PRÉSENTATION DU PROJET CDG EXPRESS. Mars 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION DU PROJET CDG EXPRESS. Mars 2005"

Transcription

1 PRÉSENTATION DU PROJET CDG EXPRESS Mars

2 RAPPEL DE LA PROBLÉMATIQUE Le constat : une domination de la route pour les accès terrestres de Roissy CDG Identifié comme «centre d envergure européenne» au Schéma directeur de la Région Ile-de-France, le secteur de Roissy constitue la première zone d activités de la grande couronne de la Région. Son dynamisme est porté notamment par l activité de l aéroport Roissy CDG qui, avec 51 millions de passagers (en 2004), est le deuxième aéroport européen après Heathrow et devant Francfort et la première porte d entrée de la France et de Paris. Ceci induit des déplacements nombreux, fortement concentrés sur Paris et source de pollution (le trafic routier généré par Roissy représente 35 % de la circulation sur les autoroutes A1 et A3 qui sont, avec l A86, les autoroutes les plus encombrées de l Ile-de-France : 100 kilomètres de bouchons par jour). Ainsi, parmi les passagers aériens à origine ou destination de l Ile-de-France : - 81 % utilisent actuellement la voie routière (taxis : 39 % - voitures particulières : 33 % - bus : 9 %) : cette utilisation massive du mode routier engendre de la pollution, la congestion de la voirie et de l incertitude dans les temps d accès aux aérogares ; - 19 % seulement de voyageurs utilisent le RER B, malgré les améliorations apportées ces dernières années (ouverture de la gare «Aéroport CDG 2 TGV», création de trains directs sur la ligne B du RER en heures creuses, amélioration de l accueil à la gare du Nord). Cette situation qui ternit le rayonnement international de Paris et de l Ile-de-France impose de sortir des schémas traditionnels pour offrir un véritable nouveau mode d accès à l aéroport, ce que d autres pays font déjà ou sont en train de réaliser. Par ailleurs, cette problématique s insère dans la politique nationale (notamment la loi sur l air) de protection de l environnement, et dans la politique régionale francilienne en matière de transport (Plan de Déplacements Urbains adopté en 2000), qui tendent à limiter l usage de la voiture particulière : une diminution de 3 % du trafic routier en Ile-de-France est visée par le PDU Ile-de-France. L attente des voyageurs aériens : une porte d entrée de l aéroport au cœur de la capitale L accès à l aéroport est une composante importante du voyage aérien, mais il est souvent vécu comme un moment d inquiétude, où l on est gêné par ses bagages, une étape du voyage où la fiabilité du temps de parcours est déterminante. Ces aspirations du voyageur aérien prennent un relief particulier à Paris, capitale du premier pays touristique du monde. Roissy CDG accueille en effet une majorité de passagers ne résidant pas en France, et près de 60 % des passagers utilisant cet aéroport voyagent pour des raisons de loisirs. De plus, 55 % des passagers aériens hors correspondance sont à destination ou en provenance de Paris intra-muros : de toutes les grandes agglomérations internationales, Paris est celle dont le flux d échanges avec son aéroport est le plus important. 2

3 On voit donc tout l intérêt de mettre à la disposition de Paris une liaison directe du type «Airport Express» telle qu elle est définie ci-dessous. La réponse : un projet de service satisfaisant aux attentes des passagers aériens C est pour répondre à cette problématique que les trois entreprises publiques concernées (Aéroports de Paris, RFF et la SNCF) ont crée en 2000 un Groupement d Intérêt Economique pour étudier un projet de liaison ferroviaire directe entre Paris et Roissy CDG dédiée en priorité aux passagers aériens et qui, en répondant à leurs attentes spécifiques non satisfaites par les services de transport actuels, pourrait les dissuader d emprunter la route. Ce projet, CDG Express, est conçu comme un «projet de service» pour les passagers aériens, dont les caractéristiques sont les suivantes : - un service ferroviaire dédié à la desserte entre Paris et Roissy CDG ; - une desserte directe ; - un temps de parcours de 20 minutes au maximum ; - une fréquence au quart d heure par sens sur une très large plage horaire, 365 jours par an ; - un terminal aérien à Paris permettant aux passagers aériens d obtenir leur carte d embarquement et d enregistrer leurs bagages ; - un niveau de fiabilité très élevé. Ce projet a été soumis au STIF en 2002, puis a fait l objet d un débat public en Cette problématique demeure d actualité - La saturation de l accès à Roissy CDG augmente : le trafic routier en entrée sud de la plateforme a cru de 4,2 % entre 2003 et La volonté des acteurs publics de la Région de rechercher un meilleur équilibre entre les modes de transport est réaffirmée à travers leur politique en faveur d un développement durable. - La réglementation concernant les émissions de polluants atmosphériques devrait devenir progressivement plus contraignante, afin de lutter contre l'effet de serre et de limiter l'impact sanitaire au niveau local (cf. Plan Régional de la Qualité de l'air, et Plan de Protection de l'atmosphère). - Le transport aérien entre à nouveau dans une période de croissance après le fléchissement des deux dernières années : + 6,6 % pour l année 2004 sur l ensemble Orly et Roissy CDG. - La qualité des accès reste une des préoccupations majeures des passagers aériens et des responsables économiques. Or Roissy CDG est aujourd hui sur ce critère l un des aéroports mondiaux les plus mal classés. - Douze grandes métropoles mondiales sont équipées aujourd hui d une liaison «Airport Express», dont Londres et Moscou, candidates à l organisation des Jeux Olympiques en

