Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins. Journée régionale CJC 15 septembre 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins. Journée régionale CJC 15 septembre 2015"

Transcription

1 Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins Journée régionale CJC 15 septembre 2015

2 2 La politique de santé en matière d addictions à la Réunion Les orientations régionales L offre en santé

3 3 Les orientations régionales en matière d addictions Une priorité de santé régionale des axes stratégiques et des priorités d actions identifiées Une des 14 priorités du Plan Stratégique : Garantir l accès à des dispositifs adaptés Garantir la continuité des prises en charge et la transition entre les secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux Une déclinaison au sein des différents schémas et programmes : Actions de prévention ciblées par population Consolidation de la filière hospitalière Déploiement des CSAPA : proximité (maillage territorial), Pluridisciplinarité, Accompagnement dans la durée

4 4 L offre de soins existante Une filière de soins complète, maillant l ensemble des territoires la filière hospitalière = chaque bassin de vie dispose : De consultations spécialisées De capacités d hospitalisation complète et de jour en court-séjour D une équipe de liaison De capacités de SSR les dispositifs médico-sociaux 5 CSAPA, couvrant l île 1 CAARUD, sur l Ouest du territoire La possibilité de mobiliser le dispositif d ACT

5 5 L offre de soins existante Une filière de soins complète, maillant l ensemble des territoires un réseau de santé chargé : d assurer la coordination des acteurs de l addictologie (pertinence des orientations et parcours, optimisation de l offre) de venir en appui auprès des médecins libéraux = rôle essentiel de premier recours (repérage, évaluation, accompagnement, orientation) des actions de prévention prioritairement mobilisées sur la problématique des addictions, tout particulièrement chez le public jeune.

6 6 L offre de soins existante Un enjeu d accès à l offre en santé Améliorer la fluidité des parcours des patients au sein des dispositifs existants Poursuite de la diversification des modalités de recours aux soins Renforcement des coordinations des intervenants (sanitaires, médico-sociaux, sociaux ) pour éviter les ruptures de parcours Déploiement des interventions sur l ensemble du territoire = enjeu d accessibilité : consultations avancées, antennes, équipes mobiles

7 7 Les consultations jeunes consommateurs Le cadre d intervention L activité des CJC à la Réunion Les perspectives

8 8 Le cadre d intervention des CJC Le dispositif CJC Un dispositif créé en 2004 = augmentation de la consommation de psychotropes (cannabis) chez les jeunes Un cadre précisé en 2008 = cahier des charges Volonté de préciser les missions, le public, les substances rattachement à une consultation hospitalière d addictologie ou à un CSAPA

9 9 Le cadre d intervention des CJC Les missions des CJC une offre destinée aux jeunes et à leurs familles une offre à géométrie variable Accueil, information Évaluation de la consommation Conseil personnalisé pour les usagers «à risque» Prise en charge brève / usage nocif Orientation vers une structure spécialisée si nécessaire une consultation gratuite et accessible (horaires, transports), ouverte au minimum une demi-journée par semaine

10 10 Le cadre d intervention des CJC Les enjeux des CJC Une offre au carrefour des problématiques de la jeunesse et des addictions Des conditions favorables d accès à l offre de santé à garantir = consultations avancées un travail essentiel de partenariat et de réseau à construire entre les CJC et l ensemble des acteurs concernés du territoire = améliorer «l adressage» des jeunes vers les consultations

11 11 L activité des CJC à la Réunion L offre existante Des CJC portées par les CSAPA Des consultations dans 4 CSAPA (niveaux d activité variables) Des consultations avancées L activité réalisée Données issues des rapports d activité jeunes entourage actes

12 12 L activité des CJC à la Réunion La répartition des patients suivant les produits consommés produits 1 cannabis 52,5% médicaments psychotropes détournés 4,1% 5,1% traitement de substitution détourné 3,1% 0,5% 0,6% 0,6% 0,3% autres 0,9% tabac 8,2% alcool 26,9% cocaïne et crack 0,7% Opiacés (hors substitution détournée) 1,6% amphétamines, ecstasy addictions sans substance jeu d'argent, en ligne) cyberaddictions autres addictions sans substances

13 13 L activité des CJC à la Réunion Produits n 2 0,1% tabac 31,6% cannabis 18,5% médicaments psychotropes détournés 18,8% alcool 25,6% 5,4% addictions sans 0,0% substance jeu d'argent, en ligne) 1,3% traitement de substitution détourné 0,4% 1,6% 0,4% amphétamines, ecstasy 0,6% cocaïne et crack 1,0% Opiacés (hors substitution détournée) cyberaddictions autres addictions sans substances autres

