Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. 5 mai 2015 Deuxième édition

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. 5 mai 2015 Deuxième édition"

Transcription

1 Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier 5 mai 2015 Deuxième édition

2 Sommaire Méthodologie du baromètre En synthèse 1. Bilan des quatre premiers mois de 2015 (janvier-avril 2015) Perception des clients : France entière / régions Perception des professionnels : France entière / régions Réalisation des objectifs commerciaux : France entière / régions 2. Perspectives sur les prix et les transactions pour les 12 prochains mois (mai 2015 à avril 2016) Marché du neuf : évolution des prix / transactions Marché de l ancien : évolution des prix / transactions 3. Moral des professionnels de l immobilier 4. Synthèse sur les régions 2

3 Méthodologie du baromètre Un baromètre pour prendre le pouls du marché du logement et dégager les tendances à venir Cible interrogée par téléphone 400 professionnels de l immobilier* dont : 4 catégories de répondants Agents immobiliers, Commercialisateurs 100 Lotisseurs, Promoteurs 100 Constructeurs de maisons individuelles 100 Gestionnaires de patrimoine, Réseaux de défiscalisation régions (découpage de la France en 5 ensembles) Ile-de-France 80 Nord-Est 80 Nord-Ouest 80 Sud-Ouest 80 Sud-Est 80 Dates de terrain du lundi 23 mars au jeudi 2 avril 2015 Fin 2014, le Crédit Foncier a lancé, avec l institut de sondage CSA, un baromètre inédit sur le moral des professionnels de l immobilier. Une première enquête a été réalisée fin 2014 et publiée le 5 janvier Il s agit ici des résultats de la 2 ème enquête administrée fin mars/début avril 2015 et publiée le 5 mai. Réalisé tous les quatre mois auprès d un échantillon représentatif de 400 professionnels, ce baromètre est organisé en trois parties : Vue rétrospective : quelle perception ont les professionnels du marché du logement des 4 mois écoulés (premier quadrimestre 2015 ici) Vue prospective : quelle devrait être l évolution des prix et des transactions dans le neuf et l ancien pour les douze prochains mois (de mai 2015 à avril 2016 ici) Moral des professionnels de l immobilier pour les douze prochains mois. * L échantillon a été raisonné afin de disposer d une base solide d interviews par région et pouvoir ainsi identifier les spécificités régionales. Nous avons ensuite redonné à chaque région son poids réel (selon la répartition des ménages dans les régions) afin d obtenir un échantillon total représentatif de la France métropolitaine. 3

4 Principaux enseignements Le marché immobilier a été moins difficile sur les quatre premiers mois de 2015 qu en fin d année % des professionnels considèrent que le marché s est de janvier à avril % des professionnels de l immobilier déclarent avoir globalement atteint leur objectif commercial contre 58 % fin 2014, soit une hausse de 10 points. Pour les douze prochains mois, les professionnels de l immobilier anticipent toujours une baisse des prix dans l ancien et une stabilité dans le neuf Immobilier ancien : les professionnels estiment (56 %) que les prix devraient poursuivre leur baisse dans des proportions significatives. Immobilier neuf : une majorité considère toujours que les prix vont rester stables (58 %), voire baisser (26 %). Un marché perçu en amélioration pour les prochains mois, une tendance qui reste toutefois à confirmer Près de six professionnels sur dix se déclarent optimistes (59 %) sur l avenir du marché du logement. Ce résultat est très différent de celui enregistré à la fin de l année 2014, où les professionnels de l immobilier étaient pour deux tiers pessimistes (64 %). Toutefois, l amélioration est due aux «plutôt optimistes» dont la part passe de 33 % à 56 %. Le sentiment d optimisme est essentiellement nourri par la baisse historique des taux d intérêt pour 87 % des professionnels. En revanche, le contexte économique de la France et l évolution du pouvoir d achat des ménages sont les principales raisons de pessimisme pour ceux qui expriment ce sentiment. 4