4 DEUX ÉLÉMENTS NOUVEAUX Le débat public (août-décembre 2003) Il a confirmé le besoin d une telle liaison ferroviaire directe entre Paris et son aéroport international Roissy CDG. L intégrant dans la problématique générale de l amélioration des transports publics ferroviaires du nordest francilien, il a fait ressortir également les très fortes attentes des utilisateurs quotidiens du RER B concernant l amélioration de son fonctionnement. D autres tracés ont été proposés pour CDG Express durant le débat et ont fait l objet d une expertise indépendante à la demande de la Commission. Des attentes ont été exprimées concernant l information ultérieure sur l avancement du projet. La prise en considération du schéma directeur d amélioration du RER B par le STIF (octobre 2003) Le projet RER B Nord +, dont le schéma de principe a été soumis au STIF en février 2005, apporte des améliorations à moyen terme. Celles-ci sont destinées à faciliter en priorité les déplacements quotidiens des voyageurs franciliens. Le parti essentiel retenu pour sa mise en œuvre est la spécialisation de deux voies destinées au seul RER B à partir de la gare du Nord. Cette indépendance assurera la fiabilité du service, la ponctualité et la régularité des dessertes des 16 gares depuis la gare du Nord jusqu à Roissy CDG et Mitry-Claye. Cette spécialisation libère des capacités sur les voies aujourd hui utilisées par le RER. Après concertation avec Aéroports de Paris et la SNCF, le Conseil d Administration de RFF du 13 mai 2004 a pris acte de ces éléments nouveaux. Il a réaffirmé sa volonté de poursuivre l examen d une liaison ferroviaire dédiée à la desserte de l aéroport Roissy CDG en l inscrivant dans la politique d ensemble des transports publics ferroviaires du nord-est francilien. Il a confirmé que seule la mise en œuvre intégrale du projet de service permettrait un report significatif des déplacements des passagers aériens de la route sur le rail. Il a conclu que ces objectifs pouvaient être atteints par la solution évoquée lors du débat public, dite solution Virgule, qui utiliserait une partie des capacités libérées par le projet RER B Nord + et il a décidé d en approfondir les études. Suite à ces études, et constatant que les éléments de problématique demeuraient d actualité, le GIE CDG Express et RFF sont aujourd hui en mesure de proposer au STIF ce nouveau projet «Virgule 1». 1 Le projet s appelle ainsi en raison de la forme qu adopte le tracé au départ de la gare de l Est pour rejoindre le réseau Nord. 4

5 LE NOUVEAU PROJET Le nouveau projet a été conçu pour répondre à chaque critère du projet de service, utiliser au mieux les infrastructures existantes et préserver l indépendance des autres circulations. En outre, il ouvre des opportunités pour d autres dessertes. A ce stade, quelques points techniques nécessitent des compléments d études. CDG Express : - part de la gare de l Est sur les voies existantes ; les capacités de cette gare permettent de dédier à la liaison les voies 19 et 20 ; - emprunte un nouvel ouvrage souterrain d une longueur de 700 m, dont 220 m en tranchée couverte sous CAP 18 (Paris 18 ), terrain appartenant à la Ville de Paris et accueillant des activités industrielles. D autres variantes de raccordement sont envisageables ; - emprunte ensuite les voies de la gare de la Chapelle Charbon et rejoint les voies du réseau ferroviaire Nord en empruntant le raccordement dit de l Evangile. Ce raccordement, aujourd hui en viaduc ferroviaire au dessus du Boulevard Ney et de l avenue de la Porte de La Chapelle, doit être enfoui dans le cas où les Jeux Olympiques seraient organisés à Paris en 2012, afin de permettre la réalisation du «SuperDôme» ; - utilise ensuite les deux voies de la ligne de La Plaine à Hirson non affectées au RER B, dans le cadre de la mise en œuvre du schéma directeur RER B Nord + ; - utilise deux voies nouvelles créées le long de la Ligne à Grande Vitesse d Interconnexion à partir de Villeparisis pour rejoindre Roissy CDG ; - passe sous la plate-forme aéroportuaire au-dessous de la piste 2 (par la tranchée couverte existante) et de la piste 4 (par une tranchée couverte de 400 m à construire) ; - se branche sur le tunnel desservant la gare RER «Aéroport CDG 2» pour arriver par le sud dans une gare nouvelle à créer, en prolongement de la gare RER ; une variante prévoyant une arrivée dans la gare TGV est étudiée concomitamment ; - de là, le système automatique de transport en cours de construction au sein de l aéroport Roissy CDG, opérationnel à partir de 2006, permettra aux voyageurs d accéder facilement et rapidement aux pôles principaux de l aéroport (en particulier les terminaux aériens et les pôles d échanges de transports). 5