14 14 L activité des CJC à la Réunion Les orientations proposées SERVICE SOCIAL 11,6% SANS CONSULTATION 26,4% AUTRE 13,4% PSYCHOLOGUE 7,5% 5,5% MEDECIN DE VILLE GENERALISTE 5,3% CMP CMPP 3,7% MEDECIN DE VILLE PSYCHIATRE 1,5% POINT ECOUTE 0,4% CSAPA 30,3%

15 15 L activité des CJC à la Réunion Les perspectives envisagées Fiabilisation des données des différentes CJC : mesure de l activité, connaissance des publics Renforcement du maillage territorial Renforcement des moyens humains Développement des consultations avancées Renforcement des coopérations entre les acteurs

Passeport. Pôle Addictions. et Précarité. Au sommaire Présentation du pôle Consultation Hospitalisation Accès aux structures

Passeport. Pôle Addictions. et Précarité. Au sommaire Présentation du pôle Consultation Hospitalisation Accès aux structures Pôle Addictions et Précarité Passeport Au sommaire Présentation du pôle Consultation Hospitalisation Accès aux structures Centre Hospitalier Guillaume Régnier www.ch-guillaumeregnier.fr POLE ADDICTIONS

Plus en détail

AUTRES DROGUES MÉDICAMENTS JEUX... CANNABIS COCAINE HEROINE ALCOOL TABAC STRUCTURES SPÉCIALISÉES EN ADDICTOLOGIE. Edition 2013 EN CÔTES D ARMOR

AUTRES DROGUES MÉDICAMENTS JEUX... CANNABIS COCAINE HEROINE ALCOOL TABAC STRUCTURES SPÉCIALISÉES EN ADDICTOLOGIE. Edition 2013 EN CÔTES D ARMOR TABAC ALCOOL CANNABIS MÉDICAMENTS HEROINE COCAINE JEUX... Edition 2013 AUTRES DROGUES STRUCTURES SPÉCIALISÉES EN ADDICTOLOGIE EN CÔTES D ARMOR LANNION PAIMPOL BEGARD GUINGAMP SAINT-BRIEUC TREGUEUX YFFINIAC

Plus en détail

Ministère de la santé et des solidarités Direction générale de la santé Sous Direction de la Santé et Société Bureau SD6B

Ministère de la santé et des solidarités Direction générale de la santé Sous Direction de la Santé et Société Bureau SD6B Ministère de la santé et des solidarités Direction générale de la santé Sous Direction de la Santé et Société Bureau SD6B Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous Direction de

Plus en détail

HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS

HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS HEBERGEMENT SOCIAL ET ADDICTIONS Pourquoi et comment une porte d entrée par la précarité dans une association qui a centré ses activités sur l addictologie? C PEQUART F MOISAN Association CHARONNE 1 logique

Plus en détail

Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes

Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes Dossier de presse Janvier 2015 CONTACT PRESSE Inpes

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ ETAT CIVIL DU PATIENT Nom : Nom de jeune fille : Prénom : Sexe: M F Adresse : Date et lieu de Naissance : Le / / à Nationalité: Code Postal : Ville

Plus en détail

15ème anniversaire de l unité d addictologie Jean Schiffer e p ier d Portes Ouvertes Jeudi 24 mai 2012

15ème anniversaire de l unité d addictologie Jean Schiffer e p ier d Portes Ouvertes Jeudi 24 mai 2012 15 ème anniversaire de l unité d addictologie Jean Schiffer Dossier de presse Portes Ouvertes Jeudii 24 maii 2012 Le dossier Les addictions o Définition o Les grandes tendances en termes de conduites addictives

Plus en détail

Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction

Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction OFDT Note n 2010-12 Saint-Denis, le 09/08/2010 Introduction Les premières structures

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Dépenses publiques 6

Dépenses publiques 6 Dépenses publiques 6 6.1 Estimation des dépenses publiques en matière de lutte contre les drogues Cristina Díaz Gómez 148 Estimer les dépenses publiques relatives aux drogues consiste à déterminer quels

Plus en détail

Plan Addictions, Organisation des soins et dispositif spécialisé

Plan Addictions, Organisation des soins et dispositif spécialisé Vers un plan National Alcool - Luxembourg - 2012 Plan Addictions, Organisation des soins et dispositif spécialisé Professeur Michel Reynaud Chef du Département de Psychiatrie et d Addictologie de l Hôpital

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. 4 juin 2015 Lille

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. 4 juin 2015 Lille Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes 5 èmes journées nationales de la Fédération Addictions 4 juin 2015 Lille Monsieur le député, Bernard