5 Synthèse : 6 professionnels sur 10 sont plutôt optimistes sur le marché du logement dans les prochains mois 36% sont attentistes Moral des clients quant à la réalisation de leur projet Pessimistes 35% Attentistes 36% Optimistes 28% Ne sait pas 1% Moral des professionnels quant à l avenir du marché du logement 68% des professionnels de l immobilier déclarent avoir atteint globalement l objectif commercial SUR LES 4 DERNIERS MOIS Réalisation de l objectif commercial Atteint 30% Atteint et dépassé 13% Presque atteint 25% Ne sait pas 7% Pas du tout atteint 25% POUR LES 12 PROCHAINS MOIS Evolution perçue du marché Par les professionnels de l immobilier dans leur région Ne sait pas 1% Amélioré 26% Stable 36% Légèrement 20% Fortement 17% Deux principales raisons d optimisme / de pessimisme 37% s est 1 ère vague (Publication janv. 2015) Mai % 40% 59% Optimistes dont : 56% plutôt optimistes et 3% très optimistes 87% Evolution taux d'intérêt 58% Evolution prix de l'immobilier 64% 40% Pessimistes dont : 33% plutôt pessimistes et 7% très pessimistes 92% Contexte économique 81% Evolution pouvoir d achat des ménages ANTICIPATIONS NEUF/ANCIEN Prix NEUF Nb transactions Prix ANCIEN Nb transactions 12% 58% 26% 28% 43% 25% 4% 34% 56% 19% 52% 23% 5

6 1. Bilan des quatre premiers mois de

7 1.1 - Selon les professionnels de l immobilier, l attentisme voire le pessimisme de leurs clients restent de rigueur Question posée : Au cours des 4 derniers mois, par rapport à la concrétisation de leur projet immobilier, vos clients étaient-ils? FRANCE ENTIÈRE Au cours des 4 derniers mois, les professionnels de l immobilier ont perçu leurs clients : 35% Total PESSIMISTES 36% ATTENTISTES 28% Total OPTIMISTES 22% 13% Inquiets Sceptiques 20% Confiants 8% Impatients 1% Ne se prononcent pas 7

8 % des professionnels de l immobilier estiment que le marché s est dégradé contre 61 % quatre mois auparavant Question posée : Au cours des 4 derniers mois, avez-vous le sentiment que le marché du logement dans votre région? FRANCE ENTIÈRE Resté stable 36% Légèrement 20% 37% ont le sentiment que le marché s est sur les 4 derniers mois Rappel fin 2014 : 61% Fortement 17% 29% 33% Amélioré 26% 1% 9% 28% Ne sait pas 1% 8

9 1.3 L amélioration semble la plus visible en Ile-de-France Question posée : Au cours des 4 derniers mois, avez-vous le sentiment que le marché du logement dans votre région? En % IDF (n 80) Nord-Est (n 80) Nord-Ouest (n 80) Sud-Ouest Sud-Est (n 80) (n 80) France entière 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague TOTAL AMÉLIORÉ dont Fortement amélioré RESTÉ STABLE TOTAL DÉTÉRIORÉ dont Fortement

10 1.4 - Dans ce contexte, les professionnels de l immobilier sont un peu plus nombreux à avoir atteint ou presque leur objectif commercial (68 %) Question posée : Sur les 4 derniers mois, votre entreprise a-t-elle atteint son objectif commercial? FRANCE ENTIÈRE Au niveau de l entreprise, sur les 4 derniers mois 68% déclarent avoir atteint globalement leur objectif commercial Presque atteint 25% Atteint 30% Rappel fin 2014 : Pas du tout atteint 25% 58% 30% 18% 34% Atteint et dépassé 13% Ne sait pas 7% 10% 8% 10

11 2. Perspectives sur les prix et les transactions pour les 12 prochains mois (mai 2015 à avril 2016) 11

12 2.1 Prix dans le neuf : la stabilité devrait perdurer (58 %) Questions posées : Selon vous, les prix de l immobilier résidentiel dans le neuf, dans votre région, vont-ils augmenter, diminuer ou rester stable au cours des 12 prochains mois? Dans quelle proportion vont-il augmenter/diminuer? FRANCE ENTIÈRE NEUF Rappel fin 2014 : 10 % 57 % 28 % EVOLUTION DES PRIX Base : ensemble (n 400) 12 % 58 % 26 % DANS QUELLE PROPORTION VONT-ILS AUGMENTER Base pense que les prix vont augmenter (n 47) Ne sait pas Moins de 2% Entre 2% et 5% Plus de 5% DIMINUER Base pense que les prix vont diminuer (n 99) Ne sait pas Moins de 2% Entre 2% et 5% Plus de 5%

13 2.1 Transactions dans le neuf : les volumes devraient rester stables Questions posées : Le nombre de transactions immobilières résidentielles dans le neuf, dans votre région, va t-il augmenter, diminuer ou rester stable au cours des 12 prochains mois? Dans quelle proportion va t-il augmenter/diminuer? FRANCE ENTIÈRE NEUF EVOLUTION DU NOMBRE DE TRANSACTIONS Base : ensemble (n 400) Rappel fin 2014 : 13 % 40 % 39 % 28 % 43 % 25 % 13