6 Carte du tracé du projet «Virgule» 6

7 LA COMPATIBILITÉ DE LA SOLUTION «VIRGULE» AVEC L ORGANISATION DES TRANSPORTS EN ILE-DE-FRANCE Répondant aux objectifs contenus dans les documents d orientation de la politique des déplacements en Ile-de-France, le projet CDG Express s insère dans le réseau des grandes infrastructures de transports collectifs de la Région, en le complétant mais sans en gêner le fonctionnement. Compatibilité avec les documents d orientation de la politique des déplacements - Le Plan de Déplacements Urbains de la Région Ile-de-France : Le projet CDG Express participe au report modal des déplacements de la route vers le rail. Il s applique en effet sur un des axes les plus fréquentés de la Région, dont les origines et destinations sont clairement identifiées et où les besoins des utilisateurs sont bien connus. En outre, il est conçu pour être accessible aux personnes à mobilité réduite. - Le Schéma Directeur de la Région Ile-de-France : Le Schéma Directeur de l Ile-de-France de 1994 souligne la nécessité d améliorer la desserte terrestre de l aéroport de Roissy CDG : «L aéroport de Roissy est posé au cœur d une toile d araignée de TGV reliée à Londres, Bruxelles, Amsterdam et Cologne ; il est le seul grand aéroport européen à disposer d autant d espace pour se développer. Il constitue un atout supplémentaire pour l essor en Ile-de-France des activités et des services à haute valeur ajoutée suscité par l accroissement des échanges européens.» «Il convient que les aéroports s adaptent à l évolution des besoins, la desserte des plateformes aéroportuaires, et notamment celle de Roissy, doit être améliorée. Paris a la chance d avoir à ses portes une plate-forme aéroportuaire disposant d importantes réserves de capacité. Il ne faut pas gaspiller cette chance unique en Europe. Même s il n est pas souhaitable d aller jusqu au maximum de la capacité, il est indispensable d améliorer les accès terrestres et de ménager l avenir.» Le projet CDG Express, non mentionné en tant que tel dans le SDRIF qui date de plus de 10 ans, s insère néanmoins dans l ensemble des projets prévus (tangentielles, TGV ). La partie de ligne nouvelle créée pour CDG Express entre Villeparisis et CDG, ayant des capacités disponibles, peut être considérée comme la préfiguration de la tangentielle Est. A terme, l aéroport se trouvera au cœur d une série de projets (tangentielles Nord et Est, boucle Sud de Roissy, création du barreau de Gonesse) dont la compatibilité sera appréciée dans le cadre d une mission confiée au Conseil général des Ponts et Chaussées. En tout état de cause, la réalisation de ces projets inscrits au SDRIF nécessitera des investissements complémentaires sur la plate-forme. 7

8 - La Charte régionale de qualité des infrastructures de transport : L impact du projet CDG Express sur le foncier, le niveau de bruit et les paysages est très réduit ; en outre il contribuera de manière significative au report du trafic routier sur le rail. Enfin, des démarches de communication et de concertation sont prévues auprès des élus et des acteurs territoriaux ainsi que du grand public si les collectivités locales en expriment le souhait. La compatibilité avec le réseau actuel de transport - Le RER B : l indépendance des exploitations des deux liaisons, Paris - Roissy CDG via le RER B et Paris - Roissy CDG via CDG Express, demeurera la règle de base : l exploitation de CDG Express dans le prolongement de la gare RER «Aéroport CDG 2» a ainsi fait l objet d une étude de faisabilité technique. En outre, CDG Express, libérant le RER B de la nécessité de servir par des missions directes le marché des passagers aériens, lui permet de se recentrer sur les besoins des voyageurs quotidiens, notamment par le renforcement des dessertes omnibus en heures creuses. - Le RER E : les aménagements prévus en avant gare de l Est sont conçus de façon à ne pas affecter sa régularité et garantissent l indépendance des deux systèmes. - Les TGV «Jonction» : l arrivée de CDG Express dans une gare nouvelle en prolongement de la gare RER «Aéroport CDG 2» n interfère pas avec la circulation des TGV desservant l aéroport. La variante d une arrivée en gare centrale TGV nécessite une étude complémentaire pour garantir les objectifs de régularité élevée des circulations de CDG Express. - Le TGV Est : la mise en service de CDG Express sera sans impact sur le TGV Est. Les deux liaisons sont indépendantes. - Le fret : la capacité des trains de fret est conservée par leur insertion sur les voies empruntées par CDG Express à 60 km/heure à la sortie de la gare de triage du Bourget, ainsi que par la réalisation d une voie d évitement à la hauteur de Thieux et Compans. - Le SAT : ce système automatique de transport améliorera de façon sensible les déplacements des usagers de l aéroport, en particulier ceux en provenance du RER B, de CDG Express et de la gare TGV. Compatibilité avec les projets de liaisons nouvelles Le projet CDG Express offre des opportunités pour la mise en œuvre de certains projets : - La désaturation de la gare du Nord : le projet «Virgule» ouvre des perspectives pour le report en gare de l Est de certaines circulations. Cette amélioration suppose toutefois la réalisation de nouveaux investissements pour assurer une totale compatibilité entre ces nouveaux trains et les circulations du RER E. - Le projet ELEONOR (liaison entre la Normandie, Paris et l aéroport de Roissy CDG) devra permettre aux trains normands d'arriver à la gare souterraine d'haussmann Saint-Lazare, terminus actuel du RER E, puis d'accéder à la gare Magenta. ELEONOR se branchera ensuite sur le tunnel de jonction de CDG Express reliant la gare de l'est au réseau Nord et utilisera l'itinéraire de CDG Express jusqu'à l'entrée de l'aéroport. En outre, le projet CDG Express est compatible avec l ouverture des liaisons Creil - Roissy CDG en cours d étude. Ces liaisons pourraient être réalisées par le prolongement des trains ELEONOR jusqu à Creil. 8