Plus en détail

Livret du patient Livret du patient

Livret du patient Livret du patient Livret du patient Livret du patient ÉTABLISSEMENT PUBLIC DE SANTÉ BARTHÉLEMY DURAND Avenue du 8 mai 1945 - BP 69-91150 Etampes Cedex Tél. 01 69 92 52 52 - www.eps-etampes.fr Version 03/04/2014 ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

service d addictologie

service d addictologie service d addictologie pôle universitaire d addictologie et de psychiatrie > directeur : P r Jean-Luc Venisse > cadre supérieur de santé : Éric Berche service d addictologie > chef de service : D r Stéphane

Plus en détail

INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ

INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ INSTITUT DE PROMOTION DE LA SANTÉ Saint-Quentin-en-Yvelines Un réseau de compétences Service de la Communauté d agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines, l Institut de Promotion de la Santé a pour objectifs

Plus en détail

Accompagner l évolution des pratiques professionnelles dans les consultations jeunes consommateurs

Accompagner l évolution des pratiques professionnelles dans les consultations jeunes consommateurs Accompagner l évolution des pratiques professionnelles dans les consultations jeunes consommateurs Objectifs de l action : L objectif central de ce projet est d accompagner l évolution des pratiques professionnelles

Plus en détail

Projet Addictions sans substance. Questionnaire

Projet Addictions sans substance. Questionnaire Projet Addictions sans substance Questionnaire Ce projet a pour objectif d établir un état des lieux de l accueil et de l accompagnement dans les structures du secteur médico-social, des addictions sans

Plus en détail

Fiche n 22 : Garantir l accès aux soins pour tous en région Centre, et en particulier pour les publics les plus démunis

Fiche n 22 : Garantir l accès aux soins pour tous en région Centre, et en particulier pour les publics les plus démunis Fiche n 22 : Garantir l accès aux soins pour tous en région Centre, et en particulier pour les publics les plus démunis Situation actuelle «Des études menées sur le panel européen des ménages de 1994 à

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE LA PREVENTION DES ADDICTIONS PLAN

LA PRISE EN CHARGE LA PREVENTION DES ADDICTIONS PLAN LA PRISE EN CHARGE et LA PREVENTION DES ADDICTIONS PLAN 2007 2011 SOMMAIRE PRIORITÉ 1 : MIEUX PRENDRE EN CHARGE LES ADDICTIONS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ...5 OBJECTIF 1 : AMÉLIORER L ORGANISATION

Plus en détail

Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque "VERS UN MONDE SANS TABAC" Paris, le 29 mai 2015

Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque VERS UN MONDE SANS TABAC Paris, le 29 mai 2015 Quelle appropriation du PNRT en région? Colloque "VERS UN MONDE SANS TABAC" Paris, le 29 mai 2015 Quelle démarche adoptée en Ile-de- France? Pourquoi l ARS Ile-de-France décline-t-elle le PNRT? Comment

Plus en détail

Info Parcours psy EDITO. N 5 22 janvier 2014. Le point de vue des personnes souffrant de troubles psychiques

Info Parcours psy EDITO. N 5 22 janvier 2014. Le point de vue des personnes souffrant de troubles psychiques EDITO Grâce à votre mobilisation positive, 367 personnes concernées ont répondu au questionnaire sur leur parcours de vie et de soins. C est une belle réussite collective qui nous permettra d être à leur

Plus en détail

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie DDASS des Bouches-du-Rhône Modalités de l évaluation envoi aux équipes d un questionnaire d évaluation spécifique entretiens menés avec tout ou

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données

Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données DAT 974 - Axe 1 - Mission Observation COSU du 03/12/2012 Monique RICQUEBOURG Observatoire Régional de la Santé (ORS) 1 Plan de la

Plus en détail

Drug Misuse and Treatment in Morocco

Drug Misuse and Treatment in Morocco Drug Misuse and Treatment in Morocco Fatima El Omari Centre National de Traitement, de Prévention et de Recherche en Addictions, Hôpital Arrazi, CHU Rabat-Salé, Maroc Morocco AFRIQUE Le Maroc Population:

Plus en détail

CSAPA SPÉCIALISÉ ALCOOL AVEC HÉBERGEMENT, UNE STRUCTURE INNOVANTE. Initiative collective territoriale Hainaut-Avesnois- Cambrésis Leval (59)

CSAPA SPÉCIALISÉ ALCOOL AVEC HÉBERGEMENT, UNE STRUCTURE INNOVANTE. Initiative collective territoriale Hainaut-Avesnois- Cambrésis Leval (59) 1 CSAPA SPÉCIALISÉ ALCOOL AVEC HÉBERGEMENT, UNE STRUCTURE INNOVANTE Initiative collective territoriale Hainaut-Avesnois- Cambrésis Leval (59) 2 CSAPA Alcool avec hébergement: 12 places Objectifs: accompagner

Plus en détail

MA CONSO ALCOOL, CANNABIS, COCAÏNE, ECSTASY, GHB... OÙ FAIRE LE POINT?