14 2.2 Prix dans l ancien : la baisse des prix (attendue par 56 % des professionnels) devrait se poursuivre Questions posées : Selon vous, les prix de l immobilier résidentiel dans l ancien, dans votre région, vont-ils augmenter, diminuer ou rester stable au cours des 12 prochains mois? Dans quelle proportion vont-il augmenter/diminuer? FRANCE ENTIÈRE ANCIEN EVOLUTION DES PRIX Base : ensemble (n 400) DANS QUELLE PROPORTION VONT-ILS Rappel fin 2014 : 3 % 35 % 4 % 34 % DIMINUER Base pense que les prix vont diminuer (n 222) 52 % Ne sait pas Moins de 2% Entre 2% et 5% Plus de 5% 56 %

15 2.2 Transactions dans l ancien : pas de reprise du marché prévue Question posée : Le nombre de transactions immobilières résidentielles dans l ancien, dans votre région, va t-il augmenter, diminuer ou rester stable au cours des 12 prochains mois? Dans quelle proportion va t-il augmenter/diminuer? FRANCE ENTIÈRE ANCIEN EVOLUTION DU NOMBRE DE TRANSACTIONS Base : ensemble (n 400) Rappel fin 2014 : 12 % 48 % 30 % 19 % 52 % 23 % 15

16 3. Moral des professionnels de l immobilier 16

17 3. 59 % des professionnels de l immobilier sont optimistes pour l avenir du marché du logement (dont 56 % plutôt optimistes) Question posée : Et au global, êtes-vous très optimiste, plutôt optimiste, plutôt pessimiste ou très pessimiste quant à l avenir du marché du logement au cours des 12 prochains mois, dans votre région? FRANCE ENTIÈRE Pour les 12 prochains mois : 59% Optimistes Plutôt optimiste 56% Plutôt pessimiste 33% 40% Pessimistes Rappel fin 2014 : 35% 64% Très optimistes 3% Très pessimiste 7% 1% 33% 2% 15% 49% Ne sait pas 1% 17

18 3. Les plus optimistes sont dans l Ouest de la France Question posée : Et au global, êtes-vous très optimiste, plutôt optimiste, plutôt pessimiste ou très pessimiste quant à l avenir du marché du logement au cours des 12 prochains mois, dans votre région? En % IDF (n 80) Nord-Est (n 80) Nord-Ouest (n 80) Sud-Ouest Sud-Est (n 80) (n 80) France entière 1 ère vague 2 ème vague 2 ème vague 2 ème vague 2 ème vague 2 ème vague 2 ème vague 1 ère vague 1 ère vague 1 ère vague 1 ère vague 1 ère vague TOTAL OPTIMISTE dont Très optimiste TOTAL PESSIMISTE dont Très pessimiste

19 3. Une perception du marché relativement homogène au sein de la profession immobilière Question posée : Et au global, êtes-vous très optimiste, plutôt optimiste, plutôt pessimiste ou très pessimiste quant à l'avenir du marché du logement au cours des 12 prochains mois, dans votre région? En % Agents immobiliers/ commercialisateurs (n 100) Lotisseurs/ promoteurs (n 100) Constructeurs de maisons individuelles (n 100) Gestionnaires de patrimoine/ Réseaux de défiscalisation (n 100) Toutes professions confondues (n 400) 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague 1 ère vague 2 ème vague TOTAL OPTIMISTE dont Très optimiste dont Plutôt optimiste TOTAL PESSIMISTE dont Plutôt pessimiste dont Très pessimiste

20 3. Les raisons d optimisme et de pessimisme Question posée : Pour quelles raisons êtes-vous optimiste/pessimiste quant à l avenir du marché du logement au cours des 12 prochains mois? (plusieurs réponses possibles) FRANCE ENTIÈRE Le niveau historiquement bas des taux d intérêt de crédit immobilier alimente l optimisme des professionnels de l immobilier lorsque le contexte économique est leur principale source d inquiétude OPTIMISTES Base Optimistes (n 240) PESSIMISTES Base Pessimistes (n 155) 1 Evolution des taux d'intérêt des prêts immobiliers 87% 92% Contexte économique de la France 2 Evolution des prix de l'immobilier 58% 81% Evolution du pouvoir d achat des ménages 3 Dispositifs de soutien à l'achat immobilier 51% 52% Dispositifs de soutien à l'achat immobilier 4 4 Contexte économique de la France 25% 46% Evolution des prix de l'immobilier Autres 43% 66% Autres