9 LES IMPACTS DU PROJET Entre Paris et Villeparisis, le projet est réalisé dans sa plus grande partie dans des emprises ferroviaires existantes. Des acquisitions foncières seront nécessaires le long de la LGV d Interconnexion, dans des zones agricoles. Des acquisitions de tréfonds devront également être réalisées sous CAP 18. Sur ce secteur, les travaux seront organisés de façon à garantir la permanence de l activité de la zone concernée. Concernant le bruit, une étude est en cours, qui prend en compte les trois projets RER B Nord +, CDG Express et ELEONOR sur le tronçon commun, et CDG Express et ELEONOR pour la partie de voie nouvelle. Enfin, CDG Express favorise un report modal significatif du véhicule particulier et du taxi sur le mode ferroviaire (4,8 millions de trajets à l horizon 2015), en proposant un nouveau service ferroviaire, adapté aux besoins du public auquel il est destiné, sur un marché évalué à 32,5 millions de passagers en Il contribue ainsi à améliorer une qualité de l air aujourd hui largement dégradée par la concentration du trafic routier sur les autoroutes A1, A3 et A104. LES PRÉVISIONS DE TRAFIC De nouvelles prévisions de trafic ont été réalisées. Elles restent fondées sur les enquêtes utilisées pour les prévisions présentées en débat public, mais elles tiennent compte des éléments nouveaux suivants : - nouvelles prévisions à long terme réalisées par Aéroports de Paris pour le trafic aérien de Roissy CDG ; - nouveau temps de trajet pour le projet Virgule (20 minutes au lieu de 17 minutes dans la solution de base) ; - réalisation d une analyse de risques. Ces prévisions montrent qu après une période de montée en charge estimée à 3 ans, et pour un tarif de 16 environ (aux conditions économiques de janvier 2004), CDG Express pourrait transporter en trafic moyen : - 7,3 millions de passagers en 2015 ; - 8,5 millions de passagers en 2020 ; - 9,9 millions de passagers en 2025 ; pour atteindre plus de 11,2 millions de passagers en Ces résultats, rapportés aux passagers aériens potentiellement concernés par le projet CDG Express, signifient que la part de marché du transport ferroviaire pour les passagers aériens de CDG passerait de 22,1 % (RER B seul) à 40,6 % (dont 18,3 % pour le RER B et 22,3 % pour CDG Express). Ce report se ferait majoritairement au détriment de l usage des taxis et de la voiture particulière. A noter que les trafics estimés sur la base du tarif envisagé pourront être augmentés grâce à une politique commerciale adaptée à des segments de clientèle spécifique (salariés de la plate-forme, visiteurs, étudiants, seniors, personnes venant accompagner ou attendre un passager aérien, par exemple). 9

10 LE COÛT DU PROJET ET SON FINANCEMENT Le coût du projet Aux conditions économiques de janvier 2004, les coûts d investissement prévus s élève à 630 M (y compris le matériel roulant) Ces estimations sont réalisées avec la précision requise pour le schéma de principe. L utilisation d infrastructures existantes sur une partie importante du tracé permet de mieux maîtriser les aléas de construction, donc le coût. Le montage juridique et financier envisagé Le montage juridique et financier envisagé a pour objectif de faire participer le secteur privé le plus largement possible au financement et aux risques du projet, tant sur le plan de la réalisation des ouvrages que de leur exploitation. Le risque de commercialisation du service, le risque tarifaire et donc le risque de chalandise seront portés essentiellement par des investisseurs privés dans un contexte réglementaire, concurrentiel et économique propre à rendre possible le financement du projet. En l état actuel des expertises menées par les conseils financiers du GIE, il est probable qu un montage de ce type puisse être trouvé sans subventions publiques du projet. LE CALENDRIER PRÉVISIONNEL Le respect du calendrier présenté ci-dessous permet la mise en service de CDG Express début Présentation du schéma de principe aux Conseils d Administration d Aéroports de Paris, de RFF et de la SNCF en mars Présentation du schéma de principe au Conseil d Administration du STIF au deuxième trimestre Finalisation des études d APS courant Finalisation des études détaillées en Approbation ministérielle et Déclaration d Utilité Publique en Début des travaux en 2008 pour une durée de 42 mois. 10

11 COMMUNICATION ET CONCERTATION Une information des élus régionaux et locaux, des représentants de l Etat, des associations et des représentants du monde socio-économique est mise en œuvre de manière ciblée depuis le début du mois de décembre. Cette phase a pour objectifs : - d informer les acteurs du débat public des suites données, et en particulier ceux qui ne sont plus touchés par le nouveau tracé, - de présenter les grandes lignes du projet à tous ceux qui sont concernés et de recueillir leurs questions, - de proposer aux élus des communes directement impactées par les travaux (Paris, Villeparisis, Tremblay-en-France, Mitry, Le Mesnil-Amelot, Thieux et Compans) d organiser une information plus large à l intention des populations. La Commission Nationale du Débat Public a été tenue informée de cette démarche de communication et de concertation. Après la présentation au Conseil d Administration du STIF, le GIE et le maître d ouvrage entendent poursuivre cette démarche avec l ensemble des acteurs concernés. Ils se mettront notamment à la disposition des collectivités, organismes socio-professionnels, partenaires, associations et institutions concernés. 11