MA CONSO ALCOOL, CANNABIS, COCAÏNE, ECSTASY, GHB... OÙ FAIRE LE POINT? MA CONSO ALCOOL, CANNABIS, COCAÏNE, ECSTASY, GHB... OÙ FAIRE LE POINT? Cela fait quelques semaines, quelques mois, plusieurs années que tu consommes des produits (licites ou illicites) pour faire la fête,

Plus en détail

Organisation Locale et prise en charge Addictive. A propos du pôle de santé de Bain-de-Bretagne

Organisation Locale et prise en charge Addictive. A propos du pôle de santé de Bain-de-Bretagne Organisation Locale et prise en charge Addictive A propos du pôle de santé de Bain-de-Bretagne Evolution de la Médecine Changement de Paradigme médecin longtemps guérisseur XIX apparition de la médecine

Plus en détail

Livret d accueil du centre de soins d accompagnement et de prévention en addictologie de l Aveyron

Livret d accueil du centre de soins d accompagnement et de prévention en addictologie de l Aveyron A.N.P.A.A. 12 8 avenue de Paris Immeuble «La Parisienne» 12000 RODEZ Tél. : 05 65 67 11 50 Fax : 05 65 42 24 96 E-mail : comite12@anpa.asso.fr Livret d accueil du centre de soins d accompagnement et de

Plus en détail

Addictions : la continuité des soins des personnes détenues / L articulation entre les professionnels de santé de la prison et du milieu ouvert

Addictions : la continuité des soins des personnes détenues / L articulation entre les professionnels de santé de la prison et du milieu ouvert soins des personnes détenues Addictions : la continuité des soins des personnes détenues / L articulation entre les professionnels de santé de la prison et du milieu ouvert Pratique(s Addictions: les

Plus en détail

Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de La Réunion (974)

Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de La Réunion (974) Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de La Réunion (974) RAPPORT D ACTIVITES ET FINANCIER 2011 A.N.P.A.A.974 SOMMAIRE I. Vie associative de l ANPAA 974. 4 1. A.N.P.A.A. 974

Plus en détail

Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales

Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales Colloque régional de prévention des addictions Mardi 31 mars 2015 Clermont-Ferrand Prévention des conduites addictives : des sciences sociales aux pratiques locales Appels à communication Le Pôle de référence

Plus en détail

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION Service documentation IREPS Public : Tout public ALCOOL Vous parlez de tout avec votre médecin. Alors pourquoi pas de votre consommation d'alcool?

Plus en détail

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Société gérontologique de Normandie Société gérontologique de Normandie 1 Projet Régional de Santé Un ensemble coordonné et structuré

Plus en détail

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire Le projet associatif Quelques éléments d histoire «UNE ASSOCIATION NATIONALE NEE DE LA COOPERATION DE DEUX RESEAUX» Créée le 1 er janvier 2011, la Fédération Addiction est née de la volonté conjointe de

Plus en détail

FORMATIONS 2015-2016 «PARCOURS DE SOINS DES JEUNES EN ITEP»

FORMATIONS 2015-2016 «PARCOURS DE SOINS DES JEUNES EN ITEP» N activité : 23 76 04 966 76 Coordonnateur : D. BERTHELOT Secrétaire : M. DELHAIE FORMATIONS 2015-2016 «PARCOURS DE SOINS DES JEUNES EN ITEP» «Sensibilisation aux difficultés psychologiques des enfants,

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique 2011-2014. Ville de Valbonne Sophia Antipolis. Atelier Santé Ville. Octobre 2011

Plan Local de Santé Publique 2011-2014. Ville de Valbonne Sophia Antipolis. Atelier Santé Ville. Octobre 2011 Plan Local de Santé Publique 2011-2014 Ville de Valbonne Sophia Antipolis Atelier Santé Ville Octobre 2011 Groupe de Recherche sur la Vulnérabilité Sociale Association inscrite au J0 le 22.12.1994 Siège

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Réseau Addictions des Alpes Maritimes i GT.06 Président : Dr Pierre AIRAUDI Médecin-Coordinateur : Dr Jean-Marc COHEN Soirée Scientifique RSN & GT.06 Jeudi 02/12/2010 1 PLAN petit historique R.S.N. + GT.06

Plus en détail

LES CYBER-ADDICTIONS DE QUOI PARLE-T-ON? Les jeunes et leur entourage confrontés à ces nouveaux outils

LES CYBER-ADDICTIONS DE QUOI PARLE-T-ON? Les jeunes et leur entourage confrontés à ces nouveaux outils LES CYBER-ADDICTIONS DE QUOI PARLE-T-ON? Les jeunes et leur entourage confrontés à ces nouveaux outils QUELQUES PREALABLES Attention à ne pas transformer un comportement en pathologie! Les «psy» ne sont-ils

Plus en détail

Importance du repérage et de la prise en charge

Importance du repérage et de la prise en charge Poly addiction et poly consommation dans le sevrage tabagique Importance du repérage et de la prise en charge Christiane VALLES Infirmière tabacologue, addictologue Centre Hospitalier de Cahors. Introduction

Plus en détail

«ALCOOL, DROGUES, CONDUITES à RISQUE: ENSEMBLE PARLONS-EN!»