21 4. Synthèse sur les régions 21

22 Synthèse : en Ile-de-France Moral des clients quant à la réalisation de leur projet SUR LES 4 DERNIERS MOIS Evolution perçue du marché par les professionnels de l immobilier dans leur région Attentistes 44% Stable 34% IDF Pessimistes 25% Optimistes 30% Ne sait pas 1% Moral des professionnels quant à l avenir du marché du logement POUR LES 12 PROCHAINS MOIS Ne sait pas 4% Amélioré 33% Légèrement 17% Fortement 12% Deux principales raisons d optimisme / de pessimisme 1 ère vague (Publication janv. 2015) 38% 40% Mai % Optimistes dont : 61% plutôt optimistes et 1% très optimiste 88% Evolution taux d'intérêt 66% Evolution prix de l'immobilier 60% 35% Pessimistes dont : 33% plutôt pessimistes et 3% très pessimistes ANTICIPATIONS NEUF/ANCIEN Prix NEUF Nb transactions Prix ANCIEN Nb transactions 15% 63% 16% 29% 46% 19% 5% 34% 55% 20% 55% 19% 22

23 Synthèse : dans le Nord-Est Moral des clients quant à la réalisation de leur projet SUR LES 4 DERNIERS MOIS Evolution perçue du marché par les professionnels de l immobilier dans leur région Pessimistes 43% Attentistes 36% Stable 36% Légèrement 24% Nord-Est Optimistes 19% Ne sait pas 2% Moral des professionnels quant à l avenir du marché du logement POUR LES 12 PROCHAINS MOIS Amélioré 21% Fortement 19% Deux principales raisons d optimisme / de pessimisme 1 ère vague (Publication janv. 2015) Mai % 40% 51% Optimistes dont : 50% plutôt optimistes et 1% très optimiste 93% Evolution taux d'intérêt 58% Evolution prix de l'immobilier 73% 48% Pessimistes dont : 39% plutôt pessimistes et 9% très pessimistes 92% Contexte économique 76% Evolution pouvoir d achat des ménages ANTICIPATIONS NEUF/ANCIEN Prix NEUF Nb transactions Prix ANCIEN Nb transactions 14% 56% 28% 41% 6% 32% 24% 45% 25% 27% 56% 26% 23

24 Synthèse : dans le Nord-Ouest Moral des clients quant à la réalisation de leur projet SUR LES 4 DERNIERS MOIS Evolution perçue du marché par les professionnels de l immobilier dans leur région Pessimistes 32% Attentistes 31% Optimistes 34% Ne sait pas 3% Moral des professionnels quant à l avenir du marché du logement 1 ère vague (Publication janv. 2015) 35% 40% Mai % POUR LES 12 PROCHAINS MOIS Optimistes dont : 57% plutôt optimistes et 5% très optimistes Ne sait pas 1% Stable 39% Légèrement 21% Amélioré 21% Fortement 18% Deux principales raisons d optimisme / de pessimisme 84% Evolution taux d'intérêt 60% Evolution prix de l'immobilier Nord-Ouest 62% 36% Pessimistes dont : 29% plutôt pessimistes et 7% très pessimistes ANTICIPATIONS NEUF/ANCIEN Prix NEUF Nb transactions Prix ANCIEN Nb transactions 14% 53% 23% 46% 4% 32% 19% 55% 30% 30% 58% 20% 24

25 Synthèse : dans le Sud-Ouest Moral des clients quant à la réalisation de leur projet SUR LES 4 DERNIERS MOIS Evolution perçue du marché par les professionnels de l immobilier dans leur région Pessimistes 32% Attentistes 40% Optimistes 28% Amélioré 30% Stable 32% Fortement 19% Légèrement 19% Sud-Ouest Moral des professionnels quant à l avenir du marché du logement 1 ère vague (Publication janv. 2015) 40% 40% Mai % POUR LES 12 PROCHAINS MOIS Optimistes dont : 63% plutôt optimistes et 2% très optimistes Deux principales raisons d optimisme / de pessimisme 89% Evolution taux d'intérêt 52% Evolution prix de l'immobilier 59% 33% Pessimistes dont : 27% plutôt pessimistes et 6% très pessimistes ANTICIPATIONS NEUF/ANCIEN Prix NEUF Nb transactions Prix ANCIEN Nb transactions 10% 64% 22% 28% 45% 23% 4% 40% 51% 18% 60% 16% 25

