQUIPEMENT DES LOTISSEMENTS ET ENSEMBLE IMMOBILIER GUIDE PROMOTEUR CALCUL DES DEVIS D EQUIPEMENT EN ELECTRICITE 1- ETABLISSEMENT DES DEVIS D EQUIPEMENT DES LOTISSEMENTS ET ENSEMBLE IMMOBILIER Dès que le projet reçoit l avis favorable de la commission chargée

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Mesure Axe 3 : La compétitivité du territoire : organiser le territoire sur de nouveaux paramètres de performance Service instructeur Direction de l Agriculture, de l Alimentation et de la Forêt

Plus en détail

Adduction de distribution

Adduction de distribution Adduction de distribution Didier Gallard * Juillet 2000 Objectif: Enjeux: Connaître la démarche à suivre pour concevoir une adduction de distribution. Eviter les dysfonctionnements hydrauliques Assurer

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 9 NOVEMBRE 2011 66

CONSEIL MUNICIPAL DU 9 NOVEMBRE 2011 66 Point n 5 CONSEIL MUNICIPAL DU 9 NOVEMBRE 2011 66 RAPPORT ANNUEL 2010 DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COMMUNAL Rapporteur : Mme Gimat Note de présentation PREAMBULE : Le rapport établi conformément

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

Le Plomb dans l eau AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT

Le Plomb dans l eau AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT Le Plomb dans l eau De quoi s agit-il? De quoi parle-t-on? Où le trouve-t-on? Quelle est son origine? Responsabilités Quels sont les effets néfastes du plomb dans l eau sur la santé? Comment les détecter?

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

Rapport annuel du délégataire. Services publics de l eau potable et de l assainissement de Sénart

Rapport annuel du délégataire. Services publics de l eau potable et de l assainissement de Sénart Rapport annuel du délégataire Services publics de l eau potable et de l assainissement de Sénart 2009 Services publics de l eau et de l assainissement Services confiés à Lyonnaise des Eaux, par contrat

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRESERVER LA BIODIVERSITE ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques de

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DES EAUX

REGLEMENT DU SERVICE DES EAUX DEPARTEMENT DES VOSGES VILLE DE RUPT SUR MOSELLE REGLEMENT DU SERVICE DES EAUX I - EAUX PUBLIQUES Article 1 Objet du règlement : Le présent règlement a pour objet de préciser les conditions et les modalités

Plus en détail

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre!

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Communiqué de presse www.perpignanmediterranee.com Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Fournir à chaque abonné de l'eau en quantité suffisante et en qualité irréprochable : c'est

Plus en détail

PROPRIÉTAIRE, SYNDIC, BAILLEURS, ÊTES-VOUS BIEN RACCORDÉS AU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT?

PROPRIÉTAIRE, SYNDIC, BAILLEURS, ÊTES-VOUS BIEN RACCORDÉS AU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT? PROPRIÉTAIRE, SYNDIC, BAILLEURS, ÊTES-VOUS BIEN RACCORDÉS AU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT Un accompagnement personnalisé et gratuit Plaine Commune vous aide, face à vos obligations de propriétaire, en termes

Plus en détail

Compte administratif de l eau 2012

Compte administratif de l eau 2012 Compte administratif de l eau 2012 Recettes d exploitation Recettes Réelles Exploitation 2012 (+ 38 K ) 760 000 740 000 720 000 818 685 700 000 680 000 775 910 Produits Exceptionnels Produits Gestion Courante

Plus en détail

Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT. guide pratique

Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT. guide pratique Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT guide pratique NOVEMBRE 2012 article 161 de la Loi n 2010-788 du L 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement, dite Loi Grenelle

Plus en détail

1. CONNEXION, MANDATEMENT, PRODUCTION ET MISE EN LIGNE D'UN RPQS

1. CONNEXION, MANDATEMENT, PRODUCTION ET MISE EN LIGNE D'UN RPQS GUIDE DDTM34 de saisie des données annuelles sur le site de l'observatoire national des services publics d'eau et d'assainissement : http://services.eaufrance.fr/ Ce guide se divise en 2 parties : 1. Connexion,

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de Sisteron

Rapport annuel. Commune de Sisteron Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d assainissement collectif pour l'exercice 2011 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales. Sommaire

Plus en détail

Règlement d'attribution de subvention pour la rénovation des systèmes d'assainissement non collectif