«ALCOOL, DROGUES, CONDUITES à RISQUE: ENSEMBLE PARLONS-EN!» Espace www.aixenprovence.fr Jeunesse TABLES RONDES AVRIL & MAI 2011 «ALCOOL, DROGUES, CONDUITES à RISQUE: ENSEMBLE PARLONS-EN!» RENCONTRES à destination des PARENTS ANIMATEURS Jeunesse et Sport Éducateurs,

Plus en détail

Rapport d observation 2013. Accueil téléphonique, rappel automatique, chats, questions-réponses sur Internet, forums, répertoire de l addictologie

Rapport d observation 2013. Accueil téléphonique, rappel automatique, chats, questions-réponses sur Internet, forums, répertoire de l addictologie Rapport d observation 2013 Accueil téléphonique, rappel automatique, chats, questions-réponses sur Internet, forums, répertoire de l addictologie Sommaire CHAPITRE 1 ADALIS, UN DISPOSITIF D AIDE A DISTANCE...

Plus en détail

Dossier de presse. Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp

Dossier de presse. Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp Dossier de presse Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp Secrétaire d Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale à la

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 1 Synthèse du 1 er atelier / objectifs de la 2 nde séance Fin 1ères séances des ateliers Paerpa / début des 2èmes

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO

GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO GROUPE DE TRAVAIL ADDICT INFO Origine du Groupe Addict info 2006 Groupe de travail sur l alcool Aptitude médicale et alcool Avec des médecins du travail 2007 Groupe de travail sur les addictions Aptitude

Plus en détail

L éducation thérapeutique en addictologie

L éducation thérapeutique en addictologie L éducation thérapeutique en addictologie Dr Philippe DUMAS Dr Bernard STEFANI Praticiens hospitaliers Addictologues CSAPA La caravelle Hôpital de Grasse Qu est ce que l ETP? Un processus continu dont

Plus en détail

DES CONDUITES ADDICTIVES DESTINÉE AUX JEUNES

DES CONDUITES ADDICTIVES DESTINÉE AUX JEUNES CATHERINE REYNAUD-MAURUPT PRÉVENTION DES CONDUITES ADDICTIVES DESTINÉE AUX JEUNES STRUCTURER ET METTRE EN ŒUVRE UNE STRATÉGIE TERRITORIALE GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR LES ACTEURS DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Plus en détail

PROPOSITIONS POUR UNE POLITIQUE DE PREVENTION ET DE PRISE EN CHARGE DES ADDICTIONS

PROPOSITIONS POUR UNE POLITIQUE DE PREVENTION ET DE PRISE EN CHARGE DES ADDICTIONS RAPPORT PROPOSITIONS POUR UNE POLITIQUE DE PREVENTION ET DE PRISE EN CHARGE DES ADDICTIONS Un enjeu majeur de santé Rapport rédigé par : le Professeur Jean-Pierre Lépine le Docteur Alain Morel le Professeur

Plus en détail

Drogues, toxicomanies, conduites addictives

Drogues, toxicomanies, conduites addictives Drogues, toxicomanies, conduites addictives Jean-Etienne PODIK Mots clefs Addictions, dépendance Toxicomanies Politique de réduction des risques Comportements à risques Coûts Tabac Alcool Drogues licites,

Plus en détail

Tableau de bord sur les addictions en Bretagne

Tableau de bord sur les addictions en Bretagne DU Addictologie 6 novembre 2014 Tableau de bord sur les addictions en Bretagne Les principaux chiffres clés Tableau de bord sur les addictions en Bretagne http://www.cirdd-bretagne.fr/ http://orsbretagne.typepad.fr/ors_bretagne/

Plus en détail

FICHE MEDICALE CONFIDENTIELLE

FICHE MEDICALE CONFIDENTIELLE 67250 LOBSANN Tél. : 03 88 05 68 40 Fax : 03 88 54 78 42 www.marienbronn.fr 6.2.1.1 NOTICE MEDICALE L établissement validera la durée de séjour en fonction des éléments du dossier. La durée du séjour n

Plus en détail

COMMISSION SANTE DU PAYS DES TROIS VALLEES. Mise en place en février 2007, en même temps que les autres commissions.