26 Synthèse : dans le Sud-Est Moral des clients quant à la réalisation de leur projet SUR LES 4 DERNIERS MOIS Evolution perçue du marché par les professionnels de l immobilier dans leur région Attentistes 34% Stable 36% Sud-Est Pessimistes 37% Optimistes 29% Moral des professionnels quant à l avenir du marché du logement POUR LES 12 PROCHAINS MOIS Ne sait pas 1% Amélioré 27% Fortement 16% Légèrement 20% Deux principales raisons d optimisme / de pessimisme 1 ère vague (Publication janv. 2015) 36% 40% Mai % Optimistes dont : 55% plutôt optimistes et 4% très optimistes 85% Evolution taux d'intérêt 53% Evolution prix de l'immobilier 61% 41% Pessimistes dont : 34% plutôt pessimistes et 7% très pessimistes 94% Contexte économique 85% Evolution pouvoir d achat des ménages ANTICIPATIONS NEUF/ANCIEN Prix NEUF Nb transactions Prix ANCIEN Nb transactions 6% 60% 33% 40% 4% 34% 16% 48% 30% 21% 57% 30% 26

27 Contacts Presse Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE T : Kayoum Seraly Responsable Communication Presse et Externe T :

Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. Septembre 2015 Troisième édition

Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. Septembre 2015 Troisième édition Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier Septembre 2015 Troisième édition Sommaire Méthodologie du baromètre En synthèse 1. Bilan du deuxième quadrimestre 2015 (mai-août

Plus en détail

Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. 5 janvier 2015 Première édition

Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. 5 janvier 2015 Première édition Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l immobilier 5 janvier 2015 Première édition Sommaire Méthodologie du baromètre En synthèse 1. Bilan fin 2014 1.1 - Perception des clients

Plus en détail

LE BAROMÈTRE CRÉDIT FONCIER / CSA SUR LE MORAL DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER. Janvier ème Edition

LE BAROMÈTRE CRÉDIT FONCIER / CSA SUR LE MORAL DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER. Janvier ème Edition LE BAROMÈTRE CRÉDIT FONCIER / CSA SUR LE MORAL DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER Janvier 2016 4 ème Edition SOMMAIRE METHODOLOGIE DU BAROMETRE EN SYNTHESE BILAN DE LA FIN D ANNEE (SEPTEMBRE-DECEMBRE )

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

LE BAROMÈTRE CRÉDIT FONCIER/CSA SUR LE MORAL DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER. 5 janvier 2015 Première édition

LE BAROMÈTRE CRÉDIT FONCIER/CSA SUR LE MORAL DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER. 5 janvier 2015 Première édition LE BAROMÈTRE CRÉDIT FONCIER/CSA SUR LE MORAL DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER 5 janvier 2015 Première édition SOMMAIRE METHODOLOGIE DU BAROMETRE EN SYNTHESE I BILAN FIN 2014 PERCEPTION DES CLIENTS :

Plus en détail

Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. Lundi 2 janvier 2017 Septième édition

Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. Lundi 2 janvier 2017 Septième édition Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier Lundi 2 janvier Septième édition Sommaire Méthodologie du baromètre En synthèse 1. Bilan de la fin d année (septembre décembre

Plus en détail

Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes

Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes Sondage Ifop pour OPTIMHOME Mai 2016 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour OPTIMHOME Echantillon Méthodologie Mode de

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews réalisées par téléphone. Le terrain s est déroulé les

Plus en détail

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Près d un quart des Français a un projet immobilier dans les mois à venir - 1 Paris, le 18 février 2010 : Depuis 4 ans, le baromètre Orpi-

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009 OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009 Les 16 et 17 juillet 2009 Rapport de marginaux NEXITY Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah DUHAUTOIS 01 40 92 47 18 / 44 22 fabienne.simon@tns-sofres.com

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Conditions de vie et attentes des étudiants

Conditions de vie et attentes des étudiants Conditions de vie et attentes des étudiants BVA Opinion Céline BRACQ Directrice adjointe BVA Opinion Emile LECLERC Chargé d études 01 71 16 88 00 Méthodologie Recueil Sondage réalisé par l Institut BVA

Plus en détail

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Etude annuelle IFOP Conférence de presse du 15 mars 2012 Pavillon Kléber PRÉSENTATION DU RÉSEAU PRÉSENTATION

Plus en détail

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3

Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 Le baromètre des intentions d achat immobilier Vague 3 N 110582 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Laure Bonneval laure.bonneval@ifop.com Octobre 2012 1 La méthodologie 1 Note

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. Janvier 2018 Dixième édition

Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. Janvier 2018 Dixième édition Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier Janvier Dixième édition Sommaire Méthodologie du baromètre En synthèse 1. Bilan du dernier quadrimestre 2. Moral des professionnels

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 24 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES Tableau de bord présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Jeudi 19 janvier 2012-1 Les faits marquants

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI

France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI Graphique du mois... Les marges de crédit bancaire se détendent à nouveau 13 mars 215 Résultats de l enquête - Mars 215 Soldes : -12,8