Règlement d'attribution de subvention pour la rénovation des systèmes d'assainissement non collectif Règlement d'attribution de subvention pour la rénovation des systèmes d'assainissement non collectif Afin de contribuer à l'amélioration des eaux de surface et pour encourager la rénovation des systèmes

Plus en détail

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT / ANNEE 2013

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT / ANNEE 2013 (1/12) DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHONE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ------- Extrait du Registre des Délibérations du CONSEIL MUNICIPAL Arrondissement d Aix-en-Provence -------- Séance du 30 septembre 2014 COMMUNE

Plus en détail

Collecteur principal

Collecteur principal Assainissement collectif des eaux usées Point travaux / janvier 2013 Collecteur principal Renforcement du collecteur général au droit de la gare Audenge Objectif : améliorer la capacité du réseau Le SIBA

Plus en détail

Délégation du Service Public de l Eau Potable

Délégation du Service Public de l Eau Potable DEPARTEMENT DU RHONE Délégation du Service Public de l Eau Potable Dossier de Consultation des Entreprises Pièce n 2 Mémoire Explicatif 1 PRESENTATION DU SERVICE 1.1 Les ressources 1.1.1 Origine de l eau

Plus en détail

Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Demande d installation d un système d assainissement non collectif Tél : 05.61.04.09.40 Bureaux ouverts : 8h à 12h et 13h30 à 18h DIRECTION du DEVELOPPEMENT Service Aménagement / Assainissement Non Collectif Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

Le Plan Départemental de l Eau

Le Plan Départemental de l Eau de l Eau CG1/PIADDT/DAE/MD-LS-9/05/009 de l Eau Son organisation schématique va s appuyer sur : 1. Les infrastructures existantes d intérêt départemental,. Les schémas directeurs territoriaux, 3. Des maillages

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT de LOIR-ET-CHER SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ADDUCTION D EAU POTABLE (SIAEP) DU PLESSIS ETUDES DE CONNAISSANCE ET DE GESTION PATRIMONIALE DES RESEAUX D EAU POTABLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL GENERAL. Séance du vendredi 8 juillet 2011 CONTRATS EAU ADOPTION DE 4 CONTRATS COMPLÉMENT À 2 CONTRATS ET ADOPTION D'UN AVENANT

RAPPORT AU CONSEIL GENERAL. Séance du vendredi 8 juillet 2011 CONTRATS EAU ADOPTION DE 4 CONTRATS COMPLÉMENT À 2 CONTRATS ET ADOPTION D'UN AVENANT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services du Département Direction du Développement Sous-direction de l'environnement 2011-CG-6-3193 Affaire suivie par : A. Le Bris

Plus en détail

Compte-rendu de réunion publique Assainissement collectif

Compte-rendu de réunion publique Assainissement collectif Compte-rendu de réunion publique Assainissement collectif Présents : Messieurs et Mesdames Vion, Vivien et Brenas Madame Davoust, Gouin, Lepineau, Bourgault, Roselyne Messieurs Bamas, Bleuse, Bourdon,

Plus en détail

Bruno BENOI Entreprise Benoi TP. Un patrimoine précieux

Bruno BENOI Entreprise Benoi TP. Un patrimoine précieux Bruno BENOI Entreprise Benoi TP Un patrimoine précieux Pourquoi parler d eau potable et d assainissement aux maires? Certaines communes conservent ces compétences Le maire reste le garant de la salubrité

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNE DE TRAINOU DEPARTEMENT DU LOIRET Pièce n 8 Plan Local d Urbanisme ANNEXES SANITAIRES - Notice technique Dossier d enquête publique Vu pour authentification pour être annexé à la délibération du

Plus en détail

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE Tresques, le 02 juillet 2013 PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE APPLICABLE SUR LE TERRITOIRE DE LA MAISON DE L EAU CONFORMEMENT A LA DELIBERATION EN DATE DU

Plus en détail

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception Les réseaux bouclés Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception 91/204 La distribution d eau chaude sanitaire Bouclage

Plus en détail

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau

Individualisation de votre contrat de fourniture d eau GUIDE PRATIQUE Individualisation de votre contrat de fourniture d eau Édition 2015 1 1 - L ESSENTIEL Vous souhaitez réaliser une demande d individualisation SOMMAIRE Bienvenue chez Eau de Paris! 1 L essentiel

Plus en détail

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 PREAMBULE 1) POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 2015, LE BUDGET M49 DES SERVICES EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT EST VOTÉ EN HORS TAXES. PAR CONSÉQUENT,