COMMISSION SANTE DU PAYS DES TROIS VALLEES. Mise en place en février 2007, en même temps que les autres commissions. COMMISSION SANTE DU PAYS DES TROIS VALLEES Mise en place en février 2007, en même temps que les autres commissions. Un objectif général : Répondre aux besoins en matière de santé pour les personnes âgées

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

GUIDE A L USAGE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES SUR LE RISQUE ALCOOL AU TRAVAIL

GUIDE A L USAGE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES SUR LE RISQUE ALCOOL AU TRAVAIL GUIDE A L USAGE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES SUR LE RISQUE ALCOOL AU TRAVAIL PREAMBULE Dans le monde du travail, l alcoolisation de certains agents reste une préoccupation pour l Autorité Territoriale

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

Alcool : où trouver de l aide à Rennes?

Alcool : où trouver de l aide à Rennes? Alcool : où trouver de l aide à Rennes? En parler... Se faire aider... Consulter... S informer... ALCOOL Où TROUVER DE L AIDE À RENNES? L alcoolisme est une maladie caractérisée par la dépendance psychique

Plus en détail

Consultation Santé Jeunes. Une consultation multidisciplinaire à l écoute des adolescents et jeunes adultes

Consultation Santé Jeunes. Une consultation multidisciplinaire à l écoute des adolescents et jeunes adultes Consultation Santé Jeunes Une consultation multidisciplinaire à l écoute des adolescents et jeunes adultes Pour qui? La consultation ambulatoire s adresse à un large public : Elle reçoit des adolescents

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique

Plan Local de Santé Publique Plan Local de Santé Publique Martigues/Port-de-Bouc n 2 2010-2013 Axes et Objectifs prioritaires Atelier Santé Ville Martigues/Port-de-Bouc PLSP2 - Juin 2010 Axes prioritaires (Sont mentionnés en vert

Plus en détail

Alcool : où trouver de l aide à Rennes?

Alcool : où trouver de l aide à Rennes? Alcool : où trouver de l aide à Rennes? En parler... Se faire aider... Consulter... S informer... ALCOOL Où TROUVER DE L AIDE À RENNES? L alcoolisme est une maladie caractérisée par la dépendance psychique

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Recherches clinique et psychologique sur l addiction à l alcool de l'université Montpellier 1 mars 2008 Section des Unités

Plus en détail

Chaque personne a accès à une prise en charge individuelle, anonyme et gratuite, en fonction de ses besoins.

Chaque personne a accès à une prise en charge individuelle, anonyme et gratuite, en fonction de ses besoins. L origine de l association remonte aux années 1990 avec la création du programme de réduction des risques de Médecins du monde (MDM) à Marseille : le bus échange de seringues de MDM s est posé pour la

Plus en détail

service de prévention et d intervention précoce d Ile-de-France

service de prévention et d intervention précoce d Ile-de-France service de prévention et d intervention précoce d Ile-de-France Le service a pour objectif de coordonner et de développer les actions de prévention et d intervention précoce, d accompagner les équipes

Plus en détail

CSAPA de GRASSE La «caravelle»

CSAPA de GRASSE La «caravelle» CSAPA de GRASSE La «caravelle» (Centre Soins Accompagnement Prévention en Addictologie) Centre hospitalier Clavary 06130 Grasse Tel: 04-93-09-56-83 Responsable service Dr DUMAS Philippe 2 PH, 3 IDE, 1

Plus en détail

Mais où est donc passée l équipe mobile?

Mais où est donc passée l équipe mobile? 12e journée genevoise d addictologie 26 septembre 2013 Mais où est donc passée l équipe mobile? Dr Stéphane Morandi Unité de psychiatrie mobile Service de psychiatrie communautaire D OU VIENT-ELLE? Contexte

Plus en détail

A. OMS - ASSIST V3.0, français

A. OMS - ASSIST V3.0, français A. OMS - ASSIST V3.0, français Interviewer I...I Clinique I...I Identité patient I...I Date I...I INTRODUCTION (A lire au patient. Peut être adapté au contexte local) Je vous remercie d avoir accepté de

Plus en détail

Débat de pré AG 2013 "Quelles évolutions du projet associatif et des statuts?» Michel Boulanger, administrateur Georges Martinho, adjoint à la DG

Débat de pré AG 2013 Quelles évolutions du projet associatif et des statuts?» Michel Boulanger, administrateur Georges Martinho, adjoint à la DG Débat de pré AG 2013 "Quelles évolutions du projet associatif et des statuts?» Michel Boulanger, administrateur Georges Martinho, adjoint à la DG RAPPORT D ACTIVITE 2013 RAPPORT MORAL Jean-Pierre Couteron,

Plus en détail

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER DROGUES INFO SERVICE 0 800 23 13 13 WWW.DROGUES-INFO-SERVICE.FR 7 jours sur 7. De 8 à 2 heures. Appel anonyme et gratuit d un poste fixe. Appel depuis un portable au coût d un appel ordinaire : 01 70 23