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Conférence de presse du 14 octobre 2014

Conférence de presse du 14 octobre 2014 Conférence de presse du 14 octobre 2014 Résultats de l étude quantitative Rapport du 10 octobre 2014 BJ10753 A : INFOPRO De : OpinionWay Philippe Lemagueresse/ Pascal Novais / Isabelle De Paepe OpinionWay

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Observatoire du moral immobilier

Observatoire du moral immobilier Communiqué de presse - juin Observatoire du moral immobilier Prévisions à 6 mois des acquéreurs ème vague par & Enquête menée auprès d un échantillon représentatif de plus de 00 personnes ayant l intention

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Septembre 2013 Synthèse A la veille du Salon Patrimonia (26 et 27 septembre

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 51 ème édition novembre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Diane Hion, Emmanuel Kahn, Thomas Stokic pour Méthodologie

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Institut CSA pour Atlantico Juillet 13 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 13. Echantillon national représentatif de 1010 personnes résidant en France

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables Principaux résultats Méthodologie de l enquête Méthodologie Enquête réalisée par téléphone. Échantillon Echantillon national de

Plus en détail

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Suivez l activité des entreprises du Rhône NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2014 STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Malgré une fin d année 2013 conclue avec un regain d'activité et des perspectives

Plus en détail

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.

Janvier 2011 vague 9. 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa. Baromètre Union des Maisons Françaises Janvier 2011 vague 9 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas,

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Etude Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir Etude internationale menée auprès de 2 627 DRH de huit pays (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Grande-, ) mai 2002 Contact :

Plus en détail

Les Français et la pierre : le retour de la confiance?

Les Français et la pierre : le retour de la confiance? Les Français la pierre : le rour de la confiance? Enquête de Institut CSA pour le Groupe PICHET Mars 2015 Le rapport de forces politique national à six mois des élections Sommaire Fiche technique du sondage

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Les vacances d été des Français Institut CSA pour RTL Juin 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA pour RTL réalisé par Internet du 10 au 12 juin 2014. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

Baromètre des préoccupations des Français

Baromètre des préoccupations des Français Baromètre des préoccupations des Français Comparaison octobre 006 / octobre 0 Réalisé par TNS Sofres pour et Un sondage réalisé pour FICHE TECHNIQUE : Échantillon Échantillon national de 00 personnes représentatif

Plus en détail

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010 RESULTATS VAGUE N 9 Février 2010 Objectifs Développer un baromètre afin de prendre le pouls de l opinion des français sur les problématiques liées à la maison en particulier et à l habitat de façon générale.

Plus en détail

Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. Mardi 18 avril 2017 Huitième édition

Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier. Mardi 18 avril 2017 Huitième édition Le baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l immobilier Mardi 18 avril Huitième édition Sommaire Méthodologie du baromètre En synthèse 1. Bilan du 1 er trimestre 2. Moral des

Plus en détail

Juillet-août-septembre 2009 Réalisée du 9 au 24 juillet 2009. Vague 35. Sujets d actualité. www.ifop.fr. www.fiducial.fr

Juillet-août-septembre 2009 Réalisée du 9 au 24 juillet 2009. Vague 35. Sujets d actualité. www.ifop.fr. www.fiducial.fr Juillet-août-septembre 2009 Réalisée du 9 au 24 juillet 2009 Vague 35 www.ifop.fr www.fiducial.fr FIDUCIAL est une firme française de dimension mondiale à travers ses filiales européennes ou américaines

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

Sondage de sa*sfac*on auprès des habitants des quar*ers en cours de rénova*on

Sondage de sa*sfac*on auprès des habitants des quar*ers en cours de rénova*on Sondage de sa*sfac*on auprès des habitants des quar*ers en cours de rénova*on Etude de l Ins,tut CSA pour l ANRU Janvier 2013 Sommaire Fiche technique de l étude p 3 1 La sa*sfac*on à l égard de la vie

Plus en détail

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

Baromètre du moral des journalistes

Baromètre du moral des journalistes Baromètre du moral des journalistes Sondage de l Institut CSA N 1101438 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 Contacts : Jérôme Sainte-Marie Directeur du Département

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Baromètre d opinions des Directeurs Financiers. 3 ème édition Prendre une trajectoire nouvelle pour une sortie de crise?