Plus en détail

Nécessité de la désinfection

Nécessité de la désinfection Fiche 1 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DES OUVRAGES : OBJECTIFS ET PRINCIPES Lors de travaux réalisés sur les réseaux de distribution d eau potable et les appareils qui s y rattachent, il est essentiel de s

Plus en détail

Annexe RECUEIL DES EQUIPEMENTS ET CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DES POINTS D EAU INCENDIE DU DEPARTEMENT DE LA VENDEE

Annexe RECUEIL DES EQUIPEMENTS ET CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DES POINTS D EAU INCENDIE DU DEPARTEMENT DE LA VENDEE Annexe RECUEIL DES EQUIPEMENTS ET CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DES POINTS D EAU INCENDIE DU DEPARTEMENT DE LA VENDEE VERSION V_1 JANVIER 2011 Ce recueil dresse un inventaire des points d eau incendie agréés

Plus en détail

ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX

ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX ASSAINISSEMENT COLLECTIF QUEAUX ETUDE FINANCIERE PROSPECTIVE HYPOTHESE: QUEAUX TRANSFERE SA COMPETENCE ASSAINISSEMENT COLLECTIF AU SIVEER HYPOTHESES RETENUES POUR L ETUDE Le projet d investissement comprend

Plus en détail

BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT

BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT Le service de l assainissement est un service public à caractère industriel et commercial, soumis à la comptabilité M4 différente de la comptabilité M14 applicable au

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DU CONSEIL GÉNÉRAL. RÉUNION DU 27 juin 2013 ouverte à 14h10

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DU CONSEIL GÉNÉRAL. RÉUNION DU 27 juin 2013 ouverte à 14h10 Direction Générale des Services Service des Assemblées République Française DÉLIBÉRATION DU CONSEIL GÉNÉRAL RÉUNION DU 27 juin 2013 ouverte à 14h10 Délibération n : CG_13_3103 Rapport n : 501 Objet : Modification

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon 1 Ordre du Jour Limites de compétences 1 - Eau potable et Assainissement 2 Eaux Pluviales

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL N 2009-65 l'an deux mille neuf, le 1 ER octobre à vingt heures trente minutes, le Conseil OBJET : CONVENTION DES TRANSPORTS SCOLAIRES 2009-2010 La convention des transports scolaires pour l année scolaire

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous allez construire ou améliorer un habitat : traiter et évacuer vos eaux usées est une obligation. Si votre terrain

Plus en détail

Ce projet vise donc à mettre en conformité les réseaux communaux parallèlement aux travaux réalisés par le Groupe E et Viteos soit :

Ce projet vise donc à mettre en conformité les réseaux communaux parallèlement aux travaux réalisés par le Groupe E et Viteos soit : Commune de Bevaix Conseil général Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit de Fr. 615'000.- relative au remplacement des équipements, à l amélioration de l éclairage

Plus en détail

Le présent dossier d enquête, qui concerne la commune de DULLIN, s inscrit dans ce cadre réglementaire et comprend, conformément au décret suscité :

Le présent dossier d enquête, qui concerne la commune de DULLIN, s inscrit dans ce cadre réglementaire et comprend, conformément au décret suscité : AVERTISSEMENT L article 35 de la Loi sur l Eau du 3 janvier 1992 et les articles 3 et 4 du décret du 3 juin 1994, relatifs à la collecte et au traitement des eaux usées, imposent aux communes de délimiter,

Plus en détail

COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT

COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT MAITRE D OUVRAGE : COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT Agence d Albert 9 rue Hippolyte Devaux 80300 ALBERT Tel : 03 22 64 00 19 Fax

Plus en détail

Bilan de cinq années de réhabilitation de conduites d'eau potable à la Ville de Montréal. George Del Rio, ing. Abdelwahid Bekkouche, MBA.

Bilan de cinq années de réhabilitation de conduites d'eau potable à la Ville de Montréal. George Del Rio, ing. Abdelwahid Bekkouche, MBA. Bilan de cinq années de réhabilitation de conduites d'eau potable à la Ville de Montréal George Del Rio, ing. Abdelwahid Bekkouche, MBA. Direction de la gestion stratégique des réseaux d eau Décembre 2013

Plus en détail

Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT. guide pratique

Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT. guide pratique Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT guide pratique NOVEMBRE 2013 article 161 de la Loi n 2010-788 du L 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement, dite Loi Grenelle

Plus en détail