Plus en détail

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité

Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Agence régionale de santé de Lorraine : Projet de PRAPS Axe d intervention 1 : Actions en direction des personnes en situation de précarité Fiche action 3 Accompagnement des personnes en situation de précarité

Plus en détail

EVALUER LA DANGEROSITE ASSOCIEE A LA CONSOMMATION DE DIFFERENTS PRODUITS ADDICTIFS

EVALUER LA DANGEROSITE ASSOCIEE A LA CONSOMMATION DE DIFFERENTS PRODUITS ADDICTIFS EVALUER LA DANGEROSITE ASSOCIEE A LA CONSOMMATION DE DIFFERENTS PRODUITS ADDICTIFS Cette note présente les résultats de l étude réalisée auprès des experts de la Fédération Française d Addictologie pour

Plus en détail

rogues et addictions, données essentielles

rogues et addictions, données essentielles 2013 D rogues et addictions, données essentielles Drogues et addictions, données essentielles Contributions Drogues et addictions, données essentielles est un ouvrage collectif de l Observatoire français

Plus en détail

L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé

L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé 3 e conférence sur les traitements de la dépendance aux opioïdes Genève, 19 octobre 2012 Nicolas Bonnet, directeur du Respadd Anne

Plus en détail

Séminaire de Lyon, jeudi 24 juin 2010

Séminaire de Lyon, jeudi 24 juin 2010 PROJET2010: Pratiquesenréseauxpourl insertionpar l emploidesusagersdedrogues Partenariatsentreprofessionnelsdusoinetdel insertion. Quelsbesoinsidentifiés?Quellesréponsesexistantes? SéminairedeLyon,jeudi24juin2010

Plus en détail

Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de la cohésion sociale Personnes chargées du dossier : Cécile LAMBERT Tél.: 1 4 56 87 35 Mél. :

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE. Rapport d activité 2014

RAPPORT D ACTIVITE. Rapport d activité 2014 2014 RAPPORT D ACTIVITE 1 I. SOMMAIRE I. SOMMAIRE... 2 II. PROFIL DU SERVICE... 8 A. Missions... 8 B. Objectifs... 8 C. Moyens... 8 III. RAPPORT D ACTIVITE CSAPA 2014... 9 A. Le secrétariat... 13 B. La

Plus en détail

Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap

Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap CHARTE ROMAIN JACOB La Charte Romain Jacob pour l accès aux soins des personnes en situation de handicap en France, a fait l objet d

Plus en détail

Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives

Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives Adopté le 19 septembre 2013 lors d un comité interministériel

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars.

Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars. Prévention et lutte contre les addictions : La FNTV communique, informe, sensibilise, mobilise pour plus et mieux de sécurité dans les autocars. ADDICTIONS = DEPENDANCE = DANGER : Nos entreprises assurent

Plus en détail

Introduction de la demi-journée

Introduction de la demi-journée Synthèse Demi-journée du Jeudi 23 Septembre 2010 Organisée par le Dr Claire DUROT CH Le Cateau-Cambrésis Introduction de la demi-journée Mme BRULE - Directrice des soins du Centre Hospitalier Le Cateau

Plus en détail

Plan d actions de lutte contre les drogues et les toxicomanies 2011 2012. Département du Var

Plan d actions de lutte contre les drogues et les toxicomanies 2011 2012. Département du Var Plan d actions de lutte contre les drogues et les toxicomanies 2011 2012 Département du Var Plan d actions départemental MILDT 2011-2012 - Préfecture du Var 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 1. PLAN D ACTION 2011-2012

Plus en détail

addictions, D rogues et addictions, données essentielles Drogues et addictions, données essentielles - 2013

addictions, D rogues et addictions, données essentielles Drogues et addictions, données essentielles - 2013 Observatoire français des drogues et des toxicomanies 3, avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine Cedex www.ofdt.fr ISBN : 978-2-11-128270-4 À chaque fois, l ouvrage mobilise les données les

Plus en détail

TROUBLES PSYCHIQUES. Troubles addictifs. www.psycom.org

TROUBLES PSYCHIQUES. Troubles addictifs. www.psycom.org TROUBLES PSYCHIQUES Troubles addictifs www.psycom.org Troubles addictifs SOMMAIRE Quelques définitions p. 02 Diagnostic des troubles addictifs p. 03 Addiction aux drogues illicites p. 04 Addiction aux

Plus en détail

NOM DE L ETABLISSEMENT : CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE READATATION EN ADDICTOLOGIE «MARIENBRONN»