Baromètre d opinions des Directeurs Financiers. 3 ème édition Prendre une trajectoire nouvelle pour une sortie de crise? Baromètre d opinions des Directeurs Financiers 3 ème édition Prendre une trajectoire nouvelle pour une sortie de crise? Octobre 2013 Comment cette étude a-t-elle été réalisée? Le but de ce troisième baromètre

Plus en détail

Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013. Les seniors précaires créateurs d entreprise

Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013. Les seniors précaires créateurs d entreprise Conférence de presse SMCA 28 janvier 2013 Les seniors précaires créateurs d entreprise Objectifs de l étude Établir un diagnostic des projets de création d entreprise par les seniors précaires Profil des

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

Département Opinion et Stratégies d Entreprise La perception des Français du marché et des acteurs de l immobilier 2010

Département Opinion et Stratégies d Entreprise La perception des Français du marché et des acteurs de l immobilier 2010 Département Opinion et Stratégies d Entreprise La perception des Français du marché et des acteurs de l immobilier 2010 1 Yves-Marie Cann Directeur d études au département Opinion et Stratégies d entreprise

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism. «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation

Plus en détail

Baromètre sur la perception des discriminations au travail

Baromètre sur la perception des discriminations au travail Janvier 2014 N 111 711 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Fabienne Gomant Marion Chasles-Parot prenom.nom@ifop.com Baromètre sur la perception des discriminations au travail - Vague 7

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF

INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF Les 26 et 27 juillet 2010 Les 27 et 28 août 2010 Rapport de résultats principaux Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah DUHAUTOIS 01 40 92 47 18 /

Plus en détail

pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10

pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10 pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10 Janvier 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : CCI Entreprendre en France Echantillon : Echantillon de 969 personnes, représentatif

Plus en détail

Effectifs Ingénieurs chimistes Tous

Effectifs Ingénieurs chimistes Tous Observatoire de l emploi des ingénieurs diplômés Chimistes Les ingénieurs diplômés spécialisés en chimie et génie chimique Extrait de la 22 e enquête IESF réalisée en mars 2011 Situation fin 2010 UNAFIC

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Avril 01 Rappel méthodologique Enquête réalisée pour April Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 2 ème trimestre 2015 La 4 e campagne de BOREAL montre un nouveau repli de l activité d entretien amélioration du logement de 2,4% en valeur, par rapport au 1 er

Plus en détail

Les ventes d engins forestiers en 2013 : principaux résultats

Les ventes d engins forestiers en 2013 : principaux résultats Les ventes d engins forestiers en 2013 : principaux résultats Comme chaque année, FCBA a réalisé son enquête sur les ventes de matériels d exploitation forestière neufs livrés en France. Les données ci-dessous

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016

Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016 Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016 Document préparé par : Banque Manuvie Printemps 2016 1 Sommaire Résultats du printemps 2016 du sondage sur l endettement des propriétaires

Plus en détail

2 ème Baromètre de l immobilier ORPI - CREDOC

2 ème Baromètre de l immobilier ORPI - CREDOC 2 ème Baromètre de l immobilier ORPI - CREDOC «L envie d immobilier» ne faiblit pas Extrait de la conférence de presse du 12 février 2008 1 Les ambitions du Baromètre Immobilier ORPI-CREDOC Instaurer un

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN Août 29 Tous les commentaires s'appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. LIMOUSIN Tendances régionales Août 29 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET ÉCONOMIE D ENTREPRISE SESSION 2012 Durée : 3 heures BTS Banque : Coefficient 2 BTS Professions Immobilières : Coefficient

Plus en détail

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l acquisition d un logement dans les 12 prochains mois Communiqué de presse - Octobre 2012-8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE OCTOBRE

Plus en détail

CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010

CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010 CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010 De : Charlotte Le Gaillard et Pauline Misset Novembre 2010 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi Paris, 15 mars 2012 Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe

Plus en détail

LA QUESTION NOUVELLES TECHNOLOGIES DU MOIS BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST

LA QUESTION NOUVELLES TECHNOLOGIES DU MOIS BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST Mars 2012 LA QUESTION NOUVELLES TECHNOLOGIES DU MOIS BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST L évolution en 2 ans de l utilisation de Twitter et Facebook Ce sondage est réalisé par pour Publié dans, et diffusé

Plus en détail

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes»

«Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» «Les Français et les professionnels de l immobilier : perception, usages et attentes» Sondage Ifop pour OPTIMHOME CONFERENCE DE PRESSE 19 MAI 2015 Le réseau immobilier OptimHome Un acteur français incontournable

Plus en détail

Observatoire cercle des Epargnants de la retraite

Observatoire cercle des Epargnants de la retraite Le cercle des Epargnants est partenaire du groupe Generali Observatoire cercle des Epargnants de la retraite Dossier de Presse décembre 2004 Contact cercle des Epargnants Philippe Crevel 01 58 38 65 37