12 PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DU PROJET Date de mise en service 2012 Longueur de la ligne Dont tunnel Infrastructure existante Infrastructure nouvelle 32 km 700 m pour la liaison gare de l Est - réseau Nord (ou 1,5 km dans l hypothèse d un enfouissement nécessaire pour les JO 2012) 1,0 km sur l emprise de l aéroport Roissy CDG 23 km 9 km Quais dédiés en gare de l Est et en gare de Roissy CDG Enregistrement des bagages en gare de l Est Correspondances avec le RER B, le RER D, le RER E, 3 lignes de métro (4, 5 et 7) et 14 lignes de bus grâce à la connexion au pôle Magenta / gare du Nord Desserte des terminaux CDG 1 et CDG 3 ainsi que du pôle d échange multimodal de Roissypôle (RER + gare routière) par un système automatique de transport, le SAT (type Val) Fréquence de la desserte Temps de parcours Matériel roulant Services prévus Capacité minimale du matériel un train par sens toutes les 15 minutes de 5H à 24H 20 minutes spécifique de type automotrice électrique à grande capacité accueil à bord, service accessible aux personnes à mobilité réduite, larges espaces de rangement des bagages entre 400 et 450 personnes par rame 12

CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE

CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE Jeudi 13 mai 2004 VERSION DU 03/05/04 1 CDG EXPRESS Présentation des conclusions du Maître d ouvrage sur le débat public Réseau Ferré de France (RFF), Maître d Ouvrage, se

Plus en détail

LE PROJET CDG EXPRESS

LE PROJET CDG EXPRESS LE PROJET CDG EXPRESS Novembre 2005 LA PROBLÉMATIQUE Le constat : une domination de la route pour les accès terrestres de Roissy CDG Identifié comme «centre d envergure européenne» au Schéma directeur

Plus en détail

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? Le réseau ferroviaire et son incidence sur les flux air/fer. Alain Sauvant (Directeur de la Stratégie - RFF) «Les différents modes

Plus en détail

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 SOMMAIRE 1. OBJECTIF ET METHODE DES ETUDES... 3 1.1 LE CONTEXTE... 3 1.2 LES OBJECTIFS DE L ETUDE

Plus en détail

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express»

AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» AVIS de la CCIP relatif à la desserte de l aéroport de Roissy CDG par le projet «CDG Express» présenté par Bernard IRION Assemblée Générale du 23 juin 2005 Les enjeux d une desserte ferroviaire directe

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA Janvier 2005 2 Préambule : Les données chiffrées encore indicatives dont on dispose sur un projet de ligne nouvelle au stade du débat public

Plus en détail

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012 Surveillance de la qualité de l air en Île-de-France Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris Document final Octobre 2012 AIRPARIF - Surveillance de la

Plus en détail

SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21

SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21 TRANSILIEN PARIS SNCF TRANSILIEN, TRANSPORTEUR OFFICIEL DE LA COP21 ACCUEIL DE 40 000 CONGRESSISTES SUR NOTRE RESEAU La Cop 21, se tiendra au Bourget du 27 novembre au 13 décembre, accueillant près de

Plus en détail

Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte,

Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte, Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte, Exposé des motifs (page 5) Les questions portant sur l opportunité, les modalités

Plus en détail

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS

CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS CHAPITRE G2 AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS I Le territoire français : entre potentialités et contraintes? II La France n existe-t-elle aujourd hui qu à travers ses villes? A) Quelles sont

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT. apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes

La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT. apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT Chapitre 4Les solutions apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes 46 À l occasion des deux Comités d orientation et des quatorze

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Pour mieux comprendre

Pour mieux comprendre Pour mieux comprendre 1. L enjeu du débat public pour le monde économique Enjeu majeur : Confirmer que le projet doit se faire et faire pencher pour le(s) scénario(s) qui desservent le mieux Orléans, capitale

Plus en détail

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion Communiqué de presse Paris, le 8 septembre 00 Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion En raison d importants

Plus en détail

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD TRANSPORT FLUVIAL L ORGANISATION PROFESSIONNELLE DES CHARGEURS 601ad2002 LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD - Décembre 2002 - 2 Le recours à une pluralité de modes de transport

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité Dossier de presse - Lundi 21 octobre 2013 1 La ligne nouvelle Provence Côte d Azur (carte en annexe) Le contexte de la

Plus en détail

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 4 LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 1. LES ORIENTATIONS DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE LES OBJECTIFS DU PROGRAMME D AMÉNAGEMENT DU RÉSEAU DE SURFACE POUR LA PÉRIODE

Plus en détail

Annexe 1 CONTENU TYPE DES SCHEMAS DE PRINCIPE SOUMIS A L APPROBATION DU SYNDICAT DES TRANSPORTS D ILE-DE-FRANCE

Annexe 1 CONTENU TYPE DES SCHEMAS DE PRINCIPE SOUMIS A L APPROBATION DU SYNDICAT DES TRANSPORTS D ILE-DE-FRANCE Annexe 1 CONTENU TYPE DES SCHEMAS DE PRINCIPE SOUMIS A L APPROBATION DU SYNDICAT DES TRANSPORTS D ILE-DE-FRANCE 1- Description du secteur concerné par le projet présentation du secteur dans le cadre de

Plus en détail

Modernisation Ligne Serqueux-Gisors

Modernisation Ligne Serqueux-Gisors ENQUÊTE PUBLIQUE DU 8 MARS AU 26 AVRIL 2016 Modernisation Ligne Serqueux-Gisors mars 2016 Avis favorable de CCI Normandie Le projet de modernisation de la ligne ferroviaire Serqueux-Gisors s inscrit dans

Plus en détail

Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise

Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise Avis de la CRCI Rhône Alpes Juillet 2005 Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75 Cours Albert Thomas 69447 Lyon Cedex 03 Tél.