NOM DE L ETABLISSEMENT : CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE READATATION EN ADDICTOLOGIE «MARIENBRONN» NOM DE L ETABLISSEMENT : CENTRE DE SOINS DE SUITE ET DE READATATION EN ADDICTOLOGIE «MARIENBRONN» Adresse : F- 67250 LOBSANN Tél.03 88 05 68 40 Fax. : 03 88 54 78 42 Mail : marienbronn.cssra@wanadoo.fr

Plus en détail

ACCOMPAGNER SON ENFANT DANS SA SCOLARITE AU LYCEE. Livret réalisé en mai 2009 par :

ACCOMPAGNER SON ENFANT DANS SA SCOLARITE AU LYCEE. Livret réalisé en mai 2009 par : COORDONNEES DES STRUCTURES LOCALES : A compléter vous-mêmes ACCOMPAGNER SON ENFANT DANS SA SCOLARITE AU LYCEE Les parents ont un rôle essentiel à jouer dans la scolarité de leur enfant, en lien avec l

Plus en détail

Jeudi 11 avril 2013. Forum. SANTÉ et BIEN-ÊTRE Votre nouveau rendez-vous santé et bien-être. salle Léo Lagrange Le Trait de 9h à 18h.

Jeudi 11 avril 2013. Forum. SANTÉ et BIEN-ÊTRE Votre nouveau rendez-vous santé et bien-être. salle Léo Lagrange Le Trait de 9h à 18h. Jeudi 11 avril 2013 Forum SANTÉ et BIEN-ÊTRE Votre nouveau rendez-vous santé et bien-être salle Léo Lagrange Le Trait de 9h à 18h entrée gratuite Jeudi 11 avril 2013 salle Léo Lagrange Le Trait de 9h à

Plus en détail

LES AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL. Les addictions

LES AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL. Les addictions LES AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL Les addictions Mme Gisèle Ballaloud Juin 2015 2015-19 NOR : CESL1100019X Vendredi 10 juillet 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Mandature

Plus en détail

Accessibilité aux soins et regard social porté sur l alcoolo dépendance

Accessibilité aux soins et regard social porté sur l alcoolo dépendance Accessibilité aux soins et regard social porté sur l alcoolo dépendance «A propos, depuis novembre 2007,qu'avons-nous fait pour les "mauvais" patients (ou patients difficiles)?» ½ Journée GRAA Département

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour 51 bis rue des épinettes, 75017 Paris Tél : 01.84.82.42.42 Fax : 01.84.82.42.43 contact@cliniquedesepinettes.com www.cliniquedesepinettes.com Dossier d admission Madame, Monsieur Vous faites une demande

Plus en détail

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE PROJET D UN KIT PRATIQUE Colloque «Vers un monde sans tabac» 29 mai 2015 Ministère des Affaires sociales, de la Santé

Plus en détail

La prise en charge de votre schizophrénie

La prise en charge de votre schizophrénie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre schizophrénie Vivre avec une schizophrénie Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

CISPD Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

CISPD Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance Livret d'information à destination des parents et professionnels de la jeunesse dispositifs de prevention et d'actions socio-educatives CISPD Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Plus en détail

Alcoolisme : Dépister, accompagner, traiter

Alcoolisme : Dépister, accompagner, traiter Photo Nicole Hugon Alcoolisme : Dépister, accompagner, traiter Dr Nicole HUGON - Hôpital Saint Joseph ASLP - Réseau Santé Sud 1 Dépister La consommation d alcool est une pratique sociale ancrée dans notre

Plus en détail

Propose : Comité de pilotage :

Propose : Comité de pilotage : Propose : UN GUIDE PRATIQUE EN ADDICTOLOGIE Comité de pilotage : Dr Cécile Beaupoil, psychiatre addictologue au Centre d addictologie Briand du CHS du Jura Dr Pierre Benichou, médecin alcoologue et Directeur

Plus en détail

nom d un groupe de collègue, association, collège Vous pouvez utiliser le support à entête de la FFPP ou vous en passer.

nom d un groupe de collègue, association, collège Vous pouvez utiliser le support à entête de la FFPP ou vous en passer. Décembre 2008 Fiche métier psychologue de la FPH : Attention danger!! Aux collègues de la FPH, Mais également à tous les psychologues du champ de la santé et du médicosocial : nous sommes tous concernés

Plus en détail

27/05/2013. Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles. Organisation du dispositif addiction en Valais

27/05/2013. Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles. Organisation du dispositif addiction en Valais Organisation du dispositif addiction en Valais Philippe Vouillamoz directeur secteur AideIPrévention 2011 2012 Nous changeons d image pas de mission Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles

Plus en détail

ados, parents... à qui en parler?

ados, parents... à qui en parler? Alcool, drogues, mal-être, violences... ados, parents... à qui en parler? Les lieux ressources et contacts La Communauté de Communes des Vallons du Lyonnais a mis en place un groupe de travail composé

Plus en détail