Plus en détail

Les cadres dirigeants à travers le monde cherchent une solution à la volatilité des placements des caisses de retraite

Les cadres dirigeants à travers le monde cherchent une solution à la volatilité des placements des caisses de retraite GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE Les cadres dirigeants à travers le monde cherchent une solution à la volatilité des placements des caisses de retraite SOMMAIRE

Plus en détail

Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative. jeudi 14 novembre 2013

Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative. jeudi 14 novembre 2013 Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative jeudi 14 novembre 2013 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1005 individus âgés de 15 ans

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE. Point 2

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE. Point 2 OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE Point 2 Observatoire UFF-IFOP - 5 novembre 2010 Sommaire Pourquoi un Observatoire de la Clientèle Patrimoniale? Nicolas Schimel Principaux Résultats Marie

Plus en détail

Les femmes et l éducation des enfants à l argent. 7 mars 2006

Les femmes et l éducation des enfants à l argent. 7 mars 2006 7 mars 2006 Sommaire Introduction Résultats détaillés 1. Les mères donnent de l argent à leurs enfants, via différents moyens 2. Des enfants déjà assez connaisseurs et équipés 3. Un sujet important dans

Plus en détail

Coup de frein sur l immobilier?

Coup de frein sur l immobilier? Conférence de presse Coup de frein sur l immobilier? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.resch@empruntis.com Sommaire Taux : évolution et perspectives

Plus en détail

2016 APERÇU DU MARCHÉ RÉSIDENTIEL DE L IMMOBILIER

2016 APERÇU DU MARCHÉ RÉSIDENTIEL DE L IMMOBILIER 2016 APERÇU DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER RÉSIDENTIEL TABLE DES MATIÈRES 3 4 8 Aperçu national QUÉBEC 4 Grand MONTRÉAL 6 VILLE DE QUÉBEC Personnes-ressources Aperçu National En 2015, LES MARCHÉS DE l HABITATION

Plus en détail

Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008]

Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008] Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008] 1 MédiaCadres résultats du sondage sur la communication dans l entreprise 1. Avez-vous connaissance d un plan stratégique

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA 1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 Contacts presse : Valorial : Christophe JAN 02 23 48 59 64 christophe.jan@pole-valorial.fr KPMG : Aurélie JOUNY 02 28 24 11 53

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Les Français et la performance énergétique

Les Français et la performance énergétique Les Français et la performance énergétique Rapport Novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management 15, place de la République 75003 PARIS

Plus en détail

SCPI Renovalys 4 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013

SCPI Renovalys 4 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013 Editorial Toute l équipe d Avenir Finance Investment Managers adresse ses meilleurs vœux aux associés de la SCPI

Plus en détail

Observatoire de la famille

Observatoire de la famille Observatoire de la famille La vulnérabilité dans la famille ou les événements qui peuvent affecter la vie d une famille Soucieuse de représenter l ensemble des familles et de défendre leurs intérêts auprès

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 Baromètre annuel vague 3-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

BAROMETRE RHONE-ALPES TOURISME Conjoncture Hiver 2011-2012 Montagne Loire Rhône - Ain. Bilan sur les mois de janvier-février 2012

BAROMETRE RHONE-ALPES TOURISME Conjoncture Hiver 2011-2012 Montagne Loire Rhône - Ain. Bilan sur les mois de janvier-février 2012 BAROMETRE RHONE-ALPES TOURISME Conjoncture Hiver 2011-2012 Montagne Loire Rhône - Ain Bilan sur les mois de janvier-février 2012 8 mars 2012 Malgré un début de saison placé sous le signe de la prudence,

Plus en détail

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016

ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01. Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 DOSSIER DE PRESSE Le mardi 9 février 2016, ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 10 FEVRIER 2016 A 0H01 Recrutements de cadres : la reprise se confirme en 2016 EN SYNTHESE «La reprise amorcée en

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH Parcours Dyn@mique RH du GPNI Réunion de lancement du février 00 Résultats de l enquête de Maturité RH Rappel du contexte et des objectifs La volonté du GPNI: mettre en œuvre une démarche proactive pour

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études 7 janvier 2010 6-8, rue Eugène Oudiné, 75013 Paris tél.

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

2009 : crise ou reprise?

2009 : crise ou reprise? Conférence de presse 2009 : crise ou reprise? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Bernier-Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.bernier-resch@empruntis.com Les prix aujourd hui Les taux

Plus en détail

L intention de se faire vacciner contre la grippe A

L intention de se faire vacciner contre la grippe A FD/BS N 1-18005 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 benedicte.simon@ifop.com pour L intention de se faire vacciner contre la grippe A Résultats détaillés Le 4 septembre

Plus en détail