Plus en détail

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST GRAND PROJET FERROVIAIRE l essentiel à retenir GRAND PROJET FERROVIAIRE GRAND PROJET FERROVIAIRE : un projet responsable : un projet utile Pour la conception des deux lignes nouvelles, RFF a pris des engagements

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris Pièce E : Evaluation

Plus en détail

Le pôle d échanges d Antibes. Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010

Le pôle d échanges d Antibes. Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010 Le pôle d échanges d Antibes Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010 1 1/INTRODUCTION La Communauté d Agglomération Sophia Antipolis a le projet d aménager prochainement un pôle d échanges

Plus en détail

CDT CŒUR ECONOMIQUE DE ROISSY TERRES DE FRANCE Comité de pilotage du 30 avril 2013 au siège d Air France

CDT CŒUR ECONOMIQUE DE ROISSY TERRES DE FRANCE Comité de pilotage du 30 avril 2013 au siège d Air France au siège d Air France CDT CERTF CR COMITE DE PILOTAGE 2013 OBJET DE LA REUNION Comité de Pilotage de validation du projet de CDT et de son évaluation environnementale ORDRE DU JOUR 8 Mot de bienvenue de

Plus en détail

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Transports LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Dossier de presse Besançon > le 13 janvier 2016 La nouvelle ligne 3, l une des principales du réseau Ginko, constitue la

Plus en détail

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES POINT 4: L engagement national pour le fret ferroviaire et le Schéma Directeur pour un nouveau Transport écologique de Marchandises de la SNCF : application dans le Grand Sud-Est Introduction Président

Plus en détail

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2014 DVD 1011 Voie réservée aux taxis et bus sur les autoroutes A1 et A6a Conventions avec l Etat de délégation de maîtrise d ouvrage et d exploitation / maintenance

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014

Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014 Exposé des motifs des changements apportés Mise en compatibilité du PLU avec DUP ligne 15 Sud métro Grand Paris Décret du 24 décembre 2014 1 2 A - INTRODUCTION Le réseau de transport «Grand Paris Express»

Plus en détail

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie.

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. 2 POLE AMENAGEMENT URBAIN ET HABITAT Direction Pôle aménagement Urbain et Habitat DELIBERATION DU CONSEIL SEANCE DU 21 juillet 2006 N 2006/0519

Plus en détail

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE Historique de la Voie de Valdonne La voie de Valdonne : la ligne du bassin minier 82 ans de trafic voyageurs, 120 ans de trafic marchandises 1868 : mise en service de la voie sur la section Aubagne-Valdonne

Plus en détail

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport 11/12/13 1/7 Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport Introduction Pour progresser vers une valorisation plus complète des effets socioéconomiques et économiques du

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Dossier de Presse : Grand Paris, le temps des réalisations Fiche 4 LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Placer le Grand Paris au service de la croissance et de l emploi, en élément moteur de l économie nationale.

Plus en détail

Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc

Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc Cahier des Charges du Plan de Déplacements Inter-Entreprises de Bordeaux-Aéroparc 17 Novembre 2014 Contenu I. Contexte... 2 II. Périmètre de l Etude... 3 III. Déroulement de la Mission... 4 IV. Conduite

Plus en détail

Mémoire sur le projet de Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal

Mémoire sur le projet de Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal Mémoire sur le projet de Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal Présenté à la Commission des transports et de l environnement de

Plus en détail

TGV EST EUROPEEN ET GARE D INTERCONNEXION TGV LORRAINE

TGV EST EUROPEEN ET GARE D INTERCONNEXION TGV LORRAINE Conseil de Communauté du 19 Décembre 2014 COMMUNICATION TGV EST EUROPEEN ET GARE D INTERCONNEXION TGV LORRAINE Préambule : Le Conseil Régional de Lorraine a souhaité engager une consultation des Lorrains

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 13 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes Les déplacements en transports collectifs 8,3 millions de déplacements + 2 de déplacements entre 2001 et 2010 20 % des déplacements

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

EXTRAIT DE PROCÈS-VERBAL ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU 11 JANVIER 2016

EXTRAIT DE PROCÈS-VERBAL ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU 11 JANVIER 2016 EXTRAIT DE PROCÈS-VERBAL ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU 11 JANVIER 2016 Extrait du procès-verbal d une assemblée régulière du conseil d administration tenue le 11 janvier 2016, à 19 h, à L École des Ursulines,

Plus en détail

Appréciation sommaire des dépenses

Appréciation sommaire des dépenses LIGNE 15 : SAINT-DENIS PLEYEL < > CHAMPIGNY CENTRE (LIGNE ORANGE) LIGNE 15 EST DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE HIVER 2015-2016 F Appréciation sommaire des dépenses PIECE

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

Pièce Technique A2 Les projets ferroviaires, routiers et aéroportuaires

Pièce Technique A2 Les projets ferroviaires, routiers et aéroportuaires LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES DOSSIER DE FIN D ETAPE 1 Pièce Technique A2 Les projets ferroviaires, routiers et aéroportuaires Page 2 sur 6 Les projets ferroviaires, routiers et aéroportuaires

Plus en détail

Annexe à la délibération n 3/01

Annexe à la délibération n 3/01 Annexe à la délibération n 3/01 Convention de financement relative aux études de transports à réaliser sur le secteur 4 de Marne-la-Vallée dans le cadre de l avenant n 8 à la convention de 1987 portant

Plus en détail

ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne

ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne Comité de Pilotage Bordeaux, le 31 mai 2010 Comité de Pilotage

Plus en détail

CONTRIBUTIONS DES COLLECTIVITES MEMBRES DU SMTC / TC Contribution du Sicoval Délibération du 28/9/15 (votants 57, pour : 56, contre : 1)

CONTRIBUTIONS DES COLLECTIVITES MEMBRES DU SMTC / TC Contribution du Sicoval Délibération du 28/9/15 (votants 57, pour : 56, contre : 1) 11 au projet de 3 ème ligne en l intégrant de façon explicite dans le Projet Mobilités valant révision du PDU. L avis favorable, à l unanimité de ses membres, de la commission d enquête à la déclaration

Plus en détail

Paris Roissy-CDG : Vinci veut la ligne

Paris Roissy-CDG : Vinci veut la ligne 24.04.09 Paris Roissy-CDG : Vinci veut la ligne Le groupe Vinci prépare une offre pour la construction de la liaison entre le centre de Paris et Roissy CDG, appelée la ligne CDG Express. Cette ligne de

Plus en détail

COMITE DE PILOTAGE n 1 Tronçon Orly Versailles

COMITE DE PILOTAGE n 1 Tronçon Orly Versailles COMITE DE PILOTAGE n 1 Tronçon Orly Versailles Gares de Palaiseau, Orsay-Gif, Saint Aubin-CEA 6 décembre 2011 Un projet global Les paramètres et études en cours Les techniques constructives Les caractéristiques

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

- 23 - TABLEAU COMPARATIF

- 23 - TABLEAU COMPARATIF - 23 - TABLEAU COMPARATIF Le Sénat, Vu l article 88 4 de la Constitution, Vu le traité instituant la Communauté européenne et notamment ses articles 5 et 16, Le Sénat, Vu l article 88 4 de la Constitution,

Plus en détail

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE

TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE SYNDICAT DES TRANSPORTS D ÎLE-DE-FRANCE TRANSPORT EN COMMUN EN SITE PROPRE DU VAL DE SEINE Projet inscrit pour les études au Contrat de Plan 2000-2006 entre l État et la Région Ile de France Schéma de

Plus en détail

Extension de la ligne A

Extension de la ligne A Les ERGNES Extension de la ligne A Le Tram Arrive! Extension de la ligne A du tramway jusqu au quartier des Vergnes : Quels avantages le tramway va-t-il offrir? Qu est ce qui va changer concrètement? Pourquoi

Plus en détail

LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY

LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY Étude ORLY (ADP) LOCALISATION DE LA GARE DU GRAND PARIS A ORLY ETUDES PREALABLES FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES Juillet 2010 INTRODUCTION Le 29 avril 2009, le Président de la République a annoncé dans son

Plus en détail

Options Moulins Lyon

Options Moulins Lyon Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon Options Moulins Lyon Janvier 2012 1. OBJET DU DOCUMENT Plusieurs acteurs, comme l association ALTRO et le Conseil général de l Allier, ont sollicité

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Le PDU Qu est ce que c est? Plan de déplacements urbains réunion publique du 26 jui n 2012 2 Définition

Plus en détail

Tramway Paris Orly ville. www.tramway-t9.fr. Avant-projet. Note de synthèse PRÉFET DE LA RÉGION

Tramway Paris Orly ville. www.tramway-t9.fr. Avant-projet. Note de synthèse PRÉFET DE LA RÉGION Tramway Paris Orly ville www.tramway-t9.fr Avant-projet Note de synthèse SOMMAIRE I. CONTEXTE DU PROJET...3 II. OBJECTIFS DU PROJET...4 III. L ORGANISATION DU PROJET...4 IV. DESCRIPTION DU PROJET...4 A.

Plus en détail

UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS

UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS UN RESEAU BHNS POUR GRAND POITIERS 1ère Tranche DOSSIER DE PRESENTATION CONCERTATION PREALABLE 1er au 31 octobre 2011 1 Les transports en commun, un service public essentiel à la vie de l agglomération

Plus en détail

3 ème session : TGV-Avion : quelle place dans la politique des transports?

3 ème session : TGV-Avion : quelle place dans la politique des transports? 3 ème session : TGV-Avion : quelle place dans la politique des transports? Philippe Ayoun dirige cette table ronde dont l objectif est d approfondir la place de l intermodalité dans la politique des transports

Plus en détail

Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants

Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants Analyse menée par Deloitte pour l ALFA-ACI et présentée dans le cadre

Plus en détail

Rencontres AIRAL. Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise. Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président du SYTRAL

Rencontres AIRAL. Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise. Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président du SYTRAL syndicat mixte des transports pour le Rhône et l agglomération lyonnaise Rencontres AIRAL Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES Accusé de réception en préfecture 075-287500078-20120711-2012-0220-DE Date de télétransmission : 13/07/2012 Date de réception préfecture : 13/07/2012 CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION

Plus en détail

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1

Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 SENS ROISSY > PARIS Dossier de presse Une voie dédiée aux bus et aux taxis sur l autoroute A1 Avril 2015 Contact presse : Mission communication de la DiRIF Robin LEROY : 01 46 76 87 80 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,

Plus en détail

2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? L'intermodalité peut-elle stimuler la concurrence entre les aéroports? Philippe Bernand (Directeur Général - Aéroports de Lyon) «L

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE B LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE 2 Fourqueux est caractérisée par une forte place de la voiture individuelle dans les déplacements de ses habitants. A l instar de plusieurs communes périphériques de l agglomération

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES?

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? Par Bruno CORDIER, directeur du cabinet ADETEC Le transport à la demande est souvent présenté comme la panacée pour les territoires peu denses,

Plus en détail

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2 DU 2012-2022 Orientation N 2 Organisation des trafics Le lan de Déplacements Urbains (DU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes de déplacement

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Oui Interconnexion par TGV maillage du territoire X. Oui Dans le futur, d où la ligne à l Ouest X. Oui L Ouest X. Oui Un certain nombre 20% à 30% X

Oui Interconnexion par TGV maillage du territoire X. Oui Dans le futur, d où la ligne à l Ouest X. Oui L Ouest X. Oui Un certain nombre 20% à 30% X Table 1 Vos Questions Pourquoi Ouest Médian oui Le tracé Ouest est le plus intéressant car Orléans est une grande ville. Donc plus de passages. oui Aéroport de Nantes oui Orly Roissy St Eupéry oui Très

Plus en détail

Etudes complémentaires suite au débat public Rapports. Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne

Etudes complémentaires suite au débat public Rapports. Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne Etudes complémentaires suite au débat public Rapports Etude sur la faisabilité de l alimentation électrique de la ligne Juin 2008 LGV PACA Etude de faisabilité sommaire pour le raccordement et l alimentation

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous?

1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous? 1ère session : TGV-Avion : Où en sommes-nous? La situation européenne, le cas de Francfort : les enseignements d'une expérience Peter Pfragner (Commissaire à l'intermodalité - aéroport de Francfort) «1

Plus en détail

COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION

COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION COMITÉ DE SUIVI DE LA CONCERTATION Lundi 4 mai 2015 DIFFUSION LIMITÉE LUNDI 4 MAI 2015 CRÉATION DE SNCF RÉSEAU Depuis le 1 er janvier 2015, Réseau Ferré de France est devenu SNCF Réseau 2 LUNDI 4 MAI 2015

Plus en détail

Plan général des travaux

Plan général des travaux LIGNE 17 : LE BOURGET RER LE MESNIL-AMELOT (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 NORD DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE Hiver 2015-2016 E Plan général des travaux PIECE E : Plan général

Plus en détail

Appréciation sommaire des dépenses

Appréciation sommaire des dépenses LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES Objectif 5 6 7 8 MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES La réduction du trafic automobile figure au premier rang des objectifs assignés aux PDU par l article 28.1 de la Loi d Orientation sur les Transports

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi Situation GARE TGV de HAUTE - PICARDIE À l'échelon régional Avec ses trois départements, la Somme, l Aisne et l Oise, la Picardie a une population de 1 856 000 habitants. La

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? Le point de vue des transporteurs Marianne Sieg (Directrice du développement - Air France) «L air et le fer sont deux modes de transport

Plus en détail

«Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne)

«Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne) Communiqué de presse Toulouse, le 3 juin 2014 «Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne) Le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

1 - Stratégie de développement du territoire et présentation des axes stratégiques sur la période 2008-2013

1 - Stratégie de développement du territoire et présentation des axes stratégiques sur la période 2008-2013 1 - Stratégie de développement du territoire et présentation des axes stratégiques sur la période 2008-2013 Les axes et les mesures Structuré en axes qui sont les objectifs stratégiques poursuivis, la

Plus en détail

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot GRAME Groupe de recherche appliquée en macroécologie WWW.GRAME.ORG Pour une gestion efficace des déplacements des personnes avant, pendant et après les travaux Projet de reconstruction du complexe Turcot

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

Réponse du groupe RATP à la consultation publique du CSA sur la TMP

Réponse du groupe RATP à la consultation publique du CSA sur la TMP Réponse du groupe RATP à la consultation publique du CSA sur la TMP 1) Introduction Depuis plusieurs années, la RATP et ses filiales de télécommunications Telcité et Naxos, déploient sur les emprises souterraines

Plus en détail

Strasbourg se distingue par une politique pionnière

Strasbourg se distingue par une politique pionnière Concertation publique du 7 mars au 20 avril 2016 * Prolongée jusqu au 2 juin 2016 Projet de desserte tramway du quartier de Koenigshoffen depuis le centreville de Strasbourg Strasbourg se distingue par

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Frédéric GONAND et Jean-Christophe LE DUIGOU, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Frédéric GONAND et Jean-Christophe LE DUIGOU, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 19 avril 2011 portant décision sur la proposition de GRTgaz d expérimentation d un mécanisme de couplage de marchés sur son réseau

Plus en détail

SIGNATURE DE LA CONVENTION DE FINANCEMENT 1 er septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE

SIGNATURE DE LA CONVENTION DE FINANCEMENT 1 er septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE FINANCEMENT 1 er septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Réouverture de la ligne Belfort Delle : signature de la convention de financement en gare de Delle Delle,

Plus en détail

Cahier d acteurs. Syndicat de la Plaine de Montjean

Cahier d acteurs. Syndicat de la Plaine de Montjean Cahier d acteurs Syndicat de la Plaine de Montjean A cheval sur les trois communes de Fresnes, Rungis et Wissous, enclavée par des grandes infrastructures de transports (autoroutes, RER, OrlyVal,..), entourée

Plus en détail

Appréciation sommaire des dépenses

Appréciation sommaire des dépenses Nouveau grand paris Grand Paris Express Le Réseau de Transport public du Grand Paris Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique Tronçon Pont-de-Sèvres Noisy Champs (ligne rouge

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail